AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Tout ira pour le mieux •• Elijah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Hiboux postés. : 3171
Date d'inscription : 27/12/2012
Crédits : Gif trouvés sur Tumblr
Double Compte : Matthew & Connor & Keane & Benjamin & Jonah & Warren



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1837-elias-fletcher-oo#100144
MessageSujet: Tout ira pour le mieux •• Elijah   Ven 27 Jan 2017 - 18:58

Jeudi 4 juin 2015, tard dans la soirée.

Les détraqueurs étaient aux portes de Poudlard, mais qu’est-ce qu’ils voulaient ? Qu’est-ce qu’ils venaient faire là ? Il était clair – ou presque- que c’étaient Eux qui leur avaient envoyé. Comme toujours, ils faisaient tout pour leur pourrir et c’était presque étonnant  le calme de ces derniers mois. Ils auraient presque pu croire qu’ils pourraient fini leur scolarité tranquillement mais c’était se leurrer complètement. Elias s’inquiétait de nouveau de leur avenir. C’était fort probable qu’une nouvelle bataille ait lieu, combien il y aurait de morts cette fois-ci ? Combien de nouvelles victimes ? quand est-ce qu’ils allaient arriver ? Peut-être qu’ils pouvaient se préparer et cacher les plus jeunes pour éviter un nouveau massacre ? Fletch s’était isolé sur les toits un long moment, installé sur le rebord de la fenêtre pour tenter d’apercevoir toute intrusion. Il y avait les gardiens pour cela bien entendu, mais c’était aussi un peu son rôle comme préfet. Il avait beau avoir fini son tour de garde depuis un moment, il n’arrivait pas à aller se coucher, malgré la fatigue et le stress, malgré le fait qu’il avait cours le lendemain et les examens qui approchaient. Finalement, il finit par bouger de son coin, il était temps qu’il redescende. Il prendrait un petit truc à manger avant d’aller se coucher. Il descendit rapidement les escaliers tout en tenant fermement sa baguette dans la main, juste au cas où, mais il ne croisa personne… enfin du moins personne d’autre que plusieurs gardiens. Arrivée au rez-de-chaussée, il alla prendra un petit gâteau dans la cuisine donné généreusement par un elfe de maison et il retourna ensuite dans sa salle commune. Vu l’heure tardive et le fait qu’il y avait cours le lendemain, il espérait ne retrouver personne… mais il restait quand même quelques têtes, inquiètes, songeuses, la plupart étaient des élèves de son années ou d’années plus avancées. Il chercha Kezabel, mais il ne la vit pas, probablement qu’elle était elle aussi en train de vadrouiller dans le château à la recherche de réponse (ou pas, après tout, il ne la connaissait pas tant que ça).

Il avança, un bruit vers la cheminée attira son attention : un chat venait de faire tomber un livre. Il se détendit rapidement, mais malheureusement, il avait foncé dans quelqu’un. Il se tourna prêt à s’excuser et fit que c’était Elijah. Il ouvrit la bouche, la referma, la r »ouvrit avant de la refermer de nouveau. Gêné, il ne savait pas comment l’aborder. Est-ce qu’il devait simplement s’excuser, est-ce qu’il devait reparler de ce qui s’était passé au bal ? Est-ce qu’elle y pensait encore, comme lui, ou alors pour elle c’était juste quelque chose comme ça ? Il se racla la gorge avant de se passer une main dans les cheveux, il tenta de faire un pauvre petit sourire, mais finalement, il arriva enfin, à prendre la parole. Je… je suis désolé, j’me suis laissé distraire par le bruit du livre… enfin celui est tombé dans un baoum…  enfin tu as du l’entendre. Quelques instants de silence avant de reprendre Tu… Tu vas bien ? Je ne t’ai pas fait mal j’espère ? Je ne marchais pas vite, ça devrait aller, mais je ne t’ai pas marché sur les pieds au moins ? Au cas où il ne l’aurait pas senti –no comment-. Et… heu… sinon… comment tu te sens ? En général ? Oui, voilà, bien éviter le sujet du bal dans un premier, vérifier qu’elle allait bien par rapport aux détraqueurs. Il se rappelait de comment elle était après les empoisonnements. Il voulait lui montrait qu’il était toujours là.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 1239
Date d'inscription : 15/10/2015
Crédits : Avatar Lyelle + Gif Tumblr
Double Compte : Enzo Ryans - Ismaelle L. Stoneheaven - Cameron S. Cassidy - Riley S. Jenkins - Chiara M. Brooks



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t3424-elijah-boom-clap
MessageSujet: Re: Tout ira pour le mieux •• Elijah   Sam 4 Fév 2017 - 13:02

Jeudi 4 Juin 2015 – Tard dans la soirée
Tout ira pour le mieux



Elias & Elijah

Confinés à l’intérieur comme des prisonniers, encore. Beaucoup disent que c’était à prévoir, qu’un truc se passerait tôt ou tard et qu’ils reviendraient, qu’ils ne sont jamais réellement partis mais moi … J’étais comme d’habitude dans mon petit monde de Bisounours, loin de penser à tout ça et BOOM ! Surprise ce matin au réveil. J’ai cru que j’allais faire une crise d’angoisse ou de panique, quelque chose dans ce genre là, mais Charleen a été là, Kezabel aussi puis Caem que j’ai difficilement quitté aujourd’hui. Sa présence me rassure, c’est un peu comme si Dani était là avec moi. Je n’essaie pas de remplacer l’un par l’autre, bien sûr, mais … Enfin je me comprends.
Seulement cette fois j'ai décidé de ne pas … fermer les yeux ni me laisser aller. J'ai pris mon courage à deux mains, j'ai vécu ma journée aussi normalement que possible et j'ai travaillé mon sortilège de Patronus, en partie avec Zachary qui a pris du temps pour aider ceux qui en ressentaient le besoin.

Mais pour l'heure, je n'arrive pas à dormir. Il est tard, je devrais être dans mon lit mais c'est dans le canapé que je suis, face au feu qui crépite dans l'âtre, les genoux ramenés contre la poitrine. Jusqu'à ce qu'un chat saute sur l'accoudoir le plus éloigné de moi et me regarde avec ces deux billes rondes qui lui servent de lien avec l'Enfer. Je déteste les chats. Ils me fichent une trouille irrationnel : Une phobie, tout simplement. Ça n'est pas pour rien que les Epouvantard prenne cette forme là quand j'en croise un … Chose qui n'est jamais arrivée en dehors des cours de DCFM ou alors je suis passée à côté de l'évidence.
Restée aussi près d'un de ces suppôt de Satan ? Non, c'est impossible pour moi. Ils ont beau être tout à fait mignon aux yeux de la plus part, c'est au dessus de mes forces. Voilà pourquoi je me lève et m'éloigne le plus possible en lançant un coussin dans sa direction – pas dans le but de le toucher, je ne suis pas non plus une tortionnaire – et en agitant la main pour le faire partir.

« Dégage. Ssssshhhh ! »

Chose qu'il fait en sautant sur le sol, entrainant un livre avec lui et ce dernier tombe bruyamment sur le sol. Je recule encore, décidant que ça ne rime à rien de rester là et …

« Aïe ! »

Collision frontale avec un objet non identifié. Enfin, objet … Non, c'est Elias, qui me regarde comme s'il venait de voir un fantôme alors que je suis encore un peu sonnée. Pas que le choc ait été très violent mais je pense que c'est de manière général, beaucoup de chose à encaisser. Notamment le fait que je ne sais pas tellement comment me comporter face à lui et que je repense à ce que m'a dit Enzo mardi matin quand on entrait en EDM. Ne rougie pas Elijah !

« Je… je suis désolé, j’me suis laissé distraire par le bruit du livre… enfin celui est tombé dans un baoum…  enfin tu as du l’entendre. »

Pour seule réponse, je secoue la tête pour acquiescer mis ne lui dit pas que c'est de ma faute si ce chat a fuit rapidement.

« Tu… Tu vas bien ? Je ne t’ai pas fait mal j’espère ? Je ne marchais pas vite, ça devrait aller, mais je ne t’ai pas marché sur les pieds au moins ? »
« Non non, pas cette fois, t'en fais pas ! »

Pas cette fois … Pourquoi j'ai dit ça ? Je crois que c'était pour faire de l'humour mais comme j'ai gardé mon sérieux ...

« Et… heu… sinon… comment tu te sens ? En général ? »

Et là, je ne sais pas pourquoi, c'est la panique. Les vannes s'ouvrent.

« Comment je me sens ? »

Je sors ma baguette de ma poche, murmure un « Expecto Patronum » en me concentrant au maximum sur un souvenir positif – une bataille de boules de neige avec Daniel au dernière vacances de Noël – jusqu'à ce que mon Patronus s'échappe dans un filin argenté.

« Comment tu te sentirais si la seule chose capable de te protéger contre ces monstres était aussi petite et mignonne ? »

Une gerbille, clairement, ça n'a rien d'impressionnant et j'affiche un air dépité.

« J’arriverai jamais à les repousser si jamais ils entrent … Mais je l’aime mon Patronus. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 3171
Date d'inscription : 27/12/2012
Crédits : Gif trouvés sur Tumblr
Double Compte : Matthew & Connor & Keane & Benjamin & Jonah & Warren



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1837-elias-fletcher-oo#100144
MessageSujet: Re: Tout ira pour le mieux •• Elijah   Jeu 9 Fév 2017 - 17:46

Bien sûr sur toutes les personnes présentes, il avait fallu que ce soir sur Elijah qu’il tombe… ou plutôt qu’il bouscule. Le Destin, quand il s’y met ne lui donnait guère de chance. Le pauvre Elias était gêné et ne savait plus trop quoi dire ou quoi faire. Il avait tellement peur de la blesser en disant quelque chose qu’il ne fallait pas qu’il restait un peu bloqué comme un crétin. Il arriva néanmoins à parler du livre et elle acquiesça. Voilà et maintenant….  Maintenant c’était peut-être la question qui fâchait : si elle allait bien. En sens généralement, moralement, ou autre. La question était au final assez vaste et il pouvait il y avoir bon nombre de réponses. Tout dépendait de la façon dont elle verrait les choses, même s’il est vrai que vu la précision qu’il avait fait, cela lui laissait au final une marge de manœuvre beaucoup plus petite !

Non non, pas cette fois, t'en fais pas !

Et blang, dans ta tête Fletch ? ça c’était une pique super bien placée. Elias ne put s’empêcher de rougir un peu de honte et de gêne. Il ne savait pas comment est-ce qu’il devait prendre ça « comme un fait réel », ou comme une plaisanterie ? Il savait qu’Elijah n’avait pas une once de méchanceté en elle et donc, qu’il pouvait enlever une phrase juste méchante ou quelque chose dans ce goût-là !

ah… heu d’accord… alors… heu… bon. on va aller loin avec ça Enfin, tant mieux si je ne t’ai pas fait mal !

Bien Fletcher, tu as réussi à sortir une phrase normalement, c’est un petit progrès ! Il se racla un peu la gorge, avant de reprendre la même question, mais cette fois de manière un peu plus générale… vu que l’autre petite Jaune, ne semblait pas vouloir l’éviter et que cela ne la dérangeait pas de parler avec lui… à moins que ce qu’elle venait de dire était un genre de « lâche-moi les baskets ». Il n’était au final sûr de rien ; mais c’était de toute manière un peu tard vu qu’il lui avait déjà posé la question.

Comment je me sens ?

Oui c’était bien ce qu’il venait de demander, il fronça d’ailleurs un peu les sourcils en la regardant faire son patronus ne comprenant pas bien ce qu’elle faisait-là. Est-ce qu’elle essayait de lui prouver quelque chose ou totalement autre chose ? Rapidement, le patronus apparut et il allait la féciliter mais elle reprit la parole

Comment tu te sentirais si la seule chose capable de te protéger contre ces monstres était aussi petite et mignonne ? J’arriverai jamais à les repousser si jamais ils entrent … Mais je l’aime mon Patronus

Cette fois-ci encore,  il fronça les sourcils en se demandant où est-ce qu’elle avait pu apprendre des inepties pareilles, ou se faire de telles idées. Il était clair qu’elle avait besoin d’être rassurée et ce, à plusieurs niveaux. Il s’avança un peu vers elle et posa un doigt sur son menton histoire de lui faire relever la tête ou plus exactement pour qu’elle la lève assez pour qu’il puisse la regarder dans les yeux malgré sa grande carcasse un peu décharnée.

Elijah, écoute-moi ! La forme de ton Patronus n’a rien à voir avec sa puissance tu m’entends. C’est ton souvenir qui pourra tout faire, probablement. Pas cette forme, alors tu as raison de l’aimer. Il y a des sorciers célèbres sont les Patronus étaient puissants et pourtant ils avaient a forme de souris ou de coccinelle. Et c’est mignon, non c’est deux animaux ?! Il laissa passer quelques instants avant d’enfin enlever son doigt de son menton et de reprendre Le principal, c’est que tu saches faire ton sort et tu y arrives plutôt bien. Regarde, par exemple… notre directeur de maison, c’est pas une marmotte qu’il a ? Et c’est… disons mignon. Tu vois. Je suis certain que si tu regardes autant de toi, tu verras que je dis la vérité. Il eut un petit sourire avant de continuer Le tout, Elijah, c’est que tu fasses attention à toi, que tu ne sortes pas sans quelqu’un qui t’accompagne, les adultes sont là pour nous protéger… et toi, contrairement aux années les plus jeunes, tu sais faire le sort de Patronus. Il ne faudra juste pas se laisser impressionner s’ils nous approchent. C’est tout.

Il se racla de nouveau la gorge avant de se mettre  à se dandiner d’un pied sur l’autre. Est-ce qu’il devait aborder le soir du bal ou pas du tout ? Il n’en savait plus trop rien. Elle ne l’avait pas encore, réellement, évoqué… alors peut-être que c’était fait exprès, peut-être qu’elle ne savait pas comment l’aborder. Il tenta alors un petit

Et à part ça ?

Pour lui, c’était presque lui tendre une grosse perche, mais il ne se rendait pas compte que pour la jeune femme c’était peut-être juste une question des plus banales.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 1239
Date d'inscription : 15/10/2015
Crédits : Avatar Lyelle + Gif Tumblr
Double Compte : Enzo Ryans - Ismaelle L. Stoneheaven - Cameron S. Cassidy - Riley S. Jenkins - Chiara M. Brooks



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t3424-elijah-boom-clap
MessageSujet: Re: Tout ira pour le mieux •• Elijah   Lun 13 Fév 2017 - 13:01

D'abord un sursaut, puis le coeur qui bat plus fort encore. Parce qu'il s'est rapproché, parce qu'il a posé un doigt sous mon menton pour me le faire relever et que mon regard est totalement accaparé par le sien. Qu'est ce qu'il fait ? La situation, sa proximité, me perturbent un peu c'est sur. Le point positif c'est que l'espace d'une seconde j'oublie la présence des Détraqueurs ...

« Elijah, écoute-moi ! La forme de ton Patronus n’a rien à voir avec sa puissance tu m’entends. C’est ton souvenir qui pourra tout faire, probablement. Pas cette forme, alors tu as raison de l’aimer. Il y a des sorciers célèbres sont les Patronus étaient puissants et pourtant ils avaient a forme de souris ou de coccinelle. Et c’est mignon, non c’est deux animaux ?! »
« Si. Oui. »

Je le sais tout ça, c'est ça le pire. Je le sais que peu importe la forme du patronus, sa taille n'a pas d'importance, mais quand je commence à paniquer comme ça … C'est difficile pour moi de rester rationnelle. Respire Elijah, calme toi. Écoute Elias, c'est lui qui a raison. Ta gerbille peut tout à fait repousser ces créatures et de toute façon, pour l'instant en tout cas, ils ne sont pas là.

« Le principal, c’est que tu saches faire ton sort et tu y arrives plutôt bien. Regarde, par exemple… notre directeur de maison, c’est pas une marmotte qu’il a ? Et c’est… disons mignon. Tu vois. Je suis certain que si tu regardes autant de toi, tu verras que je dis la vérité. »

Je baisse les yeux à nouveau et prends une profonde inspiration, bloque l'air puis le relâche. L'instant d'après je relève la tête et observe la petite gerbille argentée sautiller partout autour de moi. Un mince sourire étire mes lèvres et mon attention se focalise à nouveau sur mon camarade. Lui aussi sourit, ça me fait sourire encore plus. Et puis la marmotte de Monsieur Cartwright … Elle déchire, c'est vrai !

« Le tout, Elijah, c’est que tu fasses attention à toi, que tu ne sortes pas sans quelqu’un qui t’accompagne, les adultes sont là pour nous protéger… et toi, contrairement aux années les plus jeunes, tu sais faire le sort de Patronus. Il ne faudra juste pas se laisser impressionner s’ils nous approchent. C’est tout. »
« Oh ça il n'y a pas de risque pour que je sorte, tu peux me faire confiance. »

Rien que d'apercevoir les ombres de loin à travers les fenêtres me colle des frissons partout dans le corps alors non, je n'envisage pas de mettre un pied dehors de si tôt. En dehors des cours, si jamais ils sont maintenu à l'extérieur, mais seulement si des Gardiens sont là pour nous protéger en cas de besoin.

« Et à part ça ? »

Surprise. Oui, c'est clairement de l'étonnement qui s'exprime sur mon visage à présent. J'ai l'impression qu'il passe du Niffleur à l'Hippogriffe, balayant cette conversation qu'on vient d'avoir d'un revers simple de la main alors que … Je sais pas, je ne la pensais pas foncièrement terminée peut-être. Je bloque un instant, fronce les sourcils et le regarde alors qu'il me semble … Complètement différent d'il y a trois secondes. Il a l'air nerveux ...

« On dirait que tu me demandes ce que j'ai sur ma liste de course. »

C'est comme quand on va chez le boucher, ou le boulanger, et qu'il vous demande : Et avec ceci ? Ça sera tout, merci. En attendant le premier truc qui me vient à l'esprit est le suivant ...

« A part ça, c'est mon anniversaire demain … et j'ai failli oublier. »

S'en suis un cri strident de ma part, à peine ai-je terminé ma phrase, parce que le chat que j'ai chassé il y a quelques secondes est de retour et cette fois carrément entrain de se frotter contre mes jambes. Ma réaction est immédiate, je lâche donc ce cri de terreur et fonce directement dans Elias auquel je m'accroche, enfouissant mon visage dans son pull pour ne plus voir cette créature de l'Enfer qui est venue chercher mon âme. Exactement comme un Détraqueur mais en plus rusé ! A cause de ce petit minois mignon.

« Fais le partir s'il te plait !!! »

Je sais, c'est ridicule, mais certains ont peur du vide ou des araignées, moi c'est des chats. Je ne l'explique pas, c'est comme ça, ils me font peur. J'en tremble, je panique totalement et m'accroche à Elias comme une folle, totalement blotti contre lui, les yeux fermés et le visage plaqué contre son torse.

« Il est parti ? »

Ceci étant un murmure étouffé par le tissu, il est hors de question que je vérifie par moi-même.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 3171
Date d'inscription : 27/12/2012
Crédits : Gif trouvés sur Tumblr
Double Compte : Matthew & Connor & Keane & Benjamin & Jonah & Warren



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1837-elias-fletcher-oo#100144
MessageSujet: Re: Tout ira pour le mieux •• Elijah   Mar 14 Fév 2017 - 14:11

Il essayait de lui faire comprendre que l’animal avait beau être mignon ou terrifiant ce n’était pas ce qui faisait la puissance du patronus. Ca, il en était certain ! Il avait même des preuves et c’était un argument de taille que la demoiselle ne pouvait franchement pas ignorer. Lorsqu’elle répondit simplement que oui, il lui fit un petit sourire pour lui montrer que tout allait bien. Peut-être qu’il devait lui proposer de s’entrainer, non ? Elle verrait bien qu’elle savait bien faire le sort et donc, qu’elle n’avait rien à craindre. Quelques compliments, quelques encouragements et les choses iraient, en théorie mieux. Il savait de quoi elle « souffrait », elle était comme lui, elle manquait de confiance en elle et n’était pas spécialement courageuse, il savait comment il fonctionnait, ce qui marchait plus ou moins sur lui, ou pas et donc il pouvait appliquer ceci à la demoiselle pour lui faire prendre confiance. D’autant plus que là, elle n’avait franchement pas à douter de quoi que ce soit ! Il alla même jusqu’à lui rappeler que le patronus de Carthwright était une marmotte, rien de bien gros ni de bien méchant. Il lui rappela quelques consignes de sécurité même s’il doutait que ce n’était pas nécessaire, elle devait d’ores et déjà les connaitre par cœur !

Oh ça il n'y a pas de risque pour que je sorte, tu peux me faire confiance.
Il faut quand même que tu prennes un peu l’air, ce n’est pas bon de rester toujours enfermé, mais si tu es avec un groupe d’amis, tu n’as rien à craindre, n’est-ce pas ?

Il lui fit un tendre sourire pour lui montrer qu’il avait raison, avant de repartir sur un sujet un peu plus vaste. Trop vaste probablement avec son « et à part ça ». Il ne se rendait pas compte de la stupidité de la réponse ou bien tout ce qu’Elijah pouvait imaginer avec ces quelques mots ! il devint un peu nerveux de peur d’entendre la réponse de la demoiselle et tout ce que cela allait également peut-être impliquer !

On dirait que tu me demandes ce que j'ai sur ma liste de course.
Hein ? Heu… non !! Bien sûr non, et puis tu ne vas même pas faire les cours !
A part ça, c'est mon anniversaire demain … et j'ai failli oublier.
Je le sais ! Mais je ne peux pas te le souhaiter d’avance, ça peut porter malheur selon certaine croyance !

Un bout de sa phrase qu’il ne put même pas terminer fut recouvert par un cri strident. Il eut du mal à comprendre ce qui la faisait réagir comme ça, pas ses paroles en tout cas car elle fonça sur lui pour se blottir contre lui s’accrochant de toutes ses forces à son pull. Elias resta un instant bouche bée, regardant un peu les autres élèves autour d’eux jusqu’à ce que l’un deux lui désigne tout simplement un chat. Est-ce qu’elle venait d’avoir peur d’un chat ?

Fais le partir s'il te plait !!!
Pschiiiiiiittttttt. fui la seule réaction qu’il réussit à avoir.

Il trouvait sa propre réaction ridicule, le chat le regarda d’ailleurs avant de partir tranquillement comme pour lui faire comprendre qu’il ne l’avait pas du tout impressionné et qu’il pourrait revenir n’importe quand.

Il est parti ?
Non

Ce fut sa première réaction qui était un « pieu » mensonge, mais il fallait bien avouer qu’il aimait bien se sentir aussi proche d’elle et surtout enfin capable de protéger quelqu’un de la rassurer. Même s’il fallait bien avouer, le chat était un animal adorable qui n’aurait pas fait de mal à la jeune femme. Quelques instants après, pourtant il réalisa que malgré tout ce n’était pas bien de lui mentir.

En fait non, il est parti après mon pscchiiitttt. Il était devenu rouge pivoine d’avouer ceci. Ce n’était pas très glorieux d’avouer que l’on avait « menti » pendant moins de dix secondes. Mais, tu peux rester là si tu veux… au cas où.

Probablement que certains se seraient moqués d’elle d’avoir peur d’un petit chat, mais pas lui, parce qu’il ne trouvait pas ça drôle. Chacun avait ses peurs, certaines étaient plus communes que d’autres. Néanmoins il était intrigué de l’origine de sa peur.

Pourquoi est-ce que tu as peur d’eux Eli’ ? Tu es allergique ? Je suppose que non, sinon tu n’aurais pas cette réaction… mais du coup, qu’est-ce qui t’impressionne chez eux ? lui demanda –t-il toujours très calmement, lui tapotant doucement le dos, comme si cette simple initiative pourrait l’aider à aller mieux !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 1239
Date d'inscription : 15/10/2015
Crédits : Avatar Lyelle + Gif Tumblr
Double Compte : Enzo Ryans - Ismaelle L. Stoneheaven - Cameron S. Cassidy - Riley S. Jenkins - Chiara M. Brooks



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t3424-elijah-boom-clap
MessageSujet: Re: Tout ira pour le mieux •• Elijah   Jeu 23 Fév 2017 - 13:07

«  Non. »

Enfer et damnation ! Cette créature du diable ne va pas me lâcher, au secours ! Fais le partir !!! Comment est ce que c'est possible qu'il reste là après ce magnifique «  Pschiiiiiiittttttt » qui a failli me faire décoller moi-même ? Ils développent de la résistance … L'invasion est en marche et personne ne s'en rend compte ! En attendant … Je ne peux pas le nier, même si la peur me paralyse irrationnellement, je pourrais être à un endroit moins agréable … Et cette simple pensée fait monter le rouge à mes joues. J’en oublierai presque ce monstre … Non, quand même pas.

« En fait non, il est parti après mon pscchiiitttt. »
« Mais ! »

Offusquée ? Mais oui enfin ! C’est pour ça que je m’écarte de lui vivement, le poussant presque, tout en lui lançant un regard noir. Sourcils froncés inclus. C’est pas gentil de me mentir et surtout pas pour ça ! Le problème c’est que … Oui je me suis écartée mais en réalité, ça ne tient qu’à quelques centimètres et tout ce que j’ai réellement fait c’est relevé le menton pour le regarder. Je m’apprête à lui demander pourquoi il a fait ça, peut-être « l’engueuler » un peu même mais …

« Mais, tu peux rester là si tu veux… au cas où. »

… Il me coupe l’herbe sous le pied et surtout me prend totalement au dépourvu. Autant le dire, mes joues prennent la teinte des Gryffondor en moins de temps qu’il ne faut pour le dire et je baisse le regard immédiatement pour fuir le sien. Et je ne bouge pas … Alors que je le sens bien, effectivement, le chat n’est plus là …

« Pourquoi est-ce que tu as peur d’eux Eli’ ? Tu es allergique ? Je suppose que non, sinon tu n’aurais pas cette réaction… mais du coup, qu’est-ce qui t’impressionne chez eux ? »

Dit-il en me tapotant le dos dans un geste que je devine se voulant réconfortant et sans même m’en rendre compte je lui pardonne son affront puis passe à autre chose. Je me détache de lui, pour de bon cette fois, mais c’est simplement pour pouvoir le regarder plus facilement en face vu qu’il est bien plus grand que moi et que je commence à avoir mal à la nuque à force de devoir lever la tête. Et puis … On va pas rester comme ça toute la journée de toute façon … J’veux dire … Enfin bref.

« Oui je suis allergique mais ça encore, c'est pas très grave même si ça n'est pas toujours très pratique puisqu'il y a des chats partout ici et donc des poils de chats … Mais bon, c'est pas pire que d'être allergique aux fruits à coques parce que ça, c'est un fléau. Les M&M’s quoi … »

Regard dans le vide, déception évidente sur le visage, je me laisse choir sur l’accoudoir du canapé en poussant un long et profond soupir. Ça, c’est le plus dur. Pour les poils de chats, j’ai des cachets qui font très bien leur boulot mais ne pas pouvoir manger de M&M’s c’est la punition la plus sadique au monde. Et puis d’abord, pourquoi est-ce que je suis punie ? J’ai rien fait de mal. Ou alors j’étais peut-être un dictateur sadique dans une autre vie, allez savoir.

« Mais je sais pas, j'aime pas les chats, ils me font peur de manière déraisonné. »

Combien de fois on a essayé de me convaincre qu’ils sont d’adorables petites peluches inoffensives ? Des dizaines et des dizaines. Ce que les gens ne comprennent pas c’est que c’est comme ça, j’y peux rien. Ça n’est pas de la comédie, j’ai peur. Point barre. Je ne me souviens pas si quelque chose dans mon enfance a déclenché ça mais oui, c’est comme ça. Pour moi ils ne sont pas d’inoffensives petites peluches, ce sont de suppôts de Satan mais au même titre que j’aimerai qu’on me comprenne, j’essaie de comprendre le point de vue des autres. On a le droit de penser et ressentir différemment, encore heureux.

« Tu sais, c'est juste … une phobie. Ça ne se contrôle pas. C'est la forme que prendrait un Epouvantard si j'en croisais un. »

Haussement d’épaules.
Et un petit sourire.

« Et toi, c'est quoi ? »

Puis comme ça, de but en blanc, parce que quand même … ça me titille un peu.

« Pourquoi tu m’as menti pour le chat, Elias ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 3171
Date d'inscription : 27/12/2012
Crédits : Gif trouvés sur Tumblr
Double Compte : Matthew & Connor & Keane & Benjamin & Jonah & Warren



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1837-elias-fletcher-oo#100144
MessageSujet: Re: Tout ira pour le mieux •• Elijah   Dim 26 Fév 2017 - 15:54

Pourquoi est-ce qu’il avait menti si sciemment ? Il ne savait pas trop, ou plutôt, il ne voulait pas vraiment se l’avouer ! Il se passa une main dans les cheveux avant de soupirer doucement, d’essayer de se reprendre. Elias ne voulait pas qu’elle ait peur ou quelque chose comme ça, et mentir ce n’était pas bien, même si là, il fallait bien l’avouer ce n’était pas quelque chose de très grave. Fletch’ avait quand même honte de son comportement, s’il commençait comme ça qui sait ce qu’il serait possible d’inventer dans quelques mois, quelques années ! Dire la vérité, il n’y avait que ça de vrai ! Il ne pouvait donc que comprendre qu’Elijah semble offusqué ! Il n’était qu’un vilain garçon en qui on ne pouvait pas avoir confiance ! Il grimaça très légèrement lorsqu’elle s’écarta de quelques centimètres mais il ne pouvait que la comprendre ! Il aurait probablement eu la même méfiance à sa place. Il tenta donc de se reprendre un peu, très maladroitement. Parler de ce genre de chose n’avait jamais été vraiment son fort mais là, il avait dû toucher dans le mile vu la couleur qu’avait pris sa douce amie. Ils allaient finir par être mal à l’aise tous les deux, il tenta donc un angle d’approche ou plutôt de conversation : savoir pourquoi elle avait peur des chats. Est-ce que c’était à cause d’une allergie ou d’autre chose ? Il était assez ouvert d’esprit pour comprendre que ces animaux pouvaient terrifier des personnes, même si pour lui c’était juste étrange ! Chacun a ses propos phobie, ses propres peurs il n’était personnes  pour la juger ! Peut-être devrait-il lui présenter Flocon pour lui qu’il n’y avait rien à craindre des chats. Elle recula un peu plus mais cette fois ce n’était pas un geste de « rejet » mais juste histoire de pouvoir se parler plus facilement

Oui je suis allergique mais ça encore, c'est pas très grave même si ça n'est pas toujours très pratique puisqu'il y a des chats partout ici et donc des poils de chats … Mais bon, c'est pas pire que d'être allergique aux fruits à coques parce que ça, c'est un fléau. Les M&M’s quoi …

Bon finalement, Flocon resterait loin d’elle ! Si elle était allergique c’était probablement mieux ! Heureusement pour elle qu’elle vivait dans le monde sorcier sinon chez les Moldus entourée de chats comme ça, ça serait probablement problématique. La suite de sa phrase sur les fruits à coque lui fit froncer les sourcils. Il ne pouvait que compatir mais pas à cause de M&M’s.

Tu ne peux pas manger de pâte à tartiner comme ils font chez les Moldus, alors ? ca c’est dur aussi ! Il eut une petite moue triste pour elle avant de finalement se racler la gorge et de se reprendre Mais certains bonbons aussi… Tu n’as aucun sort qui peut t’aider avec tes allergies ? Je ne sais pas, je ne pense pas en avoir, du coup je ne me suis jamais trop posé la question… mais la magie fait tellement de chose que voilà… du moment que tu sais à quoi c’est dû exactement !

Si les Moldus pouvaient le faire probablement que les sorciers aussi, non ? Ceci dit, si ça existait chez les sorcier Eli’ le saurait forcément, non ? La question qu’il venait de poser était donc plutôt stupide ! Mais il était trop tard pour revenir en arrière.

Mais je sais pas, j'aime pas les chats, ils me font peur de manière déraisonné Il acquiesça doucement, ne faisant aucun commentaire sur cet aveux ! Tu sais, c'est juste … une phobie. Ça ne se contrôle pas. C'est la forme que prendrait un Epouvantard si j'en croisais un. Et toi, c'est quoi ?

Grimace de la part du préfet, il n’était pas très fier de sa phobie non plus. Il jugeait qu’elle était un peu ridicule, mais bon… comme elle l’avait dit on ne contrôlait pas forcément ses peurs et compagnie. Il savait qu’elle ne serait pas du genre à le juger, alors bon ! Elias allait se lancer, lorsqu’elle reprit soudain la parole le coupant totalement dans son élan.

Pourquoi tu m’as menti pour le chat, Elias ?

Et ce fut à son tour de rougir, et pas qu’un peu ! Qu’est-ce qu’il pouvait bien répondre à cela ? Il ne savait pas ! Gêné il se passa une main dans les cheveux. Il ne saurait pas vraiment l’expliquer, ou si, mais il avait peur d’être ridicule. Cependant elle avait le droit à une réponse, alors il devait se lancer. Tentant d’oublier ses joues en feu il ne tarda pas à se racler la gorge avant de reprendre la parole :

Et bien… parce que… par ce que…. J’aimais bien t’avoir contre moi et je voulais prolonger ça… un peu. Voilà, heureusement que le ridicule ne tue pas sinon il était certain qu’il aurait été foudroyé. Il inspira un peu coup avant de reprendre Et heu.. ma phobie et mon épouvantard c’est… être enfermer dans un petit lieu clos, comme un placard, des toilettes, une caisse, un cercueil… Enfin je suis claustrophobe du coup voilà, tous les lieux qui pourraient me provoquer des crises de panique. Et crois-moi… je réagis beaucoup plus violemment que toi. Il secoua un peu la tête avant de continuer Tu… Tu ne m’en veux pas trop, quand même, de mon mensonge ? Je sais que ce n’est pas bien, mais promis, j’essayerai de ne pas recommencer, je ne veux pas être considéré comme un menteur ou quelqu’un en qui on a pas confiance ! Nouvelle petite moue. Hein, t’me pardonnes Elijah ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 1239
Date d'inscription : 15/10/2015
Crédits : Avatar Lyelle + Gif Tumblr
Double Compte : Enzo Ryans - Ismaelle L. Stoneheaven - Cameron S. Cassidy - Riley S. Jenkins - Chiara M. Brooks



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t3424-elijah-boom-clap
MessageSujet: Re: Tout ira pour le mieux •• Elijah   Mar 7 Mar 2017 - 13:28

« Et bien… parce que… par ce que…. J’aimais bien t’avoir contre moi et je voulais prolonger ça… un peu. »
« Oh ... »

Pour être tout à fait honnête, en cet instant, je me sens un peu … Perdue ? Je ne sais pas trop mais j'ai du mal à mettre le doigt sur la façon dont je me sens. Déstabilisée mais pas vraiment. Déboussolée, un peu, mais à la fois extrêmement lucide. Est-ce que c'est ce que ressent Caem quand il a Killian contre lui ? Est-ce que c'est ce que ressent Enzo quand William le prend dans ses bras ? Moi aussi j'aimai bien être contre lui, comme au bal, et je crois que ça me fait quelque chose qu'il me dise ça. Je ne saurai juste pas dire quoi, c'est comme une sorte de chaleur diffuse un peu partout dans le corps mais relativement centralisée dans le ventre et un peu dans les joues aussi.

« Et heu.. ma phobie et mon épouvantard c’est… être enfermer dans un petit lieu clos, comme un placard, des toilettes, une caisse, un cercueil… Enfin je suis claustrophobe du coup voilà, tous les lieux qui pourraient me provoquer des crises de panique. Et crois-moi… je réagis beaucoup plus violemment que toi. »

Il parle, je fixe son visage, sa bouche, ses lèvres qui s'agitent et remuent mais en réalité … Je ne l'écoute pas vraiment. J'entends, mon cerveau enregistre l'information mais je suis un peu ailleurs. Claustrophobe, d'accord. Violent ? Hum. Je ne sais pas trop ce que je pense de ça.

« Tu… Tu ne m’en veux pas trop, quand même, de mon mensonge ? Je sais que ce n’est pas bien, mais promis, j’essayerai de ne pas recommencer, je ne veux pas être considéré comme un menteur ou quelqu’un en qui on a pas confiance ! Hein, t’me pardonnes Elijah ? »
« Je ... »

Je ne sais plus, je l’admets. Est-ce que je fais confiance à Elias ? Jusqu’ici j’avais une confiance aveugle en lui simplement parce que je ne m’étais jamais réellement posé la question et aussi parce qu’il a toujours su me rassurer ou me changer les idées et n’a jamais détourné le regard pour passer à autre chose quand il voyait que je n’allais pas bien. Parce que oui, ça m’arrive, comme à tout le monde. Tout ça ne va pas changer à cause d’un chat et d’un petit mensonge, bien sûr, mais je dois avouer que mes émotions à son égard sont un peu chahutées actuellement. Je ne sais pas si on peut se considérer comme des amis, on n’est pas si proches que ça mais il fait partie des personnes avec qui je m’entends le mieux et finalement, il a toujours été dans mon décor depuis que j’ai fait mon entrée à Poudlard pour ma Première Année. Aujourd’hui, quelque chose semble se modifier, comme si une inconnue venait s’ajouter à l’équation mais pour une fois j’ai l’impression que je ne peux pas vraiment compter sur lui, pas pour rendre ça plus clair.

« Je déteste les mensonges Elias, vraiment. Je sais que ça ne partait pas d'une mauvaise intention mais … Ne le fais plus, d'accord ? »

Je sais que c’est utopique, ma naïveté est élevée mais je ne suis pas non plus totalement à côté de la plaque contrairement aux apparences. Je sais bien qu’on me mentira à nouveau, probablement quotidiennement, mais je suis encore en phase de digestion de certaines choses qui ont malgré tout laissé des marques même si je les ai accepté.

« Tu sais, pendant les vacances j’ai appris que j’avais été adoptée, je l’ai appris par le plus grand des hasards en tombant sur les papiers d’adoptions en fouillant dans le grenier et j’en ai voulu énormément à mes parents et à mon frère de m’avoir caché la vérité pendant toutes ces années. Je leur ai pardonné mais j’ai besoin de sentir que je peux faire confiance aux gens et même si c’était un tout petit mensonge de rien du tout pour quelque chose de pas grave et … Avec une bonne intention finalement, plus ou moins, je préfère que tu sois honnête avec moi. »

Je ne sais pas bien pourquoi je lui raconte ça, très peu de personnes sont au courant finalement mais c’est surtout parce que … En réalité, je ne parle pas non plus à tant de gens que ça. Enfin si, mais je me comprends. Des amis, de vrais amis, des gens dont je me sens proches, je n’en ai pas beaucoup ici. Charleen le sait, Caem aussi, mais je crois que c’est tout.

« Et si tu veux me prendre dans tes bras, t’as pas besoin de me mentir pour le faire tu sais. »

Très sincèrement, je ne suis pas vraiment certaine de ce que je suis en train de faire, de ce que je veux réellement, mais les mots sortent calmement et d’eux-mêmes.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 3171
Date d'inscription : 27/12/2012
Crédits : Gif trouvés sur Tumblr
Double Compte : Matthew & Connor & Keane & Benjamin & Jonah & Warren



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1837-elias-fletcher-oo#100144
MessageSujet: Re: Tout ira pour le mieux •• Elijah   Sam 11 Mar 2017 - 11:51

Et voilà ! Il l’avait dit ! Il l’avait enfin avoué qu’il aimait bien la tenir contre lui.. c’était tout simple, mais il se sentait quand même un peu débile de lui avouer ça. Ca ne faisait pas trop… bébé, sentimental, cruche de dire des choses comme ça ? Il n’en savait trop rien, mais il avait l’impression qu’il était en train de manquer totalement de virilité et de se comporter ou plutôt de dire des choses qui seraient habituellement plus prononcées par des filles ! Enfin bon, c’était probablement mieux que rien, et il ne pouvait guère faire mieux ! Et puis, par Merlin ! Chacun devait avoir son propre caractère, il n’était pas obligé de tout suivre à la lettre n’est-ce pas ? Il n’était pas obligé de rentrer dans le moule des autres de son âge ! Elias avait ensuite répondu aux questions de son amie sur son épouvantard et sa phobie. Il se rendit enfin compte que le mot « violemment » pouvait être interprété de la mauvaise manière, il hésita et finalement préféra rectifier plutôt qu’elle ait peur de lui

Disons qu’en fait, quand je dis violemment c’est surtout que… disons que… j’ai de grosses crises de paniques, je peux aller jusqu’à tomber dans les pommes pour faire simple.

Il grimaça un peu, se sentant toujours un peu débile de dire ce genre de choses ! Mais au moins il trouvait ça certainement plus clair pour la demoiselle, qu’elle ne croit pas qu’il serait capable de la frapper parce qu’il était enfermé ! ca n’avait franchement aucun sens, n’est-ce pas ? Ceci expliqué, il put en revenir au sujet qui l’inquiétait quand même beaucoup plus : son mensonge ! Est-ce qu’elle ne lui en voulait pas trop ? Est-ce qu’elle pourrait lui pardonnait ? Certes ce n’était pas grave, mais cela restait quand même un mauvais acte !

Je déteste les mensonges Elias, vraiment. Je sais que ça ne partait pas d'une mauvaise intention mais … Ne le fais plus, d'accord ?

Il acquiesça vivement. De toute manière il n’aimait pas ça mentir, après il se sentait trop coupable et il était probablement trop honnête pour faire un réel mensonge, quelque de plus gros, ayant vraiment des conséquences… Un mensonge sur lequel il ne se rétracterait pas au moins de deux minutes

Tu sais, pendant les vacances j’ai appris que j’avais été adoptée, je l’ai appris par le plus grand des hasards en tombant sur les papiers d’adoptions en fouillant dans le grenier et j’en ai voulu énormément à mes parents et à mon frère de m’avoir caché la vérité pendant toutes ces années. Je leur ai pardonné mais j’ai besoin de sentir que je peux faire confiance aux gens et même si c’était un tout petit mensonge de rien du tout pour quelque chose de pas grave et … Avec une bonne intention finalement, plus ou moins, je préfère que tu sois honnête avec moi

Il la regarda avec de grands yeux, il ne s’était pas attendu à une telle révélation, et il ne voyait pas bien le rapport avec son mensonge… Lui c’était un tout petit truc, ce n’était pas ça, mais sur le fond il comprenait ce qu’elle voulait. De nouveau il acquiesça.

Oh, je suis vraiment désolée Elijah, je ne savais pas. Heu… mais. tais-toi Fletch, avant de dire une bêtise ! Je… Je serai honnête avec toi, je te l’ai dit, j’aime pas mentir, je ne sais pas trop ce qui m’a pris.


Et si tu veux me prendre dans tes bras, t’as pas besoin de me mentir pour le faire tu sais

Gloups. Qu’est-ce qu’il pouvait répondre à cela ? c’était plutôt une bonne nouvelle, mais il en s’était franchement pas attendu à une telle réponse ou une telle réaction… alors… maintenant quelle était la prochaine étape ? Est-ce qu’il devait la prendre dans ses bras maintenant ? Est-ce qu’il devait lui demander l’autorisation ? Oui, ça lui semblait  mieux, même s’il lui semblait qu’elle sous entendait qu’il pouvait  aller comme il voulait. Il n’en était franchement pas sûr. Il se mordilla un peu la lèvre, en pleine réflexion.

Je suppose qu’il faut que je te demande quand même pour te reprendre dans mes bras, non ? Parce que… avec Cait’ des fois j’lui demandais pas mais c’était normal… et du coup, là je ne sais pas trop comment procéder. Je ne voudrais pas te heurter ou te blesser. Je peux te reprendre dans les bras ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 1239
Date d'inscription : 15/10/2015
Crédits : Avatar Lyelle + Gif Tumblr
Double Compte : Enzo Ryans - Ismaelle L. Stoneheaven - Cameron S. Cassidy - Riley S. Jenkins - Chiara M. Brooks



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t3424-elijah-boom-clap
MessageSujet: Re: Tout ira pour le mieux •• Elijah   Mer 15 Mar 2017 - 14:18

Ben non, il ne savait pas. Comment est-ce qu’il aurait pu le savoir ? Je ne l’ai dit qu’à deux personnes et je sais que ces personnes-là n’auraient pas été en parler à qui que ce soit d’autres ou bien simplement à d’autres personnes de confiance. Il aurait pu entendre les conversations, éventuellement, mais peu importe.
Le truc c’est que … J’ai l’impression qu’il ne comprend pas, qu’il ne prend pas vraiment la teneur de cette révélation. Je n’irai pas jusqu’à dire qu’il s’en fiche bien sur et dans le fond je n’attendais rien de spécial de sa part je crois mais … Je ne sais pas, c’est étrange quand même. Ça n’est pas comme si je venais de lui dire que j’ai marché sur les pieds de mon voisin de devant en faisant la queue à la boulangerie pour acheter mon pain.
Et puis il me dit qu’il sera honnête avec moi, qu’il n’aime pas mentir, qu’il ne sait pas ce qui lui a pris … Là-dessus je le crois sans aucun doute. Parfois on réagit sans réfléchir, ce sont des choses qui arrivent et personne n’est épargné. En plus, sa raison était plutôt … Comment dire ça … J’ai du mal à trouver mes mots à vrai dire mais quelque chose me contrarie, je le sens bien. J’essaie de ne pas y prêter plus attention que ça.

En tout cas, oui, c’est vrai, pourquoi est-ce qu’il aurait besoin de me mentir pour me prendre dans ses bras ? Demander la permission c’est une chose mais pourquoi mentir ? D’ailleurs, demander la permission … Je crois que ça ne me choquerai pas s’il ne le faisait pas. Après tout je ne lui ai pas demandé la sienne avant de l’embrasser et ça n’a pas eu l’air de le déranger. Je n’ai pas non plus l’impression que Caem demande la permission à Killian avant de la prendre dans ses bras, ni même Enzo avec William. Enfin ça n’est pas tellement pareil, ils sont ensemble, mais je me comprends. Et je me demande si Ethan a déjà pris Charleen dans ses bras ou inversement.

Quoi qu’il en soit, je le regarde et je ne sais pas trop ce qui se passe dans sa tête. Ni dans la mienne d’ailleurs. Mon esprit se détache un peu de la conversation et j’en profite pour rappeler mon Patronus qui furetait toujours non loin de là.

« Je suppose qu’il faut que je te demande quand même pour te reprendre dans mes bras, non ? Parce que… avec Cait’ des fois j’lui demandais pas mais c’était normal… et du coup, là je ne sais pas trop comment procéder. Je ne voudrais pas te heurter ou te blesser. Je peux te reprendre dans les bras ? »
« Je … Euh … Ben … »

Oui, voilà. Je ne sais plus, il me perd. J’ai l’impression qu’on a du mal à communiquer, que ça n’est pas … Enfin …

« C’est que ça fait plus trop naturel là, tu trouves pas ? »

J’ai l’air sans doute un peu gênée mais la situation me met mal à l’aise … Il me met mal à l’aise même si j’ai un peu honte de penser ça. J’y peux rien, je ne peux pas aller contre ce que je ressens après tout parce que non ça n’a plus rien de naturel et ça me bloque complètement. Qu’il me parle de Caitlyn ne me dérange pas une seule seconde et il a raison, c’était normal. Encore heureux, non ? Je n’en sais rien, je n’ai jamais été avec quelqu’un alors j’imagine qu’il est mieux placé que moi pour le savoir même si c’est pas tellement l’impression qu’il me donne. Je ne juge pas, loin de moi cette idée, mais tout ça, oui, me met mal à l’aise. Je danse un peu d’un pied sur l’autre, légèrement nerveuse, mais au bout de quelques secondes c’est finalement un sourire que je lui adresse. Il est un peu timide et pas trop sûr mais il est surtout sincère.

« Je crois que je vais aller me coucher, cette journée a été épuisante et je ne pense pas que demain sera plus tranquille mais merci Elias, c’est très gentil à toi d’avoir pris la peine de me rassurer. Comme toujours. »

Et ça aussi c’est sincère.

« Et merci d’avoir fait fuir le chat aussi ! »

Chaque fois que j’ai eu besoin de quelqu’un et qu’il passait par là, qu’il me voyait en proie au doute ou à la panique, il a toujours pris le temps de s’arrêter pour m’aider à me canaliser, à affronter la situation, et je sais qu’il continuera à le faire parce qu’il est une bonne personne qui fait attention aux autres. C’est réconfortant d’avoir des personnes comme lui dans cet environnement, vraiment. Voilà pourquoi je me hisse sur la pointe des pieds et dépose un bisou sur sa joue avant de passer mes bras autour de son cou et de le serrer contre moi quelques scondes. Parce que là, c’est naturel, spontané. Je ne lui ai pas demandé la permission, je ne pense pas qu’il fallait le faire.

« Bonne nuit. Fais de jolis rêves. »

Je m’écarte et lui offre un dernier sourire avant de prendre la direction de mon dortoir.

▬ FINI POUR MOI ▬
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Tout ira pour le mieux •• Elijah   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tout ira pour le mieux •• Elijah
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Reculer pour prendre de l’élan, pour pouvoir mieux sauter ; mais à trop reculer on finit par ne plus sauter.
» Quand un homme se prend pour dieu, mieux vaut lui ramener ses pieds divins sur terre. [Mission S][Feat Misory]
» Un peu d'historie pour un alcoolique (VS Shawn Michaels)
» IV.01 - Quand tout semble aller pour le mieux.
» Les musiciens se rassemblent pour le mieux et pour le pire ! ( pv Hope Blackwood )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Imperium™ :: Poudlard & ses alentours :: Hogwarts' Inside :: Rez-de-Chaussée. :: Salle commune des Poufsouffles-
Sauter vers: