AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Eye of the Tiger - Zach

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
Hiboux postés. : 2366
Date d'inscription : 13/12/2009
Crédits : A[-]P
Double Compte : Marek, Kazuo, Takuma, Yusuke, Maxence, Alec, Jake



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1034-sovahnn-s-links#67956
MessageSujet: Eye of the Tiger - Zach    Mer 14 Sep 2016 - 13:00

Samedi 2 Mai 2015 au soir

Nouveau mois, nouvelles résolutions. On met un pied devant l’autre, on avance et on se bat ! En cas de cous durs, il y a toujours des phases d’abattements, des hases où l’on ne se sent plus la force d’avancer, d’être qui l’on est, de se battre, tout simplement. Et puis il y a des matins où l’on sent cette boule dans notre poitrine. Cette rage de faire avancer les choses, d’être plus fort que toutes ces merdes qui nous tombent dessus. La rage de vaincre, tout simplement. La rage d’être heureux. La belle blonde avait jusque là toujours été de ce type là. Privée d’une grande partie de son adolescence, elle s’était réveillée avec la joie de vivre, d’affronter, de découvrir, et ce malgré la présence des Supérieurs au château. Elle avait prit des risques, oui, beaucoup trop très probablement, mais c’était ainsi qu’elle s’était construite, en faisant de l’adversité sa compagne, en l’apprivoisant, en la maîtrisant pour en tirer, en extirper tout le bonheur possible. Donc, oui, quelques fois ces derniers temps, elle avait prit des coups tellement durs qu’elle avait fini par s’écrouler, assommée par tout ça. Depuis le départ des Supérieurs, son problème principal pour affronter tout cela était qu’elle n’avait personne à qui faire face. La menace était devenue immatérielle. Elle surgissait comme ça, sans prévenir, de nulle part sans que qui que ce soit ne sache vraiment d’où elle partait. Il s’instaurait ici un climat d’angoisse dans lequel tous pouvaient devenir suspects. Après la guerre directe, la guerre froide. Ambiance mes aïeux !

Alors oui, à force de voir ses proches tombers comme des mouches, la jeune femme s’était couchée à son tour. Besoin de faire une pause, de cesser de se battre, de se laisser aller, de pleurer, de hurler, d’être faible, de tirer la gueule, d’être triste et en colère, tout simplement.

Et puis ce matin, c’était l’œil du tigre qui avait prit la place de tous les autres. L’envie de redevenir celle qu’elle n’avait jamais cessé d’être. Peut-être que les dix heures de sommeil y avaient été pour quelque chose et si c’était le cas, elle pouvait remercier chaleureusement Takuma. Toujours était-il qu’inconsciente de ce qu’il s’était passé la veille et du retour de Jake au château, la jeune femme était sortie, elle avait fait un tour dans la nature, au bord du lac, espérant y croiser Enzo et ce, avant de retourner dans la grande salle, embarquant un certain nombre de choses dans un tissu pour les apporter là haut, dans la salle commune des Serdaigles, y apportant un peu de bonheur. La journée s’était déroulée ainsi, elle avait reprit des cours avec Takuma pour apprendre à se défendre, était partie faire un footing, avait passé du temps avec des amis : bref, elle avait prit du temps pour elle, pour faire ce qui comptait, pour se donner la force d’exister et de se reconstruire. Pas qu’elle ait perdu son sourire durant ces derniers temps, non, elle était souvent restée joyeuse auprès de ses proches mais régulièrement, elle s’était mise à craquer, à s’enfermer, à s’isoler. Et aujourd’hui, elle ne voulait plus de tout ça. Au diable la faiblesse, elle vivait au jour le jour !

C’était ainsi qu’elle s’était retrouvée le soir même chez les Serpentards, retrouvant un Alec qui avait besoin de prendre les choses en main, de faire la fête, de s’amuser après tout ce qu’il s’était passé. Cependant, lui qui passait d’ordinaire son temps à virevolter d’une fille à l’autre ne quittait à présent pas son petit groupe, comme si le fait de s’éloigner de Mack pourrait la mettre en danger. C’était peut-être le cas. Quelques échanges avec Jordane qui les avait rejoints et elle s’était éloignée. Son but actuellement était d’éviter de se prendre la tête, de profiter un maximum de l’instant présent. Se confronter à la fille de l’homme qui avait failli tuer son père et ce même si leurs rapports étaient meilleurs… disons que ça n’était pas le jour. Oui, cela faisait quelque chose comme deux ans que ça n’était pas le jour. Tout à fait.

Alors non ! Non, surtout parce qu’elle venait d’apercevoir le second dragueur invétéré de la soirée. Celui qui avait été confronté d’une manière bien plus directe aux empoissonnements puisqu’il en avait été victime lui-même. Elle avait régulièrement suivi Jordane à l’infirmerie pour s’enquérir de l’état de Mack et en avait profité pour venir voir le jeune homme - empoisonné le lendemain de leurs galipettes – au passage. Cependant entre le temps passé auprès d’Alec et le tems que Zack avait passé inconscient, elle n’avait finalement pas eu la possibilité de lui parler. Il allait bien, ça, elle le savait, c’était déjà beaucoup. Et puis les jours s’étaient enchaînés, les vacances étaient arrivées, il avait quitté le château, pas elle. Bref, ils ne s’étaient pas revus depuis le match.
Ainsi, la jeune femme s’était approchée en douce de lui, le voyant absorbé par sa grande discussion dragouillante avec une jeune femme, afin de surgir devant lui avec un regard noir.

« Nan mais franchement, tu oses en draguer une autre après m’avoir évitée pendant un mois ! Après qu’on ait couché ensembles, sérieusement ?! »

Il y croit là, à son air coléreux là ou pas du tout ?

« Et t’as même trouvé comme excuse une intoxication alimentaire chocolatée ?! C’est pas un peu too mutch sérieusement ?! »

Ok, si elle avait réussi à faire réellement énervée à la base, ce masque se fendillait sérieusement à présent qu’une envie de fou-rire royal se pointait dans sa gorge. Il fallait dire que la tronche du jeune homme valait le cou d’œil !

« Moi qui pensait qu’on aurait des enfants ensembles quoi ! »

Cette fois, elle avait assumé à fond le non sérieux de ses paroles en forçant le trait de la fille éplorée.

« Faut avouer qu’ils vaudraient le coup d’œil… »

CES YEUX bordel ces yeux ! Non mais sérieusement !

« Ça va sinon ? » Avait elle ajouté avec un grand sourire naturel.

L’autre fille était partie depuis un moment.
Jordane, tu déteins !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 1143
Date d'inscription : 25/03/2015
Crédits : JunkieMouse
Double Compte : Ems / Ju' / Caem / Keith / Ethan / Aiyana



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t3179-zachary-disemba-let-s-dance
MessageSujet: Re: Eye of the Tiger - Zach    Jeu 15 Sep 2016 - 10:24

Il était temps de reprendre les bonnes habitudes ! Oui Zachary avait faillit mourir, oui il avait vu sa vie défiler devant lui et en revoyant sa famille, il s’était dit qu’il avait manqué de les laisser derrière lui. Certes tout ça était bel et bien inscrit dans son esprit et il était même difficile pour lui de l’oublier. Peut être même valait-il mieux qu’il ne l’oublie jamais. Pour autant, ce n’était pas la peine d’arrêter de vivre. De s’enfermer dans une forme de mutisme, de se dire que la prudence était de mise. Certes il n’allait pas agir comme un idiot et se mettre en danger inutilement mais merde, il avait besoin de vivre ! Alors oui, les vacances venaient tout juste de se terminer et il fallait reprendre les cours avec sérieux mais aussi, retourner en soirée. Zachary ne comptait pas renier son côté fêtard, certainement pas. Ce samedi là, il avait donc décidé de tout faire pour avoir le droit de profiter pleinement le soir. Après une séance de sport et de remise en forme, il avait étudié à la bibliothèque avec soin. Fêtard mais toujours bon élève. Surtout que John ne comptait pas le laisser filer si facilement et que donc il avait plus de travail que tous ses autres camarades. Mais cela ne le dérangeait pas. C’était pour la bonne cause. Il avait donc travaillé, fait ses devoirs, revus ses cours et même avancé un peu dans le programme, utilisant notamment le livre sur les herbes médicinales qu’Ora lui avait ramené de France. Bref, Zach s’était montré comme l’élève studieux, sage et toujours irréprochable qu’il pouvait être quand il le voulait. Après le dîner, il avait pris le premier tour de garde en tant que préfet et avait donc effectué sa ronde croisant les gardiens. Les élèves étaient dans un état étrange. D’un côté, marqué par les récents événements que les vacances n’avaient pas effacés, ils comprenaient le couvre-feu et semblaient prêts à appliquer les règles. De l’autre, une furieuse envie de vivre habitaient les plus vieux et les poussaient parfois à faire quelques conneries. Zachary comprenait parfaitement, peut être plus que certains d’ailleurs. Mais il avait des règles à faire respecter. Alors quand il voyait Julian faire l’andouille, pour ne citer qu’elle, il la raccompagnait gentiment vers les zones autorisées mais en se gardant de faire un rapport, tant que rien de dangereux ne se passait…

Quand sa garde fut enfin terminée, Zachary ne se dirigea pas vers son dortoir mais directement vers la salle commune des Serpentards. Il savait qu’une petite fête y était organisée ce soir-là et il avait bien l’intention d’en profiter. Il s’y rendit donc, croisa Ora avec qui il discuta un bon moment avant d’aller s’installer dans un fauteuil. Innocemment… Non pas vraiment. En face une jolie jeune femme, élève à l’Université comme lui, était assise seule avec son verre. Il aurait été cruel de la laisser dans son coin sans personne ! Le chevalier Zachary, comme investi d’une mission, avait donc entamé la conversation, de manière subtile tout d’abord. Puis, de fil en anguille, il mit en marche la machine. La jeune femme en face lui n’était pas dupe, loin de là et il sentait bien qu’elle maîtrisait l’exercice aussi bien que lui. Ce qui était en soit assez amusant. Zach était donc dans son élément, ravi à l’idée que sa soirée allait sans doute se terminer de la meilleure façon possible. Enfin c’était ce qu’il pensait… Sans prévenir, Sovahnn fit irruption dans son champ de vision. Et pas que. La jeune femme se mit à lui reprocher le fait de draguer une autre après ce qu’il s’était passé entre eux. Zachary écarquilla les yeux, complètement pris de cours. Rembobinons. Il s’était bien passé quelque chose entre lui et la jeune femme de caractère. Cela faisait un moment qu’il s’amusait à lui lancer des avances sachant qu’elle y résistait. Il l’appréciait sincèrement et c’était devenu un jeu plus qu’autre chose. Jusqu’au jour où, après son accident, ils avaient commencé à parler d’autre chose et avant même qu’il n’ait le temps d’approfondir le sujet, elle avait fait le premier pas. La suite ? Pas besoin de dessin. Zach en gardait un très bon souvenir. Mais comme elle était en train de lui rappeler si bien, il avait été ensuite empoisonné puis les vacances et les deux jeunes gens ne s’étaient pas revus. Tout ça était vrai. Sauf que Sovahnn n’était clairement pas le genre de nana à faire une scène. Enfin, dans le sens ils savaient très bien tous les deux ce que signifiait ce qu’ils s’étaient passé entre eux. Alors oui, Zach était un peu scotché et n’eut même pas le temps de retenir sa camarade d’Université qui n’avait clairement pas envie de se retrouver au milieu d’une scène.

Enfin une scène… Alors que sa camarade était parti, Zachary pu observer le visage de Sovahnn de plus près. La vilaine… Alors qu’elle achevait sa scène en parlant des enfants qu’ils auraient pu avoir et de leur évidente beauté, le rouge se mit à rire. Ok. Bien joué Sovahnn. Sur ce coup, elle avait réussi à le faire douter pendant quelques instants et franchement, il devait avoir une sacrée tête d’abruti. Il lui fit signe alors de s’asseoir en face de lui, toujours amusé.

« Ça va, ça va… Tu viens de me pourrir un éventuel très bon coup mais franchement, je salue tes talents d’actrice ! »

Joignant le geste à la parole, Zachary leva le verre qu’il tenait en main jusque là et s’enfila une petite gorgée. Il s’était privé d’alcool pendant un long moment, à cause de sa convalescence mais considérait que maintenant c’était bon, il pouvait profiter. Bon par contre il constatait bien que son organisme avait perdu un peu de son entraînement… Tant pis, ce n’était pas pour le déranger plus que ça.

« Tu veux boire un truc ? »

Zachary désigna alors les bouteilles qui se trouvaient sur une table près d’eux. Lui en tout cas avait bien l’intention de continuer à siroter son verre même si son attention était toute portée sur Sovahnn. Cette fille avait du chien, c’était certain. D’ailleurs, si Zach continuait à lui faire des avances, c’était surtout parce qu’il aimait son répondant. Il ne pensait pas qu’il se passerait quoi que ce soit. Elle l’avait bien surpris ce jour-là, comme elle venait de le faire à l’instant. Décidément, elle était pleine de ressource.

« Alors que me vaut l’honneur de cette magnifique scène ? Je t’ai manqué tant que ça ? Promis, la prochaine fois je t’envoie une carte postale de mes vacances ! »

Il la taquinait gentiment, cela se voyait au petit sourire qu’il affichait. Faire le petit con, c’était sa grande spécialité, Ora pouvait en témoigner. Mais il n’y avait aucune méchanceté, aucune moquerie dans ses propos. Il rentrait juste avec amusement dans le jeu de Sovahnn. Et il était content de la retrouver, en pleine forme. Après ce qu’il s’était passé, il avait appris au moins une chose : que ça tenait vraiment à rien. Et que revoir les gens n’est pas toujours gagné. Alors oui, la revoir c’était aussi se rappeler que la vie continuait mais que surtout, il fallait en profiter et ne pas tout prendre pour acquis.

HRP:
 


Dernière édition par Zachary Disemba le Sam 17 Sep 2016 - 13:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 2366
Date d'inscription : 13/12/2009
Crédits : A[-]P
Double Compte : Marek, Kazuo, Takuma, Yusuke, Maxence, Alec, Jake



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1034-sovahnn-s-links#67956
MessageSujet: Re: Eye of the Tiger - Zach    Jeu 15 Sep 2016 - 15:43

Faire la con. Oui, c’est puéril, tout à fait, tout comme ça pouvait l’être pour lui. Mais voilà, lorsque le monde craint et que la réalité devient danger, chacun fait ce qu’il peut pour faire redescendre la pression. Plus que ça, la jeune femme avait fait de sa folie latente et de sa capacité à profiter du positif en toute situation un vrai mode de vie. Bon, certes, il lui arrivait de craquer, de passer des périodes compliquées mais, comment tout le monde non ? Alors en cet instant, elle avait simplement envie de redevenir la jeune femme pétillante et pleine de vie qu’elle n’avait finalement jamais cessée d’être.
Sovahnn n’était pas la seule à avoir besoin de ça. En effet, ils étaient beaucoup à s’être mis dans le crâne l’envie de profiter de la vie. Avoir plus ou moins tous frôlé la mort devait leur avoir fait réévaluer les vraies valeurs de l’existence. Donc ils profitaient. Pour une fois, elle ne se mettait pas en danger dans le but de se sentir en vie, c’était déjà pas mal non ?! Bien au contraire, elle s’amusait simplement bêtement à voir le visage de Zach  se décomposer alors qu’elle lui faisait une pseudo scène. Rien de bien méchant !
Manifestement, il avait douté et il y avait là dedans quelque chose d’assez jouissif ! Non, elle n’était pas de ce genre-là et bien évidemment, elle était tout à fait consciente de ce dans quoi elle se lançait au moment où elle l’avait fait et ne s’attendait à avoir rien de plus. D’ailleurs, elle ne cherchait pas plus ! En règle générale et avec sa pauvre et légère expérience du sujet, rien ne se passait très bien dans ces cas-là. Alors restons simples !

La presque conquête de Zachary avait totalement disparu de la circulation quand la belle blonde s’en était rendue compte. C’était au même moment que son masque de colère s’était mis à se fracturer et qu’il avait été possible d’apercevoir le soulagement dans les prunelles de son camarade Griffondor. Tout va bien, ça n’était que de la comédie. Surtout qu’elle se doutait qu’il n’avait aucune envie de la blesser en quoi que ce soit. Et puis, après tout, si elle connaissait bien les règles implicites qu’il y avait entre eux, c’était bien elle qui avait lancé les distractions et non l’inverse. Surtout que, au même titre qu’Alec vis-à-vis de Jordane, il s’était probablement fait une raison en cet instant.

« Ca va, ça va… Tu viens de me pourrir un éventuel très bon coup mais franchement, je salue tes talents d’actrice ! »
« C’est gentil ! Je m’entraîne souvent à casser les très bons coups ! »

Pas vraiment. Mais pour le coup, celui-là était très distrayant ! Se laissant tomber dans le fauteuil derrière elle, la jeune femme s’y étira, finalement heureuse de s’assoir. Elle ne s’était pas, jusque là, rendu compte de sa fatigue musculaire. Le sort : cette damnation souvent bonne pour la santé.


« Tu veux boire un truc ? »
« Oh que oui ! »

Elle lui fit signe de lui passer la bouteille de Rhum, justement la plus proche de lui – signe du destin – afin de la lui passer tandis qu’elle attrapait un verre non loin de là.

« Alors que me vaut l’honneur de cette magnifique scène ? Je t’ai manqué tant que ça ? Promis, la prochaine fois je t’envoie une carte postale de mes vacances ! »
« Ah mais oui, ça c’est une idée !! C’est vexant que tu n’y ais pas pensé pendant ces vacances-là franchement ! D’ailleurs tu étais où, avec ta famille ? »

Comme ça elle aurait peut-être l’impression de recevoir du courrier une fois de temps en temps au moins !

« Et sinon tout l’honneur tient à une envie soudaine ! Et assouvie. Encore. Merci d’être le réceptacle de mes envies ! »

=D.

Oui, bien sûr, il y avait là un double sens plus qu’évident tout à fait volontaire.

« Nan, voilà, ça fait simplement plaisir de te revoir en forme et puisqu’on n’avait pas vraiment eu l’occasion de se croiser depuis un moment, j’ai provoqué l’occasion. »

Quelques gorgées du breuvage et la jeune femme s’était mise à grimacer. Il n’y avait pas de jus de fruit dans un coin ? Oui, ça fait fillette comme réflexion mais… voilà voilà. L’alcool pur… disons qu’elle risquait de ne rapidement plus réellement être dans un état tout à fait maîtrisé.
Elle se retourna en grimaçant de nouveau (futures courbatures en vue !) pour attraper ce qui ressemblait à un jus de quelque chose, posé – plus ou moins en équilibre – sur une table derrière elle et l’analysa avec scepticisme.

« Bon… bah on va tenter alors. »

Jus versé, alcool coloré, breuvage gouté…

« J’saurais pas tout à fait dire si c’est passablement bon ou totalement immonde… »

Qu’est-ce que c’est que ce truc ??

A quelques mètres de là, Alec retirait le verre d’alcool des mains de Mack. Pour un connard sans cœur : il fallait avouer qu’il pouvait jouer le pot de colle prévenant sans aucun problème.

« Il y a Alec qui retire son verre à Mack, derrière toi. Ça veut dire que je devrais te retirer le tien ? »

Un petit sourire de connivence lui était passé sur les lèvres, mais c’était surtout sa manière à elle de s’enquérir de sa santé.  
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 1143
Date d'inscription : 25/03/2015
Crédits : JunkieMouse
Double Compte : Ems / Ju' / Caem / Keith / Ethan / Aiyana



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t3179-zachary-disemba-let-s-dance
MessageSujet: Re: Eye of the Tiger - Zach    Sam 17 Sep 2016 - 13:56

Ah oui, elle s’entraînait la vilaine ? Bon, en même temps, Zachary n’avait pas envie de lui en vouloir. Certes il aurait aimé passer un bon moment avec la jeune femme qui se tenait à sa place quelques instants plus tôt. Elle était belle, sympa et loin d’être stupide. Ça aurait pu être une super nuit. Mais tant pis. D’autant que la compagnie de Sovahnn était loin d’être désagréable. Au fil des secondes, Zach appréciait son sens de l’humour et de la dérision. C’était peut être ça doit il avait réellement besoin, passer du temps avec une fille qui lisait clair dans son jeu et savait s’amuser comme il se devait ! Ne voulant donc pas qu’elle parte tout de suite, il lui avait proposé de boire un truc. Apparemment, elle avait tout autant envie que lui de faire la fête. Le métis lui tendit donc la bouteille de rhum comme elle le souhaitait. Lui de son côté venait de finir son verre. Dramatique. Il regarda les bouteilles sur la table puis se décida à boire du rhum, comme Sovahnn. C’était pas trop mal le rhum. Il y ajouta du jus d’orange et sirota tranquillement son verre. Enfin, tranquillement, ça c’était ce qu’il croyait au début. Il manqua littéralement de s’étouffer quand la jeune femme fit un ÉNORME sous-entendu. Le réceptacle de ses envies hein…

« Techniquement c’est toi le réceptacle des miennes… Ahem. Bref. Rien que pour la qualité de tes blagues, tu auras une carte la prochaine fois ! Et oui je suis rentré chez mes parents. »

Histoire de me faire chouchouter et de profiter. Zachary se rendait compte que c’était assez étrange de parler de ses parents et de réceptacle dans la même phrase. Ahem. Une petite gorgée pour vite oublier ce rapprochement fortuit. Sovahnn de son côté redevenait sérieuse l’espace de quelques instants pour lui dire qu’elle avait juste saisi l’occasion de lui reparler. Oui ça faisait plaisir, Zach n’allait pas le cacher. Il afficha donc un léger sourire et tendit son verre vers elle.

« Trinquons à nos petites retrouvailles alors ! »

Sur ces mots, Zachary avala une gorgée de son cocktail improvisé. La jolie blonde en face de lui cependant venait de boire une gorgée d’alcool pur et apparemment, ce n’était pas pour lui plaire.

« Commencer dès le début avec du pur… T’es un peu folle toi. »

Zachary sourit et observa Sovahnn attraper un jus qui se trouvait derrière elle. De sa place, le jeune homme était tout à fait incapable de dire de quel parfum il s’agissait. Elle n’en savait apparemment pas plus que lui mais il en fallait plus pour l’arrêter. La jeune femme compléta son mélange et bu une nouvelle gorgée. Zach explosa de rire quand elle déclara qu’elle ne savait si c’était correct ou immonde. Il lui fit signe de tendre son verre. Le métis observa et sentit et lui rendit avec un sourire légèrement déformé.

« Ouais… Bah je vais te le laisser hein ! Si jamais, j’ai du jus d’orange pas loin ! »

Si jamais tu veux revenir à un truc un peu plus classique. Ahem. Bref, une nouvelle gorgée pour le métis. A ce rythme là, il allait encore finir passablement alcoolisé. En même temps, cela faisait un moment qu’il ne s’était pas permis de folie. Alors hein, bon ! Sovahnn cependant, sous ses airs de petite fofolle semblait le surveiller. Lorsqu’elle évoqua Alec et Mack, Zachary se retourna par réflexe pour observer la scène. En effet, l’un de ceux qui cherchait à avoir plus de conquêtes que lui était en train de faire attention à son amie. Il savait que Mack avait aussi été empoisonnée ce jour là. Le Gryffondor se tourna vers Sovahnn et afficha un grand sourire, sûr de lui, serein.

« Je suis le premier à être sorti de l’infirmerie et c’est pas pour rien ! »

Il fit alors un petit mouvement de sourire, pour faire le malin, évoquant sans doute sa forme physique exceptionnelle ou quelque chose du genre.

« Plus sérieusement je vais bien. Ne t’en fais pas, je fais attention, j’écoute mon corps et là il me dit qu’il a envie de lâcher la pression un peu. »

Zachary avait retrouvé un ton de voix plus doux, un sourire plus simple. Oui il faisait attention, il n’allait pas faire le con. Mais sa famille s’était assez inquiétée. Ses proches aussi. Il avait été pas mal surveillé en rentrant chez lui. Là il avait juste envie d’oublier un peu cet épisode. A force de faire attention il avait l’impression d’être toujours obligé de se rappeler cet épisode. Et bien qu’il reconnaissait qu’en parler pouvait faire du bien, il n’avait pas envie de revivre à chaque seconde ce moment. Ce moment où il avait cru mourir. Non vraiment, ce n’était pas son meilleur souvenir. Il avait juste envie de faire la fête. Et il se sentait bien. Alors oui son corps avait pris cher, il avait perdu du poids et s’était senti faible pendant un temps. Mais Zachary était persuadé, voulait se persuader peut être, que c’était derrière lui et que maintenant, il était en pleine forme.


« Bon, et toi, qu’est-ce que tu as fait pendant les vacances ? »


Changer un peu le curseur de place. Il avait envie de discuter avec Sovahnn, réellement et il ne posait pas cette question juste comme ça. Il s’intéressait à elle parce qu’elle n’était pas juste un bon coup. C’était aussi une fille vraiment chouette. D’ailleurs, il avait essayé de lui parler un moment de l’attaque du jour du match mais elle avait fuit. Et il comprenait. Alors il ne la forcerait pas là à parler de choses dramatiques mais cela ne l’empêchait pas à prendre de ses nouvelles, à savoir ce qui avait occupé ses journées. Il continuait de son côté à siroter un peu d’alcool. Il jeta rapidement un coup d’œil dans la pièce autour de lui. Ça lui faisait du bien de voir cette agitation. L’effervescence de la fête. Ça lui plaisait, ça lui rappelait que la vie n’était pas seulement faite de drames…
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 2366
Date d'inscription : 13/12/2009
Crédits : A[-]P
Double Compte : Marek, Kazuo, Takuma, Yusuke, Maxence, Alec, Jake



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1034-sovahnn-s-links#67956
MessageSujet: Re: Eye of the Tiger - Zach    Lun 19 Sep 2016 - 20:46

Se détendre, passer du temps en bonne compagnie et, tout simplement, lâcher du test à un moment donné. Cela peut paraitre tout bête mais après tout ce qu’ils avaient traversé ces derniers temps, certaines petites choses - ces petits plaisirs de la vie - se mettaient à révéler un tout autre aspect. Ils se mettaient à les chérir, à en profiter un maximum. Et puis, à les provoquer. Alors oui, elle aurait très bien pu rester dans son coin, s’enfermer un peu et bosser, aller voler ou quoi que ce soit d’autre. Mais là, elle avait surtout besoin de contact humains, de plaisir et de détente. Tout ce qu’elle avait finalement évoqué d’un air tout à fait désinvolte. Souriant, très fière de sa connerie, la jeune femme avait pu se rendre compte que son jeu de mot avait fait mouche. Pas manqué, Zach, prit de court, s’étouffait.

« Techniquement c’est toi le réceptacle des miennes… Ahem. Bref. Rien que pour la qualité de tes blagues, tu auras une carte la prochaine fois ! Et oui je suis rentré chez mes parents. »


Nouveau grand sourire. On croirait une gamine fière d’une grosse bêtise, crapule jusqu’au bout des ongles.

« NHYAHA, J’aurais gagné ma soirée alors ! Fait gaffe j’ai noté ! »

Si seulement l’humour pouvait rapporter plus qu’une carte aux prochaines vacances hein ! Le monde serait probablement moins moche.

« Et oui, j’avoue, mais c’était plus dur à tourner naturellement. »

Qu’elle soit le réceptacle. Du moins la réplique ne lui était pas venue naturellement dans ce sens-là.

« Trinquons à nos petites retrouvailles alors ! »
« Cheers ! »

Les verres avaient sonné. Une petite gorgée pour la route, parce que ça porte malheur de poser un verre sans en boire après avoir trinqué !

« Commencer dès le début avec du pur… T’es un peu folle toi. »
« Un peu, tu as raison ! J’vais changer mes plans ! »

D’où la recherche du jus de fruits.

« En passant, c’est comique de trinquer juste après l’épisode d’avril. L’origine de ce geste vient des rois qui cognaient leurs verres pour faire tomber du liquide dans les verres des autres pour s’assurer que leurs boissons ne pouvaient pas être empoisonnées : C’était la petite anecdote que Takuma nous a sorti hier alors je partage ! »

En même temps, elle traînait majoritairement avec des Serdaigles, il était normal qu’il y en ait toujours un pour sortir ce genre de détails historiques.
Le nez froncé sur son breuvage à elle, la jeune femme avait tenté le jus qu’elle avait ajouté à son alcool histoire de le diluer et qui s’était avéré particulièrement…. Etrange.


« Ouais… Bah je vais te le laisser hein ! Si jamais, j’ai du jus d’orange pas loin ! »
« Ouais, je crois que je vais pencher vers le jus d’orange, tu as raison ! »

Bizarre bizarre ce goût. Déjà que servir du jus de citrouille au petit déjeuner, pardon, mais ça se pose là ! Là c’était quoi ? Du potimarron ? De la patate douce ? Qu’existe-t-il d’oranger qui puisse avoir un tel goût ?!

« Je suis le premier à être sorti de l’infirmerie et c’est pas pour rien ! »
« Ouh, monsieur a un super métabolisme ! C’est bien ce que je dis : qualité des possibles gosses ! »

Oui, elle revenait là-dessus. Pourquoi comment, grande question ! Ça lui était passé par le crâne, voilà tout.

« Plus sérieusement je vais bien. Ne t’en fais pas, je fais attention, j’écoute mon corps et là il me dit qu’il a envie de lâcher la pression un peu. »
« T’as intérêt ! Sinon j’te botte le cul ! »

Que tu as joli d’ailleurs.
Mais ça on ne le dit as, ça ferait too mutch.
En réalité, oui, la jeune femme était inquiète pour lui, comme elle l’était pour d’autres, mais elle n’avait aucune envie de pourrir l’ambiance ou même d’être lourde. Après tout, ils n’étaient probablement pas assez proches pour ça. Et puis, surtout, quelque part, ça n’était pas vraiment dans son caractère d’en faire des tonnes, surtout que la crise était passée actuellement. Elle prônait le « allons de l’avant ! » ça n’était pas pour tout ramener au passé à côté ! Bref, on ne s’attarde pas là-dessus, elle avait compris !


« Bon, et toi, qu’est-ce que tu as fait pendant les vacances ? »

« Oh ben écoute, des choses passionnantes : tenter de me remettre à jour dans le programme, la reprise du sport parce que j’avais besoin de sortir etc… et ben… vol vol et encore vol. Je pense que ça résume bien mes vacances. Bref, nan, je ne suis pas partie. Côté famille, j’ai une histoire un peu complexe et là… j’sais pas, j’avais pas envie de ça. Ça peut paraître aberrant je sais mais voilà. »

Manquer de mourir, ça laisse des traces, elle le savait, elle était restée entre la vie et la mort pendant cinq ans. Cinq années à voir le monde avancer sans réussir à le rejoindre. Alors, oui, elle était un peu barrée dans sa tête, ça pouvait potentiellement venir de là. Il ne lui semblait pas en avoir discuté avec le Griffondor, cela dit, elle ne s’en était jamais cachée et blaguait régulièrement sur le sujet. Maintenant, en effet, le retour à la maison ne s’étiat pas fait aussi naturellement qu’elle l’espérait et elle n’avait toujours pas de nouvelles de son frère. A vrai dire, se rendre compte de tout ce qui avait changé dans sa famille, leur destruction, leur manière de se construire malgré le drame qui l’avait entourée, elle… ça n’était pas quelque chose de famille. De plus, ils étaient totalement extérieurs à ce monde et si elle s’y était sentie étrangère elle aussi au début, elle se sentait à présent en décalage à la fois chez les sorciers et chez les moldus. Avec ce qu’il s’était passé, elle avait simplement préféré rester auprès de ses amis, afin de se relever et, si possible, d’en parler un peu.
Après tout, elle aussi avait un certain nombre de choses à reconstruire et si sa mère ne la connaissait plus, elle n’était malheureusement pas une aide pour cela.

« Donc ouais, j’ai pas mal traîné au bord du lac et sur le terrain quoi ! »

Depuis qu’Enzo l’avait emmenée au bord du lac pour courir, elle avait fait sienne sa routine, améliorant un peu son niveau physique. En effet, à son réveil, ses muscles étaient totalement atrophiés et sans l’aide de la magie, la rééducation aurait été compliquée. Ainsi, la jeune femme profitait de sa liberté retrouvée pour apprécier la force dans ses muscles régulièrement.
Oui, ok, le plaid dans le fauteuil devant le feu, c’était aussi une option au top !

« Nan parce que bon, c’est pas l’tout, mais je vous ai mis la pâtée – Bon, c’était une journée de merde, certes, mais tout de même ! - idem pour les Serdaigles : manque plus que les Serpentards ! »

A vrai dire, en réalité, la jeune femme était loin d’être du type vantarde et la note d’humour qui prônait dans ses paroles était clairement décelable. C’était simplement sa manière d’apprivoiser certains évènements. Après tout, la dernière fois qu’elle s’était trouvée face Zach lors d’un match, certes, elle avait fait gagné son équipe de manière remarquable mais… justement, personne ne l’avait réellement noté puisque nombre de personnes s’étaient fait planter ce jour là. Dont trois de ses plus proches amis. Oui, même si la chance avait fait que Takuma s’en était sorti avec quelques égratignures, il aurait pu mourir devant elle et ça, elle ne l’oubliait pas.

Les cris de joie qui s’étaient élevé lorsqu’elle avait volé la victoire aux rouges comme elle l’avait volée aux bleus quelques mois plus tard s’était muée en mouvement de panique alors que sa meilleure amie tombait. Elle ne savait même pas ce qu’était devenu Zach ce jour-là puisqu’elle avait foncé vers Aileen, puis avait filé en balai pour exploser une vitre en haut du château afin d’attraper un bezoard pour sauver la vie de Maxence – et celle de Takuma au passage. Ça faisait beaucoup, surtout que tout n’avait été que coup de bol.

Bref, oui, elle préférait focaliser sur la victoire, sur le fait qu’elle s’entraînait de nouveau et pas qu’elle mourrait de trouille qu’un truc pareil recommence, sur le fait qu’elle riait avec Zach aujourd’hui plutôt que sur la réalité d’un passé proche.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 1143
Date d'inscription : 25/03/2015
Crédits : JunkieMouse
Double Compte : Ems / Ju' / Caem / Keith / Ethan / Aiyana



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t3179-zachary-disemba-let-s-dance
MessageSujet: Re: Eye of the Tiger - Zach    Sam 24 Sep 2016 - 12:22

Un peu de bonne humeur et d’humour, tout ce dont il avait besoin après une rentrée, après un retour à la routine quotidienne. Zachary était plutôt content d’être à Poudlard, il s’en rendait compte mais cela tenait aussi à ce genre de moments. Au fait de pouvoir discuter et profiter avec des personnes de son âge, ayant aussi juste envie parfois de laisser la vie passer. De laisser le temps s’écouler et leur donner un peu de baume au cœur. Même si le destin s’acharnait, continuer à faire les enfants, à s’enthousiasmer à l’idée d’une carte postale et à faire des blagues situées en-dessous de la ceinture. Cela le faisait rire, d’autant plus alors que Sovahnn dégageait une énergie clairement communicative. Cette fille avait un côté rayonnant, elle était pleine d’énergie et pleine de lumière. C’était parfait pour ce moment. Ca lui filait assez facilement le sourire il fallait bien l’avouer et il ne cherchait pas à s’en cacher. Il n’avait aucune raison de le faire. Il s’amusa juste lorsqu’il capta le regard de la première fille avec qui il parlait plus tôt dans la soirée. Après la scène de la jolie blonde, elle avait l’air de ne pas trop comprendre ce qu’il se passait. Zach lui fit un clin d’œil. Elle hocha la tête, suspicieuse. Il s’occuperait de ça plus tard. Non il ne perdait pas le nord, oui c’était mal et oui il assumait totalement. Retour sur Sovahnn, il avait envie de passer un moment avec elle et pas de papillonner. C’était d’ailleurs le moment de trinquer ! Et le moment de raconter une petite anecdote. Et Zachary se mit à rire. A sa grande surprise d’ailleurs. Il avait beau être dans l’envie de se battre, ce sujet était délicat. Il sentait encore parfois la douleur, il faisait encore des cauchemars même si la conversation avec son père lui avait indéniablement fait beaucoup de bien. Alors il ne savait pas lui-même comment il réagirait à ce genre de référence. Et finalement, cela se passa excessivement bien. Peut être aussi parce que ça venait d’une personne qui en avait aussi souffert même indirectement et qu’il savait donc ce que ça voulait dire.

« En effet… Bon bah comme ça au moins je sais que tu ne veux pas m’empoisonner ! »

Zach lui adressa alors un petit clin d’œil, toujours ce même grand sourire aux lèvres. Il rassura ensuite Sovahnn sur son état de santé. Il n’avait clairement pas envie d’être privé d’alcool mais ne mentait pas non plus. Il se sentait bien et écoutait son corps même s’il donnait l’impression d’être tout simplement nonchalant. Un nouvel éclat de rire le secoua quand la jolie blonde évoqua de nouveau ses possibles enfants.

« Je sais que ma progéniture m’obsède mais tu seras trop vieille pour en profiter ! »

Comment ça cette blague était clairement limite… ? Nan, à peine ! Zachary assumait totalement. Il n’était pas un ange, enfin si, parfois il s’appliquait à le faire croire mais là il n’était pas d’humeur. Et puis, avec Sovahnn, ce n’était pas vraiment ce côté de sa personnalité qui comptait. Allez, calme toi et redevient un peu sérieux. Zach bu une nouvelle gorgée et interrogea cette fois sa camarade sur ses vacances à elle. Il l’écouta attentivement alors, ne pouvant s’empêcher de décortiquer un peu ses propos. Il savait bien qu’une fois psychomage il ne pourrait pas analyser tout le monde, que cela finirait pas le rendre dingue. Mais en tant qu’apprenti, étudiant sérieusement avec son prof particulier, il avait parfois de sale réflexe. Pourtant, avec Sovahnn comme avec ses amis, il s’arrêtait assez vite, respectant leur vie privée. Il n’avait pas à s’immiscer même si cette pratique ne le transformait pas en devin, elle pouvait être intrusive. Il secoua la tête quand elle évoqua sa famille et son envie de ne pas la voir.

« Il n’y a rien d’aberrant. Chacun son histoire, malheureusement la famille c’est pas toujours tout rose, même jamais. Certaines ont des histoires plus lourdes que d’autres ou parfois juste on ne sent plus d’affinités. C’est ton histoire et tu en fais ce que tu veux. »

Ce besoin que les gens avaient toujours de juger et tout rapporter à eux… Tout n’est pas toujours comparable à sa propre histoire, ce n’est pourtant pas si dur à comprendre !

« Le lac et le terrain c’est pas mal de toute façon ! J’attends de voir tes performances physiques améliorées alors… »

Celle là, elle était facile mais trop tentante. Nouveau clin d’œil de Zachary tandis qu’il levait son verre. Une belle gorgée et un léger rire. Ce n’était pas correct, ce n’était pas décent. Comme dirait sa grand-mère, ce n’était pas le genre de propos à tenir à une jeune femme. Mais là-dessus, Zach n’était pas d’accord. Les mecs comme les nanas pouvaient rire de la chose sexuelle, diantre ! En tout cas, ce soir il était en forme, les sous-entendus fusaient et il ne voyait aucune raison de s’en priver. Sovahnn de son côté évoqua la Quidditch. Zachary avala alors une nouvelle grosse gorgée d’alcool et afficha une grimace.

« M’en parle pas… Ton équipe est sur une belle pente grâce à toi ! Moi je fais couler la mienne, j’ai été incroyablement mauvais au dernier match et en plus je suis censé être le capitaine... »

Zachary poussa un long soupir. Certes pendant les entraînements il avait repris du poil de la bête, dirigeait ses troupes avec l’appui de Killian et ne revenait pas sur le dernier match. Mais… Mais ça continuait à lui tourner dans la tête. Il avait l’impression de ne pas avoir sa place, que ce rôle ne lui convenait pas. Et ça le rendait fou. Il n’aimait pas douter, se mettre en position de faiblesse mais oui, tout ça lui minait un peu le moral. Enfin, fallait mieux que ce soit ça que le fait qu’il ait faillit mourir hein ! Zach bu de nouveau et se rendit compte qu’il avait fini son verre. Encore. Un peu vite. Tant pis, il se resservit en affichant un petit sourire à Sovahnn. Il ne savait pas comment il finirait cette soirée. Et il l’assumait totalement, au pire, il irait pleurer auprès d’Ora.

« Allez, trinquons à ton talent d’attrapeuse et surtout, ne te sens coupable de rien. Les attaques et tes exploits sont deux choses différentes, tu as le droit de les célébrer. »

Zachary avait repris un visage un peu plus sérieux. Il était sincère. Il ne fallait pas oublier l’attaque mais elle ne devait pas pourrir chaque souvenir. Si le sport et le Quidditch étaient des moteurs pour Sovahnn, elle ne devait pas les perdre à cause de ces tarés. Qui cherchaient à associer des moments de joie et de partage en souvenirs douloureux. Démarche habile en soit, il fallait bien l’avouer.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 2366
Date d'inscription : 13/12/2009
Crédits : A[-]P
Double Compte : Marek, Kazuo, Takuma, Yusuke, Maxence, Alec, Jake



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1034-sovahnn-s-links#67956
MessageSujet: Re: Eye of the Tiger - Zach    Dim 9 Oct 2016 - 20:00

Ça n’était peut-être pas ce qu’il fallait faire dans ce genre de situations, la blondinette en était parfaitement consciente. Cela dit : primo : elle avait déjà bu un peu et secundo : un peu impulsive sur les bords, ses mots dépassaient parfois sa pensée. Oui, elle discutait des derniers évènements. L’empoisonnement, l’épisode du match. Et elle le faisait le sourire aux lèvres, avec un certain côté détaché et une dose d’humour parfaitement assumée. C’était sa manière à elle se s’approprier les évènements. Tourner le tout sous couvert d’humour, pour leur donner une dimension différente, plus abordable peut-être.

« En effet… Bon bah comme ça au moins je sais que tu ne veux pas m’empoisonner ! »
« Ah ben tu sais les verres en soirée, il faut toujours s’en méfier hein ! »

Pas sûre que ce soit elle la plus menaçante de la salle à ce sujet cela dit. Malgré sa détermination à apprendre à se battre, on ne pouvait pas vraiment dire qu’elle se sente efficace. Entre ses bras maigrichons et ses coups de mouche… bon, c’était encore à améliorer disons. Oui c’est désespérant, OUI.
Merci de me le rappeler !

« Je sais que ma progéniture m’obsède mais tu seras trop vieille pour en profiter ! »

Dans ce sens-là, ça frôle le crade. Nan, en fait ça l’est. Grimace, gorgée. L’alcool, c’est mauvais !
Retour sur les vacances. Sujet un peu épineux pour la jeune femme, en effet. Si certains avaient besoin de rentrer chez eux en ces périodes troubles, la belle n’y trouvait aucun réel réconfort et ça n’était pas tout à fait pour la rassurer. Ils auraient dû être proches avec ces drames qui les avaient frappés et effleurés. Et pourtant il semblait que tout cela les avait plus éloigné qu’autre chose. Elle était une inconnue à présent, une inconnue qu’ils n’arrivaient as à apprivoiser, et inversement. Elle qui s’’était sentie étrangère au monde des sorciers pendant des mois s’était rendue compte qu’en dehors, là où elle avait passé toute son enfance : c’était pire. Il s’y effectuait un tel décalage, notamment par rapport à tout ce qu’elle avait pu vivre à Poudlard, en bien comme en mal, et par rapport à cet état de guerre qu’elle vivait pleinement qu’elle ne savait comment les aborder, comment coller à leur réalité.

« Il n’y a rien d’aberrant. Chacun son histoire, malheureusement la famille c’est pas toujours tout rose, même jamais. Certaines ont des histoires plus lourdes que d’autres ou parfois juste on ne sent plus d’affinités. C’est ton histoire et tu en fais ce que tu veux. »
« Ouais c’est sûr. »

Pas envie d’en parler bonjour !
Pas aujourd’hui. Ni hier. Ni demain d’ailleurs.
Oui, et elle blaguait sur les drames récents qui l’avaient pourtant aussi touché plus ou moins de plein fouet. Chacun son truc. La jeune femme avait toujours mieux sût gérer les urgences violentes, physiques et présentes que les rapports complexes tendus et souterrains merdiques humains.

« Le lac et le terrain c’est pas mal de toute façon ! J’attends de voir tes performances physiques améliorées alors… »
« Tu veux les voir sur un balai ou au détour d’un couloir dis moi.. »

Oui parce que le sous-entendu qu’il avait fait était plus qu’aisé à identifier. Si le détour d’un couloir ne poserait aucun problème, il n’en était peut-être pas autant du balai cependant.

« M’en parle pas… Ton équipe est sur une belle pente grâce à toi ! Moi je fais couler la mienne, j’ai été incroyablement mauvais au dernier match et en plus je suis censé être le capitaine... »
« C’est drôle, j’ai plutôt des bons souvenirs du dernier match moi. J’trouve pas que tu diriges si mal que ça… »

Trouvez-vous une chambre !

« Bref. Nan mais j’ai aucune idée de ce que s’est qu’être capitaine. Tu sais, on a tous des mauvais jours aussi. C’est pas pour ça qu’on est mauvais dans ce qu’on est ou ce qu’on fait. Ça arrive à tout le monde .. »

Regarde, je suis mauvaise partout ailleurs et tout le temps moi =D ! You-pi.

« Allez, trinquons à ton talent d’attrapeuse et surtout, ne te sens coupable de rien. Les attaques et tes exploits sont deux choses différentes, tu as le droit de les célébrer. »
« Mouais on va dire ça. »

Il avait raison, bien sûr, et elle voyait parfaitement qu’il était sérieux cette fois et cherchait vraiment à la réconforter et lui faire accepter ce fait. Pourtant, non, elle n’arrivait pas à célébrer sa victoire, et ce malgré les quelques gorgées qu’elle venait de boire avec le sourire. Oui, ils y arrivaient. Ils arrivaient à s’insinuer dans leurs moments de bonheur. Leurs moments à eux !

« Enfin cela dit, sans eux, je ne serais probablement jamais montée sur un balai ! J’avais jamais fait ça et à vrai dire, de ce que j’avais vu du Quidditch, j’étais pas trop emballée. Tu sais comment j’en suis arrivée à voler la première fois ? »

Super anecdote ! Re-gorgées pour la peine !

« J’étais enfermée avec un ami dans le bureau de Cudrow. Il avait confisqué des balais dans un placard. Et… bah voilà. Il revenait, la fenêtre était ouverte : roule. Enfin : vole ! »

Oui, en haut de la tour, tout à fait. Bonjour la suicidaire ! Et elle avait ainsi atterrit avec Enzo dans la forêt interdite, gérant assez mal son premier vol entre les arbres.

« On a fini en plein dans la forêt interdite ou comment aborder le slalom d’une manière un peu brutale ! »

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 1143
Date d'inscription : 25/03/2015
Crédits : JunkieMouse
Double Compte : Ems / Ju' / Caem / Keith / Ethan / Aiyana



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t3179-zachary-disemba-let-s-dance
MessageSujet: Re: Eye of the Tiger - Zach    Sam 29 Oct 2016 - 16:12

Se détendre. C’était le but de ce genre de soirées, de ce genre de moments. Alors on arrête d’être trop sérieux et on accepte que de l’humour puisse être fait sur n’importe quel sujet. Certes Zachary avait besoin de temps pour panser ses blessures, pour se remettre psychologiquement de ce qu’il s’était passé. Mais Sovahnn avait raison d’en rire, d’aborder le sujet comme si de rien n’était. Sinon ils n’y arriveraient jamais. Alors le rouge s’était peut être un peu forcé, mais il avait réussi à prendre tout cela avait légèreté et c’était déjà une belle victoire. Changement de sujet donc. Retour sur les vacances de la jaune et Zach qui ne pu bien sûr pas s’empêcher de faire un vieux sous-entendu. Auquel elle répondit immédiatement. Il afficha alors un sourire en coin. Un peu des deux… Oui voir ses progrès sur un balai, s’il était possible d’encore progresser à son niveau et au détour d’un couloir… Pourquoi pas ! Quelque chose brillait dans son regard qu’il ne cherchait en aucun cas à dissimuler. Il n’avait pas honte et n’avait à ses yeux aucune raison pour. D’autant que la jeune femme n’était pas en reste. Elle lui tendit à son tour une perche en parlant de ses performances lors du dernier match. Le sourire qu’affichait Zachary aurait pu avoir l’air carnassier mais il était surtout séducteur. Ça le flattait d’un côté et de l’autre, il aimait ce petit jeu de séduction à moitié caché, cette tension qui existait toujours un peu entre eux.


« Pas si mal… ? Hum… Va falloir que je transforme ça en très bien. »


Clin d’œil. Bah quoi ? Ce n’était pas comme si Sovahnn ne savait pas comment il fonctionnait. Mais bref, ils étaient aussi capables de parler d’autre chose. La jeune femme redevint sérieuse et chercha cette fois à le rassurer. Lui expliquant qu’il pouvait avoir des mauvais jours. Zachary hocha les épaules. Elle n’avait pas tord, il le savait très bien. Mais il ne pouvait s’empêcher de se demander si cette place de leader était vraiment faite pour lui. S’il était taillé pour ça ou s’il allait droit dans le mur. Cette question le hantait et franchement, il n’aimait pas cette sensation qu’il ressentait chaque fois qu’il y pensait. Cela l’arrangea donc presque que le curseur se déplace sur Sovahnn et que ce soit à son tour d’enfiler le costume de celui qui rassure. D’autant que s’il n’était pas certain que ses propos aient fait mouche, la jaune retrouva son entrain habituel.


« Ah non, tu ne m’as jamais raconté ça ! »


Zachary avait toujours un sourire aux lèvres. Plus doux cette fois, franchement amusé. Il ne jouait pas, il était simplement content d’être là. Il s’avança alors légèrement sur son fauteuil, comme pour mieux entendre l’histoire de Sovahnn, pour ne pas en perdre une miette. Et il fallait bien avouer qu’elle était assez épique cette anecdote. Elle partait certes d’un contexte peu sympathique mais la façon qu’elle eut de le raconter… Zachary laissa échapper un rire et termina son verre pour ponctuer cette histoire.

« Ah oui, tu fais pas les choses à moitié toi ! Et alors ? Tu t’en es sorti sans trop de bobos ? »

Zachary regarda autour de lui et décida alors de prendre les choses en main. Sovahnn avait l’air de s’être armé d’une sacrée descente et vu comme il était parti, il n’allait pas s’arrêter non plus tout de suite. Et oui, ce n’était pas raisonnable, il le savait très bien. Le rouge attrapa alors plusieurs bouteilles qui traînaient et vit un subtil mélange dans l’une d’elle. Rhum et plusieurs jus différents. Le résultat n’était pas trop mal, surtout qu’il avait utilisé la magie pour bien mélanger. Voilà. Maintenant ils avaient leur bouteille et pouvait siroter sans se soucier de manquer. Zachary se resservit donc un bon verre.

« Dis-moi l’aventurière… Toi qui aime prendre des risques et te jeter dans le vide… Ça te dirait un petit jeu ? »

Sourire en coin. Autant pimenter la soirée non ? Zachary avait envie de s’amuser depuis le début et puisque Sovahnn était là. Et puis, ce serait peut être aussi un moyen d’en savoir un peu plus sur elle, au-delà de cette carapace qu’elle montrait sans cesse. Il était curieux. C’était donc un mélange de tout ça qui l’avait poussé à proposer cela.

« Un petit action ou vérité, comme adorent tes camarades de classe ! »

C’était une boutade. Zachary ne connaissait pas les détails de l’histoire de Sovahnn, il savait juste qu’elle avait dû reprendre ses études au début. Et il charriait justement parce qu’à ses yeux, ça n’avait pas la moindre importance.

« Et j’suis tellement gentleman que tu peux même commencer par me poser une question ou me donner une action. Je laisse mon destin entre tes mains pour un tour, ça ne se refuse pas ? »

Nouveau sourire malicieux du côté de Zachary. C’était certes un moyen d’empêcher la jeune femme de se défiler. Oui oui c’était un peu manipulateur, indéniablement. Mais il n’y avait rien de méchant, rien de mauvais là dedans. Aucune intention malsaine. Juste l’envie de rire, d’oublier tout ce qui leur tombait en non stop sur le coin de la figure. Vivre comme un jeune fêtard qu’il avait toujours été et qu’il n’était pas encore prêt de laisser au placard.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 2366
Date d'inscription : 13/12/2009
Crédits : A[-]P
Double Compte : Marek, Kazuo, Takuma, Yusuke, Maxence, Alec, Jake



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1034-sovahnn-s-links#67956
MessageSujet: Re: Eye of the Tiger - Zach    Dim 6 Nov 2016 - 11:08

Une conversation tout ce qu’il y a de plus normal. Il fallait avouer que ça changeait quelque peu. Après tous ces drames, ils en avaient tous besoin. Et ce, bien que la jeune femme se sente étrangement plus à l’aise en temps de crise que lorsque la vie reprenait son cours d’une manière lus calme. Cependant, discuter de tout et de rien, aborder ses conneries avec ses début en balais avait quelque chose de rafraichissant. C’était mal de dire que cette période lui manquait ? Sensation étrange. Pas qu’elle y ait été plus en sécurité mais quelque part, elle maîtrisait un peu mieux les risques. Enfin, un peu. Un frisson l’avait prise en pensant à un certain évènement. Passons. Le balai.


« Ah non, tu ne m’as jamais raconté ça ! »


Un enfermement dans un bureau, une idée débile et une réalisation ardue. Rien de moins. Ce qui aurait pu se transformer en un sacré mauvais quart d’heure s’était changé en une sensation de liberté paniqué suivie d’un fou rire des plus mémorables. La première fois qu’elle avait touché un balai était en effet à garder dans les annales. Et si ça n’avait pas marché ? Et si ça n’avait pas été dans sa nature de voler si facilement ? Bof : ça avait marché.

« Ah oui, tu fais pas les choses à moitié toi ! Et alors ? Tu t’en es sorti sans trop de bobos ? »
« Boh, j’ai eu des contacts un peu trop appuyés avec des arbres non consentants et j’ai fait l’une des lus belles chutes de ma vie dans un lieux appelé la forêt interdite et j’ai ensuite parfaitement pigé pourquoi. Mais sinon non, ça va ! »

Forêt dans laquelle elle n’avait cessé de retourner.

« La routine quoi ! »

Un grand sourire de débile avait fendu ses lèvres. Le pire, dans tout ça, c’était que ça n’était pas totalement faux. La belle n’avait cessé de prendre des risques, c’était ainsi qu’elle se sentait en vie et si cela lui avait apporté des déconvenues, elle n’en avait pas regretté un seul. Enfin, presque pas.
S’installant en tailleur sur son fauteuil, la jeune femme avait fixé son acolyte leur préparer un cocktail rien qu’à eux.

« Dis-moi l’aventurière… Toi qui aime prendre des risques et te jeter dans le vide… Ça te dirait un petit jeu ? »

Elle avait bloqué une fraction de seconde en le fixant avec scepticisme.

« On va jouer la prudence et répondre : ça dépend du jeu. Allons chevaucher les hypogriffes sauvages de nuit ! »

Nan, c’est as ça comme jeu ?

« Un petit action ou vérité, comme adorent tes camarades de classe ! »

Ah aller en cours avec des mômes c’est tellement chouette ! Surtout que la jeune femme avait fini par sécher la majorité des cours. Être en seconde année la bouffait méchamment. Elle savait parfaitement que ça n’était qu’une boutade et ne le prenait pas mal, cela dit, elle savait bien que les raisons de ses faiblesses en magie restaient inconnues pour la plupart des gens et ce, bien qu’elle n’en fasse pas un secret.

« Euh, ouais, ok. Je passe pour une extra-terrestre si je dis que je n’y ai jamais joué ? »

La blondinette avait lâché un rire sincère. Non, vraiment, elle n’avait jamais joué à ça, y compris à l’âge de ses camarades de classe.

« Mais allons-y joyeusement : demandons-nous qui on voudrait embrasser et quel était notre premier crush.. »

C’est bien ça le principe n’est-ce pas ?

« Et j’suis tellement gentleman que tu peux même commencer par me poser une question ou me donner une action. Je laisse mon destin entre tes mains pour un tour, ça ne se refuse pas ? »
« Ben non tu penses ! »

D’ailleurs, elle ne disait qu’assez rarement non, à quoi que ce soit. A croire qu’elle avait passé un stage « yesman ».

« Ok, donc lançons-nous : j’ai pas d’inspiration, c’est merveilleux. »

La jeune femme avait vidé son verre, attrapant LEUR bouteille pour s’en servir un nouveau et en prendre une gorgée.

« Pas mauvais ton truc. Alors voyons : quelle est la plus grosse connerie que tu ais faite ? Il y a plus original, oui, je sais. »


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 1143
Date d'inscription : 25/03/2015
Crédits : JunkieMouse
Double Compte : Ems / Ju' / Caem / Keith / Ethan / Aiyana



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t3179-zachary-disemba-let-s-dance
MessageSujet: Re: Eye of the Tiger - Zach    Mar 8 Nov 2016 - 12:08

Cette fille était drôle et c’était ce qui faisait que Zachary ne regrettait pas d’avoir vu une potentielle conquête s’envoler. Sans méchanceté pour la fille précédente, il irait sans doute la voir plus tard. Mais en attendant, Sovahnn le faisait bien rire et lui permettait de sortir un peu de cette sphère morose. Rien que la façon qu’elle avait de parler de ses exploits ! Il rit aux éclats quand elle lui donna plus de détails sur sa première aventure sur un balai. Des contacts appuyés avec des arbres non consentants ? Sérieusement ? Qui aurait pu avoir l’idée de sortir un truc pareil ? Honnêtement, pas lui et il continuait de rire jusqu’à toussoter pour se reprendre. Ils en riaient mais la situation aurait pu être dramatique. Comme bien d’autres choses d’ailleurs. Et c’était sympa de savoir parfois enlever le drame, voir les choses sans se soucier de ce qui aurait pu arriver. En tout cas, si la routine de sa camarade ressemblait réellement à ça, il devait confesser qu’à côté sa vie semblait bien tranquille.


« T’es complètement folle ! Mais j’avoue que j’aurais adoré voir ça ! »


Grand sourire et on lève le verre en souvenir de ce moment. Zachary, de bonne humeur et bien décidé à le rester, avait donc proposer par la suite d’enchaîner avec un petit jeu. Pourquoi ? Juste parce que ça l’amusait, pas besoin d’aller chercher très loin. Il avait affiché un sourire amusé face à la méfiance de Sovahnn. La prudence n’était pas nécessairement ce qu’il s’attendait à voir mais peut-être avait-elle raison… Non, Zach n’était pas non plus le roi des coups tordus ! Il s’était contenté de proposer quelque chose d’assez classique, de simple mais qui pouvait être bien drôle quand cela ne venait pas de gamins tout à fait innocent. Il ne s’attendait cependant pas à ce qu’elle lui confesse n’avoir jamais joué.

« Nan ??? Sérieusement ? Roh, toute une préadolescence gâchée ! »

Zach lui y avait pas mal joué quand il était plus jeune. Au jeu de la bouteille aussi. Il avait très vite compris qu’accepter ce genre de petits jeux avec les filles étaient un bon moyen de se faire bien voir par elles. Bah quoi ? Il n’était pas devenu ce qu’il était en l’espace de quelques secondes, des années d’entraînement. Ahem, bref ! Comme Sovahnn le disait si bien, il était temps de se lancer. Il rit à sa remarque et lui proposa ensuite un petit marché avantageux, il était gentil quand même ! Il la laissa prendre le temps de réfléchir et se resservir. Ça aide toujours une petite gorgée. Il hocha la tête quand elle le complimenta sur son mélange puis accueillit sa question avec le sourire. Classique mais efficace. Devait-il avouer que l’image de William avait traversé son esprit l’espace de quelques secondes ? Parce que cette histoire c’était clairement du grand n’importe quoi. Il avait merdé avec ce type. De A à Z et clairement, il ne savait toujours pas trop comment aborder tout ça. Mais non, il ne pouvait quand même pas le qualifier de pire connerie… Zachary chassa donc tout ça de sa tête et après une bonne gorgée, se lança dans son petit récit.

« Hum… On va dire que c’est la fois où en huitième année avec mon pote Josh on a décidé de faire les malins. On avait pris quelques champignons hallucinogènes et on a rien trouvé de mieux à faire que d’aller se promener sur les toits…. Heureusement ça s’est bien fini et on ne s’est même pas fait choper mais c’était pas très malin. »

Ah qu’est-ce qu’il avait pu en faire des conneries avec Josh. Si avec le recul Zachary avait conscience de leur folie, il avait raconté cette anecdote avec un léger sourire. Son pote lui manquait c’était certain. Et cette époque aussi un peu. Quand ils étaient insouciants, que personne n’était venu les traumatiser. Oui leur vie était joyeuse à ce moment-là même s’ils jouaient avec le feu comme des ados crétins qu’ils étaient.

« Attention, cette expérience ne doit surtout pas être reproduite à la maison. »

Grand sourire. Oui c’était une connerie mais Zach avait décidé de rire de tout ce soir. Il s’avança alors sur son siège, tout content. C’était à son tour de choisir un petit quelque chose pour Sovahnn.

« A moi de te cuisiner… Alors Action ou vérité ? »

Dans sa tête, Zachary était déjà en train de choisir ce qu’il allait pouvoir demander à la demoiselle. Si elle choisissait vérité, il lui demanderait la liste de ses conquêtes dans le Château. Pas en mode gros pervers hein, juste histoire de rire un peu. Si elle choisissait action ? Elle devrait aller faire semblant de séduire une personne dans cette pièce mais avec un détail choc… Genre un morceau de papier toilette sous la chaussure ou un morceau de gâteau dans les cheveux. Oui Oui, Zach était un garçon plein d’imagination qui trouvait toujours quelque chose pour mettre de l’ambiance !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 2366
Date d'inscription : 13/12/2009
Crédits : A[-]P
Double Compte : Marek, Kazuo, Takuma, Yusuke, Maxence, Alec, Jake



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1034-sovahnn-s-links#67956
MessageSujet: Re: Eye of the Tiger - Zach    Jeu 10 Nov 2016 - 10:42


« T’es complètement folle ! Mais j’avoue que j’aurais adoré voir ça ! »


Un peu en effet. Disons qu’elle avait pas mal de choses à rattraper et que, notamment dès on réveil, la jeune femme s’était donnée pour mission de profiter à fond de chaque moment, quels qu’ils soient, et d’en retirer le meilleur, le plus fort. Elle n’avait cessé de courir après le temps perdu et ce, quelque soit la situation. Alors, bien sûr, cela avait donné des situations quelque peu délicates ou improbables. Ainsi, oui, la prudence chez elle était assez rarement la réaction numéro 1. A vrai dire, ce qui s’exprimait là, c’était surtout une sorte de reliquat de celle qu’elle avait pu être avant l’accident. L’enfant qui hésitait à faire ce genre de jeux. Actuellement, l’adulte s’inquiétait surtout de ne pas avoir assez d’imagination. Disons qu’elle était un peu prise à froid.

« Nan ??? Sérieusement ? Roh, toute une préadolescence gâchée ! »
« Ah si tu savais ! »

Elle l’avait dit en riant de bon cœur, consciente qu’il ne devait absolument pas avoir conscience de ce qu’il disait. En effet, si sa pré-adolescence avait été entamée, son adolescence, elle, était totalement passée à la trappe. La jeune femme avait eu un accident de voiture après que son père, furieux et paniqué de découvrir la vérité sur les aventures de sa femme avec un sorcier (et un peu convaincu que celle-ci était totalement tombée sur la tête). Elle était alors tombée dans un ce des comas conscients qui défrayent tant les médiats. Coup de pas de bol, comme on dit. Ainsi, alors même que sa magie commençait à pointer le bout de son nez en elle, elle s’était trouvée en stand bye pendant quelques années. Bonjour le réveil, l’apprentissage de l’existence de la magie, la découverte de son propre corps, la gestion de ses loupés magiques etc… Oui, parce qu’un enfant de onze ans en première année se trouve manipuler une magie balbutiante qu’il façonne, maîtrise, apprend à connaître et à modeler. La sienne s’était développée des années sans chaperon. Elle était primaire, sauvage alors que la belle avait ouvert les yeux. D’où sa galère pour apprendre des sorts même basiques. Et d’où sa présence en première année, et en seconde à présent. Mais ça, Zach n’en était pas conscient, manifestement. D’ailleurs, la jeune femme attendait une question qui se porte sur son faible niveau. Oui, elle avait un peu en tête de lui faire le genre de coups qu’elle avait pu faire à Jillian il y avait quelques années. Mettre mal à l’aise les gens pour jouer ? C’est maaal.

Mais drôle.

Mais en attendant, elle s’était contentée de lancer une question vérité sans même lui demander son avis – oui, apprentissage des règles du jeu, tout ça… . Question classique, le genre qui  lui était passé en premier par le crâne, voilà tout.

« Hum… On va dire que c’est la fois où en huitième année avec mon pote Josh on a décidé de faire les malins. On avait pris quelques champignons hallucinogènes et on a rien trouvé de mieux à faire que d’aller se promener sur les toits…. Heureusement ça s’est bien fini et on ne s’est même pas fait choper mais c’était pas très malin. »
« Ah c’est bien la balade sur le toit sous l’influence de la drogue ! Non, vraiment ! Et vous n’avez même pas tenté de voler comme les oiseaux ou superman ? Coup de bol. »

Oui, pour le coup, c’était très con. Une belle manière de finir sa vie alors qu’elle était à peine commencée.

« Moi qui me contente d’y aller sobre et en pleine possession de mes moyens… petite joueuse… »

C’est vrai franchement, tu pourrais faire mieux !
La prochaine fois : on descend par le toit en étant stone, toujours une nuit de pleine lune, à la recherche d’un ami lycanthrope en pleine lutte contre un autre loup. Faisons ça ! Ajoutons du piment dans la vie c’est important !
D’accord, ça l’avait démangé car la blague était sympa. Cela dit, hors de question de parler d’Enzo, et ce malgré le fait qu’il ait été démasqué à cause des Supérieurs et de leur intervention hautement basse avec Kyle.

« Attention, cette expérience ne doit surtout pas être reproduite à la maison. »
« Nan c’est vrai ?! Zut, moi qui l’envisageais… »

Franchement, pourquoi tout ce qui est drôle est à ne pas reproduire à la maison +out+ ?

« Et sinon tu les as eu où les champignons ? »

Demande à Alec, il sait sûrement.

« A moi de te cuisiner… Alors Action ou vérité ? »

Hm grande question.

« Vérité ! »

Pour l’instant, démarrons calmement. Et la question concernait ses conquêtes au Château. A vrai dire, cela concernait ses conquêtes, tout court, puisque la belle n’avait connu personne en dehors – chose rassurante, puisqu’autrement, cela relèverait de la pédophilie.

« Mes conquêtes ? Oulah lah, il va falloir que je réfléchisse deux secondes là ! »

Non, pas du tout !

« Toi. »

Quoi c’est tout ?
Oui !

… Non.

« Bon, d’accord. Enzo Ryans déjà. »

Son premier tout court tandis qu’elle avait les hormones en folie au réveil.

« Ensuite Alec. »
« On m’appelle ? »

Toujours là quand on ne s’y attend pas celui-là. Surprise, la jeune femme s’était retournée pour se voir embrassée en fourbe dans le cou. Il lui adressa ensuite l’un de ses grands sourires légendaires de couillon en chef.

« Vas-y continue, ça m’intéresse. »
« Alec, Alec et encore Alec. »
« Quelle présence ! Et quel doux son à mes oreilles. »
« Et d’un côté moins charnel : Jake. Mais ça c’est censé encore être secret. »

Le type disparu. Le frère de sa meilleure amie. Tout ça tout ça..

Alec lui avait lancé un petit regard en coin, surpris, plein de sous-entendus, avant de s’en aller… et de revenir murmurer à l’oreille de Zach :

« Elle oublie quelqu’un ! »

Et de s’en aller de nouveau.
Sovahnn qui avait parfaitement entendu cette intervention chercha quelques instants.

« Ah oui. Un baiser méchamment appuyé avec Riley qui l’a fait fantasmer comme pas permis aussi, oui. … Mes souvenirs de cette soirée sont assez flous. Ah et un type dont je ne me souviens pas du nom.... mais là s'il est au courant ça m'inquiète un peu... oO»

Vérification.

« Je crois que c’est tout. Tu vois : j’suis sage en vrai ! »

Doit-on dire que la majorité de ses rapports s’étaient déroulés en moins d’un an ? Le réveil fut sportif, oui.

« Et pour fêter ma non dépravation : shot ! »

Cul sec.

« Bon, allé, à toi ! Action ou vérité ? »

Option 1 action : Aller chanter une chanson en mimant un micro, sur la table au milieu des gens là bas.
Option 2 Vérité : Qui a envoyé bouler tes avances, ici, au château.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 1143
Date d'inscription : 25/03/2015
Crédits : JunkieMouse
Double Compte : Ems / Ju' / Caem / Keith / Ethan / Aiyana



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t3179-zachary-disemba-let-s-dance
MessageSujet: Re: Eye of the Tiger - Zach    Dim 20 Nov 2016 - 20:05

Certes Zachary n’avait pas hésité à raconter sa pire connerie mais cela ne voulait pas dire pour autant qu’il en était fier. Si bien que quand Sovahnn lui répondit avec ironie, se moquant clairement de lui et lui faisait comprendre qu’il était idiot, il se contenta d’un sourire gêné. Oui ils avaient été très stupides à cette époque. Mais il avait grandi maintenant et savait qu’il ne fallait pas faire ça ! Il le déclara même ce qui fut une nouvelle occasion pour Sovahnn de se payer sa tête. Zachary se contenta de grimacer légèrement. Bon il méritait bien tout ça quand même. Il noya donc sa stupidité dans une bonne gorgée d’alcool. Sovahnn de son côté lui demanda où il s’était procuré les champignons. Il fut un peu surpris de sa question mais répondit naturellement, encore une fois, comme si elle lui avait demandé quel temps il faisait.

« C’était un élève plus vieux, assez porté sur la botanique. Il a quitté le Château depuis un moment. »

Zachary demeurait persuadé que cela devrait être assez simple d’en trouver. Il devait y avoir suffisamment de gens calé en botanique pour connaître les plantes à effets hallucinogènes. D’ailleurs, il aurait pu demander à Ora, elle savait peut être tiens. Enfin bref, ce n’était pas le sujet. C’était au tour de Zach de poser la question et quand Sovahnn déclara vérité, il n’hésita que quelques instants. Les conquêtes, c’est intéressant ça ! Elle commença par le citer lui et il afficha un sourire fier avant de lever son verre en son honneur. La deuxième personne lui plaisait moins. Enzo, sérieux ? Zachary cacha une grimace en buvant une grande gorgée d’alcool. Sovahnn enchaîna de son côté en parlant d’Alec qui était en fait dans le coin. Zachary sourit à son interruption.

« Ah mon plus grand concurrent ! »

Et Zachary leva son verre vers le vert (HAHAHA). Sovahnn avait tout de même du goût, il fallait le reconnaître. Elle évoqua alors une dernière personne et Zach capta le regard surpris d’Alec. Il ne demanda pourtant pas plus de détails. Par contre, lorsque son camarade s’approcha de lui pour lui glisser quelques mots à l’oreille, Zachary afficha un grand sourire. Elle faisait la cachotière ? Vraiment ? Apparemment la jaune avait très bien entendu et elle leva le voile sur tous ces mystères. Zachary ne pu s’empêcher de rire en l’écoutant.

« Oh j’imagine bien dans quel état ça a pu le mettre le garçon, en même temps, ça devait être joli à regarder ! »

Bah quoi ? Il n’allait pas dire le contraire non plus ? Il aurait certainement apprécié être là. Quant au mec dont Soso ne se souvenait pas…. Zach toussota légèrement.

« Oui à ta place aussi je m’inquièterais ! »

Si Alec savait tout sur elle, ça devenait bizarre. M’enfin, le vert était connu pour ses multiples conquêtes, par pour ses capacités de stalker. En tout cas, il était certain que Sovahnn était plus sage que ce qu’il aurait cru, il hocha donc simplement la tête et partagea un shot avec elle. Bah quoi ? Si elle voulait trinquer, autant le faire ! Ce fut alors au tour de Zachary d’être cuisiné. De manière très crétine, il choisit vérité, histoire de se mettre un peu dans l’ambiance encore. Il se jura après avoir entendu la question de dire action la fois d’après.

« C’est pas très gentil comme question… En vrai je peux pas toutes te les citer, forcément il y a des filles que je ne séduis pas et je ferais pas comme si je me souvenais parfaitement de toutes. »

Ce serait faire croire que le nombre était faible. Or Zachary ne pouvait pas plaire à tout le monde et cela ne le dérangeait pas. Se faire rejeter faisait aussi partie du jeu, du moment que cela se faisait en douceur. Mais forcément, alors qu’on lui posait cette question, il y avait un nom qui s’allumait en grosses lettres dans sa tête. Le jeune homme poussa alors un long soupir.

« Mais il y a une personne en particulier. Chiara. On a couché ensemble une fois, une aventure et j’aurais bien continué sur cette lancée mais pas elle. Alors je lui ai rien dit donc elle n’a pas concrètement repoussé mes avances mais c’est tout comme. »

Zachary vida alors son verre d’une traite, comme pour mieux digérer ce qu’il venait de dire.


« J’avoue que je me suis fait avoir à mon propre jeu sur ce coup ! »


Et oui Zach… Il aurait préféré ne pas parler de ça. Il n’aimait pas en parler. Parce que ça le blessait dans son amour propre mais ça lui faisait aussi de la peine tout court. Il appréciait vraiment cette nana. Mais bon, soit, il faisait avec. Pour se rebooster, il réfléchit donc à la suite.

« Bon on va pas rester sur ce moment gênant. Action ou vérité ma belle ? »

Tout en disant cela, le jeune homme avait de nouveau rempli son verre. Il commençait sérieusement à être imbibé et c’était sans doute pour cela que dans son esprit, des idées tordues venait s’immiscer. A savoir ? En action, aller embrasser franchement une nana au pif dans cette salle et en vérité, lui dire son plus grand fantasme. Et oui, Zach avait envie de passer aux choses sérieuses. D’autant plus après avoir parlé de Chiara. Il bu de nouveau. Il commençait à avoir chaud et ses joues rosissaient légèrement. La soirée pouvait être très cool. Il suffisait juste que ni Chiara, ni sa sœur, ni William ne pointent le bout de leur nez. Et tout irait pour le mieux. Allez, concentre toi sur Sovahnn et profite l’ami !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 2366
Date d'inscription : 13/12/2009
Crédits : A[-]P
Double Compte : Marek, Kazuo, Takuma, Yusuke, Maxence, Alec, Jake



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1034-sovahnn-s-links#67956
MessageSujet: Re: Eye of the Tiger - Zach    Mer 23 Nov 2016 - 15:04

Non, ça n’était pas très malin, c’était certain. Cela dit, la jeune femme était du genre à faire un certain nombre d’idioties, notamment de celles qui lui faisaient risquer sa vie. Ça avait été sa manière à elle de profiter du temps qu’on lui avait retiré. Non, ça n’était pas très intelligent non plus et, bizarrement et très sincèrement, ce genre de conneries lui manquaient. Alors si elle se moquait de lui, c’était tout à fait bon enfant, rien de bien méchant.

« C’était un élève plus vieux, assez porté sur la botanique. Il a quitté le Château depuis un moment. »
« Hm, c’est donc ça l’intérêt de la bota ! Bien, je retiens. Un des grands mystères de mon existence vient de se résoudre. »

La suite s’était concentrée sur les révélations de vérité qu’il lui avait proposée et qu’elle avait accepté. La belle blonde ne pu s’empêcher de sourire, amusée, quand elle avait vu son grand sourire idiot alors qu’elle l’avait cité. Elle ne pu que remarquer qu’il avait également tiqué alors qu’elle citait Enzo. Eh oui, ils n’avaient pas le même cercle et s’ils ne s’appréciaient pas, ça n’était pas son problème. Ça faisait même longtemps qu’elle avait cessé de s’arrêter à ce genre de choses. Et, oui, Enzo était l’une des personnes qu’elle appréciait le plus dans ce château et l’un de ses plus proches amis. Surprise ! Et puis il y avait Alec, pas un grand fan d’Enzo non plus d’ailleurs, aux dernières nouvelles. La jeune femme n’avait pas suivi leur acceptation commune de l’autre, il y avait quelques mois de ça. En revanche, avec Zach, le feeling semblait bien passer. Il fallait dire qu’ils avaient quelques points en commun. Quoi qu’avec Enzo aussi et l’inverse se déroulait. Ah les lois des liens sociaux.

« Ah mon plus grand concurrent ! »

Il lui avait bien sûr rendu un grand sourire et lui avait fait une merveilleuse révérence.

« Vous comptez les points ? » =D

Si c’était le cas, ce devait relever de la véritable prise de tête. Elle qui connaissait un peu le tableau d chasse des deux savait qu’il y avait de quoi faire.
Enfin, elle avait remarqué le petit manège d’Alec. Oui, en effet, il y avait un autre évènement dont elle avait complètement oublié l’existence. Ou plutôt, auquel elle n’avait pas pensé immédiatement. En effet, Riley. Forcément qu’Alec s’en souvenait. Vu la tronche qu’il tirait ce jour-là, il n’y avait rien là de très étonnant.

« Oh j’imagine bien dans quel état ça a pu le mettre le garçon, en même temps, ça devait être joli à regarder ! »
« Oh que oui ! J’aurais aimé avoir un appareil photo rien que pour immortaliser leurs visages d’ahuris. »

Clin d’œil à Alec qui s’amusait fortement de la situation et ce, même s’il s’éloignait, rejoignant son cercle Jordane-Mack-Jayden. Pas de chocolats en vu ? Tout va bien.
Finalement, le tour avait passé de main et il fallait dire que la jeune femme ne s’attendait pas à taper sur une blessure. Boulette bonjour.

« C’est pas très gentil comme question… En vrai je peux pas toutes te les citer, forcément il y a des filles que je ne séduis pas et je ferais pas comme si je me souvenais parfaitement de toutes. »
« Ah ? Pardon. Vu ta réponse, j’aurai peut-être dû te demander s’il t’est déjà arrivé de draguer une fille sans te souvenir qu’il y avait déjà un passif entre vous… »

Petite pointe de moquerie dans le regard. C’est mal de ne pas se souvenir de toutes, bouh. Ou sinon, peut-être était-ce là un petit quelque chose d’un ressenti pour un certain Rivers et son manque de délicatesse par moment. Possible.

« Mais il y a une personne en particulier. Chiara. On a couché ensemble une fois, une aventure et j’aurais bien continué sur cette lancée mais pas elle. Alors je lui ai rien dit donc elle n’a pas concrètement repoussé mes avances mais c’est tout comme. »

Il but. Elle but. C’est gênant.


« J’avoue que je me suis fait avoir à mon propre jeu sur ce coup ! »


En effet. Grimace.

« C’est délicat. Désolée j’aurais pas dû poser cette question, je ne pensais pas que ça te ramènerai à des choses qui t’ont fait du mal. »

« Bon on va pas rester sur ce moment gênant. Action ou vérité ma belle ? »

La fuiiiiiiiiite !
Coup d’alcool.

« Ok, c’est parti, on y croit : action ! »

Aller embrasser une fille franco.

« J’t’ai donné des idées hein, avoue ?! »

Bien. Et justement, ce qui tombait bien, c’était Jordane qui passait par là, deux verres à la main, les rapportant probablement à Alec et Jayden qui la fixaient là bas, les mains vides. Ok, ça n’était pas franchement au pif, il fallait l’avouer. Cela dit, se levant brusquement pour ne pas perdre l’occasion, la Poufsouffle avait littéralement intercepté la Serdaigle, lui prenant les verres des mains pour les refiler à Zach tandis que la belle rousse la fixait avec un air interrogatif.

« Tu… »

Elle n’eut pas le temps de finir. Une main passée derrière sa nuque, la jeune femme était venue l’embrasser, l’attirant à elle par la taille, une main glissant dans son dos puis remontant le long de sa jambe nue.
Derrière elle, il avait entendu Alec lancé un cri de joie. Manifestement, ça n’était pas passé inaperçu. Et Jordane lui rendait son baiser. Pas de rateau, c’est déjà ça de gagné !
S’éloignant doucement, un regard joueur braqué dans le sien, elle y récolta un air encore un peu sceptique.

« Option numéro un : je dois y voir un message. Option numéro 2 : t’es bien attaquée. Option numéro 3 : Il y a un jeu ou des envies débiles derrière ça. »
« Je vote pour l’option 2 et 3. Et toi t’es pas encore assez attaquée, c’est dommage. »
« Ouaip. Je reviens d’ici 4 – 5 verres si tu veux. »

Jordane s’éloigna de quelques pas, avant de faire demi-tour pour récupérer ses verres tandis que Sovahnn la fixait avec cet air très fier d’elle. Elle l’avait assez perturbée pour lui faire oublier son alcool. Hey hey !

« C’est validé ? »

Ok, action : Aller achever de chauffer Jordane, puisqu’elle faisait un bon cobaye manifestement.
Vérité : Quel est le lieu le plus excitant où tu as pu t’’amuser’ ?
Oui ben hein.
Re-remplissage de verre.

S’il voulait partir sur ce terrain-là, autant y aller également.
Santé !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 1143
Date d'inscription : 25/03/2015
Crédits : JunkieMouse
Double Compte : Ems / Ju' / Caem / Keith / Ethan / Aiyana



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t3179-zachary-disemba-let-s-dance
MessageSujet: Re: Eye of the Tiger - Zach    Mer 30 Nov 2016 - 16:13

Est-ce qu’Alec et lui comptaient les points ? A vrai dire les jeunes gens ne s’étaient jamais retrouvés à le faire concrètement mais ce n’était bien évidemment un secret pour personne qu’ils faisaient partie des plus gros dragueurs de cette école. De manière tout à fait assumée en plus ! Par contre, Zachary pouvait parier qu’il aurait sans doute réagi un peu comme son camarade en voyant deux jolies demoiselles s’embrasser de la sorte. Quand Sovahnn évoqua le fait qu’elle aurait aimé avoir un appareil photo pour immortaliser le visage des spectateurs, une voix tordue dans son esprit ne put s’empêcher de dire qu’elle aurait immortaliser autre chose. Le jeune homme resta cependant silencieux. Pas la peine de donner dans le graveleux non plus hein, ils avaient très bien compris de quoi il en retournait. De toute façon, les ardeurs de Zachary furent calmées par la question suivante. Mauvaise pioche. Au début, Soso se contenta de charrier sur le fait qu’il avoue ne pas se souvenir de tous les refus, ce qu’il ne put qu’accepter. Par la suite cependant, elle semblait être vraiment désolée d’avoir touché une corde sensible. Elle en vint même à s’excuser !

« T’as rien fait de mal t’inquiète pas, c’est moi qui ai voulu jouer après tout ! »

Il n’allait pas en plus se plaindre des questions ! Zachary s’était fait avoir, tant pis, c’était ainsi. Ils n’allaient pas en faire un drame. Et puis, le jeune homme n’avait pas envie de s’attarder trop longtemps sur cette histoire. Autant enchaîner ! D’autant que Sovahnn lui fit l’honneur de choisir action. Et là…. Le sourire de Zachary se fit plus présent, plus appuyé. Et il n’hésita que très peu de temps avant de lui proposer une petite action bien sympathique. Si elle lui avait donné des idées en racontant l’anecdote avec Riley ? Ce n’était pas tout à fait impossible. Il se contenta donc d’adresser un clin d’œil à la jolie blonde qui semblait avoir très rapidement repéré sa cible. Jordane. Il savait que les deux demoiselles se connaissaient mais ça n’avait aucune importance à ses yeux. Il regarda Sovahnn se lever et avant qu’il n’ait le temps d’analyser la situation, il se retrouva avec deux verres dans les mains. Et Sovahnn qui se chargeait d’emballer Jordane dans les règles de l’art. Zachary écarquilla les yeux, alors là, elle l’épatait. Elle ne faisait pas dans la demie mesure la demoiselle ! Jordane sembla en être toute retournée et alors qu’elle demandait quelques explications à sa camarade, Zach se rejouait la scène dans sa tête. Bah quoi, c’était mythique non ? Toute perturbée, la Serdaigle faillit oublier ses verres d’alcool. Elle finit tout de même par s’en rappeler et les récupérer alors que Sovahnn revenait s’installer en face du métis.

« Bien sûr que c’est validé ! T’es une vraie fonceuse, je fais ça, je me prends une baffe moi ! »

Zachary n’en revenait pas de l’aplomb dont avait fait preuve Sovahnn. Certes elle connaissait bien Jordane mais tout de même. Et oui, il était persuadé que lui ne pouvait pas se permettre d’y aller aussi franchement mais ça, c’était une autre histoire. Ce fut donc à son tour de choisir à quelle sauce il allait être mangé et après la mauvaise expérience du coup d’avant, il décida de choisir action à son tour.

« T’es sérieuse ? »

Zachary était coincé entre l’amusement et la stupéfaction. Elle venait vraiment de lui demander d’aller allumer sa pote ? Il était complètement sidéré et en même temps, ça lui plaisait il fallait bien l’avouer. Il termina alors son verre qu’il posa avec un air décidé.

« Si je m’en prends une, tu devras me consoler, j’te préviens ! »

Autant bien préparer ses arrières. Zachary, une fois debout, se dirigea donc vers Jordane. Elle n’était pas seule mais bon, il n’avait pas le choix. Il commençait à être bien alcoolisé mais encore suffisamment conscient de ce qu’il faisait pour ne pas débarquer en mode gros bourrin. Non il n’allait pas l’attraper et l’embrasser sans prévenir, bizarrement, il n’était pas sûr que ce soit une bonne idée. Sourire du gentleman parfait sur le visage, il se lança à l’attaque.

« Je ne voudrais pas te déranger alors que tu es en si bonne compagnie mais j’avoue que ton petit échange avec Sovahnn m’a intrigué. »

Rassurez-vous, en temps normal Zachary ne draguait pas comme ça. Mais en cet instant, il avait un peu beaucoup envie de rire. Cette situation était complètement dingue et il n’en revenait toujours pas de l’audace dont faisait preuve Sovahnn. Une idée tordue lui traversa alors l’esprit. Celle d’en profiter pour finir sa soirée avec les deux filles. Oui oui, du grand Zachary.

« A ta place, je serais quand même un peu déçu que ce soit si bref… »

Il plaçait ses pions, tranquillement. Il ne put cependant s’empêcher de se retourner pour lancer un petit clin d’œil à Sovahnn qui ne devait pas perdre une miette de ce magnifique échange. Ah nom de dieu, cette fille était une vraie tornade et plutôt douée pour transformer n’importe quelle situation en moment absolument mémorable.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 2366
Date d'inscription : 13/12/2009
Crédits : A[-]P
Double Compte : Marek, Kazuo, Takuma, Yusuke, Maxence, Alec, Jake



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1034-sovahnn-s-links#67956
MessageSujet: Re: Eye of the Tiger - Zach    Jeu 1 Déc 2016 - 12:14


« T’as rien fait de mal t’inquiète pas, c’est moi qui ai voulu jouer après tout ! »

Certes, ça n’était pas sa faute, elle était mal tombé mais il fallait avouer que la situation était gênante. Elle aurait dû taper sur ses fantasmes ou son utilisation de sextoys, au moins elle se serait peut-être sentie moins con au final. Moins de chances de blesser avec ce type de question. Quoi que les blessures aux jeux sexuels, ça peut piquer. Enfin, bref. En effet, c’était le jeu que de se retrouver face à des questions qui ne mettent pas particulièrement à l’aise, c’était en fait le principe même de ce passe-temps. Plutôt que de rester sur cet instant gênant, Zach était passé à la suite et puisqu’il valait mieux changer totalement de sujet, la belle blonde s’était risquée au défit ! Défit qui lui disait lointainement quelque chose. Pas de Riley dans les parages ?! Dommage, ça aurait pu être comique d’enfoncer un peu plus le clou. Cela dit, il semblait à la Poufsouffle que la belle brune était à présent avec quelqu’un alors autant ne pas se mettre des bâtons dans les roues. Déjà que ce qu’on lui demandait n’était pas forcément aisé, autant éviter le mec qui s’énerve derrière. Ainsi, oui, Jordane était une cible parfaite. Elles avaient déjà dansé ensembles collé-serré à une soirée dans cette même pièce, ainsi, il fallait l’avouer, la jeune femme ne prenait pas tant de risques que cela. C’était une amie, point positif également. Quoi que leurs relations puissent finir par être ambigües à force, ce fut d’ailleurs la première réaction de Jordane après leur baiser langoureux. Il fallait dire que la jolie rousse s’était déjà retrouvée coincée dans un amour à sens unique dont elle ne voulait absolument pas et surtout, qu’elle n’avait absolument pas vu venir. Pas étonnant qu’elle se protège à présent. Et, oui, elle y était allée franco. Tellement franco et sachant parfaitement que Jordane n’avait pas bu …. Ttrès sincèrement la miss et son rentre dedans avaient probablement frôlés la correctionnelle et le rejet un peu brutal. Pourtant, non, Jordane s’était laissée faire sans pour autant vraiment lui rendre sa tendresse soudaine.

Point positif, celle-ci semblait un peu à côté de ses pompes alors qu’elle s’éloignait, décochant encore un regard un peu ahuri à son amie.

« Bien sûr que c’est validé ! T’es une vraie fonceuse, je fais ça, je me prends une baffe moi ! »
« C’est Jordane… »



« Si elle me décoche une baffe : je vole ! »

La belle savait bien se défendre et son amie ne pouvait qu’être consciente de cela. D’ailleurs ses chamailleries avec Alec finissaient très souvent mal pour le mâle (haha).

« Et… j’pense qu’elle a hésité sur sa réaction… d’ailleurs elle a même probablement tellement hésité que c’était fini. Je l’ai fait planté =D. »

Bug système. Erreur 404.

« Et j’en suis fière ! »

Tu peux ma couillonne.
Tout comme elle était fière de la connerie qui avait suivi. Oui, l’air totalement perturbé de Jordane – chose qui était assez rare et donc précieuse à voir – lui avait donné des idées. Et puisque Zach était joueur : qu’il joue !

« T’es sérieuse ? »
« Totalement monsieur ! »

Grand sourire de débile trop contente !

« Si je m’en prends une, tu devras me consoler, j’te préviens ! »
« J’en serais ravie ! T’auras gagné dans tous les cas ! »

Levant son verre à la future tentative de Zach, la jeune femme le regarda se lever en souriant, impatiente de voir la suite. Quelques gorgées avaient suivies alors qu’elle le contemplait, s’éloignant d’elle en direction de Jordane.

« J’ai… tellement trop bu.. »

L’alcool ne brulait plus sa gorge mais ses joues… et potentiellement un peu ses reins.
Un petit sourire aux lèvres, elle regardait la scène se dérouler entre les deux jeunes gens, non loin de là.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 486
Date d'inscription : 02/10/2011
Crédits : Stela
Double Compte : Marek, Takuma, Sovahnn, Alec, Maxence, Yusuke, Kazuo



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1393-jordane-s-links#79754
MessageSujet: Re: Eye of the Tiger - Zach    Jeu 1 Déc 2016 - 12:38

Qu’est-ce qui venait de se passer ? Ça, Jordane n’en savait trop rien mais elle voyait bien aux yeux brillants de son amie que celle-ci s’éclatait bien. Celui qui devait bien s’éclater aussi, c’était son foie. Celui de la Serdaigle, en revanche, était encore quasiment au repos. A vrai dire, elle avait bu une gorgée dans son verre alors qu’elle venait de se le servir mais rien de plus. Ça ne voulait pas dire que cela resterait ainsi - probablement bien au contraire – simplement que la belle venait d’arriver et qu’elle se sentait encore bien peu en phase avec l’état d’ébriété de son amie. En revanche, ce qu’elle aimait, c’était la voir sourire et s’amuser ainsi. La jeune femme avait eu des instants plus durs que d’autres ces derniers mois alors, oui, la voir redevenir elle-même avait quelque chose de jouissif. Et il lui fallait bien avouer qu’il n’y avait pas réellement que ça de sympathique dans cette soirée. Ce fut donc un peu chamboulée que la belle s’éloigna du « couple » pour y revenir aussi sec afin de récupérer ses verres. ‘Pas déconner non plus : ils étaient à elle ceux-là ! Un peu perdue donc, Jordane s’en retourna amusée auprès de Mack Jayden et Alec qui la regardaient tous avec un petit sourire. Hâte de savoir ce qui venait de se passer ? Bien entendu.

Durant les quelques minutes suivantes, la jeune femme s’était donc assise en bonne compagnie, répartissant les deux verres qu’il restait tout en racontant sa mésaventure, supposant tout haut qu’il devait y avoir une histoire de gage là derrière. Quoi qu’il leur était déjà arrivées à toutes les deux de se faire un petit rapprochement corporel lors d’une autre soirée. Tout ça c’était de la faut d’Alec, il les avait chauffées !

Eh bien là, ce serait de celle de Zach, manifestement.

Ou bien Sovahnn se découvrait des penchants doubles. Allez savoir.

Toujours était-il que voyant la tête d’Alec, la jeune femme se douta qu’il se tramait quelque chose. Le Serpentard souriait, espiègle, en fixant quelqu’un derrière son dos. Toujours assise, la rousse pas tout à fait naturelle pivota sur son fauteuil pour découvrir le compagnon de jeu de Sovahnn s’approcher d’elle avec un grand sourire charmeur. Et ça pour être charmeur, elle ne dirait pas le contraire, il l’était.

« Je ne voudrais pas te déranger alors que tu es en si bonne compagnie mais j’avoue que ton petit échange avec Sovahnn m’a intrigué. »
« Tu m’étonnes, moi aussi ça m’intrigue… »

Petit regard à Alec qui leva les mains l’air de dire « nan, ça va j’ai rien dit, j’le pense fort quand même », avant de prendre son verre pour en siroter quelques gorgées sans pour autant perdre son petit sourire en coin.
Se redressant, Jordane s’éloigna un peu du groupe.

« Et qu’est-ce qui t’intrigue ? Les frémissements de ma peau ou ceux de mes reins ? »

Quoi ?
Ah non, je suis désolée mais si Sovahnn peut s’amuser, elle ne serait pas la seule !

« A ta place, je serais quand même un peu déçu que ce soit si bref… »
« Et tu proposes quoi Don Juan, de prolonger le plaisir ? »

Une petite étincelle canaille s’était allumée dans son regard.
Le faire mariner et galérer comme Alec ou s’amuser ?
Non parce que…. Avec Alec c’était très drôle, mais ça en devenait frustrant pour elle aussi !
Ahem.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 1143
Date d'inscription : 25/03/2015
Crédits : JunkieMouse
Double Compte : Ems / Ju' / Caem / Keith / Ethan / Aiyana



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t3179-zachary-disemba-let-s-dance
MessageSujet: Re: Eye of the Tiger - Zach    Lun 12 Déc 2016 - 19:20

Sovahnn, Sovahnn… Folle mais dieu que c’était agréable ! Pouvoir déconner avec elle comme ça sans se prendre la tête. Ce qu’elle avait fait avec Jordane, au-delà d’une quelconque idée perverse, c’était fou. Drôle et osé. Elle n’avait pas froid aux yeux et Zachary était décidément très content d’avoir pu passer cette soirée avec elle. Il retrouvait tout ce qu’il aimait faire, ne pas se prendre la tête. Et puis voir deux jolies filles s’embrasser en bonus, il n’allait pas cracher dessus. Seulement voilà, c’était désormais à son tour de relever le défi et là, ça se corsait. Sovahnn semblait très fière de sa trouvaille et en même temps y avait de quoi. Mais le rouge lui allait devoir faire preuve de finesse et surtout, tempérer tout cet alcool qui commençait à s’agiter en lui. Si ses parents le voyaient… Non mais pourquoi il pensait à eux maintenant d’ailleurs ? N’importe quoi. On se reconcentre Zach, tu as une mission à accomplir.

Le préfet des rouges s’était donc rapproché du petit groupe dans lequel se trouvait Jordane. Alec l’avait repéré tout de suite et vu son sourire, il devait se douter que sa visite n’était pas anodine. Zachary lui lança un petit regard complice, espérant pouvoir compter sur son soutien. Bah quoi, entre séducteurs invétérés ils pouvaient bien s’aider, non ? En tout cas, Zach n’avait pas le choix, il devait se lancer. Il amorça donc la conversation en douceur et apparemment, c’était une bonne idée. Jordane s’avoua être intriguée elle aussi mais surtout, elle se leva et se détacha un peu de ses amis pour qu’ils puissent discuter à deux tranquillement. Et un point de marqué, un ! Le sourire de Zach s’était élargi face à ça. Et il n’était pas au bout de ses peines… Jordane semblait tout aussi pleine de surprises que Sovahnn puisqu’elle l’enchaîna avec une malice assez saisissante.

« Les deux bien évidemment… »

Zachary avait répondit du tac au tac sans trop réfléchir. De toute façon, ce n’était pas comme s’il était en état de faire une thèse mais bref. Il enchaîna ensuite sur le fait que de toute façon, tout ça avait été trop bref. Et encore une fois, Jordane le cloua sur place. Il s’attendait à tout sauf à cette réponse. Une partie de lui lui disait de se méfier, de ne pas foncer trop vite, qu’elle se jouait peut être de lui mais… Mais le capitaine de l’équipe de quidditch avait déjà bien bu et surtout, il était dans l’ambiance du jeu avec Sovahnn alors… Alors autant s’amuser jusqu’au bout et tenter.

« Si c’est ce dont toi tu as envie, je ne peux que t’encourager dans cette voie. Il est important de se faire plaisir dans la vie. »

Merci pour ce conseil éclairé sur la vie Zachary, on avait grandement besoin de tes lumières… Oui vraiment ce n’était pas le moment de faire le philosophe et en même temps, c’était tellement tentant… Zach affichait donc un petit sourire en coin, amusé par la situation. Il risquait peut être de se prendre un vent et de passer pour un idiot. Oui ça ferait mal à son égo mais il était d’humeur tellement taquine ce soir-là qu’il savait que quoi qu’il pouvait se produire, il s’en remettrait. Et puis, si jamais ça marchait, il aurait clairement tout gagné !

« En tout cas, Sovahnn avait l’air plutôt contente de cet échange et ravie que tu ne lui ais pas mis une baffe. »

Ne pas s’imposer dans l’histoire. Malgré son taux d’alcoolémie, Zachary essayait de conserver un minimum de finesse. Même s’il commençait à avoir du mal à se défaire de son sourire et que ses joues rosissaient légèrement. Oui ses yeux brillaient aussi, pas la peine de lui faire remarquer. Il jeta alors un regard vers Sovahnn, sans s’en cacher, bien au contraire. C’était une sorte d’appel, d’invitation.

« En tout cas si tu veux venir discuter un peu avec nous, ce sera avec plaisir. »

Sourire de la part de Zachary. La finesse, encore et toujours. Il espérait que ça marcherait, vraiment. Il voulait prendre le temps pour réussir sa mission. Oh dieu que cette soirée lui plaisait ! S’il avait su la tournure que les événements allaient prendre… Non vraiment, en cet instant, il était le plus heureux des hommes. Mais peut être allait-il déchanter très vite…
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 486
Date d'inscription : 02/10/2011
Crédits : Stela
Double Compte : Marek, Takuma, Sovahnn, Alec, Maxence, Yusuke, Kazuo



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1393-jordane-s-links#79754
MessageSujet: Re: Eye of the Tiger - Zach    Mer 21 Déc 2016 - 15:25

Il n’y avait pas de raison non ? Pas de raisons que Sovahnn soit la seule à s’amuser, d’autant qu’elle l’avait clairement volontairement impliquée dans le jeu. Alors autant en profiter. Après tout, la belle rousse aussi avait besoin de ces instants à elle, de joies simples. Et elle n’était pas vraiment la dernière pour profiter de ce genre de situations. Il fallait l’avouer, ce petit jeu qui se déroulait avec Alec depuis son arrivée ici l’éclatait littéralement, surtout quand il la voyait aller vers les autres. C’est méchant ? Non, pas avec un énergumène pareil. Ils jouaient avec les mêmes règles et dans une transparence totale, c’était ce qui importait. Et quelque chose lui disait que Zach était du même genre. Alors certes, elle n’avait pas son taux d’alcoolémie sanguine, en revanche elle avait une sacrée journée dans les pattes et n’était pas contre la laisser derrière elle. Loin derrière elle si possible. Et, oui, Sovahnn avait choisi la bonne cible.

« Les deux bien évidemment… »
« Hm, intéressant. »

Petit regard malicieux qui en dit long. Ce qui était chouette, c’était surtout ce qui avait pu passer dans le regard de son interlocuteur, interloqué par sa réponse tout à fait naturelle. Pourquoi crois-tu qu’elle m’a choisi moi la blondinette au juste ?! Essayer avec la troisième rousse de la vie d’Alec aurait été un jeu beaucoup plus risqué. L’autre barge là, allergique aux moldus et méchamment coincée. Elle. Qu’on ne voit plus souvent d’ailleurs : très bonne chose !

« Si c’est ce dont toi tu as envie, je ne peux que t’encourager dans cette voie. Il est important de se faire plaisir dans la vie. »
« Ah ben oui ça c’est sûr. »

Là, la jeune femme n’avait pu s’empêcher d’éclater de rire. Merci beaucoup pour cette réflexion hautement philosophique.

« T’en es à combien de verres pour sortir ce genre de phrases toutes faites ? »

Oui, bon, ok, elle se moquait. Mais ça n’était ni méchant ni agressif, juste quelqu’un… de tout à fait sobre qui sentait les neurones embourbés d’éthanol du mec très sympathique en face tentant de sortir quelque chose de fin et d’intelligent tandis que ses joues chauffent déjà pas mal, ses yeux brillent et son monde semblait soudainement beaucoup plus fun.
Tout ce qu’elle n’avait pas d’ailleurs : la jeune femme sirota quelques gorgées de son propre verre, le regard brillant de malice.

« En tout cas, Sovahnn avait l’air plutôt contente de cet échange et ravie que tu ne lui ais pas mis une baffe. »

Nouveau rire.

« Ah ben c’est étonnant ça dit donc.. ! »
« Ben ouais tu m’étonnes, surtout vu ses tartes à elle ! »

Alec Alec Alec. Il fallait croire qu’il ne loupait pas une miette de cette conversation et ce même si elle s’était un peu éloigné. Petit regard en coin.

« T’en veux une ? »
« Ouais mon bras gauche n’a pas encore été cassé cette année. »
« Marre-toi, toi ! »

Il avait fini par le prendre à l’autodérision, c’était déjà pas mal. Et encore une fois, ils se taquinaient, rien de plus, il n’y avait strictement rien d’agressif dans cet échange. Loin de là.
Finissant son verre – tout en se demandant quand au juste elle avait autant bu – la jeune femme en était revenue à son interlocuteur.

« J’peux la comprendre. Il faut dire aussi qu’elle avait bien choisi sa cible ! »

C’est un peu comme proposer ce genre de choses à Jayden. Il y a plus fort comme prise de risques quoi. Enfin sauf du point de vu de Sovahnn, si elle avait tenté avec elle… disons qu’il aurait fallu beaucoup plus d’alcool que ça.

Et que la chute aurait été violente. Pour les deux.

« En tout cas si tu veux venir discuter un peu avec nous, ce sera avec plaisir. »

La raven s’apprêtait à prendre la parole quand elle sentit une présence derrière son dos venir jouer avec son lobe d’oreille. Vous le voyez l’air sceptique voir agacé qu’elle envoyait à Zach ?! L’air de dire : sauve-moi, pitié ! Il est lourd.

Il est lourd mais je frissonne.

« Oh ben non, tu ne vas pas nous quitter ! »

Avec son petit sourire de petit con là !

« T’as du pot. »

Pourquoi ? Parce qu’il lui rapportait un verre plein, tout simplement.

« Pour qui vous me faites passer tous les deux franchement ?! »
« Ben… pour la magnifique femme que tu es et qui va passer une très bonne soirée. »
« Rien que pour m’éloigner de mon super pot de colle de Serpentard. »

Eh le retour du petit sourire en coin !

« Tu me manipules totalement pour que j’y ailles hein ? »
« Ouaip. »
« Bah t’as gagné. Allé, je quitte un manipulateur pour un seconde, j’te suis ! »

Oui, elle suivait Zach. Pour fuir Alec ?! Non, pas vraiment !

« C’est quoi ces petits sourires en coin que vous vous faites vous deux ?! Vous comptez monter un duo de choc ? »

Moqueuse de nouveau, elle but une nouvelle gorgée tout en suivant le Griffondor jusqu’à Sovahnn qui rayonnait littéralement.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 1143
Date d'inscription : 25/03/2015
Crédits : JunkieMouse
Double Compte : Ems / Ju' / Caem / Keith / Ethan / Aiyana



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t3179-zachary-disemba-let-s-dance
MessageSujet: Re: Eye of the Tiger - Zach    Lun 9 Jan 2017 - 16:48

« J’avoue, celle-là, je la mérite bien ! »

Et Zachary qui se mettait à rire. Oui, Jordane avait du répondant et non seulement ça lui plaisait mais en plus, il n’avait pas trop d’argument pour sa défense. La petite phrase toute faite, pseudo philosophique qu’il venait de sortir n’était clairement pas au niveau. Même un peu ridicule il devait bien l’avouer. Aussi, il trouvait ça tout à fait de bonne guerre de se faire rappeler à l’ordre. Et puis, c’était bien aussi parfois de montrer un côté plus gauche… Mon dieu Zach, tu calcules trop c’est effrayant. Cela ne l’empêchait pas pour autant de repartir sur quelque chose d’un peu plus impulsif et de revenir sur la joie de Sovahnn face au petit échange qui avait précédé. Il voyait ça comme un bon moyen d’entraîner Jordane à sa suite. Il avait toujours en tête le défi lancé par la jolie blonde mais savait faire les choses une par une. Ne pas presser sinon il risquait de tout foutre en l’air. Prendre le temps de poser ses pions et espérer que ça fonctionne. Et puis vivre aussi, profiter du moment. Sauf que bon, un certain monsieur semblait, à première vue, avoir décidé de perturber ses plans. Voilà qu’Alec était revenu s’infiltrer dans la conversation et s’en était suivi un petit échange avec Jordane. Zachary avait alors préféré se faire discret, se contentant de sourire, espérant du fond du cœur que cette stratégie serait payante.

Finalement, Zach avait eu raison de regarder avec le sourire. Il avait affiché un air un peu coquin quand Jordane avait déclaré que de toute façon Sovahnn avait bien choisi sa cible, avant de lui proposer clairement de venir avec eux. Mais encore une fois, Alec s’était invité à la fête. Venant mordiller l’oreille de Jordane et se plaindre de son départ. Il fallait bien l’avouer, Zach était un peu décontenancé par tout ça mais il n’en montra rien.

« On ne retient pas les demoiselles comme ça, c’est pas correct. »

Grand sourire de Zachary à Alec. Ou comment te dire que le gentleman ici, c’est moi. Sauf que pour le coup, le Gryffondor ne s’attendait pas vraiment à la suite. En fait, Alec était clairement en train de pousser Jordane au vice. Ça c’était plutôt sympa, il lui adressa donc, plus ou moins discrètement, un grand sourire. Plus ou moins discrètement en effet puisque Jordane semblait l’avoir bien crâmé. Zachary ne put s’empêcher de rire.

« Mais non, je lui faisais simplement signe qu’il avait raison de te complimenter et de te dire que tu te dirigeais vers une superbe soirée. »

Mais oui Zachary, mais oui. Enfin bref, il avait tout de même réussi une partie de son coup : Jordane le suivait. Ils allèrent alors s’asseoir à côté de Sovahnn. Zachary avait bien du mal à effacer l’espèce de sourire béat qu’il traînait sur les lèvres depuis un moment. Mais comment dire que cette soirée dépassait clairement toutes ses espérances ? Bon sauf qu’il fallait désormais qu’il relance la conversation sans passer pour un gros beauf et ça, ça pouvait être un peu plus délicat.

« Vous avez l’air d’avoir toutes une relation étrange avec Alec ou c’est moi qui me fait des idées ? »

Commencer de manière neutre, ne pas se positionner comme un vieux dragueur qui n’a qu’un objectif en tête. Surtout qu’il n’était pas comme ça. Certes Zachary ne pouvait s’empêcher de se faire des films et là, au milieu de ces deux nanas, son cerveau tournait à plein régime. Mais aussi parce qu’elles étaient toutes les deux drôles, intéressantes et que même si les jolis films dans sa tête ne se réalisaient pas, il passerait une bonne soirée. Il leva alors son verre en direction de Sovahnn.

« A madame qui a décidé de virer une nana avec qui je parlais pour laisser place à cette soirée pleine de surprise. »

Et il lui fit un petit clin d’œil. Sovahnn était clairement responsable de tout ce qu’il se passait et elle semblait y prendre un malin plaisir. Ce qui ne faisait qu’augmenter l’affection que Zach avait pour elle. Une fille complètement tarée, une bonne comparse de soirée. Ils pourraient faire un sacré duo à eux deux quand il y réfléchissait…
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 486
Date d'inscription : 02/10/2011
Crédits : Stela
Double Compte : Marek, Takuma, Sovahnn, Alec, Maxence, Yusuke, Kazuo



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1393-jordane-s-links#79754
MessageSujet: Re: Eye of the Tiger - Zach    Sam 14 Jan 2017 - 16:54

« J’avoue, celle-là, je la mérite bien ! »

Levant les sourcils, les yeux rieurs, la belle rousse ne pu s’empêcher de lui adresser une petite moue moqueuse. Oui, il le méritait, il fallait dire qu’il y avait dans sa réflexion un certain vide sidéral qui faisait bien rire la Serdaigle. D’un autre côté, il avait tellement de verres d’avance que c’était presque petit de se moquer de son manque de raisonnement. Et d’un autre…. =D.

« On ne retient pas les demoiselles comme ça, c’est pas correct. »

Ah oui. Ça : ça dénote les interventions d’Alec. Alec et son côté soudainement très tactile – qui avait la sale tendance pour le coup et la situation aidant à lui arracher de magnifiques frissons. Alec et ses suggestions. Alec et les regards qui s’échangeaient entre lui et Zach.

« Il y a des jours où j’ai un peu peur de me faire marquer à coup d’urine moi…. »

Elle n’était pas tout à fait sûre qu’il l’avait entendu car, se servant un autre verre, il avait échangé quelques paroles avec Jayden, derrière, lui lançant finalement un nouveau grand sourire de sale gosse très fier de lui. Pour oublier qu’elle faisait parti de son cercle de proches et qu’il aurait aimé se la faire… il fallait être plus qu’aveugle. Tout comme il fallait l’être pour louper le petit échange qu’il y avait eu entre les deux hommes.


« Mais non, je lui faisais simplement signe qu’il avait raison de te complimenter et de te dire que tu te dirigeais vers une superbe soirée. »
« Ah ben oui bien sûr ! »

Mais c’est bien sûr !
Vu le rire qu’ils avaient eu tous deux, chacun avait bien compris qu’elle n’était pas dupe. Avec un grand sourire, amusée de la situation, la jeune femme s’était laissée entraînée jusqu’au groupe de fauteuils où était posée Sovahnn, désormais en tailleurs, bien droite avec son verre tenu à deux mains comme s’il s’agissait d’un mug, un petit sourire mutin sur les lèvres.

« Bienvenue ! »

Une exclamation qui arracha un grand rire à la Bleu étant donné que ce faisant, la Poufsouffle avait usé d’un grand geste des mains, manquant de renverser une p artie de son breuvage, grimaçant au passage en réalisant sa connerie.

« Ah ouais, t’es pas mal non plus toi en fait ! »
« Naaaan… oui ok un peu. J’ai cru un instant qu’on aurait un autre invité ! »
« Ouais il aurait aimé ! »
« Vous avez l’air d’avoir toutes une relation étrange avec Alec ou c’est moi qui me fait des idées ? »

Yeux levés au ciel pour Jordane, air moitié sceptique, moitié ironique de la part de Sovahnn…. Ça devait vouloir dire oui. Lâchant un grand rire devant la tronche qu’une telle question avait pu tirer à la Poufsouffle, la Serdaigle avait cherché un instant comment réellement définir les relations qu’il pouvait avoir avec lui, finissant par grimacer ouvertement à Zach, l’air de dire : « jocker » ! Inspiration, quelques gorgées. Voilà. Puis nouveau rire : ça faisait presque suspect comme réponse.

« Nan c’est… j’crois que toutes les filles ont une relation bizarre avec lui en fait. Pour moi ? Concrètement, on se tourne autour et on s’amuse comme deux grands cons de cette situation, pour faire simple. Mais on est amis. T’façon, il n’y a pas de stade au dessus d’ « amis » avec lui. »
« Si : Y’a le stade « Mack » ! »
« Pas faux. »

Elle marquait un point. D’un autre côté, elle n’était pas tout à fait sûre qu’il s’agisse là d’une place enviable. Au contraire, la rousse était totalement consciente que ces deux-là auraient peut-être besoin d’une belle prise de conscience. D’un autre côté, c’était leur histoire et elle semblait largement assez compliquée comme ça. Et puis, il s’agissait d’Alec… et… très sincèrement, aucune des deux ne l’imaginait se poser, y compris Sovahnn qui pourtant avait conscience de parfois le voir un peu plus que comme un ami. A ce moment-là, elle s’éloignait, voilà tout. Conscient de ça, lui la laissait simplement faire.

« Bref, pour simplifier on est amis. »
« Aaaaah non, vous, vous êtes plus proches que ça. »
« Roooh, oui bah : on est des amis de tabeaux ! »

Référence à la petite cache derrière un tableau dans laquelle elle avait été découverte avec lui et où elle était tombée un jour sur Kyle et Enzo.

« Bref ! »
« A madame qui a décidé de virer une nana avec qui je parlais pour laisser place à cette soirée pleine de surprise. »
« Voilà ! Vive moi ! »

T'es con !
Levant son verre, les deux belles avaient bu quelques gorgées.

« Quoi, t’as pas ça parmi tes proches ? Des amis et plus si… envie ? »

Oui, Sovahnn s'étonnait vraiment qu'il n'ai pas ce type de relations parmi ses proches - type elle s'ils se cotoyaient plus souvent.
Un petit regard de Jordane vers Sovahnn qui semblait vouloir dire « ben toi t’es bien partie non ? ». La réaction de la belle blonde : une langue tirée. Très mature !

« Bon, par contre vu que j’en suis pas au même niveau de…. »

Regard suspicieux vers les deux jeunes gens. Quelque chose lui disait qu’ils ne se connaissaient pas tout à fait que de vue tous les deux.

« …connaissances les uns des autres disons. Reprenons le basique déjà, c’est Zachary c’est bien ça ? »

Ouais. Le prénom. C’est la base.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 1143
Date d'inscription : 25/03/2015
Crédits : JunkieMouse
Double Compte : Ems / Ju' / Caem / Keith / Ethan / Aiyana



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t3179-zachary-disemba-let-s-dance
MessageSujet: Re: Eye of the Tiger - Zach    Dim 15 Jan 2017 - 17:50

Autant dire que tout cela était complètement fou. Et devenait complètement flou aussi. Zachary commençait à avoir une sacrée dose d’alcool dans le sang et clairement, il ne faisait rien pour la diminuer. Bien au contraire. Ce n’était pas raisonnable, il le savait bien mais dieu que c’était agréable ! Cette soirée était vraiment cool, il s’amusait et clairement il n’avait aucune envie de s’arrêter là. Il refusait de faire des plans, de s’avancer, de s’imaginer quoi que ce soit sur l’issue de la soirée. Mais une chose était sûre, il allait la vivre à fond et faire en sorte de ne pas l’arrêter aussi vite. Il était donc plutôt satisfait de retourner aux côtés de Sovahnn avec Jordane. Il semblait que la jolie blonde n’avait pas fait que les observer et qu’elle aussi avait fait monter son taux d’alcoolémie. Jordane le lui fit d’ailleurs remarquer et Zachary s’en amusa alors qu’il s’asseyait et qu’il continuait de boire de son côté. Les deux jeunes femmes évoquaient alors le fait qu’Alec aurait sans doute bien aimé les rejoindre et Zach ne put s’empêcher de souligner le fait que la relation qu’elles entretenaient avec lui était assez étrange. Jordane se lança alors dans une explication et Zach écouta avec attention.

« Ah le côté on se cherche j’avais plutôt remarqué ! »

Sourire du côté de Zachary. En même temps, il était difficile de passer à côté. En ce qui concernait Sovahnn apparemment c’était un peu plus compliqué. Et si le Gryffondor ne comprit nullement la référence au tableau, il n’eut pas de mal à deviner ce que cela voulait dire et sourit. Cela ne l’étonnait pas de Sovahnn et ça l’amusait même pas mal. Cette fille était plus que mignonne et drôle, elle avait bien raison d’en profiter. D’ailleurs, ils allaient trinquer à sa santé ! Zachary rit légèrement quand elle appuya sa démarche puis il se trouva être questionné à son tour sur ses amitiés plus plus. Ah là, il devait bien avouer qu’il ne pouvait que confesser ses crimes.

« Si clairement je ne vais pas mentir, j’en ai. »

Mais pas forcément ses meilleurs amis. Par exemple, il n’avait jamais couché avec Ora. Bon ok il l’avait draguée et il s’était bien fait rouler dans la farine. Mais bon… Ouais ok il essayait un peu de draguer tout le monde. Mais c’est vrai qu’il n’avait jamais eu de jeu aussi poussé que celui qu’il avait pu observer entre le serpentard et Jordane. Mais bref, peu importe. Jordane de son côté souligna qu’elle connaissait moins bien Zachary que Sovahnn et partit donc à la pêche à l’information. Le petit regard suspicieux qu’elle avait jeté aux deux ne lui avait pas échappé et le Gryffondor avait affiché un sourire amusé. Il hocha ensuite la tête quand elle lui demanda confirmation de son prénom et s’enfila la fin de son verre avant d’enchaîner.

« Zachary Disemba, première année de cursus médical, Gryffondor, Gardien et capitaine de l’équipe de Quidditch, préfet en chef… Et mes vaccins sont à jour si tu veux tout savoir ! »

C’était une blague bien sûr. Zach avait déclamé cela sur un ton faussement solennel. Il ne s’agissait là en aucun cas de se vanter ou quoi que ce soit. Il exagérait simplement le côté présentation.

« Mais je peux en dire autant, je te connais sans doute moins bien que Sovahnn… Alors Jordane, qui es-tu vraiment ? »

Zachary avait dit cela avait son petit sourire et ce petit regard dont il avait le secret. Au passage il avait tourné la tête vers Sovahnn et lui avait adressé un clin d’œil. Comme pour lui rappeler qu’il n’avait en aucun cas oublié le petit défi qu’elle lui avait lancé. Il était même à fond dedans. Bon et puis il profitait aussi. D’ailleurs en parlant de ça, son verre était vide. Il refit donc les niveaux et se remit à boire. Il allait avoir une sacrée gueule de bois le lendemain. Ce n’était pas très sérieux mais il n’en avait rien à foutre. John lui ferait peut être une réflexion, il y aurait de quoi. Mais il compenserait par le travail, il aurait juste un sacré manque de sommeil. Mais ce n’était pas comme s’il n’était pas habitué après tout…

« Et tiens, comment me décrirais-tu Sovahnn vu que vous semblez bien vous connaître ? »

Zachary s’amusait. Il déroulait, il ne réfléchissait plus. Et c’était aussi bien comme ça. Il se laissa alors un peu tomber vers le fond de son fauteuil, sirotant son verre avec plaisir. Son regard se promenait entre les deux jeunes femmes et il devait bien avouer que sur le coup, il se trouvait être assez chanceux.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 486
Date d'inscription : 02/10/2011
Crédits : Stela
Double Compte : Marek, Takuma, Sovahnn, Alec, Maxence, Yusuke, Kazuo



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1393-jordane-s-links#79754
MessageSujet: Re: Eye of the Tiger - Zach    Mer 18 Jan 2017 - 11:35

« Ah le côté on se cherche j’avais plutôt remarqué ! »
« Ah ouais ?! C’est dingue ça, moi qui croyais qu’on faisait ça discrètement ! »

Au regard en coin méchamment sceptique de Sovahnn, Jordane n’avait pu s’empêcher d’éclater de rire. Oui bon, d’accord, on ne pouvait pas franchement dire ça comme ça. Ils avaient tendance à se chauffer largement, voir clairement en publique, surtout lors de ces petites soirées. Ni l’un ni l’autre n’étaient attachés à l’idée de couple ou ce genre de choses, alors, forcément, ça collait plutôt bien entre eux. Et malgré leurs différents, elle l’aimait bien leur couillon national et aimait particulièrement le faire tourner en bourrique, comme lui-même était si doué à ce petit jeu… ça permettait de rééquilibrer un peu les charges. Et puis… ce genre d’amitié est tout de même plus sympathique !

« Si clairement je ne vais pas mentir, j’en ai. »
« Aaah ! Tu me rassures ! »

Sovahnn avait du mal à imaginer l’inverse, tout comme il fallait l’avouer, ça la rassurait un peu concernant son propre comportement. Elle non plus cela dit, il ne s’agissait pas de ses meilleurs amis. Oui, elle avait parfois tendance à se sentir un peu trop attirée par Alec, d’où leur sacrée tendance à s’éloigner avant de se retrouver et de recommencer un nouveau cycle. Cependant, elle ne passait finalement qu’assez peu de temps à ses côtés. Parmi les autres hommes à faire partie de son entourage ? Enzo, qui avait été son premier et avec qui il n’y avait justement plus rien eu de physique depuis que leur relation s’était étoffée. Et Takuma avec qui il n’y avait jamais rien eu. Alors, oui, elle dormait toujours quelques fois avec un t-shirt du Griffondor et avait passé quelques nuits platoniques avec lui, assez pour faire mousser les interrogations concernant leur relation. Mais justement, celle-ci était particulièrement forte ainsi et n’avait pas de raisons de changer. Et pour Takuma ? Elle ne l’avait jamais vu ainsi et pas envisagé une seule seconde – contrairement à Aileen tient.
Pour Jordane, les choses étaient différentes. La jeune femme ne souhaitait pas de relations de couple, tout simplement. Et, oui, il y avait Alec dans ses très proches avec qui il finirait par se passer quelque chose, c’était évident. Concernant les autres ? Non, il s’agissait surtout d’inconnus qui globalement restaient des inconnus. Jusqu’à ce qu’on les retrouve à la tête d’une école et entre les jambes d’une amie proche quoi. Ooups.

Bref. Et cet inconnu là ? Qui était-il ?

« Zachary Disemba, première année de cursus médical, Gryffondor, Gardien et capitaine de l’équipe de Quidditch, préfet en chef… Et mes vaccins sont à jour si tu veux tout savoir ! »
« Aaaaah le Quidditch ! Le puzzle s’assemble ! »

C’était du coup probablement là qu’elle l’avait déjà vu et croisé. Oui, parce qu’il lui disait vaguement quelque chose mais de là à savoir exactement où ! Bien sûr tous les élèves se croisaient plus ou moins mais eux étaient dans des cercles bien différents. Ils n’avaient pas les mêmes cours ni même les mêmes proches.

« D’accord ! »

Elle n’avait pu s’empêcher de se tourner vers son amie avec un grand sourire moqueur sur les lèvres.

« Ah ouais t’es comme ça toi. Le futur médecin, préfet en chef, gardien et capitaine quoi ! Ça va sinon ?! Sacré CV cela dit en passant ! »

La dernière phrase s’adressait bien entendu à Zach car oui, dit comme ça, il fallait avouer que ça en jetait ! D’ailleurs pour toute réponse, Sovahnn avait répondu avec ce grand sourire fier et totalement sur-joué qu’elle aimait bien.

« Mais je peux en dire autant, je te connais sans doute moins bien que Sovahnn… Alors Jordane, qui es-tu vraiment ? »
« Euh… alors ni gardienne, ni préfète, clairement pas partie pour être médecin et je suis une bille sur un balai ! »

=D Voilà !
Ça claque beaucoup moins d’un coup.

« Nan ouais, onzième année, aucune idée de vers quoi partir l’année prochaine et… voilà voilà. »
« Oh elle est pas que ça ! C’est une super ninja badass qu’il vaut mieux ne pas faire trop chier !! »

…. Merci Sovahnn. Une référence à Alec ?

« Ah ouais t’es vraiment bien bien entamée en fait !! »
« Et pire encore !! Ses cheveux !! Bah c’est pas sa couleur naturelle : elle est blonde en fait ! »
« HAAAAN !! Je suis choquée ! Blessée, déçue !! Tu m’as TRAHIIIIS !! Tu as révélé mon grand secret !! »

En effet, t’es encore plus alcoolisée que je ne pensais ! Cela dit, elle avait aussi conscience que la belle blonde forcissait le trait exprès. Enfin, normalement. Et oui, autant y remettre une touche d’humour !

« Non, j’avoue…. J’aime me balader dans le château avec une potion verdâtre sur le crâne histoire de casser un peu mon sex’apeal ! »

Ce qui en soit n’était pas tout à fait faux.

« Et tiens, comment me décrirais-tu Sovahnn vu que vous semblez bien vous connaître ? »

Ouh question compliquée !

« Qui est Sovahnn ? Une nana complètement barjo qui profite de la vie comme personne ! La seule barrée à être capable de vivre tout ce qu’elle fait au maximum, le bon comme le pire. Et assez allumée pour trouver toutes les conneries du monde à faire pour rattraper le temps perdu. Genre allumer un Supérieur pour laisser le temps à d’autres couillons d’aller fouiller son bureau, ou courir après un loup garou dans la forêt un jour de pleine lune ou encore ah oui ! Aller espionner les fenêtres des profs avec une autre couillonne qui se laisse embarquer ! »
« Hey c’est toi qui as eu cette idée à la base ! »
« Ah ? Ouais… possible j’en sais rien. Et elle vole super bien ! J’remonterais plus jamais sur l’un de vos balais de malheur ! MAIS elle assure ! ‘Parait qu’elle assomme même des mecs avec ! Wah ça tape votre truc en fait ! Ya quoi là dedans ? C’est traître ! »

Oui, elle se sentait déjà plutôt bien comparativement à la quantité qu’elle avait l’impression d’avoir bu. Le problème de l’alcool dilué et des conversations prenantes.

« Ah OUI et elle est SEXY ! Elle se balade en petite tenue comme ça POUF une envie ! »

Oui, ça, c’était vache, elle en était consciente.
« Nan, c’était pas une envie… enfin, si, un peu. Mais c’était pour me venger d’un gros connard et le prendre à son propre jeu ! »
« Ah oui. Ben un autre Supérieur quoi. »
« Ouaip ! »
« En fait tu dois te faire chier depuis qu’ils sont plus là, t’as personne à faire chier avec Takuma ! »
« Ouais c’est ça ! J’ai tenté Logan mais il m’a défoncé ma tronche, alors du coup… j’ai arrêté ! »
« Ben ouais tu m’étonnes… couillonne va. »

Très mauvaise idée que d’aller embêter le directeur, en effet. D’autant plus qu’en ce moment, il n’était pas tout à fait dans une très bonne mouvance.. et qu’il n’avait jamais eu énormément d’humour. Et puis, Aileen avait besoin que Sovahnn reste en bons termes avec lui, sinon comment feraient-ils pour communiquer merde !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 1143
Date d'inscription : 25/03/2015
Crédits : JunkieMouse
Double Compte : Ems / Ju' / Caem / Keith / Ethan / Aiyana



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t3179-zachary-disemba-let-s-dance
MessageSujet: Re: Eye of the Tiger - Zach    Jeu 26 Jan 2017 - 12:20

Boire encore et encore, discuter, rigoler. Que demander de plus ? Pas grand-chose en fait. De bonne humeur, Zachary était bavard. En même temps, il était rare qu’il ne le soit pas. Le côté renfermé sur lui-même, ce n’était pas vraiment sa tasse de thé. Alors non, il n’allait pas cacher qu’il avait des amis avec plus si affinités. Et la réaction de Sovahnn le fit d’ailleurs beaucoup rire. Comment ça il la rassurait ? Elle se faisait du souci ? Il lui adressa alors un clin d’œil. Non il n’allait pas se mettre à la harceler parce qu’ils avaient eu une aventure et oui, ils pouvaient être supers potes et continuer comme ça aussi. Aucun souci pour lui ! Mais pour le moment, il fallait s’ouvrir à une autre présence, celle de Jordane. Zach s’était donc présenté, se pliant à l’exercice avec amusement. Apparemment, le Quidditch permit à la jeune femme de le remettre. Ah bon, il n’était pas si invisible que ça quand même ! Ahem. Il écouta ensuite Jordane commenter son CV comme elle le disait si bien et rit de nouveau. Il fallait bien avouer que dit comme ça, ça pouvait faire beaucoup. En même temps, il fallait ajouter que Zachary faisait partie des plus vieux élèves de l’école et que, par conséquent, ça aidait à avoir dix mille fonctions. Et ça lui plaisait d’une certaine manière. Non pas qu’il avait besoin de se sentir important pour frimer devant les autres. Mais il avait besoin de se sentir utile, de se dire qu’ils aidaient les autres, qu’il aidait cette école. Ça oui, c’était important.

« Si ça peut te rassurer, je veux juste être psychomage. Plus modeste déjà ! »

Zachary souriait. C’était de l’humour. Il ne jugeait pas d’une hiérarchie entre les métiers. Par contre il savait que la médecine pure était souvent bien plus admirée que tout ce qui attrayait à la psychologie. Ce qui le laissait parfaitement de marbre puisque lui, avait fait son choix en tout état de cause. C’était maintenant au tour de Jordane de se présenter qui semblait toujours bloquer sur le CV de Zach. Ce dernier secoua la tête en souriant. Chacun ses qualités ! Elle ne semblait pourtant pas experte dans le côté « je montre comme je suis géniale ». Mais Sovahnn était là pour rattraper tout ça et quand elle la compara à un ninja, Zachary éclata de rire.

« Ah oui je vais me méfier alors ! »

Sourire. Sovahnn de son côté semblait suffisamment alcoolisée pour ne pas avoir envie de s’arrêter. Elle embraya donc en révélant un grand secret sur la couleur des cheveux de Jordane. Zachary regarda alors les deux nanas se chamailler gentiment en riant. Comme quoi, on en apprenait des choses ! Bien content de tout ça, il avait donc demandé à Jordane de présenter Sovahnn, histoire de continuer dans cette si bonne lancée. Peut-être qu’il apprendrait d’autres secrets bien gardés. Il ne fut pas déçu en réalité. Il souriait quand Jordane avait commencé son portrait. Le jeune homme avait même tourné la tête vers sa comparse pour lui sourire. Il la retrouvait bien dans cette description. Puis la Serdaigle avait détaillé deux trois conneries faites par ces deux-là et il rit de nouveau. Il semblait y avoir une belle amitié entre ces deux nanas, ou du moins, elles avaient vécu suffisamment de choses ensemble pour créer une certaine complicité. C’était sympa à voir.

« Je crois que tu ne veux pas vraiment savoir ce qui il y a dedans…. Mais promis ça te fera pas de mal, tu continueras juste à me raconter pleins d’anecdotes sur Sovahnn ! »

Zachary sourit de plus belle. Mais comme il restait un gentleman, il montra ensuite les bouteilles à ses pieds à Jordane pour lui indiquer ce qu’il y avait dans le cocktail. Rien de bien méchant en réalité, c’était juste une question de dosage. Et là… on pouvait dire qu’il s’était un peu lâché.

« Ah ça je sais qu’elle est sexy ! »

Sourire et clin d’œil du côté de Zachary. Oui il se laissait prendre au jeu et ça l’amusait beaucoup. Il écouta ensuite la suite de l’anecdote mais cette fois, il grimaça légèrement. Se venger d’un Supérieur ? Ouais… Jeu dangereux. Il ne fit cependant aucune remarque, il n’était clairement pas là pour juger. Mais oui, ça lui faisait bizarre de se dire que sa camarade avait pu se mettre en danger de la sorte. Pour autant, la soirée était bien partie et il n’avait aucunement envie de rester bloqué là-dessus. Il décida donc de repartir sur des choses plus légères… Dans tous les sens du terme !

« Mais, tu crois que ça pourrait lui revenir souvent ses envies de se balader en petite tenue ? »

Grand sourire du côté de Zachary qui s’était volontairement adressé à Jordane. Bien sûr cela ne l’empêcha pas de lancer un petit regard de biais à Sovahnn et de lui adresser un nouveau clin d’œil. Dire qu’il était d’humeur taquine aurait été un terrible euphémisme. Il était la taquinerie incarnée et bizarrement, il n’avait aucune envie de s’arrêter. Il se laissa alors tomber sur le fond de son verre, vidant son verre d’une traite. Il faisait une petite pause niveau consommation, il devait se concentrer sur d’autres choses.

« Parce qu’on peut faire des choses fun aussi sans idée de vengeance…. Juste comme ça ! »

Et nouveau sourire en coin. Ouh il était en forme. Ça ne passerait peut-être pas du tout. Enfin du côté de Sovahnn il ne se faisait pas trop de soucis, il savait qu’elle comprendrait qu’il s’amusait tout simplement. Mais du côté de Jordane ? Aucune idée, il verrait bien. Le tout pour le tout !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 486
Date d'inscription : 02/10/2011
Crédits : Stela
Double Compte : Marek, Takuma, Sovahnn, Alec, Maxence, Yusuke, Kazuo



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1393-jordane-s-links#79754
MessageSujet: Re: Eye of the Tiger - Zach    Dim 29 Jan 2017 - 20:50

« Si ça peut te rassurer, je veux juste être psychomage. Plus modeste déjà ! »
« Ah ben tout va bien alors !! »

Jordane le fixait toujours avec son regard un peu moqueur. Très sincèrement, est-ce qu’elle faisait une différence ? Elle n’en savait trop rien et réagissait surtout au ton du jeune homme. Non, elle n’était pas experte dans l’art de se montrer sous son bon  jour. D’ailleurs à vrai dire la question du « ce que je ferais plus tard » lui paraissait à des kilomètres de ses considérations actuelles, pourtant consciente qu’il fallait qu’elle fasse un choix d’ici peu. Pourtant, non, tout ça lui passait largement au dessus, elle n’avait cessé de vivre au jour le jour depuis le décès de sa mère et réfléchir à son avenir ne faisait pas partie de ses capacités immédiates. Comme de penser à quelque chose de triste d’ailleurs. Non, là, elle s’amusait, consciente qu’elle entrait totalement dans leur jeu, et tout à fait au fait que… franchement ? Elle en avait envie ! Tout comme elle avait envie de déblatérer des conneries avec son amie qui la charriait sérieusement sur ses capacités de self défense.. amie qui méritait d’être percée un peu à jour également avec un certain nombre de petites anecdotes.

« Je crois que tu ne veux pas vraiment savoir ce qui il y a dedans…. Mais promis ça te fera pas de mal, tu continueras juste à me raconter pleins d’anecdotes sur Sovahnn ! »
« Et ça j’en ai un certain nombre ! »
« Assez pour que ça m’inquiète un peu, file moi ton verre j’vais t’en débarrasser. Boire, c’est pas bon tu sais ?! »
« Mais oui bien sûr =D »

Crois que je vais te laisser faire tient ! Non, elle avait continué à boire bien entendu, et ils avaient continué à sortir des conneries et surtout des anecdotes de petites culottes.

« Ah ça je sais qu’elle est sexy ! »

Du coin de l’œil, la belle rousse avait vu son amie rendre son clin d’œil à Zach et… elle s’était mordue la lèvre là hein ? C’est lascif tout ça. Très lascif.

« Mais, tu crois que ça pourrait lui revenir souvent ses envies de se balader en petite tenue ? »
« Des envies, j’en ai. Mais je manque de petites tenues… Faut m’offrir des choses affriolantes si tu veux que je me balade comme ça ! »
« Ouh la mauvaise fille ! »

Oui, non, là, elle ne pouvait s’empêcher de rire, remarquant au passage qu’elle riait un peu trop pour que ça soit tout à fait honnête.

« Tu les avais pas piquées à Keïla d’ailleurs ?! »
« Si, totalement. J’ai eu une certaine période où j’avais… une petit culotte, un t-shirt et un jean =D. Le tout… sur moi, heureusement. Alors j’me servais un peu beaucoup dans les malles des autres. »
« Oui enfin maintenant t’as des fringues et le truc que t’as sur les épaules, c’est à moi il me semble. »
« Oui oh. C’qui est à toi est à moi non ? D’ailleurs, si tu savais ce que je portes en dessous…. »

« J’ai comme un doute c’est à moi que tu t’adresses ou à Zach là ? »
« Un peu des deux. »

Elle me pique mes sous-vêtements l’autre ! XD

« Le mystère des portes jarretelles disparu est désormais résolu… »

Au grand sourire de Sovahnn, Jordane comprenait qu’elle n’irait pas la contredire, et, oui, elle forçait le trait de manière tout à fait volontaire.

« Le pourpre ? »
« Ouaip »
« Et tu remplis le haut ? »

Ok, ça, c’était pas sympa.

« Nan, j’en porte pas de haut ! »

Ceci explique cela. Ça va Zach dans cette conversation  absolument pas tapageuse et surtout pas volontairement aguichante ?

« Parce qu’on peut faire des choses fun aussi sans idée de vengeance…. Juste comme ça ! »
« C’est même vachement mieux, juste ‘comme ça’… »

La Serdaigle s’était mise à faire glisser un doigt sur la cuisse du Griffondor.

« Oh qu’elle me pique ma soirée la fourbasse ! Et après c’est moi la mauvaise fille tient ! »
« Penses-tu, c’est trop sérieux pour ça une Serdaigle.. »
« Ouais j’ai jamais pigé comment t’étais arrivée là. »

Ce doigt monte beaucoup trop haut, redescends, toi !
Cette fois, c'était elle qui s'était mise aux clins d'oeil.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 1143
Date d'inscription : 25/03/2015
Crédits : JunkieMouse
Double Compte : Ems / Ju' / Caem / Keith / Ethan / Aiyana



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t3179-zachary-disemba-let-s-dance
MessageSujet: Re: Eye of the Tiger - Zach    Lun 13 Fév 2017 - 11:43

Boire, mauvais pour la santé ? Oui sans doute, dans une certaine mesure. Zachary avait bien eu des cours là-dessus mais en cet instant, il avait plutôt l’impression que l’alcool était une boisson divine qui démultipliait les possibilités. Oui vraiment. Il sentait bien que Jordane était petit à petit en train de glisser dans la consommation, comme eux. Il voyait bien que ce qui en ressortirait serait sans doute bien positif. Attention, pas de méprise. Zachary n’avait jamais bourré la gueule de qui que ce soit pour en abuser. Non vraiment pas, il n’aurait jamais fait ça. Par contre, il avait bien conscience que l’alcool pouvait aider à casser certaines barrières, à se sentir plus libre. Lui-même le remarquait sur sa propre personne. Bref, il sentait donc juste que les deux jeunes femmes en face de lui étaient petit à petit en train de dire au revoir à la gêne qui aurait pu décider de s’inviter. Oui, la gêne semblait décidément être au placard. Alors que Sovahnn lâcha le plus naturellement du monde qu’il fallait lui offrir de la lingerie affriolante, Zach ne put s’empêcher de rire.


« Oh bah si y’a que ça, c’est quand ton anniversaire ? »


Sourire amusée, voire clairement coquin du côté de Zachary. Avec Sovahnn il se le permettait, parce qu’il savait bien qu’entre eux deux les choses étaient simples. Ils ne se prenaient pas la tête. Et apparemment, entre les deux filles c’était à peu près la même ambiance qui régnait. Sans prévenir, elles enchaînèrent sur le sujet des dessous affriolants. Et pas qu’à moitié. Zachary apprit alors que Sovahnn piquait les sous-vêtements de Jordane. Normal. Quant à la suite ? Il ne savait pas si tout était vrai ou si les deux jeunes femmes s’amusaient simplement à le chauffer. Mais il fallait bien avouer qu’avec le taux d’alcool qu’il avait dans le sang, son imaginait était plus que débordante. Oui, il commençait à s’imaginer des choses. Oui c’était agréable, impossible à nier.

« Mais du coup, quand vous portez ces sous-vêtements, c’est pour vous faire plaisir ou avec l’idée d’en faire profiter quelqu’un ? »

Fais attention Zachary, ne tombe pas dans le sexisme primaire. Une fille peut s’habiller de manière aguicheuse simplement pour elle, pour son envie. Mais bon, là, au-delà du débat de fond qui pouvait se cacher derrière tout ça, le rouge entrait surtout dans le jeu des deux jeunes femmes. Il se contentait d’avoir cet air un peu coquin, aguicheur aussi. Il ne voyait pas pourquoi lui aussi ne pourrait pas jouer un peu. Bon sauf qu’il n’était pas certain que parler de ses sous-vêtements provoquerait quelque chose… Ahem. Enfin, là, il n’avait même pas besoin de provoquer. Alors qu’il soulignait simplement qu’on pouvait faire des choses juste par plaisir, Jordane l’approuva et se mit à faire glisser un doigt sur sa cuisse. Zachary fut clairement surpris par cette démarche mais n’alla pas s’en plaindre, bien au contraire. Sovahnn de son côté était en train de se plaindre de voir « sa » soirée s’envoler. Un sourire en coin s’afficha alors sur le visage du jeune homme tandis que la main de Jordane se faisait de plus en plus entreprenante.

« En même temps, je pense que le partage c’est vraiment très important. »

S’avançant alors légèrement sur son siège, Zachary tendit le bras pour attraper la main de Sovahnn et l’attirer vers lui. L’invitant à se lever et à venir s’asseoir sur ses genoux. Sans aucune retenue mais avec une grande douceur il alla alors l’embrasser. Ce fut un baiser langoureux, clairement, qui ne cachait en aucun cas ses intentions. Avec Jordane, il était encore moins assuré, il ne savait pas si elle voulait juste le faire tourner en bourrique comme elle semblait le faire avec Alec ou si elle allait vraiment se laisser embarquer. Mais lui en tout cas, était prêt à toutes les folies. Alors, quand son baiser avec Sovahnn s’était interrompu, il s’était tourné vers Jordane, un air faussement innocent sur le visage. Son bras s’était calé autour de la taille de la jolie blonde. Il avait très envie d’embarquer ces deux nanas à l’abri des regards. Mais si ça se trouvait il allait se faire planter comme une andouille. Qu’importe, il voulait jouer le jeu, essayer dû moins. Il était en pleine forme et l’alcool l’aidait à être complètement sûr de lui.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Eye of the Tiger - Zach    

Revenir en haut Aller en bas
 
Eye of the Tiger - Zach
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Tiger Dudu
» Zach parisé on the trading block???
» Eye of the Tiger... [ PV Aerandir ]
» Zach Parise les rumeurs continuent
» F.T. de Tiger D. Wrath

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Imperium™ :: Hogwarts' Inside :: Catacombes et escaliers :: Salle commune des Serpentards-
Sauter vers: