AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 la vérité fini toujours par éclore feat ivan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Hiboux postés. : 160
Date d'inscription : 24/09/2017
Crédits : uc
Double Compte : YASSEN / DORYAN



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t3978-aiden-terry-lance-liens
MessageSujet: la vérité fini toujours par éclore feat ivan    Sam 23 Juin 2018 - 15:30


23/09

Il est tard, encore une fois et je me balade dans les rues de Londres. Je devrais être rentré, j'ai des devoirs à faire, mais je m'en balance un peu de mes devoirs. Je suis totalement paumé en ce moment. J'ai essayé plusieurs trucs pour essayer d'oublier, l'alcool, la cigarette et récemment la drogue, mais je n'y toucherais plus, promis, vu l'état dans lequel ça m'a mis. J'étais encore plus mal et ce n'était franchement pas le but. Je pensais que ça pouvait m'aider à oublier ce que j'ai vécu, à oublié que j'ai tué quelqu'un, mais non, quoi que je fasse c'est toujours là et ça me bouffe de plus en plus. J'ai pu parler à un psychomoage et heureusement que je suis tombé sur Kim ce soir là. Heureusement qu'elle m'a emmené à Sainte Mangouste, moi qui n'avait pas voulu y aller quelque jours plutôt. Je n'entends plus les bruits que j'ai entendu avec Warren, je devais être angoissé. Je n'en sais trop rien je préfère ne pas y penser. Mon père m'a un peu remonté les bretelles, un peu beaucoup d'ailleurs. Il est tout de suite venu quand les médicomage l'ont appelé et qu'ils lui ont dit que j'étais à sainte mangouste parce que j'avais consommé de la drogue moldue … Il n'a pas vraiment apprécié. Il ne comprends pas que je veux juste oublié, parce que je ne lui ai jamais parlé de ce qu'il s'est passé.

Alors je marche, je me vide la tête comme je peux, même s'il est tard et que je ne devrais pas traîné tout seul, mais j'ai l'habitude et je sais me défendre Je marche dans une ruelle mal éclairée et voit trois personnes en face de mois, enfin face à moi mais dos à moi. Je ne vois pas tout de suite leur visage et pendant un instant je me dis que c'est dans ma tête, que c'est mon esprit qui me joue encore des tours, alors j'avance et fume une bouffée de ma cigarette que j'ai allumé. Je ne fume pas depuis longtemps, ça me détend. J'avance et me rends compte que je ne rêve pas ce n'est pas dans ma tête et surtout je connais le type au milieu. Mon visage se fige et j'ai le réflexe de poser ma main dans ma poche, mais ma baguette n'y est pas. Ce n'est pas plus mal au fond, parce que je leur auraient lancé un sort et que ce sont des moldus alors forcément ça m'aurait attiré des ennuis. Mais à ma grande surprise ces types ne sont pas ce qu'ils semblent être. J'avance vers eux et ils sortent leur baguette. Merde ! Qu'est-ce que c'est que ce bordel, depuis quand ils attaquent les moldus maintenant ?

«Hey ! Vous êtes dingue ! Lachez-le!»

Ouai ils sont dingue il n'y a que ça de vrai. Pas de chance je suis un sorcier aussi et je ne les laisseraient pas faire de mal à mon meilleur ami qui n'a pas vraiment besoin de ça. Je me met à courir et je transplane derrière un des types, surpris, ils n'avaient pas prévu que je débarque et l'effet de surprise est parfait. Je lui pique sa baguette et je la sens entre mes doigts. Elle ne réagira sans doute pas de la même façon que la mienne, mais je peux quand même tenter et je leur lance un flipendo à tous les deux, qui marche à moitié et qui ne fait que les étourdir, mais c'est assez pour qu'on se sauve. Je garde la baguette avec moi et attrape Ivan par le col avant de lui dire :

«On se tire ! »

Je ne lui laisse pas le temps de dire dans quel direction, puisque je transplane avec lui. Il risque de ne pas apprécier le voyage. On atterrit dans ma chambre et j'arrive à rester sur mes jambes, je doute que lui y arrive. Je lui sors une chaise au cas où et lui dit :

«Tiens, on sait jamais, généralement la première fois ce n'est pas génial comme moyen de transport. La première fois je suis tombé. »

Et j'ai vomis, mais ça je ne lui dirai pas, je ne voudrais pas lui faire peur.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 146
Date d'inscription : 17/03/2018
Crédits : Azryel ( ou sur avatar, principalement )...
Double Compte : April M. Dixen



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t4259-to-the-end-ivan-s-link#201858
MessageSujet: Re: la vérité fini toujours par éclore feat ivan    Sam 30 Juin 2018 - 15:11

☛ I want to be someone like You ☚


En ce début de soirée diluvienne, je laisse aux étoiles, l’orage gronder dans mon cœur et l’ouragan détruire ce qu’il reste de mes humeurs et de mon être. Mon corps se craquelle sous les béantes fissures de mon âme, ces plais dues à des rencontres éphémères, dû à des erreurs passés, elles emportent tout sur leurs passages, me laisse pantois face à l’avenir. Cette demoiselle que j’avais quitté en début de soirée, m’avait laissé perplexe, tant est si bien que je me surprends à contempler cette lune, le cœur lourd, l’âme en peine, l’esprit ailleurs, parce que j’ai beaucoup trop d’alcool et de « drogue » dans le sang. Bien que, malgré cela, je suis au bout de mes forces, je suis fatigué, alors je laisse mon esprit torturé se fracturer en plusieurs morceaux, je le laisse rejoindre les cieux tout comme mes larmes de détresses qui s’écoulent silencieusement sur mes joues. En pleine perdition, je m’étais retrouvé à errer dans les rues, complètement esseulé. Quand soudainement, deux grands abrutis surgissaient de nulle part pour m’encercler et commencer à me donner des ordres, tous plus fou les uns que les autres, sous peine de me « jeter un sort », disaient-ils. Ce que je ne comprenais pas, dans l’histoire, c’est qu’ils me traitaient de « Moldu » … Ou « Molle du » …

Cela n’avait aucun sens pour moi, je ne comprenais même pas ce qu’ils me voulaient. Je peinais même à rester conscient, quand bien même, la voix d’Aiden parvenait jusqu’à mes oreilles. Pourtant, dans mes déboires, je sentais que l’un des deux inconnus m’agrippe le bras, faisant monter la pression alors que je regardais mon ami avec une certaine incompréhension. J’étais déboussolé, complètement à l’ouest sous toute cette mascarade bidon. Et là, en une fraction de seconde, les évènements s’enchainent, je peine à suivre ce qu’il se passe. Aiden vient de disparaitre et réapparaitre sous mon nez, plus vite que mon ombre ou mon souffle qui s’échappe de mes lèvres. Je n’ai pas le temps de me remettre de ce geste, qu’il m’agrippe par le col et on s’envole vers un autre endroit. Je n’aime pas ça, mon corps se perd dans un espace-temps à court terme. Je ne suis plus dans la ruelle, mais dans sa chambre.

Les murs tanguent, mon cœur palpite et mon souffle s’écourte. Mon premier réflexe est de vomir avant de me tenir les côtes. J’ai bien trop mal pour rester conscient, car la douleur me paralyse et mes questions foisonnent en tête comme une table de multiplication. « Mais qu’est-ce qu’il est ?», « que s’est-il passé ? »… « Qu’est-ce que j’fou là ? » « Comment … ? » Et merde, finalement, je ne me sens vraiment pas bien. J’ai un deuxième haut le cœur et au moment de me redresser, je laisse mon estomac se vider, une seconde fois, sur le sol de la pièce... Seulement, le plus triste dans l’histoire, c’est que du sang s’écoule de mes lèvres, mes côtes ont pas super bien réagir durant le transport. Je souffre tellement que l’air se fait rare et mon cœur bat trop rapidement. J’ai du mal à suivre la tournure des évènements. Mon corps s’affaisse sous mon poids et je m’écroule quelques pas plus loin parce que viens, tout simplement, de perdre connaissance…

Hrp ; Désolé pour le peu de ligne, j'me rattraperais à la prochaine réponse, c'est promis ;A;
   
code et gifs par SWAN.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 160
Date d'inscription : 24/09/2017
Crédits : uc
Double Compte : YASSEN / DORYAN



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t3978-aiden-terry-lance-liens
MessageSujet: Re: la vérité fini toujours par éclore feat ivan    Dim 8 Juil 2018 - 13:22

Je ne pensais pas croiser Ivan ce soir, ni ces fichus supérieurs parce que j'imagine que ce sont eux. Qui d'autres ? Ils nous ont attaqué avec Carrie et j'ai eu un mal fou à expliquer ça et les voilà déjà de retour. J'ai comme l'impression que l'on est pas au bout de nos surprises et qu'ils vont nous pourrir la vie même en dehors du château, ils ont déjà commencé, toutes ces disparitions, c'est un peu inquiétant. Les moldus vont finir par se poser des questions, d'ailleurs lui aussi Ivan.

J'agis encore sous le coup de l'impulsion, peut-être que je l'oublietterais à la maison. Il n'a pas besoin d'avoir des ennuis et du soucis en plus, pas à cause d'eux. Je ne les laisserai pas s'en prendre à lui. J'agis donc rapidement une fois que j'ai piqué la baguette de l'un d'eux. Elle m'obéit à moiti ét j'en profite pour lancer un sort pour faire diversion. J’attrape Ivan et espère que tout va bien se passer. Je suis mal si je rate mon coup. Ça ne fait pas longtemps que je sais transplaner et je n'ai jamais pris quelqu'un avec moi, encore moins un moldu, mais on ne peut pas rester là.

J'atteris dans ma chambre et lui donne une chaise, mais remarque qu'il n'a pas l'air bien du tout et je ne peux pas m'empêcher de lui demander :

«Est-ce que ça va ? »

Il me pose évidement des tas de questions que je peux comprendre, mais je ne sais pas si je vais pouvoir tout lui expliquer, mais j'en ai marre de lui mentir. Si ils s’empennent à lui j'ai bien le droit de lui dire non ? Il vomit une deuxième fois et zut. Je lui donne une tape dans le dos. Je vais attendre avant de lancer un récurvite, il pourrait être encore plus sous le choc et d'ailleurs je le vois s'éloigner et je le vois s'écrouler. Et merde. Merde, merde. Ne me fais pas ça Ivan. Je m'approche de lui, je ne sais pas tellement quoi faire avec lui. Je n'ai pas appris les gestes de premier secours et je ne peux pas le laisser là. Mon père doit être là mais je n'ai pas envie d'aller le voir. Il va me dire que je suis un idiot et que je n'aurais jamais du l’amener ou lui exposer la magie et il n'aura pas tort, alors non, je me débrouillerai. Un peu en panique je lui dis :

« Ivan ! Aller vieux ne me fais pas ça ! »

Je ne sais pas si m'entends mais on ne sait jamais.Je lui donne une petite tape sur le visage pour le faire revenir à lui, peut-être que ça marchera, je l'espère parce que je ne me vois pas lui faire du bouche à bouche. Si ça ne marche pas, j'ai eu une autre solution un peu plus radicale pour le faire revenir à lui, mais il risque de ne pas apprécier. Je n'ai pas envie d'en arriver là.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 146
Date d'inscription : 17/03/2018
Crédits : Azryel ( ou sur avatar, principalement )...
Double Compte : April M. Dixen



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t4259-to-the-end-ivan-s-link#201858
MessageSujet: Re: la vérité fini toujours par éclore feat ivan    Ven 17 Aoû 2018 - 14:25

FICHE PAR SWAN & Azryel ( ft Aiden Terry-Lance & Ivy - 16 Ans ).
We're running out of time...
Je décroche silencieusement, j’me sens comme projeter dans un monde plus clair, plus calme en apparence aussi. Je me sens si léger que je pourrais presque sentir mon corps flotter. Plus d’entraves, plus de sensation d’esclavage. Je suis comme un oiseau qui vole et plane dans le ciel. Comme un Aigle qui domine le monde, comme un enfant devant un nouveau monde. Et puis, mon cœur redémarre dans ma poitrine, mon corps se réinitialise, mon souffle se calme et mes paupières s’ouvrent progressivement. Ensuite, le regard perdu, je fixe le plafond devant moi puisque je suis allongé sur le dos. Je me sens complètement vidé, incapable de pouvoir parler, j’ai juste envie de dormir, là, tout de suite. Cependant, les souvenirs fusent devant mon regard et je ne rêve pas, on a disparu de cette ruelle comme par magie et ces mecs… Et lui, Aiden… Avec sa baguette… Il me faut un certain temps pour me rendre compte de ce qu’il se passe. Mon cœur s’alarme quelques secondes avant que je ne me décide de venir me redresser sur mes coudes. Par la suite, je pousse sur mes mains pour m’allonger sur le lit, rien à foutre si j’ai pas son autorisation ou pas. Réflexe de débutant, du plus commun des mortels, je soulève mon haut. Et là, je blanchis en observant mon torse. L’état de mes côtes font peur à voir, demain, à la première heure, je me dis qu’il faut que j’aille à l’hôpital, que je vais douiller quoi qu’il arrive.

Un grognement s’échappe de mes lèvres, un autre soupire l’accompagne et puis, pour finir, je presse un coussin devant mon visage. Je me concentre pour que ma douleur se diminue, après tout, j’ai rien avec moi pour faire passer ça. Mes dernières pilules, mes dernières clopes trafiqués, quedal … Je suis à la desh et j’me vois mal taxer quoi que ce soit à des personnes du voisinage. Enfin, je me décide lentement à me redresser hors du lit, quand la violente sensation est passée et qu’elle a pris le temps de s’atténuer un peu. Et puis, je me rends calmement vers la salle de bain, trainant les pieds tout en posant une main contre mes côtes blessées pour les soutenir un peu, jusqu’à que j’atteigne l’évier. Finalement, le plus simple pour moi, c’est d’attraper le gobelet pour boire un peu d’eau, même si je sais que je devrais pas faire trop d’efforts. Après tout, je viens de perdre connaissance, ça serait con si ça recommence une deuxième fois. Que ferais – je encore, après si ça arrive vraiment, pour la seconde fois de ma vie aussi. Ensuite, je me tourne vers mon ami, m’efforce de sourire un peu pour que la situation ne soit pas malaisante et m’efforce de boire un peu d’eau pour récupérer des couleurs sur mon visage aussi. Calmement, je me dirige vers lui en trainant encore les pieds pour ensuite me tenir à l’encadrement de la porte. Enfin, je viens m’asseoir près de lui, ne me retenant pas d’afficher mon « vrai » visage. Celui d’un gamin paumé, épuisé, qui devrait songer à aller se faire soigner au plus vite à l’hôpital vu ce qu’il m’arrive actuellement aussi.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: la vérité fini toujours par éclore feat ivan    

Revenir en haut Aller en bas
 
la vérité fini toujours par éclore feat ivan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» A toujours chercher la petite bête on fini toujours par se brûler les ailes [PV Anshu]
» Ne t'inquiète pas, je serai toujours la pour toi. - Feat Femme Sianouille
» THE SPECTATOR ✏ La vérité fait toujours scandale
» 5 ⊱ la vérité est toujours plus douloureuse que le mensonge.
» La vérité est toujours belle et terrible ... ~ Severus Rogue

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Imperium™ :: Londres :: Centre de Londres-
Sauter vers: