AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Cup of Tea [Bethany]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Hiboux postés. : 165
Date d'inscription : 21/07/2018
Crédits : Schizophrenic et Tumblr.
Double Compte : Derek R., Lukas A. H., Adrianna R.-B., Cody Z. S.



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/
MessageSujet: Cup of Tea [Bethany]   Lun 10 Sep 2018 - 0:56

CUP OF TEA
Samedi le 3 octobre 2015, en après-midi

(ft. Bethany M. Gatling)


Après être rentrée du boulot au petit matin, je m’étais assoupie devant la télévision. Je me réveillai vers midi, tandis que la chaîne que je regardais quelques heures plus tôt présenta un film britannique qui, au premier coup d’œil, me semblait complètement inconnu. Je m’étirai avant de me redresser sur le divan. Mes yeux se posèrent sur le bordel qui ornait mon appartement et je poussai un petit soupir. Je pourrais profiter de ce petit temps libre pour ranger, mais faire le ménage n’avait jamais été mon fort. Je me retrouvais davantage dans ce fouillis que lorsque tout était rangé. Peut-être était-ce parce que c’était un peu le reflet de ma vie. Je n’étais pratiquement jamais à la maison. Entre mes deux boulots, mes quelques réunions avec les Inquisiteurs, mes recherches personnelles et les autres activités que j’avais à côté, je n’avais pas le temps de me focaliser sur de telles banalités. De toute manière, je n’invitais jamais personne à la maison. Il s’agissait de mon repère secret, un endroit où je me sentais en sécurité.

Je ne contemplai pas plus longtemps les objets qui jonchaient le sol. J’éteignis la télé et je sautai rapidement à la douche. J’avais un rendez-vous prévu cet après-midi avec Bethany et je comptais bien y aller. Je mangeai un plat réchauffé accompagné d’un café noir. Quelques minutes plus tard, j’attrapai mon sac de sport avant d’enfourcher ma moto pour me diriger vers le gym que je fréquentais depuis mon arrivée à Londres. L’entraînement était ma deuxième activité préférée après celle du stand de tir. Elle me permettait de me défouler tout en m’aidant à garder la forme, chose que je n’avais jamais négligée. On ne savait jamais quand un bon cardio pouvait nous sortir de l’embarras ou quand nous serions amenés à nous défendre ou nous protéger. Il s’agissait là de valeurs que j’avais apprises par ma famille alors que je n’étais encore qu’une gosse.

Le punching bag fut ma principale activité de la journée. J’enchaînai les coups de pieds et les coups de poing sur l’énorme sac de sable sans relâche, libérant le trop-plein d’énergie que m’avait donné mon café. Je terminai ma séance sur le tapis roulant, courant à une certaine vitesse sans jamais réellement avancer. Après une heure, je coupai tout et je pris une seconde douche avant de quitter le gym. Je pris ensuite la direction du café pour mon rendez-vous.

Arrivée sur place, je choisis une place au hasard et un serveur s’empressa de venir à ma rencontre. Je lui fis savoir que j’attendais quelqu’un et que j’allais attendre l’autre personne avant de passer ma commande. Assise sur le rebord d’une fenêtre, je ne cessai de regarder les Londoniens aller et venir dans la rue, jusqu’à tant que je vis son visage familier. Un sourire illumina aussitôt mon visage. Bethany entra dans la place et j’attendis patiemment qu’elle me voie avant de faire quoi que ce soit. Lorsqu’elle s’approcha de la table, je la saluai.

- Hola Chikita. Je suis contente de te voir.

Je fis signe au serveur de venir nous voir.

- J’ai été sage. Je t’ai attendu avant de commander.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 202
Date d'inscription : 28/05/2018
Crédits : /
Double Compte : Emily / Caem / Ethan / Zachary / Aiyana



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t4380-bethany-mary-gatling-amities-e
MessageSujet: Re: Cup of Tea [Bethany]   Mar 11 Sep 2018 - 14:25

~Samedi 3 octobre – Dans l’après-midi ~

« Non maman, je te l’ai déjà dit, nous n’avons pas encore décidé de demander un divorce. »

Bethany fait les cent pas dans son appartement, jetant régulièrement des regards sur le décodeur de sa télévision qui lui indique l’heure. Le temps passe, les minutes défilent et elle aimerait bien éviter d’être en retard à son rendez-vous avec Alejandra et surtout pour ce genre de conversation… Elle ne sait pas exactement depuis combien de temps elle est au téléphone avec sa mère mais elle a la désagréable impression que cela fait des heures, de très longues heures et surtout, que rien ne change. Qu’elle répète encore et encore la même chose, le même disque rayé. Mais sa mère refuse d’entendre, bien évidemment.

« Oui nous vivons séparés. Oui. Oui. Non Ava va bien, elle a très bien compris, c’est une ado tu sais, plus une enfant. »

Bethany lâche un profond soupir d’agacement, ne cherchant même plus à retenir quoi que ce soit. Sa mère l’entend bien sûr mais passe outre pour poursuivre son petit discours. Toujours le même. Encore les mêmes phrases sur le mariage, sur l’engagement qu’ils ont rompu et sur le fait que leur situation n’a rien de normale, qu’il faut avoir au moins le courage de la tirer au clair. La médecin lève les yeux au ciel et son regard se pose de nouveau sur l’heure. Non seulement elle va être en retard mais elle risque d’arriver de très mauvaise humeur. Elle n’en peut plus de supporter les conseils de sa mère. Pourquoi ne peut-elle pas se contenter de lui demander comment elle va et de passer à autre chose ? Mais non, elle continue. Elle embraye. Elle parle d’Ava qui aurait besoin que la situation soit plus claire. Qu’est-ce qu’elle en sait après tout, ce dont sa fille a besoin ? Et puis, la conversation ripe, comme toujours. Le nom de Charlie est évoqué. Alors Bethany s’immobilise, son regard se glace, tout comme ses doigts qui se crispent sur son portable.

« On va s’arrêter là maman je crois. Je te rappelle plus tard, j’ai un rendez-vous. Au revoir. »

Et sans plus d’explications, Bethany raccroche. Sa mère sait très bien qu’il ne faut pas parler de Charlie et surtout pas pour le mêler à des débats futiles. La médecin soupire et va d’un pas pressé dans la salle de bain. De l’eau sur le visage pour se rafraîchir et reprendre ses nerfs. Elle se remaquille ensuite correctement, se recoiffe, attrape son sac et sort de chez elle. Il ne faut pas qu’elle traîne sinon Alejandra risque d’attendre.

Bethany marche d’un pas rapide dans les rues de Londres, elle a toujours eu cette habitude, d’aller vite, de ne pas traîner. Elle sait précisément où elle veut aller alors ce n’est pas le moment de papillonner. Enfin, la devanture du café dans lequel elle a rendez-vous se dessine. La médecin passe devant la vitre et voit Alejandra se tenir juste derrière. Elle afficha alors un sourire enjoué et pousse la porte de l’établissement, saluée immédiatement par son amie. Elle s’approche d’elle pour lui faire la bise avant de s’asseoir voire presque de se laisser tomber sur la chaise en face d’elle.

« Moi aussi ma belle. Toujours aussi rayonnante. »

Bethany sourit, pose son sac à côté de sa chaise et ôte son manteau qu’elle pose sur cette dernière. Voir Alejandra la met toujours de bonne humeur même si les deux femmes abordent souvent des sujets durs, voire douloureux. Elle a une affection toute particulière pour cette demoiselle qu’elle a accueillie chez elle mais aussi au sein des Inquisiteurs. Elles sont liées, plus simplement par leur passé mais aussi par cette histoire commune qu’elles tissent petit à petit.

Alejandra fit alors signe à un serveur de s’approcher, lui signifiant qu’elle l’avait attendu pour commander. Bethany lui sourit avant de se tourner vers le jeune homme.

« Ce sera un double expresso pour moi, avec un verre d’eau s’il vous plait. »

Il n’est pas si tôt et elle devrait sans doute arrêter le café mais elle en a envie et elle a assez subi les recommandations de sa mère pour aujourd’hui. Elle commencera donc par un café sans pour autant s’interdire un verre de vin par la suite si sa discussion avec Alejandra s’éternise ce qui lui irait parfaitement. Une fois que son amie a commandé et que le serveur s’est éloigné, la médecin pose ses mains sur la table, croisant ses doigts et regarde avec attention la demoiselle en face d’elle.

« Comment tu vas ? J’imagine que tu ne prends pas le temps de te reposer et que tu cours toujours dans tous les sens ? »

Il n’y a pas de reproche dans la voix de Bethany. Elle taquine Alejandra, elle la connait bien maintenant. Elle sait que cette jeune femme est toujours occupée, toujours en train de faire quelque chose. Elle ne peut la blâmer, entre son travail plus que prenant, son poste chez les Inquisiteurs et sa fille, Bethany fait aussi partie de celles qui sont toujours en activité.

« Dis-moi que tu manges autre chose que des conserves depuis que tu n’es plus chez moi… »

Et Bethany affiche un sourire amusé alors que le serveur s’approche d’elles avec leur commande.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 165
Date d'inscription : 21/07/2018
Crédits : Schizophrenic et Tumblr.
Double Compte : Derek R., Lukas A. H., Adrianna R.-B., Cody Z. S.



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/
MessageSujet: Re: Cup of Tea [Bethany]   Ven 21 Sep 2018 - 1:20

Les choses avaient toujours été simples avec Bethany. J’avais eu une bonne impression la première fois que nous étions entrées en communication via ce forum qui se trouvait bien caché dans les fins fonds de la toile. Même via un écran d’ordinateur, elle avait réussi à trouver les bons mots pour m’aider à passer à travers le bordel que je vivais. Elle avait été en mesure de m’offrir non seulement une solution, mais aussi une nouvelle vie sans vraiment le savoir. Lorsque je l’avais finalement rencontré en personne, la bonne impression du départ s’était transformée en admiration. Non seulement son métier de médecin légiste lui prenait pas mal de son temps, mais elle continuait tout de même de donner tout ce qu’elle pouvait aux Inquisiteurs lorsque son horaire le lui permettait. Physiquement elle avait absolument tout d’une petite bonne femme britannique ordinaire, mais à l’intérieur, Bethany était une véritable lionne. J’avais beaucoup d’admiration pour elle même si elle gardait encore des secrets de son côté. Ça ne me dérangeait pas. Elle avait droit à son intimité.

Nous nous étions saluées et je n’avais pas tardé à rappeler le serveur. Je devais avouer que j’étais déjà affamée et c’était sans aucun doute dû à mon entraînement que j’avais subi tout juste avant. Après le gym il m’était difficile de résister à une petite gâterie. Après tout je le méritais bien. Bethany avait donné sa commande et je poursuivis à sa suite.

- Un café pour moi aussi et je te prendrais une part de gâteau au chocolat s’il te plait.

J’offris un clin d’œil au serveur avant qu’il ne s’éloigne en direction des cuisines. Sûrement que ce petit dessert ne serait pas assez, mais c’était déjà un bon début dans mon cas.

« Comment tu vas ? J’imagine que tu ne prends pas le temps de te reposer et que tu cours toujours dans tous les sens ? »

J’écrasai un petit rire avant de me caler davantage sur ma chaise, l’air complètement détaché. Je savais bien que Bethany avait posé cette question pour rigoler.

- Tu me connais trop bien. Après avec deux boulots je n’ai pas trop le choix, mais pour l’instant ce rythme de vie me va comme un gant. Je prends bien soin de toutes mes séances prévues au gym et tout le reste. Mais ça va ne t’inquiète pas. J’abuse bien des dernières années de jeunesse que j’ai. Et toi comment vas-tu ? Comment va ta vie en ce moment ?
« Dis-moi que tu manges autre chose que des conserves depuis que tu n’es plus chez moi… »

Cette fois-ci j’eus un véritable rire.

- J’ai passé des conserves aux plats congelés. Mon ouvre-boîte m’a laissé tomber et je commençais à en avoir marre des raviolis alors… Au moins j’ai un truc dans le ventre. Tu sais combien j’ai horreur de la cuisine.

Je préférais de loin préparer des boissons et autres cocktails. C’était beaucoup plus rapide et il y avait beaucoup moins de vaisselle qui venait avec.

Le serveur arriva à notre table et y déposa notre commande. Je sautai aussitôt dans mon gâteau et je poussai un soupir de quiétude dès la première bouchée.

- C’est carrément décadent ce truc ! Tu veux une bouchée ?

Je plantai mon ustensile une seconde fois dans le dessert avant de tendre le morceau vers Bethany.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 202
Date d'inscription : 28/05/2018
Crédits : /
Double Compte : Emily / Caem / Ethan / Zachary / Aiyana



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t4380-bethany-mary-gatling-amities-e
MessageSujet: Re: Cup of Tea [Bethany]   Lun 24 Sep 2018 - 14:52

Le naturel d’Alejandra arrivait encore à surprendre Bethany bien que ce fut sans nul doute une part de chez elle qu’elle appréciait tout particulièrement. Le clin d’œil qu’elle avait adressé au serveur ne lui avait pas échappé et lui avait arraché un sourire. Son amie semblait avoir fait cela comme si c’était la chose la plus naturelle au monde et c’était bien ce qui rendait ce geste aussi léger et simple. La conversation était sur la même longueur d’ondes. Elle lui avoua qu’effectivement, elle était toujours en activité, entre ses deux travails et ses séances de gym. Bethany nota qu’elle parlait de ses dernières années de jeunesse avec amusement mais sans rien dire. Alejandra était plus jeune qu’elle et Bethany faisait partie sans doute de ces femmes qui avaient passé leur première jeunesse. Pourtant, en compagnie de son amie, elle était loin de ces considérations. Elle se sentait elle aussi jeune, encore en mesure de profiter de ce que la vie voulait bien lui laisser. Tout en restant une maman poule consciente de son expérience. C’était aussi ce qui transparaissait alors qu’elle demandait, toujours sur un ton léger, à son amie si elle mangeait autre chose que des conserves. Alejandra se mit à rire et lui expliqua qu’elle alternait avec les plats surgelés. Bethany secoua la tête, comme si elle était outrée par ce qu’elle entendait mais en réalité, elle était surtout amusée.

« Bon, on va prévoir des dîners réguliers chez moi histoire de varier ton alimentation. »

La médecin sourit, reculant ensuite ses mains alors que le serveur arrivait avec leurs commandes. Elle glissa automatiquement ses mains autour de sa tasse de café. Il ne faisait pas encore assez froid pour qu’elle ait besoin de se réchauffer, c’était plus un réflexe. Alejandra, qui avait visiblement faim, s’attaqua elle à son gâteau au chocolat avec un entrain qui amusa son amie.

« Non ça va, c’est gentil. Je ne voudrais pas te priver d’un tel plaisir ! »

C’était devenu un réflexe de maman. Laisser aux autres profiter à fond de leurs petits plaisirs. Et puis, de toute façon, elle n’avait pas très faim. Peut-être qu’elle finirait par se laisser tenter mais pas pour l’instant, d’autant que la conversation avec sa mère était encore présente au creux de son estomac. Elle tâchait de l’oublier et de profiter d’Alejandra mais elle sentait bien que ça maintiendrait son ventre noué encore quelques minutes. La médecin leva alors la tasse à hauteur de son visage et souffla doucement sur son café.

« Et pour te répondre, je vais bien. Comme toi, je suis bien occupée même si la gym c’est pas encore mon truc. »

Petit sourire du côté de Bethany. Peut-être devrait-elle demander à Alejandra de l’emmener un de ces quatre, cela lui ferait sans doute du bien de se dépenser physiquement.

« J’ai toujours autant de boulot et j’ai plusieurs affaires sur le feu avec le groupe. »

Le groupe à savoir les Inquisiteurs. Bethany était prudente quand elle les évoquait. S’ils cherchaient à être visibles et à créer des vocations chez les autres, elle savait aussi qu’ils n’avaient pas que des amis et n’avait pas envie de se mettre dans une situation délicate alors qu’elle prenait simplement un café avec une amie. En parlant de café, Bethany avala une gorgée du sien. Il était encore trop chaud alors elle reposa la tasse devant elle.

« Mais j’ose penser que j’ai quand même la forme bien que mes dernières années de jeunesse soient loin derrière moi. »

Bethany afficha d’abord un petit sourire taquin avant de rire doucement. Oui, elle taquinait Alejandra en faisant référence à ce qu’elle avait dit plus tôt. Et elle assumait ! Avec son amie, elle était plus spontanée, plus naturelle qu’au travail ou avec Ava. Elle ressemblait bien plus à celle que Tom avait connue sur les bancs de la fac. Un bourreau de travail oui, mais espiègle quand elle le voulait.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 165
Date d'inscription : 21/07/2018
Crédits : Schizophrenic et Tumblr.
Double Compte : Derek R., Lukas A. H., Adrianna R.-B., Cody Z. S.



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/
MessageSujet: Re: Cup of Tea [Bethany]   Sam 29 Sep 2018 - 19:28

Ce genre de petites rencontres toutes simples n’avait pas fait partie de ma vie lorsque je résidais encore au Mexique. Le garage était l’endroit où les réunions se déroulaient tout comme les nombreuses soirées décadentes qui partaient souvent dans tous les sens. Le Gomez’s Station représentait à la fois la maison, le boulot, l’école, les sorties et tout le reste. En dehors de notre famille, je n’avais pas vraiment eu de relations. Puisque j’avais abandonné mes études à un jeune âge et que les autres gamins avaient peur de mon frère et moi, j’avais été boudée par mes camarades de classe. Je n’avais jamais réellement eu de petites sorties au cinéma entre copines ou de petits rendez-vous dans des endroits tels que celui-ci. La vie que je menais maintenant était bien différente de celle que j’avais lorsque le MC était encore là. Quoi qu’il en soit, je me surprenais à apprécier ces petites choses de la vie. J’avais l’impression de mener une vie simple et banale comme tout le monde et ça me plaisait bien.

Bethany me suggéra des dîners réguliers chez elle afin que j’aie quelques plats nutritifs dans mon alimentation. J’étais prête à accepter son invitation. J’avais eu la chance de bien manger lorsque je résidais encore dans sa demeure et sa cuisine était particulièrement délicieuse. Je n’étais jamais contre manger un bon repas cuisiné gratuitement. Elle refusa gentiment la part de gâteau que je lui offris et j’haussai les épaules avant de mettre ce morceau rempli de sucre dans ma bouche.

- Tu manques vraiment quelque chose !

Et c’était la vérité. La petite fille en moi qui adorait le sucré était au septième ciel avec ce dessert.

« Et pour te répondre, je vais bien. Comme toi, je suis bien occupée même si la gym c’est pas encore mon truc. J’ai toujours autant de boulot et j’ai plusieurs affaires sur le feu avec le groupe. »

Entre son boulot et sa vie familiale, je n’avais pas de difficulté à la croire. Nous étions toutes deux très prises par nos vies respectives, mais j’étais heureuse de constater que nous trouvions quand même du temps pour nous voir à l’extérieur. Nous nous croisions parfois au quartier général, mais les conversations étaient alors beaucoup plus sérieuses.

« Mais j’ose penser que j’ai quand même la forme bien que mes dernières années de jeunesse soient loin derrière moi. »

Je pouffai de rire après avoir avalé ma troisième bouchée.

- Laisse-moi rire ! Si je peux avoir ton look lorsque j’aurai ton âge, je serai très heureuse ! Tu ressembles à une véritable mannequin même si tu ne vas pas au gym alors ne t’inquiète pas pour ça.

J’offris un clin d’œil complice à mon amie. Soit elle devait remercier sa génétique, soit elle devait remercier ses bons petits plats santés cuisinés, mais quoi qu’il en soit, elle avait la pêche et un corps de rêve. Cette simple portion de gâteau allait me coûter deux heures au gym si je voulais être certaine de ne pas gagner une petite couche de gras.

Je jetai quelques coups d’œil à gauche et à droite afin de m’assurer que notre conversation n’était pas entendue par des oreilles indiscrètes. Discuter des Inquisiteurs était un peu risqué en dehors de notre QG, mais j’étais tout de même curieuse de savoir s’il y avait quelques avancées.

- En parlant du groupe… Est-ce que tu sais s’il y aura une réunion bientôt ?

Elle avait éveillé ma curiosité lorsqu’elle avait mentionné avoir plusieurs projets de ce côté. Après tout Bethany occupait un poste bien plus important que le mien au sein de cette organisation et elle était donc plus impliquée que je ne l’étais.

- Enfin… Si tu ne veux pas en parler ici je comprendrai.

La discrétion était la clé après tout.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 202
Date d'inscription : 28/05/2018
Crédits : /
Double Compte : Emily / Caem / Ethan / Zachary / Aiyana



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t4380-bethany-mary-gatling-amities-e
MessageSujet: Re: Cup of Tea [Bethany]   Lun 1 Oct 2018 - 17:22

Bethany afficha un sourire amusé et attendri alors qu’Alejandra pouffait de rire en face d’elle. Non pas qu’elle était fière de son sens de l’humour ou quoi que ce soit de ce goût-là. Simplement, voir la jeune femme ainsi détendue et à même à se laisser aller à la douceur d’une pâtisserie et d’un bon éclat de rire lui mettait du baume au cœur. Depuis que la jeune femme était arrivée du Mexique, elle se sentait responsable d’elle et de bien des façons. Parce qu’elle était plus jeune qu’elle, nouvelle arrivante dans un pays qu’elle ne connaissait pas. Parce qu’elle avait rejoint la cause sous ses conseils et qu’elle se battait chaque jour avec plus d’acharnement. Parce qu’elle ne pouvait nier qu’elle avait un instinct maternel très développé et qu’elle ressentait ce besoin d’être là pour ceux à qui elle s’attachait. Alors oui, voir Alejandra rire ainsi la fit sourire. Ses lèvres restèrent d’ailleurs figées dans cette position puisque son amie semblait avoir décidé de la flatter.

« Je suis sûre que tu seras aussi une très belle femme à 40 ans. »

Bethany n’allait pas perdre de temps en fausse modestie et adressa un sourire franc à Alejandra tout en buvant une tasse de café. S’il lui arrivait parfois de regarder les marques du temps sur son corps et de regretter la silhouette qu’elle avait pu avoir 10 ans auparavant, elle était globalement bien dans ses basquettes. Elle avait accepté les changements de son corps au fil de ses grossesses, les rondeurs, les marques. Elle se trouvait belle quand elle prenait le temps de se coiffer devant sa glace. Non, la seule chose qui arrivait à faire trembler cette confiance en elle c’était de se dire que Tom, lui, ne la regardait plus comme avant. Mais ça, c’était une toute autre histoire…

La conversation prit de toute façon une autre direction. Bien que savourant toujours son gâteau, Alejandra se fit soudainement plus sérieuse. Elle regarda autour de leur table avant de reprendre la parole sur un ton plus sérieux et surtout, plus confidentiel. Le sourire de Bethany s’effaça lentement mais son visage ne devint pas sévère pour autant. Elle attrapa de nouveau sa tasse de café et en but une longue gorgée. A ce rythme, il allait vite falloir recommander.

« Non non, ne t’en fais pas, on peut en parler. »


Elles devaient être prudentes, c’était certain et ne pas dévoiler des informations qui pourraient servir leurs ennemis comme l’adresse de leur QG ou la date de leur prochaine action. Mais en soit, parler de ce qu’elles faisaient au quotidien n’avait rien de dangereux. Leur but demeurer de sensibiliser la population entière au danger qui les guettait. Alors si quelques oreilles traînaient, ce n’était peut-être pas si grave.

« Nous avons eu une petite réunion avec Debbie et Arthur récemment et de nouvelles informations nous sont parvenu. Je pense que les membres recevront bientôt une invitation à une réunion. »

Le monde était en mouvement et les Inquisiteurs le savaient parfaitement. Toujours aux aguets ils usaient de leur savoir et de leur intelligence pour ne jamais être dépassés. Arthur avait informé le groupe que lui et ses troupes étaient sur une piste. C’était une bonne nouvelle, peut-être allaient-ils recueillir des informations concrètes leur permettant de passer à la vitesse supérieure. En tant que générale des activistes, Bethany n’attendait que ça.

« Je pensais aussi organiser une réunion pour qu’on réfléchisse aux prochains tracts que l’on va faire. Il faut qu’on trouve des mots plus percutants, qu’on attire l’attention des gens. Je pense qu’on a encore du travail à faire là-dessus. »

Beaucoup trop de citoyens restaient encore sourds à leurs appels, les prenant pour des fous furieux. Pourtant, Bethany et Alejandra, comme les autres, savaient ce qui se passaient. Elles savaient que le danger était permanent et que leurs proches pouvaient disparaître en un claquement de doigts. Ils n’étaient pas les fous de l’histoire, non, ils étaient les sages, les alertes qu’on cherchait à museler. Pas de chance, elles avaient suffisamment de force de caractère pour ne pas se laisser intimider et porter leurs idées aussi longtemps qu’il le faudrait. Pour les fantômes qu’elles voyaient encore toutes les nuits.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 165
Date d'inscription : 21/07/2018
Crédits : Schizophrenic et Tumblr.
Double Compte : Derek R., Lukas A. H., Adrianna R.-B., Cody Z. S.



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/
MessageSujet: Re: Cup of Tea [Bethany]   Sam 6 Oct 2018 - 18:19

« Je suis sûre que tu seras aussi une très belle femme à 40 ans. »

Je lui avais adressé un sourire chocolaté à cette remarque. Bethany avait réellement une génétique fantastique. Bien qu’elle soit maman, son corps ne semblait pas avoir la moindre marque. Il était certain que je ne l’avais jamais vu en petite tenue ou quoi que ce soit, mais elle paraissait très bien. On voyait que c’était une femme fière et professionnelle et qu’elle faisait attention à elle. Pour être honnête, elle ne faisait pas son âge, du moins pas physiquement. Elle avait l’air beaucoup plus jeune, mais lorsqu’elle ouvrait la bouche elle avait la sagesse d’une femme plus âgée. Bref, c’était un heureux mélange. De mon côté je ne doutais pas que j’allais garder la forme durant un certain temps. Je menais un rythme de vie plutôt effréné, j’en avais conscience, mais je faisais quand même attention. Enfin peut-être sauf à mon alimentation, mais mon corps pouvait encore en prendre alors… Autant en profiter.

Je n’avais pas tardé à ramener les Inquisiteurs sur le tapis. Le sujet qui chauffe. Mon cœur entier était pour cette cause que je soutenais avec entrain. Si seulement les gens pouvaient ouvrir les yeux et être plus attentifs au monde qui nous entourait, ils verraient bien qu’un truc ne tournait pas rond. Pourtant, ils continuaient de faire l’autruche jusqu’à tant qu’un événement plus personnel et tragique ne leur arrive. Ça avait été mon cas. Ça avait été le cas de beaucoup d’individus qui avaient rejoint les Inquisiteurs.

« Non non, ne t’en fais pas, on peut en parler. Nous avons eu une petite réunion avec Debbie et Arthur récemment et de nouvelles informations nous sont parvenu. Je pense que les membres recevront bientôt une invitation à une réunion. »

Attentive à tout ce qu’elle disait, je buvais littéralement ses paroles. Ces nouvelles m’intéressaient beaucoup et j’avais envie de rejoindre leur comité lorsque j’aurais un peu plus d’importance au sein de la cause. Je voulais en connaître davantage sur les nouvelles informations et la réunion qui allait en découler, mais je gardai le silence. Discuter de choses aussi précises dans un endroit aussi bondé allait nous mettre tous les deux à risque. Un sorcier pourrait très bien se cacher dans ce café et user de sa magie pour lui permettre d’avoir une meilleure ouïe. Ces salauds semblaient vraiment être capables de faire tout ce qu’il leur plaisait. Juste d’y penser ça me donnait la nausée.

« Je pensais aussi organiser une réunion pour qu’on réfléchisse aux prochains tracts que l’on va faire. Il faut qu’on trouve des mots plus percutants, qu’on attire l’attention des gens. Je pense qu’on a encore du travail à faire là-dessus. »

J’hochai vivement de la tête. J’étais en parfait accord avec elle. Plus nous avions de la visibilité et plus nous serions en mesure de recruter. Le problème était qu’il fallait quand même faire attention à la manière de faire les choses. Nous souhaitions rester discrets par mesure de sécurité, mais aussi pour pas que les gens nous prennent pour des fous. C’était déjà le cas, mais nous ne voulions pas avoir les flics au cul en plus. Cette manière de fonctionner me faisait beaucoup penser à notre manière de faire, même si au niveau du recrutement les choses étaient bien différentes. Les p’tits nouveaux subissaient les pires besognes avant d’obtenir un blouson officiel. Ils devaient prouver loyauté, force, ténacité et bien plus encore.

- Si tu veux, je pourrais peut-être t’aider pour les tracts. J’ai un peu de difficulté avec mon orthographe, mais si quelqu’un peut m’aider, j’aimerais peut-être essayer un truc ou deux.

Je souhaitais m’investir de toutes les manières possibles afin de prouver ma valeur aux autres.

- Sinon… Vous avez déjà pensé à avoir un logo ? Quelque chose pour nous représenter ? Un peu comme ça ?

Je levai ma manche avant de montrer mon tatouage à Bethany. Elle l’avait déjà vu par le passé, mais c’était un simple rappel. Il s’agissait du tatouage de mon club soit la tête de mort avec la couronne. C’était assez explicite puisqu’il était en lien direct avec notre nom, mais les Inquisiteurs pourraient avoir quelque chose de plus discret et de moins morbide.

- Pas obligé d’être un truc aussi intense, mais… Si c’est quelque chose d’assez simple, les gens pourraient le reproduire et ça ferait un moyen de communication un peu plus discret… C’est une idée en l’air, mais peut-être que ça attirerait les regards que l’on veut encore plus.

Je n’étais pas particulièrement douée en dessin, mais je pouvais peut-être tenter de griffonner quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 202
Date d'inscription : 28/05/2018
Crédits : /
Double Compte : Emily / Caem / Ethan / Zachary / Aiyana



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t4380-bethany-mary-gatling-amities-e
MessageSujet: Re: Cup of Tea [Bethany]   Mar 9 Oct 2018 - 10:53

Le regard d’Alejandra n’avait pas échappé à Bethany. Elle sentait bien qu’elle était très attentive à ce qu’elle disait, qu’elle l’observait fixement comme si cela pouvait lui permettre de saisir encore plus l’essence des paroles de Bethany. Il y avait quelque chose d’agréable là-dedans, de sortir que son amie était pleinement dévouée à la cause et que, comme elle, elle prenait ça très au sérieux. Il ne s’agissait pas d’une petite blague, d’une activité qu’on entreprenait le dimanche pour se détendre. Tout cela était essentiel, il s’agissait de leur avenir, de celui de leurs enfants et il ne fallait pas attendre qu’ils se fassent dévorer. Alors oui, Bethany était enthousiasmé face à ce regard, face à cette idée qu’avec son amie, elles pourraient former un duo efficace.

Bethany attrapa alors de nouveau sa tasse de café qui ne résista pas cette fois à ses assauts. Plus une goutte de l’agréable liquide lorsqu’elle reposa la tasse sur sa soucoupe. Mais avant de penser à recommander autre chose, elle était concentrée sur ce qu’Alejandra était en train de dire. Dans un premier temps, elle proposait son aide pour la réalisation des tracts, expliquant que si son orthographe n’était pas parfaite, elle avait des idées. Bethany hocha la tête avec un mince sourire.

« Oui bien sûr, on pourrait voir ça ensemble si tu veux. »

Alejandra avait peut-être un esprit plus créatif que Bethany. Cette dernière de son côté n’avait aucun souci avec l’exactitude des formules et l’orthographe, cela pourrait donc fonctionner. Mais ce qui attira surtout l’attention de la légiste fut la suite des paroles de son amie. Elle parla alors d’un logo tandis que d’un geste simple elle dégageait une partie de sa peau pour montrer un tatouage que Bethany connaissait déjà. Elle l’observa cependant de nouveau attentivement, presque comme si c’était la première fois qu’elle le voyait. Bethany croisa alors les bras contre sa poitrine tandis qu’elle relevait le regard vers le visage d’Alejandra. Cette dernière continuait sur sa lancée, minimisant l’idée qu’elle venait d’avoir. Dans le regard de Bethany pourtant, on pouvait lire tout à fait autre chose.

« On a pensé au nom, à la manière de se présenter, au langage mais on n’a jamais mis en place de vrai logo. L’idée nous avait traversé l’esprit mais on ne l’avait jamais envisagé je crois de la même manière que toi. »

Et autant dire qu’ils avaient été idiots sur ce coup. Alejandra avait parfaitement raison sur ce coup. Ce logo pourrait leur permettre de s’échanger des messages en apparence anodins qui pourraient prendre du sens simplement grâce à ce signe. Ils pourraient se reconnaître entre eux avec une facilité déconcertante. Ils pourraient aussi marquer leur territoire avec subtilité. Bethany était emballé et déjà plusieurs choses se dessinaient dans son esprit. Non pas des logos mais des moyens de l’utiliser.

« Il nous faudrait quelque chose d’assez simple, que tout le monde puisse reproduire et en même temps… Il faudrait y inclure une subtilité que seule les membres connaîtraient pour se prévaloir des faux. »

Trouver le juste équilibre, là résidait toute la complexité de cette tâche. Bethany commença alors à faire glisser ses doigts sur la table comme si cela pouvait l’aider à réfléchir. Oui, il fallait que le logo soit simple mais s’il l’était trop, leurs adversaires pourraient s’en servir contre eux, ils pourraient faire passer de faux messages, le détourner et ils se retrouveraient pris à leur propre piège. L’esprit de Bethany était en ébullition, elle réfléchissait à une vitesse folle. Elle savait qu’elle ne trouverait pas les solutions tout de suite mais se pencher sur cette idée lui faisait du bien. Elle aimait être dans la réflexion, être face à un nouveau casse-tête et ne pas rester dans la facilité.

Se rendant compte qu’elle s’était légèrement égarée dans ses pensées, Bethany releva le regard vers Alejandra avec un sourire plus dessiné.

« Cette proposition mérite bien une boisson digne de ce nom. Un verre de vin ? Une bière ? Qu’est-ce qui te ferait plaisir ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 165
Date d'inscription : 21/07/2018
Crédits : Schizophrenic et Tumblr.
Double Compte : Derek R., Lukas A. H., Adrianna R.-B., Cody Z. S.



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/
MessageSujet: Re: Cup of Tea [Bethany]   Mar 16 Oct 2018 - 1:48

« Oui bien sûr, on pourrait voir ça ensemble si tu veux. »

Cette simple phrase promettait déjà de petites soirées entre filles à discuter, mais surtout à travailler. Cette idée me plaisait. Ça ne serait pas du temps de perdu et j’avais déjà hâte de voir les résultats. Ces tracts valaient la peine d’être travaillés. Après tout, c’était ces petits pamphlets qui allaient nous représenter aux yeux des inconnus qui n’avaient jamais entendu parler de notre organisation. Mine de rien, la présentation et le contenu étaient quelque chose de particulièrement important dans ce processus.

« On a pensé au nom, à la manière de se présenter, au langage mais on n’a jamais mis en place de vrai logo. L’idée nous avait traversé l’esprit mais on ne l’avait jamais envisagé je crois de la même manière que toi. »

J’apportais donc un nouvel élément. Bethany semblait déjà être à mille lieues et je me doutais qu’elle réfléchissait davantage à l’idée que je venais d’apporter. C’était quelque chose qui m’était venu tout naturellement. Ce n’était pas une méthode que j’avais employée au sein des Los Reyes puisque notre logo nous servait davantage de signatures que de réelle communication, mais c’était quelque chose que j’avais parfois vu dans des films. Des organisations secrètes qui utilisaient des symboles afin de faire passer un message ou simplement pour marquer leur territoire.

« Il nous faudrait quelque chose d’assez simple, que tout le monde puisse reproduire et en même temps… Il faudrait y inclure une subtilité que seule les membres connaîtraient pour se prévaloir des faux. »

J’avais hoché la tête. Nous étions toujours dans cette impasse du faux. Ces magiciens étaient loin d’être stupides et ils pourraient reproduire ce symbole sans trop de souci. Peut-être même, se l’accaparer et tenter de nous attirer dans un piège. J’avais parfois l’impression d’être confrontée à des Dieux tant ils me semblaient être capables de tout. J’avais entendu des rumeurs comme quoi certains d’entre eux avaient la capacité de se transformer en animal et d’autres parvenaient à reproduire l’apparence parfaite d’un autre être humain. C’était franchement terrifiant tout ça.

Bethany m’avait lancé un sourire auquel je ne pus m’empêcher de répondre. Tout ça prenait doucement forme et c’était vraiment excitant.

« Cette proposition mérite bien une boisson digne de ce nom. Un verre de vin ? Une bière ? Qu’est-ce qui te ferait plaisir ? »

Mon sourire s’était élargi.

- Une bière sera parfaite.

Je captai le regard du serveur qui errait entre les tables occupées et un simple sourire dans sa direction lui fit comprendre que nous avions besoin de lui. Il s’empressa de franchir les mètres qui le séparaient de nous et je commandai ma boisson sans attendre. Il prit celle de Bethany avant de repartir en direction des cuisines.

- Je pense vraiment qu’on tient quelque chose. Comme tu as dit, il suffit d’élaborer un peu l’idée, mais je pense que ça peut être possible. De mon côté je peux tenter quelques petites choses et puis on verra ce qui passe au conseil. Tu penses que les autres seront d’accord et qu’ils accepteront l’idée ?

J’en étais presque certaine. Bethany était une bonne oratrice et elle saurait quels mots utiliser pour faire valoir notre concept.

- Si jamais c’est le cas, on pourrait mettre aussi ce nouveau logo sur les nouveaux tracts histoire d’avoir encore plus de visibilité. On pourrait en quelque sorte le cacher dans le texte, comme une sorte de code secret. Ça pourrait être à la fois intrigant et subtil.

Il fallait que les Inquisiteurs aient une véritable identité. C’était ces petits détails qui feraient toute la différence dans le recrutement.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 202
Date d'inscription : 28/05/2018
Crédits : /
Double Compte : Emily / Caem / Ethan / Zachary / Aiyana



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t4380-bethany-mary-gatling-amities-e
MessageSujet: Re: Cup of Tea [Bethany]   Mer 17 Oct 2018 - 10:31

Il ne s’agissait pas là d’une simple discussion lancée au-dessus d’un café qui s’éteindrait au moment où les deux femmes sortiraient de là. Non, il y avait un véritable enjeu derrière tout ces mots, un but précis que ni l’une ni l’autre n’avait oublié. Le combat qu’elles menaient n’était pas simplement un moyen de passer le temps. Alejandra avait quitté son pays, ses racines pour ça. Bethany était en train de sacrifier son mariage et une partie de sa famille. Parfois, elle avait le cœur serré quand elle repensait à la manière que Tom avait de la prendre dans ses bras, de lui faire oublier sa peine. Mais elle se ressaisissait vite. Ce combat c’était celui de leurs enfants. Elles se battaient contre des monstres et cette simple discussion autour d’un banal café pouvait très bien changer les choses. Elles y croyaient sincèrement, sinon, à quoi bon ? Mais pour garder de l’espoir, il fallait aussi célébrer les petites victoires comme cette idée d’Alejandra qui pourrait réellement donner un nouvel élan à leur mouvement. Elle avait donc proposé une boisson un peu plus festive à son amie qui avait rapidement interpellé le serveur qui passait par là. Bethany de son côté commanda un verre de vin rouge français. La bière elle appréciait mais le vin avait décidément ses faveurs. Quand le serveur s’éloigna, elle reporta toute son attention sur son amie.

La conversation ne fut pas éteinte par ce petit intermède boisson. Bien au contraire. Alejandra enchaîna immédiatement, lui expliquant qu’elle était prête à tester quelques petites choses pour lancer le sujet. Restait à savoir ce que penserait le conseil. Bethany hochait la tête à intervalles réguliers, signe qu’elle écoutait avec attention ce que disait son amie. C’était aussi un moyen pour elle d’enregistrer les informations. Le conseil ? Elle n’était pas très inquiète.

« Il faudra bien mettre en avant ce que cela peut nous apporter et montrer aussi qu’on a déjà envisagé la question des faux et qu’on sait comment y remédier. Je pense que l’idée les intéressera, ils seront peut-être méfiants, comme toujours mais si on montre qu’on maîtrise le sujet, qu’on a réfléchi plus loin que le bout de notre nez, ils accepteront sans doute qu’on prenne du temps pour cela. »

Il n’y avait aucune médisance dans les propos de Bethany. Pour elle, la méfiance était même un signe de sagesse, elle aurait été très inquiète si le conseil avait accepté ce genre d’idées sans se poser de questions. Ce signe pourrait se retourner contre eux, il faudrait être très prudent. Mais s’ils prenaient peur à la moindre difficulté, ils n’avanceraient jamais, ça c’était certain. Alejandra de son côté poursuivait le fil de sa pensée, évoquant l’idée de glisser le symbole dans les textes des tracts. Bethany hocha doucement la tête, oui, c’était effectivement une bonne idée.

Le serveur arriva alors et posa la bière devant Alejandra et le verre de vin devant Bethany. Elle le remercia de manière aimable puis leva son verre pour trinquer avec son amie. Elle n’avait pas cessé de réfléchir pour autant mais il y avait tout de même des bonnes manières à ne pas oublier.

« A la tienne. »

Bethany apporta alors le verre à ses lèvres et goûte le vin. Il était pas mal, assez corsé, un vin du sud de la France. Elle le posa devant elle, revenant toute entière à la conversation.

« Le dissimuler dans le texte des tracts est une bonne idée je pense. Peut-être qu’on peut créer un symbole et son dérivé. J’entends par là un symbole qui sera visible seul et un autre, légèrement modifié ou atténué qu’on retrouverait dans les textes par exemple. »

Deux symboles en un. Bethany se disait que c’était une bonne manière d’allier un symbole visible sur les murs par exemples et en même temps discernable dans un texte sans qu’il ne prenne le pas sur tout le reste. La subtilité, là était tout l’enjeu comme l’avait très bien souligné Alejandra.

« Tu dessines beaucoup ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 165
Date d'inscription : 21/07/2018
Crédits : Schizophrenic et Tumblr.
Double Compte : Derek R., Lukas A. H., Adrianna R.-B., Cody Z. S.



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/
MessageSujet: Re: Cup of Tea [Bethany]   Jeu 8 Nov 2018 - 16:23

C’était comme faire partie d’une petite révolution. Je n’étais pas très calée en Histoire, mais je me souvenais avoir déjà entendu des récits sur des Européens qui avaient décidé de déjouer les plans d’Hitler et ses idées en créant toutes sortes de codes secrets et en prenant parfois le rôle d’espions. Identifier ces personnes « magiques » au même statut que lui était sans doute exagérer et cette histoire était loin de se répéter, mais je me sentais tout de même dans une sorte de soulèvement. Ce n’était pas encore tout le monde qui connaissait l’existence de ce double univers et nous tentions de prévenir les débordements comme nous le pouvions. Ce n’était qu’une simple conversation dans un café et pourtant ça me semblait plus important que tout le reste.

« Il faudra bien mettre en avant ce que cela peut nous apporter et montrer aussi qu’on a déjà envisagé la question des faux et qu’on sait comment y remédier. Je pense que l’idée les intéressera, ils seront peut-être méfiants, comme toujours mais si on montre qu’on maîtrise le sujet, qu’on a réfléchi plus loin que le bout de notre nez, ils accepteront sans doute qu’on prenne du temps pour cela. »

J’avais hoché la tête. Cela allait être sans doute le défi de tout ça. Comment ne pas se faire prendre à notre propre piège et comment parvenir à différencier les vrais symboles des faux ? Mon cerveau semblait être en ébullition tandis que les idées continuaient d’affluer de mon côté. Peut-être que le symbole ne serait pas suffisant. Peut-être faudrait-il une poignée de main spéciale et un mot de passe en plus. Nous n’étions pas assez renseignées sur ce qu’ils étaient capables de faire de leur côté. Jusqu’où leurs pouvoirs s’étendaient exactement ? À moins de connaître personnellement quelqu’un qui était comme eux et qui pouvait répondre aisément à toutes nos questions, il était difficile de savoir à quoi s’en tenir. Il n’y avait pas vraiment de livres sur eux et les rares que l’on pouvait trouver semblaient tout droit sortis d’un truc fantastique. Des humains qui pouvaient se changer en animaux ? Des vampires et des loups-garous ? N’importe quoi.

Le serveur interrompit le fil de mes pensées en revenant avec nos boissons. Une coupe de vin rouge se posa devant Bethany et un verre de bière atterrit doucement devant moi. Il nous quitta et la seconde d’ensuite, elle leva sa coupe dans les airs avant de la tendre dans ma direction.

« A la tienne. »

J’imitai son geste avec un sourire avant de prendre une gorgée de ma propre boisson.

« Le dissimuler dans le texte des tracts est une bonne idée je pense. Peut-être qu’on peut créer un symbole et son dérivé. J’entends par là un symbole qui sera visible seul et un autre, légèrement modifié ou atténué qu’on retrouverait dans les textes par exemple. »
- Oui c’était exactement ce que je voulais dire par là. Ou alors que le texte prenne la forme du symbole par exemple… De près on ne le voit pas, mais si on recule un peu la feuille alors là on y voit quelque chose tu vois ?

J’avais toujours bien aimé ce genre de concept. C’était original même si ça pouvait être chiant à créer.

« Tu dessines beaucoup ? »
- Non pas vraiment. J’ai pas de talents artistiques quelconques. Et je pense que c’est exactement ce qu’il nous faut si l’on veut être certaines que les autres seront capables de reproduire le symbole. D’ailleurs j’ai peut-être une idée.

Sans attendre, j’attrapai mon sac avant d’en sortir un bout de papier et un stylo. Tout en commençant à tracer mon idée, je m’expliquai.

- Quand ces mecs sont débarqués au garage… Et qu’ils ont commencé leur truc… J’avais l’impression qu’ils balançaient des éclairs… Comme s’ils étaient en train d’électrocuter mes hommes, mais sans qu’ils aient l’espèce de soubresaut après avoir été atteints d’un choc électrique, tu vois ? Enfin…

Ayant terminé mon croquis, je tournai la feuille vers Bethany afin qu’elle puisse mieux voir. Dans le coin à droite j’avais dessiné une petite barre verticale, représentant le bout de bois. Tout juste à côté, j’avais dessiné trois barres obliques une par-dessus l’autre de manière a représenter une sorte d’éclair.

- C’est peut-être un peu trop explicite, sûrement qu’il faudrait rajouter quelque chose, mais… Tu en penses quoi ?

Ce n’était qu’un premier jet.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 202
Date d'inscription : 28/05/2018
Crédits : /
Double Compte : Emily / Caem / Ethan / Zachary / Aiyana



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t4380-bethany-mary-gatling-amities-e
MessageSujet: Re: Cup of Tea [Bethany]   Mar 13 Nov 2018 - 10:09

L’enthousiasme d’Alejandra était certain et faisait plaisir à voir. Les Inquisiteurs avaient besoin de personnes comme elles, capables de toujours inventer de nouvelles idées, de ne pas se reposer sur leurs acquis et de chercher à faire progresser le mouvement. Bethany faisait tourner son vin dans son verre tout en écoutant son ami. Le texte prenant la forme du symbole… Ce n’était pas une mauvaise idée. Ce serait sans doute complexe à mettre en œuvre mais s’ils arrivaient à faire un protocole bien dessiné ça pourrait être fait par n’importe qui. La médecin hocha alors doucement la tête. L’idée faisait son petit chemin dans sa tête, se glissant lentement dans tous les recoins, allant chercher n’importe quel petit élément pouvant l’enrichir. Cela ne l’empêcha pas pour autant de questionner Alejandra sur ses talents artistiques. Cette dernière lui expliqua qu’au contraire ce n’était pas son domaine et Bethany sourit doucement. Son argument tenait la route, si c’était un artiste qui faisait leur symbole, ils ne seraient sans doute pas capables de tous le refaire aisément et tout intérêt serait perdu… Bethany était pensive mais visiblement, Alejandra avait décidé de se plonger directement dans l’action.

Bethany souleva son verre et laissa couler une petite gorgée de vin alors que son ami sortait déjà un stylo et un papier pour commencer à écrire. Elle lui parla alors du jour où elle avait été confrontée à la magie et Bethany sentit un pincement au cœur. Ça avait dû être une épreuve terrible… C’était cet événement qui avait fait venir Alejandra ici, qui avait fait qu’elles avaient pu se rencontrer et devenir amies. Mais ce prix était bien trop fort. Et bien évidemment, cela la ramenait à sa propre histoire. Bethany n’avait pas vu son fils, Charlie, être attaqué mais ça ne l’empêchait pas, parfois, d’imaginer la scène dans ses cauchemars. Une nouvelle gorgée de vin, un peu plus longue cette fois.

La médecin se pencha alors légèrement sur la table pour observer le dessin qu’Alejandra venait de tracer. C’était assez minimaliste mais Bethany était persuadée qu’elles devaient aller dans ce sens-là. Elle remonta alors le regard vers le visage de son amie.

« Je pense que c’est une bonne base. Il va falloir introduire un détail que nous seuls connaissons mais partir de ce bâton et de cette sorte d’électricité, c’est sans doute la meilleure chose à faire. »

Et de nouveau, le regard de Bethany glissa sur le petit dessin. Ce bâton, cette baguette comme elle avait cru voir dans certaines recherches était sans doute le symbole de tout ce qu’ils craignaient. De ces êtres abominables. La médecin posa son verre alors qu’elle contemplait toujours le petit croquis, laissant ses idées flotter, passer ou s’attarder si elles avaient un peu de sens.

« Peut-être qu’en jouant sur les couleurs ? En utilisant une encre particulière qui nous permettrait d’identifier la provenance du symbole ? »

Les doigts de Bethany effleurèrent alors le morceau de papier. Elle reproduisait du bout de la pulpe le croquis comme si cela l’aidait à mieux réfléchir. Le regard toujours plongé sur le dessin, elle attrapa distraitement son verre de vin avant de boire une nouvelle gorgée. Elle avait l’habitude de ça, de se plonger dans ses pensées, de se mettre à réfléchir intensément sur quelque chose et de soudain couper avec le reste du monde. Comme si elle entrait en elle-même et que tout le reste disparaissait… Bon sauf que ça pouvait être un peu étrange pour les personnes l’accompagnant. Bethany réalisa alors qu’elle s’était encore plongée dans ses pensées, un peu trop longtemps. Elle releva alors les yeux vers Alejandra, affichant un petit sourire d’excuse.

« Excuse-moi, cette idée donne beaucoup de matière à réfléchir et je crois que je me suis un peu perdue dans mes pensées. »

De nouveau, elle attrapa son verre de vin et en savoura une autre gorgée. Il n’était pas trop mal, pas le meilleur qu’elle ait bu mais il n’en demeurait pas moins agréable. Elle espérait qu’il en était de même du côté d’Alejandra.

« Tu as pu rencontrer de nouvelles personnes ces derniers temps ? »

Non, l’idée du petit symbole n’avait pas quitté son esprit mais elle ne voulait pas se couper d’Alejandra et profiter de la voir pour discuter un peu, simplement.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 165
Date d'inscription : 21/07/2018
Crédits : Schizophrenic et Tumblr.
Double Compte : Derek R., Lukas A. H., Adrianna R.-B., Cody Z. S.



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/
MessageSujet: Re: Cup of Tea [Bethany]   Mer 5 Déc 2018 - 21:46

Deux têtes valaient mieux qu’une: c’était souvent ce que l’on nous disait en classe. Je n’avais pas retenu grand-chose de mes années scolaires, ayant beaucoup plus appris sur le grand terrain de la vie, mais je n’avais pas oublié cette phrase qu’avait souvent répétée l’un de mes enseignants. Dans mon cas, ça n’avait pas été seulement deux têtes, mais plutôt celles de huit à dix hommes qui réfléchissaient sur un même problème. Comment parvenir à transporter les armes illégales sans être repéré ? À qui devait-on confier cette mission qui pouvait être fatale ? Je n’avais pas fait partie de ses réunions, mais j’avais appris et réfléchi tandis que je faisais le guet à l’entrée des portes closes. Je n’avais pas approuvé toutes les décisions, mais je n’avais pas mon mot à dire : les femmes étaient les trophées, celles qui gardaient la maison et l’argent en sureté. Moi j’étais entre les deux : j’accompagnais et je servais souvent de guet-apens, mais je n’avais pas l’honneur de participer aux séances décisives. Pourtant je n’en avais pas raté une miette alors que j’avais tendu l’oreille à chacune de ces conversations.

Aujourd’hui, les choses étaient différentes. Il n’y avait que deux têtes autour de cette table, mais les idées fusaient de toute part. J’avais enfin mon droit de parole et j’étais enfin entendue. Bethany avait observé mon premier jet avec attention et son simple regard me fit du bien. Je n’avais peut-être pas de diplôme à proprement parler, mais j’étais loin d’être une imbécile. Les iris de mon amie brillaient d’intelligence et je savais que nous étions en train de réécrire l’Histoire ensemble.

« Je pense que c’est une bonne base. Il va falloir introduire un détail que nous seuls connaissons mais partir de ce bâton et de cette sorte d’électricité, c’est sans doute la meilleure chose à faire. »
- Je crois que seules les personnes qui ont été témoins de ça sauront aussitôt à quoi nous faisons référence. Mais je suis d’accord : c’est incomplet comme ça.

Nous avions encore beaucoup de temps pour peaufiner le tout. De toute manière, il faudrait aussi en parler aux autres avant de faire quoi que ce soit. Ce n’était pas tout à fait le même procéder qu’avec le club, mais le système de hiérarchie et de communauté devait être respecté.

« Peut-être qu’en jouant sur les couleurs ? En utilisant une encre particulière qui nous permettrait d’identifier la provenance du symbole ? »
- Oui très bonne idée. Si on y ajoute une teinte plus spécifique ou comme tu dis une encre qui révélait tout… Je pense que ça pourrait se faire. Je pourrais aller regarder dans différentes imprimeries et revenir avec des exemples pour les soumettre au groupe.

Je pris une longue gorgée de bière tandis que l’attention de Bethany était captivée par mon petit gribouillis. On pouvait aller beaucoup plus loin, mais selon moi, on tenait déjà quelque chose de solide et de concret. Les Inquisiteurs avaient besoin d’une certaine visibilité s’ils voulaient recruter davantage de personnes. La visibilité du club était sans contredit les blousons de cuir que les hommes trimballaient constamment sur eux avec le logo qui était tout simplement immanquable. D’abord, il y avait celui qui trônait sur le côté gauche avant, directement sur le cœur et puis il y avait l’énorme logo qui se trouvait dans leur dos, facile à voir durant les balades à moto. Le logo était non seulement la marque de commerce, mais aussi le nom, l’histoire et l’appartenance. C’était exactement ce qu’il manquait aux Inquisiteurs.

Bethany sembla se perdre dans ses pensées et je ne l’interrompis pas, fixant moi-même le vide. Je réfléchissais déjà à quelles imprimeries je pourrais aller visiter et qu’est-ce qu’on pourrait rajouter de plus à tout ça pour le rendre un peu plus complexe.

« Excuse-moi, cette idée donne beaucoup de matière à réfléchir et je crois que je me suis un peu perdue dans mes pensées. »

Je secouai doucement la tête avec un sourire.

- T’inquiète, moi aussi j’étais partie dans mes délires.

Elle but une fois de plus et j’imitai son mouvement.

« Tu as pu rencontrer de nouvelles personnes ces derniers temps ? »
- Nah. Du moins personne de vraiment intéressant, mais je garde toujours les yeux et les oreilles bien ouverts au bar. On peut parfois entendre des conversations assez surprenantes et rencontrer des gens plutôt sympas alors… Je reste bien attentive.

Le hic c’est que je ne voulais pas ramener n’importe qui non plus. Notre cause était sérieuse et notre but l’était encore plus. Je n’accordais pas facilement ma confiance et il en allait de même pour les gens que je pouvais recruter. Valait mieux prendre son temps et ainsi limiter les dégâts.

- Garde la feuille si tu veux. Comme ça tu pourras la montrer aux autres. J’ai hâte de savoir ce qu’ils en pensent.

Je terminai ma bière d’une traite avant de reposer mon verre sur la table. Je jetai un coup d’œil en direction de l’horloge.

- Merde j’dois filer. Je travaille ce soir. On se donne des nouvelles ! Hésite pas à m’envoyer un SMS s’il y a quoi que ce soit !

Je me levai avant de mettre quelques billets sur la table afin de payer ce que j’avais commandé.

- Ciao bella !

J’offris un dernier sourire à mon amie avant de m’éclipser.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Cup of Tea [Bethany]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cup of Tea [Bethany]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Alisa Skinner-Katina [O.ver ! / T.erminé !]
» Fais moi découvrir ta bibliothèque.
» Je suis là pour que tu pense autrement.. (Liam et Bethany)
» (F) Bethany Joy Lenz - humaine
» Bethany Brown [terminée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Imperium™ :: Londres :: Sud de Londres-
Sauter vers: