AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Wildest Dreams [Elias]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Hiboux postés. : 163
Date d'inscription : 13/03/2018
Crédits : Cardle, Tumblr
Double Compte : Derek R., Lukas A. H., Cody Z. S., Alejandra G.



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t4248-adrianna-ribisi-benigni
MessageSujet: Wildest Dreams [Elias]   Mer 1 Aoû 2018 - 1:24

WILDEST DREAMS
Lundi le 5 octobre 2015, en début de soirée

(ft. Elias Fletcher)


C’était un magnifique après-midi. Le soleil était radieux et la température était idéale pour une petite balade improvisée ou alors pour simplement aller contempler le lac. C’était un peu difficile de pouvoir faire de telles activités avec la présence des Supérieurs qui semblaient avoir chaque petit racoin à l’œil, mais j’étais tout de même parvenue à me rendre jusqu’au pont suspendu sans problème. Je n’avais pas d’envie particulière en tête. J’avais simplement besoin d’un peu de calme et je me sentis aussitôt plus posée alors que j’observais la nature sous mes yeux. Je restai immobile durant plusieurs minutes et ce fut finalement un bruit qui capta mon attention.  Lorsque je relevai la tête, je constatai rapidement que je n’étais plus seule. Il s’avançait vers moi d’un pas tranquille, le sourire aux lèvres. Je souris à mon tour avant de marcher dans sa direction avec empressement. Je ne me souvenais plus si nous avions prévu cette rencontre ou pas, mais quoi qu’il en soit, j’étais plus qu’heureuse de sa présence. J’aurais pu me méfier de lui étant donné son statut proclamé, mais au contraire : je me sentais encore plus en sécurité maintenant qu’il était là. J’accélérai mes mouvements jusqu’à me mettre à courir afin de raccourcir le plus rapidement possible la distance entre nous. Sans prévenir, je sautai dans ses bras et il m’attrapa comme s’il avait déjà prévu le coup. Nous commençâmes à nous embrasser et je m’accrochai désespérément à lui comme si j’avais peur qu’il s’évapore comme les autres fois. Je n’arrivais tout simplement pas à me défaire de ses lèvres et c’est bien lui qui rompit le baiser pour commencer à me lécher le visage. Surprise, je me laissai faire en rigolant. Sa langue léchait ma joue sans ménagement et c’était rugueux.
Tellement rugueux que…

J’ouvris les yeux avec difficulté pour voir le visage de Monsieur Muffin en très gros plan.

- Huuuuuum nah… Arrête c’te plaît…

Je repoussai d’un geste mon chat d’un geste de la main avant d’essuyer ma joue. Le décor quasi féerique dans lequel je me trouvais à peine quelques secondes plus tôt avait complètement disparu. J’étais de nouveau dans mon lit complètement seule mis à part pour Monsieur Muffin qui s’était réfugié près de mes pieds.

Connor Tveit avait lui aussi disparu.
Prise d’un puissant sentiment de honte, je retirai l’oreiller sur lequel ma tête était posée avant de me le foutre en plein visage et d’y mettre un peu de pression. Bordel, mais il se passait quoi avec moi ?!

Le lundi poursuivit son cours et j’assistai à toutes mes classes d’une manière absente. À chaque fois que je voyais Connor au loin, je prenais bien soin de l’éviter, changeant aussitôt de trajectoire avec le rouge qui me montait aux joues. Le même sentiment de honte continuait de m’envahir comme si je savais que mon comportement était complètement débile, mais surtout injustifié. Depuis quand étais-je gênée de voir le Serdaigle ? Depuis que j’avais commencé à faire ce même rêve toutes les nuits ou bien depuis notre dernière discussion dans les gradins ?

Je n’étais pas folle. Ça non.

Au repas du soir, je m’assis devant mon assiette remplie de nourriture sans grand appétit. Un coup d’œil en direction de la table des Poufsouffles m’apprit qu’Elias était là, profitant de son souper en solitaire. Sans vraiment réfléchir, j’attrapai mes trucs avant d’aller m’asseoir directement en face de lui.

- Salut Elias ! Alors tu as passé une belle journée ?

Je ne lui laissai même pas le temps de répondre que j’enchaînai déjà.

- Au fait… Je ne t’ai jamais remercié l’autre fois pour m’avoir conduite à l’infirmerie. Heureusement que tu étais là parce qu’il aurait fallu que je me déplace seule, je pense… Dis euh… J’avais un comportement bizarre quand tu m’as vu cette fois-là, non ?

Je n’étais pas folle. Oh que non !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 130
Date d'inscription : 28/06/2018
Crédits : gif tumblr



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/
MessageSujet: Re: Wildest Dreams [Elias]   Dim 5 Aoû 2018 - 8:40

Lundi le 5 octobre 2015, en début de soirée

Les jours avançaient et se ressemblaient au final un peu tous, malgré le retour des Supérieurs il avait retrouvé une bonne routine : routine, devoirs, ne pas faire de vagues faire son travail de préfet et ses moments de libres il les passait avec quelqu’uns de ses amis. Le premier jour de la semaine touchait déjà à sa fin et il ne voyait pas franchement le temps penser. Il avait essayé d’arriver tôt à la Grande Table de façon à éviter le brouahah ambiant qu’il y avait bien souvent lorsqu’il y avait trop de monde qui papotait, même doucement. Il sentait un mal de crâne se pointait et préférait donc profiter d’un moment de calme et pourquoi pas d’aller se coucher un peu plus tôt que d’habitude : il n’avait rien de prévu, pas de rondes ou autres, alors autant ne pas se gêner pour se reposer. Alors qu’il en était à la fin de son repas, qu’il commençait son dessert, seul, une voix derrière lui l’interpella et il vit bientôt Adrianna dans son champ de vision. Il lui fit un petit sourire tandis qu’elle avait repris la parole, ne le laissant pas répondre à la première question posée. Et ce qu’elle lui dit, lui fit froncer les sourcils, il hésitait même un peu sur la réponse par ce qu’il n’était pas certain d’avoir une réelle réponse… Il était plus dans le « oui tu étais bizarre »…. Mais est-ce qu’avoir un comportement pseudo-amoureux était réellement quelque chose de bizarre, même si c’était envers Tveit ? Il y a des choses que l’on ne contrôle pas, c’est certain ! Il finit s bouchée rapidement en essayant de ne pas s’étrangler :

- Plutôt bien écoute, et toi ? Il laissa encore passer quelques secondes histoire de pouvoir mieux répondre à la question posée, sans… disons en faisant le moins d’erreur possible, en étant le plus diplomate possible. Pas de souci, c’était bien normal et… qu’est-ce que tu appelles « comportement bizarre » ? Tu semblais un peu désorientée et… pendant le trajet tu as beaucoup parlé de Connor, donc je ne sais pas trop si c’est bizarre ou toi ou pas… Tout dépend du point de vue vers lequel on se place, je ne t’avais jamais vu comme ça, tu semblais en boucle sur Connor comme… comme si t’avais eu un coup de foudre, ou que tu étais amoureuse ; alors si tu l’es réellement ton comportement n’est pas bizarre, si tu ne l’es pas, oui, là ça serait étrange.

Il espérait qu’elle comprendrait qu’il ne pouvait pas être plus diplomate que cela et que c’était difficile de réellement répondre sans connaître ses sentiments pour le garçon, d’ailleurs, il ne comptait pas lui demander si du coup elle avait étrange ou pas… Elle pourrait bien lui en parler si elle le souhaitait et sinon, tant pis, c’était à elle de voir. Il se passa une main dans les cheveux et reprit finalement assez rapidement la parole :

- Par contre, toi, qu’est-ce que tu te rappelles exactement de la journée ? Il m’a dit que tu avais reçu un coup sur la tête et compagnie, tu n’as pas eu de trou de mémoire ? Sinon … sinon, il faudrait peut-être retourner à l’infirmerie, ça serait probablement moins anodin que l’on pourrait le penser.

Si elle se rappelait de tout pourquoi lui demander ? A moins qu’elle était dans un état plus ou moins saoul, où on se rappelle vaguement des évènements mais pas assez pour savoir si on a fait des choses étranges ou pas. Le temps qu’elle réponde et vu qu’il avait toujours un peu faim, il reprit une bouchée de son gâteau.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 163
Date d'inscription : 13/03/2018
Crédits : Cardle, Tumblr
Double Compte : Derek R., Lukas A. H., Cody Z. S., Alejandra G.



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t4248-adrianna-ribisi-benigni
MessageSujet: Re: Wildest Dreams [Elias]   Mar 7 Aoû 2018 - 2:13

Il se passait un truc pas net. Je sentais l’anguille sous la roche depuis quelques jours déjà, mais j’avais quand même besoin d’avoir une certaine confirmation avant de m’enflammer encore plus dans le sujet. Parce que sérieusement, ce truc commençait à me hanter. Tellement que ça empiétait sur mes rêves. Ce n’était pas forcément désagréable, mais ce n’était pas forcément souhaitable non plus. J’aurais eu moins honte de rêver à propos de Derek Ryans même si son cas restait discutable. Ah merde, dans quoi m’étais-je embarqué ?!

J’avais littéralement imposé ma présence à Elias. Mine de rien, je sentais qu’il était le seul qui pouvait peut-être éclaircir un peu les choses pour moi. Il avait été le seul être présent à me voir dans cet état second (et flippant) et puisqu’il me connaissait quand même bien, peut-être serait-il en mesure de répondre à certaines de mes questions. Pour être honnête, je me sentais un peu coupable de venir le déranger dans sa tranquillité et son repas, mais mon besoin était urgent. À la limite du vital.

Je ne pouvais quand même pas être…
J’avais envie de me vomir dans la bouche.

- Plutôt bien écoute, et toi ?

Pauvre lui. Je n’avais même pas eu le temps de le laisser répondre que j’avais déjà enchaîné mon dégueulis de mots. Heureusement qu’il était patient…

- Ça peut aller…

J’étais tellement sur les nerfs que mes pieds ne cessaient de bouger en dessous de la table comme si j’étais en train de jouer de mon instrument fétiche. Sans avoir les pédales bien sûr, sinon bonjour la cacophonie.

- Pas de souci, c’était bien normal et… qu’est-ce que tu appelles « comportement bizarre » ? Tu semblais un peu désorientée et… pendant le trajet tu as beaucoup parlé de Connor, donc je ne sais pas trop si c’est bizarre ou toi ou pas… Tout dépend du point de vue vers lequel on se place, je ne t’avais jamais vu comme ça, tu semblais en boucle sur Connor comme… comme si t’avais eu un coup de foudre, ou que tu étais amoureuse ; alors si tu l’es réellement ton comportement n’est pas bizarre, si tu ne l’es pas, oui, là ça serait étrange.

Je m’empêchai de me cacher le visage alors qu’il avait dit le prénom maudit. Bon j’exagère, je sais. Mais je sentais déjà mes joues s’empourprer et ça ne me faisait pas plaisir du tout. Il touchait cependant une corde sensible : coup de foudre. Alors non je n’étais pas folle.

- Par contre, toi, qu’est-ce que tu te rappelles exactement de la journée ? Il m’a dit que tu avais reçu un coup sur la tête et compagnie, tu n’as pas eu de trou de mémoire ? Sinon … sinon, il faudrait peut-être retourner à l’infirmerie, ça serait probablement moins anodin que l’on pourrait le penser.

Ah si seulement…

- Je me souviens d’absolument tout ce jour-là. Je suis allée dans les gradins pour réviser, les autres sont arrivés pour faire une pratique, j’ai reçu un truc par la tête… Je suis pas mal certaine que c’était un cognard et après je me suis évanouie. Quand j’ai repris mes esprits, Connor était avec moi. C’est même lui qui m’a réveillé. J’ai eu quelques élancements à la tête depuis, mais c’est tout à fait normal selon l’infirmier. Ma mémoire n’est pas affectée, j’ai juste… Une bosse quelque part sur ma tête.

Le simple fait d’en parler me faisait un peu mal d’ailleurs. Mais osef. Je n’étais pas là pour me lamenter sur mon sort.

- Je n’arrête pas de penser au moment où j’étais seule avec Connor… Ça faisait quand même quelques minutes que j’étais avec lui quand tu es arrivé et je te ju-re que je n’apprécie pas ce mec. Il me sort par les yeux lui et son intelligence tellement infaillible. Mais il s’est passé un truc…

Je pris une bonne inspiration avant de me pencher légèrement au-dessus de la table. Je souhaitais que notre conversation reste la plus discrète et secrète que possible. Je fis également exprès de baisser ma voix d’un ton.

- J’ai dit des trucs pas possibles… Je me suis vanté à lui ! Moi ! Me vanter ! Tu m’as déjà vu me lancer des fleurs ?! J’agissais comme une vraie dinde devant une pop star ! Rien qu’à y penser, j’ai tellement honte !!

Je me placardai une main contre ma joue déjà bien chaude comme si je souhaitais m’enterrer sous elle. La honte m’envahissait une fois de plus même si je savais qu’Elias n’était pas du genre à me juger.

- Quand j’ai le béguin pour un mec, j’ai du mal à lui parler tellement que je suis gênée ! Mais là c’était différent… Tellement soudain et tellement… Pas naturel… Tu sais au départ moi aussi je me suis dit que c’était dû au coup que j’ai reçu sur la tête… Mais plus j’y pense et plus…

Je baissai ma voix encore plus.

- Plus je pense que Connor Tveit m’a donné un philtre d’amour.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 130
Date d'inscription : 28/06/2018
Crédits : gif tumblr



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/
MessageSujet: Re: Wildest Dreams [Elias]   Mer 8 Aoû 2018 - 18:40

Pourquoi est-ce qu’il sentait que cette conversation allait être étrange ? Il avait un peu de mal à comprendre réellement la situation vu que son amie ne lui en disait pas trop. Il essaya donc d’en savoir un peu plus, mais il savait qu’il devait faire attention à toutes ses expressions histoire de ne pas la brusquer. Cela ne posait pas spécialement trop de souci étant qu’il était généralement assez diplomate. Il se passa une main dans les cheveux tandis qu’elle reprenait enfin la parole

- Je me souviens d’absolument tout ce jour-là. Je suis allée dans les gradins pour réviser, les autres sont arrivés pour faire une pratique, j’ai reçu un truc par la tête… Je suis pas mal certaine que c’était un cognard et après je me suis évanouie. Quand j’ai repris mes esprits, Connor était avec moi. C’est même lui qui m’a réveillé. J’ai eu quelques élancements à la tête depuis, mais c’est tout à fait normal selon l’infirmier. Ma mémoire n’est pas affectée, j’ai juste… Une bosse quelque part sur ma tête.

D’accord, au final cela ne l’aidait pas franchement trop car il ne savait pas quoi prendre en compte. Si elle n’avait rien oublié, c’est qu’elle avait été assez lucide… Il essaya de réfléchir, du coup le coup sur la tête l’avait peut-être juste un peu déboussolé, c’était quelque chose de plausible, non ?

- Je n’arrête pas de penser au moment où j’étais seule avec Connor… Ça faisait quand même quelques minutes que j’étais avec lui quand tu es arrivé et je te ju-re que je n’apprécie pas ce mec. Il me sort par les yeux lui et son intelligence tellement infaillible. Mais il s’est passé un truc…
- Je te crois, je te crois. Je comprends même totalement ton point de vue. Je voulais juste m’en assurer histoire de te donner un point de plus le plus objectif possible. Raconte-moi un peu plus en détails, s’il te plait.
- J’ai dit des trucs pas possibles… Je me suis vanté à lui ! Moi ! Me vanter ! Tu m’as déjà vu me lancer des fleurs ?! J’agissais comme une vraie dinde devant une pop star ! Rien qu’à y penser, j’ai tellement honte !!
- Tu avais pris un coup sur la tête, c’pas non plus anodin. souffla-t-il doucement tandis qu’elle reprenait déjà la parole, ou peut-être continuait juste sur sa lancée.
- Quand j’ai le béguin pour un mec, j’ai du mal à lui parler tellement que je suis gênée ! Mais là c’était différent… Tellement soudain et tellement… Pas naturel… Tu sais au départ moi aussi je me suis dit que c’était dû au coup que j’ai reçu sur la tête… Mais plus j’y pense et plus… Plus je pense que Connor Tveit m’a donné un philtre d’amour.

Il fallait bien avouer que cette « révélation » laissa le « jaune » totalement perplexe. Il fronça un peu les sourcils en se demandant qu’est-ce qui la poussait à croire ça, certes, vu son comportement il y avait des raisons, mais quand même … Il se gratta un peu la joie, laissant passer encore quelques dizaines de silence, le temps de réflexion avant de finalement reprendre

- Pourquoi est-ce qu’il aurait fait ça Adrianna ? Suivant comment tu te comportais cela aurait pu lu porter plus préjudice qu’autre chose, et il n’est pas con… tu l’as dit, il se serait débrouillé pour continuer à te le donner son philtre histoire que cela ne paraisse pas suspect…. Par ce que là, regarde, direct tu l’incrimines, il me semble plus manipulateur que ça personnellement. Après, je peux aussi me tromper, l’amour rend parfois aveugle et con, il était peut-être juste désemparé. Mais du coup, qu’est-ce qu’il t’aurait donné pour que tu le prennes le philtre ?
Il se tut quelques instants et ne reprit finalement pas la parole, il était dubitatif par ce qu’elle venait de lui dire. Peut-être que c’était du philtre d’amour, mais il était certain que sournois comme était Tveit, il n’aurait pas rendu la chose si évidente, surtout, il ne se serait pas amusé à ça avec le retour des Supérieurs. Alors, peut-être que si elle se rappelait de quelque chose de plus, ils pourraient y voir plus clair. Finalement… il souffla doucement :

- Au pire confronte-le, demande-lui… Je t’aurais bien de lui donner un Veritaserum, mais je ne crois pas que ce soit une si bonne idée que cela…


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 163
Date d'inscription : 13/03/2018
Crédits : Cardle, Tumblr
Double Compte : Derek R., Lukas A. H., Cody Z. S., Alejandra G.



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t4248-adrianna-ribisi-benigni
MessageSujet: Re: Wildest Dreams [Elias]   Mar 14 Aoû 2018 - 2:25

Pour être franche, j’appréhendais un peu la réaction d’Elias. J’avais un peu l’impression d’être envahissante et surtout d’être incohérente, mais je me sentais tellement dans l’urgence que je n’étais pas parvenue à faire autrement. Les mots étaient sortis de ma bouche avant même que je ne les calcule, avant même que je réfléchisse à la formulation. Tout au long de mon monologue il m’avait semblait être patient malgré ses différentes expressions qui semblaient indiquer qu’il réfléchissait à la situation de son côté. J’avais réellement envie de savoir ce qu’il pensait de tout ça parce que franchement je m’y perdais un peu moi-même.

- Je te crois, je te crois. Je comprends même totalement ton point de vue. Je voulais juste m’en assurer histoire de te donner un point de plus le plus objectif possible. Raconte-moi un peu plus en détails, s’il te plait.

C’était quand même sympa de sa part de s’inquiéter son mon état de santé. Je reconnaissais que le coup que j’avais reçu à la tête n’était pas anodin et que j’avais pris la bonne décision en acceptant de me laisser porter à l’infirmerie. Si j’avais tardé pour ma cheville blessée, je savais pertinemment que les blessures au crâne n’étaient pas à prendre à la légère. Je me demandais si cet incident jouait un rôle dans mon comportement, mais je savais que quoi qu’il en soit, ce n’était pas le seul facteur. Enfin bref, je donnai plus de détails à Elias en ce qui concernait comment s’était déroulé mon étrange interaction avec Connor. Après toutes ces révélations, mon camarade resta silencieux durant quelques instants, comme s’il mijotait tout ce que je venais de dire. Mes pieds ne cessaient de se dandiner sous la table tandis que mon regard ne se détachait pas de son expression. J’étais presque pendue à ses lèvres alors que j’attendais encore une réaction de sa part.

- Pourquoi est-ce qu’il aurait fait ça Adrianna ? Suivant comment tu te comportais cela aurait pu lu porter plus préjudice qu’autre chose, et il n’est pas con… tu l’as dit, il se serait débrouillé pour continuer à te le donner son philtre histoire que cela ne paraisse pas suspect…. Par ce que là, regarde, direct tu l’incrimines, il me semble plus manipulateur que ça personnellement. Après, je peux aussi me tromper, l’amour rend parfois aveugle et con, il était peut-être juste désemparé. Mais du coup, qu’est-ce qu’il t’aurait donné pour que tu le prennes le philtre ?

Connor ? Manipulateur ?
Je ne l’avais jamais perçu sous cet angle. C’était peut-être parce qu’il avait toujours été direct avec moi. Il était vrai par contre que contrairement à moi, le mec réfléchissait avant de parler ou d’agir. Même si ses paroles étaient le plus souvent blessantes. Me donner un philtre comme ça en plein public aurait effectivement pu l’exposer, mais peut-être qu’il avait tout orchestré de son côté.
Et si… Merde non je ne veux pas penser à ça.

- Au pire confronte-le, demande-lui… Je t’aurais bien de lui donner un Veritaserum, mais je ne crois pas que ce soit une si bonne idée que cela…

Je rougis aussitôt qu’il prononça la première phrase. Et si ma tête eut envie de se secouer violemment de gauche à droite en signe de négation, je restai bien immobile sur mon siège.

- Ce serait sans doute la meilleure idée… Le confronter. Pour le veritaserum ce n’est pas une mauvaise idée non plus, mais il risque de m’en vouloir… Et même moi je ne voudrais pas le brimer dans son intimité si tu vois ce que je veux dire… Lui demander franchement reste la meilleure option, mais pour l’instant je… J’ai du mal à le regarder.

Parce que…
Non. Non et non. Ne pense pas à ça.

- Et je m’excuse. Je suis tellement nerveuse que j’ai oublié de te mentionner comment j’aurais reçu le philtre… Comme je t’ai dit, le coup m’a mis complètement K.O. et c’est Connor qui m’a réveillé en me versant le contenu de sa bouteille d’eau sur le visage. La première chose qui m’a frappé quand j’ai repris connaissance c’était l’odeur de lilas… Une odeur tellement puissante que j’étais certaine qu’on m’avait balancé une bouteille de parfum au visage. Mais je t’assure que c’était de l’eau. Et… Le lilas est ma senteur préférée parmi toutes. Quand j’ai ouvert les yeux, Connor était là et je me suis sentie… J’sais pas, j’ai juste complètement dérapé. Il était tellement sublime ! Enfin j’veux dire… Le mec n’est pas moche, loin de là, c’est surtout sa personnalité de merde qui l’enlaidit, mais là il était le plus beau mec que j’avais jamais vu en plus de tout le reste.

Je baissai les yeux vers le gâteau d’Elias tandis que la honte m’envahissait une fois de plus. Je me sentais réellement maudite de « craquer » aussi facilement pour un enculé de première. C’était comme si je le faisais exprès alors qu’en réalité je n’avais rien demandé.

- Et… Je me demande si… S’il n’était pas celui qui a organisé tout ça… C’est peut-être lui qui m’a envoyé le cognard exprès par la tête pour mieux me donner le philtre par la suite… Comme tu as dit, ce serait le mettre dans une position délicate, mais après… Peut-être qu’il espère attirer le malheur sur moi… Ou sur lui… Ou peut-être qu’il est réellement sous le charme… Franchement je ne sais pas quoi en penser.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 130
Date d'inscription : 28/06/2018
Crédits : gif tumblr



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/
MessageSujet: Re: Wildest Dreams [Elias]   Sam 18 Aoû 2018 - 11:05

Il essayait de comprendre un peu cette situation mais c’était quand même un peu étrange, il avait besoin de plus de détails histoire de mieux comprendre toute la situation, et surtout… surtout, il avait du mal à comprendre pourquoi elle l’accusait d’avoir mis un filtre d’amour quelque part et qu’il lui ait donné, c’était si peu raffiné… si… presque prévisible vu comme elle lui avait raconté. La seule chose pour laquelle il était à peu près certain d’avoir raison, c’était que Tveit soit manipulateur à ses heures perdues et comme il était en plus réfléchi. Un combo qui ne laissait pas place à cette mascarade ; mais il pouvait se tromper après tout il ne le connaissait pas non plus spécialement. Il lui proposa de le confronter, ça serait la meilleure façon d’y voir plus clair… mais son immobilité laissait présager qu’elle n’était pas spécialement d’accord avec ça.

- Ce serait sans doute la meilleure idée… Le confronter. Pour le veritaserum ce n’est pas une mauvaise idée non plus, mais il risque de m’en vouloir… Et même moi je ne voudrais pas le brimer dans son intimité si tu vois ce que je veux dire… Lui demander franchement reste la meilleure option, mais pour l’instant je… J’ai du mal à le regarder.

Oui, effectivement vu comme ça… elle avait pas tort, mais ça semblait compliqué pour la jeune femme. Il se passa une main dans les cheveux en soupirant, il ne savait pas comment l’aider plus, et puis questions sentiments il n’était pas franchement le plus doué non plus, il suffisait de voir où ça l’avait mené avec Caitlyn… alors qu’il l’aimait toujours et qu’elle lui manquait atrocement. Adrianna avait finalement reprit la parole en parlant cette fois de la bouteille d’eau sur le visage. Il haussa un sourcil perplexe, pour lui, elle avait donné elle-même la réponse qu’elle attendait : il n’y était pas forcément pour quelque chose. Et vu comme elle s’était sentie, eh bien, c’était effectivement probablement un filtre d’amour, il n’y avait quasi pas de doutes à avoir.

- Je ne suis pas franchement expert là-dedans, mais comment aurait-il pu prévoir que tu serais là, que tu recevrais le cognard dans la tête au point de t’assommer ? Tu crois qu’il se trimballe avec son philtre sur lui ? Non, ça me parait improbable, je pense plutôt que c’était d’ores et déjà dans sa bouteille, sauf qu’au lieu de la boire, elle t’a été destinée. Il se tut quelques instants avant de continuer Je trouve ça plus logique il suffit de mettre le philtre dans la bouteille qu’il a avec lui pendant des entrainements et le tour est joué. Il haussa un peu les épaules Après, je peux me tromper Adri, peut-être qu’il avait tout manigancé, mais à vrai dire j’en doute sincèrement… Par contre je suis à peu près certain que c’était effectivement u philtre d’amour vu ce que tu as décrit.

Il ne fit aucun commentaire sur la beauté de Connor par ce qu’au final il n’était pas bien placé pour juger ce genre de chose… mais il retenait en tout cas que même s’il avait un caractère de merde, elle ne le trouvait pas moche, et le pas moche sonnait plus comme « beau ». Bon, maintenant il allait devoir dire encore autre chose, mais il ne savait pas quoi exactement.

- Tu comptes faire quoi ? Tu ne peux pas rester sans être sûre… enfin peut-être que si. Après, qu’est-ce que tu lui dirais, je peux peut-être essayer de… de t’entrainer en quelque sorte ? Qu’est-ce que tu en penses ? Ceci dit, vouloir lui parler et l’accuser alors que ce n’est probablement pas lui, connaissant le bougre, ce n’est pas forcément une bonne idée non plus. Il va te prendre pour une folle…

Bref, autrement dit, c’était franchement la merde.



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Wildest Dreams [Elias]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Wildest Dreams [Elias]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Patrick Elias...
» BE CAREFUL ▬ Declan & Elias & Aubépine & Kathaleen
» Live your dreams
» DB Dreams !
» Flavia Albina ¤ Real things in the darkness seem no realer than dreams...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Imperium™ :: Poudlard & ses alentours :: Hogwarts' Inside :: Rez-de-Chaussée. :: ─ Grande salle-
Sauter vers: