AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Event - 14 Mars 2015

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Hiboux postés. : 457
Date d'inscription : 01/09/2009
Crédits : A[-]P
Double Compte : Beaucoup



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr
MessageSujet: Event - 14 Mars 2015   Dim 8 Nov 2015 - 16:34


As long as We are fighting...
We're not Dying




La chape sourde du deuil était tombée sur le château. Ça n’était pas la première fois, non. Et pourtant, cette fois, c’était peut-être la fois de trop. Ça avait peut-être été trop soudain. Ça aurait peut-être pu être évité. Ça… c’était la fois de trop. C’était l’innocence qui cédait, une fois de plus, à la colère de l’intolérance. Et la colère, elle, justement, montait, clameur amère portée par les proches, les inconnus, ceux qui auraient dû maintenir la sécurité de jeunes gens désemparés mais ô combien remués.

Alors une proposition avait été énoncée. Un petit groupe d’élèves s’étaient retrouvés dans ce bureau qu’ils craignaient tous, prêts à se faire envoyer paître par le directeur. Mais non. Ni l’acerbe, ni la diplomate n’avaient rejeté leur proposition. Ils y avaient même apporté quelques modifications…

C’est ainsi que le week-end suivant, un chant s’était élevé, glissant doucement dans les couloirs, faisant vibrer chaque pierre du château. Murmure symbolique du jour où, de la même manière, un groupe d’élève s’étaient mis dans le champ de mire d’hommes et de femmes intolérants qui, de part leurs convictions, mettaient en danger l’Humanité elle-même. Cette musique, c’était un chant révolutionnaire datant d’un lointain passé commun. Ces guerres qui avaient ébranlé les deux mondes, magiques et moldus, fait des millions de morts violentes il y avait des siècles. Ces guerres pour la paix, l’égalité, l’acceptation. Ces guerres d’antan pour la tranquillité des peuples, pour mettre chaque être humain au même niveau et oublier les disparités. Celles-ci semblaient être revenues en cet instant et là était bien le second symbole qui grondait à travers ces notes populaires. Des Hommes s’étaient battus pour ce qu’ils pensaient juste et, à présent, des siècles plus tard, c’était des jeunes gens, la nouvelle génération, qui poussaient ce cri là : Nous ne céderons pas !

Un temps, les soldats battaient la campagne, avançant au rythme de ce chant, pour se donner du courage, pour se souvenir au nom de qui ils se battaient.

En cet instant, c’était vibrant de rage que ce son prenait de l’ampleur au château. Les voix des enseignants s’étaient jointes à celles des élèves du groupe, puis, celles des gardiens, et, finalement, c’était tout le château qui avait entonné ces paroles d’espoir et de révolte.
Alors que les murs bourdonnaient de cette rage de vaincre, un lion européen argenté avait parcouru le château, effleurant à peine les dalles froides, il s’était empli de la clameur montante, imprégné de cette force qui résonnait en tout lieu. Dans la nuit, lion, once, aigle, cobra et d'autres incarnations argentées s’étaient élancées, porteuses d’un cri, plus que d’un message.

Les patronus déferlèrent alors à travers les bois, se séparant pour assaillir villes et villages environnants. Là, le chant avait repris, enregistré au château, il s’était abattu dans les ruelles, éveillant les consciences.

Là, comme dans un même souffle fiévreux, d’autres messagers d’argent avaient vu le jour et s’étaient emparés de la clameur, se chargeant à leur tour de ce sentiment commun pour bondir le répandre plus loin encore. Partout, la voix de la révolte avait empli les rues. Partout, cette volonté de se battre malgré tout avait gonflé les cœurs douloureux et les âmes en colère.
L’ouragan s’était répandu le temps d’une soirée. Le temps de glisser jusqu’aux oreilles des Supérieurs. Le temps d’une soirée, le monde des sorciers avait clamé sa rage et ce, jusqu’au ministère de la magie.

Partout, ceux qui restaient dans l’ombre d’un monde corrompu s’étaient unis pour hurler que, non, ils n’étaient pas vaincus.  


      A savoir:
     
 ✦ Les patronus qui sont utilisés comme messagers sont ceux du directeur et de la directrice adjointe, des directeurs de maison et de l'infirmier : Lion Européen, Once, Cobra Royal, Aigle Lancéolé, Leonberger et une MARMOTTE (Marine, tu m'as cassé tout mon délire avec ta marmotte xD), et un Pennant.
✦ Dès le lendemain, de nombreuses lettres sont arrivées à l'administrations. Un grand nombre a été affiché dans le hall : de nombreux messages d'espoirs, de soutien, et de personnes qui connaissent la vérité
✦ Le but est également de se rendre compte qu'il y a des petits groupes, un peu partout, qui se sont montés et sont au courant (plus ou moins) de la situation.
✦ On remercie Caitlyn pour avoir inspiré l'event !
Revenir en haut Aller en bas
 
Event - 14 Mars 2015
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Motocross Daverdisse - 22 mars 2015 ...
» [ROSA] Un Rayquaza shiney distribué au Japon !
» Charte de la guilde (mars 2015)
» Mission Jedi : La nuit, tous les malraas sont gris [En cours -> 1er mars 2015]
» Election des 22 et 29 mars 2015 : les nouveaux cantons en Finistère

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Imperium™ :: The Beginning Of The End :: Règlement & Scénario. :: ─ Storyboard.-
Sauter vers: