AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [EVENT 13.06.15] Juste cinq minutes... [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Hiboux postés. : 1143
Date d'inscription : 25/03/2015
Crédits : JunkieMouse
Double Compte : Ems / Ju' / Caem / Keith / Ethan / Aiyana



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t3179-zachary-disemba-let-s-dance
MessageSujet: [EVENT 13.06.15] Juste cinq minutes... [Libre]   Lun 20 Mar 2017 - 18:03

~Samedi 13 juin – Vers 23h~

« Nan c'est mort, je bouge plus, je suis bien là. »

Zachary était allongé dans le Hall d'Entrée de l'école. Oui clairement, ce n'était pas le meilleur endroit pour faire la sieste mais sur le coup, clairement, il n'avait plus la force de bouger. Allongé, les bras et les jambes écartés, il fixait le plafond. Il avait prononcé ces mots à l'adresse d'un fantôme qui essayait désespérément de le faire décamper. Mais autant dire que pour le moment, ça ne faisait pas partie de ses plans. Tout son corps était douloureux, il avait l'impression de n'avoir plus aucune énergie en lui. Le fantôme avait donc fini par abandonner le prévenant seulement qu'il risquait de se faire remonter les bretelles par un gardien ou par un professeur, ce qui, il faut bien l'avouer, fit pas mal rire Zach.

« Mais oui mais oui... Je les ai juste aidés toute la journée... »

Zachary poussa un soupir. La journée avait été longue, horriblement longue. Quand ils étaient entrés, il était dans le hall, au niveau des escaliers. Heureusement d'ailleurs. Il avait pu porter secours à Emily. La pauvre... Son sort n'était clairement pas enviable. En tant que cracmolle, elle pouvait voir les Détraqueurs mais sans pour autant pouvoir se défendre. Il avait bien vu la peur dans son regard et ça lui avait fait quelque chose. C'était une battante, une des figures de la résistance alors oui, ça faisait bizarre de la voir ainsi démunie. Mais sur le coup, il n'avait réfléchi à rien. Il s'était interposé et avait usé de son Patronus pour l'aider à prendre la fuite. Mais ce n'était que le début. La bataille avait été longue. Pendant environ deux heures, peut être plus, Zachary avait bataillé sec avec les Détraqueurs. Il n'était clairement pas le seul, tout le personnel de l'école ainsi que les préfets étaient sur le champ de bataille. Mais d'autres aussi, courageux, téméraires ou suicidaires, à voir. Et Zachary avait rapidement aperçu une silhouette familière : Layla. Le Gryffondor s'était alors rué vers sa sœur.

« Retourne immédiatement dans ta salle commune te mettre à l'abri !

- Je suis plus une gamine Zachary, que ça te plaise ou non, laisse moi aider. »

Zach s'était arrêté alors quelques secondes. Oubliant un temps les Détraqueurs il avait planté son regard dans celui de sa sœur. Et clairement, il voyait bien qu'elle n'avait pas l'intention de se laisser faire. D'un côté il était fier, vraiment. Mais il n'avait pas non plus envie qu'elle reste là. Les Détraqueurs étaient nombreux et la situation était clairement dangereuse. Et puis, ils n'avaient aucune idée de si cette attaque serait la seule ou pas.

« Tu veux aider ? Alors sois responsable. Laisse nous combattre, toi, récupère les élèves les plus jeunes et va les mettre à l'abri. »

Zachary avait bien senti que Layla n'aimait pas trop qu'il lui donne des ordres comme ça et qu'il cherche encore à l'éloigner de l'action parce qu'il était trop protecteur. Mais elle comprit aussi qu'il avait raison en un certain sens et qu'elle pouvait aider beaucoup en faisant ce qu'il disait. Sa sœur se contenta donc de lui lancer un regard noir puis elle partit à la recherche des plus jeunes, paniqués ou incapables de se défendre. Zachary poussa alors un soupir de soulagement et repartit à l'attaque.

Il était avec un un gardien quand la première vague fut stoppée. Ils décidèrent de faire des patrouilles par groupe de deux. Zachary eut juste le temps de s'arrêter cinq minutes pour boire un café, petite pause accordée à tous. Ils auraient presque fini par se relâcher à vrai dire, par croire que la bataille était finie pour la journée. Mais non. C'était reparti de plus belle. Zachary n'avait pas vu le temps passer mais son corps lui, l'avait bien senti. Il avait couru partout, usé et abusé du sort de Patronus si bien qu'à la fin, il était juste hors service. Il ne s'était rendu compte que la nuit était tombée qu'alors que la situation s'était calmée. Il avait alors constaté que son corps était douloureux et qu'il avait clairement utilisé beaucoup trop d'énergie avec la magie. Zachary n'avait même pas la force de s'imaginer monter tous les escaliers jusqu'à son dortoir. Alors oui, il avait fini par se retrouver tout seul dans le Hall. Les escaliers le déprimaient et le jeune homme s'était donc allongé à même le sol, le temps de reprendre de l'énergie. D'ailleurs, il ne serait pas tout à fait impossible qu'il s'endorme...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 2366
Date d'inscription : 13/12/2009
Crédits : A[-]P
Double Compte : Marek, Kazuo, Takuma, Yusuke, Maxence, Alec, Jake



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1034-sovahnn-s-links#67956
MessageSujet: Re: [EVENT 13.06.15] Juste cinq minutes... [Libre]   Jeu 23 Mar 2017 - 20:34

Dure journée. L’intrusion des détraqueurs avait fait échos à la conversation que la jeune femme avait eue avec son directeur de maison quelques jours plus tôt. Il lui avait fait comprendre qu’il ne fallait pas qu’elle se mette en danger, surtout vu son incapacité à utiliser la magie. Bloquée sur ce point, la jeune femme était parfaitement consciente qu’elle était vulnérable et, face aux détraqueurs, elle se trouvait dans cette situation affreuse où elle était totalement incapable de trouver un moyen de se protéger ou d’en protéger d’autres. Benjamin lui avait fait comprendre qu’il fallait qu’elle évite de se mettre en danger, qu’elle devait se trouver d’autres rôles et surtout ne pas aller droit vers l’attaque. D’ailleurs, qu’il faudrait qu’elle soit en retrait d’une manière générale dans sa vie. Sauf que ça, la blondinette survoltée en était totalement incapable. Elle l’avait une nouvelle fois prouvé avec l’épisode du bibliothécaire. Incapable de rester loin des emmerdes. Incapable de juste… être sage. Non, il fallait qu’elle court dans tous les sens, qu’elle en fasse trop, tout le temps et qu’elle trouve des moyens de vivre intensément chaque instant. Et si ça posait problème, elle n’arrivait pourtant simplement pas à faire autrement. Ça faisait partie d’elle, intégralement. Assez pour qu’elle ait commencé, à partir de l’attaque, à faire comme on le lui avait dit…
Elle avait guidé les plus jeunes, avait été autoritaire, avait eu un rôle de préfet ou simplement d’adulte, face aux autres, s’était occupée de faire des allers retours jusqu’à l’infirmerie et avait apporté ce qu’on lui demandait là où on le lui demandait. Elle avait bien agit. Du moins, elle avait bien agit jusqu’à ce qu’elle croise un certain Serpentard dans une certaine merde…. Et qu’elle n’appelle pas à l’aide. Non, elle avait fait un truc idiot, comme d’habitude en fait. Elle avait… simplement sauté sur le détraqueur. Oui, voilà, comme ça, sans vraiment réfléchir. Sovahnn s’était jetée la tête la première sur la source du danger. Et ça avait marché. Du moins, le détraqueur s’était trouvé repoussé et s’ils avaient failli rester tous les deux hébétés une seconde, ils avaient finalement opté pour l’option préférée de la belle blonde : la course. Mais la course VERS un groupe de gardien.

Tu vois Benjamin, j’apprends hein !

Oui parce qu’elle était aussi très douée pour finir dans des culs de sac, au fond de couloirs non fréquentés.
Très douée.

Finalement, contre toute attente, la journée s’était terminée, et, avec elle, l’adrénaline avait fini par redescendre. Assez pour qu’elle cesse de se déplacer au pas de course et adopte une allure un peu plus habituelle. Ce qu’elle faisait là ? Elle faisait le tour de ses proches, tout simplement. Petit tour à l’infirmerie, et maintenant, elle se rendait du côté des Serpentards, pour être sûre que monsieur Rivers junior n’avait pas fini une nouvelle fois à faire du bouche à bouche avec un détraqueur. Ou autre. Parce qu’elle n’avait pas encore découvert son autre activité de la journée : frapper un homme qu’elle appréciait particulièrement et qui s’avérait être le frère de sa meilleure amie. En bref : il allait bien. Et il ne dit rien, jugeant que ça ne le regardait pas et que la jaune n’avait probablement pas encore eu le temps de passer un instant au calme avec Aileen qui, elle, devait être avec Logan, auprès de son frère qui devait avoir de nouveau quelques soins bien nécessaires. Et c’était elle qu’elle cherchait justement.

Allers retours donc entre le haut du château et ses combles. Au premier aller, la jeune femme avait ralenti en passant dans le hall, un peu à l’écart, assez pour qu’on ne la voie pas, fronçant les sourcils en observant Zach avoir une grande conversation assez hilarante avec un fantôme. Mais en cet instant, elle avait vraiment besoin de voir que tout le monde allait bien.

Au retour en revanche, inconsciente de ce qui se tramait, elle ne se pressait pas et ne put s’empêcher de sourire en passant de nouveau dans le hall. Zach était toujours là, et il ne parlait plus.
Bon, d’accord, elle avait eu un petit pic d’adrénaline en s’approchant doucement, mais, non, il allait bien. A vrai dire, il dormait. Comme ça, au sol. Son sourire devenant moqueur, elle avait fait quelques pas de plus jusqu’à arriver à sa hauteur… passer une jambe de l’autre côté de son torse, et s’y assoir soudainement. Surprise !!

« Tu sais, j’suis quasiment sûre que c’est très mauvais pour tes lombaires comme position ça ! Or ça serait bien dommage d’avoir les reins bloqués ! »

Posée, une jambe de chaque côté de son torse, les cheveux en bordel, assez de poussière sur la peau pour remplir un aspirateur, quelques égratignures et un peu de sang sur elle, la jeune femme ne pouvait être plus naturelle, avec son grand sourire de gamine et ses yeux pétillants, malgré la situation.

« En prime, tu t’expose à de grands risques ici… t’as du pot que je n’ai rien pour te dessiner sur le visage quoi ! »

Le mec en train de se battre contre des détraqueurs, de sauver des gens… avec une bite dessinée sur une joue et un papillon sur l’autre. Ah oui, ça casse tout de suite le mythe !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 1143
Date d'inscription : 25/03/2015
Crédits : JunkieMouse
Double Compte : Ems / Ju' / Caem / Keith / Ethan / Aiyana



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t3179-zachary-disemba-let-s-dance
MessageSujet: Re: [EVENT 13.06.15] Juste cinq minutes... [Libre]   Dim 26 Mar 2017 - 16:26

Zachary était face à Ora, au beau milieu de la savane. Zachary supposait qu'il était en Afrique du Sud. Lui et Ora furent bientôt rejoints par Josh qui chevauchait un lion, en toute sérénité. Non seulement il ne semblait nullement impressionné, mais à ses yeux, cette scène paraissait étrangement normale. C'est alors qu'un phacochère s'était approché d'eux. Ora s'était alors agenouillée pour être à son niveau et s'était lancée dans une grande conversation avec l'animal. Ce dernier avait une voix qu'il connaissait plutôt bien... C'était celle de Chiara ! Cette fois-ci, le jeune homme fut un peu plus surpris. C'est alors qu'il constata que ses mains étaient plus qu'étranges et surtout, qu'il ne voyait pas ses amis sous le même angle que d'habitude. Il avait l'impression de les voir en contre-plongée... Mais... Il était un suricate ! Nom de Dieu il était un vrai suricate !

« Hein ? Quoi ? Creuser des tunnels ? »

Zachary avait sursauté, cherchant à se redresser. Il fut bien vite stoppé dans son élan par un poids sur son torse. La vue trouble, complètement désorientée, il remuait assez vivement, cherchant à attraper sa baguette. Il lui fallut quelques secondes pour réaliser qu'il était en train de rêver et que oui, il s'était bel et bien endormi comme une andouille sur le sol du Hall. Son regard se posa alors sur le poids qui l'empêchait de se redresser.

« Sovahnn... Putain tu m'as fait une de ses peurs ! »

Zachary se laissa alors retomber sur le sol et se frotta le visage de ses mains. Il était complètement à l'ouest, pas encore tout à fait réveiller même si la jolie blonde avait réussi à le tirer des profondeurs du sommeil. Il avait encore l'impression d'être entouré d'un nuage de coton et autant dire qu'il n'avait absolument rien capté des premiers mots qu'elle lui avait adressé. Sa deuxième prise de parole fut plus claire à ses yeux. Lui dessiner sur la tête ? Ce n'était pas très aimable. Zachary retira ses mains de son visage et observa avec plus d'attention la jeune femme. Il devinait qu'elle n'était pas restée les bras croisés à rien faire pendant l'attaque ce qui lui fit pousser un profond soupir. S'il l'avait croisée à ce moment là, il lui aurait sans doute remonter les bretelles. Hors de question qu'elle s'expose alors qu'elle ne pouvait encore contrôler totalement sa magie. M'enfin, il n'avait pas la force en cet instant de se lancer dans un long discours moralisateur. Non clairement pas. Il avait juste envie de transplaner dans son lit et de se rendormir. Qui avait lancé ce truc débile qui empêchait de transplaner au sein de l'école...

« Tu n'oserais pas abîmer mon si beau visage... Si ? »

Petit sourire du côté de Zachary. Cette pointe d'humour montrait qu'il était petit à petit en train de reconnecter à la réalité. Il sentait d'ailleurs qu'un horrible mal de crâne allait bientôt pointer le bout de son nez. Il avait tiré sur la corde et son organisme ne voulait que dormir. À vrai dire, si Sovahnn n'était pas intervenue, il aurait sans doute pu passer la nuit complète étendu à même le sol. Il aurait eu l'air malin... Le Gryffondor se redressa alors légèrement, juste assez pour attraper les bras de Sovahnn et la tirer contre lui. Oui il venait de la pousser à s'allonger sur lui et il passait maintenant ses bras autour de ses épaules.

« Je me disais bien qu'il me manquait un truc ici... Une peluche ! »

Sovahnn était couverte de poussière, elle avait un peu de sang aussi sur elle mais Zachary ne sortait pas non plus de la douche et clairement, en cet instant, il n'en avait absolument rien à faire. Il serra alors la jeune femme fort contre lui, un peu trop même, juste pour l'embêter. En soit, il était content de voir qu'elle n'avait rien, qu'elle était en pleine forme. Il était aussi content de la voir tout court. Sovahnn n'était pas qu'une fille avec qui il avait couché. Il l'appréciait vraiment et trouvait toujours les moments passés avec elle agréable. D'ailleurs, il se souvint de leur dernière rencontre, avec Jordane... Au moins, elle n'avait pas eu l'air de lui en vouloir, sans doute avait-elle eu son petit mot.

« On est bien là, non ? »

Zachary disait ça sur un ton amusé mais il était un peu sérieux aussi. Le visage enfoui dans le cou de Sovahnn, il avait fermé les yeux une nouvelle fois et sentait que son esprit était encore prêt à plonger dans le sommeil. Même si, il fallait bien avouer que son dos commençait à se manifester, lui faisant comprendre qu'un matelas serait plus approprié. Il ne se faisait plus tout jeune après tout...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 2366
Date d'inscription : 13/12/2009
Crédits : A[-]P
Double Compte : Marek, Kazuo, Takuma, Yusuke, Maxence, Alec, Jake



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1034-sovahnn-s-links#67956
MessageSujet: Re: [EVENT 13.06.15] Juste cinq minutes... [Libre]   Mer 5 Avr 2017 - 20:48


« Hein ? Quoi ? Creuser des tunnels ? »

Ok, le pseudo cauchemar et le mec qui tente de se redresser alors qu’on s’est assis sur son torse, ça, elle ne l’attendait pas. Yeux ronds comme des billes, la jeune femme s’était soudainement contractée, manquant de basculer dans la tentative inattendue de son ami de se redresser. Réaction non prévue. Qu’est-ce qu’il venait de dire là ? Il parlait de creuser des tunnels là, elle ne l’avait pas rêvé ça hein ? Non, c’était lui qui dormait, pas elle aux dernières nouvelles.

« Sovahnn... Putain tu m'as fait une de ses peurs ! »
« Ah mais c’était mon but premier ! »



« Et te faire bosser les obliques le deuxièmes, allé, c’est parti ! »

La jeune femme voyait bien qu’il avait royalement la tronche dans le brouillard – si ce n’était autre part – et n’était pas compatissante le moins du monde. A vrai dire, elle trouvait la situation hautement drôle. Il n’y avait pas de drame. Pas là. Pas tout de suite. Pas proche d’elle. Donc c’était une victoire. Une bonne journée. Et son grand sourire de débile quand elle fixait Zach qui tentait difficilement de se remettre d’un réveil un peu brutal et de raccrocher au monde réveil. Loin des… tunnels.

« Creuse un tunnel oui creuse un tunnel »

Chantonne des trucs de moldus, oui ma fille ! C’est la révolte !!!!!

« Tu n'oserais pas abîmer mon si beau visage... Si ? »
« Boh tout de suite. T’en sais rien, si ça se trouve j’suis une grande artiste et t’en sais rien ! J’ai jamais parlé d’un truc ridicule quoi ! Dans l’hypothèse hypothétique où j’aurais fait un truc pareil, ça aurait sûrement pas été des pénis géométriques ! AB-solument pas ! J’en suis presque vexée ! »

Elle le fixait toujours avec son grand sourire de débile, attendant une réponse de sa part qui fut… plus physique qu’elle le pensait. Non, pas physique dans ce sens-là. Physique dans le sens qu’elle attendait une réponse ORALE et qu’elle s’était trouvée dans la seconde embarquée vers l’avant par les grands bras de Zach qui l’avaient encerclée pour l’attirer à lui.

« Je me disais bien qu'il me manquait un truc ici... Une peluche ! »

Etalée sur lui, elle avait lâché un petit genre de gémissement exagéré, l’air de dire qu’il l’étouffait, ce qui était hautement démesuré. … du moins avant qu’il ne le fasse vraiment.
Tu vois, tu cherches tu cherches et tu trouves ! Oui, dans ce contexte : on peut.
Y compris malgré la dernière soirée qu’ils avaient fait ensembles et dans laquelle elle avait fini passement éméchée et horriblement frustrée mais incapable de faire autrement que de s’éloigner d’un fantasme.. un peu trop gros pour elle. Non, bien évidemment, elle ne lui en voulait pas. Encore une fois, pour le coup, c’était elle qui s’était fourrée (huhu) dans la situation toute seule. Il n’y avait pas mort d’homme, juste frustration. Frustration qu’elle était allée lâcher sur quelqu’un d’autre. Le tout dans le consentement et ce malgré un nombre assez incalculable de verres. ‘Voyez c’est possible. Message personnel de la blonde.

« On est bien là, non ? »
« Oh ben oui. Méga confort. J’suis pas cassée en deux DU TOUT. »

Qui a dit que le streaching ne servait à rien ? Tu vois, il faut t’y mettre poulette.

Elle était restée là un instant… avant de tilter que la respiration du rouge avait tendance à se faire un peu plus lente et que sa pression se relâchait. Elle n’aurait pas été jusqu’à dire qu’il dormait, mais qu’il soit en train de flotter pas loin d’un état d’endormissement, là, j’dis pas. Les paupières soudainement grandes ouvertes, la belle s’était déjà vue coincée là, dans une position improbable, avec un Zach endormi qu’elle ne voulait ou ne pouvait pas réveiller. Help !

« Euh Zach, sans vouloir faire ma chieuse, si tu t’endors là, j’vais plus jamais pouvoir marcher de ma vie. »

C’est possible ça ? Ses jambes s’engourdissant, en tout cas, en cet instant, ça lui semblait tout à fait plausible.
Premier réflexe ? Le chatouiller ! Oui, le tout en restant assez près de son épaule : surtout SURTOUT ne pas se redresser et prendre le risque de se prendre son visage de plein fouet ! Quelque chose lui soufflait qu’il avait probablement la tête dure !

« D’ailleurs c’est très égoïste de ma part, mais t’es pas beaucoup mieux. Si demain, tu n’as pas le dos complètement cassé d’avoir dormi là j’y pige rien. Aller, debout ! Va rejoindre un lit ! Tu sais ce truc étrange mou et moelleux. Mais si tu sais, il t’arrive parfois d’y dormir. Enfin normalement. Je crois. Peut-être. Parfois. »

Le danger passé, elle s’était finalement redressée.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 1143
Date d'inscription : 25/03/2015
Crédits : JunkieMouse
Double Compte : Ems / Ju' / Caem / Keith / Ethan / Aiyana



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t3179-zachary-disemba-let-s-dance
MessageSujet: Re: [EVENT 13.06.15] Juste cinq minutes... [Libre]   Dim 9 Avr 2017 - 12:45

Il fallait être honnête qu'il y avait en cet instant un sacré décalage entre Sovahnn et Zachary. Lui était complètement mort, à l'ouest et aurait très bien pu s'endormir dans les positions les plus improbables qui existent. Sovahnn de son côté semblait avoir retrouvé plein d'énergie et avoir terriblement envie de partager son euphorie temporaire avec son ami. Voilà qu'elle lui parlait même de faire du sport après lui avoir avoué qu'elle souhaitait réellement lui faire peur. La vilaine. Zach se contenta de grogner pour témoigner son mécontentement. Enfin, cela ne l'empêcha en aucun cas de rire lorsqu'elle se mit à chanter la chanson des suricates du Roi Lion. Oui il connaissait, son patronus l'empêchait clairement de passer à côté ce genre de choses. Enfin bref. Cette fille était folle et lorsqu'elle évoqua les pénis qu'elle aurait pu dessiner sur son visage pendant qu'il dormait il lui lança un regard entre la menace et le désespoir. Elle en était capable, il le savait alors peut être qu'il avait tout intérêt à ne pas se rendormir tout de suite. Oui... Mais non. Il avait juste envie de sombrer là. Allez hop, on embarquer Sovahnn et on fait dodo !

Zachary était bien allongé par terre avec Sovahnn contre lui. Enfin bien, ce n'était pas tout confort mais ça lui allait. Son amie par contre semblait se plaindre d'être un peu cassée en deux. Il grogna pour lui faire comprendre qu'elle se plaignait pour rien puis... Puis il laissa le sommeil s'inviter un peu en lui. Il ne dormait pas encore mais déjà il avait l'impression de s'enfoncer dans du coton, signe que bientôt peut être il allait pouvoir faire de beaux rêves. Sovahnn n'était apparemment pas d'accord. Une nouvelle fois elle lui fit entendre qu'elle allait finir broyée en deux. Zach était incapable de répondre, cela lui demandait trop d'effort alors il resta silencieux, laissant le coton l'entourer encore plus. Jusqu'à ce que..

« WAAAH ! »

Zachary s'était redressé vivement, les yeux grands ouverts. Elle venait vraiment de faire ça ? De le chatouiller ? Mais c'était vachement méchant !

« J'te déteste Sovahnn... »

Zachary s'était finalement laissé retomber sur le sol, évitant tout de même de le faire trop brutalement pour ne pas s'exploser la tête par terre. Sovahnn elle s'était redressée après lui avoir fait comprendre qu'il ferait mieux de prendre la direction de son dortoir. Nouveau grognement du côté du Gryffondor. Oui clairement en cet instant il ressemblait plutôt à un gamin ronchon incapable de savoir ce qu'il voulait parce que trop fatigué... Et en même temps ce n'était pas très loin de la réalité. Il était épuisé, il avait envie de dormir mais son lit semblait être loin. Vraiment trop loin.

« Mais c'est loin chez les Gryffondors... Pourquoi on nous a foutu tout là haut, hein ? »

Zachary poussa alors un long soupir puis il posa ses mains sur son visage. Sovahnn avait raison, il fallait qu'il bouge et qu'il aille se reposer surtout qu'il n'était pas certain qu'on ait pas encore besoin de lui dans les jours à venir. Alors oui, il fallait qu'il mette un coup de turbo. Nouveau soupir mais cette fois, suivi d'effets. Zach se redressa de façon à être assis, Sovahnn toujours sur lui. Ils étaient maintenant l'un en face de l'autre mais la proximité avec elle ne mettait en aucun cas le jeune homme mal à l'aise. Ils étaient amis et plus parfois et cela faisait que tout était simple entre eux. Et puis de toute façon, il était trop fatigué pour s'arrêter à ce genre de choses.

« Vous avez de la chance vous, vous avez pas d'escaliers à monter... J'te jure je pourrais presque te voler ton lit là... »

La tête de Zachary se pencha alors en avant pour venir atterrir sur l'épaule de Sovahnn, comme s'il n'avait plus la force de la tenir. Déjà il se tenait assis ce qui était un exploit. Se lever et monter tous les escaliers ? Non clairement ce n'était pas possible. Si seulement il pouvait transplaner... Il pouvait aussi demander à quelque de le faire léviter jusqu'à son lit... Mouais c'était quand même un peu dangereux. Non, il n'avait pas le choix, il fallait qu'il utilise ses jambes ou alors... Zachary se leva brutalement, bousculant légèrement Sovahnn au passage et une fois debout, secoué par une soudaine vague d'énergie.

« Je crois que je vais vraiment te piquer ton lit. »

Le sourire du Gryffondor se fit alors plus grand. Oui il pétait un plomb, la fatigue peut être. Mais en tout cas, il était chaud. Et pour pas se faire doubler par Sovahnn, il se mit soudainement à courir en direction de la salle commune des Poufsouffle. Oui il était soudainement capable de courir mais seulement sur quelques mètres et parce que la perspective d'un lit douillet s'était finalement manifestée.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 447
Date d'inscription : 01/09/2009
Crédits : A[-]P
Double Compte : Beaucoup



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr
MessageSujet: Re: [EVENT 13.06.15] Juste cinq minutes... [Libre]   Mar 25 Avr 2017 - 18:13

Intervention Maitre du Jeu



Petit rappel avant lecture : Fantômes des Maisons

Où cours-tu de la sorte, mon bel ami ? S'il y a bien une personne à qui l'on ne peut rien cacher de ce qu'il se passe chez dans la Maison de Helga Hufflepuff c'est bien elle et lorsqu'un jeune homme « inconnu » y fait irruption, elle n'est jamais bien loin. Enfin, une personne … L'Infante le sait très bien, elle n'est plus qu'un spectre et ce depuis des siècles à présent mais il lui semble vivre, ressentir, malgré ses traits figés dans le temps. Sa mort fut bien précoce malheureusement, la pauvre enfant n'a pas eu le temps de rencontrer les rouages de l'amour mais lorsqu'elle le voit, il est comme une évidence : Elle n'arrive plus à détacher ses yeux de lui alors qu'elle se tient là, lévitant au dessus du sol, devant lui qui vient d'entrer précipitement dans cette salle qui n'est pas la sienne.

« Que tu es beau ... »

Oh ça n'est très certainement pas la première fois qu'elle le voit mais c'est assurément la première fois qu'elle le voit … La semaine dernière c'était un garçon de la Maison Serdaigle, celle d'avant … elle ne s'en souvient plus vraiment. Le cœur a ses raisons, l'adolescence dans laquelle elle reste figée également.

« Fais moi danser, mon bel ami. »

Pourtant son regard se fait bien plus dur dès l'instant où elle aperçoit cette jeune ingénue aux longs cheveux blonds qu'elle n'avait vu jusqu'ici, bien trop émerveillé par cet éphèbe comme sorti d'un rêve.

« Qui est-elle ? »

Le ton est froid, dur, glacial. L'atmosphère l'est tout autant, soudainement, dans la salle commune où semble souffler le blizzard à présent. Une fenêtre qui claque ? Oui, il semblerait.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 2366
Date d'inscription : 13/12/2009
Crédits : A[-]P
Double Compte : Marek, Kazuo, Takuma, Yusuke, Maxence, Alec, Jake



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1034-sovahnn-s-links#67956
MessageSujet: Re: [EVENT 13.06.15] Juste cinq minutes... [Libre]   Ven 9 Juin 2017 - 18:53

« WAAAH ! »

Méchante personne.

« J'te déteste Sovahnn... »

Vilaine fille. C’est violent comme truc. Un réveil pareil non mais quelle idée aussi !
Oui, c’était méchant… mais drôle. Surtout, drôle. La belle blonde le fixait avec son air de gamine très fière d’elle. Oui, elle s’amusait encore de conneries pareilles dans une telle circonstance. C’était d’ailleurs justement quand tout déconnait qu’il fallait mettre de l’énergie dans la joie. Surtout lorsque de sales bestioles creapy tentaient d’aspirer toute la joie qu’ils pouvaient s’acharner à faire encore vivre. Et sa force était bien là, alors pas question de la laisser partir. Et la loque au sol qui se rendormirait en trois secondes trente, justement, elle aurait mieux fait de se lever pour aller se coucher sur un machin moelleux et douillet couramment appelé matelas. Plutôt que le sol du hall.

« Mais c'est loin chez les Gryffondors... Pourquoi on nous a foutu tout là haut, hein ? »
« Ah ça… c’est la grande question. Pour faire bosser ton cardio mon ptit chat. J’te porterai bien hein mais… Bon. J’le sens moyen. »

Tu veux dire après une journée de malade comme celle qu’elle venait de passer ? Non, parce que là son organisme était encore manifestement dans le feu de l’action…. Elle avait d’ailleurs souvent un certain problème pour redescendre en pression ou en exaltation. Toujours était il qu’au moment où ça craquerait… elle serait foutue de s’endormir dans les escaliers en le tenant toujours par le pied.
OUI elle comptait le monter jusqu’à sa tour en le tirant par le pied, un problème ?!

« Vous avez de la chance vous, vous avez pas d'escaliers à monter... J'te jure je pourrais presque te voler ton lit là... »
« Ah ben ouais mais le cardio est déjà bon, que veux tu…. »

=D.

« Bah t’as cas y aller, j’te dormirais dessus ! Ou pas d’ailleurs. »

Tête posée sur son épaule.

« C’est lourd la tête d’un futur médicomage. Faut la vider de temps en temps tu sais. »

ET PAN ! Il s’était levé. Comme ça, brutalement, tel une … puce ? Bref, je n’avais pas de bonne comparaison. Toujours est-il qu’il s’était redressé d’un bond en la bousculant au passage. Les yeux ronds de stupéfaction la jeune femme s’en était laissée renversée en arrière, le fixant avec un air ahuri. C’est l’idée de te vider la tête ou une réaction tardive à ma blague graveleuse qui te fait réagir comme ça ?

« Je crois que je vais vraiment te piquer ton lit. »

La seconde hypothèse.

« HEY ! »

Il s’était mis à courir le con !
Remise sur ses pieds, à son tour, d’un bond, la miss s’était jointe au mouvement, embrayant le pas pour le rattraper. Oui mais le temps qu’elle contourne la grande porte, dévale les escaliers et pique un sprint royal… elle s’était trouvée nez à nez avec un fantôme en pleine drague.

« Fais moi danser, mon bel ami. »

Scepticisme total.
Fixant Zach avec un petit sourire moqueur et des yeux qui réclamaient une explication sur le déroulé des… aller…. 30 dernières secondes ?

Demi-tour du fantôme dont elle croisa le regard noir.

« Qui est-elle ? »
« Oulah j’crois que j’vais vous laisser entre vous, je sens que ta douce n’apprécie pas ma présence. »

Son sourire s’était pourtant agrandi en une moquerie nette cette fois.

« Sérieusement, je retourne la question : c’est qui celle-là ? »

Grands yeux.

« J’aime pas trop ton regard. Le sel et les tisonniers, ça marche vraiment contre les fantômes ou pas ? »

Bah quoi ? Si Zach connait le Roi Lion, il peut connaître Supernatural hein, on ne sait jamais.

Et pendant ce temps, la colère montait dans la poitrine fébrile de la défunte.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 1143
Date d'inscription : 25/03/2015
Crédits : JunkieMouse
Double Compte : Ems / Ju' / Caem / Keith / Ethan / Aiyana



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t3179-zachary-disemba-let-s-dance
MessageSujet: Re: [EVENT 13.06.15] Juste cinq minutes... [Libre]   Lun 12 Juin 2017 - 15:30

Il faut être honnête, en d'autres occasions, Zach aurait adoré les petits sous-entendus de Sovahnn et aurait sauté dans son jeu à pieds joints. Oui, il aimait ça et le côté coquin de la jeune femme, son côté je m'amuse et je me prends pas la tête lui plaisait bien. Surtout qu'à côté de ça, ils pouvaient s'amuser aussi en dehors d'un lit. Bref, Zachary aurait adoré qu'elle lui tendre une perche de la sorte sur le fait de dormir ou pas. Sauf que là, son cerveau était complètement déconnecté de ce genre de pensées. Difficile à croire ? Pourtant, c'était complètement vrai. Zach ne pensait en cet instant qu'à dormir. S'étaler dans un lit, sentir son corps s'enfoncer dans le matelas et oublier cette journée, la bataille contre les Détraqueurs et tout le reste. Alors oui, il n'avait même pas eu la force de répondre, se contentant d'un sourire absent. Pendant ce temps, l'idée de voler le lit de la jeune femme se faisait plus présent dans son esprit. Bon, seul petit souci, il avait oublié un détail dans toute cette agitation. Oui, il avait oublié qu'il ne pourrait en aucun cas atteindre le dortoir de la jeune femme, les protections étaient faites de telle sorte qu'aucun garçon ne pouvait se rendre chez les filles. La loose. Zachary connaissait bien cette fameuse règle, il avait tout tenté pour y échapper. Vraiment tout mais n'avait jamais réussi. Sauf que là, l'envie de repos le dominait complètement, et la connerie aussi un peu, fallait bien l'avouer. Alors oui, il s'était mis cette idée dans la tête et était bien décidé à aller jusqu'au bout. Sans plus attendre, ignorant les remarques de Sovahnn sur le poids de sa tête, le métis s'était levé d'un bond et s'étais mis à courir comme un fou en direction de la salle commune des jaunes.

Très fier de lui, Zachary jetait de temps en temps des coups d’œil derrière lui pour voir qu'il avait encore suffisamment d'avance sur Sovahnn. Il arriva enfin dans la salle commune des Poufsouffle, en trombe, mais fut arrêté net par une présence. Un fantôme. Un peu plus et il passait à travers. C'était une jeune femme, la fantôme de maison des Poufsouffle, il l'avait déjà croisée plusieurs fois mais sans y prêter plus d'attention que ça. Sauf que là, c'était comme si elle avait bloqué sur lui.

« Merci. »

Elle le trouvait beau, il remerciait, logique. Réflexe de dragueur à la con, Zachary avait d'abord été flatté par cette petite réflexion même s'il avait trouvé quelque chose d'un peu étrange dans la façon qu'elle avait eu de dire ça. Et il n'était pas au bout de ses surprises, voilà qu'elle lui demandait une danse. Il manquait tant de sommeil que ça ? Il dormait debout ? Une hallu ? Zachary tourna alors la tête vers Sovahnn qu'il avait entendu arrivé juste quelques secondes auparavant. Vu son visage, elle semblait voir la même chose que lui. Son attention se reporta alors sur le fantôme dont l'expression avait changé du tout au tout en l'espace de quelques secondes.

« Qui est-elle ? »
« Oulah j’crois que j’vais vous laisser entre vous, je sens que ta douce n’apprécie pas ma présence. »

Si Zachary avait eu des réflexes plus affûtés, il aurait fait signe à Sovahnn de se taire et d'éviter d'en rajouter une couche. Mais trop tard, la jolie blonde avait décidé de ne pas se laisser traiter de la sorte par un fantôme. En soit ça se comprenait. Sauf que le rouge avait comme l'impression que la situation risquait fort de s'envenimer. Non seulement Soso venait de demander au fantôme qui elle était de manière assez abrupte mais voilà qu'en plus elle évoquait de possibles moyen de l'éradiquer. Zach tourna la tête vers elle, ne pouvant réprimer un sourire amusé malgré tout.

« Soso s'il te plait... »

Son ton de voix n'était pas vraiment plein de reproches. Elle le faisait rire, c'était un fait mais alors qu'il sentait le froid du fantôme se rapprochait de lui, Zachary comprit qu'il avait pas intérêt à laisser ces deux là s'échauffer. Parce qu'un fantôme, quand ça veut vous pourrir la vie, ça peut vraiment le faire. L'immatériel, c'est violent parfois. Bref. Le métis se tourna alors vers le fantôme.

« C'est Sovahnn, une élève de votre maison. Elle est vraiment super, c'est une amie et elle voulait m'aider à trouver un endroit pour me reposer tranquillement. La journée a été longue. »

Zachary n'était pas sûr et certain que ça calmerait le fantôme. En même temps, son cerveau était au ralenti et il avait bien du mal à réfléchir. Il voulait juste dormir, pourquoi est-ce qu'il fallait que tout soit aussi compliqué ? Il jeta alors un coup d’œil furtif en direction de la blonde, espérant qu'elle comprendrait qu'il cherchait à aplanir les angles et qu'il valait mieux garder la provoc, qui lui allait si bien certes, pour plus tard.

« J'allais me coucher du coup mais si vous voulez, je peux vous accorder une danse, ça me ferait plaisir. »

Est-ce qu'il venait de se foutre dans la merde ? Il n'en savait trop rien mais aux yeux du jeune homme c'était ce qui lui avait semblé être le plus logique de faire en cet instant. Il espérait juste que ça ne compliquerait pas les choses. Dieu qu'il donnerait n'importe quoi pour dormir !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 2366
Date d'inscription : 13/12/2009
Crédits : A[-]P
Double Compte : Marek, Kazuo, Takuma, Yusuke, Maxence, Alec, Jake



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1034-sovahnn-s-links#67956
MessageSujet: Re: [EVENT 13.06.15] Juste cinq minutes... [Libre]   Dim 16 Juil 2017 - 14:02

« Merci. »

Et c’est tout ce que ça t’inspire toi ? Non parce qu’en tant que connaisseuse des fantômes pervers et un brin psychopathe, Sovahnn était bien plus méfiante que son ami vis-à-vis du comportement de la nouvelle venue. Est-ce qu’elle la connaissait ? Non, pas réellement. Peut-être aurait-elle réellement dû s’intéresser de manière plus importante à tous ces fantômes qui couraient les couloirs. Et notamment à celle-ci qui semblait singulièrement intéressée par Zachary – ce qu’elle comprenait – et fort courroucée de la présence de la blondinette – ce qu’elle comprenait moins mais qui l’inquiétait. Vous ne sentez pas que ça pue vous ?! Sérieusement ? Elle craignait la suite et, oui, franchement, elle aurait bien tenté le coup du sel ou du tisonnier en fer. Mais apparemment son ami n’était pas parti dans cette direction.

« Soso s'il te plait... »

Redressant ses sourcils, dans un air étonné et clairement sceptique, elle l’avait pourtant laissé faire. Après tout, il connaissait mieux ce monde qu’elle non ? Eh puis après tout, il était grand et tout à fait apte à faire ses choix tout seul hein. Va faire tes bêtises, ça aide à mûrir il parait.

« C'est Sovahnn, une élève de votre maison. Elle est vraiment super, c'est une amie et elle voulait m'aider à trouver un endroit pour me reposer tranquillement. La journée a été longue. »

Grand sourire exagéré question fierté. Ouaip, je suis super. Et une amie. A-MIE. Tu sais madame, ce statut qui implique qu’aucune jalousie ne soit de mise dans ce type de situation. Enfin, sauf que pour le coup, si les faits n’étaient pas si étranges et qu’il s’agissait simplement d’une femme attachée à lui… il y avait des raisons d’être jalouse pour le coup. Ah oui, les amitiés ça n’est plus ce que c’était. Rah la dépravation des jeunes, je n’vous raconte pas ! Non, sérieusement, elle était plutôt rassurée de voir fantômette se détendre un peu à l’écoute de ces affirmations. En revanche, elle ne sentait toujours pas le plan du Griffondor. Enfin, le sien non plus cela dit. Y avait-il seulement une bonne manière de réagir ?!

« J'allais me coucher du coup mais si vous voulez, je peux vous accorder une danse, ça me ferait plaisir. »

Non mais vas-y valse, je t’en pris.

« J’vous mets un petit Mozart pour l’ambiance ou comment ça se passe ? »

Elle l’aurait fait si seulement elle avait pu. D’ailleurs avec sa grande robe de duchesse, il fallait avouer que le revenant était dans le ton…. Et qu’à vrai dire, cette danse était assez esthétique à observer, comme sortie d’un autre temps. Ce qui était le cas.

- Mon bel ami, vous avez su toucher mon cœur. Plus jamais nous ne serons séparés…. Plus jamais.

Cette fois-ci, Sovahnn fronçait vraiment les sourcils. Plus jamais…. Jamais ?
Cherchant le regard de Zach, elle commençait à s’inquiéter sérieusement de cette situation.

- J’ai été arrachée à votre chaleur trop longtemps. Dansons, encore, et jusqu’au bout de la nuit !

« Pour quelqu’un qui dormait sur place, t’es pas bien parti là…. »

Jusqu’au bout de la nuit hein.

« Tu crois que le « jamais » ça signifie quoi pour quelqu’un qui a l’éternité devant elle ? »

Non parce que c’était cet aspect là qui inquiétait la jeune femme. Du type le fantôme taré qui embarque l’humain naïf avec lui jusqu’à ce qu’il la rejoigne dans la tombe et danse avec lui pour l’éternité.

Et ils valsaient encore et encore sans que jamais elle ne daigne le laisser s’éloigner.

« Ça fait un peu névrotique comme blague tu ne penses pas ? »

Ok, si ça se prolonge…..

OU EST LE TISONNIER ?!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 1143
Date d'inscription : 25/03/2015
Crédits : JunkieMouse
Double Compte : Ems / Ju' / Caem / Keith / Ethan / Aiyana



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t3179-zachary-disemba-let-s-dance
MessageSujet: Re: [EVENT 13.06.15] Juste cinq minutes... [Libre]   Dim 16 Juil 2017 - 16:39

« J’vous mets un petit Mozart pour l’ambiance ou comment ça se passe ? »

Sovahnn… Cette fille était insortable et c’était sans doute pour ça que Zachary aimait passer du temps avec elle. Elle avait un culot monstre et c’était comme si rien ne pouvait la perturber, l’empêcher de sortir des conneries. Il lui avait lancé un regard furtif, se retenant de ne pas rire. Parce qu’il avait en face de lui un fantôme qui semblait bien décider à danser avec lui. Quelle galère… Le Gryffondor plaça donc une main au niveau de sa hanche et l’autre au niveau de la main du fantôme. Il la frôlait, enfin il frôlait son absence de matière… Et ils commencèrent à danser. Zach n’était pas un expert en danse, du moins, en danse de couple mais il s’en sortit pas trop mal et lorsqu’ils eurent tourné pendant un bon moment, il se recula légèrement et s’inclina comme un preux chevalier. Devoir accompli, maintenant, il allait pouvoir aller dormir !

« Mon bel ami, vous avez su toucher mon cœur. Plus jamais nous ne serons séparés…. Plus jamais. »

C’était une blague… Ça ne pouvait pas être autre chose qu’une blague.

« J’ai été arrachée à votre chaleur trop longtemps. Dansons, encore, et jusqu’au bout de la nuit !

- Pour quelqu’un qui dormait sur place, t’es pas bien parti là…. »

Zachary se tourna alors vers Sovahnn et lui lança un regard suppliant. Non clairement il n’était pas bien parti et il n’avait aucune envie de se taper ce fantôme trop longtemps. Sans offense ma bonne dame, mais là, le jeune homme avait juste envie de dormir et d’être tranquille. Et puis, il était plus amour physique alors avec un être immatériel ça devenait un peu compliqué. Enfin bref, il était dans la merde et il fallait à tout prix qu’il trouve une pirouette pour se sortir de là. Sauf que pour l’instant, la seule pirouette qu’il était en mesure de faire, c’était de tourner sur lui-même. Le fantôme l’avait embarqué une nouvelle fois dans la valse, Zachary s’était laissé faire, son cerveau tournant à plein régime pour trouver une solution. Sovahnn de son côté n’arrêtait pas, réfléchissant sur le sens du mot éternité pour un fantôme, commentant la situation. Alors que la valse les entraînait près d’elle, Zach lui glissa quelques mots à l’oreille.

« Pitié, aide-moi, je ferai ce que tu veux. »

Notez bien cet instant. Vous ne verrez pas Zachary l’orgueilleux s’aplatir de la sorte très souvent. Mais là il était clairement à bout de nerfs. Il ne savait plus quoi faire, au début il voulait juste éviter à Soso de se retrouver dans une situation délicate avec le fantôme de sa maison et voilà qu’il était embarqué dans une situation qui le dépassait complètement. Il ne pouvait s’empêcher de se demander ce qu’il avait fait de mal pour faire ça. Et clairement, avec la fatigue, à force de tourner comme ça, il allait finir par tomber dans les pommes.

« Vous valsez très bien ma chère mais mon statut de mortel me rend sensible à la fatigue et je crois ne pas pouvoir suivre le rythme encore longtemps. »

C’était une tentative désespérée de la part de Zachary. Il avait l’espoir que ses mots aient un impact sur le fantôme mais bizarrement, il en doutait. Elle avait l’air d’être très loin de la logique habituelle, habitée par quelque chose d’assez violent. Tous ses espoirs reposaient sur Sovahnn et même s’il avait confiance en elle, il se sentait un peu désespéré. Etait-ce trop demander que de vouloir se reposer après une journée pareille ?

« Mais non bel ami, regardez, vous dansez toujours aussi bien ! »

Au.Secours. Nouveau regard désespéré de Zachary vers Sovahnn. Et là… Ce fut l’illumination. Le rouge décida d’utiliser sa dernière carte. D’un coup, il se laissa tomber lourdement sur le sol, les yeux clos. Mimer le malaise, il n’avait rien trouvé de mieux. À toi de jouer la blonde !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 2366
Date d'inscription : 13/12/2009
Crédits : A[-]P
Double Compte : Marek, Kazuo, Takuma, Yusuke, Maxence, Alec, Jake



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1034-sovahnn-s-links#67956
MessageSujet: Re: [EVENT 13.06.15] Juste cinq minutes... [Libre]   Mar 18 Juil 2017 - 16:12

Tout à fait, insupportable est mon deuxième prénom. J’en connais d’autres qui se disent ça également...

Oui, elle sortait des conneries à longueur de temps, et surtout dans ce type de situation. A vrai dire si elle gardait en tête l’aspect dangerosité de la chose – d’autant que son monde avait eu tendance à lui montrer son apparence hostile – elle ne pouvait s’empêcher d’y voir également l’aspect comique. Non mais sérieusement, le dragueur invétéré coincé dans les jupes d’une grande dame accro morte des siècles auparavant. Pardon mais ça prête à sourire. Et à priori, la psychopathe en question était quand même méchamment bien ancrée dans son délire, à tel point que maintenant qu’elle avait ce qu’elle voulait, elle oubliait totalement la présence de la blondinette et de ses remarquées acerbes. Puisque, manifestement, si le jeune homme avait fait une magnifique révérence digne du film Marie Antoinette, la gente dame n’avait clairement pas compris le message et le voilà qui était reparti pour un tour.
Ça aurait pu être drôle si les fantômes avaient eu la même notion de la réalité qu’eux, pauvres mortels. Et la jeune femme avait peur de prendre au pied de la lettre les volontés de la damoiselle. Valser jusqu’à ce que mort s’en suivre. Grande idée. Pas du tout glauque.

Et au vu du regard suppliant de Zach, il devait commencer à se dire que cette situation puait du bulbe grave. Très élégant oui je sais.

Elle l’embarquait de nouveau pour une danse qui semblait ne jamais s’arrêter tandis que Zach la cherchait, elle, du regard, l’implorant presque de faire quelque chose. Bah oui, mais t’es mignon : quoi ?! Non parce que, agir, pour ça, aucun problème, y compris après une journée pareil – son adrénaline n’était pas encore tombée à priori – mais pour ça encore fallait-il savoir quoi faire. Et c’était là que ça pêchait. Elle se creusait encore la tête lorsque le couple passa près d’elle.

« Pitié, aide-moi, je ferai ce que tu veux. »

Dans une grimace, elle lui fit signe qu’elle cherchait encore une idée brillante. Ah oui ça pour lancer des plans à trois il y a quelqu’un hein mais pour botter le cul d’un fantôme il n’y a plus personne ! Deux événements qui manquaient de précisions puisqu’elle avait fuit le premier et…. Qu’elle avait déjà réglé son compte à un fantôme pervers. Mais là la chauffer à vide un bon moment…. Non, elle n’était vraiment pas sûre qu’il s’agisse de la bonne solution. D’autant que son agresseur à elle était con mais à priori pas méchant. Elle…. Eh bien elle était franchement dérangée et au vu de ses réactions, sans doute prompte à se montrer agressive.

« Vous valsez très bien ma chère mais mon statut de mortel me rend sensible à la fatigue et je crois ne pas pouvoir suivre le rythme encore longtemps. »
« Il a une myocardite aigue ! »

… ça existe ça ?
Aucune idée.

« Mais non bel ami, regardez, vous dansez toujours aussi bien ! »

Perdu. You FAIL.
Try again. Insert coins.

« J’ai peut-être le temps d’aller faire deux trois recherches à la bibliothèque sinon… »

….

« Enfin si j’pouvais éviter ça m’arrangerait cela d.. »

Il était tombé. C’est du chiquet hein ? Hein ?

La fantôme, comme elle, s’était figée sur place, semblant analyser la situation, son regard évoluant entre la réaction glaciale et l’inquiétude sincère.
Ne laissant pas la revenante réfléchir plus longtemps, la jeune femme s’était jetée sur lui.

« OH MON DIEU !! C’est la myocardite ! »

Arrête c’est too mutch, c’est lui qui va rire.

« Bon, navrée du dérangement, mais le bellâtre a besoin de repos. C’est pas celui qu’il vous faut il est trop… Volage. EN REVANCHE ! Chez les Serdaigle j’ai entendu qu’un certain Connor Tveit ne parlait que de vous, ç’en est gênant. Je pense que vous confondez, c’est probablement lui l’élu de votre cœur. C’est quelqu’un qui saura tout à fait vous combler avec ses manières galantes et son éloquence certaine. Vous verrez, vous étiez faits pour vous rencontrés ! Vous le reconnaitrez facilement hein ! Il est grand, châtain, pas très malin et il a un grain… »

Oui, à l’origine, elle était à leur niveau lors du début de sa tirade. Tirade qu’elle avait accompagnée d’un tirage (à ne pas confondre !) de pieds. Trainant le corps de Zach avec plus de force qu’elle l’avait imaginé, la jeune femme avait continué à déblatérer jusqu’à ne plus voir le fantôme qui s’éloignait, probablement vers le dortoir des Serdaigles. D’où la fin de sa réplique un peu moins élogieuse que le début.
Lâchant finalement les pieds de son ami, elle l’avait regardé avec un demi-sourire.

« Quelqu’un a dit un jour : Lève toi et marche. Là je proposerai de courir. Juste au cas où quoi. »

C’est pas genre… le Christ ? Ou quelque chose du genre ?

« Bon eh puis après parlons termes du contrat ! Tu feras ce que je veux hein ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 1143
Date d'inscription : 25/03/2015
Crédits : JunkieMouse
Double Compte : Ems / Ju' / Caem / Keith / Ethan / Aiyana



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t3179-zachary-disemba-let-s-dance
MessageSujet: Re: [EVENT 13.06.15] Juste cinq minutes... [Libre]   Lun 24 Juil 2017 - 11:54

Simuler un malaise, ce n’était pas très sympa, Zachary devait bien l’avouer. Jouer avec la peur des gens de la sorte, ce n’était jamais très correct mais là, il était vraiment désespéré. Il avait besoin de dormir et il n’avait pas envie d’être enchaîné à ce fantôme ad vita eternam. Alors il avait agi, sans réfléchir. Il s’était laisser tomber sur le sol et il avait entendu Sovahnn s’arrêter net dans sa phrase pour ensuite s’exclamer que c’était lié à une maladie complètement farfelue et venir auprès de lui. Autant dire que le Gryffondor avait dû se concentrer pour ne pas éclater de rire. Parce que bon, la myocardite aigüe de Soso avait un petit souci de crédibilité… Seulement voilà, s’il riait maintenant, il risquait fort d’avoir de gros ennuis avec ce fichu fantôme. Il fallait donc qu’il garde le contrôle. Ne pas rire, ne pas se laisser distraire, rester dans le rôle. Fermer les yeux, ne pas bouger et attendre que la voie soit libre. Il sentit alors que Sovahnn lui avait attrapé les pieds pour le traîner sur quelques mètres. Ce n’était pas le truc le plus agréable du monde il se laissa faire, comme un poids mort. Il se concentra alors sur la tirade qu’elle sortait au fantôme et une fois de plus, il eut très envie de rire. L’envoyer vers Connor ce n’était pas franchement très gentil mais en même temps, ce type faisait partie de ceux qu’il avait bien dû mal à encadrer. De toute façon, Zachary n’était pas en position de se rebeller. Non, surtout qu’il sentait la présence froide du fantôme s’éloigner alors que l’éloquence de Sovahnn semblait se tarir. Cependant, alors même qu’elle lâchait ses pieds, il ne bougea pas immédiatement. On ne savait jamais, il ne fallait surtout pas se trahir… Il n’ouvrit les yeux que lorsque la jolie blonde s’adressa directement à lui, ne laissant plus aucun suspense quant au départ du fantôme.

« Putain de karma… »

Oui, Zach commençait vraiment à croire qu’il avait foiré un truc parce que ça commençait à faire beaucoup. Il se releva alors en grimaçant. Il s’était fait un peu mal en se laissant tomber, rien de méchant mais clairement, son corps commençait à en avoir marre de ses conneries. Sovahnn quant à elle n’avait en aucun cas perdu le nord et elle se rappela immédiatement de ce que le rouge lui avait lancé dans un élan de désespoir.

« Je te signale que j’ai dû quand même me débrouiller un peu tout seul, si j’avais attendu que tu prennes les devants, je serais encore en train de danser. »

Il n’y avait rien de méchant ni d’agressif dans les propos de Zachary. Il avait dit ça le sourire aux lèvres, clairement amusé. Oui, son petit évanouissement avait tout déclenché. Mais elle était restée avec lui et l’avait quand même bien aidé alors, il s’approcha finalement d’elle, avec son petit regard charmeur.

« Mais je suis généreux comme type alors ok… Qu’est-ce que tu veux que je fasse ? Tu dois te décider maintenant, avant que j’aille ENFIN me coucher. »

Ne pas lui laisser trop de temps pour réfléchir parce que sinon elle serait capable de trouver un truc vachement tordu. Zach voulait bien honorer son contrat mais une petite voix au fond de lui lui disait de se méfier du côté machiavélique de la jeune femme. Elle était capable de tout. Et c’était aussi ce qui faisait que Zach l’appréciait autant. Il n’aurait pas été aussi fatigué il lui aurait sans doute proposé une petite partie de jambe en l’air là tout de suite en échange. Mais il avait comme l’impression que s’il entrait en contact avec un lit, il s’endormirait dans la seconde.

« Mais sois pas trop méchante hein… »

Et en disant cela, Zachary s’était finalement approché d’elle pour la prendre dans ses bras et surtout, appuyer sa tête sur la sienne. Il pouvait aussi s’endormir comme ça… Elle lui apportait un peu de chaleur et le sommet de son crâne n’était pas si inconfortable que ça…
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 2366
Date d'inscription : 13/12/2009
Crédits : A[-]P
Double Compte : Marek, Kazuo, Takuma, Yusuke, Maxence, Alec, Jake



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1034-sovahnn-s-links#67956
MessageSujet: Re: [EVENT 13.06.15] Juste cinq minutes... [Libre]   Jeu 3 Aoû 2017 - 23:10

Non, en effet, ça n’est pas une façon de faire très sympathique mais la jeune femme s’était rapidement rassurée. Pourquoi ? à vrai dire, il n’y avait rien pour réellement lui indiquer qu’il ne faisait que simuler mais tout ça lui semblait trop abrupt pour en être autrement. Elle aurait eu l’air fine si à la fin de son laïus il n’avait pas réagi d’un poil, réellement dans les vapes.  Mais ça n’était pas le cas. Il n’avait certes pas esquissé un mouvement tant qu’elle était engoncée dans son monologue plus ou moins élogieux à propos de Connor – et totalement ironique si l’on connaissait son amour pour cet individu – mais s’était redressé dès qu’elle s’était finalement adressée à lui.

« Putain de karma… »
« T’as tué qui dans ta vie précédente ? JFK ? »

Question bonne âme, comme toute personne publique, il n’était peut-être pas le meilleur exemple, mais question meurtre non élucidé et réplique un peu fun, c’était le premier qui lui était venu à l’esprit.
Bien  qu’en plein exercice de moquerie, la blondinette n’avait pu s’empêcher de faire un pas vers lui lorsqu’il s’était relevé en grimaçant. Pas que la journée avait été longue mais, clairement, si.

« Je te signale que j’ai dû quand même me débrouiller un peu tout seul, si j’avais attendu que tu prennes les devants, je serais encore en train de danser. »
« Oh qu’il est vilain ! C’est bas ça monsieur ! Et je voulais voir comment tu t’en démerdais… avant d’aller chercher le tisonnier… »

Les salles communes n’étaient pas les plus proches (après une journée pareille dans les pattes), mais la connaissant, elle nous aurait probablement fait un beau petit sprint à la Lockwood. Et à moins de tomber sur le bibliothécaire barjot, elle serait revenue en vitesse. Mais autant le laisser faire ! …. Ça lui avait évité une nouvelle course, après une journée où elle n’en avait pas été privée, c’était un moindre mal.

« Eh puis c’est bon la danse, ça fait les fessiers. »

Si tu le dis.
Pourquoi elles ne sont pas assez fermes à ton gout ?
Tu divague.

« Mais je suis généreux comme type alors ok… Qu’est-ce que tu veux que je fasse ? Tu dois te décider maintenant, avant que j’aille ENFIN me coucher. »
« Hm… »

Oulah c’est dur comme contrat ça. Non parce que ça ne se voyait pas forcément mais s’il y avait bien un soir où il ne fallait pas trop en demander, notamment du point de vue réflexif, c’était bien celui-là. OR, il lui fallait une bonne idée là ! Ça n’était pas une occasion à laisser filer !

« Mais sois pas trop méchante hein… »
« Hm, non, je refuse ! Je ne déciderai pas tout de suite ! Non, tout de suite…. J’vais courir à mon lit avant que tu y sois ! »

Phrase beaucoup trop dure à prononcer.

Et cette fois, c’était elle qui partait en courant en direction des dortoirs.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 1143
Date d'inscription : 25/03/2015
Crédits : JunkieMouse
Double Compte : Ems / Ju' / Caem / Keith / Ethan / Aiyana



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t3179-zachary-disemba-let-s-dance
MessageSujet: Re: [EVENT 13.06.15] Juste cinq minutes... [Libre]   Mer 9 Aoû 2017 - 16:25

Elle se foutait allègrement de sa gueule, non ? Sovahnn n’était pas du genre à jouer les pleurnicheuses pour faire plaisir et il le savait bien. Et non, il n’était pas vexé. Elle avait raison de rire de tout ça, il n’y avait rien de grave, c’était bien aussi de savoir prendre du recul, envisager les choses à la légère parfois. Alors qu’elle le charrie sur le fait que la danse avait fait du bien à ses fessiers, c’était de bonne guerre. Zachary se permit même de lâcher un petit rire. Il avait un beau cul de toute façon, ça ferait une raison de plus de pousser les gens à la regarder et puis voilà. S’il n’était pas mort avant parce qu’il avait tout de même un peu peur de ce que la jolie blonde était capable d’inventer pour lui en faire un peu baver. L’amadouer avec un câlin ? Ce n’était à la base pas le but de la démarche. Il voulait simplement la prendre dans ses bras parce que ça faisait du bien après une journée pareille, qu’il appréciait vraiment la jeune femme, que quelque part, il avait besoin un peu de ça. Bon sauf qu’apparemment Soso n’était pas vraiment du même avis.


« Hm, non, je refuse ! Je ne déciderai pas tout de suite ! Non, tout de suite…. J’vais courir à mon lit avant que tu y sois ! »


Sérieusement ? En moins de temps qu’il n’en faut pour le dire Sovahnn s’était dégagée de son étreinte et partait déjà en courant vers son dortoir. Zachary de son côté eut juste le temps de se retourner pour la voir disparaître, les bras encore grands ouverts.

« Euh… Ok. »

Pour le coup il se sentait un peu con et abandonné. Et oui comme tout le monde, fatigué, il était un peu plus à fleur de peau. Mais bien vite il se ressaisit et un sourire amusé prit place sur son visage. C’était Sovahnn, elle était comme ça et ne changerait très certainement pas de sitôt. Et puis, après tout, c’était ce qu’il appréciait chez elle. Il se promit qu’elle lui paierait ce petit abandon et après un dernier regard vers où elle avait disparu, il décida de se mettre en route vers son propre dortoir. Rien en lui prouvait que le fantôme n’allait pas rappliquer pour lui demander une nouvelle danse et clairement, il n’était pas d’humeur alors autant ne pas traîner.

Zachary se faufila rapidement en dehors de la salle commune des jaunes et se mit à avancer aussi vite qu’il le pouvait faire la sienne. La fatigue s’était emparée de chacun de ses muscles et il avait l’impression qu’il ne viendrait jamais au bout des escaliers. Et quand ils se mirent à bouger il ne put retenir un juron. Non sérieusement là il fallait que ça s’arrête… Enfin, malgré tout il parvint à rejoindre son dortoir. Le portrait grogna de le voir arriver si tard et il se contenta d’un regard froid et d’un sec « bonne nuit ». Ce n’était pas dans ses habitudes mais il venait de trimer comme un dingue et n’avait pas envie qu’on lui reproche de rentrer tard. Il ne fit même pas attention à la salle commune et se dirigea immédiatement vers son dortoir. Il se laissa tomber comme une masse sur son lit et il ne lui fallut que quelques secondes pour tomber dans un profond sommeil. Ça, c’était fait. Que lui réservait le lendemain ?


- Fini -
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 2366
Date d'inscription : 13/12/2009
Crédits : A[-]P
Double Compte : Marek, Kazuo, Takuma, Yusuke, Maxence, Alec, Jake



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1034-sovahnn-s-links#67956
MessageSujet: Re: [EVENT 13.06.15] Juste cinq minutes... [Libre]   Lun 28 Aoû 2017 - 18:28

Après quelques instants d’une course moins effrénée qu’elle l’aurait dû…. La jeune femme se retourna pour se rendre compte qu’elle était seule, qu’il n’avait absolument pas suivi son délire et qu’elle ne trouvait plus signe de vie de sa part où que ce soit. Après quelques minutes, elle fini donc par se résigner et rejoindre son groupe de proches avant de s’étaler finalement avec la grâce aérienne d’un cachalot échoué sur un matelas qui l’appelait finalement plus qu’elle ne l’aurait pensé.

- Voilà :lol: -
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [EVENT 13.06.15] Juste cinq minutes... [Libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[EVENT 13.06.15] Juste cinq minutes... [Libre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tu m'attends, je termine dans cinq minutes ? ☂ Tyler BLACKWOOD
» Pas moyen d'être tranquille cinq minutes ! [Kathryn]
» Juste quelques minutes... Je ne sais pas vraiment pourquoi je suis là, mais... Accepte-les juste.
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» ♦ Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Imperium™ :: Hogwarts' Inside :: Rez-de-Chaussée. :: ─ Hall d'entrée-
Sauter vers: