AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 I'm back bitch*s ! - Ora

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Hiboux postés. : 165
Date d'inscription : 02/11/2017
Crédits : Moi



Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: I'm back bitch*s ! - Ora   Jeu 2 Nov 2017 - 23:04



Ora Georgie Weaver
©️ Crédit
─ Nationalité: Franco-Suisse
─ Age: 23 ans
─ Maison ou Groupe: Ancienne étudiante à Beauxbâtons, selon votre choixpeau ma maison aurait été Serpentard. ─ Année d'étude / Matière enseignée: Universitaire, Cursus science naturelles.
─ Sang: Sang-mêlée
─ Mon avis sur tout ce qu'il s'est passé:  
J’ai quitté une première fois l’école mais pas pour les raisons que l’on pourrait imaginer. Ni peur, ni fuite, juste un frère trop maladroit qui a réussi se planter en moto pour se casser plusieurs os et rester quelques jours dans le coma. En ce qui concerne ce qu’il se passe au château ? J’ai pas changé d’avis sur la question, ça ne me pose toujours aucun problème si j’ai l’occasion de leur botter le cul à ses enfoirés de consanguins psychopathes. Tout du moins, si j’reviens fouler les pavés de Poudlard. Tout reste encore à décider.
─ J'avoue ce truc me fiche une peur bleue : La claustrophobie. Le truc le plus banale au monde et je n’ai pas encore eu l’occasion de voir comment un épouvantard pouvait me représenter ça mais honnêtement, j’préfère pas savoir. Rien que d’y penser, ça m’fou des angoisses.─ C'est lui qui me protège en cas de besoin : Le Quokka. Il y a parfois des patronus qui ne s’expliquent pas… Quoi que. Souriant et sociable, peut-être que ça n’est pas si dénué de sens finalement.
─ Caractère : Taquine • Sure d’elle • ouverte • extravertie • passionnée • joviale • impulsive • têtue • bosseuse • acharnée • rusée • habile • hétéroclite • agitée • patiente • honnête • avenante • changeante • sportive • Impétueuse • Jalouse • Loyale • Sensible • Curieuse • Rancunière • Courageuse • Exigeante • Perfectionniste • Bordélique • Obstinée.

─ Suis-je exceptionnel(le) pour autant: Rien à signaler.
─ Que serai un véritable sorcier sans elle: 30 centimètres en bois de hêtre, comportant en son cœur une plume d’hippogriffe. Résistante, facilement maniable, je ne pouvais pas demander mieux.─ Ça agace les autres, mais j'aime le faire* : Hum… peut-être mon assurance parfois. Ca agace les gens quand nous sommes trop confiants.

Ce qu'il faut absolument savoir sur moi !
(Environ 250 mots)
Décrivez-nous votre caractère. Votre Véritable caractère et non pas celui que votre perso laisse transparaître... On peut pas lire tout le temps entre les lignes.
J'ai été très longtemps réservée, timide et discrète. Du moins, de mes 10 ans à mes 15 ans. Durant toute cette période j'étais … disons que j'étais bloquée dans une sorte de bulle. J'étais mal dans ma peau, dans ma tête et je bridais complètement ce que je pouvais être vraiment avec pour seule idée en tête : marché sur le droit chemin de la normalité. On pourrait presque prendre ça pour un verset de la Bible. Bref, j'ai mis du temps à m'ouvrir et à sortir de cette carapace qui me bouffait plus qu'autre chose. Puis à mes 15-16 ans, où les choses sont devenus beaucoup plus simples mais où, surtout, j'ai accepté certaines réalités, j'ai clairement « explosée ». J'ai surtout commencé à vivre réellement. Ma nature joviale à reprit le dessus, mon assurance s'est vu éclore comme une petite fleur de printemps et je n'hésitais clairement plus à aller de l'avant, pour voir parler au monde, le voir, le toucher, le vivre. Ma mère me dit souvent que je suis quelqu'un de très passionnée, qui aime vivre les choses à fond jusqu'à épuisement, jusqu'à en être ivre. Et elle n'a pas tord. Si je dois me prendre un mur, me casser la gueule parce que j'ai fais le mauvais choix et me manger une grosse déception ou un échec, alors tant pis. J'apprendrais de ma connerie et je retenterais. Je suis bien trop têtue, acharnée et obstinée pour lâcher prise. Quand je veux atteindre un objectif, je ne lâche pas le morceau tant que je ne suis pas satisfaite du résultat. Merci à mon exigence. Même si elle est parfois un peu chiante.
A côté de ça, je suis plutôt sociable. Voir très sociable. Aller vers les autres, ne me posent plus aucun problème, bien au contraire. Disons que je rattrape le temps « perdu » à cotoyer les autres, bouffer la vie à fond, d'autant plus que ma nature curieuse me pousse à m'intéresser à tout et à tout le monde. Je me sais aussi très rancunière lorsque l'on me porte un coup en traitre, même si c'est le cas pour beaucoup de personne... Enfin, personne n'aimerai qu'on vous prenne pour un con. En tout cas, c'est ce qu'il en est pour moi. Autant je sais que je suis loyale et qu'un proche pourra compter sur moi les yeux fermés, autant je saurais me montrer impitoyable et intransigeante si on se fou de moi.
Et si vous me trouver entrain de dormir sur un gros tas de parchemin, de feuilles de cours et de plante... c'est normal. J'suis assez bordélique. Mais tant que je m'y retrouve, c'est le principale.  


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 165
Date d'inscription : 02/11/2017
Crédits : Moi



Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: I'm back bitch*s ! - Ora   Jeu 2 Nov 2017 - 23:05


C'est là toute mon Histoire !
©️ tumblr • Environ 1000 mots.

─ Résumé de votre histoire : Née le 23 Janvier 1992, en France où elle y a toujours vécue • Mère moldu, père sorcier et musicien. • Ses parents adoptent son frère Aaron, alors qu’elle a 4 ans et lui 2. • Première manifestation de sa magie à 10 ans ½. • Entre à l’école de Beauxbâtons à ses 11 ans • Ses parents divorcent alors qu’elle a 13 ans. • 2006, sa mère prend son envol avec son nouveau petit ami, au travers le monde. • 2008, Sa mère se fait incarcérer pour 10 ans, pour une histoire de blanchiment d’argent et de trafic de drogue • Ora termine ses études à l’âge 21 ans et s’accorde une année sabbatique pour voyager un peu partout au travers le monde. • Septembre 2014 Ora prend la décision de poursuivre ses études en Angleterre à l’Université de Poudlard pour étudier les Sciences Naturelles et parfaire son anglais. • Printemps 2015 : Ora quitte Poudlard suite à l’accident de son frère. Elle fera donc une coupure dans ses études et, en parallèle de ses recherches personnelles sur la biologie de la faune et la flore, Ora fera du mannequinat pour (plus qu’)arrondir les fin de mois. S’est entre temps installer avec Jules sa (dragonne) meuf.

─ Son histoire :


- Mamie, je suis gay.
- Et alors ? Il en faut des gens comme toi ! La joie c’est la clé d’une vie épanouie et heureuse ma fille.

Et merde.
Soupire, je me gratte le front d’un air gêné avant de glisser une main dans mes cheveux. Légèrement crispée le sourire. Ouais, légèrement.

- Non mamie, tu n'as pas compris. Je suis gay. Homosexuelle. J'aime les femmes.

Bonjour, je viens de larguer une bombe atomique dans le salon de ma grand-mère.

- Ah...

Ouais. Ah.
Bordel, ça sent mauvais.

- Pourquoi ?
- Ça s'explique pas ces choses là, mamie.
- Tsseuh. Ca n'est qu'une lubie ma chérie...

Une lubie qui dure depuis 3 ans, c'est un peu long non ? J'éviterais tout commentaire à ce sujet.

- … Tu guériras. Je connais un psychologue qui est très bien pour ça, Ora. On n'peut pas te laisser... penser à ce genre de chose.

Assisse sur cette vieille chaise en osier, l'odeur de ses cookies enveloppant la cuisine, je me prends le visage entre les mains, coudes sur les genoux et lâche un long et profond soupire. C'est toujours compliqué d'annoncer ce genre de truc quand vos grand-parents ont vécue au fin fond de la campagne française avec une éducation très passéiste. Un homme, une femme, un mariage, des enfants et des petits enfants. Point. Et je n'arrive même pas à lui en vouloir. J'aurai pu tout simplement la fermer, ne rien dire et mentir sur ma vie en la baratinant que si je n'ai pas de petit ami c'est tout simplement parce que je n'en ai pas envie pour le moment et que j'ai le temps etc... Mais c'est pas mon genre.  L'honnêteté est primordiale chez moi et dans l'ensemble de ma vie. Du moins depuis que j'ai cessé de me voiler la face.
J'ai mis beaucoup de temps avant de m'avouer l'évidence, que les mecs s'étaient pas mon truc et qu'il fallait que j'arrête de me torturer le cerveau à vouloir faire « comme tout le monde ». jusqu'à mes 16 ans j'ai toujours été un peu renfermée, enroulée dans des vêtements bien trop grand pour moi pour cacher mes kilos en trop – même si vers mes 13-14 ans j'ai bizarrement commencer à fondre à une vitesse assez incroyable, sans que je ne comprenne vraiment pourquoi... -, les cheveux longs et noirs avec une jolie raie au milieu et avec pour seule objectif : Ne surtout pas m'écarter de la normalité. C'est à dire : Aimer les mecs, comme toutes les nanas que je connaissais et voyais à l'école. Je refusais en bloc l'idée d'avoir une attirance pour le même sexe, parce que j'avais la trouille quand j'entendais certains parler de tout ça comme d'une abominable chose, comme si c'était l'erreur la plus dégueulasse qu'un être humain pouvait faire. J'étais mal dans ma peau, mal dans ma tête – Putain ça ressemblerait presque à une pub... - mais je me refusais de sortir de ça.... Jusqu'à ce que j'ai cette « discussion » avec mon père, à l'âge de 15 ans et demi...

- P'pa, mon deuxième prénom, Georgie, ça vient d'où ?
- Ah ! Enfin tu me pose la question !

Si vous l'aviez vu, j'vous jure qu'on aurait pu croire qu'il avait attendu cette question toute sa vie...
Il s'est installé face à moi, laissant de côté une guitare un peu bizarre et hyper complexe pour sorcier alors que je grattais un peu sur la mienne.

- Tu connais George Michael, non ?
- Ouais. Enfin, celui que t'écoute tout le temps là.
- Eh bien voilà. Ca vient de là.

…. What the fuck ?

- Tu t'moque de moi ?
- Absolument pas !
- Bordel p'pa, ça fait super gay !

Attention, on touche pas à Georgie, Ora....

- Et alors ? Qu'il soit gay, on s'en contre-balance ma fille ! Ce mec est un artiste, un génie ! Et tu devrais être honoré de porter son « prénom » ! Qui sait, tu deviendra peut-être une artiste toi aussi... Je serais presque jaloux de voir que t'arrive déjà à maîtrisé 4 instruments différents, sans avoir prit de cours !

Il m'a ébouriffé mes cheveux, à l'époque très long, et est repartie comme si de rien n'était à sa tâche... C'est peut-être con mais la seule chose que j'ai retenue de cette phrase c'est : Qu'il soit gay, on s'en contre-balance ma fille... Parce que si lui a l'air de totalement se foutre de ça, est-ce que ça en serait de même pour moi ? C'est partie de là, j'ai discuté le lendemain avec lui, s'en ai suivit un blabla de 2 heures où je me faisais dessus de peur de le voir hurler à la honte et à l'horreur. Il n'en était rien. Que dal. Il était content. Il s'en … foutait. Et ça a été pour moi le début d'une nouvelle vie. Coupe de cheveux, vêtements, comportement : tout a changé. Enfin, non, pas changé. Je me suis simplement libéré. J'étais simplement enfin moi même.

Je secoue la tête, me sortant de mes rêveries d'ados et repose le regard sur ma grand-mère qui semble avoir vieillit de 10 ans de plus. C'est la merde, moi j'vous l'dis.

- Ça ne se guérie pas. C'est pas comme... je sais pas. Comme un rhumatisme ou une dépression. C'est juste, comme ça. Tu as su que tu aimais grand-père parce que ça te semblais évident, non ? Et bien ici c'est pareil et...
- Non. Ça n'est pas pareil, Ora Georgie Weaver. Et je ne tolérerais pas qu'une... gouine entache notre famille.

Rectification. Ma grand-mère vient de lâcher une bombe atomique dans son salon.
Le coup de poignard se fait bien sentir et je lève les mains en me redressant, lâchant un « stop » avec un sourire crispé et blessé, mais ça, il est hors de question je ne le montre. Je m'avachis sur le dossier de la chaise et secoue la tête sans la lâcher du regard. Elle ne me lâche pas des yeux, ne desserre pas les lèvres et ne semble pas regretter un seul des mots qu'elle vient de me claquer à la gueule. Je détails ses longs cheveux blancs/gris, ses rides parsemant son visage et cette moue qui me fait tant penser à ma mère. Ouais, c'est son portrait craché avec bonne quarantaine d'année en plus. Y a ce foutu silence qui s'installe, le genre qui met mal à l'aise et je suis trop clouée par ses propos pour m'énerver, lui hurler dessus comme je l'aurai fais en temps normal. Mais c'est ma grand-mère et malgré moi, mon éducation reste suffisamment ancré dans mes veines pour ravaler mon égo et me la fermer. J'ai à ce moment là, 19 ans et je n'ose pas l'ouvrir face à elle.

- Tu veux des cookies ? Ils sont prêt.

Elle se lève et me tourne le dos.
Fin de la discussion. Nous n'en avons plus jamais parlé.

¤

- Alors, tu as eu le droit à quoi ? Un coup de balai ou à une place dans un Zoo.
- Ta gueule Aaron.

Je me jette sur mon lit, bras sur le front, poussant un soupire de lassitude. Ou d'exaspération. Ouais, ça serait plutôt ça. Et ce grand con assit dans son fauteuil de bureau, à tourner sur soi même, c'est mon frère : Aaron. Mon cadet de deux ans, adopté par mes parents alors qu'il n'avait que deux ans. Mon père le croisait souvent entrain de faire la manche dans la même ruelle. Ça a duré une semaine avant qu'il ne se décide à venir lui parlé en lui amenant des gâteaux, essayant de lui soutirer quelques informations pour savoir d'où il venait, si ses parents étaient encore en vie, s'il avait … un chez lui, quelque part. Il l'a jamais su, Aaron est un petit mystère de la nature qui n'a, jusqu'ici, jamais été résolu. Ils ont entamés des procédures auprès des assistantes sociales avec ma mère et pour être honnête, je ne me souviens de pas grand chose. J'avais 4 ans et tout ce qui m'importait c'est qu'on avait ce gosse crasseux à la maison, qui décrochait pas un seul mot mais qui allait devenir mon petit frère. Et c'était tout ce qui m'importait.

On a vécu une vie tranquille, sans problèmes. Ma mère continuait son job de serveuse avec ce même sourire habituelle qui semblait avoir été incrusté sur son visage dès sa naissance et mon père, lui, jouait toujours dans son groupe de musique tout en bossant dans sa boutique d'instrument. Enfin de réparation. Aussi bien moldu que magique. Ah, ouais ce détail n'est pas à exclure. Le fait que mon père soit sorcier j'veux dire. D'ailleurs ma première manifestation magique s'est produit alors que j'avais … 10 ans et demi, plus ou moins. De manière complètement banale : J'étais à l'atelier de mon père pour le regarder triturer tous ces instruments de musique à laquelle je m'essayais déjà. J'ai toujours eu une aisance particulière pour la musique, peut-être parce que j'ai toujours baigné dedans grâce à papa. Bref, j'étais entrain de lorgner sur une guitare monstrueusement canon.

- P'pa, j'peux y toucher ?

Il s'est retourné vers moi, s'est approché et à sourit, amusé.

- Ca n'est pas que je ne veux pas chérie, mais seul les sorciers peuvent y toucher. Elle ne s'activera que si tu es une sorcière.
- Mais j'en suis une ! Toi t'en es un bien un alors j'suis obligé d'avoir des pouvoirs comme toi.

Il a éclaté de rire avant de m’ébouriffer les cheveux et de s'agenouiller devant moi, grand sourire aux lèvres.

- Ca ne veut rien dire. Il existe des familles où les deux parents sont sorciers mais pas l'enfant. Mais ça ne change rien à ce que tu es, c'est la nature qui décide. Pas toi. Peut-être que tu es une sorcière mais que tu ne le sais pas encore. Va savoir ! Allez, va jouer avec Aaron, il s'ennuie depuis tout à l'heure.

Il est partie mais pas moi. Il était hors de question que je quitte son atelier sans avoir fait fonctionner cette guitare. Et puis quoi encore ? Têtue ? A peine. J'ai passé 10 minutes à la fixer et à la toucher du bout des doigts en murmurant des « Allez jolie guitare, active toi, j'suis une sorcière comme p'pa ». Rien ne se produisit. Ca m'a .. énervée. J'aime pas quand j'arrive pas à faire un truc alors autant dire que là, j'ai atteins un niveau d'agacement proche de la crise de nerf. Et bah... ouais, j'ai fais une crise de nerf. J'ai hurlé de frustration en donnant un coup dans le manche de la guitare – et si mon père m'avait vu faire ça, il m'aurait probablement égorgée de ses propres mains – et … Bingo. Elle s'est allumée.  Et qui est-ce qui a fait la danse de la joie, style lambada/danse des canards dans l'atelier du haut de ses 10 ans ? C'est moi.
J'ai été inscrite à l'école de Beaubâtons où j'ai entamée mes études de sorcière. Bon, Aaron a quand même un peu fait la gueule de me voir partir et de pas être sorcier, mais il s'y ait fait. Du moins, il a vite oublié lorsque je lui ramenait des friandises de « chez nous » et des trucs de farces et attrapes. On s'est toujours très bien entendu, c'est même quasi-fusionnelle entre lui et moi. Je suis très protectrice avec lui, parfois trop mais c'est comme ça, j'y peux rien. Puis ça le fait marrer, alors à partir de là...

A mes 13 ans, mes parents ont divorcés. Il faut dire que plus les années passaient, plus ma mère semblait se déconnecter de mon père. Elle a toujours été très... candide. Bloquée dans une matrice un peu différente de la nôtre où elle se dit qu'un jour, le vrai chevalier à la toison d'or et au cheval blanc viendra l'arracher a sa petite vie monotone. C'est pas pour autant qu'elle nous aimait moins ou pas, loin de là. Elle nous a toujours donnée l'amour qu'une mère est capable de fournir à ses gosses. Seulement, elle était juste bloquée quelque part là haut où elle seule pouvait comprendre le sens de ses actes. Ce qui donne qu'un an plus tard elle décide de se tirer faire le tour du monde avec Jim', un jeunot avec une gueule qui ne revenait ni à moi, ni à Aaron.

- Mais j'ai besoin de voir le monde Ora ! J'ai besoin de...
- Maman.... tu l'trouve pas tout bizarre franchement ? Regarde sa tête, on dirait qu'il va t'enfermer dans le coffre de sa voiture dès qu'il pourra.

Elle a éclatée de rire de voir sa gamine de 14 ans s'inquiéter comme ça pour sa petite maman adorée.

- Je l'aime Ora, c'est l'homme de ma vie. C'est lui, je le sais. Fais moi confiance ma chérie. Et puis je t'enverrais des cartes postales de tous les endroits que nous ferrons !

Elle n'a pas menti pour les cartes postales. Elle n'a pas manquée de m'en envoyer une pour chaque pays. Mais là où elle se plantait c'était que cet enfoiré n'était pas l'homme de sa vie.
Deux ans plus tard, elle s'est faite embarquée à la douane française lors de son retour de voyage avec deux sacs de coke mais aussi, de blanchiment d'argent. Par amour stupide pour son Jim', elle a acceptée de jouer la mule et s'était fait prendre alors qu'elle venait à peine de fouler le sol français pour venir nous voir...
Direction prison pour au moins dix bonnes années. J'lui en veux pas. Ma mère a toujours été … très enfantine, dans sa tête. Comme si elle avait cessée de grandir à l'age de 15 ans. Ça n'empêche pas que c'est une bonne mère et qu'Aaron et moi l'aimons. Je suis venue lui rendre visite au parloir à chaque fois que je le pouvais, même si ce truc là, fou l'cafard. Je la revois encore avec sa tête d'enfant, triste d'avoir été aussi naïve mais trouvant encore le moyen de s’enthousiasmer et de me dire qu'elle était bien traitée, là où elle était. A croire qu'elle oubliait qu'elle vivait ses journées dans une prison.

J'ai terminé mes études à 21 ans après de nombreuses années de boulot acharné, à persévérer. Ma scolarité s'est toujours déroulée de cette manière et j'ai toujours été comme ça. Quand on veut quelque chose, on se donne les moyens de le faire et de l'avoir. Et surtout, quand j'ai un objectif dans la caboche, je l'ai pas ailleurs. Mes efforts ont payés, j'ai eu mon diplôme. Et parce que je suis aussi impulsive que têtue, je suis partie une année complète au travers le monde. Je voulais voir ce qu'il se passait au delà des murs de Beauxbâtons, mais surtout, au delà des frontières françaises. États-Unis, Brésil, Argentine, Canada, Inde, Japon, Chine, Russie, Nouvelle-Zélande et tout l'Europe... Bref, là où je pouvais, j'y allais. Je me trouvais un petit job sur place pour me faire un peu d'argent pour manger et dormir et c'était parfait comme ça. Ce sentiment de liberté n'a jamais été aussi bon que durant cette année de vadrouille à voir les 15.000 merveilles du monde... Et j'ai d'ailleurs fais au moins un tatouage dans chaque pays. Ou presque.
Juin 2014, je suis rentrée chez moi. Enfin, chez mon père, en France. Aaron s'était complètement métamorphosé et il n'avait plus rien de l'ado maigrichon qui vous donnait l'air d'avoir la mononucléose depuis déjà 3 ans. Non, il avait prit de la carrure, s'était coupé les cheveux et semblait bien plus sûr de lui qu'il ne la jamais été.  Bon, il était toujours aussi con mais ça, s'était sa marque de fabrique. Il continuait ses études de graphiste pour faire des jeux videos, voir des dessins animés. J'crois que lui aussi, à trouvé sa liberté.
Nouveau coup de tête : L'Université de Poudlard. Pourquoi ? Parce que j'avais envie. Pour étudier les Sciences Naturelles notamment. Bon, ça faisait longtemps que je voulais étudier ce secteur, peut-être pour devenir Zooligiste ou biologiste. Depuis que je suis gamine je m'intéresse à la faune et à la flore, mes deux années de voyages m'ayant convaincue de poursuivre sur ce terrain. Donc, j'ai pris mes clics et mes clacs et me voilà. Forcément, j'ai été briefer par Mr Rivers concernant toute cette... merde qui s'était passé chez eux. Avec les Supérieurs, cette histoire de lutte pour la durée d'un Sang-pur, ces deux années de séquestrations. Bref, un véritable bordel. Mais ça ne m'a pas découragée pour autant. Et si je peux.. être une baguette de plus pour aider à lutter pour un droit d'égalité, alors  vous pouvez compter sur moi. En plus, j'suis pas chiante. Ou presque. Non, j'suis sympa, vous verrez.

….

On peut tourner la page s’vous plait ? Ouais voilà, non tourne encore. Ouais tourne au moins deux trois chapitres. Facile.
Printemps 2015, pas de retour de vacances pour moi. Mais par contre, des allers et venues entre l’hosto, chez mon père et chez Jules. Aaron qui se plante en moto ça donne quelques jours de coma, des os péter de partout et surtout l’angoisse que ce grand con ne se réveille jamais.
Et c’est la famille avant tout. Désolée Keza, désolée Zachary, mais impossible pour moi de laisser mon frangin derrière moi pour mes études, pas tant qu’il ne se soit pas réveillé. Bon, c’est choses faite maintenant et même plâtré jusqu’au cou, cette idiot trouve des conneries à dire à tour de bras.
AHAHA à tour de bras !
Pardon.

*tousse dans son poing*

Les soins, ça coute cher et je n’suis pas réputé pour faire partie d’une famille blindée de thune donc il a bien fallu aider mon père à joindre les deux bouts mais aussi mon frère qui touchait un peu le fond en terme d’épargne. Depuis le temps qu’on me dit que j’ai une gueule à faire du mannequinat… J’ai tenté ma chance sous les précieux conseils de Rina mais surtout, auprès de ses précieux contact. Si mon amie n’avait pas été là, je pense que je n’aurai pas eu la chance que j’ai eu. Elle a su choisir les artistes correspondant le plus à mon style et le tour est joué. Putain tout est question de piston, c’est archi flippant. Quoi qu’il en soit, ça m’a suffi pour aider mon père, mon frangin mais aussi m’assurer une certaine sécurité financière – et faire pas mal d’autres tatouages. Qui veut v’nir voir ? -.  
Je me suis également installée chez Jules. Ouais ouais, on n’aurait pas dit mais si. Et pas en colloc’, si vous voyez ce que je veux dire.  

Derrière l'écran

─ Prénom: Olouf
─ Fille ou Garçon: Les deux
─ Âge: Eternelle
─ Ancienneté Rp: Fiouh, longtemps
─ Comment avez-vous connu le forum: Par le père noël
─ Votre présence sur le forum: 5/7j
─ Poste Vacant: Oui [ _ ] // Non [ X ]
─ Double Compte: Oui [ X ] // Non [ _ ] accord de moi-même
─ Avatar: Ruby Rose
─ Code règlement:


Dernière édition par Ora G. Weaver le Jeu 2 Nov 2017 - 23:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 1583
Date d'inscription : 25/03/2015
Crédits : JunkieMouse
Double Compte : Ems / Caem / Ethan / Aiyana /Bethany



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t3179-zachary-disemba-let-s-dance
MessageSujet: Re: I'm back bitch*s ! - Ora   Jeu 2 Nov 2017 - 23:07

OH PUTAIN PUTAIN PUTAIN PUTAIN

:boom: :boom: :boom:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 165
Date d'inscription : 02/11/2017
Crédits : Moi



Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: I'm back bitch*s ! - Ora   Jeu 2 Nov 2017 - 23:08

HAHAHAHAAH ! Je me demandais quand est-ce que t'allais le voir ! TÊTE DE NOEUUUUUUUD :boing: :boing: :boing:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 633
Date d'inscription : 30/10/2017
Crédits : Shiyr, Tumblr et Solosand
Double Compte : Lukas A. H., Adrianna R.-B., Cody Z. S., Alejandra G.



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t4030-derek-ryans
MessageSujet: Re: I'm back bitch*s ! - Ora   Ven 3 Nov 2017 - 0:27

Tu t'étais débarrassée de ce perso Jess ?! Oo
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité


Invité
MessageSujet: Re: I'm back bitch*s ! - Ora   Ven 3 Nov 2017 - 6:19

Oh putain ! J'en connais un qui va être ra-vi. Non en vrai, ça peut être cool qu'ils en parlent en plus... Re-bienvenue avec cette tête Jess ! :boom:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 7749
Date d'inscription : 31/10/2012
Crédits : Junkiemouse <3
Double Compte : Kim Collins



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1747-caitlyn-louise-twain-get-to-kn
MessageSujet: Re: I'm back bitch*s ! - Ora   Ven 3 Nov 2017 - 9:07

MEUF ! C'est quoi ça ? :lol:
Rebienvenue ! :yayy:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 18388
Date d'inscription : 13/09/2009
Crédits : JunkieMouse ▬ Gif Tumblr
Double Compte : Ismaelle L. Stoneheaven ▬ Cameron S. Cassidy ▬ Riley S. Jenkins



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t4620-enzo-still-a-wolf-not-lonely-a
MessageSujet: Re: I'm back bitch*s ! - Ora   Ven 3 Nov 2017 - 10:34

MOI JE VEUX VOIR ! :ga: (Les tatouages, pour ceux qui ne suivent pas et n'ont pas lu la fiche :porte:)
*va mettre direct sa tête dans ses boobs*
J'ai eu une bonne note en Bota, j'ai le droit, et j'ai même le pass Jackson - plus ou moins :gla:
:angel:
Content de te revoir Georgie :=D:

P.S. C'est volontaire la non-validation ? :ga:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 165
Date d'inscription : 02/11/2017
Crédits : Moi



Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: I'm back bitch*s ! - Ora   Ven 3 Nov 2017 - 14:40

JMIQ : Oui il y a un moment maintenant mais elle me manque trop depuis longtemps, puis bon Zachary a besoin d'aide alors...*out*

Ricardo, je me ferais un plaisir de discuter avec toi :gla: même si c'est maintenant ma meilleure pote qui s'est visiblement attiré l'amour de ton ex *out*

Cait : Alors "ça", c'est une femme mais si tu sais pas trop c'que c'est je peux te montrer si tu veux

Enzo : BON juste parce que t'as bien travaillé et que mon informateur me rapporte que tu as été très consciencieux, t'as le droit de voir l'intégrale Et j'ai cru comprendre pour Jackson Pass, t'es un VIP maintenant c'est bow !
Et oui c'était fait exprès, j'ai oublié :lol:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 2553
Date d'inscription : 27/05/2013
Crédits : Carter
Double Compte : Charleen ▬ Mateo ▬ William ▬ Ora ▬ Margo ▬ Leiv ▬ Maggie ▬ James



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t2099-viens-decouvrir-les-printemps-
MessageSujet: Re: I'm back bitch*s ! - Ora   Ven 3 Nov 2017 - 14:46

Et j'me fais même un kiff *out*


Félicitations !



Ta fiche est validée, tu peux maintenant lancer ton personnage dans le jeu !

Voilà quelques liens utiles pour l'intégration de ton personnage et les formalités administratives :

●● Recensement des Avatars
●● Recensement des Patronus
●● Recensement des Préfets/Préfets en Chef
●● Recensement des équipes de Quidditch et informations diverses
●● Fiches de liens & rps
●● Planning hebdomadaire par années & Entrainements de Quidditch
●● Liste des élèves par année et par maison
●● Top sites
●● Don de points
●● Les Rps de Bertie Crochue

Si malgré tout cela, tu as encore la moindre question, n'hésite surtout pas à nous la poser, soit dans la CB ou dans ce sujet, ou alors dans ta présentation

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 9095
Date d'inscription : 23/11/2011
Crédits : Avatar Moonlight + Gif by Tumblr
Double Compte : Enzo - Ismaelle - Cameron



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t3327-you-can-stand-under-my-umbrell
MessageSujet: Re: I'm back bitch*s ! - Ora   Ven 3 Nov 2017 - 14:49

:lol: :lol: :lol:

T'oublieras pas de faire recenser ton vava et patronus !
:porte:

P.S. Sache que Zozo est au paradis Pardon William, c'est juste en toute amitié *out*
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 165
Date d'inscription : 02/11/2017
Crédits : Moi



Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: I'm back bitch*s ! - Ora   Ven 3 Nov 2017 - 14:51

C'est déjà fait, tu remets trop en cause mon cerveau en forme de gruyère ces derniers temps, j'vais me sentir vexée... j'm'appelle comment déjà ? :porte:

D'ailleurs Jenkins, toi et moi faut qu'on s'retrouve

t'inquiète, j'pourrais jamais rivaliser avec la brioche de Jackson, faut pas qu'il s'inquiète Cool
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 9095
Date d'inscription : 23/11/2011
Crédits : Avatar Moonlight + Gif by Tumblr
Double Compte : Enzo - Ismaelle - Cameron



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t3327-you-can-stand-under-my-umbrell
MessageSujet: Re: I'm back bitch*s ! - Ora   Ven 3 Nov 2017 - 14:55

Tu t'appelles Jaicruquemonpersoavaiteuunaccidentmaisenfaitnoncetaitsonfrere

C'est pas nécessaire :porte: Je me remets à peine de l'épisode des vestiaires *out*

Le pitch c'est la vie :boom: un p'tit dej sans brioche est un p'tit dej raté qu'il dit

T'as pas déplacé ta fiche
*sort avant de se faire trucider*
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: I'm back bitch*s ! - Ora   

Revenir en haut Aller en bas
 
I'm back bitch*s ! - Ora
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» R.M.S TITANIC IS BACK!
» Flash-Back with Hitsu [PV: Zelles Hitsugaya]
» I can't wait to kiss the ground, wherever we touch back down. [PV Willy]
» Davy Back Fight !
» I'll never forget. Please, come back. ♦ Lou

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Imperium™ :: The Beginning Of The End :: Cérémonie de Répartition :: ► Choixpeau Magique :: ● Fiches validées-
Sauter vers: