AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 And now ?! - Aiyana

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Hiboux postés. : 311
Date d'inscription : 11/03/2018
Crédits : gif tumblr
Double Compte : Warren - Elias - Dorofei



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t4238-connor-oo-empty-chairs-at-empt
MessageSujet: And now ?! - Aiyana   Sam 17 Mar - 19:22

Jeudi 10 septembre 2015, en fin d’après-midi.

Les choses changeaient et pour l’instant, au final, c’était plutôt en bien. Au moins, maintenant, il était beaucoup plus dans son élément. Au moins aujourd’hui, il n’était plus un paria, même s’il était encore regardé par beaucoup d’élèves restant comme si c’était de sa faute si les Supérieurs étaient revenus ! A la bonne heure si certains croyaient ça, mais la vérité c’est qu’il n’était même pas au courant qu’une telle action d’envergure allait se faire et c’était probablement mieux comme ça, ainsi il n’avait pas pu commettre de bavure, ainsi il avait juste agi en écoutant son instinct. Il ne savait pas trop s’il avait bien fait de ne pas rejoindre totalement le camp des Supérieurs, il était un peu septique, perdu, perturbé sur la question.  Il ne voulait décevoir personne, surtout pas ses parents.

Bien sûr qu’il était toujours de leur camp, mais s’il y entrait il devrait probablement faire des choses dont il se sentait incapable… et ça c’était quelque chose d’inconcevable pour lui. Ça serait un grand Echec, s’il ratait une mission. Non, les soutenir, soutenir leurs idées… leur rapporter des choses s’il voyait ou entendait quelque chose de suspect, était dans ses compétences. Mais user par exemple de violence était toujours quelque chose qui le dépassait totalement, pour ne pas dire qui lui faisait peur, qui le révulsait. Et, il ne voulait pas s’humilier. Il avait le cul entre deux chaises, le petit Tveit et il ne savait plus trop sur quel pied danser, il ne savait plus trop où se situer. Il avait les pensées claires, il savait ce qu’il voulait ou refusait… mais c’était tout le reste qui coinçait. Et il avait peur. Peur de l’avenir, de ce qui allait bien pouvoir advenir. Il craignait pour son futur, même si, grâce à leur retour, ce dernier serait probablement plus glorieux que sous l’ère de Rivers-je-sers-à-rien. Il avait peur, mais il était probablement trop orgueilleux, trop imbu de lui-même pour l’avouer, voire même pour s’en rendre compte. Probablement préférait-il être dans le déni, c’était beaucoup plus simple comme cela et il avait par ailleurs déjà l’esprit pas mal occupé par d’autres choses.

Il était en train de descendre vers la Grande Salle, le repas n’allait pas tarder et il avait déjà assez faim. Arrivé au deuxième étage, une silhouette qu’il connaissait plutôt bien apparue soudain devant lui !  Aiyana ! Il ne la connaissait pas trop, mais le peu qu’il avait pu discuter avec elle avait été toujours été  quelque chose de très agréable.  Et aujourd’hui, aujourd’hui il fallait bien avouer qu’elle avait l’air … radieuse ?! Oui, ça devait être le mot le plus approprié bien qu’il n’en soit pas certain à 100%. Il se passa une main dans les cheveux en cherchant comment est-ce qu’il pourrait l’aborder, il n’avait pas envie de la déranger si elle avait d’autres choses importantes à faire. Il la regarda quelques instants, hésita encore un instant avant de finalement se décider à se lancer, après tout, il ne risquait pas grand-chose et il avait envie d’avoir de ses nouvelles… Tveit n’avait donc pas d’autre choix que de foncer, de se lancer !

- Aiyana ! ! l’interpela-t-il histoire qu’elle le repère. Quelques instants plus tard il se trouvait enfin à ses côtés.Comment tu-vas ?! Je… Je suis content de  voir que tu es toujours ici.

Rares étaient les personnes avec qui il pouvait parler assez librement, sans être trop jugé, sans être taxé d’extrémiste, de fou ou autres. Non, la plupart des Autres ne comprenaient pas. Les Sang-Purs étaient les meilleurs, les sang de Bourbe faisaient décliner la magie, quant aux Moldus, cela se passait totalement de caractère. Il fallait les tenir à l’écart de tout cela. Vraiment loin de tout ça !

- Si tu es pressée, n’hésite pas à me le dire, je ne voudrai pas te… disons te retarder !

Au moins ça avait le mérite d’être clair, elle pouvait très rapidement passer son chemin sans qu’il ne le prenne mal pour autant, comme cela, elle ne se sentirait peut-être pas obligée  de converser avec lui si elle  ne le souhaitait pas.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 646
Date d'inscription : 17/03/2016
Crédits : JunkieMouse
Double Compte : Emily, Julian, Caem, Ethan, Zachary



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t3578-aiyana-hopkins-liens
MessageSujet: Re: And now ?! - Aiyana   Jeu 22 Mar - 20:04

~Jeudi 10 septembre – Fin de journée ~

Ils avaient réussi. Aiyana avait encore du mal à y croire. Parfois, alors qu’elle levait la tête de ses bouquins à la bibliothèque, elle prenait le temps de regarder autour d’elle. De poser son regard sur les autres élèves mais aussi le personnel qui restait. Une grande épuration avait été faite et la majorité des adultes encore présents dans l’école étaient favorables aux Supérieurs. Et ça, Aiyana le savourait avec douceur. Elle ne pouvait nier qu’elle avait eu une certaine crainte le jour de l’attaque. Et si tout foirait ? Et s’il n’arrivait pas à leurs fins ? Bien sûr, ils auraient recommencé, construit une autre attaque. Le mouvement prenait de l’ampleur et de la force dans tout le monde magique alors ils auraient de toute façon les ressources nécessaires pour attaquer encore et encore. Mais le fait que la première attaque ait été un succès était un symbole fort. Le symbole qu’ils étaient prêts et plus forts. Aiyana n’avait plus aucun mal à s’inclure dans cet ensemble désormais. Son mentor l’avait pris sous son aile, elle avait su faire ses preuves et de jour en jour, elle se sentait plus forte. Chaque avancée des Supérieurs était pour elle une victoire, une bouffée d’orgueil et d’énergie. Bref, cette rentrée était douce pour la Serpentarde. Impliquée, elle n’en oubliait pas pour autant ses études et trouvait particulièrement agréable d’alterner entre devoirs, études et actions pour les Supérieurs. Elle avait trouvé son équilibre.

Alors qu’elle sortait de la bibliothèque, Aiyana avait glissé ses livres dans son sac en bandoulière. Sa baguette était dans sa poche, accessible comme toujours. Elle poussa un léger soupir alors qu’elle humait l’air presque frais du couloir. Dans la bibliothèque, l’ambiance était étrange. McEwen était mort et en apprenant ce qu’il avait fait, Aiyana n’avait eu aucune envie de le pleurer. Mais il fallait bien avouer que sans lui dans ce lieu, ce dernier vacillait légèrement. Le temps de la transition sans doute. La jeune femme regarda rapidement autour d’elle puis, sans plus réfléchir, décida de se rendre dans la Grande Salle. Elle commençait à avoir faim et un rythme de vie régulier et équilibré faisait partie de ce qu’il fallait pour un esprit sain et affuté. Oui, cette implication dans les Supérieurs n’avait pas changé sa façon d’être du tout au tout, loin de là. La Serpentarde avançait donc d’un pas décidé lorsqu’elle entendit son nom. Aiyana s’arrêta alors net et se retourna pour voir Connor Tveit s’approcher d’elle. Un sourire franc se dessina sur le visage de la jeune femme. Oui, elle savait faire, elle n’accordait cependant pas cela à tout le monde.

« Bonjour Connor. Ravie de voir que tu es ici aussi. »

Et c’était sincère. Si Aiyana avait fini par faire sa route de son côté, Connor avait été l’initiateur de son changement de vie. Il était le premier à lui avoir parlé des Supérieurs, de leur manière de pensée, de leurs actions. C’était en somme grâce à lui qu’elle avait pu ouvrir les yeux sur la réalité du monde magique. Alors, lorsqu’il lui expliqua qu’elle pouvait tout à fait lui dire s’il la dérangeait, elle sourit de plus belle, légèrement amusée.

« Non ne t’en fais pas. J’allais me rendre dans la Grande Salle pour dîner, on peut y aller ensemble si ça te tente ? »

Aiyana était habituée à manger seule depuis l’année dernière. Pour autant, elle n’avait aucun souci avec l’idée de partager le repas avec un tiers. Discuter lui ferait plaisir et puis, depuis qu’elle se sentait impliquée dans un mouvement, elle avait plus envie d’aller vers les autres. D’aller vers ses paires. Une fois que Connor lui eut confirmé que cette idée lui plaisait, elle se mit donc en route avec lui, reprenant sa descente des étages de l’école.

« Tu as passé un agréable été ? »

Commencer en douceur la conversation. Aiyana savait qu’ils avaient un certain nombre de sujets en commun et elle était certaine qu’ils sauraient entretenir la conversation sans difficulté. Pour autant, ce n’était pas nécessaire d’attaquer tout de suite avec des thèmes trop sérieux. Aborder la conversation simplement, laisser le temps aux choses de se renouer avant peut-être d’être dans quelque chose de plus profond, de plus intense. Aiyana en tout cas espérait pouvoir partager ses idées, sa joie face au retour des Supérieurs avec Connor. Sentir qu’on est en présence d’un allié est toujours agréable.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 311
Date d'inscription : 11/03/2018
Crédits : gif tumblr
Double Compte : Warren - Elias - Dorofei



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t4238-connor-oo-empty-chairs-at-empt
MessageSujet: Re: And now ?! - Aiyana   Dim 25 Mar - 13:33

Le temps de s’adapter de nouveau, de retrouver ses marques, même si cette fois cela serait beaucoup plus simple que l’année dernière, même si cette fois cela jouait plutôt en sa faveur, alors que demander de plus ? Ils avaient gagné ! Il allait pouvoir retrouver son train-train, quotidien qu’il chérissait tant du temps des Supérieurs. Fini les « rendez-vous » surprises chez le Directeur, par ce que Monsieur Rivers le soupçonnait et n’aimait pas qu’il dise la vérité. Fini les conneries de Moldus ici qu’il fallait respecter ! Sérieusement ! Non, un jour nouveau approchait et c’était bien mieux comme ça, il allait enfin pouvoir être en paix, ou du moins beaucoup plus qu’il ne l’avait été à la rentrée précédente. Tveit était finalement, en ce beau jour, tombé sur une ancienne connaissance : quelqu’un qu’il était ravi de revoir par ici. Il était surtout content de voir qu’elle avait choisi le bon camp, il n’avait pas forcément toujours eu de bons arguments, mais il savait malgré qu’il y était un tout petit quelque chose, et ça, au final ça lui faisait chaud au cœur. Elle avait fait partie des personnes capables d’écouter, de comprendre des arguments pas si infondés que cela. Elle avait choisi son camp, quitte à se faire détester par moultes personnes qui ne comprenaient rien et ne voyaient pas le déclin de la magie avec leur vision des choses trop rose ! C’était une fille bien, un fille comme il aimerait en rencontrer plus souvent !

- Je n’aurais raté cette rentrée pour rien au monde, même, si je dois avouer qu’elle a tourné d’une manière bien meilleure que j’aurais pu le présagé !

Il n’aurait pas fui, peu importe l’issue du combat il serait resté là, dans ces murs, pour ses études. Après, bien sûr, il aurait toujours pu avoir un « accident », avoir été blessé au combat pendant la prise de Poudlard, mais ce n’était absolument pas le cas ! Il se portait comme un charme si on pouvait dire cela de cette manière !

- Avec plaisir, ça changera des repas habituels !

Merci bien les repas chez les Serdaigle qui tiraient pour la plupart des tronches de six pieds de long et qui le regardaient toujours d’un mauvais œil, quant à manger avec son cousin, c’était souvent plus épuisant qu’autre chose. Melvin c’était bien à supporter à petite dose, mais l’entendre parler de rien d’intéressant, souvent la bouche pleine, ça en était un peu trop pour lui et ses nerfs. Au moins pour ce repas, cela lui ferait une compagnie des plus agréables !
Ils ne tardèrent donc pas de se mettre en route, jusqu’au moment où elle lui demanda comment s’était passé son été. Il haussa les épaules, il aurait bien répondu des plus banal, ce qui était vrai, mais ce n’était pas une réelle réponse, ou du moins il faudrait quand même qu’il développe un peu plus ! Il hésita quelques instants sur les termes les plus intéressants à utiliser sans être non plus barbant et finalement, il préféra le faire comme il le sentait, sans forcément trop réfléchir

- Et bien coute, plutôt des vacances assez calmes en grande partie, la famille, les révisions, ce genre de chose. Tu vois rien de bien passionnant, je n’ai pas voyagé. Et toi alors, tu as fait quelque chose de spécial pendant ces deux mois ?

Tiens, d’ailleurs, en parlant de vacances, est-ce qu’ils allaient pouvoir sortir aux prochaines vacances ? Ou même aller au Prè-Au-Lard ? Bon, ce n’est pas que c’était quelque chose de primordial, c’était juste, disons, intéressant de connaître la réponse pour pouvoir s’organiser au mieux !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 646
Date d'inscription : 17/03/2016
Crédits : JunkieMouse
Double Compte : Emily, Julian, Caem, Ethan, Zachary



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t3578-aiyana-hopkins-liens
MessageSujet: Re: And now ?! - Aiyana   Lun 26 Mar - 14:47

Connor ne croyait pas si bien dire. Cette rentrée avait magnifiquement bien tourné. Aiyana ne pouvait rêver mieux. Rapprendre ses études dans un tel environnement c’était allier tout ce qu’elle voulait. Pouvoir apprendre, pouvoir devenir une sorcière accomplie tout en continuant à servir la cause. C’était parfait, absolument parfait. Et voir un élève qui partageait son opinion lui faisait du bien. Certes, il y avait une forme de jouissance à regarder les visages abattus de certains mais elle avait envie d’autre chose. Elle voulait maintenant que cette école devienne le bastion de leur cause, qu’on y retrouve des sorciers ayant compris l’importance du sang pour la magie et se battant ensemble pour construire un nouveau monde. Un monde débarrassé de toutes les impuretés. Heureusement, Connor voyait les choses dans ce sens lui aussi et voir son enthousiasme était agréable. Dîner avec lui le serait sans doute aussi et c’était donc avec un sourire plein de sincérité qu’Aiyana avait accueilli sa réponse positive à sa proposition.

Les deux camarades s’étaient donc mis en route vers la Grande Salle et Aiyana avait lancé la conversation en interrogeant Connor sur le contenu de ses vacances. Il lui répondit que ces dernières étaient simples et la jeune femme hocha la tête. Les siennes aussi étaient assez basiques au final. Enfin, seulement si on s’attachait à la partie extérieure… Aiyana savait très bien que Connor était un allié pourtant, elle ne lui donnerait pas les détails de son été sans l’accord de son mentor. Lui seul pouvait décider de ce qui pouvait être partagé ou devait rester secret. La jeune femme ne voulait pas prendre de risque pour le moment, pas se croire plus maline que les autres. Chaque chose en son temps.

« Je suis allée aux Philippines pour voir ma mère mais j’ai passé la majeure partie de mon temps chez ma cousine, Maggie Howard. Ça m’a permis de rester en Angleterre et de réviser consciencieusement pour la rentrée. »

Ce qui n’était pas très loin de la réalité. Aiyana avait en effet beaucoup étudié pendant les vacances, parce que malgré tout ce qu’il s’était passé de nouveau pour elle, il y avait des choses qui ne changeaient pas. Les deux jeunes gens étaient alors arrivés au niveau de la Grande Salle. Aiyana y pénétra et alla s’installer à une table, invitant Connor à s’asseoir non loin d’elle. Elle avait volontairement choisi un coin peu peuplé. De toute façon, le nombre d’élèves avait pas mal réduit dans l’école depuis la rentrée, pour diverses raisons. Aiyana ne s’en plaignait pas. Elle préférait que seuls ceux le méritant vraiment restent entre ces murs. Cela ne servait à rien que des professeurs s’ennuies à tenter d’enseigner à des gens indignes.

« Je suis contente que l’on puisse reprendre les cours plus sereinement. On va enfin nous enseigner la vérité sur la magie et surtout, arrêter de perdre du temps avec des gens qui n’ont pas leur place ici. »

Aiyana se fichait de savoir si des gens écoutaient leur conversation et étaient choqués par ses propos. Elle n’avait jamais eu honte de ce qu’elle pensait et ça n’allait certainement pas commencer maintenant alors que ceux en qui elle croyait profondément étaient en passe de reprendre le pouvoir. Bien au contraire. Elle se sentait plus fière que jamais, prête à garder la tête haute, à lutter et à avancer dans un monde qui serait bientôt comme elle le souhaitait. Comme ils le souhaitaient. Un monde où la magie serait enfin à son sommet. Aiyana commença alors à remplir légèrement son assiette, un repas du soir ne devait pas être trop lourd.

« Je ne doute pas de tes capacités en cours mais si jamais tu as besoin d’un coup de main sur une matière, n’hésite pas. »

Aiyana ne voulait pas prendre Connor de haut ou sous-entendre qu’il était mauvais élève. Simplement, comme elle était une année au-dessus de lui, elle se disait qu’elle pouvait le faire étudier s’il le souhaitait à un moment ou un autre.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 311
Date d'inscription : 11/03/2018
Crédits : gif tumblr
Double Compte : Warren - Elias - Dorofei



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t4238-connor-oo-empty-chairs-at-empt
MessageSujet: Re: And now ?! - Aiyana   Ven 30 Mar - 22:04

Il écouta attentivement ce que disait la jeune femme. Déjà elle, elle avait au moins voyagé ! C’était beaucoup mieux que lui ! Il se passa une main dans les cheveux an acquiesçant doucement. A quelque chose près, elle avait finalement passé plus ou moins le même été que lui. Quelque chose de studieux, de banal, de tranquille. Quelque chose de plaisant, de réconfortant en quelque sorte. Les livres et lui c’était une grande histoire d’amour et c’était au final peut-être la même chose pour la jeune femme.

- Des fois il vaut mieux des vacances tranquilles que des choses dites trop « trépidantes », savoir se reposer, se recentrer sur ce qu’on aime, sur ce qui est important, aka l’avenir c’est tout aussi important ! Il haussa les épaules avant de continuer Enfin après chacun voit son avenir de manière différente, alors bon. Disons plutôt que c’est mon point de vue.

Les études, des années compliquées mais qui, au final valait bien le coup de quelques sacrifices ! Le métier que l’on veut faire plus tard pendant plusieurs dizaines d’années valait bien des heures de vacances « perdues », si on peut appeler ça perdue, car étudier c’était s’enrichir ! Mais force de constater que tout le monde ne pensait pas de cette manière alors il essayait de ne pas trop insister sur ces sujets-là. Ils étaient finalement arrivés dans la grande salle et avaient pris un endroit où ils seraient probablement tranquilles, si ce n’est quelques regards noirs qui devaient aller vers eux. Tveit en avait tellement l’habitude qu’il n’y faisait plus trop attention. De toute façon, il en avait rien à faire des Autres , de ceux qui ne pensaient pas comme eux, de ceux qui étaient donc sans aucune réelle espèce d’importance ! Il s’installa confortablement face à la jeune femme tout en écoutant ce qu’elle disait à présent, acquiesçant sagement ! C’était certain, les cours seraient meilleurs cette année !

- Surtout au niveau des cours de Gabriele, ça devenait vraiment n’importe quoi ! Au moins, cette année on aura un vrai bon niveau ! Avec des cours intéressants, pas ces espèces de trucs pro-moldus qui n’apportent rien.

Il en avait ras le bol de ces cours, alors du changement ne pourrait être que bénéfique ! Il se tut quelques instants, imitant sa camarade en remplissant son assiette, il lui souhaita bon appétit avant de commencer à manger tranquillement. De toute manière les premières semaines de cours montreraient la direction que prendrait l’année scolaire, mais Tveit savait que ça ne pourrait être que positif pour lui ! Lorsqu’elle reprit la parole ses dires lui firent froncer légèrement les sourcils. Est-ce qu’il était vexé ? Outré qu’elle lui demande ça, à lui ? Non. Cela aurait été quelqu’un d’autres, quelqu’un hors de leur cause, ça n’aurait pas probablement été le même discours, mais au final, elle était plus âgée, elle s’y connaissait donc mieux que lui. C’était donc une aubaine à prendre, enfin s’il en avait besoin. Il préférait toujours se débrouiller par lui-même, c’était toujours mieux, et au moins, il ne devait rien à personne ! Finalement Tveit lui dit un petit sourire en coin.

- C’est une gentille proposition, je tâcherai de m’en souvenir si j’en ressens le besoin, mais, j’ai toujours été du genre à me débrouiller avec les moyens du bord, c’est comme cela qu’on apprend. C’est plus instructif de mon point de vue, mais après, il y a toujours des exceptions à la règle… des cas spéciaux, ou disons désespéré. Oui tout cela pour ne pas dire grand-chose au final Je te proposerai bien la même chose, mais du coup, je ne pense pas te servir à quelque chose, alors si tu as besoin d’aide pour quelque chose d’autre, n’hésite pas, si je peux t’aider, je me ferai un plaisir de faire !

Il haussa un peu les épaules avant de manger quelques bouchées en se taisant. Il cherchait un sujet de conversation intéressant, sans pour autant parler trop « politique ». Il secoua un peu la tête n’aimant pas ne pas arriver à trouver quelque chose à dire.

- Tu as déjà réfléchis aux options que tu allais prendre dans deux ans ?

Oui, c’était quelque d’intéressant pour lui, mais probablement une question étrange aux yeux des autres. On pouvait apprendre des choses grâce à ce genre d’informations ! Et il fallait bien avouer qu’il n’était pas encore certain de son choix.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 646
Date d'inscription : 17/03/2016
Crédits : JunkieMouse
Double Compte : Emily, Julian, Caem, Ethan, Zachary



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t3578-aiyana-hopkins-liens
MessageSujet: Re: And now ?! - Aiyana   Lun 9 Avr - 10:08

Des vacances tranquilles ? Il fallait bien avouer que si Aiyana voulait être parfaitement honnête avec Connor, il paraissait compliqué d’admettre que les siennes l’avaient été. Elle avait vécu de grands bouleversements durant ces vacances, elle avait fait un grand pas en avant vers son avenir. Mais dans ce sens, cela rejoignait parfaitement ce que disait son camarade. Elle s’était concentrée sur l’essentiel, pensant à son avenir et avançant dans ce sens. Alors sans trop mentir, elle pu acquiescer, adressant un mince sourire à son camarade. Ils avaient une vision similaire alors autant ne pas chipoter. Et encore une fois, Aiyana n’était pas encore certaine de pouvoir révéler ce qu’elle avait fait avec son mentor à Connor, il allait falloir qu’elle soit un peu patiente de ce côté-là, le temps d’en apprendre plus sur l’organisation actuelle des Supérieurs et la place que chacun y occupait.
La conversation se tourna donc naturellement vers les cours, Connor exprima sa joie du changement, notamment au sujet des cours qui étaient dispensés auparavant par M. Gabrieli et que Cameron Cassidy avait repris par la suite. Une lueur étrange s’alluma dans le regard d’Aiyana quand elle pensa à ce dernier. Il avait été le premier vers qui sa colère s’était réveillée, quelque chose qu’elle n’avait pas su maîtriser. Que ce serait-il passé si elle l’avait encore croisé dans cette école ? Difficile à dire… En tout cas, ils étaient tranquilles pour cette année et pouvaient se concentrer sur l’essentiel. C’était dans cette optique qu’elle avait laissé entendre à Connor qu’en cas de besoin, il n’avait pas à hésiter. La réaction de ce dernier ne se fit pas attendre et Aiyana ne put s’empêcher de se dire qu’elle aurait dû la voir venir. Quelque chose dans son orgueil avait été piqué par la proposition de son aînée même s’il avait répondu avec distance et calme. La Serpentarde n’insisterait donc pas même si elle ne partageait pas complètement son point de vue sur ce coup.

« C’est noté alors, merci. »

Aiyana était indépendante et fière. Elle travaillait souvent seule et trouvait ça très bien. Mais elle pouvait admettre que le savoir de ses aînés était précieux. Alors elle préférait parfois prendre cinq minutes pour demander un éclairage et avancer plus vite dans son travail que perdre trop de temps. Mais sa fierté était aussi très présente alors elle comprenait que pour Connor cette façon de faire puisse ne pas être la meilleure. Cela rajoutait un peu de volume au jeune homme en face d’elle. Il n’était pas plat, insipide comme certains de ses camarades. Aiyana commença donc son repas, amusée par tout ça et agréablement surprise par ce dîner qu’elle aurait pensé plus sobre. Connor enchaîna alors, lui posant des questions sur son avenir à l’Université. Aiyana posa alors sa fourchette sur son assiette, comme si ce sujet était trop sérieux et nécessitait qu’elle s’arrête de manger le temps de répondre.

« Souhaitant être juge puis travailler au ministère de la justice, en première année, je vais suivre le cursus politique. Au niveau des options, je vais prendre Politique Magique c’est certain, ensuite je réfléchis encore entre Gestion / économie et DFCM approfondies. »

Quelques mois auparavant, Aiyana n’aurait pas pensé à s’orienter vers les DFCM en option. Pourtant avec ce qu’il se passait dans sa vie actuellement, elle jugeait important de rester exemplaire en magie de défense et d’attaque. D’autant que maintenant que les Supérieurs avaient repris le contrôle de l’école, cette matière promettait de devenir encore plus intéressante. Elle pouvait faire d’elle une jeune femme accomplie, puissante, que personne ne remettrait en doute. Et cette perspective lui plaisait indéniablement.

« Pourquoi pas les trois, après tout. »

Un sourire apparut alors sur les lèvres d’Aiyana. Oui, pourquoi pas. Elle avait bien l’intention de continuer à rester une des meilleures élèves de sa génération. Alors une option en plus, c’était loin de lui faire peur. Elle avait toujours visé l’excellence et continuerait de le faire. Simplement, elle avait désormais trouvé un cadre où l’exprimer.

« Tu as déjà des plans précis pour l’avenir ? »

Reprenant sa fourchette en main, Aiyana concentra désormais son attention sur Connor.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 311
Date d'inscription : 11/03/2018
Crédits : gif tumblr
Double Compte : Warren - Elias - Dorofei



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t4238-connor-oo-empty-chairs-at-empt
MessageSujet: Re: And now ?! - Aiyana   Mar 10 Avr - 20:53

Non, il n’avait pas envie de demander de l’aide à quelqu’un sauf si c’était vraiment nécessaire, on apprenait mieux en faisant des erreurs, en galérant il en était certain, alors il n’aimait pas trop cette initiative. Cependant, il garda quand même cette proposition dans un petit coin de son esprit, sait-on jamais, cela pourrait bien servir un jour ou bien l’autre … Il utiliserait ce « joker » qu’en dernier réel recours. Il mangea un bout avant de lui poser une nouvelle question, cette fois sur son avenir à l’université, il était curieux de savoir ce qu’elle allait bien pouvoir faire plus tard, pour l’instant lui avait plusieurs idées. La seule chose dont il était certain c’est qu’un poste au Ministère de la Magie lui plairait franchement beaucoup. Ce n’était pas quelque chose de très important, c’était juste probablement de la curiosité mal placée, mais un métier pouvait également en dire long sur l’interlocuteur ! Il fut assez surpris de se trouver encore des goûts en communs, mais au final, c’était assez plaisant, et cela lui montrait qu’elle avait également envie de réussir !

Pour tes choix d’options, effectivement c’est totalement différent, mais avec les temps actuels, DCFM, serait pas mal, on ne sait pas ce que l’avenir nous réserve, et si tu être dans l’élite ça crée aurait-il, pas mal de jalousies mais également d’ennemis. La gestion, économie, je suppose que ça peut aussi s’apprendre sur le tas, non ? J’avoue que je n’y connais pas grand-chose dans cette matière. Mais j’imagine qu’un bon autodidactes pourrait y arriver.

Des choses à apprendre par cœur, à comprendre….. c’était totalement différent de tout ce que l’on pouvait faire avec une baguette… et pour bien utiliser cette dernière, les cours étaient primordiaux ! Il haussa un peu les épaules, lorsqu’elle dit qu’elle pourrit aussi prendre les trois. Ambitieuse, c’était bien, mais il ne fallait pas non plus avoir les yeux plus gros que le ventre… Ceci dit, c’était un défi, qui pour lui se tentait. Il hésita quelques instants à reprendre la parole sur ce point-là, mais finalement :

- Les trois pourraient être une bonne idée, après, je ne me rends pas compte de la charge de travail à l’université. Des fois, il vaut mieux en prendre deux, que trop se surcharger et ne pas réussi à exceller dans chaque matière. Attention, je ne dis pas que tu ne vas pas réussir, mais une journée se compose irrémédiablement de 24h00. Plus de cours, plus de travail, ça peut faire beaucoup, mais j’te comprends, c’est quelque chose, voire un défi, qui a l’air intéressant à relever !

Il se tut quelques instants, le temps de reprendre une ou deux bouchées de son succulent plus, et, une fois le tout avalé, il allait enfin pouvoir répondre à cette question. Il s’humecta très légèrement les lèvres

– Je ne sais pas encore trop, mais quelque chose au Ministère de la Magie, peut-être comme toi, dans la justice, ou alors dans un autre domaine, il y a beaucoup de choix… lors, être bon dans toutes les matières me permettra de pouvoir choisir ce que je veux le moment venu. J’ai encore quelques années pour y penser… mais je crois que la justice me plairait le plus, histoire d’aider à redresser un mot ce monde actuel. Tu vois, éviter de nouveau que des moldus trainent dans le château comme si c’était chez eux… Faire comprendre aux sorciers, ce que c’est néfaste…

Il haussa un peu les épaules avant de soupira doucement. Le changement, le bon changement allait reprendre enfin son droit dans le château. Et c’était satisfaisant.

- Après je pense que maintenant que l’on v voir de vrais bon cours assurés, ça sera plus simple pour moi de trouver ma voie, enfin je l’espère en tout cas. Il se tut quelques instants avant de reprendre Pourquoi juge en particulier comme choix de carrière, d’ailleurs, si ce n’est pas indiscret ?

Il y avait dans cette partie de la Justice pas mal de métiers », pourquoi celui-là en particulier ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 646
Date d'inscription : 17/03/2016
Crédits : JunkieMouse
Double Compte : Emily, Julian, Caem, Ethan, Zachary



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t3578-aiyana-hopkins-liens
MessageSujet: Re: And now ?! - Aiyana   Lun 16 Avr - 10:57

Discuter des cours sans être obligés de subir les plaintes de ses camarades, c’était quelque chose de passablement agréable aux yeux d’Aiyana. Chaque fois qu’elle abordait ce sujet avec les autres, elle devait supporter les mêmes jérémiades, les mêmes refrains qui commençaient sérieusement à lui taper sur le système. Elle aussi parfois était fatiguée par le travail, par les devoirs à répétition mais elle savait pourquoi elle le faisait et ne se plaignait pas en permanence. Alors qu’eux ne semblaient savoir faire que ça. Ils étaient débordés, épuisés mais avaient toujours assez d’énergie pour faire la fête n’importe comme, trop boire et fricoter entre eux… Franchement, Aiyana avait de plus en plus de mal à les supporter et le fait qu’elle fréquente plus d’adultes désormais n’était pas là pour arranger les choses. Elle se sentait différente d’eux, à l’écart, comme s’il y avait un énorme fossé entre eux. Or, avec Connor, c’était différent. Lui au moins était capable de voir plus loin que le bout de son nez et réaliser que parler des études c’était important. Que travailler à l’école ce n’était pas juste une obligation mais préparer son avenir. Ce repas lui faisait donc le plus grand bien. Elle se sentait enfin comprise sur certains sujets et c’était agréable de ne pas avoir à tout justifier pour que son interlocuteur ne se sente pas trop perdu.

« Il est vrai que la gestion et l’économie sont plus simples à appréhender dans les livres mais je me dis qu’un enseignement à ce sujet ne peut qu’être enrichissant… Et s’il est certain qu’il ne faut pas se surcharger, je n’ai pas non plus l’impression que les étudiants de l’Université croulent sous le travail… »

Un sourire partagé entre malice et méprise se dessina alors sur le visage d’Aiyana. Zachary Disemba était un bon exemple de ce qu’elle avançait. Monsieur trouvait le temps de fricoter avec toutes les greluches du Château, c’était bien qu’il n’avait pas tant de travail que ça… Mais au-delà de la provocation, Aiyana avait conscience qu’elle ne devait pas pêcher par orgueil en se prévoyant un programme trop riche.

« Mais je vais y réfléchir sérieusement, ce serait en effet idiot de louper des matières parce que j’aurais voulu trop en faire. J’irai sans doute poser la question à des professeurs, voir ce qu’ils en pensent. »

Ils étaient les mieux placés pour lui répondre et si l’orgueil d’Aiyana avait envie de montrer qu’elle était capable d’assumer sans souci trois options, les mots de Connor n’étaient pas dénués de sagesse. Elle ne devait pas foncer tête baissée et s’exposer à l’échec pour rien. Elle ne le supporterait pas et se sentirait idiote vis-à-vis de ses mentors aussi. Elle devait se construire petit à petit un avenir solide et non partir dans tous les sens pour prouver quelque chose. Enfin, assez parlé d’elle, Aiyana s’intéressa à ce qu’il en était pour Connor, ce que lui envisageait pour son avenir. Elle fut amusée d’entendre que lui aussi envisageait sa carrière au Ministère et notamment du côté de la justice. Il semblait moins certain qu’elle sur ce point mais ne manquait en tout cas pas d’ambition.

« Je serais ravie que nous soyons collègues et que nous travaillons ensemble pour redresser le monde magique. »

Aiyana afficha alors un mince sourire avant de prendre une nouvelle bouchée de nourriture. Elle ne disait pas cela pour flatter Connor ou créer une connivence entre eux. Simplement, elle connaissait ses idées, la sincérité de ce qu’il pensait du mélange entre moldus et sorciers. A partir de là, elle était certaine qu’il ferait un allié de taille pour construire le nouveau monde.

« Mais oui, il est certain que cette année, les cours seront enfin plus recentrés et que tu pourras envisager plus sereinement ton orientation. »

Enfin. Aiyana était d’ailleurs très impatiente de découvrir ce que les Supérieurs allaient pouvoir leur apprendre au quotidien. Elle avait hâte de suivre les enseignements plus approfondis, de pouvoir enfin s’ouvrir à la richesse de la magie sans faux semblants, sans blabla inutiles mis en place simplement pour faire plaisir au plus faible. Ceux ne méritant pas de réussir ne devaient pas accaparer tout le temps des professeurs. Aiyana posa alors une serviette à côté d’elle après s’être soigneusement essuyé la bouche pour répondre à une nouvelle question de Connor.

« J’ai toujours voulu être juge. J’apprécie ce côté impartial, cette idée de trancher en ne suivant que la justice. L’avocat doit défendre des gens, parfois même sans croire en leur innocence ou au contraire, en accuser d’autres sans être certain de leur culpabilité et cela me dérange. »


Aiyana attrapa alors le verre placé devant elle et prit une gorgée d’eau.

« Et prendre des décisions, assumer un verdict ne m’a jamais effrayé. »

Toujours la tête haute, toujours fière.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 311
Date d'inscription : 11/03/2018
Crédits : gif tumblr
Double Compte : Warren - Elias - Dorofei



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t4238-connor-oo-empty-chairs-at-empt
MessageSujet: Re: And now ?! - Aiyana   Mer 18 Avr - 14:32

Parler cours avec quelqu’un d’un minimum –pour ne pas dire beaucoup- sensé était quelque chose d’agréable. Heureusement, chez les Bleus, il y avait quand même pas mal de personnes qui pensaient réellement à leur avenir, cela évitait le genre de réaction qu’il voyait parfois chez les Verts lorsqu’il parlait cours. Et oui, les amis, c’est peut-être un scoop, mais Poudlard est une école, donc pour vous former à votre avenir ! Et lui, il était curieux de savoir ce qu’elle prévoyait pour son avenir, pour elle l’université approchait à grand pas. Tveit l’avait donc écoutée attentivement, avant de lui donner son avis. Il se doutait qu’elle ne le prendrait pas forcément en compte ou du moins ne la mettrait pas en pratique, mais cela lui donnerait un point de vue neutre, et peut-être matière à réfléchir un petit peu. Il savait en tout cas, que si elle lui faisait une telle remarque, il essaierait de reposer les pours et les contres avec les éléments nouveaux. Il ne fut donc qu’à moitié surpris – et plutôt agréablement d’ailleurs- de la réponse de la jeune femme !

- C’est vrai que demander aux professeurs, semble être la meilleure option, ils ne t’induiront pas en erreur, et comme ils te connaissaient, tes capacités et toi, ils pourront probablement t’aiguiller au mieux ! Il haussa un peu les épaules avant de reprendre je pense que ça dépend comment ces élèves travaillent, s’ils sont rapides ou pas également à appréhender les choses. Mon cousin, y était et s’en sortait plutôt bien sans trop travailler non plus, enfin il bossait, mais ne croulait pas sous le travail, prendre trois options dans ces cas-là ça doit être quelque chose de tout à fait possible. Mais au final, cela doit également aussi dépendre des filières, des professeurs qui enseignent… Il y aura peut-être de grands changements par rapport à l’année dernière !

Ou peut-être pas, il n’en savait trop rien au final, ils le sauraient rapidement, mais ce dont il était certain c’est que le niveau ne baisserait pas ! Et lui aussi était ravi d’apprendre qu’elle voulait être dans la même filière que lui, cela signifiait que leurs idées pourraient continuer d’être appliquées vis-à-vis de la Loi et que les trop-bons-sentiments envers les moldus, nés-moldus n’auraient probablement pas –ou moins lieu d’être-. La magie allait reprendre son bon droit, sa puissance !

- J’espère également que cela pourra se faire dans l’avenir, et que l’on travaillera ensemble à cette Grande cause, il y en a bien besoin. Ceci dit, je sais que le temps que je décroche mon diplôme, beaucoup de choses auront eu le temps d’être faites. Il y a cependant toujours des choses à améliorer !

Il secoua un peu la tête avant de reprendre la parole, cette fois, de nouveau sur le sujet des cours qui seraient forcément meilleurs cette année !

- Et puis avec cette « purge » qu’il y a eu, on aura presque l’impression d’avoir des cours en petits groupes, ça sera beaucoup plus agréables et avec un peu de chance, moins bruyant, plus propice au travail !

Fini les chuchotements, les élèves qui faisaient exploser des trucs en potions, qui ne travaillaient pas. Ils allaient pouvoir respirer, mieux avancer, et ça n’en serait que plus agréable !

- C’est vrai que les deux métiers sont assez différents, le côté impartial est important, mais personnellement, j’aime aussi l’aspect de défendre quelque chose que l’on y croit ou pas, grâce à une bonne argumentation. Il soupira doucement avant de reprendre Après, défendre des criminels, ou des… nés-moldus, c’est vrai que ça serait probablement ennuyant, mais si on peut choisir nos affaires pourquoi pas. Après dans un domaine, si on peut dire ça comme cela, il y a tout ce qui est enquêteur privé, tu vois pour les fraudes, les affaires de mœurs et compagnie, c’est un autre aspect qui m’intéresse également énormément. Du coup, comme je te le disais au départ c’est vraiment la branche justice/droit qui m’intéresse, mais elle reste tellement « vague », avec tellement de possibilités qu’à mon âge j’ai encore quelques hésitations. L’année prochaine, j’essayerai peut-être de voir s’il n’est pas possible de faire des stages de plusieurs jours dans chaque domaine, pendant les grandes vacances… enfin, si on peut sortir. Les stages, ça donne quand même de bons aperçus ! Tu n’as pas peur d’être déçue après, si tu n’essayes pas ? Je veux dire, on sait en quoi consiste tel ou tel métier, les exigences requises et compagnie, mais je suppose que parfois on peut avoir des surprises, et des mauvaises…

Il y eut de nouveau quelques instants de silence. Il se passa une main dans les cheveux avant de finalement reprendre la parole –après quelques nouvelles bouchées-.

- Dis-moi, est-ce qu’un de ces jours, tu ne voudrais pas que l’on se fasse un petit duel ?! Rien de bien méchant, mais juste pour s’entrainer. Tu en penses quoi ?

Il savait que ça serait différent d’avec les autres, ceci dit, ces derniers jours, il avait l’impression d’avoir pas mal prononcé cette phrase, mais c’était probablement par ce qu’il voulait se tenir prêt. Il voulait pouvoir aider les Supérieurs si jamais un nouveau combat avait eu lieu…

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 646
Date d'inscription : 17/03/2016
Crédits : JunkieMouse
Double Compte : Emily, Julian, Caem, Ethan, Zachary



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t3578-aiyana-hopkins-liens
MessageSujet: Re: And now ?! - Aiyana   Ven 4 Mai - 22:31

Croire en l’avenir, se dire qu’enfin les choses étaient en train de changer et que le monde magique allait connaître le renouveau dont il avait tant besoin. C’était cette volonté commune, cet espoir commun qu’Aiyana ressentait en parlant avec Connor. Que ce soit lorsqu’il parlait des professeurs qui allaient enfin pouvoir enseigner les choses correctement ou de leurs métiers futurs respectifs, c’était l’élément central. L’envie d’autre chose. L’impression que c’était tout proche. L’entendre parler ainsi donnait du baume au cœur à Aiyana. C’était tellement agréable de voir qu’elle partageait ses aspirations avec quelqu’un, que les récents événements n’étaient pas un drame pour tout le monde. Si elle était contente qu’ils aient tous eu une bonne leçon, elle en avait parfois marre de ne voir que leurs tronches de six pieds de long. Un peu d’enthousiasme bon sang ! Connor en tout cas, était sur la même longueur d’ondes. Aiyana hocha doucement la tête quand il évoqua les cours en nombre réduits, plus propices à l’apprentissage. Très clairement, pour eux, c’était une belle opportunité et la jeune femme comptait bien en profiter.

Les deux jeunes gens étaient donc lancés dans une conversation constructive et intéressante. Connor lui expliqua alors que de son côté, il était moins arrêté sur le métier à choisir. Il lui parla d’abord du fait d’être avocat. Aiyana avait fait une grimace lorsqu’il avait évoqué le fait de défendre des personnes en qui on ne croyait pas. Effectivement, c’était sans doute ce qui avait toujours rebuté la demoiselle à aller dans cette voix. Il évoqua ensuite le fait d’être plutôt dans le domaine de l’enquête. Ce devait être intéressant aussi. En faisant sa filature cet été, Aiyana s’était rendu compte que c’était un domaine dans lequel elle pouvait effectivement prendre du plaisir. Elle comprenait ce choix. Ou plutôt cette hypothèse puisque rien n’était arrêté.

« Les stages c’est un bon réflexe, chercher à réellement connaître le métier et ne pas simplement s’arrêter à une vision romantique c’est important. »

Genre, ne pas croire que tout se passait comme dans les séries télé. Aiyana avait de nombreuses fois levé les yeux au ciel en entendant des personnes parler du système judiciaire comme s’il était la réplique exacte de ce qui se passait à la télé. Simpliste et réducteur. Mais bref.

« Tu peux aussi aller à la rencontre de professionnels. Je l’ai moi-même fait et les discussions sont toujours très instructives et c’est ce qui m’a conforté dans mon orientation. »

Aiyana but alors une gorgée d’eau, n’oubliant pas de prendre de temps en temps des bouchées de son repas, il ne fallait tout de même pas oublier de se nourrir ! Ce repas était bien plus agréable que la majeure partie de ceux qu’elle avait passés à Poudlard. Connor relança alors la conversation et pour le coup, il eut le mérite de surprendre Aiyana. La jeune femme releva le regard vers lui, interloquée d’abord puis, ses traits s’adoucirent alors qu’elle comprenait mieux ce qu’il souhaitait faire. Un sourire se dessina alors même sur son visage.

« Tu proposes toujours aux personnes avec qui tu t’entends bien de leur lancer des sorts à la figure ? »

Aiyana affichait alors un air amusé. Oui, ce n’était qu’une blague. Elle se détendait, laissait apparaître sa personnalité dans son entièreté. Sérieuse et appliquée oui mais cela ne signifiait pas pour autant qu’elle était dénuée de tout sens de l’humour. Et encore heureux. Simplement, elle gardait ce genre de choses pour ceux qui l’intéressaient suffisamment, les autres avaient tendance à prendre trop la confiance sinon et ça pouvait très vite l’agacer. Aiyana reprit cependant un air un peu plus sérieux pour répondre à Connor bien que son sourire n’ait pas complètement disparu.

« Mais sinon, ça pourrait être un bon moyen de s’entraîner et surtout de relever un peu le niveau… Je suis plutôt partante. Le duel n'est pas ma spécialité mais ne t’en fais pas, je reste une adversaire redoutable. »

Nouveau sourire du côté d’Aiyana. L’image de Caitlyn traversa alors l’esprit de la jeune femme. Cette petite peste pouvait en témoigner.


Dernière édition par Aiyana Hopkins le Dim 13 Mai - 10:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 311
Date d'inscription : 11/03/2018
Crédits : gif tumblr
Double Compte : Warren - Elias - Dorofei



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t4238-connor-oo-empty-chairs-at-empt
MessageSujet: Re: And now ?! - Aiyana   Mar 8 Mai - 12:10

Parler d’avenir, de chose qu’elle comprenait bien, de situation enfin plus stable meilleur, voir un sourire sur son visage, contrairement aux autres élèves dont 90% tiraient des tronches à faire peur de désarroi c’était quand même quelque chose d’agréable, il fallait bien l’avouer. Il ne pouvait pas le nier c’était vraiment quelque chose d’agréable, et puis avec elle, il avait l’impression qu’il n’y avait rien à « cacher », bien qu’il n’ait pas grand-chose à cacher en soit. Des idées pour un futur métier, il en avait des tas, mais il ne savait pas trop lequel choisir, il était juste sûr de la branche. L’idée de faire des stages était quelque chose de plaisant et au moins il serait sûr de ne pas se tromper, de se faire de fausses idées. Il avait beau essayer de chercher le plus de renseignements possibles, des fois il fallait voir le terrain ce que cela donnait réellement : la théorie VS la pratique en quelque sorte. Lui, se voyait bien enquêter sur des choses, mais là encore c’était un domaine trop vague.

- Tout à fait, je me doute que dans les livres que j’ai pu lire, ou même quand j’en parle avec ma famille, il y a une différence avec la réalité avec ce que l’on peut ressentir face à la réalité du terrain si on peut dire ça comme ça. Il se tut quelques instants avant de reprendre J’attends de voir ce qui se passera pendant les vacances ! Mais effectivement plus des stages, j’essayerai de faire ça, mes parents connaissent pas mal de monde au Ministère, alors je suppose que ça ne devrait pas trop poser de souci.

Il mangea encore quelques bouchées mais au final il n’avait pas très faim. Il aimait trop ce qui se passait là, c’était beaucoup plus intéressant que de se restaurer. Mais de toute manière, pour les stages et compagnie, il ne pouvait pas pour l’instant se projeter plus. Alors autant changer totalement de sujet et de faire quelque chose qui serait disons, plus utile… enfin surtout pour lui. Il était plus jeune, il avait beaucoup à apprendre, pour elle, il n’était pas certain que cela lui apporterait un réel quelconque bénéfice, si ce n’est un mini-entrainement. Il apprécie le regard de la jeune femme qui semblait assez surprise. Parfait du moins on ne pourrait pas lui reprocher d’être prévisible ! Il eut un léger rire à sa réplique :

- Non, pas à toutes, juste à certaines. Je ne veux pas faire ça avec n’importe qui, pour un entrainement, il faut aussi avoir un minimum de confiance en ses partenaires et pouvoir évoluer… et puis, je ne m’entends pas bien avec grand monde non plus !

C’était autant vrai que de l’humour ! Le principal c’est qu’elle accepte, ce qu’elle ne tarda à faire. Il eut un petit sourire pour la remercier.

- Je m’entraine parfois avec mes cousins, mais bon, Melvin n’est pas le modèle même de l’intelligence, il est juste bourrin et Warren… Il chercha ses mots. Tu vois qui c’est ? C’est le seul de la famille qui trahit notre Cause… et qui veut devenir Auror. Nouvel instant de silence J’espère bien que tu es redoutable et que je ne vais pas te décevoir, je pense que j’ai encore pas mal de choses à apprendre.

Après tout, il entrait tout juste en neuvième année, et surtout il n’appréciait pas forcément la violence, mais pour Eux, il devait savoir se défendre, rendre fiers les Supérieurs. Il devait pouvoir les aider si c’était nécessaire, même s’il devait utiliser des sorts ‘violents’ à ce moment-là… s’il pouvait éviter, il le ferait. Il avait quand même un peu peur de ce qu’il devrait faire pour eux….
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 646
Date d'inscription : 17/03/2016
Crédits : JunkieMouse
Double Compte : Emily, Julian, Caem, Ethan, Zachary



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t3578-aiyana-hopkins-liens
MessageSujet: Re: And now ?! - Aiyana   Dim 13 Mai - 11:23

Le rire de Connor… C’était crétin mais Aiyana ne l’avait pas entendu souvent et fut à la fois surprise et ravie que ce soit le cas. Il apparaissait comme quelqu’un de sérieux, parfois d’assez froid, de concentré et d’impliqué dans ce qu’il entreprenait. Alors oui, voir qu’il était capable de rire un peu avec elle et d’apprécier ses traits d’humour lui faisait plaisir. Sans doute parce que c’était ce dont elle avait besoin aussi. Aiyana se sentait isolé à Poudlard et si, avec son nouveau rôle, ses nouvelles missions elle avait commencé à oublier cet aspect-là, c’était toujours présent. Au fond d’elle. Face à Connor, elle avait l’impression qu’elle pourrait de nouveau créer des liens avec des personnes, qu’elle avait enfin trouver un nid de gens avec des valeurs communes aux siennes. Des personnes avec qui elle pourrait renouer des liens d’amitié. Ce sentiment fut renforcé lorsque Connor lui confirma qu’il ne proposait pas cela à grand monde. Que cela impliquait de la confiance et surtout… De bien s’entendre. Lui aussi était donc isolé dans cette école ? Aiyana attrapa son verre et but lentement une gorgée d’eau.

« Je suis honorée de faire partie de la liste restreinte alors. »

Aiyana sourit alors doucement. C’était sincère ce qu’elle disait, il n’y avait pas de masque cette fois, pas besoin de prétendre et c’était agréable. La jeune femme se reconcentra alors quelques instants sur son assiette, comme si cela la mettait mal à l’aise, lui faisait terriblement bizarre d’être tout simplement naturelle et entière avec quelqu’un de nouveau. Connor enchaîna heureusement, lui expliquant qu’il avait coutume de s’entraîner avec des membres de sa famille. Il évoqua Melvin et Aiyana lâcha un léger rire. Elle était toujours amusée de voir avec quelle virulence il parlait de son cousin. Il évoqua ensuite Warren. La demoiselle fronça les sourcils, il lui fallut quelques instants pour voir de qui il parlait.

« Malheureusement, il y a toujours des gens qui s’égarent dans les familles… »

Et pas toujours ceux qu’on croit… Quand elle pensait à la sienne, elle voyait l’image de son oncle. Lui qui ne pensait qu’à faire du mal à Maggie. Peut-être que sa cousine était différente mais rien ne justifiait ses agissements à lui… Aiyana soupira lentement avant de boire de nouveau un peu d’eau. Connor revint sur le sujet du duel avec enthousiasme. Elle le regarda quelques secondes interdite avant de se mettre à sourire.

« Tu ne vas tout de même pas me faire croire que tu doutes de tes capacités ? Allons Connor Tveit vous me décevez ! »

Aiyana croisa alors les bras sur la table et regarda Connor avec un air amusé. Elle le taquinait un peu et ça l’amusait sincèrement. Cela faisait bien longtemps qu’elle ne s’était pas permis ce genre de comportement avec qui que ce soit. D’habitude, elle devait garder son masque de sérieux. Ou plutôt, elle n’avait pas envie de l’enlever. Parce que ceux avec elle ne la comprenait pas, n’était ni dans le même monde ni de la même planète… Avec Connor les choses étaient différentes et Aiyana montrait enfin une partie de sa personnalité qu’elle croyait avoir enfouie sous les décombres de Salem.

« Je pense qu’on a chacun encore des choses à apprendre. Ce sera forcément bénéfique qu’on s’entraîne ensemble. »

Aiyana afficha alors un mince sourire en coin, révélant son côté plus espiègle.

« Même si en tant qu’aînée et une des meilleurs sorcières de ma génération, je compte bien te montrer ce que c’est que la maîtrise d’un sort. »

Aiyana releva alors le menton et lança un regard de biais à Connor. Elle pensait ce qu’elle disait, elle avait confiance en elle. Mais elle insistait aussi pour s’amuser un peu et provoquer son camarade qui lui aussi avait de l’assurance.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 311
Date d'inscription : 11/03/2018
Crédits : gif tumblr
Double Compte : Warren - Elias - Dorofei



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t4238-connor-oo-empty-chairs-at-empt
MessageSujet: Re: And now ?! - Aiyana   Dim 13 Mai - 21:12

Il se sentait bien à ce moment-là, réellement bien. Calme, posé, avec quelqu’un qu’il appréciait. Les choses s’éclairaient peut-être un petit peu pour lui : il se prenait depuis des jours un peu trop la tête pour rien. Il avait encore besoin de réflexion, mais il les rejoindrait. Il était destiné à cela, à faire de grandes choses avec Eux, pour Eux, pour leur Cause. Peut-être qu’il ne serait qu’un pion, peut-être qu’il ne serait pour eux, qu’il fera des choses qui lui déplairaient mais au final, c’était également la vie. Il y avait des sacrifices… encore et toujours. Alors il devait se lancer, il devait essayer, il devait les rendre fiers. Lorsqu’Aiyana reprit la parole, il quitta ses pensées pour fixer la jeune femme avec un léger sourire. Il tenta une petite plaisanterie :

- Je ne sais pas trop si tu dois être honorée, mais c’est vrai que c’est quelque chose qui n’est pas si courant que ça !

Après tout, il était comme les autres Pro-Sups, c’était bien normal qu’elle soit dans sa liste restreinte, il préférait être bien entouré et avoir peu d’amis que le contraire. En attendant, il lui expliqua qu’il s’entrainait surtout avec sa famille, des gens donc qui s’y connaissaient bien en sortilèges, enfin pour la plupart, on pouvait exclure Melvin de la balance, il en connaissait pas mal, mais qui n’étaient pas forcément faits pour des entrainements. Le nombre de bleus, de contusions qu’il avait eu à cause de lui étaient innombrables. Il ne put s’empêcher d’ailleurs de plaisanter sur le grand blond… avant de parler de Warren qu’il portait déjà beaucoup moins dans son cœur ! C’était beaucoup plus compliqué avec lui, et pourtant … pourtant il aurait probablement fait un très bon nombre à leur Cause, il avait sa tcatche naturelle, ce charisme que lui-même –ou Melvin- n’avaient pas mais  Warren c’était détourné du droit chemin. La petite phrase de la jeune femme, le fit soupirer.

- Je sais bien, mais c’est dommage e gâcher u potentiel comme ça, ce n’est pas comme si on était si nombreux que cela. Chaque personne est importante et a un rôle à jouer. Même si au final, tout le monde est remplaçable.

Tveit ne tarda pas à revenir sur le possible duel, en lui faisant bien comprendre qu’il n’était probablement pas aussi doué qu’elle… surtout qu’il était plus jeune, et donc qu’il avait plus de lacunes qu’elle ! Visiblement, ces remarques étaient comiques car elle se mit à sourire.

- Je ne les mets pas en doute, je sais ce que je vaux, je sais que suis moins doué que des sorciers plus âgés, des adultes, c’est normal vu que je suis toujours étudiant ! Disons, que sans être pessimiste, je suis surtout réaliste, me surestimer n’est pas non plus une bonne chose, justement, on peut aller à notre perte lorsqu’on agit comme cela. Il ne faut pas se surestimer, tout comme il ne faut pas trop sous-estimer son adversaire, il peut toujours réserver des surprises, agir lâchement…

Lui, se voyait plutôt pragmatique voire prudent et réfléchi. Peut-être l’était-il un peu trop. Mais ça, il l’apprendrait bien sur le tas, après tout, c’est aussi en faisant des erreurs que l’on apprend !  En tout cas, c’est ce que l’on dit bien souvent !

- Tu penses vraiment pouvoir apprendre quelque chose avec moi ? J’en suis ravi… Tu me diras ça à la fin de toute façon.

Il faudrait bien faire un débriefing pour qu’ils voient chacun leurs erreurs et compagnie, enfin probablement surtout lui. Mais c’est ça qui serait bon, c’est ça qui ferait apprendre, même s’il risquait d‘en ressortir le corps un peu douloureux, il ne fallait pas qu’elle y aille de main morte s’il voulait évoluer de façon efficace ! La souffrance ne serait rien par rapport aux résultats !

- J’espère bien que tu ne vas pas m’économiser, ce n’est pas le but de la manœuvre… mais… ajouta-t-il en plaisantant je pensais que c’était moi le meilleur sorcier de ma génération… m’aurait-on menti ?!

Il lui fit un grand sourire, bien sûr c’était une petite vanne, il ne savait pas comment elle se battait mais il était presque certain qu’elle était meilleure que lui, c’était sa mère à lui qui parfois avait tendance à lui lancer des fleurs, à le croire le meilleur… alors il n’avait pas pu s’empêcher de reprendre cela !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 646
Date d'inscription : 17/03/2016
Crédits : JunkieMouse
Double Compte : Emily, Julian, Caem, Ethan, Zachary



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t3578-aiyana-hopkins-liens
MessageSujet: Re: And now ?! - Aiyana   Lun 14 Mai - 17:22

Connor avait ce petit côté sérieux qui amusait beaucoup Aiyana. Parce qu’elle s’y retrouvait aussi parfois. Dans cette manière de ne pas toujours saisir le second degré et de répondre un peu trop honnêtement, dès qu’elle jugeait le sujet important. Elle faisait cela régulièrement, ce qui avait tendance à beaucoup faire rire ses amis à Salem. Et là, alors qu’elle taquinait son camarade sur le fait qu’il se sous-estime, il avait à son tour employé ce ton sérieux face à sa boutade. Expliquant son point de vue. Aiyana était d’ailleurs en soit tout à fait d’accord avec ce qu’elle disait. Avoir conscience de ses compétences, savoir se regarder avec honnêteté, trouver le juste milieu. Mais dans le cas présent, elle avait plus dit cela pour le titiller que pour autre chose. Alors oui, elle avait affiché un sourire amusé, le fixant pendant qu’il lui répondait. Elle n’avait pas le courage de le contredire et elle se contenta d’acquiescer. Et son sourire s’élargit lorsqu’il lui demanda si elle pensait sincèrement qu’elle pouvait apprendre de lui. Aiyana confirma ses propos précédents. Oui, elle était certaine de ça et pas seulement parce qu’elle se sentait bien avec lui et que cela lui faisait du bien de se sentir comprise de nouveau. Parce qu’il était certes un peu plus jeune mais ils n’avaient pas le même parcours, pas évolué dans les mêmes écoles, ils seraient nécessairement complémentaires.

Maintenant que le deal était fait et que les deux compères savaient qu’ils allaient se retrouver pour s’entraîner au duel, le don de la plaisanterie s’invita de nouveau. Aiyana s’était redressé, arguant être une des meilleures sorcières de sa génération avec ce petit air fier dont elle avait le secret. Et si Connor semblait d’abord être encore dans le ton sérieux, il entra dans le jeu de la jeune femme. Cette fois, Aiyana se mit à rire, franchement. Et cela faisait un bon bout de temps que ça ne lui était pas arrivé.

« J’allais dire, on ne va pas se battre pour ça mais concrètement si… C’est ce qu’on va faire ! »

Aiyana attrapa alors son verre d’eau, s’apprêtant à boire une nouvelle gorgée avant de constater qu’il était vide. Elle se resservit donc, le sourire toujours aux lèvres avant de se resservir et de boire. Relevant la tête vers Connor, elle afficha un petit air faussement pensif, venant tapoter son menton du bout de son index.

« Mhhh… Je pense qu’on peut peut-être trouver un arrangement pour se partager le couronne… »

Aiyana attrapa alors sa fourchette et se remit à manger, souriant toujours, amusée par sa propre bêtise. Mais alors qu’elle mâchait tranquillement elle se rendit soudainement compte du sous-entendu qu’il pouvait y avoir dans ses paroles. Parce que s’ils se partageaient la couronne, un garçon, une fille… Or, clairement, ce n’était vraiment pas ce qu’Aiyana voulait. Non, elle était bien contente d’avoir retrouvé quelqu’un avec qui discuter, il était hors de question de compliquer ça avec des histoires de cœur d’autant qu’elle le connaissait à peine. Mais bref, elle était en train de s’embrouiller le cerveau toute seule. Elle rougit alors très légèrement et pria intérieurement pour que Connor n’ait rien remarqué.

« Je suis contente d’avoir un allié de mon âge. »

Aiyana adressa alors un sourire sincère à Connor. Depuis l’été, elle se sentait intégrée dans quelque chose, elle voyait bien qu’elle n’était plus aussi isolée qu’avant parce qu’elle faisait partie d’un tout. Mais c’était différent d’avoir un ami qui était lui aussi élève et non pas un adulte obscur qu’elle ne voyait que de temps en temps.
La demoiselle releva la tête alors qu’un groupe d’élèves passait. Ils baissèrent la tête en captant son regard. Aiyana haussa les sourcils avant de reporter son attention sur Connor.

« Je ne savais pas que je pouvais faire aussi peur que ça. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 311
Date d'inscription : 11/03/2018
Crédits : gif tumblr
Double Compte : Warren - Elias - Dorofei



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t4238-connor-oo-empty-chairs-at-empt
MessageSujet: Re: And now ?! - Aiyana   Jeu 17 Mai - 21:21

L’ambiance était bonne, du moins à leur petite tablée, c’est fou comme être avec la bonne personne aidait. Et avec elle, tout semblait quand même beaucoup plus simple, il se posait moins de questions, comme si tout coulait de source. Et il savait que c’était sa place, avec les Pro-supérieurs, par ce qu’il n’y avait réellement qu’avec qu’eux qu’il pouvait parler comme il le souhaitait, sans choquer, avec qui il pouvait plaisanter. Il adorait Doryan, mais les choses étaient trop compliquées actuellement, ils étaient partis sur deux voies totalement différentes. Pour Derek, par exemple, les choses étaient encore différentes, probablement plus simples qu’avec le Rouge mais quelque chose lui disait que cette amitié risquait d’être compromise. Il espérait qu’ils pourraient quand même continuer à se parler régulièrement… mais il n’avait pas à penser à cela pour le moment juste d’en profiter de ce moment présent surtout qu’il avait réussi à la faire rire. Il haussa les épaules avant de répliquer, un léger petit sourire aux lèvres :

- C’est pas faux, mais au final, ne se fiche-t-on pas de l’appellation ? C’est le… disons le rendu final qui compte !

Est-ce qu’il plaisantait ? Oui, un petit peu même si au final il y avait quand même un bon fond de vérité là-dessous ! Il fronça néanmoins à l’expression se partager la couronne, il ne la connaissait pas celle-là, mais c’était quand même une formulation avec le mot « arrangement » juste avant, il fit néanmoins comme s’il n’avait rien remarqué, c’était juste une probable maladresse de langage !

- Effectivement cela pourrait être intéressant de se partager la couronne, et, puis au pire, on pourra toujours dire que tu es la meilleure dans les Dames et mois dans les Hommes, comme ça tout le monde est content, enfin surtout nous ceci dit !

Il se tut quelques instants le temps surtout de reprendre son souffle et il continua :

- Je suis aussi content que tu sois là… enfin, il y a d’autres élèves qui pensent comme nous, mais c’est vrai que nous ne sommes pas tant que ça.

Pour ne pas dire qu’ils étaient noyés dans la masse d’adulte Supérieurs, mais au final ce n’était pas plus mal, il préférait rester avec des gens plus âgés, plus mur, il trouvait que cela lui correspondait quand même plus. Après la petite scène avec les autres élèves, il ne put s’empêcher ‘avoir un petit ricanement amusé.

- Les plus jeunes réagissent comme ça, les plus faibles aussi, pour les autres, ils te regardent juste avec haine, lorsqu’ils ne t’insultent pas… ça dépend. Enfin ça, c’était l’année je ne sais pas s’ils oseraient encore s’amuser à ça ces lâches…

Pourquoi disait-il lâche ? Probablement, par ce qu’il était certain que ceux qui s’amusaient à l’emmerder l’année dernière lorsqu’ils étaient en position de force se feraient juste tout petit cette année. Ils étaient onc tout simplement lâche, est-ce qu’il avait fait semblant, lui de changer d’avis sur les supérieurs l’année dernière ? Non, même quand cela avait été très compliqué pour lui, même quand on voulait lui mettre sur le dos toutes les merdes qui pouvaient se passer au château. Cette année, il aurait la paix à ce niveau-là.
Il avait fini son assiette, maintenant la question qui se posait c’était de savoir quand ils auraient un créneau en commun pour pouvoir s’entrainer tranquillement, comme ils le souhaitaient. Il hésita quelques instants sur la formulation la plus juste de la question, et finalement il se lança :

- Quand est-ce que tu serais libre pour qu’on pratique un peu tout cela ? Comme ça on peut programmer révisions et compagnie sans trop de souci, si on définit toujours les créneaux à l’avance.

Par ce que oui, Monsieur Tveit était un féru de l’organisation, il n’aimait pas spécialement laisser les choses au hasard lorsqu’il s’agissait de ses études !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 646
Date d'inscription : 17/03/2016
Crédits : JunkieMouse
Double Compte : Emily, Julian, Caem, Ethan, Zachary



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t3578-aiyana-hopkins-liens
MessageSujet: Re: And now ?! - Aiyana   Ven 18 Mai - 13:22

Elle la reine et lui le roi, en résumé ? Ok Aiyana pouvait partager ce titre sur ce principe, c’était possible. Elle adressa donc un sourire amusé à Connor, hochant la tête. Au moins, ils étaient tous les deux contents comme ça. Et ils formaient une belle équipe, les Supérieurs n’avaient plus de souci à se faire, la relève était prête. Elle était sûre qu’ensemble, ils arriveraient à leur prouver qu’ils y avaient encore de jeunes sorciers qui savaient où se trouvaient les véritables valeurs. Aiyana comptait bien leur prouver, jour après jour, mission après mission. Il fallait juste espérer qu’ils ne soient pas complètement seuls. Connor lui expliqua alors qu’il était aussi content de sa présence et qu’effectivement, ils n’étaient pas énormément à être d’accord avec les Supérieurs. Aiyana poussa un léger soupir. Oui, ils n’étaient pas tant que ça et c’était bien dommage. La plupart des jeunes de cette école refusaient d’ouvrir les yeux. On leur avait inculqué des idées, on les avait forcés à penser certaines choses et jamais ils n’avaient envisagé de remettre ça en cause. Mais peut-être que maintenant que Poudlard avait basculé du bon côté, cela changerait, cela créerait de nouvelles vocations. En tout cas, ce ne serait sans doute pas le cas pour les andouilles qui se trouvaient non loin d’eux qui avaient pris peur d’un simple regard. Mais apparemment, Connor avait pu observer d’autres types de comportement. Aiyana arqua légèrement un sourcil.

« Qu’ils essayent de se comporter de la sorte avec moi et je leurs ferai manger leur baguette. »

Oh oui, ils pouvaient compter sur ces paroles. Il était hors de question qu’Aiyana se laisse insulter ou marcher sur les pieds par des abrutis dans leur genre. Elle était féroce, savait très bien se défendre et n’hésiterait pas à le faire. Elle avait déjà sauté le pas, elle avait déjà fait du mal et elle sentait que maintenant, elle n’avait plus les mêmes barrières. Non, elle ne s’arrêterait pas à des principes idiots et ferait en sorte de défendre ses idéaux et sa personne contre toutes ces andouilles. Et elle espérait bien que Connor ferait de même. Il n’avait pas à subir les railleries de personnes n’ayant pas la lumière à tous les étages…

Enfin, Aiyana et Connor avaient bien mieux à faire que de se préoccuper de l’avis de ces crétins. Connor lui proposa alors de planifier leurs prochains rendez-vous révision et duel. Aiyana s’amusa de le voir avide d’une telle organisation mais elle n’allait certainement pas s’en plaindre. Elle avait tendance à faire des plannings aussi, rien que pour elle. La serpentarde sortit alors de son sac de cours un agenda et une plume ensorcelée pour fournir toujours de l’encre, même sans pot. Elle ouvrit l’agenda et commença à parcourir les pages du mois de septembre.

« A part les soirs où j’ai astronomie, je suis assez flexible, je peux tout à fait m’organiser avec mon planning de travail. »

Aiyana posa alors sa plume et tourna l’agenda pour qu’il soit dans le sens de lecture pour Connor. Elle le poussa alors vers lui pour qu’il observe et qu’il puisse voir avec ses propres impératifs ce qui correspondait pour lui. En temps normal, Aiyana était plutôt du genre à tout maîtriser, à prendre les décisions et à ne pas laisser les autres organiser à sa place. Mais il fallait bien qu’elle accepte quelques légers changements dans sa vie. De toute façon, avec son mentor, elle avait un peu l’habitude. C’était toujours lui avait les clés en main et elle, elle suivait le mouvement, devant se montrer docile. Pas toujours évident mais tant qu’elle savait pourquoi elle le faisait, cela lui allait.

« Tu me diras aussi où tu préfères qu’on pratique les duels. Pour les révisions, la bibliothèque est appropriée mais pour le reste… Bien que McEwen ne soit plus là, il reste la vieille dame. »

Oui, la vieille dame, celle qui avait tendance à grogner, parler dans sa barbe et ne connaissait pas si bien que ça les livres de sa bibliothèque. Enfin. Aiyana posa ses couverts, poussa son assiette et attendit que Connor lui donne des détails techniques.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 311
Date d'inscription : 11/03/2018
Crédits : gif tumblr
Double Compte : Warren - Elias - Dorofei



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t4238-connor-oo-empty-chairs-at-empt
MessageSujet: Re: And now ?! - Aiyana   Dim 20 Mai - 14:41

Maintenant qu’ils étaient tombés d’accord sur qui était quoi, ils pouvaient changer de sujet. Sujet qui arriva très rapidement sur le tapis avec les gens qui baissèrent les yeux devant lui. Tveit tenta donc de lui expliquer sa façon de voir les choses, ce qu’il avait vécu aussi avec les autres élèves, et surtout le fait qu’ils n’étaient pas spécialement nombreux dans les gens de leur âge à penser comme eux. Malheureusement. Ou peut-être heureusement, au moins ils sauraient tous deux se tirer u lot, et ça ne pourrait être que bénéfique pour plus tard : s’affirmer même si on l’est seul contre tous, cela montrait une force de caractère indéniable, il en était certain. Il eut un petit rire étouffé à sa réplique avant d’hausser les épaules :

- Il risque d’il y avoir pénurie au château d’ici peu alors, je ne sais pas, je pense que la meilleure façon de les ennuyer c’est de les ignorer, vois-tu, ils nous cherchent pour nous agacer, nous énerver, en agissant avec « violence », ils ont ce qu’ils veulent. Alors qu’en les ignorant, ils se retrouvent bien cons, par ce qu’ils voient que cela ne t’atteint, bon, ça ne les empêche pas de recommencer pour les plus virulents mais c’est la vie !

Deux méthodes totalement différentes, pour deux tempérament qui n’étaient pas les mêmes… surtout que Connor n’aimait pas la violence, agir ainsi n’arrangerait rien. Peut-être qu’elle ne comprendrait pas son raisonnement, mais tant pis, ce n’était pas bien grave, il avait l’habitude de toute façon de ne pas être bien compris sur ce genre de chose. Il avait ensuite voulu organiser leur prochaine rencontre, ainsi ils pourraient s’organiser plus facilement tous les deux. Mieux valait s’y prendre tôt, mis entre ses cours, le quidditch et le reste ce n’était pas toujours simple de se caser un moment ! Il fut surpris de la voir sortir un agenda, elle était aussi organisée que lui, si ce n’est plus ! Il ne s’était franchement pas attendu à la voir sortir ce genre de choses !

- Je ne sais pas encore quel jour j’aurais quidditch, mais dans un premier temps, je peux te proposer le dimanche après-midi ? On est ainsi à peu près certain de ne rien à voir à ce moment-là ? Et on pourra affiner après ? Il eut un petit sourire avant ‘ajouter Pour les duels, je pensais que l’on aurait pu demander une fois ‘avoir accès à une salle de cours vide, un autre jour par exemple à la salle de duel, une autre fois dans le parc, mais dans un endroit où on sera tranquille, tu vois, s’entrainer c’est bien, mais il faut aussi savoir utiliser ce que l’on a comme… disons, environnement, non ? Dans le parc, une zone sans arbre, on n’utilise pas forcément les mêmes sorts que dans une salle où on peut se cacher, se lancer des choses et compagnie. Après ce n’est qu’une suggestion, je ne suis pas certaine qu’elle soit bonne, on peut aussi utiliser la salle sur demande pour ce genre de choses, non ?

Stratégiquement, il était sûr que ce n’était pas mal, mais entre la théorie et la pratique, il y avait parfois tout un monde. Elle avait plus l’habitude du terrain que lui alors elle saurait probablement si c’était une bonne idée ou alors tout le contraire. Il espérait plus la première solution histoire que son égo n’en prenne pas un trop gros coup.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 646
Date d'inscription : 17/03/2016
Crédits : JunkieMouse
Double Compte : Emily, Julian, Caem, Ethan, Zachary



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t3578-aiyana-hopkins-liens
MessageSujet: Re: And now ?! - Aiyana   Ven 25 Mai - 12:14

Aiyana avait souri à la réplique de Connor. Effectivement, si elle faisait avaler leur baguette à tous ceux qui avaient un souci avec ses opinions, autant dire qu’on risquait vite d’avoir un phénomène de bousculade à l’infirmerie. Et en même temps, ce serait bien fait pour eux. Cette école pouvait désormais répondre à de grandes ambitions, devenir le fer de lance d’une révolution et elle n’allait certainement pas se gâcher son plaisir pour quelques abrutis incapables de voir plus loin que le bout de leur nez. Si Connor partageait indéniablement son avis de ce point de vue-là, il semblait cependant ne pas avoir les mêmes méthodes en tête. Il lui expliqua alors que de son avis, le mieux était de les ignorer, de les laisser se lasser de leur propre jeu. D’un côté, il n’avait pas tort. Ne pas se rabaisser à leur niveau, ne pas perdre trop de temps en futilités alors qu’ils avaient des choses bien plus importantes en tête. Mais une part d’elle refusait la soumission permanente. Elle ne se croyait pas adepte de la violence et pourtant, elle n’oublierait jamais le frisson de joie qu’elle avait ressenti en voyant Caitlyn soumise à ses sorts. Alors oui, Aiyana comprenait mais se rendait compte qu’elle ne pourrait appliquer exclusivement cette méthode.

« Je comprends tout à fait ton point de vue et je crois qu’il s’agit là effectivement d’une bonne méthode. Je crois simplement ne pas avoir ta patience et je ne pense pas pouvoir l’appliquer en permanence. »

Aiyana sourit alors doucement à Connor. Elle pouvait être très patiente pour certaines choses, pour l’apprentissage par exemple. Mais supporter la bêtise humaine encore et encore… Ça c’était complètement autre chose. Enfin, changeons de sujet ! Aiyana avait sorti son agenda pour qu’ils puissent commencer à s’organiser. Apparemment, Connor avait été surpris de la voir sortir le petit objet ce qui fit naître une pointe de fierté en elle. Son camarade lui commença à lui faire des propositions. Sans l’interrompre, Aiyana l’écouta attentivement, notant dans un coin de sa tête l’ensemble des informations. Ce ne fut que lorsqu’il sembla avoir avancé toute sa pensée et qu’il demanda son avis qu’elle reprit la parole.

« Le dimanche après-midi c’est très bien. D’autant que ce n’est pas le jour où les autres aiment étudier et réviser, on a donc des chances d’être plus tranquilles. »

Et ça, c’était clairement un argument non négligeable. Parce que subir la connerie des autres quand ils se promenaient dans les couloirs, c’était une chose. Mais devoir en plus supporter cela quand ils cherchaient eux à s’élever et à avancer dans leur vie, c’était clairement trop pour Aiyana. En même temps, s’ils s’entraînaient aux duels, elle pourrait vite les mettre hors d’état de nuire… Hum, une joyeuse perspective en soit.

« Je pense au contraire que ta suggestion est très bonne. Je n’y avais pas pensé sur le coup mais effectivement, changé de terrain régulièrement nous permettra de ne pas nous reposer sur nos lauriers et de devoir toujours faire avec de nouveaux éléments. J’adhère totalement. »

Aiyana griffonna alors quelques mots sur son agenda, bloquant ainsi les prochains dimanches après-midi avant de ranger le petit objet dans son sac et de relever la tête vers Connor.

« Je pense que l’on pourrait même demander une autorisation aux professeurs pour utiliser d’autres salles plus complexes ou encore pratiquer certain duel à la tombée de la nuit. Je pense que cela doit influencer aussi sur nos réflexes et notre perception des choses. »

La jeune femme savait bien qu’ils n’étaient ni l’un ni l’autre encore dans les hautes sphères du mouvement mais elle savait que son mentor la soutiendrait dans une telle démarche. Elle savait rester à sa place mais devait aussi saisir les occasions de profiter de sa position. D’autant qu’ils ne demandaient pas un passe-droit pour s’amuser mais bel et bien pour devenir des membres encore plus opérants pour la cause. Qui pourrait réellement le leur reprocher ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 311
Date d'inscription : 11/03/2018
Crédits : gif tumblr
Double Compte : Warren - Elias - Dorofei



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t4238-connor-oo-empty-chairs-at-empt
MessageSujet: Re: And now ?! - Aiyana   Dim 27 Mai - 11:06

Est-ce qu’il fut surpris en l’entendant dire qu’elle comprenait son point de vue ? Oui. Il ne s’y était franchement pas attendu, d‘habitude les gens n’avaient pas spécialement cette réaction alors il restait un peu sur le cul en ne sachant pas quoi répliquer. Peut-être aussi par ce qu’il n’y avait pas grand-chose à dire en plus sur le sujet. Il n’allait pas non plus la remercier pour ce qu’elle venait de dire, alors il se contenta d’hausser un peu les épaules avant de reprendre :

- Ce n’est pas une simple question de patience, tu peux répliquer sans aucun souci verbalement, ça calme un peu, ça peut blesser parfois, tu sais, la vérité blesse et beaucoup sont très susceptibles ici. Ils sont faibles, et leur montrer à quel point les fait enrager.

Probablement que ces gens-là n’auraient pas le même point de vue que lui sur la question, mais il s’en fichait bien.  Leur avis ne comptait pas, il n’allait pas faire attention à eux, seuls ce que pouvaient penser les gens comme lui – ses amis- pouvaient entrer par une oreille et y rester. Idée qui mijotait.
Ils avaient finalement changé de sujet pour vérifier leurs emplois du temps communs, pour voir quel moment serait le plus propice pour étudier ensemble, pour s’entrainer. La sortie de l’agenda le surpris mais il s’était vite repris, ils avaient quelques créneaux communs, mais le plus simple serait de toute manière le dimanche après-midi : ils étaient certains de ne jamais avoir cours, et tout serait plus facilement modulable pour eux, sauf les quelques fois dans l’année où il y aurait les matchs de Quiddditch. La jeune femme semblait aussi bien d’accord avec cet argument, qu’avec celui de s’entrainer dans plusieurs endroits différents pour mieux être préparés à différents terrains. Il fronça les sourcils lorsqu’elle parla de la tombée de la nuit, effectivement, avec les ombres grandissantes et compagnie, ça serait aussi une bonne chose de savoir utiliser la luminosité comme un atout, d’être plus sur ses gardes, d’abord l’habitude de différencier une véritable cible ou pas.

Oh, bien sûr, cela voulait dire qu’il allait devoir prendre sur lui pour utiliser la violence, mais il savait qu’il n’avait plus le choix, il devait y mettre un peu plus du sien… avec un peu de chance hors période entrainement il n’aurait pas à utiliser de cette violence, il l’espérait en tout cas même s’il n’allait pas le crier sur tous les toits.

- Tu penses qu’ils accepteraient qu’on fasse ça même à la tombée de la nuit ? ça ne pourrait pas donner de mauvais idées aux Autres ? Tu sais qu’ils ne sont pas forcément très assidus pour suivre des règles. J’ai un peu peur que ce…. Disons cet avantage qui nous serait consacré pour notre Cause,  risque également de donner des idées à ‘autres personnes… même si, il faut bien l’avouer ils n’auront pas forcément e nous pour en avoir …

Il n’aimait pas spécialement avoir des avantages, mais là il ne considérait pas ça comme un passe-droit. Ils s’entraineraient, c’était même possible qu’ils se blessent pour s’améliorer, se perfectionner alors c’était vraiment cette histoire de donner de mauvaises idées aux autres qui le turlupinait. Il savait néanmoins qu’ils trouveraient toujours, ces Autres, un endroit pour s’entrainer même si pour cela ils risquaient de se faire sévèrement réprimander.

- Je suis peut-être pessimiste et un peu trop paranoïaque. En tout cas, j’aime beaucoup cette initiative, il faudrait demander à qui ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 646
Date d'inscription : 17/03/2016
Crédits : JunkieMouse
Double Compte : Emily, Julian, Caem, Ethan, Zachary



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t3578-aiyana-hopkins-liens
MessageSujet: Re: And now ?! - Aiyana   Mer 30 Mai - 10:28

Il y avait quelque chose d’amusant dans la façon de Connor de toujours cherché à minimiser ses qualités. Alors qu’Aiyana venait de faire une remarque sur sa façon de gérer les insupportables autres élèves, il trouva encore un moyen de dire que ce n’était rien de particulier, comme pour la contredire lorsqu’elle disait qu’elle ne serait sans doute pas capable de faire pareil. C’était touchant en un sens, comme s’il refusait de se jeter des fleurs. Aiyana savait que la vanité pouvait être dangereuse mais elle avait conscience de ses atouts et quand elle savait qu’elle faisait bien quelque chose, elle ne voyait pas de raison de s’armer de fausse modestie. C’était encore pire à ses yeux, encore plus insidieux. Elle aiderait Connor à se mettre en avant quand il le faudrait mais ce n’était pas le sujet de la conversation actuelle. Pour le moment, ils devaient prévoir des séances de travail et des séances d’entraînement. Aiyana avait senti une certaine excitation l’envahir face à tout cela. Elle avait hâte. Oui, elle avait terriblement hâte de pouvoir s’entrainer, élever son niveau et le faire face à quelqu’un d’intéressant.

Motivée par la perspective, Aiyana s’était finalement empressée d’ajouter ses propositions à cette histoire. Connor l’avait poussé à réfléchir plus loin, à ne pas envisager le duel que de manière académique, dans une salle avec un terrain normal. Et il avait raison, ils allaient sans nul doute être confrontés à des situations qui n’auraient rien à voir avec ça. S’ils voulaient réellement s’entraîner, ils devaient prendre en compte ces choses-là. Mais apparemment sa proposition inquiéta Connor. Il commença à expliquer ses craintes, que les autres élèves de l’école voient leur exemple comme une brèche, une possibilité et qu’ils reproduisent. Un mince sourire se dessina sur les lèvres d’Aiyana. Il s’excusa alors presque de ses propres paroles et cette fois, la demoiselle se mit à sourire franchement.

« J’entends ce que tu veux dire mais honnêtement, je ne pense pas qu’aucun de ces élèves pense sincèrement pouvoir faire exactement les mêmes choses que nous. Ils ne sont que des indésirables alors que nous, nous luttons pour la Cause. Ils savent qu’ils ne peuvent prétendre aux mêmes choses que nous et de toute façon, s’ils essayent ils comprendront leur erreur. »

Aux yeux d’Aiyana, il n’y avait aucune raison de se soucier de ce que la masse déciderait de faire en les voyant s’entraîner. Qu’ils essayent, qu’ils se croient assez importants pour le faire, on ne les laisserait pas faire, elle en doutait. Et au pire, quand bien même ça arriverait, elle ne se briderait pas à cause d’eux, non certainement pas. Elle n’avait pas autant avancé pour ensuite réduire ses libertés à cause de quelques abrutis se croyant suffisamment importants.

« Je sais à qui nous pouvons demander cela. Je vais m’en occuper si cela te convient et je te préviens dès que j’ai la réponse. J’ai peu de doutes sur la nature de cette dernière mais évidemment, on ne fera rien sans leur accord. »

Oui, Aiyana avait des envies, un orgueil, une rage d’apprendre aussi mais elle restait dévouée et, sans être nécessairement docile, du moins obéissante. Elle n’irait pas à l’encontre de la volonté de son mentor et des autres même si elle ne comprenait pas sur le coup leur décision. Elle était persuadée qu’ils savaient toujours ce qu’ils faisaient et que, quelque soit la direction prise, il y avait une raison derrière.

Les desserts étaient désormais apparus sur les tables de la Grande Salle. Le soir, Aiyana n’aimait pas se gaver de choses trop sucrées. Elle se contenta donc d’attraper une petite pomme rouge qu’elle croqua distraitement, déjà en train de boucler son sac.

« Je comptais aller bouquiner un peu dans ma salle commune. Si jamais tu veux profiter d’un peu de calme, chez nous, ça l’est plutôt. N’hésite pas, tu es le bienvenu. »

Sa pomme en main, Aiyana adressa un sourire sincère à Connor. Elle avait bien l’intention de lire, d’étudier un peu avant d’aller se coucher. Un rythme de vie bien cadré était pour elle le secret de la réussite. Pour autant, elle n’était pas dérangée par une présence amicale dans ces cas-là. Quand elle était à Salem, ses amies avaient coutumes de s’asseoir non loin d’elle et de discuter entre elles doucement ou de faire des jeux alors qu’elle lisait. Parfois cela faisait un bruit de fond mais se rendait compte que, si au début elle se plaignait, elle avait fini par y trouver quelque chose de rassurant. Au fond, cela lui manquait mais jamais elle n’irait le présenter ainsi à qui que ce soit.
Aiyana se leva donc du banc, continuant de grignoter sa pomme et prête à prendre le chemin de sa salle commune, attendant de voir ce que Connor lui souhaitait faire après ce dîner fort instructif.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 311
Date d'inscription : 11/03/2018
Crédits : gif tumblr
Double Compte : Warren - Elias - Dorofei



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t4238-connor-oo-empty-chairs-at-empt
MessageSujet: Re: And now ?! - Aiyana   Dim 3 Juin - 11:24

Il avait toujours été quelqu’un de réfléchi, probablement un peu trop et c’est pour ça qu’il gérait mieux toutes les actions au long cours que les combats où il fallait être spontané –même s’il se débrouillait bien-, par ce qu’il avait cette façon de penser, d’analyser, d’envisager « toutes » les possibilités pour ne pas se tromper, ou le moins possible. Alors oui cette idée de s’entrainer comme ça était réjouissant surtout qu’ils auraient une autorisation spéciale, mais il craignait également que cela donne des idées aux autres élèves d’une manière ou d’une autre. Ils étaient peut-être affaiblis, inférieurs, mais ils n’étaient pas totalement stupides, enfin du moins pas tous, certains voulaient encore se battre et c’était sans compter ce qui devait se passer à l’extérieur, avec tous les élèves partis. Inférieurs certes, mais il ne fallait pas non plus totalement les sous-estimer ; pour lui, ça serait franchement un grand tort. Si certains élèves qui restaient pouvaient être des leaders que l’on repèrerait facilement, d’autres pouvaient être plus… insidieux ? Plus difficilement repérable ? Il écouta attentivement la réponse de la jeune femme en acquiesçant doucement, elle avait raison, en parti… en très grande partie même, et il ne se voyait pas de lui dire qu’il ne fallait pas trop les sous-estimer. Pour qui le prendrait-elle ? Il ne voulait pas qu’elle croit qu’il doutait de leur Cause alors que ce n’était absolument pas cela. Il ferait attention pour deux et s’il voyait des comportements suspects à ce moment-là il remettrait ça sur le tapis.

- Tu dois avoir raison, je m’inquiète pour rien. Notre Cause est bien plus puissante et forte qu’eux ! Il se tut quelques instants avant de continuer D’accord, je te laisse gérer ça, tu me tiendras au courant pour la réponse du coup ? Et, si on fait ça à la tombée de la nuit, il faudra qu’on trouve également un moment où on est disponible tous les deux. Mais je suis vraiment heureux que… comment dire ça ? Est-ce que faire équipe ensemble n’est pas quelque chose d‘exagéré ?

Après tout, elle devait connaitre les Supérieurs présents à Poudlard mieux que lui ! Il devait la laisser gérer même s’il était assez freak-contrôle. Il avait plutôt confiance en elle, par ce qu’elle représentait –comme lui-, l’Avenir : intelligente, déterminée, elle savait ce qu’elle voulait, pour quoi elle se battait. Il prit un petit bout de gâteau, une bouchée tandis qu’elle lui proposait de bouquiner dans sa salle commune. Il secoua un peu la tête avant de lui sourire :

- Si mon cousin me voit là-bas, je ne pourrais pas être tranquille, ou ^même d’autres personnes que je côtoie là-bas, c’est une gentille proposition, mais je crois plutôt que je vais retourner dans ma salle commune, ça sera calme aussi. La plupart étudieront où parleront à voix basse.

La plupart des Bleus étaient quand même studieux. Il lui sourit avant se manger une bouchée du gâteau avant de finalement le laisser de côté. Il se leva à son tour.

- Je t’accompagne jusqu’au hall ? Et puis de toute façon on se verra bientôt pour reparler de tout ça, il me tarde de savoir leurs réponses, et de pouvoir commencer l’entrainement, ça sera fort instructif ! Je te souhaite une bonne soirée en tout cas !

Il partit de son côté, il avait pas mal de choses à réfléchir.....
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: And now ?! - Aiyana   

Revenir en haut Aller en bas
 
And now ?! - Aiyana
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Aiyana Summers [Gryffy]
» Parler soulage les coeurs mais apaise aussi les âmes en peine. [Pv Aiyana ]
» Aiyana ~ «Si cet amour existe seulement dans mes rêves, ne me réveille pas»

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Imperium™ :: Poudlard & ses alentours :: Hogwarts' Inside :: Deuxième Etage.-
Sauter vers: