AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Did you miss me ? [Chiara]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
En ligne
avatar
Hiboux postés. : 1971
Date d'inscription : 01/05/2011
Crédits : JunkieMouse
Double Compte : Emily Anthon/ Caem Kaliayev/ Ethan Llewellyn/Zachary Disemba



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1114-julian-alexus-neil#69918
MessageSujet: Did you miss me ? [Chiara]   Mer 18 Avr 2018 - 9:46

~ Mardi 22 Septembre – Dans la soirée ~

Allongée sur la falaise, Julian regarde la mer qui s’abat en contre-bas contre la roche. Les touristes se pressent autour d’elle, chacun essayant de se faire une place, d’avoir le meilleur point de vue. Mais elle ne bouge pas, elle ne cèdera pas sa place pour autant. Elle est bien là, elle se sent apaisée. Le bruit de la mer, ce mouvement répétitif, l’écume qui prend de la place, qui tranche par sa blancheur avec les nuances de bleu. Cela fait de longues minutes maintenant qu’elle observe la mer et ce n’est que lorsque son téléphone vibre dans sa poche qu’elle se décide finalement à se redresser. Elle s’assoit alors en tailleur, non loin de la falaise. Sur l’écran, le nom de Jeroen s’affiche. La rousse ouvre alors le message et prend le temps de le lire. Il lui raconte sa journée, lui parle de choses et d’autre. Sans attendre, Julian entreprend de lui répondre. Avec le temps, elle a fini par s’habituer à la technologie et réussir à écrire un message sans perdre trop de temps. D’autant que c’est son moyen de communication privilégié avec Jeroen. Après l’attaque, les choses ont été compliquées. Julian est restée chez Mackensie un temps, y trouvant du réconfort et de quoi garder la tête hors de l’eau. Elle avait revu Alec entre temps, qui s’était excusé, lui avait expliqué la situation. Et alors qu’elle pensait pouvoir prendre une grande inspiration, le couperet était tombé. Sean. Sean était mort. A Poudlard. Sans qu’elle n’ait le temps de parler avec lui, de mettre au clair tous leurs différends. Qui lui paraissaient être alors si stupide… Elle avait passé un long moment au téléphone avec Ricardo. Il avait besoin d’air. Et elle aussi. Alors, elle s’était enfin décidée à retrouver Jeroen. Elle avait fini par trouver les mots, lui expliquer la colère qu’elle avait ressenti pour lui, la rage même. Il avait compris, comme toujours. Et puis, elle avait tenté de mettre des mots sur ce vide qui s’était emparé d’elle.

Son message terminé, Julian glissa le téléphone dans la poche de sa veste en cuir. Elle se leva ensuite et reprit le petit chemin qui l’avait mené jusqu’à la falaise. Elle marcha un temps dans la nature et puis, lorsqu’elle fut à l’écart, elle transplana. Elle atterrit finalement non loin de Londres. Depuis quelques jours déjà, elle errait, dormant à droite à gauche. Elle n’avait passé que quelques heures chez Jeroen avant de lui dire qu’elle avait besoin de partir. Et c’était ce qu’elle avait fait. Lui parlant quotidiennement mais arpentant la campagne du Royaume-Unis, dormant parfois dans des auberges de jeunesse ou chez des occupants. Ne faisant rien d’autre qu’observer le monde autour d’elle. Elle parlait aussi par message avec Mack et était retournée la voir à plusieurs reprises. Mais elle n’avait contacté personne d’autre et ignoré certains appels. Ne sachant quoi répondre. Ne sachant que dire.

Après avoir passé la fin de journée dans la ville, avoir mangé tranquillement et s’être promené à la nuit tombée, Julian avait fini par suivre une trajectoire plus précise. Cessant d’errer, d’avancer au hasard, elle avait finalement décidé de mener ses pas de manière concrète. Jusqu’à un point précis. Julian poussa alors les portes de l’établissement. Mains dans les poches de sa veste, elle laissa son regard se promener sur la pièce alors que les portes se refermaient derrière elle. De la musique se faisait entendre, assez forte. Mais on était en semaine et Ju’ n’eut aucun mal à imaginer ce que ça devait donner le weekend. Après quelques instants d’observation, la jeune femme avança finalement jusqu’au comptoir. Elle s’assit sur un des tabourets hauts longeant ce dernier. Les bras posés, Julian observa les silhouettes s’agiter. Et puis, elle leva finalement la main, pour attirer l’attention d’une barmaid.

« C’est quoi le meilleur cocktail ici ? »

Julian laisse alors son regard se poser sur la personne qui s’arrête en face d’elle. Chiara. Ju’ n’a pas l’énergie de lui adresser son plus beau sourire. Ni d’avoir cet air serein et désinvolte qu’elle aimait tant. Mais elle se tient là, devant elle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 768
Date d'inscription : 23/08/2016
Crédits : Avatar Mrs T + Gifs tumblr
Double Compte : Enzo - Ismaelle - Cameron - Riley



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t3737-chiara-what-s-wrong-with-being
MessageSujet: Re: Did you miss me ? [Chiara]   Jeu 26 Avr 2018 - 13:22

Mardi 22 Septembre 2015 – Dans la soirée
Did you miss me ?



Julian & Chiara

« T’es obligée d’y retourner ? »
« Obligée, non, mais j’en ai envie. »
« Aller reste avec nous ! »

Eilian et Jonas sont assis l’un et l’autre de chaque côté de moi dans le canapé et ne me lâchent pas. 17 et 18 ans … Je ne les ai pas vus grandir et ça me saute aux yeux maintenant qu’ils commencent à ressembler plus à des hommes qu’à des enfants … Mes deux p’tites crapules. Mes petits frères … Mes p’tits hommes.

« Et non les crapules ! Je retourne à ma vie Londonienne et je vais vous oublier à tout jamais ! MOUAHAHAHAH !!! »

Ils me sautent dessus, on se bat comme des gosses, comme on l’a toujours fait et je finis par clairement ne plus avoir le dessus. Ils ont poussé d’un coup, encore une fois je n’ai rien vu venir, mais ça ne change rien à notre lien. Ni au leur, d’ailleurs. Ils ne sont pas jumeaux mais c’est presque tout comme. En attendant on se retrouve par terre, entremêlés sur le tapis du salon, à bout de souffle et riant aux éclats.

« Tu viens déjeuner dimanche midi Chiara mia ? »
« Si Mamma ! »

L’enthousiasme et la réactivité ne sont pas feints et ne le seront jamais. Quitter ce petit nid douillet n’a pas été chose facile pour moi malgré le fait d’avoir passé 11 années à Poudlard en étant la plus part du temps loin d’ici. Alors non, y revenir régulièrement est loin, très loin d’être un calvaire. J’en ai envie et besoin, parce que chez nous la famille est une notion de la plus haute importance.

« Alycia et Rhys seront là aussi. »
« Ok, cool. »

Le sourire est plus tranquille, moins expressif, mais sincère malgré tout alors que je me débarrasse de mes deux boulets adorés et que je me relève. Alycia, ma grande sœur, n’est pas la personne dont je suis le plus proche dans cette famille et sans avoir du ressentiment l’une envers l’autre, on est relativement indifférente je crois. Je suis néanmoins heureuse de la voir, de les voir elle et son cher et tendre.

« Tu maigris bien de trop avec ton nouveau mode de vie mia cara. On va arranger ça. »

Comment ne pas aimer cette femme de tout son cœur, sérieusement ?

« Tiens, emporte ça avec toi. »

Ça ? Des Tupperware remplis de nourriture, de plats qu’elle a fait, qu’elle me fourre dans les bras après que j’ai attrapé mon sac pour me le passer en bandoulière.

« Merci Mamma. T’es la meilleure. »

Je dépose un baiser sur sa joue et si je pouvais je lui ferais un gros câlin mais j’en ai plein les bras ! Eilian et Jonas viennent me déposer un bisou sur chaque joue en même temps et je me gorge de tout ce qui émane de cet endroit, un endroit où je trouve « calme » et paix. Quelque chose hors du temps. Mon petit nid et mes repères.

« Bon aller je file, je vais être en retard. Vous fera un énorme bisou à Papa. A presto la famiglia ! J’vous aime ! »

Un claquement de doigts et je ne suis plus là.

#

Les soirées en semaine sont plutôt clame, le bar ne déborde pas de client à cette heure-là car beaucoup sont déjà rentrés chez eux. J’en profite pour discuter un peu avec Mickael, mon collègue, de tout et de rien. C’est un garçon adorable, on forme une bonne équipe. Ce soir aucun des patrons n’est là, ils nous laissent sans problème la charge de l’établissement avec toute leur confiance et c’est très appréciable. Je ne pensais pas un jour attacher de l’importance à ce genre de choses et pourtant, c’est bien le cas. Je ne dirais pas que je suis devenu moins désinvolte mais j’ai l’impression d’avoir changé un peu ces derniers temps … Certains diraient sûrement que j’ai pris du plomb dans la tête.
Occupée à essuyer des verres à bières tout en continuant de papoter avec Mickael et un client installé au comptoir je ne prête pas vraiment attention à la personne qui entre et vient s’installer non loin de là. Ca n’est que lorsque je relève les yeux et les pose sur elle, alerté par son geste, que mon cœur manque un battement. Mais je bloque un instant c’est d’un pas lent et sans réelle expression sur le visage que je m’avance vers elle.

« C’est quoi le meilleur cocktail ici ? »

Elle ne sourit pas plus et quelque chose s’est éteint dans son regard, ça me saisit violemment alors qu’on s’observe sans rien dire l’espace de quelques secondes. Et pour toute réponse je sors deux shooter et les remplis de Téquila pour lui en tendre un et m’enfiler le second avant de le claquer contre le bar.

« Le Où-t’étais-passée-bordel-de-merde. »

Si je lui en veux ? Non, pas une seconde. Pas d’amertume dans la voix, juste un peu de retenu et beaucoup d’inquiétude.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
Hiboux postés. : 1971
Date d'inscription : 01/05/2011
Crédits : JunkieMouse
Double Compte : Emily Anthon/ Caem Kaliayev/ Ethan Llewellyn/Zachary Disemba



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1114-julian-alexus-neil#69918
MessageSujet: Re: Did you miss me ? [Chiara]   Ven 4 Mai 2018 - 8:06

Les gestes de Chiara étaient soudainement lents et Julian avait vu cette lueur dans son regard. La surprise. Rien de plus étonnant, la rousse n’avait donné de signe de vie quasiment à personne, s’isolant dans sa bulle, se cherchant elle-même avant de tenter de renouer avec les autres. Elle savait que ce n’était pas correct, qu’ils avaient dû s’inquiéter. Mais tout ça, c’était en dehors de ses considérations. Elle n’avait pas la force de penser à ça pour le moment. Elle avait besoin d’autre chose. Pourtant, ce soir-là elle avait décidé de retrouver la jeune femme. Elle n’était pas arrivée, grand sourire aux lèvres, prête à faire les quatre cents coups. Le pas lent de Chiara montrait bien que ce n’était pas sa première intention non plus. L’espace de quelques secondes, elles n’étaient plus les terreurs de Poudlard, les organisatrices de soirées, ces filles qui semblaient en permanence mordre dans la vie à pleine dents. Mais Julian pourrait-elle un jour prétendre redevenir cette jeune femme ?

Chiara était finalement arrivée à son niveau. Alors que Ju’ la questionnait sur les cocktails, son amie ne dit rien, sortant du bar une bouteille de tequila et remplissant deux shots. Elle avala le sien d’un coup sec, faisant claquer le verre sur le comptoir. La rousse attrapa le sien entre ses doigts, fixant la surface de l’alcool quelques instants. Finalement, la voix de Chiara se fit de nouveau entendre et un léger rire, sec, passa la barrière des lèvres de Julian. Cette dernière leva alors les yeux vers son amie puis, vida à son tour son verre d’une traite.

« Désolée, je sais toujours pas prendre de photo avec ce machin alors pour le diapo de vacances, faudra attendre. »

Julian avait désigné son téléphone dans sa poche en parlant de machin. Elle avait tenté la plaisanterie, l’air détaché mais au fond, elle n’y croyait pas elle-même. Chiara était une jeune femme cool, pas du genre à prendre la tête pour rien mais sur ce coup, elle se doutait bien qu’elle attendait autre chose qu’une vaste plaisanterie. Mais que dire ? Où était-elle passé ? Ici et ailleurs. Julian avait erré, sans but précis, sans savoir elle-même où elle devait aller. Parce que ce qui restait le plus fort et le plus présent en elle, c’était cette sensation de ne plus être à sa place nulle part.
Julian poussa alors son verre de shot en direction de Chiara, comme pour lui demander d’en remettre un coup.

« J’avais besoin d’air. »

Julian poussa alors un long soupir. Oui, elle avait eu besoin d’espace, de liberté mais surtout, de se sentir loin de Poudlard. Revoir ses amis c’était en un sens, se sentir toujours liée à cette école, à ce cauchemar qui la tirait encore régulièrement de son sommeil. C’était au-dessus de ses forces. Peu à peu elle renouait le contact, parvenant à se dire que leurs retrouvailles n’impliquaient pas forcément un pas en avant vers les Supérieurs. Mais la crainte était toujours là et, sans s’en rendre compte, la rousse avait tendance à toujours lancer des regards autour d’elle dès qu’elle s’arrêtait un peu trop longtemps dans un endroit.

« Sean est mort là-bas. »

Julian avait lâché ces quelques mots en fixant le bar. Elle avait parfois du mal à se faire à l’idée qu’il était vraiment parti. Ces derniers temps, leur relation n’avait pas été au beau fixe, ils s’évitaient même depuis un moment. Mais il resterait toujours un de ses meilleurs amis. Le mec qu’elle avait aimé aussi, sincèrement alors qu’elle n’était encore qu’une gamine. Le mec qu’elle haïssait parfois et pourtant, qu’elle suivait toujours du coin de l’œil. Sa mort, elle l’avait accueillie avec plus de froideur que prévu, trop fatiguée pour être effondrée. Mais elle planait toujours au-dessus d’elle, comme une ombre, comme un rapace attendant le bon moment pour fondre sur elle.

« Et j’ai parfois l’impression que moi aussi. »

Julian sentit un nœud se former dans sa gorge alors qu’elle relevait les yeux vers Chiara. Elle ne l’avait pas vue depuis des semaines, ne lui avait donné aucune nouvelle et elle débarquait comme une fleur, lui crachant à la figure ses états d’âme… Pas correct. Et pourtant, quand elle l’avait vue, là en face d’elle, elle avait senti qu’elle pouvait enfin lâcher ces mots qui lui brûlaient la gorge. Ces mots qu’elle était incapable de dire à Jeroen, Ricardo ou Alec. Ces mots qu’elle avait senti prendre forme en elle quand Mack l’avait recueillie.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 768
Date d'inscription : 23/08/2016
Crédits : Avatar Mrs T + Gifs tumblr
Double Compte : Enzo - Ismaelle - Cameron - Riley



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t3737-chiara-what-s-wrong-with-being
MessageSujet: Re: Did you miss me ? [Chiara]   Mar 8 Mai 2018 - 14:23

« Désolée, je sais toujours pas prendre de photo avec ce machin alors pour le diapo de vacances, faudra attendre. »
« T’es vraiment naze Neil. »

Machin = Téléphone. Pas besoin de le voir pour le deviner et si je la traite de naze elle sait très bien que c’est affectueux. J’adapte ma façon d’être à la sienne, je ne parle ni vite ni fort, aucun geste brusque à la Chiara, pas de ton accusateur ou pleins de reproches et je compte bien la laisser venir à moi plutôt que de lui rentrer dedans façon Miley Cyrus sur sa Wrecking Ball. Peu importe le temps dont elle aura besoin. Peu importe le nombre de shot dont elle aura envie.

Ce soir, c’est la maison qui régale.

« J’avais besoin d’air. »

Je ne la regarde pas, focalisée par choix sur la bouteille qui déverse quelques centilitres d’alcool dans nos deux verres, mais ne perd rien des messages non audibles qu’elle transmet. Un soupir, quelques mots, une attitude qui est bien plus éloquente que bien des phrases.
Je ne sais pas ce qu’ils ont vécu là-bas, je ne sais pas ce qu’elle a vécu là-bas, ou même dehors, mais je connais Julian et je comprends facilement que quelque chose a éteint la flamme qui danse habituellement dans le fond de son regard.

« Sean est mort là-bas. »

Toujours aucun contact visuel, cette fois parce que c’est elle qui regarde autre chose – le bar, en l’occurrence, mais je suis presque certaine qu’elle ne le voit pas réellement. Un long frisson glisse le long de ma colonne vertébrale alors que je me fige suite à l’annonce qu’elle vient de me faire, parce que naïvement je ne m’attendais pas à ça.
Je suis dehors, j’ai une vie « tranquille » et loin de tout ça. Autant le dire, j’ai tiré un trait sur Poudlard et tout ce qui va avec, je me rends compte à quel point aujourd’hui. Égoïsme ? Je ne crois pas, c’est simplement une question de choix et de tempérament. Pour autant je ne reste pas insensible à tout ça, évidemment. Je n’étais pas proche de Sean, je sais simplement qu’il faisait partie de la clique de Julian mais d’une manière ou d’une autre il a toujours été dans mon décor. Je sais en revanche qu’il était une personne importante pour elle et même si je reste stoïque, tout ça m’ébranle.

« Et j’ai parfois l’impression que moi aussi. »

Son regard se plonge dans le mien et je le soutiens mais difficile de ne pas se sentir fébrile en cet instant. Ce genre de situation, autant l’admettre, je ne suis pas la personne la plus qualifiée pour le gérer. Je n’ai jamais été très douée pour réconforter, ça ne fait pas partie du package et ça ne m’a jamais réellement posé de souci. Chacun est comme il est.
Ne pas réagir ? Loin de moi cette idée. Je vais simplement réagir à ma manière, en accusant le coup au passage tout en gardant ce détachement que j’ai sur le sujet depuis le départ. D’un geste rapide et sec je descends à nouveau mon shot et le re-rempli presque aussitôt.

« Trois options. »

Si je ne regarde plus Julian c’est parce que mon attention visuelle et physique et concentrée sur une tache. J’attrape deux grands verres et va et vient le long du comptoir tout en ramenant quelques éléments pour à terme, nous faire un verre bien chargé à chacune. J’ai suffisamment fait la fête avec elle pour connaitre ses goûts en la matière comme le fond de ma poche.

1ère option :

« On en parle. »

En l’occurrence tu parles et je t'écoute, je pense que c'est plutôt comme ça que ça va se passer avec cette option là.

2ème option :

« On parle de totalement autre chose. »

3ème option :

« On ne parle pas du tout. »

Et là seulement je relève le visage vers elle. A elle de choisir, c’est ma manière à moi de lui offrir plusieurs possibilités, de lui faire comprendre que je ne vais sans doute pas la prendre en pitié, lui offrir mon épaule pour pleurer, parce que je ne suis pas comme ça – sauf avec Coco, jusqu’à il y a encore peu de temps – mais que je suis là. Je ne sais pas où elle était jusqu’ici ni avec qui mais ce soir, même si par le plus grand des hasards, c’est ici qu’elle a atterri. Avec moi.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
Hiboux postés. : 1971
Date d'inscription : 01/05/2011
Crédits : JunkieMouse
Double Compte : Emily Anthon/ Caem Kaliayev/ Ethan Llewellyn/Zachary Disemba



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1114-julian-alexus-neil#69918
MessageSujet: Re: Did you miss me ? [Chiara]   Dim 13 Mai 2018 - 15:04

Les mots étaient sortis, acides, brûlant tout sur leur passage. Pourtant Julian savait qu’elle ne pouvait plus les garder en elle. Que c’était maintenant qu’ils devaient sortir. Son regard dans celui de Chiara, il avait bien senti que son amie était déstabilisée par tout ça. Et c’était logique. Les deux jeunes femmes s’entendaient de nouveau très bien mais elles n’avaient jamais été dans ce rapport. Julian n’avait jamais eu un poids aussi lourd à partager et elle ne s’était jamais tournée vers Chiara pour l’alléger. Mais en cet instant, elle avait eu besoin d’elle comme d’un écrin pour accueillir ces quelques mots. La rousse leva alors son verre et vida le contenu dans sa gorge d’un mouvement sec du poignet et de la tête. Quand ce dernier retomba sur le bar elle prit une grande inspiration. Les mots étaient sortis et devenaient de plus en plus réel. Julian avait perdu quelque chose à Poudlard. Mais pas pendant la dernière attaque. C’était bien plus vieux que ça, elle ne s’en était juste pas rendu compte jusque-là.

Après avoir bu son shot elle aussi, Chiara se mit en mouvement, sortant deux grands verres de derrière le bar. Julian n’avait peu de doutes sur ce qu’elle était en train de faire alors qu’elle voyait les ingrédients remplir petit à petit le récipient. Mais alors que ses mains s’agitaient, que son regard était accaparé par les verres en train de se remplir, son amie avait repris la parole. Trois options donc. Julian la regardait faire tout en faisant tourner son verre de shot entre ses doigts. Elle savait y faire niveau cocktail, rien à redire. Mais Ju’ n’avait pas fait qu’observer ses mouvements maîtrisés. Elle avait écouté aussi alors que son amie lui avait énoncé des options, des possibilités. Elles relevèrent la tête en même temps et leurs regards se croisèrent de nouveau. Julian ouvrit la bouche pour répondre puis la referma, lâchant finalement un rire nerveux.

« Tu vas rire mais je crois que je ne sais pas ce que je veux. »

Julian Alexus Neil ne sachant pas quoi choisir, ne sachant pas ce qu’elle voulait… C’était un comble, une hérésie ! Non seulement elle prenait toujours des décisions mais elle savait aussi le faire pour les autres. Elle savait imposer ce qu’il fallait aimer ou non, qui il fallait féliciter et qui méritait d’être lynché sur la place publique. Elle avait eu de l’influence et toujours cet air fier collé sur le visage. Elle ne laissait jamais le doute s’installer. Et pourtant, face à Chiara, elle se sentait soudainement perdue. Elle avait lâché des mots forts et violents et maintenant qu’on la mettait face au fait accompli… Elle était complètement désarçonnée.

Julian tendit alors la main vers un des verres que Chiara avait pris le temps de préparer, sachant tout à fait lequel lui était destiné. Elle l’attira vers elle et sirota une gorgée avec la paille. Elle adressa alors un sourire à son amie.

« Tu dois faire fureur dans ton nouveau métier… Ce cocktail est merveilleux. »

La rousse attrapa alors la paille entre ses doigts et commença à faire tourner l’alcool dans le verre. Ce geste hypnotique devait l’aider à remettre de l’ordre dans son esprit, à y voir plus clair. Du moins c’était l’impression qu’elle donnait vu toute l’attention qu’elle y portait. Julian finit cependant par pousser un profond soupir avant de relever le regard vers Chiara.

« Je sais pas pourquoi je suis venue ici, pourquoi maintenant. Je sais pas ce que je vais faire demain. Je sais même pas à qui j’ai encore envie de parler. »

Julian continuait de faire tourner l’alcool dans son verre. Comme si le cocktail n’avait pas été bien mélangé ce qui était en soit faire un affront terrible à Chiara… Mais elle revint finalement en prendre une gorgée, sirotant lentement à la paille. Cela faisait maintenant quelques semaines qu’elle remarquait que l’alcool pouvait avoir un goût terriblement amer. C’était plutôt un arrière-goût, quelque chose qui lui restait sur la langue, dans le fond de la gorge. Julian approcha cependant son visage une fois de plus de la paille et aspira encore un peu de cocktail. Sur le coup, c’était toujours aussi bon. Ce n’était qu’après, qu’elle sentait l’amertume se répandre.

« Je suis en train de me noyer. Et je suis pas sûre d’avoir la force ni même l’envie de me battre. »

Julian se pencha alors de nouveau sur son verre et prit le temps cette fois d’avaler une gorgée un peu plus longue. L’amertume se faisait plus présente et pourtant, elle n’avait pas envie de renoncer à ce cocktail.

« T’as le droit de danser ? »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Did you miss me ? [Chiara]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Did you miss me ? [Chiara]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Imperium™ :: Londres :: Centre de Londres :: ─ Soho. :: • Quartiers « Underground »-
Sauter vers: