AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Adrianna Ribisi-Benigni

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Hiboux postés. : 274
Date d'inscription : 13/03/2018
Crédits : Angel Dust, Ludies ♥ and Tumblr
Double Compte : Derek R., Lukas A. H., Cody Z. S., Alejandra G.



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t4248-adrianna-ribisi-benigni
MessageSujet: Adrianna Ribisi-Benigni   Mar 13 Mar 2018 - 1:56

Adrianna Ribisi-Benigni

Nationalité: Italienne Âge: 18 ans Sang: Née-moldue Patronus: Chien de prairie Epouvantard: La mort en elle-même Baguette: Bois de vigne, environ 20 centimètres, pierre précieuse de crabe de feu en son centre, facile à manier. Don: Aucun Métier: Étudiante Groupe: Poudlard Votre rôle au sein du groupe: Étudiante chez les Gryffondors

TEST RP (uniquement pour Chef de groupe et généraux) (un minimum de 500 mots)
Spoiler:
 

Caractère


Je crois être une personne très… Comment dire… Contradictoire ? Voilà, je crois que c’est le bon mot. Une journée j’adore la pizza et le lendemain je déteste. Le matin en me levant je déteste telle couleur et le soir au coucher, c’est la plus jolie que j’aie jamais vue. Je dis quelque chose, mais je ne l’ai jamais dit. Ah, mais ce petit détail remonte probablement jusque dans mon cerveau, parce que franchement, ma mémoire à court terme est… Facilement dérangée. J’ai beaucoup de difficulté à retenir les nombres d’ailleurs. Que ce soit un numéro de téléphone ou les dates pour les anniversaires … Cependant, je suis excellente pour retenir les noms, mais pas ce que j’ai mangé au déjeuner. Je suis assez sociable et je déteste la solitude. Être seule durant toute une journée entière sans parler à personne peut se révéler être un véritable défi pour moi. Par contre, j’aime bien avoir mes moments de solitude. Dah je vous avais dit que j’étais contradictoire hein ? Ben voilà ! Autrement, je suis plutôt du genre têtu et la majorité du temps, je fais ce qu’il faut pour obtenir ce que je désire, même si ça peut être long et périlleux : je ne lâche pas l’affaire facilement, surtout quand ça concerne quelque chose qui me tient particulièrement à cœur. Je suis curieuse, même au point de me faire prendre pour une fouine : j’adore fouiller dans les choses des autres, même si je sais que je brime leur intimité. Découvrir des secrets, rêver d’aventures en tout genre… Je vous ai dit que j’étais une grande rêveuse ? C’est peut-être la raison pour laquelle certaines personnes croient que je ne les écoute pas lorsqu’elles me parlent : c’est qu’en réalité je suis transporté dans un autre monde. Mon imagination fonctionne vingt-quatre heures sur vingt-quatre, sans jamais me laisser de répit. Je suis une passionnée aussi : quand j’aime quelque chose, je m’implique à fond. Je ne suis pas une leader née. Je préfère me faire donner des ordres et les exécutés plutôt que d’être à la tête de tous, même si parfois je m’affirme un peu trop. C’est difficile pour les autres de me mettre en colère, malgré le fait que je sois assez impatiente, tout dépendamment des situations. Non, mais je dis ça parce que je suis du genre à accumuler toutes les mauvaises choses avant d’exploser. Et quand j’explose (ce qui est très rare), ce n’est… Pas très joli à voir. Certains en savent quelque chose, surtout mon père qui s’est souvent pris des poires par ma faute. Je pense être quelqu’un que l’on peut qualifier de « courageuse ». Je ne le suis pas pour prendre position sur des questions importantes ou m’affirmer devant tout le monde, mais je pense être capable de surmonter des épreuves assez difficiles. J’ai un bon caractère de manière générale. Je suis du genre souriante qui possède un bon sens de l’humour, à danser comme une dingue dans les corridors même s’il n’y a pas de musique… Je suis fidèle à moi-même, mais surtout à mes proches qui sont les plus précieux pour moi. Je suis matérialiste aussi, j’accumule un tas de trucs pour rien. Je suis attelée à la tâche, mais je ne suis pas studieuse pour autant. Enfin, surtout pas quand c’est pour une matière qui ne me passionne pas… Je suis visuelle et pas auditive, mais ça, je crois que vous l’aurez déjà deviné. J’aime la musique. Non j’aime beaucoup trop la musique. D’ailleurs, je vous ai dit que je jouais d’un instrument ? La batterie, ouais ! Y’a que ça de vrai. Je suis très expressive lorsque je parle. Je gesticule assez souvent et je fais parfois des drôles de faces quand je parle aux gens. D’ailleurs, ça fait bien rire le monde. Au fait… Je vous ai dit que j’étais contradictoire… ? Ah oui, oui il me semble l’avoir déjà dit… Hum okay, je crois que c’est tout.

Ah et… Je préfère que l’on m’appelle Adri parce qu’Adrianna, c’est vachement long et chiant à dire.

Ah et j’ai oublié de mentionner…

Je parle beaucoup, beaucoup, beaucoup, trop souvent pour ne rien dire. Et je saute facilement d’un sujet à un autre.

Ça vous va ? :gla:


INTERVIEW

Quel est votre avis sur la situation actuelle ? Je ne comprends toujours pas ce qu’il se passe. C’est comme si mon cerveau refusait de coopérer en créant cette barrière d’incompréhension qui continue de me prendre d’assaut. Je n’avais pas compris la première fois qu’ils étaient venus s’installer dans notre école et c’est toujours la même chose. Je suis écœurée de toute cette violence inutile et de ces morts non justifiées. Bien entendu je suis absolument contre le mouvement des supérieurs et je ne serai jamais de leur côté, mais je ne parviens pas encore à clamer haut et fort ce que je pense. En tant que née-moldue, j’ai trop peur de ce qu’ils pourraient me faire. Le seul truc que je n’ai jamais osé faire était de faire partie du groupe de la Résistance. À voir si je serai capable de prouver ce de quoi je suis capable, au risque de perdre mon innocence.
Pourquoi avez-vous décidé de rejoindre ce clan ?En réalité je n’ai pas décidé de rester à Poudlard. J’ai fait le choix de poursuivre mes études là-bas parce qu’un bon ami à moi a voulu y retourner, mais durant la tragédie du 7 septembre 2015, je n’ai pas choisi que l’on balance un sort en pleine tronche pour m’empêcher de prendre la fuite. J’ai pris un gros risque en effectuant un retour au château et j’en suis pleinement consciente. Maintenant je dois vivre avec les conséquences de mes choix.

cobain.


Dernière édition par Adrianna Ribisi-Benigni le Mar 13 Mar 2018 - 13:51, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 274
Date d'inscription : 13/03/2018
Crédits : Angel Dust, Ludies ♥ and Tumblr
Double Compte : Derek R., Lukas A. H., Cody Z. S., Alejandra G.



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t4248-adrianna-ribisi-benigni
MessageSujet: Re: Adrianna Ribisi-Benigni   Mar 13 Mar 2018 - 1:56

Votre histoire

Récap de votre histoire (inscrire les évènements les plus importants de votre vie) : Née le 24 juin 1997 à Florence en Italie de parents moldus —  Aînée de plusieurs demie sœurs et demie frères —  Ses parents se sont séparés lorsqu’elle était très jeune et elle a eu une enfance mouvementée —  Découverte de sa magie à dix ans —  Envoyée à Poudlard à ses onze ans, elle est accueillie chez les Gryffondors —  L’introduction à tout ce nouveau monde fut assez facile pour elle —  Elle a commencé à jouer de la batterie à 12 ans — À l’arrivée des Supérieurs en 2012, elle est contre le mouvement, mais ne fait rien pour se battre —  Elle rejoint le groupe de la Résistance en tant que joueuse de batterie en 2013-2014 —  Elle est le seul membre du groupe à ne jamais avoir dévoilé son visage —  Retourne à Poudlard pour l’année scolaire de 2015 —  Elle tentera de fuir lors de l’attaque de 7 septembre, mais elle y sera empêchée




Votre histoire complète : Adrianna est ce que l’on pourrait qualifier le résultat d’une histoire d’un soir. Sa tante (du côté de son père), avait traîné son frère aîné (donc le père d’Adrianna) à une fête de Noël qu’organisait son bureau de travail. Par l’entremise de sa sœur, son père (à Adrianna) avait fait la connaissance d’une collègue de travail de sa cadette. Une femme plutôt jolie malgré sa petite taille. Ils avaient passé la soirée ensemble et lorsque vient le temps de se rendre au lit, il avoua n’avoir aucune protection disponible concernant l’acte sexuel (vous savez de quoi je veux parler, hen ?). Elle lui affirma que ce n’était pas un problème, puisqu’elle utilisait quotidiennement une pilule contraceptive. Ils cédèrent donc chacun aux charmes de l’autre et dès le lendemain, la femme retourna chez elle. Une histoire d’un soir tout à fait ordinaire et anodine.

Ça, c’était jusqu’à tant que quatre mois plus tard, il reçût un appel d’elle…

- Je suis enceinte. Et c’est toi le père.

Et BOOM !

Cinq mois plus tard après cet appel, Adrianna vient au monde, le 24 juin 1997.

À cause de l’urgence qui les guettait, mais aussi des responsabilités qui suivaient cette naissance hâtive, ils avaient décidé de rester ensemble afin d’apprendre à mieux se connaître. Ils croyaient que ça pourrait fonctionner et qu’ils auraient une petite famille tout à fait ordinaire. Mais ce ne fut jamais totalement le bonheur : elle était très renfermée sur elle-même tandis que lui était un poète-musicien, culturiste à ses heures. Bref, un heureux mélange. Au bout de deux ans, elle finit par succomber aux charmes d’un autre homme et il (le père d’Adrianna) les surprit au lit alors qu’il revenait du camping avec son meilleur copain. Ce fut la fin de leur courte histoire, s’avouant enfin que les sentiments n’étaient pas là, d’un côté comme de l’autre, bien qu’Adrianna elle, soit bel et bien là. La séparation du couple mit donc fin à cette vie heureuse tant espérée et elle (la maman) emporta l’enfant avec elle, la conduisant directement en enfer.

Elle était toujours aussi jolie et encore jeune. Les garçons lui tournaient autour et il ne fut pas difficile pour elle de remplacer le père de son enfant qu’elle avait pris soin d’emporter le plus loin possible. Elle l’avait tellement désirée : c’était d’ailleurs la raison pour laquelle elle avait menti concernant la contraception. Jamais elle n’avait pris ces cachets pharmaceutiques, espérant qu’un jour, un homme naïf se ferait prendre au piège. Maintenant que c’était chose faite, elle voulait la garder avec elle. Donc, elle dénicha finalement la « perle rare » et ne perdit pas de temps avant de l’épouser. Il était grand, beau, fort et charmant avec la petite Adrianna qui avait déjà trois ans. L’enfant l’appelait déjà « papa » et semblait être en amour avec cet homme qui avait remplacé son véritable père. Un an plus tard, elle (la maman) tomba enceinte de nouveau : cependant cette fois, c’était calculé et surtout, désiré des deux côtés. Ils allaient certainement former une merveilleuse petite famille, comme elle l’avait toujours désiré.

Eh ben non maman, tu t’es trompée !

Ça, c’était avant qu’elle donne finalement naissance à une seconde fille qui était donc, la demi-sœur d’Adrianna, qui avait maintenant cinq ans. Lui changea du tout pour le tout dès l’apparition du bébé. Il devient plus distant envers sa femme, plus ferme avec la petite qui n’était pas de son sang et évitait presque la nouvelle née. Car maintenant qu’il avait une « attache particulière » avec son épouse, plus rien ni personne ne pouvait les séparer et donc, c’était le moment ou jamais de lui démontrer sa véritable nature : c’est-à-dire un homme violent et malade. Et pour cause ! Il souffrait de bipolarité et de schizophrénie, maladies dont personne n’était au courant hormis lui-même.

Deux années passèrent et Adrianna continuait d’habiter avec sa mère et son beau-père qui prenait un « plaisir presque fou » à martyriser la petite. Chaque mot qui sortait de la bouche d’Adri était un mensonge, une monstruosité. Chaque pas qu’elle faisait n’était pas bien. Chaque acte, chaque geste, chaque posture… Elle se méritait une claque à chaque fois, laissant une marque bien rouge sur sa joue, s’en suivant d’une punition nullement méritée qui la faisait poireauter dans sa chambre toute la journée, enfermée à double tour sans possibilité de prendre les repas du jour. Et la maman dans tout ça ? Elle s’occupait des autres, parce qu’entre temps, elle avait eu deux autres enfants : c’est donc dire qu’ils étaient quatre enfants en tout dans la maison et Adri était la plus âgée. Et la plus méprisée, d’un côté comme de l’autre. Révoltée, elle se rebellait dans sa peur qui lui était souvent bien fatale : c’était des claques et des punitions de plus. Bientôt, les enseignants de l’école qu’elle fréquentait commençaient à se poser des questions concernant les ecchymoses qui se trouvaient à certains endroits sur le corps de la fillette. Tout naturellement, lorsqu’on lui demandait, Adri inventait une foule de raisons :

- Oh je suis tombée à bicyclette. Oh j’ai déboulé les escaliers. Oh je me suis cogné contre un meuble.

Mais tout naturellement, ces petits mensonges n’étaient pas satisfaisants. C’est pourquoi on téléphona à la maison pour s’assurer que tout se passait bien. Le beau-père, qui eut vent de cette histoire, croyait qu’Adri l’avait dénoncé et VLAM ! : un œil au beurre noir.

Le père (le biologique du début) venait rendre visite quelques fois et il n’aimait pas du tout l’endroit où vivait sa fille : c’était une maison sale avec des enfants qui couraient partout et qui criaient sans cesse, avec une mère assise devant la télévision et un homme qui était toujours absent sauf le soir, où il rentrait du boulot. Bien entendu, il avait remarqué les séquelles physiques que portait Adri, même si celle-ci tâchait de le rassurer en lui disant qu’elle aimait vivre avec sa maman. Il voulait l’emporter avec lui, mais savait que le choix restait à l’enfant. C’est donc pourquoi il la laissa là, tout en veillant à passer une fois de temps en temps pour s’assurer que ça allait malgré tout.

Un an plus tard, Anna avait maintenant huit ans. Et c’était devenu le carnage à la maison : avec l’arrivée d’un autre bébé et les autres enfants qui avaient grandi, l’endroit était devenu insupportable pour la mère et c’était pire pour le beau-père dont la violence redoublait d’ardeur. Des trous se trouvaient çà et là sur quelques murs de la place. On entendait parfois sa voix résonner de colère partout dans la maison. Mais bien souvent, c’était Anna qui subissait le plus sa terrible grosse main, celle qui ressemblait à un énorme monstre tant sa paume était géante et fouettait le visage. Il la frappait jusqu’à tant qu’elle demande pardon. Pourquoi ? Pour ne pas être de son sang, tout simplement. Et un jour, la mère eut peur pour la sécurité d’Adri, mais également de l’argent qui se faisait rare et les réserves de nourriture qui baissaient considérablement vu les enfants gourmands. C’est pourquoi, sans prévenir, elle renvoya la petite chez son père biologique, en espérant que cette décision pourrait être aussi bénéfique à elle qu’à sa fille.

Le choc fut terrible pour Anna : elle avait perdu sa mère pour se retrouver avec un homme qu’elle connaissait à peine. De plus, elle n’avait plus ses meilleurs amis : ses demi-sœurs et son demi-frère auquel elle s’était attachée, même si elle les trouvait parfois énervants. Elle passa quelques jours à pleurer, s’enfermant dans la pièce qui lui servait de chambre, maudissant ce « nouveau père » qui lui avait arraché tout ce qu’elle aimait le plus au monde. De son côté, le père avait remarqué que la petite n’agissait pas comme les autres enfants : elle se reculait ou allait se cacher dès qu’on tendait la main vers elle et elle venait rapidement sur la défensive lorsqu’elle se sentait accusée ou en faute sur quelque chose. Elle se révéla également agressive, frappant ses peluches sur le sol, donnant des coups à ses jouets sans raison et se rongeait les ongles de manière excessive. Ce fut dur pour son cœur de père : jamais il n’aurait pensé que la situation dans laquelle vivait Adri était aussi grave… Mais il s’arma de patience, déterminé à changer le comportement de sa fille pour qu’elle ne soit plus craintive et qu’elle soit moins stressée. Il s’intéressa à ce qu’elle aimait, apprenant à la connaître, tout comme elle fit pareil de son côté, appréciant de plus en plus son « papou » comme elle aimait l’appeler. Mais au bout d’un moment, sa maman lui manquait plus que tout et c’est donc pourquoi il lui offrit de passer un été chez « son ancienne famille ».

Adri était plus qu’heureuse de cette nouvelle, après toute cette absence loin de sa mère : elle était âgée de dix ans et demi. Qu’est-ce qu’elle était contente de les retrouver ! Enfin, tous sauf lui : ce beau-père qui avait toujours d’aussi impressionnantes mains malgré qu’Adri ait grandi. Elle se rendit compte que les enfants avaient des ecchymoses et que donc ils subissaient maintenant la colère de leur père puisqu’elle était partie. Elle eut de la peine, mais elle ne pouvait malheureusement rien pour eux, sinon que de les soutenir un peu durant ses vacances. Et son père l’avait bien avertie :

- S’il te touche, ne serait-ce qu’un cheveu, tu me le fais savoir, d’accord ?

Elle aurait eu presque envie de le défier, ce beau-père, mais n’en fit rien, se disant qu’il ne valait pas la peine. Elle profita donc de l’été pour passer ses journées dehors, à faire les quatre cents coups avec d’autres jeunes qui croisaient sa route. Elle traînait également avec ses sœurs et son frère (comme elle les appelait) et s’entendait à merveille avec eux. C’était comme si son départ n’avait rien changé à leur relation familiale. Et un jour, alors que les vacances s’achevaient et qu’Adri devait bientôt repartir chez elle, elle entendit son beau-père dire du mal de son père, le qualifiant de gros mots qui blessèrent aussitôt la petite. Elle se retrouva dans la même pièce que lui afin de lui dire qu’elle l’avait entendue et qu’elle n’avait pas apprécié ce qu’il avait dit au sujet de son « papou ». Mais il avait bu et n’était pas d’humeur à entendre les états d’âmes d’un enfant alors il s’approcha pour la frapper et instinctivement, Adri leva les mains en guise de protection, attendant le coup…

Mais il ne se passa rien. Il avait beau frapper, son poing semblait rebondir comme s’il frappait un trampoline invisible qui s’était formé devant Anna. Lorsqu’elle se rendit compte que c’était probablement elle qui faisait ça, il avait arrêté tout mouvement, la regardant avec les sourcils froncés.

- Génial… Maintenant cette gamine est une putain de sorcière !

Une sorcière ?! Est-ce que ça existait pour de vrai ?
Non sans doute essayait-il de l’insulter.

Quoi qu’il en soit, ce petit incident reconduisit Adri directement jusqu’à chez son père plus tôt que prévu. Et aussitôt arrivée à la maison, elle expliqua le phénomène à son « papou » qui au départ ne s’en formalisa pas trop jusqu’à tant que la passoire qui se trouvait à côté de lui lévitât en tremblant dans les airs, quelques semaines plus tard. À ce moment, il entreprit des recherches sérieuses avant de finalement tomber sur le monde magique et ses nombreuses complexités. Et alors qu’il faisait cette découverte, une lettre d’une école appelée « Poudlard » arriva pour Adri, l’invitant à rejoindre ses rangs en Écosse. Il s’agissait d’une école de magie apparemment réputée qui avait formé de nombreux sorciers qui étaient devenus des légendes. Et si au départ il était quelque peu réticent d’envoyer sa fille aussi loin, il s’exécuta néanmoins, non sans se renseigner davantage sur cette étrange « capacité » dont avait hérité Anna. D’où cette magie pouvait-elle bien venir ? Peut-être du côté de la mère, à moins que ce don ait passé sous silence dans sa famille à lui. La petite plia donc ses bagages avant de voyager pour la première fois de sa vie, se rendant en Écosse dans la fameuse école de magie.

Là-bas, elle apprit la magie, mais aussi tout l’univers qui venait avec. Parce qu’il ne s’agissait pas seulement d’être une heureuse élue et d’avoir des pouvoirs : c’était aussi un monde parallèle dans lequel les plus vieilles sorcières portaient des chapeaux pointus, dont tout le monde (ou presque) était doté d’une baguette de bois qui les suivait partout, où des livres passaient leur temps à léviter dans les aires à la bibliothèque… Bref, un univers charmant et charmeur dont Adri se fondit assez facilement et avec grand enthousiasme. On était bien loin de ce beau-père qui « s’amusait » à lui taper dessus…

Et avec le temps, elle devient une adolescente responsable et gentille : plus de traces d’agressivité chez elle sauf lorsqu’on la réveillait trop tôt le matin. Elle n’avait plus de contact ni avec sa mère ni avec les enfants, mais ça ne lui faisait pas trop de peine puisqu’elle passait toutes ses années scolaires à l’école. Et durant les vacances, elle revenait chez son père où il lui apprit à jouer de la batterie afin qu’elle puisse dépenser son énergie, mais aussi pour avoir une activité et une passion commune. Leur relation était cependant parfois houleuse : ils avaient quelques querelles, c’était même parfois à la limite de la guerre entre eux, mais ça, c’est une autre histoire.

Et qu’est-ce qu’elle le regrettait son petit « papou » depuis l’arrivée des supérieurs en 2012…

Adri se terrait dans les coins sombres le plus que possible, tâchant de passer inaperçue, voir invisible. Elle voulut cependant apporter son grain de sel dans ce règne injuste. En tant que née-moldue, elle se sentait principalement concernée par toutes les terreurs que subissaient ses pairs. C’est pourquoi, lorsqu’elle fût âgée de 17 ans, elle accepta de rejoindre le groupe de la Résistance en tant que joueuse de batterie, sous invitation. À l’aide d’autres camarades, elle produisit quelques concerts de musique afin d’apporter du réconfort aux autres étudiants qui vivaient dans la peur constante.

Elle survécut à toutes les attaques des hommes en noirs et elle eut assez de chance pour ne jamais tomber sous leurs baguettes magiques contrairement à d’autres. Ça relevait presque d’un miracle. À la rentrée scolaire 2015, alors que les supérieurs semblaient être officiellement partis de Poudlard, elle eut une hésitation à retourner à son ancienne école. C’est l’un de ses meilleurs amis, Lukas A. Harris, qui la poussa à venir étudier avec lui et elle accepta. Un choix qu’elle regretta amèrement. L’année était à peine débutée qu’ils étaient déjà de retour, plus forts et plus déterminés que jamais à imposer leurs lois aux « plus faibles ». Pour la première fois, elle fut touchée par leur magie, ce qui l’empêcha de quitter l’endroit.

Adri savait qu’elle était maintenant dans une délicate position…
Qu’allait-il arriver à une née-moldue qui se trouvait encore dans l’antre du château ?


Derrière l’écran

Surnom: JMIQ Fille, garçon ou autre : Femelle Âge: 29 ans Ancienneté Rp: Presque 10 ans Comment avez-vous connu le forum: Hihihi Présence: Presque tous les jours Scénario: Non Double compte: Oui Avatar : Ellen Page :boom:

cobain.


Dernière édition par Adrianna Ribisi-Benigni le Mar 13 Mar 2018 - 13:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 8644
Date d'inscription : 05/03/2010
Crédits : Avatar JunkieMouse ▬ Gif Tumblr
Double Compte : Enzo / Cameron / Riley



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t3324-i-m-not-snow-white-ismaelle
MessageSujet: Re: Adrianna Ribisi-Benigni   Mar 13 Mar 2018 - 8:48

Reuh Mademoiselle Wink Have fun avec Mlle Bavarde :ga:  
 

:pompom2: Bienvenue sur Imperium :pompom2:
   

   
Bienvenue à toi dans notre belle petite communauté, qui est désormais la tienne !

   Afin de t'aider à te diriger pour tes premiers pas sur le forum, cerner un peu mieux cet univers et cibler les choses les plus importantes, voici quelques liens indispensables :

   ■ Le Contexte : Il s'agit de la Saison en cours. Pour ce qu'il s'est passé avant, c'est le lien juste en dessous.
   ■ La Temporalité du forum : Tu trouveras ici tout ce qui se rapporte au temps, comme son nom l'indique. A commencer par le déroulement des évènements passés dans le Previously ainsi que la Chronologie en cours sur Imperium.
   ■ La liste des Groupes : Ils y sont tous détaillés, à toi de faire ton choix.
   ■ La Foire Aux Questions : Sur des sujets multiples, divers et variés.
   ■ L'espace Questions & Suggestions : N'hésite surtout pas, toutes les questions sont bonnes à poser et nous n'avons bien évidemment peut-être pas pensé à tout !
   ■ L'Espace Parrainage : L'un des membres se fera un plaisir de venir te prendre sous son aile si besoin ou simplement envie.

   Encore une fois bienvenue à toi :napy:

   
Le Staff & les Membres d'Imperium
   


   cobain.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 1429
Date d'inscription : 14/01/2015
Crédits : Avatar + Signature : Me
Double Compte : Kezabel & Charleen & Mateo & Ora & Dimitri & James & Leiv & Leni



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t3081-william-liam-c-jackson
MessageSujet: Re: Adrianna Ribisi-Benigni   Mar 13 Mar 2018 - 10:54

Re-Bienvenue à toi petit chat ! Eclate toi bien avec le retour de ton bébééé <3
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 274
Date d'inscription : 13/03/2018
Crédits : Angel Dust, Ludies ♥ and Tumblr
Double Compte : Derek R., Lukas A. H., Cody Z. S., Alejandra G.



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t4248-adrianna-ribisi-benigni
MessageSujet: Re: Adrianna Ribisi-Benigni   Mar 13 Mar 2018 - 13:14

Merci les filles ! :boom: :calin:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 274
Date d'inscription : 13/03/2018
Crédits : Angel Dust, Ludies ♥ and Tumblr
Double Compte : Derek R., Lukas A. H., Cody Z. S., Alejandra G.



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t4248-adrianna-ribisi-benigni
MessageSujet: Re: Adrianna Ribisi-Benigni   Mar 13 Mar 2018 - 13:53

Double post, désolée :lol: Je ne pensais pas être capable de terminer de retoucher l'histoire avant de me préparer pour le boulot, mais voilà...

J'ai terminé !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 7853
Date d'inscription : 09/09/2009
Crédits : A[-]P
Double Compte : Jayden, Dakota, Mackensie



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1033-les-merveilleuses-aventures-d-
MessageSujet: Re: Adrianna Ribisi-Benigni   Mar 13 Mar 2018 - 18:06

Bienvenue enfin, RE bienvenue par ici avec ta miss .
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 329
Date d'inscription : 11/03/2018
Crédits : gif tumblr; avatar charney./onelife.
Double Compte : Warren - Elias - Dorofei



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t4238-connor-oo-empty-chairs-at-empt
MessageSujet: Re: Adrianna Ribisi-Benigni   Mar 13 Mar 2018 - 19:08

Rebienvenue :P
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 9095
Date d'inscription : 23/11/2011
Crédits : Avatar Moonlight + Gif by Tumblr
Double Compte : Enzo - Ismaelle - Cameron



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t3327-you-can-stand-under-my-umbrell
MessageSujet: Re: Adrianna Ribisi-Benigni   Mer 14 Mar 2018 - 10:31

Have fun Honey Wink

:pompom2: Félicitations !  
   

   
Ta fiche est à présent validée, tu peux donc lancer ton personnage dans le jeu et découvrir la partie HRP où t’accueillera le reste de la communauté si ça n'est pas déjà fait.

   Voici quelques liens utiles et petites choses à faire pour commencer :

   ■ Avatar & Patronus à recenser.
   ■ Equipes de Quidditch & Liste des Préfets pour les personnages étant élèves à Poudlard. Facultatif bien sûr.
   ■ Suivi des personnages : Ici tu peux nouer des liens entre ton personnage et ceux des autres membres, lister tes rps, etc ... Tu y trouveras également un système de communication Magique/Non Magique pour faire durer le plaisir en dehors du rp classique.
   ■ Les Sabliers : Ici se trouve le topic pour signaler les votes sur Top Sites. Tu y trouveras également le topic qui te permettra de venir réclamer les points que tu auras gagné au fil du jeu et du HRP.
   ■ Bertie Crochue : Panne d'idée de rp ? Alors Bertie est faite pour toi !
   ■ Les Interventions dans les Rps : N'oublie pas d'en tenir compte, cela peut amener à des situations très intéressantes ...

   Maintenant à toi de jouer ! Si tu as la moindre question encore une fois n'hésite pas. Et surtout amuse toi

   
Le Staff d'Imperium
   


   cobain.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 1170
Date d'inscription : 19/10/2013
Crédits : JunkieMouse
Double Compte : Emily / Caem / Zachary / Aiyana / Bethany



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t2380-ethan-llewellyn
MessageSujet: Re: Adrianna Ribisi-Benigni   Mer 14 Mar 2018 - 10:39

J'ai même pas eu le temps de te dire...

RE-BIENVENUUUUUUUUE
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 274
Date d'inscription : 13/03/2018
Crédits : Angel Dust, Ludies ♥ and Tumblr
Double Compte : Derek R., Lukas A. H., Cody Z. S., Alejandra G.



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t4248-adrianna-ribisi-benigni
MessageSujet: Re: Adrianna Ribisi-Benigni   Mer 14 Mar 2018 - 14:05

Merci tout le monde ! . :calin:
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Adrianna Ribisi-Benigni   

Revenir en haut Aller en bas
 
Adrianna Ribisi-Benigni
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» « i'm still learning to love ▲ Adrianna
» ADRIANNA HELOÏSE JELLYFISH ✘ ❝ comme une méduuuuuuuse.❞ U.C
» Adrianna ◊ love is weakness
» Les pensines d'Aaron et Adrianna

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Imperium™ :: The Beginning Of The End :: Cérémonie de Répartition :: ► Choixpeau Magique :: ● Fiches validées-
Sauter vers: