AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Mini-Event 16.05.15] Let's Dance !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar
Hiboux postés. : 307
Date d'inscription : 08/10/2012
Crédits : © ECK
Double Compte : Casey (Huffle) && Kevin (Huffle) && Killian (Gryff) && Rafael (Raven) && Ricardo (Slyth)



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1782-rosalyn-wild-flowers-don-t-car
MessageSujet: Re: [Mini-Event 16.05.15] Let's Dance !   Lun 13 Fév 2017 - 18:24

ENTRE

Quand je suis venue voir Rafael et Charleen à l'infirmerie, ça a été un coup particulièrement dur. Des chocolats empoisonnés, ça aurait pu être moi à leurs côtés, parce que c'est clairement un de mes plus gros défauts, la gourmandise. Je sais pas résister aux douceurs sucrées, et j'en ai mangé, moi aussi, de ces chocolats apparus par magie. Mais certains sont passés entre les mailles du filet, il faut croire, sinon j'aurais été touchée aussi. Et je me sens un peu coupable de ne pas avoir été empoisonnée alors que deux des personnes qui me sont le plus chères ici sont restées alitées des jours durant. J'ai croisé Caitlyn au chevet du grand bleu, et Doryan, parfois, et sa copine rouge qui s'énerve toujours trop vite. J'ai vu Riley et Ethan à celui de Charleen, et à chaque fois, j'ai déguerpi. Je sais bien que j'y suis pour rien, mais c'était plus fort que moi. J'ai honte d'en avoir réchappé, et même si c'est pas très logique, je sais pas faire taire ce sentiment.

Et puis j'ai des impressions bizarres, je ressens une distance plus grande encore que précédemment entre Charleen et moi, et je tente de faire taire la petite voix qui me souffle que c'est à cause de mon camarade bleu. Et j'ai l'impression qu'il y a quelque chose de flou autour de Rafael, et je peux pas m'empêcher de penser que ça implique Caitlyn, qu'il a tendance à dévorer des yeux. Je serais prête à parier qu'il en pince pour elle - et ça me fait un peu de peine pour Doryan, mais il a fait son propre malheur dans l'histoire, et je peux rien y faire -, mais je saurais pas dire s'il s'expose à une désillusion ou non. Je suis loin de m'imaginer qu'ils sont en réalité déjà en couple.

Et à vrai dire, je crois que c'est mieux que je sache pas, parce que j'ai l'impression - à tort, mais je suis pas objective - d'être totue seule à rester seule, que tout le monde trouve quelqu'un et moi... Moi je m'apitoie sur mon sort, parce que si je regarde plus attentivement, mes potes Aaron et Aiden sont pas en couple non plus, et on passe de bons moments ensemble. Doryan est plus en couple, et j'ai de la peine pour lui. Je crois que c'est juste que je suis frustrée, j'ai l'impression d'être le vilain petit canard, et j'aime pas ça du tout. J'ai une liste longue comme le bras de garçons mignons que je regarde dans mon coin, mais je sais que je serai jamais capable d'aller leur parler autrement que comme la gamine qu'on voit de prime abord. Je suis une Raven, donc une intello, je suis la petite soeur d'Elwynn pour certains, je suis l'attrapeuse des bleus. Et même la dernière victoire m'a pas permis de passer à autre chose. Mais c'est peut-être aussi que j'ai peur. Je suis pas sûre que je serais capable de me lancer directement si un garçon venait me voir. Et je me sens parfaitement ridicule.

Un peu comme quand j'ai enfilé ce costume, que j'ai pourtant passé des heures à préparer. Majorette, je sais pas pourquoi l'idée m'est venue, mais je sais pas si j'aurais pu avoir de meilleure idée. Ce que je sais c'est que maintenant qu'il est là, j'ai un peu honte de l'enfiler. Sérieux, est-ce que je mets vraiment ça ?



Je suis pas à l'aise, pourtant ça n'est pas si terrible. Je sais pas si c'est les broderies ou la toque ou la jupette que je trouve trop courte... je sais juste que même si les grandes bottes habillent mes jambes, j'ai l'impression qu'on voit que mes genoux cagneux, et de flotter dans cette veste rouge. Un soupir, et je suis prête à tout ranger quand une chouette opalescente vient voleter devant mon nez. Rafael. J'aurais pas dû lui dire que je venais, il m'attendrait pas en bas du dortoir. Et si j'hésite une seconde, je peux quand même décemment pas le laisser en plan. Un sourire étire mes lèvres comme je me fais la réflexion que c'est vraiment comme mon grand frère ici, et qu'El' serait sans doute bien contente de savoir qu'il y a quelqu'un pour veiller sur sa petite soeur.

- Tu dis rien !

Je lui impose le silence quant à ma tenue, mais reste un peu scotchée devant la coiffure qu'il arbore. Basketteur pour un soir, je retiens un rire face à cette mèche qui lui tombe sur le front.

- J'aurais pas dû regarder des séries américaines quand je suis rentrée la dernière fois... Mais on dirait que je suis pas la seule...
- La faute aux jeux d'aujourd'hui. Allez viens, on va danser.

Mon bâton en main que je fais tourner allègrement, moins inquiète du ridicule comme je ne suis plus toute seule, je le suis vers la sortie, et on descend tranquillement les étages pour déboucher dans la grande salle où les autres élèves s'en donnent déjà à coeur joie. Je m'approche du bar, questionne mon chaperon sur les boissons proposées qu'il me confirme avoir été améliorées, et me laisse finalement tenter par un jus de citrouille, bien que modifié, acceptable pour mon palais peu habitué à l'alcool et ma petite constitution. Et puis Raf m'a tenu compagnie un moment, jouant les cavaliers pour le moment. C'est un peu plus tardivement que Caitlyn est arrivée, vêtue d'un magnifique kimono, et je me suis empressée d'aller la féliciter. Rafael a confirmé, l'air de rien, mais une fois que notre capitaine a été papoter avec d'autres gens, j'ai pas pu m'empêcher de lui coller mon coude dans les côtes, gentiment.

- Fais gaffe, tu baverais presque...

Est-ce que c'est le jus de citrouille qui me rend joviale, ou cette soirée ? Je sais pas. Il y a des lustres que j'ai pas été comme ça. Peut-être que le fait que Chacha et Raf s'en soient sortis mais qu'ils aient été en grand danger me fait penser que tout peut arriver à n'importe quel moment. Ils pourraient, tous, disparaître demain, et je veux pas me rendre compte que j'ai pas profité du temps que j'avais avec eux. C'est un peu triste de penser comme ça, quelque part, mais ça n'empêche que c'est ma façon de pas sombrer à nouveau, et je crois pas qu'elle soit pire que l'ancienne version déprimée, déprimante, et incapable de faire quoi que ce soit d'autre que vivre dans la terreur permanente. J'ai peur, c'est un fait. Mais si j'arrête de vivre maintenant, je leur donne déjà raison, hein ? Je crois que c'est une conversation que j'ai eue avec Aiden qui m'a fait penser ça, il y a quelques temps, et ça a fait son petit bonhomme de chemin, il faut croire. Alors promis Chacha, je vais faire plus que venir te faire un bisou rapide ce soir. On va se retrouver, on va passer du temps ensemble, comme avant. Je vais arrêter de me murer dans le silence et la peur. Je sais pas si j'y arriverai très bien, mais je vais essayer au moins. Mon regard se perd un instant comme je pense à ça, quand des doigts fourbes viennent me chatouiller les côtes, et je sursaute, poussant un cri de surprise. Aiden. Et Aaron, un peu derrière.

- M'accorderez-vous cette danse mademoiselle ?...

Grandiloquent, il fait une révérence trois fois trop exagérée, et j'éclate de rire - mouais, améliorée, donc, cette boisson - et après un regard vers Raf qui sourit comme pour me donner sa bénédiction, je suis partie danser avec lui, puis Aaron. Il est super tard quand les gars proposent de me raccompagner jusqu'aux dortoirs, et j'ai tellement pas vu le temps passer que la Grande Salle est presque vide. Je vais être en mode zombie demain, mais je crois que pour la première fois depuis très très longtemps, je me suis sentie... plutôt bien. Mais me lâchez pas les mecs, parce que je sais pas si je tiendrais sans vous...

SORT

Mention de mon grand bleu, @Caitlyn Louise Twain, @Charleen S. Thomson, Aaron Wallenstein et Aiden Terry-Lance
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
Hiboux postés. : 6997
Date d'inscription : 31/10/2012
Crédits : Junkiemouse <3
Double Compte : Kim Collins



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1747-caitlyn-louise-twain-get-to-kn
MessageSujet: Re: [Mini-Event 16.05.15] Let's Dance !   Mar 14 Fév 2017 - 21:52

Le bar. S’il y avait un endroit où la probabilité de croiser Will était maximale, c’était bien le bar. Enfin, sauf s’il était dehors en train de fumer une clope, bien sûr, ou autre chose d’ailleurs, mais ce n’était pas le cas et ce fut donc sur le Ricain que se posèrent les yeux de Caitlyn alors qu’elle parcourait la salle du regard à la recherche de quelqu’un à aborder. Sourire en coin, amusée de la ressemblance de contexte entre ce soir et celui où elle s’était si lamentablement reçu un râteau de sa part et comptant bien partager cet humour avec le Ravenclaw qui faisait désormais partie de ses amis, elle se dirigea vers lui et l’apostropha d’un ton mielleux. Il entra immédiatement dans son jeu, s’approchant d’elle en soutenant son regard ardent.

« Wow. Je m’attendais pas à te trouver un jour aussi sexy ! »

Elle sourit d’un air posé d’abord, restant dans son rôle, mais finit par éclater de rire, bientôt imitée par le beau blond. Non, ils n’étaient pas en train de flirter, bien au contraire, et c’était vraiment drôle que de rejouer la scène par laquelle tout avait si bien commencé mais s’était si mal terminé. D’ailleurs, heureusement qu’ils avaient su le prendre à la légère et ne pas se laisser éloigner par la gêne et la honte. Ils s’étaient bien rapprochés depuis, contre toutes attentes, et cela lui faisait plaisir car William était vraiment un mec bien.

« N’est-ce pas. Faut croire que les bals seront notre malédiction chère amie. »

Il voulait continuer à jouer ? Fort bien, elle avait encore des cartes en main. Si ses souvenirs étaient bons, une des premières choses qu’elle lui avait demandées ce soir-là était de savoir s’il était tout seul et s’il allait bien. Et il avait regardé autour de lui avant d’acquiescer, comme pour vérifier qu’aucun de ses amis ne se trouvait à ses côtés.

« Ouais. Macy est partie danser avec un type là-bas. »

Elle se retourna pour regarder la belle blonde se mouvoir avec grâce et rythme avec un jeune homme qui faisait une tête de plus qu’elle voire plus, comme à peu près tout le monde dans ce château.

« J’ai l’impression de vivre deux fois la même chose, c’est perturbant. Cette fois, j’aimerai bien éviter de te mettre un râteau donc par pitié dis-moi que t’as bien compris que je suis aussi gay que Ricky Martin puisse l’être et que j’peux te prendre dans mes bras sans que tu ne tombes amoureuse de moi. »

Et il rit à nouveau en la poussant légèrement avant de déposer un bisou sur sa joue tandis qu’elle levait les yeux au ciel et croisait les bras, faussement vexée.

« Tss. »

Non, elle n’avait rien de mieux à lui répliquer, et c’était vraiment pathétique, mais elle s’appliquait d’autant plus pour prendre un air fâché.

« J’te charrie, allez. Qui aime bien châtie bien. »

Tout de suite, un sourire étira à nouveau les lèvres de Caitlyn qui ne comptait de toute manière pas rester offensée très longtemps, et son regard s’illumina.

« J’attends que tu me prennes dans tes bras alors ! »

Ben quoi ! Ce n’était pas parce qu’elle n’avait aucune chance avec quelqu’un qu’elle n’aimait pas recevoir des câlins de sa part !

« Et toi, ça va ? T’as l’air aussi épanouie qu’une fleur au printemps. »

Il leva son verre en lui faisant un clin d’œil pour expliquer son accès de lyrisme.

« L’alcool me rend un peu poète. »

Elle eut un petit rire franc, amusée.

« Aussi épanouie qu’une fleur de cerisier, tu veux dire. »

Référence à son costume et au pays dont il est l’habit traditionnel.

« Mais merci pour le compliment, même si sexy n’est pas franchement le terme que j’emploierais pour décrire un kimono m'enfin… Toi, par contre, tu l’es ! T’aurais certainement pas pu choisir mieux, comme déguisement ! »

Sherlock Holmes et son charme d’anglais… heureusement qu’elle n’en pinçait plus pour lui comme avant, sinon elle aurait eu du mal à se retenir de baver.

« Et sinon, oui, ça va très bien, cette soirée est vraiment top, comme cette journée en fait ! Et je pense que ça a fait du bien à tout le monde de se détendre un peu. »

Pour une fois que le thème de la journée n’était pas en rapport avec le danger que représentaient les Supérieurs. Elle se souvenait encore de cette semaine d’Halloween complètement tirée par les cheveux, prétendument censée les rapprocher et les entraîner, mais qui les avait traumatisés parfois encore plus que ce n’était déjà le cas. Elle n’était pas du genre à vouloir sous-estimer le danger et à se croire tirée de l’affaire, bien au contraire, mais elle refusait de renoncer à sa vie d’ado.

« Par contre, je sens que je vais avoir du mal à monter les escaliers ce soir et encore plus à les descendre demain… »

Oui parce que les courbatures commençaient déjà à se faire sentir sous forme de tiraillement dans ses mollets et ses cuisses, alors elle n’osait même pas imaginer ce qu’il en serait le lendemain. Pourtant, elle était loin d’être le genre de fille à rester affalée dans un fauteuil à longueur de journée. Mais avec les matches de basket et de foot auxquels elle avait participé dans la matinée puis le labyrinthe où elle avait erré pendant une bonne partie de l’après-midi, elle avait fait au moins le dix fois plus de sport qu’elle n’en faisait en général.

« T’as participé aux jeux, toi, d’ailleurs ? Je ne me souviens pas de t’avoir vu. »

Maintenant qu’elle y pensait, elle réalisait qu’en effet, elle n’avait pas vraiment croisé le Raven de la journée. Peut-être était-il sur l’échiquier, comme Leah, ça lui ressemblerait bien après tout.

TAG : @William C. Jackson
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 1115
Date d'inscription : 06/04/2014
Crédits : Junkiemouse <3
Double Compte : Caitlyn Louise Twain



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t2696-i-have-a-dream-that-one-day-li
MessageSujet: Re: [Mini-Event 16.05.15] Let's Dance !   Mer 15 Fév 2017 - 23:05

« Tu poses vraiment la question ? »

Oh ben, monsieur est vexé ? Un petit sourire narquois apparut sur les lèvres de Kim qui ne regrettait pas un seul instant – pire, qui se félicitait d’autant plus ! – d’avoir osé demander.

« T’as déjà vu un Pirate boire autre chose que du Rhum ? »

Bien sûr, elle aurait pu se douter de la réponse, mais au fond, qu’est-ce qui aurait empêché Enzo d’avoir autre chose que du Rhum dans sa fiole ?

« Tseuh, préjugés. Qu’est-ce que j’en sais si tous les Pirates boivent du Rhum ? Les Pirates Australiens, par exemple, ils pourraient boire autre chose ! »

En attendant, ce fut bien du Rhum qu’il versa dans le verre de la rousse qui n’attendit rien pour en goûter, grand sourire aux lèvres.

« Et franchement, j’ai l’air triste tu trouves ? »

Non. Il avait l’air tout sauf triste ce soir, et ça lui faisait d’ailleurs chaud au cœur de le voir si épanoui. Pas qu’il soit habituellement dépressif ou autres, mais il fallait dire qu’il avait l’air particulièrement bien ce soir, et pas de la même manière que d’habitude.

« Traitre, j’ai toujours su que tu ne verserais pas une larmichette pour moi. T’aurais pu au moins faire semblant ! »

Oui parce que c’était d’elle dont il était question, à la base. D’elle, de sa présence ici, de l’impact qu’aurait son absence sur Enzo… Bref, elle le charriait et il le lui rendait bien. Ou était-ce l’inverse ?

« Hey c’est pas cool ça ! Je le ferai pour toi, amie indigne. »

Elle ne savait même plus qui avait commencé à chambrer l’autre, mais ça n’avait importance car au final c’était chacun son tour ! D’ailleurs, le voilà qui reprenait cet air outré avec le plus grand sérieux, avant de retrouver son petit sourire en coin.

« Je sais que tu ne ferais jamais ça, tu m'aimes trop pour me laisser livré à moi-même dans les couloirs en pleine nuit, dans le froid, loin de la sécurité de mon lit. Hein qu'tu ferais jamais ça ? »

Et plus il avançait dans sa tirade digne des tragédiens les plus renommés, plus le sourire sur les lèvres de Kim s’élargissait.

« Bon d’accord, puisque t'insistes, je viendrai te border chaque soir alors pour m’assurer que t’es bien en sécurité dans ton lit ! »

Regard plein de malice.
Et gare à toi si je te croise hors du pieu après t’avoir dit bonne nuit, sale gosse ! En attendant, raconte.

« J'avais trop d'énergie ce matin, j'sais pas bien pourquoi, mais enfin j'me suis levé tôt et j'ai été courir puis prendre quelques vagues avant de rejoindre le terrain de basket. J'y ai passé un moment, mes chevilles ont triplé de volume comme d'habitude et après on a été mettre un peu le bordel sur le terrain de foot avec Sovahnn. C'était fun. Dommage qu'on ne se soit pas croisés mais c'est pas grave, on se rattrapera. »

Et le voilà qui balançait en l’air une cacahuète et la rattrapait dans la bouche, parfaitement détendu, avant de poursuivre.

« L'après-midi j'étais dans le Labyrinthe et me voilà. En chair, en os et en Rhum ! »

Qui n’est d’ailleurs vraiment pas mauvais, soit dit en passant, et elle leva son verre en guise d’approbation avant de le porter à ses lèvres pour avala une nouvelle gorgée du cocktail amélioré.

« Et toi ? A qui est ce que t'as démontré par A+B qu'il ne faut pas sous-estimer Kim Collins ? »

Petit rire. Ah, s’il savait ! Non, pas question de raconter à Enzo l’incident qui s’était déroulé dans le couloir après le match. Par contre, elle ne se priverait certainement pas de râler contre cette nana qui n’avait clairement rien à faire sur le terrain, mais chaque chose en son temps !

« Moi, j’ai seulement fait un match ce matin, quand les jeux venaient de commencer. Du coup, ouais c’est dommage qu’on ne se soit pas croisés, m’enfin crois-moi, ça valait mieux. J’ai cru que j’allais péter un câble, t’as une nana qui a pourri tout le jeu, franchement j’ai jamais vu quelqu’un d’aussi nul en sports. Enfin c’est pas le fait qu’elle soit nulle le problème, c’est le fait qu’elle n’ait fait aucun effort, quoi, mais vraiment. Limite elle faisait exprès pour attirer l’attention sur elle. »

Du coup, forcément, ils avaient perdus, et Kim n’avait pas apprécié car ils auraient clairement pu gagner sans cette meuf qui n’avait rien à faire là. Oui, c’était méchant de penser ainsi et oui ça pourrait la blesser, mais elle l’avait en travers de la gorge, et quand Kim avait quelque chose en travers de la gorge, elle était méchante. Le pire c’était qu’elle aurait presque pu bien s’entendre avec cette fille, en plus, mais il avait fallu qu’elle se la pète sur le terrain en mode "j’suis une daube et fière de l’être", c’était ridicule.

« Enfin bon, du coup j’y suis pas restée. Elle non plus, mais de toute manière je n’avais pas franchement prévu de faire toute la journée. Ceci dit, ouais, je leur ai bien montré qu’il ne faut pas sous-estimer Kim Collins, même si bien sûr on n’a pas gagné le match. »

Elle leva les yeux au ciel.

« C'était bien le Labyrinthe ? »

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 17264
Date d'inscription : 13/09/2009
Crédits : JunkieMouse ▬ Gif Tumblr
Double Compte : Ismaelle L. Stoneheaven ▬ Cameron S. Cassidy ▬ Riley S. Jenkins ▬ Elijah C. Leroy ▬ Chiara M. Brooks



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t3605-enzo-still-a-wolf-not-lonely-a
MessageSujet: Re: [Mini-Event 16.05.15] Let's Dance !   Jeu 16 Fév 2017 - 19:02

« Moi, j’ai seulement fait un match ce matin, quand les jeux venaient de commencer. Du coup, ouais c’est dommage qu’on ne se soit pas croisés, m’enfin crois-moi, ça valait mieux. J’ai cru que j’allais péter un câble, t’as une nana qui a pourri tout le jeu, franchement j’ai jamais vu quelqu’un d’aussi nul en sports. Enfin c’est pas le fait qu’elle soit nulle le problème, c’est le fait qu’elle n’ait fait aucun effort, quoi, mais vraiment. Limite elle faisait exprès pour attirer l’attention sur elle. »

Ah les femmes entre elles … Nous on règle ça à coup de poings en pleine face et on n’en parle plus. Elles, elles se tirent dans les pattes pendant des heures, des jours, des semaines, etc … Alerte au sexisme ! N’empêche que c’est vrai et que je suis bien content d’être un mec. Dans tout ça j’imagine sans aucun mal à quel point Kim a pu prendre sur elle et à quel point elle est passée pas loin de péter les plombs.  Et ça me fait rire, autant être sincère. Ça va, y a rien de grave, c’est juste une divergence de caractère et après le coup qu’on a fait avec Sovahnn en débarquant comme des sales gosses sur le terrain de foot pour mettre un peu le bordel et s’amuser, j’peux pas tellement me permettre de juger cette fille dont elle me parle. Je ne prends pas partie ! Neutralité est mon deuxième prénom et jamais de la vie je me mets entre deux nanas. Je tiens à ma vie putain. Donc non, je ne manifesterai en aucun cas mon point de vue sur la question, je vais me contenter de faire la potiche, de sourire et d'écouter comme un gentil garçon intéressé par ce que lui raconte son amie et ses états d'âmes tout simplement parce que c'est le cas. Pas que je suis une potiche ! Mais tout le monde a compris. Je suis un Toy Boy, c'est pas du tout pareil.

« Enfin bon, du coup j’y suis pas restée. Elle non plus, mais de toute manière je n’avais pas franchement prévu de faire toute la journée. Ceci dit, ouais, je leur ai bien montré qu’il ne faut pas sous-estimer Kim Collins, même si bien sûr on n’a pas gagné le match. »

Bien sûr ? Pourquoi bien sûr ? A la façon dont elle lève les yeux au ciel je comprends qu’elle blâme cette fameuse fille en question et c’est sans doute moche pour cette nana mais je préfère ça plutôt que d’entendre Kim insinuer que c’est éventuellement de sa faute s’ils ont perdu ou un truc dans le genre. Même si ça m’aurait grandement étonné de sa part, soit dit en passant.

« C'était bien le Labyrinthe ? »
« Hum … instructif et distrayant. »

Ok, j'ai surement l'air un peu dubitatif, le regard braqué dans le vide, la tête penchée sur le côté et les sourcils froncés accompagnés d'un rictus indéfinissable. Instructif et distrayant ? Ce sont les premiers mots qui me sont venus à l'esprit et je ne peux pas le nier, je me suis quand même amusé mais hors de question que je l'admette. Je préfère, et de loin, endosser à nouveau mon rôle de sale gosse tout en gardant un air super sérieux malgré mon sourire qui ne disparaît pas. J'en suis incapable.

« J’me suis retrouvé avec Connor, ça nous a énormément rapproché et du coup on a décidé de se marier dès qu’on aura l’occasion de sortir d’ici à nouveau. J’espère que tu viendras. »

Je suis capable de tenir ce genre de conversation complètement insensées pendant un moment sans perdre mon sérieux et autant le dire, j'aime semer le doute dans la tête des gens, les faire tourner en bourrique en leur balançant un truc énorme. Comme un potentiel mariage entre Tveit et moi, par exemple. Je tiens tellement bien mon rôle que ça ne me fait même pas grimacer et pourtant … Et pourtant ! On parle de Connor là quand même. C'est puéril, j'en ai parfaitement conscience, mais dites vous que pendant que je perds mon temps à le mépriser lui, je ne pense pas à tous les autres. C'est … une bonne chose, j'imagine.

« C’est la première fois de ma vie que je me bats contre une licorne gonflable, c’était … intéressant. Et pleins de paillettes. Un truc super viril comme j’aime ! »

Sans parler des pétales de roses, de nos doubles un peu trop proches, etc … Ismaelle, si tu n'étais pas toi … Je sais que ça vient de toi ! Je le sais. Et je le sais que ça t'amuse. Et en fait ça m'amuse aussi mais là encore faut pas le dire. Chut. Silence. Secret. Et on passera sur le fait que je souris comme un gland en regardant droit devant moi parce que je viens d'apercevoir Will un peu plus loin. Furtivement. Jusqu'à ce que la foule me le fasse perdre de vue et que je retombe sur terre, focalise à nouveau toute mon attention sur Kim après avoir secoué la tête une seconde comme pour reprendre mes esprits. Tout ça, j'y fais pas tellement attention.

« C’était qui cette fille au fait ? »

Celle qui t'a fait intérieurement péter les plombs ce matin.

TAG : @Kim Collins
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 2116
Date d'inscription : 14/03/2012
Crédits : © ECK
Double Compte : Casey (Huffle) && Kevin (Huffle) && Killian (Gryff) && Ricardo (Slyth) && Rosalyn (Raven)



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1456-rafael-a-paley-uc
MessageSujet: Re: [Mini-Event 16.05.15] Let's Dance !   Dim 19 Fév 2017 - 17:35

« Arrête, Raf, lâche-moi, faut vraiment que j’aille me changer ! »

Ca étonne quelqu'un si je dis que j'ai aucune envie de la lâcher ? Evidemment, si elle était sérieuse, je ne la retiendrais pas contre son gré, mais les étoiles qui brillent à l'instant dans ses yeux et son sourire radieux me confirment qu'elle n'a pas réellement envie que je la laisse partir. Mes bras autour d'elle, je serre un peu plus Caitlyn dans mes bras, profitant de ce moment seuls pour laisser parler mon affection. Un baiser dans son cou, et je la sens se détendre, profite encore un peu de notre étreinte, certain qu'elle ne va, cependant, pas durer.

« Hé c’est tellement fourbe ! »

Rire. Et un nouveau baiser passionné. Fourbe ? Moui un peu, et je m'arrête pas vraiment là, puisque je nous dirige vers le mur le plus proche, colle davantage mon corps contre le sien. Ces moments-là sont trop rares, secret oblige, pour qu'on n'en profite pas au maximum, lorsqu'on le peut. Elle a passé ses jambes autour de mes hanches, croisant ses chevilles dans mon dos, et voilà qu'elle rit à son tour, plonge ses doigts dans mes cheveux.

« J’te lâche pas tant que tu ne m’auras pas dit !
- Alors tu ne sauras jamais.
- Comme tu veux, mais si je ne sais pas alors personne ne doit savoir ! »

Demi-tour, je l'ai portée jusqu'à une des tables de cette salle vide, ravi de l'entendre à nouveau rire, et de pouvoir encore un peu sentir son parfum, la toucher, l'embrasser... Ca ne durera plus très longtemps, alors tant que j'en ai encore la possibilité, j'en profite. Tout à l'heure, on redeviendra de simples amis, aux yeux de tous. J'irai retrouver Killian et Rosalyn, profiter de la présence de mes amies, à défaut de pouvoir serrer Caitlyn dans mes bras. Et je découvrirai son costume comme tout le monde, donc, si je comprend bien... Ce qui me frustre un peu, évidemment, mais je ne vais pas lui en tenir rigueur non plus. A vrai dire, ma curiosité est piquée au vif, et je suis assez impatient de découvrir ce qu'elle a prévu.

Elle s'est éclipsée plus tardivement qu'elle ne l'aurait souhaité, et j'ai regagné mon propre dortoir, parti pour me préparer à mon tour. Il a fallu un petit moment pour que je me décide sur la finalisation dudit costume, et je pense que pour l'originalité on repassera, mais ça n'a pas d'importance. Un coup de baguette pour faire apparaître l'accessoire ultime : la ballon, et je suis prêt.


Spoiler:
 

Je suis prêt à partir quand je vois descendre une autre fille de l'année de Rosalyn, déguisée en infirmière, et je l'arrête une seconde pour lui demander si notre attrapeuse est déjà partie.

« Rosa ? Elle est encore plus à la bourre que moi... Elle a passé trois heures à regarder son costume et à hésiter. »

J'ai remercié la jeune fille et envoyé mon patronus vers les dortoirs des filles, donc, à la recherche de ma petite hirondelle qui n'a, ensuite, pas tarder à me rejoindre.

« Tu dis rien ! »

Oh mais j'en avais pas l'intention, à moins que ça ne soit un compliment que tu refuses d'entendre. Silencieusement, j'ai mimé une clé tournée dans une serrure sur mes lèvres, et lui tend le bras.

« J'aurais pas dû regarder des séries américaines quand je suis rentrée la dernière fois... Mais on dirait que je suis pas la seule...
- La faute aux jeux d'aujourd'hui. Allez viens, on va danser. »

Elle a son accessoire, j'ai le mien. Son bâton de majorette virevolte dans sa main - joli -, mon ballon de basket tourne sur mon majeur, et nous voilà partis... Plus tard que la majorité des élèves, mais ça n'a pas d'importance.


ENTRE

Un verre dans la main, je tiens compagnie à Rosa, mais on va pas se mentir, depuis que Caitlyn est arrivée, j'ai du mal à détourner mon regard. Je m'y efforce, histoire de pas trop me faire griller, mais on va pas se mentir : son costume ne me laisse pas indifférent. Ce kimono lui va à ravir, c'est indéniable, et quand la petite bleue me fait part de son désir d'aller féliciter notre capitaine, je l'accompagne, presque l'air de rien. Presque, parce que je suis pas sûr de pas avoir un peu trop le regard rivé sur Lynette. Notre attrapeuse n'a pas tari d'éloges sur la tenue de ma petite-amie, et j'ai confirmé en m'efforçant de garder un air détaché, mais si personne d'autre ne m'en fait part, à l'évidence, Rosa n'est pas dupe.

« Fais gaffe, tu baverais presque... »

Cette remarque m'a valu un coup de coude dans les côtes, et j'ai pris un air faussement outré une seconde, avant de sourire simplement.

« Tu l'as dit toi-même qu'elle était magnifique, non ?... »

Elle hoche la tête, mais je vois bien à son regard qu'elle n'en pense pas moins. Bah... je peux bien jouer le rôle du batteur qui en pince pour sa capitaine sans rien dire ? Ca passera toujours mieux que de briser ma promesse, et ça n'a pas l'air de choquer plus que ça ma petite camarade, alors admettons...

Je suis "vengé" par Aiden, qui vient chatouiller allègrement Rosa à côté de moi, et j'éclate de rire comme elle crie de surprise.

« M'accorderez-vous cette danse mademoiselle ?... »

Un regard interrogateur vers moi qui lui souris pour toute réponse - mais oui ma belle vas-y, amuse-toi - et je me suis mis à la recherche d'autres visages connus, un en particulier. Et cette fois aussi, je reste scotché. Killian. En... cuir. Et talons. TA-LONS. Pas aiguilles, faut pas déconner, mais tout de même. Elle s'est tournée vers son voisin et je réalise qu'elle en a sans doute eu marre d'avoir les cheveux sous la combinaison dont la capuche ajustée pend dans son dos et les lunettes rouges autour de son cou.

Spoiler:
 

« Est-ce que quelqu'un se sent très miaou miaou ce soir ?... »

Elle s'est retournée avec un grand sourire, et je réalise seulement alors qui est à côté d'elle.

« La vache, Caem, je t'avais pas reconnu ! »

Et sérieusement, tu fais flipper là.

« Vous avez fait quoi de Batman ? »

Grand sourire.

« Super vos costumes en tout cas ! »

Killie m'a détaillé de la tête aux pieds avant de faire la moue.

« Allez avoue, jusqu'à aujourd'hui t'avais pas d'idée... »

Un doigt sur les lèvres, je lui intime le silence, le secret. Elle a complètement raison, et elle le sait. Mais hé, c'est un costume comme un autre après tout. Et je joue avec mon ballon pour me donner une contenance et éviter de laisser mon regard se poser à nouveau sur la silhouette de Lynette... 

Mention de ma lionne et ma petite bleue, Aiden Terry-Lance, @Caitlyn Louise Twain et @Caem Kaliayev
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 1115
Date d'inscription : 06/04/2014
Crédits : Junkiemouse <3
Double Compte : Caitlyn Louise Twain



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t2696-i-have-a-dream-that-one-day-li
MessageSujet: Re: [Mini-Event 16.05.15] Let's Dance !   Jeu 16 Mar 2017 - 0:00

Non, elle n’était pas contente, et oui elle était méchante. Elle était comme ça, Kim, elle avait un caractère de cochon et elle l’assumait parfaitement. La vérité blessait, après tout, et s’il y avait bien une chose que Kim n’était pas, c’était hypocrite. Pourtant, elle avait pris sur elle, sur le terrain, car elle savait très bien que s’énerver n’aurait servi à rien, mais elle aurait été (et était d’ailleurs toujours) tout à fait capable de dire ses quatre vérités à cette nana, sans hésiter ne serait-ce qu’une seule seconde, s’il le fallait. Elle n’avait jamais eu peur de blesser qui que ce soit, aussi bien verbalement que physiquement – à l’exception peut-être de ses amis, et encore ! – et ce n’était pas maintenant que ça allait changer. Peu lui importait qu’on la critique pour ses manières, qu’on lui en veuille pour ses paroles ou pour ses gestes, elle n’était plus à ça près. Il n’empêche que, même si elle faisait partie intégrante de sa personnalité, la dureté ne la définissait pas exclusivement ; mais rares étaient ceux qui savaient toutes les subtilités de son caractère, et Enzo était probablement le seul ici à connaître l’affection et l’humour dont elle pouvait faire preuve. Du moins pour l’instant.

Bref.

Quoi qu’il en soit, si elle ne se gênait pas pour exprimer son mécontentement, elle n’était pas non plus venue pour s’éterniser sur ses mésaventures et encore moins pour se plaindre auprès de Enzo. D’autant plus que c’était du passé et qu’elle ne pourrait plus y faire grand-chose. Alors bien sûr, elle n’allait pas passer cette histoire totalement sous silence comme si elle était taboue, mais elle ne comptait pas non plus en faire tout un plat. Quant à l’autre incident, elle se gardait bien ne serait-ce que de le mentionner. Elle s’empressa donc de changer de sujet, recentrant à nouveau la conversation sur Enzo avec une curiosité non-feinte de savoir comment il avait trouvé l’épreuve du Labyrinthe.

« Hum … instructif et distrayant. »

Et Kim de hausser un sourcil, sourire amusé en coin. Instructif et distrayant, vraiment ?

« J’me suis retrouvé avec Connor, ça nous a énormément rapproché et du coup on a décidé de se marier dès qu’on aura l’occasion de sortir d’ici à nouveau. J’espère que tu viendras. »

Hésitant entre éclater de rire et le fixer d’un air ébahi, elle s’efforça de garder un air sérieux comme si de rien n’était et de répondre sur un ton tout à fait normal.

« Oh ben avec grand plaisir ! Merci beaucoup pour l’invitation ! »

Elle ne connaissait pas le Connor en question, mais quelque chose lui disait que tout ça n’était que pure ironie. Pourtant, il le disait avec un tel sérieux que c’en était vraiment déroutant. Mais soit, elle se prêtait au jeu !

« C’est la première fois de ma vie que je me bats contre une licorne gonflable, c’était … intéressant. Et pleins de paillettes. Un truc super viril comme j’aime ! »

Elle se retint à nouveau de pouffer, imaginant parfaitement les paillettes dans les cheveux de Enzo et la bataille du Gryffindor contre une licorne gonflable. Probablement rose.

« Instructif et distrayant, effectivement… Et j’ai loupé ça ! »

Elle prit un air offusqué sans se départir de son sourire malicieux. Sourire qui s’étira lorsqu’elle réalisa qu’elle avait tout de même droit à un spectacle similaire, à savoir : Enzo, le regard rivé sur un point au loin et les lèvres étirées en un sourire béat.

« Dis donc, je vois qu’il t’a vraiment fait de l’effet, ton Connor ! »

Décidé : elle n’allait plus le lâcher avec ça. Peu importait quel était le vrai nom de la personne qu’il avait regardée ainsi, ça resterait Connor pour Kim ! Il n’aurait vraiment pas dû lui tendre la perche ainsi, oh que non !

« C’était qui cette fille au fait ? »

Et le voilà qui changeait de sujet comme si de rien n’était ! Sale gosse.

« Je sais même pas comment elle s’appelle. C’était la brune, là, celle qui attire toujours toute l’attention sur elle quand elle entre dans une pièce. Dans notre maison, en dernière année, je crois. »

C’était d’ailleurs assez étonnant qu’elle ne connaisse pas son prénom. Elle l’avait surement déjà entendu plein de fois, à force, mais elle n’avait jamais fait l’effort de le retenir. L’inverse n’était pas vrai, et ça l’avait d’ailleurs un peu perturbée de l’entendre l’appeler par son nom de famille.

« Ah ben tiens, la voilà en… lapin, on dirait. Enfin lapine, du coup. »

Entourée d’une rousse déguisée en Fifi Brindacier et d’une Pocahontas. Et elles avaient l’air de bien s’amuser.

« Bon allez, j’vais te laisser rejoindre ton Connor-chéri ! Faites pas de bêtises ! »

Grand sourire pour la route. Elle voyait bien qu’il mourait d’envie de rejoindre celui ou celle qu’il avait regardé, et ça n’était en aucun cas un reproche, bien au contraire, ça lui faisait plaisir de le voir aussi… épanoui ? Bref. Elle leva son verre dans sa direction pour trinquer une dernière fois puis ils se séparèrent. Apercevant Zach déguisé en médecin avec une sexy blouse blanche, elle le rejoignit et ils discutèrent quelques instants. Mais elle ne comptait pas faire long feu et elle remonta se coucher un peu avant minuit, relativement satisfaite de cette soirée.

SORT

TAG : @Enzo Ryans, @Zachary Disemba
Mentionnés : @Chiara M. Brooks, @Jordane Suzie Brooks, @Emily Anthon
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 17264
Date d'inscription : 13/09/2009
Crédits : JunkieMouse ▬ Gif Tumblr
Double Compte : Ismaelle L. Stoneheaven ▬ Cameron S. Cassidy ▬ Riley S. Jenkins ▬ Elijah C. Leroy ▬ Chiara M. Brooks



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t3605-enzo-still-a-wolf-not-lonely-a
MessageSujet: Re: [Mini-Event 16.05.15] Let's Dance !   Jeu 16 Mar 2017 - 17:37

« Je sais même pas comment elle s’appelle. C’était la brune, là, celle qui attire toujours toute l’attention sur elle quand elle entre dans une pièce. Dans notre maison, en dernière année, je crois. »
« Hum. »

Des filles comme ça, selon moi, il n’y en a pas qu’une seule et là comme ça je ne vois pas vraiment de qui elle parle à vrai dire. Pourtant la description est assez précise, peut-être que si je focalisai un peu plus mon cerveau là-dessus j’aurai une illumination mais je ne connais pas non plus tout le château. Et les filles comme ça, c’est pas tellement mon style à vrai dire. Celles qui font trop de bruit, qui aime se faire remarquer, etc … Nope, pas ma came. Plus elles en font, moins je les vois. Enfin ça dépend de mon objectif, on ne va pas se mentir …

« Ah ben tiens, la voilà en… lapin, on dirait. Enfin lapine, du coup. »

Une gorgée pour la route et je suis son regard pour tomber sur … Oui, bon, pas la peine de le nier, j’ai le cerveau qui a durité l’espace d’une seconde et qui s’est manifesté un peu plus bas que d’habitude. Faut pas m’en vouloir, mon chromosome Y s’est réveillé et … Je trouve ça un peu vulgaire, certes, mais la demoiselle a certains arguments qui ne me feraient pas faire demi-tour pour autant, soyons un minimum honnête s’il vous plait.

« Ah, ok. Je vois. »

Oui, je vois. C’est une belle femme, elle a des formes et dégage une certaine assurance qui plait surement à certain mais même si je trouve son costume effectivement un peu vulgaire, disons qu’il met parfaitement en valeur ses atouts. Je n’ai pas oublié son strip-tease dans la salle commune il n’y a pas si longtemps. Enfin, strip-tease, disons qu’elle était en soutif à côté de son pote quand je suis entré et qu’elle n’a pas cherché une seule seconde à se cacher, bien au contraire. Est-ce que j’ai détourné le regard ? Non, bien sûr que non, mais je ne m’y suis pour autant pas plus attardé que ça. Ça ne m’a pas empêché de sourire, pour tout un tas de raisons.

« Chiara, je crois. Par contre ne me demande pas son nom de famille. »

Je sais juste que ça ne me dérangerait sans doute pas plus que ça d’aller faire la sieste dans son décolleté. Quoi qu’il en soit, je trouve Kim bien plus charmante qu’elle et ça c’est une certitude. Malgré son sale caractère.

« Bon allez, j’vais te laisser rejoindre ton Connor-chéri ! Faites pas de bêtises ! »
« Hein ? »

Non je n’étais pas du tout en train de me rincer l’œil, c’est faux. J’étais en pleine observation … étude de cas ? Je regardai le déguisement d’Emily, voilà. Faux. Enfin si, vrai, un peu, mais peu importe. Pourquoi est-ce qu’elle me parle de Connor au juste ? Faut pas m’en vouloir, le temps que le sang remonte jusqu’au cerveau … Et puis ça fait tilt. Je me laisse prendre à mon propre jeu, si c’est pas formidable ça, mais elle est loin d’être stupide. Je sais bien qu’en réalité ça n’est pas à lui qu’elle fait référence et qu’elle m’a grillé il y a trois secondes en train de sourire comme un gland alors que j’apercevais William un peu plus loin. Et d’ailleurs, suffit que je relève les yeux pour le voir à nouveau. Instantanément mon sourire revient mais il est différent cette fois.

« Là-dessus, j’peux rien te promettre. »

Des bêtises ? Si tu savais ce qui me passe par la tête …

« Bonne fin de soirée Kim, peut-être à plus tard. »

Elle lève son verre, on trinque et je termine le mien cul sec avant de le reposer sur la table à côté de moi. Non, je n’ai pas l’intention de ne pas attraper la perche qu’elle me tend et ça n’est pas parce que je ne veux pas passer de temps avec elle ou que je m’ennuie mais … J’y peux rien, j’ai envie de le rejoindre alors je vais le faire. Je prends quand même quelques secondes pour faire un dernier plan foireux à Kim en feignant mon départ avant de la prendre dans mes bras par derrière et de lui coller un énième bisou bien appuyé sur la joue avant de me dégager in extremis et d’éclater de rire.

« Hey tu pensais quand même pas sérieusement t’en tirer comme ça ?! »

Je me faufile dans la foule, lui jetant un dernier regard taquin au passage mais également plein d’affection parce que oui, je suis une guimauve, et oui j’adore cette râleuse. Les basses résonnent partout dans mon corps et ça me provoque quelque chose de particulier, presque transcendant pour dire vrai. Tous ces corps autour de moi, qui bougent en rythme ou non, qui s’effleurent, se touchent, s’éloignent et se rapprochent … Je n’aurai jamais pensé pouvoir supporter autant de bruit, autant de monde, de proximité, mais ce que je ressens ici n’a rien de désagréable. Je me sens comme transporté par quelque chose et je prends le temps d’appréhender toutes ces sensations les unes après les autres, de m’en imprégner totalement, jusqu’à ce qu’il soit là, devant moi. Il ne m’a pas vu, il m’échappe mais ma main attrape la sienne dans un geste lent et mesuré. Je crois qu’il est surpris, c’est l’impression que j’ai quand je croise son regard alors qu’il se retourne vers moi mais très vite un sourire nait sur son visage, il trouve le mien en écho et quelque chose passe dans l’air, entre nous deux. Un truc que je ne saurai pas décrire mais qui m’électrise des pieds à la tête. D’abord l’immobilité, puis le contact. Rapide, impulsif, presque brutal, brulant. Son corps percute le mien et réciproquement, je cherche ses lèvres immédiatement et les trouve sans aucun mal. Aucun mot échangé, pas besoin, juste cette chaleur incandescente qui me donne envie de le dévorer sur place. Ses mains sur moi, partout, les miennes qui ne sont pas capables de se caler à un endroit précis et le découvre encore malgré le tissus. Foutu tissu. Et je ne sais pas pourquoi mais après quelques secondes de cette intensité née d’un simple échange de regards, une minute peut-être, tout se calme finalement. On se retrouve l’un contre l’autre, ses bras autour de mes hanches et sa tête sur mon épaule, ma joue contre le sommet de son crâne et mes bras qui encerclent son corps en le maintenant en douceur contre le mien. Le rythme a ralenti, la musique aussi, presque comme si elle nous berçait … et plus rien n’existe à ce moment-là, pas même les sourires, les rires, ces visages que je ne vois pas vraiment.

Et la nuit nous appartient.
A tous autant que nous sommes.


SORT


TAG : @Kim Collins & @William C. Jackson
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [Mini-Event 16.05.15] Let's Dance !   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Mini-Event 16.05.15] Let's Dance !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» [MINI-EVENT] One, two, three, four... Let's go music !
» [Mini-event]Les Jishin Kaizokudan débarquent!!!
» [mini-event] Raviver une legende : le conseil pirate
» [Mini-Event] L'amende est le fruit de l'amandier.
» [Mini-Event] Combat aride

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Imperium™ :: Poudlard & ses alentours :: Hogwarts' Inside :: Rez-de-Chaussée. :: ─ Grande salle-
Sauter vers: