AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 You did it again ! ▬ Corey

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Hiboux postés. : 639
Date d'inscription : 23/08/2016
Crédits : Avatar Mrs T + Gifs tumblr
Double Compte : Enzo - Ismaelle - Cameron - Riley - Elijah



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t3737-chiara-what-s-wrong-with-being
MessageSujet: You did it again ! ▬ Corey   Lun 29 Aoû 2016 - 16:47

Samedi 9 Mai 2015 – Dans l’après-midi
You did it again !



Corey & Chiara

Samedi matin – 8h50

« Non mais c’est criminel de nous coller ces deux cours là le samedi matin. Hoswell et Rivers sont aussi cinglés l’un que l’autre en plus. »

Ceci est un cri du cœur, lâché à la volée alors que je traine des pieds pour descendre les marches direction le cours de Magie Noire. Non mais sérieusement ! Déjà nous coller des cours le samedi matin c’est chien, mais en plus ceux-là ?! Magie Noire et DCFM ! Génial. On va tous en ressortir complètement cassés, comme d’hab, et le cerveau totalement retourné. Et lui, ça le fait sourire cette espèce de taré ! Évidemment que ça le fait sourire …

« Ouais, ça va, je sais, toi tu vas baver pendant deux heures. Pervers. »

Il kiffe la Prof de Magie Noire … Moi je trouve surtout qu’elle a l’air frigide et psychorigide mais chacun ses goûts. Rivers … Ce type est un rayon de soleil … Caché par un bon gros cumulonimbus. Je préfère les gens plus fun, qui rayonne d’un truc qui les rends attirants mais là encore chacun ses goûts. Je ne juge pas.
Peu importe. Hop ! Coup d’épaule à l’adresse de Corey et je le pousse dans les marches avant de lui sauter sur le dos pour finir le trajet. Je pèse mon poids, j’en ai parfaitement conscience et … ça me fait d’autant plus rire. Mais c’est qu’il est costaud mon Coco ! En plus, c’est le plus beau et bien sûr que je suis totalement objective.

Samedi après-midi – 15h30

J'ai essayé d'être un minimum sérieuse, histoire de sauver les meubles d'autant plus que la fin d'année approche et l'examen final avec donc je me suis enfermée deux heures dans mon dortoir pour travailler mais maintenant ça suffit.

« Libéréééééééééééééeeee !!! Délivrééééééeeee !!! »
« Chiara ! T'es chiante !!! Tu vas me l'a coller dans la tête pour le reste de la journée ! »
« Héhé. C'est le but choupette. »

Baiser soufflé, grand sourire, et je claque la porte pour dévaler les escaliers jusqu'à la Salle Commune que je traverse pour m’engouffrer dans les couloirs. Mon but ? Trouver Corey. Je sais qu'il n'est pas dans la Tour des Gryff, voilà pourquoi je descends tout en regardant à gauche et à droite, sans faire attention à ce qu'il se trouve devant moi. Forcément, c'est le drame. Collision frontale. État des lieux ? Ça aurait pu être pire ...

« Regarde où tu vas p'tit cul, tu risques de te retrouver avec une main aux fesses. »

Comment ça c'est moi qui vient de lui rentrer dedans ? Mais totalement ! J'y peux rien, je suis attirée par les paires de fesses dans les jeans comme un papillon de nuit par la chaleur d'une source de lumière. C'est fou !
Il se retourne, moi je mate de bas en haut. Pour l'instant le jeune homme en question n'est qu'une paire de mains cachées dans les poches d'un jean, un ventre planqué sous un T-shirt, un torse … oh un menton ! Jolie bouche … Regard un peu perplexe ... Aïe … Oops. Erreur fatale ! Lui, j'ai pas le droit, Coco ne l'aime pas. Ta mission si tu l'acceptes, Chiara : Afficher un air détaché et passer ton chemin.  

« Hum. »
« Je crois que ton pote a des p’tits problèmes. »
« Panpan ?! »

On repassera pour l'air détaché mais au moins je passe mon chemin puisque le minot me désigne l'étage en dessous d'un signe de tête et je me précipite sans réfléchir jusqu'à ce que j'aperçoive mon gaillard qui se tient le nez, nez qui pisse le sang.

« COREY ! Non mais qu’est c’que t’as encore fait ?! »

Non, je ne suis pas une amie indigne, je le connais simplement comme si je l'avais fait et ce sourire en coin qu'il arbore, je le connais par cœur lui aussi. Qui plus est la présence de la blonde décoloré en colère qui se tient non loin de là est un indice ...

« Espèce de pervers ! »
« Dégage Barbie ou je t'arrache tes rajouts. PS : Ils sont mal fait et ton Tie & Dye est à chié. Change de coiffeur chérie. »
« Anh ! »
« Tsss ! Aller, zou, du vent. »

Je ne lui accorde pas plus d'attention et me dirige vers Corey que je fais s’asseoir sur un banc de pierre sans lui laisser le temps de riposter.

« Tu vois, j’te l’avais dit que t’étais un gros pervers. »

Grand sourire. Je lui tire la langue en passant ma main dans ses cheveux dans un geste tendre tout en lui tendant un mouchoir de l'autre.

« Bon, raconte. Pourquoi elle chiale Kim Kardashian ? C’est Kanye West qui t’a fait ça ? »

Mon meilleur ami est un bagarreur et adore chercher la merde, j'ai appris à ne plus m'en formaliser. Ça fait partie de lui, c'est comme ça que je l'aime. Un coup d’œil alentours me fait remarquer que plusieurs paires d'yeux sont rivés vers nous - vers lui surtout - et qu'elles appartiennent toutes à la gent féminine ... Qu'est ce que t'as fait, sérieusement ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité


Invité
MessageSujet: Re: You did it again ! ▬ Corey   Mer 31 Aoû 2016 - 11:06


Samedi 9 Mai 2015
Milieu d’après-midi


« Non mais c’est criminel de nous coller ces deux cours là le samedi matin. Hoswell et Rivers sont aussi cinglés l’un que l’autre en plus. »

Un rire, puis un second, tandis que Corey réajustait sa cravate ; ou tentait de la remettre pour être plus exact ; avant de tout foutre en l'air et se dire qu'ils étaient samedi, ce satané bout de tissu attendrait lundi matin dans le placard. Seulement la cravate se perdait plus sous le canapé de la salle commune que dans ses placards, comme à son habitude. Mais passons, l'idée qu'il allait pouvoir mater une paire de jambe aussi haute qu'excitante lui plaisait énormément et ce n'était pas Chiara qui allait l'en empêcher. Alors il lui avait juste pincer la fesse de son index et son pouce, en passant bien sous la jupe pour lui faire regrette son « pervers » jeté à la volé.

« Ma Kiki, le jour ou tu as une paire de jambe pareille, là oui, tu pourras me traiter de pervers, tu n'imagines même pas ce que je serais capable de te faire. » Un rire et voila qu'il sortait de la salle commune.

Bien évidemment, le cours de Rivers était une autre paire de manche et Corey rejoignait l'avis de son amie, mais comme à son habitude, notre Gryffondor ne l'ouvrirait pas des deux heures et se contenterait de suivre en silence, bien que griffonnant toujours sur les bords de ses feuilles des dessins de ça et là qui montrait souvent sa façon de penser. Prenant donc Chiara sur son dos ; enfin réceptionnant par contrainte ; voila que nos deux comparses déboulaient dans les escaliers, poussant tout le monde sur leur passage...

•.•.• Après-Midi •.•.•

Les cours sont finis, ils sont tous enfin en week-end et pourtant, Corey est toujours dans les couloirs, ce qui ne sent en général pas très bon quand on connait l'individu en question. Il cherche à faire une connerie histoire d'occuper son après-midi, mais les idées lui manque pour une fois. Chose rare. Alors il piétine, il tourne en rond, comme un lion dans sa cage, il ressasse les sorts qu'il pourrait bien lancer et le nez dans un de ses bouquins, il cherche aussi un moyen pour trouver d'autres sorts astucieux.

Il finit donc par déambuler et arrive au quatrième étages. Que de mauvais souvenirs, mais en soit, il n'y prête pas plus attention que cela : il n'a aucun remords quand à abimer cette partie du château si jamais il foire une de ses farces. Et tant pis pour les Moldu, le directeur osera peut-être leur donner une autre partie du château plus adéquate et moins remplies de souvenirs douloureux ? Corey n'a vraiment aucun regret de penser de cette manière. Alors ses pas l'emmènent sans qu'il ne prête attention aux alentours, mais son nez fini tout de même par sortir de son bouquin alors qu'il entend des cris relativement aigus et des plaintes.

Par réflexe, il sort sa baguette et prend la direction des cris avec rapidité, et ce qu'il voit en arrivant sur les lieux le clou sur place. Toutes les jupes des filles sont levées, elles essayent de les remettre à l'aide de leurs mains mais rien n'y fait. Et elles sont belles toutes ses culottes ! Roses, blanches, à dentelles, avec des dessins et une arc-en-ciel un peu plus loin ! Corey ne peut s'empêcher de rire devant un tel spectacle et se demande même qui est le malin qui s'amuse à faire ça ! C'est tellement digne de lui !

Malgré tout, Corey reste correct, il voit bien que certaines jeunes filles sont plus gênées par leur complexe que par le fait que l'on voit leur jupe, alors il tente d'inverser le sort et ainsi, faire cesser ce magnifique levage de tissu. Seulement voila.

« Bugs Bunny ! Gros pervers ! »

Et à peine à t-il eu le temps de se relever et t'entendre l'un de ses surnoms, qu'il recevait un coup au visage. Mais merde ! C'était qui ce type ?! Et en plus il pensait qu'il était le responsable de tout ça ?! Lâchant sa baguette pour protéger son nez du premier coup, voila qu'il en recevait un deuxième. Ce fut la goutte de trop. Corey sauta sur le Poufsouffle en face de lui et les coups se mirent à pleuvoir. Frappant plus fort, l'autre s'arrêta et déguerpit assez vite pour s'éviter les emmerdes, mais pour notre lapin, c'était déjà trop tard. Son nez saignait et voila qu'il sentait sa joue chauffer : il allait récolter un beau bleu.

Se déplaçant un peu plus loin des filles, tous les regards se posaient sur lui. Merde ! Il était hors de question qu'il porte le chapeau pour ça alors qu'il n'en était même pas responsable !

« COREY ! Non mais qu’est c’que t’as encore fait ?! »

Cette voix, il la reconnait entre mille, il lève alors la tête vers sa moitié qui répond en un rien de temps à la blondasse qui venait surement rendre des comptes. Elle l'entraine alors sur un banc sur lequel il s'assoit et retire sa main de son nez, lui offrant un sourire mécontent qu'elle le traite encore de pervers. Il savait qu'il l'était, mais quand même !!

« Mais j'ai rien fais Chiara ! » Il prend son mouchoir et elle réussi à lui arracher un sourire. « Y'a un type ; un génie Chichi, un génie ! ; qui a fait soulever toutes les jupes des nanas ! Et c'est même pas moi ! Mais voila, j'étais là, y'a un connard de jaune qui m'a pris pour le responsable et me voila avec ça sur le dos. » Il râle, c'est dans sa nature aussi, il a du mal à tamponner son nez avec, il espère surtout qu'il n'a rien de cassé. « Par contre, tu devrais t'acheter des sous-vêt' Arc-en-ciel, c'est à la fois mignon et sexy ! »

Et oui, il lui faisait comprendre que ça ne l'avait pas empêché de reluquer le derrière ses dames sans aucune pudeur ! Il grimaça à force de rire, c'est que ça faisait mal, ça faisait bien longtemps qu'il n'avait pas ressenti ça. Le mouchoir est imbibé de sang, mais heureusement pour lui, ça avait l'air de s'être arrêté.

« Merde, ma baguette... » Elle était un peu plus loin, Corey s'amusa donc à jouer les mourants pour l'embêter un peu et détendre l'atmosphère. « Aah va me la chercher s'il te plait, je n'ai plus la fooorce... » Et de lui soulever sa jupe manuellement et devant tous les autres d'ailleurs, histoire d'en rajouter une couche. « JE M'EN FOU BORDEL ! Y'A QUE SA CULOTTE QUI M’INTÉRESSE ! »

Bon, c'était faux, mais ce n'était pas comme si tout le monde ne les pensait pas ensemble de toute manière. Il offrit alors un beau fuck aux autres qui lui foutèrent enfin la paix. Bon c'était quand même pas gagné, il allait se taper des points en moins et surement des heures de colle dès que ça remonterait aux oreilles d'un professeur, mais que voulez-vous. Souriant alors à sa comparse, il leva mais sa tête se mis à tourner, il se rassit donc d'un coup sec, se cognant même la tête contre le mur à l'arrière.

« Chacun son tour de porter le gras de l'autre, tu vas devoir t'y coller. Outch... »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 639
Date d'inscription : 23/08/2016
Crédits : Avatar Mrs T + Gifs tumblr
Double Compte : Enzo - Ismaelle - Cameron - Riley - Elijah



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t3737-chiara-what-s-wrong-with-being
MessageSujet: Re: You did it again ! ▬ Corey   Lun 5 Sep 2016 - 13:38

« Mais j'ai rien fais Chiara ! »
« Et mon cul, c'est du poulet ? »

Oui ! Un beau morceau de premier choix. C'est pas du KFC ! Élevé en plein air, en prime, évidemment. Tu crois que je ne le vois pas ton sourire ? Bien sur que si, jamais il ne m'échappera, il m'est trop précieux mais ne basculons pas dans le sentimental, veux-tu ? Ce sourire, il frôle l'innocence, mais il ne s'agit pas que de ça je le sais.

« Y'a un type ; un génie Chichi, un génie ! ; qui a fait soulever toutes les jupes des nanas ! Et c'est même pas moi ! Mais voila, j'étais là, y'a un connard de jaune qui m'a pris pour le responsable et me voila avec ça sur le dos. »
« Et pourquoi j'ai raté ça moi ? T'aurai pas pu m'appeler ?! »

On passera sur le « connard de Jaune » parce que oui c'est automatiquement un connard s'il a frappé mon Lapin, Jaune ou pas Jaune, pas de ségrégation dans ce cas là ! Non mais oh ! Faudra que je lui demande qui c'est d'ailleurs, histoire de lui piquer sa nana pour venger mon Panpan Chéri. Enfin sauf si c'est Barbie Connasse là … Je veux bien être pleine de bonne volonté mais il ne faut quand même pas pousser Mémé dans les orties.

« Par contre, tu devrais t'acheter des sous-vêt' Arc-en-ciel, c'est à la fois mignon et sexy ! »
« Tu trouves ? Hum. Je vais y songer alors. »

Avec des Licornes aussi ? C'est mignon les licornes. En vérité, je m'en contre fiche mais si Panpan trouve ça mignon et sexy alors je vais y réfléchir. En réalité, je crois que j'en ai déjà … Faudrait que je fouille dans le fin fond de mon tiroir.

« Toi aussi tu serais mignon en Arc-En-Ciel mon choupinet. Et sexy, évidemment. M'enfin je note que même si ça n'est pas toi – je te crois, bien sur – tu t'es quand même bien rincé l’œil espèce de pervers. »

Est-ce que je compte arrêter de le traiter de pervers ? Alors là faut pas rêver mes bichons ! Ce type est un obsédé mais d'un autre côté … ça n'a rien d'un défaut si on y réfléchit bien. Oui, un obsédé, pas un pervers ou en tout cas pas au sens négatif/péjoratif du terme. Il l'assume, c'est pour ça que je l'aime, d'autant plus quand se marrer le fait grimacer de douleur. Oui, je suis sadique mais vous savez ce qu'on dit, qui aime bien châtie bien, etc …
Ça saigne, beaucoup, mais comme chaque fois quand la tête prend un choc. Voilà pourquoi je ne m'inquiète pas outre mesure. Je l'ai rattrapé dans des états bien pire que ça mais même si j'ai l'air de prendre ça à la légère, bien sur que non ça ne m'amuse pas de le voir souffrir. Disons que tout est une question de … Merde, je ne trouve pas le mot … Enfin tout est relatif quoi ! Il saigne du nez, je ne pense pas qu'il soit nécessaire de remuer le château dans son entièreté alors que ça risque de s'arrêter tout seul d'ici quelques minutes. Minutes pendant lesquelles je vais rester avec lui, naturellement.

« Merde, ma baguette... Aah va me la chercher s'il te plait, je n'ai plus la fooorce... »
« T'es en compétition pour choper un Oscar là ou quoi ? Parce que si c'est l'cas tu vas perdre chéri. »

Sadique et insensible, moi ? Mais non ! La preuve, je me lève pour aller la lui chercher, sa baguette, en bonne petite femme soumise que je suis. Et ce pervers – et oui, encore, je t'ai pris un abonnement mon chou – en profite pour soulever ma jupe en plein couloir.

« JE M'EN FOU BORDEL ! Y'A QUE SA CULOTTE QUI M’INTÉRESSE ! »
« Hey ! »

Réflexe, je me retourne et rabaisse ma jupe alors que si on regarde bien, certains regards ici présent l'ont vu de bien plus prêt. Sans parler du fait que je ne suis absolument pas pudique mais de là à me balader à poil ou en culotte dans les couloirs … Oh, quoi que, je pense que j'en serais capable mais loin de moi l'envie de me faire enfermer pour atteinte à la pudeur. C'est qu'il y a des âmes sensibles dans cette école. Et non je ne me formalise absolument pas de ce qu'il vient de dire, c'est devenu une habitude au fil des ans. Ça ne nous a jamais empêché de choper, ni l'un ni l'autre, et ça nous amuse, alors pourquoi arrêter ?

« En même temps, t'as pas besoin de le préciser, je pense que c'est évident que c'est la plus belle de tout le bahut ! »

Avec tout ça, je ramasse sa baguette et reviens vers lui. Il tente de se lever, c'est visiblement un échec cuisant.

« Chacun son tour de porter le gras de l'autre, tu vas devoir t'y coller. Outch... »
« T'as que la peau sur les os, je devrais m'en sortir. »

Moi aussi je t'aime. Pas d'ma faute si ta cuisse fait la même circonférence que mon bras ! J'exagère, évidemment, mais y a de ça quand même. Il est tout maigrichon mon p'tit lapin ! Et pas moi.

« Non mais genre je vais t'emmener à l'infirmerie parce que tu saignes du nez ? Chochotte. Trouve autre chose pour aller voir Rina. Casse toi un bras histoire qu'on ait l'air un minimum crédible. »

Rina. Touche de féminité dans ce monde de mâles qu'est l'infirmerie. Sacrément canon, n'ayons pas peur des mots, elle fait baver la moitié des mecs du château. Et pas que les mecs ! Je ne parle pas spécialement de moi même si c'est évident que c'est toujours un plaisir pour les yeux de la voir évoluer sur ses talons hauts. Sa chute de rein est à tomber par terre, même à travers du tissus.
Je ne l'aide pas à se lever, non, je me rassoie à côté de lui et passe mon bras autour de ses épaules avant d'enfouir une main dans ses cheveux. Bisou sur la joue, sourire tendre et amusé.

« Tu ferais mieux d'attendre que ta tête arrête de tourner. Après je verrais si je te porte ou pas. En attendant, tu vas me dire quelle culotte tu as préférée, je te dirai si j'ai déjà été y faire un tour. »

Ben quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité


Invité
MessageSujet: Re: You did it again ! ▬ Corey   Mer 26 Oct 2016 - 9:52

Ce que Corey aimait chez Chiara, c'était qu'elle était naturelle, spontanée, aussi...aimable et agréable que lui. Combien de fois l'avait-elle traité de pervers ? Dans le fond, quatre fois, si Corey pouvait lire dans les pensées, mais oralement, ce n'était que la deuxième fois ce jour-ci, mais c'était déjà pas trop mal lorsque l'on comptait ce mot sortir de sa bouche à l'égard de notre Gryffy à l'année. Et même si, dans le fond, sa belle le rappelait à l'ordre quant aux priorités de la journée ; c'est vrai ça, pourquoi n'avait-il pas pensé à l'appeler alors que tout le monde se mettait à hurler ? ; il ne pourrait cesser de l'aimer telle qu'elle était et surtout, de lui rendre la pareille à sa façon.

Alors lorsqu'elle se met à parler de caleçon Arc-en-Ciel, notre jeune homme se met à pouffer à cette idée. Il en a des tas des boxer et des caleçons, mais des comme ça...Oh, quoi que, comme la gorge robe de sous-vêtements de Chiara, ça devait se trouver, peut-être plus à sa taille, mais au fin fond d'un placard, peut-être...

Oublions, Corey fait effectivement semblant d'être un acteur en plein ; mauvaise ; tournage mais il arrive tout de même à avoir ce qu'il souhaite, c'est à dire, sa baguette. Bon, pas sans deux ou trois autres regards de travers lorsqu'il soulève sa jupe, mais qu'y peut-il ? Il n'est pas responsable de ce qu'il s'est passé toute à l'heure et puisque Chiara n'était pas là, il pouvait bien en faire profiter, non ? Soit dit en passant, les coups qu'il s'est pris l'on assez amoché, mais juste un peu étourdi. Il reste donc assit, voyant son amie se reposer à ses côtés.

« T'as que la peau sur les os, je devrais m'en sortir. » Il se met alors à rire. « C'est sur que tu es énooorme Chichi et Rina, mon dieu, je n'y pensais même pas, imagine ? Elle se pencherait vers moi là pour me soigner le nez, la vue plongeante que j'aurais ! »

Il allait pour rire à nouveau, mais cela lui refit saigner du nez, quel con ! La main sous son nez, voila qu'il héritait à présent d'une caresse dans les cheveux et d'un bisou en prime. Oui, c'était ça qu'il aimait aussi chez elle, pas de tabou et pas de mur entre eux, juste, du naturel. Il reprends le mouchoir alors pour stopper les saignements et ainsi, il lui répond, parlant du nez pour en être à se pincer l'arrête.

« Quelle culotte ? L'arc-en-ciel te dis-d'je ! Par contre, la paire de fesse...la rouquine là-bas. » Il l'indiqua d'un coup d'oeil. De toute façon, ça chevelure était flamboyante et ondulée, elle avait des reflets caramels au soleil. « Une paire, bien rebondie mais ferme, j'ai cru que j'allais loucher d'ssus. »

Qu'y pouvait-il ? Chiara pouvait le traiter de pervers tout ce qu'il voulait, il aimait les femmes, c'était un fait et il restait un homme bourré d'hormone qui ne crachait pas sur une belle femme. Et puis c'est vrai que ça faisait un peu dégueulasse la façon dont il en parlait à sa binôme, mais ce n'était pas comme si elle-même mettait des formes quand elle parlait de ses conquêtes. Les saignements se stoppant, il tenta alors de se relever...avec douceur.

« Ça devrait le faire. On y va doucement. » Il la regarda alors, lui tendant la main. « On va se refaire passer pour un couple, allez...je crois que les filles m'approchent plus trop depuis quelques temps, ça arrangera pas la chose je crois... »

Et il était vrai que cela faisait un moment que Corey était célibataire. Pas qu'il soit du genre à s'attacher, il était même plus le genre de mec à avoir une fille pour un soir, mais il aimait avoir un peu de tendresse et ça, clairement, il n'en avait plus. Pas que son amie ne comptait pas, mais il n'avait nullement l'intention de coucher avec.

« T'as personne en ce moment non ? Sérieux, mais même un mec quoi, je prendrais tout pour avoir un câlin. »

C'était le poing sur la gueule qui lui faisait cet effet pour passer aux aveux, ou s'était la rouquine qui venait de réveiller ses pulsions ? Surement un peu des deux, qui sait. Quoi qu'il en soit, Chiara le savait que notre Gryffondor était bi, mais il préférait clairement les femmes, les hommes, s'étaient...plus compliqués.

« Bref. Allons dans la salle des Gryff, tu vas me déballer toutes tes petites culottes, on va faire le point. Tu pourras même me faire un petit défilé, j'suis sur que ça va arranger la migraine qui est entrain de se pointer. Tu peux bien faire ça pour moi, hm ? »

Corey. Tu en as d'autres des comme ça ? Silencieux sur le reste du trajet, ils étaient donc retourné dans la salle commune des Gryffondors ou étrangement, il n'y avait pas un chat. Samedi après-midi, le temps recommençait à être plus ou moins au beau fixe, ils devaient être en partie dehors. Il se vautra donc comme une masse sur l'un des canapés, caressant vite fait sa joue ou il aurait un beau bleu demain.

« Mais au fait, tu faisais quoi au 4eme étages ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 639
Date d'inscription : 23/08/2016
Crédits : Avatar Mrs T + Gifs tumblr
Double Compte : Enzo - Ismaelle - Cameron - Riley - Elijah



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t3737-chiara-what-s-wrong-with-being
MessageSujet: Re: You did it again ! ▬ Corey   Mer 2 Nov 2016 - 14:20

« Quelle culotte ? L'arc-en-ciel te dis-d'je ! Par contre, la paire de fesse...la rouquine là-bas. »

Je suis son regard et tombe sur une courbe de hanche à faire pâlir. Cette fille je la connais simplement de vue, je sais qu'a priori elle n'est pas branchée nanas mais ça n'est pas le genre de choses qui m'arrêtent et au vue du sourire presque carnassier qui étire mes lèvres … Désolée Lapin, je crois que tu viens de m'ouvrir les yeux sur ma prochaine tentative.

« Une paire, bien rebondie mais ferme, j'ai cru que j'allais loucher d'ssus. »
« J’pourrai pas t’en blamer. »

Je mate sans aucune retenue, pourquoi est ce que je le ferai ? La tête penchée sur le côté comme pour mieux apprécier, je me demande ce que ça donne sans cette couche de vêtements et très sincèrement, je me connais, il est fort probable que je ne tarde pas à tenter de vérifier par moi même en usant de tous les subterfuges possibles. C'est qu'il a de bons goûts mon Coco ! La preuve, il traine avec la nana la plus cool et la plus canon de l'école. Moi, évidemment, pour ceux qui auraient encore des doutes éventuels. Perdue dans ma contemplation pleine de promesses et d'imagination, je ne me rends pas tout de suite compte qu'il tente de se lever mais dès que c'est chose faite, la rouquine disparaît de mon champ de vision et de mes pensées. J'ai mes priorités à la bonne place, la famille et les amis passent avant tout le reste. Corey est pour moi les deux à la fois. Mon meilleur ami et mon frère. Frère de cœur dirait les plus romantiques. On n'a pas besoin de lien du sang lui et moi, et je n'en aime pour autant pas moins mes petits frères. Alycia, c'est autre chose, on n'a jamais été proches toutes les deux mais elle reste ma sœur, mon sang.

« Ça devrait le faire. On y va doucement. On va se refaire passer pour un couple, allez...je crois que les filles m'approchent plus trop depuis quelques temps, ça arrangera pas la chose je crois... »
« Tu préfères que j’te laisse agoniser dans le couloir ? »

J'attrape sa main et l'aide à se relever, passant mon bras autour de sa taille tout en tenant plus ou moins compte de ce qu'il vient de dire. On est proches tous les deux, c'est peu de le dire et je sais que certains ne savent pas sur quel pied danser nous concernant mais en ce qui me concerne ça ne m'a jamais posé de problème. Je ne suis pas à la recherche du grand amour, de la personne auprès de qui cette relation pourrait être un obstacle. Est ce que c'est le cas de Corey ? Est ce que je serai prête à m'éloigner de lui pour laisser la place à une nana qui ne tolère pas qu'on soit comme les deux doigts de la main ? Hum … Désolée mes chéris mais cette connasse n'est pas née. C'est un package, et c'est non négociable. Si elle ne comprend pas notre lien alors elle ne le mérite pas, c'est comme ça.

« T'as personne en ce moment non ? Sérieux, mais même un mec quoi, je prendrais tout pour avoir un câlin. »
« Me tente pas, j’peux te trouver des candidats si y a que ça. Et tu sais bien que non, j'ai personne. De fixe. »

Parce que ça ne m'intéresse pas. Je ne passe que très rarement au même endroit, mâles ou femelles confondus. Il y a trop de choix sur terre pour s'attarder au même endroit. Je conçois que cette manière de penser puisse choquer, etc … Mais c'est la mienne, c'est comme ça. Quoi qu'il en soit mon sourire en dit long quand il évoque un potentiel câlin avec un mec … Je le sais ouvert, bisexuel diraient certains, comme je le suis finalement, mais il est beaucoup moins libéré que moi sur le sujet. Pour moi il n'y a aucune différence entre les deux sexes si ce n'est une éventuelle question de logistique. Pour Panpan, les mecs, ça n'est pas si évident. Alors pour qu'il en arrive là … Je me vexerai presque de son allusion, comme si j'étais responsable de sa disette de tendresse.

« Bref. Allons dans la salle des Gryff, tu vas me déballer toutes tes petites culottes, on va faire le point. Tu pourras même me faire un petit défilé, j'suis sur que ça va arranger la migraine qui est entrain de se pointer. Tu peux bien faire ça pour moi, hm ? »
« Tu sais bien que je ferai n’importe quoi pour toi Panpan … »

Instant douceur … Tu rêves ! La douceur ne me caractérise pas, donc je lui envoie naturellement mon poing dans l'épaule, grand sourire sur le visage alors que j'en remets une couche tout en le maintenant à flot.

« Pervers ! »

La vérité, si vous voulez tout savoir, c'est que je suis probablement bien pire que lui à ce niveau là.

Ce silence ne m'oppresse pas, probablement parce que s'il ne décroche pas un mot, je n'arrive pas de parler. Qu'il écoute ou non, ça ne tarie pas le flot de parole qui s'échappe de ma bouche et quand finalement on arrive à destination aka notre Salle Commune, c'est avec surprise que je constate qu'il n'y a pas un chat. Hum, soit. Je l'aide à se laisser tomber dans un fauteuil et l'observe avec une pointe de tendresse dans le regard. Il a mal, ça me donnerait presque envie d'aller coller un pain à cet abruti qui lui a fait mal. D'ailleurs, rien ne m'en empêche. Pour le moment je me contente de m'assoir sur la table basse, face à lui.

« Mais au fait, tu faisais quoi au 4eme étages ? »
« J’te cherchai, je descendais voir si t’étais pas dans le coin et j’ai croisé p’tit cul, celui que t’aime pas là, le grand gaillard. Il m’a dit que t’avais des problèmes à l’étage en dessous alors j’ai foncé sans réfléchir et voilà. Comme par hasard je te retrouve mêlé à une histoire de culottes. »

Je l'enchaine, enfonce le clou, mais en vérité j'ai une montée d'affection pour lui en cet instant. Il est tout sonné, ça le rend terriblement craquant et attachant. C'est sans doute pour ça que je me relève, me penche un peu vers lui et pose mes mains sur ses cuisses avant de poser un bisou sur son front en faisant bien attention à ne pas lui faire mal.

« Bouge pas, je reviens. »

Je n'attends pas plus longtemps, monte dans mon dortoir et en redescend une minute ou deux plus tard avec un verre d'eau et un linge pour sa tête dans une main et un petit sac dans l'autre. Je lui tends le verre puis le linge et vide le contenu du sac sur la table basse : Toutes mes culottes et autres sous-vêtements prévus à cet effet. De la dentelle à la culotte de grand-mère en passant par le shorty, il y a de tout ! Évidemment que je l'ai pris au pied de la lettre, c'est mal me connaître que d'avoir espéré autre chose venant de ma part.

« Mais tu sais, c’est pas avec ça qu’on passera moins pour un couple mon lapin. »

Ou alors, tu passeras pour mon meilleur ami gay … Et je ne sais pas si ça servira tes objectifs et intérêts … Quoi que … Sournoise, je viens m'assoir sur l'accoudoir à côté de lui et passe ma main dans ses cheveux.

« Alors comme ça, t’es tellement en manque tu serais prêt à dire oui à un mec, hum ? »

Large sourire, toutes dents exposées, je suis à deux doigts de taper d'enthousiasme dans mes mains comme une gamine à Noël.

« J’peux choisir pour toi ?! Steuplait ! »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité


Invité
MessageSujet: Re: You did it again ! ▬ Corey   Ven 23 Déc 2016 - 6:09

« Tu préfères que j’te laisse agoniser dans le couloir ? »

Non, clairement non et c'est bien pour ça qu'il ne dit plus un mot d'ici à ce qu'il termine dans le sofa de la salle commune des Gryffy. Surtout qu'elle avait bien dit qu'elle ferait n'importe quoi pour lui et si c'était réciproque et qu'elle n'avait pas vraiment besoin de le lui dire, cela lui faisait toujours plaisir à entendre.

C'est donc posé qu'il eut le droit à des explications. Encore ce fameux Henry-p'tit-cul. Il lui arracherait bien les yeux à celui-là, à croire que c'était lui le fautif de cette histoire de petite culotte. Mais bon, Corey n'allait pas l'accuser de tout, cela reviendrait vraiment à de la psychose...et c'était clairement malsain.

« Je suis toujours mêlé à des histoires de sous-vêtement, c'est tellement mon truc tu sais bien... »

Un sourire histoire d'en rajouter une couche sur le pervers et voilà qu'elle disparaissait de son champ de vision. Aaah, poussant un soupire de douleur, bien que cette dernière commençant à s'estomper petit à petit, lorsqu'il la voit revenir il apprécie de la voir autant aux petits soins avec lui. Il ne rechigne donc pas le verre d'eau mais il pose le linge à côté, n'ayant pas envie de sentir cette sensation humide et tiède sur sa peau. Puis, sans attendre, voilà qu'il lorgnait sur son carton à culotte. Bon sang, le mot culotte était vraiment trop employé dans ce rp.

« Mais tu sais, c’est pas avec ça qu’on passera moins pour un couple mon lapin. » Il soupire. « Tant pis, je t'aime tu sais, si les autres l'acceptent pas, c'est pareil. » Même si ta vie sexuelle est actuellement réduite à zéro. Et à entendre la suite, de faire une grimace. « Alors comme ça, t’es tellement en manque tu serais prêt à dire oui à un mec, hum ? J’peux choisir pour toi ?! Steuplait ! »

Et même s'il la connaissait par coeur, ce genre de comportement le laissait toujours très surpris. Il haussait donc les sourcils comme s'il cherchait à lui demander si elle était sérieuse. Mais le pire c'est qu'il le savait : oui, elle l'était et pire que ça, ça lui faisait archi méga plaisir ! Que devait-il répondre à ça alors ? Franchement ! Thiago était alors venu s'incruster avec eux, Corey l'ayant laissé ici pour la journée. Et ce petit coquin, tel maitre-tel capucin, avait grimpé dans le carton des sous-vêtements de Chichi pour plonger dedans et en ressortir avec un string en dentelle rouge. Oui, Thiago aimait beaucoup le rouge...Comme Corey.

« Attends, tu veux me choisir un mec ? » Il fit alors une moue un peu dégouté, quitte à ce qu'elle lui trouve quelqu'un, autant que cela soit une nana. « Genre vraiment ? Genre...je sais que là j'ai la dalle et que je t'ai dit toute à l'heure que...m'enfin...et même sans ça, tu voudrais me caser avec qui ?! »

Et ça, il était vraiment curieux de l'entendre dire avec qui elle aurait potentiellement envie de le caser. Enfin, il passa sa main sur la tête de son capucin, prenant le sous-vêtement qu'il avait choisi, le tendant à Chiara.

« Thiago a choisi, tu sais par quoi commencer. » Et son animal de compagnie, peu enclin à se faire piquer le sous-vêtement des pattes, d'attraper le linge humide et de le plaquer sur la tête de son maitre. « Mais prends-en un autre !!! » Ouais, c'était pas comme s'il n'avait pas l'embarra du choix dans le carton ! Et voilà qu'il lui tirait la langue ! Corey en fit alors de même, attendant que Chichi se lance. « Mais je suis sérieux pour le défilé hein. Au pire...oh tiens, tiens ! » Oh, ça ne sentait pas bon quand Corey avait une idée derrière la tête ! « Le premier ou la première qui rentre alors que tu me fais un défilé, on doit se la faire ou s'le faire. Ou s'il nous plait pas, il devra porter un de tes strings et si c'est une fille, mon caleçon léopard fluorescent. Enfin, en espérant que ça ne soit pas Ryan-je-pousse-tu-roules, parce qu'en string...j'ai pas envie de voir ça. »

Corey ne venait-il pas de trouver l'idée du siècle ?! Non, pas vraiment, parce que si c'était vraiment un mec qui passait le pas de la porte, il était bon pour passer à la casserole...

« J'espère que t'es épilé par contre, parce que sinon on abandonne, t'as beau être canon Chichi, y'a des choses chez toi que j'ai pas envie de connaitre... » Et elle pouvait lui en coller une si elle le souhaitait, parce qu'il en rigolait bien de sa connerie !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 639
Date d'inscription : 23/08/2016
Crédits : Avatar Mrs T + Gifs tumblr
Double Compte : Enzo - Ismaelle - Cameron - Riley - Elijah



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t3737-chiara-what-s-wrong-with-being
MessageSujet: Re: You did it again ! ▬ Corey   Mar 27 Déc 2016 - 8:12

« Coucou sac à puces. »

Non, ça n’est pas à Coco que je parle mais à Thiago, son immonde … tout mignon petit capucin. Ce truc est une véritable fripouille, il aurait pas pu avoir un rat ou un chat comme tout le monde ?! Non, il faut qu’il est un singe. Singe tout aussi obsédé que, soit dit en passant, puisque naturellement c’est le string en dentelle rouge qu’il sort de mon tiroir.

« Ah ben on voit bien qui est son maitre hein ! »

J’avais complètement oublié que j’avais ce truc, au passage.

« Attends, tu veux me choisir un mec ? »
« Absolument. J’ai de très bon goûts, tu verras. »
« Genre vraiment ? Genre...je sais que là j'ai la dalle et que je t'ai dit toute à l'heure que...m'enfin...et même sans ça, tu voudrais me caser avec qui ?! »
« Ça je sais pas encore, laisse-moi le temps d’y réfléchir trois secondes. Y a tellement de choix ! »

Ce château est un véritable vivier à beaux mecs, même si tout ça c’est subjectif évidemment. Moi j’aime tout le monde, je m’en fous. Petits, grands, ronds, roux, cheveux longs … Hum, ça je n’aime pas trop mais enfin je me comprends. Si la petite étincelle est là, c’est tout ce dont j’ai besoin. Quitte à la créer moi-même. J’aime le challenge.

« Thiago a choisi, tu sais par quoi commencer. »
« Aussi pervers que toi celui-là. »
« Mais prends-en un autre !!! »

Je les regarde se battre pour ce bout de tissus, attendrie – plus par l’un que par l’autre mais chut. Et non, je ne dirai pas lequel !

« Mais je suis sérieux pour le défilé hein. Au pire...oh tiens, tiens ! »
« J’aime pas quand t’as ce regard là Panpan … »
« Le premier ou la première qui rentre alors que tu me fais un défilé, on doit se la faire ou s'le faire. Ou s'il nous plait pas, il devra porter un de tes strings et si c'est une fille, mon caleçon léopard fluorescent. Enfin, en espérant que ça ne soit pas Ryan-je-pousse-tu-roules, parce qu'en string...j'ai pas envie de voir ça. »

Évidemment ! Toujours une idée tordue derrière la tête celui-là et secrètement, j’aimerai que ça soit ce pauvre Ryan qui entre, juste pour lui faire fermer son museau à ce gros bêta pleins de jugement. Tu sauras que faire des galipettes avec une personne d’une certaine corpulence peut s’avérer bien plus amusant qu’on ne le pense ! C’est doux, moelleux et pleins de prises.

« Peut-être que si t’étais moins superficiel t’aurais moins de mal à remplir ton lit. »

Et je lui tire la langue, non sans lui sourire parce que j’aime trop ce sale gosse pour réellement lui en vouloir.

« J'espère que t'es épilé par contre, parce que sinon on abandonne, t'as beau être canon Chichi, y'a des choses chez toi que j'ai pas envie de connaitre... »
« Rends moi ça toi. »

Sans sommation, j’arrache mon string en dentelle rouge des pattes de Thiago et lui en tends un autre, de la même couleur parce que je sais que c’est sa préférée.

« Tiens, prends celui-là, c’est cadeau. J’rentre plus d’dans. »

Et là, toujours sans sommation, je balance le linge humide en pleins dans la face de ce p’tit con qui me sert de meilleur ami.

« Et toi, t’es épilé peut-être ? »

Toute une éducation à refaire chez celui-là !

« Qu’est-ce que vous croyez vous les mecs, les poils c’est pas plus excitant pour nous que pour vous alors hop ! Un coup de tondeuse, c’est le minimum. Enfin pas sur le torse. Grrr, un beau torse velu, ça c’est viril. Graou. »

Ni sur les jambes, on s’entend, mais tout le monde a très bien compris de quoi je parlais. Des années de féminismes, de lutes acharnées, pour encore entendre ce genre de discours misogyne … Désespérant ! Bref.

« La personne qui entre, on se la tape tous les deux ? »

Pas en même temps, bien sur. Je suis ouverte et libérée mais là, faut pas déconner. Ça serait presque de l’inceste. Enfin, ça veut dire que j’accepte le challenge et comme pour l’illustrer, j’enlève mon pull et mon T-shirt. Celui ou celle qui entre aura le plaisir – l’immense plaisir même – de me trouver en soutif, sans aucun complexe. Parce qu’ils sont beaux mes jumeaux ! Doux et moelleux, eu aussi. Comme mes fesses. Qui veut toucher ?

« Oh … »

Large sourire. La porte s’ouvre, une personne entre, le suspense est à son comble … Je regarde Corey, puis tourne la tête vers l’entrée, attentive, attentiste, jusqu’à ce qu’une grande silhouette masculine fasse son apparition. Grand, brun, assez baraqué mais pas trop, yeux noisette, les cheveux un peu dans tous les sens et l’air tranquille. Juste un coup d’œil de sa part, il esquisse un sourire en coin devant la scène qu’il a sous les yeux et qu’on lui offre, sans s’attarder dessus. Pas de commentaire, ses lèvres ne se descellent pas une seule fois et il traverse la Salle Commune pour aller s’engouffrer dans les escaliers, prenant probablement la direction de son Dortoir. Hey ! Rustre ! T’aurais au moins pu porter un peu plus d’intérêt à mes jumeaux ! Mais il les a regardé, je le sais. Et puis cette espèce d’indifférence, c’est sexy.

Je tourne finalement la tête vers Coco à nouveau, avec une sorte de rictus mi-sourire, mi-grimace sur le visage parce que …

« Moi ça m’dérangerait pas mais … »

… le type en question n’est autre que Ryans Junior, Enzo de son petit prénom – d’ailleurs c’est Italien ça mon chou ! Comme la moitié de mon sang. Bref, en d’autres termes, ce gars-là n’est pas le meilleur ami de Panpan.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: You did it again ! ▬ Corey   

Revenir en haut Aller en bas
 
You did it again ! ▬ Corey
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Corey Perry
» Corey Perry R 27 5325000 1 97 82 79 86 72 75 75 87 71 84 68 73 86 77 78
» The little relationship of Corey o/ ♥
» Corey Graves - The Flood
» (m) Corey Fogelmanis

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Imperium™ :: Poudlard & ses alentours :: Hogwarts' Inside :: Quatrième Etage.-
Sauter vers: