AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

  [EVENT 13.06.15] Can't get away - Aileen - Jordane - Alec

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Hiboux postés. : 55
Date d'inscription : 14/10/2012
Crédits : A[-]P
Double Compte : Takuma, Sovahnn, Alec, Logan, Kazuo, Maxence, Yusuke



Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: [EVENT 13.06.15] Can't get away - Aileen - Jordane - Alec   Jeu 23 Mar 2017 - 18:12

Besoin d’en être sûr. D’en avoir le cœur net, finalement. Il ne pouvait pas rester dans l’inactivité sans arrêt. Il lui fallait tenter quelque chose, essayer de sortir de là, s’assurer de ce qu’était la vérité, de ce qui pouvait se trouver derrière cette foutue porte. Il lui fallait avancer, mettre un pas devant l’autre car il devenait fou. Il le sentait, il y avait des jours où il n’était plus capable de distinguer le vrai du faux, ce qu’il avait vu et fait la veille de ce qu’il avait rêvé. Certaines choses étaient impossibles, il le savait et pourtant il lui fallait se trouver dans un certain état pour s’en rendre compte car sinon, tout lui semblait parfaitement normal. Alors, oui, son organisme entier lui criait qu’il était en danger à chaque seconde. Et pourtant, quelques fois, lorsqu’il s’apaisait, lorsqu’il réussissait à simplement rester là à observer ce qui se trouvait autour de lui, à écouter cet homme parler…. Là, il lui semblait qu’il y avait une chance pour que tout cela soit la réalité. Etait-ce bien Maxence ? Il y avait toujours cette affreuse sensation que tout cela ne fut rien d’autre qu’une vaste mascarade, simplement utile à lui faire plus de mal encore, à toucher la corde la plus sensible de toutes : celle de l’espoir. Il avait finalement osé poser une question. Il lui avait semblé qu’à l’instant même où il le ferait, où il s’ancrerait dans cette réalité là, celle-ci exploserait. On rirait, puis on le briserait de nouveau. Mais Maxence s’était assis, il lui avait parlé, il avait répondu, calmement, posément, comme il l’aurait fait s’il était vraiment là. Alors il s’était raccroché à ça. Au fur et à mesure, il s’était laissé aller à penser que, peut-être, tout ça pourrait être réel et les phases où il lui semblait sortir du brouillard paraissaient durer de plus en plus longtemps, apparaître de plus en plus souvent.

Mais ce jour-là n’était pas marqué par l’une de ces phases. Peut-être au réveil, mais plus maintenant. Seul dans la pièce, il s’était plongé dans ces souvenirs qui le bouffaient. Les mâchoires jouant l’une sur l’autre, Jake s’était laissé happer par les ténèbres qui résonnaient en lui. Au fur et à mesure, les souvenirs avaient pris le dessus. La rage, la haine, le sang lui revenaient en bouche. Il se souvenait de tous ces cris. Les siens, oui, mais pas que. Et ce regard bordel… ces yeux, ces lèvres qui ordonnaient, qui ne cessaient de répandre leur venin. Au début, il ne se souvenait pas exactement, mais les picotements de rage, de détresse, qui envahirent son corps, eux, étaient bien réels. Bientôt, le passé et le présent se mirent à se mélanger et sans qu’il ne s’en aperçoive, il se blessait, tirait sur ses liens, les griffait, les tordait, tant et si bien qu’ils finirent par lâcher.

La pièce s’était lentement couverte de glace et des ombres y entraient, s’approchant doucement de l’homme qui se détachait alors, en prise à une terreur sourde, perdu dans les affres d’une mémoire qui confondait réalité et craintes, imagination et passé, présent et souvenirs. Dans un cri, il entendit à peine la porte s’ouvrir et, l’esprit plongé dans un brouillard empoisonné, il se précipita, percutant le battant et assommant l’homme qui venait le protéger de l’intrusion des détraqueurs dans le château.

Maxence s’était écroulé sur le sol, et alors que les pas de Jake résonnaient de plus en plus lointainement dans le couloir, l’ombre se rapprocha de l’infirmier à terre.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 1933
Date d'inscription : 12/05/2011
Crédits : moi
Double Compte : Marek, Kazuo, Takuma, Sovahnn, Maxence, Jordane, Jake



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1038-alec-s-links
MessageSujet: Re: [EVENT 13.06.15] Can't get away - Aileen - Jordane - Alec   Mar 16 Mai 2017 - 18:35

Manque d’oxygène. Ce qu’ils craignaient tous avait fini par arriver. C’était une continuité normale, prévisible, risible peut-être même. Tous s’agitaient dans tous les sens et si cette agitation de panurge aurait pu faire sourire le jeune homme en d’autres circonstances, là, il n’était qu’un mouton parmi d’autres. Un mouton qui perd son souffle, halète, panique. Il s’était mis à courir, à en perdre haleine. Il s’était mis en danger comme un con, comme toujours, alors qu’il n’avait pourtant aucun moyen de se défendre face à ses agresseurs. Là, entouré par les ombres, Alec se sentait comme une proie, acculée, encerclée, foutue. Les poings serrés, il avait réussi une fois, deux puis trois à s’échapper, sans réellement trop comprendre comment il avait réussi un exploit pareil. Ses muscles transmettaient l’acide tandis que son esprit déraillait, assailli par des images qu’il ne contrôlait plus. Il n’était plus maître de lui-même, déchiré par ses angoisses, écartelé par la peur de perdre Mack une nouvelle fois, dévasté par ces putains d’images que la présence de ces choses r ameutait en lui. Plusieurs fois il lui avait semblé entendre des pleurs d’enfants, plusieurs fois il s’était sentit perdre pied mais chaque fois sa course le maintenait à la surface autant qu’il en était capable. Trouver Mack. Trouver Jayden. Se barrer d’ici. Pourtant, cette logique n’avait pas de sens. Il n’y avait pas d’échappatoire, il n’y avait que la bataille. Mais cette option était loin, très loin de sa réalité actuelle. Il ne savait pas faire l’unique foutre con de sort qui suffisait à les éloigner. Pour ça, il fallait avoir été heureux.

Ces merdes étaient pires qu’une faille pour lui. Les détraqueurs étaient un trou béant dans les quelques barrières qui lui servaient encore de défense. Alec était une proie facile, sujet à se laisser glisser dans ces ténèbres que ces bêtes sournoises affectionnaient tant. Et comme n’importe quelle proie, il avait fini par ne plus trouver de voie de fuite. Petite souris bloquée par le chat, pauvre incapable aspiré dans le fond, assommé, violenté, asphyxié.

Dans un détour de couloir, le garçon s’était trouvé bloqué, suivi par l’une des créatures, il n’avait plus aucune possibilité de fuite. Baguette en main, il s’était trouvé là, comme un con à chercher avec acharnement le meilleur souvenir qu’il puisse avoir. Le plus beau, le plus pur, celui qui l’entourait d’une douce chaleur. Mais là où aurait dû briller la joie, brûlait l’amertume. Il avait cherché, pourtant, durant ces derniers jours, des souvenirs. Il avait cherché et testé, encore et encore mais pourtant ses efforts s’étaient trouvés vains.

Cette fois ne fit pas exception.

Ce fut donc avec une terreur indicible qu’il s’était trouvé à voir la bête approcher, sa face maudite d’ouvrant à lui tandis que l’horreur refluait en lui. Un instant, il cru être foutu.
Un instant, il n’était plus que l’enfant terrorisé qui attendait son tour, les jambes en coton, les articulations blanches d’angoisse. Un instant, il cru voir la chevelure blonde salutaire. Un instant il cru avoir halluciné.

Et puis il y eut le choc. Un cri de rage.

« BOUGE TOI !! »

Elle l’attrapait déjà par le bras, l’arrachait à son hébétude. Sovahnn. Sovahnn qui venait de faire un superbe plaqué sur une bestiole dont elle ne pouvait pas non plus survivre. Sovahnn qui avait fait sans, une fois de plus. Sovahnn qui lui sauvait la vie.

La suite n’avait été qu’une suite de course, de stress, de déferlante d’adrénaline.

Jusqu’à un autre choc.

Sovahnn n’était plus là et il n’aurait sut dire depuis quand mais toujours était-il qu’il se trouvait une nouvelle fois seul. Enfin. Seul. Non.
D’ailleurs l’homme qu’il venait de percuter s’était déjà relevé et dardait sur lui un regard de braise. Des prunelles sombres, froides, dangereuses. Pas le temps de comprendre qu’il attaquait déjà.
Les ombres se refermèrent une nouvelle fois. Un instant, le jeune homme chercha à résister sans blesser et puis, très vite, il cessa de résister et rendit les coups, plus violents encore, emprunt de toute l’angoisse qu’il avait pu accumuler, de toute la frustration de ne pouvoir se défendre.

Au bout d’un moment, Jake fut à terre.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 7793
Date d'inscription : 09/09/2009
Crédits : A[-]P
Double Compte : Jayden, Dakota, Mackensie, Esha et Seira (✝)



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1033-les-merveilleuses-aventures-d-
MessageSujet: Re: [EVENT 13.06.15] Can't get away - Aileen - Jordane - Alec   Dim 18 Juin 2017 - 22:58

- Tu peux m’expliquer ce qu’il se passe au juste ? Vous m’évitez depuis un p’tit moment maintenant, donc soit j’ai loupé un épisode… soit…
- C’est juste les examens qui approchent, ça me stresse… Et puis ces choses dehors aussi, je crois que ça m’angoisse un peu.

Éviction… Pure et dure ! Ni plus ni moins et ça commençait sérieusement à entamer la patience de la Métamorphomage. Celle-là même qui était mise à rude épreuve au regard des évènements actuels… Marek agissait bizarrement. Trop pour que ça ne lui semble pas étrange. Il y avait ces regards, cette attitude qui ne faisaient que traduire un certain malaise dès lors qu’elle entrait dans son champ de vision. Si encore ça n’avait été que ça, mais Takuma avait fini par s’y mettre, puis Dakota… Trop pour que ça ne soit que des coïncidences… Quelque chose se tramait et ce quelque chose la concernait à n’en pas douter ! Ce matin encore la jolie blonde avait trouvé le moyen de lui fausser compagnie en moins de temps qu’il ne faut pour le dire. Quant à Takuma, il était aux abonnés absents, trop occupé à lui cacher des choses. Quand je vous dis que quelque chose est en train de se passer et je ne parle pas des détraqueurs postés depuis dix jours aux portes du château !

Détraqueurs qui avaient fini par faire céder les protections. Ils avaient été une menace tapie dans l’ombre et se révélait être un cauchemar pour la plupart maintenant qu’ils étaient ici. Le château avait semblé se vider de toute joie. Les couloirs assombris, l’espoir qui s’évanouit peu à peu dans le cœur des plus « faibles ». Accompagnée de Jordane, la jeune femme avait cru bon de prendre part à cette bataille. Repousser l’ennemi pour retrouver un semblant de quiétude. Elle aurait tout le temps de courir après Takuma plus tard pour lui arracher les réponses qu’elle cherchait… Quitte à le séquestrer, oui tout à fait !

Baguette à la main, souvenir de joie intense, seuls armes efficaces contre l’envahisseur. Elle s’était préparée à tomber nez à nez avec l’un d’eux au détour de ce couloir. C’était la logique des choses aux vues des circonstances pourtant le spectacle qui s’offrait à elle venait de la laisser sans voix. Elle avait reconnu Alec bien sûr. Alec qui était en train de se battre avec un homme qu’elle n’avait pas tout de suite remis. Il lui avait fallu à peine quelques secondes pour le reconnaitre. C’était impossible, elle hallucinait sinon pourquoi son frère serait-il en train de se battre avec Rivers. Qu’il tape sur l’autre lui semblait plus prévisible en réalité.

- Jake ?

Le choc la saisissant, la jolie brune n’avait pas réagi. Sidérée, les jambes coupées elle était tout bonnement incapable d’aligner deux pensées cohérentes sans déclencher un chaos sans nom. C’était impossible… Ca ne pouvait pas être lui. Partagée entre une multitude de sentiments, la belle ne savait plus. La débandade alors qu’elle réalisait peu à peu qu’il était là, en vie et non pas mort. En vie et en train de se faire tabasser par un Alec visiblement prêt à en découdre face à un homme qui n’avait rien de son frère. Elle n’avait pas eu le temps de s’interposer que déjà Jordane intervenait, mettant Jake hors d’état de nuire à quiconque.

La seconde qui avait suivi, la Serdaigle s’était avancée. Poussée par un instinct primaire de le toucher. Besoin de se rassurer, de se dire qu’elle n’était pas en train de rêver. Après tout, c’était probable sans quoi Marek lui aurait forcément dit qu’il était là… Il n’aurait pas pu lui cacher une telle chose, pas alors qu’elle se rongeait les sangs depuis des mois. A sa hauteur, la jeune femme réalisait avec effroi l’état dans lequel il était. Quelque chose en elle se brisait au même titre qu’un poids venait à disparaitre. Son frère était en vie, il était là sous ses doigts et pourtant il semblait à des années lumières de celui qu’elle avait connu. Ses doigts étaient venus dégager son visage abimé par les coups et sa séquestration.

- Jake, c’est... Ca v… Alec comment… Pourq…

Discours incohérent, panique, détresse et une incompréhension des plus totales. Trop d’émotions en un temps trop restreint la belle perdait pied. Incapable de gérer une situation comme celle-ci sans s’effondrer. Il lui semblait que ses mains tremblaient, alors qu’elle cherchait à savoir s’il était conscient.

- Il faut appeler Maxence.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 487
Date d'inscription : 02/10/2011
Crédits : Stela
Double Compte : Marek, Takuma, Sovahnn, Alec, Maxence, Yusuke, Kazuo



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1393-jordane-s-links#79754
MessageSujet: Re: [EVENT 13.06.15] Can't get away - Aileen - Jordane - Alec   Mar 27 Juin 2017 - 17:02

Gérer les conflits. Gérer les urgences. Ils avaient fini par devenir des professionnels dans cette discipline. Si la belle blonde semblait souvent un peu trop emportée, irréfléchie par moments, elle savait pourtant garder son sang froid durant la majorité des cas extrêmes. La majorité, pas tous au vu de son pétage de plomb le jour où le père de Dakota avait décidé de les saigner les uns après les autres. Mais tant que ce genre de choses n’arrivait pas, elle pouvait s’avérer être un vrai soutien. Et, justement, ce jour-là était l’un de ces moments pour lesquels elle s’était exercée sans relâche depuis la mort de sa mère. Pourtant, comme si la situation n’était pas assez désespérée comme ça, il avait également fallu que ce soit un jour plus compliqué encore.
Oui, ça faisait un moment qu’elle se demandait ce qui se tramait. Un moment qu’elle se demandait si Logan ne cachait pas quelque chose. C’était évidemment Aileen qui l’avait mis sur cette voie puisque les jeunes femmes en avaient parlé quelques fois. Eh puis, elle le connaissait le zigoto, probablement pas autant que la belle métamorphomage, mais était bien assez détachée de la question pour s’embrouiller d’angoisses inutiles. Eh puis Takuma et Dakota s’étaient mis à avoir des comportements suspects. Alors elle avait fouillé. Oui, elle avait fouillé et… et s’était arrêtée. Pourquoi au juste, ça, elle n’en savait rien du tout. Ou plutôt, elle ne le savait plus jusqu’ici.

Tout lui revenait en masse, l’arrivée dans le bureau avec Aiyana, sa recherche de documents, le sort qu’elle n’avait pas vu venir et Logan qui lui tombait dessus, manquant de l’étrangler au passage. Et puis la discussion qu’ils avaient finalement eu et… et le sort.
Ça n’avait duré qu’une fraction de seconde, là, alors qu’elle ne réagissait pas, pas plus qu’Aileen qui figeait littéralement face à la scène qui se déroulait devant leurs yeux. Alec cognait quelqu’un. A vrai dire, il n’était pas loin de le passer à tabac. Et si ce quelqu’un avait fait ressurgir ce qu’un sort modéré d’obliviate avait oblitéré, c’était bien parce que tout ça était lié. Elle cherchait ce que Logan cachait, c’était pour ça qu’il avait agit ainsi. Et ce que Logan cachait, c’était lui. Jake. Jake qui allait finir par y passer.

Gestion des urgences. Aileen ne réagissait pas, alors elle l’avait fait. En quelques secondes l’un comme l’autre étaient mis hors d’état de nuire, Alec balancé plus loin, Jake assommé au sol. Oui, parce que s’il avait cet aspect là, elle se doutait que le danger venait de là. A vrai dire, il avait le visage de l’horreur, comme s’il avait traversé les pires épreuves. Comment était-il maintenant ?

- Jake, c’est... Ca v… Alec comment… Pourq…

Choquée, la jeune femme ne semblait pas réussir à aligner une phrase correcte et logique, ce qui en soit était tout à fait normal. Alors entre l’un qui ne ressemblait plus à rien, l’autre qui s’était emballé et la dernière dont le cerveau plantait… elle avait intérêt à gérer un minimum…. Réflexion égoïste, cruelle et illusoire, oui, pardon.

« Il s’est passé quoi ? »
« J’en sais rien ! Il m’est tombé dessus sans raisons ! C’est qui ? »
« Le frère d’Aileen. »
« Jake ?! Sérieux ? »

Il s’était redressé sans faire plus de commentaire désobligeant que ça.
Et, oui, tu as encore fait un truc pour qu’elle te haïsse plus encore. Comme quoi tout est possible. Tu fais fort.

- Il faut appeler Maxence.
« Bonne idée. »

La seconde suivante, elle envoyait un patronus à la recherche de l’infirmer, jetant ensuite un regard vers Alec qui compris rapidement le message : la sécuriser, elle et Aileen, parce qu’elle n’était pas tout à fait sûre que son amie soit en état de réagir.

Une seconde de pause en regardant chacun des protagonistes, pour respirer à fond, calmer les tremblements qui menaçaient de remplir tout son être et éloigner la panique loin au fond d’elle. Ça n’était pas le moment de craquer, il lui fallait agir, gérer les faits les uns après les autres, méthodiquement, scientifiquement.

Aileen. Elle s’était approchée d’elle doucement, prenant ses épaules entre ses mains pour l’éloigner doucement de son frère, étrangement miraculé.

« Ecoute, je vais regarder comment il va, mais je ne veux pas que tu sois tout près, d’accord ? T’es pas en état pour ça, tu comprends ? »

Oui ? Non ? À peu près.

Alec, baguette à la main, était prêt à intervenir tandis qu’elle venait chercher son pouls tout doucement, l’examinant comme elle pouvait.

« Pourquoi Takuma n’est jamais là quand il le faut lui ?! »

Ça n’était clairement pas elle le soigneur du groupe.

« Ou Zach.. »

Ça marche aussi mais la probabilité qu’il soit près d’eux plutôt que Takuma était tout de même assez faible. Un Avery dans ce genre de situation aurait pu être plutôt cool cela dit. Digression, pardon.

« Je dirais que ça semble aller. Il fait quoi Maxence ?! »

Pourtant, en se redressant, elle sentit une main se refermer sur sa gorge et serrer de toutes ses forces. Cependant, à peine avait-elle eu le temps de réagir qu’elle le sentit figer, serrer moins fort, comme s’il ne faisait plus réellement attention à elle.

Jake fixait sa sœur en tremblant, la respiration superficielle s’envolant.

« Tu… tu peux pas… c’est pas possible, t’es pas réelle. T’es pas réelle. »

Et il s’était mis à hurler ces quelques phrases, serrant de nouveau sa prise avec la force du désespoir. Cherchant une prise, elle lui balançait quelques coups quand elle le sentit se raidir et s’écrouler, l’entraînant dans sa chute. Alec l’avait de nouveau immobilisée, comme elle l’avait été quelques temps plus tôt dans le bureau de Logan.

Après s’être redressée, la Serdaigle resta un instant assise, reprenant sa respiration après s’être assurée que Jake était bien immobilisé.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 7793
Date d'inscription : 09/09/2009
Crédits : A[-]P
Double Compte : Jayden, Dakota, Mackensie, Esha et Seira (✝)



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1033-les-merveilleuses-aventures-d-
MessageSujet: Re: [EVENT 13.06.15] Can't get away - Aileen - Jordane - Alec   Mer 30 Aoû 2017 - 19:25

« Il s’est passé quoi ? »
« J’en sais rien ! Il m’est tombé dessus sans raisons ! C’est qui ? »
« Le frère d’Aileen. »
« Jake ?! Sérieux ? »

Les mots s’échangent sans qu’ils ne prennent forcément sens dans sa tête. Parce que c’est impossible, ça ne peut être la réalité. Jake ne pouvait être ici et encore moins devant elle. C’était impossible. Juste, impossible. Alors pourquoi tout ça avait l’air si réel, et pourquoi Jordane avait-elle prononcé ses mots, et pourquoi Alec ne faisait que confirmer les choses.

- Je suis en train de perdre la tête…

Ces mots, la belle les avait murmurés. Elle perdait littéralement pied d’autant plus en constatant que tout ça n’était pas une hallucination. Ca n’avait rien d’une illusion, rien d’un sortilège. Parce qu’il s’agissait de son frère et qu’elle aurait pu le reconnaitre en un clignement de paupière. C’était ses traits, abîmés certes, mais lui, juste son attitude qui ne collait pas. Car le frère qu’elle connaissait depuis sa plus tendre enfance n’avait rien de l’homme qu’elle venait d’entrevoir face à Alec. Ça n’était pas lui, du moins si… mais pas vraiment. Les mains de Jordane avait fini par la ramener un minimum vers une réalité qu’elle redoutait.

« Ecoute, je vais regarder comment il va, mais je ne veux pas que tu sois tout près, d’accord ? T’es pas en état pour ça, tu comprends ? »
- Jake est vivant…

Elle l’avait éloignée juste un peu pour s’assurer qu’il était toujours en vie et la métamorphomage ne put que respirer de nouveau en écoutant les mots de son amie. Rassurée et prête à s’approcher malgré l’interdit. C’était viscéral, elle avait besoin de le toucher, de comprendre pourquoi et surtout comment. La réaction de Jake la stoppa nette dans tout mouvement, prise à la gorge, Jordane n’avait même pas eu le temps de réagir.

- Qu’est-ce que tu fais, Jake arrête !

Il l’avait vue, son regard s’était posé dans le sien. Sa baguette à la main elle pointait son frère, incapable néanmoins d’agir.

« Tu… tu peux pas… c’est pas possible, t’es pas réelle. T’es pas réelle. »

Elle ne pouvait pas lui « tirer » dessus. Sa raison la poussait, son amour pour lui bannissait clairement ce genre d’action. L’incompréhension, la détresse dans son regard… Il avait l’air de voir un fantôme en la regardant et ça lui faisait un mal de chien. La seconde d’après il s’écroulait de nouveau, relâchant ainsi Jordane. Ca n’était pas grâce à elle, juste Alec qui avait balancé le sortilège, manquant de lui faire avoir une attaque. La brune s’était retournée, jetant un regard incendiaire à Alec. Elle comprenait bien sûr, mais la perspective qu’il ait pu le blesser encore plus la révulsait.

- Jordane tu vas bien ?

La Métamorphomage s’était une nouvelle fois approchée du petit groupe, s’assurant que Jordane reprenait des couleurs avant de reporter son attention sur son frère immobilisé.

- Qu’est-ce qu’ils t’ont fait…

Contenant difficilement ses larmes, la jeune femme reprenait contenance peu à peu. L’incompréhension cédant place à un début de colère contre ces ordures. Ça se connectait là-haut, elle commençait à faire des liens et ce qu’elle pensait comprendre n’avait rien pour lui plaire.

- Marek était forcément au courant… Ismaelle aussi…

C’est un rire amer qui venait de passer les lèvres de la brune. Une amertume à peine dissimulé. On lui avait caché… Il était impossible que quelqu’un entre dans le château sans qu’ils le sachent. Ce qu’elle s’apprêtait à faire était sûrement stupide, mais la belle s’en fichait pas mal.

- Il ne me fera pas de mal…

Elle tâchait de s’en convaincre. Comment pourrait-il lui causer du tort, la blesser ou pire la tuer. C’était de son frère dont il était question, pas d’un terroriste. A genoux près de son frère, elle suivait son instinct, Jordane avait peut-être raison. Elle n’était sûrement pas en état de prendre des décisions, mais elle avait besoin de lui parler, besoin d’être plus proche et surtout de comprendre. Elle avait levé le sortilège d’Alec, posant ses mains contre ses épaules pour canaliser une éventuelle réaction de sa part, mais aussi et surtout pour se montrer la plus rassurante possible.

- C’est moi Jake, c’est Aileen. Calme-toi, personne ne te veut de mal, regarde-moi ! Tout va bien.

Voix douce et plus ou moins calme, pourtant c’était un tsunami qui l’envahissait dès lors qu’il avait posé son regard dans le sien. Elle avait tellement de questions à lui poser, tant de doute et de crainte qu’elle zappait toutes les règles de sécurité de base. En le relâchant pour aller poser ses mains sur son visage.

- Je savais que t’étais vivant.

L’émotion qui la gagne de nouveau, elle ne rêvait que d’une chose l’embrasser et le serrer dans ses bras. Bien trop débordée pour être réaliste. Elle avait peut-être raison Jordane, elle n’était vraiment pas en état de gérer ce genre de chose.


Dernière édition par Aileen H. Rowe le Sam 21 Oct 2017 - 13:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 55
Date d'inscription : 14/10/2012
Crédits : A[-]P
Double Compte : Takuma, Sovahnn, Alec, Logan, Kazuo, Maxence, Yusuke



Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [EVENT 13.06.15] Can't get away - Aileen - Jordane - Alec   Jeu 19 Oct 2017 - 7:43

Chaque songe se délite. La réalité n’est plus qu’un simulacre. Comment la distinguer du fantasme, du rêve ou du cauchemar ? Que faire ? Choisir celle que l’on souhaiterai ou celle qui nous effraie la plus ? S’en protéger ou la chérir ? Jake était enfermé dans une spirale infernale, incapable d’en sortir, il ne faisait que renforcer ses psychoses, incapable de distinguer la frontière de la folie. Frappé, immobilisé, il serrait les dents tandis que son cœur s’affolait, conscient qu’une fois de plus, il était à la merci de ses oppresseurs. Conscient qu’il ne pourrait jamais s’en sortir, qu’il ne serait plus que ce qu’on avait décidé qu’il serait. Il ne pouvait sortir de cette image, s’arracher à la réalité qu’on lui imposait, aux manipulations dont il était l’objet. Mais pourquoi le mettre dans un tel lieu ? Pour le faire souffrir. Et d’ailleurs les yeux embués de sa sœur lui déchiraient l’âme. Pourtant, elle ne pouvait être là. Il savait que ça n’était pas possible. Elle était ailleurs. Bien loin. Peut-être était-elle morte d’ailleurs. Tantôt elle pleurait. Tantôt elle hurlait.

Tantôt elle était le bourreau.
Et parfois, elle mourrait. Sous ses coups. Sous son désespoir. Sous sa rage.

Qui était-il ? Parmi ce bordel d’émotions, de connaissances et d’absurdités qui emplissaient son esprit, il était incapable de distinguer le vrai du faux. Avait-il déjà été celui qu’il pensait ? L’homme qui avait simplement cherché à travailler sa passion, à aider les créatures magiques. L’homme fort qui savait gérer les dragons et pourchasser les trolls ? Quand avait-il cessé d’être celui-ci ? Peut-être n’avait-il jamais été qu’un anarchiste ? Peut-être que rien de tout ça n’était vrai et qu’il s’était simplement inventer une histoire, un passé et un avenir. Une famille aussi. Il ne faisait peut-être que se bercer d’illusions. Peut-être ses frères, ses parents, sa petite sœur chérie n’avaient-ils jamais existés ? Peut-être n’étaient-ils qu’une énième illusion. Qu’une torture de plus. Peut-être avait-il vécu auprès de ses bourreaux depuis toujours ? Peut-être avait-il cherché à fuir en s’inventant une vie meilleure ?

D’ailleurs au vu de ce qu’il avait pu faire là bas…. Peut-être ne faisait-il que chercher à fuir ce qu’il était, lui, plutôt que la réalité de son existence. Sa famille, il s’en était peut-être débarrassé lui-même ? Après tout, il ne savait plus, tout s’embrouillait. Et ce mal de crâne, ces douleurs persistantes, brûlantes, transfixiantes.

Il ne savait plus. Le poison se dissipait pourtant, celui que l’infirmier n’avait pas repéré. Pourtant il lui avait donné un bezoard, mais celui-ci n’avait pas suffit. Alors, oui, son esprit devenait plus clair, parfois. Mais souvent, il vacillait, balançant d’une réalité à une autre, d’angoisse en remords, d’incompréhensions en terreurs.

Et lorsqu’un animal ne comprend pas ce qui lui arrive. Lorsqu’il est acculé, blessé, terrifié :

Il attaque.

Un instant Jake avait fixé sa sœur, les larmes aux yeux, murmurant des propos incohérents, répétant alternativement qu’elle était morte, dangereuse ou loin. Un instant, il aurait souhaité la prendre dans ses bras.

Mais la seconde suivante, il choisissait d’attaquer.

Comme ça elle ne lui ferait pas de mal. Comme ça, ils cesseraient de jouer avec lui. Avec son image.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 7793
Date d'inscription : 09/09/2009
Crédits : A[-]P
Double Compte : Jayden, Dakota, Mackensie, Esha et Seira (✝)



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1033-les-merveilleuses-aventures-d-
MessageSujet: Re: [EVENT 13.06.15] Can't get away - Aileen - Jordane - Alec   Sam 21 Oct 2017 - 20:35

C’était un bordel sans nom qui s’était formé dans l’esprit de la métamorphomage. En un quart de seconde, elle avait eu l’impression que son monde se dissolvait tant la scène lui paraissait des plus improbables. Elle l’avait espérée tant de fois cette scène de retrouvailles. Ce moment où il lui dirait qu’en fait tout ça n’était que de l’histoire ancienne, qu’un mauvais souvenir. Qu’il n’avait pas vraiment été enlevé, qu’il avait juste perdu la mémoire… La jeune Serdaigle aurait tellement préféré ce genre de scénario plutôt que celui qui prenait vie sous ses yeux. Le Jake qu’elle connaissait n’avait rien d’un homme violent, si on met de côté la probable envie de tuer Marek, mais ce détail mis à part, il n’avait strictement aucune raison d’agresser Alec ou même Jordane. Cette réalité l’angoissait, de par ce qu’elle impliquait au niveau psychologique. Le regard qu’il lui portait n’avait rien de sain, il ne reflétait que le désespoir et l’incompréhension du monde qui l’entourait. Il avait l’air si perdu que la jeune femme s’en trouvait presque déboussolée. Quelle torture lui avaient-ils fait subir pour qu’il en arrive là.

Avec toute la douceur du monde, la Serdaigle s’était approché de lui. Avec toute la bienveillance dont elle pouvait faire preuve, elle avait tenté de le rassurer au mieux pour lui faire comprendre que tout ça était terminé, qu’il était en sécurité et que plus rien ne pourrait lui arriver. Elle aurait aimé pouvoir entrer dans sa tête pour y lire ses doutes, comprendre son mal et l’aider au mieux, mais ce qu’elle voyait lui suffisait pour réaliser que le mal avait corrompu son esprit. Brisé quelque chose qui le caractérisait lui, empoisonné son esprit comme on avait tenté de faire avec le sien pour qu’elle parle. Ces hommes ne s’arrêteraient devant rien pour avoir gain de cause, quitte à détruire tout ce qui les entourait. Alors elle avait essayé de l’apprivoiser, de le faire revenir à une réalité plus douce, loin des souffrances qu’il avait pu subir. Et pour ça, Alec et Jordane devait arrêter de le brutaliser, même si pour le coup, le stopper avait été nécessaire. Ses mots n’avaient pas de sens, ses phrases encore moins. La brune ne l’avait pas lâché du regard, inquiète et pourtant relativement calme quand on réalisait ce qui se jouait. Ses mains toujours sur son visage, elle tentait de canaliser ses craintes et de le rassurer.

« T’es en sécurité tu m’entends ? »

Il n’entend pas, non. Trop pris par ses démons qu’il est. Il s’imagine sûrement qu’elle n’est pas vraiment elle. C’est ce qu’elle comprend de ses bribes de mots et de ses tentatives de phrases. La minute d’après il la repoussait brutalement manquant de la faire tomber et se relevait.

« Ne bougez pas ! »

Je sais que je peux le gérer, il ne me fera aucun mal. Auto-persuasion qui la poussait à revenir à la charge en s’interposant entre son frère et les deux autres. L’agresser ne ferait que le conforter dans un monde qui n’était pas réel. La métamorphomage n’avait pas réagi lorsqu’il était revenu à l’attaque en fondant sur elle, se laissant ainsi plaquer sur le mur. Hors de question qu’elle réponde à son agression, d’une part parce qu’elle n’était pas sûre de le pouvoir et d’autre part car elle restait persuadée qu’il saurait s’arrêter à temps.

« Ne lui faites pas de mal ! Jake regarde moi, je suis réelle, c’est moi. Celle qui t’a fait porter le chapeau pour la disparition du balai de papa. C’est à cause de moi si tu as cette cicatrice sur la hanche droite parce que t’as voulu aller chercher ce stupide boursouflet que j’adorai étant gamine. Celle qui se cachait derrière vous deux quand elle cherchait des noises à Marek Rivers… »

Elle ne savait pas si c’était le nom de Marek qui avait déclenché le geste, mais la réaction ne s’était pas fait attendre. Épidermique, son frère l’avait repoussée encore, éloignant cette main qu’elle avait posée pour l’apaiser avant de finalement lui saisir la gorge comme Jordane un peu plus tôt. Sa tête avait heurté le mur et puis il avait serré, écrasant sa trachée.

« Jake… Arrê… »

Ses mains s’étaient posées sur les siennes, son regard posé dans le sien. Par réflexe et surtout prise de panique, ses cheveux avaient du virer au gris tandis qu’il serrait toujours faisant bientôt danser des petites mouches devant ses yeux. La Serdaigle s’était débattue, tentant de le faire lâcher prise, griffant ses mains au passage puis le bas de son visage, mais la prise trop assurée n’avait pas bougée d’un iota.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [EVENT 13.06.15] Can't get away - Aileen - Jordane - Alec   

Revenir en haut Aller en bas
 
[EVENT 13.06.15] Can't get away - Aileen - Jordane - Alec
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» event coupe du monde la semaine prochaine
» [Tori] - Event - A l'Abri des Masques
» - Event II.2 - La Faiblesse des Jedi
» Event 5 : Ecriture & Dessin
» Halloween event !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Imperium™ :: Poudlard & ses alentours :: Hogwarts' Inside :: Sixième Etage. :: ─ Bureaux et chambres des membres du personnel-
Sauter vers: