AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [TOPIC COMMUN] La marche de l'Empereur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar
Hiboux postés. : 639
Date d'inscription : 23/08/2016
Crédits : Avatar Mrs T + Gifs tumblr
Double Compte : Enzo - Ismaelle - Cameron - Riley - Elijah



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t3737-chiara-what-s-wrong-with-being
MessageSujet: Re: [TOPIC COMMUN] La marche de l'Empereur   Lun 14 Aoû - 12:16

Visiblement, elle n’est pas habituée à me voir être sérieuse … Ce qui en soit n’a rien d’étonnant puisque jusqu’ici j’ai toujours affiché devant elle un sourire de merdeuse prenant son pied à abuser de sa mauvaise humeur chronique et de son sale caractère. Et bien surprise, je ne suis pas qu’une emmerdeuse.

« À quoi tu joues, Chiara ? »
« Est-ce que tu trouves que j’ai l’air de jouer là ? »

Et tu vois que tu connais mon prénom. Et alors quoi ? T’aime pas les paillettes non plus ? T’es un putain de rayon de soleil, sérieusement.

« Oui, tu me saoules, et je sais très bien que tu le sais et que ça t’amuse. »
« C’est vrai, je ne m’en suis jamais cachée. »

Plus quelqu’un va faire la gueule, plus je vais sourire. C’est plus fort que moi et je sais que c’est probablement une réaction un peu puérile parfois, que ça tape sur le système, mais sincèrement … Un sourire et des éclats de rire c’est quand même plus agréable que la soupe à la grimace, non ? Faut croire que je me suis sentie investie d’une mission : Celle de faire si ce n’est rire au moins sourire Kim Collins. Et j’ai probablement encore une fois échoué. Je l’admets, c’est peut-être la dernière fois. Je suis du genre persistante, quand j’ai un truc dans la tête je ne l’ai pas ailleurs, mais il se peut que je finisse néanmoins par me lasser. Si elle n’a pas envie de sourire, soit, qu’elle continue à faire la gueule et à envoyer chier tout le monde ou presque. Qu’est-ce que ça peut me faire au juste ? Pas grand-chose, effectivement, mais le ton n’est plus le même.

« Le pire c’est qu’on n’est pas si incompatibles que ça, si tu veux tout savoir. Mais contrairement à toi, je ne remplace pas mes amis en allant faire chier les gens quand j’me sens seule et que je m’ennuie. »

Si ça avait été la vérité alors peut-être que ça m’aurait fait mal, vraiment mal. Heureusement pour moi ça n’est pas le cas mais le geste en lui-même me surprend, me rend interdite l’espace d’une seconde. Choquée ? Presque. Je ne suis pas une sainte et je ne l’ai jamais prétendu, je veux bien comprendre que je la soule et qu’elle en a marre bien que je ne sois que très rarement sur son dos finalement, mais est-ce que ça justifie cette tentative pour m’atteindre en plein cœur et me blesser ? Je ne crois pas.

« Je vois. »

Le visage coincé dans un rictus mêlé de déception et de lassitude, je hoche la tête. Est-ce qu’elle pense réellement ce qu’elle vient de dire ? Je n’ai même pas envie de lui prouver par
A+B qu’elle se plante complètement, d’autant que je risquerai d’être méchante à mon tour et je n’en ai pas envie parce que pour le coup, pas sûre que ça soit non justifié la concernant et contrairement à elle j’ai pas envie de faire du mal. Elle me donne l’impression de se taper un bon complexe de supériorité mais quelque chose me dit que ça ne la satisfait pas plus que ça. Je ne suis pas là pour faire de la psychologie de comptoir, j’aurai essayé et ça n’a pas fonctionné. Point. Autant arrêter les frais maintenant.

« Si c’est ce qui te rend heureuse …  c’est le principal, mais je doute qu’on soit effectivement pas si incompatibles que ça, dans ce cas. »

Moi j’aime quand ça vit, quand ça bouge, quand ça rit et quand les gens sourient. Il m’arrive d’être une vraie peste je ne le nierai pas mais je n’envoie pas chier les autres à longueur du temps en affichant cet air aussi aimable qu’une porte de prison. Peu importe, j’ai bien compris le message et j’en ai marre de jouer. Elle veut rester seule, quitte à en devenir mauvaise pour éloigner les autres d’elle, soit.

« J’te laisse en paix Kim. J’arrête d’essayer de te faire sourire, tranquillise toi. »

Et le pire dans tout ça c’est que le ton reste calme, tout comme le dernier sourire que je lui adresse n’est pas feint ni cynique. Il est juste un peu … triste, je crois. Oui, je trouve ça triste, mais peu importe. Ça ne changera rien à ma vie, ça ne m’empêchera pas de dormir. Sur ces paroles je me lève en faisant appel à la magie pour ne pas tomber et m’éloigne, toute trace de bonne humeur envolée ou presque. Aucun doute que ça reviendra dès que je verrais un sourire sur le visage de quelqu'un d'autre.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 1123
Date d'inscription : 06/04/2014
Crédits : Junkiemouse <3
Double Compte : Caitlyn Louise Twain



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t2696-i-have-a-dream-that-one-day-li
MessageSujet: Re: [TOPIC COMMUN] La marche de l'Empereur   Mer 16 Aoû - 19:07

Tout comme la remarque sur son poids, celle sur son comportement n’était pas destinée à blesser Chiara. Elle avait simplement échappé à Kim, telle de l’eau entre les doigts d’une main, avant qu’elle ne puisse se rendre compte de ce qu’elle était en train de dire là. Elle était comme ça, la rouquine, elle avait le sang chaud et se laissait facilement emporter. Mais elle ne pensait pas à mal ; en réalité, sous son masque ronchon se trouvait un cœur en guimauve, sauf qu’il ne fallait pas trop la provoquer car elle ne calculait pas forcément tout ce qu’elle pouvait dire ou faire sous l’emprise de l’émotion et il lui arrivait de le regretter par la suite.

Face au regard incrédule de Chiara, face à son air choqué, les éclairs de rage dans les yeux verts de Kim perdirent quelque peu leur éclat, mais elle s’appliqua à garder les sourcils froncés et les lèvres pincées, comme pour faire sourde oreille à la petite voix dans son esprit qui lui disait qu’elle venait de refaire la même erreur qu’à chaque fois. Non, elle n’était pas allée trop loin, pas plus loin que la Brune en tout cas, alors qu’elle ne la fixe pas ainsi ! Et qu’elle dise quelque chose, aussi, parce que ce silence était bien trop lourd à son goût.

« Je vois. »

La déception transparaissait clairement dans le ton de sa voix ; la lassitude, également. Elle hocha la tête. Oui, quelque chose avait changé en elle, quelque chose avait disparu, comme une partie de son âme, celle qui faisait de Chiara la femme vive et enjouée qu’elle était. Et la petite voix dans l’esprit de Kim devenait de plus en plus forte, lui répétant qu’elle n’aurait pas dû, qu’elle avait été injuste. Elle croisa les bras dans un geste qu’elle aurait voulu plein d’assurance et de défi, pour faire taire sa conscience une fois de plus, mais le cœur n’y était plus.

« Si c’est ce qui te rend heureuse… c’est le principal, mais je doute qu’on soit effectivement pas si incompatibles que ça, dans ce cas. »

Elle déglutit. Sa fierté l’empêchait de montrer un quelconque signe de remords mais elle aurait tout donné pour que cette conversation ne tourne pas comme elle l’avait fait, quitte à continuer à faire l’objet des blagues de la Brune. Quelque part, elle s'était presque faite à l'idée de l'avoir sur le dos - et aussi à celle de ne pas être si différentes que ça tout compte fait, même si elle ne se l’avouait pas.

« J’te laisse en paix, Kim. J’arrête de te faire sourire, tranquillise toi. »

Et ce fut le coup de grâce. L'entendre lui promettre qu'elle la laisserait tranquille - qu'elle abandonnait en quelques sortes -, la voir lui sourire presque avec pitié puis lui tourner le dos et s'éloigner… Non, elle n'avait pas envie de ça, elle ne pouvait pas autoriser que ça se passe ainsi.

« Merde. »

Tant pis pour sa fierté, tant pis pour son ressentiment.

« Chiara, attends ! »

Elle poussa sur ses roues avec force, rattrapant la Brune sans se soucier des autres jeunes qui battaient des bras pour ne pas tomber et déviaient leur trajectoire pour l'éviter mais fonçaient dans d'autres à la place. Une fois arrivée à sa hauteur, elle l'attrapa par le bras pour la forcer à se retourner vers elle.

« C'était pas… enfin, je veux dire, je suis désolée, je ne voulais pas te blesser. »

Oui, elle s’accusait. Qu'on ne vienne pas lui dire qu'elle n'en était pas capsble. Et comme si une fois ne suffisait pas...

« Je n'aurais pas dû dire ça, vraiment. Pardon. »


Dernière édition par Kim Collins le Mar 5 Sep - 23:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 639
Date d'inscription : 23/08/2016
Crédits : Avatar Mrs T + Gifs tumblr
Double Compte : Enzo - Ismaelle - Cameron - Riley - Elijah



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t3737-chiara-what-s-wrong-with-being
MessageSujet: Re: [TOPIC COMMUN] La marche de l'Empereur   Sam 19 Aoû - 13:20

« Chiara, attends ! »

Je me stoppe, sans pour autant me retourner. Quelques secondes plus tard Kim arrive à ma hauteur, m'attrape le bras pour me forcer à lui faire face et je ne sais pas trop à quoi m'attendre, je dois bien l'admettre. Est ce qu'elle va encore m'envoyer chier ? Sincèrement, si on pouvait éviter ça m'arrangerait.

« C'était pas… enfin, je veux dire, je suis désolée, je ne voulais pas te blesser. »

Mon air surpris je ne cherche pas à le cacher. Je m'attendais à tout et n'importe quoi mais clairement pas à ça. Pas parce que je juge qu'elle ne sait pas s'excuser, simplement parce que je pensais qu'on en resterait là, qu'elle reprendrait sa route et moi la mienne. Tout ça, ça n'est rien de dramatique. On s'en remettra toutes les deux.

« Je n'aurais pas dû dire ça, vraiment. Pardon. »

Elle insiste, je vois bien qu'elle est sincère et qu'elle semble touchée par la situation, par ma réaction peut-être. J'ai un tas de défauts et je suis la première à le clamer, à les assumer, à m'en foutre et à faire avec mais pas une seule seconde l'idée de l'envoyer chier, la rembarrer, ne me traverse l'esprit. Je me contente de lui offrir un sourire. Il n'est ni cynique ni moqueur. Juste un sourire.

« Tu ne m'as pas blessé. Ça aurait pu être le cas si ce que tu as dit était vrai mais ça ne l'est pas. »

Pas une seule seconde. Non, ça ne m'a pas atteint. Le fond ne m'a pas atteint, juste la forme.

« Mais excuse acceptées. »

Une seconde mon regard observe ce qu'il se passe autour, tous ces gens qui rient, d'autres qui râlent, qui essaient de tenir sur leur pieds tant bien que mal, puis mon attention revient sur elle.

« Écoute Kim, t'as sûrement tes raisons d'être comme tu es. Je trouve ça juste dommage parce que … Enfin je sais pas, je trouve que la vie peut être suffisamment merdique comme ça pour qu'on en rajoute une couche soi-même mais j'te connais pas, rien ne me permet d'affirmer que ça ne te va pas de tenir les autres à distance comme ça. »

Haussement d'épaule. Là encore, c'est la vérité. Je ne sais rien d'elle, rien de plus que ce qu'elle montre et elle ne pourra pas le nier, jusqu'ici ça n'était pas très … amical. Soit. Je ne sais pas si elle est heureuse ou non, je n'ai jamais réellement cherché à le savoir. Pourtant je sais une chose :

« Après tout, t'as l'air de bien t'entendre et bien te marrer avec Zachary et Enzo, c'est que t'es pas totalement associable. »

Cette fois mon sourire est plus éloquent, il s'étire sur le coin de mes lèvres, taquin. Zach est un des mecs les plus populaires du bahut, beaucoup de gens l'apprécient et c'est quelqu'un de très ouvert, de drôle, etc … Alors s'ils s'entendent bien c'est qu'il y a une raison. Je connais moins Enzo mais je sais qu'il n'est pas en reste. Donc cette râleuse n'est peut-être pas perdue !

« J'suis une emmerdeuse, j'le sais, mais je fais pas ça à mauvais escient. D'accord ? Ceci-dit j'aurai pas du insister comme ça sans me demander si ça te mettait mal à l'aise ou quoi. Donc je m'excuse aussi. »

Oui, je sais admettre quand j'ai poussé le bouchon trop loin mais autant le dire, ça ne m'arrive pas souvent de le faire et encore moins de m'excuser … C'est mal. Mais je m'en fous. Je le fais quand j'en ai envie, spontanément, comme tout ce que je fais dans mon existence de toute façon.

« Tu veux venir diner avec moi ? »

En voilà un exemple parfait.

« Si j'te propose c'est pas parce que je m'ennuie ou que mes amis sont occupés ailleurs, juste parce que ça me ferait plaisir. »

Et encore un petit pique pour la taquiner et non la provoquer. Elle l'a cherché après tout, mais ça n'a rien de méchant.

TAG : @Kim Collins
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 1123
Date d'inscription : 06/04/2014
Crédits : Junkiemouse <3
Double Compte : Caitlyn Louise Twain



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t2696-i-have-a-dream-that-one-day-li
MessageSujet: Re: [TOPIC COMMUN] La marche de l'Empereur   Lun 21 Aoû - 15:07

De la surprise tout d’abord, un sourire parfaitement neutre ensuite. Kim ne pouvait que regarder et attendre la suite. Elle s’était excusée, plutôt deux fois qu’une, sans émotion particulière dans sa voix si ce n’était une certaine puissance. Ce n’était pas la première fois que ça lui arrivait, aussi improbable que cela puisse paraître à ceux qui ne la considéraient que comme une râleuse, mais cette fois-ci venait se rajouter aux fois où ce n’était ni à contre-cœur, ni avec soumission, mais quelque part entre les deux, sans réellement sourire mais sans se fâcher ni supplier pour autant. Chiara allait-elle la rembarrer ? Allait-elle lui rire au nez et lui signifier qu’elles n’avaient plus rien à se dire ?

« Tu ne m’as pas blessée. Ça aurait pu être le cas si se ce que tu as dit était vrai mais ça ne l’est pas. »

Vraiment, elle ne savait pas sur quel pied danser, et encore moins à quoi s’attendre. Au fond, ce n’était pas si grave si Chiara l’envoyait balader, ce n’était pas comme si elle allait y perdre quoi que ce soit et sa fierté s’en remettrait. Pourtant, la petite voix dans son esprit ne semblait pas vouloir se taire, même si elle s’était faite moins forte, comme si apaisée par la démarche de la Rousse.

« Mais excuses acceptées. »

Un sourire étira les lèvres de Kim sans qu’elle ne puisse le réprimer, furtif mais sincère, alors que Chiara regardait ailleurs. Dommage pour elle, elle venait de louper le premier succès dans sa mission. Lorsqu’elle se retourna vers elle à nouveau, ce fut pour la voir hocher la tête presque formellement, les traits à nouveau parfaitement neutres, comme si elle l’avait fait devant Lancaster lorsqu’elle était allée lui demander de lui donner des gardes. Le sérieux n’était pas son fort, mais c’était une tactique comme une autre lorsqu’elle ne savait pas comment se comporter.

« Écoute Kim, t’as sûrement tes raisons d’être comme tu es. Je trouve ça juste dommage parce que … Enfin je sais pas, je trouve que la vie peut être suffisamment merdique comme ça pour qu’on en rajoute une couche soi-même mais j’te connais pas, rien ne me permet d’affirmer que ça ne te va pas de tenir les autres à distance comme ça. »

À son tour, Kim se perdit dans la contemplation de ce qui se passait autour d’elles. Plusieurs personnes étaient étalées par terre, plusieurs autres battaient des bras pour ne pas l’être à leur tour. Au loin, June Jackson continuait ses jérémiades, toujours coincée dans les profondeurs de son pouf, comme craignant de casser les talons de ses escarpins roses fuchsia si elle essayait de se relever. Chiara avait presque trop de recul, Kim aurait préféré qu’elle la juge ou au moins qu’elle ait un avis sur elle, c’était pas naturel d’être aussi… détaché.

« Après tout, t’as l’air de bien t’entendre et bien te marrer avec Zachary et Enzo, c’est que t’es pas totalement associable. »

Elle releva les yeux vers la Brune qui lui adressait un sourire taquin. Elle marquait un point. Rien de très spectaculaire en soi, après tout Kim n’avait jamais voulu cacher son amitié avec Enzo ni son entente avec Zachary, ni nier le fait qu’elle était davantage de nature sociable que l’inverse, mais rares étaient ceux qui voyaient plus loin que sa mine renfrognée et que sa solitude éternelle.

« T’as oublié Thomas. Mais je te pardonne parce qu’il est parti cet hiver, le traitre. »

Sourire en coin. Bien sûr, elle n’était pas sérieuse en le traitant de traitre, elle connaissait parfaitement les raisons du départ de Thomas, mais elle se devait bien de lui en vouloir pour la forme.

« J’suis une emmerdeuse, j’le sais, mais je fais pas ça à mauvais escient. D’accord ? Ceci-dit, j’aurais pas dû insister comme ça sans me demander si ça te mettait mal à l’aise ou quoi. Donc je m’excuse aussi. »

Et Kim de froncer les sourcils. Si s’excuser n’était pas son activité favorite, recevoir des excuses l’était encore moins. Quand elle en attendait et savait qu’elle en méritait, elle les accueillait sans broncher, mais de la part de Chiara, elle devait avouer qu’elle ne savait pas tellement comment les prendre.

« Ça ne me mettait pas mal à l’aise. »

Ça la faisait chier, c’était aussi simple que ça. Mais pour une fois, elle se retint de dire ses quatre vérités à Chiara : ce serait une bien piètre façon de lui faire comprendre qu’elle acceptait également ses excuses.

« Tu veux venir dîner avec moi ? »

Elle arqua un sourcil sans cacher sa surprise. Elle ne s’attendait pas tellement à une invitation de ce genre-là de la part de la Brune.

« Si j’te propose c’est pas parce que je m’ennuie ou que mes amis sont occupés ailleurs, juste parce que ça me ferait plaisir. »

Elle leva les yeux au ciel mais ne releva pas. C’était de bonne guerre.

« Une râleuse et une emmerdeuse qui dînent ensemble… ça va mal finir. »

Autrement dit, va pour un dîner. Et elle espérait bien que Chiara l’aurait compris et la suivrait enfin dans la Grande Salle pour s’installer avec elle à un bout de table dans un coin. Une fois son assiette remplie, et la première bouchée avalée, elle reprit la parole.

« Tu sais que j’arrivais pas à blairer Thomas au début ? J’ai dû beaucoup me retenir pour ne pas le stupéfier tellement j’avais envie qu’il me foute la paix. »

Qui aurait cru qu’ils finiraient par partir en vacances ensemble chez lui pour qu’il lui fasse visiter Londres l’espace de quelques jours ?

« Et avec Enzo, on a bien failli s’engueuler quand il m’est foncé dedans avec son skate. J’ai pas supporté qu’il s’excuse sans arrêt et qu’il s’inquiète pour moi comme si j’étais une poupée en porcelaine. »

Elle leva les yeux au ciel en se souvenant du comportement de l’Australien. Au final, il avait eu raison car elle avait bel et bien été blessée et ne s’en était pas rendu compte du fait de son handicap, mais ça n’avait fait qu’aggraver la situation.

« Zach a eu du bol, lui. Je venais de passer mes nerfs sur un crétin qui s’est mis en tête de m’insulter. »

Ce jour-là, elle n’était pas d’humeur à s’énerver, donc elle s’était contentée de refermer le clapet du crétin en question, et n’avait pas rembarré Zach lorsqu’il l’avait abordée.

« La morale de l’histoire, c’est que plus je me dispute avec quelqu’un, plus l’amitié qui en découlera sera forte. »

Et c’était dit sur le ton de la blague, mais il y avait malgré tout une part de vérité dans cette affirmation. À voir si Chiara confirmerait la règle ou en serait l’exception…

TAG : @Chiara M. Brooks


Dernière édition par Kim Collins le Mar 5 Sep - 23:38, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 639
Date d'inscription : 23/08/2016
Crédits : Avatar Mrs T + Gifs tumblr
Double Compte : Enzo - Ismaelle - Cameron - Riley - Elijah



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t3737-chiara-what-s-wrong-with-being
MessageSujet: Re: [TOPIC COMMUN] La marche de l'Empereur   Ven 25 Aoû - 13:18

Thomas ? Connais pas. Et non, Chiara Brooks ne connait pas tout le monde mais ça n’a pas la moindre importance. Je note néanmoins que la demoiselle semble mieux s’entendre avec la gent masculine qu’avec nos comparses de vagin … et ça ne m’étonne pas plus que ça, finalement. Bref ! Peu importe. Je vois bien qu’elle est encore un peu sur la défensive mais les sourires semblent plus francs, plus spontanés et sans trop savoir pourquoi ça me fait plaisir. Même si elle continue de lever les yeux au ciel et que ça en agacerait plus d’un c’est certain. Personnellement, je m’en fiche. J’ai retrouvé ma bonne humeur – bien que je ne l’ai pas vraiment perdue finalement – et ne compte pas la perdre.

« Une râleuse et une emmerdeuse qui dînent ensemble… ça va mal finir. »

Je prends ça pour un oui, pour une acceptation à mon invitation et ne bride pas mon sourire. Plus que satisfait, il est réellement enjoué. Je ne suis pas une sauvage, même si j’ai très peu de réels amis et que beaucoup de gens me trouvent insupportable – chose que je ne cherche pas à changer – j’adore passer mon temps à virevolter comme un électron libre qui se pose où il a envie, quand il en a envie, avec qui il a envie. Il se trouve que ce soir, ça sera avec Kim. Alors en route ! Quelques secondes plus tard – et sans gamelle dues à la glace sur le sol s’il vous plait – on se retrouve attablées toutes les deux. Manger ! Ma deuxième passion dans la vie, ex-aequo avec ne rien faire. Ce qui vient en tête me parait évident.

« Tu sais que j’arrivais pas à blairer Thomas au début ? J’ai dû beaucoup me retenir pour ne pas le stupéfier tellement j’avais envie qu’il me foute la paix. »
« Y a pas à dire, t’es un vrai rayon de soleil Collins. »

Je ris, ne cherche pas à le dissimuler une seule seconde, tout en prenant un réel plaisir à déguster ce qui se trouve dans mon assiette sans perdre une miette de ce que Kim me raconte. On est entrain d’avoir une conversation : Marquer ce jour dans vos calendriers.

« Et avec Enzo, on a bien failli s’engueuler quand il m’est foncé dedans avec son skate. J’ai pas supporté qu’il s’excuse sans arrêt et qu’il s’inquiète pour moi comme si j’étais une poupée en porcelaine. »

Je ne connais pas bien Enzo, je sais juste qu’il a un joli p’tit cul et un mec qui visiblement n’aime pas tellement ça quand on le lui p’lote. Oops ! Roh, tu pourrais partager quand même. Pas sûre qu’il ait kiffé notre petit pari avec Julian, d’ailleurs, mais peu importe. S’il n’était pas si jeune – ça ne m’arrête pas en réalité – j’en aurai bien fait mon quatre heure mais Corey se comporte bizarrement quand il s’agit de lui alors … Disons que c’est un peu zone de non-droit – parce que non le fait qu’il soit maqué ne m’arrête pas non plus. Bref ! Tout ça pour dire que je ne visualise pas spécialement la situation mais j’imagine bien Kim entrain de râler après ce grand gaillard taillé comme une armoire à glace … qui a du se faire tout petit ce jour-là. C’est presque mignon.

« Zach a eu du bol, lui. Je venais de passer mes nerfs sur un crétin qui s’est mis en tête de m’insulter. »

Et à nouveau un rire, néanmoins légèrement moins franc que le précèdent. Ça n’est pas que je fais un blocage concernant Zachary, je peux tout à fait parler de lui ou en entendre parler mais il est vrai que depuis l’autre jour … Disons que je ne sais pas trop comment me comporter avec lui … Alors je l’évite. Comportement ultra mature, je sais, mais je ne suis pas capable – pour l’instant – de passer au-dessus de ce que j’ai ressenti émaner de lui quand il m’a embrassé. C’est bien la première fois que je ressens ce type de blocage à vrai dire mais pas la peine d’en faire un foin. Next !

« La morale de l’histoire, c’est que plus je me dispute avec quelqu’un, plus l’amitié qui en découlera sera forte. »
« Alors tu as devant toi ta nouvelle meilleure amie ! »

T’inquiète Juvamine ! C’est toi ma préférée. Elle plaisante, je plaisante, on en a toutes les deux conscience mais dans le fond, sans peut-être jusqu’à devenir très proche, il est possible qu’on s’entende très bien. Son sale caractère confronté à ma désinvolture ça fera forcément des étincelles à un moment ou un autre mais j’ai comme l’impression qu’on a crevé un certain abcès et ça me fait plutôt plaisir.

« Ce fameux Thomas là, c’était ton mec ? »

BOOM ! Sans filtre, sur le ton de la conversation, le plus naturellement du monde. Premier obstacle ? On verra bien. Ca n’est pas de la curiosité mal placée, c’est juste une question comme une autre après tout.

TAG : @Kim Collins
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 1123
Date d'inscription : 06/04/2014
Crédits : Junkiemouse <3
Double Compte : Caitlyn Louise Twain



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t2696-i-have-a-dream-that-one-day-li
MessageSujet: Re: [TOPIC COMMUN] La marche de l'Empereur   Mar 5 Sep - 23:34

« Y a pas à dire, t’es un vrai rayon de soleil Collins. »

Kim releva les yeux vers Chiara qui riait… et se mit à rire aussi. Qu’elle était chiante, elle l’avait entendu des tas de fois. Râleuse, emmerdeuse, connasse, étaient des insultes auxquelles elle s’était habituée et qui, à force, ne lui faisaient quasiment plus aucun effet. Mais Chiara était bien la première à lui faire comprendre qu’elle avait un caractère de merde d’une manière aussi poétique, et, surtout, aussi amusée. Non, parce que, la plupart du temps, c’était avec un ton dépité ou excédé qu’on lui reprochait sa hargne et ses sautes d’humeur, donc bon, entendre la brune en rire après l’avoir tant de fois entendu en faire la critique était un changement qu’elle avait plutôt tendance à apprécier.

Et elle continua à parler, racontant les traitements auxquels ses amis avaient eu le droit de sa part, sans rentrer dans les détails mais avec précision et surtout avec amusement. C’était qu’elle pouvait être bavarde, quand elle s’y mettait, quand bien même on lui avait collé une étiquette d’associable sur le front. Mais les mots sortaient presque tout seuls de sa bouche, spontanément, et, aussi surprenant que ce soit, elles étaient vraiment en train d’avoir une conversation. Conversation qui ressemblait plus à un monologue pour le moment, certes, mais conversation quand même. Et tout compte fait, ce n’était même pas si surprenant que ça après ce qu’elle venait de raconter.

« Alors tu as devant toi ta nouvelle meilleure amie ! »

Elle rit. Elle n’avait pas vraiment l’intention de remplacer Kat par Chiara, ni par qui que ce soit d’autre d’ailleurs, mais quelque part, elle était quand même contente de la tournure que prenaient les événements au final. Elle se remit à manger, détournant son attention de son interlocutrice l’espace de quelques instants.

« Ce fameux Thomas là, c’était ton mec ? »

Erreur fatale, et elle ne saisit pas tout de suite la portée de ce qu’elle venait d’entendre.

« Non, je… »

Beug.

« Attends, quoi ? »

Elle venait de comprendre la question que lui posait Chiara, et releva la tête, une expression de surprise et d’incompréhension affichée sur son visage.

« Thomas, mon mec ? »

Le pire, c’était que Chiara avait l’air sérieuse. Elle rit.

« Qu’est ce qui te fait dire ça ? »

C’était pas parce qu’elle l’avait mentionné deux fois en cinq minutes qu’elle était forcément en couple avec lui. Oui, il était probablement celui avec lequel elle s’était le mieux entendu des trois, mais elle était loin d’avoir de quelconques sentiments autres qu’amicaux pour lui. Et heureusement, d’ailleurs, car ça n’aurait fait que tout gâcher.

« On passait pas mal de temps ensemble, c’est vrai. Mais, non, c’était pas mon mec. »

Et cette fois, elle se contenta de sourire, d’un sourire neutre et amical. Ça faisait longtemps qu’elle n’avait plus pensé à lui. En règle générale, elle ne pensait que très rarement aux choses ou aux personnes qu’elle ne côtoyait pas au quotidien. Elle savait que ça ne les éloignerait pas pour autant, et qu’ils seraient tout aussi complices quand ils se retrouveraient qu’avant de s’être quittés, alors pourquoi s’encombrer l’esprit avec des souvenirs ou de la nostalgie ?

Elles continuèrent à discuter tout en mangeant pendant quelques temps, puis passèrent au dessert sans se priver. Ça faisait longtemps que Kim n’avait pas aussi bien mangé, et ce fut presque à contre-cœur qu’elle dût se résoudre à l’idée de quitter son assiette vide pour retourner à la bibliothèque.

« Bon, c’est pas tout mais j’ai mon examen de demain à réviser si je veux pas me choper un Troll en pleine face. »

De rien pour le jeu de mots, c’est gratuit !

« Allez, bonne soirée et courage pour le reste de la semaine ! »

Et elle lui adressa un dernier sourire avant de manœuvrer son fauteuil de sorte à s’éloigner de la table et sortir de la Grande Salle.

SORT

TAG : @Chiara M. Brooks
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 639
Date d'inscription : 23/08/2016
Crédits : Avatar Mrs T + Gifs tumblr
Double Compte : Enzo - Ismaelle - Cameron - Riley - Elijah



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t3737-chiara-what-s-wrong-with-being
MessageSujet: Re: [TOPIC COMMUN] La marche de l'Empereur   Ven 8 Sep - 13:31

« Non, je… »

Serait-ce une marque d'hésitation, Mademoiselle Collins ? Faut pas me faire des choses comme ça, exposer ce genre de trucs sous mes yeux, c'est dangereux … Tu le vois le sourire qui prend naissance au coin de mes lèvres ? J'en ai même arrêté de manger.

« Attends, quoi ? »

On ne dit pas quoi, on dit comment.
Mama, sort de ma tête s'il te plait ! Merci.

« Thomas, mon mec ? »

Et pourquoi pas ? J'en sais rien, je ne sais pas qui c'est mais ça n'a pas la moindre importance. En tout cas, visiblement, elle trouve ça drôle, ça la fait rire. J'ai envie de dire … c'est le principal. J’aime mettre de la joie dans le cœur des autres …

« Qu’est ce qui te fait dire ça ? »
« A vrai dire, rien de spécial. C’est juste une question comme ça, pour essayer d’en apprendre un peu plus sur ta vie tu vois. »

Je m’intéresse … Et puis c’est vrai que j’aime bien les ragots, aussi. Surtout quand je suis impliquée ou que j’en suis à l’origine, je plaide coupable. On ne se refait pas ! Pourquoi je le ferai alors que je suis aussi merveilleuse ?

« On passait pas mal de temps ensemble, c’est vrai. Mais, non, c’était pas mon mec. »

Haussement d’épaules. Ok. Dommage. Ou pas, à la limite ça ne change rien mais j’aurai trouvé ça amusant, disons que ça aurait été un moyen supplémentaire pour la taquiner – parce que non, je ne compte pas arrêter totalement faut pas rêver. Donc Thomas n’est pas Monsieur Collins, ne l’a jamais été, c’est juste un ami. Enregistré ! Next. Zachary ? Enzo ? Oui je compte bien faire la liste.
Je suis sincèrement contente de partager ce repas avec Kim, ça me permet d’apprendre à la connaitre un peu et je découvre une nana franchement amusante, à l’opposé de l’image que j’avais d’elle jusqu’ici même si elle reste une ronchon notoire. Ça fait tout son charme. Je crois qu’elle découvre aussi la personne que je suis, autre qu’une emmerdeuse, allumeuse, épicurienne notoire. Et oui, même moi j’ai une sensibilité … Elle est juste bien planqué derrière mes formes et ma grande gueule.

« Bon, c’est pas tout mais j’ai mon examen de demain à réviser si je veux pas me choper un Troll en pleine face. »
« Hum, ragoutant tout ça. »

Les examens … Je sauve les meubles, on va dire ça comme ça, mais la vérité c’est que ça me passe un peu au-dessus de la tête.

« Allez, bonne soirée et courage pour le reste de la semaine ! »
« A toi aussi ! »

Je la regarde s’éloigner avec un sourire amusé sur les lèvres, l’instant d’après Coco me saute dessus en me hurlant que je lui fais des infidélités.

SORT
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [TOPIC COMMUN] La marche de l'Empereur   

Revenir en haut Aller en bas
 
[TOPIC COMMUN] La marche de l'Empereur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» TOPIC COMMUN - Un escalier bien capricieux
» [TOPIC COMMUN] Dans le bus
» Evénement #3 : Halloween 2013 [Topic Commun]
» [Topic commun Poufsouffle] Chocolat, soleil et mini-jeux
» [Topic Commun] Dans l'avion

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Imperium™ :: Poudlard & ses alentours :: Hogwarts' Inside :: Rez-de-Chaussée. :: ─ Hall d'entrée-
Sauter vers: