AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Secrets and Revelations [James and Derek]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Hiboux postés. : 226
Date d'inscription : 15/04/2018
Crédits : Sil et Tumblr
Double Compte : Derek R., Lukas A. H., Adrianna R.-B., Alejandra G.



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t4316-cody-z-stryker
MessageSujet: Secrets and Revelations [James and Derek]   Mer 18 Juil 2018 - 0:52

SECRETS AND REVELATIONS
Jeudi le 1er octobre 2015, en soirée

(ft. James L. Holt and Derek Ryans)



En à peine un mois, je trouvais que j’avais fait un travail remarquable. Non seulement j’étais parvenu à garder mes entraînements de Quidditch constant, mais je m’étais également surpassé lors de mes transformations personnelles. Si je continuais à être aussi assidu en ce qui concernait mon animagi, j’allais peut-être être capable de me promener sous cette forme au courant de l’année prochaine. Je ne me mettais pas de pression, mais je commençais à avoir hâte de pouvoir me servir de mon don pour lequel j’avais tant travaillé. En attendant, j’avais également travaillé sur quelque chose qui me tenait à cœur : mes relations. Si j’avais dû propager des messages durant l’année dernière, j’étais désormais libéré de cette tâche et je pouvais donc me consacrer à mes relations personnelles. Je n’avais pas perdu trop de temps en faisant la connaissance de deux individus : Yassen et Ethan. Des êtres extrêmement fascinants. Le premier semblait vouloir se convaincre de quelqu’un qu’il n’était pas et c’était loin d’être tombé dans l’oreille d’un sourd. Quant au deuxième, c’était sans aucun doute la personne qui avait le moins de confiance en elle. Facilement manipulable, Ethan n’avait vu que du feu lors de nos leçons improvisées de balai. Je ne comptais pas m’arrêter là : il serait une délicieuse victime.

J’avais également fait une farce à Connor. Blague dont il ne s’était jamais aperçu. Il aurait pu boire le filtre que j’avais versé dans sa bouteille à son insu et tomber amoureux de moi pour un court laps de temps, mais il avait plutôt donné le liquide à une née-moldue ce qui était encore beaucoup mieux que ce que je m’étais imaginé. J’ignorais les détails de la suite des événements, mais je les avais aperçus dans les gradins discuter et son sourire à elle ne mentait pas : elle était sous le charme complet. S’en était assez pour que je puisse au moins jouer sur une petite rumeur.

Adieu Connor.
Adieu Yassen.

En tant que bon informateur, je me devais de transmettre les nouvelles que je connaissais. C’est pourquoi j’étais à la recherche de celui à qui je devais divulguer mes informations. Après avoir terminé mes devoirs de la journée, je m’engouffrai sans plus attendre dans les cachots. J’ignorais où je pouvais le trouver puisqu’il ne possédait pas de bureau à lui, mais je me doutais qu’il ne devait pas être bien loin. Je commençai à arpenter les corridors vides des cachots. Ce manque de vie était particulièrement étonnant, mais je ne m’en formalisai pas. Peut-être qu’ils avaient décidé de garder leurs victimes ailleurs dans le château. Je continuai mon chemin à travers les différentes cellules ouvertes et désertes lorsque je le rencontrai finalement au détour d’un couloir. Je n’allais pas lui demander ce qu’il faisait là.

- J’ai de nouvelles informations à offrir. Concernant deux individus. Tous les deux des étudiants.

J’aimais bien garder une aura de mystère. J’ignorais si je pouvais lui divulguer le tout en toute sécurité ici ou s’il préférait que l’on aille ailleurs pour mieux discuter.

- On discute ici ou on va ailleurs ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 809
Date d'inscription : 18/05/2014
Crédits : Nalex
Double Compte : Kezabel, Charleen, Mateo, William, Ora, Leiv, Dimitri & Leni



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t2742-james-l-holt-o-you-can-run-but
MessageSujet: Re: Secrets and Revelations [James and Derek]   Ven 27 Juil 2018 - 19:14

Secrets and revelations
Cody, Derek & James


■ Jeudi 1er Octobre  ▬ Soirée ■

Il y a des avantages et des inconvénients. Comme pouvoir sortir au nez et à la barbe de tous mais en contrepartie devoir conserver ce visage hypocrite qui, depuis le début, les mène en bateau. Le Saint James en qui nous pouvons avoir cette confiance aveugle que certains lui donne déjà de bon cœur. Et il doit bien l’admettre, Holt aimerait s’en détacher. Pas qu’il n’apprécie pas de jouer les doubles visages face à ses ignares mais il a besoin, lui aussi, de laisser exprimer son désir de destruction. Il est plus homme silencieux qu’homme d’action mais la violence lui démange parfois les phalanges et il lui arrive de se demander si de maltraiter un ou une élève dans le dos de tous, pourrait passer inaperçu.
En soit, oui. Mais est-ce une bonne idée ? Non.

Et c’est peut-être pour ces mêmes raisons qu’il flirte dans les cachots avec les ombres, les chaînes suspendues. En effleure le métal, s’en saisit brusquement en imaginant tout ce qu’il aurait pu faire subir à ceux qui se sont échappés de cette école. Il n’en éprouve pourtant aucune colère. L’ambition de James ne se limite pas à Poudlard, bien au contraire. Et pour lui, la reprise est déjà un petit succès. Mais à l’extérieur, il y a encore tant à faire qu’il serait stupide de s’apitoyer de la fuite de quelques élèves inutiles.
En le voyant errer ainsi dans les salles murées, personne ne pourrait se douter que la veille il se trouvait dans les bras de la femme qu’il aime, qu’il a épousé et qui ne tardera pas à accoucher de jumeaux. Au fin fond d’une France tranquille, dans une maison entourée de verger, de pommier, tout ce que Phaedre souhaitait pour mener une vie recluse, en paix. James n’a pas lutté contre cela, tout ce qu’elle veut, elle l’aura et pour être honnête, le fait qu’elle veuille à ce point se couper du monde extérieur l’arrangerait presque. Il ne compte pas lui dire sa véritable nature pour le moment, préférant attendre encore quelques mois, idéalement quelques années, que la graine soit bien implantée pour qu’elle ne puisse plus se défaire. Il l’aime, ça n’est ni un mensonge, ni un jeu mais il est aussi lucide quant à la réaction de sa femme lorsqu’elle apprendra que depuis le début, il jouait un double rôle même s’il a toujours été sincère envers elle.

James arpente encore les couloirs des cachots avant de s’arrêter dans l’un d’entre eux et d’un geste de baguette, y faire naitre et voler quelques bougies qui illumine l’ensemble de l’espace. Ainsi il peut voir les griffures sur les murs épais, les tâches de sang qui n’ont pas été effacées ainsi que les récentes, traces de la dernière bataille. Holt esquisse un sourire. S’il y a une chose que l’on ne peut enlever aux habitants de cette école, c’est qu’ils sont de véritables battants, luttant pour leur liberté et leur survie jusqu’au bout.
Des pas se font entendre dans le couloir et James garde sa baguette au creux de la main. Qui que ce soit, il pourra facilement donner l’illusion qu’il est venu ici dans l’unique but de trouver du silence et du repos, aussi glauque soit cet endroit.

A sa plus grande surprise, c’est Cody, cet espion recruté l’année dernière, qui vient à lui. Pas une salutation, rien. Ce jeune homme n’est pas du genre à s’embarrasser d’inutilité.

- J’ai de nouvelles informations à offrir. Concernant deux individus. Tous les deux des étudiants.

James ne dit rien, le transperce de son regard glaçant, attendant patiemment de voir si le jeune homme voulait jouer de ce mystère ou non bien qu’il n’ait pas la patience de jouer au chat et à la souris.

- On discute ici ou on va ailleurs ?

Un geste de baguette de la part de James et la porte se ferme derrière le jeune élève dans un grincement effrayant à vous coller des frissons le long des bras. Le lourd battant de bois humide se ferme, le verrou enclanché. Ils était tous les deux coincés ici, sous ses commandes.

- Ici.

Un dernier coup de baguette et Holt insonorise la pièce. De quoi ne pas ébruité leur voix et d’avoir une marge de manœuvre si jamais quelqu’un venait à s’aventurer par ici.

- Des informations à propos de qui ? Je t’écoute.

Voix ferme, dénuée de toute émotions, James plante de nouveau son regard acerbe sur le jeune homme.
code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 226
Date d'inscription : 15/04/2018
Crédits : Sil et Tumblr
Double Compte : Derek R., Lukas A. H., Adrianna R.-B., Alejandra G.



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t4316-cody-z-stryker
MessageSujet: Re: Secrets and Revelations [James and Derek]   Mar 31 Juil 2018 - 1:12

Bien que Ruby était loin de moi, cette année scolaire était beaucoup plus prometteuse que la précédente que j’avais vécu à Poudlard. Avec les Supérieurs de retour, je ne pouvais m’empêcher de sentir une aura de puissance m’envahir à quelques occasions. Le simple fait d’avoir joué dans le dos des autres dans le but d’aller les dénoncer par la suite était un véritable plaisir pour ma personne. Peut-être que ces actions finiraient par jouer contre moi, mais c’était le moindre de mes soucis. J’avais déjà été pris la main dans le sac autrefois et j’avais réussi à m’en sortir sans trop de problèmes. J’avais été renvoyé d’une école sans la moindre punition. Quitter les Supérieurs s’avérait plus risquer, mais j’allais ravisé au moment opportun. Pour le moment j’allais simplement faire mon boulot d’informateur comme un gentil petit garçon bien élevé.

Je trouvai l’homme que je cherchais sans trop de problèmes. Il était celui que je cherchais, car c’était spécifiquement à lui que je devais remettre mes informations, peu importe la nature. Je n’avais jamais failli à la tâche jusqu’à présent et je ne comptais pas le faire. Je ne m’attendais pas à ce qu’il ait grande réaction lorsque j’allais mentionner les faits divers à propos de Connor et Yassen et honnêtement ça ne me dérangeait pas. Je reconnaissais déjà la froideur dans ses traits et j’eus presque l’impression que j’étais en train de le déranger dans sa contemplation de chaînes. Il ne tarda pas à s’activer lorsque je lui demandai s’il voulait converser ici ou ailleurs. D’un simple coup de baguette de sa part, la porte se referma dans un grincement infernal derrière moi. Je ne bronchai pas face à cet enfermement tandis que j’entendis le battant et le verrou s’enclencher d’eux-mêmes. Il pouvait me tuer ici s’il le souhaitait sans que personne ne le découvre et pourtant, je n’eus pas une once de peur dans mon regard.

Ça me prenait beaucoup plus que ça.

- Ici.

Il donna un autre coup de baguette dans les airs et je me doutai que c’était pour insonoriser le lieu.

- Des informations à propos de qui ? Je t’écoute.

Sa voix ferme et son regard sérieux pourraient à eux seuls faire flancher n’importe qui. Pourtant, je ressentais une certaine excitation au fond de moi alors que je m’apprêtais à dévoiler des choses assez importantes. Mon cœur palpitait déjà d’extase.

- La première information concerne Yassen Hardwick. Il a déjà fait partie de nos rangs l’an dernier et à la suite d’un événement qui est survenu l’année dernière, si je ne m’abuse, il a décidé de ne plus être des nôtres. Pourtant, Yassen continue de prétendre qu’il fait partie des Supérieurs, mais je peux assurer que ce n’est pas le cas.

Je marquai une courte pause, réfléchissant à si je devais raconter l’incident du bureau ou pas. Si je le mentionnais, je pouvais me placer en danger, mais si je n’en disais rien je n’avais pas de preuves réelles contre lui hormis ma parole. Je n’oubliais pas que j’avais également menti à Yassen, lui faisant croire que je n’étais pas un Supérieur. Je pourrais cependant rectifier le tout et lui balancer une oubliette si c’était nécessaire. Après tout ce n’était pas la première fois que j’allais le faire.

- Je l’ai surpris en train de saccager un bureau de Supérieur au deuxième étage de l’école vers le 10 septembre. Il ne sait pas que je l’ai vu faire ou du moins il n’a pas de doute sur ce que j’ai pu voir. Il a prétendu être sur place pour tenter d’enlever le sortilège qu’il a cru être un piège ou une alarme quelconque.

Nous savions tous les trois qu’il n’existait pas de telles choses dans les bureaux des Supérieurs. De toute manière, aucun étudiant n’osait s’aventurer dans ses lieux hormis ceux qui voulaient y foutre la merde. Yassen était l’un de ceux-là.

- La deuxième information concerne Connor Tveit. Je ne suis pas entièrement certain de ce que j’avance puisque je n’étais pas assez près pour percevoir des bribes de conversation, mais j’ai vu Connor très récemment passer du temps dans les gradins avec une née-moldue Gryffondor du nom d’Adrianna Ribisi-Benigni.

Pour être honnête, j’avais ignoré son nom à elle, mais je m’étais renseigné assez rapidement. Décrivant la fille à mes interlocuteurs, j’avais finalement obtenu mes réponses. Je la jetais également dans le feu sans qu’elle ne le sache, mais tant pis. Je n’en avais rien à foutre de son sort à elle. Ce qui m’intéressait c’était Connor.

- Ils semblaient être très proches tous les deux. Je dirais même que Connor semblait vouloir prendre soin d’elle. Ils conversaient normalement et la sang de bourbe semblait être complètement sous le charme de Connor. J’ignore s’il y a une histoire réelle derrière tout ça, mais j’ai trouvé cela suspect.

Est-ce que Connor ferait le lien entre moi qui lui avait redonné sa bouteille et le philtre qu’il lui avait balancé à elle sans même le savoir ? Si c’était le cas, j’étais préparé à affronter le Serdaigle. Prétendre que j’étais tout bonnement amoureux de lui et que j’espérais simplement passer un bon moment avec lui était facile à jouer. Je me fichais bien de ce qu’il pensait de moi et honnêtement, ça pourrait être franchement drôle comme scène. Restait à savoir s’il finirait par faire l’équation lui-même. En attendant, il venait d’être balancé.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 809
Date d'inscription : 18/05/2014
Crédits : Nalex
Double Compte : Kezabel, Charleen, Mateo, William, Ora, Leiv, Dimitri & Leni



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t2742-james-l-holt-o-you-can-run-but
MessageSujet: Re: Secrets and Revelations [James and Derek]   Dim 2 Sep 2018 - 13:53

Secrets and revelations
Cody, Derek & James


Il y a des regards qui ne trompent pas malgré toute la bonne volonté que l’on veut mettre à dissimuler nos émotions. Il y a des regards qui n’échappent pas à James parce que ce sont des regards que lui-même connait pour les avoir un jour abordés, affrontés.
Celui de Cody est orné par l’étincelle d’excitation, de celui qui s’apprête à lâcher un dossier lourd, compromettant, pouvant permettre de tirer vers l’ennemi vers le bas ou voir même de le détruire. Ce garçon n’est pas un mauvais espion, bien au contraire. Il sait avoir les oreilles là où il faut, quand il le faut et jusqu’ici les déceptions se sont faites maigres. Comme Aiyana. James songe sérieusement à en faire un binôme, ces deux-là pouvant allier intelligence et discrétion pour un duo qui sèmera l’enfer sur leurs routes.
Comme Lou et lui fut un temps.

James l’invite à parler, froid et ferme, ne comptant pas montrer un gramme de sympathie envers le jeune homme. Ils ne sont pas là pour lier amitié et surtout Holt se doit de se comporter de façon exemplaire, droite et stricte. Tout comme son père avant lui.

- La première information concerne Yassen Hardwick. Il a déjà fait partie de nos rangs l’an dernier et à la suite d’un événement qui est survenu l’année dernière, si je ne m’abuse, il a décidé de ne plus être des nôtres. Pourtant, Yassen continue de prétendre qu’il fait partie des Supérieurs, mais je peux assurer que ce n’est pas le cas.

Yassen. Ce prénom si particulier ne lui échappe pas, James se faisant impassible et attendant surtout le suite du récit qui pourrait justifier les doutes émit. Il en a entendu parlé, vaguement – impossible de se souvenir de tous les noms de ceux qui gonflent leur rang – et il a effectivement le souvenir de cette gueule suffisamment atypique pour vous marquer l’esprit.

- Je l’ai surpris en train de saccager un bureau de Supérieur au deuxième étage de l’école vers le 10 septembre. Il ne sait pas que je l’ai vu faire ou du moins il n’a pas de doute sur ce que j’ai pu voir. Il a prétendu être sur place pour tenter d’enlever le sortilège qu’il a cru être un piège ou une alarme quelconque.

Le rire sec et sarcastique que lâche James est à lui seul évocateur de la stupidité formulée par Yassen. Auraient-ils recruté un idiot de plus ? Il fallait vraiment revoir les critères à la hausse, quitte à inclure une mise à l’épreuve ou au moins un test de QI pour réserver les missions suicidaires aux plus idiots. Ils devraient être reconnaissant que James leur accorde au moins l’honneur de pouvoir servir la cause.

- La deuxième information concerne Connor Tveit. Je ne suis pas entièrement certain de ce que j’avance puisque je n’étais pas assez près pour percevoir des bribes de conversation, mais j’ai vu Connor très récemment passer du temps dans les gradins avec une née-moldue Gryffondor du nom d’Adrianna Ribisi-Benigni. Ils semblaient être très proches tous les deux. Je dirais même que Connor semblait vouloir prendre soin d’elle. Ils conversaient normalement et la sang de bourbe semblait être complètement sous le charme de Connor. J’ignore s’il y a une histoire réelle derrière tout ça, mais j’ai trouvé cela suspect.

Le Supérieur tique sans montrer la moindre trace de contrariété sur son visage. Il écoute Cody, sans un mot de plus, prenant bonne note de ce qui a été raconté sur Yassen mais là, en cette seconde, ce qui l’interpelle le plus reste l’histoire de Connor. Tveit est là de ses plus anciens et brillants élèves. Futé, assumant clairement ses opinions sans souffrir d’aucune crainte ou de honte, préférant jouer l’honnêteté plutôt que l’hypocrisie. Question discrétion on repassera mais son rôle reste malgré utile et important. A sa façon.
En revanche, ce que lui avance Cody lui laisse un goût amer au fond de la gorge, ayant bien du mal à croire qu’un garçon comme Tveit, réussisse à s’éprendre d’une sang-de-bourbe. Quelque chose ne colle pas, échappe à toute logique. Il connait ce garçon mais James est parfaitement conscient qu’il n’est malheureusement pas à l’abri de mauvaise surprise. Son comportement aurait pu passer pour une tentative d’approche afin d’obtenir des informations, de se lier à un élément important de cette école pour mieux l’achever derrière. Or cette gamine n’avait strictement aucun intérêt. Pas à sa connaissance en tout cas.

- Yassen. James plante son regard clair dans celui de Cody. Si tu es si sûr de ce que tu avances, piège-le. Lorsque nous aurons la preuve en main, nous nous chargerons de lui remettre les points sur les « i ».

Pas que ce jeune homme soit vraiment un obstacle mais s’il décide de lutter contre la cause qu’il affiche, il ne serait pas de trop que de lui redonner la place qu’il mérite. Et étrangement, Holt est certain que Cody prendra un plaisir tout particulier à semer son venin jusqu’au jeune homme pour y foutre la merde. Mettre un peu plus de bordel dans l’existence de Yassen.

- Quant à Connor, je m’en occupe moi-même. Si d’ici là tu as d’autres informations, tu sais ce qu’il te reste à faire.

Les lui fournir, lui donner le maximum de détails qu’il puisse avoir et ce, pour son bien être mais aussi celui de sa sœur. Cody est un être intelligent, malin, qui sait parfaitement où et comment poser ses pions sur l’échiquier mais il ne doit pas oublier à qui il parle, à qui il a à faire. James n’a rien à voir avec les bruts sanguinaires qu’il a pu côtoyer lors des invasions répétitives des Supérieurs. Bien plus vicieux, bien plus malin, c’est ce qui fait de lui un danger considérable pour le jeune homme si ce dernier cherche ne serait-ce qu’un moyen de le berner. S’il tient à la vie de sa sœur, il vaut mieux pour lui qu’il se tienne à carreaux.

- Autre chose ? Il attend, laisse passer quelques secondes avant de poursuivre. Derek Ryans ?

Il n’a pas besoin d’en dire plus, pas besoin d’épiloguer pour lui faire comprendre qu’il veut savoir ce que lui, sait. L’aîné est au château tandis que le cadet semble avoir disparu dans la nature. Pour qui, pour quoi, il n’en sait rien et pour être honnête, il s’en fout un peu, la vie d’Enzo étant le cadet de ses soucis. En revanche, la psychologie de Ryans pourrait être surprenante et agréable à manier.
Toujours droit, froid, James attend que le jeune blond devant lui se décide à lui livrer des informations cruciales – ou non – concernant ce qui pourrait être son futur jouet.



code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 226
Date d'inscription : 15/04/2018
Crédits : Sil et Tumblr
Double Compte : Derek R., Lukas A. H., Adrianna R.-B., Alejandra G.



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t4316-cody-z-stryker
MessageSujet: Re: Secrets and Revelations [James and Derek]   Dim 16 Sep 2018 - 23:48

Le manque de réaction de la part de mon interlocuteur ne m’étonnait pas réellement. Mes échanges avec cet homme avaient été plutôt minimes jusqu’ici, mais sa froideur était aussi glaciale qu’un hiver finlandais. Il n’était pas du genre très démonstratif et je ne l’étais pas non plus de mon côté. Malgré la certaine excitation que je ressentais au creux de mon être à la suite des annonces que je venais de divulguer, je n’ai montrai rien au Supérieur. Je demeurai sérieux et mes yeux étaient demeurés ternes comme si je n’avais fait que lui raconter ma journée. De son côté, un petit rire lui avait échappé quant à l’évocation de Yassen, mais il avait rapidement retrouvé son sérieux pour l’anecdote sur Connor.

Un certain silence plana dans la pièce et je lui laissai tout le temps qu’il lui fallait pour le laisser digérer les nouvelles. Après tout, c’était deux membres de l’équipe qui venaient d’être compromis même si l’un l’était certainement plus que l’autre. Yassen n’aurait pas pu garder sa couverture bien longtemps. Si je n’avais pas été celui qui l’avait découvert, un autre aurait pris ma place. Quant à Connor, ça restait plus abstrait. J’ignorais ce que le chef pensait de tout ça, mais ça devait être une nouvelle très surprenante pour lui.

- Yassen. Si tu es si sûr de ce que tu avances, piège-le. Lorsque nous aurons la preuve en main, nous nous chargerons de lui remettre les points sur les « i ».

J’hochai la tête. L’ordre avait bien été enregistré de mon côté et il me serait sûrement facile de lui tendre un piège. Après tout, Yassen croyait que j’étais du côté des prisonniers. S’il avait toujours réellement été l’un des nôtres, il aurait aussitôt su que ma couverture n’aurait pas tenu la route. Il restait un être manipulable et j’avais déjà ma petite idée sur la manière dont j’allais le piéger.

- Quant à Connor, je m’en occupe moi-même. Si d’ici là tu as d’autres informations, tu sais ce qu’il te reste à faire.

J’hochai la tête une fois de plus. Le fait qu’il veuille prendre en charge sa situation était parfait. Étant l’initiateur de toute cette histoire, il m’aurait été plus difficile de faire quoi que ce soit. De son côté, Connor semblait toujours ignorer l’identité de celui qui avait versé le philtre dans sa bouteille. Ce plan fonctionnait vraiment comme sur des roulettes et franchement j’étais impatient de connaître la suite des événements. Avec un peu de chance, peut-être même que Connor me ferait part de toute cette histoire une fois qu’il aurait rencontré notre Supérieur en chef. Je souhaitais avoir un suivi sur cette histoire.

- Autre chose ?
- Pas à ma connaissance, non.
- Derek Ryans ?

J’eus envie de sourire à l’évocation du nom, mais je gardai une fois de plus mon sérieux. J’étais plutôt surpris qu’il me demande des nouvelles à son sujet alors que sa nouvelle position était plus qu’évidente. En tant que grande gueule professionnelle, Derek aidait grandement mon travail d’informateur. Je n’avais littéralement rien à faire. Partageant sa maison, mais également ses classes, j’étais constamment à l’affut de tous ses mouvements.

- Il a définitivement changé de camp. Il souhaite venger la mort de Megan Blackwood qui a eu lieu l’année dernière. D’après ce que j’ai entendu, il serait revenu à Poudlard dans l’unique but d’attaquer les supérieurs responsables de ce meurtre. Il tente de recruter quelques personnes. Je ne sais pas combien d’alliés il a à ses côtés, mais… J’ai cru apercevoir Derek et Connor à quelques reprises ensemble. Je ne sais pas s’il a tenté de le dissuader de changer de côté ou pas, mais leur amitié semble toujours tenir la route en dépit de sa trahison.

Une autre valse envoyée à Connor.
Je restai droit devant mon Chef, les mains sagement derrière mon dos. La culpabilité m’était parfaitement inconnue tandis qu’une excitation sans borne semblait encore une fois s’emparer de tous mes sens. Le rôle d’informateur m’allait à merveille.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 809
Date d'inscription : 18/05/2014
Crédits : Nalex
Double Compte : Kezabel, Charleen, Mateo, William, Ora, Leiv, Dimitri & Leni



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t2742-james-l-holt-o-you-can-run-but
MessageSujet: Re: Secrets and Revelations [James and Derek]   Ven 28 Sep 2018 - 13:34

Secrets and revelations
Cody, Derek & James


Les ordres sont donnés et James attend de Cody qu’il y réponde au doigt et à l’œil. Le jeune homme se pense certainement en sûreté, exempté de toute observation, de tous doutes – ou pas, intelligent comme il est, il doit être bien méfiant – mais Holt n’est pas né de la dernière pluie. La confiance est une chose qu’il accorde peu, que trop rarement et ça n’est certainement pas un gamin de 20 ans qui allait la lui foutre à l’envers. Cependant, force est de constater l’efficacité de Cody et c’est ce qu’il apprécie chez le jeune homme. Cette absence de culpabilité, d’hésitation. Là où James peut l’envoyer foutre la merde, il ira par pure plaisir la semer. La jubilation est presque palpable dans son regard malgré l’absence de sourire.

James s’informe à propos de Derek cette fois, cet électron libre qui possède à son actif bien des casseroles, des défauts qui pourraient être utiles aujourd’hui.

- Il a définitivement changé de camp. Il souhaite venger la mort de Megan Blackwood qui a eu lieu l’année dernière. D’après ce que j’ai entendu, il serait revenu à Poudlard dans l’unique but d’attaquer les supérieurs responsables de ce meurtre. Il tente de recruter quelques personnes. Je ne sais pas combien d’alliés il a à ses côtés, mais… J’ai cru apercevoir Derek et Connor à quelques reprises ensemble. Je ne sais pas s’il a tenté de le dissuader de changer de côté ou pas, mais leur amitié semble toujours tenir la route en dépit de sa trahison.

Holt écoute attentivement, son cerveau tourbillonne à plein régime et l’idée se dessine aussi simplement, avec évidence.
Il sait que la haine, la quête de vengeance, peut conduire aux actions et à l’aveuglément les plus stupides. Et Derek semple être le cobaye parfait pour quelques objectifs qu’une âme corrompue pourrait aisément se charger d’accomplir. James est silencieux, regard dans le vague, réfléchissant aux actions, aux machinations pour la suite des évènements et ce qui lui vient, lui plait. Le comble.

- Enquiert toi des intentions de Connor envers Derek. Vous êtes censés communiqués, fonctionner de concert. Pas de vous tourner le dos.


La loyauté réside aussi là où l’on y croit pas. Et James tient particulièrement à ce que sa petite équipe fonctionne en binôme, puisse se faire confiance. Cela prendra du temps pour obtenir une réelle cohésion mais ils y arriveront par la force des choses, lorsqu’ils n’auront plus le choix que de compter les uns sur les autres, lorsque les drames les rapprocheront. Puisqu’ils restent humains avant tout.

- Tu vas mener Derek jusqu’à moi.

Il est temps d’exploiter le potentiel que le jeune homme représente. James voit là l’occasion d’agrandir ses rangs, de les gonfler d’éléments rares et intelligemment choisit.

- A toi d’innover sur la façon de faire, de faire preuve de finesse et d’intelligence. Jusqu’ici tu n’as pas eu trop de problème et je sais à quel point tu aimes semer la merde autour de toi. Je suppose que tu prendras un plaisir certain à le guider dans la gueule du loup.

Pour la première fois depuis le début du compte-rendu, James affiche un sourire presque malsain, dérangeant.

- Fais en sorte que personne ne soit alerter, qu’il veuille régler ça personnellement. Vu son égocentrisme, cela ne devrait pas être trop compliqué.

Il n’ira pas dire que cela sera un jeu d’enfant mais tout le monde ici sait que Derek est une grande gueule qui aime gérer ses problèmes seul, sans l’aide de qui que ce soit. Et encore une fois, cette sale manie de vouloir se démerder sans back-up, lui coûtera cher sans qu’il ne s’en aperçoive.
code by bat'phanie

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 226
Date d'inscription : 15/04/2018
Crédits : Sil et Tumblr
Double Compte : Derek R., Lukas A. H., Adrianna R.-B., Alejandra G.



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t4316-cody-z-stryker
MessageSujet: Re: Secrets and Revelations [James and Derek]   Dim 30 Sep 2018 - 21:27

J’effectuais mon travail d’informateur comme un véritable soldat ou un petit chien bien élevé. Ce poste me semblait réducteur et surtout très formel. En dépit de ces défauts, ce rôle m’allait comme un gant. Être discret et savoir écouter étaient deux de mes plus grandes qualités. Rapporter les faits, peu importe qui les avaient commis, ne me faisait ni chaud ni froid. Yassen et Connor étaient deux individus qui ne m’avaient jamais rien fait et pourtant je les balançais en dessous du bus comme si rien n’était. La notion d’équipe n’existait pas dans mon esprit. Je faisais cavalier seul dans toute cette galère et je ne faisais confiance à personne. Même pas à celui qui se tenait devant moi.

- Enquiert toi des intentions de Connor envers Derek. Vous êtes censés communiqués, fonctionner de concert. Pas de vous tourner le dos.

J’hochai la tête encore une fois, même si je savais d’avance que mon « partenaire » allait probablement mentir. Je voyais bien qu’il y avait une complicité entre les deux amis et le simple fait que Connor continue de tolérer Derek après son changement d’équipe me laissait perplexe. J’allais devoir mener une petite enquête là-dessus en dépit de tout, mais je n’étais pas prêt à faire confiance au Serdaigle pour autant.

- Tu vas mener Derek jusqu’à moi. A toi d’innover sur la façon de faire, de faire preuve de finesse et d’intelligence. Jusqu’ici tu n’as pas eu trop de problème et je sais à quel point tu aimes semer la merde autour de toi. Je suppose que tu prendras un plaisir certain à le guider dans la gueule du loup.

J’étais franchement surpris par cette soudaine demande, mais pas déçu. Un sourire malsain se dessina sur ses lèvres comme s’il imaginait déjà ce qu’il allait faire du Serpentard. De mon côté je demeurai dénué de toute émotion même si mon cœur s’était mis à palpiter comme un gamin le matin de Noël. Il m’offrait un cadeau sur un plateau d’argent et je n’allais certainement pas gaspiller cette merveilleuse occasion. Les idées commençaient déjà à affluer dans mon esprit à savoir comment j’allais attiser Derek jusqu’ici.

- Fais en sorte que personne ne soit alerter, qu’il veuille régler ça personnellement. Vu son égocentrisme, cela ne devrait pas être trop compliqué.

J’hochai la tête avant de tourner les talons et de faire le chemin inverse afin de sortir des cachots. La salle commune des Serpentards allait être le premier endroit où j’allais débuter mes recherches. Avec un peu de chance, Derek y serait. Déterminé et animé par ce nouveau défi, j’entrai dans la salle réservée aux Verts qui était presque déserte. Tous les sièges étaient vides excepté un : celui qui se trouvait le plus près du feu qui ruminait doucement dans le foyer. Derek était assis là d’un air pensif. C’était décidément mon jour de chance. Je m’avançai dans sa direction avant de prendre place sur le fauteuil qui se trouvait juste à côté du sien et je rivai mes yeux sur les flammes dansantes. Je sentis l’attention de Derek sur ma personne, mais je n’en fis aucun cas. Mon plan se dessinait dans ma tête. Ça serait un véritable jeu d’enfant.

- Qu’est-ce que tu fous Stryker ?

Sa voix était pleine de reproches. Ma présence le dérangeait visiblement : il n’était pas d’humeur. Ça allait être sacrément facile. Presque trop.

- Megan Blackwood.

Ma voix était calme. Mes yeux étaient toujours rivés sur le feu. Je le sentis se tendre sur son siège.

- Mon père travaillait pour le sien lorsque j’étais encore qu’un gamin. À chaque Noël on recevait toujours une carte qui nous souhaitait de joyeuses fêtes. C’était un truc que donnait monsieur Blackwood à tous ses employés. À l’intérieur, il y avait toujours une photographie de lui, de sa femme moldue et de Megan qui n’était encore qu’une gamine à l’époque. Je l’ai vu grandir à travers ces photos et tu sais quoi ?

À ce moment-là je tournai la tête en direction de Derek qui semblait avaler tout ce que je lui disais. Il était manipulable au pas possible et j’en avais parfaitement conscience. Je jouais de cette faiblesse en tirant les ficelles.

- Elle était absolument magnifique. Chaque année elle était vêtue des plus jolies robes qu’une gamine pouvait rêver. Elle tenait toujours une poupée adorable et elle avait toujours un sourire absolument charmant. Ma sœur Ruby pouvait contempler ces photographies durant des heures. Elle voulait tant ressembler à Megan. Elle était si jolie et si chanceuse d’avoir un père riche qui pouvait lui offrir ce qu’elle voulait. Ses parents l’aimaient et ils formaient une vraie petite famille aimante. Ruby rêvait d’avoir sa vie parfaite. Nous ce qu’on avait c’était un père désabusé de la vie qui s’en prenait continuellement à nous parce qu’il en avait marre d’être misérable.

Derek gardait le silence et il semblait être pendu à mes lèvres en dépit de la mauvaise humeur que je continuais de lire dans ses yeux. Mon plan fonctionnait à merveille jusqu’à présent.

- J’ai toujours eu un profond dégoût pour Megan. Elle m’inspirait l’hypocrisie et la gâterie sous toutes ses formes. Je l’ai rencontré pour la première fois quand je suis arrivé ici à Poudlard. Elle était maintenant devenue une femme. Toujours entourée de mecs, toujours cet air aguicheur sur le visage comme si elle avait toujours envie de se taper tout ce qui bouge.

La main de Derek se resserra sur son accoudoir. Un sourire mauvais se dessina sur mes lèvres.

- Je l’ai vu ce jour-là, tu sais. Je l’ai vu dans les bras de ton frère, couverte de sang alors qu’il l’amenait à l’infirmerie. Elle était aussi blanche qu’un drap, elle avait l’air d’être déjà partie dans un autre monde. Et tu sais ce que j’ai pensé à ce moment-là ?

Derek ne répondit pas. Je percevais de légers tremblements qui secouaient son être. Aussi fastoche que de changer un rat en gobelet doré.

- Qu’elle a eu ce qu’elle méritait. J’espère que cette salope a souffert. Je suis bien content que Megan Blackwood ait été supprimé de la surface de cette planète. C’était une vaurienne qui ne savait rien faire d’autre que d’être une nunuche doublée d’une pute.
- J’vais te tuer Stryker.

Sa voix était profonde, gutturale. Ses yeux s’étaient assombris en dépit de leur couleur habituellement pure. Sa mâchoire était serrée. Ses tremblements étaient plus violents. La rage le traversait de part en part tandis que moi je jubilais. C’était exquis. Tout à fait délicieux.

- Attrape-moi si tu le peux.

L’imitant, je lui fis un sourire en coin. Ce misérable rictus qui ornait ses lèvres presque en permanence. Sa signature. La seconde d’ensuite, je bondis de mon siège avant de traverser la salle commune en courant. J’entendis les pas de Derek derrière moi tandis qu’il martelait le sol de ses gros sabots. Ce jeu du chat et de la souris était complètement puéril, mais ça faisait partie de son langage, de sa manière d’être et de se comporter. Il répondait à ce genre de sottise sans même y réfléchir. Derek n’était qu’un tas de muscles sans cervelle et rien d’autre, ce qui faisait de lui une cible facile presque trop évidente.

Les sortilèges ne tardèrent à arriver. Derek avait sorti sa baguette et formulait des sorts à répétition, tentant vainement de me blesser. Je courais en zigzag en direction des cachots et il se laissait mener dans la gueule du loup sans même s’en rendre compte, trop concentrer sur sa soudaine colère. La magie se fracassait contre les murs, fouettant l’air. Lorsque j’arrivai finalement dans les cachots, je me laissai engouffrer par l’obscurité qui régnait dans l’endroit : elle était un camouflage parfait. Je courus encore quelques mètres avant de me mettre dans une cellule au hasard : c’est à ce moment précis que je sortis ma baguette à mon tour. Je restai parfaitement immobile, attendant que ma proie se rapproche.

Ayant perdu son visuel et l’écho de mes pas, ceux de Derek commencèrent à ralentir. Je vis le faisceau lumineux qu’il avait créé avec sa baguette se rapprocher de la cellule où je me trouvais. De mon côté, je restai aux aguets et prêt à frapper au moment venu. Au bout de quelques secondes, Derek passa devant la cellule sans même me voir, trop concentré à regarder dans le corridor. J’attendis qu’il s’éloigne un peu sans pour autant le perdre de vue. Ma baguette se pointa directement vers lui et s’agita d’un coup vif et précis. Ma magie le frappa de plein fouet et il s’effondra sur le sol. Je sortis de ma cachette et je me plantai devant lui. Je parvenais à voir ses yeux furieux posés sur ma personne dans la lueur de sa lumière qui était restée au sol. Je me penchai légèrement vers lui d’un air sérieux.

- Tu ne pourras jamais m’attraper Derek. T’expliquer pourquoi serait trop long et sans doute trop intelligent pour que tu ne le comprennes, mais sache que tout ce que je t’ai dit venait du plus profond de mon cœur.

Je sortis de son champ de vision avant de braquer ma baguette de nouveau sur lui. Elle s’agita une seconde fois.

Une mince partie de la mémoire de Derek venait de s’effacer. Son dernier souvenir remontait à lui qui était seul dans la salle commune à regarder le feu brûlé. Il n’avait plus aucun souvenir de notre conversation ou de notre course poursuite.

Mon travail étant terminé, je quittai les lieux sans plus attendre.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 607
Date d'inscription : 30/10/2017
Crédits : Shiyr, Tumblr et Solosand
Double Compte : Lukas A. H., Adrianna R.-B., Cody Z. S., Alejandra G.



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t4030-derek-ryans
MessageSujet: Re: Secrets and Revelations [James and Derek]   Ven 5 Oct 2018 - 0:37

J’ignorais depuis combien de temps j’étais là. La salle commune s’était vidée sans même que je m’en aperçoive. Je n’avais aucune idée de l’heure qu’il était. Tout ce que je savais, c’était que j’étais complètement hypnotisé par les flammes qui crépitaient doucement à peine à un mètre de moi. Me laissant envahir par la chaleur naturelle, j’étais un peu somnolent malgré les pensées qui obstruaient mon esprit. Elles allaient de gauche à droite sans avoir de réellement précision. Je pensais à Enzo puis à Maggie. Je réfléchissais à la journée que j’avais passée. J’imaginais mon avenir, aux plans que j’avais en tête et à mes devoirs. C’était un mélange de tout et de rien à la fois.

J’avais senti une présence à mes côtés qui m’avait rapidement tiré du fil de toutes ses pensées et qui m’avait également extirpé de mon état légèrement comateux. Pourquoi avait-il fallu qu’il choisisse ce fauteuil parmi tous les sièges disponibles dans la salle commune ? Mon regard noir s’était posé sur Stryker qui agissait l’air de rien. Ce mec ne m’avait jamais inspiré confiance depuis qu’il était arrivé à Poudlard. Il avait beau garder un profil bas, il y avait quelque chose qui émanait de lui qui ne tournait pas rond, mais je n’avais jamais découvert de quoi il s’agissait. Et je n’avais certainement pas envie de le découvrir ce soir-là. Non seulement il m’imposait sa présence, mais en plus il avait décidé d’ouvrir la gueule. Il prononça le nom de Megan et je n’avais pu m’empêcher de froncer les sourcils. Elle ne m’avait jamais parlé de Stryker et j’étais donc surpris d’entendre son nom sortir de sa bouche à lui. Il avait réussi : il avait capté mon attention en dépit du fait que je n’avais pas envie de connaître la suite. Il se lança alors dans un discours nostalgique et j’avalai chaque parole de son récit. Plus il avançait et plus il semblait… Heureux de me raconter tout ça ? Je ne savais pas trop comment le décrire sur le moment, mais j’eus l’impression que Stryker semblait éprouver du plaisir à me dire tout ça.

C’était une histoire banale jusqu’au moment où il m’avoua avoir vu Megan le jour de son décès. Il commença à se réjouir de sa tragique disparition avant de se mettre à l’insulter. La rage s’empara aussitôt de moi et je m’étais lancé à sa poursuite alors qu’il s’était empressé de quitter les lieux. C’était comme s’il l’avait fait exprès. Comme s’il avait tenté d’obtenir une réaction de ma part et son plan avait réussi sans problème. Je le poursuivis dans les corridors et les escaliers qui menaient aux cachots. Ma baguette s’agitait dans tous les sens alors que de nombreux sortilèges sortaient de ma bouche. Il évitait soigneusement toutes mes attaques comme s’il était protégé par une force mystérieuse. Je le perdis rapidement de vue lorsque nous entrâmes dans l’antre des cachots qui était sombre. Je le cherchai à tâtons grâce à la faible lumière qui émanait de ma baguette et je me retrouvai sous l’emprise d’un stupéfix qui semblait sortir de nulle part.

Le visage de Stryker était sorti de l’ombre.

- Tu ne pourras jamais m’attraper Derek. T’expliquer pourquoi serait trop long et sans doute trop intelligent pour que tu ne le comprennes, mais sache que tout ce que je t’ai dit venait du plus profond de mon cœur.

J’aurais voulu lui balancer une insulte à la tronche ou le menacer de mort, mais j’étais trop en colère pour dire quoi que ce soit. Il disparut et puis…

...
BLACK-OUT
...

Pétrifié sur le sol froid, mes yeux étaient grands ouverts. L’obscurité était omniprésence hormis pour une petite lumière qui semblait être sur le sol à mes côtés. Ma baguette semblait être prisonnière de mes doigts crispés.

J’étais complètement perdu. J’ignorais où j’étais et comment j’avais fait pour me rendre là.

- Y’a quelqu’un ? demandai-je à tout hasard.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 809
Date d'inscription : 18/05/2014
Crédits : Nalex
Double Compte : Kezabel, Charleen, Mateo, William, Ora, Leiv, Dimitri & Leni



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t2742-james-l-holt-o-you-can-run-but
MessageSujet: Re: Secrets and Revelations [James and Derek]   Lun 5 Nov 2018 - 22:43

Secrets and revelations
Cody, Derek & James


Cody s’évade, s’efface sans aucune autre parole que le silence. C’est ce qu’il aime aussi chez le jeune homme, cette discrétion et le fait qu’il ne parle pas pour ne rien dire. Il sait se montrer efficace et représente sans conteste son meilleur élément avec Aiyana. James n’oublie pas Connor mais avec cette récente histoire, le Supérieur ose espérer qu’il n’est pas entrain de retourner sa veste. Stupidement. Si tel était le cas, il saura lui faire comprendre qu’on ne joue pas à ça avec lui et ce, de la plus douloureuse des façons.

A l’ombre de la pièce, Holt patiente sans ciller. L’attente est une chose qui ne l’effraie pas, bien au contraire. Elle est sa meilleure amie, surnommer « patience », celle qui l’a accompagné durant ses longues missions d’observation et de capture. Toujours attendre le meilleur moment pour agir car, quand bien même ce dernier peut-être bien long à se manifester, il surviendra toujours. Et le bon moment ici réside en Cody.
Cody qui ne tarde pas à faire de nouveau ses preuves.
Il entend les sortilèges fuser, entend la rage et la haine de Ryans qui s’exprime, raisonne contre les pavés humides des cachots. Ses émotions sont palpables d’ici et Holt aime à deviner son visage sculpté dans cette dureté qui lui est propre, se métamorphosé au rythme des ressentis. Les pas se font précipités jusqu’à ce que James les entend pénétrer dans la pièce, à quelques mètres de lui tandis qu’il reste tapis dans l’ombre. La voix de Cody murmurant quelques mots qu’il peut parfaitement entendre de là où il est. Le bruit sourd d’un corps qui chute, d’autres pas qui s’éloignent lentement. Il est temps pour Holt de reprendre la main. La baguette de Derek continue son lumos tandis que le jeune homme flirt avec un espèce de coma suite à son « oubliette ».

Le Supérieur patiente quelques instants, attendant patiemment qu’il se réveille. Quelques secondes, peut-être une minute et le Prince Ryans s’éveille enfin.

- Y’a quelqu’un ?
- Bonsoir Derek.

Bien évidemment, le jeune homme réagit au quart de tour et James se présente sans baguette en main, paume bien en évidence pour lui faire comprendre qu’il n’est pas hostile et qu’il ne compte certainement pas l’attaquer.

- T-t-t-t, doucement mon garçon. Je ne suis pas là pour te faire défaut ou pour m’en prendre à toi. En réalité, c’est tout l’inverse qui m’amène jusqu’à toi.

Holt se fait doucereux, emprunt d’un sang-froid rassurant, bien conscient que ça ne suffira certainement pas à apaiser ce type devant lui qui est aussi méfiant que fourbe.

- Tu as fais une sacrée chute, rien de casser ?

code by bat'phanie


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Secrets and Revelations [James and Derek]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Secrets and Revelations [James and Derek]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Underland] Ce qui est rare est à moi et tes secrets seront miens ! [PV: James Wolf & Lena Carter]
» Morrell James ( Haiti Democracy Project) 202-588-8700
» tant que les secrets sont entre de bonnes mains [Sébastien]
» La vie a ses secrets! qui en connait le bout ? Néo-classique.
» Davy James' Fiche technique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Imperium™ :: Poudlard & ses alentours :: Hogwarts' Inside :: Catacombes et escaliers :: ─ Cachots-
Sauter vers: