AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Welcome..... •• Kezabel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Hiboux postés. : 3171
Date d'inscription : 27/12/2012
Crédits : Gif trouvés sur Tumblr
Double Compte : Matthew & Connor & Keane & Benjamin & Jonah & Warren



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1837-elias-fletcher-oo#100144
MessageSujet: Welcome..... •• Kezabel   Mar 10 Nov 2015 - 20:37


Dimanche 1er mars, début de soirée


Il venait juste de quitter Keane pour partir à la recherche de Kezabel. Il était quand même inquiet pour son ami dont la situation ne s'arrangeait pas vraiment. Plus le temps passait, plus il avait l'impression que son ami se déconnectait de la réalité. Sérieusement présenter son boursouflet à un professeur, qui plus est leur nouveau directeur de maison... Non, là ce n'était vraiment plus possible ! Il ne savait pas à qui il pouvait en parler.  L'infirmière ou mlle Stoneheaven ? Il n'était pas certain que ce soit un bon choix. Il tenta de se rassurer en se disant que c'était juste un contre coup de l'attaque de février. Ils en avaient tous pâti, Elias en premier vu qu'il avait failli y laisser sa vie, une fois de plus... A « cause » de Caitlyn, parce qu'il était proche d'elle. Il ne lui en voulait cependant  pas, parce qu'il savait pertinemment que ce n'était pas vraiment de la faute de la petite bleue ce qui était arrivé. Il ne devait plus penser à ça. Il devait se concentrer sur ses études, rattraper encore e retard qu'il avait pris. Entre les jours qu'il avait passé totalement dans les vapes après l'attaque, les quelques jours restés ensuite à l'infirmerie le temps de se remettre totalement, il avait raté pas mal de temps de cours ! Il venait d'ailleurs tout juste de remettre les pieds en cours et il avait accumulé des tonnes de boulot en retard. Même sil avait essayé de s'occuper avec ça pendant ses longues journées à l'infirmerie, au final, son travail selon lui, n'avait pas été efficace et il allait falloir qu'il recommence à zéro ! Néanmoins, pour l'instant sa principale préoccupation était de trouver Kezabel pour la féliciter de son « nouveau » rôle de préfet -vu qu'il n'avait pas pu réellement le faire jusqu'à maintenant-. Il voulait également voir avec elle si elle avait des questions ou autres, même s'il se doutait que non et qu'elle serait bien plus douée que lui dans ce rôle ! Il pourrait aussi lui montrer la salle de bain des préfets, lui donner le mot de passe.. Bref autrement dit, il avait envie de discuter un peu avec elle. Heureusement pour lui -et même pour l'autre petit jaune-, elle n'était pas trop impressionnante, si bien qu'il espérait ne pas trop bafouiller et avoir un discours assez clair ! Il ne manquerait plus que ça, qu'elle le croit incompétent !

Il l'avait donc cherché  dans la grande salle, la bibliothèque, la volière, et le parc et ne la trouvant pas, il se dirigea de nouveau vers sa salle commune en espérant qu'elle s'y trouverait ! Après tout pendant qu'il tournait partout elle avait dix fois eu le temps d'arriver. Effectivement, il remarqua bien vite sa tête blonde et un petit sourire naquit sur ses lèvres. Il inspira un bon coup avant de se diriger vers elle d'un pas qui se voulait décider! Il fallait qu'il se dépêche s'il ne voulait pas se dégonfler comme un ballon baudruche ! Salut Keza ! J'te dérange pas? Peut-être qu'elle avait autre chose à foutre que de l'écouter d'ailleurs ! Gêné et mal à l'aise il se passa une main dans les cheveux avant de continuer Si... Si tu as un peu de temps devant, est-ce que tu penses qu'on pourrait un peu tous les deux ? Enfin c'est pas non plus super urgent ! Il lui fit un nouveau petit sourire timide avant de rajouter A vrai dire, je voulais surtout te féliciter pour ton nouveau rôle de préfet... et je voulais m'excuser de pas te l'avoir dit avant, c'est pas cool de ma part. Même si ce n'était pas vraiment de sa faute, il se sentait quand même un peu coupable ! Enfin voilà... si tu as des questions, ou que t'as envie de parler... ça... ça serait avec plaisir. Ouais voilà quoi. Ce n'était pas le meilleur discours du siècle, d'autant plus qu'il sentait le rouge lui monter aux joues... mais au moins il était cohérent dans ce qu'il disait et il n'avait pas trop trop bafouiller et c'était déjà pas mal !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 2170
Date d'inscription : 27/05/2013
Crédits : Carter
Double Compte : Dimitri & Charleen & Mateo & William & James & Leiv



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t2099-viens-decouvrir-les-printemps-
MessageSujet: Re: Welcome..... •• Kezabel   Mer 18 Nov 2015 - 12:50

 ►Welcome◄
Elias & Kezabel  


Dimanche 1er Mars — Début de soirée

Un cognard direct dans la tête de Riley.
Un cognard.

Elle aurait pu mourir, c'est ce que je me dis. Elle aurait clairement pu se faire arracher la tête du corps si cette fichue balle n'avait pas rebondie je ne sais où avant de venir la percuter violemment. Alors si déjà les faits sont angoissants au possible – enfin... l'était, parce qu'après l'avoir écouter raconter cette flotte d'ânerie les unes derrière les autres, je crois que demain, je pourrais en rire. —, imaginer ma tête lorsque j'ai vu que la personne qui l'a conduit à l'infirmerie, penaude au possible et accessoirement agacée n'était autre que Maxime.

Nous ferons l'impasse sur mes exclamations mi-inquiète, mi-en-colère et que la taille de la bosse qu'elle a eu sur le front m'a posé le doute : Illusion d'optique ou est-ce qu'elle est vraiment de cette taille là ?

Je n'étais pas au courant que Maxime souhaitait s'essayer au Quidditch et encore moins que Riley l'ai prise en charge... mais il faut croire qu'une Jenkins et une Jefferson sur le même terrain, provoque déjà des dégâts. Et ça n'est pas dans les habitudes de Maxime de s'excuser platement et ça n'est pas ce qu'elle a fait, pourtant il suffisait de la regarder se glisser ses mains dans ses cheveux avec nervosité pour comprendre qu'elle n'était pas à l'aise mais aussi de l'écouter parler pour savoir le reste. Maxime est la représentation même de l'inexpressivité. Et ce matin je l'ai vu passer par des états assez différents, la regardant expliquer que Riley voulait l'entrainer à être la nouvelle batteuse de l'équipe, voir si le potentiel était là etc et qu'elle a fait ce qu'on lui a demandé de faire : Cogner dans la balle. Chose qui a parfaitement été exécuté... Puis qui a rebondit sur un des cercles, puis au sol – ce qui a sûrement ralenti la violence de l'impacte — pour ensuite heurter le crâne de Riley....

… Qui a complètement délirée sur son lit à l'infirmerie.

J'ai eu le droit à des je t'aime, que j'étais vraiment la meilleure amie de sa vie, qu'elle voulait un bisou, qu'elle voulait son Gaucho – Je n'ai pas compris ce que c'était jusqu'à ce que Katherine m'explique.... — et tout un attirail de compliment et d'amour mais aussi d'ânerie qu'elle avouait du genre... : Viens on refait comme l'autre fois et on chante les Spices-Girls.
Merci de détruire ma crédibilité de Préfète en 2 secondes chrono, mon amour de boulette ♥
Et même si j'ai été terriblement inquiète de la voir dans cet état, j'ai remercier silencieusement l'évanouissement qui a suivit.

Je n'ai pas eu le temps de parler plus que ça à Maxime puisqu'elle s'est volatilisée aussi vite qu'elle est arrivée... mais plus silencieusement. Comme à peu près à chaque fois. Et alors que je suis au chevet de Riley, attendant qu'elle se réveille avec toute sa lucidité, je me dis que depuis les attaques du 15 Février, Maxime m'a très peu adressée la parole. Il n'est plus question de corps à corps mais d'échange qui comporte une tout autre saveur. D'instant éphémères mais tranquille. Je ne dirais pas de complicité mais... quelque chose se produit dans ce silence qui se tisse entre elle et moi. Une sérénité, un apaisement furtif, léger et tranquille. Et pourtant, ce n'est pas ce que je vois dans son regard bleu limpide, lorsque je le croise. Un vide presque palpable. Son regard qui parfois paraissait si vif lorsqu'elle se saisissait de mes lèvres pour me faire passer un message plus qu'explicite ou lorsqu'elle m'envoyait l'éternelle taquinerie concernant ce surnom de Miss-je-sais-tout, est aujourd'hui comme un miroir de ce qu'elle laisse paraître au quotidien : Lassitude, ignorance, distance.

Elle est là, sans jamais trop l'être. Cette sensation est aussi étrange que déstabilisante. Et je l'admets : je m'inquiète.
Je ramène mes genoux vers moi, posant mes pieds sur ma chaise, livre sur les jambes. Je le ferme et le pose sur le bord du lit pour ensuite appuyer mon menton sur mes genoux. Si mon inquiétude existe pour Maxime, elle l'est tout autant pour ma meilleure amie qui semble plongée dans un profond sommeil. Et un sommeil qui la fait sourire si j'en juge ce rictus heureux au coin des lèvres. En cette seconde, elle ressemble à une adolescente perdu dans le monde des Bisounours, ce qui est peut-être le cas finalement. Elle éveille chez moi une bienveillance assez surprenante et que je n'hésite pas à lui donner, de près ou de loin. Je reste un instant à la regarder comme ça, figée dans un moment où rien ne vient la contrarier. Visage doux, détendu, il est bon de la voir aussi sereine après tous ces jours où nous avons essayer de retrouver le sourire, ensemble ou séparément. La mort de Megan l'a beaucoup affecté mais je suis fière d'elle de la voir encore debout et surtout... pleine de joie de vivre. Si j'ai tenté après les attaques de lui remonter le morale et de lui redonner le sourire avec milles et une bêtise ou attention, elle n'a pas manqué de me retourner le tout hier soir, après que je lui ai raconté ce passage à vide que j'ai eu. Crise. Cauchemar. Larmes. Je n'ai rien oublié. Et même si elle dit ne pas avoir les mots, elle a toujours sû se montrer présente pour moi, comme il le fallait.
Ce petit bout de femme, je l'aime.

— Elle ne se réveillera que demain tu sais ?

Je sursaute légèrement et croise le regard de Katherine qui m'affiche un sourire en coin. Elle aussi, il est bon de l'avoir dans son périmètre mais surtout, de la revoir. Elle nous avait manqué, quoi qu'on en dise.

— Oh je sais, je voulais juste rester un peu avec elle mais je vais aller étudier un peu avant le repas.

Je me lève, dépose un bisou rapide sur le front de Riley et récupère mon livre. Je suis soucieuse et j'aime pas l'idée de la laisser là...pourtant, c'est pas comme si elle était entre la vie et la mort. Mais plutôt un simple et lourd sommeil pour qu'elle se repose.

— Vous êtes sûre qu'elle a vraiment rien ? Un cognard c'est... enfin, c'est violent.
— Oui mais par chance Riley à le tête dure.

Elle rit et je prends conscience combien il est apaisant de retrouver ce petit accent espagnole que je...

Bond de quelques mois en arrière.
Ah ça... pour sûr que je le connais cet accent espagnol.
Ne pas rougir, ça ferait désordre Keza.

— Plus sérieusement, tout va bien. Je lui ai donné tout ce qu'il faut pour que demain elle se réveille en forme.
— D'accord. Dernier regard vers Riley avant de le ramener à nouveau sur Katherine. Merci Rina. Je suis contente de vous revoir. Vous nous aviez manqué.

Sourire en coin, je m'abstiens de lui faire un bisou parce que je ne voudrais pas dépasser des barrières déjà bien trop franchi et sors de l'infirmerie d'un pas rapide, direction la salle commune des jaunes. Ce que je lui ai dis est sincère. Elle veille sur nous tous, comme une mère. Il est normal de lui rappeler combien elle nous a manqué ici.

— Bonjour Madame Jefferson-Hasting !

J'ai à peine franchit la porte de la salle commune que Lucy me tire par la main avec ce même air taquin qu'elle arbore lorsqu'elle a décidée de me charier des heures durants.

— J'attends toujours votre fair-part !
— Tu peux l'attendre longtemps parce que ça n'arrivera jamais.

Moi, mariée a Maxime ? Drôle d'images. Je me laisse entrainer par Lucy jusqu'au fond de la salle où elle s'avachit dans l'un des fauteuils, sourire jusqu'aux oreilles.

— Oh allez ! Je suis sûre que ta baston avec Delphine et ton statut de préfète t'as fais gagné des points...
— Je ne sais pas pour la « baston »... en revanche, je doute que la deuxième option me rende plus sexy pour elle.

Maxime est un peu le visage de la rébellion et qui, clairement, envoie ballader toute forme d'autorité. Et pour être honnête, je suis l'exacte opposé de ce qu'elle est. Et encore aujourd'hui, je m'étonnes de la tournure des choses bien qu'elles soient agréables.
Je reste discuter avec Lucy qui semble elle aussi avoir reprit de la vie ces derniers jours jusqu'à ce qu'elle me quitte pour retrouver une de ses amies. Je m'apprête moi-même a faire un pas vers mon dortoir pour aller chercher de quoi étudier un peu...

—  Salut Keza ! J'te dérange pas? 

Je me retourne et fais face à mon camarade de classe, Elias. Mais pas seulement, puisqu'il est aussi mon coéquipier en tant que Préfet lui-même.

— Hey ! Non non pas du tout, t'en fais pas.

Pas de la même année certes mais de la même maison. Et je commence doucement à le connaître en lui parlant de temps à autre, de tout et de rien et Elias a toujours été un garçon incroyablement adorable et présent. Toujours prompt à rendre service derrière ses airs parfois un peu perdus.

— Si... Si tu as un peu de temps devant, est-ce que tu penses qu'on pourrait un peu tous les deux ? Enfin c'est pas non plus super urgent ! A vrai dire, je voulais surtout te féliciter pour ton nouveau rôle de préfet... et je voulais m'excuser de pas te l'avoir dit avant, c'est pas cool de ma part.

Je reste figée dans mon sourire, prenant du temps avant de percuter... J'ai été élue préfète le 24 Février et je n'ai même pas été fichu de faire moi-même la démarche pour aller le voir et lui demander de plus amples renseignements.
Keza Préfète 0 — Keza Boulet 1

— Enfin voilà... si tu as des questions, ou que t'as envie de parler... ça... ça serait avec plaisir. Ouais voilà quoi. 

Et je réagis enfin en clignant des yeux et en agitant les mains devant moi.

— Ah non non tu n'as pas à t'excuser ! C'est surtout moi qui dois le faire.

Ca n'est pas mon genre de manquer d'autant d'assiduité et je me fustige de de ne pas avoir eu le réflexe d'aller le voir pour … je sais pas. Lui dire officiellement, discuter avec lui de comment ça se passe, de quelles démarches nous devons faire en cas de problème, ce que le poste de préfet nous permet et ne nous permet pas... Bref. J'ai été cette fois-ci complètement stupide.

— J'aurai du venir te voir avant pour te le dire avant-tout moi-même, mais surtout pour faire cette démarche là. De venir te voir pour te poser des questions et tout ce qui va avec... Sourire penaud et d'excuse. On dirait que je démarre mal mes nouvelles fonctions.

Et heureusement qu'il n'y a pas eu d'incident notable entre temps. Du style... Tic et Tac qui repeignent les murs. Entre autre.

— Mais merci pour tes félicitations en tout cas. J'espère que je ne serais pas trop catastrophique !

Je sais que je prendrais mon rôle très au sérieux et que je ferais en sorte de faire correctement les choses mais il n'est pas exclue que je ne sache pas tout de suite.. comment m'y prendre. Mais surtout, Mlle Stoneheaven a basée une certaine confiance sur moi et je ne veux pas la décevoir.

— Du coup, j'aimerais effectivement qu'on parle un peu de tout ça. Notamment de ce que nous avons le droit de faire en terme de retenue, de points, etc. En gros, quelles sont précisément nos missions en tant que Préfèt, Grand Chef Elias ?

Je lui lance un sourire amusé et taquin, venant m'assoir sur le bord de la table, mains croisés sur mes cuisses.
Alors je vous écoute, Monsieur Fletcher !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 3171
Date d'inscription : 27/12/2012
Crédits : Gif trouvés sur Tumblr
Double Compte : Matthew & Connor & Keane & Benjamin & Jonah & Warren



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1837-elias-fletcher-oo#100144
MessageSujet: Re: Welcome..... •• Kezabel   Ven 20 Nov 2015 - 22:38

Peut-être est-ce qu'il lui aurait du lui donner rendez-vous ? Peut-être qu'elle n'allait pas oser lui dire qu'elle n'avait pas le temps, ou pas envie de lui parler. Mais maintenant qu'il était face à elle, maintenant qu'il lui avait posé cette "question" bien au final pas franchement utile c'était trop tard pour faire marche arrière ! Il allait devoir lui parler, assumer ses actes et cela le rendait un peu nerveux !

 Hey ! Non non pas du tout, t'en fais pas.

Il ne savait pas si elle disait la vérité ou pas, mais il ne pouvait que la croire sur parole. Il lui dédia donc un petit sourire tout en s'encourageant mentalement à continuer, à lui dire ce qu'il avait sur le cœur (ou plutôt à la féliciter) ! Il ne tarda pas à s'excuser assez platement pour ne pas l'avoir féliciter sur ce nouveau rôle plutôt et surtout pour ne pas l'avoir un peu plus "renseigné" sur ce rôle. Même si ce n'était pas de sa faute vu qu'il avait été HS un moment, il se sentait quand même un peu coupable, mais le sourire de la jeune femme lui fit comprendre qu'il pouvait se détendre parce qu'elle ne lui en voulait pas du tout.

Ah non non tu n'as pas à t'excuser ! C'est surtout moi qui dois le faire.

Bah... non. dit-il dans un haussement d'épaule surpris. C'est plutôt à l'ancien d'aller vers les nouveaux non. C'est donc entièrement de ma faute. Il soupira un peu avant de se passer une main dans les cheveux Enfin, on ne va pas trop épiloguer là-dessus...
 J'aurai du venir te voir avant pour te le dire avant-tout moi-même, mais surtout pour faire cette démarche là. De venir te voir pour te poser des questions et tout ce qui va avec...On dirait que je démarre mal mes nouvelles fonctions.

C'est vrai que dans ce sens là, ça marchait bien aussi, mais Fletch' préférait rester sur sa position, ses dires. Tous les arguments de Kezabel ne pourraient donc pas le faire changer d'avis ! Heureusement, il n'y avait pas eu de nouvelles attaques ou de problèmes majeurs ! Tout le monde s'était bien tenu, mais maintenant peut-être qu'ils allaient, ensemble, pouvoir monter une sorte de stratégie en cas de problèmes, en cas d'attaque... C'était peut-être la chose prioritaire à faire, sécuriser le plus possible le plus de Jaune possible et surtout les plus jeunes.

Mais merci pour tes félicitations en tout cas. J'espère que je ne serais pas trop catastrophique !
Si tu as été choisie, c'est que tu dois convenir Kezabel. Regarde, je n'ai pas franchement les capacités à être préfet... mais je pense pas trop, trop mal me débrouiller... enfin, j'espère.

Il tâtonnait souvent, mais la plupart des gens de sa maison savaient qu'ils pouvaient lui faire confiance et la plupart l'aimaient bien.

Du coup, j'aimerais effectivement qu'on parle un peu de tout ça. Notamment de ce que nous avons le droit de faire en terme de retenue, de points, etc. En gros, quelles sont précisément nos missions en tant que Préfèt, Grand Chef Elias ?
Alors normalement, je dis normalement, parce qu'avec les derniers événements, les choses vont peut-être changer, mais on peut donne des retenues et des points en moins aux personnes de notre maison, pour les autres maisons, il faut en référé aux autres préfets. Il lui débuta tout ça d'un trait tout en la regardant dans les yeux Mais tu penses bien que par les temps qui courent, la plupart se fichent bien des points et des retenues... Il haussa les épaules Puis regarde avec Keane qui fait tout le temps le con.. tu ne pourras jamais l'empêcher de faire des choses stupides, ça rentre par une oreille et ça ressort de suite par l'autre, aussi gentil et adorable soit-il. Il se racla la gorge avant d'ajouter un peu gêné Et je suis simplement préfet tu sais... pas grand chef préfet.

Certainement qu'elle le savait, mais il préférait bien lui rappeler pour mémoire ! Il ne fallait pas qu'elle croit qu'il était en quelque sorte son supérieur hiérarchique alors que pas du tout. Il lui fit signe de le suivre.

Quelqu'un t'as déjà montré la salle de bain des préfets ou pas ? J'y vais pas souvent, mais c'est vrai que c'est plutôt cool... surtout quand t'as envie d'être tranquille et un peu au calme.

Tranquillement, il se dirigea vers ce lieu. Il ne savait pas trop quoi dire alors il laissa un petit blanc avant de finalement reprendre la parole

Et.. sinon tu aurais des idées spéciales... Tu sais, en cas de soucis, des genres de protocoles à appliquer, ou à faire appliquer pour protéger le plus de monde possible ? Il grimaça un peu avant de poser plus par automatisme qu'autre chose sa main sur sa cicatrice qu'il avait récolé au niveau des poumons lors de la dernière attaque Même si généralement, ça ne sert pas à grand chose. Qui sait, ça pourrait peut-être aider certains, non ?

Il n'en était pas sur. Il voulait juste bien faire, il avait pris, depuis le début de l'année son rôle de préfet très à cœur, mais avec la mort de Mégan, il se posait quand même de sérieuses questions. Est-ce qu'il n'aurait pas pu l'éviter d'une manière ou d'une autre ? Est-ce qu'il n'aurait pas pu la secourir, la sauver en instaurant au préalable ce genre de choses ? Vu l'attaque, la réponse était certainement, mais il se sentait quand même mal.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 2170
Date d'inscription : 27/05/2013
Crédits : Carter
Double Compte : Dimitri & Charleen & Mateo & William & James & Leiv



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t2099-viens-decouvrir-les-printemps-
MessageSujet: Re: Welcome..... •• Kezabel   Sam 28 Nov 2015 - 18:55

Il est vrai qu'Elias possède un caractère si timide et effacé qu'il pourrait être surprenant de le voir aujourd'hui avec son badge de préfet sur le torse. Pourtant, je ne doute pas un instant de ses capacités. Si Mlle Stoneheaven la choisit lui c'est qu'il y a une raison et elle n'est pas du genre à prendre des décisions n'importe comment. C'est ce qu'elle laisse entrevoir même si nous ne la connaissons pas personnellement. La seule fois où j'ai eu une conversation avec elle de manière “intime” c'est lorsque toute cette histoire avec Marcus prenait un tournant plus que dangeureux. Elle sait ce qu'elle fait et comment elle le fait. J'ai entièrement confiance en elle mais aussi en Elias qui sait prendre les décisions qu'il faut, quand il faut. Quand bien même il donne l'allure d'un garçon un peu gauche, ça ne fait pas de lui un mauvais préfet pour autant. Mais d'après ce qu'il me dit, il manque cruellement de confiance en lui.

De mon côté j'ai encore du mal à réaliser que j'ai été choisi pour ce poste et j'avoue être légèrement angoissée vis à vis de ça, me demandant si je saurais réagir comme il le faut. Et lorsque ça arrive, je me rappel de nouveau que Mlle Stoneheaven ne fait pas ses choix par hasard. Si elle m'a accordée cette responsabilité, c'est qu'il y a des raisons alors je ferais tout simplement en sorte de ne pas lui faire regretter ce choix et je ferais de mon mieux pour assurer les responsabilités qu'incombes le poste de Préfet. Si j'ai choisit de poser ma candidature c'est pour pouvoir être utile aux plus jeunes, surtout avec les derniers évènements. C'est peut-être stupide mais ça m'aide moi de mon côté à passer un second cap avec la crise de la dernière fois. Tout s'atténue petit à petit, au jour le jour, pour laisser place à de nouvelles sensations comme a colère ou le besoin presque viscérale de vengeance. J'aurai pu sortir de tout ça tout aussi éclater que ce miroir et pourtant j'ai la sensation que je ne me suis jamais sentie aussi vivante que ces derniers jours. J'ai une pensée pour Emily et je me demande comment elle gère de son côté. J'irai la voir tout à l'heure d'ailleurs.

Les premières questions de bases sont posées et j'attends tranquillement les réponses de la part d'Elias qui, pour le coup, s'y connait bien mieux que moi.

— Alors normalement, je dis normalement, parce qu'avec les derniers événements, les choses vont peut-être changer, mais on peut donne des retenues et des points en moins aux personnes de notre maison, pour les autres maisons, il faut en référé aux autres préfets. J'acquiesce, les deux mains posées de chaque côtés de mes hanches, en appuie sur la table attentive. Mais tu penses bien que par les temps qui courent, la plupart se fichent bien des points et des retenues...
— J'imagine oui...
— Puis regarde avec Keane qui fait tout le temps le con.. tu ne pourras jamais l'empêcher de faire des choses stupides, ça rentre par une oreille et ça ressort de suite par l'autre, aussi gentil et adorable soit-il. Et je suis simplement préfet tu sais... pas grand chef préfet.

Je sais que Keane a une personnalité différente de beaucoup de personne ici … pourtant, j'en garde un excellent souvenir. Il est joviale, vrai, sans artifice, toujours prompt à aider l'autre si besoin et ce, quand bien même il ne soit pas une lumière dans certains cours. Il reste un garçon adorable que j'apprécie particulièrement, surtout depuis l'autre jours où il s'est entêté à me porter sur son dos pour ma cheville stupidement foulée. D'ailleurs, je n'ai pas été le voir suite aux derniers évènements... Je me demande comment est-ce qu'il gère tout ça.
Et concernant Grand Chef Elias....

— Je dis ça parce que les faits font que tu t'y connais forcément mieux que moi sur le sujet. J'affiche un grand sourire. Et honnêtement, si ce sont des âneries à la “Keane” que nous côtoyons le plus souvent, j'en serais presque rassurer.

Comme le dit Elias, il est gentil et adorable et ses âneries ne sont jamais faite avec un mauvais fond ou pour blesser quelqu'un... Je préfère largement réprimander tranquillement un garçon comme lui plutôt qu'un type comme Marcus qui n'hésiterait pas à employer la force pour te la fermer ou qui n'hésiterait pas non plus à t'humilier devant les autres. D'ailleurs... Quelle est la bonne manière à adopter dans ces cas là? J'aurai tendance à dire qu'il faudrait réagir comme je pense qu'il le faudrait mais d'un côté je me dis également que je me dois de donner l'exemple et donc, de pas trop faire n'importe quoi non plus.

— Quelqu'un t'as déjà montré la salle de bain des préfets ou pas ? J'y vais pas souvent, mais c'est vrai que c'est plutôt cool... surtout quand t'as envie d'être tranquille et un peu au calme.
— Ah non jamais ! Montre moi ça. Je suppose que c'est l'un des meilleurs aspects à être préfet non?

Une salle de bain juste pour nous? Comment ne pas en être content franchement? … Et l'idée d'y faire venir en catimini Riley me traverse naturellement l'esprit, tout comment y faire venir Maxime. Même si les raisons sont absolument différentes.
Et je devrai avoir honte de penser à tout ça alors que je suis censée montrer l'exemple encore une fois... Ahem.

Je laisse Elias m'y guider en silence, lui emboitant le pas sans hésiter. Curieuse et assez exciter à l'idée de voir enfin à quoi ressemble cette fameuse salle de bain d'ailleurs. Mon imagination s'éclate déjà à imaginer un grand bain plein de mousse et surtout bien chaud... C'est à se demander si je ne vais pas en profiter dès ce soir.

— Et.. sinon tu aurais des idées spéciales... Tu sais, en cas de soucis, des genres de protocoles à appliquer, ou à faire appliquer pour protéger le plus de monde possible ?

La surprise me tire aussitôt de mes rêveries alors que je lève mon visage vers Elias qui lui, porte distraitement une main près des poumons. Le chemin se fait dans ma tête... il a été touché, c'est vrai. Il fait partie des victimes ayant été poignardées sans raison apparente. Enfin, jusqu'à ce que cette liste atterrisse dans nos mains.

— Même si généralement, ça ne sert pas à grand chose. Qui sait, ça pourrait peut-être aider certains, non ?

Ses questions ne sont pas stupides et elles sont même de circonstances. Et c'est d'ailleurs en ça que je me rappelle une nouvelle fois le pourquoi de mon postulat : Être utile.

— Complètement d'accord oui.

C'est aussi à ça que sert le tandem de Préfet, à mettre nos idées à profits puisque deux cerveaux qui réfléchissent valent mieux qu'un seul. Et d'ailleurs le mien s'active déjà intansément tout en essayant de me mettre à la place des plus jeunes. Si j'étais une 1ère ou une 2ème année, qu'aimerais-je voir et avoir de la part de mes Préfèts? Je me gratte distraitement la tempe avant de replacer une mèche de cheveux derrière mon oreille. Les circonstances font que les plus jeunes se reposeront sûrement sur nous mais aussi peut-être les Enseignants. Le rôle de Préfèt n'est pas ici par hasard mais pour sûrement déléguer certaines choses...

— On pourrait peut-être proposer des “ateliers” de défense?

Mon regard se lève vers Elias avant que je n'enchaine.

— A deux, nous ne pourrons pas protéger l'ensemble des Poufsouffles mais si nous aidons déjà les plus jeunes – ou même ceux qui le veulent – à apprendre à se défendre, ça pourrait être déjà un bon point de départ. Tu en penses quoi? Tu es en 9ème année et moi en 10ème, je pense qu'à nous deux on peut déjà leur apprendre pas mal de chose.

Même si je sais que ça ne résout pas tout et que parfois, ça ne change rien. La preuve... Megan était une bonne sorcière, elle savait se défendre. J'ai pu le voir moi-même en cours, en live, formant parfois un tandem avec elle en cours de DFCM ou même en sortilèges. Elle savait comment manier sa baguette et malgré ça, ces malades ont réussi à lui prendre la vie. Pourtant, je me dis aussi que parfois un geste acquis peut également sauver une vie. Alors... autant essayer le tout pour le tout.

— Je me disais aussi... en cas d'attaque, qu'est-ce que tu dirais de créer une salle “secrète” pour les plus jeunes?

L'idée me vient spontannément et au fur et à mesure que nous marchons, elle se développe.

— On pourrait essayer de créer ça dans notre salle commune ou même en créer plusieurs dans le château. S'ils attaquent de nouveau, ça sera forcément de l'extérieur comme en Décembre, ce qui nous laisse quelques minutes de laps de temps pour cacher les plus jeunes pour éviter qu'ils... qu'ils ne soient blessés ou tués.

Ca n'est pas lâche, c'est juste une question de bon sens à mon goût. Les salles sont toutes accessibles à qui le veut sauf la salle sur demande. Hors, tout le monde ne connait pas cette dernière et je ne connais pas suffisamment ses capacités pour entreprendre quelque chose avec elle.

— On pourrait peut-être présenter l'idée à notre Directeur de maison ou à Mr Rivers. Je pensais à une salle avec un mot de passe et où la porte s'effacerait pour éviter que n'importe qui y entre. Tu en penses quoi?

Je ne sais pas si l'idée est stupide ou si c'est faisable ou non mais je propose tout ça le plus sérieusement du monde. D'ailleurs, je me rends compte que je prends mon rôle au sérieux en cette seconde, réfléchissant intensivement à d'autres manières ou idées pour établir une sorte de protection pour nous tous. Après tout, si nous pouvons donner un coup de mains à ceux qui passent leur journée à nous protéger, autant sauter sur l'occasion pour le faire.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 3171
Date d'inscription : 27/12/2012
Crédits : Gif trouvés sur Tumblr
Double Compte : Matthew & Connor & Keane & Benjamin & Jonah & Warren



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1837-elias-fletcher-oo#100144
MessageSujet: Re: Welcome..... •• Kezabel   Jeu 3 Déc 2015 - 20:37

Et voilà, la tâche qu'il s'était fixée aujourd'hui, c'est à dire, trouver Kezabel et lui donner quelques conseils, si on peut dire ça de cette manière ! Il tenta de répondre au mieux à ses questions, mais il est vrai que s'il y a avait de nouvelles mesures de prises, il n'en était pas du tout au courant ! Avec les derniers événements peut-être que les couvre-feux avaient changé, peut-être qu'il y avait d'autres choses mais il n'en était pas certain, il n'avait absolument pas eu le temps de s'en occuper d'ailleurs. Pour tout ce qui est point et retenues, il tenta de lui expliquer au mieux et de résumer la situation tout en donnant un exemple pour lui faire comprendre son avis. En parlant de Keane qui était un garçon adorable mais absolument pas sage, c'était certainement le meilleur moyen de bien tout lui faire comprendre. Quant au "grand chef elias"...

Je dis ça parce que les faits font que tu t'y connais forcément mieux que moi sur le sujet. Et honnêtement, si ce sont des âneries à la “Keane” que nous côtoyons le plus souvent, j'en serais presque rassurer.
En même temps, plusieurs personnes comme lui, je pense que ça serait très fatiguant à gérer ! Parce que bon... il m'a raconté la dernière fois qu'il a envoyé avec Enzo une tarte à la crème sur un prof. Je sais plus lequel, mais voilà quoi... Ce n'est pas grand chose par rapport à d'autres, mais quand même il n'est pas très sérieux, même si je l'adore. Et toi, petit Fletcher, tu es trop sérieux Mais ouais, j'en sais plus que toi... mais moins que le Vrai grand Préfet en Chef.

Après c'était certain que tout ce que faisait Crawley était parfaitement innocent... contrairement aux Tveit par exemple dont il redoutait un peu les crasses et les coups bas. Il ne savait pas d'ailleurs s'il devait plus se méfier de Connor ou de Melvin, et certainement qu'il n'aurait jamais la réponse. Le brun était certainement trop intelligent pour commettre une trop grosse erreur qui pourrait le faire coller, il aimait trop sa maison pour risquer de lui faire perdre des points. Au final, ce choix n'était pas si compliqué que ça: Melvin était le pire. Histoire de passer sur un sujet un peu plus léger, le jeune lui demanda donc si elle connaissait la salle de bain des préfets, tout en lui "vantant" ses mérites en une ou deux phrases.

Ah non jamais ! Montre moi ça. Je suppose que c'est l'un des meilleurs aspects à être préfet non?
Heu... Oui, peut-être bien. C'est sûr que si quelqu'un fait ça pour la reconnaissance ou autres... il est mal barré le pauvre. Il eut un faible petit sourire avant de se passer une main dans les cheveux Mais ouais, c'est vraiment cool, disons que c'est appréciable d'avoir ce léger petit avantage.

Les deux Jaunes ne tardèrent pas à partir en direction de cette fameuse salle et Elias en profita pour lancer un sujet qui lui tenait à cœur: si elle avait es idées de protocoles pour protéger les plus jeunes si le château se faisait de nouveau attaquer. Ce n'était pas gai, mais les Supérieurs pouvaient revenir n'importe quand, il fallait y penser, il ne fallait pas laisser les adultes tout gérer... ils pouvaient aider très certainement, c'était même un peu leur rôle. Est-ce qu'il était un petit peu trop terre à terre ? Peut être bien... mais c'était certainement une des raisons pour lesquelles on l'avait choisi. Il assumer son rôle et ne prenait pas ça à la légère, il n'était pas autoritaire, il était plutôt timide mais il ferait tout pour aider ses amis, les autres élèves.

Complètement d'accord oui.

Parfait, au moins ils étaient plus ou moins sur la même longueur d'onde. Il n'avait pas eu peur qu'elle lui rit au nez ou qu'elle tente de passer à un autre sujet trouvant que c'était trop tôt pour parler de ça. Il savait qu'il pouvait avoir confiance en elle... le truc était de savoir si elle allait avoir des idées -de meilleurs que les siennes, ce qui ne serait pas bien compliqué-.

On pourrait peut-être proposer des “ateliers” de défense?

Bonne idée... mais est-ce que le Jour J ça servirait réellement ? Est-ce qu'avec la peur... les plus jeunes seraient capables de quelque chose ? Est-ce qu'il devaient envisager avec les plus vieux, faire une sorte d'armée de protection pour les plus jeunes, rien qu'avec des volontaires ? Est-ce que ce n'était pas mettre d'autres vies en danger ? Certains se prendraient peut-être pour plus forts qu'ils ne sont, et ça sentait la défaite à plein nez. Il gratta la tête mais n'eut pas le temps de répliquer quoi que se soit que déjà la jeune femme avait repris la parole:

A deux, nous ne pourrons pas protéger l'ensemble des Poufsouffles mais si nous aidons déjà les plus jeunes – ou même ceux qui le veulent – à apprendre à se défendre, ça pourrait être déjà un bon point de départ. Tu en penses quoi? Tu es en 9ème année et moi en 10ème, je pense qu'à nous deux on peut déjà leur apprendre pas mal de chose.
ça pourrait être une bonne idée, mais... mais le soucis c'est que les Supérieurs ont un niveau largement supérieur au notre et j'ai un peu peur que certains des plus jeunes, s'ils se voient doués aux entraînements se croient invincible et que ça se termine mal. Mais le truc, c'est que tu as raison, ça serait également utile. Je ne sais pas quelle "proposition" prévaut sur l'autre... Il soupira doucement.Et je suppose que certains cours vont être accès sur ça également... mais on pourrait toujours envisager des sortes d'ateliers "comment réagir si on attaque Poudlard, les choses à faire, à ne pas faire et faire des sortes d’entraînements. Leur apprendre à bien se cacher, les trucs plus ou moins secrets de Poudlard, et des sorts pour leur faire gagner du temps ? Ce qui revient à ton idée je pense au final.
Je me disais aussi... en cas d'attaque, qu'est-ce que tu dirais de créer une salle “secrète” pour les plus jeunes?On pourrait essayer de créer ça dans notre salle commune ou même en créer plusieurs dans le château. S'ils attaquent de nouveau, ça sera forcément de l'extérieur comme en Décembre, ce qui nous laisse quelques minutes de laps de temps pour cacher les plus jeunes pour éviter qu'ils... qu'ils ne soient blessés ou tués.
C'est une super bonne idée !! ca serait vraiment génial ça... sauf que je ne sais pas du tout comment on pourrait s'y prendre, mais j'adore l'idée !

Et pour une fois, il était vraiment enthousiaste. En théorie c'était tout simplement parfait... en pratique par contre c'était tout autre chose ! Il fronça les sourcils pour tenter de réfléchir à comment est-ce qu'ils pourraient régler ça: seuls.

On pourrait peut-être présenter l'idée à notre Directeur de maison ou à Mr Rivers. Je pensais à une salle avec un mot de passe et où la porte s'effacerait pour éviter que n'importe qui y entre. Tu en penses quoi?
Leur en parler me paraît effectivement pas mal mais... il faudrait déjà une meilleure idée, avec les avantages, les inconvénients. Déjà, je pense qu'il faudrait qu'il n'y ait que les préfets au courant de ça. Ils ont tous de confiance, tu vois que l’information ne circule pas dans certaines oreilles. Les Tveit par exemple, ou quiconque personne qui pourrait sans le vouloir informer les supérieurs. le must du must serait qu'on organise ça... que nous 8.. enfin avec les préfets en chef, nous 12.Pas de risque de fuite et on a cet atout en main s'ils attaquent en étant sûr et certain que l'information n'a pas filtré d'une quelconque manière. Imagine... si les supérieurs savent que des gamins se cachent dans une salle, le massacre que ça pourrait être. Moins il y a de personnes au courant, mieux c'est, non ? Nous, et Monsieur Rivers et Mlle Stoneheaven, ça serait largement suffisant tu ne penses pas ?

Non pas qu'il n'ait pas confiance dans les gardiens, ou les directeurs de maisons. Au contraire s'ils étaient à ce poste c'était pour une bonne raison: ils étaient tous dignes de confiance... mais comme il l'avait dit, plus y avait de personnes au courant, plus il y aurait de possibilités que les autres l'apprennent. Les gardiens et professeurs seraient certainement beaucoup plus surveillés par les pros-supérieurs que deux petits préfets "inutiles".

Personne ne nous croira capable de ça Kezabel. Tu vois ce que je veux dire ? Ca sera la surprise la plus totale ! Est-ce que tu es d'accord avec moi, ou pas du tout ?

Oui il était certainement trop parano, mais en même temps il y avait de quoi.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 2170
Date d'inscription : 27/05/2013
Crédits : Carter
Double Compte : Dimitri & Charleen & Mateo & William & James & Leiv



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t2099-viens-decouvrir-les-printemps-
MessageSujet: Re: Welcome..... •• Kezabel   Jeu 10 Déc 2015 - 12:31

Si Elias semble sceptique à l’idée d’entrainer les plus jeunes, de mon côté je reste campé sur ma position : Ça sera utile, quoi qu’il arrive. C’est vrai que les plus jeunes auront du mal à savoir se défendre mais si personne ne leur apprend, qui le fera ? Et parfois, l’apprentissage d’un sort qui peut se révéler peu utile pourrait prendre toute son importance, sans que nous en ayons conscience. Les niveaux ne seront jamais équitables, ils ne seront jamais similaires pour la simple et bonne raisons que les Supérieurs sont entrainés depuis des années et que l’idée que certains soient formatés à ça depuis leur plus jeune âge ne me paraitrait pas impossible. Mais apprendre à se défendre est aussi l’occasion de s’améliorer, d’élargir son apprentissage et peut-être qu’un geste, un seul, pourra sauver une vie.
En somme, je suis la même politique que les secours : Mieux vaut agir, même à petite échelle, plutôt que de ne rien faire.

Et cette idée de salle cachée a surgit aussi rapidement que le claquement d’un fouet. Et plus j’y pense, plus ça me parait être une bonne chose, de sécurisant et qui peut s’avérer être efficace.
Mon idée est très vite confortée par la réaction d’Elias qui marque un enthousiasme aussi sincère que spontané. J’ai le sourire jusqu’aux oreilles et une vague de chaleur se disperse chez moi avec la sensation d’avoir réussi quelque chose : être utile. Et c’est exactement ce que je cherchais dans le rôle de Préfète, être présente, pouvoir apporter mon aide en protégeant le château aux côtés des gardiens mais aussi en établissant quelques plans d’avance pour mettre en sécurité le plus de personne possible. En cet instant j’ai la sensation que tout ça me parait moins difficile, moins illusoire. Peut-être parce que je ne suis pas seule à penser à tout ça et que plusieurs cerveaux valent mieux qu’un.
Maintenant que l’idée convient à mon collègue et camarade de maison, il faut maintenant réfléchir à ce qu’on fait de tout ça et à qui on en parle…

— Leur en parler me paraît effectivement pas mal mais... il faudrait déjà une meilleure idée, avec les avantages, les inconvénients. Déjà, je pense qu'il faudrait qu'il n'y ait que les préfets au courant de ça. Ils ont tous de confiance, tu vois que l’information ne circule pas dans certaines oreilles.
— Logique oui, je suis complètement d’accord.

Il n’a pas tort, il a même tout à fait raison. Moins l’information circulera, mieux ça sera, tout simplement parce qu’il marque un point en rappelant que certaines oreilles pourraient nous faire du tort. Je pense aussitôt à Connor à qui je n’ai pas parlé depuis un moment déjà et je ne m’en porte pas plus mal.
Donc, l’objectif est de partager l’idée aux préfets et préfets en chef. Ora me vient aussitôt en tête puisque j’ai appris récemment qu’elle avait été élue… L’idée qu’elle soit là, dans ces couloirs, m’apporte un réconfort nécessaire et particulier. Comme une sorte d’ange sur son épaule.

— le must du must serait qu'on organise ça... que nous 8.. enfin avec les préfets en chef, nous 12.Pas de risque de fuite et on a cet atout en main s'ils attaquent en étant sûr et certain que l'information n'a pas filtré d'une quelconque manière. Imagine... si les supérieurs savent que des gamins se cachent dans une salle, le massacre que ça pourrait être. Moins il y a de personnes au courant, mieux c'est, non ? Nous, et Monsieur Rivers et Mlle Stoneheaven, ça serait largement suffisant tu ne penses pas ?

J’écoute Elias avec une grande intention, tout en poursuivant le chemin vers la salle de bain des Préfets. Encore une fois, je suis d’accord. Moins de personne informées il y aura, moins de dégâts nous risquerons. J’imagine l’espace d’un instant des Supérieurs débarquant dans cette salle censé protéger les plus jeunes et les tuer sans hésitation avec certainement une joie non feinte. Comme ils l’ont fait un nombre incalculable de fois.
Mon cerveau tourne à plein régime et j’aime cette sensation de réfléchir pour une cause, pour une utilité et ne plus me sentir perdue. J’ai la sensation de commencer doucement à me reconstruire, faisant face à une sorte de renouveau et ça fait tout simplement du bien. Il me reste quelques trucs à gérer mais dans l’ensemble je me sens mieux, porter par de nouvelles choses.

— Personne ne nous croira capable de ça Kezabel. Tu vois ce que je veux dire ? Ca sera la surprise la plus totale ! Est-ce que tu es d'accord avec moi, ou pas du tout ?
— Je pense que tu as raison. Je me dis qu’on pourrait même inclure les Directeurs de chaque maison, on ne sait jamais. Je suppose que s’ils ont été choisis c’est qu’ils sont de confiance, au même titre que nous.

Je sais que Mlle Hunt a longtemps été dans un camp douteux, sans jamais vraiment savoir si elle était de notre côté ou du leur, voguant un peu entre les deux. Je garde un souvenir particulièrement marqué par ses menaces, sa pression, son emprise qui, du jour au lendemain, s’est évaporée. Je ne m’en plains pas mais je n’ai jamais compris ce qu’il s’était réellement passé. Elle semble aujourd’hui … plus sereine ? Une autre femme, changée, métamorphosée. Peut-être est-ce depuis l’arrivée de Mr Gabrieli.

— Je me dis que dans l’urgence, ils pourraient eux aussi mettre les élèves en sécurité ou au moins leur donner des indications. Ils pourraient aussi nous aider pour la construction des salles etc. Bref, je pense que ça pourrait être utile qu’eux aussi soient au courant.

Je lui accorde un sourire, attendant d’avoir son avis tout en sachant que nous nous limiterions à ça. Préfets, Préfets en chef, Directeur de maison, Directeur et Co-Directrice. Ça serait aussi suffisant qu’utile. Encore une fois, nous limitons ainsi les dégâts mais aussi les pertes comme celle de Megan qui nous a tous marqué, de près ou de loin. Nous ne sommes à l’abri de rien, tout ne finit pas de la meilleure façon et nous risquons tous notre vie autant qu’un autre. Alors autant mettre toutes nos chances de côtés pour faire du mieux que nous pouvons si jamais ils reviennent.

— Alors on fait quoi ? Est-ce qu’on se concerte avec les autres Préfets et Préfets en Chef pour leur présenter le plan et ensuite on propose le projet à Mlle Stoneheaven ? Comme ça on réfléchira ensemble à tout ça, aux mesures de sécurité, de la meilleure attitude à adopter mais aussi les consignes à donner au cas où nous serions obligés d’en arriver là.

Encore une fois, plusieurs cerveaux en ébullition valent mieux qu’un.

— Je peux déjà en toucher deux mots à Ora, c’est la Préfète en Chef des Serpentard, c’est une amie à moi. Ah et à Mackensie et Zachary aussi ! Par contre… au niveau des Serdaigles, je ne connais personne. Et toi? On pourrait se répartir les tâches, tu veux qu’on procède comment ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 3171
Date d'inscription : 27/12/2012
Crédits : Gif trouvés sur Tumblr
Double Compte : Matthew & Connor & Keane & Benjamin & Jonah & Warren



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1837-elias-fletcher-oo#100144
MessageSujet: Re: Welcome..... •• Kezabel   Sam 26 Déc 2015 - 15:01

Ils n'étaient pas d'accord sur la manière de faire les choses. Ce n'était qu'un petit désaccord, mais chacun avait l'air de tenir à ses convictions... et puis les deux n'avaient franchement pas tord. Fletch' pouvait tout à fait comprendre le point de vue de la jeune femme, certainement même que c'était lui qui avait tord... mais son désir de protéger les plus jeunes, qu'ils ne se croient pas invincibles et ne veulent pas jouer au héros était bien plus fort que tout le reste. Ils allaient devoir encore en parler un petit moment très certainement pour arriver à trouver un compromis et au final Elias savait qu'il ne serait pas forcément trop difficile à convaincre ! Et soudain l'idée de Keza pour la secrète fit son apparition. Aussitôt prononcé le jeune homme eut des idées qui fusèrent, ou plutôt des façons de procéder afin de les protéger. Peut-être qu'il était trop protocolaires, mais est-ce que ce n'est pas ce dont ils avaient justement besoin ? Quelque chose de bien droit qui devait absolument marcher. Ils n'auraient pas le droit à l'erreur si les supérieurs revenaient. Ils devaient envisager de multiples possibilités, de multiples scénarii afin que tout se passe pour le mieux quelque soient les circonstances. Si quelque chose se passait mal dans cette salle, ils devraient porter jusqu'à leur mort cette culpabilité. C’était donc quelque chose à réfléchir, à bien étudier. Ce n'était absolument pas anodin et ils devaient réfléchir à qui en parler et comment mettre ça en pratique. Pour Elias, seuls les préfets voire le directeur et Ismaëlle devaient être au courant une fois qu'ils auraient pu développer au mieux l'idée. Les gardiens, les autres professeurs, les autres élèves devaient tout ignorer, cela pouvait fuiter trop facilement – volontairement ou involontairement d'ailleurs-. Sur ce point-là, la jeune Jaune semblait également d'accord avec lui. Tout en marchant Fletch' continua de déballer son idée en expliquant pourquoi est-ce qu'il disait de façon à ce que sa nouvelle "amie" collègue comprenne qu'il ne sortait pas ça de nulle part, juste pour faire chier mais qu'il y avait de réels arguments derrière ! Et pour finir, il lui glissa que personne ne croira que des simples préfets pourraient mettre ce genre de chose en place, ça serait tout bénéfique... Les supérieurs se retrouvaient certainement bien couillonés et c'était le principal... maintenant il n'y avait plus qu'à attendre de savoir si la jeune femme était d'accord ou pas avec tout ce qu'il avait d'ores et déjà énoncé.

Je pense que tu as raison. Je me dis qu’on pourrait même inclure les Directeurs de chaque maison, on ne sait jamais. Je suppose que s’ils ont été choisis c’est qu’ils sont de confiance, au même titre que nous.

Sûrement oui. C'était même certain... Ils ne connaissaient pas spécialement le nouveau Directeur de Maison des Jaunes, Melle Hunt était vraiment bizarre... quant à Monsieur Helland, il n'avait pas vraiment d'idées sur lui. C'était un peu un quitte ou double de les mettre dans la confidence mais après tout pourquoi pas, certainement qu'ils feraient du meilleur travail qu'eux.

Je me dis que dans l’urgence, ils pourraient eux aussi mettre les élèves en sécurité ou au moins leur donner des indications. Ils pourraient aussi nous aider pour la construction des salles etc. Bref, je pense que ça pourrait être utile qu’eux aussi soient au courant.
Tu as sûrement raison... ouais... Mais je ne sais pas, certains on ne les connaît pas assez, ça me fait juste bizarre. Mais dans les faits tu as totalement raison Kezabel ! Il haussa un peu les épaules Je ne sais pas, j'ai peur que l'information filtre... C'est sûrement stupide. Mais si ce genre d'information se savait, ça serait vraiment dramatique, des tas et des tas de corps, de morts, de personnes traumatisées. Ils avaient déjà perdus Megan, il ne devait plus perdre personne d'autres.
Alors on fait quoi ? Est-ce qu’on se concerte avec les autres Préfets et Préfets en Chef pour leur présenter le plan et ensuite on propose le projet à Mlle Stoneheaven ? Comme ça on réfléchira ensemble à tout ça, aux mesures de sécurité, de la meilleure attitude à adopter mais aussi les consignes à donner au cas où nous serions obligés d’en arriver là. Il acquiesça tout doucement tandis que la jeune femme continuait sur sa lancée Je peux déjà en toucher deux mots à Ora, c’est la Préfète en Chef des Serpentard, c’est une amie à moi. Ah et à Mackensie et Zachary aussi ! Par contre… au niveau des Serdaigles, je ne connais personne. Et toi? On pourrait se répartir les tâches, tu veux qu’on procède comment ?
Je suis ami avec Rafael, je pourrais lui en toucher deux mots également. Il se tut quelques instants avant de continuer Mais... avant, je crois qu'on devrait bien rôder notre histoire, que l'on soit sûr de ce que l'on avance. Je pense que même ce qui serait le mieux c'est que l'on fasse une sorte de réunion, afin de mieux pouvoir tous discuter. Ca ne semblera pas suspect de toute façon... donc je pense qu'on peut se le permettre sans risque. Tu en penses quoi ? Il se racla un peu la gorge avant de continuer Après c'est vrai qu'on peut aller les voir un par un, mais pour les échanges d'idées, je trouve ça quand même plutôt moyen, non ? Enfin je ne sais pas, imagine si quelqu'un a une super idée, on va devoir refaire passer le message à chaque fois ça risque d'être galère et à la limite là peut-être plus suspect ?! Il remonta rapidement les lunettes qui lui descendaient sur le nez avant de rajouter mais avant tout, il faut qu'on soit tous les deux d'accord sur les principes de bases. A savoir qui sera au courant: les 8 préfets, les 4 préfets en chefs, les Directeurs de Maison, Le Directeur et Madame StoneHeaven. Je pense que là on est d'accord. Après qui serait protégé, ou est-ce que ce lieu se situerait ? A l'intérieur de chaque Salle Commune ça me paraît bien, mais ça risque d'être compliqué que personne ne voit la "salle se créer". Et puis s'ils attaquent pendant qu'on est en cours les salles communes seraient trop loin... Il se gratta la tête en cherchant une idée qui pourrait tout résoudre. Le château grouille de passage secret, qui serait le mieux c'est qu'à chaque étage il y a ait un passage, inconnu de tous qui puisse emmener dans une salle protégée, mais ça me semble difficilement faisable. Il se tut quelques instants un peu gêné d'être aussi inefficace... et c'est là qu'il se rendit compte qu'ils étaient devant la salle de bain des préfets Ah bah on est arrivés ! Tu veux rentrer.... ou on finit la conversation ici ?



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 2170
Date d'inscription : 27/05/2013
Crédits : Carter
Double Compte : Dimitri & Charleen & Mateo & William & James & Leiv



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t2099-viens-decouvrir-les-printemps-
MessageSujet: Re: Welcome..... •• Kezabel   Lun 4 Jan 2016 - 11:38

— Je suis ami avec Rafael, je pourrais lui en toucher deux mots également. Mais... avant, je crois qu'on devrait bien rôder notre histoire, que l'on soit sûr de ce que l'on avance. Je pense que même ce qui serait le mieux c'est que l'on fasse une sorte de réunion, afin de mieux pouvoir tous discuter. Ca ne semblera pas suspect de toute façon... donc je pense qu'on peut se le permettre sans risque. Tu en penses quoi ?
— Ca me semble être la meilleure idée oui. On peaufine le tout, on leur expose notre idée et on voit ce que ça donne.

L’avis de chacun pourra tout simplement améliorer l’idée de base et nous auront surtout face à nous des personnes plus âgés dont théoriquement plus mûrs qui penseront sûrement à des choses qui nous auront échappé à Elias et moi.

— Après c'est vrai qu'on peut aller les voir un par un, mais pour les échanges d'idées, je trouve ça quand même plutôt moyen, non ? Enfin je ne sais pas, imagine si quelqu'un a une super idée, on va devoir refaire passer le message à chaque fois ça risque d'être galère et à la limite là peut-être plus suspect ?!
— Leur en parler tous en même temps est une meilleure option. Ca évitera les oublies, les quiproquos et si jamais ils ont des questions, tout se fera en live. Niveau organisation, ça me parait plus logique.

Et Elias a raison sur un point : Eviter de paraitre suspect. Ces salles de « protections » sont avant tout là pour permettre aux plus jeunes de se cacher et d’éviter la mort de l’un d’entre eux. Moins de personnes le savent, mieux c’est.

— Mais avant tout, il faut qu'on soit tous les deux d'accord sur les principes de bases. A savoir qui sera au courant: les 8 préfets, les 4 préfets en chefs, les Directeurs de Maison, Le Directeur et Madame StoneHeaven. Je pense que là on est d'accord. Après qui serait protégé, ou est-ce que ce lieu se situerait ? A l'intérieur de chaque Salle Commune ça me paraît bien, mais ça risque d'être compliqué que personne ne voit la "salle se créer". Et puis s'ils attaquent pendant qu'on est en cours les salles communes seraient trop loin...

Je me concentre de mon côté… Pas faux. Une salle par salle commune est trop juste. Question de discrétion on peut peut-être encore se débrouiller pour élaborer tout cela la nuit puisque tout le monde est censé dormir mais à savoir si nous devons nous limiter uniquement aux salles communes… Non. Trop risqués, en effet. Et c’est en ça que j’apprécie particulièrement d’avoir cette discussion avec Elias. Il a beau être silencieux et naturellement gauche pour certains, il n’en est pas moins malin et pense-à-tout.

— Le château grouille de passage secret, qui serait le mieux c'est qu'à chaque étage il y a ait un passage, inconnu de tous qui puisse emmener dans une salle protégée, mais ça me semble difficilement faisable.

Je m’apprête à lui répondre mais son pas se stoppe devant une porte que je n’avais jamais vue auparavant. Ou alors je n’ai tout simplement pas fait attention à sa présence. Il y en a tellement parfois j’ai encore l’impression de me perdre même si ça fait maintenant 10 ans que je parcours les recoins de ce château.

— Ah bah on est arrivés ! Tu veux rentrer.... ou on finit la conversation ici ?
— On peut tout aussi bien finir la conversation à l’intérieur. Je lui offre un sourire avant de le lui céder la place. Vas-y montre-moi notre privilège.

Je le laisse continuer de me guider, me tenant toujours derrière lui jusqu’à ce que j’entre dans la fameuse salle de bain et que la porte se referme derrière moi. Mes yeux se posent sur chaque détail de ce décor presque hors norme. Un couloir donnant sur deux portes différentes. L’une pour les hommes, l’une pour les femmes. L’instant d’après un des battants s’ouvre sous l’initiative d’Elias et je me prends pleins les yeux. La salle est immense, tout de marbre, presque luxueux. Un grand bassin s’y trouve, une baignoire que je considère de géante avec différents robinets installés. J’avais déjà entendu quelques échos de cette pièce qui était sensationnel mais je ne m’attendais pas à quelque chose comme ça.

— Bon sang… Rien à avoir avec nos salles de bains de dortoirs.

Mes yeux parcourent toujours la pièce avec un certain émerveillement… Ma première pensée est : Je vais ramener Riley ici et à nous les bains moussants à n’en plus finir. Ce qui se trouve être une idée décalée avec mon rôle de Préfète. Ça commence mal si je début en pensant à enfreindre certaines règles…

Je fais le tour, les yeux brillants et le sourire aux lèvres.

— C’est immense ! Tu l’utilise souvent toi ?

Je me relève, toujours un sourire enfantin sur les lèvres. Cette pièce est visiblement l’un des bons côtés d’être responsable d’une certaine discipline, mais pas que. Généralement lorsque nous parlons d’un Préfet, nous nous imaginons toujours l’autorité, la personne à éviter pour ne pas se faire réprimander et j’aimerais essayer de ne pas correspondre qu’à cette image.
Je me retourne vers Elias, mine un peu plus sérieuse sur le visage.

— Pour ce dont on parlait tout à l’heure, je ne pense pas que ça soit infaisable. J’ai confiance en nos profs et je suis certaines qu’ils réussiront à se débrouiller. Et puis nous pourrons sûrement les aider pour quelques sortilèges.

Nous sommes en 9ème et 10ème année, sans compter les Universitaires. A nous tous, nous réussirons bien à nous débrouiller pour disposer notre pierre à l’édifice.

— Les étages sont tellement immenses que je pense que même deux salles seraient plus simples. Il y en a déjà qui sont vides et qui ne servent pas, peut-être que nous pourrons faire en sorte à ce que les portes soient ensorcelés, invisible et disponible qu’avec un mot de passe. J’hausse les épaules, toutes ces questions logistiques ne pourront être résolus qu’à plusieurs et en compagnie de nos professeurs. Nous verrons bien déjà à notre première réunion improvisée. Est-ce qu’il y a un panneau d’affichage réservé aux préfets pour que vous puissiez communiquer entre vous ?

J’écoute mon camarade de maison mais aussi mon collègue, tout en continuant de faire le tour de la pièce. Je ressens toujours ce léger crépitement au creux du ventre, celui de l’excitation et de la satisfaction de se rendre utile. J’espère que tout cela ne sera pas vain, même si c’était le cas je réfléchirais en conséquence à une autre façon d’augmenter nos protections avec l’aide d’Elias et de tous les autres. Si je peux aider alors je n’hésiterais pas un seul instant.

Je m’approche du bord du bassin et m’accroupis devant les robinets que je caresse du bout des doigts, ne remarquant que maintenant les pastilles de couleurs incrustés dans chacun d’entre eux. Un bleu, un rose, un jaune et tant d’autres encore.

— A quoi servent tous ces robinets ? Ils ont des pastilles de couleurs différentes. Je me relève en lui lançant d’un air taquin et joueur. C’est ici que tu ramènes tes conquêtes en cachette ?

Agrémenter d’un clin d’œil, je ne le connais pas assez pour savoir à quel point Elias est un grand – très grand – timide.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 3171
Date d'inscription : 27/12/2012
Crédits : Gif trouvés sur Tumblr
Double Compte : Matthew & Connor & Keane & Benjamin & Jonah & Warren



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1837-elias-fletcher-oo#100144
MessageSujet: Re: Welcome..... •• Kezabel   Mer 6 Jan 2016 - 22:10

C'était parfait ils étaient sur la même longueur d'onde, ils se comprenaient ce qui facilitait grandement la discussion et l'avancée de leurs progrès. Il acquiesça aux phrases de la jeune femme. Oui, ils devaient bien peaufiner tout cela avant de faire quoi que se soit d'autres, et vu qu'elle semblait d'accord avec lui, ils parleraient à tous les autres préfets en même temps c'est ce qui était le plus pratique, simple et surtout cela évitait certains problèmes comme des "oublis" comme le faisait remarquer l'autre jaune. Elias lui fit timidement un petit sourire avant de continuer Parfait ! On peut partir sur cette idée du coup ! Le garçon ne tarda pas à continuer à parler, du fait qu'ils fallait qu'ils soient discrets, et qu'ils ne paraissent pas suspects, que personne ne se doute de rien. C'était le seul moyen qu'ils avaient pour éviter un massacre d'un grand nombre d'élèves. Il fit alors un petit récapitulatif des personnes qui "devaient" être au courant avant de soulever un autre soucis : comment créer une salle sans que personne ne s'en aperçoive et c'était sans compter que s'ils étaient en cours jamais ils ne pourraient arriver tous dans leurs salles communes respectives. C'était quelque chose à ne pas oublier, il fallait y songer le plus possible, voir les endroits stratégiques et compagnie. Il se coupa soudainement dans son explications car ils venaient d'arriver devant la salle de bain des préfets.

On peut tout aussi bien finir la conversation à l’intérieur. Vas-y montre-moi notre privilège.

Il acquiesça avant de donner le mot de passe. Une fois à l'intérieur, il lui "présenta" rapidement les lieux, tout en expliquant qu'il n'était jamais allé dans celle des femmes. Logique vu qu'il était de sexe masculin, même si certains avaient dû en profiter, lui ce n'était absolument pas son genre. Il préféra donc lui montrer le coin des hommes, tout en lui disant que chez les filles ça devait être plus ou moins la chose.

Bon sang… Rien à avoir avec nos salles de bains de dortoirs.
Normal, on a envie d'y passer des heures à l'intérieur, on ne pourrait pas partager ça avec tout le monde ! Et puis s'il y avait trop de monde dans les bains ça ne serait pas forcément très hygiénique à force, magie ou pas.

La nouvelle Préfète semblait totalement émerveillé ce qui était des plus logiques. Il avait du avoir la même tête quand il avait découvert ça. Cet avantage merveilleux qu'il adorait !

C’est immense ! Tu l’utilise souvent toi ?
ça m'arrive assez régulièrement oui. Et puis ça m'évite le tohu-bohu des salles de bains "normales".

Il est vrai aussi que le fait qu'il soit pudique y jouait aussi beaucoup. Au moins ici, il avait l'impression de se trouver dans un endroit où on intimité était vraiment totalement préservé ! Ce qui n'était franchement pas le cas avec les autres douches, mais ça, c'était juste un ressenti personnel !

Pour ce dont on parlait tout à l’heure, je ne pense pas que ça soit infaisable. J’ai confiance en nos profs et je suis certaines qu’ils réussiront à se débrouiller. Et puis nous pourrons sûrement les aider pour quelques sortilèges.

Il fronça un peu les sourcils avant de secouer la tête, à moitié d'accord avec elle.

Il y a qui en préfet qui sont dans les Universitaire à part Zachary ? Ah oui Orah ! Mais.. après, je crois que madame Stoneheaven et monsieur Rivers sont très doués, mais ils ont sûrement d'autres choses à penser tu ne crois pas ? Des choses plus importantes que d'arriver à trouver un sortilège pour tout faire fonctionner... Il soupira doucement Il faut vraiment qu'on arrive à bien vendre notre idée pour qu'elle passe, mais j'ai l'impression qu'elle sera quand même assez compliquée à réaliser.

Il ne voulait pas paraître défaitiste, mais après tout c'était on ne peut plus vrai. Les deux devaient être occupés à défendre l'école à maintenir l'ordre, à trouver des coupables. Et même si leur proposition pourrait sauver des vies est-ce qu'elle était réellement viable ?

Les étages sont tellement immenses que je pense que même deux salles seraient plus simples. Il y en a déjà qui sont vides et qui ne servent pas, peut-être que nous pourrons faire en sorte à ce que les portes soient ensorcelés, invisible et disponible qu’avec un mot de passe. Est-ce qu’il y a un panneau d’affichage réservé aux préfets pour que vous puissiez communiquer entre vous ?
Heu, je ne crois pas. On se fait passer les messages par bouche à oreille... mais après peut-être qu'il y en a un. Question piège à laquelle il ne savait absolument pas répondre ! Il se passa une main dans les cheveux un peu gêné avant de reprendre Oui ça effectivement je pense que ça serait pratique et au final plutôt facile à réaliser au premier abord ! Mais il reste tout de même le soucis des salles communes qu'il faudrait qu'on arrive à régler. Je vais y réfléchir... j'aurais bien dit trouver une salle annexe juste à côté mais genre pour nous... nous sommes trop près du Hall. S'ils attaquent en pleine nuit, ils arriveront vite à notre salle commune, on ne peut pas les faire sortir. Par contre pour les étages supérieurs, ça serait déjà peut-être plus envisageable tu en penses quoi ?

Et alors qu'il venait de finir sa phrase il remarqua que Kezabel s'était approchée du bassin et lui posa une question anodine suivie d'une phrase qui le déstabilisa immédiatement. Il prit un teint qui devait plus ressembler à une tomate qu'autre chose et se mit pendant une bonne minute à bafouiller des choses incompréhensibles. Au final, il réussit à prendre une grande inspiration

Je... j'ai.. pas de conquêtes. Et.... De toute façon c'est interdit. Il avait envie de se terrer sous terre, loin d'ici, loin du regard que sa collègue. Il savait qu'il ne devait pas avoir honte de se "préserver" comme ça mais... c'était plus fort que lui. Caitlyn... quand on était ensemble... n'est jamais venue ici. Et il n'avait eu qu'elle, alors le compte était vite fait. Tentant de se calmer, il secoua finalement la tête et désigna les robinets Différentes senteurs, c'est assez cool, mais... mais faut quand même faire attention aux mélanges parfois douteux. Toutes les odeurs ne s’accommodaient pas forcément entre elles. Se passant rapidement une main sur le visage il ne tarda pas à ajouter Et... tu sais, je... il faut respecter le règlement.. même quand il est barbant. Et, ce genre de chose c'est interdit... même... ouais même si c'est dommage.

ça l'embêtait fortement de devoir répéter ce genre de chose, mais après tout c'était certainement aussi un peu son devoir, si elle lui posait sa question c'est que ce n'était pas anodin. Elle risquait de craquer rapidement et ce n'était pas chouette même s'il n'y avait pas mort d'homme !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 2170
Date d'inscription : 27/05/2013
Crédits : Carter
Double Compte : Dimitri & Charleen & Mateo & William & James & Leiv



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t2099-viens-decouvrir-les-printemps-
MessageSujet: Re: Welcome..... •• Kezabel   Mar 12 Jan 2016 - 13:00

Elias soulève un énième point important : Notre position par rapport au château. Par esprit logique et tactique, les Serpentars et les Poufsouffles seront les premiers attaqués si jamais ils réussissaient à pénétrer de nouveau au château… Encore une fois mon cerveau tourne à plein régime et j’apprécie pleinement les sensations que ça me procure. Ce sentiment de vide, d’inutilité, s’atténue de jour en jour. J’ai encore un gros travail à faire sur moi, sur ce qui me tracasse mais j’ai la sensation de prendre un autre tournant, de franchir enfin un cap que je n’osais pas assumer ou admettre. Malgré la gravité du sujet, ça me fait du bien d’avoir la sensation d’être utile et d’en plus, agir en duo avec Elias qui, sous ses airs timides, laisse entrevoir une nature plus futé qu’il ne veut l’admettre.
Et parce qu’il faut aussi savoir détendre un peu l’atmosphère tout en profitant du contexte tranquille de cette salle de bain, je me permets de lancer une petite boutade sur lui et les filles. Est-ce que la légende : Les femmes apprécient particulièrement les hommes timides se confirmera-t-elle ?

… Il vire aussitôt à une teinte rouge vif. Peut-être que j’aurai dû m’abstenir finalement.
Il essaie d’articuler quelques mots mais bafouille à chaque syllabe et je n’ose pas l’interrompre, trop concentré sur ce qu’il essaie de me dire.

— Je... j'ai.. pas de conquêtes. Et.... De toute façon c'est interdit.

Ais-je le droit de dire que je le trouve absolument adorable en cette seconde ?
Joues rouges, grand corps un peu gauche dont il ne sait plus quoi faire, manière de parler qui ressemble à un carambolage de mot dans sa bouche… Elias, ne vient pas me dire que tu ne fais pas craquer toutes les filles avec tout ça !

— Caitlyn... quand on était ensemble... n'est jamais venue ici.
— Euh attends…

J’agite les mains devant moi pour l’arrêter, pour qu’il arrête de ce justifier mais c’est comme s’il ne me voyait pas. Il n’est visiblement pas très à l’aise lorsque nous parlons de femmes… Ce qui est encore plus adorable. Notre collaboration promet d’être haute en couleur et je ne promets pas de ne pas consciemment le taquiner en parlant de femme avec lui…

— Différentes senteurs, c'est assez cool, mais... mais faut quand même faire attention aux mélanges parfois douteux.
— Humhum, je vois.

Pour information, je retiens un fou rire tant bien que mal. Il a l’air totalement paniqué, se passe une main sur le visage avant de reprendre.

— Et... tu sais, je... il faut respecter le règlement.. même quand il est barbant. Et, ce genre de chose c'est interdit... même... ouais même si c'est dommage.

Mon rire ne tarde pas à se manifester sans qu’il n’en soit moqueur ni trop appuyé.

— Eh bien si j’avais su que ça te mettrais dans cet état de parler de tes conquêtes, je me serais peut-être abstenue.

Mon sourire est large et clairement taquin, l’embêtant gentiment. Je savais Elias être un grand timide mais pas à ce point. En revanche, une information qui est beaucoup moins joyeuse dans tout ça est sa séparation avec Caitlyn. Je les ai vu ensemble il y a un petit moment déjà mais maintenant qu’il m’en parle, il est vrai que je n’ai pas vu les deux jeunes gens se côtoyer comme avant. J’espère pour eux que tout c’est bien terminé, dans des conditions… agréables, du moins, au possible. Je ne sais pas comment lui a vécu ça vu que nous ne sommes pas assez proches pour parler de choses si intimes mais il a l’air de bien se porter. Et concernant Caitlyn… Il a été surprenant de voir qu’elle n’était autre que la jeune femme ayant perdu sa famille il y a maintenant plusieurs mois. Celle que j’ai trouvée en larmes alors qu’elle venait de l’apprendre.

— Ne t’en fais pas pour le règlement, il sera respecté. J’ai failli rajouter « au possible » mais me suis abstenu. Je sais à quel point tu tiens particulièrement à ce que les règles soient respecter… mais ça ne devrait pas t’empêcher de te détendre un peu Elias, tu sais ?

Je garde mon sourire sans le lâcher du regard. Je ne le pousse pas à la faute, loin de là, juste qu’en vue de la situation, s’accorder un moment de détente avec un proche ici ne devrait pas le freiner tant que tout soit discret je pense. Et ça n’est pas moi qui irais le balancer.
… Je commence mal mon devoir de préfète là non ?

— Donc si tu veux ramener des filles ou des hommes tous nus, tu peux y aller, je dirais rien promis.

Moment de pause.
La réaction ne se fait pas attendre et j’éclate de nouveau de rire en m’approchant de lui, posant ma main sur son bras.

— Respire Elias, c’était une blague, t’en fais pas. Ne m’en veux pas mais fréquenter Riley me dévergonde :ga: . En tout cas merci pour la petite visite et pour le mot de passe.

Nouveau sourire alors que je prends la direction de la sortie, me retournant par la suite vers mon collègue.

— Je dois retourner au dortoir, j’ai quelques devoirs à étudier. On essaie de se voir rapidement pour ce dont on a parlé ? Je vais avertir Ora et Zachary d’une réunion… Est-ce que Dimanche 10 Février ça t’irait ? Sinon, on repousse ou on voit plus tard pour la date.

Je pourrais dire que nous ne sommes pas à une journée près mais ça n’est malheureusement pas le cas, nous sommes conscient qu’ils pourraient tout aussi bien revenir demain comme dans un moins. Autant dire, sans que l’on s’y attende. Être prêt le plus tôt possible serait une meilleure option mais se caler avec les emplois du temps de chacun n’est pas évident.

— Encore merci pour ton aide collègue. Je n’hésiterais pas à venir te voir si j’ai d’autres questions. Je fais quelques pas en arrière. A plus tard ! Avant de faire demi-tour, lui adressant un petit geste de la main.

La sensation d’être galvanisé ne disparait pas pour autant, au contraire, elle mûrit, prend sa place. Avoir été utile fait un bien fou et me fait prendre conscience à quel point je suis prête à m’investir pour la protection du château. A petite échelle ou non. Tant que nous pouvons apporter la pierre à l’édifice, c’est le plus important.
Peut-être serait-il temps de franchir le cap avec Cameron désormais.

— FIN POUR MOI —
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 3171
Date d'inscription : 27/12/2012
Crédits : Gif trouvés sur Tumblr
Double Compte : Matthew & Connor & Keane & Benjamin & Jonah & Warren



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1837-elias-fletcher-oo#100144
MessageSujet: Re: Welcome..... •• Kezabel   Mar 12 Jan 2016 - 20:30

Tout allait bien. Tout allait à peu près bien jusqu'au moment où elle se mit à parler des filles. Non; pas ce sujet ! Comme à chaque fois, le jeune homme commença à paniquer, et en quelques instants il devait plus ressembler à une tomate qu'autre chose et c'était sans parler de ce qu'il pouvait bien dire comme bêtises ! Enfin, disons surtout qu'il avait encore plus de mal à s'exprimer que d'habitude. Il se passa une main dans les cheveux tentant de lui expliquer que Cait' n'était jamais venue ici parce que c'était interdit -et aussi parce qu'il était pudique mais ça il se garda bien de le dire-. C'était encore un peu trop personnel pour qu'il puisse lui sortir ça comme ça. Le pire, c'est qu'il se sentit obligé de lui dire qu'il fallait qu'ils montrent l’exemple, qu'il fallait respecter le règlement. Il ne connaissait pas trop la jeune femme mais il se doutait que ce n'était pas forcément quelque chose qu'elle voulait entendre. Et d'ailleurs, d'une façon assez incompréhensible, elle se mit à rire.

Eh bien si j’avais su que ça te mettrais dans cet état de parler de tes conquêtes, je me serais peut-être abstenue.

Outch. Dur. Il ne savait plus où se mettre. Ni quoi dire. Il se contenta alors de la regarder avec de grands yeux sans savoir quoi rajouter. D'ailleurs est-ce qu'il y avait vraiment quelque chose à dire ? Il n'en savait rien. Le silence était juste parfait et il l'appréciait. Et Keza reprit la parole:

Ne t’en fais pas pour le règlement, il sera respecté. Je sais à quel point tu tiens particulièrement à ce que les règles soient respecter… mais ça ne devrait pas t’empêcher de te détendre un peu Elias, tu sais ?
Ben... C'est toujours que là, je ne vois pas le rapport. Ce n'était pas parce qu'il était préfet qu'il était tendu. Il cligna plusieurs fois des yeux tout en se passant une main dans les cheveux, et finalement il haussa un peu les épaules Enfin très bien si de ton côté c'est bon !
Donc si tu veux ramener des filles ou des hommes tous nus, tu peux y aller, je dirais rien promis.
Je...Et voilà qu'il était redevenu rouge Je.. pas avec les mecs.... Il inspira avant de rajouter un peu stupidement Ni avec les filles d'ailleurs.

L’art de s'autoflageller en une leçon par Elias Fletcher. Comment est-ce qu'il pouvait être calme après tout ça ?

Respire Elias, c’était une blague, t’en fais pas. En tout cas merci pour la petite visite et pour le mot de passe. Ouais de rien. Je dois retourner au dortoir, j’ai quelques devoirs à étudier. On essaie de se voir rapidement pour ce dont on a parlé ? Je vais avertir Ora et Zachary d’une réunion… Est-ce que Dimanche 10 Février ça t’irait ? Sinon, on repousse ou on voit plus tard pour la date.
Je vais tenter d'en parler à Raf' alors ! Pour la date parfait, j'espère que cela conviendra à tout le monde ! Le plus vite sera le mieux de toute façon je pense. Pour qu'on puisse s'organiser, on ne sait jamais ce qui peut arriver....
Encore merci pour ton aide collègue. Je n’hésiterais pas à venir te voir si j’ai d’autres questions. A plus tard !
A plus tard ! Bonne soirée.

Il aurait certainement pu dire d'autres choses. Beaucoup d'autres choses, mais il était toujours très mal à l'aise que l'on ait abordé le sujet avec les filles !Il la laissa partir avant de filer à son tour tout en se rongeant nerveusement un ongle. Bordel, qu'il avait du avoir l'air con et empoté ! Il avait de la chance qu'elle ne lui en tienne pas trop rigueur !

- FIN POUR MOI aussi-
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Welcome..... •• Kezabel   

Revenir en haut Aller en bas
 
Welcome..... •• Kezabel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Imperium™ :: Poudlard & ses alentours :: Hogwarts' Inside :: Rez-de-Chaussée. :: Salle commune des Poufsouffles-
Sauter vers: