AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Margo Beaumont.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Hiboux postés. : 326
Date d'inscription : 10/08/2016
Crédits : Me
Double Compte : Kezabel, Charleen, Mateo, Will, Ora, Leiv, James, Maggie



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t3717-margo-beaumont
MessageSujet: Margo Beaumont.   Mer 10 Aoû 2016 - 21:16



Margo "Mauricette" Beaumont
© tumblr
─ Nationalité: Franco-Anglo-Canadienne
─ Age: va sur ses 29 ans, née le 24 Novembre 1986.
─ Maison ou Groupe: Gardienne, anciennement Gryffondor
─ Année d'étude / Matière enseignée: Gardienne
─ Sang: Née-moldu
─ Mon avis sur tout ce qu'il s'est passé:  « Révolte » est sûrement le terme qui convient le mieux pour décrire ce qu’elle pense de la situation. Elle ne comprend pas qu’en 2015, nous puissions encore faire face à des individus aussi sadiques et arriérés d’esprits. Elle a prit un engagement en venant au château et Margo est bien déterminée à prendre les risques qu’il faut pour la protection des élèves et du lieu. Mais aussi pour le maintient de leur liberté et de leurs idées.  
─ J'avoue ce truc me fiche une peur bleue : Avoir peur des fantômes à Poudlard, n’est-ce pas l’idée du siècle ?
─ C'est lui qui me protège en cas de besoin : féroce, active, courageuse,rapide, silencieuse, rusée, existence cachée... Autant de terme qui caractérise cette belette qui lui fait office de protection. Aussi adorable que redoutable, elle semble être un miroir presque parfait de la personnalité de sa détentrice.

─ Caractère :
Enjouée • Vive d’esprit • Courageuse • Caractérielle • Susceptible • Tendre • Méfiante • Énergique  • Observatrice • Jalouse • Sportive • Franche • Manque parfois de tact • Obstinée • Adore l’humour • Blagueuse  • Dynamique  • Joie de vivre  • Souriante  • Spontanée  • Joueuse  • Bornée • Particulièrement douée en sortilèges et potions suite à sa formation de tireuse d’élite  • Stratège • Possède une précision rare en sortilèges. • Redoutable • Excellente grimpeuse • A fait du Quidditch lors de sa scolarité. • Quelques tatouages bien dissimulés • Un véritable œil de Lynx, est d'une précision hors norme. • Déteste les pieds et son deuxième prénom qu'elle ne mentionne absolument jamais.

─ Suis-je exceptionnel(le) pour autant: Occlumens, suite à ses fonctions.
─ Que serai un véritable sorcier sans elle: Du Saule, résistant mais souple, pour une précision parfaite. 31 centimètres tout rond, d'un bois clair et légèrement rosé, le manche est orné de gravure sans sens particulier si ce n'est un sigle glissé discrètement, celui de la section spéciale dont elle faisait partie à l'époque.
─ Ça agace les autres, mais j'aime le faire* : Sa bonne humeur perpétuelle peut-être. Et ça susceptibilité.

Ce qu'il faut absolument savoir sur moi !

Blonde comme les blés, un regard vert/noisette, une bouille que l'on dirait d'ange, Margo est l'archétype d’une allure à qui on prêterait le bon dieu sans confession. Sans parler de ce sourire presque enjôleur qui se dresse sous ces deux adorables fossettes, candide, qui piégerait les cœurs les plus durs.
Ça n'est pas une couverture mais simplement l'expression physique de ce qu'elle est réellement. Un cœur tendre qui laisse peu de place à la haine tant qu'elle ne met pas un pied sur le terrain où la transformation de l'être prend forme.
Au quotidien ? Une joie de vivre qui vous gorge d'une vitalité agréable, un sourire radieux, des blagues bien vaseuses, parfois, bien pourries. Mais qu'importe, elle l'assume ! Sans humour et sans bonne humeur, cette vie ne rimerait à rien. Pas lorsque l'on fait face, chaque jour, à ce que l'on peut faire de pire chez l'être humain. Si c'est d'un moment détente et sans prise de tête dont vous avez besoin, bercer par une voix chantante teintée d'un fort accent français, Margo est la bonne personne. Aussi bien là pour remonter un moral que pour écouter l'autre, elle sait se faire présente, disponible, d'une fidélité hors pairs. Le mensonge est bien l'une des tares qu'elle méprise autant que la lâcheté. Savoir faire face à ses responsabilités est ce qui vous construit.
Débordante d'énergie, elle ne supporte que rarement l'ennui, son cerveau ne cessant jamais de tourner à plein régime. Séquelle d'une carrière professionnelle demandant un investissement qui dépasse parfois les bornes.
Mais ce qui pourrait être une perfection de douceur ne l'est pas. Margo est d'une susceptibilité prononcée, qui la mène à des coups de gueule, à un sarcasme acerbe ou tout simplement à aller bouder dans son coin. Un boudoir. C'est ce que son père lui avait « fabriqué » lorsqu'elle était gamine, dans un coin de sa chambre séparé par un paravent.
Puis, il y a le terrain. Là où l'adrénaline prend naissance du creux de ses tripes pour s'injecter directement dans son cœur et dans sa matière grise qui fonctionne à plein régime. Margo n'est pas surdouée mais elle est intelligente, vive d'esprit, sait ce qu'elle fait. S'il y a bien un lieu où elle est en totale confiance avec elle-même, c'est le terrain lorsqu'elle traque les ordures de la pire espèce. Obstinée, elle ne lâche jamais le morceau et ne s'avise jamais d'abdiquer à moins de se faire moucher par une réflexion bien sentie. Le travail d'équipe est sûrement un aspect de son job qui lui plaît le plus. Les binômes, les expéditions menées en groupe, tout ça la connaît. Elle ne se lassera jamais de fouler les terrains pour partir à la chasse aux enfoirés et leur botter le cul comme il se doit. Curieuse et observatrice, rien ne lui échappe. Sûrement l'un des talents avec sa précision hors pairs qui lui a valu longtemps une très bonne place au sein de son équipe.  




Dernière édition par Margo Beaumont le Jeu 11 Aoû 2016 - 9:52, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 326
Date d'inscription : 10/08/2016
Crédits : Me
Double Compte : Kezabel, Charleen, Mateo, Will, Ora, Leiv, James, Maggie



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t3717-margo-beaumont
MessageSujet: Re: Margo Beaumont.   Mer 10 Aoû 2016 - 21:18


C'est là toute mon Histoire !
© Crédit • Environ 1000 mots.

─ Résumé de votre histoire : Née à Ely d’un père canadien et d’une mère française, en Angleterre, l’une des plus petites villes du pays • Issue d’une famille moyenne, ses deux parents sont moldus • A une sœur plus âgée qu’elle et un frère, plus jeune  • Enfance banale • Aucun conflit familiaux • Sa magie se manifeste à l’âge de 10 ans et demi • Entre  à Poudlard et est admise chez les Gryffondor  • Obtient ses diplômes avec succès à l’âge de 24 ans et décide de s’engager auprès des Tireures de baguette magique d’Elite, dont le but est de chasser les plus grands criminels sorciers où on lui y enseigne l'occlumencie • En 2011, elle se spécialise auprès des Aurors tout en conservant a place de tireuse d'élite. • Quitte ses fonctions courant de l’année 2013, dès lors qu’elle prend conscience que le Ministère de la Magie semble changer de camp • Elle participe à la protection de certains sorciers résistants lors de quelques opérations voués à faire tomber les Supérieurs • Décide de devenir Gardienne à Poudlard fin des vacances d'avril après avoir entendu via un résistant qu’une nouvelle attaque y avait été menée

─ Son histoire :



▬ Octobre 1999, Ely (Angleterre)

Date et heure de naissance : 31 Octobre 1999, à 22h44
Lieu de naissance : Ely, Angleterre
Prénoms des jumeaux : Peur & Magie.


Halloween, Ely et sa petite bourgade paumée et un tas de gamins qui prononcent en cœur « Farces ou Friandises ». La fratrie Beaumont en fait partie, tous les trois logés dans leur costume respectif. Plus qu’un gamin et ils auraient pu jouer les Daltons, respectivement classés de l’âge de 5, 10 et 18 ans.
Oui, même la plus grande se prête au jeu, vautré dans une simple cape noire. Elle préfère se dire que c’est pure volonté qu’elle fait ça et non par obligation de la part de ses parents pour surveiller ses deux cadets, ce qui est pourtant la réalité. Elle préfère se dire qu’elle voulait absolument passer cette soirée avec eux, plutôt que d’aller au ciné avec son petit copain du moment, le beau et talentueux Ronny, guitariste à ses heures perdues, poète raté à temps complet.
Elle préfère penser tout ça. Elle essaie.
Mais bordel, c’est un foutu mensonge.

Louise n’a aucune envie de se trimballer ses deux frangins frangines dans les rues d’Ely qu’ils connaissent par cœur, et encore moins envie de jouer la babysitter alors qu’elle devrait être avec son boyfriend, s’entrainant au roulage de pelle dans sa nouvelle bagnole. Mais non, au lieu de ça, elle se retrouve bloquée avec un pseudo vampire de 5 ans qui a refusé de mettre du faux sang « parce qu’on sait jamais si j’attrape le sida !! » - un anxieux de naissance cet enfant - et une faucheuse blonde comme les blés avec pour faux, un manche balai et une lame en mousse.
Et Louise n’hésite pas à rechigner, à montrer son mécontentement en leur grognant dessus et si ça agace le plus petit, Margo, elle, s’en fou.
Parce que c’est le moment de l’année qu’elle préfère le plus. Elle ferait presque tâche avec son sourire candide, ses grands yeux verts noisettes et sa blondeur, parmi ce qui doit être la soirée de l’horreur. Margo est gourmande et ce soir, c’est la chasse aux bonbons. Si elle bosse bien son sourire et ses yeux de chat, elle pourra en récolter assez pour les troquer contre des pogs. Et dieu sait que du haut de ses 10 ans, elle est une vraie terreur de la négociation. Il lui reste plus qu’à résister à la tentation de tout mangé et ce, jusqu’à Noël, comme ça elle en aura deux fois plus pour échanger contre les pogs les plus rares.
Tout un plan se fait déjà en tête alors que son frère, Eugène, trépigne à côté d’elle.

- Go’, j’ai envie d’faire pipi.

Il tire sur sa manche, reniflant en frottant son nez parsemé de tâche de rousseur.

- Pas tout d’suite ! Retiens toi encore un peu, il reste plus que cinq maisons et c’est finit.
- Mais si ma vessie explose ? Il blanchit, paniqué. Si mon pipi grossit mon ventre et que j’explose sur le trottoir.
- Eh bah au moins on arrêtera de t’entendre chouiner ! Maintenant avance et tais-toi. Dépêche toi et tu arriveras plus vite à la maison.

Il couine, Margo assassine sa grande sœur du regard. Elle la déteste. Du plus loin qu’elle se souvienne, elle n’a jamais aimée les grands airs blasés de Louise et son insupportable manie à leur gueuler dessus pour tout et n’importe quoi. A croire que leurs existences lui pourrissaient la sienne.
Margo traine son sac remplit de bonbons aux côtés de son frère et vont jusqu’à la porte des Watson, Louise restant en retrait, cigarette aux lèvres.
C’est Eugène qui se charge de frapper à la porte jusqu’à ce qu’une dame d’un certain âge leur ouvre, grand sourire aux lèvres.

- Farces ou friandises ! Deux voix d’enfants à l’unisson et la mamie fond déjà.
- Ouh, je dirais friandises ! Je suis trop vieille pour vos farces. Elle verse deux grosses louches de bonbons en tout genre dans chacun des sacs, généreusement. Voilà mes petits.
- Ouaaah tout ça ! Merci Madame Watson !
- Allez, zouh garnements. Et ne mangez pas tout d’un coup !
- Promis Madame Waston.
- Watson, Eugène.
- Euh oui, Waston.

Elle lève les yeux au ciel, se retourne et se fige sur place.

- Louise ?
- Elle est où ?

Pas devant eux en tout cas, ni à côté du portail pour les attendre.

- Elle nous a abandonnée !! Elle nous a abandonnée !
- Eugène arrête ! Elle doit être dans le coin, viens.

Eugène. L’anxieux de la famille. Le névrosé. Celui qui pense qu’un jour, il mourra tué par une astéroïde qui s’écrasera pile sur lui et sur personne d’autre.
Mais Margo n’en mène pas large, pourtant elle ne veut pas affoler un peu plus son petit frère qui déjà, écrase ses doigts entre ses paumes, prit de panique. Ca n’est pas dans les habitudes de sa grande sœur de la planter là, en pleine nuit, tous seuls. Ok, elle n’avait pas envie de venir mais de là à les abandonner ? Prise d’un doute, juste une petite seconde, Margo se dit qu’Eugène n’a peut-être pas tout à fait tord avec son histoire.
Non, ce n’sont que des bêtises. Mais son cœur bat la chamade et à la seconde où l’angoisse s’installe, elle a la désagréable sensation que les rues se vident un peu plus, les laissant tous seuls face à l’absence de leur sœur.

- Louise ? T’es où, c’est pas drôle !

Un souffle, un bruit. Un grognement. Quelque chose qui vous ferait frôler la crise cardiaque si vous n’étiez pas si jeune.

- Go, c’est quoi ? Un monstre ? Un vampire ?

Le bruit s’intensifie. Margo panique. Eugène est tétanisé.

- Fantôôôôme… Je suis un fantôôôôme…

Voix caverneuse. Là, Là, dans les buissons juste à côté … tout proche.

- BOUUUUUUUUUUH !
- AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH !!

Eugène et Margo hurlent à pleins poumons devant l’horreur pâle comme la mort devant eux, qui n’est autre que leur imbécile de sœur qui s’est fardé de farine prise à un gosse sur le chemin, pour leur foutre la plus grosse trouille de leur vie.
Margo hurle plus fort, complètement tétanisée devant cette vision horrifique qui matérialisera plus tard sa pire angoisse et ébrèche les lunettes que Louise portait à l’époque. Les verres se fissurent, l’arrête se brise en un seul morceau et l’aînée n’a pas le temps de s’en formaliser que Margo s’évanouit de peur sur la pelouse des Watson.
Eugène ? Le point positif est que là, tout de suite, il n’a plus envie de faire pipi…

Ainsi est né l’épouvantard qui la poursuivra jusqu’à aujourd’hui mais également, une magnifique jumelle qui égaillera sa vie qu’elle considérait jusqu’ici, si banale et platonique, la magie.
Félicitations.
Une véritable merveille que ses parents ont prit pour une mauvaise blague jusqu’à ce que Judith, leur voisine, « leur explique deux trois petites choses que vous devez savoir ». Pour deux moldus comme eux, c’était comme d’apprendre que les films comme The Mask, Les Visiteurs ou Hook n’étaient peut-être pas des histoires si stupides et si infaisables…


¥




▬ Mai 2003, Poudlard.


- Isma, j’ai pas très bien compris cette histoire de sombral. On les voit quand on voit quelqu’un mourir ou quand on voit simplement le corps, genre dans un cercueil ?

Paie ta discussion enjouée.
Margo a 17 ans et si elle excelle en sortilège et potion, les animaux par contre, c’est pas trop son truc. A la différence d’Ismaëlle, camarade de classe de son âge, qui semble avoir un certain feeling avec eux.
Elle connaît cette jeune femme depuis le début de sa scolarité et par Merlin, Margo ne se souvient pas d’avoir connu quelqu’un d’aussi réservée, voir silencieuse. Et elle en a mit du temps, des mois, voir peut-être des années pour réussir à lui faire décrocher plus d’une phrase à la suite mais aussi, pour réussir à pénétrer dans son périmètre et être ainsi, une bonne amie. Avec la bonne humeur constante de Beaumont, difficile de n’pas avoir envie de discuter avec elle.
Aujourd’hui, elles étudient ensemble. Margo l’adore, elle est choupinette comme fille. Question ouverture de soi, c’est pas encore trop ça, mais il y a du progrès, comme ce jour où Ismaëlle a finit par lui dire la vérité sur cette cicatrice qui orne son thorax.
Sordide histoire qui a tordu le cœur de Margo un peu dans tous les sens mais qui a renforcée une certaine admiration envers Ismaëlle.

La jeune femme gratte les informations données par son amie, sourire aux lèvres.
Un hibou franchit les fenêtres et se pose en douceur près de Margo pour lui tapoter l’épaule du bout du bec.

- Oui, attend Fléau.

Fléau.
Prénom consciencieusement choisit par Eugène qui a voulu laisser partir sa sœur à condition de le laisser nommer son hibou.
Elle fouille dans la poche de son sac et tire deux friandises qu’elle lui donne après avoir caresser le bout de sa tête et décroché la lettre. Elle y reconnaît l’écriture de Louise, sa grande sœur.
Louise, louise… Les deux jeunes femmes ont du se détester jusqu’aux 12 ans de Margo avant qu’un miracle ne se produise et ne l’est rapproche. Et elle a beau cherchée, elle ne comprend toujours pas pourquoi c’est arrivé. L’âge peut-être ? La maturité ? L’expérience ? Ca pourrait être n’importe quoi mais quelle importance ? Aujourd’hui les deux sœurs sont proches, soudées comme les doigts de la main et même si Margo est ravie de recevoir une lettre de Louise, elle en est étonnée quand elle sait qu’elle a déjà reçu une lettre il y a deux semaines, pour lui annoncer qu’elle avait rencontrée quelqu’un lors d’un voyage d’affaire.

Margo défait l’enveloppe et lit le courrier.
Le cœur lui tombe dans l’estomac.

« Ma très chère Margo,

Je ne pouvais pas attendre plus longtemps pour te l’annoncer mais te souviens-tu du jeune homme que j’ai rencontré il y a longtemps ? »


Longtemps ? Deux semaines. C’est pas longtemps, deux semaines.

« Et bien voilà, nous nous sommes mariés hier. Comme ça, sur un coup de tête. »

- Quoi ?!
- Tout va bien ?

Margo bug littéralement devant sa lettre.
Louise ? Mariée ? A un homme qu’elle ne connaît pas ?

«  Je ne sais pas quand je rentrerais mais je te tiens très vite au courant. Je t’ai joint deux photos, prends en soin. Et fête ça pour moi.
Des bisous et bon courage pour tes examens ! »


- Margo ?
- Hein ?
- Ca va ?
- … Ma sœur s’est mariée.

Ca aurait pu être une bonne nouvelle, surtout aux yeux de Margo qui est d’une joie de vivre et une passionnée de nature… Mais là ? Comme ça ? Deux semaines et pouf, c’est le big love et la bague au doigt ? Et dans trois semaines elle va recevoir un chausson pour lui annoncer la grossesse de triplet ?
C’est tout Louise ça. Une délurée, une jeune femme qui vit sur une autre planète, comme si elle était perpétuellement défoncée. Elle se demande si ses parents sont au courant mais les connaissant, ça m’étonnerait. Et il y a peu de chance qu’elle en ait parlé à Eugène, qui anxieux, aurait tout balancé à papa et maman en les harcelants «  Et si c’était un violeur hein ? S’il était là juste pour lui voler tout son argent et la tuer après ? ».
Elle voyait déjà le tableau d’ici.
Mais ce qu’elle n’avait pas vu venir et pourtant, elle aurait pu le sentir, c’est l’annonce de sa sœur en personne, cinq mois après.
Elles sont en vacances, installées dans le jardin, entrain de bouquiner tranquillement.

- Oh, au fait. C’est finit.
- Hm ? De ?
- Avec John.
- Comment ça, finit ? Tu te moques de moi ?
- Eh bien on a divorcé, le mois dernier. Margo ne sait pas ce qui est le pire. L’apprendre comme ça, comme si elle lui annonçait qu’elle allait chercher une baguette de pain ou si elle le lui annonce, large sourire aux lèvres. Mais t’en fais pas, ça va ! On s’est dit que finalement, c’était complètement con comme décision mais j’regrette pas. C’était les cinq mois les plus beaux de ma vie. Une passion spontanée et éphémère comme on en voit rarement…. Et puis, si tu savais, au lit…
- NON ! J’veux pas savoir, c’est bon, j’te crois.



¥




▬ Année 2010, Ministère de la Magie


- Tireuse d’Elite ?
- Tireuse de baguette d’Elite. J’ai été prise, j’ai eu les résultats hier.
- Mais… tu vas faire l’armée ?
- Non ! Elle fait sa valise, son sac, surexcitée comme une puce. Ses rêves se concrétisent après des dures années de labeur et d’acharnement. Enfin… un peu des deux mais peu importe.
- Non non ! Pas peu importe ! Tireur d’élite c’est comme dans nos armées, tu vas devoir aller sur le terrain pour chasser des types pas nets et risquer de mourir à chaque fois !
- Eugène ! Elle se plante devant son frère et prend son visage entre ses mains, sourire aux lèvres. Tout va bien se passer. Respire. Je vais être formée pour ça et je ne serais pas toute seule, t’en fais pas.
- Et si ton coéquipier meurt ? Si tu tombes sur un psychopathe plus malin que toi ? Et si…
- Et si tu te détendais un peu ? Tu vas nous faire une syncope. Souviens-toi : Vivre au jour le jour, au gré de ses envies.
- Oui et mon envie, là tout de suite, c’est que tu restes à la maison, avec nous.

Elle connaît ce regard vers pâle, inquiet, gorgé d’angoisse. Une part d’elle culpabilise de devoir laisser son frère rongé par une peur surdimensionnée par son anxiété maladive. Mais l’autre part, celle qui attend cette aventure depuis des années déjà, n’en peut plus d’attendre. Si elle s’écoutait, elle serait déjà au département du Ministère de la Magie pour suivre sa formation intensive.

- Je te promets de t’envoyer des nouvelles le plus souvent possible.

Il sait qu’il n’a pas le choix que de laisser sa sœur partir puisque ses parents étaient déjà de toute évidence, au courant et d’accord. Et même si ça n’avait pas été le cas, rien – ou presque – n’aurait pu l’empêcher d’aller remplir ses fonctions.
Tireuse d’Elite de Baguette Magique.
Un titre qui la faisait rêver depuis cinq ans, un choix de carrière tout défini pour elle. Margo sait qu’elle y a sa place et c’est battu comme une lionne pour obtenir les meilleurs résultats à ses examens et à ses concours d’entrées. Acharnée, passionnée et bosseuse, elle sait qu’elle est douée pour ça. Qu’elle est faite pour ça. Elle le sent et son flair ne l’a pas trompé.
Elle a l’instinct, la vivacité d’esprit mais un caractère qui parfois, frôle l’insolence. Elle ne lâche rien, pire qu’un chien sur son morceau de barbaque. Et c’est ce qui lui vaudra la force psychologique nécessaire lors d’une formation spéciale en occlumencie…

Tout juste 25 ans, tout début de carrière, Margo se présente à un certain Sully. Homme de petite taille, barbu, toujours une casquette vissée sur ses cheveux grisonnants. On le surnomme : Le libre penseur.
Pleine de confiance, elle se dit que ce titre est sûrement gonflée pour lui foutre la trouille avec pour espoir qu’elle se fasse dessus face à cet homme irlandais pur souche qui en impose malgré tout.
Le libre penseur… Le bruit court qu’il est l’un des meilleurs occlumens de sa génération et que personne n’a réussit à percer ne serait-ce qu’un fragment de ses souvenirs. Il pense, librement, sans que qui que ce soit ne vienne violer son intimité mental.

- Margo Beaumont ? Il lui serre la main, elle lui sourire. Vous avez des origines françaises ?
- Vous le verrez peut-être par vous même.

L’insolence de la jeunesse. Cette trop grande confiance qui vous donne cet élan stupide.
Sully la sonde sans rien dire, un sourire dissimulé dans sa grosse barbe.

- Installez-vous.

Elle exécute. Suit chacune des consignes données.
Vider son esprit de toutes pensées, de toutes émotions.
Difficile à faire lorsque vous êtes surexcitée comme une puce, partager entre l’euphorie du moment et l’impatience d’en apprendre plus. De voir ce que celui qui deviendra votre mentor a dans le ventre.
Elle inspire, ferme les yeux, juge que le vide est fait.

- C’est bon, je suis prête.

Et la douleur ne tarde pas.
Un crissement au sein de ses pensées qu’elle voit défiler malgré elle. Un véritable putain de journal intime que Sully tourne, page par page, sans hésitation, comme si c’était la chose la plus facile à faire.
Margo lâche un cri de douleur, se débat, n’entend pas la voix de son mentor qui lui conseille de se contrôler, de faire le vide de tout.
Elle se sent violer de l’intérieur, comme un pervers regardant par le trou de la serrure de sa chambre. Son cœur tambourine comme un fou, à n’en plus pouvoir, prêt à exploser dans sa poitrine. Sa tête ressemble à une enclume de la taille d’un ballon de basket alors que le crissement n’en finit pas. Comme si une main fouillait dans sa cervelle à la recherche des perles.
Et Sully les trouve en un claquement de doigts.
Sa peur déraisonnée des fantômes, son malaise ce jour là, ses humiliations étant petite.
Et ça ne s’arrête pas là.
Sa première fois ratée avec Illias, à l’âge de 16 ans.

- STOP ! Ca n’vous regarde pas !

Force de volonté, de caractère et de rage, Margo réussit une fraction de seconde à repousser celui qu’elle considère en cet instant comme étant son ennemi. Et si Sully s’extirpe de ses pensées, c’est par sa simple volonté et non cette résistance de la part de Margo.

- Vous en direz temps à votre adversaire ! Mais ne le prenez pas personnellement, on ne peut pas tous réussir nos premières fois...
- Allez vous faire foutre.
- Avec plaisir mais pour l’instant je suis bloqué avec vous pour les deux prochaines heures et croyez-moi, vous aurez toutes les occasions de me le répéter.

Une séance qui n’en finit plus. Des douleurs qui irradient son cerveau, ses yeux, ses paupières ; Sans oublier ses muscles à force de se tendre et de se crisper sous l’effort, sous la lutte pour mener une barrière solide face à cette intrusion qui offre à Sully l’accès presque totale de sa vie d’enfant et d’adolescente.
Une séance de deux heures où cet homme est devenu l’incarnation de sa colère. Sans compter ce regard condescendant, presque provocateur.
Et si Margo l’avait purement cherchée, il était hors de question pour elle de lui offrir le plaisir d’une excuse. Au contraire. Ses pensées deviendront un coffre en béton armé, englouti sous des trentaines de mètres de ciment.

Deuxième séance.
Troisième.
Dixième.
Vingtième.

Quatre mois d’entrainement intensif. Quatre mois où, tous les deux jours, Sully cherchait à percer les pensées de Margo.
Quatre mois de migraine, de séance humide de transpiration, de cris, de frustration, de colère, de douleur. Elle est devenue l’une des meilleures Occlumens de sa section et Sully, l’un de ses amis les plus proches. Et si aujourd’hui ce dernier s’amuse à lui sous entendre qu’il espère que sa première fois ne l’a pas traumatisée, Margo lui tire la gueule, susceptible comme un poux.
Ou en le renvoyant chier. Au choix.


¥




▬ Année 2011, quelque part en Espagne


- Tu le vois ?
- Oui, il sort du café.

Margo est adossé contre le mur, clope aux lèvres. Elle agite ses bras, comme si elle était en grande conversation animée avec on ne sait qui. Tess est sur le trottoir d’en face, roucoulant avec son amant factice, Quentin. Le premier binôme de l’opération.

- Jerem’ ?
- J’y suis. Personne ne bouge pour l’instant, compris ?
- Reçu.

Jeremy et Margo. Deuxième binôme de l’opération.
Elle a un peu plus de 27 ans, il en a 32. Elle est Tireuse d’Elite spécialisée dans la section spéciale des Aurors et il est lui-même Auror. Ca fait maintenant un peu plus d’un an qu’ils fonctionnent ensemble, en tandem, pour la moindre opération. Margo est son ombre, sa garde, sa couverture. Celle qui le tire d’un mauvais pas lorsqu’une mission tourne mal. Lui est une sorte de deuxième mentor, il aurait pu être un frère si parfois il ne devenait pas son amant. Margo ne se soucie pas du sexe de son prochain, elle fonctionne au feeling. Femme ou homme, peut lui importe. C’est une passionnée, elle aime, elle saisit sa chance.

- Il bouge, rue Pizzaro.

Tess les guides dans l’évolution de leur cible, au bras de Quentin qui apporte de temps à autre des précisions entre de deux baisers sur la tempe de son amie.

- Margo ?
- Je suis là, j’ai un visuel. Sur lui et toi.
- Ok. On le coince à la prochaine rue, Calle Sarasate.
- Ouh… Quel accent Jerem’. J’vais finir par tomber amoureuse.

Un soupire dans leur oreillette magique, désabusé.

- Margo …
- Ca va. J’essaie juste de nous détendre.

Pleine d’humour, même quand il ne le faut pas.

- Oui, mais c’est pas le moment… Mauricette.
- Ta gueule Jeremy.
- Ca va. J’essaie juste de nous détendre.

S’il y a bien une chose qu’elle déteste par-dessus tout, c’est que ces collègues utilisent son deuxième prénom comme nom de code lors d’une mission. Elle le déteste, tout comme elle a détestée sa grand-mère maternelle et française – de qui elle tient ce prénom de l’ancien temps - trop dure, trop exigeante et qui n’était jamais satisfaite du résultat scolaire de ses petits enfants.

- Nous pourrons dire ce que l’on veut, mais les petits de la campagne sont bien moins évolués que ceux de la ville.

Bien évidemment. Patrick et Suzanne, eux, sont bien plus intelligents avec leurs écoles privées en plein centre ville de Londres.
Foutaises.
Mains dans les poches de sa petite veste, Margo crève de chaud sous la chaleur espagnol. Il est pourtant plus de 22 heures mais la nuit ne semble pas se rafraichir. L’adrénaline joue son rôle, les battements de son cœur fou d’excitation aussi. Ils sont sur le point de choper l’un des plus grands criminels sorciers. Un de ces types qui pensaient que leur nouvelle identité et de multiples astuces magiques leur permettraient de se construire une nouvelle vie sous le soleil, après avoir lâchement assassinés trois gamins et quatre femmes et deux hommes.
De sang froid.

Elle continue dans la direction perpendiculaire, censée lui faire croiser ce bon vieux enfoiré que Jeremy s’apprête à serrer.
Sans vilain jeu de mots, promis.

Un cri de douleur et de lutte retenti dans la ruelle.
Le cœur de Margo s’emballe et il ne lui faut qu’une seconde avant qu’elle ne sprint vers le « point de rendez-vous ». Baguette déjà en main, elle se sait suivit de prêt par Tess et Quentin alors qu’elle débouche dans la rue Sarasate.
Une douleur vive la sonne, la projette contre le mur. Une belle droite qu’elle n’a pas vue venir, son adversaire étant aussi malin qu’agile. Sa mâchoire lui lance, des étoiles dansent devant ses yeux mais Quentin est déjà sur l’ennemi, luttant à coup de baguette et de sortilège fusant dans tous les sens. Elle ne sait pas combien de temps s’écoule avant que ses yeux et son esprit ne refassent une mise au point correct mais Tess est au sol, sonnée et Quentin à la cuisse en sang. Jeremy, lui, est en sprint après cet enflure de meurtrier.  
Elle se positionne dans l’axe, pointe sa baguette devant elle, inspire. Expire.

- JEREM’ BOUGE !

Il n’attend pas plus longtemps pour se décaler sur la gauche, le sortilège de Margo fusant dans la seconde pour se loger entre les deux omoplates de Sir Gray.
Un tir à 40 mètres. Pile sur sa cible.
Elle n’est pas la plus douée pour les missions qui requiert une force physique malgré ses entrainements au combat mais s’il y a bien une chose dans laquelle Margo est douée, c’est bien la précision de ses sortilèges qui fait d’elle un adversaire redoutable. De vrais yeux de Lynx.

Jeremy lui fait signe que c’est tout bon alors qu’elle le regarde ensorceler l’ennemi, d’autres Aurors venant à son aide.

- Quentin, ça va ?
- Oui, il grimace, colmate sa blessure d’une formule bancale. T'inquiète, va t'occuper de Tess.

Margo se précipite vers son amie, une collègue qu’elle apprécie tout particulièrement pour avoir travailler avec elle dès le début. Toujours à plat ventre, la jeune femme n’a pas bougée depuis l’incident, certainement encore sonnée par l’un des sorts de ce malade.
Un genou à terre, Margo la secoue en douceur.

- Tess ? aller ma belle réveille-toi. Terminer la sieste.

Rien, pas de réponse.
Elle la secoue un peu plus fort avant de la retourner délicatement sur le dos.

- Merde. Non. Yeux grands ouverts, comme fixé sur un point invisible, Tess semble avoir déjà perdu de son teint caramélisé. Tess, réveille toi. Déconne pas s’il te plait.

Elle lui tapote la joue, dans l’espoir stupide de la voir se réveiller. De la voir rire et se foutre de sa gueule en lui disant qu’elle n’était pas la seule à être capable de lui sortir des blagues à la con.
Mais rien ne se produit si ce n’est qu’un gémissement plaintif, celui de Quentin non loin d’elle. Lui qui a comprit.
Et Margo ne trouve en aucun la force de se détacher de ce regard figé par la mort, emporté en un sortilège meurtrier.


¥




▬ Année 2015.

- Où ça ?
- Poudlard. En écosse, je crois. Ils ont besoin de gardiens.
- Oui, j’connais. J’y ai fais mes études.

Un appartement petit, à peine aménagé, Jeremy la fixe d’un de ses regards profonds, aux couleurs caramel.
Nous sommes en 2015 et depuis la mort de Tess, tout s’est accéléré. Sa carrière, sa vie, celle de Jérémy qui est désormais marié à une certaine Rooney. Quatre années se sont écoulées depuis. Et quatre ans, c’est suffisamment long pour que toute une vie se trouve être transformée.
Plus de force spéciale, plus d’opérations aux côtés des Aurors. Seulement des missions clandestines, résistantes, auprès des Sorciers menacer par cette vague de fanatiques appelés les Supérieurs.
Dès 2012, ça ne tournait plus rond au Ministère de la magie. Mais le déclic fut réelle, presqu’un an après, où ils ont vu Quentin se faire décimer par deux tarés de Députés.
Pour une histoire de sang impur. De trahison aux yeux de leur Histoire avec un grand  « H ».

- Ca serait pour quand ?
- Fin Avril.
- Et pour combien de temps ?
- Aucune idée. Le plus longtemps serait le mieux.

Appuyée sur le dossier de sa chaise, elle fixe Jérémy. Le sonde.
Elle hésite mais pas si longtemps que ça.
Leur justice et leurs lois sont devenues aussi pourries qu’un fruit laisser à l’abandon depuis dix ans et, c’est peut-être con, mais être entourés de gamin la changera. L’idée lui est même amusante, séduisante. Margo regorge de joie de vivre et ça n’est franchement pas dans leurs missions clandestines qu’elle trouve son compte.
Et puis… Poudlard. C’est comme retrouver un ancien chez soi, finalement.

- Je suppose que les sorties sont contrôlées ? Peu fréquente ?

Il acquiesce en silence, elle lâche un soupire.
En une heure de discussion, c’est acté.
Annonce auprès de la famille, valises, rassurer son petit frère qui repart de nouveau pour une crise d’angoisse, puis le départ.
Margo prend le Poudlard Express, comme au bon vieux temps. Elle aurait pu transplaner, mais elle veut s’accorder ce petit plaisir qui semble si simple mais qui la ramène à un tas de souvenirs agréables avant de replonger dans ses pensées plus sombres, plus… révoltées.
Attaquer une école remplie de gamin pour une histoire d’honneur bafouée ? Ridicule. Révoltant. Inhumain. Elle n’aurai pas pu rêver mieux comme job que celui de Gardienne pour protéger tous ces bambins qui ne demandent qu’à pouvoir finir leurs études en paix et vivre leur adolescence comme tous gamins normaux.
Et la rencontre avec son chef, Lancaster, renforce sa volonté aussi farouche que son caractère, de protéger à tout prix les murs de cette enceinte qu’elle retrouve avec une certaine nostalgie.
Bienvenue à la maison.

Derrière l'écran

─ Prénom: Jess’
─ Fille ou Garçon: Les deux
─ Âge: Mille ans
─ Ancienneté Rp: Une dizaine d’année
─ Comment avez-vous connu le forum: Lili de mon coeur
─ Votre présence sur le forum: Constante
─ Poste Vacant: Oui [ _ ] // Non [ X ]
─ Double Compte: Oui [ X ] // Non [ _ ] Moi-même
─ Avatar: Evelyne Brochu
─ Code règlement:


Dernière édition par Margo Beaumont le Jeu 11 Aoû 2016 - 11:06, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 8644
Date d'inscription : 05/03/2010
Crédits : Avatar JunkieMouse ▬ Gif Tumblr
Double Compte : Enzo / Cameron / Riley



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t3324-i-m-not-snow-white-ismaelle
MessageSujet: Re: Margo Beaumont.   Mer 10 Aoû 2016 - 23:04

Anh mais qu'elle est belle Bad ass et douce mignonne en même temps. J'aime Bienvenue Mademoiselle Sourire normal

PS : Je réfléchis et réponds à ton sms quand mon cerveau aura fait le point. Probablement demain matin Et je devrais déjà être couchée d'ailleurs Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 326
Date d'inscription : 10/08/2016
Crédits : Me
Double Compte : Kezabel, Charleen, Mateo, Will, Ora, Leiv, James, Maggie



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t3717-margo-beaumont
MessageSujet: Re: Margo Beaumont.   Mer 10 Aoû 2016 - 23:18

Merci Twiny T'es trop chou :luve:

Et ok pour le sms, du coup, j'mets une partie de sa vie en stand-by le temps que tu y réfléchisses un peu et j'vais continuer la suite ! Et oui VA DODO VITE XD
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité


Invité
MessageSujet: Re: Margo Beaumont.   Jeu 11 Aoû 2016 - 9:01

Bienvenue :ga:

Par contre elle va sur ses 29 ans ta p'tite dame :ga: *vasecacher*
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 326
Date d'inscription : 10/08/2016
Crédits : Me
Double Compte : Kezabel, Charleen, Mateo, Will, Ora, Leiv, James, Maggie



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t3717-margo-beaumont
MessageSujet: Re: Margo Beaumont.   Jeu 11 Aoû 2016 - 9:46

Ah oui, autant pour moi Sourire normal

Et merci Wink
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité


Invité
MessageSujet: Re: Margo Beaumont.   Jeu 11 Aoû 2016 - 9:57

J'étais en bug en me disant... Ben merde Sloane est de 83 et elle a pour le moment 31 OO OU je me suis plantée :lol:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 326
Date d'inscription : 10/08/2016
Crédits : Me
Double Compte : Kezabel, Charleen, Mateo, Will, Ora, Leiv, James, Maggie



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t3717-margo-beaumont
MessageSujet: Re: Margo Beaumont.   Jeu 11 Aoû 2016 - 10:23

Haha oh tu sais, les lignes temporelles... on sait jamais hein *out*
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité


Invité
MessageSujet: Re: Margo Beaumont.   Jeu 11 Aoû 2016 - 10:28

Ben ouais mais c'est surtout vu mon faible potentiel pour les maths qui... m'a fait douter. Pour notre lien Leni/Sloane j'ai quand même fait une chrono papier faut le savoir et... je vais l'encadrer d'ailleurs *sort*
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 18388
Date d'inscription : 13/09/2009
Crédits : JunkieMouse ▬ Gif Tumblr
Double Compte : Ismaelle L. Stoneheaven ▬ Cameron S. Cassidy ▬ Riley S. Jenkins



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t4620-enzo-still-a-wolf-not-lonely-a
MessageSujet: Re: Margo Beaumont.   Jeu 11 Aoû 2016 - 10:47

C'est moche de vieillir, ça vous fait perdre la tête Mesdames :ga:
*dégage de là en quatrième vitesse avant de finir changé en pot de fleur ou pire ... non sans se dire que la nouvelle Gardienne donnerait presque envie de se faire choper en flagrant délit d'infraction*

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité


Invité
MessageSujet: Re: Margo Beaumont.   Jeu 11 Aoû 2016 - 11:06

Le p'tit jeunot il a les hormones en folie :lol: va falloir qu'on le calme
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 326
Date d'inscription : 10/08/2016
Crédits : Me
Double Compte : Kezabel, Charleen, Mateo, Will, Ora, Leiv, James, Maggie



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t3717-margo-beaumont
MessageSujet: Re: Margo Beaumont.   Jeu 11 Aoû 2016 - 11:08

Et voilà, je crois que ma fiche est terminée :lol:

Non mais Clem, t'es une grande malade xD
Enzo... On ne t'arrête plus :ga: Mais t'as le droit de la reluquer de loin et fantasmer d'une soirée avec elle dans les cachots *out*
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 18388
Date d'inscription : 13/09/2009
Crédits : JunkieMouse ▬ Gif Tumblr
Double Compte : Ismaelle L. Stoneheaven ▬ Cameron S. Cassidy ▬ Riley S. Jenkins



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t4620-enzo-still-a-wolf-not-lonely-a
MessageSujet: Re: Margo Beaumont.   Jeu 11 Aoû 2016 - 11:18

C'est pas de ma faute, vous êtes toutes bonnes BLONDES ! Vous cherchez aussi
Mais c'est bon, pas besoin d'être calmé, j'suis sage. Toujours. J'vais aller manger mon Pitch, c'est absolument pas l'heure du goûter.

Je vais lire ça Wink
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité


Invité
MessageSujet: Re: Margo Beaumont.   Jeu 11 Aoû 2016 - 11:39

C'est vrai que le petit aime les belles blondes... Faut dire que les grandes dames de ce château sont blondes (pardon Isma et Phaedre... Et Katherine mais vous avez tout votre charme aussi n'allez pas croire MOUHAHAHAHAHAHAHAHA )

Et non je suis pas une grande malade :ga: me fallait AU MOINS ça pour m'en sortir j'te jure j'étais en mode... mais bordel si elle avait tel âge c'était en quelle année ?!!! *gros blanc* je déteste les maths T______________T

Bon ben moi j'ai lu et je la trouve TROP swag !!!

GIRL POWER MOUHAHAHAHAHAHAHAHA nous dominerons le monde MOUHAHAHAHAHAHAHAHA MOUHAHAHAHAHAHAHAHA
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 18388
Date d'inscription : 13/09/2009
Crédits : JunkieMouse ▬ Gif Tumblr
Double Compte : Ismaelle L. Stoneheaven ▬ Cameron S. Cassidy ▬ Riley S. Jenkins



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t4620-enzo-still-a-wolf-not-lonely-a
MessageSujet: Re: Margo Beaumont.   Jeu 11 Aoû 2016 - 11:51

T'façon la plus belle c'est ma mère.
*repart en s'étant foutu le moral dans les chaussettes tout seul comme un grand*

Tout pareil que la dame, elle claque ta nouvelle miss et j'adore son p'tit frère trop relou :lol:

Tu te valides ? :ga:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité


Invité
MessageSujet: Re: Margo Beaumont.   Jeu 11 Aoû 2016 - 12:07

le p'tit frère on dirait Tantor dans Tarzan :lol:



J'adore TELLEMENT cette scène :lol:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 326
Date d'inscription : 10/08/2016
Crédits : Me
Double Compte : Kezabel, Charleen, Mateo, Will, Ora, Leiv, James, Maggie



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t3717-margo-beaumont
MessageSujet: Re: Margo Beaumont.   Jeu 11 Aoû 2016 - 12:44

Moi je dis, brune ou blonde, chez les profs, ça envoi du pâté :lol:
HAHA j'comprends, j'ai du me faire une toute petite chrono pour Margo aussi, pour ses années d'études et tout ça xD

Merciiiii Contente que le personnage vous plaise . Et ouais, j'avoue que j'me suis éclatée avec le petit frère et putain Clem... tu m'as tuée XD j'avais pas pensé à Tantor mais c'est exactement lui XD

Bref, voui j'me valide Encore merci :boom:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité


Invité
MessageSujet: Re: Margo Beaumont.   Jeu 11 Aoû 2016 - 14:53

MOUHAHAHAHAHAHAHAHA Meurt pas trop vite quand même ça serait triste ! Désormais ton frangin sera surnommé TANTOR MOUHAHAHAHAHAHAHAHA de rien c'est gratuit ça me fait plaisir :angel:

Et oui on va finir par prendre le pouvoir sur le château, parce qu'on le vaut bien
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 3230
Date d'inscription : 24/06/2010
Crédits : ECK
Double Compte : Caem Kaliayev/ Ethan Llewellyn/ Zachary Disemba/ Aiyana Hopkins / Bethany M. Gatling



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1201-emily-anthon#72804
MessageSujet: Re: Margo Beaumont.   Sam 20 Aoû 2016 - 15:40

HEHEHEHEHE ! :ga:

Bienvenuuuuue
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Margo Beaumont.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Margo Beaumont.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Alexis Beaumont
» /Citoyen/ Andrea Beaumont
» Liens d'Andrea Beaumont/Phantasm
» Ca y esttttttttttttttt
» Beaumont: Création de portant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Imperium™ :: The Beginning Of The End :: Cérémonie de Répartition :: ► Choixpeau Magique :: ● Fiches validées-
Sauter vers: