AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Missing, Disparu sans laisser de trace - Ismaelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Hiboux postés. : 193
Date d'inscription : 13/04/2018
Crédits : Lysz/ante mortem de bazz'; & gifs de tumblr
Double Compte : Connor



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t4299-warren-will-the-world-remember
MessageSujet: Missing, Disparu sans laisser de trace - Ismaelle   Mer 15 Aoû 2018 - 19:02

Vendredi 9 octobre 2015, en début d’après-midi

Envoyer un message à Enzo aurait probablement été e plus pratique, mais ce foutu appareil que les moldus appellent téléphone avait bugué et supprimé son numéro. Impossible de le trouver  et cela avait tendance à le faire pester comme pas possible ! Il avait envie de vérifier que son camarade allait bien depuis le dernier sms qu’il avait reçu. Il aurait pu lui envoyer une chouette, mais qui sait pourquoi il avait préféré essayer de le trouver dans des endroits que l’autre garçon fréquentait... Probablement. Au bout d’une petite heure à tourner dans divers endroits, il se rendit compte qu’il avait probablement commis une grosse connerie… il ne le retrouverait peut-être pas. Est-ce qu’il devait lui envoyer un hibou ? Est-ce que ça ne ferait pas trop ? Surtout qu’il ne savait pas où il était… s’il était  parmi des moldus, cela risquait d’être trop dangereux. Tant pis, il allait continuer son tour de Londres si on peut appeler ça comme ça en espérant trouver quelqu’un qui pourrait avoir des nouvelles de Monsieur Ryans.

Pendant qu’il marchait, il essayait de faire un point sur sa vie : la grossesse de Mily se passait bien, mais sa relation avec cette dernière n’était toujours pas au beau fixe, ils n’avaient toujours pas visités d’appartements qui leur plaisait et il espérait avoir vite un coup de cœur, ou au moins avoir un truc potable pour pouvoir vivre loin de ses parents. Il travaillait de temps en temps dans un bar sorcier, d’autres fois aidait sa tante- la mère de Connor- pour certains articles en essayant de trouver d’autres informations. Bref, il n’avait pas encore trouvé sa voie, mais au moins il occupait un peu son temps libre à quelque chose d’utile. Autant dire qu’il n’avait pas spécialement évolué depuis septembre, même si cela ne faisait qu’un mois, il trouvait déjà le temps long, il n’aimait pas ne rien faire et cela avait tendance à l’agacer. Il fallait vraiment qu’il trouve une alternative au métier d’Auror, mais rien ne lui venait à l’esprit pour l’instant, rien en tout cas qui reste dans le monde sorcier et qui soit «faisable » sans bagage.

Soudain son attention sembla être retenue par une silhouette qu’il reconnut. L’ex dirlo des jaunes ! Une prof bien sympathique, elle, elle saurait peut-être ou était Ryans… ou pas. Il n’était sûr de rien, et il ne savait pas si c’était une bonne idée d’aller la voir la bouche en cœur pour lui demander ça, elle pourrait trouver ça étrange. Ce n’était franchement pas de notoriété publique qu’il était « ami » avec Enzo elle pourrait trouver ça louche, et vu sa famille, il pourrait comprendre que Stoneheaven ait des doutes, fasse attention aux informations qu’elle pourrait donner.
Il hésita et soudain, il se dit Et puis merde, il ne risquait pas grand-chose à essayer. Il s’approcha donc rapidement de l’ex prof Hey, M’Dam ….. Stoneheaven ! Bonjour, je m’apelle Warren et j’ai un problème, j’aborde certaines personnes de façon assez étranges… Sérieusement, qu’est-ce qui lui avait pris de dire ça ? Ceci dit, même en y réfléchissant, il ne voyait pas trop ce qu’il aurait pu dire d’autres Excusez-moi de vous déranger… dit-il finalement, en feignant un petit sourire une fois à sa hauteur. Je… Je ne sais pas si vous saurez me répondre… et avant, je suis désolé, j’ai oublié les bonnes manières, est-ce que vous allez bien ? Enzo attendrait encore quelques instants …  Il valait mieux d’abord faire toutes les civilités d’usage et si elle semblait vouloir partir ou si elle l’envoyait bouler, et bien il poserait directement sa question, et il verrait bien comment elle réagissait. En attendant peut-être qu’une vraie conversation pourrait avoir lieu !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 8529
Date d'inscription : 05/03/2010
Crédits : Avatar Lux Aeterna ▬ Gif Tumblr
Double Compte : Enzo / Cameron / Riley



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t3324-i-m-not-snow-white-ismaelle
MessageSujet: Re: Missing, Disparu sans laisser de trace - Ismaelle   Jeu 23 Aoû 2018 - 9:07

Missing, Disparu sans laisser de trace
Warren, Ismaelle


■ Vendredi 9 Octobre 2015 ■

« Vous l'avez ? »

Impassible, j'hésite une seconde puis lui tend finalement le parchemin que Keith m'a laissé il y a de ça plus d'un mois maintenant. Avant de donner sa vie pour sauver ceux qu'il a pu sauver. J'imagine sans mal que ça n'était pas sa seule motivation mais ça n'a pas vraiment d'importance. Donner cette liste à la Garde c'est signer moi-même, en toute probabilité, l'arrêt de mort de ces hommes et de ces femmes. Au fond de moi j'ai beau savoir qu'ils sont des ordures, personne ne mérite d'être exécuté pour autant.
Face à moi j'ai une femme avec un charisme réellement puissant, une aura de leader, quelque chose de presque mystique à vrai dire. Elle en impose et je comprends pourquoi tous la suivront jusqu'à la mort s'il le faut sans la moindre trace d'hésitation.

Soupir. Je lui tends le parchemin, mon regard accroché dans le sien.

« C'est dans vos cordes ? »

Pour seule réponse, un sourire de sa part. Énigmatique. Qui laisse présager qu'elle n'a vraisemblablement aucun doute quant à la réussite de ce que je lui demande : Effacer Enzo des registres du Ministère de la Magie. Sa Lycanthropie n'est plus un secret puisqu'on lui a volé le droit de garder ça pour lui s'il le souhaitait mais si on peut limiter la casse, empêcher que certains se servent de ces registres pour traquer ceux qui ont une différence, alors je prends. Je n'oublierai jamais ce que j'ai vu le jour où on l'a retrouvé, plus jamais il ne doit revivre ça. Plus jamais.

« Je vous tiens au courant. »

Je la remercie d'un signe de tête, garde une certaine forme de retenue, de distance, bien sûr elle s'en aperçoit.

« Vous avez pris la bonne décision Ismaelle. »
« J'imagine qu'on sera rapidement fixés. »

Une décision ? Celle de les rejoindre. Officiellement. Et de prendre part à l'assaut qui aura lieu demain dans ces heures ci de la journée.
Je ne m'attarde pas, si je suis là c'est majoritairement du fait de Margo mais ça n'est pas elle qui me raccompagne jusqu'à la sortie du Quartier Générale.

« Ça va ? »

C'est Owen. Mon ombre, mon protecteur, un de mes amis les plus cher officiellement membre de cette armée lui aussi aujourd'hui. Et je lui offre un sourire en hochant la tête, n'espérant pas vraiment lui cacher mes dernières hésitations et le chamboulement que tout ça provoque en moi.

#

Ma visite à la Garde est terminée, Owen est rentré chez lui, Enzo est allé voir Caem, l'école d'Adrian ne termine pas avant quelques heures, je prends donc un peu de temps pour moi et flâne dans les rues de Londres. En faisant attention, évidemment. Ce sentiment de devoir en permanence regarder par dessus son épaule est oppressant mais j'essaie de ne pas trop y penser pour profiter de ma promenade.

C'était sans compter l'arrivée d'un de mes anciens élèves tel un boulet de canon.

« Hey, M’Dam ….. Stoneheaven ! »

On repassera pour la discrétion, merci Warren !

« Bonjour Warren. »

Je ne lui en veux pas, pas une seule seconde, en réalité ça me fait même plaisir de revoir un visage familier, d'autant plus en sachant que c'est un visage qui a eu la chance de pouvoir s'échapper de Poudlard il y a un mois de ça. Cette pensée m'amène à envisager demain, à espérer qu'on puisse les libérer tous jusqu'au dernier.
Mais inutile de faire des plans sur la comète, je ne pensais simplement pas devoir retourner sur le terrain un jour, vivre une sorte de revival de mes années passées dans l'armée et je ressens beaucoup d'appréhension. Je me réconforte en me disant que c'est une bonne réaction, que l'absence de peur relève de l'inconscience.

« Excusez-moi de vous déranger… »

Pourquoi est-ce que j'ai l'impression que tu as un truc à me demander toi … ?

« Je… Je ne sais pas si vous saurez me répondre… et avant, je suis désolé, j’ai oublié les bonnes manières, est-ce que vous allez bien ? »

J’éclate de rire, difficile de faire autrement quand on a un tel énergumène face à soi et je tiens à préciser que ça n’a rien de moqueur.

« Je vais très bien, je te remercie. Et toi ? »

Foncièrement ça n’est pas un mensonge, de toute façon je ne me vois pas lui raconter ce qui peut obstruer mes pensées et c’est, on le sait tous, une forme de politesse que de demander à l’autre comment il va.

« Dis-moi tout. Tu voulais me demander quelque chose ? »

Autant aller droit au but.

   
code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 193
Date d'inscription : 13/04/2018
Crédits : Lysz/ante mortem de bazz'; & gifs de tumblr
Double Compte : Connor



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t4299-warren-will-the-world-remember
MessageSujet: Re: Missing, Disparu sans laisser de trace - Ismaelle   Ven 24 Aoû 2018 - 22:21

Oui, bon d’accord il fallait qu’il revoit son approche des professeurs, mais bon en même temps, un truc plus « sage », ça n’aurait pas forcément été lui ! Elle avait l’habitude depuis toutes ces années qu’il soit un peu.. expansif.

« Bonjour Warren. »

Parfait, parfait ! Elle semblait de bonne humeur ou du moins elle semblait ben vouloir lui faire la conversation. Néanmoins, il préférait prendre plusieurs précautions et s’excuser un petit peu pour le temps qu’il allait lui faire perdre…. Finalement il s’arrêta sur sa lancée et lui demanda si elle allait bien, question de politesse. Quel con, quel trou du cul quand il agissait comme ça. M’enfin bon il était trop tard pour revenir en arrière maintenant. Il était un peu stressé, il n’vait pas l’habitude de parler à ses ex-profs et ne savait pas franchement quelle attitude adopter ni comment lui parler. Est-ce qu’il devait continuer à la vouvoyer ? Ou est-ce qu’il pouvait se permettre un « tu », maintenant qu’elle n’était plus prof ? Est-ce qu’un « tu » ne ferait pas petit merdeux ? Certes, il l’était quand même un peu, c’était de famille ce côté merdeux, mais chacun des membres des Tveit avait un « côté » différent. Elle, elle se contenta de rire… pourtant là, il n’avait pas envie d’être drôle. Mince alors, il avait peut-être un réel potentiel comique ! Il se contenta de décrocher un énorme sourire à la jeune femme, plutôt content d’entendre un rire, une sonorité joyeuse qui faisait du bien par les temps qui courraient !

« Je vais très bien, je te remercie. Et toi ? »
« Oh bah ça va plutôt bien, merci ! Ca me fait plaisir de vous voir, je ne m’y attendais pas…enfin, je veux dire la ville est quand même super grande, tomber sur quelqu’un de sa connaissance c’est un hasard plutôt cool… enfin cool quand on tombe sur quelqu’un comme vous.»

Bon si on enlevait le fait que ça serait à présent compliqué pour lui de devenir Auror, qu’il se coltinait toujours Mily en femme, qu’elle était en plus enceinte, qu’il devait également supporter sa famille de dégénérer (en fait « leurs » serait plus juste il y avait la sienne, mais aussi celle de sa femme)… Bref ce n’était pas la joie, mais il y avait pire, il n’y avait pas à se plaindre.

« - Dis-moi tout. Tu voulais me demander quelque chose ?
- Oui… Oui, je ne sais pas si vous saurez me répondre, mais je voulais savoir si vous aviez des nouvelles d’Enzo, j’ai perdu des numéros de téléphone et … je suis pas super doué là-dedans, du coup je ne sais pas le récupérer…. Et je ne peux pas lui demander de nouvelles. Voilà, c’est tout. » Il haussa un peu les épaules avant de continuer « Je ne sais pas si vous en avez, mais il me semble que vous lui parliez de temps en temps, enfin au moins là-bas, du coup, j’me dis que vous en avez ptet eu récemment… de ces nouvelles ! »

Bonjour le discours totalement coupé à la limite de l’incohérence. Il n’aimait pas cette position de ne pas trop savoir comment agir, lui qui savait être normalement sûr de lui, c’était plus compliqué face à elle. Pourtant, elle n’était pas si intimidante que ça.

«- Ou au moins est-ce que vous n’avez pas un numéro de téléphone pour le joindre ?Ou si vous avez peur de faire une bêtise, juste lui dire que … Qu’il faudrait qu’il me renvoie un message, vous voyez ce genre de chose comme ça, vous êtes sûre de ne pas faire quelque chose qui ne lui plairait pas ! »

Il avait failli rajouter, alors quoi de neuf ? Mais ce n’était pas quelque chose qui se disait, quoi de neuf, à cette Dame, mais il n’allait quand même pas se casser une fois qu’il aurait son info… ou peut-être que si, elle ne devait pas avoir envie de se farcir un ancien élève avec qui elle n’avait pas spécialement d’affinité… Mais ça, il aviserait la prochaine fois qu’il ouvrirait.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 8529
Date d'inscription : 05/03/2010
Crédits : Avatar Lux Aeterna ▬ Gif Tumblr
Double Compte : Enzo / Cameron / Riley



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t3324-i-m-not-snow-white-ismaelle
MessageSujet: Re: Missing, Disparu sans laisser de trace - Ismaelle   Mar 4 Sep 2018 - 14:17

« Oui… Oui, je ne sais pas si vous saurez me répondre, mais je voulais savoir si vous aviez des nouvelles d’Enzo, j’ai perdu des numéros de téléphone et … je suis pas super doué là-dedans, du coup je ne sais pas le récupérer…. Et je ne peux pas lui demander de nouvelles. Voilà, c’est tout. »

Le moins que l’on puisse dire c’est que ce jeune homme a un sacré débit de paroles ! Mais mon premier réflexe n’est pas de sourire, je l’admets, plutôt de froncer les sourcils à l’instant même où je l’entends prononcer le prénom du jeune Australien. Ça n’est en rien personnel, en rien contre Warren, simplement une réaction instinctive et protectrice qui me pousse à me méfier de qui que ce soit voulant établir un contact avec lui. Je n’ai pas oublié l’endroit où on l’a retrouvé, je n’ai pas oublié son état à ce moment-là, cette peur que j’ai ressenti d’être arrivée trop tard, cette colère que je garde encore au fond de moi envers celui, celle ou ceux responsables de son calvaire. Parce qu’il n’est pas terminé, ce calvaire, même s’il a été libéré.

Comme mon Patronus, je suis prête à sortir les griffes s’il le faut pour le protéger.

« Je ne sais pas si vous en avez, mais il me semble que vous lui parliez de temps en temps, enfin au moins là-bas, du coup, j’me dis que vous en avez ptet eu récemment… de ces nouvelles ! »

Instinctivement je le sais, Warren n’est pas une menace pour lui, mais avec la Magie et ce qu’elle peut faire faire à n’importe qui je me méfie. Les évènements récents, son nom de famille je l’admets, sont autant de « faits » qui me pousse à être prudente même si au fond de moi les voyants sont quasiment tous au vert.

« Ou au moins est-ce que vous n’avez pas un numéro de téléphone pour le joindre ?Ou si vous avez peur de faire une bêtise, juste lui dire que … Qu’il faudrait qu’il me renvoie un message, vous voyez ce genre de chose comme ça, vous êtes sûre de ne pas faire quelque chose qui ne lui plairait pas ! »

Un homme qui prononce autant de mots en si peu de temps ne peut décemment pas être une menace, non …

« Warren … Respire. »

C’est clairement un sourire amusé que j’affiche, me moquant gentiment de lui alors qu’il vient d’utiliser la moitié du dictionnaire pour me poser une simple question. Je prends le temps de faire un peu de tri dans mon esprit, de peser le pour et le contre et surtout de me fier totalement à mon instinct en tenant compte de certaines choses. Comme le fait que ce jeune homme qui me fait face a été une présence précieuse et capitale pour Enzo il n’y a pas si longtemps. Je n’ai pas eu tous les détails mais je peux deviner et je sais que le jeune Lycan apprécie beaucoup Warren, qu’il lui ait reconnaissant de l’avoir aidé.

Pour autant la décision ne m’appartiendra pas.

« J’ai effectivement des nouvelles, tout comme je sais que tu as été là pour lui dans un moment difficile récemment. »

Cette fois le sourire que je lui adresse est plus neutre, mais reconnaissant je crois. Je ne sais pas vraiment ce qu’il sait, je ne compte pas entrer dans les détails, simplement lui faire comprendre qu’effectivement, même si j’ai peut-être l’air méfiante, je sais à quoi m’en tenir.

« Il va mieux. Ce jour-là c’était un gros coup dur pour lui mais il a pu compter sur certaines personnes pour l’aider à traverser ça. »

Et tu en fais partie, voilà ce que signifie ce nouveau sourire que je lui offre.

« Je lui envoie un message tout de suite, d’accord ? Pour lui dire que tu cherches à le joindre mais que tu as perdu son numéro. Je suis certain qu’il sera heureux d’avoir de tes nouvelles. »

Et sans attendre j’attrape mon téléphone, pianote quelques mots et envoie le message directement à l’ancien Gryffondor qui n’est en réalité pas bien loin. A lui de voir ce qu’il fera de l’information.

« Voilà ! Je suis une bille en matière de technologie mais envoyer des messages ça va, je gère à peu près. »

Un rire amusé m’échappe, plein d’autodérision, alors que je range l’objet du délit dans mon sac. Toi et moi on est dans le même camp mon grand, celui des sorciers encore pas trop à l’aise avec tous ces gadgets.

« Comment est-ce que ça se passe pour toi, la vie hors de l’école ? »

Est ce que tout va bien ?

C’est peut-être mettre les pieds dans le plat mais je suis réellement concernée. Mon attention s’est énormément focalisée dernièrement sur un jeune homme en particulier c’est vrai mais je n’oublie pas les autres pour autant. Qu’ils soient là-bas ou en dehors. Le traumatisme a été important pour tout le monde, même libre tout ça laisse des traces et je sais de quoi je parle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 193
Date d'inscription : 13/04/2018
Crédits : Lysz/ante mortem de bazz'; & gifs de tumblr
Double Compte : Connor



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t4299-warren-will-the-world-remember
MessageSujet: Re: Missing, Disparu sans laisser de trace - Ismaelle   Sam 8 Sep 2018 - 18:05

Oui, vraiment, il se disait parfois qu’il faudrait qu’il songe à prendre des cours de théâtre  ou à en faire, il était certain d’être assez bon là-dedans et qu’il kifferait ! Mais là, c’était un total autre sujet, il espérait vraiment que grâce à Ismaëlle, il arriverait à avoir quelques informations sur Enzo, enfin au moins son numéro de portable. Il n’était pas certain qu’elle lui donnerait si jamais elle l’avait. Ce n’était pas forcément anormal,  il pouvait comprendre qu’elle ait quelques réticences vu son pedigree.  Le début de réponse de la jeune femme le fit doucement sourire  « Je respire, vous ne inquiétez pas ! J’ai l’habitude de parler beaucoup ! »   Il se passa une main dans les cheveux tandis qu’elle lui annonçait une bonne « nouvelle », elle allait lui fournir ce qu’il voulait, des nouvelles. Elle savait que le Grand Rouge  avait vécu un moment difficile, donc elle avait des informations  plus récentes que lui. « Le principal c’est qu’il aille mieux maintenant et puis ça arrive même aux meilleurs d'avoir des coups de mous, ou de mauvaises journées ». Même s’il savait que ce n’était pas aussi simple. Elle lui vit ensuite indiqué, qu’elle lui envoyé un message tout de suite en lui expliquant la situation ! « Merci beaucoup ! C’est très gentil de votre part ! » Et il acquiesça lorsqu’elle parla de technologie, il la comprenait bien, même s’il n’était pas une bille en technologie, il n’était pas forcément très doué non plus, et il ne voulait pas importuner Cassie ou autre avec toutes ses questions et problèmes à la con. Il eut un petit rire avant d’ajouter «Ne vous inquiétez pas c’est loin d’être mon fort également ! » Même s’il  était probablement plus doué qu’elle, il allait l’air au premier abord de s’en sortir quand même un peu mieux !


 « Comment est-ce que ça se passe pour toi, la vie hors de l’école ? » Ah ça, mauvaise question ! Qu’est-ce qu’il pouvait,  bien répliquer ? Il ne savait pas trop, par ce que c’était à la fois vaste et… compliqué, restreint. Il soupira doucement,  elle avait largement d’autres chats à fouetter que les soucis d’un « gamin » comme lui. Il haussa simplement les épaules avant de lui faire un petit sourire «Et bien, globalement, ça va plutôt bien, je suis en bonne santé, en vie, donc on va dire que ça va, ce n’est pas tous les jours rose, mais pour qui ça l’est à l’heure actuelle de toute manière ? »   Parler de Mily, de la grossesse, de ses parents qu’il ne pouvait plus voir ne servirait pas à grand-chose, il n’était pas à plaindre, il le savait pertinemment ! Il avait un toit, de l’argent, une famille, de quoi manger… alors bon, elle ne le connaissait pas assez pour qu’il entre dans certains détails avec elle ! C’est à ce moment-là qu’il reçut un premier texto d’Enzo,  il y répondit rapidement,  avant de se reconcentrer sur la jeune femme. «Enfin voilà !  Et vous ? » Oui, par ce qu’il fallait bien qu’il retourne  la question, il se doutait qu’il n’aurait pas de réponse beaucoup plus précise. !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 8529
Date d'inscription : 05/03/2010
Crédits : Avatar Lux Aeterna ▬ Gif Tumblr
Double Compte : Enzo / Cameron / Riley



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t3324-i-m-not-snow-white-ismaelle
MessageSujet: Re: Missing, Disparu sans laisser de trace - Ismaelle   Ven 14 Sep 2018 - 12:24

Je connais l’effet boomerang que peut provoquer ce genre de questions, d’autant que dans ces circonstances celle-ci n’est pas totalement innocente. Ce n’est pas une simple marque de politesse ni un intérêt sociale.
Mais c’est dans ma nature, malgré cette pointe d’inquiétude à l’idée de remuer des choses auxquelles il n’a peut-être pas envie de penser. Je peux le comprendre, mais ça me semble important de la poser, cette fameuse question. J’ai eu ces gosses – bien que Warren ne soit pas un enfant – en charge pendant plusieurs années et le fait d’être maintenant hors de Poudlard, de ne plus être leur Professeur ou la Directrice de l’école, n’est pas pour moi signe que je dois cesser de me sentir concernée par ce qu’il advient d’eux.

« Et bien, globalement, ça va plutôt bien, je suis en bonne santé, en vie, donc on va dire que ça va, ce n’est pas tous les jours rose, mais pour qui ça l’est à l’heure actuelle de toute manière ? »

C’est vague, presque blasé, quelque part ça me rend un peu triste.

« Certes. »

Ceux qui ne savent pas, qui vivent dans l’ignorance, pour eux c’est sans doute plus simple et quelque part je les envie. Parfois, souvent ces derniers temps en réalité, j’aspire juste  à la tranquillité d’une monde où tout irait bien malgré la naïveté de cette pensée. J’ai été plus combative, seulement voilà, certains jours j’ai l’impression que la flamme s’est sinon éteinte au moins rétrécit.
Pour autant, je ne reviendrais pas sur la décision que j’ai prise concernant demain tout en ayant conscience des risques que je prends.

« Enfin voilà !  Et vous ? »

Retour à l’envoyeur, avec une soudaine envie d’esquiver je plaide coupable.

« C’est … une bonne question. »

Le rire nerveux qui m’échappe n’est pas feint, je me sentirais presque mal à l’aise de devoir lui répondre. Je laisse échapper un soupir, un sourire, avant de hausser les épaules dans un geste qui trahit sans doute mes hésitations. On m’a connu plus sûre de moi, tel un roc ne montrant aucune failles, portant à bout de bras une école entière. C’est comme si l’extérieur avait fait de moi quelqu’un d’autre, une personne coincée dans un entre eux.

« Je vais me marier, je vis dans une maison absolument magnifique, dans un endroit merveilleux, avec l’homme que j’aime. Son fils est un ange, je continue de m’occuper de créatures, mon chien se porte à merveille, mes amis sont en bonne santé, de même que ma famille, moi aussi … »

On a retrouvé Enzo et il est en vie, aussi, mais ça fera partie des choses qu’il choisira de confier lui-même à Warren s’il le souhaite. Si tant est qu’il ne soit pas déjà au courant de certaines choses.

« Le schéma quasiment parfait en somme. »

Un schéma de vie que je n’assume pas à 100%, pour lequel je culpabilise parfois, dès lors que je suis confronté à la réalité du monde dans lequel on vit et au sort de ceux qui n’ont pas eu la chance de pouvoir s’échapper de cette école redevenue prison. Une sorte de syndrome du survivant, je crois.

« C’est presque indécent. »

Mais je n'ai pas envie de salir tout ce bonheur pour autant. Cet entre deux devient étouffant, comme si au fond de moi je ressentais qu'il ne m'est pas possible de jouer sur les deux tableaux.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 193
Date d'inscription : 13/04/2018
Crédits : Lysz/ante mortem de bazz'; & gifs de tumblr
Double Compte : Connor



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t4299-warren-will-the-world-remember
MessageSujet: Re: Missing, Disparu sans laisser de trace - Ismaelle   Sam 15 Sep 2018 - 21:44

Qu’est-ce qu’il pouvait dire et ne pas dire ? Il ne pouvait pas se plaindre à cette femme… Par ce qu’au final il avait été bien mieux loti que beaucoup d’élèves à Poudlard, certes, il y avait eu le règne de des Supérieurs, mais en sang-pur et avec son nom de famille cela s’était bien mieux passé que beaucoup d’autres. Non, il ne pouvait pas se plaindre, surtout que sa situation n’était pas si catastrophique que cela, certes être marié de force ce n’était pas « cool », mais il y avait quand même pire dans la vie, surtout qu’il avait su que cela se terminerait probablement comme ça, ce n’était pas franchement une surprise, c’était juste une coutume totalement désuète. C’est ainsi qu’il avait préféré rester quand même assez large. Il n’avait pas envie d’en dire plus, ou plutôt il trouvait que cela ne servait à rien de se complaindre à quelqu’un qui ne le connaissait pas spécialement. Il avait juste envie de décompresser avec Enzo, même si parler à cette pimpante professeur –ex professeur- était toujours quelque chose d’appréciable. Elle avait de la conversation et avait toujours été intéressante ! Il comprit bien que sa réponse ne la satisfaisait pas entièrement avec son « certes », mais qu’est-ce qu’il pouvait ajouter ?! Rien qui ne fasse au final petit garçon un peu trop pourri-gâté. Mily n’était pas si affreuse après tout. En cherchant bien. Très bien même. Il essaya donc de détourner un peu la chose en lui demandant de ses nouvelles, à elle.

- C’est … une bonne question.
- Je sais, c’est un don chez moi !

Ne put-il pas s’empêcher de dire, un léger sourire aux lèvres ! Les bonnes questions, il les posait souvent, même si c’était souvent de façon ironique que l’on lui répondait cela ! Et elle eut un soupir, un haussement d’épaules, ce genre de comportement qui montrait clairement qu’elle n’était pas forcément à l’aise avec la question. Chacun son tour… mais c’était quand même fou comment une simple questions pouvait mettre autant d’interlocuteurs dans l’embarras… et soudain …

- Je vais me marier, je vis dans une maison absolument magnifique, dans un endroit merveilleux, avec l’homme que j’aime. Son fils est un ange, je continue de m’occuper de créatures, mon chien se porte à merveille, mes amis sont en bonne santé, de même que ma famille, moi aussi …

Génial, quelqu’un d’autre heureux en couple. Sérieusement …. Sérieusement il ne devrait pas être jaloux comme ça et se sentir heureux pour la femme qui le méritait largement, mais c’était dur. Il avait plus envie d’hurler « MAIS POUURQQUOOIII », qu’autre chose. Il inspira discrètement un bon coup. Ca en faisait au moins une qui profitait de la vie, c’était toujours mieux que rien, mais c’était quand même étrange qu’elle soit si sereine en sachant ce qu’elle avait laissé derrière elle. Lui, avait des remords d’avoir aidé Mily et pas plein d’autres jeunes pendant sa fuite, comment pouvait-elle avait sa conscience pour elle ? C’était stupéfiant. Il voulait avoir son secret, il était un peu curieux et lorsqu’elle reprit la parole pour dire que c’était presque indécent il haussa simplement les épaules et attendit quelques instants avant de répliquer :

-Chacun a le droit à son bonheur, je ne vois pas en quoi c’est indécent… C’est « juste » une vie de famille que vous avez ce n’est pas non plus quelque chose d’exceptionnel. Et il se rendit compte que cela pouvait êtyre mal interprêté, alors il reprit rapidement Enfin, c’est cool pour vous hein… mais je veux dire, ce n’est pas non plus un truc que… bah… en fait tout ce qui me vient fait super rabat-joie alors que ce n’était pas du tout le but. Mais en gros c’est cool, c’est la base donc c’est rien d’indécent. Quelques instants de silence avant qu’il souffle, réellement intéressé par la réponse Mais comment vous faites pour arriver à bien dormir à avoir encore cette… pêche après tout ça, par ce que je veux bien votre secret !

Allez partage, par ce lui lorsqu’il boit un peu trop pour oublier, il finit généralement un peu plus facilement dans le lit de Mily. Alors bon ce n’était pas forcément la solution la plus adéquate. S’il avait dit cela sans arrière-pensée, il ne pensait pas qu’elle pourrait être l’interpréter comme une sorte d’accusation. Par ce qu’au final, cela aurait très bien paraitre comme ça, une accusation déguisée sous une demande de conseils.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Missing, Disparu sans laisser de trace - Ismaelle   

Revenir en haut Aller en bas
 
Missing, Disparu sans laisser de trace - Ismaelle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Je ne pouvais pas partir comme ça...
» [Ruelles] Balade matinale sans Sebastian [PV: Ciel Phantomhive & Atsuka Lyako]
» Pas de tableau sans peinture
» T'as fini de me laisser sans nouvelles !
» Le palais Sans-souci en Danger

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Imperium™ :: Londres :: Sud de Londres-
Sauter vers: