AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Rude Boy - Jayden

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Hiboux postés. : 1933
Date d'inscription : 12/05/2011
Crédits : moi
Double Compte : Marek, Kazuo, Takuma, Sovahnn, Maxence, Jordane, Jake



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1038-alec-s-links
MessageSujet: Rude Boy - Jayden    Sam 25 Juin 2011 - 13:20

Trois jours. Juste trois jours qu’il était là. Et en trois jours, le seul cours où il était allé… le prof n’était pas là. Quand on savait comment se nommait le prof de la matière, il se disait qu’il aurait sûrement dû s’en douter. Surtout puisqu’ils avaient quelques gènes en commun. Celui de ne pas se lever le matin devait en faire parti. En attendant, le jeune homme s’était plus concentré sur le fait de connaitre sa nouvelle demeure que sur le fait d’aller en cour, surtout que, franchement, ce qu’il avait eu la veille ne l’inspirait pas.. mais alors, pas du tout. Et puis, il s’était aussi amusé à rencontrer les gens avec qui il partageait dortoir et nouvelle vie. Bon, il y avait bien sûr Julian et le type à qui il manquait un bout de mémoire, mais aussi un certain nombre de personnes. En fait, il avait plutôt fait une entrée assez remarquée, même sans l’avoir voulu. Cela tenait surtout au fait que le lendemain de son arrivée, il y avait eu une descente des Supérieurs dans la salle commune des Serpentards pour trouver l’intrus qui s’était introduit – apparemment – dans plusieurs pièces du château pendant la nuit et qui, selon toute vraisemblance, ne serait sûrement pas bien net le matin même. Etant arrivé quelques secondes à peine après leur entrée dans la pièce commune, et avec la tronche de celui qui n’avait de toute évidence pas bouquiné toute la nuit, le jeune homme avait tout de suite été embarqué… et était ressortis sans problème, comme si rien ne s’était passé.

Cela s’était donc passé la veille et, puisqu’il n’était pas allé en cour, un certain mystère était tombé sur lui ; ce qui l’amusait d’ailleurs au plus haut point. Le soir et pendant l’après midi, il avait fait connaissance avec quelques personnes, déconnant pendant une bonne partie de la nuit, il s’était pourtant décidé ce matin là à participer aux cours de la journée. Se faisant, il s’était vite retrouvé à côté de… tada ! L’autre nouvelle de la semaine. Et bien, comme quoi, il avait bien choisi son moment. Comme ça, au moins, ils étaient deux à faire chier le prof pour qu’il aille chercher une nouvelle table, ce qui, bien sûr, ne s’était pas exactement passé comme ça, puisqu’ils avaient dû se charger de cette tache eux même. Ils s’étaient donc trouvés à parcourir un certain nombre de galeries pour trouver la réserve des sous sols d’où ils durent sortir la table à l’aide de baguette (ouais, ils ne comptaient pas vraiment se fatiguer à la porter jusqu’à la salle de cour), sauf que ce geste pourtant simple à la base s’était transformé en bataille, l’une cherchant à amener la table tendis que l’autre s’était décidé à l’en empêcher.

Quand, alors que la moitié du cours était passé, ils firent enfin leur apparition, ils se décidèrent finalement à reproduire la recette de potion affichée au tableau.

Enfin, jusqu’au moment où Alec avait décidé de ne pas la laisser faire et où, donc, il avait fait exploser le liquide gluant et collant le fond du chaudron. Cela avait engendré quelques autres vengeances, jusqu’à ce qu’ils soient virés de la salle de cours. La journée s’était déroulée ainsi, jusqu’à ce que, finalement, il n’y eu plus de cours de prévus et où il choisi de se promener un peu à l’extérieur, ce qu’il n’avait pas fait jusque là, avant de, finalement, se décider à rentrer, fuyant la fraicheur du soir. C’était à ce moment là qu’il avait appris qu’un couvre-feu était de mise ici, et pas seulement à partir de minuit. Plus personne dehors à partir de 20h… ouais, et bah… en fait, il avait bien galéré pour rentrer. Ayant loupé l’heure du repas, le jeune homme s’était décidé, cette fois, à rentrer dans la salle commune pour s’y poser. Les folies de son arrivée risquaient de recommencer bien vite, mais, là, il comptait rentrer. Après tout, s’il passait son temps à l’extérieur, il ne pourrait pas repérer les personnes qu’il pouvait entraîner dans ses frasques passagères.

Cela dit, quand il fut dans la salle commune, il ne lui sembla pas qu’il y ai qui que se soit d’ouverts à une quelconque discussion. En fait, ils étaient tous plongés dans leurs devoirs du week end, absorbés par les pages et les pages qui leur étaient demandées par il ne savait trop qui. Apparemment, cela avait été donné par son cousin durant le cour qu’il avait finalement donné pendant l’après midi où, lui, avait passé son temps à déconner avec des personnes dont il avait déjà oublié le nom. Ce nouveau devoir était, paraissait-il, donné pour rattrapé celui qu’il venait de rendre et qui avait été une hécatombe. N’ayant ni assisté au cour, ni eu connaissance du précédent, il n’avait pas cherché à faire quoi que ce soit pour rendre quelque chose au prochain cour… surtout en voyant comment tous se démenaient avec les pages qu’ils devaient rendre. Franchement, il était plus intéresse par le professeur en question que par ce qu’il demandait. Mais il avait hâte d’être au prochain cours. Enfin, en attendant, il avait remarqué que personne ne connaissait son nom puisque, durant les cours où il avait été, personne ne s’était donné la peine de le lui demander, se contentant de l’appeler Alec. Les profs étaient apparemment débordés. Ce qui le faisait sourire gentiment.

Enfin, en attendant, le jeune Rivers s’était plongé dans la lecture d’un thriller, ne s’inquiétant pas des gens qui se prenaient la tête autour de lui ; les pieds sur l’accoudoir du siège d’à côté, et jouant avec une touillette en bois qu’il avait récupéré en buvant un café.. royalement dégueulasse qu’il avait vite fait envoyé valser. Enfin, il lui restait au moins le machin avec lequel sa langue jouait distraitement tendis que la troisième victime tentait désespérément de fuir sa mort prochaine.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 2076
Date d'inscription : 13/05/2011
Crédits : Clochette, sign : wild Heart
Double Compte : Aileen - Dakota - Mack - Sloane - Esha



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1067-tgif-jayden-s-link
MessageSujet: Re: Rude Boy - Jayden    Dim 3 Juil 2011 - 23:01

Mise en page à venir =D

Nouvelle école, nouvelles galères, c’est ce qu’on se dit en général lorsqu’on débarque dans un nouvel établissement en cours d’année. Ça n’était pas tant faux que ça, qui n’a jamais angoissé à l’idée d’être la petite nouvelle, inconnue de tous sur qui tous les regards seraient braqués, ou alors à l’idée de ne pas réussir à trouver sa place là où les trois quarts des personnes se connaissent depuis la première année. La jeune Serpentard n’était pas comme tel, bien sûr elle avait angoissé l’espace d’un instant mais rapidement, la jeune femme avait su reprendre le dessus, après tout elle n’était certes pas de ces personnes ultra populaires, mais elle n’avait jamais eu de mal à s’intégrer où qu’elle aille, pourquoi cet endroit serait-il différent. Envoyée à la maison Serpentard depuis deux jours à peine, elle n’avait pas encore eu le temps de rencontrer beaucoup de monde, mais elle avait déjà remarqué avec qui elle ne chercherait pas à se lier d’amitié. Un groupe de Hippies avec qui elle devait partager son dortoir lui avait réservé un accueil pour le moins… particulier. La première nuit passée, l’ensemble de ses petites affaires s’étaient retrouvées en décoration de la salle commune… Charmant je vous dis, pourtant la jeune femme n’avait même pas pris la peine de rougir, après tout, elle n’avait rien à cacher et si ça pouvait amuser la galerie et faire glousser les 5 cloches qui lui servaient de coloc’ ça lui allait parfaitement. Que voulez-vous, on ne peut pas plaire à tout le monde, cela dit, elle pouvait les remercier car grâce à elles, elle avait dû se faire quelques amis dans les dortoirs d’en face. Montre-moi ce que tu portes, je te dirai qui tu es ! C’est bien ça qu’on dit, non ?

Elle avait à peine eu le temps de tout faire disparaitre qu’une flopée de Supérieurs avait débarqué semblant chercher quelque chose, ou quelqu’un et ce quelqu’un avait semble t’il rapidement fait son apparition. Un jeune homme d’environ son âge qui s’était fait embarquer aussi vite qu’il était entré. D’après ce qu’elle avait eu le temps d’entendre à son sujet, il n’était pas apprécié de tous ici, mais bon ne jugeons pas sans prendre la peine de connaitre, ça serait bien malheureux. Elle avait revu le garçon en question lors du cours de Potion, le lendemain matin, et croyez-le ou non mais figurez-vous qu’il avait eu le don de rendre ce cours mémorable. Elle qui tentait de faire bonne impression au moins la première semaine, avec lui comme binôme, ça ne risquait pas d’être le cas ! Alec, la terreur des bacs à sable *sort et court très loin*, d’abord il y avait eu cette lutte contre la table dans la remise et puis il avait cru bon de faire foirer tout son dur labeur avec sa dose dix fois supérieure à la normale de poil de… Bonne question, si elle était un peu douée en potion, elle l’était beaucoup moins dès qu’on venait la perturber, ce qui, on s’en doute auprès d’un énergumène tel qu’Alec, avait été rapidement le cas puisque le tout avait magnifiquement explosé dans un nuage de fumée mal odorant et un chaudron sans doute inutilisable durant un long moment. Partagée entre amusement et exaspération, la jeune femme se demandait comment elle pourrait encore faire bonne impression auprès du prof de potion dorénavant ! Mais bon, elle ne pouvait pas cacher que ce cours n’avait pas été distrayant, puisqu’après tout ça, les deux jeunes gens s’étaient chamaillés comme des gosses avides de foutre une pagaille monstre… Résultat des courses ? Ils avaient été virés de la salle… Mouais ben pour la bonne impression on repassera. Et je vous laisse deviner comment s’est déroulé la suite de la journée.

En fin de journée, la jeune Serpentard était de retour dans sa salle commune, une seule et unique idée en tête : oublier ce maudit prof de DCFM… Un P ??? Mais qu’est-ce qu’il avait fumé au juste ! Elle avait pesté en voyant ça, persuadée qu’il n’avait même pas pris la peine de lire son devoir qu’elle avait mis des heures à faire. Sans blague, elle avait bien perdu deux ou trois heures à la bibliothèque à dormir sur des bouquins mortellement chiants et soporifiques, et tout ça pour quoi ? Récolter un misérable « Piètre »… Ok ça n’était pas la pire note en soit mais s’il y avait bien une chose que la demoiselle détestait c’était l’échec ! Surtout lorsqu’il était injustifié comme là, alors rien qu’à l’idée de devoir se retaper un devoir juste pour assouvir son petit plaisir d’être un prof détestable, la miss ne sautait pas de joie ! Bien décidée à ne rien rendre pour le prochain cours, la jeune femme avait jeté un œil distrait à ceux qui planchaient durement sur le dit devoir, tout le monde était dans ce cas, tout le monde si ce n’est un certain Serpentard qu’elle avait fréquenté toute la journée et qui semblait bien loin de l’atmosphère oppressante qui régnait dans la pièce. Absorbé dans son bouquin, la jeune femme avait profité de cette piètre diversion pour s’approcher de lui, pour finir à califourchon sur lui bien décidée à l’empêcher d’aller plus loin dans sa lecture.

- Tu devrais retirer cet air sérieux et intello de ton visage… Sérieux, ça te va vraiment pas.

Un petit air sarcastique alors qu’elle lui avait pris le bouquin sans lui demander la permission.

- Alors voyons de quoi ça parle, meurtre… Et… Ouais c’est sûr, c’est plus « intéressant » que le devoir que nous a refiler ce… C’est quoi son nom déjà !

Farfouillant dans son esprit, la demoiselle n’avait pas encore intégré le nom de l’ensemble des enseignants de l’école.

- Ah oui... Rivers ! Ce type est… Exaspérant tu le savais ?

Toujours sur lui, la jeune femme n’avait pas réellement l’intention de le laisser finir la soirée tranquillement.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 1933
Date d'inscription : 12/05/2011
Crédits : moi
Double Compte : Marek, Kazuo, Takuma, Sovahnn, Maxence, Jordane, Jake



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1038-alec-s-links
MessageSujet: Re: Rude Boy - Jayden    Lun 4 Juil 2011 - 10:35

Nouvelle école, nouvelles galères. On ne pouvait pas vraiment dire que c’était ce que le jeune homme s’était dit, lui, quand on il avait pu rentrer chez lui et qu’un homme l’attendait, la voiture prête et chargée d’une petite valise, et qu’on lui avait dit qu’il partait pour Poudlard. Là, au moins, il devrait étudier, et ça permettrait aux médiats de se calmer et de prendre quelqu’un d’autre pour cible. Oui, on ne pouvait pas dire qu’il s’était fait les mêmes réflexions que la jeune femme étant donné qu’il n’avait quasiment pas été en, école de sa vie. La plupart de ses enseignements, on les lui avait fait à domicile, et si, dernièrement, il avait été en médecine, ça n’avait pas vraiment été pour étudier puisque, même s’il avait retenu quelques trucs, il en avait surtout joliment profité pour s’éloigner de sa famille et profiter de la vie de son côté. A ça s’était ajouté cette curieuse et malsaine envie de leur faire du mal, comme pour leur rendre ses propres souffrances. Vous savez, celles qui, chez ce genre de personnes, sont si bien cachées que même une personne qui croit dur comme fer qu’il y a quelque chose de bon caché sous une douleur elle-même horriblement dur à dénicher. Ouais, ces souffrances là, souvent communes à tous les gosses de la famille. Et puis, on enterre et on vit avec, mais ça influe, encore et toujours, sur ce que l’on est et ce que l’on fait.

Ça l’avait infecté, comme d’autres. Ça n’est qu’une histoire ordinaire, c’est ce que les autres semblent avoir du mal à comprendre. C’est juste quelques saloperies de plus de l’espère humaine. C’est ce qu’avait pensé Logan, assez fort pour haïr tous ceux qu’il avait rencontré. C’était en partie passé. Mais ça, le jeune homme n’en savait rien. Justement, il possédait une certaine curiosité envers cet homme qu’il aurait voulu imiter. Partir plus tôt, s’émanciper, faire les choses à sa manière. Mais ça n’avait pas été possible. Alors on passe, c’est tout.

Et en effet, le jeune homme semblait bien avoir passé cette étape puisque, question animosité envers les autres, il se rapprochait assez du zéro. Pas en premier abord en tout cas, bien sûr, il valait mieux ne pas trop avoir affaire à lui lorsque l’on n’est pas du côté de ses alliés. Surtout lui. Faire souffrir les autres ne le dérangeait pas, agir de manière amorale non plus. Enfin, pour l’instant, il en était surtout à l’étape ‘se trouver des personnes avec qui rendre ces futurs mois d’enfer en réel paradis sur terre’. Il suffit juste de quelques personnes sachant s’éclater, parce qu’il n’était pas ici pour suivre les règles et apprendre ce qu’il avait arrêté d’étudier quelques années auparavant.

Plongé dans sa lecture – plutôt que de préparer un dossier à rendre à son cher cousin – le jeune homme n’avait pas entendu sa nouvelle super copine s’approcher de lui, et avait relevé les yeux à l’instant exact ou elle se décidait à le prendre pour un coussin vivant. Puisqu’il ne s’était pas bougé – logique, il aurait de toute manière été trop tard pour ça – la jeune femme était forcément arrivée de côté, histoire de pas s’assoir sur le bouquin, ce qui aurait sans douté été beaucoup moins confortable. Elle s’était donc assise de travers par rapport à lui, bloquant du même coup l’une des mains qui tenait le livre.

- Tu devrais retirer cet air sérieux et intello de ton visage… Sérieux, ça te va vraiment pas.

« Ah bon ? Dommage, j’aurais essayé alors.. »

Quoi ? Il pouvait très bien le faire le petit élève parfait. Il paraissait que quand il stoppait ses conneries trois secondes et qu’il jouait le jeu, il pouvait avoir l’air d’un vrai petit ange… Enfin, ça, c’était ce qu’une fille pas vraiment nette sur le coup avait dit. Alors bon, il ne fallait peut être pas la prendre au mot. Tient ! Exemple, elle, elle faisait partie des personnes qu’il aimait bien ici, et avec qui il s’était bien éclaté dès son arrivée.

- Alors voyons de quoi ça parle, meurtre… Et… Ouais c’est sûr, c’est plus « intéressant » que le devoir que nous a refiler ce… C’est quoi son nom déjà !

Se laissant docilement prendre le livre dans lequel il s’était plongé quelques secondes plus tôt, le jeune Rivers avait jeté un regard rapide pour se rappeler de la page avant de reporter son attention sur la jeune femme et sur.. tient, sa main coincée était vachement bien placée dit donc. L’autre s’amusait déjà à descendre doucement le long du dos de la jeune femme.

« Ça m’en a eu l’air en tout cas. Et vu que je compte pas lui rendre… je saurais qui est le tueur avant qu’il ne me corriger. »

- Ah oui... Rivers ! Ce type est… Exaspérant tu le savais ?

« Ouais, j’ai déjà entendu ça. Ça doit être... l’idée générale. »

Ici ou ailleurs.

Souriant, amusé sur les doubles sens qu’il pouvait exprimer dans ce genre de moment là, il ne peu s’empêcher d’ajouter :

« Sérieusement, pourquoi tu lui as rendu le premier ? T’étais à peine arrivée, c’est justement le privilège des nouveaux ça… quoi que, pas sûr que ça marche avec lui. M’enfin bon, c’est bien d’essayer. »

Sa main s’amusait à présent à remonter doucement, comme si ses doigts marchaient le long de sa colonne vertébrale. … Le tout sans qu’il ne s’en soit aperçu. Fortiche nan ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 2076
Date d'inscription : 13/05/2011
Crédits : Clochette, sign : wild Heart
Double Compte : Aileen - Dakota - Mack - Sloane - Esha



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1067-tgif-jayden-s-link
MessageSujet: Re: Rude Boy - Jayden    Jeu 21 Juil 2011 - 16:48

Rude Boy

Toujours faire bonne impression… Au moins pour les premiers jours, c’était comme ça qu’elle voyait les choses. Le temps de tâter le terrain et de prendre ses marques ! De voir en qui on pouvait avoir confiance et vice et versa ! C’était peut-être mesquin mais c’était sa façon de faire et jusqu’ici, ça ne lui avait jamais causé de soucis bien au contraire, la preuve quelques jours à peine qu’elle était à Poudlard et déjà elle trouvait le moyen de prendre du bon temps avec un certain Alec. Pas très fréquentable si vous voulez mon avis, pourtant la demoiselle ne l’avait pas fui. Il ferait certainement partie de son petit cercle de fréquentations, c’était certain, après tout vu le climat actuel, mieux valait se trouver des alliés plutôt que des ennemis ! Enfin allié était peut-être un terme un peu fort pour décrire leur « relation » naissante mais la question n’était pas là.

Non la question c’était… Comment, je dis bien comment, elle allait faire pour pouvoir rendre ce devoir à ce prof exaspérant dont elle avait hérité ! C’était impossible et la motivation était loin d’être aussi présente que pour le premier devoir qu’elle avait rendu. Non, là la jeune Serpentard aspirait à bien des choses plus plaisantes et non à cette prise de tête qui se profilait à l’horizon si elle se décidait à le faire ! Après tout, ça n’était pas à Serdaigle qu’elle avait été envoyée, et si elle aimait la réussite, ça n’était pas au détriment de son petit confort personnel !

Et en parlant de confort, la jeune femme avait pu remarquer en entrant dans la salle commune qu’un certain Alec était plongé dans son bouquin. Nul besoin de vous dire qu’elle s’était empressée d’aller le déranger à son tour. S’asseyant sur lui sans lui laisser le choix de la repousser, elle restait persuadée qu’il ne l’aurait pas fait s’il en avait eu l’occasion. Elle ne l’avait certes pas fréquenté très longtemps mais ça avait été suffisant pour deviner quel genre de personnage il était. Le genre amusette, séducteur qui vous intrigue de par son regard. Du genre à avoir toutes les filles qu’il veut dans son lit ! A peine l’avait-elle pris pour coussin que la demoiselle avait pu sentir ses mains courir sur elle.

« Ah bon ? Dommage, j’aurais essayé alors.. »
- Dommage…


Un léger sourire alors qu’elle lui avait pris le bouquin pour l’examiner d’un peu plus près, tandis qu’elle pouvait sentir les doigts du Serpentard courir le long de son dos.

« Ça m’en a eu l’air en tout cas. Et vu que je compte pas lui rendre… je saurais qui est le tueur avant qu’il ne me corrige. »
- J’compte pas lui rendre non plus ! Du moins pas tant que l’injustice ne sera pas réparée.


Bien sûr, elle y croyait dur comme fer, avec un type comme lui aux commandes ? Elle pouvait toujours courir pour voir sa note revue à la hausse ! Ne prêtant pas tellement attention aux « caresses » du jeune homme, la demoiselle s’était un peu penchée sur lui tout en gardant ce joli sourire qui trônait régulièrement sur ses lèvres.

- Qu’est-ce que tu entends par… L’idée générale, tu connais ce type ? J’veux dire… En dehors de l’école ?

Si c’était le cas, la demoiselle voyait là une superbe ouverture pour voir sa note augmenter. Après tout, tous les moyens sont bons pour réussir dans la vie… Ou presque !

« Sérieusement, pourquoi tu lui as rendu le premier ? T’étais à peine arrivée, c’est justement le privilège des nouveaux ça… quoi que, pas sûr que ça marche avec lui. M’enfin bon, c’est bien d’essayer. »
- Les premières impressions, tout ça ! Restes de mon ancienne école sûrement.


Ben quoi, c’est important de faire bonne impression, non ?! Lui en tout cas ne perdait pas le Nord, une main sur sa cuisse, l’autre se baladant le long de sa colonne vertébrale, il avait réussi à lui arracher un frisson mais la jeune femme n’avait rien laissé transparaitre se contentant de lui sourire amusée par son attitude. Elle s’était donc penchée sur lui, approchant son visage du sien.

- T’aime pas perdre ton temps toi.

On aurait pu croire que dans le feu de l’action elle l’aurait embrassé, mais la demoiselle n’en avait rien fait au contraire, à un centimètre à peine elle s’était reculée toujours souriante, sa main déposée sur son torse, la jeune Serpentard entra dans son jeu sans grandes difficultés.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 1933
Date d'inscription : 12/05/2011
Crédits : moi
Double Compte : Marek, Kazuo, Takuma, Sovahnn, Maxence, Jordane, Jake



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1038-alec-s-links
MessageSujet: Re: Rude Boy - Jayden    Dim 31 Juil 2011 - 1:34

Rude Boy





- Dommage…


Un petit sourire était apparu sur le visage du jeune homme. Bah voilà, ça c’était tout de même plus intéressant à faire que de blablater une tonne de connerie sur un sujet qu’aucun ici ne connaissait. Ils ne faisaient qu’aller farfouiller ce qu’en disaient les autres et recopiaient ça sans la moindre connaissance de la chose. C’était plus triste qu’autre chose en fait et il ne se plierait pas à ce petit jeu stupide, il n’avait pas que ça à faire que d’écrire quatre pages sur un sujet dont il se foutait éperdument.

« Ça m’en a eu l’air en tout cas. Et vu que je compte pas lui rendre… je saurais qui est le tueur avant qu’il ne me corrige. »


- J’compte pas lui rendre non plus ! Du moins pas tant que l’injustice ne sera pas réparée.


« Ouh ! Mais quelle révolte ! Ça pourrait presque intimider ! »

Un petit sourire moqueur au visage, il n’avait pas détourné le regard, sachant qu’à sa phrase suivante il allait attiser sa curiosité. Car comme toutes les filles, il avait touché un point faible qui l’amusait furieusement. L’envie de savoir.

- Qu’est-ce que tu entends par… L’idée générale, tu connais ce type ? J’veux dire… En dehors de l’école ?

Un petit sourire s’était glissé sur ses lèvres. Quoi ? Quelque chose lui disait que dire tout ce qu’il savait sur leur enseignant amer et horriblement chieur ne passerait sûrement pas. Dire que son père n’était autre qu’un putain d’enfoiré et que c’était de famille, que lui aurait voulu le suivre quand il avait comprit qu’il s’était échappé à onze ans, fuyant cette putain de famille qu’ils partageaient en silence. Mais s’il faisait ça, de toute manière, c’était accepter que l’on parle de lui aussi, et ça, c’était hors de question. Il avait subit des choses qu’il préférait oublier et qui, il l’espérait, ne remonteraient jamais à la surface. Et il n’avait pas été le seul dans ce cas, pour sa sœur, ça avait été pire.

« Probable oui. »

Dirais-je, dirais-je pas ?.

« Sérieusement, pourquoi tu lui as rendu le premier ? T’étais à peine arrivée, c’est justement le privilège des nouveaux ça… quoi que, pas sûr que ça marche avec lui. M’enfin bon, c’est bien d’essayer. »


- Les premières impressions, tout ça ! Restes de mon ancienne école sûrement.


« Comme c’est bien maîtrisé tout ça… »

Il y a de quoi devenir la parfaite nouvelle petite manipulatrice du château. Cela dit, il aimait bien les personnes qui se lâchaient, et elle semblait savoir exceller dans une telle discipline également. Mais peut être fallait-il la forcer aussi un peu au début. Après tout, elle voulait faire bonne impression, grand bien lui fasse, lui, il ne comprenait pas bien cette notion à part quand il avait un réel but à la clef. Mais, là, faire bonne impression dans une école où il se ferait remarquer de toute manière… non, réellement, il ne voyait pas à quoi ça pouvait bien servir. Mais son cas avait toujours été un peu particulier alors..

- T’aime pas perdre ton temps toi.

La jeune femme s’était approchée de lui jusqu’à le frôler chose à laquelle il avait répondu en souriant sans baisser les yeux, se demandant si elle comptait réellement l’embrasser ou non. Mais la réponse fut négative, dommage ! Oh et une main qui glisse contre son torse, elle commençait à l’intéresser sérieusement là. Pas physiquement, physiquement c’était fait depuis un moment, mais pour ce qui était du comportement. Séduisante, charismatique, sensuelle et joueuse. C’était qu’elle avait tout pour plaire.

« Moi ? Nan, moi je suis parfaitement innocent, à la limite de la victime je dirais même. »

T’as raison coco, on y croit tous ! Surtout qu’en faisant ça, il était venu jouer avec une des mèches de la jeune femme, passant rapidement à son oreille qu’il avait titiller pendant un avant de redescendre dans son dos, s’arrêtant sur la fermeture du sous-vêtement de la jeune femme avec lequel il joua quelques instants. Ouvre, n’ouvre pas. Il avait franchement hésité, et puis, finalement, sa main avait retrouvé son eL’autre main, s’il étirait un peu son doigt, Il aurait pu faire le genre de choses que l’on ne fait pas en publique.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 2076
Date d'inscription : 13/05/2011
Crédits : Clochette, sign : wild Heart
Double Compte : Aileen - Dakota - Mack - Sloane - Esha



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1067-tgif-jayden-s-link
MessageSujet: Re: Rude Boy - Jayden    Ven 5 Aoû 2011 - 22:51

Rude Boy

« Ouh ! Mais quelle révolte ! Ça pourrait presque intimider ! »
- C’est ça moque toi Rolling Eyes

La demoiselle avait souri, non pas qu’elle prenait mal ce genre de petite remarque au contraire, elle n’était pas du genre à prendre au mot les remarques qu’on lui faisait, surtout sur ce plan ! Si encore on l’avait clairement insultée, elle aurait peut-être cherché à se venger, ou à rétorquer, mais là, il n’y avait rien de bien méchant alors à quoi bon se prendre la tête sur une telle futilité ! Surtout que la phrase qu’il avait ensuite prononcé, vous savez, celle qui laisse clairement sous entendre qu’il connaissait leur merveilleux professeur si injuste ! Et sa confirmation n’avait fait qu’augmenter la curiosité déjà bien présente de la jeune Serpentard qui d’un seul coup se montrait clairement plus attentive à ses propos ! Bon, elle n’irait pas jusqu’à lui poser des questions sur sa vie privée, restons réaliste, savoir ce qu’il faisait en dehors de l’école lui importait peu, en revanche connaitre deux ou trois choses pour le faire « chanter » et ainsi réparer une injustice flagrante ça pouvait toujours être intéressant. Si tant est qu’il veuille bien balancer ses infos ! Mais bon comme toute fille qui se respecte, la jeune demoiselle connaissait deux ou trois trucs qui feraient que peut-être il craquerait. Après tout, elle était loin d’être prude, et si elle cherchait à faire bonne impression auprès de ses prof, elle comptait bien faire bonne impression également auprès des personnes de sa Maison, à commencer par le premier intéressé qui laissait clairement se baladait sur elle sa main baladeuse sans qu’elle ne s’en offusque.

« Comme c’est bien maîtrisé tout ça… »

Un léger sourire aux lèvres tandis qu’elle se penchait un peu plus sur son cas ! Manipulatrice, elle l’était à ses heures perdues, mais ça n’était pas le trait qui la caractérisait le plus, du moins c’est ce qu’elle pensait, après à savoir si c’est comme ça que le monde extérieur la percevait, elle n’en avait franchement que faire ! Elle ne lui avait pas répondu, se contentant de frôler ses lèvres pour voir comment il réagirait, et au vu du regard qu’il lui portait, elle n’avait eu aucun mal à comprendre qu’elle commençait à l’intéresser ! Une main qui cours sur son torse, et il ne lui avait pas fallu plus de temps pour sentir celle du Serpentard se montrait plus entreprenante avec elle.

« Moi ? Nan, moi je suis parfaitement innocent, à la limite de la victime je dirais même. »

A cette simple remarque la jeune Serpentard n’avait pu que sourire, elle le croyait bien sûr, c’était une évidence, il avait tout de la pauvre petite victime (mijaurée =D).

- Dommage... J'ai toujours été attirée par le coté bad boy…

Sur ces mots, la jeune femme avait fait glisser ses lèvres jusqu’à son cou, oui les innocents c’est tellement facile à manipuler, et pour une manipulatrice comme elle, rien de plus facile c’était une évidence ! Autre évidence ? Le statut de victime du garçon qui commençait à la titiller sérieusement, elle cru l’espace d’un instant qu’il allait tenter de la déshabiller, mais ça n’avait pas été le cas, remarque c’était peut-être pas plus mal, pas qu’elle soit pudique, au contraire, mais l’idée de se retrouver à moitié déshabillée en présence de certains gamins de première année qui semblait outrés par leur attitude ne l’enchantait guère.

- Et… Tu penses que tu pourrais m’arranger le coup avec Rivers ?

Ben quoi, ne jamais perdre le nord, je vous dis ! Remontant jusqu’à ses lèvres pour le titiller à son tour, l’effleurant, caressante mais sans jamais lui donner ce qu’il voulait. Sa main toujours sur son torse avait déjà fait sauter le premier bouton, bien décidée à faire grimper la température « glaciale » de la salle commune.





Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 1933
Date d'inscription : 12/05/2011
Crédits : moi
Double Compte : Marek, Kazuo, Takuma, Sovahnn, Maxence, Jordane, Jake



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1038-alec-s-links
MessageSujet: Re: Rude Boy - Jayden    Mer 17 Aoû 2011 - 12:02

Rude Boy



« Ouh ! Mais quelle révolte ! Ça pourrait presque intimider ! »
- C’est ça moque toi Rolling Eyes

« Mais avec grand plaisir ! »

Des petites piques, rien de très méchant, juste d’amusant. Faire chier l’autre pour s’en rapprocher, ça devait être la grande différence entre lui et son cousin qui usait de ce genre de technique pour s’éloigner des autres d’après ce qu’il avait compris. Il le voyait mal ne pas s’être éclaté dans sa vie, mais dans tous les cas, le bâtard des Rivers était quelqu’un de solitaire, c’était clair. Froid et distant, il l’avait toujours été dans leur famille d’après ce dont le jeune homme se souvenait de lui. Il semblait pourtant parfaitement capable de lier des liens avec quelqu’un, ça n’était pas ça le souci, le problème venait de l’envie. Quoi que même si lui restait hyper fêtard, débrouillé, et souvent apprécié pour ses conneries, nouer de réels liens avec quelqu’un, ça n’était pas quelque chose qu’il avait fait couramment. En fait, il n’y avait pas eu grand monde dans sa vie à pouvoir se vanter d’être proche de lui. Il y avait eu sa sœur, mais elle restait la seule en fait quand on se penchait sur la question.

Mais il était loin de chez lui à présent. Ce qui signifiait qu’il pouvait également souffler un peu, mais ça ne changerait rien à une nature profonde sûrement bien encrée dans leurs gènes. Le gène dominant du mâle alfa horripilant, moqueur, narcissique et constipé émotionnel, ça existe vous croyez comme gène ? Ou comme variation d’allèle ou on ne sait trop quoi, il est trop tard pour faire de la bio !

Les relations d’amusement oscillant entre tout ce que pouvait être une femme (à part le statut de mère, précisons-le !) dans sa vie, ça, en revanche, il connaissait. Plus exactement, le mixte amie-copine-amante-autre chose, ça, c’était le mieux qu’il pouvait faire, et le plus courant aussi. Enfin, le plus courant quand ça dure deux jours, parce qu’il était rare, très rare même, qu’il tombe sur une fille branchée sur les mêmes ondes que lui et qui ne s’imaginait jamais plus et, surtout, surtout, grand critère : qui pouvait le supporter et finalement, peut être aussi un peu : l’apprécier.

Oui, ça c’est rare.. une espèce en voie de disparition même !

- Dommage... J'ai toujours été attirée par le coté bad boy…

« C’est qu’il faudra me… démoniaquiser alors ! »

Et, oui, ça existe pas ce mot, il le savait parfaitement, mais, franchement, on s’en tape ! Souriant, amusé, de l’attitude de la jeune femme, il n’avait pu s’empêcher de jouer à nouveau avec son oreille alors qu’elle se penchait pour embrasser son cou. Ouh comme c’est mal, les pauvres élèves studieux ne tarderont pas à être outrés et… profondément dépités surtout ! Mais bon… on s’en claque !

- Et… Tu penses que tu pourrais m’arranger le coup avec Rivers ?

« Hm hm, c’est à voir, qu’est-ce que… »

« Tu lui donnerais en échange ? »

« … tu pense de la glace noix de coco de ce soir ? Voyons, tout d’suite les sales plans ! Moi j’l’ai trouvée un peu sucrée non ? »

Y’en avait pas oO… et en plus, t’aime pas la coco… Ouais, bah ils sont pas forcés de le savoir ça hein !

Vous l’aurez deviné, c’était bien Logan qui venait de faire son entrée.

« Bien sûr. Alors, tu peux lui arranger le coup avec Rivers ? Rolling Eyes »

« Bah j’y étais là. »

« Nan, là t’étais pas loin du coup tout court. Jayden, dis moi, es-tu joueuse ? »

« Ça se voit pas ? »

Ils ne s’étaient pas vus depuis bien 8 ans, quelque chose comme ça, mais c’était comme s’ils se connaissaient depuis toujours, chose assez troublante en fait. Le même genre de répliques, le même petit sourire, et, surtout, le même regard. Pourtant, ils ne se ressemblaient en rien physiquement, et pourtant les points communs étaient frappants.

« Ne couche pas avec lui et j’augmenterais ta note, c’est bien ce que tu veux nan ? »

« Oh comme c’est vilain. Il serait jaloux le cousin ? »

« Nan : chiant seulement. »

Se tournant vers Jayden, Alec lui avait adressé une magnifique mimique de chien battu. Buh *.* et ce, avant d’exploser de rire.

Et enlève ta main de là Alec ! C'est pas correct..

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 2076
Date d'inscription : 13/05/2011
Crédits : Clochette, sign : wild Heart
Double Compte : Aileen - Dakota - Mack - Sloane - Esha



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1067-tgif-jayden-s-link
MessageSujet: Re: Rude Boy - Jayden    Ven 9 Sep 2011 - 23:34

Rude Boy.
Le côté bad boy, ça fait cliché hein, et pourtant toute fille qui se respecte à au moins une fois fantasmé sur ce genre de type, rien qu’en regardant la télé… Qui n’a jamais trouvé le méchant canon super sexy ?! Personne, c’est bien ce que j’dis, alors que le petit gars tout timide qui n’ose rien, vous vous en approchez ?! Non, ou alors comme bon copain mais rien de plus ! Ne dite pas le contraire, on l’a toutes fait ! Aussi, la jeune femme avait été loin de mal prendre ses petites remarques, à l’opposé, elle jouait avec lui, jouait de la situation, profitant sans le nier des attentions de son cher collègue Serpentard. Pourquoi être timide ?! Alors que s’amuser avec le premier inconnu qui passe est terriblement excitant ? Sans compter le fait qu’on les observait, quoi vous la pensez exhibitionniste ? Peut-être, enfin pas tant que ça car elle n’aurait pas été jusqu’à s’envoyer en l’air avec lui devant tout le monde ! Mais en attendant, rien ne lui interdisait de jouer avec le feu avec lui !

« C’est qu’il faudra me… démoniaquiser alors ! »

A cette simple phrase la jeune femme n’avait pu que rire. C’est vrai qu’il devait être la plus innocente des personnes présentes dans cette pièce ! Ca se voyait clairement à sa main qui se baladait sans grande retenue sur elle.

- J’vais tâcher de voir c’que j’peux faire alors.

Mains baladeuses à son tour, ses lèvres frôlant la peau de son cou tandis qu’il recommençait à jouer avec son oreille ! Non, elle n’avait réellement plus l’intention de bosser sur ce fichu devoir, bien trop occupée par son nouveau passe-temps du moment ! Bon allez… Trêve de bavardage, c’est bien beau de jouer, tout ça, mais… Tâchons de ne pas perdre de vue l’objectif !

- Et… Tu penses que tu pourrais m’arranger le coup avec Rivers ?
« Hm hm, c’est à voir, qu’est-ce que… »
« Tu lui donnerais en échange ? »
« … tu pense de la glace noix de coco de ce soir ? Voyons, tout d’suite les sales plans ! Moi j’l’ai trouvée un peu sucrée non ? »

Tiens, tiens… Mais qui c’est que v’la. Se redressant un minimum pour regarder le nouvel arrivant, la jeune femme n’avait pu que sourire ! Bien sûr qu’elle aurait pu se sentir mal à l’aise, mais quoi ? Elle aurait dû se confondre en excuses parce qu’elle avait osé penser à la corruption ?! Soyons honnête, à l’heure actuelle, c’est un peu chacun pour soi, non ?!

- Je sais pas encore… En fait, j’hésite entre une image et paquet de gommettes Rolling Eyes

Ben quoi, c’est bien les gommettes, en plus on peut faire des jolies dessins avec ça c’est génial !

« Bien sûr. Alors, tu peux lui arranger le coup avec Rivers ? Rolling Eyes »
« Bah j’y étais là. »
« Nan, là t’étais pas loin du coup tout court. Jayden, dis moi, es-tu joueuse ? »
« Ça se voit pas ? »

- Ca dépend… Faut voir !

Mais proposez mon cher… Proposez !

« Ne couche pas avec lui et j’augmenterais ta note, c’est bien ce que tu veux nan ? »
« Oh comme c’est vilain. Il serait jaloux le cousin ? »
« Nan : chiant seulement. »

En entendant la proposition de son prof, la jeune femme n’avait pu que sourire. Regard de chien battu de la part d’Alec avant de rire.

- Juste ça ?! Rien de plus et je récupère mon dû ?!

Je me sens sous-estimée… Sache-le ! Il est loin d’être irrésistible ton cousin tu le sais ça ? Et c’est pas ses petites attentions qui vont me faire flanche. Plus que joueuse, la jeune femme s’était tournée vers Alec, un sourire amusé accroché aux lèvres.

- C’est d’accord… Je ne coucherai pas avec lui !

Dommage, j’avoue que j’aurai bien aimé aller plus loin avec lui, mais bon ! Quand on fait un pari, il faut être sport !

- Tu vas devoir rester une sage et innocente personne.

Un nouveau regard sur Marek.

- Vous devriez m’augmenter ma note directement.

Comment ça elle était sûre d’elle ? Pas du tout, un peu d’assurance ne fait de mal à personne et il se trouve que la miss était certaine de pouvoir lui résister.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 1933
Date d'inscription : 12/05/2011
Crédits : moi
Double Compte : Marek, Kazuo, Takuma, Sovahnn, Maxence, Jordane, Jake



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1038-alec-s-links
MessageSujet: Re: Rude Boy - Jayden    Sam 17 Sep 2011 - 18:16

Rude Boy.
Et bah oui, les filles, ça se démène en règle général pour être les meilleurs partout, pour prouver qu’elles sont aussi douées que machin ou bidules, voir même les dépasser, elles veulent tout gérer et faire comme si ça ne pesait pas. Elles veulent se montrer fortes, mais elles sont aussi faibles qu’un mec pour les histoires de cœur et d’attirance. Prévisibles, elles se prennent toujours taule sur taule, et généralement, elles tombent de haut, mais c’est toujours pour refaire les mêmes erreurs. A croire que c’est écrit dans les gènes : j’veux le type viril par excellence, et ça veut dire le connard de service qui a été gâté par la nature parce qu’il a l’avantage d’être franchement canon. Le salopard au charisme ravageur et au sourire de tombeur, une fille va en rire, mais en vrai, elle sait très bien qu’au premier regard de braise, elle peut très bien se retrouver à rire comme une idiote prise d’une bouffée de chaleur. Et inversement pour le côté gay de la force, mais vu que, là, pour le coup, c’est pas le sujet : restons à nos moutons. Ou plus exactement, à nos serpents.

Qu’il est fourbe celui-là à faire son innocent avec son sourire de… voilà hein ! C’est mal d’avoir du charme !

Oui, c’est Sovahnn qui parle *sort*.

« C’est qu’il faudra me… démoniaquiser alors ! »
- J’vais tâcher de voir c’que j’peux faire alors.

Ça ne risquait pas d’être trop compliqué.

- Et… Tu penses que tu pourrais m’arranger le coup avec Rivers ?
« Hm hm, c’est à voir, qu’est-ce que… »
« Tu lui donnerais en échange ? »
« … tu pense de la glace noix de coco de ce soir ? Voyons, tout d’suite les sales plans ! Moi j’l’ai trouvée un peu sucrée non ? »

- Je sais pas encore… En fait, j’hésite entre une image et paquet de gommettes Rolling Eyes

« Ah j’veux bien les gommettes : pour mettre des jolis petits cœurs dans toute la salle de défense contre les foooorces du maaaaaaaaaaaaaaaaaal (Moi j’connais un homme avec une chèvre ! Parfait ! Comme ça je ferais les houhouhouhouuuuuuu), parce que ça fait trop sérieux tout ça. »

Défense contre les forces du mal. Nan mais sérieux, ‘vous trouvez pas ça pompeux vous ?!

« Bien sûr. Alors, tu peux lui arranger le coup avec Rivers ? Rolling Eyes »
« Bah j’y étais là. »
« Nan, là t’étais pas loin du coup tout court. Jayden, dis moi, es-tu joueuse ? »
« Ça se voit pas ? »

- Ca dépend… Faut voir !

« Oh j’le sens mal. »


« Ne couche pas avec lui et j’augmenterais ta note, c’est bien ce que tu veux nan ? »
« Oh comme c’est vilain. Il serait jaloux le cousin ? »
« Nan : chiant seulement. »

- Juste ça ?! Rien de plus et je récupère mon dû ?!

« Ouaip, c’est aussi con que ça. »

« C’est qu’une note en même temps.. :ga: »

Cherche pas t’as tors dirait l’autre Rolling Eyes. ‘Parait que c’est important ces petites choses dans la vie. Il parait, nan parce que, jusque-là, personne ne l’a réellement prouvé hein ! C’est pas vrai, il faut travailler en cours les enfants, sinon ça vous mènera au drame ! Parce que les chaussures conduisent à la drogue ! Oui oui, j’suis consciente que j’dois laisser des gens perplexes sur certaines de mes phrases en rps, mais c’est que vous avez pas assez de culture cinématographique, c’est tout. Enfin bref, nos couleuvres chéries ! Parce que dans le mot couleuvre, il y a cool hein, alors on va se la jouer plutôt cool, que venin !

- C’est d’accord… Je ne coucherai pas avec lui !

« Qui est la conne qui a accouché de ce type que j’aille lui dire deux mots ? Rolling Eyes »

« Aucune idée. Mais fais, j’t’en prie. »

- Tu vas devoir rester une sage et innocente personne.

« Nah, ça c’est pas possible, j’sais pas faire. »

« Tout l’monde peut apprendre. »

« Que tu dis ! Et comment tu le sauras ? :ga: C’est pas écrit sur la gueule des gens non plus. »

Personne n’est aussi bon que ça ! *sort*

« J’le saurais, t’inquiète. »

- Vous devriez m’augmenter ma note directement.

« Alors là je suis d’accord ! C’est une option beaucoup plus intéressante !! »

Petit rire amusé de Marek.

« C’est ça ouais on y pensera. »

Se retirant en riant, l’enseignant quitta la pièce. A son passage, une feuille un peu trop près du feu s’y envola pour s’embraser sous les lamentations d’une troisième année parfaitement dépitée. C’est ce qu’on appelle un accident de devoir : le feu a bouffé ma copie monsieur ! Mais si, j’vous jure, et c’était de votre faute en plus !

Pour ce qui était de la suite, Alec avait bien essayé de chauffer sa nouvelle super copine, ce qu’il avait réussi à faire d’ailleurs, mais fidèle à son besoin de bonne impression… notaire (xD), c’était seul qu’il avait fini la soirée et la nuit. Pas d’fête ? Mais comment ça pas d’fête ?? Nulle part ????? Nan mais ça va pas bien ça ! Il allait y remédier ! Tout comme au fait qu’il ne puisse pas entrer dans le dortoir des filles. Nan mais c’est quoi ce sort-là ! C’est nul xD ! Comment voulez-vous qu’il la fasse craquer s’il peut pas débarquer dans le dortoir franchement ? C’est pas correct ! Bref, le lendemain, en arrivant en cours de défense, Jayden avait pu remarquer que la note sur sa feuille s’était transformée en note optimale. Ce qui n’avait pas manqué de faire franchement buguer Alec. C’est une caméra cachée c’est ça ? *sort*. En revanche, à la sortie du cours en question, Alec avait attrapé sa nouvelle camarade (=D) pour l’embarquer dans la première salle vide du coin avant de la coincer contre un mur et de mordiller son lobe d’oreille, ses mains grimpant déjà contre la peau nue de son dos.

« C’est pas précisé dans les termes du contrats que ça s’applique à vie. »

Bah quoi ? Il n’avait pas arrêté de la chauffer depuis la vieille, y compris en cour (ya une table qui empêche de voir où se baladent les mains =D +out+) , genre il allait arrêter maintenant ! C’est que quand ça a une idée en tête, c’est tenace un Rivers !

« Pis tu l’as eu ta note. »

J’disais quoi moi à propos des regards de braise ? Rolling Eyes



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 2076
Date d'inscription : 13/05/2011
Crédits : Clochette, sign : wild Heart
Double Compte : Aileen - Dakota - Mack - Sloane - Esha



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1067-tgif-jayden-s-link
MessageSujet: Re: Rude Boy - Jayden    Sam 17 Sep 2011 - 21:30

Rude Boy.

Essayer de résister à la tentation ! Facile pour certain, une torture pour d’autre. Cela dit, la tentation dépend de votre partenaire de jeu, évident n’est-ce pas ?! Avouons que si la personne en face de vous se fiche totalement de votre sort ça rend le jeu beaucoup moins marrant alors que si vous savez avoir un impact sur l’autre… Tout de suite, ça relève l’intérêt du jeu qui tout de suite prend une forme bien plus captivante ! C’était ce qui était en train de se passer entre les deux Serpentards, joueurs à leurs heures perdues, la jeune femme n’avait que faire de ce qu’on penserait d’elle dans les dortoirs après son petit jeu avec Rivers ! Oui les bonnes impressions, ben disons que pour ce genre de chose, c’est jamais amusant de passer pour la nonne de service ! Surtout quand votre caractère est à l’opposé de ce comportement ! Nan parce que la jeune Irlandaise n’avait guère l’intention de rester sagement dans son coin à attendre que le malheur s’abatte sur elle, bien décidée à vivre sa vie comme elle l’entend, elle était entrée en période d’attaque, après l’observation… L’action *sort* ! Et il se trouve qu’avec Rivers, le courant semblait particulièrement passer, la bonne affaire !

Charmée, amusée par l’attitude du jeune homme, la jeune Serpentard n’avait pas longtemps résisté avant de rentrer dans son jeu bien décidée à prolonger la soirée avec lui si elle en avait l’occasion. Oui je sais, ça ne fait que quelques jours qu’elle est arrivée… Et alors, chacun sympathise à sa façon ! Il s’avère que la miss était du genre à ne pas trainer quand l’occasion se présentait… Elle aurait tout le loisir de faire plus ample connaissance avec lui plus tard, et s’il était mauvais… Et bien dans ce cas, elle se trouverait un autre compagnon de jeu ! C’était aussi simple que ça ! Non pas garce, encore moins fille facile, c’est dingue ça, dès qu’une fille a une sexualité un peu épanouie, direct on la place dans la catégorie des s*** alors que le type qui a 200 filles à la semaine, c’est un dieu vivant ! Ouais et ben nan ! Pas d’accord !!! Si elle avait envie de se taper tout le château, c’est son droit et qu’on vienne pas tenter de l’en dissuader, même si dans le fond… Elle n’irait jamais jusqu’à un tel extrême, faut pas abuser non plus ! Enfin bref…

« Ah j’veux bien les gommettes : pour mettre des jolis petits cœurs dans toute la salle de défense contre les foooorces du maaaaaaaaaaaaaaaaaal (Moi j’connais un homme avec une chèvre ! Parfait ! Comme ça je ferais les houhouhouhouuuuuuu), parce que ça fait trop sérieux tout ça. »
- T’as raison, les petits cœurs c’est tellement viril.

Le défi avait été lancé, et avait été relevé sans trop d’hésitation par la belle rouquine. De quoi serait faite la vie si tout devait se passer comme prévue… L’imprévu est bien plus excitant ! Aussi, leur professeur avait fini par quitter la salle commune ne manquant de faire flamber au passage une page de parchemin de 3ème année qui trainait un peu trop près de la grande cheminée. Pas d’bol ! (ouais c’est comme ça qu’il s’appelait =D). Retournant à ses occupations, la jeune Irlandaise avait bien eu du mal à résister à ce bougre qui tentait par tous les moyens de la déstabiliser pour la faire craquer… C’était mal connaître sa volonté quand aux défis qu’elle relève. Loin d’aimer perdre, il était hors de question pour elle de se laisser battre par son prof, aussi charmant qu’il soit. Ben quoi c’est vrai, quand on aime le côté Rivers de la force… On aime le côté Rivers hein ! Et pour la jeune femme, la frustration s’était fait ressentir lorsqu’elle avait dû passer la porte de son dortoir. Car si elle s’était amusée à le chauffer, lui n’était pas resté sagement à attendre que ça se passe. Une porte les séparant, elle avait pu dormir tranquillement, du moins autant que possible, en sachant qu’il ne pourrait pas la franchir. Comme quoi ce petit sortilège avait des avantages pour ce genre de petits jeux !

Le lendemain en arrivant en cours de DCFM, la jeune femme avait été surprise de voir que sa note avait été modifiée passant du P au O ce qui l’avait fait sourire, de ce petit sourire fier et ravi ! Une fille arrive toujours à obtenir ce qu’elle veut d’un homme *sort* leçon numéro une, et un homme peut vous avoir tout autant à l’usure en revenant à la charge dès qu’il en a l’occasion et dès le moment qu’il sait avoir un certain impact sur vous ! Ce qui était le cas avec le jeune Serpentard qui ne la laissait pas indifférente… En même temps il aurait fallu être lesbienne pour ne pas succomber aux charmes du méchant garçon. Les mains baladeuses durant toute la durée du cours, la jeune femme avait parfois eu du mal à garder son sérieux par moment et pourtant personne n’avait semblé comprendre leur petit jeu, ce qui d’un sens était mieux !

Alors à la sortie du cours, la jeune Irlandaise n’avait pas été franchement surprise de se voir embarquée par le jeune homme pour se retrouver coincée contre un mur de la première pièce vide venue. Des frissons éveillant une bonne partie de son corps, la frustration de la veille avait tendance à se faire sentir. Pas certaine qu’elle pourrait lui résister encore aujourd’hui.

« C’est pas précisé dans les termes du contrat que ça s’applique à vie. »
- C’est vrai… Mais en même temps…
« Pis tu l’as eu ta note. »
- C’est pas stipulé non plus que je la garderai si je venais à coucher avec toi maintenant.

Ses mains courant le long de son dos faisaient frémir sa peau cruellement, tandis qu’elle essayait par tous les moyens de lui résister… Sans trop de réussite, je vous l’accorde puisqu’un léger soupire d’aise avait fini par passer ses lèvres. Coup de chaud sévère, la jeune femme avait repoussé le Serpentard, pas assez pour s’en libérer, mais assez pour venir saisir ses lèvres avec envie, ses mains sur le bas de sa chemise bien décidée à ne pas la laisser à sa place très longtemps.

- Mais après, c’est vrai que… C’est qu’une note !

Tu es faible Jayden tu le sais ça ?! Bien sûr qu’elle le sait, sinon elle n’aurait pas repris ses lèvres, persuadée qu’elle raterait le cours suivant… A moins que ça n’soit qu’une vengeance et qu’il ne la laisse en plan dans un magnifique sourire… Mais bon, ça serait de bonne guerre. Même si la jeune Irlandaise s’en tirerait avec une frustration du diable et qu’elle serait certainement d’une humeur de chien pour le reste de la journée !

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 1933
Date d'inscription : 12/05/2011
Crédits : moi
Double Compte : Marek, Kazuo, Takuma, Sovahnn, Maxence, Jordane, Jake



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1038-alec-s-links
MessageSujet: Re: Rude Boy - Jayden    Dim 18 Sep 2011 - 1:07

Rude Boy.

Disons que résister à la tentation, c’est toujours plus facile quand il y a une porte fermée et infranchissable entre les deux. Et il fallait dire qu’elle résistait celle-là. Au bout de quelques sorts, il avait lâché prise, surtout qu’il faisait un bouquant (d’enfer) pas possible, et qu’à force, il y avait un certain nombre de personnes à qui ça ne plaisait pas. Et puis, question de fierté, deux essais seulement, il n’allait pas passer la nuit là-dessus pour elle non plus hein, faut pas déconner ! En revanche, le lendemain, il était bien là pour reprendre ses… agissements du soir. Le jeu était lancé et il n’abandonnait pas comme ça, mais bon, il avait fallu se rendre à l’évidence, elle avait gagné son paris. Bon, bien sûr, personne pendant le cours n’y avait fait allusion directement, quoi que, s’il avait mieux connu son cousin, ce manque de réaction aurait pu étonner le jeune homme. Sauf que ce qu’il ne savait pas, c’était que le cousin en question n’avait pas beaucoup dormi de la nuit et que s’il s’était décidé à se lever et aller en cour, c’était parce que le cher petit minou de Takuma avait eu la brillante idée de passer par la fenêtre ouverte (mais qu’est-ce qu’elle fout encore ouverte celle-là ! merde !) pour venir les forcer à sortir de sous la couette. Oui, les, il ne passe pas une nuit debout pour des copies hein, soyons sérieux ! C’était ce qui devait justifier le manque de boutade : le manque de sommeil. Surtout que celui-ci s’étirait sur plusieurs jours, mais, étant donné qu’Alec avait eu touuuut le loisir de dormir cette nuit-là justement – quoi que Jayden avait déclaré forfait, se planquant derrière les murailles infranchissable du dortoir des filles assez tardivement – il ne l’aurait pas exactement plaint ! Loin de là tient.

Mais bon, l’avantage avec un prof qui dors à moitié et ne fait pas trop gaffe au cours : c’est qu’on peut faire beaucoup de choses avec sa voisine de table (oui, parce qu’il n’y avait pas eu de pratique à ce cours-là, preuve qu’il n’avait vraiment pas envie de se fouler au passage !) comme parler, discuter, chauffer, déconner, blaguer, se raconter les derniers potins. Nouveau jeu de minuit 33 : cherchez l’intrus ! Mais apparemment, il n’y avait eu personne à griller leur petit manège, pourtant flagrant. Et il n’avait pas fallu au jeune homme beaucoup de temps pour embarquer Jayden dans une salle vide et bloquer tous ses mouvements en la coinçant contre un mur. Nan, réellement, c’est mal, vraiment. Oui, mal, mais bon, en même temps, si on se cantonne à ce que nos grands-mères jugeaient comme bien… et qu’elles ne faisaient pas de toute manière pour la plupart, réellement, c’est qu’on vit encore dans un monde de naïveté parfaite. Et étant donné que ni l’un ni l’autre n’en étaient restés à ce stade de l’évolution… il ne restait plus qu’à faire craquer l’autre ! Et, non, il ne comptait pas la chauffer pour la laissée frustrée. Une prochaine fois peut-être, mais il avait été trop frustré aussi pour faire ce genre de blague là tout de suite.

« C’est pas précisé dans les termes du contrat que ça s’applique à vie. »
- C’est vrai… Mais en même temps…
« Pis tu l’as eu ta note. »
- C’est pas stipulé non plus que je la garderai si je venais à coucher avec toi maintenant.

Elle avait beau dire… il l’a sentait faiblir , Oui, j’me spécialise dans les rimes ce soir, une par réponses minimum ! Un soupire avait même passé ses lèvres : le début de la fin, moi j’vous l’dit. Elle avait bien tenté de résister un mouvement, pour finalement… venir l’embrasser en arrêtant totalement d’essayer de le forcer à s’éloigner. C’est ce qu’on appelle le flanchage complet, et ça n’était pas vraiment lui qui allait s’en plaindre. Surtout que ça n’était pas comme s’il n’avait pas chaud non plus quoi. On dit toujours que le meilleurs c’est l’attente… ouais ben c’est pas vrai +out+.

- Mais après, c’est vrai que… C’est qu’une note !

« Tout à fait ! »

Déjà le chemisier de la jeune fille… ne risquait plus de tenir fermé vu que la plupart des boutons et attaches en tout genre avaient volés un peu partout, et elle devrait se mettre à la couture pour pouvoir refermer un jour son haut. C’est d’ailleurs pour ce genre de choses que la magie est très pratique ! La minute d’après, il soulevait la jeune femme contre le mur, faisant passer une jambe contre sa hanche.

Et pour le reste, je vous laisse à votre imagination ! Et ouais, c’est frustrant, je sais, mais ça ne concerne qu’eux. Même pas les auteurs, c’est dingue ce trucs, bande de pudiques ! +out+. Sachez juste que personne n'a abandonné personne et qu'ils sont arrivés exæquo à la partie de scrabble xD

Lorsqu’ils sortirent de la salle, après une magnifique remise en place des vêtements… comment dire ? En sale état. Les deux jeunes gens étaient ressortis incognito, genre parfaitement innocents, tout va bien, aucun problème =D, pour tomber après moins d’une minute de marche… sur Logan qui les avait regardé avec un petit sourire avant de se détourner. La note n’avait pas changé, comme quoi, même dans ses paris, il en oubliait le côté sérieux et pointilleux. Il s’en foutait, tout connement, mais ça l’avait bien fait rire :ga: ! Comme quoi, il y en avait qui s’amusaient hein, même dans ce foutoir complet. C’est son côté Serpentard (Je suis sentimentale, c’est mon côté chinois).

-Topic terminé pour moi xD ; suivant :ga: -


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 2076
Date d'inscription : 13/05/2011
Crédits : Clochette, sign : wild Heart
Double Compte : Aileen - Dakota - Mack - Sloane - Esha



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1067-tgif-jayden-s-link
MessageSujet: Re: Rude Boy - Jayden    Jeu 22 Sep 2011 - 22:18

Rude Boy.

Tout à fait, bien pour cette raison que la miss avait pris retraite dans son dortoir et pas dans une quelconque pièce du château. Elle avait rapidement que pour être tranquille et s’isoler de la gente masculine de l’école, le dortoir était l’endroit idéal pour se cacher. De la vieille Magie fermait cette porte et ça l’avait amusé de constater que n’importe quelle fille pouvait entrer dans le dortoir d’en face… Comme quoi, ils n’étaient pas très à jour niveau mentalité. Genre de nos jours, une fille reste sagement dans son dortoir et ne cherche jamais à faire le premier pas. Genre, elle n’avait pas déjà envisagé l’expédition chez les hommes dès que l’occasion se présenterait. Enfin, que les choses ne changent pas, c’était parfait ainsi !

Ne connaissant pas spécialement l’attitude du nippon, la jeune femme n’avait pas spécialement relevé le manque de réaction de son professeur. Après tout, si elle l’avait déjà vu étant gosse, elle était loin de se rappeler de ce minois là tout de suite, et heureusement sinon, ça risquait de lui provoquer une baisse de moral et en prime une envie de frapper le responsable de la déchéance de sa famille ! Peut-être qu’un jour son visage lui reviendrait en tête mais pour l’instant, c’était plus la main qui se baladait ouvertement sur elle qui la préoccupait et l’amusait. Parce que oui, la jeune femme était joueuse, et lorsqu’elle trouvait un compagnon de jeu, il était rare qu’elle le lâche, en général elle s’amusait avec lui, jusqu’à ce que le jeu change et qu’elle ne se lasse en passant à quelqu’un d’autre. Se laissant faire sans opposer grande résistance, la jeune Irlandaise se demandait jusqu’où il aurait été capable d’aller pour la faire céder. Sauf qu’une personne frustrée, qui se fait « harceler » dans le bon sens du terme, par une personne qu’on désire… C’est jamais bon pour réussir à résister, bien au contraire.

Se retrouvant prisonnière du corps d’Alec, la jeune femme n’avait pu que sourire, sachant dans le fond que cette fois-ci, les jeux étaient déjà fait, et que ça n’était pas en sa faveur ! Un baiser, et la jeune Irlandaise s’était complètement abandonnée aux mains du Serpentard. Désireuse, envieuse même, elle avait entrepris de défaire sa chemise sans plus attendre, tandis que de son côté, il avait accéléré les choses en lui arrachant littéralement son haut en prenant soin de faire exploser l’ensemble des boutons, attaches et j’en passe. J’vous raconte pas la galère à venir, heureusement qu’elle maitrise le sortilège, sinon elle était pas là de sortir de la pièce j’vous l’dis ! Coincée entre lui et le mur, les jambes autour de ses hanches, il ne lui en avait pas fallu plus pour s’abandonner littéralement.

Lorsqu’ils eurent terminé leur petite partie de Scrabbles, la jeune femme dut exercer ses talents de couturière hors pair, manque de chance, quelques unes des attaches demeurèrent introuvables et elle dut sortir dans les couloirs comme ça, les cheveux un peu en vrac (enfin c’est plus le brushing du matin tout bien =D), ils étaient tombés nez à nez avec Marek (nan ça m’fait trop bizarre de dire Logan XD) qui n’avait pas manqué de sourire en les voyant style je suis parfaitement innocent et j’ai rien fait =D. La jeune Serpentard avait souri à son tour, prétextant qu’ils s’étaient perdus dans l’immensité du château. Ben quoi c’est possible hein, on a tourné à gauche au lieu d’aller tout droit et ils ont jamais trouvé la salle de cours =D. Il avait ri, avant de passer son chemin, l’air de rien.

Y a pas, la jeune femme adorait sa nouvelle école… En particulier sa chère Maison et ses occupants !

Topic terminé.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Rude Boy - Jayden    

Revenir en haut Aller en bas
 
Rude Boy - Jayden
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jayden Cole vs Jesse Jane
» Un entrainement rude [PV Curt Blackbird]
» Let's bet them - Jayden
» Jayden Cole vs Kim Smith (1/2 finale)
» La chute est rude quand on revient case départ.. [PV Ethan]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Imperium™ :: Poudlard & ses alentours :: Hogwarts' Inside :: Catacombes et escaliers :: Salle commune des Serpentards-
Sauter vers: