AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Sorry For Party Rocking ▬ Matthew

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Hiboux postés. : 17071
Date d'inscription : 13/09/2009
Crédits : JunkieMouse ▬ Gif Tumblr
Double Compte : Ismaelle L. Stoneheaven ▬ Cameron S. Cassidy ▬ Riley S. Jenkins ▬ Owen A. Matthews ▬ Elijah C. Leroy



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t3605-enzo-still-a-wolf-not-lonely-a
MessageSujet: Sorry For Party Rocking ▬ Matthew   Lun 18 Juil 2016 - 14:27

Vendredi 1er Mai 2015 – Après les cours
Sorry For Party Rocking



Matthew & Enzo

Spoiler:
 

Je regarde la Prof de Botanique … et ça me saute aux yeux. J'avais complètement oublié le pari fait avec Emily avant de partir en vacances, et surtout avant ce qui s'est passé le jour de Pâques. J'ai pas envie de repenser à ça, aux chocolats, aux empoisonnements, etc … mais ça ne m'empêche pas de faire le tri et de repenser à ce moment passé avec l'Écossaise dans les gradins du Stade de Quidditch, la veille. Un bon moment … Qui aurait pu croire ça quand on connait mon amour incandescent pour ce sport et les endroits bondés de monde comme ça. Comme quoi tout est possible !
Je ne me défilerai pas. Quand je range mes affaires une fois les deux heures terminées – sans encombre parce que je suis un gentil garçon – c'est avec l'idée en tête d'aller voir Emily pour la rappeler elle aussi à son engagement … A savoir affronter McEwen … On va y arriver, je nous fait confiance et après ça on ira se prélasser dans l'herbe pour se remettre de nos émotions glacées.

Quand j'arrive dans le Hall, je tombe sur les deux plus belles, enfin deux des plus belles, aka Kezabel et Riley qui sont entrain de se raconter je ne sais trop quoi. Sans complexe, sans prévenir, je passe un bras autour de chacune de leurs épaules et me pointe comme une fleur avec un grand sourire.

« Hey mesdemoiselles, vous êtes charmantes. Y a moyen de moyenner ? »

Riley, fidèle à elle même, me colle un coup de coude dans le ventre et je me pli en deux pour accentuer l'effet, chose qui la rend encore plus violente, donc qui m'amuse encore plus. Je colle un bisou sur la joue de Kezabel et reprends ma route direction le cours de Métamorphose comme si rien ne s'était passé. Dans les escalier je double William, me retourne une fois sur une surface plane en marchant a reculons devant lui pour lui faire face, lui adresse un sourire en coin plutôt du genre très éloquent et encore une fois poursuit mon chemin, sans un geste, sans un mot, après avoir repris le sens de la marche dans le bon sens. Une minute plus tard j'entre dans la Salle de Métamorphose, vais m'assoir dans le fond tranquillement en me demandant si je vais me prendre un coup sur la tête aujourd'hui. Non, je le répète, je suis un gentil garçon, aucune raison que ça ne se produise. Un gentil garçon qui s'est déjà fait réprimander deux fois en une semaine parce que, soit disant, le château n'est pas un skate park et que j'ai des pieds pour marcher. Est ce que ça m'empêche de recommencer ? Non, bien sur que non.

Je me sens bien, et c'est peu de le dire. Certes j'étais vraiment pénard en Australie et ces vacances ont été particulièrement riches en … plein de choses, si bien que ça m'a couté un peu d'en partir, y compris de dire au revoir au frangin, mais je suis véritablement heureux d'être revenu au château et d'avoir retrouvé tous ces visages familiers. On a tous pris le temps de se raconter nos vacances respectives, j'ai également pris le temps de discuter un peu avec Cameron par rapport à Kyle mais même si j'appréhendais un peu sa réaction, il est resté fidèle à lui même. Il ne s'en mêle pas. J'avais sincèrement la crainte que ça change quelque chose, je n'ai pas l'impression que ça sera le cas. Dans un autre registre, Leah a l'air de bien s'adapter et d'ailleurs ont doit se retrouver pour manger ensemble ce soir. Je lui ai rapidement présenté un peu tout le monde, pour le reste elle se débrouille très bien toute seule. Ce qui me « rassure » un peu c'est que même si elle a un Tveit dans sa classe, elle a aussi Caem. Killian aussi d'ailleurs, et Adrianna, Caitlyn aussi. Enfin elle est plutôt bien entourée. Étrangement, ou pas, ça ne m'étonne pas du tout qu'elle ait été répartie chez les Bleus. Là encore, elle n'y ait pas seule.
Le cours se passe plutôt tranquillement, je suis concentré, ce qui tient relativement du miracle pour un vendredi après midi mais il faut croire que le Prof arrive à capter notre attention à tous parce qu'on n'entend pas une mouche voler. Ou alors tout le monde dort … Peu importe, c'est une matière que j'aime bien, pour laquelle je me débrouille plutôt bien et si je veux continuer à m'amuser niveau métamorphose d'objet pour le fun, il faut bien que je tienne le rythme ! La vérité c'est que tous les sort dont je me suis servi que ce soit pour le terrain de basket, mes planches, etc … c'est parce que je traine la plus part du temps avec des Sorciers plus âgés et ça a son petit avantage. Ça et parce que je suis quelqu'un de curieux, de persistant, et de pas trop mauvais de manière générale. Sans vouloir me lancer des fleurs. Disons que je fais le tri dans ce qui m'intéresse et ce qui pourrait me servir …
18h. Bizarrement plus personne ne dort et j'ai à peine le temps de comprendre ce qui se passe que tout le monde est déjà dehors. Pourquoi se presser ? C'est pas comme si on pouvait aller se balader en ville, au ciné ou je ne sais pas où ? Je ramasse mes affaires tranquillement …

« Bon weekend M'sieur. »

… et sort de là sur le même tempo.

J'ai gardé un bouquin entre mes mains, bien sur j'ai la bonne idée de le feuilleter tout en avançant et donc ce qui devait arriver, arriva : Collision frontale. La Pleine Lune est dans trois jours, j'ai déjà de bons réflexes en temps normal mais à l'approche de l'apogée ils sont plus efficaces encore. Ouais, tu parles Charles, je sais pas pourquoi j'ai fait ça mais au lieu de lâcher le bouquin pour rattraper la personne face à moi – au cas où – je me suis retrouvé entrain de jongler pour ne pas laisser échapper mon livre … qui est passé par dessus la rambarde pour aller s'écraser directement sur la tête d'une autre personne à l'étage d'en dessous, enfin sur un pallier d'escalier.

« Merde ! »

Je n'ai même pas calculé celui ou celle que je venais de percuter, qui est debout de toute façon, j'ai juste dévalé les escaliers pour débarquer devant Matthew – de dos je le reconnais encore mieux depuis que je lui ai p'loté le cul en pensant que c'était Kyle il y a de ça des mois … Je plaisante – coincé entre l'inquiétude et le fou rire.

« Pardon. Le livre, c'est moi. J'ai … merdé avec mes réflexes. Ou mon absence de réflexe en l'occurrence. »

Heureusement le livre n'est pas épais, c'est un … comment on appelle ça déjà ? Un poche. Mais quand même … quand ça tombe d'un étage …

« Ça va ? Tu vois des étoiles ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité


Invité
MessageSujet: Re: Sorry For Party Rocking ▬ Matthew   Mer 20 Juil 2016 - 22:20

A dada sur mon bidet… non cheval… non licorne… Non, Keane déguisé en licorne, dévalait les marches avec Boucle d’Or pas franchement rassuré. A vrai dire, il était même un peu inquiet, il n’avait beau pas être très gros, il faisait quand même son poids et les petits sauts du blond dans les escaliers, plus le déguisement qui lui tombait sur la tronche étaient des paramètres à prendre en compte. Comment est-ce qu’il en était arrivé-là ? Keane l’avait obligé… à quelque chose près, et à cet instant précis, il aurait donné cher pour ne pas être… disons ici… ou plutôt installé sur l’autre de cette façon. Ils allaient tomber, se fracasser la tronche. Se faire mal… et ça serait bien fait pour eux, c’était certain ! Soudain, Dada Keane, poussa un petit cri -heureusement ils étaient arrivés à un palier- et il s’arrêta net de marcher/courir/sautiller. Matthew, inquiet descendit du dos pour retrouver avec un bonheur non feint le sol ferme –pour un peu il l’aurait embrassé ce sol-… tandis que Keane se mit à sautiller sur une jambe en gémissant « crampe, crampe, crampe ». hum. Est-ce qu’il était nécessaire de commenter cela ? Il ne le croyait pas, il était même à peu près sûr que ça serait une mauvaise idée, parce qu’il avait juste envie de rire, de se marrer de son pote qui avait mal… mais franchement voir un homme-licorne, sautiller sur un pied et disant crampe, c’était un spectacle à ne pas rater.

Dommage pour eux, un professeur était venu stopper cette mascarade pour emmener le « pauvre » Keane à l’infirmerie de peur que e soit plus grave vu comme il se tortillait et gémissait. Mouais, il avait de la chance, aller là-bas pour si peu et profiter des bons soins de Rina…. Peut-être que lui aussi devait se blesse, cela faisait un bon moment qu’il n’avait pas croisé la divine femme. Soupirant doucement, il se remit à marcher vers la grande salle où il espérait pouvoir retrouver sa sœur. Il n’avait pas fait trois mètres qu’il se prit violemment en truc en pleine tronche, sur la tête. BOUM. Il sursauta avant se frotter la tête. Bordel de merde, qu’est-ce que ça faisait mal. Qu’est-ce qui venait de se passer ?? Il n’eut pas le temps de réellement comprendre que le livre qui se tenait face à lui était l’objet qui était rentré en collision avec son crâne

Pardon. Le livre, c'est moi. J'ai … merdé avec mes réflexes. Ou mon absence de réflexe en l'occurrence Il le regarda de façon un petit peu dubitative, à moitié assommé –au moins- par le petit bouquin. Ça va ? Tu vois des étoiles ?
Je crois, que je vais être dans l’obligation d’aller à l’infirmerie… voir Rina… être certain que je n’ai aucun traumatisme crânien. Tu es tombé à pic ! Enfin pas toi, mais ton livre. Je ne suis pas certain que j’aurais survécu à ta chute sur ma tronche, j’ai la tête dure mais pas en béton ! Il lui sourit avant d’ajouter Plus sérieusement, je crois que ça va… ça allait mieux il y a deux minutes, mais à part une grosse migraine, je ne crois pas que je risque grand-chose d’autre ! Il secoua un peu la tête avant de continuer Et ton truc est largement moins flippant que ce que vient de me faire vivre Keane, crois-moi, tu ne veux pas savoir. Ouais, enfin, certainement, le bruit de couloir allait peut-être tourner sur ce qui c’était passé. Tu vas bien, sinon Enzo ? Tu sais que le jeté de livres n’est pas un sport ? Et si un Bleu te voir faire ça, un précieux livre, imagine ce que tu vas subir

Il ne peut s’empêcher de ricaner un peu, c’était des préjugés, il le savait bien, mais il est vrai que la plupart des serdaigles appréciaient vraiment trop les bouquins.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 17071
Date d'inscription : 13/09/2009
Crédits : JunkieMouse ▬ Gif Tumblr
Double Compte : Ismaelle L. Stoneheaven ▬ Cameron S. Cassidy ▬ Riley S. Jenkins ▬ Owen A. Matthews ▬ Elijah C. Leroy



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t3605-enzo-still-a-wolf-not-lonely-a
MessageSujet: Re: Sorry For Party Rocking ▬ Matthew   Jeu 21 Juil 2016 - 23:24

Énervé ? Pas énervé ? Je ne ressens pas d'agression ni d'agressivité émanant de lui, j'ai l'impression qu'il est juste un peu sonné. Ça n'est pas pour autant que je ne risque pas de me prendre une baigne quand il aura retrouvé ses esprits mais … Non, quelque part ça m'étonnerait, Matthew ne m'a pas l'air d'être un gars violent et puis ça n'est pas comme si j'avais fait exprès même si je peux comprendre que ça agace. Demandez ça à Charlie … Lui c'est carrément mon skate qu'il s'est pris en pleine face … Je suis un danger public, c'est avéré je crois … Enfin j'imagine qu'il vaut mieux ça qu'un Loup-Garou sous forme animale qui pète un plomb et mord tout ce qui passe ... A deux poids, deux mesures, c'est ça ? Bref, alors, ces étoiles ?

« Je crois, que je vais être dans l’obligation d’aller à l’infirmerie… voir Rina… être certain que je n’ai aucun traumatisme crânien. Tu es tombé à pic ! Enfin pas toi, mais ton livre. Je ne suis pas certain que j’aurais survécu à ta chute sur ma tronche, j’ai la tête dure mais pas en béton ! »
« Ah ouais donc en fait j'te rends service. Cool. Par contre fais gaffe, tu vas me vexer. Vous avez tous un problème avec mon poids ou quoi ? »


Je plaisante, évidemment, j'ai parfaitement conscience de la masse que je déplace et moi-même je n'aimerai pas me prendre sur le coin de la tronche. Je suis lourd, sans doute dans tous les sens du terme, mais je le vis plutôt bien. En même temps, matez moi le morceau … Ils sont plutôt bien gérés les kilos, non ? Tout dans les chevilles !

« Plus sérieusement, je crois que ça va… ça allait mieux il y a deux minutes, mais à part une grosse migraine, je ne crois pas que je risque grand-chose d’autre ! »
« Il est pas tellement assommant comme bouquin de toute façon. »


Oui, j'ai toujours un truc à dire.

« Et ton truc est largement moins flippant que ce que vient de me faire vivre Keane, crois-moi, tu ne veux pas savoir. »
« Ben si ! »
« Tu vas bien, sinon Enzo ? Tu sais que le jeté de livres n’est pas un sport ? Et si un Bleu te voir faire ça, un précieux livre, imagine ce que tu vas subir. »


Réaction instinctive : Je souris. Et pas n'importe quel sourire, s'il vous plait. Le sourire plein d'arrière pensées, focalisées sur un certain Bleu … qui peut me faire subir a peu près tout ce qu'il veut, où il veut, quand il veut. Donc clairement, c'est un sourire lubrique que j'affiche, le regard un peu dans le vide, et je dois avoir l'air prodigieusement idiot mais je m'en fous.

« Boh … Si y a que ça … J'crois que j'suis prêt à me sacrifier. »

Tu m'étonnes, et plutôt deux fois qu'une même. Il avait pas cours au même étage que moi d'ailleurs ? Enzo ! Focus. Ah, oui, pardon. Enfin n'empêche que … Enzo ! Roh ça va. C'est bon, j'suis focus, voilà.

« Mais sinon oui ça va, et toi ? Enfin à part le traumatisme crânien qui va t'envoyer au Paradis j'entends. »

Paradis = Infirmerie = Bichonnage dans les règles par Rina. Ça vaut bien un traumatisme crânien, non ? La pauvre … Des fois je me dis qu'elle doit en avoir ras le bol des ados en rut qui sont limite près à se péter un bras rien que pour passer trois minutes avec elle … En tout cas, elle ne peut pas se plaindre de ma présence envahissante parce que ça fait une paie que je n'ai pas fait un tour là-bas, pour moi en tout cas. J'ai bien trop vu ces murs blancs et aseptisés même si les dessins qui y sont accrochés à présent les rendent un peu moins lugubres, assez pour les deux ou trois prochaines années, et ça même Rina n'y changera rien. Elle est superbe, ça c'est clair, mais étrangement – ou pas – je ne me transforme pas en chien de la casse quand je la vois. Et pour en revenir à Matthew, même si je sais qu'il plaisantait … Enfin, je crois ? Bref, j'ai envie de lui dire qu'il peut potentiellement tomber sur Helland, Maxence ou Takuma et que ça ferait foirer tous ses plans mais je m'abstiens. Il a bien le droit de rester la tête plongée dans ses fantasmes après tout, j'ai pas envie de lui pourrir son groove !

« Et oui je sais bien pour le jeté de livres, mais c'était ça ou le jeté de personne alors à choisir ... Non en fait comme d'hab je ne regardais pas où j'allais, collision frontale mais pas de blessé … enfin je crois, j'ai pas trop fait gaffe pour être honnête. Et visiblement j'ai pas l'âme d'un jongleur faut croire alors … »

Alors rien. Cette phrase est ponctuée par un haussement d'épaules et un sourire. Pas lubrique celui là, juste un sourire quoi.

« Tu sais, par rapport à Keane, il garde une mèche de mes cheveux dans un médaillon et ça lui sert de porte bonheur alors sincèrement … J'crois qu'y a pas grand chose qui peut me choquer le concernant. Vas-y, balance. »

J'aime bien Keane, il a toujours idées supers originales alors carrément que ça m'intéresse de connaître sa dernière trouvaille même si Matthew semble légèrement traumatisé.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité


Invité
MessageSujet: Re: Sorry For Party Rocking ▬ Matthew   Dim 24 Juil 2016 - 12:52

Ah ouais donc en fait j'te rends service. Cool. Par contre fais gaffe, tu vas me vexer. Vous avez tous un problème avec mon poids ou quoi ?
Non, tu as un corps splendide… enfin je ne t’ai jamais vu torse nu me semble-t-il, on a jamais été intime à ce point, malgré la petite tape sur les fesses, il y a quelques temps… Mais je suis certain que tu es bien foutu, disons que tu a un poids proportionnel à ta taille et à ton pourcentage de muscles, élevés tous les deux, comparé, moi j’ai plus l’air de… disons un presque-nain. Vas-y Matthew, sors les rames et pagaye vite parce que là tu t’enfonces sérieusement rapidement et profondément. La barque coule, à l’aide ! Tu vas, il n’est pas question de te vexer ou autre ! Si tu me tombes dessus, tu me ferais juste très mal et je crois que j’aurais de la chance d’être encore en vie. Déjà imagine-toi si tu te prends quelqu’un de ton gabarit sur la tête, en sachant qu’avec ta nature de lycanthrope tu peux certainement mieux supporter ces choses-là. Voilà maintenant tu transposes à moi et tu as tout compris.

Sauf qu’il avait déjà dû comprendre avant et que là, Lorence était juste en train de brasser du vide, du vent, ou tout ce que l’on veut… mais au moins il avait pu donner son explication entière avant d’enchainer tout naturellement, comme quoi en réalité il allait bien.


Il est pas tellement assommant comme bouquin de toute façon.

C’est une blague, de l’humour ou est-ce qu’il est vraiment sérieux ? Pas important de toute façon ce n’était pas la peine de trop s’attarder là-dessus ! D’ailleurs Matthew ne tarda pas à enchainer avec Keane et ce qui lui était arrivé, avant de poser quelques questions sur le devenir de M’sieur Ryans -la moindre des politesses quand même ! – Hum et voilà que l’autre souriait alors qu’il venait d’évoquer les Bleus. D’accord. Ne pas poser de questions dont la réponse serait peut-être gênante même si… même si au final, il était à présent intriguer. Qui le faisait sourire comme ça ? Une fille ? Un mec ? Pas Cassie c’était sûr. Pas Connor non plus –la bonne blague-.. Il n’allait pas tous les faire sinon demain il y serait encore !

Boh … Si y a que ça … J'crois que j'suis prêt à me sacrifier
Et à te sacrifier avec qui ? Parce que je ne suis pas certain que tu apprécies, ce sacrifice si c’est ma sœur ou Tveit – Connor – sur tu as en face de toi.
Mais sinon oui ça va, et toi ? Enfin à part le traumatisme crânien qui va t'envoyer au Paradis j'entends.
[b]Oh oui, oui. Tu as fait ma journée, elle va être géniale ! Merci de le demander.
Il eut un sourire avant de continuer Mais je n’irais quand même pas là-bas pour si peu …

Mais il est vrai qu’elle lui plaisait réellement, il l’aurait bien draguée, après tout ils n’avaient pas tant de différence d’âge que ça, mais jusqu’ici il s’était toujours retenu. Cela ne se faisait pas… trop.

Et oui je sais bien pour le jeté de livres, mais c'était ça ou le jeté de personne alors à choisir ... Non en fait comme d'hab je ne regardais pas où j'allais, collision frontale mais pas de blessé … enfin je crois, j'ai pas trop fait gaffe pour être honnête. Et visiblement j'ai pas l'âme d'un jongleur faut croire alors … Humhum. Il voyait tout à fait, il était souvent aussi tête en l’air, mais la différence de gabarit faisait tout. Matthew risquait moins de blesser quelqu’un… Tu sais, par rapport à Keane, il garde une mèche de mes cheveux dans un médaillon et ça lui sert de porte bonheur alors sincèrement … J'crois qu'y a pas grand chose qui peut me choquer le concernant. Vas-y, balance.

Réellement ? Ok. Mais tu vas le regretter… attends quoi ?! Deux minutes… STOP. Arret.

Il garde une de tes mèches de cheveux dans un médaillon ? Effectivement… ça lui ressemble bien. Je me demande s’il m’en a déjà volé… et pour tout t’avouer, je ne pensais pas un jour me poser cette question « est-ce quelqu’un n’a pas volé quelqu’uns de mes cheveux » Et on se demandait pas pourquoi. Matthew se racla la gorge avant de reprendre Alors il s’est déguisé en licorne –cheval- et a voulu que quelqu’un soit son destrier… enfin son cavalier. J’en perds mes mots. Et forcément tu te doutes que c’est tombé sur moi ! Il m’a pris sur son dos et a commencé à cavaler dans les couloirs et les escaliers. Et tu sais comme Keane sautille comme un cabri. Imagine ça dans un escalier… avec son équilibre précaire… Je ne te le conseille pas. Sincèrement.

Il lui fit un petit sourire avant d’hausser les épaules. Alors Ryans, tu en dis quoi de ça ? Est-ce que c’est pas aussi flippant que ton histoire de mèches ?


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 17071
Date d'inscription : 13/09/2009
Crédits : JunkieMouse ▬ Gif Tumblr
Double Compte : Ismaelle L. Stoneheaven ▬ Cameron S. Cassidy ▬ Riley S. Jenkins ▬ Owen A. Matthews ▬ Elijah C. Leroy



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t3605-enzo-still-a-wolf-not-lonely-a
MessageSujet: Re: Sorry For Party Rocking ▬ Matthew   Ven 29 Juil 2016 - 14:09

« Non, tu as un corps splendide… enfin je ne t’ai jamais vu torse nu me semble-t-il, on a jamais été intime à ce point, malgré la petite tape sur les fesses, il y a quelques temps… Mais je suis certain que tu es bien foutu, disons que tu a un poids proportionnel à ta taille et à ton pourcentage de muscles, élevés tous les deux, comparé, moi j’ai plus l’air de… disons un presque-nain. Tu vas, il n’est pas question de te vexer ou autre ! Si tu me tombes dessus, tu me ferais juste très mal et je crois que j’aurais de la chance d’être encore en vie. Déjà imagine-toi si tu te prends quelqu’un de ton gabarit sur la tête, en sachant qu’avec ta nature de lycanthrope tu peux certainement mieux supporter ces choses-là. Voilà maintenant tu transposes à moi et tu as tout compris. »

O…kay … Tu m’as perdu, clairement, donc ce que je vais faire c’est simplement ne retenir qu’une chose : J’ai un corps splendide. Ok, je sors, mais ça m’étonne qu’il n’ait jamais croisé mon torse – c’est bizarre dit comme ça – vu le nombre de nuits que j’ai passé dans leur dortoir avant que Kyle ne quitte le château. J’y ai pas remis les pieds depuis, sauf éventuellement pour chercher Cameron mais c’est tout, et encore. J’ai plus rien à y faire, et je l’admets, ça me fait un peu bizarre de me dire que Kyle et Drew ont dormi là tous les deux pendant des mois, qu'on s'y est tous croisés plus ou moins, et que maintenant … Enfin bref, c’est pas le moment de se faire ce genre de réflexion. Ils sont partis, tous les deux, ils ont fait un choix, on en a tous fait.
D’ailleurs les choses redeviennent rapidement légères dans ma tête quand il évoque une éventuelle « punition » par une ou un Bleu – La foire aux clichés est tenace entre ces murs. On passera sur le fait que la simple idée de penser à Connor me fait grimacer, d’autant plus en ces termes. Quant à sa sœur … Elle a l’air trop cinglée pour que je me risque à l’approcher, sans offense, et de toute façon j’ai comme l’impression qu’elle n’est pas mon genre. J’ai un truc avec les yeux bleus je commence à le comprendre et clairement elle est plutôt jolie et bien foutue – on ne va pas se mentir, je ne cherche pas la femme de ma vie alors oui le physique est le critère qui prend le pas sur le reste – mais … Allez savoir pourquoi, de prime abord elle ne m’attire pas spécialement j’ai l’impression. Après, qui sait ce qui peut se passer. Avec tout ça j’ignore totalement la question de Matthew et je dois bien le dire, ça m’arrange bien. C’est pas un secret, j’ai honte de rien, tout ça est parfaitement assumé mais j’ai pour autant pas spécialement envie d’en discuter. Je préfère le vivre. D’autant plus que ça n’est pas comme si on était proche, le Non-Magicien et moi. Parler de Rina ou de Keane, c’est très bien.

« Il garde une de tes mèches de cheveux dans un médaillon ? Effectivement… ça lui ressemble bien. Je me demande s’il m’en a déjà volé… et pour tout t’avouer, je ne pensais pas un jour me poser cette question « est-ce quelqu’un n’a pas volé quelqu’uns de mes cheveux » »

Ce type est perché. C’est pas un reproche, juste un constat, un constat qui me fait sourire d’ailleurs. Oui il est perché mais d’une manière fun.

« Alors il s’est déguisé en licorne –cheval- et a voulu que quelqu’un soit son destrier… enfin son cavalier. J’en perds mes mots. Et forcément tu te doutes que c’est tombé sur moi ! Il m’a pris sur son dos et a commencé à cavaler dans les couloirs et les escaliers. Et tu sais comme Keane sautille comme un cabri. Imagine ça dans un escalier… avec son équilibre précaire… Je ne te le conseille pas. Sincèrement. »

Dans ma tête je suis clairement entrain de visualiser le truc et à mesure que Matthew me raconte ça, mon sourire s’élargit et se transforme en rire. Keane en licorne … Normal. Oui c’est normal en fait. Mais le pauvre Matthew qui a dû être balloté comme un fétu de paille. La vision est à mourir de rire, sincèrement.

« Ah ouais, quand même. »

Du Keane tout craché, je me rends compte que j’en suis à peine étonné finalement. J’apprécie vraiment ce type, il donne l’impression de vivre sur une autre planète et de l’assumer totalement, sans parler du fait qu’il n’y a rien d’autre que de la gentillesse en lui et ça me donne parfois envie de distribuer des droites à ceux qui se risqueraient à lui prendre la tête ou se moquer de lui. Il est suffisamment grand pour se défendre, je l’entends bien, mais voilà, je le trouve attachant et ça fait ressortir mon côté protecteur.

« Finalement, après ça, se prendre un livre sur la tête c’est rien. »

Oui t’as raison garçon, minimise le truc.

« Je prends note de ta mise en garde, c’est gentil, même si pour le coup … J’pense pas que Keane arriverait à me soulever. »

Et on en revient encore à ça ! C’est pas possible.

« En tout cas j’aurai bien aimé voir ça. La prochaine fois faites ça dans le hall aux heures de pointe ! Et tu sais, pour cette histoire de cheveux, j’crois pas que t’aies à t’en faire. Il ne me les a pas volés, c’est moi qui les lui ai donnés. »

Je n’oublierai jamais son cri d’hystérie quand j’ai rabaissé ma capuche et qu’il a vu que je m’étais coupé les cheveux. C’était génial. C’était surtout génial de voir à quel point ça lui a fait plaisir que je lui en ai gardé une mèche. C’était un peu … Je pense que c’était sans doute la dernière fois en plus de ça parce que je ne compte pas les laisser repousser comme avant.

« Ça va la reprise au fait ? T’as bougé pendant les vacances ? Et c’est pas trop bizarre de vous retrouver en amoureux avec Cameron, dans votre dortoir j’veux dire ? »

Kyle est parti depuis un mois et demi maintenant, Drew n’est pas revenu après les vacances, alors je me dis que passer de quatre, à trois puis finalement à deux, ça doit quand même leur faire un truc. On s’habitue à la proximité et la présence des autres, personnellement ça me ferait bizarre que le dortoir des Rouges de 6ème année se vide de moitié.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité


Invité
MessageSujet: Re: Sorry For Party Rocking ▬ Matthew   Dim 31 Juil 2016 - 11:37

Matthew, couché ! il savait que quand il partait dans un de ses délires, il était très souvent bien difficile de le suivre, mais qu’importait, il continuait quand même, même lorsqu’il savait qu’il pouvait effrayer un peu les gens quand il se mettait à parler de tout et de rien, surtout de rien d’ailleurs, et de manière plus ou moins incohérente ! Il voyait bien qu’il avait perdu à l’œil vitreux et paumé avec le lequel le pauvre grand rouge était en train de le regarder… désolé mec mais il devait se finir de dire le fond de sa pensée. Et enfin, il se tut. Il en apprit un peu plus sur les faits bizarres de Keane, mais ne fut pas non plus trop étonné d’apprendre qu’il gardait des mèches de cheveux en collection, c’était tellement le genre du blond. Crawley vivait incontestablement sur une autre planète… et d’ailleurs il le prouva à son ami, lorsqu’il lui raconta ce qui s’était passé un peu plus tôt… ouais la scène devait être totalement ridicule, et encore plus si on se l’imaginait, il ne doutait pas que Ryans ait une imagination très bonne assez fantasque et étrange. Dans sa tête, cela devait être encore plus étrange que ce qui s’était réellement passé !

Ah ouais, quand même.

Ouais quand même, même Enzo semblait un peu stupéfait et pourtant, il s’y connaissait bien en conneries. Pas la peine de le nier Ryans c’est écrit sur ta tête que tu n’es pas un sage petit garçon, et maintenant, Matthew commençait également un peu à le connaitre !

Finalement, après ça, se prendre un livre sur la tête c’est rien
Ouais, mais quand même c’est une expérience que je préfèrerais ne pas vouloir réitérer. Parce que ce n’est pas des plus agréables…

Il secoua un peu la tête avant de soupirer puis d’éclater de rire aux nouvelles phrases de son ami.

Je prends note de ta mise en garde, c’est gentil, même si pour le coup … J’pense pas que Keane arriverait à me soulever.
Effectivement… quoique.. si ça se trouve il a une superforce insoupçonnée. Un genre de super-héros qui ne sait pas encore ce qu’il vaut… Bon d’accord, à part ses cheveux et ses boursouflets, je ne sais pas trop qui il pourrait sauver… mais je suis certain qu’il le ferait bien et avec un panache sans nom.

Keane c’était l’être raffiné, délicat.. doux… très doux. Il pouffa à cette idée ridicule. Non sérieusement, imaginer Keane se battre contre mes méchants c’était… juste hilarant. Il ferait des attaques de boursouflets, hurlerait Banzai en dansant ou en faisant des sauts de cabris. Magnifique vision des choses ! Qu’est-ce qu’il pouvait l’appréciait son blond !!

En tout cas j’aurai bien aimé voir ça. La prochaine fois faites ça dans le hall aux heures de pointe ! Et tu sais, pour cette histoire de cheveux, j’crois pas que t’aies à t’en faire. Il ne me les a pas volés, c’est moi qui les lui ai donnés.
Tu lui as donné des cheveux ? demanda-t-il totalement perplexe. Pourquoi ? C’est encore plus étrange que je ne l’imaginais au départ… Enfin, vos échanges capillaires ne me regardent absolument pas. Il secoua un peu la tête avant de soupirer doucement ne parle pas de malheur s’il te plait Enzo,, j’espère qu’il n’y aura pas de prochaine fois, je ne veux pas revivre ça sérieusement… Après, pour d’autres choses je suis totalement partant mais ça… non. Non merci. On finirait par crever tous les deux sur des marches d’escaliers, merci bien !
Ça va la reprise au fait ? T’as bougé pendant les vacances ? Et c’est pas trop bizarre de vous retrouver en amoureux avec Cameron, dans votre dortoir j’veux dire ?

Il grimaça un peu, non pas que cela soit une question qui fâche mais juste parce que les autres Moldus lui manquaient beaucoup. Déjà qu’ils n’étaient pas beaucoup à la base à être restés, voilà que maintenant chez les garçons ils n’étaient plus que deux. C’était vide, totalement vide, désespérément vide. Il soupira doucement.

Je serai bien resté en vacances, même si je suis resté à Poudlard, j’aime toujours pas les cours malheureusement… et avec Cameron, ça se passe bien, on rigole, même si forcément à deux on rigole quand même beaucoup moins. Je crois qu’il faudrait qu’on fasse une petite soirée pour… dynamiser un peu tout ça, tu vois redonner un peu de vie aux dortoirs, à la salle commune, parce que-là c’est clairement déprimant. Tu as des choses de prévues ces jours prochains ? pas que je veuille faire un sondage auprès de tout le monde, mais pour une fête réussi, il faut toujours Enzo Ryans, parait-il.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 17071
Date d'inscription : 13/09/2009
Crédits : JunkieMouse ▬ Gif Tumblr
Double Compte : Ismaelle L. Stoneheaven ▬ Cameron S. Cassidy ▬ Riley S. Jenkins ▬ Owen A. Matthews ▬ Elijah C. Leroy



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t3605-enzo-still-a-wolf-not-lonely-a
MessageSujet: Re: Sorry For Party Rocking ▬ Matthew   Mer 3 Aoû 2016 - 13:58

Keane, une super force insoupçonnée ? Aller savoir. Sous le coup d’une émotion puissante, d’une forte décharge d’adrénaline, on se découvre parfois capable de réaction que l’on n’aurait jamais pensé avoir un jour. En général ça n’est jamais dans des circonstances très tranquilles donc je ne le souhaite absolument pas au Jaune mais même si je l’imagine plutôt se battre à coup de fleur ou de pas de danse – dans le fond, c’est lui qui a raison et j’espère pour lui, même pour nous, qu’il gardera toujours cette âme-là intacte – qui sait de quoi il est réellement capable si on s’en prend à lui, à quelqu’un qu’il aime ou même à son boursoufflet ? Enfin, SES boursoufflets étant donné qu’il a commencé son élevage un peu plus tôt que prévu …

Quant au pourquoi de mon don de cheveux, ça restera entre Keane et moi, c’est top secret. Classifié secret défense, même. En fait pas du tout mais j’aime bien ce concept de laisser planer le mystère. De toute façon l’Anglais ne me laisse même pas le temps d’en placer une puisqu’il enchaine déjà … Et moi j’ai l’impression de mettre les pieds dans le plat en posant ma question.

« Je serai bien resté en vacances, même si je suis resté à Poudlard, j’aime toujours pas les cours malheureusement… et avec Cameron, ça se passe bien, on rigole, même si forcément à deux on rigole quand même beaucoup moins. Je crois qu’il faudrait qu’on fasse une petite soirée pour… dynamiser un peu tout ça, tu vois redonner un peu de vie aux dortoirs, à la salle commune, parce que-là c’est clairement déprimant. Tu as des choses de prévues ces jours prochains ? pas que je veuille faire un sondage auprès de tout le monde, mais pour une fête réussi, il faut toujours Enzo Ryans, parait-il. »
« Bah voyons. »


Bras croisés, le livre toujours en main, sourire en coin, sourcil arqué, je le regarde avec amusement.

« T’as décidé de faire exploser mes chevilles et mon égo ou quoi ? Ah attends, j’ai compris, c’est pour te venger du livre sur la tête, c’est ça ? J’comprends. »

Entre ça et l’histoire du corps splendide, y a de quoi se poser des questions. Ça va, je plaisante, j’ai l’impression que ce type laisse simplement sortir tout ce qui lui passe par la tête sans réfléchir, sans prendre le temps de filtrer. C’est pas un reproche, loin de là même.
Je trouve quand même dommage qu’il soit resté ici pendant les vacances mais je sais qu’il n’est pas le seul et que tout le monde n’a pas la chance d’avoir une baraque de rêve avec vu sur l’océan … Evidemment que je me sens privilégié, vous rigolez ou quoi ? D’autant que je ne connais quasiment rien de sa vie. Je ne sais pas s’il a de la famille là dehors, juste que sa sœur est entre ces murs elle aussi. Kim non plus n’a pas bougé pendant les vacances, il y en a d’autres, mais en ce qui me concerne, je suis bien content d’avoir eu l’occasion de le faire même si ma vie a pris un nouveau tournant et que certains jours ça me file encore le tournis. J’imagine que c’est le temps de prendre mes nouvelles marques, tout simplement.
Je décroise finalement les bras et range ma main droite dans ma poche de jean, l’autre continue de tenir le bouquin mais ça ne m’empêche pas de me gratter l’arrière du crâne l’espace de trois secondes sans trop y faire attention. La tête penchée sur le côté, légèrement pensif, jusqu’à ce que mon bras retombe le long de mon corps.

« J’ai trop rien de prévu, non. J’prévois pas grand-chose ces temps-ci et ça me va bien comme ça à vrai dire. »

On est vendredi soir, je n’ai absolument aucun plan pour les prochaines heures ni même pour le weekend. Je compte bien faire tout ça au feeling, que ça soit accompagné ou dans mon coin.

« Et ça peut être une bonne idée, sincèrement, j’veux dire faire une p’tite fête dans votre Salle Commune, en mélangeant un peu tout le monde. Entre tes potes, ceux de Cam, ceux d’Emily ou même Dakota, devrait pas y avoir trop de mal à remplir l’endroit et mettre de l’ambiance. »

Le château se vide lentement de ses Non-Magiciens, j’imagine que ça fait plaisir à certains … En ce qui me concerne, Non-Magicien ou pas, ça n’a pas la moindre importance. Drew n’était pas mon pote mais je l’aimais bien malgré notre départ un peu catastrophique. De là à dire qu’il me manque … Non. Et on passera sur le fait que j’ai sauté sur son « mec » alors qu’il était encore là, qui plus est étendu sur un lit d’infirmerie. Kyle … Je pense pas qu’il soit nécessaire d’épiloguer, il me semble que c’est plutôt clair. Bien sûr qu’il me manque, bien sûr que je ne tire pas un trait sur notre histoire aussi facilement que ça en a peut-être l’air, mais à côté de ça, même si ça me tord le bide de l’admettre, j’apprécie énormément la sensation de liberté qui me colle à la peau à présent. Je ressens toujours des choses fortes pour lui, tout ce qu’on a vécu restera éternellement ancré en moi et qui sait de quoi l’avenir sera fait seulement aujourd’hui, tout ça, ça ne suffit plus. C’est la vie, c’est comme ça. Je ne passerai pas mon temps à m’excuser d’avoir besoin d’exister à fond, avec tout ce que ça implique.

Et d’ailleurs, en parlant de ça :

« Après, j’viendrais faire un tour avec plaisir, et j'peux ramener du monde, mais j’suis pas certain que Cameron ait super envie de me voir, en tout cas pas pour faire la fête ou j’sais pas. »

Haussement d’épaules.

Entre nous deux c’est tendu, je ne sais pas si les autres le ressentent mais ça n’a pas d’importance, c’est entre lui et moi que ça se passe. Je sais qu’il a du mal à digérer certaines choses, et je le comprends, mais c’est comme ça. De mon côté, je ne sais de toute façon pas si je me sentirai super à l’aise de venir faire la bringue dans un endroit qui me rappelle autant Kyle, tout ce qu'on a pu vivre ensemble. Je veux bien prendre les choses relativement bien et assumer le fait d’en être à l’origine mais ça n’est pas parce que j’ai peut-être l’air détaché aux yeux des autres que je le suis réellement. Avec le grand blond, on s’est à peine croisés depuis la rentrée et les regards sont éloquents. Un truc s’est brisé, ça me fait chier, mais je continuerai d’assumer mes actes et mes décisions.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité


Invité
MessageSujet: Re: Sorry For Party Rocking ▬ Matthew   Dim 7 Aoû 2016 - 12:50

Matthew des phrases plus courtes s’il te plait ! Tu vois bien que tu es en train de perdre tout ton auditoire… enfin Enzo. Ryans, qu’il essayait de vanter les mérites pour qu’il se pointe à une petite fête chez les Moldus si jamais ils en organisaient une. Pour l’instant Matthew n’était franchement pas sûr de son coup, mais il était certain qu’ils en auraient bien besoin. La salle commune était morte, l’ambiance un peu désespérante et il craignait qu’aux prochaines vacances, il y ait encore des désertions… Il soupira doucement, ne sachant pas quoi ajouter d’autre pour convaincre le Rouge, alors il se contenta de le regarder avec de grands yeux pseudo—triste, pour le faire craquer et qu’il accepte de venir, si soirée il y avait.

Bah voyons.

Oups. Mayday : Mayday ! Est-ce qu’il était si prévisible que ça ? Est-ce qu’Enzo avait pu lui en lui comme un livre ouvert –non ^promis aucune référence avec ce qui s’était passé un peu plus plutôt.

T’as décidé de faire exploser mes chevilles et mon égo ou quoi ? Ah attends, j’ai compris, c’est pour te venger du livre sur la tête, c’est ça ? J’comprends.

Stop ! Assez parlé du livre, sinon il va recommencer avec une blague absolument pas drôle et lourde ! Lorence, choisit néanmoins dans un premier temps de lui faire son regard de garçon innocent qui ne voyait pas du tout de quoi il parlait ! Du théâtre ! Voilà ce qu’il devrait faire ! Avec son air donc faussement choqué, il ne tarda pas à expliquer !

Moi ?! Non Jamais… je ne fais que dire la pure et vraie vérité. En même temps la fausse vérité c’est difficile, ça n’existe pas. Sors les rames, tu t’enfonces Lorence. C’est juste que ça toi, la fête n’est pas pareille, qui sera là pour me mettre la main aux fesses parce qu’il a un peu trop bu ?! Il lui dédia son plus beau sourire avant d’ajouter Nope, ton bouquin m’a juste grillé encore quelques neurones ! Déjà que j’en ai pas trop c’pas cool de ta part .. ou alors qu’ils ont du mal à se connecter entre eux !

Oui plaisantait. Mais oui il savait qu’il n’était franchement pas le plus intelligent, même s’il n’était pas con et comme il vaut mieux en rire qu’ne pleurer, un peu d’autodérision là-dessus était toujours bonne à prendre.

J’ai trop rien de prévu, non. J’prévois pas grand-chose ces temps-ci et ça me va bien comme ça à vrai dire. Il allait répliquer quelque chose, mais Enzo fut plus rapide que lui en reprenant la parole directement Et ça peut être une bonne idée, sincèrement, j’veux dire faire une p’tite fête dans votre Salle Commune, en mélangeant un peu tout le monde. Entre tes potes, ceux de Cam, ceux d’Emily ou même Dakota, devrait pas y avoir trop de mal à remplir l’endroit et mettre de l’ambiance.
Oui, ça c’est sûr, je pense qu’on pourra ramener du monde, mais… je ne sais pas si le faire ce soir est une bonne idée, il vaut peut-être mieux prévoir une date, je n’en sais rien, j’ai plus l’habitude d’arriver les mains dans les poches à une fête, plutôt que de tout organiser, c’est presque nouveau pour moi. Il va déjà falloir que je tope tous les Moldus pour vérifier que ça ne les gênes pas, c’est la moindre des choses je trouve. Pour vous, comment ça se passe quand vous organiser une fête dans vos salles communes ? Vous faites des votes, où c’est plus genre, si ça plait pas à quelqu’un, il a cas aller voir ailleurs ?
Après, j’viendrais faire un tour avec plaisir, et j'peux ramener du monde, mais j’suis pas certain que Cameron ait super envie de me voir, en tout cas pas pour faire la fête ou j’sais pas.

Il fronça les sourcils, lorsqu’il parla de Cameron. Quel train est-ce qu’il avait encore raté ? Il se passa une main dans les cheveux en cherchant ce qu’il pourrait bien dire. Il ne voulait pas forcer Enzo à parler, mais il est vrai qu’être un peu plus au courant de ce qui s’était passé pouvait toujours être utile pour ne pas faire de gaffe. Il se racla un peu la gorge, avant d’ajouter, gêné

Je ne sais pas trop ce qui s’est passé entre vous, je ne peux donc pas dire ce qu’il en est pour Cameron, mais tu sais, dans une fête il y a toujours des gens avec qui tu es en froid, ou que n’apprécies pas. Cela ne devrait pas t’empêcher de venir, il suffit de ne pas trop vous parler et de rester éloigné l’un de l’autre s’il y a du monde, vous aurez de quoi faire aussi bien l’un que l’autre non ?

C’était certainement plus facile à dire qu’à faire, mais il essayait qu’Enzo ne se prive pas d’une fête pour une petite querelle, un désaccord alors qu’il n’allait peut-être même pas trop croiser Cameron.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 17071
Date d'inscription : 13/09/2009
Crédits : JunkieMouse ▬ Gif Tumblr
Double Compte : Ismaelle L. Stoneheaven ▬ Cameron S. Cassidy ▬ Riley S. Jenkins ▬ Owen A. Matthews ▬ Elijah C. Leroy



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t3605-enzo-still-a-wolf-not-lonely-a
MessageSujet: Re: Sorry For Party Rocking ▬ Matthew   Mar 9 Aoû 2016 - 18:03

C’est … relativement compliqué d’entretenir une conversation construite et claire avec Matthew, on ne se le cachera pas. Nos échanges à base de questions/réponses – une discussion quoi – se mélangent, s’intercalent, et finalement je suis certain qu’on en loupe la moitié. Moi, en tout cas. Enfin l’allusion à la main au cul ne m’a pas échappé, soit dit en passant, mais même si visiblement j’ai un truc avec les yeux bleus et les cheveux bouclés, sans vouloir offenser qui que ce soit, je doute que ça se reproduise. Quoi que, allez savoir, dans le fond tout peut arriver mais je sais très bien qu’il évoque ça uniquement pour me charrier, et il a bien raison. J’étais clairement pas frais ce jour-là, enfin ce soir-là plutôt, mais si mes souvenirs sont bons … Il s’est remis de ma paluche sur son postérieur avec une certaine Serpentard qui est aujourd’hui la copine d’un de mes meilleurs potes et pas le moins sanguin. Et moi, j’ai été me coucher seul dans mon lit … Tristitude. Pas fresh attitude surtout, ouais.
Ça part ensuite dans l’organisation … Et là, encore une fois, j’ai un peu de mal à suivre. Les fêtes auxquelles je participe sont la plus part du temps organisées à l’arrache, sur le tas, etc … Et très sincèrement, ça ne tient pas spécialement compte de ceux qui aimeraient sans doute pouvoir profiter de la Salle Commune, disons, un peu plus dans le calme. Puis on arrive à un sujet un peu moins détente, un truc qui me fait un peu coincer, je l’admets. Sans le vouloir j’ai également mis Matthew mal à l’aise, soit dit en passant. Je vois bien qu’il ne comprend pas vraiment, qu’il est gêné et surtout qu’il ne sait pas quoi dire. En même temps, est ce qu’il y a réellement quelque chose à dire ?

« Je ne sais pas trop ce qui s’est passé entre vous, je ne peux donc pas dire ce qu’il en est pour Cameron, mais tu sais, dans une fête il y a toujours des gens avec qui tu es en froid, ou que n’apprécies pas. Cela ne devrait pas t’empêcher de venir, il suffit de ne pas trop vous parler et de rester éloigné l’un de l’autre s’il y a du monde, vous aurez de quoi faire aussi bien l’un que l’autre non ? »
« J’pense pas qu’on soit vraiment en froid, j’en sais trop rien. C’est juste que … »


Etre en froid avec Cameron, je l’admets, l’idée ne me plait pas du tout. Il a longtemps été pour moi ce qui se rapproche le plus d’une figure fraternelle alors que mon propre frère n’était pas vraiment dans le décor et je sais qu’aujourd’hui il veille encore sur moi malgré tout. On est amis, on a partagé énormément de choses, il connait quasiment tous mes secrets et il a une place importante dans ma vie. J’ai moi-même essayé d’être là pour lui quand je pouvais parce que même s’il ne le montre pas spécialement – j’admire sa force de caractère, au passage – il a eu des coups durs. Je ne suis sans doute pas la personne qu’il viendrait voir spontanément en cas de besoin parce que je sais qu’il me considère comme … Enfin j’ai le sentiment qu’il se sent la responsabilité de veiller sur moi sans que l’inverse soit réciproque, comme si c’était son rôle et pas le mien, probablement parce que je suis plus jeune que lui. Je comprends la démarche, je l’accepte, mais tout ça pour dire que je n’espère pas que nos liens existaient que parce que j’étais avec celui qu’il considère comme son frère, et qu’aujourd’hui pour lui tout ça n’a plus lieu d’être parce que j’ai brisé ce lien qui nous connectait tous. Je ne crois pas, mais j’avoue être un peu perdu dans cette affaire.
Et Matthew, lui, n’a pas l’air d’y comprendre grand-chose. Lui raconter ma vie ? Parce que c’est de ça dont il s’agit, finalement, et de celle de Cameron, celle de Kyle aussi par extension. Je me racle la gorge et me lance dans ce que j’envisage être des explications rapides et résumées, me disant que de toute façon ça ne doit pas l’intéresser plus que ça. D’autant plus que je n’aime pas tellement parler des autres quand ils ne sont pas là pour exposer leur point de vue mais c’est comme ça.

« On n’a pas la même façon d’aborder certaines choses, la même vision de certains trucs et j’ai malgré moi, bien que consciemment et volontairement, fait du mal à une personne à qui il tient alors je comprends qu’il ait du mal à le digérer et qu’il m’en veuille. C’est l’impression que j’ai en tout cas mais on n’a pas encore pris le temps d’en discuter tous les deux. »

Il faudra le faire, tôt ou tard, et dans le fond je n’essaie pas d’esquiver quoi que ce soit parce que j’assume toutes mes décisions. C’est juste que jusqu’ici ça ne s’est pas présenté, et qu’aucun de nous deux n’a provoqué la chose.

« Pour faire clair, Kyle et moi on s’est séparés, d’un commun accord mais c’est moi qui ait abordé le sujet en premier lieu et depuis je … Je vis à 100%, incluant d’autres personnes. J’vais pas te faire un dessin. Voilà. Si je viens pour faire la fête je ne me poserai pas de limites, or j’ai pas envie de lui imposer ça sur son territoire s’il a besoin de temps pour digérer. C’est à mon sens pas très correct. »

Il se passera quoi si Will est là, par exemple ? Parce qu’ils sont potes tous les deux, en plus de ça, mais je n’ai pas l’intention de me priver de quoi que ce soit histoire de ne froisser personne alors autant ne pas se mettre dans une situation qui pourrait poser problème à quelqu’un, foutre le bordel ou je ne sais quoi. C’est pas parce que j’ai décidé de vivre ma vie comme je le veux et le ressens que j’ai envie de blesser quelqu’un ou de manquer de respect à qui que ce soit, et surtout pas à Cameron, surtout pas chez lui.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité


Invité
MessageSujet: Re: Sorry For Party Rocking ▬ Matthew   Sam 13 Aoû 2016 - 14:45

Qu’est-ce qu’il avait encore dit ? Pourquoi est-ce qu’encore une fois il avait réussi à mettre les pieds dans le plat ? Merde, c’était vraiment un don chez lui il fallait croire ! Il soupira doucement essayant de réfléchir aux scenarios possibles, mais la vérité c’est qu’il avait l’impression d’avoir juste la cervelle totalement vide. Totalement. Il devait prendre des pincettes et essayer de gérer au mieux l’affaire. Mouais, c’était vite dit ! il n’était pas doué dans ce genre de situation, et son camarade devait déjà le savoir.

On n’a pas la même façon d’aborder certaines choses, la même vision de certains trucs et j’ai malgré moi, bien que consciemment et volontairement, fait du mal à une personne à qui il tient alors je comprends qu’il ait du mal à le digérer et qu’il m’en veuille. C’est l’impression que j’ai en tout cas mais on n’a pas encore pris le temps d’en discuter tous les deux.

Heu d’accord. Est-ce qu’il avait conscience qu’expliquait de cette manière cela restait quand même très flou pour le Moldu. Il avait besoin de nom pour mieux s’imaginer le tout –et ce n’était pas forcément qu’une question d’être curieux ou pas-. Il toussa un peu essayant de bien s’imaginer la situation et, visiblement il devait avoir une tête de crétin fini car très vite Ryans tenta d’être plus clair :

Pour faire clair, Kyle et moi on s’est séparés, d’un commun accord mais c’est moi qui ait abordé le sujet en premier lieu et depuis je … Je vis à 100%, incluant d’autres personnes. J’vais pas te faire un dessin. Voilà. Si je viens pour faire la fête je ne me poserai pas de limites, or j’ai pas envie de lui imposer ça sur son territoire s’il a besoin de temps pour digérer. C’est à mon sens pas très correct.

En même temps s’ils étaient séparés pourquoi est-ce qu’il se priverait ? ça serait totalement stupide. Il comprenait tout à fait le raisonnement du Grand Rouge, et c’était même tout à son honneur de penser de la sorte, de faire aussi attention aux autres, mais il trouvait quand même que c’était dommage qu’il se « prive » de cette fête. Pendant quelques instants, il tenta de réfléchir à une solution, mais il fallait se rendre à l’évidence qu’il n’y avait rien de miraculeux. Il se gratta un peu la tête avant de se décider enfin à répondre quelque chose

Je vois que la situation est compliquée c’est tout à ton honneur de vouloir faire ça… mais je ne trouve pas très juste que tu te prives d’une fête, si tu as envie d’y aller. Par ailleurs, si j’ai tout compris tu t’amuses depuis ta séparation avec Kyle, je ne vois pas où est le mal. Il vaut mieux ça que tu déprimes quand même !

Non là franchement, il lui semblait qu’il lui manquait quelques petits détails, mais il ne se voyait pas les demander à Enzo, ou à Cameron d’ailleurs.

Tu fais comme tu le sens, si tu penses que c’est mieux pour vous alors soit, mais … on fait souvent du mal aux autres s’en sans rendre compte. Il ne faut pas non plus que ça t’empêche de vivre.

Il était si facile de blesser quelqu’un, et pourtant, même si ce n’était pas comparable, il n’aurait jamais fait la gueule à Riley ou il lui en aurait voulu si, il y a quelques mois elle avait ramené son copain à une de leurs fêtes. Elle avait le droit de vivre, se faire plaisir, même si cela impliquait de le blesser un peu. Il se racla la gorge.

Après, si tu penses que je peux t’aider avec Cameron d’une quelconque manière, n’hésite pas à me le dire, je peux… essayer. Ça m’ennuie de vous savoir en froid surtout pour quelque chose comme ça. Même si je peux comprendre vos deux avis.

Il se racla la gorge avant de se passer une main dans les cheveux, ne sachant pas franchement continuer, d’ailleurs, est-ce qu’il y avait autre chose à ajouter ? Il ne voyait pas, mais il ne pouvait pas non plus rester coincé sur cette dernière phrase. Diversion, il lui fallait une diversion, mais malheureusement Keane n’était pas dans les parages… il allait donc devoir se débrouiller seul.

Après tu me connais, je mets souvent les pieds dans le plat, donc je ne suis pas forcément le meilleur intermédiaire, mais je crois vraiment que vous devriez tenter de parler, pour apaiser les tensions. On est en huit-clos ici, alors certes le château est grand, mais vous n’allez pas vous empêcher, l’un et l’autre d’aller à des fêtes pour ne pas voir quelque chose qui vous déplait quand même !

Là, il valait certainement mieux qu’il se taise parce qu’il était en train de s’enfoncer, tout seul comme un grand et ce n’était franchement pas beau à voir. Matthew se mordit donc la langue pour éviter d’avoir envie de renchérir sur quelque chose qui l’enfoncerait encore plus.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 17071
Date d'inscription : 13/09/2009
Crédits : JunkieMouse ▬ Gif Tumblr
Double Compte : Ismaelle L. Stoneheaven ▬ Cameron S. Cassidy ▬ Riley S. Jenkins ▬ Owen A. Matthews ▬ Elijah C. Leroy



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t3605-enzo-still-a-wolf-not-lonely-a
MessageSujet: Re: Sorry For Party Rocking ▬ Matthew   Sam 13 Aoû 2016 - 15:52

« Je vois que la situation est compliquée c’est tout à ton honneur de vouloir faire ça… mais je ne trouve pas très juste que tu te prives d’une fête, si tu as envie d’y aller. Par ailleurs, si j’ai tout compris tu t’amuses depuis ta séparation avec Kyle, je ne vois pas où est le mal. Il vaut mieux ça que tu déprimes quand même ! »

Un rire amusé m'échappe, je détourne le regard une seconde et m'ébouriffe les cheveux au passage sans trop y faire attention avant que ma main ne retourne se loger tranquillement dans ma poche. Déprimer ? Non, ça n'est pas au programme et certes, je m'amuse, ça n'a rien de mal, mais je suis fait comme ça et je doute arrêter avoir ce genre de considération du jour au lendemain. Je pense beaucoup, trop pour certains, c'est un fait que j'ai accepté même si j'y travaille. J'ai beaucoup de respect pour Kyle, on n'est plus ensemble certes mais je suis toujours énormément attaché à lui et techniquement ce qu'il ne sait pas ne peut pas le blesser mais le seul que je pénalise et implique ici, c'est moi, et j'en ai parfaitement conscience. On me l'a souvent répété : Rome ne s'est pas faite en un jour. Est ce que je me prive réellement d'une fête ? Je ne vis pas vraiment ça comme de la privation et de toute façon on n'y est pas mais je comprends ce qu'il veut dire.

« Tu fais comme tu le sens, si tu penses que c’est mieux pour vous alors soit, mais … on fait souvent du mal aux autres s’en sans rendre compte. Il ne faut pas non plus que ça t’empêche de vivre. »

M'empêcher de vivre ? Aucun risque. C'est bien pour ça que j'essaie de trouver une « solution » qui n'implique aucune privation pour moi – soyons sérieux, des fêtes il y en aura d'autres – et aucune « gène » éventuelle pour Cameron. Je me suis engouffré tout seul comme un grand dans une spirale plutôt agréable et je ne compte pas m'en sortir, surtout pas quand j'y trouve autant de positif. J'ai beau culpabiliser, j'accepte, et ce sentiment de liberté que je ressens, je ne suis pas prêt de m'en priver. Il n'est pas né celui qui me fera tirer un trait dessus, ça c'est une certitude. Je compte bien suivre mes envies et mon instinct sans laisser personne me dire ce que je dois faire, sans me prendre la tête plus que de raison. Mon seul « problème » c'est moi-même et … je pense que je devrais réussir à me gérer, très honnêtement.

« Après, si tu penses que je peux t’aider avec Cameron d’une quelconque manière, n’hésite pas à me le dire, je peux… essayer. Ça m’ennuie de vous savoir en froid surtout pour quelque chose comme ça. Même si je peux comprendre vos deux avis. Après tu me connais, je mets souvent les pieds dans le plat, donc je ne suis pas forcément le meilleur intermédiaire, mais je crois vraiment que vous devriez tenter de parler, pour apaiser les tensions. On est en huit-clos ici, alors certes le château est grand, mais vous n’allez pas vous empêcher, l’un et l’autre d’aller à des fêtes pour ne pas voir quelque chose qui vous déplait quand même ! »

Il a raison, sur toute la ligne. Moi, je garde ma tranquillité apparente, reflet exact de ce que je ressens à l'intérieur. Mon langage corporel ne ment en aucun cas sur ce que je ressens, la façon dont je vis et prends les choses, pas une seule seconde.

« C'est gentil Matthew mais t'en fais pas, j'ai pas pour habitude de laisser les autres régler mes problèmes à ma place. Et ça ne regarde que Cameron et moi finalement donc discussion il y aura, ça c'est certain, parce qu'il a trop d'importance pour moi pour que je laisse courir ça. C'est juste … le temps de la digestion, je le pense sincèrement. Et il me connait, il sait que je ne ferais jamais rien pour porter préjudice aux gens que j'aime, aux gens qui comptent pour moi, jamais volontairement en tout cas. »

Quand je parle des gens que j'aime, c'est avant tout pour Kyle – oui, je l'aime, peut-être plus de la même façon mais d'une manière ou d'une autre je l'aime – mais ça inclus aussi Cameron. Je ne sais pas si ça redeviendra comme avant entre lui et moi, sincèrement, parce que j'ai fait un pas en avant et malgré moi je m'éloigne chaque jour un peu plus d'un certain passé, mais laisser ça comme ça ? Hors de question. On a passé l'âge je pense, non ?

« Maintenant je comprends bien que tu tiennes absolument que je sois là, j'te soupçonne même de vouloir me pousser à faire un strip-tease ou un truc dans le genre ... »

Sourire en coin. Est ce que je suis sérieux ou c'est de l'humour ? Va savoir.

« … Mais je t'assure que même sans moi il y a largement de quoi s'amuser. Ce bahut est rempli de fêtards. »

Depuis quand je suis devenu le Saint Graal des soirées au juste ? C'est flatteur, on ne va pas se mentir, et c'est clair que je suis plutôt décomplexé et bien moins coincé – et chiant – que je ne l'étais à une époque, sans doute encore plus depuis les dernières vacances, mais quand même. Néanmoins ça fait plaisir, d'autant plus que j'apprécie ce type donc quelque part ça me touche.

« Et puis d'ici là, va savoir, j'aurai probablement eu l'occasion de discuter avec Cam mais j'te cache pas que j'aime autant attendre que la Pleine Lune soit passée. C'est lundi, donc si tu veux après ça, en fonction de comment se passeront les choses, on en reparle et on se cale ça le weekend prochain. Ça t'irait ? »

Les effets de la Lune peuvent me faire avoir des réactions que je n'aurai pas en temps normal, des effets amplifiés, ce genre de choses, alors clairement je n'ai pas envie de prendre le moindre risque, celui de tout faire foirer en tête de liste, donc je préfère attendre d'avoir passé ce cap non négligeable d'autant que j'ai pris la décision ce mois-ci de tester mon Tue-Loup et pas celui de la Prof.

« Et si ça se fait, j'peux ramener qui je veux ? C'est quand même chez vous les mecs, y a peut-être des personnes que t'as pas spécialement envie de voir toi non plus. Emily aussi d'ailleurs. »

Je persiste, ils vont jouer à domicile, alors ce sont leurs règles qu'on appliquera. C'est comme ça que je vois les choses. Point barre. Et si je n'inclue pas Dakota dans l'équation c'est simplement parce que je n'ai pas tellement l'impression qu'elles se mélangent beaucoup aux autres Non-Magiciens, en dehors des cours j'entends. Je crois qu'elle ne dort même pas dans le dortoir d'ailleurs.

Note à moi-même : Penser à y trainer Mercer.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité


Invité
MessageSujet: Re: Sorry For Party Rocking ▬ Matthew   Dim 14 Aoû 2016 - 19:40

C’était quoi ce petit rire amusé ? Sérieusement Enzo ! Matthew était sincère dans ce qu’il disait, il voulait tenter de lui montrer qu’il le comprenait et il ne voyait pas ce qu’il y avait de si drôle au final ? Il ne comprenait pas trop, mais il n’allait pas non plus mal le prendre, après tout, il valait mieux que son ami rigole plutôt qu’il pleure n’est-ce pas ? Il valait mieux qu’il l’amuse –même si c’était un peu à ses dépens, qu’Enzo soit ennuyé par son discours-. Matthew continua finalement son petit monologue en lui faisant comprendre qu’il était libre de faire ce qu’il voulait –encore heureux mec, cette phrase tu aurais mieux fait de ne pas la dire-… et il enchaina rapidement avec le fait qu’il l’aiderait avec plaisir à régler la situation avec Cameron si c’était possible. Il resterait neutre autant que possible, mais l’un et l’un ne devaient pas s’empêcher de vivre non plus. Chacun devaient pouvoir, par exemple, allaient pouvoir à toutes les soirées sans se dire que « oh mon dieu comment je vais réagir si l’autre est là »… Bon c’était un peu exagéré comme façon de penser, mais cela résumé quand même assez bien la situation pour le moldu.

C'est gentil Matthew mais t'en fais pas, j'ai pas pour habitude de laisser les autres régler mes problèmes à ma place. Et ça ne regarde que Cameron et moi finalement donc discussion il y aura, ça c'est certain, parce qu'il a trop d'importance pour moi pour que je laisse courir ça. C'est juste … le temps de la digestion, je le pense sincèrement. Et il me connait, il sait que je ne ferais jamais rien pour porter préjudice aux gens que j'aime, aux gens qui comptent pour moi, jamais volontairement en tout cas

Lorence acquiesça doucement. Pas de souci, il allait le laisser gérer, c’était même certainement mieux comme ça mais au moins Ryans savait qu’il pouvait faire appel à lui si le besoin s’en faisait ressentir et c’était certainement le plus important au final. Ce que disait son camarade paraissait tout à fait logique, mais il fallait des fois plus de temps à certaines personnes qu’à d’autres pour la « pilule passe ».

Maintenant je comprends bien que tu tiennes absolument que je sois là, j'te soupçonne même de vouloir me pousser à faire un strip-tease ou un truc dans le genre ...

Cette fois ce fut au tour du moldu de ricaner, un peu. Non promis ce n’était pas pour cette raison… Jusque-là il n’y avait même pas pensé ! Mais maintenant que l’idée était soulevée peut-être bien que… Non ! Bien sûr qu’il ne lui demanderait jamais ça. Si ça devait se faire ça devait être naturel.

… Mais je t'assure que même sans moi il y a largement de quoi s'amuser. Ce bahut est rempli de fêtards.
Oui, oui bien sûr qu’il y a d’autres fêtards, j’en connais quelqu’uns que je me ferais une joie d’inviter mais… ils ne sont pas toi. Encore heureux tu vas me dire, un comme toi, ça suffit…. Enfin ce n’est pas méchant ce que je dis-là. C’est juste que deux personnes totalement identique ça doit être flippant.. et relou à la fin… enfin lourd pardon. Il se racla la gorge avant de continuer Et puis, tu sais aussi bien que moi que l’alcool fait parfois faire des choses très étranges !

Enfin, il n’allait quand même trop insister non plus ! Cela ne servirait à rien si ce n’est être lourd et ce n’était pas le but. Il fallait à Enzo du temps, attendre le bon moment pour parler à Cameron, alors il attendrait, c’était aussi simple que cela. Pas de prise de tête !

Et puis d'ici là, va savoir, j'aurai probablement eu l'occasion de discuter avec Cam mais j'te cache pas que j'aime autant attendre que la Pleine Lune soit passée. C'est lundi, donc si tu veux après ça, en fonction de comment se passeront les choses, on en reparle et on se cale ça le weekend prochain. Ça t'irait ?

La pleine lune ? Pourquoi la pleine lune ?.... ah oui c’était vrai. Il avait, pendant un instant, oublié ce petit détail. Matthew acquiesça donc, même s’il n’y connaissait pas grand-chose en Lou-Garou et compagnie, il se doutait que si la pleine lune arrivait cela devait lui faire quelque chose s’il voulait attendre qu’elle soit passée. Il eut envie de lui poser quelques questions dessus, mais ce n’était pas forcément le bon moment !

Yep c’est parfait ! Ca me laisse le temps de voir avec tout le monde au dortoir si ça les tente ou pas et plutôt quel jour donc ça serait je pense parfait niveau timing !

De toute manière, il était clair qu’ils n’étaient plus à quelques jours prêt pour une petite fête ! Il fallait qu’elle soit organisée, que ça donne envie aux sorciers d’en faire d’autres avec eux…

Et si ça se fait, j'peux ramener qui je veux ? C'est quand même chez vous les mecs, y a peut-être des personnes que t'as pas spécialement envie de voir toi non plus. Emily aussi d'ailleurs.
Heu bah pour moi tu ramènes qui tu veux, du moment que personne en vient foutre le bordel comme les Tveit… - excepté Warren- J’en ai rien à faire. Chacun est libre de ramener qui il veut, ce n’est pas moi qui ferait une objection ! Il lui fit un petit sourire avant d’ajouter Surtout après ce que je t’ai dit tout à l’heure sur la tolérance tout ça, ça serait totalement contradictoire si j’te disait ne pas venir avec telle ou telle personne ! Il haussa les épaules avant de rajouter Ey bien écoute, ce que l’on fait, si cela te convient, c’est que quand tu as parlé à Cam, tu me le dis et on avise ce qu’on fait ? Comme tu n’as pas la pression d’une date ou quelque chose dans ce genre-là… Il toussa un petit coup avant de reprendre Et je demanderai aux autres s’ils ont des restrictions ou pas, comme ça… on sera tous au point !

Oui, pour l’instant c’était vraiment le mieux qu’il puisse faire, et pour le futur et bien, il n’y aurait qu’à aviser au fur et à mesure, suivant les données qui seraient collectées entre temps !


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 17071
Date d'inscription : 13/09/2009
Crédits : JunkieMouse ▬ Gif Tumblr
Double Compte : Ismaelle L. Stoneheaven ▬ Cameron S. Cassidy ▬ Riley S. Jenkins ▬ Owen A. Matthews ▬ Elijah C. Leroy



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t3605-enzo-still-a-wolf-not-lonely-a
MessageSujet: Re: Sorry For Party Rocking ▬ Matthew   Lun 15 Aoû 2016 - 12:57

« Heu bah pour moi tu ramènes qui tu veux, du moment que personne en vient foutre le bordel comme les Tveit… - excepté Warren- J’en ai rien à faire. Chacun est libre de ramener qui il veut, ce n’est pas moi qui ferait une objection ! Surtout après ce que je t’ai dit tout à l’heure sur la tolérance tout ça, ça serait totalement contradictoire si j’te disait ne pas venir avec telle ou telle personne ! »
« J'te rassure, y a peu de chance que j'te ramène les Tveit, sauf si c'est pour les accrocher au mur et en faire une attraction, éventuellement, et encore. Ça serait leur donner trop d'importance. »


Chose qu'il ne mérite pas, ni l'un, ni l'autre. Warren et Aaron ont beau être de la même famille, je ne les inclus pas dans le même panier que Connor et son abruti de molosse aka Melvin Fort-comme-un-chêne-con-comme-un-gland.

« Et puis sincèrement … Tu les vois, toi, sur le Quatrième étage ? »

Je pense que ça leur brulerait la rétine et tout un tas d'autres trucs, un peu comme quand un Vampire essaie d'entrer dans une église ou un truc comme ça, selon les mythes. Comment ça j'extrapole et je vais trop loin ?

« Ey bien écoute, ce que l’on fait, si cela te convient, c’est que quand tu as parlé à Cam, tu me le dis et on avise ce qu’on fait ? Comme tu n’as pas la pression d’une date ou quelque chose dans ce genre-là… Et je demanderai aux autres s’ils ont des restrictions ou pas, comme ça… on sera tous au point ! »
« Ok ça marche, on fait comme ça. »


Adjugé, vendu, et je viens de me faire embrigader dans l'organisation d'une teuf sans même m'en rendre compte. Soit.

« Bon aller, j'vais aller ranger tout ça avant de manquer d'assommer quelqu'un d'autre. A plus tard ! »

Je désigne mon livre d'un signe de tête, sourire amusé sur les lèvres, un truc qui me serre encore une fois d'excuse et puis après l'avoir salué de la main je remonte les marches, direction la Tour des Rouges. Arrivé au Cinquième, quelqu'un m'interpelle.

« Enzo ! »
« Ouip. »


C'est Leah, j'avais bien évidemment reconnu sa voix. Je m'arrête et lui fait face, lui adressant un sourire jusqu'à ce que je me rende compte qu'elle a l'air un peu soucieuse. On ne se connait pas encore beaucoup, quand bien même on a passé une partie de notre enfance ensemble, disons relativement régulièrement, mais je me sens responsable d'elle ici, c'est comme ça, et sans forcer mon côté protecteur s'est rapidement manifesté à son égard.

« Ça va ? »
« Oui, oui, très bien. Et toi ? »
« Hum hum. »


Elle hésite, je la scrute.
Elle se lance finalement.

« Dis-moi, tu connais un certain Evan Stanton ? »
« Il t'a fait quelque chose ? »
« Non, non ! Pas du tout. Il m'a juste aidé à ramasser mes affaires que j'avais bêtement laissé tomber par inattention. Il a l'air gentil. »


Cette fois c'est moi qui fronce les sourcils. Autant dire que je n'apprécie pas du tout de savoir ce type tourner autour d'elle. Il m'a pourri la vie pendant des mois, peu importe le nombre de fois où je lui ai fait comprendre qu'il se frottait au mauvais type. Aujourd'hui il me semble qu'il s'est relativement calmé, il m'a lâché la grappe mais ... Je ne dis pas ça par égocentrisme mais il se pourrait très bien qu'il se rapproche d'elle pour me faire chier. Enfin, ne soyons pas paranoïaque, hum ?

« Il ne l'est pas ? »
« On n'est pas tellement copains tous les deux, alors par instinct je me méfie mais … ça n'est pas parce que ça ne passe pas avec moi que ça ne passera pas avec toi. Enfin clairement si j'avais mon mot à dire, je ne t'encouragerai pas à trainer avec ce type mais bon. »


Haussement d'épaules.
Autant être honnête.

« Je prends note, merci. »

Elle sourit, d'un de ces sourires qui fait ressortir toute son innocence.

« Tu remontes là ? »
« Oui. Toi aussi ? »
« Oui. On fait le chemin ensemble ? »


Juste un signe de tête, un sourire, et on se remet en marche tous les deux.

« Tveit te fiche toujours la paix ? »

Je l'ai mise en garde dès le départ et clairement, savoir qu'elle passe ses journées avec lui ne m'enchante pas mais bon, ça n'est pas comme s'il existait réellement … Malheureusement si.

« Tu ne l'aimes vraiment pas, hum ? Qu'est ce qu'il t'a fait exactement ? »
« Il existe ? Pour moi c'est suffisant. »


Je tourne la tête vers elle, elle lève les yeux au ciel, non sans sourire.

« Incompatibilité d'humeur, on va dire ça comme ça. »

Restons polis.
Et nous voilà entre les deux Tours, là où nos chemins se séparent.

« On se retrouve dans le Hall tout à l'heure ? »
« Yep. »


Je lui adresse un signe de la main, commence à m'éloigner, mais elle m'interpelle à nouveau alors je me stoppe et lui fais face à nouveau.

« Enzo, tu sais, si tu veux diner avec tes amis, te sens pas obligé de ... Parce que je sais que tu as promis à mes parents de veiller sur moi mais … »
« Hey, ça me fait plaisir de passer du temps avec toi Leah, d'accord ? »
« Oui, d'accord. »
« Et si les gars, ou les filles, veulent se joindre à nous, ou l'inverse d'ailleurs, ça se fera sans problème. »


Je lui ai déjà présenté tout le monde, ils sont tous prêt à l'accepter sans le moindre problème, au contraire, mais je comprends qu'elle soit un peu impressionnée. Elle débarque dans un immense château rempli de gens, ça lui change de ses cours particuliers à domicile où elle ne voyait personne ou presque.

« A tout à l'heure. »

Cette fois, c'est la bonne.

▬ FINI POUR MOI ▬
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Sorry For Party Rocking ▬ Matthew   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sorry For Party Rocking ▬ Matthew
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sorry for party rocking ! [#Appart 04]
» like resignation to the end ► 10/04 - 14H07
» Sorry for Party Rocking [Terminé / Hot]
» Sorry For Party Rocking ~ ft. Redfoo/Skyblu
» Bisounours Party | V. 2.0

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Imperium™ :: Hogwarts' Inside :: Premier Etage.-
Sauter vers: