AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 It reminds me that it's not so bad [PV Jeroen]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Hiboux postés. : 1799
Date d'inscription : 01/05/2011
Crédits : JunkieMouse
Double Compte : Emily Anthon/ Caem Kaliayev/Keith M. McEwen/ Ethan Llewellyn/Zachary Disemba



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1114-julian-alexus-neil#69918
MessageSujet: It reminds me that it's not so bad [PV Jeroen]   Mer 4 Mai 2016 - 16:32

Jeudi 9 avril – Juste après les cours

Julian pensait en avoir fini avec les cauchemars. Fatale erreur. On ne se remet pas comme ça, pas aussi facilement, surtout quand le monde s’acharne. Quand on cherche à vous rappeler sans cesse que votre vie ne tient à rien, qu’un accident est bien vite arrivé, que peut être, le jour à venir n’est pas pour vous. Lors du match, la rousse avait compris qu’elle n’était pas encore complètement guérie, qu’elle avait besoin de plus de temps. Sa rencontre avec Cameron, parallèlement et bizarrement, lui avait fait du bien. Ils étaient dans des camps opposés à l’origine mais elle avait enfin pu lui dire ce qu’elle pensait. Les excuses qu’elle ravalait depuis si longtemps. Le fait aussi qu’elle se rende enfin compte qu’elle n’avait fait que suivre des mouvements. Et qu’encore maintenant, elle ne pouvait pas dire où elle en était. Et son regard, le fait qu’il accepte. Oui qu’il accepte des excuses. Tout ça l’avait aidé même si cela lui avait aussi montré que le chemin à parcourir ne serait pas si simple. Puis, il y avait eu ce lundi noir. La rousse avait la nausée rien que d’y penser. Elle avait vu Mackensie s’évaporer lentement entre ses bras. Elle avait cru, pendant un moment qu’elle allait mourir sous ses yeux, qu’ils allaient réussir leur coup. Heureusement tout le monde était en vie. Heureusement ils avaient évité le pire. Mais cela ne suffisait pas à atténuer les angoisses. Julian avait compris qu’une fois de plus il s’en était fallu de peu. Que leur vie serait en permanence en danger. Qu’ils n’étaient en aucun cas tirés d’affaire. Toutes ces pensées rendaient les nuits compliquées, agitées, parfois excessivement longues. Mais jusque là, Julian tenait le coup. S’accrochant à ceux qui étaient encore là pour trouver la force d’avancer. Parfois même, elle envisageait de se tourner vers ses parents…

Malgré tout ce qu’il s’était passé, la semaine avait repris son fil. Ju’ avait pris le temps d’aller voir sa préfète, Ora, pour avoir des nouvelles de Zachary. Elle ne pouvait pas prétendre être ultra proche de lui mais ils avaient quand même partagé pas mal de temps ensemble auparavant. Elle ne voulait pas encombrer l’infirmerie, déranger sa sœur et ses proches. Mais oui, elle voulait être sûre qu’il aille bien. Le premier réveillé apparemment, un champion. A côté de ça, elle passait voir Mackensie de temps en temps mais savait s’effacer aussi. Et puis, l’atmosphère dans cette pièce ne lui plaisait pas forcément. Elle avait tout fait pour s’en échapper quand elle s’y était retrouvée, ce n’était pas pour y retourner.

Julian avait besoin de joie. Elle ne voulait pas tourner en rond, laisser des images cauchemardesques défiler encore et toujours devant ses yeux. Alors elle pouvait faire des conneries avec ses potes, ça c’était pas mal comme distraction. Mais surtout, elle appréciait de pouvoir passer du temps avec Jeroen, pouvoir se perdre dans ses bras et tout oublier. Elle n’aimait pas en parler puisque cela pouvait paraître niais, nœud-nœud, tout ce qu’elle voulait ne pas être. Mais oui, c’était indéniable, à ses côtés, elle se sentait bien mieux. Ju’ avait l’impression de pouvoir respirer enfin librement à ses côtés. Elle avait l’impression que tout ce qu’elle vivait, que toute cette peur, que toute cette horreur s’évaporait. Alors, quand enfin ses cours furent terminés, elle se mit à courir et parvint à arriver devant la salle des potions juste avant que les élèves n’en sortent. Elle voulait le voir tout de suite. Le kidnapper avant qu’il n’ait le temps d’aller faire autre chose. Ce soir, elle voulait l’avoir pour elle toute seule. Égoïste ? Peut être. Elle l’assumait totalement. Si on venait le lui faire remarquer ? Elle se contenterait de hausser les épaules. Leur relation était au-dessus de tout ça et elle se fichait bien du regard des autres. Devant la porte, sourire aux lèvres, Julian observa le flot d’élèves sortir de la salle jusqu’à ce qu’elle repère le visage de son petit-ami. Qu’importe qu’il soit avec des gens. Elle lui attrapa le bras dès qu’il fut à porter et l’attira fermement contre elle pour l’embrasser avec fougue. C’était sa façon de dire à ses potes qu’ils pouvaient les laisser tranquilles. Elle finit tout de même par le délivrer, reculant légèrement et le regarda, un petit sourire taquin sur le coin des lèvres.

« Coucou… »

Une entrée en matière comme une autre. Julian sentait bien certains regards sur eux. Des gens qui n’appréciait pas son comportement ou ne les appréciaient tout simplement pas. En raison de leur passé, en raison de ce qu’ils avaient montré au monde pendant si longtemps. Mais ça n’avait pas d’importance. Elle déposa alors un baiser plus sage sur la joue de Jeroen et glissa sa main gauche dans la sienne, entrelaçant leurs doigts, lui souriant doucement.

« J’espère que t’avais rien de prévu ce soir parce que j’ai décidé qu’à partir de maintenant, tu m’appartenais complètement. »

Petit sourire. Elle plaisantait. Enfin en partie. Mais oui, elle ne priverait jamais Jeroen de sa liberté. Et en même temps, vivrait-il réellement cela comme une privation ? De devoir passer tout ce temps avec elle ? La rousse espérait bien que non, sinon ce serait plutôt inquiétant. Julian encouragea alors Jeroen à progresser dans les couloirs, n’ayant pas forcément envie de stationner devant une salle de cours. Cependant, elle ne savait pas trop où aller. Ou plutôt, elle lui laissait une marche de manœuvre. Elle voulait surtout s’assurer sa présence. Du bout du pouce, elle caressait doucement le dos de sa main.

« Les gens ont tous des têtes d’enterrement… »


Logique… Et pourtant, Julian avait presque dit ça sur le ton du reproche. Parce qu’elle n’en pouvait plus de cette noirceur, de cette morosité permanente. C’était égoïste encore une fois, mais elle avait besoin que le monde extérieur lui renvoie autre chose.
Revenir en haut Aller en bas
 
It reminds me that it's not so bad [PV Jeroen]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Overpelt ce 28-03-010
» « Don't bury me, don't let me down. » | Jeroen && Caitlyn

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Imperium™ :: Poudlard & ses alentours :: Hogwarts' Inside :: Catacombes et escaliers-
Sauter vers: