AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 c'est juste un jour d eplus entre le ciel et l'enfer LIBRE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Hiboux postés. : 230
Date d'inscription : 24/09/2017
Crédits : uc
Double Compte : DORYAN/ DUNCAN



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t3978-aiden-terry-lance-liens
MessageSujet: c'est juste un jour d eplus entre le ciel et l'enfer LIBRE    Mer 10 Oct 2018 - 17:51


Look what you made me do

Aiden & her reputation

I don't like your little games / Don't like your tilted stage / The role you made me play / Of the fool, no, I don't like you


 
23 septembre

Le réveil à été dur. J'ai mal au crâne et je sens le regard de mon père. Je sais qu'il est inquiet, mais il est aussi utlra fâché. Je le vois. Je le ressens et c'est pesant. J'ai limite envie de rester là et de pas sortir de sainte mangouste au moins le psychomage ne me criera pas dessu. Mon père non plus en général, il ne crie pas, mais cette fois, je crois qu'il en a assez et j'en ai assez aussi. Le doc me conseil de venir régulièrement voir un psycomage ce que je prends assez mal. Je grogne quelque chose entre mes dents, un « ouai ouai » qui veut surtout dire «  non non. ». Je n'ai pas l'intention de revenir. Je n'en veux pas à Kim de m'avoir amené ici. Je ne sais pas ce qui se serait passé si elle ne l'avait pas fait et puis je me suis assommé tout seul. J'ai un bleu ou je me suis pris le poteau dans la tête, j'ai rien senti, j'étais trop … drogué … pour sentir quoi que se soit. Je ne sais pas vraiment comment mon père à réagis quand il a su que j'avais pris de la drogue. Je n'étais pas réveillé, mais je sais qu'il est contrarié et je sais aussi que c'est de ma faute. Je me suis levé du lit l'esprit un peu embrouillé et après avoir remplis quelques papiers administratif on sort de sainte mangouste pour se retrouver dans la rue, pas très loin d'oxford street, je me demande encore comment les moldus ne se doutent de rien.

« Tu veux aller manger quelque chose au chaudron baveur ? On est pas très loin. »

«Le … le chaudron baveur … non … pas là-bas … pas de magie, plus de magie tu le sais »

Il lève les yeux au ciel. Je ne sais pas pourquoi mais je ne sens que je ne vais pas aimer ce qu'il va me dire et qu'il retient peut-être des choses lui aussi. Il s'agace et je sens que je vais passer un sale quart d'heure. Il lève les yeux au ciel et fini par lâcher :

« Qu'est-ce que tu as contre la magie nom d'une chouette ? C'est ce que tu es Aiden, tu ne sera pas différent parce que tu fuis. Tu ne te sentira pas mieux en prenant de la drogue et en traînant avec ce Laurin. Tu es entrain de tout gâcher et tu ne t'en rends même pas compte. Je ne sais pas ce que tu cherches, mais tu ne cherches pas au bon endroit. Soit toi même, n'essaie pas d'être un autre. »

Je le regarde sans savoir quoi dire et même temps ça boue à l'intérieur. Il y a des tas de choses qu'il ignore et dont je ne veux pas lui parler. Il ne peut pas comprendre si je lui donne pas les éléments, mais je ne suis pas sur d'être prêt à lui dire au lieu de ça je reste froid et je lève les yeux au ciel :

« Parce que toi en étant sorcier tu as vachement réussis peut-être ! C'est sur qu'en restant planqué comme tu le fais il ne risque pas de t'arriver grand-chose. »

Je ne sais pas pourquoi j'ai dis ça et heureusement qu'il n'y a pas trop de monde autour de nous. Il est furieux et je le vois dans ses yeux. Je n'ai pas le temps de réagir qu'il m'a déjà mis une gifle et je reste bloqué un moment avant de me rendre compte que je l'ai largement mérité et que sa main tremble. Il va s'en vouloir, tout comme je m'en veux déjà. Un silence de plomb s'installe entre nous et je suis incapable de dire quoi que se soit. J'ai les larmes aux yeux et je voudrais tout effacer. Il s'en va et me laisse planté là comme un idiot. Les premières larmes s'écroulent toutes seules et je me prend la tête dans les mains, histoire qu'on ne se pose pas trop de question. Je sèche les larmes mais d''autres arrive. Je met ma capuche sur ma tête et commence à avancer tête baissé. Ce que je peux être con. Je suis presque arrivé au niveau du quartier sorcier et j'hésite à y aller. Je n'ai plus rien à faire là-bas si ce n'est aller m'excuser auprès de mon père, mais je me suis arrêté en plein milieu du chemin et je sens quelqu'un m'est rentré dedans par derrière.
 
Revenir en haut Aller en bas
 
c'est juste un jour d eplus entre le ciel et l'enfer LIBRE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chasse entre Amis |PV Faucon|
» entre le ciel et le vent
» Juste pour rire
» Jour 6 : Entre Peine et tristesse...
» Haiti en Marche: Haiti entre la Chine et Taiwan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Imperium™ :: Londres :: Nord de Londres :: ─ Bloomsbury.-
Sauter vers: