AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 New Job - Libre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
Hiboux postés. : 4544
Date d'inscription : 27/02/2010
Crédits : A[-]P - Disney Fantasy
Double Compte : Marek, Maxence, Sovahnn, Alec, Jordane et Callum



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1037-takuma-s-links
MessageSujet: New Job - Libre   Jeu 18 Oct 2018 - 10:59

16 Octobre 2015 Fin d'après midi

Le jeune homme était sorti tôt ce matin-là. Si tôt même qu’il n’avait pas eu connaissance de ce qu’avait vécu Alec la veille. Takuma souhaitait arrêter ses activités illégales. Il sentait qu’il n’avait plus personne derrière lui pour le protéger et il n’avait pas tant avancé vers les Supérieurs. Logan devait avoir quelque chose en tête – ou quelqu’un – mais il ne savait pas quoi et sans indications, il refusait de continuer à risquer sa vie sans la moindre garantie. Ainsi, le nippon s’était précipité à l’extérieur de la demeure pour se rendre dans le centre de Londres. Bientôt, il se trouvait dans le chemin de traverse, profitant de la foule, du bruit, de son univers. Les sortilèges, le brouhaha, les animaux, toutes ces choses qui grouillaient partout et ruisselaient de magie lui manquaient souvent dans le monde moldu où ils s’étaient réfugiés. Ainsi, bientôt, Takuma passait la porte d’une échoppe. Et quelques temps plus tard, il en ressortait, le sourire aux lèvres.

Il était prit.

Le jeune homme regorgeait de connaissances et le vieil herboriste en avait été impressionné. Il lui avait présenté différentes plantes, puis différents pots, lui demandant successivement de reconnaître les différents ingrédients présentés, ainsi que de préciser les utilisations possibles qu’ils pouvaient en faire. Puis quels symptômes pouvaient amener à quelles prescriptions. Bien sûr, le jeune homme s’était trompé quelques fois. Mais rarement. Son apprentissage avait été bon, excellent même pour un garçon de son âge. Entre sa mémoire singulière et l’apprentissage en médicomagie qu’il avait eue auprès de Maxence : il semblait en effet tout désigné pour le poste. Takuma s’était renseigné sur son futur employeur, préférant s’assurer qu’il n’entrerait pas directement dans la gueule du loup. Mais cet homme était clean. Mieux encore, l’ancien Serdaigle avait vu plusieurs connaissances entrer et ressortir de cette boutique. Des gardiens. Des élèves. Des allées venues qui le rassuraient au plus haut point. Peut-être mettrait-il même les pieds dans une boutique qui servait les alliés ? À vrai dire il n’en savait rien, mais espérait qu’il en soit ainsi. D’autant qu’il savait depuis un moment qu’une organisation s’était montée, la garde de Myrdinn. Et il soupçonnait que ces deux entités soient liées.

Toujours était-il que Takuma commencerait dès le lendemain à la boutique. Il envisageait déjà d’acheter quelques livres sur le sujet afin de s’améliorer rapidement et resta un instant à flâner devant les vitrines. Mais avant toute chose, le jeune homme prévoyait un tout autre achat. Cela faisait un moment qu’il l’envisageait et ce, sachant très bien que ça allait poser problème lorsqu’il le ramènerait à l’appartement. Quelque chose lui disait que certains de ses colocataires n’apprécieraient pas cette initiative. Notamment Aileen. Et sûrement Alec. Il ne connaissait pas assez Mack pour émettre la moindre hypothèse sur sa réaction. Dans tous les cas, sa décision était prise depuis un moment. D’autant que Dakota lui manquait et qu’elle avait prit le chat avec elle – une réaction tout à fait normale, évidemment, puisque c’était le sien.

Ainsi, Takuma se décida à entrer dans l’une de ces animaleries particulièrement chargées du chemin de traverse. Pas n’importe laquelle, celle-ci récupérait beaucoup d’animaux abandonnés, mal en points, pour les revendre ensuite une fois soignés. De pauvres âmes dont les malheurs faisaient sans doute échos à leurs propres mésaventures.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 1215
Date d'inscription : 19/10/2013
Crédits : JunkieMouse
Double Compte : Emily / Caem / Zachary / Aiyana / Bethany



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t2380-ethan-llewellyn
MessageSujet: Re: New Job - Libre   Lun 22 Oct 2018 - 16:56

~ Vendredi 16 octobre – Fin d’après-midi ~

Il était dehors. Il n’arrivait pas à y croire, pas plus que ses parents. Ils avaient tous les deux fondus en larmes en le retrouvant et Ethan s’était contenté de se serrer dans leurs bras, de s’y abandonner comme un enfant. La Garde les avait fait sortir et tout s’était passé très vite. On lui avait retiré la marque et il avait été ramené à ses parents. Bien sûr, ils le savaient, Ethan allait devoir être prudent et lui comme tous ceux qui étaient sortis de l’école n’étaient pas totalement sortis d’affaire. Personne ne savait de quoi les Supérieurs étaient capables et ce que cette défaite allait provoquer en eux. Alors, cela faisait des jours qu’Ethan était interdit de sortir seul de chez lui. Il avait pu se rendre chez Charleen mais toujours accompagné par son père ou sa mère. Ils refusaient de le laisser seul et Ethan avait d’abord accepté sans rien dire. Il avait grandi et il comprenait leurs angoisses. Lui non plus n’était pas rassuré, il le sentait le soir quand il allait se coucher. Mais il était en vie et au fil des jours, cela commençait à lui peser. Alors il avait fini par négocier, âprement, avec ses parents. Ethan voulait deux heures seul, au Chemin de Traverse. Il voulait pouvoir faire les boutiques pour trouver un cadeau pour Charleen. Un premier pas pour ensuite obtenir d’eux qu’ils lui laissent une après-midi seul avec elle. Cela ne faisait même pas une semaine qu’il était sorti et la peur était toujours là mais il avait besoin de respirer. Sa mère accepta finalement, elle l’accompagnerait jusqu’au chemin de traverse et le laisserait faire les boutiques seul pendant qu’elle irait dans un café. Ce n’était pas parfait mais c’était déjà ça.

« J’ai mon téléphone maman, ma baguette et je ne m’éloigne pas des rues fréquentées, c’est promis. »

Elle le regarde encore quelques secondes avant de le prendre dans ses bras, de le serrer avec force puis de déposer un baiser sur son front. Son fils a grandi, son fils change et pourtant, elle a eu si peur de ne plus jamais le revoir. Mais elle s’installe dans le café et le laisse filer. Ethan fait ses premiers pas seul et il respire à plein poumons. Il est dehors. Il est libre. Il a pu sortir. Il repense à Cody qui est resté là-bas, il s’est promis de lui écrire rapidement. Il repense à cette bataille qu’il a refusé de livrer. A Jordane… Son cœur se serre. Il lui avait promis qu’elle pourrait trouver un ami en lui mais elle est là-bas maintenant… Il doit lui écrire aussi.

Ethan savait exactement où il voulait aller mais il s’accorda quelques minutes pour marcher dans la rue, pour se mêler à la foule et avoir l’impression d’être un ado comme les autres. Profiter de sa liberté, de cette sensation qu’il n’était pas surveillé en permanence, que chacun de ses mots n’étaient pas une possible mise en danger… Le Serdaigle soupira et reprit finalement sa route vers l’animalerie. Charleen et Circée, c’était une grande histoire d’amour et Ethan avait décidé d’offrir un petit cadeau pour sa petite-amie et pour son chat. Un jouet peut-être ou quelque chose lui permettant de partager un moment de complicité. Il ne savait pas quoi exactement et il savait qu’il avait besoin de conseils. Demander conseil dans une boutique… Non, ça ne lui faisait plus peur. Etrangement.

Ethan poussa la porte de l’animalerie. Une fois à l’intérieur, il défit son manteau, la boutique était bien chauffée. Il laissa son regard parcourir la pièce. Cette animalerie s’occupait des animaux abandonnés et ses vendeurs connaissaient bien les besoins des petites bêtes, voilà pourquoi il avait choisi cet endroit. Mais alors que son regard se promenait dans le magasin, un visage familier attira son attention. Et il ne put s’empêcher de s’approcher.

« Takuma ? »

Ethan se souvenait parfaitement de la situation gênante à laquelle il avait été confrontée avec son aîné et s’il n’y avait eu que ça, peut-être aurait-il tout fait pour se cacher et qu’il ne remarque pas sa présence. Mais autre chose l’avait poussé à signifier sa présence. Takuma était un ami de Jordane et Ethan avait senti le besoin d’aller à sa rencontre. Peut-être parce qu’il ressentait de la culpabilité vis-à-vis de la jeune femme restée là-bas.

« C’est cool de te voir en bonne santé… »

C’était étrange comme manière de l’aborder et pourtant, face à ce qu’il avait vu, cela lui semblait tout à fait approprié.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 4544
Date d'inscription : 27/02/2010
Crédits : A[-]P - Disney Fantasy
Double Compte : Marek, Maxence, Sovahnn, Alec, Jordane et Callum



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1037-takuma-s-links
MessageSujet: Re: New Job - Libre   Mar 23 Oct 2018 - 13:29

Le jeune homme était planté devant un iguane dont les écailles portaient des signes de maltraitance passée lorsque son attention fut captée par un tout autre type d’animal. Sursautant, il s’était retourné vers la provenance de la voix, s’étonnant de reconnaître la personne qu’il avait imaginée.

« Takuma ? »

Eh oui, il s’agissait bien d’Ethan. Ethan qu’il n’avait pas vu depuis ce moment gênant qu’ils avaient partagé, Takuma n’arrivant pas vraiment à faire passer ses messages de confiance en soi au jeune homme malgré toute sa bonne volonté. Il ne l’avait donc évidemment pas croisé depuis l’été, lors duquel lui-même avait quitté le château, ne se doutait pas qu’il n’y reviendrait pas. Ainsi, cette rencontre lui avait arraché un énorme sourire qui se peint immédiatement sur son visage alors qu’il se redressait pour faire face au Serdaigle, l’interpelant à son tour.

« C’est cool de te voir en bonne santé… »
« Ouais, c’est cool de te voir vivant surtout ! »

Ok, certes, sa réaction vis-à-vis d’Ethan n’était sûrement pas la plus intelligente compte tenu les angoisses du jeune homme mais il l’avait prit dans ses bras, le serrant une seconde contre lui avant de le lâcher, une expression soulagée non dissimulée.

« Tu es sorti récemment ? On a apprit qu’il y avait eu une ouverture. Comment tu vas ?! »

Oui, il s’inquiétait pour lui et était ravi de le voir en bonne santé. Alors il s’oubliait un peu, conscient qu’Ethan n’apprécierait sans doute pas son élan soudain de proximité.

« Désolé, c’était sans doute un peu trop… intime, mais j’me suis emporté. Je suis content de te voir en bon… état. »



« Pardon de te demander ça, mais ça fait un peu idée fixe chez moi depuis quelques mois. Comment allaient Sovahnn et Jordane quand tu les as vues pour la dernière fois ? Elles ont participé à la bataille, tu en sais quelque chose ? … désolé ça fait beaucoup de questions. »

Beaucoup de questions qui traduisaient une inquiétude réelle. Le jeune homme n’avait pas réellement de nouvelles. A vrai dire, il savait pour Sovahnn, ce qui avait tendance à l’angoisser plus encore pour son amie. Mais s’il ne sortait pas de l’appartement, les hiboux n’arrivaient pas à le trouver pour lui transmettre les lettres. D’où l’importance pur lui de sortir un peu de ce trou à rat.  D’autant plus d’ailleurs s’il pouvait rencontrer d’anciennes connaissances. Ne serais-ce que pour découvrir que certains sont en vie.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 1215
Date d'inscription : 19/10/2013
Crédits : JunkieMouse
Double Compte : Emily / Caem / Zachary / Aiyana / Bethany



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t2380-ethan-llewellyn
MessageSujet: Re: New Job - Libre   Lun 29 Oct 2018 - 9:42

On ne pouvait pas dire qu’Ethan s’attendait à grand-chose en approchant Takuma de la sorte. Il sortait de ses habitudes, de ses zones de confort. Il venait à la rencontre de quelqu’un qu’il ne connaissait que peu porté par une pulsion qu’il ne comprenait pas encore totalement. Mais il avait senti qu’il ne pouvait pas quitter cette boutique sans rien dire, qu’il ne pouvait pas détourner le regard et faire comme s’il n’avait rien vu. Il avait eu besoin de créer une interaction avec Takuma, lui qui si souvent fuyait comme la peste les contacts avec ceux qu’il ne connaissait que peu. Qui fuyaient ses petites conversations gênantes où on ne sait jamais trop quoi dire. Mais là, il avait lancé le premier pas et bien qu’il ne s’attende à rien, la réaction de Takuma l’avait complètement surpris. Son ancien camarade de maison s’était tourné vers lui, se souvenant de son nom ce qui était déjà un exploit mais surtout, un sourire immense sur le visage. Ce sourire était-il vraiment pour lui ? Visiblement. Takuma lâcha qu’il était heureux de le revoir vivant et Ethan ne put retenir une grimace face à cette formulation. Mais autre chose le cloua sur place. Takuma le prit dans ses bras. Ethan resta complètement immobile, figé, se laissant manipuler sans trop savoir comment il devait réagir. Il tapota doucement la main de Takuma, comme si c’était la chose à faire… Etrange oui mais au moins, il ne s’était pas mis à trembler.

Finalement, Takuma le lâcha et les questions fusèrent. Entre temps, il s’excusa de son geste et Ethan secoua simplement la tête pour lui dire que ce n’était pas grave. Oui son cœur s’affolait un peu mais mine de rien, la joie de Takuma à la revoir lui faisait du bien. Charleen, ses parents, ils n’étaient pas les seuls à être heureux qu’il soit sorti et pour lui, c’était tout bonnement incroyable. Mais après les excuses, une nouvelle question et cette fois, Ethan sentit son cœur se serrer. Il baissa alors la tête, fixant ses chaussures. Sovahnn, Jordane… Il ne savait rien. Il ne savait rien d’elles car il avait été lâche.

« Est-ce qu’on peut en parler dehors ? »

Ethan avait senti ses entrailles se serrer, son cœur battre plus vite et il avait eu soudainement chaud. Il avait besoin d’air. Alors il avait levé vers Takuma un regard presque suppliant et avait attendu son autorisation pour sortir de cette pièce et prendre un peu l’air. Une fois dehors, il prit une grande bouffée d’air, laissant le froid lui piquer les narines et la peau. Il lui fallut quelques secondes encore pour rassembler ses pensées, pour se sortir de ce tourbillon qui s’agitait sous son crâne.

« Je… Je ne les ai pas vues le jour de la bataille… Tout s’est passé très vite, on m’a offert la possibilité de fuir et… Et j’ai fui. »

Les mots s’étaient éteints dans la voix d’Ethan. Il ne regrettait pas son choix, il savait qu’il avait eu raison de fuir, de sortir de là-bas. Parce qu’il n’était pas assez fort encore pour ça, parce qu’il ne pouvait aider personne au Château. Mais chaque fois qu’il pensait à Jordane, il se sentait minable. Elle était son amie maintenant, il lui avait dit qu’elle pourrait venir lui parler quand elle le voudrait… Et il était parti, sans même lui dire au revoir, sans même se soucier de savoir où elle était, est-ce qu’elle pouvait elle aussi réussir à s’échapper.

« Je suis désolé… »

Ethan releva très lentement le regard vers Takuma, craignant de ce qu’il risquait d’y lire. Craignant de voir du jugement mais aussi sans doute du dégoût. Que cette joie qu’il avait ressenti de le voir vivant s’efface totalement pour laisser place au mépris.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 4544
Date d'inscription : 27/02/2010
Crédits : A[-]P - Disney Fantasy
Double Compte : Marek, Maxence, Sovahnn, Alec, Jordane et Callum



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1037-takuma-s-links
MessageSujet: Re: New Job - Libre   Lun 29 Oct 2018 - 14:15

Oui, Takuma était heureux de voir une tête connue, de savoir qu’Ethan s’en était sorti et qu’il était maintenant dans la sécurité relative de l’extérieur. Il avait sûrement pu rejoindre ses parents, sa famille, et c’était déjà tout bonnement énorme compte tenu des circonstances. Et oui, il l’avait prit dans les bras. Parce qu’après tout, il était comme ça, et ce même s’il s’habillait de manière moins extravagantes et qu’il cherchait à passer inaperçu et à se faire oublier, il n’avait pas vraiment changé, heureux de voir une tête connue, il s’était laissé emporté. Sentant le jeune homme se crisper et lui… tapoter la main, il avait évidemment rapidement remis le fait que le garçon n’était pas vraiment un pro des contacts humains, le laissant donc reprendre un peu ses distances, étouffant ses propres élans tactiles. Ses prises de paroles s’étaient avérées assez pressantes concernant ses amies. Bien sûr, il ne pouvait pas faire autrement. Takuma était inquiet pour elles, c’était évident, et ça faisait plus d’un mois qu’il ne les avait pas vues tandis qu’Ethan, si. Peut-être pas Sovahnn, mais au moins Jordane non ?

« Est-ce qu’on peut en parler dehors ? »

Oups. Trop pressant peut-être ?
Takuma avait hoché du chef, acceptant évidemment de sortir. Délaissant donc l’iguane, il s’était décidé à sortir, jetant un dernier regard dans le fond de la boutique en entendant quelques aboiements. Il y reviendrait. Mais pour l’instant, le sort de ses amies lui semblait capital.
Bientôt, il rejoignait donc Ethan dehors, frissonnant sous la morsure du froid qui contrastait avec cette boutique surchauffée, surchargée, sur-beaucoup de choses. Il pouvait comprendre aisément qu’on puisse s’y sentir oppressé.

« Je… Je ne les ai pas vues le jour de la bataille… Tout s’est passé très vite, on m’a offert la possibilité de fuir et… Et j’ai fui. »

Le mal-être et les remords perçaient dans la voix du jeune homme alors qu’il baissait les yeux, rassemblant ses idées devant un Takuma désolé pour lui.

« Je suis désolé… »
« Hey, non, il n’y a pas de raisons. »

Inspirant profondément, déçu de ne pas avoir plus de nouvelles de ses amies, Takuma s’était étiré, le regard glissant tout autour de lui, savourant cette liberté essentielle.

« Tu as eu une occasion, tu l’as saisie, c’était normal, humain… et obligatoire. T’as pris la décision qu’il fallait, je n’irais jamais dire le contraire. T’es dehors Ethan, et en bonne santé à priori, c’est l’essentiel. D’autant qu’elles n’ont peut-être même pas cherché à sortir tu sais. Ne te torture pas pour rien. »

Et il le pensait. Jordane avait des comptes à régler avec les Supérieurs, il le savait et ce, même s’il ne savait pas exactement de quoi ce besoin découlait. La jeune femme avait toujours eu cet aspect belliqueux, guerrier. Il n’était pas sûr du tout qu’elle cherche à sortir. Au contraire, elle pouvait également envisager le fait que rester pourrait conférer un atout à l’avenir.
Et Sovahnn... Il pensait qu’elle aurait cherché à sortir, notamment pour rejoindre Warren. Mais il ne servirait à rien d’enfoncer Ethan en lui apprenant qu’elle portait sans doute la vie et était donc en danger important là bas. En revanche, si Zachary était également impliqué dans cette grossesse, elle avait pu chercher à sortir avec lui et ne serait pas partie seule. Dans tous les cas, il ne comptait pas exposer ses suppositions au garçon.

« Mais par contre tu les as vues avant, au moins croisées. Sovahnn a du mal à nous faire parvenir des lettres et Jordane n’est pas très … pas très prose disons. Donc je n’ai pas vraiment de nouvelles. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 1215
Date d'inscription : 19/10/2013
Crédits : JunkieMouse
Double Compte : Emily / Caem / Zachary / Aiyana / Bethany



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t2380-ethan-llewellyn
MessageSujet: Re: New Job - Libre   Mar 30 Oct 2018 - 10:48

Il savait pourquoi il avait fui. Il savait que c’était ce qu’il devait faire, que rester n’aurait rien changé, qu’il n’en aurait pas eu la force. Parce que oui, même s’il s’en voulait maintenant, il savait aussi qu’il n’aurait pas pu prendre une autre décision. Ethan n’était pas un héros et s’il pouvait combattre ses peurs, il n’en deviendrait jamais. Il ne serait jamais resté, il aurait toujours pris la même décision, sauf peut-être pour Charleen. Mais ça ne changeait rien à la culpabilité brûlante qui montait en lui. Tout avait beau lui dire que c’était le seul choix qui s’imposait à lui, il ressentait encore cette pression au creux de son estomac. Il revoyait encore les visages de ceux qui étaient là-bas, il entendait encore les sorts fuser le jour de la bataille. Tout ça tournoyait dans sa tête, l’agressait chaque fois qu’il baissait la garde, chaque fois qu’il oubliait de se concentrer sur l’instant présent, sur le positif, sur le fait que lui, était encore en vie. Ce fut la voix de Takuma qui cette fois l’aida à sortir de sa propre tête, à se rappeler au monde qui l’entourait, aux rues du Chemin de Traverse bien remplies, aux sorciers qui continuaient de mener leurs vies tant bien que mal. Takuma qui lui disait qu’il n’avait pas de raison de s’excuser. Ethan releva lentement le regard vers lui alors que son aîné poursuivait. Il le réconfortait, le rassurait sur son choix. Ses paroles semblaient sincères, Ethan sentait bien qu’il ne disait pas ça que pour lui faire plaisir mais une part de lui avait encore du mal à l’accepter. Il hocha lentement la tête.

« Tu as sans doute raison… »

L’idée que Jordane n’ait pas réellement cherché à sortir était sans doute la bouée à laquelle il pouvait se raccrocher. Se dire que de toute façon, il n’aurait pas pu faire grand-chose, qu’elle avait fait un choix… C’était en partie se voiler la face aussi. Il aurait besoin de savoir un jour. De lui poser franchement la question et de voir ce qu’elle lui révélait. Mais pour l’instant, ce n’était pas à l’ordre du jour. Et Takuma semblait avoir lui aussi besoin de paroles réconfortantes. De nouvelles de ses amis. Ethan glissa les mains dans ses poches et soupira.

« J’ai pas beaucoup de choses à te dire sur Sovahnn… Je l’ai croisée quelques fois, j’ai rien remarqué de spécial chez elle. »

En même temps, il ne la connaissait que peu. Mais de ce qu’il avait pu voir, elle avait l’air en forme, peut-être plus fatiguée qu’à l’accoutumée mais ça, c’était le cas de la majorité des gens du Château alors forcément, cela ne lui avait pas plus sauté aux yeux que ça. Mais en tout cas, elle était en un seul morceau jusqu’à la dernière bataille, ça il en était certain. Quant à Jordane…

« Jordane… Jordane va bien… J’ai pu parler plus avec elle. Elle est toujours aussi forte. »

Oui, Jordane était forte, solide, il savait qu’elle s’en sortirait. Il savait aussi que ce n’était pas lui, le frêle Ethan qui aurait pu faire quoi que ce soit pour la protéger. Physiquement du moins. Mais l’engagement d’amitié qu’il avait pris auprès d’elle ne cessait de lui revenir à l’esprit. Il n’avait pas dit tout ça en l’air, il avait eu envie d’être son ami, de partager du temps avec elle, de l’aider à être bien. Mais tout ça, il l’avait balayé d’un revers de la main quand il s’était enfui sans prendre le temps de se retourner. Sans même la chercher du regard, sans même essayer de la ramener avec lui… Les poings d’Ethan se serrèrent dans ses poches.

« Elle va sortir elle aussi. Elles vont sortir. Faut qu’elles sortent de là, c’est pas possible autrement. »

Non, aucune autre issue n’était envisageable. Ethan ne pouvait même pas concevoir autre chose. Sovahnn, Jordane, Cody et les autres… Ils devaient sortir un jour sinon il ne s’en remettrait jamais.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 4544
Date d'inscription : 27/02/2010
Crédits : A[-]P - Disney Fantasy
Double Compte : Marek, Maxence, Sovahnn, Alec, Jordane et Callum



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1037-takuma-s-links
MessageSujet: Re: New Job - Libre   Mar 30 Oct 2018 - 12:31

« Tu as sans doute raison… »
« Bien sûr que j’ai raison : j’ai toujours raison. »

« Alec Rivers déteint, j’deviens un connard arrogant, ça craint. »

Bon, ok, ça n’était pas vrai puisqu’il y avait mit une certaine dose d’autodérision. Mais en remettre une couche n’était sans doute pas de trop. Bien sûr, le jeune homme était sincère, il était réellement heureux qu’Ethan soit sorti, et même si ça signifiait que c’était sans ses propres amies. Takuma savait à quel point son collègue bleu était capable de ressasser la culpabilité et l’angoisse, alors il souhaitait alléger un maximum son fardeau. Pas besoin de l’accabler plus encore. Il avait fait ce que n’importe quel humain normalement constitué aurait fait, il n’y avait rien de mal à ça.

« J’ai pas beaucoup de choses à te dire sur Sovahnn… Je l’ai croisée quelques fois, j’ai rien remarqué de spécial chez elle. »

Elle avait donc été capable de couvrir son secret pour l’instant. C’était déjà une bonne chose malgré tout. Si elle avait perdu l’enfant, quelque chose dans son comportement aurait pu alerter Ethan non ? Sûrement. Après tout, rien n’était moins sûr. Mais il estimait qu’à priori si rien n’était notable chez elle, c’était qu’elle devait à peu près bien s’en sortir. Du moins, Takuma préférait cette supposition.

« Jordane… Jordane va bien… J’ai pu parler plus avec elle. Elle est toujours aussi forte. »

Opinant de la tête, le jeune homme s’était gorgé des images qu’il pouvait inventer de ses amies là bas, décrites par Ethan.

« Ouais… elle a du caractère c’est certain. C’est pour ça que je ne suis même pas sûr qu’elle voudrait sortir. C’est justement ce qui m’inquiète pour elle. Mais elle fait ses choix. »

S’il y avait bien quelqu’un qui pourrait se décider à leur faire des dégâts de l’intérieur, c’était bien Jordane. Ce qui n’était pas tout à fait pour le rassurer d’ailleurs. Mais comme il le disait : la jeune femme était adulte, elle faisait ses choix. Cela dit, il aurait aimé savoir ce qu’il y avait là-dessous. Il avait vu la rage qui sommeillait en elle sans en comprendre ni l’origine ni le sens. Il espérait donc qu’elle saurait se canaliser.

« Elle va sortir elle aussi. Elles vont sortir. Faut qu’elles sortent de là, c’est pas possible autrement. »

Bien sûr, il n’était pas le seul à s’inquiéter.

« Ouais… Bien sûr, elles vont tenir et sortir de là. Elles ne sont pas sans défenses. D’ailleurs tu sais qui vous a aidé ? »

Il voulait savoir qui était derrière tout ça. Qui constituait ce groupe… pour éventuellement l’intégrer. Il pourrait aider, avec les connaissances qu’il avait acquises auprès de Maxence.

« D’ailleurs, Maxence, l’infirmier, il était toujours au château non ? J’ai bossé longtemps avec lui, c’est quelqu’un de bien. Tu sais s’il est sorti, s’il va bien ? J'ai même pas pensé à le contacter ou à prendre des nouvelles, je m'en veux. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 1215
Date d'inscription : 19/10/2013
Crédits : JunkieMouse
Double Compte : Emily / Caem / Zachary / Aiyana / Bethany



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t2380-ethan-llewellyn
MessageSujet: Re: New Job - Libre   Lun 5 Nov 2018 - 9:49

Ethan avait longtemps fui les personnes avec trop d’enthousiasme, trop d’énergie. Celles qui vous montraient sans complexe tout ce qui bouillonnaient en elle. Il avait peur de ça, parce qu’il ne comprenait pas, parce que ça le dépassait complètement. Lui qui se sentait mal à l’aise chaque fois qu’il exprimait une émotion un peu trop forte. Mais il se rendait compte, alors qu’il arrivait à rire d’un sujet sérieux en disant qu’il avait toujours raison, que cela ne l’effrayait plus. Il était toujours mal à l’aise, ne savait pas comment répondre. Ethan s’était donc contenté d’un mince sourire, crispé, ne sachant pas trop si c’était la bonne réaction. Mais il n’avait pas envie de fuir. Une part de lui admirait cette capacité à garder le sourire, à garder de la force alors qu’ils étaient en train de parler de deux de ses amies coincées sous l’égide des Supérieurs. Il admirait cette force et se disait que c’était important que des gens comme Takuma existe. Parce que lui et sa tête renfrognée n’allaient pas ramener de couleurs sur le monde…

Ils parlèrent donc de Jordane. Jordane dont l’image se dessinait avec facilité dans l’esprit d’Ethan. Il la revoyait avec facilité et la culpabilité le prenait à chaque fois. Takuma semblait lui aussi attristé par la distance qui le séparait de leur camarade de maison. Simplement, il avait une autre vision sur les choses. Il pensait qu’elle avait choisi délibérément de rester là-bas. Qu’ils n’auraient rien pu faire. Qu’Ethan n’aurait rien pu faire. C’était sans doute vrai. Mais il avait du mal à comprendre qu’elle fasse ce choix. Ça, ça lui échappait encore.

Les poings d’Ethan s’étaient légèrement crispés. Il essayait de comprendre, ce qui avait pu se passer dans la tête de Jordane, ce qui avait pu la pousser à se dire qu’elle ferait mieux de rester enfermée dans ce Château. Il savait qu’elle était forte et il l’admirait sincèrement pour ça. Était-elle une de ses héroïnes partie sauver le monde ? A défaut, au moins ceux qui étaient encore enfermés…
Ethan fut sorti de ses pensées par Takuma qui lui demanda s’il avait des informations sur ceux qui les avaient aidés. Instinctivement, Ethan jeta alors des regards à droite et à gauche, comme pour vérifier que personne ne les écoutait. Mais à défaut, si quelqu’un le faisait, pourrait-il vraiment le voir ? Takuma enchaîna rapidement, lui demandant ensuite des nouvelles de Maxence, l’infirmier. Beaucoup d’informations, il fallait qu’il sorte de ses pensées.

« J’avoue avoir un peu évité l’infirmerie… Mais je l’avais pas vu depuis un moment… Il doit être utile aux Supérieurs mais je crois malheureusement que sa présence les dérange un peu… »

Maxence était un adulte sur qui les élèves pouvaient se reposer. Un homme en qui les jeunes pouvaient placer leur confiance et leurs espoirs. Alors forcément, sa présence ne devait pas particulièrement plaire aux Supérieurs. Ethan n’était pas dupe et il était certain qu’ils chercheraient à lui faire du mal et en même temps, il était utile et le bleu doutait qu’ils en viennent à le tuer. Ethan secoua doucement la tête, regarda vivement autour de lui puis releva les yeux vers Takuma en parlant plus doucement.

« Je ne sais pas exactement qui nous a aidé mais j’ai reconnu des visages. »

Le groupe, car c’en était un, il en était certain vu l’organisation, il ne pouvait l’identifier. Ils s’étaient montrés discrets ce qui était logique. Mais pendant l’attaque, Ethan avait reconnu des visages, des anciens élèves, des anciens Gardiens aussi qui étaient revenus pour les sauver. Est-ce qu’il donnerait ces noms à Takuma ? S’il n’avait pas confiance en grand monde, il ne doutait pas de son camarade de maison.

« Mais je suis pas certain… Qu’on doive en parler ici. »

En plein quartier sorcier, Ethan n’était pas parfaitement rassuré. Il savait que déjà, en tant que jeunes sorciers ils attiraient l’attention. Ils étaient déjà repérables comme de potentiels anciens de Poudlard donc des objets de curiosité. Mais aussi de méfiance. Et Ethan ne voulait pas faire de bêtise, faire prendre des risques à ceux qui avaient eu le courage de le sauver.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 4544
Date d'inscription : 27/02/2010
Crédits : A[-]P - Disney Fantasy
Double Compte : Marek, Maxence, Sovahnn, Alec, Jordane et Callum



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1037-takuma-s-links
MessageSujet: Re: New Job - Libre   Lun 5 Nov 2018 - 12:08

Takuma savait qu’il en demandait sans doute beaucoup à son jeune ami. Mais il était comme ça le petit père, toujours un peu vif, toujours un peu trop survolté et ce malgré la situation. Même s’il faisait moins gamin qu’il ne l’avait été à ses débuts à Poudlard, le jeune homme restait lui-même. Et lui-même, c’était sans doute un peu trop … frétillant pour Ethan. Et ce, même si à son contact, Takuma s’apaisait un peu volontairement afin de ne pas trop le brusquer tout de même.

« J’avoue avoir un peu évité l’infirmerie… Mais je l’avais pas vu depuis un moment… Il doit être utile aux Supérieurs mais je crois malheureusement que sa présence les dérange un peu… »
« Ouais… on va espérer qu’il reste plus utile que dérangeant. »

Bien sûr, la situation l’angoissait. Pour les deux filles comme pour Maxence et ce, même s’il savait que ce dernier était sans doute le plus à même de s’en sortir là bas. Il avait été soldat, ils en avaient discuté. Ainsi, bien sûr, il n’était pas un enfant bloqué dans une guerre, contrairement à eux. Mais même en sachant ça, la situation était telle qu’il ne pouvait que s’en faire. Mais rester focaliser là-dessus à n’en plus vivre comme l’avait fait Alec à son arrivée ne servait absolument à rien. Il leur fallait aller de l’avant, coûte que coûte. Et comprendre qui pouvait être un allier en faisait partie aux yeux du jeune homme.

« Je ne sais pas exactement qui nous a aidé mais j’ai reconnu des visages. »

Takuma fronça des sourcils, intrigué. Il avait hâte d’en savoir plus mais, tout comme Ethan, leur position lui sauta soudainement à l’esprit.

« Mais je suis pas certain… Qu’on doive en parler ici. »

Hochant de la tête, il valida l’avis de son camarade de maison.

« Ouais t’as raison, c’était idiot de ma part. On en discutera plus tard, mais tu as piqué ma curiosité au vif. On passera chez moi si ça te dit, on y sera au calme pour parler un peu, loin des oreilles indiscrètes. »

Ce serait sans doute plus intelligent. Cela dit, Takuma n’avait fait que reprocher à ses colocataires le fait qu’ils envisagent (ou qu’ils le fassent) d’amener des gens dans leur appartement malgré tout les efforts que le nippon avait fournis pour rendre l’endroit sûr. Mais il faisait confiance en Ethan. Et la question qu’ils avaient abordée lui importait trop pour qu’il laisse passer cette occasion. De toute façon, Alec envisageait déjà de déménager et il était assez d’accords avec ça. Son père l’avait retrouvé. Il était hors de question qu’ils restent ici.

« Dis, j’envisageais de faire un heureux libre, ça te dit de m’accompagner ? Je viens de trouver un job sympa, je voulais fêter ça et après avoir passé des années à Poudlard avec toute l’agitation qui y régnait… l’appartement est trop calme à mon goût. »

Vu le chiot qu’il allait ramener : en effet, les lieux seraient bientôt moins calmes.

« D’ailleurs tu as pu retrouver ta famille ? D’autres élèves de Poudlard aussi peut-être ? »

Il engageait déjà le mouvement, proposant d’un signe à Ethan de rentrer de nouveau dans la boutique pour y choisir un compagnon à sortir de sa cage.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 1215
Date d'inscription : 19/10/2013
Crédits : JunkieMouse
Double Compte : Emily / Caem / Zachary / Aiyana / Bethany



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t2380-ethan-llewellyn
MessageSujet: Re: New Job - Libre   Lun 5 Nov 2018 - 19:44

Les massacres n’avaient pas commencé à Poudlard alors il y avait encore de l’espoir pour Maxence. Mais Ethan ne pouvait s’empêcher d’être inquiet. Après l’attaque, après la défaite qu’ils avaient subie, il savait que les Supérieurs seraient en colère. Ils étaient remplis d’orgueil, ils voudraient sans doute montrer qu’ils avaient toujours le contrôle, qu’ils ne se laisseraient pas faire aussi facilement… Ne pas y penser. Garder espoir, continuer à se dire que tout était encore possible. Sinon il allait devenir fou, il le sentait. Chaque fois qu’il repensait à Poudlard, la culpabilité le ronger. Parler de ceux qui les avaient aidés était presque plus facile pour lui, moins douloureux. Seulement voilà, il était difficile de parler de tout ça au milieu d’un quartier sorcier et Ethan n’eut pas d’autres possibilité que de le faire remarquer à Takuma. Ce dernier n’en fut pas vexé le moins du monde, il reconnut au contraire son erreur et proposa à Ethan d’en parler plus tard, chez lui.

« Euh… Oui d’accord. »

Autant dire qu’Ethan avait été pris de court, il avait répondu rapidement, bégayant presque. Cela pouvait paraître idiot mais que Takuma lui propose aussi facilement de passer chez lui le déstabilisait complètement. Ce n’était même pas l’idée que sa mère puisse s’y opposer qui l’inquiétait. Non, c’était juste une nouvelle situation pour lui. Pourtant, il fallait bien avouer que Takuma avait raison, son domicile était sans doute le meilleur endroit pour parler de tout ça. Ethan ne voulait pas avoir ce genre de conversations chez lui, il se doutait que ses parents ne voulaient pas qu’il se mêle à tout ça. Alors oui, si Takuma voulait des infos, Ethan devrait aller chez lui… Allez, respire garçon, tu peux le faire.

Takuma lui offrit une petite porte de sortie, un moyen de respirer deux secondes en tout cas puisqu’il lui proposa de se rendre de nouveau dans le magasin avec lui, visiblement, il voulait adopter un animal. Ethan se rappela alors qu’il était là pour trouver un cadeau pour Charleen et que ce serait idiot qu’il reparte sans. Il acquiesça donc d’un simple mouvement de tête alors que Takuma enchaînait, lui demandait s’il avait retrouvé d’autres élèves.

« Oui, ma mère m’a accompagné jusqu’ici d’ailleurs… Elle aime pas trop que je me promène seul. »

Ethan grimaça légèrement. Il comprenait les inquiétudes de sa mère mais savait très bien aussi qu’au bout d’un moment, il aurait bien du mal à supporter d’être en permanence épié. Mais ça, il verrait plus tard.

« Et Charleen aussi. Et Riley aussi, du coup. »

Les deux sœurs. Takuma et Ethan entrèrent alors dans l’animalerie. Du regard, Ethan chercha le rayon dans lequel il pourrait trouver des petits jouets pour les chats. Il était certain qu’il y aurait largement assez de choix pour qu’il trouve son compte. Mais avant de partir à la recherche du jouet parfait, il décida de recentrer son attention sur Takuma. Après tout, l’aider à choisir la petite bestiole qu’il allait adopter lui viderait la tête et l’aiderait à nouer le contact de manière un peu moins… Solennelle.

« Tu as déjà repéré un animal ? »

Et forcément, son ton se fit un peu plus libéré, plus assuré. Il n’était pas encore hyper à l’aise mais il en avait marre d’être enfermé, aussi bien physiquement que mentalement. Et il n’arriverait jamais à sortir de sa prison mentale s’il ne cherchait pas à parler avec des gens, à lier de nouvelles amitiés. Et après tout, avec Takuma, il y avait déjà un terrain propice alors autant en profiter.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 4544
Date d'inscription : 27/02/2010
Crédits : A[-]P - Disney Fantasy
Double Compte : Marek, Maxence, Sovahnn, Alec, Jordane et Callum



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1037-takuma-s-links
MessageSujet: Re: New Job - Libre   Lun 5 Nov 2018 - 20:57

« Euh… Oui d’accord. »

T’es trop speed pour lui Takuku, baisse d’un cran ! Tu vas nous le perdre à force !

Pourtant, il  lui avait déjà proposé de venir chez lui, de le suivre pour adopter un animal et de lui parler un peu plus de sa vie maintenant qu’il avait retrouvé un peu plus de liberté. Et le jeune homme avait acquiescé aux deux premières options et enchaînait, hésitant, sur les réponses de la dernière tout en le suivant de nouveau vers le magasin.

« Oui, ma mère m’a accompagné jusqu’ici d’ailleurs… Elle aime pas trop que je me promène seul. »
« Ouais, ce que je peux tout à fait comprendre. »

Une mère qui s’inquiète pour vous et vous dépose. Une vision à laquelle il n’avait jamais eu le droit et qui avait tendance à l’étonner, lui qui s’était émancipé très jeune. Pourtant, elle n’avait rien d’aberrant, loin de là. Il aurait même aimé pouvoir vivre ce genre de choses. Cela dit, pour cela, il aurait sans doute encore fallu qu’il n’ait pas été un fils exécrable et eux des parents incapables de le gérer. Mais bon, là n’est pas le sujet.

« Et Charleen aussi. Et Riley aussi, du coup. »
« T’as donc retrouvé ta famille et Charleen et Riley vont bien : des bonnes nouvelles qui font plaisir ! »

Le voyant se diriger vers les jouets pour chat, le nippon l’avait suivit après un nouveau petit regard vers le caméléon qu’il appréciait définitivement beaucoup.

« Tu as déjà repéré un animal ? »
« Hm non, pas encore, j’étais pas là depuis longtemps encore. Tu envisages un jouet ; t’as un chat ? »

Il n’en avait pas le souvenir, ayant partagé le dortoir du garçon pendant un bon moment, mais parfois les animaux des uns passaient plus de temps avec d’autres, alors il n’avait pas forcément retenu les bonnes informations. Par exemple, lui avait passé beaucoup de temps avec un félin sans qu’il ne soit le sien d’ailleurs, puisqu’il était à présent bien loin, totalement disparu de sa vie, tout comme son ex.

« Du coup le retour à la vie normal, c’est comment ? Tient, celui là le chat de Dakota l’aimait bien, je te le conseille. »

Il lui avait tendu une sorte de petite boite d’où sortait des petites formes animales ensorcelées.
Son attention attirée, telle celle d’un enfant, vers le bout du rayonnage où des tas d’oiseaux dont des rapaces en tout genre évoluaient sans réelle attache physique. Un bel aspect du monde sorcier. Cela dit, après une tentative de morsure, il fut déjà moins motivé par un achat ornithologique. Les mammifères qui lui apparurent du coin de l’œil sur sa droite, en revanche, beaucoup plus. Il craquait déjà sur chats chiens et rongeurs (et lagomorphes pour les puristes).

Accroupis, il ne pu s’empêcher de caresser toutes ces petites bêtes.

« Quelle idée j’ai eu de venir ici moi, il n’y a déjà pas assez de place dans l’appartement et j’ai envie de repartir avec toute la boutique ! »

Ce qui ne serait sans doute pas un choix avisé.

« J’ai peur de te faire fuir si je pose cette question mais… comment ça va avec Charleen ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 1215
Date d'inscription : 19/10/2013
Crédits : JunkieMouse
Double Compte : Emily / Caem / Zachary / Aiyana / Bethany



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t2380-ethan-llewellyn
MessageSujet: Re: New Job - Libre   Mer 7 Nov 2018 - 9:07

Un léger hochement de tête. Lui aussi pouvait comprendre la peur ressentie par ses parents. Cela faisait deux ans maintenant qu’ils passaient de terreur en terreur. Ethan était retourné à l’école, assuré que tout se passerait bien, leur vendant qu’elle était désormais aussi sécurisée que le risque du monde. Ils lui avaient fait confiance. Mais après ça ? Le bleu ne pouvait s’empêcher de se demander ce qui allait se passer après. Dans quelques semaines. Est-ce que ses parents continueraient à le suivre partout ? Est-ce qu’ils respecteraient encore ses décisions sans se poser de questions ou remettraient tout en cause par peur de lui voir arriver quelque chose ? Beaucoup de questions auxquelles il n’avait pas de réponse. Il essayait de les laisser de côté, pour le moment. Un moment où un autre cependant, il allait devoir s’y confronter. Pas tout de suite. Pensons aux animaux.

Takuma avait repéré qu’Ethan s’attardait sur le rayon des jouets pour chat. Ethan lui répondit rapidement, entre deux phrases.

« Non non, ce n’est pas pour moi. »

Il aurait pu dire directement que c’était pour Charleen, sans savoir pourquoi il ne l’avait pas fait. Sans doute un vieux réflexe de défense qui le poussait à cacher certaines choses sans vraie raison. En tout cas, cela ne sembla pas déranger Takuma qui lui conseilla un jouet en connaissance de cause. Ethan le prit entre ses mains et commença à le regarder. Des petites souris, des petits chats, de petits animaux s’envolant de la petite boîte, se projetant autour d’eux. Effectivement, c’était plutôt amusant. Ethan suivit ensuite Takuma dans le reste de la boutique tout en gardant l’objet à la main.

« Je crois que j’ai encore un peu de mal à me dire que je suis de retour dans une vie normale. »

Ethan se sentait en permanence partagé. Partagé entre cette envie de liberté, de vivre et ce sentiment étrange que rien ne serait plus pareil, que la peur et la culpabilité seraient toujours là nichées au cœur de ses entrailles. Le jeune homme observait les animaux, comme pour apaiser le bouillonnement qui se réveillait en lui. Les oiseaux le firent sourire et visiblement n’étaient pas ce que Takuma voulait, il comprenait. Ils arrivèrent ensuite au niveau des mammifères, félins, canidés et rongeurs. Alors que son camarade commençait déjà à caresser des petites bêtes. Ethan de son côté, décida de tester le petit jouet sur les chats. Les résultats ne se firent pas attendre. Trois chats se mirent à courir dans tous les sens et à jouer joyeusement avec les images projetées.

« Tant que tu en prends soin de cet animal, y’a pas de souci. »

Ethan haussa les épaules. C’était peut-être une simple lapalissade mais à ses yeux, c’était important. Quand on voyait comment le regard de Takuma s’illuminait au contact de ces petites bêtes, il était certain que l’animal serait aussi heureux que lui de cette nouvelle association. Alors autant adopter un petit être, non ? Ethan regardait toujours les chats jouer avec les petites images, c’était assez fascinant, quand Takuma repris la parole pour lui poser une question. Ethan rougit légèrement et fut content que la situation ne l’oblige pas à regarder en direction de son camarade.

« Je…. Oui, ça se passe très bien. Je me sens bien avec elle, j’ai pas l’impression de devoir faire d’efforts, de devoir changer pour qu’elle m’accepte. Elle s’en fiche que je bégaye, que je rougisse ou que je sois maladroit. Elle m’aide à m’ouvrir sans jamais chercher à changer ce que j’ai envie d’être. C’est une personne incroyable. »


Les mots étaient sortis avec une étonnante simplicité. Au début déstabilisé par la question de Takuma, Ethan s’était finalement lancé et tout avait glissé avec naturel. Il voyait Charleen dans son esprit, il entendait son rire… Aucun doute, il était fou amoureux d’elle, le constat était indéniable. Mais il l’acceptait totalement. Il en était fier en un sens. Charleen était tellement incroyable qu’il se demandait encore parfois pourquoi lui. Mais étrangement, il ne voulait pas remettre ça en cause. Qu’importe que ça soit étrange, il n’abandonnerait jamais Charleen, qu’il la mérite ou non.

« D’ailleurs, le jouet c’est pour son chat, Circée, pas pour moi. Ça rattrapera pas toute la peur que je lui ai fait ressentir mais j’essaye de me rattraper comme je peux… »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 4544
Date d'inscription : 27/02/2010
Crédits : A[-]P - Disney Fantasy
Double Compte : Marek, Maxence, Sovahnn, Alec, Jordane et Callum



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1037-takuma-s-links
MessageSujet: Re: New Job - Libre   Mer 7 Nov 2018 - 16:34

« Non non, ce n’est pas pour moi. »

Un cadeau donc, probablement. Encore un chat affreusement malaimé et torturé tient ! Une bonne chose compte tenu de tous ceux qui pouvaient souffrir. En réalité, si Takuma était là, c’était bien parce qu’il projetait une partie de sa propre histoire dans tous ces animaux au passé tumultueux. Et puis, Dakota lui manquait, leur chat aussi. C’était donc une façon un peu maladroite de se rapprocher de tout ça et de faire quelque chose de bien pour quelqu’un. A défaut de pouvoir sauver ses amies.

« Je crois que j’ai encore un peu de mal à me dire que je suis de retour dans une vie normale. »
« Sincèrement je pense que c’est un peu normal. Je suis sorti cet été et même sans être revenu ça me fait ça. Et encore, j’habite dans une ville que je ne connaissais pas etc… donc j’imagine que pour toi l’impression doit être particulière. Revenir à ses anciennes habitudes après tout ça ne doit pas être évident. »

D’autant que rien ne pourra être « normal » de nouveau. Pas de la manière qui était sous entendue ici en tous cas. Alors autant construire quelque chose de nouveau afin de ne pas se laisser engluer dans les douleurs passées. C’est ainsi que le jeune homme s’amusait à caresser les félins qui virent bien vite à sa rencontre… avant de s’en désintéresser totalement quand Ethan se mit à jouer avec eux avec la fameuse boite que Takuma lui avait conseillé.

« Je t’avais dit que ça plairait ! »

Et qu’au passage, les animaux du coin ne semblaient pas vraiment farouche, ce qui avait de quoi rassurer quant à leur passé ou à la manière dont ils avaient été traités depuis.

« Tant que tu en prends soin de cet animal, y’a pas de souci. »
« C’est prévu. Mais je dois quand même faire un choix. »

Et l’enfant en lui détestait ça. Il aurait aimé prendre toutes ces petites bébêtes sur un coup de tête. Mais en attendant, son coup de tête s’était limité à poser une question personnelle à Ethan.

« Je…. Oui, ça se passe très bien. Je me sens bien avec elle, j’ai pas l’impression de devoir faire d’efforts, de devoir changer pour qu’elle m’accepte. Elle s’en fiche que je bégaye, que je rougisse ou que je sois maladroit. Elle m’aide à m’ouvrir sans jamais chercher à changer ce que j’ai envie d’être. C’est une personne incroyable. »


Ça, c’est pas les paroles d’un ami envers une amie. D'autant qu'il n'avait sans doute jamais parlé autant pour décrire quelqu'un.

« D’ailleurs, le jouet c’est pour son chat, Circée, pas pour moi. Ça rattrapera pas toute la peur que je lui ai fait ressentir mais j’essaye de me rattraper comme je peux… »

« Elle était ici quand tu étais toujours à Poudlard ? J’imagine que ça a dû être dur pour elle autant que pour toi oui… »

Bref ;

« Ça lui fera forcément plaisir oui. »

Les proches séparés ainsi souffraient, c’était évident. Tout en s’étonnant en silence de tout ce qu’Ethan lui avait raconté, le jeune homme avait repéré une petite boule de poil, là, dans le fond de la pièce qui le fixait avec ses grands yeux curieux mais inquiets.

« Hey salut toi. »


S’accroupissait, le jeune homme avait fini par s’assoir devant le chien, tendant la main pour le laisser venir à lui à son rythme. Mais contrairement à ce qu’il avait imaginé, se sentant interessant, l’animal qui avait sans doute enchaîné un certain nombre de déconvenues s’était soudainement redressés pour aller réclamer des câlins, déclenchant l’hilarité du nippon déjà accro au chiot.

« Eh bah tu parles d’un timide angoissé. Jme suis totalement planté en fait ! »

Y avait-il moyen qu’Ethan finisse aussi extraverti que le chiot qui venait de repérer son jouet et s’y intéressait avec une curiosité qui pouvait devenir – Takuma n’en doutait pas – dangereuse pour la fameuse boite. En regardant le chien avec un regard attendrit, le Serdaigle en revint à son camarade de maison.

« Ça semble bien coller entre vous. Charleen et toi, pas toi et le chien hein. D'ailleurs quelque chose me dit que j’ai pas tout suivi : vous êtes ensembles ? »

Ça y est c’est officiel ? Dites moi que c’est officiel.
Takuma, t’a un côté commère quand tu veux.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 1215
Date d'inscription : 19/10/2013
Crédits : JunkieMouse
Double Compte : Emily / Caem / Zachary / Aiyana / Bethany



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t2380-ethan-llewellyn
MessageSujet: Re: New Job - Libre   Lun 12 Nov 2018 - 15:17

Entendre Takuma lui dire que pour lui aussi, ce n’était pas évident de reconnecter avec la réalité lui fit malgré tout du bien. Oui, de se rendre compte que ce n’était pas que dans sa tête à lui, qu’il était peut-être normal d’être un peu perdu, un peu perplexe face à tout ça. A force d’être en marge, il avait fini par avoir bien du mal à savoir ce qui était lié à sa personnalité étrange et ce qui était simplement… Normal. Au moins là, il avait un indice et c’était déjà ça. Ethan se détendit alors un peu et se concentra sur les animaux en face d’eux. Les chats jouaient toujours avec les images projetées ce qui lui donna encore plus envie de sélectionner ce jouet-là : apparemment, ce n’était pas un amusement dont ils se lassaient en trente secondes ce qui, pour des chats, était déjà pas mal. La conversation reprit ensuite, Charleen en fut le sujet principal et comme chaque fois lorsqu’il s’agissait d’elle, Ethan changeait un peu. Il se fit plus bavard. Le Serdaigle hocha lentement la tête alors que son camarade lui demandait s’ils avaient été séparés avant de confirmer qu’à ses yeux, la petite attention lui ferait plaisir. Un très léger sourire, à moins que ce ne soit qu’un simplement mouvement de lèvres se fit sur le visage d’Ethan.

« Merci pour le conseil en tout cas… Je crois que je vais te faire confiance. »

Le regard d’Ethan se détacha alors des chats pour glisser vers un petit chiot qui avait visiblement attiré l’attention de Takuma. Amusé et curieux, Ethan observa la scène. Le petit animal se fit d’abord timide avant de venir réclamer des câlins. Ethan fut un peu déstabilisé par le rire de Takuma mais resta silencieux. Il y avait quelque chose d’attendrissant dans cette scène.

« A croire qu’il connait les techniques pour attendrir. »

Et il avait de quoi. Ethan était timide mais clairement pas sans cœur et ce petit chiot était vraiment adorable. Il sembla d’ailleurs être soudainement attiré par le jouet pour chat que le bleu tenait toujours entre les mains et qu’il avait presque oublié avec tout ça. Il fut cependant obligé de lever vivement le bras pour éviter que l’animal ne vienne mordiller la boîte. Oups. Ethan éteignit alors le jouet, ou plutôt, coupa le sortilège qui l’animait et le posa sur une étagère à côté d’eux en attendant. Juste à temps pour entendre la question de Takuma et se mettre à rougir.

« Euh… Oui. »

Ethan n’avait pas honte de sa relation avec Charleen. Il n’avait plus honte non plus de tout ce qui touchait à l’amour même s’il avait encore du mal à tout comprendre. Mais il savait que ça pouvait paraître fou. Lui, lui le mec complètement coincé, perdu, qui semblait toujours avoir un train de retard sur le monde qui l’entourait… Lui qui était incapable de tenir une conversation avec la majorité des gens était en couple. En couple avec une jeune femme absolument magnifique et solaire. Y’avait de quoi être surpris.

« Ça fait deux mois maintenant qu’on est ensemble… Je sais ça parait fou mais elle arrive à avoir envie d’être avec moi. »

Ethan afficha alors ce qui ressemblait à un sourire en coin. Oui, il venait de faire une tentative d’humour. Il savait que s’il disait ça sérieusement, Charleen serait là pour lui remonter les bretelles. Elle n’aimait pas qu’il se dévalorise tout le temps et si l’opinion qu’il avait de lui-même était encore très tremblante, il faisait des progrès à son contact. La preuve, il n’avait jamais eu une conversation aussi longue avec Takuma et il se rendait compte… Que ça lui plaisait bien en fait. Ethan se redressa alors, à force d’être à genoux, il avait des fourmis dans les jambes.

« Je crois que tu devrais emmener ce chiot. Il y a un feeling indéniable entre vous. »

Nouveau soulèvement de lèvres. Nouvelle tentative d’humour de la part d’Ethan. Le bruit incessant des animaux devait commençait à lui tourner le cerveau.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 4544
Date d'inscription : 27/02/2010
Crédits : A[-]P - Disney Fantasy
Double Compte : Marek, Maxence, Sovahnn, Alec, Jordane et Callum



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1037-takuma-s-links
MessageSujet: Re: New Job - Libre   Mar 13 Nov 2018 - 18:50

« Merci pour le conseil en tout cas… Je crois que je vais te faire confiance. »
« De rien. Dakota et son chat aimaient bien ce machin, il n’y a pas de raisons que ça n’aille pas. »

Dakota… Evoquer son nom lui faisait toujours autant de mal et il avait préféré rapidement se diriger vers d’autres préoccupations, éloignant la jeune femme de son esprit, comme bien souvent à l’heure actuelle. Il faisait un déni net de leur rupture, c’était évident et cherchait tout simplement à éloigner tout ça de ses souvenirs. Et un chien, c’était une bonne idée pour éviter de bloquer sur la solitude de son existence actuelle. Malgré ses nombreux colocataires impromptus, oui.

« A croire qu’il connait les techniques pour attendrir. »
« Ouais, je trouve qu’il s’en sort très bien à ce petit jeu ! »

Il l’était, attendrit. Ce côté chiot abandonné un peu trop triste pour son âge pour finalement se révéler être un vrai gosse prêt à s’éclater avec tout et n’importe quoi, chercher le contact et les bêtises… sincèrement, ça ne vous rappelle pas quelqu’un ?
Riant joyeusement en voyant le toutou chercher à jouer avec la boite ensorcelée, forçant Ethan à la lui éloigner était amusant, il ne s’en cachait pas. D’autant que l’enthousiasme de l’animal le touchait. Un peu comme la timidité d’Ethan d’ailleurs qui ne donnait pas toutes les informations, un peu comme toujours. Ainsi, il lui avait posé la question, réellement intéressé par sa vie et par ses aventures amoureuses. Que le garçon arrive à avancer sur le sujet n’était pas étranger à sa capacité actuelle à lui parler, il en était persuadé. Et bien content pour lui.

« Euh… Oui. »

Congrats donc. Il l’avait regardé avec un petit sourire tout content pour lui tandis que le chiot frustré du jouet disparu revenait vers lui après avoir tenté le jeu avec quelques chats. Intrigué par l’humain, il venait le sentir, cherchant déjà le contact et fut bien vite ravi de recevoir les caresses tant attendues de la part du jeune homme.
Et apparemment, Ethan comprit que Takuma l’encourageait à lui en dire plus.

« Ça fait deux mois maintenant qu’on est ensemble… Je sais ça parait fou mais elle arrive à avoir envie d’être avec moi. »
« Hey génial, félicitations à vous deux ! »

Ah, et…

« Et non, c’est pas étonnant, arrête de te dévaloriser, tu es très bien. D’ailleurs je pense que ça te fait beaucoup de bien cette relation. Elle n’est pas idiote non ? Alors fait confiance à son affection, si elle existe, ça n’est pas pour rien et c’est que tu la mérite ! »

Petit clin d’œil. Oui, il était content pour le jeune homme… et pourtant ses propres phrases avaient résonné en lui de manière douloureuse, et tandis qu’une ombre passait dans son regard, une boule s’était formée dans sa gorge. Lui non plus n’avait pas trop comprit ce que Dakota lui trouvait. Et elle avait finit par partir d’ailleurs, c’était bien que quelque chose avait déconné quelque part. Et ce quelque chose, c’était lui. Lui et ses anciens travers, ceux qui semblaient si improbables chez lui quand on le voyait comme ça. Et pourtant, sa face sombre existait belle et bien, et elle avait fait fuir la jeune femme. Il s’était reprit trop tard et elle ne reviendrait pas.

« Je crois que tu devrais emmener ce chiot. Il y a un feeling indéniable entre vous. »

Retour à la réalité. Le chiot, manifestement en recherche d’attention lui avait sauté dessus, le percutant de plein fouet, sa truffe sur son visage, faisant lâcher un cri de surprise – et un peu de douleur – au garçon qui sourit immédiatement de nouveau après un petit regard à Ethan.

« T’en dit quoi toi ? Prêt à rejoindre la coloc’ ? Ils sont pas tous sympas, mais tu devrais t’y plaire ! »

L’animal ne savait probablement pas ce qu’il disait, mais il en était ravi, et cela suffit à convaincre le bleu de céder à la tentation. Le choix était fait et Ethan avait raison, ils s’entendraient sûrement très bien.

« Bon allé, viens là boule de poil, on va dévaliser le magasin pour tes beaux yeux ! Montre les moi… ouais t’es canon, je valide ! »

C’est un gosse, tu t’en rappelle ? Non, parce que ça peut être glauque si on y réfléchit.
Casse-pied !

« Alors … Une laisse. De la bouffe… des jouets. Ça suffit non ? »

Imitant Ethan, Takuma s’était redressé, faisant signe à l’animal de les suivre… ce qu’il ne fit absolument pas, trop heureux qu’on s’occupe de lui, il partit dans tous les sens, allant voir les autres clients, l’air de leur annoncer qu’il partait avec quelqu’un.

« Un collier… sinon j’aurais l’air débile avec ma laisse. »

Pas faux.

« Une idée de prénom ? »

Pour le toutou, qu’il appela d’ailleurs à l’autre bout du magasin, déjà un peu désespéré mais toujours autant amusé de voir l’énergie que l’animal déployait. Il lui sembla d’ailleurs un instant qu’il en avait perdu avec le départ de Dakota. Avec lui, ça reviendrait sans doute très vite.
Choisissant quelques objets dans le rayon, il grimaça en entendant l’animal renverser tout un présentoir. Puis fit un regard faussement désespéré à son camarade de chambrée.

« Il va me défoncer tout l’appartement tu vas voir. »

Sincèrement ? Il avait hâte de voir la tête d’Alec et d’Aileen. Quelque chose lui disait qu’ils ne seraient pas ravis.

« D’ailleurs, du coup, tu l’as dit à Jordane ? Ça va mieux entre vous ? »

Il avait suivit l’histoire, bien entendu. Déjà parce qu’il était là le jour où le garçon avait déclaré sa flamme à la jeune femme pour se prendre un loupé monumental, et surtout parce qu’il avait vu ces deux là en souffrir ensuite.

« Oh la la, on va sortir vite avant qu’il nous retourne tout ici ! »

Le jeune homme fit un geste au gestionnaire du magasin pour lui indiquer qu’il prenait l’animal. Rassemblant ses achats, il s’empressa donc de régler avant de déballer certains articles.

« Tu peux m’aider s’il te plais ? Tient le, le temps que je lui mette collier et laisse sinon je sens que je vais le prendre en trois minutes dehors. »

Il allait devoir faire un sacré travail d’éducation, ce qui n’avait rien d’anomal pour un chiot.
Ainsi, les deux jeunes gens s’étaient entraidés pour l’attacher avant de sortir du magasin en remerciant le gérant.

« DONC ! »

Grand bol d’air frais salvateur après un temps passé dans la petite boutique sympathique mais un peu oppressante sensoriellement, il fallait l’avouer.

« Désolé, je t’ai coupé du coup. Alors, pour Jordane ? »

Le chiot tirait déjà, ravi d’être dehors, surexcité par la situation et avide de nouveautés.
Sans vraiment y penser, Takuma avait commencé à avancer, laissant à l’animal le loisir de découvrir le monde extérieur qu’il n’avait sans doute pas vu depuis longtemps.
Ça aussi, ça vous rappelle quelqu’un ? Quelques uns n’est-ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 1215
Date d'inscription : 19/10/2013
Crédits : JunkieMouse
Double Compte : Emily / Caem / Zachary / Aiyana / Bethany



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t2380-ethan-llewellyn
MessageSujet: Re: New Job - Libre   Mer 14 Nov 2018 - 10:15

Ethan n’avait pas su faire attention quand Takuma avait évoqué Dakota. Lui qui avait passé dans de temps à observer ses camarades à Poudlard, avait sans doute dû voir les deux jeunes gens ensemble. Ou pas. En tout cas, alors que son camarade évoquait la jeune femme, il n’avait pas vu ce qui se glissait sur son visage, parce qu’il était encore trop concentré sur le fait de maîtriser cette conversation, d’être plus ou moins à l’aise. Pas cool pour son camarade mais un jour peut-être finirait-il par être capable de faire ça. D’observer les autres, de décoder les signaux qu’ils envoient, souvent malgré eux. Ce serait l’étape suivante. Mais en attendant déjà, il ne fuyait pas la conversation. Il alla même jusqu’à se confier, un peu, à sa manière, sur sa relation avec Charleen. La réaction de Takuma ne se fit pas attendre. Il exprima sa joie pour eux et s’empressa de rassurer Ethan. Bon, sa tentative d’humour n’était visiblement pas passé. En même temps, ce niveau d’auto-dérision ne devait pas être attendu de la part d’un jeune garçon qui passait son temps à se flageller. Le Serdaigle se contenta donc de sourire timidement. Parce que malgré tout, les paroles de Takuma étaient agréables à entendre même si elles le firent rougir. Il n’était pas non plus devenu un autre homme. Mais que son camarade soit intimement convaincu qu’il soit quelqu’un de bien… Oui il commençait peut-être à réussir à l’entendre.

« Merci. »

Mince sourire derrière les joues rougies. Le sujet glissa ensuite vers le petit chiot et le feeling qui était en train de se créer entre le petit animal et Takuma. Ce dernier ne semblait pas difficile à convaincre en même temps. Il commençait déjà à parler au petit animal… Et hop, voilà qu’il se redressait, prêt à dévaliser le magasin pour contenter cette petite boule de poils. Ethan attrapa le jouet qu’il voulait prendre pour Circée, histoire d’être sûr de ne pas l’oublier et se mit à suivre Takuma dans les rayons. Tout s’était soudainement accéléré et forcément, il était un peu perdu. Ethan suivit tout de même son camarade et hocha régulièrement la tête pour approuver ses achats. Bon par contre, il fallait pas lui en demander plus. D’ailleurs, quand le Serdaigle se tourna vers lui pour savoir s’il avait une idée de prénom, Ethan ouvrit de grands yeux.

« Euh… Là… Comme ça… Je sais pas. Tornade ? »

C’était un peu simple et un peu nul. Ethan toussota doucement et reprit sa course effrénée dans le magasin avec un chiot toujours plus excité. Le jeune homme avait abandonné l’idée de le suivre du regard, il se faufilait partout, ne cessait d’apparaître et de disparaître… Ethan allait finir par avoir le tournis à ce rythme. Takuma avait raison de s’inquiéter pour son appartement et en même temps, le petit animal finirait sans doute par se calmer. Non ? Takuma en tout cas ne semblait avoir aucune difficulté à suivre tout ça et en vint à demander à Ethan s’il avait parlé de tout ça à Jordane. Oulah, il le prenait de court.

« Oui enfin…. »

Pas le temps d’aller plus loin. Takuma l’interrompit. Il était temps de régler les achats et de filer du magasin. Ethan approuva d’un signe de tête, ça lui laissait un peu de temps comme ça. Il n’oublia pas de régler aussi le petit jouet pour Circée qu’il glissa ensuite dans son sac. Il ne manquerait plus que l’emballage cadeau. Il aida ensuite Takuma en tenant le petit chiot, comme il le lui avait demandé pour qu’il puisse lui mettre sa laisse. En effet, aussi foufou qu’il l’était, il risquait de se perdre dans les rues commerçantes. Ou de se faire écraser sous les pas pressés des sorciers… Beurk.

Finalement, Takuma, Ethan et le petit chiot parvinrent à quitter le magasin. Sans réellement s’en rendre compte, Ethan prit une grande inspiration une fois dehors et parvint à reprendre ses esprits. On ne pouvait pas dire que les rues étaient calmes mais c’était toujours moins brouillon qu’à l’intérieur du magasin. Son esprit se déconnecta quelques instants et ce fut Takuma qui le ramena sur terre. Ah oui, Jordane. Ethan emboîta le pas à son camarade, il avait encore un peu de temps avant de devoir retrouver sa mère.

« Oui, on a pu en parler avant que je sorte… Et on a pu parler tout court en fait. »

Oui, parce que c’était surtout ça. Jordane et lui s’étaient tout simplement évités après qu’elle ait refusé ses avances. Ethan avait cherché à effacer ce moment de sa mémoire, se demandant souvent ce qui lui avait pris de croire qu’elle ait pu s’intéresser à lui. Et finalement, le temps avait réussi à faire son effet, Charleen aussi. Et il avait été plus qu’heureux de pouvoir parler avec elle, avoir un vrai échange. Et maintenant ? Maintenant il ne pouvait penser à elle sans sentir un poids dans sa poitrine. Il allait vraiment falloir qu’il lui écrive. Ethan glissa ses mains dans ses poches et haussa doucement les épaules.

« Je crois qu’on était en train de devenir amis même… Je sais qu’on dirait pas comme ça mais en fait, on a pas mal de points communs avec Jordane… Et ça m’a fait plaisir de pouvoir reparler avec elle, comme s’il ne s’était rien passé. »

Sauf qu’une nouvelle fracture venait de s’immiscer entre eux. Comme si rien n’était jamais gagné.

« Tu parlais de tes colocataires. Tu vis avec qui en fait ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 4544
Date d'inscription : 27/02/2010
Crédits : A[-]P - Disney Fantasy
Double Compte : Marek, Maxence, Sovahnn, Alec, Jordane et Callum



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1037-takuma-s-links
MessageSujet: Re: New Job - Libre   Ven 16 Nov 2018 - 11:32

Il n’avait pas réagit. Sincèrement, ça arrangeait Takuma même s’il aurait sans doute eu besoin d’en parler. Bien sûr, il l’avait évoqué avec  Aileen, mais c’était à sa sortie de Poudlard, elle était choquée, blessée, paniquée. Bref, ça n’avait pas duré très longtemps et depuis, ils n’en avaient pas plus parlé, plus concentrés sur l’histoire d’Alec – vous la sentez la jalousie latente et égoïste là ? – et sur les besoins tout à fait matériel d’avancer. Ainsi, il n’en avait pas réellement parlé. A vrai dire, il avait tout fait pour l’évacuer de son esprit, entrant dans une phase magnifique de déni plus ou moins assumé. Alors de même, il n’était pas venu dire les choses de lui-même, enchaînant sur ce qu’Ethan était capable de faire à présent. A savoir lui parler. Il n’avait toujours pas fuit et pourtant, ça faisait un moment qu’ils discutaient. Enfin, discuter… ok, il l’avait un peu cassé dans son élan quand le nippon avait cherché à accélérer les choses, conscient que son nouvel animal n’allait pas tarder à foutre un bordel monstre dans le magasin s’il n’y faisait rien. Ah, au fait :

« Euh… Là… Comme ça… Je sais pas. Tornade ? »
« C’est sûr que ça lui correspondrait bien ! »

Il en était certain. Tout comme il savait déjà que le jeune chiot allait le faire tourner en bourrique. Mais il avait besoin de ça. Besoin de cette énergie débordante et joyeuse qui contrasterait sans doute énormément avec la morosité qu’il ressentait chez pas mal de ses colocataires. D’ailleurs, ça leur ferait sans doute du bien à eux aussi. Et lui, ça lui permettrait d’être encore plus occupé car il sentait que s’il s’arrêtait d’agir, il tomberait dans la mélancolie du départ de Dakota et se connaissant, ça n’était sans doute pas la meilleure idée du siècle. D’autant que depuis qu’il l’avait libérée de l’emprise de son père, le couple avait passé son temps ensemble, jusqu’à dormir l’un contre l’autre sur l’un des canapés de la salle commune.
Bref, ravi de son « achat », le jeune homme avait remercié Ethan qui s’était évertué à tenir le petit fou afin de l’attacher pour pouvoir le sortir en toute sécurité. Excité comme il l’était, il ne resterait pas trois secondes avec eux, Takuma en était sûr.

Et en effet, une fois dehors, après avoir remercié les personnes qui travaillaient dans cette boutique, les deux jeunes gens purent constater que l’animal, ravi de sortir enfin, tirait sur la laisse, cherchant à aller découvrir tout ce qu’il pouvait. Hyperactif en devenir ! Faisant passer la laisse d’une main à l’autre pendant que l’animal, suivant plus ou moins le mouvement, leur tournait autour pour sentir tout ce qui pouvait lui passer à portée de truffe – ou pas : non, je te promets, la dame là bas est à 10m au moins de la longueur de la laisse, laisse tombé ! – Takuma avait donc relancé Ethan concernant sa relation avec Jordane.

« Oui, on a pu en parler avant que je sorte… Et on a pu parler tout court en fait. »

Un petit sourire se dessina sur les lèvres du nippon, ravi d’imaginer que les choses aient pu s’apaiser entre eux. Ethan en avait beaucoup souffert, tout comme Jordane d’ailleurs qui avait plus l’habitude de rejeter les autres que de l’être à son tour.

« Je crois qu’on était en train de devenir amis même… Je sais qu’on dirait pas comme ça mais en fait, on a pas mal de points communs avec Jordane… Et ça m’a fait plaisir de pouvoir reparler avec elle, comme s’il ne s’était rien passé. »
« J’imagine ! Et à elle aussi j’en suis sûr. Elle était très peinée de t’avoir fait du mal et de te perdre. »

Elle avait tenté de réparer les choses plusieurs fois sans grand succès, allant jusqu’à aller discuter avec Charleen pour tenter d’apaiser la situation, consciente que ça passerait sans doute par la jeune femme. Comme quoi elle avait vu juste.

« Et du coup c’est quoi ces points communs ? Ça peut sembler aberrant comme ça vu le temps qu’on passe ensemble, mais je suis sûr qu’elle s’ouvre plus avec toi. »

Jordane avait toujours été très fermée concernant son passé et Takuma, curieux qu’il était, l’avait sans doute trop titillée là-dessus pour qu’elle accepte de révéler quoi que ce soit. Un peu trop rentre dedans, sans doute, ce qui n’avait fait que la faire se fermer comme une huitre. Cohérent pour une française. Oui, car ça, il le savait tout de même.

« Tu parlais de tes colocataires. Tu vis avec qui en fait ? »
« Un autre sujet dont je préfèrerai parler autre part qu’au beau milieu d’une rue bondée de sorciers. »

Les colocataires en question étaient sans doute recherchés par les Supérieurs et il n’avait pas travaillé à leur sécurité depuis trois mois pour faire une telle bêtise.

« Un tour chez moi ça te dit ? Pour parler un peu de tout ça… parce que ça m’intéresse vraiment atrocement. Et j’te ramène ici pour que tu rejoignes ta mère ? C’est ça j’ai tout suivi ? »

Se disant, il lui avait tendu la main, lui proposant implicitement de transplaner. Une méthode bien pratique pour traverser l’intégralité de Londres ou presque en quelques fractions de secondes. Ce serait aussi la première fois qu’il ferait ça avec un animal : en espérant qu’il évite de tuer le chiot à  quelques minutes de son adoption, sincèrement, ça serait mieux. Il l’appela donc – ce qui n’eu absolument AUCUN effet – et finit par l’attirer vers lui en usant de la laisser pour l’attraper.

« Ouais, je vais éviter de l’oublier sur le côté de la route trois minutes après l’avoir adopté, ça ferait mauvais genre. »

…Plus que le tuer en transplanant tu veux dire ?
Non, sérieusement, ça ferait en effet l’abandon le plus rapide de l’histoire des adoptions.

« Je disais dooonc : on y va ? »

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 1215
Date d'inscription : 19/10/2013
Crédits : JunkieMouse
Double Compte : Emily / Caem / Zachary / Aiyana / Bethany



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t2380-ethan-llewellyn
MessageSujet: Re: New Job - Libre   Lun 26 Nov 2018 - 10:51

Ethan avait haussé les épaules et détourné le regard. Comme si ça n’avait pas d’importance, comme si ce que venait de souligner Takuma lui passait à des millions de kilomètres au-dessus de la tête. Pourtant, il suffisait d’un regard en coin pour comprendre que ce n’était pas du tout le cas. Jordane avait eu de la peine pour lui… Il n’avait jamais vraiment réussi à se projeter dans ce qu’avait pu ressentir la jeune femme. La honte qu’il avait ressentie, ce sentiment de rejet qui l’avait habité avaient été si forts qu’il était devenu complètement hermétique aux sentiments de la demoiselle. Mais maintenant il se rendait compte de son erreur et il ne mettait en aucun cas en doute les paroles de Takuma. Il avait eu tort vis-à-vis de Jordane. Cela le faisait se sentir encore plus idiot et en même temps, lui donnait envie d’avancer. De rattraper son erreur et de se rappeler qu’il n’avait pas été seul dans cette histoire. Il allait vraiment falloir qu’il prenne sa plume pour écrire à Jordane.

« Je crois que le plus important c’est notre passion pour les livres. »

Ethan sourit alors timidement. Il repensa à l’échange qu’il avait eu avec Jordane dernièrement mais aussi aux premières fois où ils s’étaient adressé la parole. Tout était parti de là et bien sûr, Ethan s’était un peu emballé. Mais c’était un vrai ancrage pour une amitié à ses yeux. S’il ne pouvait parler de bouquin avec quelqu’un, il avait forcément peur de rater des choses. Mais ce n’était pas tout. Il y avait aussi une fragilité chez Jordane qu’elle avait laissé entrapercevoir. Quelque chose qui l’avait totalement surpris mais qui lui avait permis de se sentir plus proche d’elle. Mais ça, il n’était pas certain de pouvoir en parler à Takuma et ne savait pas trop comment le faire. Il avait alors innocemment enchaîné sur les colocataires de son aîné, se laissant par la même occasion le temps de réfléchir. Mais visiblement, le sujet n’était pas si anodin qu’il pouvait paraître. De fait, Takuma fit une proposition qui surprit Ethan. Sa timidité fit un saut à l’intérieur de lui. Aller chez lui ? Prendre le risque de croiser ses colocs ? Ok, c’était passablement effrayant. Et en même temps, l’idée d’échapper juste quelques minutes au contrôle de ses parents. De faire enfin un truc… Un truc presque normal. Grande inspiration. T’es prêt garçon.

« Euh… Ok. J’ai pas beaucoup de temps mais… Oui, ça me va. »

Petit hochement de la tête du côté d’Ethan, comme pour accentuer son approbation. Il avait le cœur qui battait vite, le rouge qui lui montait légèrement aux joues mais il ne reculerait pas. Bon, il serait sans doute heureux de s’enfermer dans sa chambre et d’oublier le monde une fois rentrée chez lui, histoire de recharger les batteries. Mais au moins, il avançait et puis, bien que Takuma ait un tempérament à des milliers d’années lumières du sien, en fait, sa présence lui était plutôt agréable.

Ethan s’amusa de voir son camarade se battre avec le petit chiot qui ne semblait pas décidé à le suivre. Il acquiesça ensuite et s’accrocha à Takuma. Ils allaient transplaner et Ethan n’ayant aucune idée d’où ils allaient avait plutôt intérêt à se laisser guider. La sensation ne fut pas des plus agréables et en atterrissant, Ethan se rappela pourquoi il préférait voyager avec les livres. Il lâcha Takuma et profita de quelques secondes pour respirer avant de le suivre dans le bâtiment.

« Au fait, tes colocataires, ils savent que tu ramènes un chien ? »

Le regard d’Ethan avait glissé du petit chiot qui semblait toujours aussi agité à Takuma qui le tenait comme il le pouvait au bout de sa laisse. Ethan sentit alors une bouffée d’angoisse l’envahir. Il n’avait pas envie de se retrouver au milieu d’une dispute, ça la foutait mal comme entrée. D’autant que si c’était le cas, il allait ressentir toutes les émotions contradictoires de la pièce et ça allait être un carnage… Ils approchaient de l’entrée et au fond de lui, Ethan priait pour qu’il n’y ait personne dans le logement. Oui, voilà, c’était ça la meilleure solution.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 4544
Date d'inscription : 27/02/2010
Crédits : A[-]P - Disney Fantasy
Double Compte : Marek, Maxence, Sovahnn, Alec, Jordane et Callum



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1037-takuma-s-links
MessageSujet: Re: New Job - Libre   Mar 27 Nov 2018 - 15:06

« Je crois que le plus important c’est notre passion pour les livres. »

Takuma avait opiné du chef, ne relevant pas le manque de réactions d’Ethan concernant les sentiments de Jordane. Il commençait à connaître le bonhomme et n’avait aucune envie de s’évertuer à gratter la surface pour le forcer à parler de ses ressentis. Il le ferait s’il le souhaitait. De toute façon, il doutait d’avoir été particulièrement efficace la dernière fois qu’il avait réellement tenté de lui faire entendre son point de vue sur les choses. Ce qui ne posait pas de problème d’ailleurs, il avait bien évidemment le droit d’être et de penser autrement. Encore heureux.

« C’est vrai qu’elle s’est mise à lire pas mal depuis votre rencontre, c’était moins le cas avant. »

Un retour aux sources pour elle, manifestement. Un vieux besoin un peu délaissé lui avait-elle dit à l’époque. Il n’avait pas comprit que cette soudaine folle envie de lecture était due à sa rencontre avec Ethan.
Bref, Takuma lui avait de nouveau proposé de l’emmener chez lui, comme il l’avait suggéré lorsqu’ils s’étaient retrouvés devant la boutique et qu’Ethan lui avait suggéré de ne pas aborder certains sujets en public.

« Euh… Ok. J’ai pas beaucoup de temps mais… Oui, ça me va. »

En effet, discuter de tout ça en privé serait sans doute bien plus sécurisé et le nippon ne pouvait que valider cette réflexion. Ainsi, forçant le chiot à revenir vers eux, le jeune homme avait tenu main et pattes (bon, ok, main et collier & dos, mais ça sonnait moins bien) avant de transplaner. Concentré, il avait effectué la manœuvre avec l’animal sans heurts et humains et chien étaient arrivés sains et sauf dans la petite cours étriquée qui menait à l’appartement.

« J’ai pas tué l’chien ! Fierté totale ! »

Sincèrement, il en était soulagé.

« Et j’t’ai pas tué non plus, ce qui est pas mal aussi, il faut l’avouer. »

Takuma ? Tu es débile, sache-le. Oui, bien sûr, c’était une blague, d’autant que transplaner était une habitude chez lui depuis un bon moment. Mais avec un chien… c’était quelque peu différent. D’ailleurs le pauvre qui devait pourtant être habitué eu un petit temps de vertige, s’asseyant avec un air un peu contrarié.

« Désolé p’tit père, c’est pas super agréable. »

Le jeune homme s’était accroupi pour caresser l’animal qui retrouva vite sa curiosité et sa joie de vivre. Et puis bon, il fallait le comprendre aussi, il s’était fait téléporté au loin alors qu’il venait de repérer dans la rue bondée un marchant de nourriture. Et ça c’est frustrant.

« C’est juste là haut. »

Un petit escalier en béton et ils atteignaient la porte. Bien sûr, le jeune homme avait prit soin de les faire atterrir là où il n’y avait pas de fenêtres. Et leur escalier était le seul qui arrivait dans cette cour. La probabilité d’être repérés par des moldus était donc très faible.

« Au fait, tes colocataires, ils savent que tu ramènes un chien ? »
« Hmmmm non. »

Oupsy.

« C’était pas particulièrement sympa de ma part j’avoue. Ils rentrent ce soir. »

Arrivé en haut des marches, le jeune homme avait ouvert la porte, entrant dans la petite pièce intermédiaire où il avait déverrouillé un sortilège de protection qui ne reconnaîtrait évidemment pas Ethan comme l’un des locataires de l’appartement.

« C’est bon tu peux rentrer, après toi…. Ou … toi. »

Voyant la porte ouverte vers un nouvel univers, le chiot qui s’était mis à tourner dans les jambes d’Ethan se désinteressa soudainement de lui pour foncer à l’intérieur de la pièce, arrachant la laisse à Takuma pour filer renifier tous les coins de la première pièce : un salon / salle à manger / bureau / insérer ici une mention utile ouvert sur la petite cuisine. Un petit bar séparait les deux espaces.

« Avec un peu de chances, il sera calmé d’ici que les autres débarquent. Vas-y, fait comme chez toi hein. Tient, donne moi ton manteau. »

Verrouillant par habitude derrière lui, Takuma avait balancé sa veste sur le dossier du canapé avant d’aller tenter d’apaiser le chiot surexcité.

« Hey, tu ne retourne pas tout hein ? C’est pas grand alors si tu abimes tout on est mal, ok.. ouais ça va, vas-y visite. »

Pas moyen de le garder en place de toute façon. Il lui avait déjà léché la tronche trois fois avant de repartir sentir tous les coins de meubles.

« Je t’offre quelque chose ? Ah et tu l’auras peut-être deviné mais on est côté moldu donc pas de bétises. »

Après avoir fermé les volets, il avait sorti sa baguette, sortant deux verres qui virent voler tout seuls jusqu’à la table basse. La tête dans le frigo, Takuma avait enchaîné, cherchant ce qu’il pouvait bien lui proposer.

« J’ai… du thé. Du café.  Des jus de fruit et de citrouille. De la bièraubeurre. Des sodas que j’connais pas et de l’alcool qu’il vaut mieux pas toucher pour pas froisser mister Rivers. »

C’est en cet instant, alors que le chiot venait de repérer la première porte fermée des lieux pour se mettre à la gratter, frustré qu’elle soit fermée, que Takuma se rendit compte qu’il n’avait donc pas répondu à la question initiale.

« Ah oui donc question collocs, tu l’auras compris je me tape avec une joie ô combien immense … Alec Rivers. »

Enfin, ‘je me tape’ façon de parler, il serait foutu de mal le prendre celui-là.

« Aileen est là aussi. Et leur présence à ces deux là explique ma paranoïa. Ils sont sortis de Poudlard mais on pense qu’ils sont en danger vu ce qu’ils représentent pour Logan et donc pour les Supérieurs. Donc pas un mot ok ? Et Mackensie est là également. »

« Et on n’a que deux chambres pour tout ce beau monde. On cherche déjà de quoi pouvoir déménager. D’autant que j’espère que Jordane et Sovahnn nous rejoignent un jour. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 1215
Date d'inscription : 19/10/2013
Crédits : JunkieMouse
Double Compte : Emily / Caem / Zachary / Aiyana / Bethany



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t2380-ethan-llewellyn
MessageSujet: Re: New Job - Libre   Ven 30 Nov 2018 - 22:15

Visiblement, transplaner n’était pas plus agréable pour les humains que pour les animaux. Le petit chiot, qu’Ethan avait décidément bien envie d’appeler Tornade, semblait tout perturbé par ce qui venait de se passer. L’animal s’était assis sur ses pattes arrière quelques secondes et le Serdaigle le regarda avec considération. Il laissa cependant son nouveau maître prend soin de lui, ce qu’il fit très bien et l’animal retrouve rapidement son énergie et son entrain. Pas étonnant et tant mieux ! Les deux anciens camarades de maison prirent ensuite un escalier et Ethan suivit son aîné, le questionnant au passage sur ce que savaient ses colocataires. Mauvaises nouvelles, ils n’étaient au courant de rien. Bonne nouvelle, ils n’étaient pas là. Ethan n’avait donc pas de risque de se retrouver au milieu d’une dispute et cela l’arrangeait grandement.
Ethan entra dans l’appartement après que Takuma ait désactivé un sortilège. Le Serdaigle avançait à la suite du chiot qui était déjà en pleine exploration. Lui, était bien moins à l’aise. Il observait cependant, avec attention. Parce qu’observer, c’était sans doute une des choses qu’il savait faire le mieux. Il se laissa cependant guider par la voix de Takuma et ôta son manteau qu’il donna à son hôte en le remerciant. Faire comme chez lui, non il n’arriverait pas mais allait faire de son mieux pour ne pas agir trop bizarrement. Le chiot lui en tout cas ne semblait pas être mal à l’aise et Ethan esquissa ce qui pouvait ressembler à un sourire alors que Takuma espérait que le chien se calme avant l’arrivée des colocs. Il était moyennement convaincu.

« Du thé c’est très bien… Et t’en fais pas, mon père est moldu, j’ai l’habitude de cet environnement. »

Ethan avait haussé distraitement les épaules en disant cela. Pour lui, faire attention à sa magie était une seconde nature. Quand il était dans la famille de son père, il savait bien se tenir, ne parler que de pensionnat et de sa passion pour la littérature. Alors oui, pas de souci. Ethan s’approcha de la table sur laquelle les verres avaient atterri par magie et s’assit sur le bord du canapé. Il s’était assis, c’était déjà pas mal. Il observa le chiot gratter à une porte, ce qui sembla rappeler quelque chose à Takuma. Il se mit alors à lui parler de ses colocataires et Ethan comprit pourquoi il n’avait pas voulu évoquer le sujet sur le chemin de Traverse. Effectivement, il n’était pas étonnant que son camarade soit sur ses gardes.

« Ne t’en fais pas, ce n’est pas comme si j’avais tout un carnet d’adresses à qui faire tourner la nouvelle. »

Vous vous souvenez, Ethan commence à découvrir l’humour et le second degré ! Bon par contre, il y a des choses qui ne changent pas. Le jeune homme avait dit cela avec un visage si sérieux qu’il était difficile de savoir s’il plaisantait ou s’il était parfaitement sérieux. En même temps, cela pouvait lui donner un truc en plus et incarner sa signature en humour, ce n’était peut-être pas si mal.

Le regard d’Ethan se reporta sur la table basse alors qu’il se perdit quelques secondes dans ses pensées. C’était plus fort que lui, il n’avait pas pu s’empêcher de laisser imagination planer. De se demander comment pouvait être la vie ici. Il ne connaissait pas bien les colocataires, ils faisaient partie d’une sphère à laquelle il n’avait jamais eu accès. Alors bien sûr, les sphères de l’école, tout ça pouvait paraître absurde à présent, futile. Et malgré tout ça avait laissé quelques marques. Mais il était temps maintenant qu’Ethan reconnecte avec la réalité et qu’il arrête de se renfermer sur ses pensées. Plus tard.

« L’ambiance n’est pas trop tendue du coup ici ? »

Entre la menace qui pesait et les forts caractères présents… Sans nul doute qu’Ethan ne pourrait pas évoluer dans un tel environnement, il s’enfermerait sans doute en permanence dans sa bulle pour ne pas se retrouver au milieu de tout ça. La colocation ? Il n’était vraiment pas prêt pour ça. Mais un jour peut-être, qui sait.

« Enfin, je veux dire… Vous gérer peut-être mieux la peur que les gens comme moi mais bon… Et puis, dans un petit espace. »

Le regard d’Ethan balaya alors l’appartement du regard. Rien que de l’imaginer rempli, ça l’oppressait un peu.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 4544
Date d'inscription : 27/02/2010
Crédits : A[-]P - Disney Fantasy
Double Compte : Marek, Maxence, Sovahnn, Alec, Jordane et Callum



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1037-takuma-s-links
MessageSujet: Re: New Job - Libre   Ven 30 Nov 2018 - 22:55

En effet, ses colocataires n’étaient pas au courant et il savait qu’ils risquaient pour beaucoup de ne pas apprécier sa nouvelle compagnie. Ils n’étaient pas particulièrement chats, le nippon le savait mais il ne souhaitait pas reprendre un chat, conscient de ce qu’il ne pouvait que mal vivre un tel retour aux sources. Un peu plus tard, ça se ferait, c’était certain. Ils n’étaient pas contre un nouvel animal si ? Non ? Rien à foutre. Non hein, sincèrement. Après tout,  il était dans son appartement et non l’inverse. Alors il ferait ce qu’il souhaitait, surtout si c’était pour lui permettre d’aller de l’avant, d’oublier un peu le passé. Ou du moins de le dépasser.
Avec un petit regard de côté, Takuma observait à la fois le chiot et le jeune homme qui l’accompagnaient faire la découverte de l’appartement. L’un était clairement à l’aise dans ces lieux, le second beaucoup moins. Mais ça viendrait. D’autant que le nippon doutait qu’Ethan ait souvent fait ça. Pourtant, il aimait cette compagnie toujours un peu hésitante, mal à l’aise. A côté de ceux qu’il côtoyait tous les jours, Ethan était comme une bouffée d’air fraiche. Il lui faisait du bien. Son naturel, sa candeur presque parfois, son comportement le changeait profondément de son quotidien. Il avait quelque chose de… normal.

« Du thé c’est très bien… Et t’en fais pas, mon père est moldu, j’ai l’habitude de cet environnement. »
« Ok très bien je te fais ça. C’est vrai il est moldu ?! Tu connais aussi bien les deux univers du coup ? ça doit être bien pratique... surtout pour éviter de faire des conneries dans ce monde d’ailleurs. »

Se retournant, il avait donc vérifié que les volets étaient fermés avant de lancer d’un coup de baguette la bouilloire qui se mit à chauffer tandis qu’il allait chercher quelques boites de thé. Une seule encore plein. B**** les gars, pensez à prévenir et à jeter les paquets quand vous les terminez ! Embrouilles classiques de colocataires.

« Tu les verrais découvrir la technologie moldue… certaines situations étaient assez drôles. »

Dommage que les eux principaux concernés, Aileen et Alec ne pouvaient pas se supporter et restaient assez moroses dans leur vie de tous les jours. Sans ça, leur vie commune aurait sans doute été bien plus drôle.
Notons d’ailleurs qu’enfermer une métamorphomage dans un quartier moldu n’était sans doute pas l’idée du siècle question protection de la magie. Takuma en était conscient.

« Ne t’en fais pas, ce n’est pas comme si j’avais tout un carnet d’adresses à qui faire tourner la nouvelle. »

Nouveau petit sourire.

« Sans avoir tout un carnet d’adresse, un seul mo en trop pourrait signer leur arrêt de mort alors je me méfie… et j’te fait confiance. Donc pas de blagues ! »

D’un regard en coin malicieux, il lui fit un clin d’œil, lui signifiant que ce ton moralisateur était bien sûr à prendre au second degré. Cela dit, les informations qu’il contenait, elles, étaient parfaitement véridiques. Alec et Aileen étaient en sévère danger, ça restait un fait à ne surtout pas négliger.
Pour Ethan.. difficile de savoir s’il était sérieux ou pas. Autant prendre ça sur le ton de l’humour. Si Takuma passait sa vie à lui dire qu’il devait avoir confiance en lui et cesser de se rabaisser, le pauvre allait finir par trouver ça redondant. D’un autre côté, le nippon le pensait. Sans doute assez fort pour qu’on puisse le lire dans son regard d’ailleurs.

Le thé chaud, Takuma revint pour s’assoir en tailleur devant Ethan une fois qu’il lui eu servi sa tasse.

« L’ambiance n’est pas trop tendue du coup ici ? »

Attrapant son mug, le jeune homme avait adressé une magnifique grimace au garçon qui reprit  bientôt la parole alors que le chiot abandonnait ses aspirations d’ouverture de porte pour venir le coller un peu. Takuma ne manqua évidemment pas de lui offrir carresses et gratouilles tout en écoutant Ethan.

« Enfin, je veux dire… Vous gérer peut-être mieux la peur que les gens comme moi mais bon… Et puis, dans un petit espace. »
« T’as parfaitement cerné le problème toi dis-moi… C’est compliqué. Ils s’inquiètent tout deux pour Logan et pour tous ceux qui restent là bas… mais Logan… enfin je ne sais pas ce qui s’est passé pour lui mais rien de bon je pense. Et surtout : ces deux là ne se supportent pas. C’est un bordel j’t raconte pas. »

Enfin, si, il racontait justement. Ou plus exactement, il avait envie de raconter. Se décharger un peu de leurs tensions respectives ne pouvait que lui faire du bien.

« Les lieux sont petits, on n’a que deux lits doubles. Un pour Mack et Alec, un autre pour Aileen. Et moi c’est le canapé, à nouveau. Comme à Poudlard quoi. »

Il y avait occupé le canapé pendant la grande majorité de sa présence là bas.

« Ils… c’est compliqué. Il faut que je trouve plus grand. Mais c’est pas si simple de trouver quelque chose d’assez éloigné, de sécurité, avec une confguration de lieux optimale et où je peux inst aller des toiles de sortilèges de protections. D’autant qu’ici, Logan y avait mit du sien et je ne saurais clairement pas faire mieux. »

Sans blagues.

« Et eux, ils doivent trouver de quoi s’occuper. Rester ici à tourner en rond ça n’est bon pour personne, et surtout pas pour eux. Ils gambergent trop. Du coup un chien c’est une bonne idée ! Sa bonne humeur fera du bien à tout le monde je pense au final. Même s’ils risquent de mal le vivre… et j’ai besoin de ça aussi. Depuis le départ de … enfin bref. »

Ça allait sortir.

« Dakota. Depuis le départ de Dakota j’en ai besoin. »

Bah voilà. Pourquoi à lui, pourquoi comme ça, il ne savait pas. Mais c’était ainsi.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 1215
Date d'inscription : 19/10/2013
Crédits : JunkieMouse
Double Compte : Emily / Caem / Zachary / Aiyana / Bethany



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t2380-ethan-llewellyn
MessageSujet: Re: New Job - Libre   Lun 3 Déc 2018 - 10:11

Ethan avait esquissé ce qui ressemblait à un sourire alors que Takuma évoquait les difficultés de certains de ses colocataires face à la technologie moldue. Pour le jeune Serdaigle, il lui avait toujours paru normal qu’ils sachent manier les deux. Enfant, il avait grandi entre les deux univers et pour lui, le sorcier incapable de comprendre le monde moldu était une vieille image rétrograde. Pour lui, cela correspondait à des temps anciens où les sorciers vivaient réellement séparément des moldus. Puis il avait eu l’âge d’aller à Poudlard et il avait compris son erreur. Grandir à ce point dans un mélange entre les deux univers était rare et de fait, la plupart de ses camarades n’étaient pas aussi à l’aise que lui avec le monde des moldus, bien au contraire. Cela donnait bien souvent des situations assez cocasses. Ethan n’était pas du genre à rire de ça, ne voulant pas se moquer des autres, craignant lui-même d’être toujours au milieu des moqueries. Mais malgré tout, il devait bien admettre que c’était intriguant de voir des gens qui acceptent totalement la magie, se sentir démunis face à la science qui, en soit, est un pur produit de logique. Même si pour Ethan, la magie l’étant tout autant mais bref. Devait y avoir de l’ambiance dans cet appartement.

Takuma lui donna alors un peu plus de détails sur la vie du groupe ici. Et ça n’avait pas l’air simple, Ethan grimaça. Rien que d’imaginer la tension ici, il en avait des frissons. Aileen et Alec ne s’appréciant pas… Les deux avaient l’air d’avoir assez de caractère pour s’exprimer clairement. Brr, tendu. Takuma lui expliqua aussi qu’il devait dormir sur le canapé et ça non plus, ça ne devait pas être drôle tous les jours, de ne pas avoir son petit espace à lui. Sa chambre, pour Ethan, était le lieu de refuge, celui dans lequel il pouvait s’enfermer quand les interactions avec le monde le dépassaient. Certes, Takuma n’était pas vraiment fait du même moule que lui mais lui aussi devait avoir besoin parfois de respirer un coup loin de tous…

« C’est sûr que c’est pas simple mais si vous finissez par vous entretuer, les protections ne servent pas à grand-chose… »

Bien sûr, Ethan grossissait un peu le trait, il n’imaginait pas sincèrement les trois anciens de Poudlard en venir à un duel mortel. Mais tout de même, l’accumulation des tensions pouvaient les pousser à faire des bêtises qui pourraient être préjudiciables pour leur sécurité. Un véritable casse-tête cette histoire. Mais Ethan comprenait parfaitement, déjà que sa mère commençait à mettre des protections plus puissantes chez eux alors ici, il n’osait imaginer les enjeux…

Ethan hocha la tête alors que Takuma expliquait que le chien permettrait peut-être de changer les idées de tout le monde. C’est sûr que de ce point de vue-là, ça permettrait de détourner le curseur des tensions. Mais le développement de la théorie de Takuma fut légèrement interrompu. Une sorte d’ombre passa sur son visage. Ethan fronça les sourcils sans le quitter du regard. Il parlait de lui, soudainement, il ne mettait plus ni le chien ni les colocataires au premier plan mais bien sa propre personne. Et ça n’avait pas l’air joyeux. Quand le prénom de Dakota fut prononcé, il fallut quelques secondes à Ethan pour tout reconnecter. Elle faisait partie des moldus de l’école alors forcément, il connaissait son nom, ils n’étaient pas tant que ça à être restés jusqu’au bout…. Mais ce n’était pas le sujet. Ethan recomposait ses souvenirs de ses observations à l’école pour retracer le fil des événements et mieux comprendre Takuma.

« Son départ ? Vous… vous êtes séparés ? »

Ethan sentait bien que c’était un sujet difficile pour Takuma et à vrai dire, il n’avait absolument aucune idée de comment il était censé se comporter. Faire comme s’il n’avait rien entendu, cela lui semblait être un manque de respect total. Et en même temps, il n’était pas certain que son camarade ait envie que le curseur de la discussion soit placé là-dessus. Mal à l’aise, Ethan bougea sur son siège, tentant de trouver une meilleure position, comme si son problème était là.

« Enfin, on est pas obligés d’en parler, après tout ça me regarde pas…. »

Ethan aurait pu s’arrêter là mais il ne put s’empêcher de rajouter quelque chose.

« Mais ça a l’air de te faire de la peine et il parait qu’il faut parler de ce qui nous blesse alors si jamais… Je suis pas le meilleur pour donner des conseils mais écouter, je sais faire. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 4544
Date d'inscription : 27/02/2010
Crédits : A[-]P - Disney Fantasy
Double Compte : Marek, Maxence, Sovahnn, Alec, Jordane et Callum



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1037-takuma-s-links
MessageSujet: Re: New Job - Libre   Jeu 6 Déc 2018 - 23:31

En effet, Takuma avait parfois son besoin à lui d’être un peu seul, d’avoir ses moments, son univers. D’ailleurs, qu’il n’y ait personne ici était assez rare, il fallait l’avouer. Mais il savait qu’Aileen avait commencé à chercher du travail, tout comme Alec qui les enchaînait sans arrêt, infoutu d’en garder un. Ça finirait donc pas se stabiliser un de ces quatre. Et à plusieurs, ils pourraient envisager une habitation plus grande. Car, non, dormir sur le canapé ici n’était pas des plus agréables. D’autant que ça lui rappelait souvent l’absence de Dakota. Il allait parfois se glisser dans le lit d’Aileen. Oui ben… hein, voilà. Leur amitié avait déjà dérivé une fois, alors autant profiter de ce manque de gêne qu’il pouvait y avoir entre eux pour dormir une fois de temps en temps dans un vrai lit. Ouais… bon sincèrement, il allait falloir rapidement trouver une solution. Et encore ! Une chance que Mack dorme avec Alec ! Il envisagerait d’acheter un futon à mettre dans la chambre d’Aileen. Ça lui permettrait au moins une fois de temps en temps d’éviter le Rivers qui se relevait souvent la nuit. Bref, c’était les débuts, cette situation n’était pas faite pour durer et heureusement. Il espérait d’ailleurs que Mack et Alec se trouvent un appartement ensemble. Ça semblait cohérent non ? Pourtant, il sentait que malgré la répugnance qu’éprouvait Alec à leur présence, l’idée même d’habiter seul avec Mack en tant que mari et femme le bloquait sévèrement et il freinait des quatre fers.

« C’est sûr que c’est pas simple mais si vous finissez par vous entretuer, les protections ne servent pas à grand-chose… »

Lâchant un réel rire amusé et net cette fois-ci, le nippon avait fixé son invité avec une lueur de taquinerie mêlée de fierté dans le regard. Définitivement, il se détendait, le Ethan. Et pas qu’un peu ! Il n’aurait jamais fait une chose pareille à Poudlard et le voir ainsi plus à l’aise ravissait l’asiatique. Il serait plus heureux s’il réussissait à mettre cette espèce de honte de lui-même de côté.

« On devrait pouvoir déménager, histoire d’avoir assez de chambres pour tout le monde. »

Et pour les futurs occupants. Mais ça, il n’en reparla pas à l’instant. Non, au contraire, un sujet tout autre vint sur le tapis. A vrai dire, c’était sorti comme ça, sans réelle préméditation. Sans doute parce que ça le bouffait et qu’Ethan semblait être une oreille attentive à qui il serait bon de parler. Peut-être parce que ça finissait par déborder également. Tout simplement.

« Son départ ? Vous… vous êtes séparés ? »

La gorge serrée, Takuma avait hoché de la tête. La jeune femme, fille d’un des Supérieurs du château avait passé tout son temps cloitrée ou presque dans la tour des Serdaigles. Après tout, il pouvait comprendre qu’elle ait besoin de voir du pays. De se construire. De s’éloigner d’un mec qui cachait sans doute plus de mauvais côtés qu’il l’avait laissé entendre.

« Enfin, on est pas obligés d’en parler, après tout ça me regarde pas…. »

Lui adressant un petit sourire, le jeune homme prit sa tasse et bu une gorgée de thé brulant, comme pour se redonner un peu de contenance.

« Mais ça a l’air de te faire de la peine et il parait qu’il faut parler de ce qui nous blesse alors si jamais… Je suis pas le meilleur pour donner des conseils mais écouter, je sais faire. »
« Ouais… j’sais pas pourquoi j’ai dit ça. Ça a besoin de sortir je suppose, j’en parle pas beaucoup. Elle a été séquestrée à Poudlard par son père. Il a été tué, elle est sortie et on a habité un moment ici ensemble… mais bon, ça s’est manifestement pas passé comme j’espérais. J’ai un peu merdé sur ce coup-là je crois. »

Beaucoup même. Dans l’espoir d’aider ses amis. A vrai dire, il n’était pas sûr non plus d’être très bon à ce jeu-là.

« Elle me manque. »

Affreusement. C’était une déchirure de chaque jour. Mais que dire de plus ? Après tout, Ethan ne les connaissait pas plus que ça. Il ne savait même pas qui avait tué le père de Dakota. A vrai dire, jusqu’ici, il ne devait même pas savoir que c’était un Supérieur, et encore moins ce qu’elle avait caché et découvert au cours de ces années. Un lourd passé, de grosses crasses à encaisser, des névroses à dépasser. Et il n’était pas assez fort pour l’aider à ça. Il n’avait pas la carrure, et son amour n’était manifestement pas assez fort. Et il s’en voulait merde…

Chassant son air morose d’un signe de main, il avait de nouveau bu quelques gorgées de son thé trop chaud, grimaçant à chaque déglutition. Comme si cette brulure pouvait faire passer la boule dans sa gorge tient.

« Alors ? Poudlard ? Jordane, Sovahnn, Maxence et les types qui sont venus vous sortir de là ; tu peux m’en dire plus ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 1215
Date d'inscription : 19/10/2013
Crédits : JunkieMouse
Double Compte : Emily / Caem / Zachary / Aiyana / Bethany



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t2380-ethan-llewellyn
MessageSujet: Re: New Job - Libre   Lun 10 Déc 2018 - 17:15

Ethan avait réussi à faire rire Takuma et cette fois, ce n’était clairement pas à ses dépens. Non, c’était parce qu’il avait réussi à faire une blague, un trait d’humour. Ce n’était pas sa spécialité jusque-là pour la simple et bonne raison qu’il n’avait pas le courage de dire à voix haute ce qui pouvait lui traverser l’esprit. Mais cette fois, il avait réussi et ça avait eu son petit effet. Un bon point qui le rendait un peu fier, il devait bien l’admettre. Ethan était content d’avoir réussi à changer un peu, ce rire, c’était la preuve qu’il avait pu faire ce petit pas en avant, qu’il n’était plus que ce gamin terrorisé incapable de s’exprimer face au monde. Bon, il y avait encore du chemin à faire mais autant voir les petits progrès ! D’autant que Takuma semblait lui aussi avoir bien besoin de se détendre et de rire un peu. Alors que le sujet Dakota s’installait dans la conversation, le jeune homme renoua avec son malaise habituel. Après avoir attrapé la tasse de thé et s’être caché derrière, il se tortillait maladroitement sur le canapé. Il se sentait con, pas à sa place. Il avait laissé une porte de sortie à Takuma mais comment être sûr que le mal n’était pas déjà fait ? Une nouvelle gorgée de thé, s’il le buvait aussi vite, ça allait vite finir dans sa vessie cette histoire ce qui ne l’aiderait certainement pas à tenir en place !

Takuma ne semblait cependant pas vouloir fuir. Du moins, pas immédiatement. Il expliqua que les mots étaient sortis sans trop qu’il ne s’en rende compte et Ethan hocha doucement la tête. Il n’avait sans doute pas sorti ça par hasard et s’il avait besoin d’en parler, c’était bien qu’il se laisse aller à cette impulsion. Même si niveau conseil en couple ou en rupture, Ethan n’était pas forcément le mieux placé… Takuma lui donna quelques explications, rapides, sur Dakota, son histoire et la fin de la leur, d’histoire. Tenant toujours fermement sa tasse, Ethan écoutait en silence, ne sachant pas vraiment ce qu’il était censé dire ou répondre à ça. Elle lui manquait. Aïe. Le foyer de la douleur était sans doute là.

« C’est normal… »

Qu’elle lui manque. Qu’il faille du temps pour qu’il accepte qu’elle ne soit plus là, à ses côtés. Du moins, Ethan jugeait que c’était normal et surtout, c’était tout ce qu’il trouvait à répondre alors que son regard s’était perdu à la surface de son thé. Qu’est-ce qu’il était censé dire ou répondre ? Comment réconforter Takuma ? Après tout, s’il s’était confié à lui il pouvait bien faire un petit effort… Sauf que malgré toute sa bonne volonté il n’avait absolument aucune idée de ce qu’il devait dire. De ce qu’il pouvait dire. Il se sentait con oui, ça c’était certain.

Mais visiblement son ancien camarade de maison ne voulait pas s’appesantir sur le sujet et s’il avait laissé filtrer quelques-unes de ses émotions, il retournait désormais dans sa coquille. Ethan ne pouvait pas lui en vouloir et ne se sentait clairement pas légitime d’insister. Il accepta alors les questions tout en avalant une nouvelle gorgée de thé.

« Je… Je peux pas te dire grand-chose parce que je ne sais pas grand-chose… J’ai reconnu quelques visages dans ceux qui sont venus nous aider, des anciens gardiens voire élèves. »

Ethan fixait toujours sa tasse alors qu’il cherchait à remettre de l’ordre dans ses souvenirs. Il avait vu des visages familiers ce jour-là mais n’avait pas eu plus d’explications que ça et il n’en avait pas cherché. Ces gens se battaient pour eux et il les admirait mais ce n’était pas sa place. Alors il les avait laissé faire, respectant leur silence et leurs mystères. Ils avaient sans doute bien des raisons de rester assez discrets et Ethan avait beau se barricader pour le moment, il comprenait bien que la guerre était là et que ces gens là seraient en première ligne. Lui avait la change de vivre une vie à peu près normale et c’était ce qu’il voulait, simplement.

« Il y avait Cooper, le gardien. Et Kim Collins, des Gryffondors. »

Ethan avait légèrement froncé les sourcils alors qu’il revoyait leurs visages, de manière plus ou moins distincte. Les événements étaient encore flous dans sa tête, peut-être qu’une partie de lui entretenait cela, pour le protéger, pour que les images ne reviennent pas le hanter encore et encore.

« Tu devrais les contacter eux… Mais j’imagine qu’ils doivent être un peu sur leurs gardes. »

Et quoi de plus normal. Ethan haussa les épaules avant de reboire un peu de thé et de poser sa tasse devant lui.

« Quant à Poudlard… Je sais pas ce que tu veux savoir de plus… Dis-moi ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 4544
Date d'inscription : 27/02/2010
Crédits : A[-]P - Disney Fantasy
Double Compte : Marek, Maxence, Sovahnn, Alec, Jordane et Callum



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1037-takuma-s-links
MessageSujet: Re: New Job - Libre   Mar 18 Déc 2018 - 10:55

Il n’avait pas dit tout ce qui aurait dû sortir sur ce sujet pour le moins épineux. Pas qu’il ne fasse pas confiance à Ethan mais le fond du problème était ailleurs. C’était lui le problème, pas son ex et il le savait parfaitement. Alors les raisons réelles de leur séparation, il n’en avait pas réellement parlé. Ça viendrait plus tard, sans doute. Car si aux yeux d’Ethan, Takuma devait sembler très sûr de lui, surtout en matière de couple, ça n’était absolument pas le cas. Le nippon avait toujours été extraverti et ça n’était pas forcément aisé de voir en lui ce manque de confiance qu’il masquait si bien. Surtout concernant ce type de relations.

« C’est normal… »
« Ouais.. »

Que dire d’autre ? Oui, il était normal que la jeune femme lui manque, qu’il se sente comme une merde et qu’il s’en veuille pour mille et une raisons. Mais qu’y faire ? Ils avaient passé ces derniers mois réellement collés l’un à l’autre. Ils étaient fusionnels et la jeune femme semblait toujours être plus ou moins dans son ombre. Il fallait croire que tout ça lui pesait plus que ce qu’il pouvait imaginer et qu’elle avait besoin d’air et de sécurité. Deux choses qu’il était totalement incapable de lui offrir. Non, ii n’y avait rien à dire et il savait qu’Ethan n’aurait pas la solution à ses souffrances. Personne ne l’avait  d’ailleurs. Alors plutôt que de s’appesantir sur ce sujet, le jeune homme avait détourné la conversation. Takuma avait finalement plus de mal que ce qu’il pensait à laisser sa détresse et sa sensibilité ressortir. Il lui semblait qu’à montrer à quel point il pouvait avoir mal,  il risquait de déraper sur la pente glissante d’une dépression destructrice. Le genre de maux qu’il connaissait bien même si ça ne devait pas sembler évident du premier abord.

« Je… Je peux pas te dire grand-chose parce que je ne sais pas grand-chose… J’ai reconnu quelques visages dans ceux qui sont venus nous aider, des anciens gardiens voire élèves. »
« Ouais ? Tu as des noms ? »
« Il y avait Cooper, le gardien. Et Kim Collins, des Gryffondors. »
« Dorofei ? C’est ça hein Dorofei Cooper ? Et Kim Collins… ok.. »
« Tu devrais les contacter eux… Mais j’imagine qu’ils doivent être un peu sur leurs gardes. »
« Ouais j’imagine. Déjà pour les trouver ça ne sera pas forcément simple. Mais grâce à toi je sais où chercher. Enfin, qui chercher plutôt. C’est un début ! »

L’esprit concentré sur ces informations et cherchant déjà à élaborer une stratégie, le jeune homme était resté en tailleur, la tasse fumante au creux des paumes, le regard vagabondant vers son chiot sans vraiment le voir se mettre à gratter le comptoir pour chercher à voir ce qu’il y avait là au dessus.

« Quant à Poudlard… Je sais pas ce que tu veux savoir de plus… Dis-moi ? »
« Hm ? Ah oui. Pas de nouvelles de Logan ? ‘Fin du directeur je veux dire ? On ne sait rien sur lui ici. Il est toujours là bas, il est mort, il… ????? » Takuma avait mimé une question muette. Les possibilités semblaient tout autant limitées qu’immenses et il savait que dans cet appartement, Alec et Aileen se faisaient un sang d’encre pour lui. « Et Maxence était proche de lui aussi donc tu as semblé me dire qu’il était toujours là bas, il semble aller bien ?! Je crains qu’ils s’en prennent à lui ou à ses proches vu ses rapports avec Logan. Et Ismaelle Stoneheaven, elle est toujours là-bas ?! Qui il reste d’ailleurs comme profs ? »

Takuma et sa tendance à balancer toutes ses pensées en vrac telles qu’elles pouvaient bien venir… pour Ethan, ça ne devait sans doute pas être la plus simple des choses à gérer.

« ça se passe comment là bas ? »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: New Job - Libre   

Revenir en haut Aller en bas
 
New Job - Libre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» Pas sur la neige...[Libre]
» ♦ Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]
» Quel accueil de la part des oiseaux! (libre)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Imperium™ :: Londres :: Centre de Londres :: ─ Soho. :: • Le Chaudron Baveur. :: « Chemin de Traverse »-
Sauter vers: