AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 SSPT - Libre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Hiboux postés. : 438
Date d'inscription : 20/11/2010
Crédits : Fleurdelune
Double Compte : (M)Logan, Takuma, Kazuo, Sovahnn, Yusuke



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1036-maxence-s-links
MessageSujet: SSPT - Libre   Dim 22 Jan 2017 - 19:50

1er Juin 2015 dans l'après midi



On aurait pu croire que l’état de Jake s’améliorait et, à vrai dire, Maxence le pensait toujours, optimiste jusqu’au bout des ongles. Le jeune homme, leur collègue, paraissait avoir de plus en plus d’instants de lucidités et tous deux se regardaient alors. Lui, se contentait de parler, de tout et de rien parfois, de choses un peu plus importantes, comme le passé, remémorant ce qu’il connaissait de son passé, du leur, cherchant à raviver quelques souvenirs. Il lui semblait voir dans le mutisme de son collègue un air de présence, quelque chose qui lui semblait relever du cadre de l’espoir : il lui semblait là. Comme s’il attendait quelque chose, comme s’il cherchait à déterminer quelque chose. Il fixait les lieux, les étudiait, le sondait, lui, son regard devenu perçant s’accrochant à celui de l’infirmier qui discutait, comme si rien de tout cela ne lui posait problème. Comme si tout était parfaitement naturel. Disons qu’il préférait voir là dedans un signe de guérison plutôt qu’un nouveau signe de démence. Et pourtant, des signes de démences, le jeune homme en avait un certain nombre. Notamment ce jour-là. Il avait passé sa matinée à le soigner, à agir encore et toujours sur des blessures qui n’étaient plus réellement externes. Là, en interne, de la magie avait fait un sacré massacre, alors il agissait toujours chaque jour pour tout remettre en place, petit à petit. Il savait que Jake ne souffrait plus. Il avait toujours de longues estafilades blanches sur le corps mais de visu, ses blessures se limitaient à ça. A l’intérieur… c’était difficile à décrire mais à présent, tout semblait en bonne voie. Ainsi, Maxence s’était attaché une nouvelle fois à agir au mieux, ayant fait quelques recherches de plus, échangé avec quelques personnes de confiance et ayant toujours en tête d’approfondir ses connaissances autrement… mais pour cela, il faudrait faire entrer plus de personnes dans la confidence et ça, pour l’instant, c’était hors de question. Déjà que Takuma avait des doutes et avait à priori manqué de découvrir le pot aux roses le jour du bal ! Heureusement qu’Ismaelle avait découvert son manège et que Niko l’avait intercepté, il n’imaginait pas la crise s’il avait fallu gérer Aileen en plus de tout ça. Et pourtant, ce serait le cas. Il faudrait lui dire un jour ou l’autre et il avait beau en discuter avec Logan, celui-ci ne semblait pas prêt pour un tel pas. Pourtant, chaque jour passant empirait l’échange qu’ils auraient quand elle saurait.
D’un autre côté, il savait parfaitement que voir son frère dans cet état ferait un mal fou à la jeune femme qui avait pourtant déjà énormément traversé. Lui-même qui avait été plus ou moins proche de Jake dès son arrivée avait du mal à accepter la situation. Pourtant, il était adulte et il en avait vu d’autres. Alors quel choc pour elle ! Il était celui qui aurait dû la protéger, quelque part. Or là, il n’était pas réellement capable de protéger qui que ce soit. D’ailleurs, chacun craignait toujours ses réactions violentes. Elles se calmaient au fur et à mesure en présence du directeur. Logan essayait régulièrement de faire des visites lorsque le concierge était conscient. Les attaques étaient de moins en moins virulentes. Le mieux était qu’il s’adresse systématiquement à lui de manière douce et bienveillante…

Oui, enfin. C’est Logan.

Pourtant, il n’y avait pas qu’avec lui que Jake pouvait s’avérer violent. Alors bien entendu, ne pas prévenir immédiatement sa sœur était probablement une bonne chose, d’autant plus que personne ne savait encore la raison de son retour. Logan avait fait quelques tests, quelques entrées dans ses souvenirs et ils avaient déjà utilité le veritaserum, sans obtenir de résultats majeurs.
Globalement, le jeune homme était de plus en plus éveillé, Maxence baissant au fur et à mesure les doses de sédatif. Il était également de plus en plus calme. Sauf lors de certaines crises. SSPT. Maxence connaissait bien sûr, tout comme n’importe quel soldat et comme tout personne éveillée au monde médical. En revanche, cette fois, il n’avait pas vu la crise arriver. Il n’y avait pas que le SSPT qui jouait, bien entendu, Jake était instable sur  le plan psychologique, cela ne faisait aucun doute. Cela dit, l’infirmier ne s’attendait pas à une telle violence soudaine, alors qu’il était seul dans la pièce où ils soignaient le rescapé et où seules quelques personnes étaient conscientes de sa présence.

Le convalescent s’était soudainement jeté sur lui, cherchant à l’étranger avec il ne savait trop quoi. Un genre de fil ou de câble. Quelque chose dans ce genre là. Dans un sursaut, Maxence avait sentit la présence dans son dos, et alors qu’il réagissait d’instinct, avait sentit la morsure glacée de l’objet contre sa gorge. Il serrait, encore et encore et lui sentait son souffle lui échapper, le monde tourner, le sang lui monter au visage. Cabrant, violentant son assaillant, il le cognait aux murs, cherchant à le faire lâcher. Relativement doucement au début, puis plus violemment, conscient que dorénavant, c’était sa vie ou la sienne. Enfin, il espérait ne pas avoir à en arriver là, il se démenait depuis des semaines pour sauver un ami. Mais cet ami n’était plus lui-même et dans un moment de délire, cherchait à le tuer. Ce fut dans ce déchaînement de violence, alors que des mouches commençaient à danser devant les yeux de l’ancien soldat, que la porte de la chambre fut poussée.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
Hiboux postés. : 17054
Date d'inscription : 13/09/2009
Crédits : JunkieMouse ▬ Gif Tumblr
Double Compte : Ismaelle L. Stoneheaven ▬ Cameron S. Cassidy ▬ Riley S. Jenkins ▬ Owen A. Matthews ▬ Elijah C. Leroy



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t3605-enzo-still-a-wolf-not-lonely-a
MessageSujet: Re: SSPT - Libre   Ven 27 Jan 2017 - 18:38


1er juin 2015 – Dans l’après-midi
SSPT




Maxence & Jake & Enzo & Qui voudra

Toujours pas de bébés Niffleurs … Voilà sur quoi mon cerveau est focalisé en ce début d’après-midi et puis mon esprit commence à divaguer sur tout et rien. Des fois, tu commences à partir dans les limbes de ton inconscient, c’est comme si Morphée t’appelait et … BOOM !

« Par Merlin, Monsieur Harris ! »

Tout explose. Tout ? Non, juste ton voisin de paillasse qui vient de faire exploser ce qu’il y avait dans son chaudron. J’ai le cœur qui bat à 100 à l’heure parce que ça m’a sorti de ma torpeur d’une manière assez brutale mais quand je vois l’état de Lukas et surtout son expression … Désolé mais j’ai clairement envie de rire. Y a pas mort d’homme, il est juste sonné et ça se voit plutôt bien alors sincèrement, difficile de retenir son sourire. Et puis la Prof est déjà près de lui, l’observant de haut en bas pour s’assurer qu’il y a plus de peur que de mal. Ce qui semble être le cas, plus ou moins … Jolie coiffure mec, ceci dit.

« Que quelqu’un l’emmène à l’infirmerie. »
« J’y vais Mademoiselle. »
« Bien. Merci Monsieur Ryans. »

Non, ceci n’est pas du tout une excuse pour aller me dégourdir les pattes, pas du tout … Ahem. Ok ! Je plaide coupable ! Mais il faut bien quelqu’un pour emmener ce grand gaillard là-haut et qui de mieux placé pour ça qu’un autre grand gaillard ? Voilà. Je suis la personne toute trouvée pour ça même si j’ai bien vu qu’Elijah a tenté de lever la main. Désolé p’tite abeille, la prochaine fois. Demain soir c’est la Pleine Lune et Loup commence déjà à me faire comprendre qu’être enfermé comme ça toute la journée ça ne lui plait pas.
On sort donc de là, je pose ma main sur son épaule comme pour m’assurer qu’il ne va pas s’écrouler d’une seconde à l’autre mais il a l’air de tenir sur ses deux jambes alors qu’il met un pas devant l’autre et ainsi de suite. Même s’il a l’air d’un robot plus qu’autre chose. Enfin j’imagine, j’ai jamais eu affaire à un robot, en réalité.

« Ça va aller vieux ? »

Il s’arrête. Pourquoi est-ce qu’il s’arrête ?

« Mais … t’es plus âgé que moi, non ? »
« Ouais … Ok. »

Il est complètement à l’ouest. Enfin, plus que d’habitude j’entends. On parle de Lukas là quand même … Et va falloir monter 7 étages comme ça ? Vraiment, Poudlard est plutôt cool comme école mais sérieusement, l’infirmerie au dernier étage ?

#

Il est entre de bonnes mains, j'ai expliqué rapidement à Helland de quelle potion il s'agissait et j'ai pris la tangente. Je descends à présent les marches tranquillement, les mains dans les poches, pas franchement pressé de retourner en cours. Un sourire carnassier étire mes lèvres quand l’idée de me pointer dans la classe de Liam en prétextant que son Directeur de Maison veut le voir ou un truc dans le genre se pointe dans ma tête. Pour le faire sortir de là et abuser de lui, oui, bien sûr. Je crois qu’il a EDM, si j’me plante pas, alors autant dire que Cameron sentirait le coup fourré à 10km mais ça n’est pas ce qui m’arrêtera.
Non, ce qui m’arrête c’est cette sensation un peu étrange qui me frappe quand j’arrive au 6ème étage, comme si une vague de tension me frappait de plein fouet, quelque chose que je n’arrive pas tellement à capter précisément en tant qu’Humain mais qui effleure les sens de Loup sous la surface et le réveille un peu plus. Ses sens, son instinct, tout ça est aux aguets et sans même y réfléchir je laisse mon odorat sonder les environs, statique, une main sur la rambarde de l’escalier. Éteindre un sens pour augmenter l’acuité d’un autre. Voilà pourquoi je ferme les yeux quelques secondes et sans même que je ne m’en rende réellement compte, je suis déjà entrain de faire quelques pas dans les couloirs, sans trop savoir où je vais. Il y a les chambres des Profs, celles de Gardiens, et je n’ai clairement rien à foutre là mais ça se saurait si ce genre de truc m’arrêtaient. J’arrive à un croisement jusqu’où – je crois – je ne suis jamais allé et j’y capte une odeur familière : Celle de Maxence. Une fois que la fragrance d’un être quel qu’il soit s’inscrit dans ma mémoire olfactive, elle y reste pour de bon. T'avise pas de me traiter de caniche Sovahnn Dawn Lockwood, je pourrais presque t'entendre dans ma tête.
L’odeur de Maxence, donc, mais pas seulement. Celle de la peur me frappe de plein fouet, puis celle encore plus reconnaissable du sang. Toutes les émotions ont une odeur, j’en perçois d’autres sans réussir à vraiment les identifier et un voyant s’allume dans mon inconscient pour me souffler que quelqu’un d’autre est impliqué mais le sang … cette fragrance métallique et un peu trop familière réveille déjà le prédateur d’une manière un peu trop animale et surtout intéressée pour être décente. Et elle surpasse toutes les autres. C’est infime, mais bien présent. Loup ne pourrait pas passer à côté de ça … J’ai beau avoir ce réflexe de lui maintenir l’échine dans une poigne ferme – métaphoriquement, évidemment – il se débat et me pousse à me diriger droit vers l’endroit d’où émane tous ces messages olfactifs : Une porte à laquelle je n’avais jusqu’ici jamais prêté attention, et pour cause, je ne pense effectivement pas avoir déjà vagabondé jusque là.

La curiosité est un vilain défaut, mais ça n'est pas tellement de ça dont il s'agit en réalité. Mon instinct me pousse à réagir de cette façon, je n'essaie pas vraiment d'aller contre même si quelque part dans ma tête résonne – et raisonne – une petite voix qui me traite de samaritain … Sors de là Rivers. Ça se saurait si t'étais la voix de la raison. Et puis j'en sais rien, qui dit sang, dit possiblement une personne qui a besoin d'aide. C'est pas pour jouer les preux chevalier ou les sauveurs d'âmes en détresse mais … quand je me décide à pousser la porte, j'me dis que c'était sans doute pas une si mauvaise idée. Enfin, je crois.
J'ai pas vraiment le temps de comprendre ce qui se passe, tout ce que je sais c'est que j'avais ma baguette dans la main, un sort est parti tout de suite et sans trop savoir comment on en est arrivé là, ni au bout de combien de temps de lute, je me retrouve avec mon avant bras droit plaqué contre la gorge d'un homme au regard fou. Et cet homme, je le reconnais. Cet homme c'est Jake. Jake qui a disparu depuis des mois. Jake dont m'a parlé Aileen y a pas si longtemps, de même que Sovahnn. Jake qui a essayé de tuer Maxence, sauf si je fais erreur mais pardonnez-moi de ne pas trop y croire. Mon regard braqué sombre dans le sien, le mur derrière son dos, un grondement sourd dans le fond de la gorge et l'ouïe plus ou moins concentrée sur Maxence que je ne vois pas là derrière moi, plus rien d'autre n'existe. Pas même la douleur que je ressens dans les côtes, dans le ventre, à quelques autres endroits peut-être. Mon corps est tellement tendu que j'ai l'impression d'avoir mal partout, en réalité. Ça ne s'est pas fait en douceur, c'est ça ? C'est comme si j'avais déconnecté l'espace d'un instant, comme un black out total qui m'empêche de me souvenir de ce qui vient réellement de se passer. Souffle court. Et sans doute un peu trop de pression sur sa gorge alors que mon myocarde s'agite à une vitesse folle et irrégulière, là, dans ma cage thoracique.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 438
Date d'inscription : 20/11/2010
Crédits : Fleurdelune
Double Compte : (M)Logan, Takuma, Kazuo, Sovahnn, Yusuke



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1036-maxence-s-links
MessageSujet: Re: SSPT - Libre   Sam 28 Jan 2017 - 12:32

Panique. C’est instinctif, reptilien, naturel. Quand la mort vous tombe comme ça, vous étreint à la gorge alors même que vous n’avez rien vu venir. Juste un souffle, une ombre, un geste derrière vous et soudain, elle est là, vous asphyxie, vous étrange, murmure à vos oreilles que ce cœur qui s’affole, qui se bat, qui cogne dans votre poitrine, dans votre crâne bientôt cessera toute lutte veine. Maxence était pourtant connu pour avoir un bon sang froid dans les situations d’urgence mais sentant l’oxygène lui manquer malgré les coups, les tentatives pour désarçonner son adversaire, il ne savait comment réagir et sentait les doigts glacés de la faucheuse se refermer doucement sur lui. Des petites taches noires dansaient devant ses yeux alors qu’il cabrait encore une fois, percutant le crâne de Jake sans que celui-ci ne desserre un tant soit peu sa poigne. Chaque souffle arraché sonnait comme un manque affreux, une descente vers les enfers. Comme le jour du match, il sentait que son existence lui échappait.

Et comme le jour du match, un visiteur surprise lui avait sauvé la mise.

Dans le brouillard de sa vision, il pu apercevoir un mouvement, du bruit, et, soudainement, la pression l’avait lâchée, le laissant tomber au sol, vidé d’énergie, à la recherche de l’air vital qu’il lui manquait. Un raclement rauque sortait de sa gorge, raclement qui devint rapidement sifflement à mesure que ses poumons se remplissaient dans un effort douloureux. La main portée à la gorge, un genou au sol, Maxence se tenait au mur, happant l’air dans un reflexe désespéré et, doucement, la conscience lui revint, la réalité se fit plus nette, ses ventilations furent plus naturelles tandis que l’oxygène montait de nouveau à son cerveau.

Finalement, la réalité de l’instant lui revint et, tremblant, il se redressa pour assister à la scène, Enzo bataillant pour maîtriser un Jake toujours fou, perdu loin d’eux. Secoué de spasmes, forcer sur ses jambes lui sembla être un véritable calvaire. Les deux hommes allaient trop vite pour lui, trop vite pour qu’il intègre tout ce qui se passait, mais il ne pouvait rester ainsi : lent. Enzo semblait de plus en plus maîtriser le rescapé mais une simple inattention, une erreur pouvait renverser la vapeur et mettre en danger un élève dont il avait la responsabilité – et l’affection.

« Le blesse pas ! »

Là, tout de suite, dans l’hystérie de l’action, la gorge en feu et les poumons en bataille constante, il n’avait pas pu faire mieux, cherchant à prévenir Enzo qu’il ne devait pas lui faire de mal – conscient qu’on n’était pas forcément la meilleure période du mois pour que celui-ci soit en parfait self-control – il ne souhaitait pas voir son collègue disparaître alors même qu’il était là depuis un mois à peine. Plus inquiétant encore, cette scène de violence pourrait renforcer son comportement défensif, ce qui l’enfoncerait plus loin encore dans son état de psychose.

Enfin, il réussi à agir tel qu’il le fallait, piquant le fou-furieux avec un sédatif avant de se laisser tomber sur le lit du malade, fixant la scène se calmer au fur et à mesure, dans un état presque second. Sa main retourna par reflexe au niveau de sa gorge malmenée qui commençait déjà à prendre une teinte voilette.

Jake lâchait prise, son regard décrochant de la réalité, absorbé par des nimbes chimiques.

« Enzo ? Ça va ? »

Oui, c’était lui qui disait ça, de sa voix rauque assez peu reconnaissable.

« J’suis pas totalement sûr que tu ais des masses le droit d’être ici…. Mais tu peux pas savoir à quel point je suis heureux que t’y sois ! »

Continue ! Les règles sont faites pour être transgressées.
Surtout : était-il lui même là ou le Loup prenait-il trop de place dans cette scène d'une violence particulière ?
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
Hiboux postés. : 17054
Date d'inscription : 13/09/2009
Crédits : JunkieMouse ▬ Gif Tumblr
Double Compte : Ismaelle L. Stoneheaven ▬ Cameron S. Cassidy ▬ Riley S. Jenkins ▬ Owen A. Matthews ▬ Elijah C. Leroy



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t3605-enzo-still-a-wolf-not-lonely-a
MessageSujet: Re: SSPT - Libre   Mer 1 Fév 2017 - 21:58

Éradiquer la menace.

Ça peut paraitre extrême, mais c’est un peu le message qui est passé dans mon tout mon organisme l’espace de quelques instants. Chaque particule de mon être a effectivement catégorisé Jake comme étant une menace, l’agresseur – a raison il me semble même s'il y a probablement des nuances à faire – et j’ai réagi en conséquence, laissant en partie la Lycanthropie faire son job sans y réfléchir une seconde. Il a attaqué Maxence, pour le tuer et là-dessus je n’ai pas tellement de doute, alors je l’ai attaqué lui pour protéger l’infirmier. Est-ce que ça aurait pu déraper ? On n’est jamais à l’abri de rien, je le sais, mais instinctivement je pense que non. Je pourrais le tuer, là, comme ça, d’une pression un peu plus importante, d’un seul geste ou presque, mais ça n’est pas mon intention. Merlin m'en préserve.
Lentement mais surement je reviens sur terre, tout se calme et moi avec, alors que l’homme que je ne reconnais qu’à peine se laisse envahir par les effets du produit – que je devine être un calmant, un sédatif, quelque chose d’un peu moins musclé que mon intervention pour le maitriser – que Maxence vient de lui injecter. Je relâche mon emprise sur lui avec précaution et retient sa chute, l’accompagne même pour qu’il ne touche pas le sol trop durement puisque c’est par terre qu’il finit.

« Enzo ? Ça va ? »

Le grondement dans le fond de ma gorge n’est plus qu’un souvenir, les battements de mon cœur ralentissent et mon souffle se calme lui aussi mais je ne réponds pas, le regard encore braqué sur le visage de Jake. L’adrénaline s’en va doucement, l’instinct me souffle de ne pas relâcher ma vigilance tout de suite. Je ne cherche pas à contrôler quoi que ce soit.

« J’suis pas totalement sûr que tu ais des masses le droit d’être ici…. Mais tu peux pas savoir à quel point je suis heureux que t’y sois ! »
« J’ai toujours senti comme une alchimie spéciale entre toi et moi. »

Je plaisante, évidemment, mais il le sait. Si sa voix est rauque, la mienne l’est tout autant même si les raisons diffèrent évidemment. Je ne le regarde toujours pas mais un sourire en coin étire mes lèvres alors que je me redresse lentement, jusqu’ici accroupis à côté du dormeur. Et puis enfin, encore une fois dans un geste lent, je tourne la tête vers Maxence. La teinte qu’est entrain de prendre sa gorge ne m’échappe pas, difficile de passer à côté de ça.

« Enfin j’te confirme que j’ai rien à faire là, effectivement. »

Et mon sourire en coin se termine en un rire bref, je ferme les yeux l’espace d’une seconde et secoue la tête de gauche à droite et de droite à gauche. Encore et toujours lentement. Puis enfin, la réponse à sa question, quand je relève le menton et plante mon regard dans le sien sans détour, un sourire … peut-être pas tranquille mais un sourire plus franc sur le visage.

« Ça va, je gère. C’est moi l’patron. »

J’ai pris toutes mes doses de Tue-Loup – que je fais moi-même maintenant et ce depuis un moment mais jusqu’à il y a deux pleines lunes je conservais celle de la Prof … En attendant d’être prêt à me lancer je crois. C’est chose faite, j’essaie de me faire confiance et d’éviter au maximum les situations qui pourraient faire sortir la Bête de sa tanière d’une façon … que personne n’a envie de voir, y compris et surtout pas moi.

D’ailleurs, légère rectification :

« Mon moi humain. »

Enfin bref. Tue-Loup à jour, self control chaque jour un peu plus efficace, contexte émotionnel calme et apaisé, je me sens bien dans mes pompes et dans ma tête. A priori, tous les éléments sont réunis pour que tout se passe bien même si je garde toujours en tête qu’une seule étincelle peut tout faire s’embraser. Et moi avec. Mais je suis un gentil loup équilibré ! Tant qu’on ne vient pas le chatouiller de trop prêt ou qu’on ne s’en prend pas aux personnes à qui il tient. Pour faire clair, Max ne craint rien enfermé avec moi dans cette pièce. Il saurait me maitriser magiquement en cas de besoin, on le sait tous les deux, mais il est affaibli et ça on en a conscience tous les deux également.

« Je suppose que je viens encore de tomber sur un truc que je ne devrais ni voir ni savoir ? »

Un soupir m’échappe mais mon sourire ne disparait pas. Ça n’est ni de l’agacement, ni de la lassitude, en réalité … Je ne dirai pas que ça m’amuse mais autant le prendre avec le sourire, c’est tout. Ça faisait longtemps, c’est un peu comme si je disais ça en levant les yeux au ciel, un sourire résigné sur le coin des lèvres.
Et parce que l’adrénaline me quitte je me sens soudainement épuisé alors je m’appuie contre le mur derrière moi, mon souffle étant à présent presque redevenu normal, de même que mon rythme cardiaque même s’il ne l’est jamais vraiment. Disons, pas comme l’est celui d’un « simple » être humain.

« Toi, ça va ? »

Parce que même si je ressens actuellement chaque centimètre carré de mon corps ou presque, je ne suis pas celui dans cette pièce qui a failli mourir étouffé. Et je suis potentiellement le seul sur trois, si on y réfléchit un peu.

« Et lui ? »

Jake, bien sûr, vers qui je baisse les yeux à nouveau. Je ne peux pas dire que je le connaisse très bien mais on s’est souvent croisés sur le terrain de SACM et les discussions qu’on a pu avoir se comptent un peu plus que sur les doigts d’une seule main. Alors non, ça ne me fait pas vraiment plaisir de le voir comme ça puisque je me doute que ça n’est pas son état normal, qu’il se trame un truc … D’autant qu’aux dernières nouvelles, il n’est pas censé être entre les murs de ce château. Aileen elle-même m’a dit qu’elle était certaine qu’il était entre leurs mains.
Je ne compte pas non plus le laisser par terre, soit dit en passant, mais j’ai juste besoin d’encore un peu de temps pour retrouver pleinement mes esprits. Et mes réflexes, en cas de besoin. En attendant Maxence peut tout à fait me dire que tout ça ne me regarde pas, c'est la pure et stricte vérité.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 438
Date d'inscription : 20/11/2010
Crédits : Fleurdelune
Double Compte : (M)Logan, Takuma, Kazuo, Sovahnn, Yusuke



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1036-maxence-s-links
MessageSujet: Re: SSPT - Libre   Jeu 9 Fév 2017 - 18:37

Il s’était fait avoir, comme ça, comme un bleu, et il fallait avouer que cette sensation d’être passé à deux doigts de la mort, il souhaiterait éviter de trop la ressentir dans les jours futurs. Oui, le match et l’attaque concomitante commençaient à dater, pourtant chaque fibre de son corps avait réagit de concert avec ses souvenirs. Souvenirs qui n’étaient pas les seuls à relater le frôlement d’un tel désastre. L’esprit encore embrouillé, il avait réagit au plus vite dont il était capable pour s’assurer qu’il n’y ait pas finalement un mort dans cette chambre. Si Jake pouvait éviter de se retrouver avec un certain nombre de blessure rouvertes, ça l’arrangeait également. Mais non, le jeune homme avait fini par accompagner Jake jusqu’au sol alors qu’il perdait connaissance, vaincu par le sédatif et la force du Griffondor. Pourtant, celui-ci ne réagissait pas et si Maxence aurait aimé se laisser totalement aller, conscient qu’il y avait peu de chances que le blessé se relève soudainement à la manière d’un film d’horreur, il s’inquiétait surtout de ce manque de réactions tandis que le jeune homme restait braqué vers le visage de Jake. La pleine lune arrivait et avec elle, certains risques notoires. Des risques dont il se serait bien passé en cet instant.

Petite blague ? Tentons la petite blague.

« J’suis pas totalement sûr que tu ais des masses le droit d’être ici…. Mais tu peux pas savoir à quel point je suis heureux que t’y sois ! »
« J’ai toujours senti comme une alchimie spéciale entre toi et moi. »
Sa voix est rauque, son regard ne lâche pas le défenseur des créatures magiques mais un petit sourire se dessine à la commissure de ses lèvres et ça suffit à Maxence pour qu’il relâche un peu la pression. C’est plutôt bon signe. Un petit sourire se dessine d’ailleurs sur les siennes alors qu’Enzo se tourne vers lui, doucement.

« Enfin j’te confirme que j’ai rien à faire là, effectivement. »
« Ah ben tout va bien si tu plaides coupables ! … en tentant de séduire le jury… »

Une alchimie entre nous hein ?

S’asseyant un instant sur le rebord du lit, l’infirmier avait laissé son regard dérivé vers son ami, là, au sol, dans un drôle d’état, avant de revenir vers Enzo. Deux bombes à retardements. Mais l’une était bien plus ancrée dans le présent et donc moins encline à exploser. Enfin, du moins, tout le laissait croire.

« Ça va, je gère. C’est moi l’patron. »

Y compris la bombe elle-même.

Oui, il y avait pensé à cette fameuse question : lequel des toi ? Met-on un s à toi dans ces cas-là ?! La langue française a-t-elle pensé à cette discordance ? Va savoir.

« Mon moi humain. »
« J’avoue que là tout de suite ça m’arrange un peu. »

Pas que se retrouver coincé dans une pièce avec un lycanthrope non géré et un … un quoi ? Un type habitué à gérer les coups de sangs de dragons incontrôlables, devenu lui-même incontrôlable. Quelque part, mieux valait qu’il ait perdu des forces et donc du muscle et qu’il soit blessé sinon bonjour les dégâts. En temps normal, sa nuque aurait probablement déjà cassé.
Grimaçant à cette idée, la main de l’infirmier était naturellement retournée se poser sur sa gorge douloureuse.

« Je suppose que je viens encore de tomber sur un truc que je ne devrais ni voir ni savoir ? »
« Ben disons qu’encore une fois… Logan va te tuer. »

C’est vrai ça, pourquoi ce garçon finissait-il toujours dans tous les secrets inavoués et les coups fourrés de cette baraque ?! Ça tenait du prodige !

« Ta capacité à découvrir tout ce qui t’es interdit est assez prodigieuse… »

Oui, c’est ce que je viens de dire. Tu t’auto-paraphrase mon ami.

Enzo s’adosse contre le mur, s’éloignant donc de Jake, toujours au sol. Ça aurait été bien de l’allonger sur un lit, oui, et Maxence comptait bien s’en occuper mais il se donnait également un petit temps pour récupérer. Ses jambes flageolaient encore.

« Toi, ça va ? »
« Au poil. »

Sans mauvais jeux de mots.

« J’me suis probablement jamais sentis aussi bien. Sauf en février éventuellement. »

Le pied quoi.

« Ya pas Sovahnn qui traîne derrière la porte, prête à rentrer dans la confidence ou à casser des trucs rassure moi ?! Parce que ça manque… »

En fait, vous êtes un certain nombre à avoir le don de se fourrer dans des histoires qui ne vous regardent pas. Quoi que pour le coup, les deux étant plus ou moins reliés à Aileen, ce secret-là, il n’était pas totalement hors de propos.

« Et lui ? »
« Ah ça en revanche… c’est une autre histoire. »

Faisant craquer sa nuque, l’infirmier s’était finalement redressé pour aller s’assurer du pouls de son patient. Normalement, il n’y avait pas de problème mais sait-on jamais. Pourquoi ne nous dit-on pas à l’école que le calcul mental est important ? Que peut-être un jour il vous faudra évaluer de tête - alors que celle-ci manque sévèrement d’oxygène - la posologie d’un opiacé à visées sédatives ?

« Bon bah de toute façon grillé pour grillé… »

Il n’allait pas lui effacer la mémoire non plus. S’ils avaient décidé d’utiliser ce type de méthode, ça aurait été fait bien avant. Et puis surtout, ça ne serait pas la première fois que le jeune homme était mêlé à ce genre d’affaires.

« Il a débarqué à la grille en début de mois dernier. Nu et blessé, en état de choc et de crises de violences, notamment quand Logan traîne dans les parages d’ailleurs. Il serait planqué dans le placard que ça ne m’étonnerait pas tant que ça. Il ne semble pas nous reconnaître, aucun d’entre nous. Sauf Logan qu’il cherche à buter. D’où l’isolement et le secret… mais ça commence à durer et si je vois quelques améliorations, pas sûr qu’Aileen récupère son frère tout de suite. Mais il va falloir le lui dire. Déjà parce qu’un tel secret, ça fini toujours par être découvert : la preuve. Et Takuma devient soupçonneux. »

...

« Tient, aide moi à le remettre sur le matelas. »
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
Hiboux postés. : 17054
Date d'inscription : 13/09/2009
Crédits : JunkieMouse ▬ Gif Tumblr
Double Compte : Ismaelle L. Stoneheaven ▬ Cameron S. Cassidy ▬ Riley S. Jenkins ▬ Owen A. Matthews ▬ Elijah C. Leroy



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t3605-enzo-still-a-wolf-not-lonely-a
MessageSujet: Re: SSPT - Libre   Ven 17 Fév 2017 - 13:38

Logan va me tuer … Combien de fois j'ai pu penser ou entendre ça ? J'ai arrêté de compter mais la dernière en date remonte au mois dernier, quand j'ai embrassé Aileen. Et ça … Je suis pas tellement certain qu'il soit au courant … Je pense que je serai déjà mort à l'heure qu'il est si c'était le cas, non ? Ça m'amuse, oui, parce que je ne vais pas vivre dans la peur et surtout, j'ai en réalité absolument rien à me reprocher sans parler du fait que même si Logan est ce qu'il est, c'est quand même un mec intelligent, qui sait faire la part des choses. Question impulsivité j'en connais un rayon mais quand même, il n'irait pas jusqu'à me tuer juste parce que j'ai embrassé sa copine par erreur. J'dis pas qu'Aileen est une erreur, loin de là, mais j'ai jamais eu l'intention de l'embrasser, c'est tout. Elle était métamorphosée en Ofélia … J'pouvais pas deviner ! Enfin bref, c'est pas le sujet, parce que là pour le coup j'ai un peu plus de doute. J'me dis surtout que l'enjeu n'est pas tellement le même. Enfin bref, oui, ça faisait longtemps que je ne m'étais fourré là où je ne dois pas être … et ça ne m'avait pas tellement manqué.
Donc, résumons : Jake est là alors qu'il est censé être porté disparu. Il a failli tuer Maxence … qui semble aller à peu près bien compte tenu de la situation et non, à ma connaissance, pas de Sovahnn dans les parages. Je la sentirai, en principe. Et lui ? Jake, je veux dire.

« Ah ça en revanche… c’est une autre histoire. »

Je sais pas pourquoi, j’me dis que c’est pas le genre d’histoire qu’on raconte à ses gosses le soir avant de dormir. J’me trompe ? Je pense pas. Je ne dis rien, me contente de le regarder faire en m’écartant un peu sans pour autant m’éloigner trop, juste au cas où l’endormi se réveillerait d’un coup même si je doute que ça arrive. Il a l’air particulièrement bien assommé, j’en connais qui rêverait de tester cette marchandise.

« Bon bah de toute façon grillé pour grillé… Il a débarqué à la grille en début de mois dernier. Nu et blessé, en état de choc et de crises de violences, notamment quand Logan traîne dans les parages d’ailleurs. Il serait planqué dans le placard que ça ne m’étonnerait pas tant que ça. Il ne semble pas nous reconnaître, aucun d’entre nous. Sauf Logan qu’il cherche à buter. D’où l’isolement et le secret… mais ça commence à durer et si je vois quelques améliorations, pas sûr qu’Aileen récupère son frère tout de suite. Mais il va falloir le lui dire. Déjà parce qu’un tel secret, ça fini toujours par être découvert : la preuve. Et Takuma devient soupçonneux. »
« Je vois. »

Oui, c’est tout. Qu’est-ce que je pourrais bien dire d’autre ? Ca me désole, sincèrement, ça me fait rager même mais rien de ce que je pourrais dire, penser ou ressentir ne changera quoi que ce soit. Qui sait ce qu’il a réellement pu vivre, peu importe où il était ? C’était pas une promenade de santé, je crois que c’est plutôt évident vu son état et vu ce que l’infirmier vient de me dire mais pour avoir expérimenté certaines méthodes de ces connards, j’imagine le pire assez facilement. Ils ont voulu en faire une arme contre Logan, je pense que c’est plutôt évident, non ? Et pour ça tous les moyens sont bon.
J’ai de la peine pour lui, de la peine aussi ceux à qui il tient et surtout pour Aileen. De ce que j’en comprends elle n’est pas au courant pour le moment et ... Égoïstement, je pense à moi, me disant que je ne me sens pas capable d’avoir la responsabilité du secret sur les épaules. Je ne regrette pas pour autant d’avoir écouté mon instinct et d’avoir poussé cette porte, pas quand je vois ces marques violettes sur la gorge de Maxence mais …

« Tient, aide moi à le remettre sur le matelas. »

Merci. Merci pour cette diversion. Merci de m’empêcher de partir trop loin dans ma tête, dans certains souvenirs, dans certains ressentis qui me font fermer les yeux, serrer les poings et la mâchoire, réveiller Loup à nouveau avec une envie de meurtre et de violence au creux des tripes. C’est fugace mais c’est déjà trop.
Je me débloque et franchis les quelques pas qui m’avaient éloigné de Jake l’espace de quelques secondes. L’instant d’après je le soulève, non sans un peu mal étant donné qu’il tient plus du poids mort qu’autre chose étant donné qu’il est hors service et à nous deux on parvient à l’allonger sur le lit. J’esquisse un vague sourire à l’attention de Maxence.

« Comme quoi tu vois, ça a ses avantages d'être enfermé avec un Loup-Garou un jour avant une Pleine Lune. »

Un peu de dérision, un peu d’humour mais … une part de vrai quand même.

« Maintenant que je suis là, c'est pas que je veux prendre racine mais si je peux t'aider pour un truc ... »

Faut pas hésiter, c’est ça que ça veut dire mais je pense qu’il a parfaitement compris.

« Comment tu le sens ? Tu crois que ça va aller pour lui ? Qu’il va … récupérer, redevenir lui-même au moins en partie ? »

En gros, est ce que t'es optimiste ? Clairement, c’est pas de la curiosité mal placée, c’est juste de l’intérêt réel et sincère pour cet homme détruit qui se tient là, étendu sur un drap blanc, peut-être perdu à jamais malheureusement. C’est pas pour être défaitiste, juste parce que j’ai suffisamment vu et vécu pour être réaliste et si j’ai eu la chance de m’en tirer, je sais que ça n’est pas le cas de tous. J’aurai pu finir comme lui, je pense sincèrement ne pas en être passé très loin mais j’ai eu de la chance dans mon malheur, celle d’être gardé sur place et donc à proximité de personnes qui m’ont aidé à rester lucide comme elles ont pu. C’est ça qui m’a sauvé, uniquement ça, je le sais. Si je pouvais juste éviter d'effleurer l'idée que ça puisse être Derek à sa place, j'avoue, ça m'arrangerait. C'est ça le danger de ne plus l'avoir sous les yeux tous les jours, j'ai beau me persuader qu'il est bien plus en sécurité là où il est que nous ici, rien ne me prouve que j'ai raison.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 438
Date d'inscription : 20/11/2010
Crédits : Fleurdelune
Double Compte : (M)Logan, Takuma, Kazuo, Sovahnn, Yusuke



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1036-maxence-s-links
MessageSujet: Re: SSPT - Libre   Dim 5 Mar 2017 - 18:04

Expliquer la situation était la seule chose à faire. Enzo était devant le fait accompli, pas besoin de monter quoi que ce soit pour couvrir ce qui se déroulait ici, autant être franc, ça n’était pas la première fois de toute manière qu’il était impliqué dans des sujets un peu délicats, impliquant notamment l’équipe de direction. De toute manière, ils arrivaient en bout de course et en étant tous conscient. Il allait falloir prendre une décision, décider d’officialiser les choses. Maxence savait très bien que Logan bloquait pour ne pas faire plus encore de mal à Aileen. L’état de son frère la blesserait, la culpabiliserait plus encore. Mais s’ils avaient tous espéré que son état évoluerait rapidement, ne serais-ce que dans le bien ou le mal, mais dans tous les cas de sorte à ce qu’ils puissent prendre une solution rapide. Mais ça n’avait pas été le cas. Il évoluait, c’était indéniable, mais chacun était bien incapable de dire s’il s’agissait d’une bonne chose ou non. La situation était complexe et ils avaient besoin de plus d’aide. Mais dès l’instant où ce serait sut, cela ferait souffrir certaines personnes. Plus encore, si l’arrivée de Jake n’était pas volontaire de la part des Supérieurs, ils pourraient également le mettre en danger. La taupe pourrait bien en tirer partie ou essayer d’attenter un peu plus à sa santé, bien vacillante déjà.

« Je vois. »

Difficile de dire plus, il le comprenait bien. Difficile également de rebondir là-dessus. Situation compliquée. Dur d’en dire plus, dur d’avoir des paroles rassurantes ou quoi. Ils en avaient pourtant besoin, tous, mais là, ça s’arrêtait là semblait-il, il n’y avait rien autre à ajouter.

Finalement Maxence avait demandé de l’aide au jeune homme, maintenant qu’il se sentait mieux, autant ne pas laisser son collègue au sol, il ne le méritait pas. Eux non plus d’ailleurs. Il lui semblait qu’un silence bien trop lourd s’était insinué dans cette pièce depuis un bien trop long moment et il avait besoin de le briser. Rester avec Jake et essayer de l’aider à avancer était déjà bien assez lourd, il n’avait pas envie que la pesanteur de cette situation ne pèse également plus que le minimum dès qu’il n’y était plus seul.

Enzo eu du mal à sortir de sa torpeur et à faire les quelques pas qui le séparaient de nouveau de Jake, afin de l’aider. Finalement, le jeune homme retrouva son matelas - un peu plus confortable que le sol.
Bientôt, Maxence le sonda, histoire de vérifier que la lutte n’ait pas posé quelque problèmes que ce soit.

« Comme quoi tu vois, ça a ses avantages d'être enfermé avec un Loup-Garou un jour avant une Pleine Lune. »
« Ah mais j’en ai jamais douté ! Pas une seule seconde ! »

« Bon d’accord, peut-être une seconde. »

Une seule.

« Ça dépend la situation quoi. »

Enfermé dans une pièce close, sans armes, avec un loup-garou, ça n’aurait probablement pas été la même blague.

« Ça dépend du loup aussi. »

Et ça il l’avait assez bien expérimenté.

Petit rire. Détendons nous un tout petit peu, ça aidera.

« Maintenant que je suis là, c'est pas que je veux prendre racine mais si je peux t'aider pour un truc ... »
« Ouais je veux bien merci ! Je vais tenter de nouvelles potions, ça ne coute rien d’essayer. Tient, passe-moi l’sel ! »

Cette phrase improbable vu le contexte, oui.
Sortant certains ustensiles, il s’était mis à préparer un certain nombre d’ustensiles sur une table, indiquant au fur et à mesure ce dont il avait besoin et qu’Enzo lui apportait. Bientôt, il commença à réaliser la potion, indiquant différentes étapes au Griffondor pour l’aider à avancer plus vite : couper ceci en tranches d’un millimètre, écraser cela, hacher ça et agiter cette fiole…

« Comment tu le sens ? Tu crois que ça va aller pour lui ? Qu’il va … récupérer, redevenir lui-même au moins en partie ? »

S’arrêtant une seconde en fixant le rescapé, l’infirmier avait fini par hausser des épaules.

« Très sincèrement j’en sais rien. Il y a du mieux je pense. Il est de plus en plus calme, il observe pas mal autour de lui et parfois j’ai l’impression qu’il hésite à communiquer. Des fois j’ai l’impression qu’il est là, qu’il hésite simplement, qu’il n’ose pas, qu’il a peur…. Et puis parfois j’me dis que c’est simplement moi qui affabule et qu’il est complètement ailleurs… Va savoir.. »

C’est bien là le gros problème.

« J’sais pas ce qu’ils lui ont fait là bas, mais il est resté enfermé un bon moment ça c’est sûr. Et ils lui ont clairement pas offert de limonades quoi.. »

Déjà parce qu’à son arrivée il était à deux doigts de nous déclencher un scorbut…

« Quand on aura décidé de mettre tout ça en lumière, on demandera à John de l’aide. Ça peut aider. Enfin j’espère. »



« As-tu vu Aileen ces derniers temps ? Un truc de particulier ? Si Takuma déboule dans le coin, on ne pourra plus garder ça secret, il y aura trop de monde autour d’elle à le savoir. Elle ne peut pas ne rien voir… »


Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
Hiboux postés. : 17054
Date d'inscription : 13/09/2009
Crédits : JunkieMouse ▬ Gif Tumblr
Double Compte : Ismaelle L. Stoneheaven ▬ Cameron S. Cassidy ▬ Riley S. Jenkins ▬ Owen A. Matthews ▬ Elijah C. Leroy



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t3605-enzo-still-a-wolf-not-lonely-a
MessageSujet: Re: SSPT - Libre   Lun 6 Mar 2017 - 12:51

Ça dépend du Loup … Tu m’étonnes. J’ai eu de sales périodes et je sais que je peux encore péter les plombs, devenir un danger y compris pour les gens à qui je tiens ou qui compte pour moi d’une manière ou d’une autre, à des degrés différents, mais je sais aussi que je suis devenu au fil du temps un Loup de bonne composition, avec un certain contrôle sur lui-même et surtout un tempérament de base en tant qu’humain qui me rend probablement plus « facile » que d’autres. Tant qu’on ne s’en prend pas à moi ou pire, aux personnes de mon entourage, certes, mais quand on me fout la paix je suis plutôt sympa, non ? Si. Pas comme Taylor, par exemple, mais j’ai vraiment pas envie de penser ne serait-ce qu’une seconde de plus à ce cinglé et d’ailleurs, je pense que ça n’est pas à lui que Maxence fait référence. Je me souviens, au début, une des premières fois où on a discuté – je crois que c’était la fois où Jun Ki m’avait mordu et où il m’a pris en charge alors que je délirai complètement avant de m’écrouler littéralement – il m’avait parlé d’un de ses amis ou quelque chose comme ça qui était Lycan. Peut-être que c’est lui. Ever, Maxime, Jakob, etc … J’en sais trop rien, contrairement aux apparences je ne suis pas toujours au courant de tout dans ce château.

Enfin bref, on en plaisante, ça nous aide tous les deux à « dédramatiser » un peu la situation. Et j’en oublie que je devrais être en cours de Potion à l’heure actuelle, que j’aurai du y retourner après avoir laissé Lukas là-haut mais … Oui, je l’admets, ça m’est totalement sorti de l’esprit. Peut-être qu’un de mes p’tits camarades de classe prendra mes affaires en sortant de cours si je ne suis pas revenu d’ici là mais en soit … ça n’a pas tellement d’importance. Mon skate n’est pas dans le lot !

Enfin, pour le moment, je passe le sel à Maxence … Et je lui pose des questions concernant l’état de Jake.

« Très sincèrement j’en sais rien. Il y a du mieux je pense. Il est de plus en plus calme, il observe pas mal autour de lui et parfois j’ai l’impression qu’il hésite à communiquer. Des fois j’ai l’impression qu’il est là, qu’il hésite simplement, qu’il n’ose pas, qu’il a peur…. Et puis parfois j’me dis que c’est simplement moi qui affabule et qu’il est complètement ailleurs… Va savoir.. »

Un haussement d’épaules, un ton presque … Je ne peux pas dire blasé mais pas franchement enthousiaste pour autant … Je le sens résigné. Je n’irai pas jusqu’à dire que ça me rend triste, c’est pas vraiment la question et mes émotions n’ont rien à faire là-dedans mais la situation l’est, en tout cas. Cet qui dort là devant nous est peut-être brisé définitivement à l’heure actuelle et tout ce qu’il est possible de faire c’est attendre finalement – plus ou moins – alors je comprends la frustration que Maxence doit ressentir. La sienne et celle d’autre personne probablement, Ismaelle en tête de liste.

« J’sais pas ce qu’ils lui ont fait là-bas, mais il est resté enfermé un bon moment ça c’est sûr. Et ils lui ont clairement pas offert de limonades quoi.. »
« C’est pas tellement le genre non, effectivement. »

C’est sorti tout seul, accompagné d’un magnifique rire bref et surtout plein d’amertume. J’ai pas besoin de développer sur ce qu’ils m’ont fait pour que Maxence ait une petite idée de ce dont ils sont effectivement capables, il a réparé bien assez de gosses et d’adultes cassés pour le savoir. Sans parler du fait qu’il a très bien pu en être victime lui aussi, pour ce que j’en sais. Ça n’est pas parce que ça ne se voit pas, parce qu’on n’en parle pas, parce que ça n’est pas de notoriété publique – et en ce qui me concerne je m’en serai bien passé mais on ne refera pas l’histoire – que ça n’est pas arrivé.

« Quand on aura décidé de mettre tout ça en lumière, on demandera à John de l’aide. Ça peut aider. Enfin j’espère. »

John ? Kingsley. Le psychomage. Que je ne suis d’ailleurs jamais allé voir malgré les « encouragements » d’Isma à une époque. En début d’année, après le plan foireux du Vieux … Je ne dis pas que c’était une mauvaise idée et je l’ai d’ailleurs sérieusement envisagé mais ça ne s’est pas passé comme ça. Aujourd’hui je n’en ressens plus le besoin, j’ai réglé pas mal de choses par moi-même et en direct avec les personnes concernées. Enfin, encore une fois, je m’égare.

« As-tu vu Aileen ces derniers temps ? Un truc de particulier ? Si Takuma déboule dans le coin, on ne pourra plus garder ça secret, il y aura trop de monde autour d’elle à le savoir. Elle ne peut pas ne rien voir… »
« On a passé un moment ensemble quelque chose comme une semaine après le retour des vacances mais depuis on se croise juste alors je ne pourrais pas trop te dire. Je sais qu’elle s’inquiète pour lui même si elle ne l’exprime pas beaucoup, pour le reste je sais pas trop où elle en est dans sa vie à vrai dire. Ça m’a l’air toujours assez flou par certains côtés. »

Certains côtés étant sa relation avec Logan, je ne pense que ça n’est pas la peine de faire un dessin à qui que ce soit dans cette pièce.

« Si tu veux tout savoir, je l’ai gentiment embrassé en la prenant pour quelqu’un d’autre parce qu’elle s’entrainait Métamorphomagiquement parlant. Et putain ce mot est d’une longueur … J’suis même pas certain qu’il existe en fait. »

Surement pas.

« J’veux bien croire que ça soit déroutant mais j’ai quand même pas la prétention d’avoir bouleversé sa vie par un simple baiser et Logan ne m’est pas tombé dessus jusqu’ici alors soit il est trop occupé, soit il est pas au courant. »

Ce petit numéro, il est clairement là pour détendre l’atmosphère encore une fois parce que soyons honnête, on s’en fout de tout ça. Façon de parler évidemment, je ne m’en fous pas dans le sens où ça nous fait encore un souvenir un peu loquace à Aileen et à moi mais Maxence, lui, doit s’en foutre comme de sa première chaussette et à raison.

« Si ça peut alléger la situation, tu peux m’effacer la mémoire si tu veux. »

Là, je suis redevenu clairement très sérieux et dans le fond … J’irai pas jusqu’à dire que ça m’arrangerait parce que j’aime pas qu’on joue avec ma tête, mes souvenirs, etc … Mais vu les circonstances … Moi non plus ça ne m’enchante pas de devoir regarder Aileen droit dans les yeux sans pouvoir lui dire que son frère est là, vivant, alors qu’elle passe ses journées dans l’angoisse et l’attente. C'est peut-être de l'égoïsme mais c'est surtout terriblement humain et je l'assume. En plus de ça, c'est plus ou moins une manière d'aider, à ma façon, parce que je ne peux malheureusement pas faire grand chose de plus. Je sais bien que ça n'est pas ce qu'on attend de moi évidemment et que d'ailleurs personne n'attend rien de moi dans cette histoire qui ne me regarde pas une seule seconde mais voilà, je suis là. Surprise ! Un putain de cheveux sur la soupe dont on se serait bien passé.

Mais soyeux, le cheveux.

« Juste cette partie-là, va pas me faire oublier mon mec par exemple. J’suis pas certain qu’il apprécierait la blague. »

Et moi non plus soit dit en passant mais là encore, si je fais le mariole, ça n’est pas pour raconter ma vie ou faire le malin, c’est juste pour atténuer un peu la gravité de la situation histoire de la rendre plus … moins … Enfin tout le monde a compris.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 438
Date d'inscription : 20/11/2010
Crédits : Fleurdelune
Double Compte : (M)Logan, Takuma, Kazuo, Sovahnn, Yusuke



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1036-maxence-s-links
MessageSujet: Re: SSPT - Libre   Dim 19 Mar 2017 - 17:08

« On a passé un moment ensemble quelque chose comme une semaine après le retour des vacances mais depuis on se croise juste alors je ne pourrais pas trop te dire. Je sais qu’elle s’inquiète pour lui même si elle ne l’exprime pas beaucoup, pour le reste je sais pas trop où elle en est dans sa vie à vrai dire. Ça m’a l’air toujours assez flou par certains côtés. »
« Oui, ce qui  comprends. »

Il avait répondu par rapport à l’inquiétude de la jeune femme, tout en se rendant compte en prononçant ces mots qu’ils pouvaient très bien se rapporter à sa relation avec Logan. Lui-même ne cherchait pas vraiment à tout y comprendre, et surtout pas à appréhender réellement ce qui pouvait bien se passer dans le crâne de son ami.  Et ça… tous deux le savaient aussi. Maxence n’avait d’ailleurs pas pu s’empêcher de grimace en pensant au double sens. Ce devait être un bordel pas possible d’entamer une relation affectivement intime avec un homme pareil !

« Si tu veux tout savoir, je l’ai gentiment embrassé en la prenant pour quelqu’un d’autre parce qu’elle s’entrainait Métamorphomagiquement parlant. Et putain ce mot est d’une longueur … J’suis même pas certain qu’il existe en fait. »
« J’en doute ! »

Mini intervention tout en agissant et en se retenant de sourire  franchement à l’évocation d’une telle situation. Surtout étant donné ce qu’ils venaient tous deux de sous entendre de Logan.

« J’veux bien croire que ça soit déroutant mais j’ai quand même pas la prétention d’avoir bouleversé sa vie par un simple baiser et Logan ne m’est pas tombé dessus jusqu’ici alors soit il est trop occupé, soit il est pas au courant. »
« Ouais… soit il sait dans quelles circonstances ça s’est fait… soit Aileen évite de dire ce genre de choses faute d’assassinats intempestifs surtout ! »

Il penchait plutôt pour la seconde option.

« Ou sinon ils sont tous les deux tellement coincés dans là où en est leur relation qu’ils ne parlent pas de grand-chose actuellement… »

Ou peut-être cette option là finalement.

« Cela dit, vu la haine qu’il voue à Takuma, je pense que c’est mieux pour tes miches qu’il n’en sache rien. Juste au cas-où quoi ! … La pièce devient un peu froide quand ils y sont tous les deux quoi. Il doit être ascendant détraqueur. »

Ça n’existe pas, mais ça valait la blague.
Oui, ils détendaient l’atmosphère comme ils pouvaient. Que faire d’autre de toute manière ? Rester là à se regarder dans le blanc des yeux à méditer sur la difficulté de leur vie actuelle et de tout ce que certains perdaient ou de ce qu’ils risquaient de perdre… ambiance ! You-hou. On est loin du terrain de foot hein !

« Si ça peut alléger la situation, tu peux m’effacer la mémoire si tu veux. »

Concentré sur sa tâche, il s’était arrêté en cours de route pour se retourner vers Enzo, un sourcil arqué. Il était sérieux là ?!

« Juste cette partie-là, va pas me faire oublier mon mec par exemple. J’suis pas certain qu’il apprécierait la blague. »
« Ouais tu m’étonnes. »

Mec ? Kyle ?
Oui, non, Maxence n’avait pas tout suivi.

« Kyle ? »

Toujours ? Eh bah !

Arrêtant sa tâche, Maxence s’était retourné vers Enzo, plus sérieux.

« Ecoute, c’est comme toi tu préfères. Ça n’est pas quelque chose que j’apprécie, effacer la mémoire de qui que ce soit. Je pense que de toute façon il va falloir pendre une décision par rapport à Jake et à sa sœur, donc que ça va finir par devenir officiel d’ici peu. Si tu te sens capable de garder un énième secret, moi ça me va. Donc c’est à toi de voir. »

L’état de Jake était préoccupant. Bien sûr, Maxence espérait qu’il ne se trompait pas quand il voyait certains signes d’amélioration mais de là à dire qu’il y avait un espoir pour les prochains jours… non.

« De toute façon, on va avoir Takuma qui va se pointer d’ici peu, c’est évident. Et lui je doute qu’il puisse gérer ça par rapport à Aileen. J’le vois mal lui mentir. »

C’était bien pour ça qu’ils jouaient depuis un moment au chat et à la souris avec lui : pour le protéger de cette situation. Et ça ne pourrait plus durer éternellement. Heureusement qu’ils avaient des choses pour l’occuper (et oui, l’infirmier était assez injuste avec lui ces derniers-temps), sinon le nippon aurait probablement déjà pointé le bout de son nez dans cette pièce.

« Bref, c’est toi qui voit ! Je comprends que ce ne soit pas confortable pour toi non plus ! »

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
Hiboux postés. : 17054
Date d'inscription : 13/09/2009
Crédits : JunkieMouse ▬ Gif Tumblr
Double Compte : Ismaelle L. Stoneheaven ▬ Cameron S. Cassidy ▬ Riley S. Jenkins ▬ Owen A. Matthews ▬ Elijah C. Leroy



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t3605-enzo-still-a-wolf-not-lonely-a
MessageSujet: Re: SSPT - Libre   Dim 19 Mar 2017 - 22:58

N'allez pas croire que je ne prends pas la menace au sérieux ou que je ne prends pas Logan au sérieux tout court mais j'y peux rien, ça me fait sourire. Clairement, oui, ça m'amuse. Pas leur histoire à lui et Aileen, le fait que ça me semble ultra compliqué entre eux depuis … Le début ? Mais bien le fait d'avoir embrassé la Serdaigle et tout ce qui va avec. J'ai pas oublié le coup des sirènes et du bouche à bouche, ce truc là ne m'a valu qu'une petite réflexion au détour d'un couloir et je sais très bien que si Logan décide de s'en prendre à moi pour me faire passer l'envie de recommencer ou quelque chose dans le genre je n'aurai probablement même pas le temps de lever le p'tit doigt pour y faire quoi que ce soit. Et même si c'est le cas, ça ne changera rien, mes miches ne sont clairement pas en sécurité si jamais il m'a dans le collimateur. Mais soyons sérieux, d'une ça n'avait rien de volontaire et de deux … J'pense qu'il a un minimum autre chose à penser, non ? Je crois qu'on est tous d'accord là dessus alors je vais arrêter de sourire comme un sale petit branleur pas mécontent de son coup. Juste un truc : Takuma/Aileen ? Putain, je suis au courant de tellement de trucs sur tellement de monde dans cette baraque que je suis incapable de savoir si je le savais ou pas … La dernière révélation en date ? Caitlyn et Rafael ! Secret classé défense. Pas de ma faute si j'ai effectivement capté la fragrance du Serdaigle sur elle, fallait bien que ça arrive un moment ou un autre j'imagine.

Enfin bref !
Bien joué pour le ascendant Détraqueur, sincèrement.

« Ouais tu m’étonnes. Kyle ? »

Bug ? Oui et non. Ça me surprend un peu, disons que ça me prend au dépourvu l'espace d'une seconde parce que je me suis – et je m'en rends compte de manière flagrante en cet instant – habitué de façon très rapide et surtout très naturelle à la direction qu'a pris ma vie à ce niveau-là ces dernières semaine. Non, Kyle n'est plus mon petit ami, officiellement depuis quoi ? Un mois et demi je dirai. Aujourd'hui c'est Liam qui occupe cette place et je n'ai aucun problème avec ça. Pas de culpabilité, pas de honte ou quoi que ce soit dans ce genre là. C'est comme ça et j'en suis très heureux.

« Euh, ouais, non. Y a eu quelques … petits changements dans ma vie dernièrement. Ceci dit, je ne tiens pas spécialement à l'oublier pour autant. »

C'est même totalement hors de question. On n'est peut-être plus ensemble mais je tiens encore énormément à lui et je n'envisage pas une seconde le voir disparaître de ma vie ou en tout cas tant que ça ne sera pas sa décision à lui, la mienne même si je ne vois pas bien pourquoi ça devrait arriver, ou tout simplement le temps qui passe, la vie qui nous éloigne. On est amis, il reste une personne extrêmement importante pour moi et j'aurai toujours beaucoup d'affection pour lui alors non, si on pouvait éviter ça serait cool. Et quand je parle de changement, je ne suis pas entrain de dire que j'ai échangé Kyle contre Liam évidemment ! Niveau timing c'est un peu ce qui s'est passé, ok, mais non.

« Ecoute, c’est comme toi tu préfères. Ça n’est pas quelque chose que j’apprécie, effacer la mémoire de qui que ce soit. Je pense que de toute façon il va falloir pendre une décision par rapport à Jake et à sa sœur, donc que ça va finir par devenir officiel d’ici peu. Si tu te sens capable de garder un énième secret, moi ça me va. Donc c’est à toi de voir. »

Est ce que je m'en sens capable ? Je ne pense pas que ça soit réellement la question. J'en suis capable, je le sais, je crois que je n'ai plus rien à prouver à ce niveau-là, mais est ce que j'en ai envie ? C'est plutôt ça. Est ce que j'ai envie, est ce que je me sens le courage d'endosser cette responsabilité ? Parce que si on inversait les rôles, si quelqu'un que je connais et apprécie savait que mon frère disparu était entre les murs de ce château et ne me disait rien … Pas sur que je le prendrai très bien.

« De toute façon, on va avoir Takuma qui va se pointer d’ici peu, c’est évident. Et lui je doute qu’il puisse gérer ça par rapport à Aileen. J’le vois mal lui mentir. »

D'ailleurs, ça m'étonne un peu que le Serdaigle n'est pas déjà débarqué ici pour être tout à fait honnête mais d'un autre côté, avec Logan et Maxence dans la confidence, probablement Ismaelle aussi … Ils ont de la ressource, on va dire ça comme ça.

« Bref, c’est toi qui voit ! Je comprends que ce ne soit pas confortable pour toi non plus ! »

Non, ça ne l'est pas, effectivement. Aileen ne fait pas partie de mes amis les plus proches mais elle est une personne que j'apprécie beaucoup et avoir ce sentiment de la trahir ne m'enchante pas des masses mais je me dis aussi que ça n'est probablement plus qu'une question de temps … A peser le pour et le contre, en mettant tout ça dans la balance … J'ai entièrement confiance en Maxence sinon je ne lui aurai jamais proposé de m'effacer une partie de la mémoire mais l'idée d'éviter se montre de plus en plus tentante en réalité.

« Je crois que je vais prendre l'option sans Magie alors. Et puis je commence à manquer d'entrainement pour ce qui est des secrets alors ça tombe bien finalement. »

Ironie du jour, bonjour. Sérieusement, ça s'est énormément calmé, mais personne ne pourra dire le contraire : Je suis passé spécialiste pour ce qui est de me retrouver mêlé à des trucs qui ne me regardent absolument pas. Et ça concerne souvent la vie sentimentale des gens … Là ça n'est pas le cas, ça n'est pas comparable évidemment mais je me comprends. Donc bref, pas besoin de me faire oublier ni Kyle ni William ! Et contrairement aux apparences, je ne prends pas toute cette histoire à la légère, loin de là.

« Tu sais quoi ? Je viens de me rendre compte qu'en fait je devrais être en cours là ... »

De Potion, accessoirement. A la base j'ai lâchement utilisé Lukas pour aller me dégourdir les pattes mais je l'admets, en redescendant et avec tout ce qui vient de se passer, j'ai totalement oublié. Et ça me fait rire, évidemment.

« Si t'as plus besoin d'aide j'vais redescendre. »

Effectivement, il n'a plus besoin d'aide, et loin de moi l'idée de lui dire de faire attention à lui même si je le pense. C'est pas pour jouer les héros mais si j'avais débarqué comme un cheveux sur la soupe avec mes sens et ma force lupine … Tout va bien – au moins pour Maxence, pas sur que Jake puisse en dire autant mais tout le monde a compris – et c'est tout ce qui compte.

« Merci Max. A plus. »

Un dernier sourire, un dernier signe de la main avant de loger les deux dans mes poches et je sors de là en laissant échapper un soupir. Ça me trotte un peu dans la tête, la situation est merdique et j'ai de la peine pour Aileen. Sincèrement. J'espère qu'elle retrouvera son frère.


▬ FIN ▬
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: SSPT - Libre   

Revenir en haut Aller en bas
 
SSPT - Libre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» Pas sur la neige...[Libre]
» ♦ Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Imperium™ :: Hogwarts' Inside :: Sixième Etage.-
Sauter vers: