AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Oh Happy Day [PV Chiara]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Hiboux postés. : 1815
Date d'inscription : 01/05/2011
Crédits : JunkieMouse
Double Compte : Emily Anthon/ Caem Kaliayev/Keith M. McEwen/ Ethan Llewellyn/Zachary Disemba



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1114-julian-alexus-neil#69918
MessageSujet: Oh Happy Day [PV Chiara]   Sam 9 Sep - 13:18

~ Samedi 27 juin – Dans la soirée ~

Qu’on se le dise, il y a des duos qui peuvent être vraiment dangereux. Si pour Julian retrouver Chiara était clairement une excellente nouvelle, tout le monde ne pensait peut-être pas exactement de la même façon. Elle faisait ressortir en elle ce démon qui avait une furieuse envie de vivre. Une furieuse envie de profiter de chaque instant qui s’offrait à elle et surtout, de rire. Ju’ ne voulait surtout pas un jour se regarder dans le miroir et voir que son visage portait les marques d’une vie passait à faire la gueule. Non, elle voulait vieillir avec des rides joyeuses, elle voulait faire partie de ceux qui s’étendent sur leur lit de mort en se payant une bonne tranche de rire. Et avec Chiara, cette partie d’elle était exacerbée. Pauvre Jeroen, il devait avoir un peu de mal à suivre ces derniers temps. La tornade était encore plus violente que d’habitude. Pour autant, elle savait s’apaiser en sa compagnie. Il était sans doute le seul qui pouvait la faire s’asseoir plus de deux minutes et discuter calmement. Avec lui, elle pouvait mettre un peu sur pause puisque chaque instant en sa présence était savamment savouré. Mais bon, parfois elle le secouait aussi comme un prunier pour l’encourageait à se lâcher aussi et à montrer au monde entier qu’il n’était pas simplement ce garçon un peu austère. Non parce que bon, si Julian connaissait son potentiel ce n’était pas forcément le cas de tout le monde. Enfin bref, Ju’ était dans une forme olympique et personne ne semblait pouvoir y échapper.

« C’est exactement ce qu’il me faut ! »

Julian était à la base tranquille assise en train de déjeuner avec Jeroen quand elle avait soudainement bondi sur ses pieds. La rumeur d’une soirée organisée le soir-même courrait dans le Château et était arrivée à ses oreilles. Elle n’en était pas l’organisatrice et ça lui allait très bien. Elle allait faire la fête comme une folle, ça c’était certain. Elle s’était ensuite tournée vers Jeroen pour savoir ce qu’il souhaitait faire. Il était certain qu’il ne se défoulerait pas autant qu’elle sur la piste de danse mais elle serait contente de l’y voir. Tout comme une autre personne. Après le déjeuner, elle avait attrapé au vol Chiara qui passait par là.

« Ce soir, grosse teuf dans la salle sur demande, je compte sur toi ! »

Elle lui avait alors adressé un clin d’œil et avait filé, comptant bien la retrouver le soir-même. L’idée de faire la fête avec elle la mettait de super bonne humeur.

-----------------------

Dans son dortoir, Julian venait de mettre un sacré bazar à la recherche de la tenue parfaite pour le soir. Oui, elle avait décidé de jouer la princesse. Oh, ça ne se verrait plus quand elle tituberait comme un vieil ivrogne mais là elle en avait envie. La jeune femme avait donc retourné ses placards. Finalement, elle jeta son dévolue sur un jean assez moulant noir. Elle enfila ensuite un haut à manche courte, légèrement décolleté vert qui allait parfaitement avec sa chevelure rousse. Et oui, elle osait porter du vert, sans souci. Après cela, Julian fit un tour dans les salles de bain. Un peu de crayon noir, un peu de mascara et juste ce qu’il fallait de rouge à lèvres. Parfait. Elle se trouvait belle, elle était satisfaite et prête à faire la fête. L’heure arrivée, elle monta les escaliers aussi discrètement que possible en direction de la salle sur demande. Lorsqu’elle y pénétra, une joie immense l’envahit. Elle n’était pas la première arrivée. L’ambiance était encore assez calme mais elle voyait pas mal de potentiel dans la salle et était certaine que la soirée allait être épique. Après un rapide tour d’horizon elle se dirigea vers une table et se servit une grande bière, histoire de commencer tout en douceur.

Julian commença d’abord par déambuler dans la pièce en sirotant tranquillement sa bière. Elle salua quelques personnes, discuta rapidement avec elle, histoire de démarrer la soirée. Elle tomba sur son grand pote Jack et commença à raconter pas mal de conneries avec lui. Elle riait bien et sa bière avait bien descendue quand elle vit une silhouette connue entrer. Elle dit alors à Jack qu’elle le retrouverait plus tard, alla servir une bière bien fraîche dans un verre et alla rejoindre Chiara en lui tendant le breuvage.

« Salut toi. Je suis le comité d’accueil ! Pas mal hein ! »

Et Julian fit un petit tour sur elle-même avant de se mettre à rire et de boire une nouvelle petite gorgée de sa bière.

« Bon alors, t’as des envies pour ce soir ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 639
Date d'inscription : 23/08/2016
Crédits : Avatar Mrs T + Gifs tumblr
Double Compte : Enzo - Ismaelle - Cameron - Riley - Elijah



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t3737-chiara-what-s-wrong-with-being
MessageSujet: Re: Oh Happy Day [PV Chiara]   Mar 12 Sep - 12:57

Samedi 27 Juin 2015 – Toute la nuit !
Oh happy day



Julian & Chiara

« Ce soir, grosse teuf dans la salle sur demande, je compte sur toi ! »
« Comment as-tu pu envisager une seule seconde de une, que je n’étais pas au courant, de deux, que je comptais rater la dernière soirée de l’année, de ma scolarité même ! Et probablement la plus mémorable ? »

Insérer ici un faux air outré, main sur les hanches.
Puis un sourire, un rire, couplé à un regard plein de promesses et d’espièglerie.

« Morue ! A ce soir bibiche. »

Oui, bibiche. T’es sa pupuce mais t’es ma bibiche.

#

« Alors ? »
« T’es bonne. »
« Merci Lapin ! Toi aussi t’es bonne. »

Et hop, un baiser soufflé dans sa direction, à la Maryline Monroe. Dortoir des 11ème années Gryffondor, côté mâles. Panpan est affalé sur son lit, devant ses yeux c’est défilé de mode. Devant ceux de ses petits camarades aussi, soit dit en passant, mais ça se saurait si ce genre de trucs me dérangeait.
Rien de bien folichon, j’ai surtout envie d’être à l’aise ce soir alors j’opte pour une tenue certes sexy mais surtout pratique et confortable. Un T-shirt ample mais avec un décolleté, du genre qui vous glisse des épaules en laissant deviner certaines courbes sans trop en montrer. Un pantalon qui met parfaitement en valeur mon cher popotin. Les cheveux lâches, un léger trait de maquillage. Pas de talons pour ce soir, j’ai envie de pouvoir danser toute la nuit sans avoir mal aux pieds.

Et c’est parti mon kiki !

Je pars sans Panpan, il a l’air perché dans la lune. Quand j’arrive à bon port – l’avantage d’être chez les Rouges c’est qu’il n’y a pas 3 000 étages à monter – comment ça j’exagère ? Bref, je n’ai pas fait trois pas dans la pièce qu’une jolie rousse aux cheveux de feu se présente à moi et me tend un verre. Toi, tu sais comment me parler.

« Salut toi. Je suis le comité d’accueil ! Pas mal hein ! »
« T’es canon ! Fais gaffe à tes p’tites fesses Neil, des fois que ma main glisserait dans leur direction. »

Provocation, encore et toujours, mais avec elle c’est de l’ordre de la plaisanterie. Mademoiselle est casée et fidèle ! Soit. De toute façon c’est ma copine, depuis qu’on s’est retrouvée c’est un peu comme cul et chemise entre nous deux et ça fait vraiment plaisir. Ce qui fait plaisir également c’est d’avoir pu briser la glace – présente uniquement de son côté – avec Kim. Je découvre une nana vraiment fun,  je me demande d’ailleurs si elle sera là ce soir.
Je bois, j’observe. Il y a déjà du monde, des visages connus et d’autres un peu moins. Zachary est là, je crois qu’on ne s’est quasiment pas adressé la parole depuis quelques semaines, depuis le dernier baiser qu’on a échangé en réalité. Baiser qui m’a fait flipper. Je me dis que ce soir on arrivera peut-être à briser la glace nous aussi, peut-être que tout redeviendra comme avant.

« Bon alors, t’as des envies pour ce soir ? »
« Ouais … »

Un sourire sournois et carnassier étire mes lèvres alors qu’un charmant jeune homme passe à côté de nous et nous salue toutes les deux en souriant sans s’arrêter pour autant.

« N’oublie pas que tu me dois un verre. »

C’est à Julian qu’il s’adresse, le « petit » Ryans. Moi je lui mate le postérieur sans retenue alors qu’il s’éloigne, jusqu’à ce que mes yeux croisent un autre regard. Deux pupilles entourées d’un magnifique bleu. Et mon sourire s’élargit instantanément, cette situation m’amuse. Comme toujours.

« T’en fais pas chouchou, on a bien compris que tu ne voulais pas partager. Promis ce soir on ne touche pas ! On regarde juste. »

Possessif mon grand ? T’as bien raison ! Je ne connais pas vraiment ce garçon, William, mais je crois que c’est un type plutôt cool. D’ailleurs son sourire en coin ne m’échappe pas alors avant qu’il ne disparaisse dans un verre de bière.

« Sauf si tu changes d’avis. D’ailleurs tu peux donner de ta personne toi aussi, ça sera avec plaisir. »

Si je compte arrêter un jour ? Non. La foule nous fait perdre le contact visuel, chacun reprend le cour de sa soirée et toute mon attention revient sur Julian.

« Oops. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 1815
Date d'inscription : 01/05/2011
Crédits : JunkieMouse
Double Compte : Emily Anthon/ Caem Kaliayev/Keith M. McEwen/ Ethan Llewellyn/Zachary Disemba



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1114-julian-alexus-neil#69918
MessageSujet: Re: Oh Happy Day [PV Chiara]   Mar 26 Sep - 14:19

Ok les amis, soyez prêts. Julian et Chiara étaient déjà phénoménales ensemble quand elles étaient petites mais maintenant… Maintenant qu’elles étaient des femmes accomplies, ça promettait d’envoyer du lourd. Julian avait bien l’intention de profiter à fond et elle savait qu’elle pouvait compter sur son amie pour ça. D’où le comité d’accueil. Et bien sûr, il ne fallut que quelques secondes à la jeune femme pour annoncer la couleur de la soirée. Voilà qu’elle se mettait à la complimenter sur son physique, à sa manière bien sûr. Il en fallait bien plus pour déstabiliser la rousse. Même si elle se doutait que dans un autre contexte Chiara aurait été capable d’aller plus loin, entre elles il n’y avait actuellement aucune ambiguïté. Elle accueillit donc sa remarque en lui adressant un petit clin d’œil provocateur avant de se mettre à rire.

« Y’a pas que mes fesses qui attirent les mains ! »

Et nouvel éclat de rire de Julian. Oui dans le genre phrase tendancieuse, elle était assez experte et elle ne voyait pas pourquoi s’en priver avec Chiara. Elle enchaîna d’ailleurs comme si de rien n’était pour savoir si son amie avait déjà quelques petites idées en tête pour la soirée. Elles furent cependant interrompues momentanément par Enzo qui passait par là et ne semblait pas avoir oublié leur petite entrevue dans les couloirs. Un immense sourire se dessina alors sur le visage de Julian.

« Quand tu veux ma poule ! Hésite pas à venir me voir, je t’attends ! »

Et encore un sourire aguicheur du côté de Julian. Sauf qu’Enzo comme elle savaient très bien qu’il n’y avait absolument rien derrière ce-dernier. Simplement de l’amusement. Chiara de son côté s’était intéressée à William et s’en suivit un échange plutôt haut en couleur que Julian suivit avec un immense sourire. Elle lâcha même un rire dans son verre de bière en observant ce petit jeu. Chiara serait vraiment capable de se faire un petit plan avec le couple en plus. Ces derniers retournèrent cependant à leurs occupations, apparemment pas encore convaincus tandis que Chiara tournait de nouveau son regard vers elle.

« Sérieux, si un jour t’arrives à t’immiscer entre ces deux-là, je veux des photos ! »

Julian avait dit cela en tendant le doigt vers son ami, comme pour la prendre à témoin et être sûre qu’elle ne se défile pas. Parce que franchement, elle ne voulait surtout pas louper un tel spectacle ! Petite perverse. Ahem. Oui boit une nouvelle gorgée et cache toi dans ton verre, ça ira mieux. Le regard de la jeune femme se promena alors sur la salle. L’ambiance qui y régnait était clairement festive et Ju’ était certaine que la soirée serait au top. Ils avaient tous besoin de lâcher un peu les vannes et cette fête était exactement ce qu’il leur fallait, du moins de l’avis de Julian.

« Je crois qu’il faut qu’on montre à certaines de ces pétasses ce que c’est que de danser ! »

Pas de panique les filles, Julian n’avait personne de très précis dans le viseur. Et oui, même si elle avait lâché le mot pétasse en regardant certaines nanas sur la piste de danse, il ne fallait pas prendre ça personnellement. C’était un peu comme une sorte de petit surnom affectif. Un moyen de leur montrer de la tendresse. Oui, oui tout à fait… Ou pour se mettre en avant aussi, ça fait jamais de mal. Julian attrapa alors la main de Chiara et l’entraîna avec elle sur la piste de danse. Là, elle commença avec son plus beau déhanché prenant volontairement un peu plus de place que nécessaire. Même si Ju’ ne cherchait plus à séduire, elle avait envie de se montrer, d’exposer ses atouts de danseuses. Simplement, de se faire plaisir, de se sentir sexy et belle mais pour elle tout simplement. Et puis, il fallait bien avouer que se déhancher et faire chier le monde en même temps c’était un peu le cocktail parfait. En parlant de cocktail, et hop, une petite gorgée de bière pour se rafraîchir le gosier. Et hop un petit coup de fesses à un mec qui se rapproche un peu trop et qui croit que les deux demoiselles se déhanchent pour lui. Non mais franchement.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 639
Date d'inscription : 23/08/2016
Crédits : Avatar Mrs T + Gifs tumblr
Double Compte : Enzo - Ismaelle - Cameron - Riley - Elijah



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t3737-chiara-what-s-wrong-with-being
MessageSujet: Re: Oh Happy Day [PV Chiara]   Mar 3 Oct - 13:22

« Sérieux, si un jour t’arrives à t’immiscer entre ces deux-là, je veux des photos ! »

Et ma main de claquer contre la sienne dans un high five digne de ce nom.

« Vendu ! Je sais déjà lequel des deux je vais devoir travailler au corps pour faire pencher la balance en ma faveur, même si ça risque de ne pas plaire à Pan-pan. »

Haussement d’épaules. Je n’ai jamais compris pourquoi il n’aimait pas ce type, je le trouve plutôt marrant en ce qui me concerne et clairement pas dégueulasse même s’il est jeune alors … pourquoi se priver ? D’autant que son mec est loin d’être désagréable et je n’ai jamais eu l’occasion de me glisser entre deux hommes – et non ! Il me reste encore des choses à expérimenter – alors banco ! Challenge accepté.

« Tu sais quoi ? T’auras qu’à venir les prendre toi-même ces photos. »

Insérer ici un large, très large sourire lubrique. Perverses, nous ? Non, curieuses et ouvertes d’esprit. Nuance. En plus de ça même si je me lâche toute l’année, je sens bien qu’il est plus que temps de réellement tout donner, que j’en ai besoin moi aussi. Cette soirée est probablement une des dernières que je passe ici voir la dernière alors je compte bien en profiter. Notamment avec Juju Brin d’Acier ici présent ! Et mon verre que je viens de vider de moitié au passage.

« Je crois qu’il faut qu’on montre à certaines de ces pétasses ce que c’est que de danser ! »

Visiblement je ne suis pas la seule à avoir besoin et envie de faire la fête et autant dire qu’elle a frappé à la bonne porte. Un sourire sournois étire mes lèvres à présent, je finis mon verre cul sec, le pose sur une table au hasard et me laisse entrainer par Julian qui me chope la main. Direction le cœur de la piste de danse : C’est parti pour le show.
J’éclate de rire, chante, saute, danse comme une folle et prend des poses et adopte des mouvements bien plus sexy, mains dans les cheveux, regard de braise, on se croirait dans un clip. Julian en fait autant, elle m’a tout l’air d’être en super forme, tout comme ce type qui essaie de se glisser entre nous deux et qu’elle envoie balader d’un coup de fesse pour lui faire comprendre que non, ce petite spectacle n’est pas pour lui. Qu’il ne peut pas toucher, en tout cas. Pas pour l’instant en ce qui me concerne. Donc un clip, oui, jusqu’à ce qu’une grande blonde apparemment mécontente me pousse avec sa mauvaise humeur et son eye liner mal dessiné.

« Hey tu peux pas faire attention avec ton gros cul ! »

Si je me braque ? Pensez-vous, c’est loin d’être mon genre et bien au contraire c’est une nouvelle fois un large sourire qui illumine mon visage quand je me plante devant elle.

« Mais chérie ! Mon gros cul il plaisait bien aux mains de ton cher et tendre la semaine dernière. »

Elle affiche un air outré, c’est tellement classique. Moi je la reluque de la tête au pied, telle une critique de cuisine dans un concours de la meilleure pâtisserie.

« Faut dire aussi qu’il n’y a pas grand-chose d’intéressant de ce côté-là chez toi, le pauvre doit s'ennuyer. »

Si je cherche la merde ? Non, je m’exprime, c’est tout. Elle disparait dans la foule, peut-être pour aller demander des comptes à son jules. Aucune importance en ce qui me concerne, je l’oublie instantanément et me concentre uniquement sur Julian, jetant néanmoins quelques coups d’œil alentour. Je ne suis étrangement pas en mode chasse ce soir, j’ai juste envie de m’amuser et faire la folle avec ma copine. Mon sourire s’affaisse l’espace d’une seconde quand je croise le regard de Zachary, pas parce que je ne suis pas contente de le voir mais simplement parce que je n’ai pas encore dépassé le stade … Disons que je ne sais pas vraiment comment me comporter avec lui, qu’il me sort malgré lui de ma zone de confort. Je détourne rapidement les yeux et me concentre à nouveau sur la rousse survoltée qui se trouve face à moi.

« Parlant de cher et tendre, qu’est-ce que t’as fait du tien ? Il est parti réciter Baudelaire dans les Catacombes ? »

Pardon. C’est sorti tout seul !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 1815
Date d'inscription : 01/05/2011
Crédits : JunkieMouse
Double Compte : Emily Anthon/ Caem Kaliayev/Keith M. McEwen/ Ethan Llewellyn/Zachary Disemba



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1114-julian-alexus-neil#69918
MessageSujet: Re: Oh Happy Day [PV Chiara]   Sam 7 Oct - 10:52

« J’ai toujours voulu faire des photos érotiques ! »

Julian avait lâché ça sur le ton le plus naturel du monde, comme si elle évoquait la possibilité d’aller acheter des tomates au marché. En même temps, elle ne faisait que dire la réalité. L’idée de prendre des photos sexys lui plaisait beaucoup. De là à dire qu’elle avait toujours voulu photographier des gens sans se mêler à leurs ébats, c’était une autre histoire. De toute façon, elle n’irait sans doute pas le faire vraiment, vis-à-vis de Jeroen, ce n’était pas forcément très cool. Mais bref. L’idée l’amusait et elle ne voyait aucune raison de répondre avec sérieux avec Chiara. Ce n’était pas l’ambiance du jour ! Les deux jeunes femmes prirent donc rapidement la direction de la piste de danse pour y exprimer toute leur créativité. Autant dire que dans ce domaine, elles semblaient ne jamais manquer d’inspiration. Chiara et Julian étaient en train d’offrir un véritable festival de chorégraphie dignes de boîtes de nuit. Elles étaient à fond et s’éclataient. Ju’ aimait tout décharger dans la danse. Elle se sentait alors plus libre. C’était comme si tout ce qui pouvait lui prendre la tête disparaissait en un simplement mouvement de chevelure. Elle prenait pleine possession de son corps et en faisait son meilleur ami, un atout libérateur. Elle riait aussi, beaucoup, en faisant exprès d’exagérer les poses avec Chiara, en jouant la pétasse de bas étage comme elle savait si bien le faire, en l’aguichant pour rire. Elle était la Julian fêtarde qu’elle avait toujours été, cette partie d’elle qui n’avait jamais bougé malgré les nombreuses tempêtes.

Chiara et Julian étaient au sommet de leur forme mais décidément, il y avait toujours des gens pour jalouser. Une nana débarqua finalement entre elles en lâchant à Chiara qu’elle devait faire attention avec son gros cul. Julian ouvrit alors de grands yeux et faillit répondre du tac au tac. Sauf qu’elle savait que sa camarade était clairement douée dans cet exercice. Elle se retint alors et se contenta de boire avidement une gorgée de bière en observant la scène. Elle ne fut pas déçue. Chiara ne lui laissa aucune chance de sortir de cet échange en pleine possession de sa dignité. Elle évoqua d’abord le copain de la nana. Est-ce qu’elle se l’était vraiment tapé ? Aucune idée, les deux possibilités étaient parfaitement crédibles. Ce qu’il se passa sur le visage de la jeune femme fut indescriptible. Et absolument délicieux pour Julian. La nana croisa son regard quelques instants, comme pour demander une confirmation. La rousse se contenta d’hausser les épaules, pour dire qu’elle ne savait rien, se retenant clairement de rire. Puis ce fut le coup de grâce. Chiara saisit la perche que lui avait tendu la nana en comparant leurs formes. Et là, la serpentarde ne chercha même pas à se retenir. Elle éclata littéralement de rire en regardant la fille s’éloigner, complètement perdue.

« Tu es décidément trop géniale ! »

Et Julian leva la main pour claquer celle de Chiara. Sérieusement, elle avait adoré ce petit spectacle et il ne lui avait donné que plus d’énergie. Elle se remit donc instantanément à danser. Pourtant, elle ne manqua pas le regard de son amie mais surtout, ce sourire qui s’était effacé l’espace de quelques secondes. Ju’ avait tourné la tête et fut surprise de voir qu’elle regardait vers Zachary. Mais avant qu’elle n’ait le temps de lui poser une question, la jeune femme embraya sur Jeroen. Julian rit une nouvelle fois même si cette fois, il y eut une petite pointe de culpabilité en elle. C’était mal de se moquer de son chéri.

« Il est pas si austère que ça tu sais ! »

Oui elle venait de prendre sa défense. Comme une petite groupie, elle s’était empressée d’expliquer que son chéri n’était pas aussi sombre qu’il en avait l’air… Et elle s’en était rendu compte. Julian avait alors avalé une très longue gorgée de bière comme si cela pourrait faire oublier qu’elle venait de se comporter comme une véritable midinette.

« Mais je sais pas où il est, il est moins piste de danse que moi mais je suis sûre qu’il va venir à la soirée ! »

Il passerait de toute façon. Il avait des amis lui aussi et s’il ne faisait pas la fête exactement comme Julian, il n’était pas pour autant ermite. Elle était encore en train de le défendre là, non ? Il était certain que cela n’échapperait pas à Chiara et Julian aurait presque pu rougir. Mais tout de même pas, elle avait un minimum de fierté, merde ! Allez, encore un peu de bière pour redevenir Julian la tigresse.

« Et au fait, il s’est passé un truc avec Zach ? T’as fait une drôle de tête en le voyant. »

La question de Julian était clairement innocente. Zachary était son ami, Chiara aussi et connaissant bien les deux, elles savaient qu’ils n’étaient habituellement pas du genre à se prendre la tête et qu’ils s’amusaient même plus bien ensemble. Dans tous les sens du terme. Alors oui, ce changement d’expression l’avait surprise. Et non, elle ne cherchait pas à s’échapper ! Enfin… Pas que !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 639
Date d'inscription : 23/08/2016
Crédits : Avatar Mrs T + Gifs tumblr
Double Compte : Enzo - Ismaelle - Cameron - Riley - Elijah



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t3737-chiara-what-s-wrong-with-being
MessageSujet: Re: Oh Happy Day [PV Chiara]   Lun 9 Oct - 12:22

On ne va quand même pas se laisser emmerder, oh ! Manquerait plus que ça. C’est ce que j’aime chez Julian, le fait de savoir que si c’est à elle que l’autre pimbêche frustrée s’était adressée elle serait repartie exactement de la même façon : La queue entre les pattes, le doute dans la tête. Mon cul j’en suis très fière, elle ne m’aura pas là-dessus, désolée !
Et puis le truc qui sort sans prévenir, qui pourrait être mal pris et que je « regrette » presque dès l’instant où ça m’échappe. J’ai un côté connasse un peu trop franche et qui ne vois pas où est le problème la plus part du temps mais quand même, là il s’agit de ma copine. Je n’aurai sans doute pas du lâcher ça, comme ça, sur Jeroen, mais il faut bien le dire : L’image que j’ai de lui n’est pas des plus funky … Chacun est comme il est ! J’ai juste un peu de mal à comprendre ce que Julian lui trouve vu la différence apparente de caractère entre eux mais ne dit-on pas que les opposés s’attirent ? On dit aussi que qui se ressemble s’assemble, certes. Il n’y a pas de sciences exactes et chacun fait ce qu’il veut de ses fesses. Et de son cœur, dans le cas de certains, même si en ce qui me concerne je pense que tout ça n’est qu’une question de réactions chimiques en chaine qui nous pousse dans les bras les uns des autres. Pour éviter l’extinction de l’espèce tout simplement.

Elle éclate de rire, ça me désarçonnerait presque l’espace d’une seconde même si dans le fond ça ne m’étonne pas plus que ça.

« Il est pas si austère que ça tu sais ! »

Elle le défend, c’est mignon ! Je sais que ça n’est pas pareil mais je défendrai mon Coco bec et ongles sans une once d’hésitation alors je ne juge pas ! C’est normal d’assurer les arrières des personnes à qui on tient après tout.

« Moi qui pensais qu’il te faisait l’amour en chantant les Cramberries je suis super déçue ! »

In your heeeead ! In your heeeeeeeeeeaaaad ! Zombiiiiiie ! Magique pour l’orgasme final ! Perfection abyssale. On dirait du Mylène Farmer.

« Mais je sais pas où il est, il est moins piste de danse que moi mais je suis sûre qu’il va venir à la soirée ! »

C’est ça, cache toi dans ton verre ma grande, t’es mignonne quand tu n’assumes pas ton statut de midinette.

« Et au fait, il s’est passé un truc avec Zach ? T’as fait une drôle de tête en le voyant. »

BOOM ! C’est ce qui s’appelle un retour à l’envoyeur et pour le coup, là, c’est moi qui me planque dans le verre que je viens d’aller chercher parce que j’ai largué le précédent avant d’aller danser.

« Je ne vois pas du tout de quoi tu parles. »

100% crédibilité ! De toute façon je sais pertinemment que cette bourrique ne va pas me lâcher alors autant cracher le morceau.

« Bon, ok. C’est … bizarre entre nous deux depuis quelques semaines et du coup comme je déborde de maturité et bien je le fuis. Voilà. »

On passe à autre chose ? Non ? Non. Bon. J’ai pas l’habitude d’intellectualiser tout ça moi !

« Avant que les Détraqueurs entre on s’est retrouvés à discuter un jour dans le parc, un truc un peu sérieux pour changer de d’habitude et puis, je sais pas, il m’a un peu réconforté tu vois, ça n’allait pas fort à cause de ces saloperies d’aspirateur à joie de vivre. Quand j’ai repris du poil de la bête, en partie grâce à lui, on est repassés en mode jeu. La provoc’, tout ce qui va avec. Sauf que quand il m’a embrassé c’était pas comme d’habitude et ça m’a fait flipper. »

Sincèrement c’était un chouette moment, ça m’a réellement fait du bien de sentir sa présence, son réconfort, parce que j’en avais besoin et qu’en plus de ça on s’entend très bien tous les deux. Je n’irai pas jusqu’à dire qu’on est amis mais on s’entend bien. Et on a bien ri, en plus de ça. Je me souviens de nos Patronus qui tournaient dans l’air et l’analyse qu’on en a fait pour l’un et l’autre. Oui, c’était un bon moment.

« J’ai ressenti de la tendresse dans sa façon de faire, sa façon d’être, sa façon de me regarder aussi. J’suis pas habituée à ça et maintenant je ne peux pas m’empêcher de penser qu’il … »

Qu’il m’a sorti de ma putain de zone de confort.

« Enfin j’ai peur qu’il en attende plus de moi. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 1815
Date d'inscription : 01/05/2011
Crédits : JunkieMouse
Double Compte : Emily Anthon/ Caem Kaliayev/Keith M. McEwen/ Ethan Llewellyn/Zachary Disemba



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1114-julian-alexus-neil#69918
MessageSujet: Re: Oh Happy Day [PV Chiara]   Jeu 12 Oct - 20:51

Chiara, elle ne s’arrête jamais, et c’est ce qui fait qu’elle est si géniale. Julian avait explosé de rire en l’entendant dire qu’elle imaginait Jeroen en train de chanter les Cranberries pendant leurs rapports sexuels. Autant dire que celle-là, elle ne s’y serait pas attendu mais qu’elle la faisait beaucoup rire. Ju’ défendrait toujours son homme. Parce qu’elle l’aimait, sincèrement et que leur relation était sans doute ce qui lui avait permis de relever la tête. De ne pas sombrer. Il avait été là pour elle, il savait la faire se sentir vivante, la faire rire… Elle l’aimait il n’y avait pas de doute là-dessus et elle avait accepté cette idée. Acceptait qu’avec lui elle n’était plus la jeune femme détachée qui passait d’une conquête à une autre sans plus de sentiments. Mais malgré tout ça, elle refusait de perdre son sens de l’humour. Elle sortait les griffes face aux nanas qui s’approchaient de trop près mais pas face à celles qui savaient rire. Pas face à Chiara. Et si un jour elle le faisait, cette dernière avait intérêt à la secouer et à la remettre dans le droit chemin parce que cela signifierait qu’elle s’était clairement perdue en chemin.

Malgré ce fou rire bien mérité, Julian n’était pas devenue aveugle et il était hors de question qu’elle retienne la question qui lui brûlait les lèvres. Déjà, ce n’était pas son genre et surtout pas avec Chiara. Apparemment, il y avait bien quelque chose à remarquer dans le regard que son amie avait échangé avec Zachary puisqu’elle s’empressa de répondre en se planquant dans son verre. Julian arqua un sourcil mais n’ajouta rien. Son regard suffisait clairement à faire passer le message : Meuf, t’es pas crédible. Chiara savait bien qu’elle ne s’en tirerait pas comme ça et elle enchaîna. Commençant par dire à Julian que c’était étrange entre elle et le beau brun depuis quelques temps. Mode commère enclenchée. Enfin pas que, on parlait de deux de ses amis là quand même. Mais bon. Julian sirota une gorgée de bière tout en gardant les yeux rivés vers Chiara, attendant plus de détails. Et elle les eut !

« Oh putain… »

Le premier était lâché. Il avait suffi que Chiara parle de la tendresse de Zachary pour qu’une petite lumière s’allume dans le cerveau de la rousse. Mais elle s’était contentée de murmurer ses mots pour ne pas interrompre Chiara qui enchaîna et mit toute seule le doigt sur le nœud du problème. Elle avait peur qu’il en attende plus. Elle avait peur que Zach craque sur elle.

« Oh putain !! »

Cette fois, les mots étaient plus forts. Quelques regards s’étaient tournés vers elle mais elle les ignora royalement, toute son attention captée sur son amie. Elle attrapa alors soudainement Chiara par le bras et l’entraîna dans un coin de la pièce. Elle prit soin de choper au passage une bouteille de gin tonic qui traînait dans le coin. Alors qu’elle remplissait son verre de bière désormais vide, elle ne quittait plus Chiara du regard.

« Tu penses que Zachary a des sentiments pour toi ? »

Oui c’était ce qu’elle avait voulu dire mais elle ne l’avait pas dit clairement et Julian attendait qu’elle confirme, qu’elle regarde les choses en face. La rousse jeta alors un regard rapide vers Zach qui semblait bien occupé avec Riley. Autant dire qu’une telle chose ne l’étonnerait pas plus que ça. Le rouge, elle le connaissait bien. Elle avait pas mal fricoté et joué avec lui et c’était très sympa. Mais elle savait clairement que leurs deux caractères n’étaient pas compatibles pour une histoire autre que sexuelle. Par contre, elle savait que Zach sous ses airs de dragueur invétéré était un vrai cœur tendre. Et elle n’avait aucun mal à voir ce qui en Chiara aurait pu le faire craquer.

« Faudrait en parler avec lui. Parce que ce serait con de gâcher votre relation. S’il a vraiment des sentiments pour toi et que toi non, ça risque d’être compliqué de continuer les parties de jambes en l’air. »

Bah quoi, autant dire ce qui est, non ?

« Mais vous pouvez tout à fait continuer à être amis. »

Oui. Après tout, on parlait de deux adultes là, non ? Certes, Julian ne pouvait pas être sûre à deux cent pourcents de comment réagirait Zachary, elle n’avait pas parlé de ça avec lui. Mais elle demeurait persuadée que l’un comme l’autre n’avait pas forcément envie d’arrêter de se parler du jour au lendemain. Ce serait trop con. Trop dommage. Non, cela ne pouvait pas arriver ! Elle se devait de donner de bons conseils à son ami pour empêcher ça ! Et lui faire boire du gin tonic aussi. Ça aide.

« J’vais dire un truc qui aide pas et t’as le droit de me taper hein… Mais t’as pas attiré le plus mauvais parti quand même ! »

Un joli petit sourire de sale gosse se dessina alors sur le visage de Julian qui leva la bouteille pour se cacher derrière. Mais en même temps elle assumait pleinement ce qu’elle venait de dire. Parce que premièrement, c’était loin d’être faux et que, deuxièmement, il fallait bien rire un peu ! Parce qu’au fond, cette situation était quand même assez épique.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 639
Date d'inscription : 23/08/2016
Crédits : Avatar Mrs T + Gifs tumblr
Double Compte : Enzo - Ismaelle - Cameron - Riley - Elijah



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t3737-chiara-what-s-wrong-with-being
MessageSujet: Re: Oh Happy Day [PV Chiara]   Lun 16 Oct - 12:19

« Oh putain !! »

Oui, comme tu dis, mais ces mots là je préfère les crier en d'autres circonstances et de manière un peu plus enthousiasme si tu vois ce que je veux dire. Rah ! Quelle merde.

« Hey ! »

Julian vient de me choper le bras pour m'entrainer je ne sais où et j'ai failli en perdre mon verre au passage. Manquerait plus que ça ! Une Chiara d'un côté, une bouteille de Gin de l'autre, tu crois peut-être que je ne t'ai pas vu faire Neil ? N'espère même pas me faire boire pour que je parle … Parce que je vais boire quoi qu'il arrive. Et cette pétasse ne me lâche pas du regard. Pourquoi il a fallu que Zach soit un de ses amis ? Elle ne va pas me lâcher, je le sais. Elle ne m'aurait sûrement pas lâché si c'était un autre mais je suis persuadée que ça pèse dans la balance et que ça sera pire avec lui. Pas de malaise, j'en ferai autant s'il s'agissait de Panpan ! Je crois même que je l'aurai déjà menacé de mort. Oops. Sans offense.

« Tu penses que Zachary a des sentiments pour toi ? »

Le simple fait de l’entendre prononcer ces mots que je m’évertue à planquer sous d’autres formulations me donne envie de fuir. J’en pousse un grognement et me noie dans mon verre comme si ça allait me permettre de … Comme une autruche mettrait la tête dans le sol, parfaitement. Je vous préviens, dans deux secondes j’ai les mains sur les oreilles et je chante la la la à tue-tête. Je pense que ma réaction suffit à lui faire comprendre que oui, c’est ce que je crois. Ne compte pas sur moi pour le dire à voix haute.

« Faudrait en parler avec lui. Parce que ce serait con de gâcher votre relation. S’il a vraiment des sentiments pour toi et que toi non, ça risque d’être compliqué de continuer les parties de jambes en l’air. »
« De toute façon c'est plus vraiment à l'ordre du jour. »

Je ne peux pas, c’est aussi simple que ça. Ça me bloque complètement et même si je suis volage j’ai quand même un cœur alors faire comme si de rien n’était et continuer à prendre du bon temps avec lui sachant que ça peut lui faire du mal … Non. J’ai trop de respect pour lui pour ça. Et d’affection. Oui, de l’affection.

« Mais vous pouvez tout à fait continuer à être amis. »

Lèvres pincées sur le côté, nouvelle gorgée. Je ne sais pas. Je ne sais plus. Je sais que je me sentirais mal à l’aise, que je serais sans arrêt entrain de me demander si je ne fais pas un truc de travers. J’ai confiance en moi, je suis exubérante, bruyante, pas toujours très regardante sur les sentiments et ressentis des autres c’est vrai mais là … Je suis complètement hors de ma zone de confort sans même savoir pourquoi. Ça ne m’était jamais arrivé jusqu’ici, je me dis même que ça pourrait être différent avec un autre. Je ne me fous pas de ce que peut ressentir Zach, je ne suis pas capable – pour l’instant en tout cas – de prendre ça à la légère et je sais très bien que Julian a raison. Si on veut que cet abcès soit crevé il va falloir en parler.

« J’vais dire un truc qui aide pas et t’as le droit de me taper hein… Mais t’as pas attiré le plus mauvais parti quand même ! »
« N'essaie même pas de te caser avec ton pote, Neil ! »

Tu crois que je ne te vois pas venir à 10 000 km là peut-être ? Enlève-toi ça de la tête tout de suite. Point positif c’est que ça me fait rire. Et ça me fait boire, aussi.

« Zach est canon, il est gentil, intelligent, drôle, c'est un très bon coup et il a encore pleins de qualités mais tout ce que je vais faire c'est lui briser le cœur d'une manière ou d'une autre. J'suis pas une nana pour lui, la monogamie c'est pas mon truc. »



« Oui bon ok j'ai jamais vraiment essayé mais quand même. »

J’ai pas envie d’essayer. Certains diront que ça me fait peur, que c’est différent, etc … Et peut-être ! Mais je sais encore ce dont j’ai envie ou pas. En l’occurrence les balades main dans la main le long du lac et les gloussements niais au possible que tout ça provoque ça ne me laisse pas rêveuse. Merci.

« Mais enfin oui, j'imagine qu'il va falloir qu'on en parle ... Ou alors j'attends parce que de toute façon dans quelques jours – si Dieu le veut – c'est le lâché de volailles et je ne reverrai jamais les trois quarts de cette école. »

FUITE ! Je me planque dans mon verre et regarde ailleurs, un sourire en coin sur les lèvres. Oui, j’insinue que je vais partir d’ici et ne plus jamais le revoir comme ça, pas besoin de régler le problème. Lâcheté puissance 1 000 ! Personne n’est parfait. Ceci dit il n’a pas non plus essayé de venir me parler hein ! Oh. Ambiance cours de récré, c’est celui qui dit qui est.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 1815
Date d'inscription : 01/05/2011
Crédits : JunkieMouse
Double Compte : Emily Anthon/ Caem Kaliayev/Keith M. McEwen/ Ethan Llewellyn/Zachary Disemba



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1114-julian-alexus-neil#69918
MessageSujet: Re: Oh Happy Day [PV Chiara]   Jeu 19 Oct - 13:40

Non Julian n’avait pas l’intention de laisser à Chiara la possibilité de se défiler. Ce n’était sans doute pas évident pour son amie de parler de ça mais la rousse était persuadée que c’était le mieux à faire. Et puis en plus, elle avait envie de faire sa commère un peu. Ou plutôt, de se mêler de la vie sentimentale de sa copine. Bah quoi ? C’était fait pour ça aussi les amis ! Julian avait donc emmené Chiara à l’écart, prête à la cuisine mais aussi à l’aider à y voir plus clair dans tout ça. Mais la conversation avait à peine commencé que la serpentarde affichait déjà une grimace. Chiara était sans appel, ses parties de jambes en l’air avec Zachary étaient pour le moment suspendues. Sans mauvais jeu de mot bien sûr. Dommage pour eux, Ju’ était persuadée que ces deux-là devaient bien s’amuser ensemble. Après tout, ils étaient assez libérés sur le sujet pour célébrer correctement l’union des corps. Non ? Bon tant pis. Mais il fallait tout de même que Julian rappelle à Chiara le fait que Zach n’était pas le plus mauvais parti de cette école. Compte d’honneur de l’amitié obligé ! La réaction de la Gryffondor ne se fit pas attendre et provoqua un fou rire chez Julian.

« Ok tu m’as cramée ! »

Rire et nouvelle gorgée de gin tonic pour la peine. Julian n’allait clairement pas insister, elle avait plus dit ça pour la forme. Oui elle adorait Zachary mais non elle n’était pas sa marieuse attitrée et n’avait nullement l’intention d’encourager Chiara à foncer dans les bras de qui que ce soit. Elle était assez grande pour faire ses propres choix. Cette dernière se lança d’ailleurs dans une liste des qualités du beau brun avant d’expliquer pourquoi elle n’envisageait pas leur relation. Un sourire amusé se dessina sur les lèvres de la rousse mais elle se força à ne pas répondre tout de suite pour laisser le temps à Chiara de cracher tout ce qu’elle avait à dire. Et c’était une bonne idée puisqu’elle enchaîna en admettant qu’elle devait parler à Zachary dans tous les cas. Enfin, seulement l’espace de quelques instants puisqu’après elle partit dans un délire de lâché de volailles. Qui fit bien rire Julian soit dit en passant.

« Meuf, t’es complètement tarée et je t’adore mais tu ne t’en sortiras pas comme ça ! »

Ça c’était juste la petite intro. Julian but alors une nouvelle gorgée de son breuvage magique, histoire de s’éclaircir un peu la gorge mais aussi de remettre bien toutes ses idées dans l’ordre. Oui parce que bon elle tenait pas trop mal l’alcool et savait se gérer mais ses discours avaient toujours tendance à être un peu moins performants passé un certain nombre de verres.

« C’est fou que tu sois persuadée que tu ne peux que briser le cœur de Zach. J’veux dire, si jamais tu avais envie de tenter un truc avec lui, vous êtes des adultes, vous définiriez en avance le cadre etc. et y’a pas de raison particulière pour que toi tu fasses tout foirer. S’engager avec quelqu’un c’est pas forcément une petite vie de couple exclusive et rangée. »

Un regard rapide vers Zachary qui semblait un peu attaqué lui aussi et toujours en compagnie de Riley.

« La monogamie j’y ai vu ses avantages et peut-être qu’un jour ce mot te fera moins peur mais en attendant, il n’est pas forcément synonyme d’engagement. Y’a mille façon de construire une relation. Mais bon, si Zach te plait pas dans ce sens-là y’a même pas débat. Faut juste pas que tu te fermes des portes parce que tu as des certitudes que rien ne prouve. »

Parce que oui, malgré tout, Julian se demandait parfois si Chiara n’avait pas un peu peur aussi de cette idée d’engagement et surtout, elle se demandait pourquoi. Parce qu’après tout, il y avait mille façons de s’engager avec quelqu’un, pas besoin forcément de suivre les codes. De toute façon, Chiara n’aurait pas pu. Mais c’était comme si pour elle l’engagement signifiait nécessairement un enfermement dans quelque chose qui ne lui correspondait.

« Par contre, tu fais ce que tu veux mais tu vas lui parler sale gosse. »

Pour Zachary mais aussi pour elle. Julian sentait bien que cette histoire n’était pas réglée pour Chiara et elle ne pourrait pas l’être tant qu’elle ne lui aurait pas parlé. Ça continuerait toujours à lui trotter dans un coin de la tête, à l’empêcher d’être sereine. Tant qu’elle ne pourrait pas le regarder en face sans penser à cette histoire, tant qu’elle ne pourrait pas de nouveau se comporter avec lui comme avant, c’était qu’il y avait encore des choses à discuter et à mettre à plat.

« Et, tu comptes pas revenir l’année prochaine ? »

Parce qu’au-delà de cette histoire, il y avait un petit détail qui avait attiré l’attention Julian qui avait revêtu un air plus sérieux qu’elle ne l’aurait voulu et englouti une gorgée plus importante que prévue de gin tonic. Elle était incapable de dire ce qu’elle ressentait exactement mais un truc étrange était en train de se produire dans ses tripes.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 639
Date d'inscription : 23/08/2016
Crédits : Avatar Mrs T + Gifs tumblr
Double Compte : Enzo - Ismaelle - Cameron - Riley - Elijah



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t3737-chiara-what-s-wrong-with-being
MessageSujet: Re: Oh Happy Day [PV Chiara]   Jeu 19 Oct - 23:16

« Meuf, t’es complètement tarée et je t’adore mais tu ne t’en sortiras pas comme ça ! »

Évidemment. J'aurai presque oublié ce que c'était d'avoir une copine. Des connaissances j'en ai des tas, des amis ? Pas vraiment. J'ai Panpan et Panpan … C'est Panpan. Je l'adore mais il est souvent à côté de ses pompes et tout ça il ne l'a absolument pas capté. Je crois qu'en plus de ça, il aurait été capable d'être jaloux. De Zachary, oui, alors qu'il est comme mon frère – Corey, je veux dire. Il est complexe ce garçon parfois mais je l'aime plus que tous les litres d'alcool que je compte boire ce soir, plus que toutes les chansons sur lesquelles je compte danser, et plus que toutes les cochonneries que je vais bien pouvoir manger.
Julian c'est différent et même si en cet instant j'ai envie de fuir cette conversation, quelque part c'est … Enfin ça fait quelque chose de voir que quelqu'un vous connait de cette façon, que cette personne n'a pas besoin de mot, qu'elle comprend, devine et ose dire ce qu'on n'a pas envie d'entendre. Et ça touche mon cœur de pierre. Bien sûr que non je n'ai pas un cœur de pierre, il est même tout mou, mais il a sa façon propre de fonctionner c'est tout.

« C’est fou que tu sois persuadée que tu ne peux que briser le cœur de Zach. J’veux dire, si jamais tu avais envie de tenter un truc avec lui, vous êtes des adultes, vous définiriez en avance le cadre etc. et y’a pas de raison particulière pour que toi tu fasses tout foirer. S’engager avec quelqu’un c’est pas forcément une petite vie de couple exclusive et rangée. »

Et dire que je me targue d'être ouverte d'esprit … Difficile de luter contre ses arguments. Je le sais, ça n'est pas pour autant que je l'accepte. Je reste persuadée qu'il attendra toujours plus que ce que je ne peux ou veux lui donner alors soit il fait avec, certes, soit il souffre. Et moi dans tout ça ? Je n'ai pas envie de souffrir parce que je fais souffrir quelqu'un. Pas lui en tout cas. Et je sais que je ne ferai qu'y penser, me demander ce qu'il se passe dans sa tête.

« La monogamie j’y ai vu ses avantages et peut-être qu’un jour ce mot te fera moins peur mais en attendant, il n’est pas forcément synonyme d’engagement. Y’a mille façon de construire une relation. Mais bon, si Zach te plait pas dans ce sens-là y’a même pas débat. Faut juste pas que tu te fermes des portes parce que tu as des certitudes que rien ne prouve. »

Des certitudes … Ou bien des envies, tout simplement. En l'occurrence des non-envies. J'ai pas envie de ça pour le moment, une relation bordée de quelques manières que ce soit, quelque chose de construit. Et je l'admets, je ne visualise pas vraiment ce qu'elle essaie de m'expliquer. En plus de ça, c'est vrai, j'ai pas tellement envie de me prendre la tête avec ça ce soir.

« Par contre, tu fais ce que tu veux mais tu vas lui parler sale gosse. »
« Oui chef. »

Je le ferais, vraiment. Je le ferais pas parce que je me sens obligée, pour lui faire plaisir, mais parce qu'elle a raison et c'est la chose à faire. Cette situation est un peu idiote, je ne vais pas non plus rejeter la faute sur lui en disant qu'il pourrait venir me parler lui aussi. Tout ça me déstabilise et je n'ai pas l'habitude d'être déstabilisée, c'est tout.

« Et, tu comptes pas revenir l’année prochaine ? »

Un sourire, une gorgée, je n'ai pas vraiment pris la teneur de ce que j'ai dit. Maintenant qu'elle rebondit dessus, je comprends ce que ça implique.

« J'ai fini mes 11 années. »

Onze longues années, tableau noircit parfois, mais que de bons moments entre ses murs. Je ne suis pas triste de partir, j'ai fait mon temps.

« L'université n'a jamais vraiment été une option pour moi, les cours … J'y allais histoire de faire plaisir à mes parents et d'avoir un bagage de base mais ça n'a jamais été la passion dévorante entre eux et moi. Très honnêtement j'ai un peu considéré Poudlard comme une colonie de vacances, un endroit où vivre mon adolescence, faire des expériences, me construire, profiter de la liberté loin des parents et près des amis. »

Il s'est passé ce qu'il s'est passé, j'ai choisi de continuer à vivre et je sais que certains ne comprendront sans doute pas que je prenne tout ceci à la légère mais on a tous géré comme on a pu.

« C'est fini pour moi tout ça, le monde ne peut décemment pas se passer de Chiara Martina Brooks une année de plus ! »

Large sourire, toutes dents exposées, mouvement de cheveux. Puis je la prends dans mes bras une seconde et lui colle un bisou sur la joue.

« J'te laisse les clés du château chérie, fais moi honneur. »

On vient de se retrouver, on s'est même rapprochées ces dernières semaines, mais je m'en vais. Elle va me manquer c'est certain, d'autres me manqueront peut-être un peu. Coco restera avec moi et moi avec lui, indissociable, comme les doigts de la main. Dans tout ça je suis heureuse de retrouver les deux crapules qui me servent de petits frères, les parents, même ma grande sœur dont je ne suis pas vraiment proche. C'est une page qui se tourne donc une nouvelle histoire qui commence.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 1815
Date d'inscription : 01/05/2011
Crédits : JunkieMouse
Double Compte : Emily Anthon/ Caem Kaliayev/Keith M. McEwen/ Ethan Llewellyn/Zachary Disemba



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1114-julian-alexus-neil#69918
MessageSujet: Re: Oh Happy Day [PV Chiara]   Ven 20 Oct - 12:35

Chiara écoute mais n’enchaîne pas, se contentant d’acquiescer lorsque Julian lui ordonne de parler avec Zachary. Bien, la rousse est loin de s’en formaliser, bien au contraire. Elle venait de dire ce qu’elle pensait à son amie et elle savait qu’elle avait écouté, que ce n’était pas tombé dans l’oreille d’une sourde. Après, elle en faisait ce qu’elle voulait et si elle n’avait pas envie de continuer sur ce sujet, elle n’insisterait pas. D’autant que sa curiosité avait été satisfaite alors elle pouvait sereinement passer à autre chose. Notamment au fait que Chiara venait clairement de dire qu’elle risquait fort de ne jamais revoir la moitié des personnes présentes ici. Julian n’avait pas pu s’empêcher de revenir sur le sujet. Elle avait tenté de le faire de la manière la plus détachée possible mais elle avait bien senti que sont on de voix devait trahir une partie de ses pensées. Tant pis, de toute façon, ce n’était pas comme si elle pouvait revenir en arrière. La jeune femme se concentra donc sur la réponse de Chiara. Elle avait fini ses 11 années, oui indéniablement. Et elle n’avait pas envie d’aller à l’Université. Ça ne pouvait que se comprendre. Julian avait du temps avant de se poser cette question mais elle ne savait pas ce qu’elle ferait le moment venu. Avant elle aurait répondu sans hésitation qu’elle aurait aimé faire des études, maintenant elle en était moins certaine. Et puis, s’agissant de Chiara, la rousse n’était en réalité pas du tout surprise. Tout ce qu’elle disait lui correspondait parfaitement.

« Crois-moi, t’en as fait une sacrée colonie de vacances ! »

Julian écrasa un rire et leva sa bouteille en direction de Chiara. Ça, on ne pouvait pas lui retirer. La jeune femme resterait sans doute dans les annales de l’école. Elle faisait partie de ces élèves qui avaient su marquer l’histoire de l’établissement de manière…. Décalée. Pour le meilleur aux yeux de Ju’, peut-être pour le pire aux yeux de certains professeurs. Et maintenant, c’était le monde qui allait profiter de ses talents ! Julian éclata de rire en l’entendant faire sa diva. Ça lui allait vachement bien en même temps ! Mais la rousse fut coupée dans son rire alors que Chiara la prenait soudainement dans ses bras et lui déposait un bisou sur la joue. Ok, sur ce coup-là, elle l’avait eu en beauté. L’espace de quelques secondes, Julian avait tombé son masque pour laisser voir toute l’affection qu’elle avait pour Chiara. Les copines n’étaient pas forcément du genre à montrer tout ça sans déconner. Heureusement, la rousse reprit vite le dessus.

« Alors là ma grande, t’inquiète pas. Ce château, je vais le tenir d’une main de ferme et l’empêcher de sombrer dans l’ennui. »

Mission sacrée aux yeux de Julian. De toute façon, depuis longtemps déjà elle s’était assignée cette mission. Rendre cette école plus joyeuse, plus folle, faire des conneries, des fêtes. C’était vraiment sa grande spécialité et elle n’avait pas l’intention d’arrêter maintenant. Au fond d’elle, elle était attristée du départ de Chiara. Elles venaient de renouer et aurait eu envie de l’avoir toujours dans le coin pour faire la folle mais pas seulement. Les deux jeunes femmes se ressemblaient sur certains points et la rousse se sentait souvent comprise en sa compagnie. Mais elle allait devoir faire avec. Et clairement, elle n’allait pas passer sa soirée à déprimer à cause de ça. Ce serait un outrage terrible pour Chiara !

« Mais du coup ça veut dire qu’il faut qu’on fasse de cette soirée un moment inoubliable ! »

Oh oui. Chiara Brooks ne pouvait décidément pas partir de cette école sans faire une belle grosse fête de départ. Si cela devait être sa dernière grosse soirée dans l’école, Julian allait faire en sorte qu’elle soit absolument à son image. Grandiose. Folle. L’ambiance était déjà là en plus, les deux jeunes femmes n’avaient plus qu’à faire ce qu’elles faisaient de mieux : s’éclater sans se soucier de rien. Vivre à fond, sauter dans tous les sens, ignorer les regards des autres. Julian était prête à mettre à disposition de sa copine tout son talent en la matière. En tout cas, son alcoolémie était en train d’atteindre le niveau parfait pour une soirée réussie. Les dernières inhibitions qui lui restait venaient de sauter et maintenant, elle avait juste assez d’énergie et de lucidité pour se déchaîner. Une dernière gorgée avant de poser la bouteille sur une table toute proche.

« Bon alors, prête à retourner sur la piste de danse ? Parce que là, on a laissé des incompétentes prendre toute la place… »

Un grand sourire s’était dessiné sur le visage de Julian alors qu’elle adressait un clin d’œil à Chiara. Elles étaient les reines de cette école et il fallait bien que ces nanas incapables de se déhancher correctement le comprenne ! Le titre n’était certainement pas à prendre, elles n’avaient pas le niveau.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 639
Date d'inscription : 23/08/2016
Crédits : Avatar Mrs T + Gifs tumblr
Double Compte : Enzo - Ismaelle - Cameron - Riley - Elijah



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t3737-chiara-what-s-wrong-with-being
MessageSujet: Re: Oh Happy Day [PV Chiara]   Lun 23 Oct - 19:04

Ah ça, pour avoir été une colonie de vacances … Au grand damne de beaucoup, ça c'est certain, à commencer par mes parents qui auraient sans doute aimé que j'en fasse un peu plus niveau étude mais je crois qu'ils ont rapidement compris que ça ne servait à rien de me pousser, ni même m'encourager, pour la simple et bonne raison que l'école, les cours, ça ne m'intéresse pas. Je fais partie de ceux qui pensent que la vraie vie ne s'apprend pas dans les bouquins, c'est quelque chose qu'on apprend par soi-même, pas en écoutant quelqu'un nous dire comment penser, etc … J'ai appris pleins de choses évidemment ! Mais les plus riches sont humaines et ça, ça n'est pas un enseignant qui me l'a inculqué et appris. Donc j'ai fait mon temps ici, j'ai fait mon temps dans les études. J'aurai peut-être mon diplôme, peut-être pas, mais je ne me fais pas trop d'angoisse pour l'avenir. Je devrais peut-être, j'imagine que je ne tarderai pas à le savoir mais pour le moment la seule chose qui m'importe c'est l'ici, et le maintenant.

En l'occurrence Julian et sa bouteille de gin ! Et cette soirée bien sûre, qui annonce la fin d'une ère et le début d'une nouvelle.

« Alors là ma grande, t’inquiète pas. Ce château, je vais le tenir d’une main de ferme et l’empêcher de sombrer dans l’ennui. »
« Ça j'en doute pas une seconde. »

Et je le pense, plus que sérieusement. Julian est la relève idéale, une relève qui n'a clairement pas eu besoin d'exemple pour être ce qu'elle est. Il existe entre ces murs quelques spécimens de ce genre mais en ce qui me concerne elle est ma personne ressource, je ne compte pas confier les clés de cette école à qui que ce soit d'autre ! Qui aurait pu croire que je me ferais une véritable amie ? Parce que c'est ce qu'elle est devenue avec le temps. Pour autant ça ne m'attriste pas de partir alors qu'elle reste. Pas parce que j'oublie les gens, loin des yeux du cœur, non, mais simplement parce que dire au revoir n'est pas toujours quelque chose de négatif. J'ai fait mon temps ici, je l'accepte totalement avec tout ce que ça implique. Poudlard ne me manquera pas, je ne pense pas, pas plus que la moitié des personnes ici. Julian fait partie des rares exceptions et encore une fois ça n'a rien de négatif ou quoi que ce soit. Je ne pense pas de cette façon, c'est tout.

« Mais du coup ça veut dire qu’il faut qu’on fasse de cette soirée un moment inoubliable ! »
« T'as tout compris ! »

Je sais pertinemment avoir déjà marqué les mémoires de certains, pas toujours en bien, tout comme je sais que dans quelques années ils m'auront tous ou presque oublié. Oui, et alors ? J'en aurai fait autant parce que c'est la vie et c'est tout. Faites avec, pas la peine de sortir les mouchoirs on est là pour faire la fête. Il n'empêche que je compte bien marquer les esprits du plus grand nombre ce soir. En bien, en mal, aucune importance ! Et je sais que Julian est sur la même longueur d'onde que moi.

« Bon alors, prête à retourner sur la piste de danse ? Parce que là, on a laissé des incompétentes prendre toute la place… »

S'étire sur mon visage un large, très large sourire carnassier. J'attrape sa bouteille et en descend quelques gorgées pour me mettre un peu plus dans l'ambiance. Ça brûle, je grimace, lâche un cri de guerre en reposant la bouteille un peu brusquement sur la table.

« C'est parti ! On va leur montrer ce qu'est une véritable fête. »

High five, encore un. Je remets mon décolleté en place, bombe le torse, relève le menton et tends la main à cette rousse complètement folle qui rend la vie ici beaucoup moins rasoir qu'elle pourrait l'être s'il n'existait pas des personnes comme elle en ce bas monde. Et c'est parti pour le show, à nouveau. Il y a des rires puis des regards de travers, on s'en fout pas mal. Collée l'une à l'autre, en mode danse mi-lascive, mi-n'importe quoi, jusqu'à ce que mon attention soit captée par une scène … que je ne saurai qualifier. D'un signe de tête je désigne trois personnes. Zachary, William et Enzo.  

« Tu crois qu'il a réussi là où moi j'ai échoué ? Enfin, pour l'instant. »

Parce que je ne m'avoue jamais vaincue.

Je ne suis pas sérieuse, difficile d'imaginer Zachary en sandwich entre deux autres hommes même s'il ne faut jamais dire jamais et je ne dirai pas non plus que certaines images me traversant l'esprit me donnent des envies. Mais je le pense. Deux hommes ensemble c'est beau, alors trois … Je n'aurai presque pas envie de me rajouter à l'équation, le simple fait de regarder pourrait me satisfaire. Oui je suis clairement entrain de fantasmer vous pouvez le dire mais quelque chose cloche dans le tableau quand je les regarde avec un peu plus de précision.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 1815
Date d'inscription : 01/05/2011
Crédits : JunkieMouse
Double Compte : Emily Anthon/ Caem Kaliayev/Keith M. McEwen/ Ethan Llewellyn/Zachary Disemba



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1114-julian-alexus-neil#69918
MessageSujet: Re: Oh Happy Day [PV Chiara]   Dim 5 Nov - 11:26

Julian était heureuse d’être avec Chiara en cet instant pour la simple et bonne raison qu’elles étaient sur la même longueur d’ondes. Elles voyaient les choses de la même façon et avaient le même objectif : faire de cette soirée un moment inoubliable. Profiter de la vie, profiter du moment, se défouler et surtout ne pas se soucier de ce que pouvaient bien penser les manants de cette école. Oui, manants, tout à fait. Ju’ était survoltée et elle avait du répondant, pour une fois, c’était parfait. Quand Chiara bu quelques gorgées supplémentaires de gin et qu’elle poussa un cri de cœur, Julian se mit à rire. C’était exactement ce qu’elle voulait voir, son état d’esprit. Elle claqua la main de son amie avec détermination et se laissa entraîner vers la piste. À peine avaient-elles mis les pieds au milieu des autres que déjà certaines se sentaient en danger. Forcément, quand ces deux-là étaient dans le coin, ça faisait de l’ombre à pas mal de filles incapables de se servir de leur corps. Dommage pour elles, mais Julian n’avait aucun scrupule, au contraire, elle adorait ça. D’autant qu’elle ne visait certainement pas à piquer de la marchandise, elle avait Jeroen et n’avait besoin de personne d’autre. Mais oui, les voir se sentir diminuer ça lui plaisait beaucoup. Elle dansait contre Chiara avec plaisir, jouant sur des mouvements sexys et d’autres complètement anarchiques. Parfois elle riait, parfois, elle lui lançait des regards coquins quand elle voyait que certaines personnes observaient. Juste pour émoustiller les émotions et rendre la situation complètement incompréhensible de l’extérieur.

Julian se sentait revivre, complètement. Lorsqu’elle avait appris pour ses origines, elle avait coupé avec la femme qu’elle avait été. Elle n’osait plus lever fièrement la tête comme elle le faisait, regarder les autres avec ce mépris qui l’avait toujours caractérisée. Elle s’était certes adoucie mais elle avait aussi verrouillé des parties d’elle, croyant qu’elle ne pouvait plus les porter. Ce temps était révolu. Julian refaisait surface. Au grand malheur de certains sans doute mais c’était ainsi. Elle retrouvait la force de prendre toute la place, d’attirer les regards, de se comporter en reine et c’était jouissif. Julian Alexus Neil. Qu’importe ce qu’il devait se cacher derrière ce nom, elle, elle avait décidé de lui donner un sens et en cet instant, avec Chiara, elle en reprenait totalement le contrôle.

La rousse fut surprise de voir Chiara s’arrêter dans leur séance de danse. Elle se calma à son tour et suivit son regard. Zachary, Enzo, William. Son amie fait une réflexion, profondément amusante d’ailleurs, pourtant, ce fut une grimace qui prit place sur le visage de Julian.

« Je crois qu’il y a truc qui cloche… »

Zachary était son ami et elle voyait bien qu’il était étrange. Il avait trop bu c’était une certitude mais ça, ce n’était pas la première fois. Des éclats de voix se firent entendre, elle ne comprenait pas ce qu’il disait mais clairement, la situation avait l’air tendue. Ju’ lança un regard vers Enzo, elle l’appréciait et clairement, elle n’avait pas envie de voir un conflit entre les deux rouges. Mais à sa grande surprise, elle se rendit compte que l’échange houleux semblait être entre William et Zach.

« C’est la première fois que… Waouh putain ! »

Julian allait simplement dire que c’était la première fois qu’elle voyait les deux se parler quand elle avait vu le mouvement de William. Il était prêt à se jeter sur Zach et si Enzo ne l’avait pas retenu il était certain qu’il l’aurait frappé. Et sans doute pas qu’une fois. Julian ouvrit des yeux ronds comme des billes. Ça, clairement, à aucun moment elle ne s’y serait attendu. Elle ne connaissait pas très bien William mais il avait plutôt l’air tranquille et cool. Là, c’était de la rage qu’on voyait dans son regard. Instinctivement, la rousse fit un pas en avant après avoir lancé un regard à Zachary. Finalement, ce dernier finit par se diriger vers la sortie. Elle vit Layla partir à sa suite et se dit que si sa sœur était sur le coup, c’était le mieux. Ju’ savait à quel point Layla était importante aux yeux de Zachary. Enzo et William aussi étaient partis. Heureusement qu’Enzo avait calmé le jeu… Elle se tourna alors vers Chiara.

« Là je t’avoue que je n’ai absolument aucune idée de ce qu’il vient de se passer. »

Une partie des gens s’était arrêtée pour regarder la scène mais la musique reprenait de plus belle et tout le monde se remettait à danser. Julian haussa les épaules. Elle mènerait l’enquête c’était certain mais pour le moment, autant se remettre dans l’ambiance puisque tout était fini. Sauf qu’alors qu’elle s’apprêtait à renouer avec son déhanché légendaire, quelques nanas passèrent à côté d’elles en gloussant. La rousse ne put saisir toute leur conversation aprce qu’elles riaient comme des dindes mais par contre, elle entendit clairement une phrase. Cette altercation aurait pour origine une histoire de coucherie entre Zachary et William. Alors là. Julian se retourna immédiatement vers Chiara, ouvrant de grands yeux.

« Oh putain, t’as entendu la même chose que moi ??? »

Julian était sur le cul. Zachary était du genre à dire que les trucs entre mecs ce n’était vraiment pas pour lui etc. Certes elle n’avait entendu qu’un bruit de couloir mais Ju’, experte en ragot, savait bien qu’il y avait souvent un fond de vérité et ça expliquait clairement la situation. Elle se mordit la lèvre alors qu’un étrange rire était en train de s’emparer d’elle.

« Alors là… Je crois définitivement que cette soirée ne sera pas oubliée ! »

Bah quoi, fallait pas tout dramatiser non plus, si ? Julian retint tout de même au mieux son rire, essayant de voir la réaction de Chiara, se demandant bien ce qu’elle pouvait penser de tout ça.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 639
Date d'inscription : 23/08/2016
Crédits : Avatar Mrs T + Gifs tumblr
Double Compte : Enzo - Ismaelle - Cameron - Riley - Elijah



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t3737-chiara-what-s-wrong-with-being
MessageSujet: Re: Oh Happy Day [PV Chiara]   Sam 11 Nov - 12:48

« Je crois qu’il y a truc qui cloche… »

L'expression sur les visages qui changent, se figent, se durcissent. Des poings qui se serrent. Des regards qui deviennent sombres. Effectivement, pas besoin d'être expert en analyse de langage corporel ou en communication pour deviner qu'un truc ne tourne pas rond et qu'une certaine forme de tension est en train de naitre entre ces trois là.
Mon attention passe de l'un à l'autre, je les devine plus qu'autre chose mais je ne crois pas avoir déjà vu Zach aussi … En colère ? Il aurait presque l'air triste, blasé, mais sur les nerfs. Je fronce les sourcils en voyant Enzo le repousser, quand on voit le gabarit de gosse difficile de ne pas se dire que ça pourrait mal se finir s'il se décide à lâcher prise et foncer dans le tas. Mais pourquoi est ce qu'il ferait ça ? Puis William qui s'interpose, des échanges de mots ...

« C’est la première fois que… Waouh putain ! »
« Wow. »

Celle-là, je crois que ni elle ni moi – et sans doute peu de monde à vrai dire – s'y attendait. J'ai cru un instant que Enzo se jetterait sur Zach ou inversement mais c'est finalement William qui lance les hostilités et si son Gryffondor de petit ami ne l'avait pas retenu, je crois que son poing serait aller finir sa course directement dans la mâchoire du plus âgé. Des trois le Serdaigle est celui que je connais le moins – sans pour autant dire que je connaisse réellement Enzo – mais je n'aurai pas parié sur lui qui aux premiers abords semble prendre les choses avec calme, légèreté, toujours un petit sourire sur le coin des lèvres.
Zachary quitte la pièce en trombe, sa sœur peu de temps après lui, William et Enzo même si j'imagine que ça n'est probablement pas pour terminer cette … conversation tous les trois là dehors. Je reste un peu perplexe une seconde puis mon attention se recentre sur Julian que j'ai cru voir faire un pas en avant quand tout a dégénéré.

« Là je t’avoue que je n’ai absolument aucune idée de ce qu’il vient de se passer. »

Même si je ne manque pas d'imagination, j'admets être légèrement à court d'idée et qui plus est, les garçons sont des créatures étranges parfois. Il leur suffit d'un regard de travers, d'un excès de testostérone, et c'est parti. L'avantage qu'ils ont sur nous c'est qu'une fois les coups donnés ils passent à autre chose.

« Problème de testostérone sans doute. »

Julian hausse les épaules, décidant visiblement que l'enquête attendrait et je lui adresse un sourire, prête à repartir comme si rien ne s'était passé. Ceci sans compter un groupe de greluches qui nous passent à côté en gloussant comme des dindes.

Et la révélation explose.

« Oh putain, t’as entendu la même chose que moi ??? »

Sur mon visage, pas vraiment d'expression. Je n'irai pas jusqu'à dire que je suis en état de choc mais je dois bien avouer que même si j'ai l'esprit plus qu'ouvert et que peu de choses me surprennent, celle-ci, je ne m'y attendais pas. J'adore les ragots, d'autant plus quand j'en suis le centre il faut l'avouer, mais remettons les choses à leur place : Ce sont des ragots. Donc possiblement des choses complètement inventées. En soit, ça ne change rien. Qu'est ce que ça peut faire si effectivement il y a eu coucherie entre ces deux là ? C'est même un poil sexy … Et Julian d'éclater de rire alors qu'un sourire carnassier prend naissance sur mon visage.

« Alors là… Je crois définitivement que cette soirée ne sera pas oubliée ! »

La vérité ? Je n'y penserai sûrement plus demain matin mais en attendant, tête penchée sur le côté, lèvres pincées comme si je réfléchissais ...

« Ben merde, j'ai raté une sacré occasion. »

Et à mon tour j'éclate de rire avant d'entrainer ma rouquine sur le dancefloor à nouveau.

« Allez viens ! On n'est pas venues là pour s'occuper des histoires de fesses des autres ! »

Et c'est parti – re-parti – pour une nuit de folie. Je garde quand même dans un coin de ma tête certaines sensations mais … c'est notre dernière soirée ici, j'ai envie de lui faire honneur. Égoïste ? Peut-être. Chaque chose en son temps, qu'est ce que je peux bien y faire de toute façon ? Zach est avec sa sœur, je n'ai jamais été proches des tourtereaux, alors oui, je vais continuer de m'amuser avec ma copine.

▬ FINI POUR MOI ▬
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Oh Happy Day [PV Chiara]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Oh Happy Day [PV Chiara]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Happy Meal! ♥ Chiara
» 04. Happy Birthday, Cat.
» 06. Sunday, Monday, Happy Days. || with Chris Lorentz
» Happy B-day tooooooo youuuuuuuuuuuu! ^^
» POURQUI ET POURQUOI DES DRAGES AUX COCHONS???HAPPY FATHER S DAY !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Imperium™ :: Poudlard & ses alentours :: Hogwarts' Inside :: Septième Etage. :: ─ Salle sur demande-
Sauter vers: