AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Event 15/02/15] - For The Watch ! - Marek

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Hiboux postés. : 7781
Date d'inscription : 09/09/2009
Crédits : A[-]P
Double Compte : Jayden, Dakota, Mackensie, Esha et Seira (✝)



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1033-les-merveilleuses-aventures-d-
MessageSujet: [Event 15/02/15] - For The Watch ! - Marek   Mar 18 Aoû 2015 - 14:34

Dimanche 15 Février 2015, en fin d'après-midi.


- Tu sais… Le quidditch n’a jamais vraiment été mon activité favorite… Aussi loin que je m’en rappelle. C’est physique, je ne suis pas faite pour voler, et je crois que ce sport ne m’aime pas.
- Alors vas-y pour Sovahnn, je suis sûre qu’elle sera ravie qu’on aille la voir et puis ça te changerait un peu les idées.

Pas de réponse, la jolie brune n’avait pas spécialement envie de se déplacer pour voir le match malgré les mots de son amie. Pas qu’elle ne souhaitait pas soutenir la jaune, au contraire, elle était ravie pour elle qu’elle puisse s’épanouir là-dedans mais la simple idée d’être entourée d’une foule en délire l’oppressait plus que de raison.

- Tu n’es pas forcée de rester jusqu’au bout, juste… prendre l’air.

La métamorphomage avait souri, tentant de la rassurer un minimum même si le cœur n’y était pas vraiment. La blonde n’était pas dupe, personne ici ne l’était et si elle n’avait pas plongé dans une grande dépression depuis la rentrée, on ne pouvait clairement pas dire qu’elle respirait la joie de vivre. Aucun signe de vie de la part de son frère, des angoisses de plus en plus présentes quant à la possibilité qu’il soit entre les mains des supérieurs. Une dispute entrainant une pseudo-rupture… Non, on ne pouvait vraiment pas dire qu’elle souriait à longueur de journée. Prenant sur elle, l’Ecossaise avait fini par se faire violence, Dakota ne cherchait pas à mal faire, juste à lui occuper l’esprit pour éviter un nouveau malaise ou autre.

- Ok je viens, laisse-moi juste le temps d’enfiler une écharpe et on y va.

Se laissant embarquer, le petit groupe avait finalement rejoint le stade déjà bien rempli. Après un petit rappel des règles pour Dakota, elles avaient suivi le match. Un match des plus classiques pour une novice comme elle qui… n’y voyait pas là tout l’intérêt qu’on lui portait. Après il fallait avouer que Sovahnn savait se défendre, et si elle n’était pas des plus à l’aise avec une baguette… Mieux valait ne pas la défier dans les airs, pour sa part… elle n’avait aucune chance de la vaincre sur son terrain ! Score serré, les rouges menaient finalement de 30 points… Et Sovahnn avait fait pencher la balance, mettant un terme au match par la même occasion et signant la victoire des jaunes. Une foule de cris avait envahi le stade, la belle avait applaudi et s’était levée ravie pour son amie. Elle avait l’air heureuse, fière et cela lui avait provoqué un sourire sincère. Finalement, Dakota avait eu raison, sortir lui avait fait du bien et pendant le temps du match, elle avait fait le vide ! N’avait plus pensé à son frère, n’avait plus pensé à sa pseudo-rupture. D’un commun accord avec Dakota, les jeunes femmes avaient décidé d’aller féliciter la jaune, pourtant la belle n’avait fait que quelques pas avant de se stopper net.

Il y avait eu des mouvements de foule, les élèves sautaient de joie, se bousculaient les uns les autres… Pour sa part, la jeune femme cherchait juste à s’éloigner un peu de tout ça, loin d’être à l’aise dans un bain de foule. A plusieurs reprises, elle avait été bousculée sans trop y prêter attention, et puis il y avait eu la bousculade de trop, celle qui laisse des traces. Elle n’aurait su dire, décrire la personne qui l’avait enlacée à cet instant, elle avait juste ressenti une vive douleur au niveau de son sternum, sa respiration s’était bloquée et l’état de choc avait rapidement suivi. Vous savez, cet état de sidération qui vous paralyse et vous empêche de bouger. L’homme lui avait murmuré une chose à l’oreille qu’elle n’avait pas comprise, bien trop proche d’elle, la lame toujours plantée dans sa poitrine, insistant sur la blessure pour la rendre plus importante. Il l'avait légèrement inclinée, déchirant un peu plus ses chairs, avant de la faire remonter, lui arrachant au passage un hoquet de stupéfaction. Sur le coup, la douleur n’était pas criante, la belle ressentait plus une gêne pour respirer, un poids qui l’oppressait, et puis le second choc était venu. Avec lui la douleur s’était réveillée, violente alors que la lame quittait son corps trop brutalement. Un goût métallique entre les lèvres, la métamorphomage suffoquait, tandis que tous s’agitaient autour d’elle. Il y avait eu des cris d’effroi, la panique des autres mais elle n’entendait plus rien. Le sang avait fini par tâcher ses doigts sans qu’elle n’y prête plus attention, sa vue se brouillait peu à peu.

- Dakota je…

Lorsque la belle moldue avait compris la gravité de la chose, la Serdaigle était au sol, le sang coulait abondamment, bien trop pour qu’elle ne puisse lui venir en aide efficacement. Grimaçante, la jeune femme paniquait, consciente que la plaie qui lui barrait la poitrine était importante, consciente qu’elle allait y rester car elle peinait à respirer, et consciente également que malgré la main de Dakota, elle perdait trop de sang.

- J’veux pas…
- Chut, ça va aller… Ca va aller tu m’entends ?!

La belle semblait se noyer, ses mots lui coûtaient plus que de raison. La lame n'avait pas touché son cœur, c'était déjà ça et si elle l'avait frôlé de peu, c'était son poumon qui la faisait souffrir le plus.

- Ma… Marek…

La blonde avait compris, et c’était certainement sa meilleure chance de survie dans l’immédiat, lui ou Maxence. De son côté, l’Ecossaise avait juste besoin de le savoir à ses côtés, besoin qu’il la rassure, qu’il l’apaise.

- Ne bouge pas, Aileen, regarde-moi… Calme-toi, tu vas t’en sortir ! Allez chercher de l'aide, le directeur, Ismaelle, Maxence, Takuma, Le professeur Helland... N'importe qui mais ne restez pas là !!!

Ces mots ne l’avaient pas rassurée, elle pouvait lire la panique dans ses yeux humides, elle ne voulait pas mourir… pas comme ça, c’était… tellement ridicule… tellement stupide...


Dernière édition par Aileen H. Rowe le Dim 15 Nov 2015 - 22:02, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 2472
Date d'inscription : 01/09/2009
Crédits : ©Bidi
Double Compte : Takuma, Kazuo, Sovahnn, Maxence, Jordane, Alec, Yusuke (✝)



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/liens-additionnels-f64/takuma-marek-
MessageSujet: Re: [Event 15/02/15] - For The Watch ! - Marek   Sam 12 Sep 2015 - 10:25

Pourquoi avoir fait ça au juste ? Aller voir un match de quidditch, parmi les choses les plus improbables du jour, il était à un niveau assez rarement inégalé tient ! Mais voilà, le statut de directeur, ça refile des obligations dont on se passerait parfois bien. Et pourtant, ciel, qu’il aurait voulu être ailleurs ! Il n’avait d’ailleurs pas réellement pour habitude de s’impliquer dans ce genre d’évènements. Mais il était important, paraissait-il, de faire front uni, d’être présent pour les petits moments de communauté du château, de participer, de s’impliquer, en soit. Oui, s’impliquer. Pourtant, il était impliqué ! ça, c’était même la chose qui le définissait le plus en ce moment. S’il n’avait plus cessé de courir dans tous les sens depuis son « ascension » au poste de directeur, il n’avait surtout plus que ça en tête : la tache qui lui incombait. Bien entendu, pas qu’à lui, on ne cessait de le lui répéter et il était très mégalo-centriste de penser qu’il portait à lui seul le sort du château. Non, ça n’était pas vrai, bien sûr. Et pourtant…. Pourtant chaque désastre le brisait un peu plus. Ces choix, qui ne cessaient de s’imposer devaient être pris. Il ne faisait que perdre, de plus en plus à chaque mois qui passaient.

Tandis que tous étaient absorbés par les rebondissements du match – et vu l’ambiance, ils étaient spectaculaires ! – le directeur passait un regard soucieux sur tous ces visages momentanément souriants ou préoccupés par des sujets enfin légers. Il imprimait leurs traits dans sa mémoire, glissait sur ceux de ses collègues, songeait à ceux qui, déjà, n’étaient plus là. C’était donc naturellement qu’il avait fini par faire ce qu’il évitait consciencieusement jusque là : regarder la femme qu’il aimait. Comme ça, à la dérobée. Non, il n’assumait pas, ni les sentiments qui le faisaient bouillir de rage, ni le rôle qu’il avait joué – ou ne pas joué – dans la disparition de Jake et leur éloignement évident et probablement définitif. Il n’y avait rien à dire, rien à faire probablement. Du moins rien qu’il ne connaisse.

C’était vrai qu’il fallait qu’il sorte.

Pourtant, malgré l’ambiance survolté qui vibrait autour de lui, il ne voyait qu’une journée bien fade.
Et elle riait. Il y en avait au moins une qui y arrivait.

C’était donc agacé qu’il avait fini par se décider à se lever pour quitter les lieux. Il n’avait rien à faire ici, quoi qu’en pensent ses proches. Proches dont la liste s’amenuisait de jours en jours. Et oui. Oui, il était d’une humeur exécrable, voilà, c’était l’effet que lui faisait tout ce bonheur ambiant. Toute cette union collective tandis qu’il se sentait dans une solitude étrangement désarmante.

C’était à cet instant que tous s’étaient levés en hurlant de joie ou de frustration.

Sovahnn avait le vif d’or. Grand bien lui fasse.
Aileen n’avait pas perdu sa journée à se déplacer pour une fois.

Jouant des coudes, il se frayait un chemin, faisant grommeler derrière lui. Bien.
Il faudrait faire une réunion, voir où les gardiens en étaient de cet évènement. Bien sûr, il en avait vu quelques uns peu avant, il avait pensé à... et pour ce qui était des suggestions qu’il avait reçu à propos de l’évolution du programme de défense ? Qu’en pensait-il au juste ? Il n’avait même pas eu le temps de se pencher là-dessus merde ! Plutôt que de se rendre à cette grande farce !

Arrivant au bord des gradins, sans réellement s’en rendre compte, il avait recherché une nouvelle fois la belle brune des yeux. Grand con va. Elle n’était pas bien loin, juste en bas, un grand sourire accroché aux lèvres, elle se retournait vers Dakota et échangeaient ce qui s’avérait probablement des banalités sur le match. Aller voir l’attrapeuse, la féliciter, boire un verre, discuter de tout et de rien. Il n’en savait trop rien. Son regard partit, circulaire, sur la gauche, partant pour accompagner ses propres pas.

Pourtant, il s’arrêta net sans être allé bien loin. Un regard fixe, des lèvres serrées, une main presque fébrile, des doigts qui tapotaient.

Ses prunelles se rétrécirent sous la tension, tout son corps s’alarmant soudainement. Qui était-il ? L’avait-il déjà vu ? Oui… il lui semblait. Oui hein ?! Pourquoi cette attitude ? C’était surtout ça qui avait retenu son attention. Et pourtant, à l’instant même où il l’avait vu, à l’instant même où il s’était alarmé, il l’avait perdu.
Un coup sur l’épaule avait suivi et déjà, se redressant, il recherchait l’homme, passant de visages en visages, cherchant l’indice, le repère, les traits qu’il avait vu, les habits qu’il avait aperçu. Quoi déjà ? Allez savoir, voilà qu’il n’était même pas capable de dire ce qu’il portait !

Merde.

Il n’eut même pas le temps de se dire qu’il en faisait trop, qu’il était surmené, qu’il faisait des hallucinations et de la paranoïa à n’en plus finir.
Il n’eut pas le temps car, naturellement, il avait vérifié du côté d’Aileen… et avait vu son visage se déformer sous le coup de la douleur.

C’était déjà trop tard.

Un instant le temps, le monde s’était arrêté. Tel le fil de compréhension de la situation qui passait dans les yeux de Dakota, il l’avait cherché, là, dans la foule, tandis que tout se bousculait dans sa tête, dans chaque fibre de son organisme. Plus rien n’avait de sens mis à part deux pensées affreusement réalistes :
Elle mourrait peut-être. Probablement.
Il s’échappait.

Il ne réalisa pas tout de suite qu’il avait vu l’éclat d’une lame. Il ne réalisa pas grand-chose, d’ailleurs, sur le coup.
Son corps s’était lui-même activé avant qu’il prenne une décision sensée. Il n’en prendrait d’ailleurs pas réellement de toute l’heure qui suivrait. Là, soudainement, c’était comme une balle de fureur qui l’avait touché alors qu’il réalisait la situation. Aileen s’écroulait et, avec elle, la joie générale.

C’était donc avec un cri viscéral qu’il avait sorti sa baguette, éloigné tous ceux qui le gênaient d’un geste si machinal, saccadé, pressé qu’il en avait été d’une rare brutalité. Et il avait fait ce qu’il ne faut jamais faire. Il avait tiré dans la foule. Il avait mis en danger des gamins et n’y avait pas même pensé une seule seconde. Pendant quelques fractions de secondes, il avait simplement pensé que, jamais aucun son intelligible ne pourrait sortir de sa gorge en cet instant. Mais si. Et par miracle, l’homme s’écroula, figé, cognant violemment le sol, sans plus aucune possibilité de fuite.

Logan sautait déjà par la rambarde, atterrissant lourdement dans l’étage inférieur, là où le chemin de ronde courrait tout le long du stade. Son genou droit avait frémi douloureusement en touchant quelque chose d’inconnu et il avait vaguement entendu un môme gueuler quelque chose, se prenant un choc au passage.
L’instant suivant, il poussait Dakota et se trouvait au dessus d’Aileen, ses doigts venant presser la blessure, faisant hoqueter la belle brune au passage.

« Nonnonon c’est pas possible »

Réflexion débile qui manque de clairvoyance et d’utilité concrète. Pourtant, c’était tellement absurde qu’il ne pouvait que douter des faits. Sauf… sauf que c’était exactement ce qu’il s’était mis à craindre dès le début. La faiblesse. L’énorme faiblesse humaine. Mais il n’y avait plus pensé une seule seconde, au fait de la protéger de leur proximité, au fait de ne pas montrer qu’il tenait à elle, au fait qu’elle ne pouvait rester à ses côtés.
D’un sortilège, il avait bloqué l’hémorragie, empêché sa fin. Il ne pouvait faire quelque chose de propre rapidement. Or il ne pouvait rester penché sur elle comme il le faisait.

« Ça va aller. J’te promets que ça va aller. »

Ça n’a pas changé Logan tu sais ? Tu ne peux pas lui promettre ça.
Pourtant, une nouvelle fois, il lui avait mentis pour la rassurer. Et il l’avait embrassée. Là, au beau milieu d’une foule d’élèves, de professeurs et, plus généralement : au beau milieu d’une foule d’inconnus en lesquels il ne portait qu’une confiance plus que modérée. Pourtant il l’avait fait, sans penser aux conséquences, sans penser au temps présent et à ses grands sermons.
Il l’avait fait parce qu’il n’en aurait probablement plus jamais la possibilité.

« Reste là. APPELEZ MAXENCE VOUS PLUTOT QUE DE RESTER LA A LA REGARDER COMME DES PIGEONS ECERVELES !! »

Il avait déjà fait mieux question réplique.

Bien sûr, c’était à la petite blonde qu’il s’était adressé en premier. Celle qui l’avait à peine regardée. A vrai dire, il ne lui avait pas jeté un seul regard non plus. Pivotant sur lui-même, il s’était précipité vers l’homme qui gisait toujours, à quelques pas de là.

Bien que son organisme soit immobilisé, il tremblait et présentait une couleur violâtre inquiétante. Ses yeux semblaient prêts à sortir de leurs orbites. Il souffrait, et c’était exactement ce que le directeur avait voulu alors qu’il lui jetait le second sort, informulé. De la magie noire, de celle que l’on interdisait depuis des siècles, de celles qui causait une douleur immense. Pourtant, elle ne tuait pas.
Non. Elle ne pouvait le tuer. Pas dans l’immédiat.

Et pourtant l’homme était en train de mourir. A peine l’eut-il rejoint de Logan en avait prit conscience. Ce connard s’était fait quelque chose, il avait agit pour mettre fin à ses jours. Et ce qu’il avait fait entrait en conflit avec le sort que lui, lui avait infligé. Quelques secondes de plus et il ne serait plus.

Et cette réalité était affreusement à double tranchant. Sa vie s’achevait dans des souffrances terribles, il s’en était assuré. Mais il mourrait en emmenant avec lui ce qu’il savait.

Déjà, Logan pénétrait dans ses souvenirs, brisant ses défenses, martelant ses faux souvenirs pour aller chercher cette vérité si dérangeante qu’il gardait jalousement. Qui l’avait fait entrer ?

Bientôt, ses souvenirs s’effacèrent. L’homme n’était plus.
Logan garderait encore un temps pour lui ce qu’il venait d’apprendre.

« Et Maxence alors ?? Où est-il ?? »

Il devait être dans la tente, non loin de là !

Le directeur se détourna, sans un regard, de la poupée de chairs inutile. Il ne prit pas la peine de clore ses paupières. Il ne le méritait pas le moins du monde.

De retour auprès d’Aileen, il vint fermer ses plaies. Personne de capable n’était dans les environs ?? Sérieusement ?!

« Où est Ismaelle ?? »
- Partie chercher l’infirmier…

Qu’est-ce qu’ils foutent … ?

C’était oppressé par un affreux sentiment que Logan avait vérifié l’état de la belle Serdaigle.
Ça irait… pour elle, ça irait.

« Retournez dans vos salles communes ! »

Il ne savait pas si beaucoup l’avait entendu. Sa voix s’était comme enrouée et, surtout, passant par-dessus le brouhaha général, un groupe de jeunes s’était mis à hurler des propos confus.

Ça n’était pas la seule attaque.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 7781
Date d'inscription : 09/09/2009
Crédits : A[-]P
Double Compte : Jayden, Dakota, Mackensie, Esha et Seira (✝)



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1033-les-merveilleuses-aventures-d-
MessageSujet: Re: [Event 15/02/15] - For The Watch ! - Marek   Dim 4 Oct 2015 - 20:08

La panique avait fini par gagner le stade, on s’agitait à droite et à gauche… des gens hurlaient, se bousculaient pris de peur en comprenant ce qu’il se passait autour d’eux. De son côté, la belle n’arrivait pas vraiment à y porter attention. Elle perdait pied, Dakota continuait d’appuyer sur sa blessure mais elle sentait sa vie s’échapper seconde après seconde. Il lui fallait de l’aide, l’intervention de Maxence ou d’un autre soignant… Il lui fallait Marek, juste l’avoir près d’elle car elle se sentait partir et mine de rien, cela l’angoissait de ne pas être à ses côtés. Dakota paniquait elle-aussi, elle le voyait dans son regard, dans son attitude, sa blessure était sérieuse et l’engourdissement de son corps ne trompait pas. Respirer lui coûtait, elle luttait pour rester éveiller, mais la douleur se propageait dans chacune de ses fibres.

- Reste avec moi Aileen ! Ils vont pas tarder à arriver, ça va s’arra…

La belle blonde n’avait pas eu le temps de terminer qu’elle se retrouvait expédiée un peu plus loin, poussée par un homme qu’elle n’avait pas tout de suite identifié. Une main avait de nouveau appuyé sur sa blessure, plus ferme lui arrachant une plainte et un hoquet de surprise, tant cela lui faisait mal.

« Nonnonon c’est pas possible »
- M… Mar…

La jeune métamorphomage distinguait ses traits, là au dessus de son visage et elle avait souri, malgré les deux sillons humides qui avaient tracé leur chemin le long de ses joues. Déglutissant difficilement, la belle souriait de le savoir près d’elle, même si l’instant était tragique et qu’elle regrettait de ne pas être retournée vers lui plus tôt. Un sortilège l’avait atteinte, bloquant l’hémorragie qui la tuait à petit feu.

« Ça va aller. J’te promets que ça va aller. »
-      J'veux pas mourir...

La jolie brune buvait ses mots, s’y accrochant comme elle pouvait car c’était le seul espoir qu’elle avait. Acquiesçant d’un simple signe de tête, elle s’était laissée surprendre par ses lèvres contre les siennes. Il l’embrassait face à tout le monde et si elle n’avait pas été entrain de divaguer sérieusement, la belle se serait sans aucun doute demandé ce qui ne tournait pas rond chez lui pour qu’il s’expose ainsi. Au lieu de ça, elle profitait de cet instant en réalisant à quel point sa présence lui avait manqué.

« Reste là. APPELEZ MAXENCE VOUS PLUTOT QUE DE RESTER LA A LA REGARDER COMME DES PIGEONS ECERVELES !! »

Il s’était éloigné et Dakota avait retrouvé sa place sans un regard vers l’homme qui lui avait toujours glacé le sang. Elle n’avait pas pu voir où il était parti, et si sa blessure ne saignait plus, elle n’en restait pas moins douloureuse. De son côté, la jeune moldue avait prêté attention au Directeur, essayant de voir ce qu’il faisait mais de là où elle était, il lui était compliqué de distinguer ce qu’il faisait. Elle avait pourtant entraperçu le visage de l’homme qui venait de poignarder son amie, il semblait souffrir le martyr et après quelques minutes, elle avait pu voir son regard s’éteindre et son regard fixer le vide.

- Où il… où il est ?

La Serdaigle avait tenté de bouger, essoufflée, mais ses mouvements réveillaient en elle des douleurs qui allaient lui faire perdre la tête. Tremblante, elle avait senti les mains de Dakota se poser contre ses épaules.

- Il arrive, calme toi. Tu l’as entendu, il va arranger ça. Arrête de t’épuiser.

Ses yeux s’étaient fermés une seconde, une seconde qui s’était un peu éternisée car elle luttait pour les garder ouvert depuis de trop longues minutes. C’était les mots de Marek qui l’avaient poussée à les ouvrir, malgré la douleur qui chatouillait ses nerfs. De nouveau, il était dans son champ de vision, et elle avait pu sentir ses plaies se refermer, effaçant un peu ses maux. Son visage s’était apaisé, mais elle demeurait épuisée et ne se mettrait pas à gambader dans l’heure.

« Retournez dans vos salles communes ! »

L’agitation s’était faite plus intense, elle ne distinguait pas les mots mais comprenait que les choses étaient plus graves qu’elles lui semblaient.

- Elle est sortie d’affaire ?! Vous… vous pensez que…

Ce type lui faisait peur, une peur bleue et rien que prononcer ces quelques mots lui avait demandé un courage monstre. La brune avait attrapé la main du nippon, l’incitant à se rapprocher.

- Tu as ruiné… tous mes efforts…

Une quinte de toux l’avait stoppée net, mais elle gardait le sourire avant de reprendre.

- Pour faire taire les rumeurs sur nous…

Ceux qui avaient couru sur eux durant des semaines et qu’elle s’était évertuée à faire taire du mieux qu’elle pouvait.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 2472
Date d'inscription : 01/09/2009
Crédits : ©Bidi
Double Compte : Takuma, Kazuo, Sovahnn, Maxence, Jordane, Alec, Yusuke (✝)



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/liens-additionnels-f64/takuma-marek-
MessageSujet: Re: [Event 15/02/15] - For The Watch ! - Marek   Lun 5 Oct 2015 - 18:44

En un instant, il lui avait semblé que son monde s’écroulait. Que son monde avait finalement bien plus d’importance que ce qu’il avait estimé jusque là. Il n’avait jamais eu beaucoup d’estime vis-à-vis de sa propre existence ni même des gens qui la parsemaient. Il n’en avait pas eu jusqu’à cet instant. L’affection qu’il éprouvait pour la belle brune avait explosé en une colère meurtrière qui s’était abattue soudainement sur la pauvre loque qui était morte sans pouvoir même se tortiller au sol. Il avait brisé chacune de ses pensées, pulvérisé ses barrières mentales, bousillant la moindre résistance qu’il pouvait encore rester dans cet esprit perturbé. Il avait consommé chaque détail de sa personnalité pour en arracher tout ce qu’il pouvait y trouver. Sans la moindre compassion, il avait simplement prit ce qu’il pouvait, ne se gênant pas pour faire dans cette bouillasse d’âme tous les dégâts qu’il pouvait. De toute façon, cette ordure n’avait pas survécu jusqu’à la fin de cet interrogatoire musclé. Certes, ce terme n’était pas approprié. Il n’avait même pas songé à prendre la peine de demander, il n’aurait, de toute manière, rien obtenu.

La rage s’était pourtant tue dès l’instant où il était retourné auprès de la jeune femme. La tempête s’était évanouie pour laisser place à l’angoisse. La peur de la perdre était puissante et dévastatrice. Assez pour lui faire perdre contenance jusqu’à aller tuer un homme et montrer leur relation en publique - sans la moindre considération sur le fait qu’ils étaient passablement séparés, d’ailleurs.

Ses paroles raisonnaient encore à son esprit. L’entendre lui dire qu’elle avait peur de la mort l’avait chamboulé plus encore qu’il ne l’était. Après tout ce qu’ils avaient déjà traversé, c’était la première fois qu’elle se rendait compte réellement de la situation désastreuse dans laquelle sa vie se trouvait et à quel point elle ne tenait plus qu’à un fil. C’était donc le cœur au bord des lèvres qu’il était retourné auprès d’elle. Cette fois, Dakota s’était poussée sans qu’il ne la brutalise. En soit, c’était mieux, mais, honnêtement, il ne s’était même pas aperçu de son geste précédent.

- Elle est sortie d’affaire ?! Vous… vous pensez que…
« Ça va aller.. Bien sûr que ça va aller. »

Il ne répondait pas totalement franchement à cette question hésitante. Non, il disait finalement plus ça pour lui et pour rassurer les deux jeunes femmes que pour exprimer réellement la vérité. Elle avait perdu beaucoup de sang et il le savait pas si elle était profondément touchée, ni ce qui avait souffert.
La main de la belle était venue prendre la sienne et il ne savait trop qui la serrait pour rassurer l’autre. Un savant mélange des deux, probablement.

- Tu as ruiné… tous mes efforts…

Sa toux l’avait fait grimacer alors qu’elle angoissait le directeur.

- Pour faire taire les rumeurs sur nous…

C’était un petit rire nerveux qui avait passé ses lèvres alors qu’il la redressait légèrement pour déposer un baiser sur son front.

« Si tu savais à quel point je m’en fous en cet instant. »

Il ne dirait pas qu’il l’avait fait au risque de ne plus jamais en avoir l’occasion, mais ça restait pourtant la plus stricte et inquiétante vérité.

« Il arrive Maxence ?? »

Soulevant le t-shirt de la jeune femme, il se demandait comment analyser son état physiologique profond sans que la moindre idée lui vienne en tête. C’était alors un nouveau sortilège de soin qu’il avait lancé, espérant forcer la cicatrisation de ce qui n’avait pas été touché lors du premier.

« Je préfère ne pas te déplacer pour l’instant. Tu te sens comment ? »

Autour d’eux, les lieux s’étaient vidés, parmi la panique, un grand nombre s’étaient décidés à s’éloigner pour se mettre à l’abri. Il était de son devoir pourtant de gérer tout ça, de donner des ordres, d’organiser les soins, les protections en tout genre mais il ne pouvait se décider à la laisser là, de peur de ne plus la retrouver ensuite.

« Tu vois des gardiens agir ? Et Ismaelle ? »

Il s’adressait à Dakota, cette fois, espérant trouver un intermédiaire autour d’eux. Mais, dans le fond, il était plus paniqué qu’apte à diriger quoi que ce soit.

« Tu te souviens de quelque chose de suspect ces derniers temps ? Quelqu’un qui aurait pu colporter ces… rumeurs dont tu parles ? »



« Mais quelles rumeurs d’ailleurs bordel ?? »

Celles que tu as interceptées la dernière fois, avec Jordane, rappelle-toi crétin.

« Qui s’est montré curieux ? Quelqu'un vous a posé problème ? »

Sa dernière question s'était adressée à Dakota au même titre qu'à Aileen. Après tout, elle savait peut-être des choses. D'ailleurs, quitte à apprendre des choses sur une fille, autant aller poser des questions à ses amis proches.
Où était Takuma ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 7781
Date d'inscription : 09/09/2009
Crédits : A[-]P
Double Compte : Jayden, Dakota, Mackensie, Esha et Seira (✝)



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1033-les-merveilleuses-aventures-d-
MessageSujet: Re: [Event 15/02/15] - For The Watch ! - Marek   Dim 18 Oct 2015 - 13:40

C’est vrai, la métamorphomage avait peur de mourir. Pourtant, ça n’était pas la première fois que sa vie était ainsi mise en jeu, il y avait eu sa rencontre avec Kazuo puis celle avec un lycan… A croire que le monde magique la rejetait et si elle avait eu peur à l’époque, ça n’était rien par rapport au sentiment qui l’habitait actuellement. La brune ne savait pas ce qui avait changé, peut-être avait-elle gagné en maturité, peut-être avait-elle pris conscience de certaines choses. Toujours est-il que cette lame lui avait laissé cette amertume, ce sentiment que cette fois, sans une intervention rapide, elle n’avait aucune chance de survie. La blessure n’avait pas été faite pour blesser, elle était faite pour tuer, la belle en était persuadée. Il n’y avait qu’à voir la détermination et la violence de l’acte pour le savoir, l’homme savait ce qu’il faisait et la douleur qui l’ankylosait lui faisait perdre pied.

La perte de sang stoppée, la métamorphomage tentait de se raccrocher aux mots du nippon, même si elle le sentait en détresse et incertain. Elle avait besoin de ses mots, même si elle sentait ses forces l’abandonner, le froid l’engourdir. Sa main dans la sienne, elle avait tout de même trouvé la force de plaisanter sur son attitude, tentative vaine de dédramatiser la situation alors qu’il venait l’embrasser sur le front. Il était loin de ses habitudes, mais la belle n’allait pas s’en plaindre au contraire !

« Si tu savais à quel point je m’en fous en cet instant. »

Elle avait souri, déglutissant douloureusement alors que la belle blonde guettait l’arrivée de Maxence. Mais celui-ci n’apparaissait nulle part, et elle avait été forcée de le lui répondre par la négative d’un signe de tête. Se laissant déplacer sans la moindre résistance, la Serdaigle devinait un nouveau sortilège l’atteindre, la soulageant un peu plus mais elle était épuisée et respirer demeurait douloureux et coûteux.

« Je préfère ne pas te déplacer pour l’instant. Tu te sens comment ? »
- J’ai connu… mieux…

Comment se sentait-elle ? Pas au top de sa forme c’était une évidence, elle sentait son corps trembler, de froid ou de peur elle n’aurait su le dire, mais le tremblement était bien présent.

- J’ai du mal à… respirer.

Une nouvelle fois, elle avait fermé les yeux, tandis qu’il reportait son attention sur la petite blonde qui restait un peu en retrait depuis le retour du nippon.

« Tu vois des gardiens agir ? Et Ismaelle ? »
- Il y a du mouvement oui, ils évacuent vers le château… Mais je ne vois pas Ismaelle…

Elle peinait à trouver sa place, c’était à cause d’elle qu’Aileen était ici. Et elle n’était d’aucune utilité dans l’instant.

« Tu te souviens de quelque chose de suspect ces derniers temps ? Quelqu’un qui aurait pu colporter ces… rumeurs dont tu parles ? »
- Tveit…

La jeune Ecossaise n’avait pas loin à aller chercher pour répondre à sa question, elle savait parfaitement qui était à l’origine de ces rumeurs, qui avait fait en sorte qu’elle se répande comme une vulgaire traînée de poudre dans les couloirs.

- Elle a fait un malaise y a quelques semaines. C'était bizarre...
-  C'était rien... juste... de la fatigue.

Juste de la fatigue ? Ou un sortilège d'amnésie qui avait chamboulé son esprit et sa logique. De cette fameuse rencontre, la belle n'en avait aucun souvenir, juste une discussion à laquelle elle ne s'attendait pas vraiment, et puis elle s'était réveillée au sol, perturbée et épuisée. Elle ne dormait pas beaucoup à ce moment, perturbée par la disparition de son frère, sa séparation...

« Mais quelles rumeurs d’ailleurs bordel ?? »
- Qui dit que… que Jordane…

Seuls mots qu’elle avait prononcés avant de s’essouffler et de se mettre une nouvelle fois à tousser marquant cette fois sa main et ses lèvres de sang.

« Qui s’est montré curieux ? Quelqu'un vous a posé problème ? »
- Un élève de gryffondor est venu la voir y a un peu plus d’un mois… Il lui a dit que des bruits de couloirs laissaient sous entendre que…

La jolie blonde ne savait pas vraiment comment continuer, peur du retour de bâton certainement, bien que dans le fond elle ne faisait qu’énoncer des faits qui avaient blessé son amie.

- Vous étiez ensemble et qu’elle était un coup désastreux au point que… Vous vous ennuyiez au lit et… que Jordane était une meilleure motivation…

Vous le voyez le regard fuyant et les joues rougies ? Parce qu’actuellement la jolie blonde ne savait plus vraiment où se mettre et même si c’était risible, le fait que l’homme face à elle ne la mette pas à l’aise ne l’aidait pas !

- C’est… c’est ridicule…

L’Ecossaise avait trouvé ça tellement risible quand elle l’avait su qu’elle n’avait même pas jugé bon d’en informer le nippon… Il n’était pas vraiment du genre à s’épandre sur ses relations, ne parlait pas et… Et puis ça ne lui ressemblait tellement pas qu’elle avait préféré se dire que cette rumeur était idiote et juste lancée pour la blesser et la pousser à entrer en conflit avec la rousse.

- Vous voulez que j’aille chercher Maxence ?!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 2472
Date d'inscription : 01/09/2009
Crédits : ©Bidi
Double Compte : Takuma, Kazuo, Sovahnn, Maxence, Jordane, Alec, Yusuke (✝)



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/liens-additionnels-f64/takuma-marek-
MessageSujet: Re: [Event 15/02/15] - For The Watch ! - Marek   Jeu 25 Fév 2016 - 16:34

Il aurait dû être calme. Il aurait dû être posé et réfléchi. Anticiper, réfléchir, ordonner ses pensées et gérer le désordre tout autour. Et pourtant, il n’avait fait que jeter quelques ordres çà et là. Bien sûr, tout le monde fait comme il le peut avec ses moyens, ses capacités et ses vécus. Alors, oui, il avait agi de la première manière qui lui était passé par l’esprit. Il avait répondu par la violence, par une violence inouïe qui resterait probablement gravé dans certaines mémoires. Et en soit, c’était une bonne chose. Ainsi, il frappait fort également, il montrait que les réactions ne se faisaient pas attendre et c’était d’ailleurs la seule manière qu’il eu jamais appris. Il faudrait surtout une réponse ensuite. Mais quoi faire ? Comment faire ? Il n’avait pas la moindre cible, pas le moindre point de pression. Il était coincé. Coincé avec la vie qui filait entre ses doigts. Comme s’il était incapable de faire quoi que ce soit de bien. Incapable de sauver des vies. Pire encore, incapable d’empêcher les morts. Alors, oui, il faisait avec ce qu’il avait, ce qu’il pouvait, en fonction de sa propre personnalité et si la rage avait explosé, dévastatrice, elle s’était trouvée soufflée par le regard de la jeune femme, par le sang qui coulait des plaies, par l’angoisse dans les trémolos de sa voix et le sifflement dans son souffle éraillé.
Il n’était plus rien, il n’était plus solide, plus sûr de lui, il n’était plus fort ou craint. Il n’y avait plus là qu’angoisse. Cette peur de l’abandon, de l’avenir… Il lui semblait que, l’espace d’un instant, il n’était plus qu’un enfant incapable de raisonner, incapable d’agir.
Alors, bien sûr, il n’était pas resté ainsi réellement longtemps. Bien sûr, il avait rassemblé ses connaissances pour soigner les plaies, stopper l’hémorragie, arrêter l’inexorable issue avant que celle-ci ne prenne le dessus. Mais restait cette impression de vide, de faiblesse. Comme si la plaie était sous ses propres côtes. Le souffle semblait lui manquer à lui aussi. Mais il lui fallait agir, réfléchir. En tant de stress, les pensées ne sont-elles pas censées devenir claires, limpides, les muscles, réactifs, le cœur et la respiration, solides ? Pourtant il se sentait fébrile, ankylosé, embourbé dans ses pensées. Non, ça n’allait pas. Vraiment pas. Il n’avait jamais été ainsi, du moins jamais à ce point, il avait toujours sut être efficace en cas d’urgence.

Logique, rationalité.

Y avait-il eu des choses suspectes, des questions louches, des agissements étranges ? C’était la question qu’il avait posé naturellement, ne s’attendant pas réellement à une réponse concrète. Et pourtant, si. On n’était pas venu les lui rapporter. Une première chose dont il se souvenait lointainement, cette histoire avec Connor dont il avait eu vent par le biais d’une Jordane bien remontée.
Cela dit, étant donné le personnage, ça n’était pas bien étonnant. Jordane calme et zen, ça, en revanche, ça l’aurait inquiété.

Mais ça n’était pas la seule chose.

- Elle a fait un malaise y a quelques semaines. C'était bizarre...
-  C'était rien... juste... de la fatigue.

Il l’avait fusillée du regard sans ajouter quoi que ce soit de plus. Il allait devoir vérifier certaines choses et en était conscient, bien que ce ne soit clairement pas de gaité de cœur. Ça ne ferait une nouvelle fois que la blesser, mais il se devait de le faire. Et si tout ça cachait une préparation en amont qui leur avait échappé à tous ? D’ailleurs, comment qui que ce soit aurait pu entrer ici sans cette préparation-là ? Et pourquoi elle ? Surtout qu’il y avait Jordane à côté, avec qui il y avait réellement eu quelque chose.
Foutue Dakota.
L’alibi que Takuma avait été lui manquait soudainement.

Et cette seule idée suffisait à lui faire monter une violence nausée.

- Vous voulez que j’aille chercher Maxence ?!
« Oui, ben oui je veux ! »

Il avait été sec, bien plus que prévu et, surtout, ne s’en était absolument pas rendu compte.

Non loin de là, Sovahnn arrivait justement en bas des gradins et, apercevant bientôt Dakota, avait lâché Maxence pour grimper jusqu’à la jolie blonde dont la pâleur ne faisait que la paniquer un peu plus. L’infirmier, lui, avançait aussi vite qu’il le pouvait, faisant de son mieux étant donné les circonstances. Il faisait comme le permettait son état, conscient que s’il forçait trop, ça ne pourrait que le pénaliser pour la suite. Pire encore : si lui ne suivait plus, ça se répercuterait forcément sur les blessés, et il n’y avait pas pire issue. Surtout si tous les autres soigneurs avaient été visés.

Grimpant les marches deux par deux, laissant son balai au passage sur l’un des gradins, la jeune fille eut tôt fait de rejoindre son amie.

« Comment elle va ? Maxence est pas loin, il a été touché et empoisonné, ça va mieux mais bon… »

Mais bon. C’est léger, en effet. Cependant il était clair que dans ces moments, si dans les belles et grandes histoires, les protagonistes possèdent souvent une répartie admirable, ça n’était pas le cas de la jeune femme qui se payait trop d’ascenseurs émotionnels pour réussir encore à s’exprimer correctement, et ce sans parler des efforts physiques.

Bientôt, leur amie fut prise en charge. Bientôt, le château fut de nouveau vide d’agresseurs éventuels (ou presque). Bientôt, ils pourraient tous songer à s’en remettre.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 601
Date d'inscription : 02/06/2010
Crédits : © Vava : Silver Lungs // Gif: SuperficialB // Sign : Wild Heart
Double Compte : Aileen & Jayden & Mackensie & Seira & Esha



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1523-miss-watterson#85226
MessageSujet: Re: [Event 15/02/15] - For The Watch ! - Marek   Sam 5 Mar 2016 - 19:31

Blood… Must have Blood ! Loin de sa façon de penser, la jeune femme avait bien vu que chez le Directeur, cet adage prenait tout son sens. Il n’y avait qu’à voir sa réaction face à l’individu qui avait poignardé l’Ecossaise. Cette détermination dans le regard qu’il semblait avoir perdu depuis pourtant, comme si le poids d’une angoisse s’abattait sur ses épaules pourtant loin d’être frêles. Loin de prétendre le connaitre, la jeune femme ne savait clairement pas sur quel pied danser auprès de lui. Comment l’aborder sans craindre son courroux et ses paroles acerbes, d’autant que si elle était ici c’était en partie de sa faute. S’il venait à le savoir, serait-il encore plus amers et froids avec elle ? Sûrement pas, quoi qu’en fait, elle aurait été incapable de le dire. Ce type est une énigme, un énorme point d’interrogation qu’elle n’essaierait même pas d’élucider tant son cas était imprévisible !

Alors pour avoir un semblant d’utilité face à la situation, la jeune moldue avait cru bon de dire tout haut ce qu’avait cherché à cacher la jolie brune ici mal en point. Elle lui avait conseillé de parler lorsque c’était arrivé, au moins à Maxence mais elle n’en avait rien fait, persuadée que ce malaise était lié à la disparition de son frère, de la fatigue qui s’accumulait depuis et à sa séparation houleuse… Elle n’avait peut-être pas tord, cela n’avait certainement rien à voir, elle n’en avait d’ailleurs plus refait après cela. Pourtant au regard qu’il avait pu lui lancer, la blonde se doutait que ce détail avait fait tiquer l’enseignant. Mal à l’aise, elle avait juste cherché à fuir cet état de tension dans lequel il était.

« Oui, ben oui je veux ! »

La froideur dans toute sa splendeur, le ton qu’il avait employé avait achevé de la chambouler. Déjà morte d’inquiétude, Dakota n’avait pas franchement besoin de ce manque d’humanitude violent. Acquiesçant en se redressant, la jeune femme s’était sentie vaciller, refreinant ses craintes et cette envie de fondre en larmes. Sans la moindre considération – elle en était certaine – la belle s’était éloignée de la scène macabre, les mains tachées du sang de son amie. Légèrement désorientée, il lui avait fallu un temps pour se resituer, et surtout pour savoir comment faire pour avancer sans ressembler à un zombie. C’était ce moment qu’avait choisi Sovahnn pour apparaitre, salvatrice, elle ne l’avait pas tout de suite repérée. Ce ne fut qu’une fois face à elle que son regard se posa dans le sien, se raccrochant à cette chaleur qui lui avait cruellement manqué au cours des dernières minutes.

- J’dois trouver Maxence… Si j’le trouve pas, il va m’faire la peau !
« Comment elle va ? Maxence est pas loin, il a été touché et empoisonné, ça va mieux mais bon… »
- Logan a stoppé l’hémorragie je crois… Mais elle respire mal… J’crois qu’elle va s’en tirer… Logan a dit qu’elle…

Ca irait, il avait agi à temps… Elle s’était autorisée à souffler, se laissant glisser une seconde sur l’un des bancs, si Maxence arrivait, c’était peut-être que tout ça allait s’arranger… Elle allait s’en sortir sans trop de casse.

- Il y a eu beaucoup d’attaque ?! Tu sais si d’autres personnes ont été touchées ?!!!

Un doute cruel s’était installé alors qu’elle réalisait peu à peu la liaison qu’il pouvait y avoir dans ces deux attaques… Il y en avait forcément eu d’autres, les cris tout à l’heure… et puis si Maxence était touché, y avait-il des risques pour que les autres soigneurs le soient également ?! La panique devait se lire dans ses yeux, car soudainement la belle avait redressé la tête pour croiser le regard de l’attrapeuse y cherchant une réponse.

- Sovahnn tu sais si Takuma va bien ?!

Pitié dis-moi que tu sais qu’il n’est pas en train d’agoniser seul dans un couloir !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 2338
Date d'inscription : 13/12/2009
Crédits : A[-]P
Double Compte : Marek, Kazuo, Takuma, Yusuke, Maxence, Alec, Jake



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1034-sovahnn-s-links#67956
MessageSujet: Re: [Event 15/02/15] - For The Watch ! - Marek   Dim 6 Mar 2016 - 18:18

Courir. Il semblait à la jeune femme qu’elle ne pouvait plus s’arrêter, même rester auprès de Maxence sans réellement se dépêcher lui posait souci. Il faisait ce qu’il pouvait et elle e était parfaitement consciente, là n’était pas le problème. Simplement, ne pas mettre ses muscles à l’agonie et son cœur en fibrillation la rendait totalement folle. Il lui semblait qu’elle était soudainement confrontée à son incapacité à faire quoi que ce soit pour réellement aider et, ainsi, tout cela devenait affreusement réel. Alors, bien sûr, apercevant Dakota un peu plus haut, la jeune femme s’était précipité, lâchant son balai en s’approchant rapidement du sol pour ne pas l’abîmer, puis à mi-hauteur avait fait demi-tour, s’emparant des quelques affaires que portait Maxence, consciente qu’il valait mieux qu’il se fatigue le moins possible. Il avait refusé quelques instants plus tôt. A présent, elle ne lui laissait pas le choix.

Bientôt, donc, la jeune femme s’était trouvée aux côtés d’une petite blonde qui semblait se replier sur elle-même. Pâle donc, son état d’égarement avait immédiatement éveillé la crainte chez la Poufsouffle. Les marques de sang sur sa peau, les yeux hagards, son teint blafard, tout ça n’avait rien de rassurant et durant quelques instants, Sovahnn avait réellement cru qu’Aileen n’était plus de ce monde. Ses dernières capacité de sang froid vacillant dangereusement, elle avait entendu sa voix étouffée et tremblotante lorsqu’elle avait enfin prit la parole, morte d’inquiétude.

« Comment elle va ? Maxence est pas loin, il a été touché et empoisonné, ça va mieux mais bon… »
- Logan a stoppé l’hémorragie je crois… Mais elle respire mal… J’crois qu’elle va s’en tirer… Logan a dit qu’elle…

La question concernant Maxence n’était revenue qu’en seconde préoccupation, comme si elle ressortissait lointainement de sa mémoire.
La réponse de la jeune femme eu l’effet d’une bombe salvatrice. Sovahnn se rendait alors compte qu’elle marchait avec cette angoisse depuis l’instant où, du haut de son balai, la joie et la fierté brûlant dans sa poitrine, elle avait vu une scène d’horreur, absolument impossible, s’était déroulée juste en dessous. Elle ne l’avait vu qu’au premier hurlement, tandis qu’elle cherchait le regard de ses amies ; elle les avait repéré en cet instant et avait tout de suite compris ce qui n’allait pas.

Un long sourire de soulagement s’était échappé des lèvres de la miss, lui donnant un vertige soudain. Imitant son amie, Sovahnn s’était posée à ses côtés, passant un bras dans son dos, prise par un besoin de contact humain. Pourtant, la peur était toujours là, il y en avait d’autres à être sur la sellette. Mais elle savait aussi que sur quatre personnes attaquées, elle savait que trois allaient s’en sortir. Plus qu’un. Et tous ceux qu’elle ne savait pas blessé.
Cette même considération était de toute évidence passée dans l’esprit de Dakota au même instant que dans celui de Sovahnn : qui d’autre ?

- Il y a eu beaucoup d’attaque ?! Tu sais si d’autres personnes ont été touchées ?!!!
« Oui, .. »
- Sovahnn tu sais si Takuma va bien ?!
Elle avait bien entendu presque vu la terreur de Dakota se dessiner dans l’air. Pourtant la jeune femme n’avait pas réussi à s’exprimer, déjà son amie reprenait la parole, précisant sa peur alors que ça n’était pas nécessaire.

«  Ça va ça va, il va bien. Je viens de le voir, ne t’en fais pas, il va bien. »

Sa décision avait été prise depuis longtemps : non, elle ne préviendrait pas Dakota qu’il avait été attaqué. Son bras saignait, également, mais elle estimait que, compte tenu de la situation, elle pouvait estimer qu’il n’y avait rien de grave. Ainsi, et surtout en voyant l’état d’angoisse de la jeune femme qui était restée auprès d’Aileen depuis le début ; l’attrapeuse savait que ça ne servait à rien d’en rajouter une couche sachant que de toute manière, il n’était pas en danger immédiat.

Tout comme elle savait qu’elle ne parlerait pas d’Alec, elle garderait ça pour elle, comme une grosse angoisse qui lui filait la nausée. Pourquoi en stresser d’autres ? Surtout qu’elle avait peur que Logan lâche Aileen s’il savait. Elle attendrait que Maxence soit à ses côtés, ce qui ne tarderait pas. Et ensuite, il y aurait quelqu’un pour aller lui porter secours. En espérant que ça ne soit pas trop tard.

« Il est parti jouer son rôle de super-héro et il te rejoindra dès qu’il le pourra. »

Il n’en fallait probablement pas plus pour qu’elle comprenne que, non, Maxence et Aileen n’étaient pas les seuls blessés.

« J’sais pas s’il y en a eu beaucoup… mais il y en a c’est sûr. J’vais… j’veux aller la voir. »

Elle s’était relevée d’un bloc, comme si quelque chose l’avait piquée. Besoin de bouger, besoin d’agir, de s’assurer par elle-même qu’il y avait un mieux. Besoin de bouger plutôt que de s’écrouler, là, parce que c’était ce qui la guettait.

Pourtant, à l’instant où elle avait vu son amie qu’elle n’avait pour l’instant vu que de loin, la jeune femme avait senti ses jambes la lâcher. S’écroulant aux côtés de Logan, portant la main à sa bouche, elle avait sentit les larmes monter dans l’instant à ses paupières.

« Oh merde.. »

Entendant un sanglot passer sa gorge, la belle s’était repris à plusieurs fois pour s’adresser à Logan de manière intelligible.

« Maxence est pas loin, il a été blessé, il arrive. »

Prendre les choses en main, c’était quelque chose dont elle avait besoin, agir, être active et surtout pas passive, sinon, elle se sentait confrontée à ses incapacités.  Mais là, elle se trouvait face à la réalité de la blessure, la réalité du sang, du visage blafard d’Aileen et ça changeait tout. Les larmes coulaient, son corps tremblait alors que Maxence arrivait. Ouvrant le sac pour laisser tout ce qu’il y avait à l’intérieur en libre accès, elle s’était éloignée pour les laisser agir.

Quelques instants plus tard, le patronus de Takuma arrivait en la personne de ce petit chaton d’une espèce qu’elle avait déjà oublié.
Un appel à l’aide concernant Alec, ils avaient une petite demi-heure pour venir l’aider. Ça n’augurait rien de bon.

Echanges de regards entre les deux adultes. Maxence s’assurait que Logan ne perdait pas pied et Logan cherchait des réponses à ses questions muettes. Que faire ? S’en aller tout de suite ? Non ? à vrai dire, il ne savait pas, il était perdu, déchiré, incapable de la laisser mais conscient que si Takuma lui parlait ainsi, c’était qu’il y avait une raison et que celle-ci était grave.
La décision fut prise par Maxence.

« Tu m’as bien dit que tu étais O neg ? »
« Oui. »
« Alors tu restes encore au moins un peu. »

Le sortilège qui avait suivi l’avait totalement chamboulée. Impressionnant, sanglant, glauque, la jeune femme s’était sentie serrer les dents à s’en faire mal tout en se raccrochant à Dakota. Il lui semblait qu’elles passaient beaucoup de temps dans l’urgence toutes les deux.

« Tu restes deux minutes, tu manges ça, et tu descends en pression. Il a dit que tu avais du temps, les catacombes sont proches, tout va bien pour l’instant. »

Il s’était ensuite occupé d’un certain nombre de choses qui échappaient totalement à la jeune femme. Enfin, il s’agissait de Maxence, alors elle avait parfaitement  confiance.

Logan avait avalé son truc, hésitant encore un moment. Il s’en était suivi un échange de bilan sur ce que l’un et l’autre avaient vécu, question concernant l’état de Maxence, puis le directeur avait fini par s’assurer qu’il n’y avait plus de danger pour Aileen.

« Vas-y, ils ont besoin de toi. Elle ira bien, tu nous retrouveras à l’infirmerie. »

S’en était suivi un échange qu’elle n’avait pas totalement suivi concernant pourtant l’état d’Aileen. Ce qu’elle en avait retenu : ça irait, Maxence gérait, il n’y avait plus de dangers immédiats mais il lui faudrait un temps de récupération.

Alors que Logan s’éloignait, elle se tourna vers Dakota.

« Tu le suis ? »

Pour rejoindre Takuma, sous-entendait-elle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 601
Date d'inscription : 02/06/2010
Crédits : © Vava : Silver Lungs // Gif: SuperficialB // Sign : Wild Heart
Double Compte : Aileen & Jayden & Mackensie & Seira & Esha



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1523-miss-watterson#85226
MessageSujet: Re: [Event 15/02/15] - For The Watch ! - Marek   Mer 20 Juil 2016 - 21:30

  «  Ça va ça va, il va bien. Je viens de le voir, ne t’en fais pas, il va bien. »

La jeune moldue avait vu son angoisse diminuer soudainement. L’idée même que lui aussi puisse être visé l’avait littéralement envahie dès lors qu’elle avait su pour Maxence… Après tout si lui avait été empoisonné et touché, pourquoi pas les autres soigneurs ! Alors l’entendre dire qu’il allait bien lui retirait un poids conséquent ! Voir Aileen tomber était déjà assez difficile à gérer, si en prime Takuma s’écroulait, elle ne donnait pas cher de son état après ça ! C’était donc un soupire de soulagement que la belle avait laissé passer.

   « Il est parti jouer son rôle de super-héro et il te rejoindra dès qu’il le pourra. »
Merci...

Elle était rassurée, plus sereine malgré que le message soit limpide, il y en avait d’autre… mais qui ?! Qui était tombé, et quels étaient encore les risques dans les minutes à venir !

   « J’sais pas s’il y en a eu beaucoup… mais il y en a c’est sûr. J’vais… j’veux aller la voir. »

Déjà la Poufsouffle était debout, prête à rejoindre leur amie. Elle n’était pas certaine de pouvoir revoir ce spectacle, mais elle avait acquiescé. Accompagnant Sovahnn jusqu’à Aileen qui était toujours au sol, faible à cause de la perte de sang et cela malgré les actes de Logan. Il lui avait certainement sauvé la mise en agissant aussi vite, mais le mal était déjà fait. En la revoyant dans cet état, la jeune femme ne put s’empêcher de sentir sa gorge se nouer, la blessure était moche… Et la réaction de Sovhann était criante elle-aussi, s’effondrant aux côtés de Logan.

« Oh merde.. »

Dakota s’était rapprochée, posant une main sur son épaule. La phase de choc était passée pour elle, mais elle n’avait aucun mal à comprendre sa réaction tant la sienne avait été similaire. Aileen avait juste réagi par un sourire, qui se voulait rassurant pour Sovahnn, puisant dans ses dernières forces pour la féliciter d’une voix légèrement enrouée et toujours essoufflée. Ca irait, bien sûr que ça irait, Logan leur avait dit… Tout irait bien ! Maxence avait d’ailleurs fini par arriver, prenant en soin la Serdaigle qui luttait du mieux qu’elle pouvait. Tout allait s’arranger maintenant… Encore une fois, la belle s’était sentie à l’écart dans le sens qu’elle ne savait plus quoi faire pour aider. Un sentiment d’impuissance frustrant, alors que le patronus de Takuma venait quémander de l’aide pour Alec. L’espace d’un instant, la crainte que Logan s’enfuie avait effleuré l’esprit de la jeune Anglaise, mais il était resté un temps, sous la demande de Maxence qui prenait officiellement les choses en mains. La transfusion faite, non sans un léger air de dégout pour la jolie blonde, Logan avait fini par s’éloigner.

  « Tu le suis ? »

Renouant avec la réalité brutalement, elle avait fixé Sovahnn un peu perdue. Depuis combien de temps planait-elle au juste ? Obnubilée par les gestes de Maxence et par le visage d’Aileen qui s’était apaisé peu à peu, elle n’avait que peu prêté attention à son environnement…

Reste auprès d’elle… Je vais prévenir Takuma qu’elle va s’en sortir… Ca va aller pour Alec… Il va s’en sortir j’en suis sûre.

Elle savait que le Serpentard comptait pour Sovhann, qu’elle l’appréciait et une part de la petite moldue l’appréciait aussi, même s’il était maladroit et totalement inadapté socialement. S’approchant d’Aileen, elle lui avait déposé un baiser sur le front et avait pris la main de Sovhann. Elles surmonteraient tout ça, comme toujours… Et puis elle avait suivi Logan, déjà bien loin d’elle, rejoignant le château et son chaos.

Topic terminé
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [Event 15/02/15] - For The Watch ! - Marek   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Event 15/02/15] - For The Watch ! - Marek
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» event coupe du monde la semaine prochaine
» [Tori] - Event - A l'Abri des Masques
» Marek
» - Event II.2 - La Faiblesse des Jedi
» Event 5 : Ecriture & Dessin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Imperium™ :: Hogwarts' Outside :: Le Stade de Quidditch. :: ─ Les Gradins.-
Sauter vers: