AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Spooky futur - Zach

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Hiboux postés. : 573
Date d'inscription : 02/10/2011
Crédits : Stela
Double Compte : Marek, Takuma, Sovahnn, Alec, Maxence, Yusuke, Kazuo



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1393-jordane-s-links#79754
MessageSujet: Spooky futur - Zach   Jeu 29 Nov 2018 - 17:08

11 Octobre fin de matinée

Son corps criait à l’aide tandis que ses poings s’abattaient sur le punching ball. Percluse de courbatures, la jeune femme ne s’arrêtait pourtant pas, travaillait coups et prises, bossant force et précision. Elle recommençait aujourd’hui. La veille, Sovahnn avait voulu lui parler mais, obsédée par ce qui s’était passé le jour précédent, la belle blonde avait besoin d’évacuer. Elle avait tué. Pas qu’une fois à présent. Pas deux non plus cela dit. Et certainement pas en situation de légitime défense. Pourtant tout ça l’était parfaitement, légitime. Elle ne faisait que défendre sa vie, son existence, ses valeurs, ses proches, les plus faibles. Et pour ça, elle devait être forte. Elle ne pouvait pas s’écrouler, ne pouvait pas douter. C’était son mantra. Des phrases bourrées de rage qu’elle se répétait ce matin là, les muscles douloureux, les poings contusionnés, la mâchoire raide d’être contractée en continu. Ce jour-là, elle avait cessé de réfléchir et elle avait tiré. Là, perchée sur les toits, sans laisser une seule chance à ses victimes.

Et ils étaient tombés. Le sort avait marché. Un sort impardonnable.

C’était qu’elle le souhaitait, au plus profond de son âme. Elle l’avait désiré, intégré. Il faudrait l’assumer à présent. Pas de pardons, les choses étaient claires. Pas le moindre doute à avoir à ce sujet. Elle qui avait grandit dans une famille croyante aurait sans doute bien des choses à penser là-dessus. Sa mère en tous cas, aurait sans doute bien des choses à lui dire. Mais elle n’était pas là. Elle ne serait plus jamais là pour lui faire la morale. Et sans cette absence, jamais la jeune femme ne serait devenue celle qu’elle était à présent. Jamais elle n’aurait eu à marteler ce sac de frappe avec toute la rage et tout le désespoir qui brûlaient en elle. Jamais elle n’aurait quitté la France. Jamais elle ne serait tombée les deux pieds dans ce conflit. Et jamais elle n’aurait eu à se battre pour sa vie.

Le souffle court, elle avait finit par laisser ses bras retomber le long de son corps. Sa tête lui tournait. Il était vrai qu’elle n’avait rien avalé la veille, trop en prise avec ses démons. Ainsi, il lui fallu encore un moment avant de bouger de là, grimpant dans les étages pour aller se laver, se changer avant de finalement… redescendre. Vivre à Poudlard ; c’est bon pour le cardio. Surtout après une déjà bien longue séance de sport…

Ainsi, la jeune femme s’était faufilée dans le château, descendant aux cuisines au pas de course, longeant les murs pour éviter les Supérieurs et inspectant les lieux avant d’y rentrer, Jordane avait rapidement discuté avec les elfes, souriant de certains échanges qu’ils purent avoir et reparti avec un petit carton remplis de choses sympathiques. Lorsqu’elle atteint de nouveau les tours, elle n’avait plus de force dans les jambes, tremblait un peu et rechignait à chaque nouvelle marche.

Pourquoi était-elle entrée chez les rouges ? Tout simplement parce que si elle avait croisée Sovahnn la veille et savait que son amie allait bien, elle avait aussi aperçu au loin Zachary sans réellement être venue l’interpeler. C’était donc le moment. En effet, coup de bol (pour ses jambes épuisées notamment), le jeune homme était là. Se laissant tomber sur l’accoudoir du fauteuil où il se trouvait, l’esprit manifestement bien occupé, elle lui avait servi un grand sourire avant d’ouvrir le carton pour lui proposer ses douceurs.

Non pas celles-là, roh, tout de suite ! Les pâtisseries des elfes de maison enfin !

« Un peu de diabète ?! »

Il n’avait probablement pas eu le temps d’analyser tout ce qu’il y avait dans la boite qu’elle mordait déjà dans un muffin. Et vu le tremblement de ses mains, c’était sans doute une très bonne idée.

« Alors quelles nouvelles ? Attaque, blessures, meurtres, panique et solitude dans cette belle école ? »

Pour elle, c’était à peu près ça. Pour lui… disons que ça risquait de la surprendre quelque peu.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 1595
Date d'inscription : 25/03/2015
Crédits : JunkieMouse
Double Compte : Ems / Caem / Ethan / Aiyana /Bethany



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t3179-zachary-disemba-let-s-dance
MessageSujet: Re: Spooky futur - Zach   Sam 1 Déc 2018 - 12:18

Zachary avait dormi comme une pierre cette nuit-là. Pas de rêves, pas de cauchemars, rien pour l’agiter. Il avait sombré dans un puits sans fond et ne s’était réveillé qu’au matin, courbaturé et l’esprit embrumé. Son regard s’était rapidement posé sur Sovahnn qui était là, allongée à côté de lui. Il avait pris quelques secondes pour l’observer alors qu’elle dormait encore. Son corps ne semblait pas avoir changé, elle avait l’air d’être exactement celle qu’elle avait toujours été. Et c’était le cas, sauf que grandissait en elle un enfant. Peut-être son enfant. Et se dire ça, lui tournait l’estomac. Zach s’était alors levé le plus discrètement possible, pour ne pas réveiller la jeune femme. Elle était épuisée et avait besoin de repos. Elle pouvait rester là, elle y serait en sécurité. Zach avait enfilé rapidement un jogging et un pull et avait décidé de sortir pour aller courir. Il fallait qu’il fasse sortir tout ça. Pourtant, il avait la nausée et il était pas certain que le parc soit en état d’accueillir sa foulée matinale. Mais son cerveau tournait déjà à un régime bien trop important pour une simple matinée…

On le laissa sortir bien que les Supérieurs lui lancèrent des regards de biais. La tension était encore palpable et Zachary ne pouvait s’empêcher de se dire que ça finirait par lui retomber dessus. Mais ce n’était pas le moment d’y penser, il avait prévu de se vider la tête et non de la remplir de nouveaux questionnements. Le jeune homme se mit donc rapidement à courir. Ses muscles râlèrent. Après les combats de la vieille, il sentait qu’il manquait d’énergie et surtout… Au bout de quelques mètres, il s’arrêta en poussa un gémissement de douleur. Sa jambe. Zach s’assit alors à même le sol pour remonter son bas de jogging. Sa jambe était rouge et chaude même si on ne voyait plus aucune plaie apparente. Il en avait oublié sa blessure. Maxence l’avait soigné rapidement mais il était encore trop tôt pour forcer dessus. Zach poussa un long soupir. Pas le choix. Il se leva et repartit à l’intérieur du Château boitant légèrement. Son footing devrait attendre.

Zachary fila finalement sous la douche, une douche brûlante. Il ne chercha pas à enfiler des vêtements mieux habillés et remit son jogging et son sweat. Il n’avait pas l’intention de briller en société aujourd’hui de toute façon. Et puis, qui restait-il vraiment ici ? Il ferait le point. Il devait le faire en tant que préfet. Mais là, il avait besoin de deux minutes. Le rouge se rendit donc dans sa salle commune et se laissa tomber sur un fauteuil après avoir salué les rares élèves présents et leur avoir demandé de leurs nouvelles. Secoués mais entiers, c’était déjà pas mal.

Assis devant la cheminée, Zachary se perdit bien vite dans ses pensées. La vision de sa sœur mourante, Sovahnn, les meurtres, cette nouvelle vie… Tout ça s’agitait dans sa tête, se mêlait et formait un nœud gigantesque qu’il n’était pas certain de réussir à démêler. Aussi, il sursauta quand il sentit quelqu’un s’asseoir à côté de lui. Il releva la tête et vit Jordane. Il s’appliqua alors à lui adresser un sourire tandis que cette dernière lui tendait une boîte de pâtisseries. Son ventre se mit à gargouiller, ah oui, il n’avait pas mangé. Il attrapa également un muffin et lui sourit.

« Merci de penser à mon taux de sucre ! »

Zachary prit une bouchée et tenta de se concentrer sur la présence de Jordane mais les pensées qui agitaient son cerveau étaient encore bien là et le parasitaient légèrement. Si bien qu’alors que Jordane lui demandait des nouvelles, à sa manière, il répondit sans même réfléchir.

« T’oublies le bébé. »

Alors qu’il s’apprêtait à croquer une nouvelle bouchée, Zachary se figea net. Il venait vraiment de dire ça ? C’était bien lui, qui, à l’instant, venait de sortir un truc aussi énorme ? Jordane et Sovahnn étaient amies et peut-être en avaient elle parlé mais il n’avait aucune certitude à ce sujet. Il y avait donc une forte probabilité qu’il vienne de faire une énorme boulette. D’autant que lui-même n’était pas sûr de vouloir en parler, c’était juste sorti tout seul…

« Ok là tu vas commencer à paniquer et moi je vais pas savoir ce que je peux te dire. Je peux retourner me coucher ? »

Débranchez-lui son cerveau, par pitié.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 573
Date d'inscription : 02/10/2011
Crédits : Stela
Double Compte : Marek, Takuma, Sovahnn, Alec, Maxence, Yusuke, Kazuo



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1393-jordane-s-links#79754
MessageSujet: Re: Spooky futur - Zach   Mer 5 Déc 2018 - 23:30

Complètement inconsciente de la tempête qui se déchainait sous le crâne de son ami, la jeune femme était arrivée comme une fleur, rejetant ses propres démons pour retrouver le calme d’une relation humaine. Elle avait été secouée par la bataille de la veille et son corps était bardé des bleus, bosses, égratignures et griffures de la lutte qu’elle avait mené contre le Supérieur qui l’avait repérée alors qu’elle se situait sur les toits pour les faire tomber sans autre forme de procès que des sortilèges précis envoyés dans un parfait acte de lâcheté qu’elle n’assumait qu’à moitié. La nouvelle blonde rejetait tout ça, cherchant à sortir un peu son esprit de la glue de ses pensées. Elle avait passé ces dernières heures à s’épuiser physiquement et il lui fallait songer à passer à autre chose.
Un muffin coincé entre ses dents, elle était donc venue offrir à Zach des pâtisseries. C’est bien évident, comment se remettre d’une bataille ? Avec des gâteaux ! Que voulez vous, quand on ne maîtrise pas quelque chose, on retourne trouver quelque chose de familier. Chez elle, c’était le sport, la bouffe et les amis. Si on suit la logique, l’alcool ne devrait pas tarder à arriver.

« Merci de penser à mon taux de sucre ! »
« Oh mais de rien, c’est vraiment avec plaisir ! »

Sa mère était diabétique, autant continuer à faire un pied de nez à sa génétique sans doute merdique non ? Non ? Bon. Sincèrement, au rythme où allaient les choses, la jeune femme n’était pas tout à fait certaine de finir le mois, alors les histoires de diabète étaient loin, loin, LOIN de ses préoccupations récentes.
Il y avait d’autres choses qui étaient très éloigné de ce qui se passait dans son crâne.

« T’oublies le bébé. »

Comme ça par exemple. Ce qui se passait dans celui de son ami.
Bloquant littéralement, la jeune femme était restée un instant à le fixer, les yeux ballants, le muffin toujours coincé dans sa gueule. Les mots que Zach venait de prononcer avaient totalement freezé dans son cerveau, la laissant le fixer avec son air estomaqué un brin éberlué.

« Ok là tu vas commencer à paniquer et moi je vais pas savoir ce que je peux te dire. Je peux retourner me coucher ? »

Ah, le muffin était tombé. Logique, ça devait arriver !
Jordane était encore restée là un instant, la bouche entrouverte, les lèvres encore recouvertes de miettes sucrées tandis que ses pupilles semblaient faire le point sur ce qu’il venait de sortir. Comme un appareil photo qui n’arrive pas à focaliser sur l’objet intéressant. Ah non, là, il ne pouvait pas retourner se coucher non, pas après un truc pareil.

« Tu… quoi ?! »

Lèche tes miettes Jo.

« Attends wopopop nan, j’te laisse pas t’en sortir après un truc pareil ! Tu… QUOI ?! »

Oui, parce que la question n’était pas assez claire la première fois.

« Qui va être père ? Toi ? Qui... qui est enceinte ?! »

Qui vont être parents ? Cette phrase n’a pas de sens. En termes de grammaire comme en termes de contexte d’ailleurs. La jeune restait complètement médusée par ce qu’il venait de dire et son cerveau commençait à partir dans tous les sens. Qui avait été assez con pour faire un enfant là, maintenant dans ce contexte ?! Pas lui hein ? Il n’avait pas fait ça dites ? Pas volontairement du moins.

« MAIS REPONDS ENFIN MERDE ! »

Vite, clair, complètement !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 1595
Date d'inscription : 25/03/2015
Crédits : JunkieMouse
Double Compte : Ems / Caem / Ethan / Aiyana /Bethany



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t3179-zachary-disemba-let-s-dance
MessageSujet: Re: Spooky futur - Zach   Lun 10 Déc 2018 - 14:44

Impossible de dire comment ni pourquoi ces mots avaient franchi la barrière de ses lèvres. C’était une grosse connerie, une immense connerie. Zachary ne devait pas en parler à qui que ce soit par respect pour Sovahnn avant qu’elle ne lui ait donné le feu vert et surtout pas avec Jordane, son amie ! Mais c’était sorti tout seul et il lui était impossible de revenir en arrière… Son cerveau se mit soudainement à tourner au ralenti, comme si le temps avait décidé de se distordre et de lui jouer des tours. Le regard de Zach se tourna avec une lenteur effrayante vers Jordane. L’expression sur son visage ne laissait aucun doute sur le trouble qui l’habitait en cet instant. Quelques secondes de silence qui parurent extrêmement longues à Zachary. Il eut le temps de détailler le visage de Jordane, de voir le muffin tomber lentement de sa bouche (c’est mal, on ne gâche pas la nourriture) et tout ça… Tout ça lui paraissait être complètement absurde. Il nageait en plein délire, pour ça comme pour tout le reste… Et puis, tout se réaccéléra subitement. Le muffin s’écrasa brutalement sur le fauteuil et la voix de la Serdaigle emplit l’air autour d’eux. Elle était sidérée et ses questions étaient désordonnées mais clairement impossible à ne pas comprendre. Et elle insistait. Zachary lui était encore bloqué par sa propre connerie, il ne savait pas quoi dire. Mais visiblement ce n’était pas du goût du Jordane qui aurait aimé qu’il passe la deuxième et se mit presque à crier.

« Oh doucement ! Je répondrais si tu me laissais en placer une. »


Le ton n’était pas agressif mais ferme, il fallait que Jordane respire parce qu’elle allait nous faire une syncope. Et il fallait deux secondes de silence entières pour que Zachary arrive à se remettre les idées en place et y voit un peu plus clair dans tout ça. Il était coincé, ça ne servait à rien de mentir et il le savait très bien. Le métis soupira alors longuement tandis que son dos s’appuyait sur le dossier. Quelle merde…

« Sovahnn… Sovahnn est enceinte et il y a des chances pour que ce soit moi le père. »

Est-ce qu’il venait réellement de prononcer cette phrase ? Non parce qu’elle semblait sortir tout droit d’une autre dimension. Pourtant, elle ne faisait que refléter la réalité. Zach avait l’impression qu’un poids venait de lui tomber dessus, Sovahnn était enceinte et il ne pouvait plus nier cela.

« Et vu ta réaction je suppose qu’elle n’avait pas eu le temps de t’en parler encore ce qui fait de moins un triple crétin… »

Zachary se pencha alors en avant, posant les coudes sur ses genoux, il croisa les doigts. Son menton vint s’appuyer dessus alors que son regard se perdit dans le vide. Tout se mélangeait dans sa tête. Poudlard, le danger au-dessus de leur tête, les morts, ce bébé… Trop de choses, trop d’éléments qui allaient finir par le rendre dingue. Zach poussa alors un lent et profond soupir avant de lancer un regard en biais à Jordane.

« Et avant que tu nous fasses un sermon je te laisse imaginer que c’était pas volontaire. »

Non qu’on se méprenne pas là-dessus. Certes, Sovahnn et Zachary avaient tendance à voir leur âge mental régresser quand ils étaient ensemble mais pas à ce point, non clairement pas. Un bébé dans un tel contexte c’était de la folie mais maintenant qu’il était là, dans le corps de la jeune femme, tout était différent. Putain, tout ça n’était décidément pas qu’un rêve.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 573
Date d'inscription : 02/10/2011
Crédits : Stela
Double Compte : Marek, Takuma, Sovahnn, Alec, Maxence, Yusuke, Kazuo



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1393-jordane-s-links#79754
MessageSujet: Re: Spooky futur - Zach   Lun 17 Déc 2018 - 12:07

Sidérée, la jeune femme était restée sur le cul de ce que Zach venait de sortir avec un naturel déconcertant. Non, elle ne pouvait entendre et intégrer une telle chose. Et surtout, il lui fallait plus d’informations là, rapidement ! Alors oui, c’était sans doute un poil hystérique de sa part de réagir ainsi mais elle n’en revenait pas ! Comment avaient-ils pu faire ça ?! Comment une chose si inconcevable avait-elle pu arriver ?! C’était bien sûr une possibilité à laquelle elle avait beaucoup pensé au vu de sa vie sexuelle mais elle avait cette impression absurde que ça ne pouvait simplement pas lui arriver. Ni à elle, ni sans doute à ses proches. Ce qui était complètement con quand on connaissait le passé que sa meilleure amie portait en elle, oui. (On n’a jamais dit que c’était logique comme ressenti hein !).

« Oh doucement ! Je répondrais si tu me laissais en placer une. »


Scellant ses lèvres ostensiblement, elle l’avait pourtant toujours dévisagé avec ses gros yeux qui semblaient lui hurler « magne ! ». Jordane pouvait entendre qu’il lui fallait un instant pour rassembler ses esprits et lui sortir une explication cohérente… mais elle n’était pas tout à fait connue pour sa patience !

« Sovahnn… Sovahnn est enceinte et il y a des chances pour que ce soit moi le père. »

Et cette fois, il lui semblait qu’elle venait d’avaler une enclume. Sovahnn ? Enceinte ? C’était possible une telle connerie ?! D’ailleurs, ils n’étaient même pas ensembles – à moins qu’elle ait loupé une sacré info…. Mais vu ce qu’elle avait réussi à ne pas voir concernant Ethan, ça n’aurait sans doute pas été étonnant – alors était-ce volontaire ?!

« Et vu ta réaction je suppose qu’elle n’avait pas eu le temps de t’en parler encore ce qui fait de moins un triple crétin… »
« Ah ouais ça j’te confirme ouais. »

Toujours dans la finesse, Jo…

« Et avant que tu nous fasses un sermon je te laisse imaginer que c’était pas volontaire. »

Oui bah c’est bien ce qui m’inquiète oui !

« Et ça, ça fait d’elle une gourdasse ! »

La jeune femme avait bondit du fauteuil, comme violentée par un électrochoc, les yeux écarquillés.

« Vous savez ce qu’il s’est passés ? »

A vrai dire, elle n’était pas tout à fait sûre de vouloir attendre la réponse. Ni une ni deux, elle s’était déjà barrée, pivotant sur elle-même pour filer vers la porte de sortie de la salle commune. Sans se retourner, elle avait balancé à Zach un simple :  

« C’est MOI qui lui fournit sa potion d’infertilité !!! ON BOIT LA MEME !! »

Depuis quand était-elle au courant sans lui en parler putain ?! La blondinette n’avait sans doute pas tilté le problème mais il avait sauté aux yeux de Jordane à l’instant même où elle avait sut que son amie était enceinte. Si quelque chose n’allait pas avec la potion, elle risquait d’avoir le même problème. D’autant que sur ce plan, la Serdaigle était bien plus productive que sa collègue de Poufsouffle.  
Demi-tour à l’encadrure de la porte pour faire face à Zach à qui elle s’était de nouveau adressée à la cantonade.

« T’en veux deux d’enfants ou il t’importe ?! »

Il était hors de question qu’une telle chose lui arrive. Et qu’il la suive ou non, la jeune femme s’était déjà précipitée à l’extérieur, pour tourner au prochain couloir, direction sa propre salle commune. Déjà, la belle répondait à l’énigme avec une voix sèche et agacée. Que ce truc mettait une plombe à s’ouvrir !!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 1595
Date d'inscription : 25/03/2015
Crédits : JunkieMouse
Double Compte : Ems / Caem / Ethan / Aiyana /Bethany



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t3179-zachary-disemba-let-s-dance
MessageSujet: Re: Spooky futur - Zach   Mar 18 Déc 2018 - 11:13

Zachary avait l’impression qu’il allait exploser et pourtant, il était dominé par cette lassitude. C’était comme si un poids énorme lui pesait dessus, l’empêchant d’avancer, de bouger, de faire quoi que ce soit. Comme une force qui le retenait parfaitement calme et immobile sur ce fauteuil. A quoi ça aurait servi de crier de toute façon ? A quoi bon s’agiter après tout ? Il ne pouvait rien changer pour l’instant. La décision appartenait à Sovahnn qui avait bien droit à un peu de repos. Quant au reste ? Aux circonstances ? S’il avait pu s’enfuir il l’aurait fait mais la situation était trop grande pour qu’un choix puisse être fait aussi simplement. Alors oui, il était las et extrêmement calme même si les émotions qui s’agitaient en lui étaient violentes. Sauf que du côte de Jordane, ça ne se passait pas vraiment de la même façon. La jeune femme ne retenait rien, elle explosait, elle déversait toute son hystérie et Zachary ne savait pas quoi faire d’autre que de se la prendre en pleine tête. Il ne releva pas quand elle confirma qu’il était un idiot. Il n’était pas à ça près. Il tilta cependant à sa remarque sur Sovahnn et fronça les sourcils.

« Je suis pas sûre que ce soit ce qu’elle a besoin d’entendre là tu vois. »

Il avait vu l’état de fragilité de Sovahnn, il avait vu comme cette nouvelle l’avait perdue au point qu’elle avait été incapable de s’échapper avant de lui avoir parlé. Mais ça, il le garderait pour lui, ce n’était pas la peine d’énerver Jordane d’avantage. Au fond il comprenait ce qui pouvait mettre en colère la Serdaigle mais n’arrivait pas à le partager pour l’instant. De toute façon tout allait trop vite pour lui puisque Jordane semblait déjà partie sur autre chose. Elle lui demandait ce qui avait créé cette situation. Zachary soupira et ouvrit la bouche pour répondre mais il n’en eut pas le temps. Jordane s’était levée, prête à se barrer. Zach allait lui demander ce qui lui prenait mais il eut bien vite la réponse. Une réponse qui le cloua sur place. C’était une blague, non ?

Mais vu l’agitation de Jordane c’était tout sauf une blague de mauvais goût. Alors qu’il réalisait qu’elle était vraiment en train de ficher le camp, Zachary avait fini par retrouver sa liberté de mouvement. Il pouvait pas rester coincé là comme un idiot d’autant que Jordane était déjà en train de s’éloigner. Le rouge bondit sur ses pieds.

« Jordane attends ! »

Mais déjà la jeune femme filait dans les couloirs, comme si elle était poursuivie. Zachary aurait aimé courir pour la rattraper mais sa jambe lui faisait encore mal et rien que marcher vite lui arrachait des grimaces. Il oublia cependant la douleur pour ne pas la perdre de vue même s’il devina assez rapidement sa direction. Il la rattrapa alors qu’elle entrait dans sa salle commune. Ni une ni deux, Zachary l’attrapa par le bras, peut-être un peu plus sèchement qu’il aurait voulu et la força à s’immobiliser.

« Stop ! Stop, deux secondes, tu t’arrêtes là ça devient n’importe quoi. »

Zachary avait le souffle un peu court de l’effort fourni. C’était con pour un sportif comme lui mais sa jambe le lançait, c’était con de forcer dessus aussi… Mais bref, ce n’était pas important. Son regard se planta dans celui de Jordane alors qu’il la tenait fermement. Il ne voulait pas lui faire mal mais il fallait vraiment qu’elle se calme parce que sinon il allait lui aussi finir par partir en vrille et l’hystérie n’avait jamais rien apporté de bon à ce genre de situations.

« On recommence. Oui Sovahnn est enceinte et c’est peut-être à cause de la potion. Mais ça veut pas dire que la tienne aussi a merdé. Alors on va respirer, tu vas faire les tests nécessaires et arrête de t’agiter comme ça sinon je te jure, je t’assomme. »

Zachary avait toujours été un être de douceur pourtant, en cet instant, il n’avait nullement envie de plaisanter. Il n’en pouvait plus des cris, il n’en pouvait plus de voir des gens courir. La tête lui tournait. Il n’était pas remis de ce qu’il s’était passé la veille, il n’était pas remis de l’annonce de Sovahnn alors il fallait aussi que Jordane y mette du sien. Et qu’elle ne soit pas enceinte parce que sinon…

« Je peux te lâcher ou tu vas te remettre à courir partout ? J’ai été blessé à la jambe hier, je peux pas te suivre si tu speedes. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 573
Date d'inscription : 02/10/2011
Crédits : Stela
Double Compte : Marek, Takuma, Sovahnn, Alec, Maxence, Yusuke, Kazuo



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1393-jordane-s-links#79754
MessageSujet: Re: Spooky futur - Zach   Mar 18 Déc 2018 - 13:05

Trop vive ? Trop explosive même sans doute, la jeune femme avait détalé à une certaine vitesse, persuadée à tors que Zachary avait comprit la situation et, surtout, ce vers quoi elle partait. Il l’avait appelé mais elle n’avait pas plus ralentit que ça. La salle commune des Serdaigles n’était pas si loin et sa valise avec elle. Là dedans se trouvait des tests et l’angoisse en elle ne faisait que lui demander d’accélérer pour les rejoindre. Jayden avait été enceinte quand elles étaient plus jeunes, soit quelques années plus tôt. Et cette situation, elle ne souhaitait pas la vivre. La française était plus qu’au courant de ces sujets d’actualité chez elle et elle ne prenait normalement pas le moindre risque. A l’heure actuelle et vu le chemin qu’elle prenait doucement vis-à-vis des Supérieurs, elle ne pouvait clairement pas se permettre une telle chose. D’ailleurs, si ça arrivait, elle savait que sa rage passerait au second plan et qu’elle fuirait le pays, purement et simplement. Et cette lâcheté là, elle n’en voulait pas. Ça allait simplement à l’encontre de ce qu’elle construisait, de la manière dont elle se construisait, elle, plus exactement. Et elle ne savait pas comment réagir différemment. Alors qu’elle attendait que la porte de la salle commune s’ouvre après avoir répondu à l’énigme, une main se referma sur son bras, la faisant tressaillir, alors même qu’elle allait repartir au pas de course.

« Stop ! Stop, deux secondes, tu t’arrêtes là ça devient n’importe quoi. »

Trop d’hystérie tue l’hystérie, même pour un Zahcary habituellement calme ? Oui, parce que là mistinguette, tu oublies que celui qui est face à la réalité, c’est lui !
Pour l’instant, Jordane était face à… un enfant de Schrödinger. Ni mort ni vivant. Ni réel ni abstrait. Ce n’était absolument pas le cas pour Zachary.

« On recommence. Oui Sovahnn est enceinte et c’est peut-être à cause de la potion. Mais ça veut pas dire que la tienne aussi a merdé. Alors on va respirer, tu vas faire les tests nécessaires et arrête de t’agiter comme ça sinon je te jure, je t’assomme. »
« Et tu crois que je vais où là ? J’en ai dans mon sac, là haut. »

Dans la tour où se trouvait son dortoir. Certes, elle n’y passait pas forcément toutes ses nuits, loin de là, mais restaient là toutes ses affaires. Notamment ses moyens de contraception et évidemment les tests qui vont avec.

« Je peux te lâcher ou tu vas te remettre à courir partout ? J’ai été blessé à la jambe hier, je peux pas te suivre si tu speedes. »
« Oui, excuse moi, c’était égoïste de ma part, d’autant que ça doit te paniquer encore plus. Mais un bébé n’est vraiment pas dans mes projets immédiats alors j’aimerais beaucoup que tu me laisses aller pisser sur les tests. Sans vouloir te vexer, j’te vois pas en père de mes enfants dans l’immédiat. »

Elle lui avait adressé un petit sourire encourageant et gentiment moqueur, se voulant rassurante.

« Et j’suis pas prête à te partager en plus. »

Voilà, on remet une couche d’humour pour détendre l’atmosphère et ça ira mieux. Et non, pas de panique, toujours aucune histoire de crush chez ces demoiselles, de ce côté-là, tout va bien.

« ca va quand même ta jambe ? »

LAISSE-MOI ALLER PISSER SUR CES MACHINS OU JTE PISSE DESSUS.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 1595
Date d'inscription : 25/03/2015
Crédits : JunkieMouse
Double Compte : Ems / Caem / Ethan / Aiyana /Bethany



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t3179-zachary-disemba-let-s-dance
MessageSujet: Re: Spooky futur - Zach   Mer 2 Jan 2019 - 16:14

Attraper quelqu’un vivement par le bras après une attaque traumatisante n’était peut-être pas la meilleure idée du monde mais c’était un réflexe qu’il avait eu, plus qu’autre chose. La seule solution qu’il lui était apparu pour calmer Jordane et réussir à la faire arrêter de bouger trente secondes. La jeune femme sembla cependant ne pas trop lui en voulait bien qu’elle répondit assez vivement. Bon certes, ok, il ne s’était pas demandé vers quoi elle courrait comme ça… Mais l’idée de la voir disparaître après une telle dose de stress ne l’enchantait pas et il préférait que les choses se fassent dans le calme. Il était toujours dans cet état mi léthargique alors que le monde autour de lui semblait être secoué en permanence. Jordane enchaîna alors, s’excusant d’être partie comme une furie tout en justifiant son comportement. Zachary soupira doucement avant de finalement lâcher son bras. Non, il n’était pas vexé que Jordane ne le voit pas en potentiel papa, simplement il avait accepté qu’elle n’allait pas s’enfuir et le laisser dans le doute tout seul comme un gros naze. Il était cependant toujours secoué et n’eut même pas vraiment la force de rire à sa blague sur le fait de partager avec Sovahnn. Pourtant, c’était une perche exquise pour une petite vanne pourrie sur un ménage à trois… Mais non, c’était pas le jour.

« Oui c’est rien t’inquiète… »

La jambe, pas le potentiel bébé… Zachary n’avait même pas pris la peine de baisser le regard pour observer sa jambe. Cela n’aurait servi à rien de toute façon. Il passerait sans doute voir Maxence à un moment pour un contrôle mais pas tout de suite. Il devait sans doute être débordé et si Zachary se pointait là-bas ce serait pour aider. D’ailleurs, il faudrait peut-être qu’il songe à le faire, ça aurait au moins le mérite de l’empêcher de remuer des idées sombres. Mais avant ça, il fallait mettre au clair cette histoire.

« Je t’attends-là. »

Zachary désigna du regard un fauteuil de la salle commune des bleus avant de se diriger vers ce dernier. Cela ne servait à rien de tenter de monter dans le dortoir de Jordane et il n’était pas sûr de vouloir la regarder pisser sur un machin… Bref. Zachary se laissa donc finalement tomber dans le fauteuil, attendant que Jordane revienne.

Il n’arrivait même pas à savoir s’il était réellement stressé ou si le trop plein l’empêchait de réagir normalement. Le temps défilait de manière étrange. Assis sur son fauteuil, Zachary fut incapable de dire combien de temps s’écoula entre le moment où Jordane s’était absentée et son retour. Il était resté parfaitement immobile, fixant le vide devant lui. L’attente… L’attente était quelque chose d’étrange, surtout dans ce genre de moments. Un bébé… Déjà qu’il risquait de voir un bébé naître avec ses gènes mais alors un deuxième… La nausée s’invita bien qu’en temps normal ce soit plutôt pour les personnes portant vraiment l’enfant. Zachary toussota, se redressa finalement après de longues minutes d’immobilité et vit enfin Jordane redescendre. Son regard se posa sur elle. Il n’eut même pas la force d’ouvrir la bouche, de parler. Sa gorge était nouée. Il se contenta de la fixer et d’attendre, qu’elle lui dise un truc. Un mot. Qu’elle brise cette horrible attente et qu’elle lui dise qu’enfin il pouvait respirer.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 573
Date d'inscription : 02/10/2011
Crédits : Stela
Double Compte : Marek, Takuma, Sovahnn, Alec, Maxence, Yusuke, Kazuo



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1393-jordane-s-links#79754
MessageSujet: Re: Spooky futur - Zach   Dim 6 Jan 2019 - 14:18

La jeune femme avait laissé son ami dans la salle commune pour grimper les marches quatre à quatre afin de se jeter sur sa malle et en sortir tout le matériel nécessaire. A jour sur ces questions de maternité depuis que sa vie sexuelle avait prit un tournant violent il y avait quelques années, la jeune femme ne se laissait pas prendre de cours et avant toujours tout ce qu’il fallait avec elle. Elle était même renseignée sur les dernières nouveautés magiques en termes d’avortement, c’était dire. C’était dire aussi qu’elle était sans doute la personne que Sovahnn aurait dû aller voir, mais ça n’avait pas traversé l’esprit de son amie, de toute évidence. Bien sûr, Jordane sentait qu’elle n’avait pas le comportement adéquat vis-à-vis de Zach et qu’elle était manifestent beaucoup trop survoltée pour lui. Mais voilà, c’était comme ça qu’elle gérait à l’heure actuelle. Autant l’attaque et ce qui s’y était passé que le risque de grossesse. La jeune femme n’était pas encore descendue en pression, son cœur battait encore à mille à l’heure et elle aussi. A tel point que son périnée refusait totalement de se relâcher et qu’elle mit une éternité à réussir à pisser sur ce truc au vu de la pression que ça lui foutait. Grognant seule sur la cuvette des toilettes, la belle blonde avait fini par lâcher un cri de joie quand la bandelette fut enfin imbibée.

Se rhabillant, la jeune femme était rapidement sortie de là, le regard braqué sur le test moldu alors qu’elle sortait du dortoir, poussant la porte à l’aveuglette sans lâcher la première barre du regard.

« T’as une montre ? »

Oui, si quelqu’un rentrait ici, il la verrait avec le test dans les mains et saurait ce qu’elle craignait à l’heure actuelle mais sincèrement, elle s’en foutait comme de ses premières chaussettes hippogriffe. Non c’est faux, elle aimait ses premières chaussettes hippogriffe. Comme de son premier chouchou.

« Une barre une barre une barre… »

Manquant une marche, la jeune femme avait retrouvé l’équilibre comme elle pouvait en se rétablissant sur l’escalier, lançant un regard d’autodérision à Zachary, elle l’avait rejoint, plus attentive à ses pieds, en trépignant, les lèvres pincées.

« Ça doit faire deux minutes non ? »

L’avantage lorsque le test est positif : c’est qu’un il a quelque chose qui change. Là, ils attendaient … que rien ne se passe. Ce qui, lorsqu’on est dans l’angoisse, n’est pas la meilleure chose qui soit.

« Bon, je pense que c’est que tout va bien. »

Un petit soupire de soulagement et ce, même si elle n’était pas tout à fait sûre d’elle.

« On vérifiera de nouveau un peu plus tard au cas où. Pfiou bon… désolée, j’ai un peu paniqué. Donc enceinte est enceinte de toi ? Tu veux m’en parler un peu plus pendant qu’on attend que ce test reste rigoureusement négatif ? Tu le vis comment ? »



« Ça fait un peu gestapo mon truc. Désolée, j’te jure j’essaye de baisser en pression hein, je sens que t’as pas besoin de ça mais j’ai un peu de mal. Je vais me mettre au yoga. »

Se laissant tomber dans un fauteuil, la jeune femme attrapa un coussin pour le poser entre ses jambes posées en tailleur.

« Merde j’ai oublié les muffins… »

Ma bouffe…  flute.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 1595
Date d'inscription : 25/03/2015
Crédits : JunkieMouse
Double Compte : Ems / Caem / Ethan / Aiyana /Bethany



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t3179-zachary-disemba-let-s-dance
MessageSujet: Re: Spooky futur - Zach   Lun 14 Jan 2019 - 10:50

L’attente était quelque chose de terrible et pourtant, le temps semblait défiler de manière bien différentes ces derniers temps pour Zachary. Il s’était passé tant de choses dans sa vie que tout ça lui semblait être complètement distordu. Il était sur le fauteuil, le regard perdu dans le vide quand la voix de Jordane se fit entendre. Il tourna la tête et la vit descendre les escaliers sans regarder ses pieds, le test à la main. Passé la surprise de la voir sortir avec ça à la main sans aucune gêne, connaissant la demoiselle il aurait dû s’y attendre, Zachary jeta un regard à son poignet où se trouvait effectivement une montre qu’il avait enfilée à la base pour aller courir. Il hocha donc la tête alors que la jeune femme se rapprochait. Elle répétait sans relâche qu’il n’y avait qu’une barre… Le rouge l’observait sans savoir quoi dire. Quand elle lui demanda une confirmation sur le temps écoulé, il baissa le regard sur sa montre.

« Oui à peu près il me semble. »

Si on prenait en compte le temps qu’il avait fallu à Jordane pour venir jusque-là, oui le compte devait être bon. Jordane déclara alors qu’a priori tout était bon pour elle et Zachary hocha doucement la tête. Il ne parvint même pas à exprimer un réel soulagement. Sans doute à vrai dire parce qu’il avait été incapable de penser, d’envisager qu’elle puisse être enceinte. Non parce que les deux, ce n’était pas possible. Parce que lui deux fois papa… Parce qu’avec tout ce qu’il s’était passé la veille, il n’y avait plus de place dans son esprit pour une nouvelle angoisse. Il s’appliqua tout de même à adresser un mince sourire à Jordane parce qu’il n’avait pas de mal à imaginer que pour elle, le soulagement devait être à la mesure du stress qu’elle avait ressenti.

D’ailleurs, Jordane semblait n’être pas complètement redescendue de sa bouffée de stress puisqu’elle commença à lui poser de nombreuses questions. Elle remarqua cependant bien vite que Zachary était un peu perdu face à cette décharge d’énergie, quelque chose dans son regard sans doute et elle s’excusa. Un léger rire s’échappa des lèvres du rouge. Il arrivait encore à faire ça, c’était déjà pas mal.

« Si tu te mets au Yoga sérieux invite-moi, je veux voir ça ! »

Oui, il la taquinait mais ce n’était pas plus mal après tout, c’était le signe que petit à petit, il reprenait le dessus ou du moins, qu’il parvenait à se détacher des choses au moins pour quelques minutes. Il observa alors Jordane qui se laissa tomber sur un fauteuil et rit de bon cœur quand elle évoqua les muffins qu’elle avait laissés dans la salle commune des Gryffondors. Il retrouvait là la jeune femme avec qui il était ami et ça lui faisait un bien fou.

« T’as oublié la bouffe… Putain Jordane, si on peut plus compter sur toi, on fait comment ! »

Le sourire de Zachary s’effaça au fil des secondes et son corps s’affaissa légèrement dans le fauteuil jusqu’à ce qu’un profond soupir s’échappe de ses lèvres. Finalement, il n’était pas encore vraiment prêt à déconner. Il tourna alors la tête vers Jordane, lui adressant un regard plein d’excuses.

« Je suis désolé, j’ai réagi comme un con face à ta peur. Je t’avoue que je suis complètement dépassé par tout ça et que le timing n’aide pas vraiment. »

Non, vraiment pas. Il avait encore en tête l’image de sa sœur qu’on lui avait imposé. Il entendait encore ses cris de douleur et ça lui arrachait le cœur. Cette bataille avait créé un trou béant dans sa poitrine. Il avait besoin d’un suivi psychologique, il sentait bien qu’en utilisant l’image de Layla ils avaient su créer un traumatisme en lui. Il fallait qu’il s’occupe de ça. Mais l’annonce de la grossesse de Sovahnn par-dessus n’avait fait que chambouler ses idées. Il se rendait compte au fur et à mesure que bien d’autres questions allaient apparaître au fil du temps et qu’il n’était clairement pas prêt. Il ne fuirait pas mais non, il n’était pas prêt.

« Elle n’est pas complètement sûre que ce soit moi le père mais il y a de fortes chances disons… Et de toute façon, maintenant que je suis mêlé à tout ça, je compte pas la laisser tomber. »

Même s’il s’avérait qu’il n’était pas le père, il resterait aux côtés de Sovahnn tant qu’elle en aurait besoin, c’était certain.

« Mais pour être très honnête, j’me vois clairement pas avec un gamin, mais je vais m’y faire... »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 573
Date d'inscription : 02/10/2011
Crédits : Stela
Double Compte : Marek, Takuma, Sovahnn, Alec, Maxence, Yusuke, Kazuo



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1393-jordane-s-links#79754
MessageSujet: Re: Spooky futur - Zach   Mer 16 Jan 2019 - 22:55

La jeune femme s’était laissé tomber sur le canapé. Il était étonnant de voir comme chacun ne réagissait pas de la même manière face aux événements de la veille. Bien sûr, elle n’avait pas subit la même chose que son ami et bien sûr, le fait qu’ils soient des personnes différentes impliquait des réactions différentes. Mais ils étaient tout deux aux antipodes l’un de l’autre actuellement. L’une ayant une bougeotte d’enfer – habituellement attribuable à Sovahnn – et l’autre ancré dans une apathie complète. Chacun sa façon de gérer l’enfer. Pour l’instant, Jordane était toujours plongée dans cette sensation d’urgence qu’elle avait ressentie la veille, il lui faudrait alors un moment pour réussir à s’apaiser.

« Si tu te mets au Yoga sérieux invite-moi, je veux voir ça ! »

Lâchant un petit rire qui ne demandait qu’à sortir, la jeune femme lui avait adressé un grand sourire moqueur.

« Pervers va, les positions t’intéressent, j’en suis sûre ! »

Elle était surtout sûre d’être ravie de le voir déconner un peu. Ce mutisme ne lui ressemblait pas et il l’inquiétait. Or elle ne savait pas trop comment réagir, elle-même embourbée dans ses propres sentiments explosifs. En réalité, il serait sans doute drôle de la voir faire du yoga pour sa capacité totale à trouver ce genre de pratique – comme la méditation – apaisantes. Elle ne s’y retrouvait pas et avait au contraire besoin de bouger énormément. Ça ne marchait finalement que si elle avait déjà épuisé son capital énergie au préalable.

« T’as oublié la bouffe… Putain Jordane, si on peut plus compter sur toi, on fait comment ! »
« Ça c’est une très bonne question ! ‘Tain j’ai faim en plus, j’ai rien avalé depuis… »

Hier. Ou comment casser un début de déconne. A vrai dire, elle ne savait pas trop si c’était elle qui avait lancé ce froid et ce retour du sérieux ou s’il menaçait déjà de base. Toujours était-il qu’il était de retour.

« Je suis désolé, j’ai réagi comme un con face à ta peur. Je t’avoue que je suis complètement dépassé par tout ça et que le timing n’aide pas vraiment. »
« ça va c’est pas.. c’est pas grave. On est tous tendus et on gère un peu comme on peut je pense. Ces derniers jours ont été durs. »

Elle avait paniqué, oui. Parce que ça n’était pas du tout dans ses projets et que l’idée de monter une famille était réellement très loin de ses préoccupations actuelles. A vrai dire, elle avait même tiré un trait là-dessus depuis un moment et cette idée d’être enceinte venait chambouler affreusement toutes ses décisions, ses certitudes. La jeune femme s’en voulait d’avoir laissé la sienne, d’avoir abandonné sa sœur. Alors l’idée que tout ce dans quoi elle s’investissait à l’heure actuelle devait être mit de côté et risquait de causer une mort supplémentaire… outre la sienne très probable. Sincèrement, elle ne ressentait tout ça que de manière floue et lointaine. Mais ce sentiment ne lui plaisait pas. Il était trop plein d’une crainte de l’abandon affreuse et d’une culpabilité sous-jacente encore trop récents ou trop ancrés en elle pour qu’elle sache les gérer avec sagesse. Et pour ça, le yoga et la méditation étaient peut être indiqués cela dit…

« Elle n’est pas complètement sûre que ce soit moi le père mais il y a de fortes chances disons… Et de toute façon, maintenant que je suis mêlé à tout ça, je compte pas la laisser tomber. »

Jordane n’avait pu que lui adresser un petit air navré mais admirateur. Il voulait être là pour leur amie et rien que pour ça, cet enfant aurait de la chance si Zach était en effet son père. Quoi que la raven ne savait pas vraiment qui étaient les autres prétendants au trône.

« Mais pour être très honnête, j’me vois clairement pas avec un gamin, mais je vais m’y faire... »
« C’est admirable de ta part… Tu viens de le savoir, c’est encore tout frais dans ta tête, c’est normal de ne pas être prêt. Tu réagis au mieux. D’ailleurs tu l’as dit, le timing n’est pas génial du tout. Ça n’aide pas… »

Elle ne savait pas comment s’était passée la bataille pour lui mais elle savait qu’il y avait participé, et n’osait pas vraiment poser la question. A vrai dire, elle n’était elle-même pas tout à fait sûre de vouloir aborder le sujet.

« Donc tu penses qu’elle est partie pour le garder ? Dans l’hypothèse où elle pourrait avorter ici en tout cas ? »

L’idée de garder un enfant dans ce chaos ne lui parlait vraiment pas et elle n’imaginait pas faire un tel pari, mais dieu merci, elle n’était pas concernée. Sans vraiment s’en rendre compte, la jeune femme jetait un nouveau coup d’œil fugace au test de grossesse, les sourcils froncés. Une seule barre. Pas de croix. Son cœur se desserrait au fur et à mesure du temps, alors que le diagnostic se confirmait. Pourtant, elle sentait dans sa poitrine la tachycardie qui menaçait. Sa tension devait être forte, c’était une certitude. Beaucoup trop de stress en 24h maintenant.  

« Tain si c’était moi, je serais une boule de nerf insupportable je crois. »

Tu ES une boule de nerf insupportable à l’heure actuelle.

« Elle le sait… enfin vous le savez depuis quand tous les deux ? »

Puis l’idée de base était revenue comme une fulgurance dans son esprit.

« Merde si c’est la potion qui est à l’origine de ça… j’suis désolée. Normalement elle est niquel, il n’y a pas de raisons que ça ait merdé. J’irais la vérifier tout à l’heure pour être sûre. »

Sûre de quoi ? Que tu n’as pas refilé à une amie une potion défectueuse qui fait qu’à l’heure actuelle elle est enceinte en situation de guerre et sans doute aussi perdue que le futur potentiel papa ? Sans doute quelque chose comme ça oui.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Spooky futur - Zach   

Revenir en haut Aller en bas
 
Spooky futur - Zach
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le futur d''Haiti selon l''homme d''affaire Mike Spinelli
» liste partielle du futur gouvernement
» Profil d'un futur Premier ministre
» Le futur prochain codex orks
» suggestions au futur premier ministre...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Imperium™ :: Poudlard & ses alentours :: Hogwarts' Inside :: Les Tours. :: Tour des Gryffondors : Salle Commune-
Sauter vers: