AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Now, I'm scared ▬ Elias

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Hiboux postés. : 1239
Date d'inscription : 15/10/2015
Crédits : Avatar Lyelle + Gif Tumblr
Double Compte : Enzo Ryans - Ismaelle L. Stoneheaven - Cameron S. Cassidy - Riley S. Jenkins - Chiara M. Brooks



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t3424-elijah-boom-clap
MessageSujet: Now, I'm scared ▬ Elias   Lun 9 Mai 2016 - 17:55

Mercredi 8 Avril 2015 – En début d'après-midi
Now, I'm scared



Elias & Elijah

Les cours ont repris. Enfin, ils n’ont jamais vraiment été interrompus mais certaines heures ont sauté en fonction des Professeurs, etc … Mlle Hunt est très occupée ces derniers jours par exemple, et les cours de SACM n’ont pas repris bien sur même si Ora, cette grande Serpentard vraiment très belle et gentille, a pris un peu le relais comme la dernière fois. Tout le monde s’organise, la vie reprend son cours mais c’est écrit en gros dans tous les yeux du château : Tout le monde a peur. Moi, en tout cas, j’ai peur. J’essaie d’y penser le moins possible, je reproduis le même schéma que Mlle Wistinghausen m’a inculqué de manière détournée pour me calmer, c'est-à-dire que je m’occupe le plus possible pour ne simplement pas avoir le temps de penser. C’est plutôt efficace, je dois bien le dire, mais quand je retrouve mon lit le soir c’est autre chose. Je crois que ce qui me choque le plus c’est de voir des personnes que j’ai l’habitude de considérer comme infaillibles exprimer des choses – sans mot la plus part du temps, c’est juste écrit sur leur visage – prêtes à vaciller comme un brin d’herbe secoué par le vent, hagardes, perdues, etc …

Métamorphose. Sortilèges. Pause.

Manger. Un truc naturel, un truc que j’adore faire malgré mes allergies qui me pourrissent un peu la vie à ce niveau-là et elles me l’ont encore prouvé il y a quelques jours même si je n’ai jamais été aussi « heureuse » de faire une crise je crois. Un truc naturel, donc, mais un truc que je fais un peu à reculons depuis lundi, comme beaucoup d’autres je pense. Je regarde mon assiette et décide de faire confiance aux Elfes, aux adultes qui ont encore une fois renforcés la sécurité et le contrôle, mais … Une fois dans les chocolats, et la prochaine est ce que ça ne pourrait pas être dans nos assiettes à midi, au petit déjeuner, au repas du soir ?

« Il faut que tu manges Elijah, c’est important tu sais. »

Je relève les yeux vers Lukas et hoche la tête avant de planter ma fourchette dans un morceau de poulet. Quelques secondes plus tard il est en route vers mon estomac et un profond soupir m’échappe. Les bouchées suivantes sont automatiques, même si je n’ai jamais réellement mis de côté le plaisir de manger. J’aime trop ça, vraiment, surtout des choses aussi bonnes. Et ça me donne envie d’aller dire merci au Elfes de nous cuisiner des plats aussi génialement délicieux tous les jours. Je crois que je vais le faire d’ailleurs, une fois sortie de table.

~*~

« Qu’est-ce que tu fais jeune fille ? »
« Euh, je … »


Réflexe de survie : Immobilisation instantanée. Si je ne bouge pas, peut-être qu’il oubliera ma présence … Non ? Non. Alors autant lui répondre, et lui, c’est un Gardien, Monsieur Matthews plus précisément. Je ne sais pas bien ce qu’il fait là, peut-être qu’il est venu manger ou alors il monte simplement la garde et empêche les gens de rentrer dans la cuisine, parce que c’est vrai, on n’a rien à y faire nous les élèves.
Cet homme m’impressionne, c’est peu de le dire, mais je ne me débine pas pour autant et me lance dans mes explications que je trouve, de mon point de vue, tout à fait rationnelles et à propos.

« Je voulais dire merci aux Elfes de Maisons, pour tous les bons repas qu’ils nous préparent et le soin qu’ils mettent à faire en sorte que la nourriture ne soit pas empoisonnée. Parce que sinon on mourrait de faim et ça ne serait vraiment pas drôle. »

L’un de ses sourcils s’arque, il me regarde comme si je venais de dire une énormité sans aucun sens mais moi je sais que ça en a, du sens. Je crois que c’est peut-être l’effet de surprise qui le décide mais il s’écarte et me laisse passer, quand je descends les escaliers je me rends compte qu’il me suit mais ça n’a pas d’importance. Je ne vais pas passer mon temps être impressionnée par les adultes de cette école quand même ! Je fais donc ce que j’ai à faire, c'est-à-dire un petit tour en remerciant ceux qui se trouvent là, allant même jusqu’à déposer un bisou sur la tête de l’un d’entre eux et c’est avec le sourire que je ressors, presque en sautillant, sous le regard un peu perplexe du Gardien.

« Merci Monsieur ! Bonne fin de journée. Et merci à vous aussi de nous protéger. »

Je lui adresse un grand sourire et un signe de la main, auxquels il ne répond pas, mais ne m’en formalise pas et me dirige ensuite vers la Salle Commune des Poufsouffles pour m’avancer dans mes devoirs et écrire à Maman, Papa et Daniel avant le cours de Self-Defense. Une grimace plus tard, parce qu’il y a encore un chat posé comme un gros pacha sur un des coussins, je m’installe à une table et sors toutes mes affaires.

Tout allait très bien, jusqu’à ce qu’un groupe de garçons s’installe pas très loin de moi et commence à parler de ce qu’il s’est passé lundi avec ... trop de détails. J’aimerai ne pas les écouter mais je n’arrive pas à faire autrement. Ça fait maintenant quelques minutes, je n’arrive pas à trouver le courage de leur dire de se taire et je crois que si j’essayai de bouger … J’en serai incapable. J’ai les doigts de ma main gauche crispés sur ma plume, la main droite accrochée à la chaise sous ma cuisse et le regard braqué dans le vague, la gorge serrée.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 3171
Date d'inscription : 27/12/2012
Crédits : Gif trouvés sur Tumblr
Double Compte : Matthew & Connor & Keane & Benjamin & Jonah & Warren



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1837-elias-fletcher-oo#100144
MessageSujet: Re: Now, I'm scared ▬ Elias   Lun 9 Mai 2016 - 20:18

Mercredi 8 avril, début d’après-midi.

L’après-midi promettait d’être studieuse. Bien qu’il ne soit pas en retard sur ses révisions, Elias voulait faire un point sur tout ce qu’il avait vu depuis le début d’année pour tout se remettre bien en tête. Après avoir pris un énorme déjeuner, il était retourné dans la salle commune des Jaunes où il avait sorti ses provisions « révisions » : c’est-à-dire du chocolat, des gâteaux et compagnie le tout provenant de chez papa-maman. Manger du chocolat après ce qui s’était passé était peut-être fou mais il ne comptait pas se priver de ces délicieuses petites gourmandises. Le pire était passé maintenant… pour l’instant du moins. Combien de temps faudrait-il pour que ces monstres ne recommencent un de leur sale coup ? Combien de temps faudrait-il pour qu’il y ait un nouveau mort ? Qui serait visé la prochaine fois ? Et surtout qui se cachait derrière tout ça ? Les Supérieurs, de l’extérieur, ne pouvaient certainement pas y arriver seul. Il y avait probablement une taupe à l’intérieur des murs… et c’est d’ailleurs pour cela que personne n’était au courant de l’idée qu’il avait soulevée avec Keza. Avoir des pièces pour protéger les plus jeunes, des pièces dont seuls les préfets, et les directeurs de maisons connaissaient aujourd’hui son « existence » !

Roh merde ! grogna-t-il bientôt alors qu’il venait d’écraser sans le faire exprès un peu de chocolat sur un peu ses parchemins. Le boulet ! Voilà pourquoi sa mère lui disait toujours d’éviter ce genre de chose ! Il était trop maladroit, beaucoup trop pour pouvoir faire ce genre de chose sans craindre de faire une connerie. Il soupira, décolla le chocolat et grimaça. Il manquait un bout de mot, il tenta de le rétablir par une formule mais en vain. C’était foutu, il allait falloir qu’il demande à un de ses collègues de classe… qui forcément allaient ricaner quand ils comprendraient ce qui s’était passé. Il se mit quand même à relire son cours, tentant de se concentrer là-dessus mais il fallait bien avouer qu’il avait du mal pour plusieurs raisons : il pensait beaucoup trop à ce qui s’était passé à paques, il pensait beaucoup à tout ce qui pouvait arriver à la prochaine attaque… et les voix d’autres élèves qui continuaient à parler de ça avec beaucoup de détails n’aidait pas. Il jeta un regard, un poil agacé vers eux. Bien sûr ils avaient le droit d’en parler, mais il ne fallait pas oublier que ce n’était pas une blague. C’était grave. Des élèves, des profs n’étaient toujours pas réveillés, en parler avec autant de légèreté, aussi fort… c’était… mal venu, presque indécent. Sa conscience bataillait entre le droit qu’ils avaient d’en parler et l’envie qu’ils se taisent pour ne pas en perturber d’autres. Ce qui le fit finalement « choisir » fut la réaction d’Elijah qui semblait franchement mal. Il se leva, glissa un mot un garçon leur demandant d’en parler moins fort pour ne choquer personne.
Aucun interdit. C’était le mieux qu’il puisse faire pour tout le monde. Est-ce que sa stratégie était bonne ? Il n’en savait trop rien, mais les Jaunes semblèrent comprendre et baissèrent d’un ton sans faire aucune histoire. Fletch’ les gratifia d’un petit sourire avant de se diriger vers l’adolescente. Il s’assit à côté d’elle sans vraiment lui demander si la chaise était libre.

Elijah ? dit-il finalement de sa voix la plus douce. Ca va aller. Il n’en était pas sûr, mais il ne savait pas quoi dire d’autres non plus Ne les écoute pas, certains aiment bien raconter des choses horribles sans penser à mal. Ils sont aussi touchés que nous… et…Tu veux que l’on aille faire un tour ? Tu as peut-être besoin de prendre l’air. Il inspira un petit coup avant de rajouter Personne ne va mourir, les Supérieurs ne gagneront pas, jamais. Je suis sûr que Monsieurs Rivers et M’lle Stoneheaven sont en train de prendre de nouvelles mesures avec les gardiens et les directeurs de maison.

Enfin ceux qui n’avaient pas bouffé cette merde, mais c’était une précision qui n’était pas franchement nécessaire. Pour tenter de la rassurer il lui fit un petit sourire avant d’’avoir une idée, la même qui la traversait à chaque fois qu’il voyait quelqu’un de triste. Il lui fit signe de pas bouger et revint quelques dizaines de secondes plus tard avec du chocolat et gâteau.

Tu vas voir, c’est bon pour le moral. Et si tu as besoin de quelque chose, ou de parler n’hésite pas à me venir me voir, d’accord ?


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 1239
Date d'inscription : 15/10/2015
Crédits : Avatar Lyelle + Gif Tumblr
Double Compte : Enzo Ryans - Ismaelle L. Stoneheaven - Cameron S. Cassidy - Riley S. Jenkins - Chiara M. Brooks



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t3424-elijah-boom-clap
MessageSujet: Re: Now, I'm scared ▬ Elias   Jeu 12 Mai 2016 - 22:45

« Elijah ? »

Sursaut. Vent de panique. Puis je me calme quand je me rends compte de qui se trouve là, assis à côté de moi : Elias. Sa présence me tranquillise immédiatement et mes mains se décollent de mes oreilles. Je n'avais même pas remarqué que je les y avais plaqué … Pour ne plus entendre, pour ne plus imaginer ...

« Ca va aller. »

Exactement comme je l'ai fait avec Mlle Wistinghausen, je m'accroche à lui, à son regard, à ses mots et son ton calme, doux. Je préfère me concentrer sur son visage avenant, son sourire, plutôt que sur les horreurs que je viens d'entendre et qui m'ont replongé immédiatement dans un état d'angoisse que j'essaie de fuir depuis des jours. Je ne leur en veux pas, il n'y avait rien de malsain ou d'irrespectueux dans leur discussion, juste … des faits je crois, et je comprends que certains aient besoin d'en parler. J'aurai du fiche le camp mais ça m'a paralysé, comme à chaque fois, et sincèrement je commence à en avoir marre de réagir comme ça. Dans le fond de ma tête il y a une petite voix qui me souffle des choses, entre autres qu'il serait peut-être temps de grandir et d'accepter de voir le monde sous toutes ses coutures y compris les plus sombres … Mais de l'autre je ne me sens pas prête à affronter tout ça. Alors que faire ? Pour le moment, je persiste, me concentrer sur Elias est la seule chose que je sois capable de faire.

« Ne les écoute pas, certains aiment bien raconter des choses horribles sans penser à mal. Ils sont aussi touchés que nous… et…Tu veux que l’on aille faire un tour ? Tu as peut-être besoin de prendre l’air. »
« Oui, j’veux … j'veux bien. »
« Personne ne va mourir, les Supérieurs ne gagneront pas, jamais. Je suis sûr que Monsieurs Rivers et M’lle Stoneheaven sont en train de prendre de nouvelles mesures avec les gardiens et les directeurs de maison. »


Je hoche la tête de manière frénétique, sans jamais le quitter des yeux une secondes, buvant ses paroles comme si ma vie en dépendait et ça n'est que lorsque je baisse finalement les yeux que je me rends compte d'une chose : J'agrippe sa manche comme une folle. Je ne le lâche pas tout de suite pourtant, un peu perdue dans mes pensées, visualisant les visages de tous les responsables de cette écoles, ces adultes qui veillent sur nous. Monsieur Rivers, Ismaelle, Monsieur Gabrieli, Même Mlle Hunt qui fiche la trouille, et tous les autres. Ils nous protègent, ils font ce qu'ils peuvent pour ça. Ça va aller. Personne n'est mort. Tout le monde va bien et ils vont tous finir par se réveiller. Et ça n'arrivera plus jamais.
Il bouge, je le lâche de la main mais pas du regard, un peu paniquée à nouveau à l'idée qu'il me laisse toute seule même si, je le sais, ici je ne coure aucun danger. Les garçons d'à côté ne parlent plus, je n'ose pas me retourner mais je crois qu'ils sont partis discuter ailleurs. Puis Elias revient, les mains pleines de sucreries.

« Tu vas voir, c’est bon pour le moral. Et si tu as besoin de quelque chose, ou de parler n’hésite pas à me venir me voir, d’accord ? »

Instant de bug. Je regarde mon camarade, puis ce qu'il me tend, puis de nouveau mon camarade. Comment ne pas faire le rapprochement avec les chocolats empoisonnés ? Je sais que jamais il ne me proposerait quelque chose de dangereux et ça n'a duré qu'une seconde mais le traumatisme reste bien présent. J'ai cru mourir alors que je ne faisais simplement qu'une crise d'allergie à cause du contenu. J'en ai mangé, plusieurs, j'aurai pu n'avoir pas de chance ...

« Est-ce que tu sais s’il y a de l’arachide dedans ? J’y suis allergique, et j’ai un peu trop tendance à l’oublier … »

Sourire timide. La panique laisse place au pragmatisme, à ses réflexes que je devrais avoir systématiquement et qui me font défaut trop sauvent. Combien de fois ça m'est encore arrivé ces derniers temps ? Quand je repense à l'autre jour avec Caem, quand je me suis jetée sur les M&M's comme s'ils étaient inoffensifs pour moi …
J'attends donc sa confirmation et lui offre un sourire plus large cette fois, tout en attrapant un petit quelque chose au chocolat qui semble vraiment appétissant. On vient de sortir de sable … Je m'en moque, il est toujours l'heure d'être gourmand. Maman dirait surement le contraire, mais bon.

« Merci beaucoup Elias. »

Cette petite chose en question tient parfaitement ses promesses, le soupirs d'aise et d'appréciation qui m'échappe quand je l'avale en atteste largement je pense. C'est fou comme un morceau de chocolat peut faire s'envoler les idées sombres et l'angoisse … Et puis sans prévenir, comme ça, sans réfléchir, je me lève d'un bond me plaque contre Elias en passant mes bras autour de lui, ma tête posée sur son torse, et je ferme les yeux.

« J’suis contente que tu sois notre Préfet, toi et Kezabel vous êtes supers. »

Je reste comme ça, quelques secondes, avant de me racler la gorge, un peu gênée, et de le lâcher en reculant de quelques pas, sourire timide en coin, regard rivé vers le sol. Ça ne dure pas très longtemps, puisqu'une idée me traverse l'esprit et que des étoiles dansent déjà dans mes yeux.

« T’es gourmand toi, non ? Mes parents et mon frère m’ont envoyé pleins de chocolat pour Pâques, est ce que tu veux en goûter quelques-uns ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 3171
Date d'inscription : 27/12/2012
Crédits : Gif trouvés sur Tumblr
Double Compte : Matthew & Connor & Keane & Benjamin & Jonah & Warren



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1837-elias-fletcher-oo#100144
MessageSujet: Re: Now, I'm scared ▬ Elias   Sam 14 Mai 2016 - 13:02

Il n’avait jamais réellement vu quelqu’un qui semblait aussi angoissé que l’était à ce moment-là la jeune Elijah. C’était presque perturbant et il ne savait pas ce qu’il pouvait bien faire ou dire ou pour l’aider à se calmer. Il essaya donc d’utiliser son ton le plus calme, le plus posé… au final peut-être celui qu’il avait plus ou moins naturellement quand il n’était pas trop stressé. Il fallait certainement qu’ils prennent un peu l’air, cela ne pouvait faire que du bien à l’adolescente. S’éloigner des autres garçons lui semblait la meilleure solution, voir un peu de verdure dans le parc la détendrait peut-être. Elle semblait assez sensible, aussi à la beauté des choses qu’à son contraire. Un lieu paisible, l’aiderait alors. Fletch’ espérait que son raisonnement tiendrait la route, qu’il n’était pas trop erroné. Et il continua donc à parler tentant de la rassurer comme il pouvait, en lui disant par exemple que la sécurité du bâtiment allait encore être renforcée. C’était étonnant comme elle semblait concentrée sur tout ce qu’il disait ! C’était bien une des premières fois que cela arrivait et si la situation n’avait pas été di triste, il aurait pu trouver ça plaisant. Il lui prit doucement la main qui tenait sa manche avant de lui souffler doucement :

Ne t’inquiètes pas, je ne vais pas loin. Je reviens tout de suite tu ne risques rien.

Il s’était absenté quelques instants avant de revenir les mains pleines de sucreries et il alla même jusqu’à lui soutenir que c’était bon pour le moral

Est-ce que tu sais s’il y a de l’arachide dedans ? J’y suis allergique, et j’ai un peu trop tendance à l’oublier …
Heu non… Il regarda donc sur l’emballage et vérifia un à un tous les ingrédients. Ca a l’air d’être bon tu peux y aller sans souci !

En tout cas c’est ce que disais l’étiquette, il espérait qu’elle ne se trompait pas… mais elle était là pour ça n’est-ce pas ? Une étiquette mensongère était quelque chose que ceux qui fabriqués cette petite merveilles ne pouvait pas se permettre ! Lorsqu’elle le remercia il se contenta de lui faire un sourire accompagné d’un geste pour lui montrer que ce n’était pas grand-chose ! Et soudain…. Elle bondit sur lui pour le serrer contre elle, il sentit ses joues s’empourprer presque instantanément n’ayant pas l’habitude de ce genre de situation, mais finalement au bout de quelques instants il passe doucement, avec hésitation, ses bras autour d’elle.

J’suis contente que tu sois notre Préfet, toi et Kezabel vous êtes supers.
Ah… heu, merci… c’est gentil… mais on ne fait que notre boulot.

Au moins une qui semblait satisfaite qu’il soit préfet et ça faisait chaud au cœur, surtout après tout ce que Caitlyn avait pu dire. Les jours passaient, mais il lui en voulait toujours énormément de l’avoir traité de la sorte comme s’il n’était qu’un moins que rien, un dégonflé. Si pour Enzo il pouvait passer l’éponge, pour son ex ce n’était pas du tout le cas… mais à cet instant précis ce que Twain pouvait bien penser de lui, lui était totalement égal. Elijah et sûrement d’autres avaient besoin de lui, alors tant pis s’il n’était pas aussi parfait, aussi courageux, aussi autoritaire que d’autres. Le plus important restait qu’il puisse les aider à surmonter des épreuves. Keza avait raison, les autres élèves savaient que l’on pouvait compter sur lui.

T’es gourmand toi, non ? Mes parents et mon frère m’ont envoyé pleins de chocolat pour Pâques, est ce que tu veux en goûter quelques-uns ?
Gourmand lui ? Non pas du tout absolument pas. D’accord ce n’était pas du tout crédible, c’était comme dire de Keane qu’il n’aimait pas les animaux –ou les cheveux-. Il lui fit alors un grand sourire avant d’acquiescer sans trop réfléchir !

Oui bien sûr avec grand plaisir ! Et oui je suis gourmand, mais ça vient aussi du fait que j’ai presque tout le temps faim, alors je mange une grande partie de ma journée. il haussa les épaules avant de lui faire un autre petit sourire Tu veux qu’on prenne les chocolats et tout ça et qu’on aille se poser quelque part dans le parc ? Prend une petite veste au cas où il fasse froid ! Ce n’est pas le moment d’être malade ! Il lui fit un petit sourire, et finalement ne tarda pas à ajouter Et sinon les cours ça se passe bien ?

Il ne savait pas quoi dire d’autres. Il n’en avait aucune idée… alors il avait posé la chose qui lui semblait la plus logique. De plus, si elle avait du mal avec certaines choses très probablement qu’il pourrait lui expliquer !

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 1239
Date d'inscription : 15/10/2015
Crédits : Avatar Lyelle + Gif Tumblr
Double Compte : Enzo Ryans - Ismaelle L. Stoneheaven - Cameron S. Cassidy - Riley S. Jenkins - Chiara M. Brooks



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t3424-elijah-boom-clap
MessageSujet: Re: Now, I'm scared ▬ Elias   Mar 17 Mai 2016 - 19:49

« Oui bien sûr avec grand plaisir ! Et oui je suis gourmand, mais ça vient aussi du fait que j’ai presque tout le temps faim, alors je mange une grande partie de ma journée. Tu veux qu’on prenne les chocolats et tout ça et qu’on aille se poser quelque part dans le parc ? Prend une petite veste au cas où il fasse froid ! Ce n’est pas le moment d’être malade ! »
« Oui d’accord. J’vais chercher tout ça ! »


Envolées les angoisses, envolées la peur succincte de manger à nouveau quelque chose d'aussi bon que les sucreries ! Je n'y pense déjà plus, bien heureuse d'avoir encore cette capacité là. Heureux sont les simples d'esprits, j'ai entendu quelqu'un dire ça un jour et même si je suis presque certaine qu'il s'agit d'un adage péjoratif ou en tout cas pas très … disons positif, je m'en fiche. Je préfère être simple d'esprit si ça me permet de continuer de vivre normalement, tant pis si ça fait de moi quelqu'un d'original ou de spécial et pas nécessairement dans le bon sens du terme pour la plus part des gens.

« Et sinon les cours ça se passe bien ? »
« Je vais chercher mes affaires et j’te réponds ! »


Mes cours sont déjà remballés, mon sourire ne me lâche plus et c'est quatre à quatre que je grimpe les marches jusqu'au dortoir – manquant évidemment de me casser la figure avant d'arriver à destination. Mon sac est balancé au pied de mon lit sans cérémonie, j'enfile mon manteau et attrape les friandises que Daniel et les parents m'ont envoyé dimanche dernier puis redescend sans freiner jusqu'à m'arrêter pile à environ trois centimètre d'Elias … qui va peut-être regretter d'avoir fait un pas dans ma direction un peu plus tôt.

« On y va ? »

Direction l'extérieur, donc, et une fois dans le Hall, je réponds finalement à sa question tandis qu'on marche vers la sortie. C'est partie pour l'ouverture des vannes, j'espère que tu as du temps devant toi mon pauvre Elias ...

« Alors oui, les cours ça se passe plutôt bien. Ben je suis assez tête en l’air donc c’est un peu compliqué parfois mais les Professeurs me supportent tous à peu près. Même si j’ai du mal à rester en place et concentrée très longtemps. »

Et c'est peu de le dire, ahem.

« J’ai eu ma première colle y a pas très longtemps … »

Insérer ici un sourire légèrement crispé et un regard un peu fuyant.

« C’est Mlle Wisting … Hausen qui me l’a donné, y avait Enzo avec moi aussi parce qu’en fait il s’était endormi en cours, il avait l’air vraiment fatigué le pauvre. Moi je faisais que parler, j’lui ai demandé comment il allait parce que ça m’inquiétait un peu tu vois. »

Quand je parle, d'une je ne regarde pas où je vais donc je trébuche a peu près tous les quatre pas – j'exagère un peu mais l'idée est là – et je fais tout le temps des grands gestes avec mes bras et mes mains.

« Celui-là est super bon, c’est mon préféré. Goûte. »

Et je passe de l'Hippogriffe ou Niffleur, aussi. Sans prévenir, naturellement. C'est comme ça que je me retrouve à tendre un chocolat à mon camarade Jaune alors qu'il ne m'a peut-être même pas vu fouiller dans le sachet. J'ai déjà du l'assommer avec mon mode moulin à paroles … Bref ! J'étais entrain de raconter un truc !

« Et puis en fait ç’a a attiré l’attention de Mlle W. sur lui, ensuite j’me suis faite attaquer par une des plantes et tout ça. Enfin c’était un peu le bazar quoi … Et la colle a été assez mouvementée aussi parce que … Euh … »

Stooooooop ! Stop. C'était moins une et ça n'est pas du tout louche comme comportement, surtout pas quand je regarde mes pieds alors qu'on passe la porte du Hall … C'est juste que je doute qu'Enzo ait envie que je raconte ce qui s'est passé à n'importe qui, à qui que ce soit en fait parce que Elias n'est pas n'importe qui. Et puis c'est pareil pour Mlle W., j'ai pas à dire à qui que ce soit qu'elle s'est blessée ce soir là. Aller, enchaine ! Non, avale d'abord, sinon tu serais capable de t'étouffer.

« Enfin voilà. Mlle W. Elle me fait un peu peur mais je crois que je l’aime bien. L’autre jour elle m’a sauvé la vie, parce que j’ai mangé les chocolats, et j’ai commencé à faire une crise. Je croyais que j’allais mourir mais en fait c’était « juste » une allergie parce qu’il devait y avoir de l’arachide dedans. J’ai eu très très peur. J’en suis tombé dans les pommes. Pis ben elle m’a fait ma piqure et après j’ai été l’aider à préparer de l’antidote pour ceux qui se sentaient mal. »

Aucun filtre ou presque, ça sort comme ça vient. J'ai toujours été comme ça je crois mais je ne vois pas l'intérêt de ne pas dire textuellement ce qui nous passe par la tête en fait, c'est pour ça. Enfin je veux dire, je parle de moi là donc …

« J’ai pas des notes exceptionnelles mais je suis ce qu’on peut appeler une élève moyenne je pense. Je sais que Maman aimerait bien que je sois un peu plus douée, enfin que j’ai des meilleures notes, mais bon … »

Haussement d'épaules.
Sourire.

« En tout cas j’aime bien ma classe ! Y a Lukas et Enzo, j’les adore. Pis j’aime bien Ethan aussi même s’il est un peu bizarre comme garçon. Il aime pas trop parler je crois. J'trouve ça dommage, j'aimerai bien parler avec lui moi. Malie est gentille sinon. Les autres aussi. »

Silence … Vas-tu réussir à en placer une mon cher Elias … ? Et bien non !

« Et toi alors ? C’est pas trop difficile la neuvième année ? Y a qui dans ta classe ? Tu t’entends bien avec eux ? »

Voilà, maintenant tu peux éventuellement tenter, avant qu'elle ne trouve autre chose à dire.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 3171
Date d'inscription : 27/12/2012
Crédits : Gif trouvés sur Tumblr
Double Compte : Matthew & Connor & Keane & Benjamin & Jonah & Warren



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1837-elias-fletcher-oo#100144
MessageSujet: Re: Now, I'm scared ▬ Elias   Mer 18 Mai 2016 - 19:20

Il lui sourit lorsqu’elle alla chercher sa veste –et les chocolats- avant de sortir. Il avait l’impression qu’avec elle tout était simple, que quelques simples mots suffisaient à la rassurer. Fletch’ avait presque l’impression d’arriver à gérer la situation grâce à elle, mais il ne fallait pas se leurrer, c’était certainement dû au caractère facile de la petite Jaune. Maintenant que son principal problème était résolu il fallait quand même continuer à faire la conversation, ce qui n’était pas franchement simple pour Elias qui n’était pas doué là-dedans, il le savait et Eli’ devait être également au courant et pourtant il tenta en parlant des cours. Ce n’était pas bien original, mais c’était quelque chose quand même d’importants et qui pouvait également déboucher sur d’autres sujets… enfin en toute logique. Il verrait bien de toute manière comment la suite allait se présenter ! Elle partit rapidement chercher ses affaires lui assurant qu’elle lui répondrait dès qu’elle reviendrait… et quelques instants plus tard il se retrouva nez à nez avec elle. Elle avait manqué lui foncer dedans dans un freinage mal contrôlé (ou alors super bien contrôlé… il n’aurait su dire quelle version était la bonne). Il ne sut s’empêcher, par réflexe de reculer d’un pas ou deux. Il ne fit aucun commentaire et se contenta de lui sourire alors qu’ils commençaient à se diriger vers l’extérieur.

Alors oui, les cours ça se passe plutôt bien. Ben je suis assez tête en l’air donc c’est un peu compliqué parfois mais les Professeurs me supportent tous à peu près. Même si j’ai du mal à rester en place et concentrée très longtemps.
Il acquiesça doucement, cette description lui faisait un peu penser à Keane, mais lui était TRES tête en l’air, ne savait absolument pas rester concentré et dérangeait plus ou moins volontairement les cours… mais cette idée l’amusait, il trouvait ça au final plutôt mignon, ce n’était pas bien dramatique ce qu’elle était en train de lui raconter.

Si tu as besoin d’aide, n’hésite pas à demander aux élèves de ta classe, et si tu as peur de les déranger viens me voir je t’expliquerai avec joie ! Je ne suis pas sûr d’être un bon professeur… mais Keane a la plupart du temps l’air de comprendre ce que je raconte … enfin pendant les cinq minutes pendant lesquelles il arrive à se concentrer.

Et keane avait un an de plus que lui, alors généralement Fletch’ pataugeait complètement dans la semoule et il se contentait de lui faire reprendre les bases jusqu’à la 9ème bref, ce qu’il savait à peu près maitriser ! Pour Eli’, ça serait beaucoup plus simple, même si les cours changeaient, il était déjà censé connaitre le programme !

J’ai eu ma première colle y a pas très longtemps … Cette fois il fronça les sourcils, légèrement surpris. Bon une heure de colle ce n’était rien de dramatique, mais avant de faire le moindre commentaire il voulait déjà savoir de quoi il en retournait, ce qu’elle avait bien pu avoir fait ! C’est Mlle Wisting … Hausen qui me l’a donné, y avait Enzo avec moi aussi parce qu’en fait il s’était endormi en cours, il avait l’air vraiment fatigué le pauvre. Moi je faisais que parler, j’lui ai demandé comment il allait parce que ça m’inquiétait un peu tu vois.

Enzo ?! Tiens donc. Cela ne l’étonnait même pas ! Il avait beau apprécier le rouge il n’était pas connu pour son calme, sa diplomatie et surtout sa bonne tenue au sein de l’établissement. Ce qu’elle était en train de lui dire était presque totalement logique. Quoi que… Il fallait bien avouer que la prof avait dû être agacée de voir Ryans endormi et il ne pouvait pas l’en blâmer… mais de là à coller Elijah c’était… bizarre ou alors il y avait quelque chose qu’il ne saisissait pas trop ! Il prit lui le chocolat qu’elle lui tendit et le goûta et eut un petit sifflement d’admiration. C’est vrai qu’il était bigrement bon ! Il n’eut cependant pas le temps de répliquer quoi que ce soit que déjà elle avait repris la parole.

Et puis en fait ç’a a attiré l’attention de Mlle W. sur lui, ensuite j’me suis faite attaquer par une des plantes et tout ça. Enfin c’était un peu le bazar quoi … Et la colle a été assez mouvementée aussi parce que … Euh …

Heu quoi ?! Ça ne voulait rien dire ! Qu’est-ce qui avait bien pu se passer pendant cette heure ? Il fronça les sourcils, mais là encore Elijah continua de parler et le pauvre Fletch n’osa pas la couper. Elle racontait à présent qu’elle avait mangé des chocolats qui avaient failli la tuer –à cause de l’arachide-… et là il ne comprit absolument pas le rapport avec tout le reste. Qu’est-ce qu’elle était en train de lui faire ? mais elle ne s’arrêta pas là, c’était à croire qu’elle était à présent montée sur ressort car elle lui disait à présent qu’elle avait des notes moyennes, il haussa les épaules. Du moment qu’elle pouvait passer dans les années supérieurs et qu’elle puisse faire le métier qu’elle voulait plus tard c’était certainement le principal pour lui ! Le tout pour finir par parler des garçons de sa classe…. Comment est-ce qu’une simple question sur les cours avait pu tant dévier sans qu’il ne dise rien ? Il n’osa pas répondre de suite de peur qu’elle reprenne encore une fois la parole, il avait juste l’impression d’être totalement noyé dans son flot de paroles ! Il aurait voulu répondre à tout… mais en l’état des choses c’était totalement impossible, il avait déjà oublié la moitié des informations qu’elle avait pu dire !

Enzo aime bien se promener dans le château la nuit en buvant quelques coups, tu ne devrais pas t’inquiéter pour lui, il est fort et a une santé de fer ! Il devait juste être fatigué à cause du manque de sommeil ! Il lui sourit avant de reprendre la parole Elle t’a collé juste parce que tu t’es fait agresser par une plante, mais ce n’est pas de ta faute ? Et il s’est passé quoi pendant ta colle, c’est là où tu as mangé les chocolats ? Il soupira un peu avant de reprendre Les notes ça ne veut pas dire grand-chose tu sais… enfin, si… mais si tu es moyenne partout, tu peux quand même faire plein de métiers, je trouve ça mieux que de carburer dans certaines et avoir des éros pointés dans d’autres ! Il s’arrêta pendant quelques instants avant de continuer Je suis avec Rafael, Ricardo, Riley par exemple ! Et je crois que je m’entends bien avec eux… Je ne m’entends pas trop mal avec beaucoup de monde à vrai dire. Et ce n’est pas trop difficile, il faut juste beaucoup travailler… mais après certains te diront que c’est simple d’autres très compliqué, tout dépend de tes facilités, même si je n’aime pas ce mot-là ! Par contre, si tu avais d’autres questions, j’avoue ne pas m’en souvenir… j’ai pas une super mémoire, alors… comme je n’ai pas pu répondre au fur et à mesure.

Il lui fit un petit sourire d’excuses tandis qu’il marchait dans le parc. D’un petit geste de la tête, il lui indiqua un endroit où ils seraient tranquilles pour savoir si elle voulait s’installer là avec lui pour qu’ils continuent de parler et de profiter du beau temps… sinon ils pourraient toujours continuer à marcher !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 1239
Date d'inscription : 15/10/2015
Crédits : Avatar Lyelle + Gif Tumblr
Double Compte : Enzo Ryans - Ismaelle L. Stoneheaven - Cameron S. Cassidy - Riley S. Jenkins - Chiara M. Brooks



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t3424-elijah-boom-clap
MessageSujet: Re: Now, I'm scared ▬ Elias   Sam 21 Mai 2016 - 12:29

Elias, il est vraiment gentil. Je l'aime vraiment bien. En plus, il vient de me proposer son aide et ça, c'est vraiment gentil de sa part même s'il ne sait pas dans quoi il s'engage je crois … Caem est toujours là quand j'ai besoin d'aide, ça m'arrive aussi de travailler avec Enzo parce qu'il a déjà vu tout le programme lui et qu'il est plus doué que moi dans certaines matières, notamment en Potion. Mais ! C'est toujours bon de savoir que je peux compter sur quelqu'un d'autre en cas de besoin et puis s'il arrive à « supporter » Keane alors … Parfois je me dis que le grand blond et moi on se ressemble un peu, c'est l'impression que j'ai quand je le regarde entrain de danser dans les couloirs. Il donne envie d'aller danser avec lui !

Oh un papillon !!!
Elijah ...

« Enzo aime bien se promener dans le château la nuit en buvant quelques coups, tu ne devrais pas t’inquiéter pour lui, il est fort et a une santé de fer ! Il devait juste être fatigué à cause du manque de sommeil ! »
« Oh … »


Comment casser un mythe en trois seconde neuf centième. T'enflamme pas Enzo Ryans, la p'tite n'est pas entrain de dire que t'es un mythe alors zou ! File dans ta chambre et raccroche moi ce sourire satisfait tout de suite. Puis dégage de ce rp tout de suite bordel !

« Elle t’a collé juste parce que tu t’es fait agresser par une plante, mais ce n’est pas de ta faute ? Et il s’est passé quoi pendant ta colle, c’est là où tu as mangé les chocolats ? »

Euh ...

« Les notes ça ne veut pas dire grand-chose tu sais… enfin, si… mais si tu es moyenne partout, tu peux quand même faire plein de métiers, je trouve ça mieux que de carburer dans certaines et avoir des éros pointés dans d’autres ! »
« Oui, vu comme ça c’est vrai que … »


Réflexion intense. Ou presque. Je trouve ceci dit qu'il a vraiment raison et j'aime bien cette façon de voir les choses. Est ce que j'ai déjà une petite idée de ce que je veux faire plus tard ? Non, absolument aucune. Il y a des matières que j'apprécie plus que d'autre et j'ai des centres d'intérêt mais de là à savoir vers quelle branche je veux me diriger, je n'en suis pas encore à ce stade là. Sixième année, j'ai encore un peu de temps pour me décider.

« Je suis avec Rafael, Ricardo, Riley par exemple ! Et je crois que je m’entends bien avec eux… Je ne m’entends pas trop mal avec beaucoup de monde à vrai dire. Et ce n’est pas trop difficile, il faut juste beaucoup travailler… mais après certains te diront que c’est simple d’autres très compliqué, tout dépend de tes facilités, même si je n’aime pas ce mot-là ! Par contre, si tu avais d’autres questions, j’avoue ne pas m’en souvenir… j’ai pas une super mémoire, alors… comme je n’ai pas pu répondre au fur et à mesure. »

Bonjour ! Je pique un far. Oui, je regarde mes chaussures en rougissant. J'ai parfaitement conscience de tout ça mais je n'arrive pas du tout à aller contre cette habitude, cette façon d'être … Et en réalité je crois que je n'essaie pas tellement ou alors simplement ponctuellement. Là, par exemple, je vais essayer de faire attention maintenant mais c'est simplement que je ne m'en rends pas compte la plus part du temps. Ou après coup, comme actuellement.

« Je parle trop c’est pour ça, je t’ai perdu en cours de route … Désolée. »

Je parle beaucoup, c'est vrai, mais ça ne veut pas dire que je n'ai pas écouté ce qu'il vient de dire alors quand on s'assoie sur un banc et que je pose la boite de chocolat entre nous deux avant d'en attraper un et de lui faire signe dans un sourire de se servir je passe une de mes jambes sous moi et je reprends la parole. On va essayé d'y aller plus doucement cette fois mais je ne promets rien.

Commençons par le commencent : La colle.

« En fait, elle m’a collé parce que je faisais que de parler et qu’avec Enzo, en partie à cause de la plante, on a vraiment mis le bazar. Parce qu’en fait elle a essayé de me mordre, c’était une plante carnivore, et je ne faisais pas attention … Du coup c’est Enzo qui m’a prévenu, ensuite je me suis cassé la figure de ma chaise parce que j’ai eu peur, il m’a rattrapé, il a rattrapé la plante que j’ai envoyé par terre par réflexe sauf qu’elle l’a mordu et … Ben il l’a balancé à travers la serre … »

Ne rigole pas Elijah ! La pauvre plante. C'est vrai, la pauvre, mais quand j'y repense et que je revisualise la scène je ne peux pas m'empêcher de pouffer, c'est plus fort que moi. Il suffit pourtant simplement de repenser au regard glacial de Mlle W. pour que cette envie de rire se stoppe instantanément.

« C’est pas drôle, la pauvre plante. Mlle W. était furieuse. Et je la comprends, même si on n’a pas vraiment fait exprès. »

Et dire qu'on aurait pu éviter tout ça si j'avais simplement laissé Enzo dormir sans attirer l'attention sur lui. Bon, elle aurait fini par s'en rendre compte et ça n'aurait probablement rien changé au déroulement du reste du cours mais peu importe.

« Mais tu sais la colle était plutôt chouette ! Elle nous a demandé à chacun de faire une dissert sur un sujet qu’on aime bien. Lui c’était les créatures, moi les étoiles. Et puis non, les chocolats c’était lundi, la colle c’était y a un mois en fait. »

Dit-elle en enfournant un nouveau chocolat dans sa bouche, pas traumatisée pour un sous par ce qu'il s'est passé il y a deux jours ...

« Et j’suis désolée mais je suis pas trop sûre de pouvoir te dire ce qu’il s’est passé pendant cette colle. M’en veux pas, c’est juste que ça ne concerne pas que moi alors … »

Haussement d'épaules, regard un peu gêné. Entre la Pleine Lune, la blessure de Mlle W., etc … Non, vraiment, je ne me sens pas à l'aise de parler des secrets des autres sans trop savoir si tout ça est réellement secret.

« Mais c’était rien de très grave hein ! Tout le monde va bien. »

Enzo m'a un peu expliqué quelques jours après comment il vivait sa Lycanthropie et je l'ai bombardé de questions le pauvres, tout en grimaçant par moment parce que quand même … Je pense qu'il a un peu enjolivé la situation mais … Aïe, ça doit faire sacrément mal ! Bref, passons. La suite. Les gens de sa classe … Rafael, Ricardo … Je vois qui c'est mais ...

« Je les connais pas trop ces personnes-là. Je sais juste que Riley est la meilleure amie de Kezabel, et de Lukas aussi d’ailleurs. Et qu’elle a l’air complètement folle mais dans le bon sens du terme. Un peu comme Keane. »

L'année dernière elle a balancé des paillettes partout dans le château avec ce garçon, Drew, qui est à l'infirmerie lui aussi le pauvre, et j'ai trouvé ça vraiment trop cool. Faudrait qu'elle recommence ! Seulement elle n'a pas vraiment le sourire depuis lundi et ça se comprend.

« J’aime pas la voir triste comme elle l’est en ce moment. J’espère que Charleen va bientôt se réveiller. »

Je ne connais pas beaucoup Charleen et j'ai une trouille bleue de Circée, son chat, mais je l'aime bien. Elle est gentille, toute douce. Un peu comme Elias ou Kezabel d'ailleurs. Je me dis qu'elle ferait une bonne Préfète elle aussi d'ailleurs. Plus tard, peut-être ? Je me demande si elle y pense.

« En tout cas ça m'étonne pas que tu t'entendes bien avec plein de gens, t'es vraiment gentil et puis tu t'intéresses aux autres, tout ça. »

Ce château est rempli de gens bien, c'est agréable de partager ses journées avec des personnes comme ça, vraiment.

« C’est comment d’être Préfet ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 3171
Date d'inscription : 27/12/2012
Crédits : Gif trouvés sur Tumblr
Double Compte : Matthew & Connor & Keane & Benjamin & Jonah & Warren



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1837-elias-fletcher-oo#100144
MessageSujet: Re: Now, I'm scared ▬ Elias   Dim 22 Mai 2016 - 14:39

Est-ce qu’il regrettait ses paroles pour Enzo ? Absolument pas malgré le petit « oh » que venait de sortir la plus jeune. Oui quand on fait la fête, qu’on sort après les couvre-feux et que l’on boit en plus ce n’est pas étonnant de s’endormir en cours ? Et après, il n’était pas sûr de tout avoir compris à ce qu’elle venait de raconter, il eut l’impression de s’embrouiller tout seul dans les explications qu’il lui donnait, ou plutôt qu’il lui demandait mais reprit bien vite le dessus lorsqu’il parla des notes, sujet qui était de suite plus facile pour lui ! Elle sembla plutôt contente de sa vision des choses, de la façon dont il avait tenté de la rassurer et c’était un nouveau bon point qui le mettait en confiance. Comme quoi, des fois ce n’était pas bien compliqué de rassurer les gens, quelques mots bien placés pouvaient suffire ! En même temps la situation d’Elijah n’avait rien de complexe et en plus elle était douce, ce n’était pas le genre de « gamine » à se rebeller alors forcément il pouvait gérer ce cas-ci sans trop de souci. Il finit enfin de parler en lui disant que s’il avait oublié de répondre à des questions qu’il fallait qu’il lui repose… vu tout ce qu’elle avait dit d’un trait, il ne savait plus trop où il en était exactement !

Je parle trop c’est pour ça, je t’ai perdu en cours de route … Désolée.

Oui, ça il l’avait bien vu ! Mais au final ce n’était pas bien dramatique ! Il haussa un peu les épaules pour lui montrer qu’elle n’avait pas à s’en faire. Il est vrai qu’elle devrait faire plus attention, mais après tout on devait composer avec les caractères de chacun et cela faisait partie de son caractère. Tant qu’elle laissait répondre et écouter les autres à un moment donné, pour Fletch’ ce n’était pas dramatique, cela rendait juste la discussion un peu plus compliquée à faire ! La boute de chocolat posée entre eux, il en un nouveau petit bout qu’il croqua plus doucement cette fois ! Il fallait apprécier ce merveilleux parfum !
Elijah ne tarda pas à reprendre la parole, lui expliquant réellement pourquoi est-ce qu’elle avait été collée !

En fait, elle m’a collé parce que je faisais que de parler et qu’avec Enzo, en partie à cause de la plante, on a vraiment mis le bazar. Parce qu’en fait elle a essayé de me mordre, c’était une plante carnivore, et je ne faisais pas attention … Du coup c’est Enzo qui m’a prévenu, ensuite je me suis cassé la figure de ma chaise parce que j’ai eu peur, il m’a rattrapé, il a rattrapé la plante que j’ai envoyé par terre par réflexe sauf qu’elle l’a mordu et … Ben il l’a balancé à travers la serre …
Ah d’accord je vois. répondit-il avec le plus grand sérieux au monde.

Alors que beaucoup auraient éclaté de rire –Warren, Matt, Joe, même Ben et Kea-, Fletch lui était tout à fait sérieux. Il ne trouvait pas vraiment la situation drôle. Elijah elle aussi se mit à pouffer et Fletch fronça un peu les sourcils tandis qu’elle reprit la parole

C’est pas drôle, la pauvre plante. Mlle W. était furieuse. Et je la comprends, même si on n’a pas vraiment fait exprès.
C’est surtout pour toi Elijah, tu aurais pu te faire très mal en tombant ou si la plante t’avais mordue. Est-ce que tu t’en rends compte ? Il lui fit un petit sourire avant de continuer Et effectivement, non seulement la plante aurait pu… disons mourir, mais en lançant la plante dans la serre, même si ce n’était volontaire Enzo aurait pu blesser d’autres élèves. Je pense qu’elle a surtout vu ça de cette manière plus que comme une maladresse. Après ce n’est qu’une colle ne n’est pas non plus dramatique !
Mais tu sais la colle était plutôt chouette ! Elle nous a demandé à chacun de faire une dissert sur un sujet qu’on aime bien. Lui c’était les créatures, moi les étoiles. Et puis non, les chocolats c’était lundi, la colle c’était y a un mois en fait. Effectivement c’était plutôt sympa comme colle ! Et j’suis désolée mais je suis pas trop sûre de pouvoir te dire ce qu’il s’est passé pendant cette colle. M’en veux pas, c’est juste que ça ne concerne pas que moi alors … Il haussa un sourcil un peu étonné avant de finalement hausser les épaules, il ne la forcerait pas à dire ou faire quelque chose dont elle n’avait pas envie de toute manière ! Mais c’était rien de très grave hein ! Tout le monde va bien.
Si tout va bien alors c’est le principal ! dit-il juste pour montrer qu’il avait écouté plus que pour l’utilité de sa phrase !

Il n’avait pas su quoi répondre d’autres, si elle ne voulait pas en parler il n’y avait rien à dire… heureusement le silence fut d’assez courte durée car très rapidement, elle avait repris la parole en parlant des filles de sa classe. Il eut un petit sourire. Il ne connaissait pas bien Riley, mais effectivement elle avait souvent l’air d’une petite pile électrique !

Ce n’est pas du tout comme Keane. Riley aime… je pense vu que je ne la connais pas trop, surtout la vie, blaguer avec les gens. Keane c’est plus… comment dire… C’est moins contrôlé. Il se tut quelques instants un peu plus grave Keane a toujours eu beaucoup de soucis de concentration, et il est vraiment plus dans son monde, avec un peu des tics, ou des tocs… enfin il a un caractère vraiment plus particulier que Riley qui a bien les pieds sur terre.

Et avec les supérieurs … tout ça s’était empiré mais il ne préféra pas le dire. Il adorait Boucle d’Or et même si ce qu’il disait était la vérité il ne voulait qu’Elijah se fasse une image péjorative et fausse de Crawley. Heureusement elle ne sembla pas trop s’en formaliser et il ajouta

J’espère qu’ils vont tous s’en sortir… Mademoiselle Stoneheaven me manque beaucoup personnellement, et même si on ne le connait pas trop le nouveau Directeur de maison semblait plutôt cool. Il eut un petit sourire avant d’ajouter Keane m’a raconté qu’il s’était reçu une tarte à la crème en pleine face… Parce que Kea’ et Enzo faisaient les cons et la seule réelle punition qu’ils ont eu c’est d’aller nettoyer la cuisine… Beaucoup l’auraient plus mal pris.

Après, il ne le connaissait pas plus que ça, il aurait peut-être préféré que ce soit un prof de Poudlard qui sache tout ce qui s’est passé pendant ces deux dernières années. Mais s’il avait été choisi c’est qu’ils avaient leurs raisons.

En tout cas ça m'étonne pas que tu t'entendes bien avec plein de gens, t'es vraiment gentil et puis tu t'intéresses aux autres, tout ça. Cette fois ce fut à lui d’avoir les joues qui s’empourprent légèrement C’est comment d’être Préfet ?
Heu merci… c’est gentil ! Il… Il ne savait pas quoi répondre à cette question, ni même aux compliments. Sa timidité était en train de revenir au grand galop. Il dût inspirer un bon coup pour arriver à se reprendre un minimum ! C’est… C’est un peu compliqué vu mon caractère, je suis trop gentil. J’ai du mal à être autoritaire donc forcément des fois ça coince, mais sinon c’est quelque chose de très intéressant ! Tu vois… Enfin c’est quelque chose qui me plait beaucoup justement parce qu’il faut faire attention aux autres et aux respects des règles. C’est quelque chose de finalement très gratifiant. Du moment que l’on ne sous-entend pas que l’on est un mauvais préfet. Pourquoi, ça te plairait comme rôle ? C’est quand même une grande responsabilité tu sais ? Je sais que certains prennent ça à la légère, mais il ne faut pas c’est quelque chose de très important selon moi !


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 1239
Date d'inscription : 15/10/2015
Crédits : Avatar Lyelle + Gif Tumblr
Double Compte : Enzo Ryans - Ismaelle L. Stoneheaven - Cameron S. Cassidy - Riley S. Jenkins - Chiara M. Brooks



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t3424-elijah-boom-clap
MessageSujet: Re: Now, I'm scared ▬ Elias   Sam 28 Mai 2016 - 16:23

Enzo ne blesse pas les gens. C'est vrai que cette réflexion m'a traversé l'esprit de manière un peu … offusquée je crois mais je me suis laissée porter par mes explications, de telle façon que ce pauvre Elias a du rater des épisodes … Ce qu'il y a de bien avec cette conversation c'est que j'en apprends plus sur des gens, en l'occurrence Keane, un peu Riley et puis Enzo qui visiblement n'en rate pas une. C'est drôle, ça me fait rire de visualiser toutes ces choses dans ma tête. Je me dis que j'ai de la chance d'être entourée de ce genre de personne, dans cet environnement qui fait mon quotidien, même si je ne suis pas vraiment proche d'eux. Ce sont juste des visages agréables à côtoyer et je préfère nettement me concentrer sur eux, sur ce qu'ils dégagent. J'ai l'impression qu'avec des personnes comme ça autour de moi rien ne sera jamais grave. C'est peut-être bête et naïf mais j'aime penser de cette façon. Daniel n'est plus là mais je sais que j'ai Caem jamais très loin, lui aussi fait partie de ces visages qui apporte quelque chose à mes journées. Comme Elias et Kezabel a leur façon, dans leur rôle. Je sais qu'il y a des méchants, des personnes mauvaises, mais quand je vois tous ces gens bien … Je préfère me concentrer sur eux. Mlle Stoneheaven, Monsieur Cartwright, on a aussi la chance d'avoir des Profs vraiment chouettes, gentils et présents. Ça me rassure énormément de les savoir ici, avec nous, pour nous protéger, pour s'occuper de nous. Comme Elias j'espère qu'ils vont tous s'en sortir … Et ça me renvoie dans mes angoisses rien que d'y penser. Qu'est ce qu'il se passera si Mlle Stoneheaven ne revient pas ? Monsieur Rivers me fait peur, elle, elle est douce, gentille … On a besoin d'elle. On a besoin de Monsieur Kingsley aussi …

Je préfère ne pas penser à tout ça, me concentrer sur ces friandises vraiment délicieuses que m'ont envoyé mes parents et sur la discussion avec Elias, en l'occurrence sur la question que je viens de lui poser et par conséquent sur sa réponse naturellement.

« Heu merci… c’est gentil ! Il… »

Ben pourquoi tu rougis ? J'ai dit quelque chose qu'il ne fallait pas ?

« C’est… C’est un peu compliqué vu mon caractère, je suis trop gentil. J’ai du mal à être autoritaire donc forcément des fois ça coince, mais sinon c’est quelque chose de très intéressant ! Tu vois… Enfin c’est quelque chose qui me plait beaucoup justement parce qu’il faut faire attention aux autres et aux respects des règles. C’est quelque chose de finalement très gratifiant. »

Trop gentil. Comment est ce qu'on peut être trop gentil ? C'est quelque chose qui passe au delà de ma compréhension, ça c'est certain, parce que dans mon monde à moi les gens trop gentil ça n'existe pas. On n'est jamais trop gentil, on ne peut pas être trop gentil. Trop méchant, oui, mais pas trop gentil. Je ne m'offusque pas du tout, je ne suis pas du genre à remettre en cause la parole des plus âgés parce que j'estime qu'ils ont un savoir et une expérience de la vie, des autres, que je n'ai pas, mais considérer Elias comme trop gentil ? Ne comptez pas sur moi a priori.
Autoritaire … Oui, c'est sur qu'il faut savoir l'être de temps en temps j'imagine, c'est comme ça quand on est là pour faire respecter les règles mais comme il le souligne, ça n'est pas le seul rôle des Préfets. Moi je ne les vois pas comme la police, mais plutôt comme des personnes qui peuvent aider quand on en a besoin. Parce qu'ils ont fait le choix de le faire. L'important c'est que ça lui plaise et ça m'a tout l'air d'être le cas donc tout va bien, même si parfois c'est compliqué de gérer certaines personnes probablement.

« Pourquoi, ça te plairait comme rôle ? C’est quand même une grande responsabilité tu sais ? Je sais que certains prennent ça à la légère, mais il ne faut pas c’est quelque chose de très important selon moi ! »
« Non, je ne crois pas que je ferais une bonne Préfète. Je suis vraiment trop tête en l'air. »


Je lâche un rire véritablement amusé puis enfourne dans ma bouche un nouveau chocolat. Ceux là ne me font pas peur, et puis je suis tellement gourmande que je ne réfléchie simplement pas en les mangeant. C'est comme … un geste naturel, presque comme respirer finalement. Oui ! Manger du chocolat c'est comme respirer ! Et d'ailleurs je vais en garder pour Charleen. Lien de cause à effet ? N'en cherchez pas, ce raccourcis n'a aucun sens, pas même approximatif. Je passe simplement de l'hippogriffe au nifleur.

« J'oublierai les réunions, je ne ferais pas attention à ceux qui font des bêtises et … Je crois que je suis trop naïve, certains arriveraient surement à me faire croire que ce qu'ils font ça n'est pas grave. »

Tu écris sur les murs ? Ah ! C'est pour ton cours d'art plastique, d'accord. Alors tout va bien ! Ça pourrait donner des choses comme ça, j'en suis presque sure.

« Chacun son truc, c'est pas très grave ! »

Sourire, toujours, et puis un petit haussement d'épaules. Encore un chocolat pour la route … et je bloque, sans trop savoir pourquoi, à la vision de l'un d'entre eux qui ressemble un peu à ceux qu'on a mangé lundi. Un soupir m'échappe, je le garde entre mes doigts et il commence déjà à fondre.

« Tu crois qu'ils vont recommencer ? »

C'est pas la peine de lui faire un dessin, je crois qu'il doit savoir de qui je parle.
Et de quoi.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 3171
Date d'inscription : 27/12/2012
Crédits : Gif trouvés sur Tumblr
Double Compte : Matthew & Connor & Keane & Benjamin & Jonah & Warren



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1837-elias-fletcher-oo#100144
MessageSujet: Re: Now, I'm scared ▬ Elias   Dim 29 Mai 2016 - 18:49

C’était compliqué à expliquer, trouvait-il, qu’être trop gentil ce n’était pas une qualité mais bel et bien un défaut ! Il secoua un peu la tête avant de soupirer et de finalement s’exprimer… tentant de lui expliquer qu’il fallait être aussi un peu autoritaire pour bien faire son travail de préfet ! Il y avait des règles à faire respecter et il fallait bien avouer que certains ne l’écoutaient pas du tout et que ça avait souvent tendance à le dépiter plus qu’autre chose. Le reste du boulot, néanmoins lui convenait plus ou moins comme un gant. Elle sembla comprendre totalement où il voulait en venir, alors il lui demanda si ce genre de rôle lui plairait. Après tout, il ne serait pas toujours ici et il faudrait bien quelqu’un pour le remplacer… alors pourquoi pas Elijah ? D’accord, la réponse était évidente, un peu comme pour Keane, elle était trop tête en l’air et maladroite… Déjà que lui avait du mal, alors qu’il avait bien les pieds sur terre et qu’il était attentif, alors pour elle –ou pour Crawley- cela serait certainement encore plus compliqué !

Non, je ne crois pas que je ferais une bonne Préfète. Je suis vraiment trop tête en l'air.

Au moins, elle en avait conscience, ce qui était réellement une bonne chose. Il lui fit un petit sourire avant d’acquiescer doucement.

Effectivement, tu n’as pas tort… Mais je suis certaine que tu as quand beaucoup d’autres qualité qui auraient pu faire de toi une bonne préfète !

Bon là, de suite, il est vrai qu’il n’avait pas vraiment d’exemple à lui donner et il espérait qu’elle ne lui demanderait pas plus d’explications ! Mais, alors qu’il avait cru qu’elle avait fini de s’exprimer continua sur sa lancée.

J'oublierai les réunions, je ne ferais pas attention à ceux qui font des bêtises et … Je crois que je suis trop naïve, certains arriveraient surement à me faire croire que ce qu'ils font ça n'est pas grave. Chacun son truc, c'est pas très grave !

Il ne put s’empêcher d’avoir un petit rire. Il est vrai que vu comme ça, elle ferait une très mauvaise Préfète, déjà que lui était assez naïf, vu comme elle le racontait ça avait l’air d’être largement pire pour elle, mais c’était au final plutôt amusant ! Du moment qu’elle ne s’en formalisait, qu’elle savait que comme chaque être humain, elle avait des atouts, des défauts…

Comme tu le dis, chacun son truc ! Qu’est-ce que tu aimes bien faire ? Je sais que Keane adore la danse, toi, ça serait plus quoi ton truc ? Quelque chose d’artistique ou pas du tout ? Je ne sais pas pourquoi je te vois bien faire des peintures abstraites !

L’esprit de la jeune fille avait l’air de tellement vagabonder… que c’était quelque chose de possible… enfin du moins il le croyait, il ne s’y connaissait pas très bien en peinture. Il piqua un nouveau morceau de chocolat, mais la nouvelle prise de parole de la demoiselle ne fut pas du tout celle à laquelle il s’attendait :

Tu crois qu'ils vont recommencer ?


Elias fronça un peu les sourcils avant de tourner de nouveau la tête vers elle ne sachant pas bien quoi lui répondre. Il se passa une main dans les cheveux, il ne voulait surtout pas l’effrayer, mais il ne voulait pas lui mentir non plus… Et bien sûr il n’avait pas de réponse exacte à lui fournir, il était comme tout le monde, dans le fond, il n’en savait rien. Rien du tout.

Je ne peux pas vraiment te répondre à ta question… mais vu comme ils s’acharnent contre l’école, je suppose que oui. Je ne sais pas s’ils y arriveront ou pas, je ne sais s’ils entreront ou refont une attaque comme celle-là. Beaucoup de choses sont possibles. Il soupira doucement avant de lui faire un petit sourire qui se voulait encourageant Mais tu n’as rien craindre tu sais, les adultes font tout leur possible pour que ça ne se reproduise pas. Et à force on sait se défendre non ? Monsieur Rivers et tous les autres… je suis sûr qu’ils revoient leurs plans. Peut-être que de nouvelles mesures seront prises, je n’en sais rien, je dois bien l’avouer. Je ne peux pas te dire que l’on est en sécurité, ça serait te mentir et tu es assez intelligente pour savoir que ça serait un mensonge. Il se tut de nouveau avant de lui souffler Mais on a pas dit notre dernier mot ! Leur cul seront botté, comme à chaque fois !

Il avait envie de la prendre dans ses bras mais il n’osait pas… Il ne la connaissait pas assez et il ne savait pas trop comment est-ce qu’elle réagirait et pourtant, cette étreinte d’une certaine façon elle semblait en avoir besoin. Elle avait besoin d’être rassurée, alors, finalement, il l’entoura doucement de ses bras avant de lui murmurer doucement à l’oreille :

Je ferai tout ce que je peux pour te protéger Elijah… mais tu dois me promettre de ne pas jouer à l’héroïne, parce que ça risquerait de mettre beaucoup de personnes en danger. Se défendre pour survivre est une chose, aller droit dans la gueule du Loup en est une autre.

Elle ne semblait pas le genre de personne à surestimer ses forces, mais il préférait quand même lui en toucher quelques mots, au cas-où…
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 1239
Date d'inscription : 15/10/2015
Crédits : Avatar Lyelle + Gif Tumblr
Double Compte : Enzo Ryans - Ismaelle L. Stoneheaven - Cameron S. Cassidy - Riley S. Jenkins - Chiara M. Brooks



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t3424-elijah-boom-clap
MessageSujet: Re: Now, I'm scared ▬ Elias   Mar 31 Mai 2016 - 21:46

Jean qui rit. Jean qui pleure. Non, je ne pleure pas, mais je suis presque certaine de ne pas en être loin puisque la peur, tel le venin du serpent, s'est à nouveau engouffrée dans mes veines. Je ne suis pas de ceux qui ravalent leurs sanglots et cachent ce qu'ils ressentent, j'en suis incapable. Je n'essaie même pas parce que ça ne me traverse pas l'esprit mais après avoir observé ce chocolat fondre entre mes doigts l'espace de quelques secondes, je relève les yeux vers mon camarade. Peut-être que je tremble, mais je ne pleure pas. Pas encore. Est ce que j'attends quelque chose de sa part ? Oui, je crois … Je crois que j'attends de lui qu'il me rassure, comme je compte sur les adultes pour ça régulièrement. Je le sais, pour mon âge je ne suis absolument pas mature et parfois ça peut devenir pesant si je prends le temps d'y penser mais … J'ai cette impression d'être un tout petit oiseau qu'on essaie de pousser hors du nid parce qu'il doit voler, hors je m'accroche de toutes mes forces pour ne pas le quitter mon nid. Rien qu'une enfant dans le corps d'un adolescente, qui ne veut pas grandir et faire face au monde tel que certaines parviennent à le percevoir.

« Je ne peux pas vraiment te répondre à ta question… mais vu comme ils s’acharnent contre l’école, je suppose que oui. Je ne sais pas s’ils y arriveront ou pas, je ne sais s’ils entreront ou refont une attaque comme celle-là. Beaucoup de choses sont possibles. »

Je ne voulais pas entendre ça moi, je voulais qu'il me dise que non, ça n'arrivera pas, quitte à me mentir. Je voulais qu'il entretienne mon monde de Bisounours. Mais son sourire, il me fait du bien, malgré tout, même si j'aimerai en cet instant que Daniel soit là. Il m'a toujours protégé et même si je sais que je ne suis pas seule ici, personne ne remplacera jamais mon grand frère. Je ne me sentirai jamais plus en sécurité que dans ses bras. Il n'est pas là, il n'est plus là entre ces murs. Elias l'est, lui, et il est là, avec moi. C'est à lui que je dois m'accrocher en cet instant.

« Mais tu n’as rien craindre tu sais, les adultes font tout leur possible pour que ça ne se reproduise pas. Et à force on sait se défendre non ? Monsieur Rivers et tous les autres… je suis sûr qu’ils revoient leurs plans. Peut-être que de nouvelles mesures seront prises, je n’en sais rien, je dois bien l’avouer. Je ne peux pas te dire que l’on est en sécurité, ça serait te mentir et tu es assez intelligente pour savoir que ça serait un mensonge. »
« Oui. »


Hochements de tête rapides, frénétiques, mes yeux ne quittent pas les siens. Je bois ses paroles, c'est aussi simple que ça.

« Mais on a pas dit notre dernier mot ! Leur cul seront botté, comme à chaque fois ! »

J'aimerai rire, vraiment, mais le mieux que je puisse faire c'est un sourire. La violence me fait peur, elle me terrorise, parce que je ne comprends pas comment on peut en arriver à de telles choses. Je ne comprends pas comment un être vivant peut s'en prendre à un autre en ayant sciemment l'intention de lui faire du mal et …
Ça, je ne m'y attendais pas vraiment, mais quand il me prend dans ses bras je comprends instantanément que c'est fichu : Si j'avais du mascara, il coulerait de mes paupières. Je me laisse aller, totalement, aussi bien dans ce contact que dans mes larmes et dans ses mots. C'est le stress qui s'évacue je crois, peut-être un peu de soulagement, celui de savoir qu'il y a des personnes comme lui qui existent encore même si je n'en ai jamais douté. Oui, dans le monde d'Elijah il y a les méchants et les gentils, les nuances n'existent pas vraiment dans sa naïveté, et alors ?

« Je ferai tout ce que je peux pour te protéger Elijah… mais tu dois me promettre de ne pas jouer à l’héroïne, parce que ça risquerait de mettre beaucoup de personnes en danger. Se défendre pour survivre est une chose, aller droit dans la gueule du Loup en est une autre. »

Là, contre lui, mes bras le serrant fermement sans aucune gêne, je hoche à nouveau la tête de manière vive alors que mes yeux restent clos quelques instants encore. Il me faut une minute, peut-être deux, pour me dégager enfin et essuyer mes joues.

« C'est promis. J'me cacherai, j'me mettrais à l'abri et je laisserai faire ceux qui savent, ceux qui sont forts et capables. »

Je ne suis pas une guerrière moi, je ne sais pas faire comme ces gens là. Est ce que ça fait de moi une égoïste ou quelqu'un de lâche ? A vrai dire, je ne crois pas que cette question me traverse réellement la conscience. Les choses sont comme ça, noires ou blanches, et puis c'est tout.

« Merci Elias. »

Un rire cristallin m'échappe, je ne cherche pas à masquer mon état. J'exprime toujours ou presque mes émotions sans avoir ce besoin de les cacher comme le font certains. J'ai toujours été comme ça.

« Faut que j'y aille maintenant. J'ai cours tout à l'heure et j'ai pas fini mon devoir. Je préfère rentrer et m'y remettre mais ça m'a fait du bien de discuter avec toi. »

Le chagrin est déjà fini ? Oui, je suis comme ça, même si je sais que ça surprend parfois. Je ne m'en formalise pas, simplement parce que j'agis toujours spontanément, sans aucune arrière pensée, sans jamais réfléchir ou analyser – dans la mesure du raisonnable bien sur, je ne suis pas totalement dénuée de capacité de réflexion pour autant. Tout ça pour dire que je m'agite, me relève et colle un bisou sur la joue du Poufsouffle en lui fourrant mes chocolat dans les mains.

« Garde les, je te les offre. »

Oh qu'il ne s'en fasse pas, j'en ai toute une réserve dans ma malle ! La seconde suivante je suis déjà entrain de courir vers le château.

▬ Fini pour moi ▬
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Now, I'm scared ▬ Elias   

Revenir en haut Aller en bas
 
Now, I'm scared ▬ Elias
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» I've never been one to walk alone, I've always been scared to try. [May]
» Patrick Elias...
» BE CAREFUL ▬ Declan & Elias & Aubépine & Kathaleen
» From yesterday ▬ Elias & Raf
» [JR] La Diva des Folies![Pv Elias]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Imperium™ :: Poudlard & ses alentours :: Hogwarts' Inside :: Rez-de-Chaussée. :: Salle commune des Poufsouffles-
Sauter vers: