AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Need for fun ▬ Benjamin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Hiboux postés. : 7759
Date d'inscription : 30/03/2010
Crédits : Avatar JunkieMouse & Gifs by Tumblr.
Double Compte : Enzo ▬ Isma ▬ Jeremiah ( parti ) ▬ Taylor (mort) ▬ Riley ▬ Victoria



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t3331-gangsta-s-paradize-cameron
MessageSujet: Need for fun ▬ Benjamin   Dim 31 Juil 2016 - 15:56

Lundi 4 Mai 2015 – Pause du midi
Need for fun



Benjamin & Cameron

Dimanche 26 Avril 2015 – Fin d'après-midi

Nous y voilà, de retour entre ces gigantesques murs de pierres où on a tous vécu trop de choses et pourtant on en redemande. J'ai hésité, vraiment, j'ai tourné tout ça dans ma tête un paquet de fois et puis finalement j'ai pris la décision de revenir. Maintenant que j'ai un truc précis en tête, je pense que ça sera plus simple et surtout ici, j'ai des repères, mais pas que. Un cadre, pas de distractions que pourraient me proposer l'extérieur, un toit et rien d'autre à penser. T'abuse du système Cameron, c'est mal. Rien à battre. Dehors il y a Kyle et Jill, ici j'ai Emily, j'ai fait un choix comme on en fait tous, tout au long de notre vie.
Les vacances ont fait un bien énorme, c'était super de se balader avec la frangine, de revoir mes deux Londoniens préférés au passage et de passer voir Megan, puis Stan. On a bouffé l'air libre pendant deux semaines, à plein poumons, et j'en ai profité pour passer chez Kezabel un après-midi histoire de discuter de vive voix avec Shannon. Emily et elle sont amies, ça tombait d'autant plus bien, je pense qu'elles étaient contentes de se voir. Je suis repartie de là-bas avec un programme à réviser et un examen à passer par correspondance d'ici quelques mois. Cassidy, t'as un projet de vie. Oui, ma vie a un but et un sens, c'est un truc qui me motive énormément. Éducateur de la protection judiciaire de la jeunesse, le voilà mon but. Ici je m'occupe de gosses en rendant service à certains Prof, une fois que j'aurai ce diplôme, ça sera un autre registre et plus j'y pense, plus ça m'apparait comme une évidence. Merci Mlle Hasting de m'avoir ouvert les yeux à ce niveau-là, et merci de m'avoir mis en contact avec ta belle-mère.

Mon sac sur le dos, mains dans les poches, je discute avec un des gamins dans le Hall pendant que tout le monde arrive au fur et à mesure. Poudlard se rempli, tout le monde ou presque à le sourire. Emily est déjà partie de son côté, je vais pour en faire de même quand je croise un regard que je connais bien.

« Hey. J'étais pas certain de te revoir ici. »
« Je t'avoue que j'ai pas mal hésité. »


Enzo, c'est lui qui se tient face à moi, ses affaires encore avec lui – j'imagine qu'il vient d'arriver – et une jolie brune à ses côtés. Cet échange ne me semble pas naturel, je l'admets c'est perturbant.

« J'te présente Leah, une de mes cousines. »
« Salut, Cameron, enchanté. »
« Bonjour Cameron, enchantée de te rencontrer. Vous vous connaissez depuis longtemps tous les deux ? »


On se regarde tous les deux, fouillant dans nos souvenirs communs. Elle ne le fait pas exprès mais c'est quelques traumatismes qu'elle fait remonter en posant cette question pourtant aucun de nous deux ne le laisse voir.

« Je sais plus trop … Au moins deux ans je pense ? »
« Oui c'est a peu près ça. »


Sincèrement, c'est gênant, cette situation est gênante. Je le sens hésitant, pas à l'aise et moi ...

« Comment il va ? »
« Je ne rentrerai pas là dedans, Enzo. Ça ne me regarde pas. »
« C'est pas c'que j'te demande, j'comprends, sincèrement. J'aimerai juste savoir si ça va. C'est pas parce que … »


J'ai passé le weekend avec Kyle, on n'a pas beaucoup parlé de ce qui s'est passé, de leur séparation, parce qu'il est comme ça, il ne parle pas de lui, mais j'ai quand même réussi à l'amener à se confier un peu et je l'admets, une part de moi en veut un peu au Rouge. Ce qui est totalement stupide d'autant plus que je le pense quand je dis que je ne rentrerai pas là dedans, que je ne m'en mêlerai pas. Je ne m'y attendais pas, c'est tout, même si j'ai bien vu qu'un truc était différent chez Enzo même avant les vacances. J'ai pas de raison de lui en vouloir, il a fait les choses correctement, mais ça me fait de la peine pour Kyle même s'il semble prendre ça en relativisant, en l'acceptant. Et je crois que l'Australien là face à moi ne sait pas tellement comment se comporter avec moi. C'est pas qu'il se braque mais la tension est palpable et malgré moi je ne fais rien pour l'atténuer non plus.

« … C'est pas parce qu'on n'est plus ensemble que son sort m'indiffère. Je l'ai eu au téléphone avant de partir de la maison mais tu sais comme moi qu'il est doué pour cacher ce qu'il ressent vraiment. »

Il est sincère, ça j'en doute pas une seconde tout comme je ne doute pas une seconde qu'il tient profondément à Kyle et que jamais il n'aurait fait quoi que ce soit pour lui faire du mal délibérément. C'est simplement la vie, c'est comme ça, et ça les regarde, clairement.

« Je l'ai connu plus en forme mais ça va. Ça va aller. Il s'éclate vraiment dans ce qu'il fait, ça se passe super bien avec Jill. Ça va aller. »

Je le pense, je pense vraiment que ça va aller. Ça faisait un mois déjà qu'ils étaient physiquement séparés, j'ai l'impression qu'ils ont tous les deux eu le temps de s'y faire.

« Comment va ton frère ? »
« Ça va. Ça lui fait du bien d'être là-bas, il y est clairement mieux qu'ici. »


J'acquiesce d'un signe de tête, non sans penser à Megan. J'ai du mal à dissocier Derek de Megan, quand je pense à lui je pense à elle. La réciproque n'est en revanche pas valable. Je me demande simplement où il en est aujourd'hui par rapport à sa mort mais tant mieux s'il est bien là-bas.

« Faut qu'on passez chez Rivers, on s'voit plus tard ? »
« Ça marche. Bon courage pour ne pas te perdre ici Leah. »
« Merci c'est gentil. »


Une cousine, hein ? On perd un Ryans, on en retrouve une. Je les regarde s'éloigner sans réellement les voir puis me décide à bouger quand mon regard rencontre finalement une nouvelle silhouette familière : William. Je lui fais un signe de tête pour qu'il me rejoigne, j'ai un truc pour lui.

« Salut voisin. »

Los Angeles. San Francisco. Oui, on est voisins. Enfin je me comprends, c'est juste qu'il nous a aidé Ems et moi à rentrer au Royaume Unis après notre périple à SF, en nous faisant entrer dans le quartier sorcier auquel on n'avait plus accès puisque étant sans pouvoir tous les deux. Il nous a trouvé un Portoloin et sans lui, je ne sais pas tellement comment on se serait démerdé. On aurait trouvé, je ne m'en fais pas trop, mais il a clairement facilité le truc.

« Merci encore pour le coup d'main magique, c'était cool de ta part. Je t'ai ramené un p'tit cadeau d'Écosse. Tu m'en diras des nouvelles. »

Je lui tend la main, on se la serre comme pour se dire bonjour et quand je retire la mienne, sa paume se retrouve en contact avec un petit sachet rempli d'herbe. Un clin d’œil discret, là, haut milieu du Hall, hors de tout soupçons. Il esquisse un sourire en coin et range le truc dans sa poche en y laissant ses mains, un air parfaitement décontracté sur le visage. On échange quelques mots, il m'apprend que Drew est resté chez lui et qu'il ne reviendra pas. Ça n'est pas de la déception, je suis content pour lui s'il a trouvé autre chose pour lui à l'extérieur, mais d'une je suis un peu « triste » pour Will parce qu'il me semble qu'ils étaient plus ou moins ensemble – même si ça a l'air d'aller pour lui – et de deux, ce couillon de la lune va me manquer. Dans le dortoir, en cours – si tant est que je continue à y aller – et même dans le quotidien. J'aimai bien l'avoir dans mon décor, même s'il était rapidement épuisant. Pas de malaise, tout ça c'est de l'affection.


#

Lundi 4 Mai 2015 – Fin de matinée

Jour de Pleine Lune. C'est devenu instinctif chez moi d'y faire attention et ce depuis un paquet de temps déjà. Naturellement je garde un œil sur Enzo, ça aussi c'est une habitude. Ça a l'air d'aller, tant mieux, de toute façon il gère tout ça parfaitement ou presque maintenant. La dernière a été un peu compliqué mais c'est bien souvent le mental qui fait déconner le processus. J'ai pu l'observer dans la semaine, un peu, et même si on n'a pas trop pris le temps de se parler, je crois qu'on a gardé nos distances, mais ça ne m'a pas échappé qu'il a l'air particulièrement bien dans sa peau. Ce qui ne m'a pas échappé non plus c'est … Ouais, non, j'ai pas envie de savoir ce qu'ils font ces deux là parce que de toute façon ça me parait plutôt évident. Ça non plus ça ne me regarde pas même si je l'admets, j'ai un peu grimacé, vis-à-vis de Kyle. Je me garderai bien de lui parler de tout ça, c'est plutôt clair. Et j'ai de toute façon pas la moindre intention de m'en mêler.
Fin de matinée, j'en ai passé le début à bosser dans le dortoir pour mon projet perso et ... Je sais, c'est mal, mais j'ai préféré aider Dimitri avec les 1ère année plutôt que d'aller au cours de Self-Defense. C'est un peu se foutre de la gueule du monde, j'en ai parfaitement conscience mais sincèrement, les cours ici, c'est vraiment devenu secondaire pour moi et je ne vois pas ce qu'ils peuvent m'apporter même si je ne compte pas tous les sécher pour autant. Je préfère largement jouer les assistants, que ça soit pour ce cours là ou un autre. C'est aussi ma façon à moi de ne pas totalement profiter de cet endroit sans rien y apporter en retour.
Le cours était cool, comme à chaque fois quand ça concerne les plus jeunes de toute façon. Ils ont tous pris la poudre d'escampette, Dim est entrain de relire un truc à son bureau et moi je ramasse les objets qu'on a sorti pour leur faire découvrir. Une fois que c'est fait, je me pointe et pose une fesse sur le bureau, pensif, le regard perdu dans le vague alors que je réfléchis ...

« J'ai envie de faire une connerie. »

Je ne sais absolument pas pourquoi, ça me prend, comme ça. Je me retourne finalement vers Dimitri et capte son attention.

« J'ai envie de faire une blague aux élèves mais je sais pas quoi et ça m'énerve. Tu veux pas m'aider à trouver une idée ? Avec ton âme d'enfant t'es doué pour ça toi. »

Oui, c'est une attaque personnelle, clairement, mais sous forme de boutade, évidemment. J'aime bien le charrier, c'est réciproque. Au fil du temps, on est devenus potes tous les deux. Il a beau être Prof et moi élève, on a quasiment le même âge et des caractères compatibles, sans parler d'un certain vécu commun sur lequel je ne reviendrais pas mais qui a renforcé le lien entre nous.

« Tiens, au fait. »

Je fouille dans ma poche et en ressort un sachet identique à celui que j'ai filé à Will le jour de la rentrée, bien à l'abri dans ma main. Je le tends à Dim en m'assurant que personne ne nous voit puisque la porte est ouverte. Des années d'expérience derrière moi, jamais je ne me suis fais choper. Ni ici, ni ailleurs.

« Cadeau. »

J'aurai pu lui donner plus tôt, ça m'était simplement sorti de la tête.

« Ne me demande pas comment j'ai fait entrer ce truc au château. »

...

« Et j'te promets que c'est tout ce que j'ai fait entrer. »

Sourire entendu, un sourire qui n'a rien de drôle ou quelque chose comme ça. J'ai touché la dernière fois, j'ai fait une connerie en prenant de la saloperie, je ne compte pas recommencer et ça me semblait approprié de le souligner étant donné que sans lui, sans Dimitri, sans Helland, je ne serais peut-être pas là aujourd'hui.

#

Dim m'a filé quelques tuyaux mais je vais probablement devoir accomplir mes méfaits éventuels sans lui. Il a décidé de changer de boulot, ça m'a un peu étonné au départ je dois bien le dire mais je respecte ça. Lui, Gardien ? Et pourquoi pas. D'après ce qu'il m'a dit c'est un certain Matthews qui va en partie se charger de le former et apparemment, il risque d'en baver. Ça ne lui fait pas peur, j'en attendais pas moins de lui. Le seul truc qui me fait chier c'est qu'on va probablement devoir dire Adieux à nos petites séances herbologiques durant lesquels on discutait de notre futur élevage de Licornes.
En attendant, il ne pourra plus assurer tous ces cours et d'ici à ce qu'un nouveau Prof débarque, je prendrais le relai. Autant le dire, je suis plutôt content qu'on me confie cette mission. Adrianna sera là pour m'aider de temps en temps, je suis relativement confiant.

Je termine tout juste de déjeuner, en compagnie de la frangine. Autant être honnête, je n'ai pas tellement l'intention d'aller en cours cet après-midi alors c'est dehors que je me rends. Je suis entrain de réfléchir à ce que je pourrais faire comme blague aux élèves - aux plus petits - mais l'inspiration ne vient pas tellement. Clope entre les doigts - et oui c'est bien une clope - je fais les cent pas dans la cours sans réellement faire attention à ce qui m'entoure, autres êtres vivants inclus. Et c'est là que je l'aperçois, le Prof de ... Français ? Je ne sais plus, mais le type que j'ai ramassé le jour des chocolats empoisonnés. J'en ai discuté un peu avec Dim qui m'a appris que ce type, sous ses airs réservés et sages, est en fait un joyeux lurons  et je sais aussi qu'il a fait récurer la cuisine à un certain Keane et Enzo parce qu'ils lui avaient envoyé une tarte à la crème en pleine face. Alors, sans complexe, je vais à sa rencontre.

« Hey. Benjamin, c'est bien ça ? »

Oui, je te l'annonce, on a gardé les cochons ensemble.

« Dis moi, on m'a plus ou moins fait comprendre que t'es pas le dernier pour t'amuser et j'ai décidé d'y aller au culot comme tu peux le voir. En fait je cherche une idée pour faire une blague aux Première Année mais je sèche un peu et j'ai surtout besoin d'un complice. Ça te tente ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité


Invité
MessageSujet: Re: Need for fun ▬ Benjamin   Dim 14 Aoû 2016 - 15:50

Lundi 4 mai

Il s’était levé tôt ce matin-là pour préparer ses cours de la journée. S’y prendre au dernier moment ne lui ressemblait pas franchement, mais ce week-end il avait été prise d’une flemme monstre, et, il fallait bien avouer qu’il n’avait eu aucune idée sur le thème du cours. Après une nuit de sommeil –le nuit porte conseil-, les rêves, surtout donnent des idées il s’était réveillé avec une idée ! Pas forcément fabuleuse, mais assez drôle pour qu’elle plaise aux étudiants. Il n’y a pas de réels programmes imposés par le Ministères de la Magie, alors, il pouvait s’éclater comme il le voulait. Lire des bouquins, des classiques n’étaient pas intéressants pour eux pour l’instants, pas en première année d’université ! Il voulait qu’ils apprennent des bases mais surtout qu’ils s’expriment, qu’ils échangent quitte à faire des erreurs immondes. Des cours ludiques, sans prise de tête était quelque chose qui lui plaisaient beaucoup… et personne avaient l’air de s’en plaindre. La plupart n’avaient pas l’air de trop s’ennuyés et ils progressaient doucement mais sûrement ce qui était largement suffisant pour l’ex bibliothécaire. Aujourd’hui donc, ils parleraient de leurs rêves de la nuit –ou d’une précédente- surtout raconter une anecdote de ce rêve. Rien de personnel n’était obligé de sortir, mais cela permettrait d’enrichir un peu leur vocabulaire… mais il se connaissait, il avait encore le temps de changer d’avis d’ici le début d’après-midi. Comme par exemple, que chacun décrive au mieux son patronus. Les noms d’animaux, les formes, & compagnie était aussi un bon exercice. Peut-être, s’il se sentait clément, qu’il leur laisserait le choix –en vote à main levée- de façon à ne pas avoir trop le bordel en cours –il savait quand même les tenir ! -

Vu que le temps était plutôt clément, qu’il faisait bon, juste après le repas du midi, il avait décidé d’aller faire un petit tour dehors, le temps de s’aérer l’esprit. Mauvaise idée, parce qu’il pensa à Dimitri et ce vieux bougre de français allait lui manquer comme professeur et, s’il devenait gardien, il était hors de question, qu’ils refassent un combat dans la salle des duels, Ben, se ferait lamentablement laminer. Dans ses pensées, il sursauta légèrement quand une voix quasi inconnue l’interpella par son prénom.

Hey. Benjamin, c'est bien ça ?

Il eut un sourire amuse en voyant qui se trouvait là. Le petit Moldu qui était censé remplacer Dimitri justement, du moins pendant un temps. Il aurait certainement dû être choqué qu’il l’appelle par son prénom, mais après tout il n’était pas son professeur…. Et en plus à présent lui aussi était prof.

Effectivement c’est bien comme ça que je m’appelle, tu es bien informé ! Je voulais justement te voir pour te féliciter de ton nouveau statut ! Tu t’appelles comment déjà ? Désolé l’Alzheimer me guette, tu verras quand on passe trente ans…

Il lui fit un petit sourire… avant d’avoir un doute. Dans les jours suivant son réveil après Pâques, il y avait des zones de flous, il lui semblait l’avoir remercié mais maintenant qu’il se tenait face à lui il avait un énorme doute. Il l’observa pendant, quelques instants, pensif. Si jamais il n’avait rien dit…c’était vraiment horrible. Il se racla la gorge, tandis que Cameron reprit la parole
Dis moi, on m'a plus ou moins fait comprendre que t'es pas le dernier pour t'amuser et j'ai décidé d'y aller au culot comme tu peux le voir. En fait je cherche une idée pour faire une blague aux Première Année mais je sèche un peu et j'ai surtout besoin d'un complice. Ça te tente ?
Et je pense que ce « on »… Le prénom commence par un Dim et fini par un Tri ?

Qui d’autres ? QUI d’autres ? Si les élèves commençaient à penser ça c’était…. Etrange, certes, il ne s’énervait pas souvent et il était certainement plus cool… mais de là à aller dire ça c’était stupéfiant ! Non allez, ça devait être ce bon vieux (jeune) Dim’ ! Allez confirme ça petit padawan.

Tu sais que c’est toi le « nouveau » venu dans la fonction, donc normalement c’est plutôt toi qui devrait être …. Bizuté n’est pas le mot adéquat, mais je pense que tu le comprendras.

Ce qui était plaisant avec lui, c’est qu’il reconnaissait un peu l’accent américain –le même que lui donc-… mais cette remarque n’a, en effet, rien à voir avec le RP actuel.

Mais je suis toujours partant pour une bonne Blague, du moment que ça reste gentillet !... surtout pour les premières années. Les pauvres petits étaient quand même encore impressionnables. Tu voudrais plutôt faire quoi comme blague ? Quelque chose en rapport avec ta matière, ou alors… quelque chose de peut-être plus libre, voire what the fuck ? On aurait été le premier jour, je t’aurais dis de trouver les dragées de Bertie Crochues, les plus horribles et de les offrir aux nés-moldus…. Histoire de voir la différence entre leurs bonbons et ceux sorciers, et inversement, leur donner des bonbons immangeable ou très bon aux autres. Pour la comparaison…. Mais ce n’est pas vraiment une blague et de toute façon on est pas le premier jour de cours.

Donc tout ce que tu viens de dire ne sert strictement à rien Ben’. Il préféra donc se taire, voulant laisser Cameron répondre à ses questions, mais, à peine quelques dizaines de secondes passées, s’il rouvrit la bouche, cette fois beaucoup plus sérieux.

J’avoue ne plus trop me rappeler si je te l’ai déjà dit, je dirais oui, donc je suis désolé si je radote comme un vieux… mais, je voulais te remercier pour Paques.

Il n’y avait rien d’autre à dire, à part merci. Il aurait pu l’encenser mais à quoi bon ? C’était le merci le plus sincère qu’il pouvait et il n’avait pas non plus envie de trop penser à ça.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 7759
Date d'inscription : 30/03/2010
Crédits : Avatar JunkieMouse & Gifs by Tumblr.
Double Compte : Enzo ▬ Isma ▬ Jeremiah ( parti ) ▬ Taylor (mort) ▬ Riley ▬ Victoria



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t3331-gangsta-s-paradize-cameron
MessageSujet: Re: Need for fun ▬ Benjamin   Ven 19 Aoû 2016 - 18:58

« Effectivement c’est bien comme ça que je m’appelle, tu es bien informé ! Je voulais justement te voir pour te féliciter de ton nouveau statut ! Tu t’appelles comment déjà ? Désolé l’Alzheimer me guette, tu verras quand on passe trente ans… »

Sauf que parti dans mon élan, je ne m’arrête plus.

« Dis moi, on m'a plus ou moins fait comprendre que t'es pas le dernier pour t'amuser et j'ai décidé d'y aller au culot comme tu peux le voir. En fait je cherche une idée pour faire une blague aux Première Année mais je sèche un peu et j'ai surtout besoin d'un complice. Ça te tente ? »
« Et je pense que ce « on »… Le prénom commence par un Dim et fini par un Tri ? »
« Je ne parlerai qu’en présence de mon avocat. Et c’est Cameron, mon prénom j’veux dire. Cameron Cassidy. J’te pardonne ton Alzheimer. Et merci ! »

Merci ? Pour les félicitations. Nouveau statut ? Je ne le prends pas tellement comme ça mais plus … comme un service rendu à un ami, plus qu’à une Direction je l’admets. Je ne deviens pas Prof pour autant, pas officiellement. J’ai aucune diplôme, aucune formation si ce n’est celle faite sur le tas. D’un autre côté, qui de mieux placé qu’un Moldu pour « enseigner » l’EDM ? On verra bien ce que ça donnera au quotidien.

« Tu sais que c’est toi le « nouveau » venu dans la fonction, donc normalement c’est plutôt toi qui devrait être …. Bizuté n’est pas le mot adéquat, mais je pense que tu le comprendras. »

C’est à ce moment-là que je suis censé avoir peur ? Non parce que … Sans parler de peur, y a un peu de méfiance qui se réveille quelque part à l’intérieur de moi.

« Mais je suis toujours partant pour une bonne Blague, du moment que ça reste gentillet !... surtout pour les premières années. Tu voudrais plutôt faire quoi comme blague ? Quelque chose en rapport avec ta matière, ou alors… quelque chose de peut-être plus libre, voire what the fuck ? On aurait été le premier jour, je t’aurais dis de trouver les dragées de Bertie Crochues, les plus horribles et de les offrir aux nés-moldus…. Histoire de voir la différence entre leurs bonbons et ceux sorciers, et inversement, leur donner des bonbons immangeable ou très bon aux autres. Pour la comparaison…. Mais ce n’est pas vraiment une blague et de toute façon on est pas le premier jour de cours. »

Je fume trop, mon cerveau ne suit plus, ou alors y a trop de mots dans ces phrases. Ceci dit j’ingurgite et commence à réfléchir dans ma tête. Je manque cruellement d’originalité sur ce coup-là, c’est plutôt clair. Ces derniers temps je n’ai pas vraiment été un gros déconneur et avant ça … Disons que je ne vais pas entrainer les gosses dans un « emprunt à long terme »

« J’avoue ne plus trop me rappeler si je te l’ai déjà dit, je dirais oui, donc je suis désolé si je radote comme un vieux… mais, je voulais te remercier pour Paques. »

Arrêt sur image. Une seconde mon sourire s'affaisse et j'oublie pourquoi j'ai cherché à entrer en contact avec lui quelques secondes auparavant. Ce jour n'est un bon souvenir pour personne, c'est plutôt clair, mais en ce qui me concerne il a surtout un retour en arrière un peu trop violent et une fois encore, le visage de Megan apparaît devant mes yeux. J'ai pu … Lui dire au revoir, en quelque sorte, pendant les vacances. On a eu un peu de mal mais on a réussi à trouver l'endroit où elle a été enterrée et on s'y est rendu avec Ems, tout comme on a rendu visite à Stan comme promis. Et à Sullivan avant ça. Je ne chasse pas les morts de mon esprit, j'essaie juste d'accord un peu plus d'importance aux vivants et en l'occurrence à lui, qui se tient devant moi et attend surement une réaction de ma part. Alors je me ressaisi, mon sourire revient. Je tire une taffe sur ma clope et plonge mon autre main dans ma poche. Moins enthousiaste que précédemment, certes, plus calme, mais souriant.

« C’est rien, t’en fais pas. et puis la vérité c’est que certes je suis resté avec toi et on t’a emmené à l’infirmerie mais une fois là-haut, je t’ai abandonné lâchement. »

C'est un fait.
Je n'en ai ni honte ni l'inverse.

« Le type qui m’a aidé à te transporter me tapait sur le nerfs, j’ai préféré prendre le large et puis fallait que j’aille vérifier si certaines personnes allaient bien de toute façon. Tout ça pour dire que je suis certain que t’en aurai fait autant pour moi si les rôles avaient été inversés. »

J'ai totalement oublié le nom de ce type, soit dit en passant, et ça ne me pose aucun problème de conscience. Monsieur je sais tout, oui, clairement, il m'a tapé sur le système. On ne peut pas plaire à tout le monde et surtout on n'est pas obligé d'apprécier tous ceux qu'on croise. Le feeling, il est là ou il n'y est pas. Je ne suis pas du genre à forcer les choses si la première impression n'est pas spécialement bonne, voir pas du tout.

Et parce que je tiens pas spécialement épiloguer là-dessus :

« Vous vous bizutez entre Prof ? »

Est ce que ça m'inquiète ? Un peu, je dois bien le dire. Avec tout ça j’en oublie un peu mon idée première mais ça n’a pas tellement d’importance sur l’instant.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité


Invité
MessageSujet: Re: Need for fun ▬ Benjamin   Mer 24 Aoû 2016 - 15:49

Je ne parlerai qu’en présence de mon avocat. Et c’est Cameron, mon prénom j’veux dire. Cameron Cassidy. J’te pardonne ton Alzheimer. Et merci !

Mouais, ouais, mouais, c’était l’aveu tout craché – ou presque- que c’était Dimichou qui était derrière tout ça ! Mieux valait qu’il ne retrouve pas l’ex prof de Français devant sinon, il irait lui botter le cul en personne… Quant à l’avocat, non lui demander le nom du sien pour son divorce c’était une blague qui ne ferait certainement pas rire ce jeune homme, d’ailleurs certainement même que ce Cassidy ne comprendrait pas que c’était une blague. Cartwright savait qu’il avait un humour beaucoup trop étrange parfois et ce genre de blagues en faisait malheureusement parti. Par contre, il avait une autre idée de blague – qui ferait probablement rire que lui- mais il avait envie de le tester sur le garçon qui se tenait face à lui et c’est donc ainsi qu’il se retrouva à sous-entendre que les nouveaux profs étaient bizutés/testés, peu importe comment il voulait appeler ça. Cela n’eut pas franchement l’effet escompté, l’autre ne sembla pas avoir spécialement peur et son regard n’avait que peu changé. Cela pouvait signifier qu’il n’avait pas peut et/ou confiance dans le corps professoral ou alors qu’il aimait bien ce genre de situation. Enfin, il ne laissa pas franchement le temps à son nouveau collègue de répondre que déjà, il avait repris la parole, lui expliquant que OUI, il adorait les blagues et il voulut, dès lors, savoir quel genre de choses il voulait faire. Il y avait quand même pas mal de possibilités possible et il voulait bien lui indiquer, ou du moins tenter de bien le conseiller.
Et comme si le sujet se suivait… et bien il enchaina avec le fait qu’il voulait le remercier pour Pâques. Voilà, comme ça c’était dit… même si ce n’était pas quelque chose qu’il aimait spécialement évoquer de nouveau.

C’est rien, t’en fais pas. et puis la vérité c’est que certes je suis resté avec toi et on t’a emmené à l’infirmerie mais une fois là-haut, je t’ai abandonné lâchement
De toute manière même si tu m’avais chanté une berceuse je ne t’aurais pas entendu, alors bon, il valait mieux t’occuper à autre chose.

Autrement dit, ne t’inquiètes pas mec, c’est tout à fait normal de ne pas être resté, je ne peux pas t’en vouloir pour ça… ou alors il aurait fallu qu’il soit bigrement stupide.

Le type qui m’a aidé à te transporter me tapait sur le nerfs, j’ai préféré prendre le large et puis fallait que j’aille vérifier si certaines personnes allaient bien de toute façon. Tout ça pour dire que je suis certain que t’en aurai fait autant pour moi si les rôles avaient été inversés.
Cameron ! Du « calme » ! Tu n’as pas besoin de te justifier. Tu avais tout à fait le droit de partir, je ne vais pas t’en tenir rigueur ou je ne sais quoi. Je sais que c’est certainement plus facile à dire qu’à faire, mais trop se justifier ce n’est pas bon dans toutes les situations.

Il lui sourit, il ne savait pas trop pourquoi il lui fournissait tous ces renseignements, mais ce n’était pas utile. Il l’avait emmené à l’infirmerie et il lui était reconnaissant pour ça, Cameron aurait pu ensuite aller se dorer la pilule au soleil, cela n’aurait rien changé. C’était l’action d’avant qui comptait. Il était clair que Cassidy n’aurait rien pu faire de plus…

Vous vous bizutez entre Prof ?

Non, non, non, ce n’était pas le moment de ricaner bêtement. Se concentrer, répliquer quelque chose de cohérent sembler franchement mieux et surtout plus judicieux.

Pourquoi est-ce qu’on ne le ferait pas ? Ne t’inquiètes pas, ce n’est jamais rien de méchant ! Et puis comme ça, ça permet de rentrer de suite dans le bain, non ! Bon s’il demandait à un autre prof quelque chose sur le bizutage, il l’aurait carotte…. Bon d’accord cela ne tiendrait jamais… très longtemps Cameron ne tarderait pas à se rendre compte qu’il lui racontait du flanc. Bon, à vrai dire jusqu’ici il n’y en a pas vraiment eu à ma connaissance, mais … ça pourrait être une idée je trouve. Du moment que cela restait gentil, bon enfant et qu’il n’y avait aucune humiliation bien entendu, ça devait pouvoir se faire, se trouver sans aucun souci, il en était certain Mais du coup, tu n’as pas du tout répondu au sujet qui t’intéressait, tu veux leur faire quoi comme genre de blague exactement aux premières années ?

Peut-être qu’ils devraient aller parler dans un endroit un peu plus calme comme la salle des profs tiens ! Il devait maintenant pouvoir y avoir accès… Et l’instant d’après son cerveau bifurqua sur une autre idée qui n’avait pas grand-chose à voir.

Dis-moi… du coup tu récupères sa chambre et son bureau ? Ou tu restes dans ton dortoir ?

Oui, c’était une question sérieuse et qu’il jugeait intéressante, il espérait au moins qu’on lui avait proposé de s’installer avec les autres professeurs, même si le moldu avait peut-être décliné l’offre. C’était quand même la moindre des choses, n’en déplaise aux plus puristes.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 7759
Date d'inscription : 30/03/2010
Crédits : Avatar JunkieMouse & Gifs by Tumblr.
Double Compte : Enzo ▬ Isma ▬ Jeremiah ( parti ) ▬ Taylor (mort) ▬ Riley ▬ Victoria



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t3331-gangsta-s-paradize-cameron
MessageSujet: Re: Need for fun ▬ Benjamin   Sam 27 Aoû 2016 - 12:14

Est ce que je suis réellement entrain de me justifier ? Ça n'est pas dans mes habitudes mais effectivement il y a surement – littéralement parlant en tout cas – un peu de ça. Je ne dois rien à Benjamin, ni à cet autre type qui m'a aidé d'ailleurs, donc je ne m'enflamme pas le moins du monde. J'expose juste des faits, j'explique la façon dont ça c'est passé. Ni plus, ni moins. Mais ça n'a pas d'importance. Je préfère nettement le voir comme ça, en forme, sur ses deux jambes, loin de tout ce qui a pu se passer ces derniers temps. Certes je n'ai aucun affecte vis à vis de lui mais ça ne m'empêche pas d'être « soulagé » de le voir et le savoir en forme.
Néanmoins, passer à autre chose, je crois que ça nous va bien à tous les deux et en l'occurrence, le bizutage des Profs, mythe ou réalité ?

« Pourquoi est-ce qu’on ne le ferait pas ? Ne t’inquiètes pas, ce n’est jamais rien de méchant ! Et puis comme ça, ça permet de rentrer de suite dans le bain, non ! »
« Oui, certes. »

Est ce que je m'inquiète ? Oui et non. J'imagine que ça n'a de toute façon rien à voir avec les rites d'entrée ou d'acceptation dans un gang. J'ai survécu à ça, j'y ai fait ma place, je pense que je devrais survivre à un bizutage entre Profs même si en réalité je ne me considère pas comme l'un d'eux. Pour moi, mon statut n'a pas changé. Assistant, ça me va très bien, et je me contente simplement de rendre service, de faire ma part pour la communauté aussi, en faisant en prime un truc que j'aime bien.

« Bon, à vrai dire jusqu’ici il n’y en a pas vraiment eu à ma connaissance, mais … ça pourrait être une idée je trouve. »

Je lâche un rire bref, amusé, et Benjamin lui ne semble plus trop savoir ou se mettre l'espace d'une seconde. Il essayait de me mener en bateau, je crois que ça fonctionnait mais … L'idée n'est pas si mauvaise, il a raison. Ce genre de trucs, ça peut créer des liens ou les resserrer je pense. Tant que ça reste dans la sobriété et que ça ne place personne dans des positions délicates. L'humiliation n'a jamais été facteur de création de lien social à ma connaissance.

« Mais du coup, tu n’as pas du tout répondu au sujet qui t’intéressait, tu veux leur faire quoi comme genre de blague exactement aux premières années ? »
« Je sais pas trop, un truc mignon tu vois, pas un truc qui va les traumatiser. C'est pas du tout le but.  Je sais qu'ils sont beaucoup à connaître le monde Non-Magique alors faire un truc là dessus … Disons que ça pourrait surprendre certains mais pas la majorité donc ça serait dommage. Dans l'idéal, je voudrais un truc qui les surprenne et en même temps leur fait plaisir. »

Autant dire que je n'ai actuellement aucun prémices d'idée.

« Dis-moi… du coup tu récupères sa chambre et son bureau ? Ou tu restes dans ton dortoir ? »
« Non non, absolument pas, je ne récupère pas sa chambre. Possible que son bureau me serve un peu mais même ça j'en doute, si j'ai des trucs à faire, je verrais ça directement dans la salle de classe. Et je reste dans le Dortoir, ça c'est clair et net. »

On n'est déjà plus que deux, hors de question que je lâche Matthew. Je ne m'éloignerai pas d'Ems non plus, c'est plutôt clair.

« Tu sais, j'deviens pas Prof pour autant. C'est juste pour dépanner en attendant qu'un ou une autre arrive donc y a rien qui change si ce n'est que je gèrerai les cours tout seul maintenant. Pas tous, ça va se faire progressivement, le temps que Dim trouve son rythme, soit formé, etc … Et puis Adrianna sera là aussi de temps en temps. »

Et je crois que c'est à ce moment là que la petite étincelle s'allume là haut dans ma tête. Regard dans le vide l'espace d'une seconde, un sourire étire mes lèvres avec une extrême lenteur avant que je ne capte le regard de Benjmain à nouveau, l'index pointé devant lui.

« Tu sais ce qu'on va faire plutôt ? Enfin si on peut, si on arrive à y avoir accès. »

Attention, le suspens est à son comble dans l'assemblée ! Et le sourire qui squatte ma face est celui du type qui est entrain de préparer sa connerie là dans sa tête.

« C'est à Dim qu'on va faire une blague. »

Je ne sais même pas pourquoi je n'y ai pas pensé avant, sincèrement.

« Ça te dit de m'aider à « ranger » sa nouvelle chambre si on arrive à y entrer ? Disons que ça sera notre cadeau de félicitation pour son nouveau poste. »

Il a du quitter celle du 4ème pour rejoindre les Gardiens au 6ème, c'est encore tout frais et je suis certain qu'il sera ravi de trouver son pieu en portefeuille en allant se coucher après une garde par exemple. Entre autres !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité


Invité
MessageSujet: Re: Need for fun ▬ Benjamin   Mer 31 Aoû 2016 - 21:56

Est-ce que cette blague n’allait pas un peu trop loin ? Non il trouvait que pour l’instant cela restait quand même plutôt assez soft ! Cela le faisait bien marrer intérieurement et Cam avait l’air plutôt décontracté et ne semblait pas paniquer. Autrement dit, il n’y avait aucune raison pour l’instant… mais il ne voulait quand même pas pousser le bouchon, mais après quelques instants d’une nouvelle hésitation, il préféra finalement dire la vérité –un peu à regrets il fallait bien l’avouer-. Il fut rassuré de voir que Cameron prenait bien la nouvelle de la blague et qu’il ne prenait pas la mouche, décidément, il aimait bien ce petit avec qui il était agréable de parler sans se prendre le chou. Cartwright, néanmoins, préféra rapidement en revenir au sujet principal, le bizutage des premières années !

Je sais pas trop, un truc mignon tu vois, pas un truc qui va les traumatiser. C'est pas du tout le but. Je sais qu'ils sont beaucoup à connaître le monde Non-Magique alors faire un truc là dessus … Disons que ça pourrait surprendre certains mais pas la majorité donc ça serait dommage. Dans l'idéal, je voudrais un truc qui les surprenne et en même temps leur fait plaisir

Ah oui, c’était quand même plus difficile de tout allier. Il se tut réfléchissant, cette fois, sérieusement à ce qu’il pourrait bien trouver pour le conseiller. Bon les gamins étaient jeunes et à part les nés moldus et quelques sang-mêlés, la plupart ne devaient rien connaitre au monde Moldu… mais trop rien ne lui venait, alors… il allait devoir faire au feeling.

Je pense que déjà, il faut savoir dans quel domaine tu veux faire : la nourriture, les jeux moldus, leur technologie, leur éducation ? Tu vois vraiment avoir un thème… Après, le souci c’est que la technologie beaucoup de choses ne passeront pas ici, c’est donc une démo presque vouée à l’échec. Il se tut quelques instants avant de finalement avoir une idée. Je pensais au sport… mais ça ne plairait pas forcément à tout le monde. Alors soit tupeux leur montrer des jeux moldus, aussi bien des jeux de société, ou tout ce qui est la tomate tu vois… Ou sinon, et je pense que ça leur plaira plus. Un trampoline géant. Ca ne se fait pas trop ici.. chez les sorciers. C’est étonnant, drôle, amusant, tous les « enfants », pré-ados ou comme tu peux aiment ça je suppose. Après j’me fais vieux, j’me plante peut-être totalement !

Ouais, ce n’était pas forcément une excellente idée mais voilà, au moins il avait proposé quelque chose ! Il lui sourit avant de s’intéresser à autre chose : savoir s’il allait récupérer la piaule et le bureau de Dim’.

Non non, absolument pas, je ne récupère pas sa chambre. Possible que son bureau me serve un peu mais même ça j'en doute, si j'ai des trucs à faire, je verrais ça directement dans la salle de classe. Et je reste dans le Dortoir, ça c'est clair et net. Il acquiesça doucement en lui faisant un petit sourire. C’était bien, cela voulait dire qu’il préférait rester avec ses amis Moldus et c’était plutôt une bonne chose qu’ils soient tous toujours aussi solidaire surtout vu tous les départs qu’il y avait eu ces derniers temps. Tu sais, j'deviens pas Prof pour autant. C'est juste pour dépanner en attendant qu'un ou une autre arrive donc y a rien qui change si ce n'est que je gèrerai les cours tout seul maintenant. Pas tous, ça va se faire progressivement, le temps que Dim trouve son rythme, soit formé, etc … Et puis Adrianna sera là aussi de temps en temps


Ouais, Assistant si tu préfères mais on ne va pas chipoter pour un titre ! Tu vas quand même enseigner par moment, donc tu es Prof, c’est normal de te considérer comme tel ! Il lui sourit Regarde, moi avat décembre je n’étais pas du tout prof … maintenant j’enseigne.

Bon ses cours n’étaient sûrement pas du grand art vu qu’il n’avait jamais réellement eu d’apprentissage pour savoir comment donner des cours, mais le principal c’était que ses élèves s’amusent et progressent et il avait bien l’impression que c’était le cas. Ouais enfin cette anecdote n’avait rien à voir non plus… heureusement Cam’ réussit à trouver quelque chose à dire de beaucoup plus intéressant

Tu sais ce qu'on va faire plutôt ? Enfin si on peut, si on arrive à y avoir accès. C'est à Dim qu'on va faire une blague. Ça te dit de m'aider à « ranger » sa nouvelle chambre si on arrive à y entrer ? Disons que ça sera notre cadeau de félicitation pour son nouveau poste.

Oh ça alors c’était tout à fait génial ! Il lui aurait bien proposé de mettre des photos comique –ou coquines- un peu partout dans la chambre, mais c’était sûrement aller un peu trop loin !

On arrive toujours à entrer dans ce genre de lieu ! Alors ouais allons lui faire une petite surprise. Mais d’accord il faut s’organiser pour être certain de ne pas se faire prendre la main dans le sac. Benjamin tu es censé être prof… quel bel exemple. Déjà, il faut savoir son emploi du temps, que l’on est au moins une heure pour tout refaire, et surtout pour entrer ! Il se racla la gorge avant de reprendre Et tu préfères qu’on lui fasse le truc du lit là… mais après ? J’aurais bien proposé de lui coller une boule puante dans la chambre, avec un sœur l’odeur se dissiperait facilement mais, je n’ai pas ça sur moi et j’ai un peu peur que ça fasse too Much. Il secoua la tête Sinon on peut dessiner sur ses murs, lui mettre de jolis petits mots, là encore ça s’enlèvera facilement avec un sort… on peut donc se lâcher sans trop de souci.

Ce qu’il voulait dire par là c’est grâce à la magie, ils pouvaient allaient quand même plus loin que dans le monde Moldu !

Il y a aussi les pétales de roses sur son lit, ce genre de conneries pas forcément drôles… au final. Je crois que je dois me rendre à l’évidence, je suis un peu rouillé, pour ne pas dire un vieux con.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 7759
Date d'inscription : 30/03/2010
Crédits : Avatar JunkieMouse & Gifs by Tumblr.
Double Compte : Enzo ▬ Isma ▬ Jeremiah ( parti ) ▬ Taylor (mort) ▬ Riley ▬ Victoria



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t3331-gangsta-s-paradize-cameron
MessageSujet: Re: Need for fun ▬ Benjamin   Mar 6 Sep 2016 - 13:14

« On arrive toujours à entrer dans ce genre de lieu ! Alors ouais allons lui faire une petite surprise. Mais d’accord il faut s’organiser pour être certain de ne pas se faire prendre la main dans le sac. »
« Ouaip, ça ruinerait tout l'effet sinon, c'est clair. »

Ça pourrait aussi être marrant, déclencher une course poursuite dans les couloirs ou ce genre de trucs mais le but premier c’est quand même de lui faire une « surprise » et pas de se faire surprendre à sa place.

« Déjà, il faut savoir son emploi du temps, que l’on est au moins une heure pour tout refaire, et surtout pour entrer ! »
« Pour l'emploi du temps, c'est bon. Il me l'a filé quand on s'est organisé pour les cours. Si c'est fermé par un sort, j'te laisserai gérer la partie Magique de la chose. »

Chacun son taf, avec ou sans Magie, et c’est une affaire qui roule. Enfin, qui peut rouler, si on ne se fait pas choper. S’il me dit qu’il est capable d’ouvrir la porte de la chambre de Dim alors je lui fais confiance. Si c’est une question d’ouvrir la porte en la crochetant tout simplement, là j’en ferai mon affaire.

« Et tu préfères qu’on lui fasse le truc du lit là… mais après ? J’aurais bien proposé de lui coller une boule puante dans la chambre, avec un sœur l’odeur se dissiperait facilement mais, je n’ai pas ça sur moi et j’ai un peu peur que ça fasse too Much. »
« Ouais, nan, l'idée c'est pas non plus de lui pourrir l'endroit. »

Et la joueuse souligne que le truc du lit, c’était dans la tête de Cameron donc Benjamin viens de devenir Legilimens sans le savoir :lol:

« Sinon on peut dessiner sur ses murs, lui mettre de jolis petits mots, là encore ça s’enlèvera facilement avec un sort… on peut donc se lâcher sans trop de souci. Il y a aussi les pétales de roses sur son lit, ce genre de conneries pas forcément drôles… au final. Je crois que je dois me rendre à l’évidence, je suis un peu rouillé, pour ne pas dire un vieux con. »
« Mais non, dis pas ça, t'es juste … un homme respectable. Ça passe mieux dit comme ça ? »

Est-ce que je moque de lui ? Clairement, mais gentiment, mon sourire en coin en atteste sans problème. Sans parler du fait que …

« Regarde, du haut de mes 23 ans j'ai pas beaucoup plus d'idées que toi alors franchement, on est dans le même panier. Mais justement, c'est l'occasion de se rattraper ! »

Et d’avoir 10 ans à nouveau, comme certains spécimens de ce château que je ne citerai pas.

« On part déjà sur un lit en portefeuille, c'est la base et c'est ultra chiant parce qu'en plus il risque de ne pas s'en rendre compte tout de suite. Et ça n'abime rien. »

Je persiste, l’idée ça n’est pas de lui pourrir sa chambre, juste de l’emmerder gentiment pour lui montrer à quel point on l’aime. Oui, je pars dans le sentimental là mais j’ai énormément de … comment dire ça ? Je ne trouve pas tellement les mots mais ce type n’est pas n’importe qui pour moi. Sans être ultra proche, il est une personne qui compte pour moi. C’est aussi simple que ça. Pour lui je suis prêt à détourner un autre Prof du droit chemin et c’est exactement ce que je suis entrain de faire.

« On peut aussi … Oh putain ! Mettre du liquide vaisselle dans sa chasse d'eau ! Ça va être soirée mousse dans sa salle de bain ! Et de la cellophane sur l'entrebâillement de sa porte ! Vous avez de la cellophane dans le monde Magique ? Remarque … je suis certain que vous avez bien un sort qui en ferait le même effet. »

Et non, malgré toutes ces années, je n’ai toujours pas le réflexe magique.

« J'suis sûr qu'on peut trouver quelque chose à faire avec de la farine aussi. Genre … remplacer son gel douche par ça ou un truc du genre. Le must ça aurait été le sèche-cheveux mais de un je doute qu'il se sèche les cheveux et de deux les objets de ce style ne fonctionnent pas ici. Enfin sauf s'ils sont ensorcelés. »

A mon avis ça doit pouvoir se trouver mais encore une fois, un coup de baguette et … Enfin pas besoin de sèche-cheveux quoi. Bordel les mecs, vous avez la vie facile avec vos conneries.

« Je sais qu'il est de garde ce soir, j'te propose qu'on se retrouve au 6ème pendant le diner, y aura moins de monde à trainer dans les couloirs. T’es parant ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité


Invité
MessageSujet: Re: Need for fun ▬ Benjamin   Sam 10 Sep 2016 - 9:27

Oui, c’était certain que Dimitri les voyaient agir avant qu’ils aient fini cela ruinerait tout l’effet, ils allaient donc devoir être sûrs et certains de leur coup afin qu’il ne rate pas pour quelques petits détails un peu débiles !

Pour l'emploi du temps, c'est bon. Il me l'a filé quand on s'est organisé pour les cours. Si c'est fermé par un sort, j'te laisserai gérer la partie Magique de la chose.
Ouais, ouais si c’est un sort je gère au poil. J’adore ouvrir les portes fermées à clefs.

Oui bon… cela était un peu étrange comme réplique…. Mais lorsqu’il était gamin, il était curieux et les portes « interdites » ou fermées à clef de Salem… passaient souvent sur sa baguette, juste le temps d’y jeter un œil avant de le refermer, mais très peu de personnes connaissaient ce côté de lui et il préférait le garder secret… enfin du moins jusqu’à maintenant.

Enfin, je préférerais que ce genre d’information, ne se sache pas trop. J’étais un enfant qu’à moitié sage mais surtout très curieux, et comme on dit c’est un vilain défaut.

Humhum. Ouais, enfin cela ne dissipait pas vraiment son malaise. Il se gratta la tête avant de lui faire un petit sourire. Bon après tout ce n’était pas non plus trop compromettant, beaucoup avaient fait bien pires ! Et oui, la joueuse de Ben s’est emmêlée les pinceaux toute seule, j’espère que tu l’excuses (a). Bref, si on passe ce détail, il est vrai que Cartwright, niveau idée y était certainement allé un peu fort !

Ouais, nan, l'idée c'est pas non plus de lui pourrir l'endroit.

Ils étaient bien d’accord sur ce point-là, mais Ben avait l’impression que Cam oubliait que la magie aidait quand même pas mal pour nettoyer. Du moment qu’ils y allaient de façon assez soft, tout serait repérable en deux ou trois coups de baguettes, et le professeur irait même aider son « ancien » collègue de bon cœur…. Vu que de toute façon, il était à peu près certain que Dim saurait qu’il était dans le coup.

Mais non, dis pas ça, t'es juste … un homme respectable. Ça passe mieux dit comme ça ? Ouais. Ca faisait encore plus con, mignon et compagnie, mais voulait bien adopter cette formulation quand même. Regarde, du haut de mes 23 ans j'ai pas beaucoup plus d'idées que toi alors franchement, on est dans le même panier. Mais justement, c'est l'occasion de se rattraper ! On part déjà sur un lit en portefeuille, c'est la base et c'est ultra chiant parce qu'en plus il risque de ne pas s'en rendre compte tout de suite. Et ça n'abime rien

Jusqu’à là il était totalement d’accord aussi bien sur le fond que sur la forme, rien ne valait les bons classiques ! Bon cela signifiait certainement que toutes ces autres idées devaient être abandonnées. Dommage, cela aurait pu être marrant !

On peut aussi … Oh putain ! Mettre du liquide vaisselle dans sa chasse d'eau ! Ça va être soirée mousse dans sa salle de bain ! Et de la cellophane sur l'entrebâillement de sa porte ! Vous avez de la cellophane dans le monde Magique ? Remarque … je suis certain que vous avez bien un sort qui en ferait le même effet.
Heu ouais, on doit pouvoir faire ça…. Mais j’avoue que j’ai un peu de mal à voir ce que ça doit au donner au final le cellophane, je ne connais pas du tout… cette blague. Zut ! il avai sûrement manqué de bons moments
J'suis sûr qu'on peut trouver quelque chose à faire avec de la farine aussi. Genre … remplacer son gel douche par ça ou un truc du genre. Le must ça aurait été le sèche-cheveux mais de un je doute qu'il se sèche les cheveux et de deux les objets de ce style ne fonctionnent pas ici. Enfin sauf s'ils sont ensorcelés.
On peut replacer le gel douche ou l’ensorceler de façon à ce qu’il ait la peau bleue pendant quelques heures ? Non, ça aussi c’est peut-être un peu trop. C’était la grande blague de mon souci, ça ou ensorceler le shampoing aussi et tu te retrouvais avec des cheveux arcs en ciel. Généralement, il faisait ça au fille qui lui foutaient un lapin, ou aux « poufs » superficielles, c’est comme ça que l’on dit de nos jours, non ? Enfin disons les filles qui ne pensaient qu’à leur apparence.
Je sais qu'il est de garde ce soir, j'te propose qu'on se retrouve au 6ème pendant le diner, y aura moins de monde à trainer dans les couloirs. T’es parant
Pas de soucis, de toute façon, je suis généralement à cet étage après le diner… Histoire de bouquiner tranquillement dans  la chambre.

Entre autre, mais cela ne le regardait pas forcément, alors, mieux valait éviter de trop entrer dans les détails.

Je te propose que l’on continue à réfléchir à quelques idées et que ce soir on fignole donc les détails, de toute façon avec la magie, pas besoin de matériel ! Il se tut quelques instants ; avant d’ajouter avec un petit sourire Mais Tu te doutes que l’on aura rapidement un retour de  baton, n’est-ce pas ?

Benjamin se « vengerait » c’était presque certain… enfin, quand il aurait un peu plus de temps à lui !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 7759
Date d'inscription : 30/03/2010
Crédits : Avatar JunkieMouse & Gifs by Tumblr.
Double Compte : Enzo ▬ Isma ▬ Jeremiah ( parti ) ▬ Taylor (mort) ▬ Riley ▬ Victoria



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t3331-gangsta-s-paradize-cameron
MessageSujet: Re: Need for fun ▬ Benjamin   Dim 18 Sep 2016 - 11:24

C'est dans ce genre de situations qu'on apprend à réellement connaître les gens, qu'ils se révèlent en quelque sorte, et clairement ça me tire des sourires. C'est la première fois que je discute réellement avec Benjamin et si aux premiers abords il a l'air d'un type sage, comme souvent : Ne pas se fier aux apparences. Mon truc à moi c'était de tirer des bagnoles ou de jouer les pickpockets quand je m'ennuyais – je ne parle pas du business, c'est autre chose – et lui, apparemment, c'était d'ouvrir les portes fermées. Quelque chose me dit qu'on va bien s'entendre. Ça ne sera peut-être que le temps de fêter le changement de poste de Dim mais ça n'a pas vraiment d'importance. Prendre les moments les uns après les autres, ça, ça a de l'importance.
Toujours est-il qu'en discutant avec Ben je me rends compte que la Magie n'est pas uniquement quelque chose qui facilite la vie ou la complique, elle peut être une bonne aide pour faire des blagues. Ça n'est pas comme si je ne le savais pas déjà, quand on côtoie des types comme Mateo, Will ou même Enzo, on s'en rend rapidement compte, mais je crois que ça me permet de la voir de manière différente. Un peu.

Donc, est ce qu'on a un deal pour ce soir ?

« Pas de soucis, de toute façon, je suis généralement à cet étage après le diner… Histoire de bouquiner tranquillement dans  la chambre. »
« Ok. »

On a un deal.

« Je te propose que l’on continue à réfléchir à quelques idées et que ce soir on fignole donc les détails, de toute façon avec la magie, pas besoin de matériel ! »
« Ça me va, c'est parfait. »
« Mais Tu te doutes que l’on aura rapidement un retour de  baton, n’est-ce pas ? »

Vous le voyez mon sourire là, sur mon visage, qui s'élargit ?

« Ça j'en doute pas une seconde ! »

Est ce que ça me fait peur ? Pas une seconde, je suis prêt à assumer les conséquences de mes actes. Je connais suffisamment Dim pour savoir qu'il ne dépassera pas les bornes tout comme on ne va pas le faire non plus. Sans parler du fait que je suis certain qu'il sera touché par l'attention.
Un dernier signe de tête, je termine ma clope et rentre au château. La journée suit son cour.

#

Fin de journée – Heure du repas

Tout le monde est dans la Grande Salle, moi y compris, et le diner se terminer tranquillement. J'ai dans la main gauche un bouquin en rapport à mon projet pro et perso, l'autre tient la fourchette qui amène la nourriture à ma bouche à intervalles régulières. Je suis concentré mais je n'oublie ni les personnes assises à côté ou en face de moi, ni le rencard que j'ai avec Benjamin dans une dizaine de minutes, là haut, au sixième étage, quand on sera certains que Dim a commencé sa garde.
C'est chose faite quand je le croise dans le Hall. Il descend et se dirige dehors, moi je sors de la Grande Salle, le bouquin dans une main, l'autre dans ma poche. Mon sourire en dit long, pourtant, il ne se doute de rien. Je lui souhaite bon courage, il me remercie … J'ai envie de lui dire qu'il ne le ferait peut-être pas s'il savait … Autre visage familier, celui d'Enzo, qui lui aussi prend la direction de la sortie. On en est toujours au même stade tous les deux mais je n'oublie pas qui il est ni ce qui va se passer pour lui cette nuit.

« Fais gaffe à toi. »

Vague sourire, signe de tête, je sais que ça veut dire quelque chose comme « oui » et « merci ». Je le sais, je serais un des premiers si ce n'est le premier à m'assurer qu'il est bien à bon port demain matin et en un seul morceau. Je l'ai promis à Kyle, ça change rien même s'ils ne sont plus ensemble. Ça ne change rien non plus si j'ai du mal à me faire à l'idée. Ça ne change pas non plus le fait que je l'aurai fait quoi qu'il arrive, Kyle ou pas Kyle, parce que je tiens à ce gosse et que quelque part, instinctivement, comme si lui aussi était mon petit frère, je garde un œil sur lui.
Direction le 6ème étage maintenant ! Les choses sérieuses commencent. Je n'en ai parlé à personne, pas même à Emily, et lorsque j'arrive au point de rendez-vous après avoir fait un crochet par le dortoir pour déposer mon bouquin, Ben est déjà là.

« Alors, prêt à accomplir nos méfaits ? »

Sa réponse est claire, nette et précise : Il me montre qu'il a déjà réussi à ouvrir la porte. Moi, je me frotte les mains en ricanant.

« Yeah ! Tu gères. »

Trois secondes plus tard on entre dans la chambre, spartiate mais confortable et agréable au premier coup d'œil. Il va falloir être rapides, silencieux et efficaces alors quand la porte se referme derrière nous je me tourne vers Ben et lui tends le peau de liquide vaisselle que j'ai piqué en cuisine dans l'après-midi.

« Je m'occupe de faire son lit. Va mettre ça dans la cuve de ses chiottes. Sans vouloir te commander. »

On s'affaire tous les deux, chacun de notre côté. Le lit portefeuille … ça fait des années que je n'ai pas fait ça alors je coince un peu par moment mais y parviens finalement. Ben me file un coup de main et quand c'est terminé je sors de ma poche arrière un long morceau de tissus que je déroule. Il s'agit d'une sorte de banderole que j'envisage d'accrocher à son lit baldaquins et sur laquelle est écrit ceci : Mister Poudlard 2015.

« T'aurai moyen de me rendre ce truc lumineux et clignotant ? »

Et si ça lance des confettis c'est encore mieux. Comment ça j'en demande beaucoup ? Oui, c'est vrai, mais Dim le vaut bien.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité


Invité
MessageSujet: Re: Need for fun ▬ Benjamin   Jeu 22 Sep 2016 - 19:40

Et voilà comment ils s’étaient quittés, avec une sorte de « deal », se rejoindre le soir-même e trouver de meilleurs idées pour faire une bonne blague à leur ami en commun ! Ce qui signifiait que c’était certainement une très bonne soirée en perspective ! En toute logique du moins ! Avant de partir Benjamin préféra quand même rappeler à son camarde qu’ils allaient certainement payer cet affront qu’ils faisaient à Dimitri, mais le Moldu n’avait pas l’air si choqué que ça et au contraire, tout comme lui, il semblait plutôt lui tardait de voir comment l’autre allait répliquer ! Il passa le reste de sa journée à tenter de trouver des choses assez « cools » à faire à ce bon vieux Dim’ ! Mais il fallait avouer qu’il n’avait pas une imagination des plus fertiles, ou alors il trouvait des choses un peu « dures » à lui faire subir. Le but était même de rester bon enfant ! Il avait réussi à manger un peu plus tôt et s’était dirigé ensuite vers sa chambre, l’air de rien, comme si tout était normal… mais il était tellement excité comme une puce –comme un grand gamin- qu’il avait par moment bien du mal à se contenir. Il avait l’impression de retomber dans l’adolescence et c’était juste fun … et cool. Parfois cette époque lui manquait beaucoup, c’était moins de responsabilités et compagnie. Il soupira doucement, attendant l’heure H pour sortir de sa chambre et attendre tranquillement Cameron qui ne tarda pas à arriver ! Mais durant les quelques minutes d’attente, grâce à un petit sort, il avait réussi à ouvrir la porte qu’il avait aussitôt refermée –mais pas à clef- histoire de ne pas éveiller les soupçons. Un coup de chance, personne n’était passé pendant ce court laps de temps !
Alors, prêt à accomplir nos méfaits ? […] Yeah ! Tu gères. avait-il ajouté quand Ben lui avait montré la porte ouverte.

Les deux comparses étaient donc rentrés dans la chambre tout en sachant qu’ils allaient ne pas trop tarder devant les yeux et le plus dur serait certainement de ne pas se faire repérer à la sortie… Il ne faudrait qu’il n’y ait aucun témoin ! Bientôt le professeur s’était retrouvé avec une bouteille de liquide vaisselle dans les mains. Il eut un petit sourire taquin et prononça à voix basse un sort.

Je fais ça de suite, j’me suis permis de rendre la mousse rose pailletée. Je suis certain qu’il va adorer !

Est-ce que ce n’était pas glam ? il se dirigea donc vers les toilettes pour y mettre le produit. Et eut un petit rire en imaginant la tête de ce pauvre Dimitri. Ils allaient en entendre parler pendant un moment ! Ce n’était certainement pas digne d’un prof mais tant pis, on a qu’une vie, il était bien placé pour le savoir ! Dès qu’il eut fini, il alla aida son camarde de jeu, il fallait bien qu’il n’était pas très doué pour les lits porfeuilles !

Je ne me souvenais pas que c’était aussi chiant !

Mais bien sur le plus casse pie serait pour leur cher camarade ! Il eut à nouveau un grand sourire quand il vit la banderole.

T'aurai moyen de me rendre ce truc lumineux et clignotant ?
Laisse-moi gérer ça ! Il secoua de nouveau sa baguette pour accrocher la banderole à l’endroit où il lui indiquait Cameron. Une fois bien fixée, il la rendit donc clignotante et lumineuse Je peux faire en sorte aussi, que s’il essaye de la décrocher, ça se mette à chanter… et… ou à envoyer des genres de feux d’artifices.

En attendant la réponse du Moldu, Benjamin regarda de nouveau la chambre dans sa globalité, tentant de trouver autre chose qui resterait dans le même style.

Tu veux qu’on lui laisse des petits mots ? il sortit du petit sac qu’il portait an bandoulières plusieurs parchemins. Bon, sinon, j’aurais bien ensorceler un des tapis, pour qu’il lui chatouille les pieds dès qu’il marche dessus… mais ça ne vaut pas tes blagues. il claqua soudai des doigts en montrant le miroir. Miroir déformant ou qui ne montre plus le reflet ?




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 7759
Date d'inscription : 30/03/2010
Crédits : Avatar JunkieMouse & Gifs by Tumblr.
Double Compte : Enzo ▬ Isma ▬ Jeremiah ( parti ) ▬ Taylor (mort) ▬ Riley ▬ Victoria



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t3331-gangsta-s-paradize-cameron
MessageSujet: Re: Need for fun ▬ Benjamin   Lun 26 Sep 2016 - 18:31

« Laisse-moi gérer ça ! »

Mesdames et Messieurs, voici l’homme de la situation. La Magie me sort par les yeux quand ça m’arrange, j’en ai parfaitement conscience, et elle ne me fascine pas mais je ne jouerai pas les hypocrites pour autant : Elle a un côté très pratique, voir génial. Maintenant vous oubliez tous avoir lu ça, merci.

Je me sens comme un gamin, cette excitation je ne l’ai pas ressenti depuis un moment et ça me procure des sensations qui me filent le sourire jusqu’aux oreilles. Je me sens léger, loin de … pleins de choses, comme si rien d’autre n’avait d’importance. Ça fait du bien, et devant Benjamin qui agite sa baguette et fait des « miracles » je serais presque comme un gamin à Noël. Ça clignote, c’est lumineux et pleins de couleurs, exactement comme je l’imaginai. Il y a toujours une part de moi qui grimace un peu devant la facilité procuré par la Magie mais ça n’est pas le moment de jouer le rabat-joie. J’en ai pas envie. J’ai simplement envie de profiter de ce moment et de faire sourire notre ami commun. Je sais que tout ça lui fera plaisir, je pense même que ça le touchera et c’est exactement le but de la manœuvre. En plus de ça je découvre que Ben est un mec vraiment cool, c’est donc tout bénéfice.

« Je peux faire en sorte aussi, que s’il essaye de la décrocher, ça se mette à chanter… et… ou à envoyer des genres de feux d’artifices. »
« T’es sérieux ? Tu peux faire ça ? »

Apparemment oui. La Magie ne devrait plus me surprendre après toutes ces années et pourtant …

« Tu veux qu’on lui laisse des petits mots ? »
« Oui ça pourrait être sympa. »
« Bon, sinon, j’aurais bien ensorceler un des tapis, pour qu’il lui chatouille les pieds dès qu’il marche dessus… mais ça ne vaut pas tes blagues. »

Ne te sous-estime pas comme ça Benji – oui on est intime maintenant, je me permets – parce que cette idée de tapis chatouilleur vient sérieusement de me taper dans l’œil.

« Miroir déformant ou qui ne montre plus le reflet ? »
« Le miroir oui si tu veux mais je t’avoue que l’idée du tapis là, je suis trop fan ! Genre celui au pied de son lit là, comme ça quand il se lèvera : Surprise ! »

Tel que vous me voyez je suis déjà entrain de me marrer comme un sale môme rien qu’en imaginant la scène donc OUI, c’est un grand oui pour le tapis chatouilleur. Et le miroir passe à la trappe. Désolé miroir, ça n’est en rien contre toi mais mon cœur à fait son choix.

« Et j’aimerai bien lui écrire « Félicitations » quelque part, pour son nouveau job je veux dire. Sur un mur ou quelque chose comme ça. T’aurai une idée de l’endroit idéal ? »

Mains sur les hanches, très concentré, je tourne sur moi-même pour trouver l'endroit idéal.

« C'est là-dessus qu'on pourrait lui mettre des feux d'artifice ou quelque chose comme ça. »

Je ne précise pas « rien de dangereux » parce que je me doute bien que Benjamin n'a pas l'intention de tuer Dimitri. Ça me paraît juste évident. Des feux d'artifice ... et des confettis ! J'y tiens à mes confettis. C'est super chiant à ramasser, donc c'est drôle, même si j'imagine qu'ils peuvent régler ça d'un moulinet du poignet et d'un coup de baguette magique. Sincèrement, des fois je me dis que la Magie est un appel à la fainéantise, non ?

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité


Invité
MessageSujet: Re: Need for fun ▬ Benjamin   Sam 1 Oct 2016 - 19:42

Oui les trucs un peu quitch qui brillaient, scintillaient et compagnie, il savait très bien manier. Merci au cousin et à leurs diverses blagues… mais après c’était « moche », mais ça ne faisait du mal à personne, c’était l’intention qui comptait et il était certain que son collègue apprécierait le mal qu’ils s’étaient donnés. Benjamin continuait sur sa lancée et visiblement même si c’était encore rajouter du… disons du surfait à la pauvre bannière, Cameron semblait apprécier.

Ouaip, moi, Benjamin, je peux faire ça. Il lui sourit avant d’ajouter en rigolant j’aurais pu te dire que c’était une de mes spécialités, mais je préfère garder comme compétence spéciale, celle d’ouvrir les portes, je trouve que ça a quand même plus de gueule.

Et il avait continué à proposer des idées, par exemple en ensorcelant un des tapis. C’était toujours drôle, et encore une fois plutôt inoffensif

Le miroir oui si tu veux mais je t’avoue que l’idée du tapis là, je suis trop fan ! Genre celui au pied de son lit là, comme ça quand il se lèvera : Surprise !
C’est surtout ce soir qu’il se fera prendre les pieds là-dedans à part s’il marche pas sur son tapis mais vu qu’il n’a pas encore le don de lévitation, enfin à ma connaissance, du moins… mais ça sera quand même très drôle, il va être crevé et HOP.

Vu que l’idée semblait être adoptée à l’unanimité –facile quand on est deux-, il récita un sort qui toucha le tapis et fit un petit sourire à Cameron. Dommage, ils ne pourraient pas voir la tête de leur poto quand il rentrerait dans sa chambre, parce que ça aura valu le coup d’œil !

Et j’aimerai bien lui écrire « Félicitations » quelque part, pour son nouveau job je veux dire. Sur un mur ou quelque chose comme ça. T’aurai une idée de l’endroit idéal ? Bonne question ! Où est-ce que ça serait le plus drôle mais pas trop emmerdant à effacer ? Tout comme Cam’, il fit plusieurs fois le tour de la chambre du regard. Humhum. C'est là-dessus qu'on pourrait lui mettre des feux d'artifice ou quelque chose comme ça.
Humm. J’aimerai faire un petit clin d’œil au fait qu’il ait enseigné l’étude des moldus… Et je me disais, que les confettis on pourrait se débrouiller pour qu’ils tombent disons plus « naturellement » tu vois bricoler un truc et par exemple l’attacher à sa porte… comme ça quand il ouvre…. Il s’en reçoit plein la tronche pour bien commencer. Il se tut quelques instants avant de dire. Tu veux qu’on écrive quoi là exactement ? Et je peux effectivement mettre un genre de feux d’artifice, mais il me faudrait un déclencheur. ouais, sinon ça serait compliquer. Ou sinon un horaire, mais comme on ne sait pas trop ce qu’il va faire, je ne veux pas non plus lui faire avoir une attaque, ou lui péter son groove. si jamais il ramenait quelqu’un dans sa chambre. Bref un déclencheur, par exemple… s’il essaye d’enlever ce qu’on aura écrit, la première fois ça pourrait déclencher les feux… mais après j’ai peur de merder mon sort et que… tu vois qu’à chaque qu’il essaye ça explose… et là ça serait quand même beaucoup moins drôle. En théorie, il pouvait y arriver, mais il préférait prévenir son camarade que cela ne pouvait pas fonctionner Du coup on prend le risque ? Il y aura de toute manière toujours un moyen d’arrêter cette merde… mais bon je préfère avoir ton avis du coup, tu le connais mieux que moi !

Le but était d’être drôles pas trop relous ni prise de tête.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 7759
Date d'inscription : 30/03/2010
Crédits : Avatar JunkieMouse & Gifs by Tumblr.
Double Compte : Enzo ▬ Isma ▬ Jeremiah ( parti ) ▬ Taylor (mort) ▬ Riley ▬ Victoria



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t3331-gangsta-s-paradize-cameron
MessageSujet: Re: Need for fun ▬ Benjamin   Jeu 6 Oct 2016 - 13:49

« Humm. J’aimerai faire un petit clin d’œil au fait qu’il ait enseigné l’étude des moldus… Et je me disais, que les confettis on pourrait se débrouiller pour qu’ils tombent disons plus « naturellement » tu vois bricoler un truc et par exemple l’attacher à sa porte… comme ça quand il ouvre…. Il s’en reçoit plein la tronche pour bien commencer. »
« Carrément. C'est même une très bonne idée. »

Et en tant que Moldu du coin, j'aurai même dû y songer moi-même, non ? La Magie te perverti Cameron … Tu deviens faignant, attention. Ok, stop, j’arrête avec ça parce que c’est du jugement de valeur et qu’ils n’ont pas plus choisi d’être Sorcier que je n’ai choisi de ne pas l’être. Chacun son monde, chacun sa façon de vivre. Ils ont des facilités par rapport à certaines choses et on en a pour d’autres, c’est tout.
Donc, les confettis, je valide totalement et ça me donne envie d’en mettre au-dessus de toutes les portes de ce château. Je n’ai jamais vraiment fait ce genre de conneries mignonnes, j’ai pas grandi dans un univers où les conneries prenaient cette forme-là, mais ça me fait plaisir de retrouver certaines sensations communes. J’ai parfaitement conscience d’avoir fait des trucs qui sont répréhensibles, pour autant je ne regrette rien. C’est comme ça, c’est tout. Mes projets d’avenir n’ont rien à voir avec une quelconque rédemption, c’est juste … un chemin que je prends, une suite, une évolution à ma vie. Il n’y a rien de plus simple. J’ai un passé, un présent et potentiellement un futur. Comme tout le monde.

« Tu veux qu’on écrive quoi là exactement ? Et je peux effectivement mettre un genre de feux d’artifice, mais il me faudrait un déclencheur. Ou sinon un horaire, mais comme on ne sait pas trop ce qu’il va faire, je ne veux pas non plus lui faire avoir une attaque, ou lui péter son groove. »

Lui péter son groove … Je l’admets, au départ je ne comprends pas à quoi il fait allusion mais une fois que c’est fait et après avoir laissé échapper un « oh ! » pour illustrer ma compréhension à retardement – désolé mais n’étant pas porté sur la chose ce genre d’évidence ne me saute pas aux yeux – c’est un sourire sournois qui se dessine sur mes lèvres.

« Remarque, ça serait drôle ... »

Cameron, c’est mal.

« Bref un déclencheur, par exemple… s’il essaye d’enlever ce qu’on aura écrit, la première fois ça pourrait déclencher les feux… mais après j’ai peur de merder mon sort et que… tu vois qu’à chaque qu’il essaye ça explose… et là ça serait quand même beaucoup moins drôle. »

Le pire dans tout ça c’est que je ne peux pas m’empêcher de rire encore une fois.

« Du coup on prend le risque ? Il y aura de toute manière toujours un moyen d’arrêter cette merde… mais bon je préfère avoir ton avis du coup, tu le connais mieux que moi ! »
« Hum, qu'est-ce que tu penses d'un truc qui déclenche tout, feu d'artifice comme confettis, etc … Quand il entre dans sa piaule ? »

Ça me parait pas mal ça, non ?
Maintenant reste à voir si c’est réalisable ou non.

« Regarde. On lui fixe les confettis au-dessus de la porte comme tu dis, dans un truc qui les fait tomber une fois qu’il l’ouvre. Et pour le reste … Est-ce que tu as moyen par exemple de placer … Un sort où je ne sais trop quoi sur le sol, quelque chose qui fasse tout déclencher quand il marche dessus. Il se prend les confettis sur la tête, fait un pas en avant et BOOM ! Feu d’artifice, son et lumière, etc … »

Je ne connais pas les limites de la Magie alors je me contente simplement de proposer. Benjamin est l’expert à ce niveau-là, je m’en remets totalement à lui mais de ce que j’en vois, il y a moyen de faire de cette petite surprise un truc assez mémorable pour Dimitri.

« D’ailleurs je me dis que ça serait vraiment dommage de rater ça. Est-ce que t’es prêt à mettre ton réveil pour venir observer en douce sa réaction demain matin quand il rentrera de garde ? »

Pour lui sauter dessus juste après, naturellement. Quitte à être là, autant lui faire comprendre que ça vient de nous avant de lui faire un gros poutoux et de le border.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité


Invité
MessageSujet: Re: Need for fun ▬ Benjamin   Dim 23 Oct 2016 - 14:16


Et maintenant, ils étaient même d’accord pour utiliser des techniques également plus moldus comme venait de l’expliquer Benjamin, le souci c’est que dans la théorie ça semblait mais dans la pratique peut-être que ça serait un peu plus compliqué. A méditer donc, mais c’était quand même une perspective assez réjouissante ! Il ne s’y connaissait pas trop (pour ne pas dire pas du tout), mais ça ne devait pas être sorcier quand même – sans mauvais jeu de mot- ! Benjamin avait donc continué de déblatérer ses idées, ce qu’ils pourraient faire, ou pas… Sa petite vanne sur le fait que Dimitri pourrait revenir en bonne compagnie tomba presque à l’eau… ou du moins mit plus de temps qu’il ne l’aurait pensé au cerveau du Moldu.

Remarque, ça serait drôle ...
Je ne suis pas certain qu’il apprécie grandement ceci dit…

Personnellement, si le reste l’amusait beaucoup, l’idée de se faire surprendre pendant qu’il … enfin qu’il voulait faire ou faisait la Chose et qu’il était en charmante compagnie ne lui plaisait guère ! Mais de toute manière, ils n’avaient pas franchement le choix, ils n’étaient pas encore devin, alors ils allaient devoir faire avec les aléas que cela impliquait. Finalement presque imperturbable Benjamin continua à parler, parler, parler et ses idées, ses explications faisaient rire Cameron comme un gamin, rires qui l’encouraient à continuer son délire. Pauvre Dimitri, s’il savait ce qui l’attendait, il s’enfuirait probablement en courant !

Hum, qu'est-ce que tu penses d'un truc qui déclenche tout, feu d'artifice comme confettis, etc … Quand il entre dans sa piaule ?
Humm…. Je ne sais pas trop, développe pour voir si jamais ça me parle un peu plus ?!
Regarde. On lui fixe les confettis au-dessus de la porte comme tu dis, dans un truc qui les fait tomber une fois qu’il l’ouvre. Et pour le reste … Est-ce que tu as moyen par exemple de placer … Un sort où je ne sais trop quoi sur le sol, quelque chose qui fasse tout déclencher quand il marche dessus. Il se prend les confettis sur la tête, fait un pas en avant et BOOM ! Feu d’artifice, son et lumière, etc …

Attends deux minutes Cameron que tout ça monte au cerveau du Vieux ! Pendant une dizaine de secondes, benjamin resta très –trop ?- concentré comme si la question était très compliquée alors qu’au final c’était franchement simple ! La vérité c’est qu’il tentait de trouver un sort qui pourrait fonctionner de la sorte ! il se gratta un peu la joue d’un air pensif, plusieurs idées de sorts lui venaient en tête et il essayait de trouver la meilleure, celle avec le moins de répercussion, le moins de « bug » en quelque sorte.

Ouais on va faire ça, mais par contre il faudra vraiment le faire au dernier moment ! Est-ce que sais comment coincer ce truc en haut et refermer la porte pour que l’on sorte sans tout faire tomber ? Parce que je crois que normalement, on doit rester dans la pièce non pour ne pas tout détruire ?! Enfin c’est toi l’expert sur ce genre de choses, moi j’y connais rien !

Au pire ils pourraient se planquer sous le lit, prendre des photos et en attendant Dimitri jouer à la belotte ou autre.

D’ailleurs je me dis que ça serait vraiment dommage de rater ça. Est-ce que t’es prêt à mettre ton réveil pour venir observer en douce sa réaction demain matin quand il rentrera de garde ?

Benjamin acquiesça doucement.
La question est, à quelle heure est-ce qu’il est censé finir sa garde ? Et est-ce que tu penses que toi plus moi planqués quelque part à l’observer ça sera franchement discret ? Je nous en entends déjà glousser comme des abrutis… niveau crédibilité et surprise, ça serait donc plus ou moins égal à zéro, non ? Il se racla la gorge avant de lui sourire mais si on résout ce souci, effectivement, ça serait même avec le plus grand des plaisirs de mettre un réveil, en espérant juste que je sois pas en mode ours mal lâché, ça m’arrive parfois… Tu sais les Vieux, ça a besoin de sommeil pour être en forme.

Petit sourire, maintenant il n’y avait plus qu’à attendre sa réponse, voir comment attacher les confettis et le tour était joué, Dimitri allait…. Les haïr il en état certain. Il serait fatigué de sa nuit de garde, voudra juste dormir et sera tenu éveillé par les deux gugus qu’ils étaient. Benjamin pouffa.

Je sens qu’il va nous nommer de façon adorable et très polies, heureusement que les « enfants » seront toujours couchés.

Ca promettait un bon moment de rigolade !


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 7759
Date d'inscription : 30/03/2010
Crédits : Avatar JunkieMouse & Gifs by Tumblr.
Double Compte : Enzo ▬ Isma ▬ Jeremiah ( parti ) ▬ Taylor (mort) ▬ Riley ▬ Victoria



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t3331-gangsta-s-paradize-cameron
MessageSujet: Re: Need for fun ▬ Benjamin   Lun 24 Oct 2016 - 19:24

« La question est, à quelle heure est-ce qu’il est censé finir sa garde ? Et est-ce que tu penses que toi plus moi planqués quelque part à l’observer ça sera franchement discret ? Je nous en entends déjà glousser comme des abrutis… niveau crédibilité et surprise, ça serait donc plus ou moins égal à zéro, non ? »
« Je suis certain qu’on s’en sortira très bien ! Au pire j’te bâillonne si tu ne te fais pas confiance. »

Insérer ici un grand sourire sadique de ma part. Il est bien question de sa propre confiance en lui parce qu'en ce qui me concerne j'ai une longue carrière de planque et de discrétion derrière moi alors non, ça ne m'effraie pas. On se trouvera un petit coin parfait du quel on peut voir sans se faire voir et si possible entendre sans se faire entendre. Qui plus est, encore une fois, la Magie peut être notre alliée dans cette histoire, non ?

« Et sa garde se termine à 8h normalement. »
« Mais si on résout ce souci, effectivement, ça serait même avec le plus grand des plaisirs de mettre un réveil, en espérant juste que je sois pas en mode ours mal lâché, ça m’arrive parfois… Tu sais les Vieux, ça a besoin de sommeil pour être en forme. »
« T’en fais pas grand-père, j’te caresserai dans le sens du poil pour te mettre de bonne humeur. »

Cameron … Oui, je suis avec ce type que je ne connais quasiment pas d'un naturel … très naturel, mais ça ne me pose pas réellement de problème. Il n'arrête pas de se traiter de vieux mais au fond de lui je suis certain qu'il y a un sale gosse qui se planque : J'en veux pour preuve toutes les idées qu'il a pu avoir pour notre plan machiavélique. Et quand bien même il serait de mauvais poil, la simple idée de voir Dimitri se prendre une avalanche de confettis sur la tête lui redonnera le sourire immédiatement. J'en suis convaincu. Là dessus non plus je n'ai aucune inquiétude, vraiment pas. On ne se connait pas c'est vrai mais il ne m'a pas l'air d'être réellement soupe au lait. Peut-être que je me trompe, certes, mais l'avenir nous le dira de toute façon. Et puis merde ! Pour une fois que ça n'est pas moi l'ancêtre de l'histoire ! Ça fait du bien de se retrouver dans le rôle du merdeux qui s'amuse à traiter son ainé de grand-père comme ces sales mômes passent leur temps à le faire avec moi. Emily et Enzo en tête de liste, bien évidemment.

« Je sens qu’il va nous nommer de façon adorable et très polies, heureusement que les « enfants » seront toujours couchés. »
« Tu sais, moi je crois que ça va plus le toucher qu'autre chose. »

Et en disant ça c'est un sourire quasiment tendre qui étire mes lèvres. Un sourire qui ne peut pas trahir à quel point je crois en ce que j'avance.

« Il a un grand cœur plein de guimauve notre Dimitri. »

C'est peu de le dire et même si c'est dit de façon qui pourrait prêter à une touche d'humour, c'est simplement la réalité. Ce gars est le genre de personnes qui aide sans réfléchir, toujours avec le sourire. On aimerait tous avoir un Dim dans notre vie, je le pense sincèrement, et j'ai véritablement découvert une personne en or au fil du temps. Aujourd'hui je le considère comme un ami et je ne suis pas prêt d'oublier ce qu'il a fait pour moi même si ça n'a rien à voir. Enfin bref, c'est pas le moment de repenser à des choses qui fâchent, loin de là même, bien que je les assume totalement ces choses. Je n'ai pas peur de le dire, sans lui je serai probablement mort à l'heure qu'il est et pas d'une mort des plus glorieuses mais plutôt en chien de fusil au pied de la cuvette des chiottes. La honte sur moi si ça s'était terminé comme ça alors pour ça je le remercie doublement. On fait tous des erreurs, on se perd tous en cours de route parfois, il a été de ceux qui m'ont ramené dans le droit chemin quand j'en avais besoin. Ça je ne l'oublierai jamais.

« Donc même si on n’échappe pas aux gentils petits noms d’oiseaux, faudra le prendre avec toute son affection. Et on ira lui faire un gros câlin ! »

Impossible qu'il résiste si on lui offre nos plus belles faces de ravis de la crèche mais je reste persuadé qu'il sera touché, voir amusé, mais pas agacé. Certes la fatigue après une nuit de garde pourrait le rendre irascible et ça se comprend mais … Non, on est trop mignons.
Et sur ces bonnes paroles ma main claque sur le côté de l'épaule de Benjamin, annonçant l'heure du départ.

« Aller, on se sauve, faut jamais rester trop longtemps sur le lieu du crime. Rendez-vous au septième étage à 7h50 demain matin, ok ? »

Je viens du quatrième et lui sera déjà au sixième mais si on se retrouve au cinquième c'est prendre le risque que Dim nous voit en remontant alors que si on se planque suffisamment bien, on pourra le voir arriver et le suivre à distance.
C'est donc avec cette idée en tête qu'on sort de là non sans s'être assuré que la voie est libre et rendez-vous demain matin pour la suite des évènements !
Et c'est effectivement ce qu'il s'est passé. J'ai retrouvé mon ours mal léché le lendemain matin, la suite n'a été qu'une infinie barre de rire. On était déjà foutu avant que Dim ouvre la porte de la chambre mais quand il s'est pris les confettis sur la tête ça été le coup de grâce. Les explosions suivantes ont fini de nous achever et comme on riait effectivement comme des baleines, que je n'arrivai personnellement plus à m'arrêter, à en avoir mal au ventre, on a décidé de sortir de notre cachette pour aller faire un gros câlin à notre ami commun pour lui souhaiter bonne nuit, et félicitations pour son nouveau poste de vive voix cette fois. Quand bien même c'était déjà fait auparavant.

▬ FINI POUR MOI ▬

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Need for fun ▬ Benjamin   

Revenir en haut Aller en bas
 
Need for fun ▬ Benjamin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 08. Remember that time is money - Benjamin Franklin
» Edge Vs Shelton Benjamin
» Football Benjamin Sag-Lac
» Shelton Benjamin nouveau champion / UMB / John Cena ++
» Benjamin Smith • Humain [ LIBRE ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Imperium™ :: Hogwarts' Outside :: Le Parc de l'Ecole. :: ─ Les allées le long du château :: ─ Les cours pavées-
Sauter vers: