AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 This is the End of Everything [Zachary]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Hiboux postés. : 308
Date d'inscription : 13/03/2018
Crédits : (C)her Juliwiii, Ludies ♥ and Tumblr
Double Compte : Derek R., Lukas A. H., Cody Z. S., Alejandra G.



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t4248-adrianna-ribisi-benigni
MessageSujet: This is the End of Everything [Zachary]   Jeu 10 Jan 2019 - 15:24

THIS IS THE END OF EVERYTHING
Mardi le 3 novembre 2015, en soirée

(ft. Zachary Disemba)


Je n’avais cessé de regarder l’heure durant le dernier cours de la journée, excitée à l’idée de reprendre mes recherches là où je les avais laissés tôt en matinée. Monsieur Muffin ne s’était toujours pas repointé dans la salle commune des Gryffondors en dépit des nombreuses gâteries que j’avais laissées çà et là dans l’espoir de l’attirer durant mes absences. J’avais eu un regain d’espoir lorsque ma route avait croisé celle de Nathaniel, le concierge de l’école, qui m’avait avoué reconnaître le chat. Malheureusement ce petit détour ne m’avait valu rien d’autre qu’une puissante déception. Je n’en voulais nullement à Nathaniel qui avait été aidant et compréhensif, mais ça avait été dur pour mon cœur de maman. Je devais m’empêcher de me lever la nuit pour parcourir les corridors de l’école tant j’étais inquiète à son sujet. Ça faisait déjà une semaine qu’il manquait à appel et c’était loin de ressembler à son comportement habituel. Il aurait déjà dû pointer son petit museau dans notre salle commune il y a un moment déjà. Il ne me boudait jamais aussi longtemps.

J’avais fouillé tous les étages de fond en comble hormis pour le deuxième et les catacombes. Chaque porte avait été ouverte et chaque salle miteusement étudiée. Je n’avais pas hésité à me pencher pour regarder en dessous de tous les meubles et j’avais grimpé sur les chaises pour regarder le dessus, sachant que Monsieur Muffin aimait bien les hauteurs. Je prévoyais fouiller le deuxième étage dès que la classe se terminerait. Aussitôt que le professeur nous libéra des leçons du jour, j’avais accouru vers la sortie de la salle tout en entassant mes livres d’une manière distraite dans mon sac à dos. Je m’étais emparé des gâteries pour chat qui était resté dans le fond du sac avant de refermer le tout et de me précipiter dans les escaliers, bousculant par le fait même quelques étudiants qui avaient aussi terminé leurs classes pour la journée.

- Pardon, désolée !

Quelques regards frustrés se tournèrent dans ma direction, mais je les évitai soigneusement en poursuivant mon chemin. J’atterrissais finalement sur le deuxième étage où quelques étudiants continuaient d’affluer dans les corridors. J’allai à contrecourant, mon but étant de débuter mes recherches complètement vers le fond avant de revenir vers l’avant. Stratégie qui visait à ne rater aucun coin de l’étage. Parmi la foule qui continuait d’avancer en direction des escaliers mouvants, je repérai Zachary et d’un instinct naturel, je bifurquai dans sa direction. Je m’apprêtais à lui demander son aide. Après tout ça pouvait être beaucoup plus rapide à deux que seule.

- Zach !

Je me mis sur la pointe des pieds avant d’agiter ma main qui contenait les gâteries de Monsieur Muffin. Une stratégie que j’avais utilisée dès le début de mes recherches afin de mettre toutes les chances de mon côté : je savais qu’il ne pouvait pas résister à ces petites croquettes parfumées au poisson. Lorsque son regard me repéra, je me remis en marche avant d’arriver plus près de lui.

- Hey Zach, tu vas bien ? Écoute ça te dirait de m’aider à chercher Monsieur Muffin ? Il n’est toujours pas rentré et je n’ai pas encore fouillé le deuxième étage alors…

Il connaissait déjà l’état de la situation. Il était l’une des personnes que j’avais harcelées dans la salle commune, espérant qu’il l’ait repéré. Avec un peu de chance, il accepterait ma proposition.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 1595
Date d'inscription : 25/03/2015
Crédits : JunkieMouse
Double Compte : Ems / Caem / Ethan / Aiyana /Bethany



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t3179-zachary-disemba-let-s-dance
MessageSujet: Re: This is the End of Everything [Zachary]   Lun 14 Jan 2019 - 11:11

~Mardi 3 novembre – Dans la soirée ~

Il fallait bien l’avouer, l’attention de Zachary était plus compliquée à monopoliser ces derniers temps. Depuis l’attaque, l’annonce de la grossesse de Sovahnn, il était dans un flou artistique qui lui pompait une grande partie de son énergie. Si les premiers jours il s’était laissé manger par tout ça, il avait fini par reprendre le dessus. Il s’était bougé, il avait écrit à John pour lui parler du traumatisme qui l’habitait et pour qu’il l’aide à travailler sur lui-même. Il avait bien compris que même un psychomage expérimenté ne pouvait s’occuper de sa propre thérapie alors il avait été cherché de l’aide. Parce qu’il savait qu’il ne pouvait pas rester comme ça à traîner dans son marasme, à broyer du noir, à se sentir perdu et à se demandait quand il referait surface. Il avait décidé de prendre les choses en mains pour refaire surface quand il le voulait. Et ça payait. Il arrivait désormais à parler de ce qu’il avait vu pendant l’attaque sans ressentir ce froid glacial dans tout son corps. Il arrivait à se dire que Layla allait bien, que ce n’était qu’une imagine qui avait été utilisée pour lui faire du mal et qu’il pouvait être plus fort que ça. Quant à la grossesse de Sovahnn, il savait qu’il ne pourrait mettre de côté l’angoisse, qu’elle serait toujours là puisque ce qui leur arrivait était totalement inconnu. Mais il essayait de transformer tout cela en force et de ne plus se laisser dévorer.

Zachary progressait donc, c’était essentiel s’il voulait pouvoir prendre soin de ceux qui étaient encore enfermés dans cette école. Mais malgré tout, il lui arrivait parfois de se perdre dans ses pensées pendant les cours, lui qui pourtant avait toujours été un élève assidu et très attentif. En même temps, les cours n’étaient plus vraiment les mêmes et la direction donnée par les Supérieurs lui plaisait clairement moins. Il s’accordait donc des moments de déconnexion. Comme cette fois là où il fut presque surpris d’entendre que le cours était terminé. La journée même. Il pourrait bosser de son côté comme ça, ou aller courir tiens. De toute façon, ce serait plus productif.

En sortant de classe, Zachary avait donc filé jusqu’à sa salle commune pour enfiler une tenue de sport. Il avait envie de se défouler et sa jambe était désormais complètement remise depuis l’attaque, il n’avait plus de question à se poser là-dessus. Le rouge enfila donc un jogging, un T-shirt et une veste avant de redescendre les escaliers pour se diriger vers le parc. Mais alors qu’il arrivait au niveau du deuxième étage, une voix familière le fit s’arrêter. Il tourna alors la tête pour apercevoir Adrianna qui lui faisait signe. Il lui adressa un sourire, la laissant ensuite venir jusqu’à lui. Elle lui expliqua alors ce qu’elle était en train de faire, ce qu’il aurait pu deviner en voyant les petites friandises pour chat dans sa main.

« Merde, toujours pas ? Pas de souci, je vais te filer un coup de main ! »

Zachary adressa alors un sourire qui se voulait rassurant à Adrianna et se mit immédiatement en marche à ses côtés. Tant pis pour le footing, il verrait ça plus tard, il ne voulait pas refuser d’aider la jeune femme. Déjà parce qu’il tenait à elle et qu’elle passait donc naturellement avant sa séance de sport et surtout parce que cette histoire de disparition de chat l’intriguait. Cela faisait un moment maintenant qu’Adrianna était à la recherche de Monsieur Muffin et il était plus qu’étrange de voir qu’il n’avait toujours pas refait surface. Zach avait un mauvais pressentiment au sujet de cette histoire et ça le poussait d’autant plus à ne pas laisser la jeune femme seule dans ses recherches.

« Tu veux qu’on commence par un bout du couloir et qu’on remonte progressivement pour être plus efficaces ? »

Avancer au fur et à mesure était sans doute le meilleur moyen de ne négliger aucun recoin de cet étage et de diminuer les chances de passer à côté de la moindre trace du chat. Autant être méthodiques et ne pas s’éparpiller.

« C’était déjà arrivé qu’il parte comme ça, aussi longtemps ? »

Zachary essayait de ne pas être trop anxiogène dans ses prises de parole, ce n’était pas la peine d’angoisser d’avantage Adrianna mais sa curiosité le poussait à vouloir en savoir plus. Cette situation ne lui paraissait pas normal et il ne pouvait s’empêcher d’imaginer les scénarii les plus tordus. A croire que cette école avait vraiment fini par lui vriller le cerveau.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 308
Date d'inscription : 13/03/2018
Crédits : (C)her Juliwiii, Ludies ♥ and Tumblr
Double Compte : Derek R., Lukas A. H., Cody Z. S., Alejandra G.



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t4248-adrianna-ribisi-benigni
MessageSujet: Re: This is the End of Everything [Zachary]   Jeu 17 Jan 2019 - 18:15

Reprendre ces recherches n’était pas quelque chose qui me plaisait particulièrement, mais un besoin urgent s’était créé en moi. J’aurais préféré investir ce temps pour terminer la lecture de mon roman ou bien pour faire quelques révisions, mais la vie de mon chat était beaucoup plus importante que ces banalités. Peut-être que c’était stupide de ma part d’avoir cette manière de pensée, mais je n’oubliais pas que durant mes années à Poudlard, Monsieur Muffin avait été beaucoup plus qu’un animal de compagnie : il avait été un ami et un allié. Je me souvenais à quel point j’étais terrorisée durant ma première année alors que le monde magique m’avait été parfaitement inconnu. Non seulement ça, mais la différence de langage n’avait vraiment pas été facile. Mon anglais était élémentaire et rares étaient ceux qui parlaient l’italien. Pourtant, il avait été là pour me rassurer, venant ronronner contre moi toutes les nuits pour faire taire mes angoisses de gamine perdue. Les moments que nous avions passés à jouer ensemble m’avaient permis de me détendre et de passer du bon temps.

Ce chat n’avait que huit ans et demi et il avait bien des années encore devant lui.
Je priais le ciel pour que rien de grave ne lui soit arrivé.

« Merde, toujours pas ? Pas de souci, je vais te filer un coup de main ! »

Il m’offrit un sourire auquel j’avais répondu. Le simple fait qu’il accepte de m’accompagner dans ces fouilles me rassurait déjà. Quatre yeux valaient mieux que deux, non ? Nous nous étions rapidement remis en marche, nous dirigeant vers le fond de l’étage qui se vidait peu à peu.

« Tu veux qu’on commence par un bout du couloir et qu’on remonte progressivement pour être plus efficaces ? »
- Tu lis dans mes pensées. C’est exactement ce que j’avais l’intention de faire.

Nous étions décidément sur la même longueur d’onde.

« C’était déjà arrivé qu’il parte comme ça, aussi longtemps ? »
- Non. Il est souvent parti en vadrouille pour quelques jours, mais jamais sur une période aussi longue. Je ne l’ai pas vu depuis que je suis revenu de l’infirmerie et ça fait un peu plus d’une semaine alors… C’est pas normal.

Je n’aimais pas l’admettre, mais c’était vrai. Plus le temps avançait et plus je perdais espoir de le retrouver. Pourtant j’étais quasiment certaine qu’il connaissait le château par cœur. Il avait toujours été un explorateur et j’avais croisé sa route à de nombreuses reprises dans les corridors en revenant de mes cours. Que s’était-il passé ? Une partie de moi s’imaginait les pires trucs et l’autre me disait de ne pas m’inquiéter, qu’il avait probablement squatté chez quelqu’un en attendant mon retour. Mais en même temps… Le délai était sacrément long.

- Au départ je croyais qu’il m’en voulait pour l’avoir laissé… J’ai passer quelques jours à l’infirmerie, peut-être qu’il a tenté de me chercher… Je ne sais pas du tout ce qui a pu se passer, mais j’ai la ferme intention de le découvrir. Même si…

Je secouai la tête tandis que des idées noires me prenaient d’assaut. Je n’oubliais pas que bien des gens voulaient me faire du mal et que s’en prendre à mon chat était une manière directe de s’en prendre à moi. Qu’est-ce qu’il y a de pire que de perdre un être qu’on aime ?

- Il s’est passé un truc avec Connor et j’ai peur que… Je sais qu’il n’est pas du genre à se venger habituellement du moins pas physiquement, mais un chat c’est pas pareil non ?

Je ne voulais pas avouer l’erreur que j’avais commise à Zach parce que j’avais sacrément honte de moi même si je n’étais pas moi-même cette fois-là. À la place, je regardai mon ami comme si je cherchais une validation.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: This is the End of Everything [Zachary]   

Revenir en haut Aller en bas
 
This is the End of Everything [Zachary]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sur les toits, sous la pluie [PV: Zachary Faraway]
» Zachary Hamos [Poufsouffle]
» [Zachary] J'avais juste besoin de m'éloigner, me défouler... ~Partie 1
» être plus con, ça n'existe pas... (+) ZACHARY.
» Carnet de Zachary Sperski

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Imperium™ :: Poudlard & ses alentours :: Hogwarts' Inside :: Deuxième Etage.-
Sauter vers: