AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Where is the edge [Elwynn D.]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Hiboux postés. : 3684
Date d'inscription : 27/03/2011
Crédits : © ECK
Double Compte : Casey (Huffle) && Kevin (Huffle) && Rafael (Raven) && Ricardo (Slyth) && Rosalyn (Raven)



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1055-this-is-the-story-of-my-life-a
MessageSujet: Where is the edge [Elwynn D.]   Sam 9 Avr 2011 - 23:12

Satané prof de potions. Voilà ce que Katee pensait en descendant de la tour des Gryffindors. Satané prof de potions, et satané devoir à faire en binôme qui lui imposait des recherches... à la bibliothèque. Depuis qu'elle avait eu sa mésaventure nocturne avec la Overton, elle n'y avait pas remis les pieds. Lâche ? Oui, un peu, elle devait sans doute le penser, cette garce. Mais Killian n'était pas sûre de ne pas lever sa baguette contre elle si elle la cherchait un peu trop. Et elle ne voulait pas réitérer la séance de torture. Elle ne voulait pas devenir comme elle.

Alors oui, satané prof de potions et sa mauvaise idée de les faire plancher sur les plantes moldues et leur usage dans les potions de métamorphose. Satanées potions. Quand on pouvait arriver au même résultat avec un sort, pourquoi fallait-il s'enquiquiner à faire une potion ? Elle était douée en métamorphose, elle le savait, et elle était capable d'abattre pas mal de boulot pour cette matière. Elle se débrouillait pas mal en botanique, la pratique l'aidant à rattraper avantageusement les lacunes qu'elle avait parfois sur la théorie. Mais elle était tout juste acceptable en potions et ça n'avait pas changé depuis ses BUSEs. Parce que la pratique la rebutait. Parce que passait des heures derrière un chaudron à faire de la cuisine, ça la barbait prodigieusement.

Alors elle proposerait à son binôme d'inclure dans leur devoir un comparatif entre les sorts de métamorphose et les potions de transformation. En attendant, il fallait qu'elle se rende dans cette fichue bibliothèque. Et qu'elle recroise cette saleté d'Overton. Et qu'elle fasse comme si de rien n'était, parce que d'une, elle ne voulait pas expliquer à qui que ce soit d'autre ce qui s'était passé ce soir-là, et de deux, elle ne voulait pas lui laisser la satisfaction de la voir dévastée. Elle ne voulait pas la laisser gagner.

"Hey ! Dawson !"

Elle rattrapa en quelques secondes sa camarade, déjà presque parvenue aux portes de la bibliothèque. Au moins, elle pourrait lui donner une contenance, puisqu'elles seraient ensemble à leur arrivée dans l'antre de la bête.

"Prête pour des heures de folies ?"

L'air de rien, elle lui adressa un sourire en poussant les portes de la salle du savoir par excellence. Ne rien laisser transparaître, ne pas lui donner cette joie-là. Ses phalanges craquèrent pourtant comme elles passaient devant son bureau. Vide. Elle devait être quelque part, soit à ranger des ouvrages, soit à torturer un élève... L'idée de la traquer et de la buter sans sommation lui traversa l'esprit, mais elle crispa les poings et se retint. Ca n'aiderait en rien à apaiser son mal-être, ça ne la rendrait que plus proche d'elle encore.

"On respire calmement et on reste calme, Killie..."

C'est ça, respirer. Penser à autre chose. Au devoir de potions. A C.C. A Raf. Oh oui, tiens, à Raf. Ou plutôt non, ça allait la déconcentrer. Trop tard. Elle suivait sa camarade de maison sans vraiment observer les rayonnages à travers lesquels elles passaient, songeant que là, maintenant, tout de suite, elle se serait bien blottie dans ses bras. Perspective hautement plus agréable que celle de se retrouver nez à nez avec la psychopathe tenancière des lieux.

Finalement, elles s'arrêtèrent à une table et déroulèrent plusieurs parchemins, ouvrirent quelques ouvrages en silence. Quand elle avait une question à poser à Elwynn, elle lui écrivait sur un morceau de parchemin. Tout pour éviter d'attirer la bibliothécaire vers elles. Pour ça, elle devait être ravie : le silence régnait à présent entre elles et à en croire par ce qu'elles entendaient, c'est à dire rien d'autre que des plumes grattant du papier, il régnait aussi aux autres tables.

[Une idée de plan ?] furent alors les premiers mots écrits sur le parchemin de « discussion ».


Dernière édition par Killian T. E. Calgarry le Dim 17 Avr 2011 - 2:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité


Invité
MessageSujet: Re: Where is the edge [Elwynn D.]   Sam 16 Avr 2011 - 15:55

    Je n’avais jamais aimé les cours de potion, ou du moins n’avais jamais prêté un intérêt particulier pour la matière. Le professeur y était sans doute pour quelque chose, car il était carrément flippant. Je n’étais d’ailleurs pas la seule à le penser. Ses cours étaient passionants et très instructifs mais quelque peu effrayant. Je me souviens d’une fois où il a faillit tous nous faire rôtir à cause d’une potion mal interprétée. Je crois que j’aurais préféré être partout sauf là ce jour là. Cette potion m’avait valu trois jours chez à l’infirmerie, à cause des limaces que je crachais. Une situation que je préférais ne jamais avoir à revivre, car le goût de ces satanés bestioles m’avait largement retourné l’estomac pour le restant de mes jours.

    C’est donc ce bon vieux Hamershmitt qui avait eu la très bonne idée de nous mettre en équipe pour un devoir. Généralement je n’aimais pas travailler à plusieurs, car il y avait toujours quelqu’un dans le groupe pour ne rien faire et laisser les autres travailler à cette place. Et ça, peu importe les Maisons. J’avais d’abord cru tomber sur cette idiote de Serpentard assise à ma gauche, ou à ce Poufsouffle, trop feignant pour daigner lever une oreille, assis à l’arrière. Mais finalement, on désigna une jeune femme de Gryffondor pour être mon binôme. C’était déjà un bon début, même si j’aurais préféré travailler avec Maléna, qui n’était malheureusement pas dans la même classe que moi.

    J’avais déjà vu Killian dans la salle commune, mais je n’avais jamais vraiment fait attention à elle plus que ça. De trois ans ma cadette, elle semblait pourtant beaucoup plus vieille et mature que les autres élèves du même âge. J’ignorais son niveau en potion, mais s’il était aussi élevé que le mien, on avait pas mal de soucis à se faire. Je me débrouillais quand il s’agissait de la pratique dans un bouquin, mais question recherche et usage des ingrédients, je séchais. Même si je m’y connaissais mieux en plantes moldues qu’en plantes magiques. Tout ça, c’était un peu du charabia pour moi, comme Histoire de la Magie. Pratiquement pas de pratique, juste d’innombrable leçons sur les bienfaits d’un benzoar. Rien de bien concret, comme les cours de Sortilèges, Métamorphoses ou DCFM par exemple. Là au moins j’arrivais à suivre.

    Je parvenais presque au porte de l’antre de la sagesse et du savoir que Killian me héla et me rattrapa en quelques secondes.

      « Prête pour des heures de folies ? »


    Si on pouvait appeler «folies» les livres, alors pas vraiment. Mais il n’y avait rien de mieux à faire, surtout quand on voyait le temps qu’il faisait déhors. Désespérant. Pas un brin de soleil malgré que l’on soit en Avril. Toujours la pluie, rien que la pluie. Faut pas s’étonner après si les Anglais sont tous déprimés.

    A peine rentrée, je me mis en quête d’une table à l’abri des regards, surtout celui des garçons. Je n’avais aucune envie de subir des regards mielleux aujourd’hui, j’avais assez donné pendant vingt ans ! Killian glissa vers moi un bout de parchemin où étaient inscrits les mots «une idée de plan ? », alors que j’ouvrais mon ouvrage de la Potions et de la Médecine Moldue. Je lui répondis en inscrivant à la va-vite avec ma plume:

    Pourquoi pas commencer par regrouper tout ce qu’on peut trouver et ensuite classer tout cela au brouillon ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 3684
Date d'inscription : 27/03/2011
Crédits : © ECK
Double Compte : Casey (Huffle) && Kevin (Huffle) && Rafael (Raven) && Ricardo (Slyth) && Rosalyn (Raven)



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1055-this-is-the-story-of-my-life-a
MessageSujet: Re: Where is the edge [Elwynn D.]   Dim 4 Sep 2011 - 21:37

C'était étrange de se retrouver en équipe avec quelqu'un d'une autre année. Mais ça permettrait sans doute à Killie de se surpasser, ou en tout cas comptait-elle bien tout faire pour. D'une parce que même si elle n'aimait pas spécialement les potions, elle ne concevait pas vraiment de se laisser aller. De deux parce qu'elle ne voulait clairement pas laisser son binôme penser qu'elle faisait tout toute seule. Et de trois parce que ça lui occuperait l'esprit pour ne pas laisser sa crainte de se trouver face à la Overton prendre le dessus et qu'elle ne comptait pas lui faire se plaisir-là.

Alors même si c'était bizarre, elle n'en montrait rien. Et si son niveau en potions n'était pas exceptionnel, elle ne s'en sortait quand même pas trop mal. Et contrairement à Elwynn, la pratique ne l'amusait pas vraiment, mais trouver les ingrédients, un peu plus. La popote, elle n'aimait pas vraiment, mais apprendre les qualités des ingrédients, c'était parfois intéressant. Pas tout le temps, en tout cas à ses yeux, mais elle se débrouillait. A elles deux, bien qu'elle n'en sût encore rien, elles devaient réussir à s'en sortir pas trop mal. D'autant que les plantes moldues, et bien... c'était un peu le domaine de Maman, alors même si elle ne s'y était pas plus intéressée que ça, elle en avait entendu parler.

Elles se mirent rapidement dans le bain. A la réponse d'Elwynn concernant le plan, elle opina du chef avant de griffonner encore :

[Je suis pas hyper calée en botanique, mais bon, on va se débrouiller. Par contre j'aime bien la métamorphose, et on pourrait peut-être ajouter dans le devoir un comparatif entre les sorts de métamorphose et les potions de transformation ? C'est peut-être un peu hors-sujet remarque...]

Mais ça l'intéressait vachement plus. Et si elle ne pouvait pas le faire dans ce devoir-là, elle commençait à songer qu'elle ferait peut-être bien un devoir supplémentaire pour Mandrake sur ce thème-là. Non elle n'était pas lèche-botte, clairement pas, il suffisait de la voir houspiller le prof de métamorphose le reste du temps, mais elle aimait bien cette matière et faire un devoir supplémentaire ça l'intéressait vraiment, parce que ça lui permettrait d'approfondir ses connaissances.

Alors elle déroula un nouveau parchemin et commença à y griffonner ce qui lui passait par la tête pour ce nouveau devoir, laissant de longues minutes passer alors qu'elle ne travaillait pas sur ce qu'elle avait réellement à faire. Et puis elle s'en rendit compte et leva la tête vers Elwynn.

"Pardon, j'ai tendance à m'enflammer un peu vite, et la métamorphose m'intéresse plus que les potions... "

Elle se tut subitement et reprit le parchemin.

[Déjà on peut lister les potions de transformation qu'on connaît. Y a le polynectar, évidemment... Mais est-ce qu'on peut considérer que le vieillissement et le ratatinage sont des transformations ? Parce que sinon, je vois pas trop...]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité


Invité
MessageSujet: Re: Where is the edge [Elwynn D.]   Jeu 8 Sep 2011 - 22:52




Where is the edge ?


M. Elwynn Dawson & Killian T.E Calgarry


La bibliothèque était habituellement mon endroit préféré, après la Salle Commune, dans le château. Quand je n'y venais pas pour le travail. Hors là c'était précisément le cas. Je me disais qu'il y avait mieux à faire que rédiger cette maudite rédaction, à laquelle j'accordais tout de même une certaine importance. Si je voulais garder un bon niveau, je devais surveiller mes notes, surtout en étant en dixième année. Mes aspics se déroulant l'année suivante, je ne voulais surtout pas redoubler.

Attablée, un livre à la main, j'avais inscrit une idée de plan sur le parchemin que Killian m'avait tendu. J'avais répondu sans vraiment réfléchir mais j'étais plutôt fière de moi. Mon idée n'était pas si mauvaise en fin de compte. J'avais déjà ouvert un des livres et cherchait dans le sommaire ce qui pourrait de près ou de loin se rattacher à notre sujet d'étude. Killian griffonna à la va-vite une réponse qui me surprit un peu je dois avouer. J'étais, certes, douée en métamorphose mais je n'aurais jamais pensé à une idée aussi géniale.

En fait je trouve que c'est une très bonne idée. Je suis assez douée en métamorphose, et je pense pas que ce soit hors-sujet. Enfin on peut toujours le faire, ça nous apportera peut-être des points en plus qui sait ?

D'accord je n'étais qu'à moitié convaincue par ma dernière phrase, mais j'étais vraiment emballée par cette idée. La métamorphose était une matière que j’affectionnais tout particulièrement - même si je pouvais clairement pas supporter Mandrake. Enfin il trouvait un moyen de me faire sortir de mes gongs pour une raison ou pour une autre et ça finissait toujours en clash. Enfin, mes notes restaient assez hautes pour que je sois "appréciée".

Killian se détourna quelques instants de moi, commençant à rédiger sur une feuille de parchemin tout ce qu'elle venait d'exposer, sans avoir pris compte de mon avis au préalable. Je ne me vexai pas cependant, j'étais moi aussi repartie dans mes recherches, reportant mon attention sur toute autre chose à présent.

Comme si elle venait de se rendre compte qu'elle s'était quelque peu égarée, Killian leva la tête vers moi et s'excusa.

« T'en fais pas pour ça. J'ai tendance à trop vite me laisser emporter quand quelque chose m'intéresse moi aussi. »

Ce qui était tout à fait vrai, je pouvais bosser des heures entières pour quelque chose que j'aimais, sans m'en plaindre. Mais il fallait que le travail en question se révèle intéressant, sinon à quoi bon travailler ?

Déjà on peut lister les potions de transformation qu'on connaît. Y a le polynectar, évidemment... Mais est-ce qu'on peut considérer que le vieillissement et le ratatinage sont des transformations ? Parce que sinon, je vois pas trop...

Je réfléchis un instant avant que quelques noms de potions, que j'avais vaguement vue lors de mes précédentes années, me reviennent. La potion de Beauté pouvait-elle être considéré comme potion de transformation au même titre que le polynectar ?

Je sais pas pour le vieillissement et le ratatinage mais j'en connais deux ou trois autres. Ya la potion de beauté et celle d'enflure qui me viennent à l'esprit là. Mais après je sèche.

Hormis le polynectar, très peu de potions avaient un effet totale sur la personne, ou du moins pas totalement. Mais j'étais persuadée que l'idée ma comparse Gryffondor restait une excellente idée.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 3684
Date d'inscription : 27/03/2011
Crédits : © ECK
Double Compte : Casey (Huffle) && Kevin (Huffle) && Rafael (Raven) && Ricardo (Slyth) && Rosalyn (Raven)



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1055-this-is-the-story-of-my-life-a
MessageSujet: Re: Where is the edge [Elwynn D.]   Mer 14 Sep 2011 - 17:47

Avant, elle aimait bien la bibliothèque. Maintenant, elle la détestait, parce que le simple fait de savoir qu'elle pourrait y croiser la Overton la faisait pâlir de rage. Elle ne savait pas encore que prochainement, elle serait définitivement débarrassée de la Supérieure. Alors devoir s'y rendre était une corvée dont elle se serait bien passée. Limite si elle n'aurait pas préféré demander à Dawson si elles ne pouvaient pas simplement emprunter des ouvrages et repartir dans leur salle commune. Mais ça aurait eu un certain nombre de désavantages, et elle s'était faite violence pour ne pas assouvir cette envie de vider les lieux au plus vite. Déjà, il n'aurait pas fallu qu'elles aient besoin d'un ouvrage qui ne pouvait pas sortir de la bibliothèque, et c'était déjà un point trop difficilement réalisable. Ensuite, il n'aurait pas fallu qu'elles oublient un ouvrage ou qu'elles pensent à une nouvelle référence une fois arrivée chez elles. Et enfin, il aurait de toute façon fallu passer par le bureau de la Overton pour pouvoir emprunter des ouvrages. Finalement, rester sur place ne serait peut-être pas si difficile, hein...

Résultat, elle se retrouvait face à sa camarade, à l'écart autant que possible, à griffonner sur un papier pour ne pas être pincée par la Supérieure en chuchotant. Et même si c'était un devoir de potions et que ce n'était pas sa matière préférée, ça touchait à la métamorphose et elle n'avait pas envie de se planter là-dessus. Alors toutes les idées étaient bonnes à prendre, et comme Elwynn commençait déjà à compulser les ouvrages pour trouver les ingrédients qui leur seraient utiles, elle avait émis sa propre hypothèse. Qui fut très bien accueillie par sa consoeur, mieux même qu'elle l'aurait espéré. Un sourire fleurit sur les lèvres de la septième année.

"Moi aussi" chuchota-t-elle quant à leur niveau en métamorphose. "Et puis comme tu dis, on sait jamais, on verra bien comment ça sera pris par le prof."

Comme elle avait déjà commencé, et qu'elle s'excusait de s'être un peu enflammée, Dawson la rassura. Elles étaient toutes les deux des rouge et or, après tout, rien d'étonnant à avoir un caractère un peu impulsif dans ces conditions. Elle la regarda griffonner de nouveau sur le parchemin et hocha la tête. Beauté et enflure, oui, ça se tenait.

[Je propose qu'on évoque en guise d'intro ce qu'on va considérer être des potions de transformation. Parce que dit comme ça, c'est pas très évident de savoir qu'est-ce qui en est une et qu'est-ce qui ne l'est pas. Prenons comme postulat de départ que toutes les potions engendrant une modification physique, qu'elle soit totale ou partielle, peut être considérée comme une potion de transformation. A partir de là, toutes celles qu'on vient de citer peuvent rentrer dans cette définition, et on peut faire le parallèle avec la métamorphose, voire même la métamorphomagie qui est encore un cas à part, mais qui peut permettre à un métamorphe de prendre l'apparence d'une petite vieille par exemple...]

Parce que oui, comme le pensait El', à part le polynectar, sinon, il n'y avait pas grand chose de notable qui puisse être considéré comme une potion de transformation sinon.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité


Invité
MessageSujet: Re: Where is the edge [Elwynn D.]   Mar 20 Sep 2011 - 21:46




Where is the edge ?


M. Elwynn Dawson & Killian T.E Calgarry


Ya des jours où je me dis que j'ai pas du tout de chance, et d'autres où je me dis qu'il y a toujours pire que soi. C'est mon côté optimiste qui me pousse toujours à voir le bon côté des choses, même si j'avoue que parfois c'est très dur. Surtout ces derniers temps, j'ai toujours l'impression en me réveillant que cette journée sera la dernière, mais je finis toujours par rebondir, d'une manière ou d'une autre. Je sais que je ne pourrais pas continuer à le faire très longtemps, mais tant que je le peux je le ferai. Même si ça doit prendre des années pour qu'on soit enfin libérés du règne de terreur des Supérieurs.

Travailler à la bibliothèque avec Killian rallume quelque peu cette flamme qui s'était quelque peu dissipée ces derniers temps. Je sais ça fait très con dit comme ça, mais c'est vrai. Je suis heureuse ainsi, parfois les plus petites choses peuvent nous rendre notre sourire et notre chaleur, et c'est tout ce qui compte.

« Et puis comme tu dis, on sait jamais, on verra bien comment ça sera pris par le prof. »

Pas faux. On sait jamais, avec un peu de chance le prof trouverait ça intéressant et nous accorderait quelques points en plus pour avoir bossé sur deux sujets en même temps, mais j'en doutais. Si déjà il nous met une bonne note, ça me convient tout à fait aussi, je demande pas la lune non plus.

Je propose qu'on évoque en guise d'intro ce qu'on va considérer être des potions de transformation. Parce que dit comme ça, c'est pas très évident de savoir qu'est-ce qui en est une et qu'est-ce qui ne l'est pas. Prenons comme postulat de départ que toutes les potions engendrant une modification physique, qu'elle soit totale ou partielle, peut être considérée comme une potion de transformation. A partir de là, toutes celles qu'on vient de citer peuvent rentrer dans cette définition, et on peut faire le parallèle avec la métamorphose, voire même la métamorphomagie qui est encore un cas à part, mais qui peut permettre à un métamorphe de prendre l'apparence d'une petite vieille par exemple...

Tout en lisant, j'acquiesçai, ma camarade avait de très bonnes idées, et je n'aurais sans doute jamais pensé à insérer la métamorphomagie dans le devoir, mais maintenant qu'elle y faisait référence ça se tenait. Je n'avais jamais rencontré de métamorphomages à proprement parler mais je savais qu'ils étaient très doués pour la plupart, et que quelques uns étaient élèves ici.

C'est une très bonne idée. On n'a quà se répartir les tâches. Je peux m'occuper de l'intro et de récolter queques infos supplémentaires sur la métamorphomagie avant de faire le parallèle avec le sujet par exemple, tu préfères quoi ?

J'ai toujours adoré les recherches, et faire des plans, des brouillons. En fait je trouve ça plus intéressant que le devoir en lui-même, car parfois ça nous en apprend plus que le but du sujet en lui-même.

On peut aussi, en dernier point, faire un petit texte pour résumer les points principaux qui lient tout ça. Afin d'expliquer au mieux en quoi consiste la métamorphose pure.

Ce n'était qu'une idée de base et j'avais un peu l'impression de répéter les précédentes idées que m'avaient annoncés ma comparse Lionne, mais je trouvais toujours plus intéressant d'inclure une conclusion, comme pour chaque devoir d'ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 3684
Date d'inscription : 27/03/2011
Crédits : © ECK
Double Compte : Casey (Huffle) && Kevin (Huffle) && Rafael (Raven) && Ricardo (Slyth) && Rosalyn (Raven)



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1055-this-is-the-story-of-my-life-a
MessageSujet: Re: Where is the edge [Elwynn D.]   Mar 27 Sep 2011 - 16:00




ft. M. Elwynn Dawson & Killian T. E. Calgarry

Where Is The Edge ?


L'optimisme de Killian avait légèrement été émoussé par sa mésaventure avec la Overton. Elle qui rêvait de se rebeller contre l'autorité des Supérieurs en avait perdu son courage, au moins temporairement. Pourtant, au contact de sa consoeur gryffindor, son positivisme se trouvait ravivé. En sa compagnie, et tant qu'elle ne croisait pas la Supérieure, même dans sa bibliothèque, la lionne se sentait presque libre, comme avant. Avant l'invasion des Supérieurs et la discrimination au sang, notamment. Avant qu'on la torture et qu'elle torture et que sa culpabilité ne tombe sur ses épaules comme un poids trop lourd pour elle. Et si pour Elwynn, c'était un petit moment de bonheur que d'être en sa compagnie, l'inverse était totalement vrai, aussi niais que cela pût paraître. Et elle commençait à se demander si elle ne lui demanderait pas, à elle aussi, si elle souhaiterait fomenter une rébellion.

Pour l'heure, la résistance, c'était mis sur un plan d'actions futures. Elle n'arrivait pas à en parler à C.C., ne savait pas trop vers qui d'autre se tourner et, toute impulsive qu'elle pût être, savait pertinemment qu'elle devait jauger minutieusement qui méritait d'être au courant, de peur que cette démarche fût tuée dans l'oeuf par une éventuelle trahison. Ca n'était pas encore au goût du jour, et elle se promit d'observer plus précisément sa consoeur avant de prendre une décision. Et d'en parler à sa jumelle, si elle arrivait à lui faire accepter une conversation sérieuse sur ce sujet, ce qui n'était déjà pas parfaitement évident

Comble du bonheur, pour l'heure, ce qu'elle proposait trouvait grâce aux yeux de son binôme. C'était un peu étrange de se sentir transportée par ce simple fait, mais c'était comme ça, et compte tenu des heures sombres qu'elles traversaient, c'était une petite touche de lumière non négligeable.

Vint donc le moment de la répartition des tâches. Et comme Elwynn se proposait de récolter les informations sur la métamorphomagie et de s'attaquer à l'introduction et à la conclusion, elle se chargea de la recherche des plantes moldues dans les diverses potions qu'elles avaient cité, puisque c'était le sujet initial du devoir.

"Ok. Je cherche les plantes qu'on peut utiliser dans toutes ces potions."

Les recherches, ce n'était pas forcément ce qu'elle préférait, mais disons qu'elle commençait à être habituée, maintenant qu'elle avait compulsé un bon nombre des ouvrages sur l'animagie. Tiens d'ailleurs, en parlant de sa "lubie", comme disait Mandrake, voilà qui lui donnait une autre idée.

"On peut peut-être évoquer l'animagie aussi, si on trouve une potion qui permet de changer quelqu'un en un animal quel qu'il soit... Et puis ton idée de conclusion me semble tout à fait pertinente, ça permettra de rappeler brièvement ce qu'on a évoqué, d'en faire la synthèse."

Katee sourit à sa camarade. Ca semblait plutôt bien parti pour ce devoir, ça commençait à prendre forme et dans leurs esprits, et sur le brouillon. Ne restait plus qu'à s'attaquer aux recherches, puis à l'écriture, et même si le gros du travail n'était donc pas encore achevé et loin de là, c'était un bon début, au moins à ses yeux.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité


Invité
MessageSujet: Re: Where is the edge [Elwynn D.]   Mer 5 Oct 2011 - 17:41


where is the edge ?



M. Elwynn Dawson & Killian T.E Calgarry

J'étais déjà repartie dans mes recherches, sans même attendre l'avis de ma camarade gryffondor. Mais elle acquiesça de plus belle et partit elle aussi dans des recherches sur les plantes moldues. Je passais en revue tous les livres que j'avais déjà lu et relue au moins une bonne dizaine de fois, en cherchant la moindre phrase ou la moindre infos qui pourrait nous être utile.

J'avais toujours aimé lire et je pouvais presque citer chaque livre de la bibliothèque à la ligne près. Bien sûr cela ne concernait que les romans et livres de sortilèges. Pour le reste, c'était pas trop ça. Disons simplement que je ne m'y intéresse pas plus que ça. Et de toute façon je n'aimais pas réviser. J'aime les cours, mais disons que certaines matières me révulsent énormément et c'est pour ça que je ne daigne même pas bouger le petit doigt pour faire quoique ce soit. Je sais c'est mal, mais de toute façon j'ai des bonnes notes sans rien foutre alors pourquoi s'emmerder la vie ? En fait cela s'est dégradé depuis quelques temps, tout ça me passe un peu par dessus la tête. J'ai besoin de me divertir l'esprit, de penser à autre chose qu'aux cours, aux devoirs et aux supérieurs. Voilà pourquoi je traînais plus souvent avec mes amis qu'à l'ordinaire. Ils parvenaient à me redonner le sourire et à me faire oublier mes soucis pour quelques temps. Sans eux je crois que ça fait longtemps que je me serais auto-avadakedevrisé. Oui je sais il est classe mon mot :lol:

On peut peut-être évoquer l'animagie aussi, si on trouve une potion qui permet de changer quelqu'un en un animal quel qu'il soit... Et puis ton idée de conclusion me semble tout à fait pertinente, ça permettra de rappeler brièvement ce qu'on a évoqué, d'en faire la synthèse.

L'animagie. J'ai toujours trouvé ce don intéressant et super cool. Bien sûr ça se fait pas du jour au lendemain et il faut travailler d’arrache-pied pour parvenir à se transformer en quelque chose de concret. Mais ça peut être utile pour espionner quelqu'un ou pour se cacher. De toute façon je n'ai jamais eu la patience pour ce genre de cours. Et puis, j'ai déjà un don assez prenant comme ça, pas besoin d'en rajouter. Et même si je l'appréciais toujours autant, c'est à dire pas du tout, il avait tout de même quelques points bien utile lui aussi. Mis à part le côté "hypnotisant" de la chose, avoir des capacités avec le feu pouvait s'avérer très utile dans certains cas. Même si je préférais toujours me servir de ma baguette magique que d'user de mon don. Mon côté sorcière l'a remporté sur mon côté vélane il semblerait. C'est pas plus mal vous me direz.

Excellente idée. Je vais voir si ya pas un livre qui traite de ça dans les rayons.

Je me levai de ma chaise, non sans un boucan disproportionné (au diable le silence et la misérable bibliothécaire), et partit fureter dans les nombreux rayons de la bibliothèque. Je finis par tomber sur un livre traitant de l'animagi et des potions pouvant imiter ses effets. Je le feuilletai en quatrième vitesse pour voir si quelque chose pouvait nous intéresser.

Je revins à ma place quelques minutes seulement après m'être levé, deux gros livres dans les bras.

« Avec ça, je crois qu'on a le tout. »

Je déposai bruyamment les livres sur la table, si bien que plusieurs têtes se tournèrent vers moi. Non mais de quoi je me mêle ? A peine me rasseyais-je que je repartis dans mes recherches, dans les nouveaux livres cette fois.

Une phrase attira mon attention, et pour cause elle n'était pas écrite en anglais mais en bulgare, la langue de mon père. Je mis un peu plus de temps à la traduire que d'habitude, n'ayant pas pratiqué depuis longtemps, mais finit par la comprendre. Je remercie chaque soir le ciel de m'avoir donné la chance de parler quatre langues. C'est un petit plus non négligeable. Et pour une fois, cela n'a rien de magique.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 3684
Date d'inscription : 27/03/2011
Crédits : © ECK
Double Compte : Casey (Huffle) && Kevin (Huffle) && Rafael (Raven) && Ricardo (Slyth) && Rosalyn (Raven)



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1055-this-is-the-story-of-my-life-a
MessageSujet: Re: Where is the edge [Elwynn D.]   Jeu 6 Oct 2011 - 18:54



ft. M. Elwynn Dawson & Killian T. E. Calgarry

Where Is The Edge ?


Contrairement à Elwynn, Killian n'était pas une grande dévoreuse de bouquins. Par contre, elle savait trouver les informations qui lui faisaient défaut. N'ayant pas la patience de tout lire, elle avait vite pris le pli pour déterminer à quel endroit elle trouverait ce qu'elle cherchait. Alors ses recherches sur les plantes moldues furent assez rapide, et il ne lui restait surtout qu'à recopier sur parchemin les éléments factuels qu'elle compulsait. Il n'y avait que pour la métamorphose, à vrai dire, pour laquelle elle avait dévoré des livres entiers, et elle ne l'avouerait ouvertement qu'à Mandrake, qui était dans la confidence de son projet secret. Sa camarade gryff n'était pas suffisamment proche d'elle pour qu'elle la mît au parfum, aussi, même si elle tombait parfois sur quelques éléments utiles pour ses devoirs extra-scolaires, garda-t-elle une attitude neutre sur ce qu'elle découvrait ou redécouvrait.

Ainsi, quand sa binôme se leva pour aller chercher dans des ouvrages, elle faillit lui dire quel livre prendre mais se ravisa. Elle trouverait bien par elle-même, et elle ne voulait pas éveiller les soupçons à dévoiler son penchant pour le don d'animagie. Le bruit qu'elle fit en se levant, cependant, fit grimacer Katee qui inspecta les environs à l'affût de l'arrivée de la bibliothécaire. Elle espérait que cette dernière serait occupée avec quelqu'un d'autre, et, pas du tout tranquille, avait attrapé sa baguette, juste au cas où. Et quand elle revint et déposa deux ouvrages avec pertes et fracas sur la table, la batteuse sursauta et fit de nouveau le tour de la pièce des yeux, s'excusant par gestes vis-à-vis des autres étudiants dérangés dont elle croisait le regard.

Ca ne lui ressemblait pas. Pour ceux qui la connaissaient, il était évident que sa réaction normale eût été identique à celle d'Elwynn, à savoir envoyer bouler d'un regard, ou d'un mot s'il le fallait, ceux qui n'étaient pas contents. Mais sa rencontre nocturne avec la Overton avait laissé de lourdes traces dans son esprit et sur son corps, dont elle peinerait à se défaire.

Hochant la tête quand sa camarade avança qu'à présent, elles devaient avoir la totalité des informations nécessaires, elle se remit au travail. Maintenant que l'essentiel des notes étaient prises, elle s'attaqua à la rédaction de sa partie, à une vitesse assez impressionnante.

"Voilà..."

Elle reposa doucement sa plume, relut, et hocha de nouveau la tête.

"Pour ma partie, je pense que ça ira... Restera ton bout et ta conclusion."

Elle lui tendit l'introduction et les premières parties qu'elle venait de rédiger afin de les lui faire relire. Si ça lui convenait, elle la laisserait terminer et déguerpirait en vitesse de l'antre de la bibliothécaire. Sinon... Et bien elle espérait qu'Overton avait vraiment autre chose à faire, parce qu'elle ne voulait absolument pas la croiser, surtout pas ici, où elle trouverait facilement une raison - bonne ou pas - de la punir de nouveau.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité


Invité
MessageSujet: Re: Where is the edge [Elwynn D.]   Mar 11 Oct 2011 - 22:04


where is the edge ?



M. Elwynn Dawson & Killian T.E Calgarry

Le reste de l'ouvrage n'était pas très intéressant, et je me ravisai à lire les trois cents pages suivantes. Seul le premier chapitre semblait correspondre à ce que nous recherchions vraiment, et après avoir traduit ma phrase et avoir noté dans un coin de mon parchemin quelques notes que j'avais lu par-ci par-là, je fermai le livre et rédigea un résumé à la vite afin de pouvoir m'y retrouver.

J'ouvris le second livre, espérant y trouver beaucoup plus d'informations que dans le premier. Et bien heureusement pour moi, c'était le cas. Je tournai les pages sans m'arrêter, annotant une information par ici, une autre par là. Je ne cessai de griffonner sur mon parchemin, aussi vite que si j'eus eu le feu aux fesses. Et c'était bien la première fois qu'une telle chose m'arrivait. En dix années passées à Poudlard, j'étais inspirée pour un devoir et cela me plaisait. Bien sûr je travaillais et faisais mes devoirs, enfin surtout pour certaines matières, mais jamais je n'avais donné autant de moi-même pour un devoir, aussi intéressant soit-il. Je crois que le fait de travailler en binôme sur un sujet aussi vaste que celui-là me donnait envie d'en savoir plus et de partager cela avec ma consœur Gryffondor.

En fait je n'ai jamais vraiment aimé travailler, même étant plus jeune avant d'entrer à Poudlard. Je travaillais mais seulement pour mes parents, ne trouvant aucun bénéfice à en tirer. Et même maintenant que je suis ici, et que je suis assez grande pour prendre des responsabilités sans avoir besoin de papa et maman pour me tirer les bretelles, je continue de trouver tout celà éphémère et secondaire. Pour moi le plus important restera à jamais la santé, la famille et les amis. Le reste importe peu. Bien sûr je suis consciente que pour s'en sortir dans la vie et ne pas finir dans la rue, il faut travailler. Voilà pourquoi je fais un minimum histoire d'avoir la moyenne et de rester dans les bonnes grâces des professeurs. Ma mère m'a toujours poussé à devenir avocate. Un métier moldu. Cependant, j'aimerais rester dans le domaine de la magie et devenir aurore ou médicomage. Mais pour ça je devais encore attendre quelques années, et surtout d'enfin pouvoir sortir d'ici.

« Pour ma partie, je pense que ça ira... Restera ton bout et ta conclusion. »

Killian me tendit son introduction et ses parties dans le but que je les lise et que je donne mon avis, qu'elle attendait certainement positif. Je lus en détail chaque partie et l'introduction sans rien trouver à redire. En fait je trouvais ça très bien écrit et parfaitement bien rédigé. Killian semblait impatiente et pressée de quitter les lieux. J'ignorais pourquoi et même si je mourrais d'envie de savoir pourquoi, je préférai m'abstenir de toutes questions et continuai ma lecture. Après tout, elle aussi avait le droit à sa vie privée. Oui je sais c'est très inhabituel de ma part, mais j'ai appris à réfréner mes ardeurs depuis quelques temps. Parfois il est beaucoup mieux de ne rien savoir du tout.

« C'est parfait. Je trouve rien à y redire. Je vais finir ma partie et on aura qu'à tout mettre en commun demain. Je vois que t'as l'air pressée, je voudrais pas te ralentir. Pars si t'as des trucs à faire, te fais pas de soucis pour moi. »

Je lui souris, avant de faire signe de repartir dans ma rédaction. Oui, travailler allait paraître bien plus morose si elle partait, mais plus vite je finissais, plus vite je pourrais retourner dans la Salle Commune finir mon livre et attendre l'heure du dîner avant d'aller me coucher. Pour la première fois depuis une semaine, je me rendis compte que j'étais complètement lessivée.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 3684
Date d'inscription : 27/03/2011
Crédits : © ECK
Double Compte : Casey (Huffle) && Kevin (Huffle) && Rafael (Raven) && Ricardo (Slyth) && Rosalyn (Raven)



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1055-this-is-the-story-of-my-life-a
MessageSujet: Re: Where is the edge [Elwynn D.]   Mer 26 Oct 2011 - 17:16



ft. M. Elwynn Dawson & Killian T. E. Calgarry

Where Is The Edge ?


Elles travaillaient d'arrache-pied, manifestement motivées l'une comme l'autre. Travailler non pas seulement pour soi, mais aussi pour l'autre, mettre en commune leurs savoirs, échanger - même si la bibliothèque ne se prêtait pas très bien à l'échange - c'était finalement quelque chose d'assez plaisant. Et même si elle était effectivement pressée de déguerpir, Killian n'avait pas voulu rendre un travail médiocre, au contraire. Et même si elle était assez contente de ce qu'elle avait rédigé, elle restait dans l'expectative de l'avis de sa camarade.

Alors quand celle-ci lut attentivement chaque partie de son ouvrage, elle retint sans vraiment s'en rendre compte son souffle. C'était étrange d'être aussi inquiète de l'avis de quelqu'un d'autre que d'un professeur. Mais ça avait quelque chose d'exaltant aussi. L'avis d'Elwynn ne changerait rien à la note finale, ça c'était du ressort du professeur, mais elle se rendait alors compte qu'en définitive, c'était presque plus important pour elle, que d'obtenir un O. Katee suivait le regard de l'autre Gryffindor à mesure qu'ils arpentaient sa partie du devoir, et ses phalanges craquèrent une fois, puis deux. Au "chhhut" qui lui répondit, elle haussa les épaules, d'abord, peu soucieuse à l'origine du qu'en dira-t-on avant de se rappeler de l'endroit où elle se trouvait et de parcourir les alentours du regard, inquiète de croiser les prunelles perfides de la Overton. Mais rien. Elle s'autorisa un petit soupir de soulagement, juste comme El' commentait son travail.

Elle n'aurait sans doute pas qualifié son travail de parfait, mais une bouffée d'orgueil l'envahit alors. Un sourire fleurit même sur son visage, et elle hocha simplement la tête comme son aînée lui donnait finalement congé. Elle n'était pas vraiment pressée, ou plus exactement, elle n'avait pas d'impératif particulier. Par contre, elle mourrait d'envie de quitter l'antre de la Supérieure démente, ça, c'était un fait. Et comme Elwynn lui donnait sa bénédiction, elle rangea tranquillement ses affaires.

"Demain, on n'a qu'à se retrouver dans la salle commune. Disons deux heures avant le dîner ?"

Une nouvelle fois, elle entendit des "chut" mécontents et regarda autour d'elle. Elle était passée où, la toquée ? Pas qu'elle soit pressée de la voir, mais elle était surprise de ne l'avoir pas encore vue débarquer avec le bruit qu'elle venait de faire. Enfin bruit... Elle n'avait pas chanté à tue-tête non plus - et vu ses capacités vocales, il valait mieux - mais connaissant le goût pour le silence de la tarée, c'était déjà bien trop.

"Je te laisse. A demain... et bon courage pour la fin."

Elle avait un peu mauvaise grâce à abandonner sa camarade comme ça, mais pour sa sauvegarde, c'était sans doute mieux. Et puis elles se reverraient demain pour fignoler, ça irait bien, n'est-ce pas ? Elle attrapa son sac à présent rempli, fit une dernière fois le tour de la table des yeux pour vérifier qu'elle n'avait rien oublié, puis adressa un petit signe de la main à Elwynn, avant de tourner les talons, et de s'éclipser en quatrième vitesse.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Where is the edge [Elwynn D.]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Where is the edge [Elwynn D.]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Where is the edge [Elwynn D.]
» Agnar.d.Edge[terminer]
» Kane, Dolph Ziggler & Randy Orton VS Edge, Justin Gabriel & Chris Jericho
» Fatal Four Way : MVP VS CM Punk VS Edge VS Kane
» Edge vs Crimson

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Imperium™ :: Poudlard & ses alentours :: Hogwarts' Inside :: Premier Etage. :: ─ Bibliothèque-
Sauter vers: