AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Si ce n'est pas faire du rentre dedans... // PV Cass //

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Hiboux postés. : 107
Date d'inscription : 15/07/2016
Crédits : ©Shizophrenic
Double Compte : Corey



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t3704-lumos-nikolai-animagus-you-re-
MessageSujet: Si ce n'est pas faire du rentre dedans... // PV Cass //    Dim 9 Avr 2017 - 21:55

07 Juin 2015 ; 22h00
La lune n'est plus très loin.


Une attaque. Une de plus. Niko ne savait pas vraiment quoi en penser, mais il était clair pour notre professeur qu'il allait devoir faire le nécessaire pour que sa vie sentimentale bouge avant qu'il n'arrive quelque chose de plus grave. Oh, pas qu'il imaginait le pire, mais si. Pas qu'il voulait que ça se réalise, bien au contraire, mais il ne pouvait quand même pas s'empêcher d’émettre des "SI" dans tout ce à quoi il pensait. Et si la barrière cédait ? Et si les supérieurs entraient dans le château ? Et si Cassandra mourrait ? Et si...ouais, vous imaginez le topo. Pas que Cassandra était une demoiselle en détresse non plus, mais dans la tête de Niko, c'était un peu le bordel, surtout depuis qu'elle était arrivée à Poudlard et qu'il n'avait pas eu une seule fois l'occasion d'avoir un moment privée en sa compagnie. Un vrai moment j'entends. Être entre eux, avoir une conversation d'adulte...

Alors, pendant que les détraqueurs faisaient mumuse avec la barrière magique et que Niko relayait sa garde pour prendre un peu de repos, il n'eut en tête que l'idée de mettre la main sur Cass' et l'entrainer dans son bureau pour qu'elle n'échappe plus à ses éternelles questions. Certes, ça faisait un peu strange comme façon de penser, mais notre Niko n'assumait pas du tout le fait que sa donzelle mette des barrières entre eux. S'il voulait la reconquérir, c'était en plus de ça loupé, tant que la situation était en alerte orange. Alors juste, même si c'était un peu accélérer les choses, il voulait au moins retrouver sa chère et tendre l'espace d'un instant, quitte à lui dire ce qu'il avait sur le coeur...

S'il avait été seul, il n'aurait clairement pas pensé à tout cela. A vrai dire, il s'en faisait rarement pour sa tronche mais toujours pour les autres...alors dans un moment aussi critique, préférant s'imaginer le pire et se dire une fois passé que rien ne se serait produit, il fallait qu'il prenne quelques devants. De la sorte, il se changea en pie et arpenta les couloirs jusqu'à la trouver, reprenant sa forme humaine dans l'ombre.

« Cassandra ! » Il l'interpellait pour qu'elle se retourne. « Viens avec moi s'il te plait. »

Ni une, ni deux, il lui avait pris le bras ; sans pour autant passer pour un gros bourrin et être indélicat ; et avait traversé le couloir, sa salle de classe et les avait fait entrer tous les deux dans son bureau, fermant après lui. Ils y seraient tranquille. Et mieux que tout, ils n'étaient que tous les deux. Elle ne pouvait plus se défiler.

« Bon sang...Écoute...Je ne vais pas passer par quatre chemins. Tu sais comment je suis et avec tout ce qu'il se passe...Bordel Cass, je ne veux pas imaginer ce qui pourrait arriver sans que l'on ait eu une discussion sérieuse sur notre couple. J'ai l'impression que tu évites la conversation depuis ton arrivée ! Et avec les détraqueurs dehors... »

Oui il était une chochotte. Mais il fallait dire qu'il y tenait à sa petite femme. Même si ils n'étaient techniquement plus en couple...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 32
Date d'inscription : 14/11/2016
Crédits : Nikolaï
Double Compte : //



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/
MessageSujet: Re: Si ce n'est pas faire du rentre dedans... // PV Cass //    Ven 28 Avr 2017 - 17:11

Une attaque. Prévisible mais ô combien inquiétante. Le regard assombrit, Cassandra observait les détraqueurs dans leur danse agaçante. Combien de temps la barrière allait tenir ? Elle-même ne le savait pas et n’avait d’ailleurs pas cherché à en avoir connaissance. Elle avait naturellement offert son aide… Ainsi avait-elle pu accomplir ce pour quoi elle avait tout plaqué en France et était revenue en Angleterre… Protéger Nikolaï. Elle soupira, c’était à la fois bien et mal engagé. Bien parce qu’elle était là. Mal parce qu’elle s’acharnait à ne pas rester seul à seule avec lui. Qu’allait-il bien pouvoir penser de ces attaques ? Elle le connaissait : il allait flipper et agir de manière inconsidérée. Autrefois, elle l’aurait attrapé pour le ramener à la réalité à grands renforts de mots acerbes. Mais cette fois-ci… Elle n’en avait plus le droit. Les articulations de ses doigts blanchirent alors qu’elle était illuminée par l’éclat blanc provoqué par le choc d’un détraqueur avec la barrière. L’Italienne chassa tant bien que mal les sombres pensées qui l’occupaient en buvant une gorgée de son latte.

Dans un autre soupir, elle s’accouda au rebord de la fenêtre. Elle entendit des pas réguliers qu’elle reconnut comme appartenant à l’un de ses collègues qui effectuait sa ronde. Elle aurait dû se reposer et ne laisser aucune pensée la parasiter. Mais voilà… depuis son arrivée, elle était insomniaque. Enfin plus qu’à l’accoutumée. Nikolaï était à la fois bien plus proche et bien plus loin que lorsqu’elle était en France. C’était à croire que tout était fait pour la ramener vers lui. La preuve… Elle ne tarda pas à entendre la voix de l’objet de ses pensées l’appeler. Cassandra eut à peine le temps de réagir qu’il lui prenait le bras et l’entraîna sans lui laisser le moindre choix. En moins de temps qu’il ne fallait pour le dire, elle se retrouva dans son bureau.

Elle se détacha aussitôt pour pouvoir en faire le tour, respirant à plein poumons l’odeur de son… enfin de Nikolaï qui empreignait la pièce. Elle se tourna vers lui quand il prit la parole. Elle avait deviné juste : dire qu’il était anxieux tenait de l’euphémisme. Difficilement, elle réprima son envie d’aller le prendre contre elle et murmurer quelques mots en italien à son oreille. Comme elle l’aurait fait autrefois, se dit-elle en se giflant mentalement. Soudain, elle se sentit seule malgré sa proximité. Glacée, elle croisa les bras comme pour retenir un peu plus de chaleur en elle. Sa combativité habituelle s’était comme évanouie en emportant sa flamme. « Notre couple ? » répéta-t-elle doucement en levant les yeux vers lui, finalement. « Mais Nikolaï, tu m’as quitté. Enfin non… J’ai refusé de te suivre. Et après… » Elle inspira. Il voulait une discussion sérieuse. Ignorait-il qu’il risquait de faire exploser le carcan qui entourait la moindre de ses émotions ?

« Quelle conversation peut-on avoir pulcino mio ? L’aurait-on eut si tu n’avais pas été aussi angoissé par les détraqueurs dehors ou aurais-tu continué à…. » Elle s’interrompit et secoua doucement la tête. Fermant les yeux, elle inspira avant de poser la tasse sur le tablier de la cheminée. « Oui, j’ai évité cette conversation. » C’était franc, asséné comme un coup de massue. « Parce que je n’ai pas encore trouvé la force de te faire face sans saigner intérieurement ». Nouveau coup. Cassandra était rarement aussi brutalement sincère. Elle assénait souvent sa franchise dans sa colère mais pas de cette manière aussi vulnérable. Pourtant, elle continua. « Tes conquêtes… Ou tes coups de cœurs, je n’en sais rien… Bon Dieu mais à quoi pensais-tu ? » Elle secoua la tête. Non, cela ne lui ressemblait pas.


Elle se redressa en prenant une inspiration. Puis elle planta son regard dans le sien puis alla servir des verres. De l’alcool, voilà qui l’aiderait probablement. « Tu as été très clair en partant… Tout comme moi » dit-elle en lui tendant le sien « J’ai cru comprendre que tu avais débuté une nouvelle vie sans moi, Nikolaï. Et même si cela me déchire le cœur, je ne me mettrai pas en travers ». Son ton était sincère mais son regard vide. Qui aurait pu dire qu’à l’intérieur, Cassandra Fawley, l’Italienne explosive, venait de se briser en morceaux en prononçant ces mots ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 107
Date d'inscription : 15/07/2016
Crédits : ©Shizophrenic
Double Compte : Corey



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t3704-lumos-nikolai-animagus-you-re-
MessageSujet: Re: Si ce n'est pas faire du rentre dedans... // PV Cass //    Jeu 15 Juin 2017 - 0:00

Nikolaï tentait tant bien que mal de faire le vide dans son esprit à l'instant même. L'anxiété ne lui allait pas au teint. Bon sang, comment pouvait-il penser ainsi. Le pire n'était pas présent et il n'y aurait pas de pire. Mon dieu, si tu savais mon petit Niko. Quoi qu'il en soit, l'instant présent se devait d'être parfait, c'était ce qu'il se disait. Il avait attrapé ce moment avec Cassandra, bien qu'un peu précipitamment, mais maintenant qu'il l'avait, il ne comptait pas s'en débarrasser de la sorte. Alors certes, si lui était sur le qui-vive, sa demoiselle elle, était plutôt sur le pied de guerre. Les bras croisés sous sa poitrine en disait long, pour autant, elle employait un ton qui ne lui était pas désagréable et qui arrivait à l'apaiser, à sa manière...

Cependant, quand elle le regarda, interloquée sur le mot "couple", Nikolaï su assez vite que la conversation n'irait pas du tout dans son sens. Mais il était près, à tout entendre, jusqu'à la crise de nerf, depuis le temps, il était plutôt rodé. Et c'est justement à ce moment précis qu'il fut très étonné. Elle le surprenait encore. Lui qui pensait qu'elle entamerait toutes les conversations qu'elle venait de tenter d'aborder, lorsqu'elle avoua qu'effectivement elle avait évité la conversation, il ouvrit la bouche...pour la refermer. Cette femme était décidément parfaite. Il prit donc le temps de la laisser parler, de l'écouter jusqu'au bout, même quand elle décida de servir deux verres alcoolisés car il y avait bien une chose qu'il savait avec sa belle, c'était qu'il ne fallait pas la couper dans son élan. Et lorsqu'elle termina ce qu'elle avait sur le coeur, il pu prendre une grande inspiration et se lancer à son tour.

« Cassandra, je pourrais avoir toutes les conquêtes du monde à mes pieds, sei l'unica donna per me... » Même qu'il en avait amélioré son italien et ça, il l'avait gardé pour lui. « Et oui, tu avais été claire avec moi à mon départ, dans mes lettres, je pensais pouvoir au moins tout te dire...je n'avais pas l'intention de te blesser. Comme je ne recevais rien en retour, je me suis dit égoïstement que tu te contentais juste de m'écouter à ta façon. Et...je... voulais te rendre jalouse. Que tu me reviennes. Je n'ai jamais voulu te quitter...Sei la piu bella cosa in la mia vita. Et tu le sais, je ne pourrais jamais cesser de te le dire. »

Il s'était alors avancé vers elle, lui retirant le verre des mains pour éviter qu'il n'y ait de la casse, prenant alors son visage entre ses deux paumes de main, cherchant son regard, l'attrapant, le fixant, étant à deux doigts de venir capturer également ses lèvres...

« Tu es ici, à Poudlard. C'est tout ce qui compte pour moi. Je ne t'ai jamais refusé de me suivre. Et je doute que tu ne sois ici par hasard. Je ne te connais pas accepter des promotions. » Et il ne voulait entendre qu'une chose, même s'il savait qu'il ne l'aurait pas dans l'immédiat. « J'ai bien trop peur de te perdre. Tu pourrais me demander ce que tu veux, je le ferais. Me mettre à genou, implorer ton pardon...tu sais à quel point je suis faible face à toi. »

Faible et à la fois si fort. Mais ici, il ne pouvait que se plier face à sa demoiselle, le temps était compté et quand bien même, il n'avait pas l'intention de jouer par des rapports de force dans l'instant...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Si ce n'est pas faire du rentre dedans... // PV Cass //    

Revenir en haut Aller en bas
 
Si ce n'est pas faire du rentre dedans... // PV Cass //
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» De passage [ Rang C - Partie 1 ]
» On se fait du rentre dedans. [ PV Myo]
» On se fait du "rentre dedans" (pv Yukihito)
» Rentre de voyage et a une grosse surprise [pv Céline]
» [TUTO] Faire des socles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Imperium™ :: Hogwarts' Inside :: Premier Etage. :: ─ Salle de métamorphose :: ─ Bureau et chambre du professeur de métamorphose-
Sauter vers: