AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Event 15/02/2015] Lose it all ▬ Killaem

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Hiboux postés. : 3665
Date d'inscription : 27/03/2011
Crédits : © ECK
Double Compte : Casey (Huffle) && Kevin (Huffle) && Rafael (Raven) && Ricardo (Slyth) && Rosalyn (Raven)



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1055-this-is-the-story-of-my-life-a
MessageSujet: [Event 15/02/2015] Lose it all ▬ Killaem   Sam 11 Juil 2015 - 9:51

~ Lose it all ~
Dimanche 15 février 2015 - Juste après le coup de sifflet final
Doryan Niels Mckiddle && Killian T. E. Calgarry
Est-ce que c'est parce que j'ai tourné la tête vers elle à ce moment-là ? Je sais pas. J'étais en train de redescendre vers le sol, Sovahnn ayant attrapé le vif en me disant que Kevin allait être ravi, a priori j'aurais dû le chercher lui, ou elle, ou regarder vers la terre ferme. Est-ce que c'est les cris qui ont commencé à retentir ? Je crois pas, je l'aurais pas vue tomber en ce cas. Pourtant c'est comme si j'avais été attirée vers elle, vers la tribune des bleus, parce que je savais qu'elle était là, à me regarder. Pas tellement en tant que fan, surtout en tant que jumelle inquiète, mais peu importait, elle était là. Alors j'ai tourné la tête, oui, et mes yeux se sont agrandis d'effroi. J'ai vu cette silhouette derrière elle, que même ses sens lupins ne lui ont pas permis d'éviter. Elle était sans doute trop concentrée sur moi. Il y avait trop de monde aussi, une présence de plus ou de moins, qu'est-ce que ça changeait ? J'ai pas vu l'arme tout de suite, je l'ai juste vue, elle grimacer et s'affaisser. Et j'ai pas réfléchi une seconde, mon balai a pris la direction des tribunes à une vitesse folle avec le seul objectif de lui foncer dessus. Batte en main, je l'ai attrapé au vol, et il a pris un coup direct, celui de mon arme de jeu. Je sais pas si y a eu des dommages collatéraux, et si c'est le cas, j'en suis désolée. Ce que je sais, c'est que l'instant d'après, j'étais sur lui, les mains en sang à frapper encore et encore et encore son visage déjà tuméfié.

Le type était sans doute déjà mort, pas forcément sous mes poings, peut-être que si, j'en sais rien. Tout ce que je sais, c'est que j'étais incapable de m'arrêter de frapper. Ils avaient pas le droit, elle avait rien fait elle. Bon, si, elle a tué Overton, mais personne ou presque est censé le savoir. Elle a pas ouvert sa gueule contre les Supérieurs en non-stop, elle. Elle méritait pas qu'on s'en prenne à elle. Et je veux pas la perdre. M'enlevez pas ma soeur. Je sais pas si je me répète ça pour une raison ou pour une autre, je sais pas si quelqu'un, là-haut est censé m'entendre, pourtant ça tourne en boucle dans ma tête. Eno' est pas revenue, et je me fais pas d'illusion, elle restera avec sa mère à présent. Le Quidditch, elle le reprendra autrement, mais je sais, au fond, que ça sera plus jamais elle ma capitaine. On continue à s'écrire, mais ça sera plus pareil. Alors m'enlevez pas ma soeur. Raf devient distant, et je sais bien qu'avec ce qu'il traverse, c'est on ne peut plus normal, mais ça n'empêche que j'ai mal pour lui autant que ça me perturbe d'être éloignée de lui. M'enlevez pas ma soeur. Quant à Caem... Ne pas y penser, surtout ne pas y penser. Par pitié, m'enlevez pas ma soeur...

Je sais pas où on a atterri, l'agresseur et moi, je sais juste qu'on essaie de m'arrêter et je veux pas, je peux pas, je suis même prête à frapper encore, celui ou celle qui ose tenter de stopper ma frénésie vengeresse. Jusqu'à ce que je vois son visage et bloque net, plus capable d'un mot ni d'un geste alors sur l'instant...


Dernière édition par Killian T. E. Calgarry le Mer 11 Nov 2015 - 15:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 1756
Date d'inscription : 10/08/2010
Crédits : Aelyne/ECK
Double Compte : Emily Anthon/ Julian A. Neil/ Keith M. McEwen/ Ethan Llewellyn/ Zachary Disemba/ Aiyana Hopkins



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1115-caem-kaliayev#69930
MessageSujet: Re: [Event 15/02/2015] Lose it all ▬ Killaem   Sam 11 Juil 2015 - 16:06

Pourquoi venir au match de Quidditch ? Aucune idée. C’était pas forcément malin en fait. Pour Caem cela signifiait sans doute se trouver pas loin de Zora, de Killian et de Kevin. Un cocktail assez explosif quand on pensait à tout ce qu’il s’était passé ces derniers temps. Et pourtant, le jeune homme avait décidé de venir dans les tribunes observer l’affrontement. Après tout, même s’il le mettait maintenant entre parenthèses, il avait toujours ce rêve de réussir à voler parfaitement sur un balais et de faire du Quidditch. Cela n’arriverait jamais surtout qu’il ne se sentait pas prêt à intégrer une équipe mais cela ne l’empêchait pas d’apprécier toujours autant ce sport. Alors il était venu voir, par curiosité, pour se vider la tête. Parce qu’aussi maintenant il était plus ou moins redevenu un adolescent normal et vivait de façon à peu près banal. Son problème d’alcool semblait définitivement réglé surtout depuis qu’il avait bu ce shot avec les garçons sans que cela ait de conséquences. Depuis il n’avait pas rebu mais c’était promis d’essayer une bière d’ici quelques semaines et ensuite plus rien pendant des mois. Son but était de pouvoir renouer une relation saine avec l’alcool, en boire de temps en temps seulement. Mais il ne voulait pas foutre tous ses efforts en l’air alors il y allait vraiment tout doucement. Et dans sa tête ? Dans sa tête ça allait mieux. Les blessures étaient là, certaines ayant laissé d’immenses cicatrices mais il avait réussi à survivre, à avancer. Une chose était sûre, il avait conscience maintenant qu’il ne pouvait pas être aussi fort qu’il aurait aimé l’être et que, forcément, il faiblissait comme les autres. Maintenant il devait apprendre à parler, à se livrer quand il ne pouvait plus se gérer seul. En somme, Caem devait maintenant apprendre à se confier. C’était pas encore ça, surtout qu’il n’avait pas encore renoué avec sa meilleure amie et son ex… Il avait Enzo pour l’instant et puis Mateo aussi. Mais il savait qu’un jour il aurait envie de reparler aux filles. Enfin, il verrait… Il avait beau aller mieux, il ne se sentait toujours pas prêt et fuyait depuis des semaines maintenant. Zora l’avait plusieurs fois secoué mais il avait toujours réussi à s’échapper. Parce qu’il avait peur de les affronter, de devoir tout leur avouer…

Venir au match n’était donc pas forcément la chose la plus intelligente à faire mais tant pis. Caem s’était donc pointé, un bonnet vissé sur la tête et bien emmitouflé dans une écharpe. Au moins comme ça il était un peu camouflé. Bon par contre il ressortait du décor car la veste qu’il avait n’était pas ultra chaude. En même temps pour lui les températures n’étaient pas extrêmes. Il pouvait donc profiter tranquillement du match. Et c’est ce qu’il fit. Il était pour les Jaunes et en même temps, ne pouvait s’empêcher de soutenir intérieurement Killian et de sourire quand elle faisait une belle action. Décidément, il n’était pas logique…

Le match s’écoula de cette façon et Caem ne pu retenir un petit geste de victoire alors que Sovahnn attrapait le vif d’or et scellait la victoire de leur équipe. Décidément, elle était en forme ces derniers temps. Le russe s’était alors levé, prêt à rejoindre le Château, voulant échapper à l’effervescence lorsque soudainement tout s’agita. Des cris, des mouvements de panique… Au début, Caem ne comprit absolument rien de ce qu’il était en train de se passer. Sous ses yeux il voyait la peur revenir, sans comprendre pourquoi. Jusqu’à ce que ses yeux se posent sur une personne attaquée et qu’il comprenne. Une nouvelle fois. Le cœur du jaune s’était alors affolé et rapidement il chercha des yeux ses amis. Kevin semblait ok. Il aperçu Zora au loin qui avait l’air aussi indemne. Il ne voyait ni Enzo ni Mateo. Puis il aperçu Killian. Ou plutôt, il devina sa silhouette entrain de s’acharner sur quelqu’un alors qu’il apercevait Ever, blessée à ses côtés. La jeune femme était dans une tribune opposée à la sienne. Caem regarda alors autour de lui et interpella un première année qui était venu avec son balai.

« Je t’emprunte ça ! »

Sans même attendre la réponse, Caem enfourna le balai et s’envola pour la tribune adverse. Il alla aussi vite qu’il le pouvait et effectua un atterrissage assez épique dans la tribune. Il faillit se manger un banc en pleine tête mais cela ne l’arrêta pas. Il couru alors vers les deux jeunes femmes. Apercevant une personne à côté, complètement paniquée ne sachant que faire, il l’attrapa par les épaules et la fixa droit dans les yeux.

« Tu vas mettre tes mains sur les plaies de cette fille et appuyer fort pour que ça arrête de saigner, je reviens vite mais là, il faut que tu fasses ce que je dis. »

La jeune femme, dont les yeux étaient perlés de larme fini par obéir. Quelqu’un finirait par venir aider ou Caem reprendrait le flambeau, en tout cas, pour mettre toutes les chances de leur côté, il sortit sa baguette et envoya un signal lumineux. En espérant que quelqu’un comprenne qu’il signalait un blessé… Il se précipita ensuite vers Killian. Il l’attrapa par derrière, l’entourant par-dessous les bras pour l’immobiliser. Elle se débattait avec force mais il parvint finalement à la dégageait de l’agresseur inanimé et à la retourner pour qu’ils se retrouvent face à face. Killian se figea alors totalement tandis que Caem réalisait que sa respiration était assez saccadée. Et maintenant ?

« Ever va s’en sortir. On va la soigner. »

Caem jeta alors un coup d’œil rapide vers la sœur de Killian. Il constata que son appel à l’aide avait payé et que quelqu’un plus calé que lui était en train de prendre en charge la jeune femme. Le jaune reporta ensuite son attention vers la rouge. Il ne savait plus quoi dire. Il l’observait, il voyait la rage et le désespoir sur son visage mais ne savait pas quoi dire de plus. Il était intervenu parce que son corps lui avait hurlé de le faire. Parce qu’il n’aurait jamais pu la laisser comme ça. Mais maintenant, il se sentait perdu. L’agitation continuait autour d’eux mais Caem avait l’impression d’être complètement dans un autre monde. Par contre il avait conscience d’une chose, si Killian restait là et tombait sur un autre typé lié à tout ça, elle allait commettre un carnage.

« On devrait l’accompagner à l’infirmerie et partir d’ici. »

L’emmener loin, la protéger de sa violence et de sa haine. C’était tout ce sur quoi Caem parvenait à se concentrer. Oui il l’avait repoussée mais jamais il ne la laisserait tomber.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 3665
Date d'inscription : 27/03/2011
Crédits : © ECK
Double Compte : Casey (Huffle) && Kevin (Huffle) && Rafael (Raven) && Ricardo (Slyth) && Rosalyn (Raven)



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1055-this-is-the-story-of-my-life-a
MessageSujet: Re: [Event 15/02/2015] Lose it all ▬ Killaem   Lun 13 Juil 2015 - 11:53

~ Lose it all ~
Dimanche 15 février 2015 - Juste après le coup de sifflet final
Doryan Niels Mckiddle && Killian T. E. Calgarry
Je sais pas combien de fois j'ai frappé, combien de temps je suis restée à m'acharner sur ce corps inanimé. J'aurais pu entendre sa voix, pourtant, derrière moi. Est-ce que ça m'aurait arrêtée ? Peut-être, j'en sais rien, de toute façon, j'entends ni ne vois rien. Y a un brouhaha indistinct, cette phrase qui tourne en boucle dans ma tête, et le visage tuméfié du type sous mes poings. C'est tout.

Et puis y a une entrave, quelqu'un qui s'empare de mon corps et mon premier réflexe évident est de me débattre pour m'extirper de cette emprise. On m'éloigne du corps sans vie en-dessous de moi alors que j'ai qu'une envie, continuer à frapper, et je serais prête à frapper celui qui me retient d'ailleurs... Sauf que j'ai croisé ce regard bleu et je me suis figée net, le souffle coupé.

« Ever va s’en sortir. On va la soigner. »

J'ai suivi machinalement la direction de son regard, et constaté qu'effectivement, on prenait en charge ma jumelle. Ca atténue pas vraiment ma rage, pas complètement ma rage, mais mon souffle reprend et je me fais violence pour le calmer. Et puis nos regards se sont à nouveau croisés. Je peux voir l'inquiétude dans le sien, comme il doit voir tout cette haine dans le mien.

« On devrait l’accompagner à l’infirmerie et partir d’ici.
- On ? »

Je sais pas si je veux une réponse à cette question, et je détourne le regard. Je veux pas qu'il me regarde, pas comme ça. Je veux pas qu'il voie mes poings ensanglantés. Mais plus encore, je veux pas qu'il soit aussi attentionné envers moi. Sa gentillesse va me rendre folle, je vais espérer autre chose et je peux pas être encore déçue. J'ai l'impression que ma tête va exploser, j'arrive pas à assimiler tout ce qu'il vient de se passer, je veux pas enregistrer tout ça. Ils peuvent pas avoir fait ça à ma soeur, j'ai pas tué ce type, et Caem peut pas être là, face à moi. J'arrive même pas à lui faire face et je regarde mes mains comme si c'était pas les miennes, elles peuvent pas être aussi pleines de sang.

« L'infirmerie... »

En réalité, je fais que répéter les mots qu'il a prononcés, mais au fond, ça serait sans doute une bonne idée, oui. Meilleure que de rester là, parmi la foule paniquée et près du corps inanimé de l'agresseur de ma soeur. D'ailleurs, ils sont déjà en train d'emporter son corps et quand je fais un pas vers eux, quelqu'un s'approche pour s'inquiéter de mon état. Le sang sans doute...

« C'est pas le mien... »

Enfin, je me suis peut-être explosé quelques phalanges dans l'histoire, mais je m'en rends même pas vraiment compte. J'ai l'impression de ne pas vraiment être là, de voir cette scène comme si mon corps n'avait pas vraiment de consistance et je suis le mouvement mécaniquement, sans rien dire, quand on nous guide vers l'infirmerie, justement, où ils se sont occupés des blessés en priorité avant de venir soigner mes mains. Assise sur un banc pas très loin du lit où est étendue ma jumelle, le regard dans le vide, j'ai pas ouvert la bouche un instant, jusqu'à ce que Caem reprenne la parole près de moi et tout ce que j'ai pu réussir à sortir de mes lèvres, ça a été ces quelques mots :

« Pourquoi t'es là ?... »

Ca doit sembler agressif, pourtant c'est une réelle question, et pas vraiment un moyen de lui demander de partir. Je me demande vraiment pourquoi il est là, près de moi, alors qu'il m'a sorti de sa vie y a plusieurs mois.


Dernière édition par Killian T. E. Calgarry le Mer 11 Nov 2015 - 15:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 1756
Date d'inscription : 10/08/2010
Crédits : Aelyne/ECK
Double Compte : Emily Anthon/ Julian A. Neil/ Keith M. McEwen/ Ethan Llewellyn/ Zachary Disemba/ Aiyana Hopkins



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1115-caem-kaliayev#69930
MessageSujet: Re: [Event 15/02/2015] Lose it all ▬ Killaem   Ven 31 Juil 2015 - 18:33

Si Caem était plutôt un jeune homme calme et maîtrisé, cela ne l’empêchait pas parfois d’agir sans réfléchir et de suivre son instinct. Et c’était précisément ce qu’il venait de se passer. Les événements n’étaient pas faits pour réfléchir. Il ne s’agissait pas de tergiverser pendant des heures mais bien de faire. Et il l’avait fait. Il avait fait en sorte qu’Ever tienne le choc jusqu’à ce que quelqu’un vienne la prendre en charge et que Killian ne massacre pas tout sur son passage. Et après ? Après il avait trouvé quoi dire car c’était encore dans la logique de l’urgence : emmener la sœur à l’infirmerie et faire en sorte que son ex petite-amie reste encore sous contrôle un temps. Alors pour lui ç allait. Mais il avait vu le regard perdu de la jeune femme. Il avait bien compris que sa présence la perturbait. C’était normal après tout. Il l’avait fuit si longtemps et réapparaissait soudainement sans aucun préavis. Mais sur le coup, il n’avait pas envie d’y penser. Il essayait de prioriser les choses. Alors oui l’usage du « on » était étrange, mais il n’avait pas pensé en parlant. Il n’avait réalisé que lorsque Killian lui avait fait remarqué et il n’avait pas pu s’empêcher de détourner le regard avant de se reconcentrer sur quelque chose de précis. Ils avaient donc pris la route de l’infirmerie mais les regards étaient pesants sur eux. Caem avait fait plusieurs fois signe aux gens de ne rien dire mais certains n’avaient pas pu s’empêcher de faire des commentaires sur le sang qui entachait les mains de la demoiselle. Il comprenait en un sens mais elle n’avait vraiment pas besoin de ça… Le russe s’impatientait donc, attendant juste qu’ils atteignent leur but et qu’ils puissent être sûrs qu’Ever irait bien…

Une fois sur place, Caem avait daigné laisser plus d’air à Killian tout en la guettant du coin de l’œil alors qu’elle était finalement prise en charge et que l’on soignait ses mains. Le jeune homme était ensuite parti se renseigner sur l’état d’Ever. A force de traîner dans l’infirmerie pour apprendre, il connaissait bien le personnel et pouvait aller les voir assez facilement. Il fut plutôt rassuré d’apprendre qu’elle devrait s’en tirer sans séquelles. Le jeune homme était donc revenu s’asseoir aux côtés de Killian.

« Ever va bien. »

Les mains croisées, fixant le sol, Caem attendit un signe. Il était prêt à laisser Killian seule une fois qu’il serait sûr que le plus gros de l’orage était passé. Seulement voilà, maintenant qu’il était là, il aurait dû s’en doute, la discussion devenait inévitable. Son ex petite-amie annonça la couleur rapidement en lui demandant de manière simple et directe pourquoi il était là à ses côtés. Le russe poussa un très léger soupir. Il n’était pas prêt. Voilà pourquoi il n’était pas venu la voir. Mais là il ne pouvait pas se permettre de se lever et de prendre la fuite. Pas maintenant. Pas après ce qu’il venait de se passer. C’était à son tour de prendre son courage à deux mains et d’ouvrir la bouche. Le russe prit cependant un petit temps avant de se décider à parler même si en soit la réponse était à ses yeux parfaitement simple et logique.

« Quoi qu’il puisse se passer je peux pas te laisser, je serai toujours là pour te protéger. Sauf si tu me demandes de ne plus le faire. »

La voix de Caem était posée même si au fond de lui, c’était loin d’être le calme plat. C’était étrange de se retrouver de nouveau à côté d’elle, de la sentir si proche. Le russe était incapable de dire ce qu’il ressentait réellement. Il s’était passé bien des choses ces derniers temps, il avait changé, appris sur lui-même notamment en fréquentant de nouvelles personnes de manière amicale. Et puis, là, soudainement, il se retrouvait confronté à toutes ces erreurs. Il avait presque faillit oublier que pendant un temps il avait agit comme un lâche, qu’il avait avancé en laissant notamment deux personnes de côté. Pour les protéger au début oui. Mais maintenant… ? Maintenant il était temps d’être honnête. Caem n’avait pas pris son courage à deux mains jusque là, il avait refusé de parler sur ses motivations. Cette fois, il avait l’impression que c’était le bon moment et qu’il fallait qu’il ouvre enfin les vannes.

« J’avais un problème d’alcool et de violence. J’ai faillit tuer un mec à mains nues parce que j’avais trop bu. J’étais en train de devenir tout ce que j’ai toujours détesté chez mon père. Alors j’ai pris mes distances, le temps de faire le point, de me soigner et de comprendre ce qui clochait chez moi. »

Etait-il arrivé au bout de cette quête ? Caem n’en était pas totalement sûr. Il avait bien avancé c’était indéniable mais il se rendait bien compte qu’il aurait besoin d’aide pour creuser jusqu’au bout et régler définitivement les soucis qu’il avait avec son passé. Mais en tout cas, il allait mieux, c’était indéniable. L’alcool n’était plus vraiment un problème même s’il restait méfiant et sa violence n’avait pas ressurgit, la preuve étant son calme face à la situation du jour. Seulement pour l’instant ce n’était pas son premier souci. Il se demandait comment elle allait réagir. Il resta donc immobile à fixer le sol. Il n’attendait rien. Il était prêt à recevoir sa cueillir, sachant bien qu’il la méritait.

« Je n’ai jamais été le mec parfait que certains voulaient voir en moi. »

Petit sourire. Caem savait bien que la situation ne se prêtait pas à l’humour et en fait, c’était plus du cynisme qu’autre chose. Lui-même avait voulu être cet enfant parfait mais maintenant il avait compris qu’il devait arrêter de se battre avec ça.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 3665
Date d'inscription : 27/03/2011
Crédits : © ECK
Double Compte : Casey (Huffle) && Kevin (Huffle) && Rafael (Raven) && Ricardo (Slyth) && Rosalyn (Raven)



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1055-this-is-the-story-of-my-life-a
MessageSujet: Re: [Event 15/02/2015] Lose it all ▬ Killaem   Dim 30 Aoû 2015 - 23:21

~ Lose it all ~
Dimanche 15 février 2015 - Juste après le coup de sifflet final
Doryan Niels Mckiddle && Killian T. E. Calgarry
Il y a des moments pour penser, et d'autres pour agir. Je suis sans doute pas une référence, en tant que Gryff et parfois assez... archétype du genre, ça m'arrive pas mal de réagir au quart de tour et d'y aller à l'instinct. Ca m'empêche pas de penser, et de réfléchir, mais parfois, les impulsions sont plus fortes. Souvent, même. Alors je jetterai la pierre à personne de faire de même. Et pour le coup, aujourd'hui, franchement, je suis pas mécontente de ce que ça donne. Même si ça me perturbe énormément, il faut bien l'avouer. Du coup, je suis partagée entre une certaine joie de le voir là, près de moi - ça change de ces derniers mois - et une forme de colère, à la fois contre lui et contre tout le reste. Contre les murmures des autres sur mes mains ensanglantées, par exemple. Contre ce type et ses petits copains qui se sont dit que s'en prendre à ma soeur ça serait une bonne idée. Je serre les poings, taisant la douleur pour ne pas les foutre encore dans la gueule de quelqu'un d'autre. J'ai déjà assez eu l'air d'une sauvage pour la journée, et ils méritent même pas que je m'y attarde. Je voudrais les y voir, tiens, si on blessait ainsi la personne qui leur est le plus proche !

Une fois à l'infirmerie, je suis restée comme absente le temps qu'on soigne mes mains. A vrai dire, on l'aurait pas fait, j'en aurais pas eu grand chose à carrer. Tout ce qui comptait, c'était l'état de ma soeur. Et quand Caem est revenu, j'ai relevé un regard inquisiteur vers lui.

« Ever va bien. »

Un profond soulagement a pris possession de mon être, en même temps qu'une profonde lassitude. Pas assez cependant pour que j'occulte sa présente, à lui, à mes côtés en cet instant, et j'ai posé la question la plus simple du monde, mais la plus importante entre nous à cet instant.

« Quoi qu’il puisse se passer je peux pas te laisser, je serai toujours là pour te protéger. Sauf si tu me demandes de ne plus le faire. »

Je le dévisage, sans vraiment savoir quoi répondre, parce que je comprends vraiment absolument rien. Pour me protéger, hein ? Mais ça veut dire quoi ça ? Je rétorquerais bien que j'ai pas besoin qu'on me protège, mais s'il y a bien une personne qui sait que c'est pas complètement vrai, c'est lui. Et j'ai pas envie qu'il arrête, j'ai pas envie qu'il fasse plus du tout partie de ma vie, même si ça a un peu été le cas ces derniers temps. Peut-être justement parce que ça a été le cas ces derniers temps, d'ailleurs. Il a repris ses explications, et je l'ai écouté, sans broncher, sans ciller.

« J’avais un problème d’alcool et de violence. J’ai failli tuer un mec à mains nues parce que j’avais trop bu. J’étais en train de devenir tout ce que j’ai toujours détesté chez mon père. Alors j’ai pris mes distances, le temps de faire le point, de me soigner et de comprendre ce qui clochait chez moi. »

J'ai détourné le regard, regardé mes propres mains. Moi, je touche pas vraiment à l'alcool, j'ai jamais vraiment trop apprécié ça. Mais tuer quelqu'un à mains nues, je sais pas si c'est pas ce que je viens de faire. Est-ce que je suis si détestable alors ? J'ai pas réfléchi, j'ai juste voulu venger ma soeur, pas supporté qu'on s'en prenne à elle. Peut-être que moi aussi, je devrais prendre des distances. De la terre entière, peut-être, même.

« Je n’ai jamais été le mec parfait que certains voulaient voir en moi. »

Je le regarde à nouveau, me demandant si ça, ça vaut pour moi. C'est égoïste, sans doute, mais je peux pas m'en empêcher.

« Personne est parfait... »

Mon regard tombe à nouveau sur mes mains bandées.

« Moi j'en suis terriblement loin, tu vois ? J'ai même pas l'excuse de l'alcool pour buter des gens... »

Et c'est finalement un regard embué que je pose à nouveau sur lui. Je m'en veux de craquer à cet instant, mais après Ever, et ce type, et tout ça, je crois que j'en peux juste plus.

« Je voulais juste que tu sois là. Ou au moins comprendre ce qu'il se passait. Mais je vaux certainement pas mieux que ce que tu détestais chez ton père, si je comprends bien... T'as raison, t'es peut-être mieux loin de moi en vrai... »

C'est mes mains bandées que je lève entre nous. J'avais réussi à pas lancer de sortilège impardonnable à Overton, parce que c'était à moi qu'elle s'en prenait. Ce type dans les gradins a pas eu cette chance - et j'ignorerais sans doute encore un moment s'il est mort sous mes poings ou parce qu'il a ingurgité n'importe quel poison - parce que c'est à ma soeur qu'il s'est attaqué. Et le pire dans l'histoire, c'est que si c'était à refaire, je le referais. Même en sachant le profond dégoût de moi-même que je ressens à cet instant précis.


Dernière édition par Killian T. E. Calgarry le Mer 11 Nov 2015 - 16:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 1756
Date d'inscription : 10/08/2010
Crédits : Aelyne/ECK
Double Compte : Emily Anthon/ Julian A. Neil/ Keith M. McEwen/ Ethan Llewellyn/ Zachary Disemba/ Aiyana Hopkins



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1115-caem-kaliayev#69930
MessageSujet: Re: [Event 15/02/2015] Lose it all ▬ Killaem   Lun 31 Aoû 2015 - 13:48

Cela faisait un moment maintenant que cet affrontement devait avoir lieu. Caem l’avait soigneusement évité, parce qu’il ne se sentait pas prêt, parce qu’il avait peur de ce qu’il en ressortirait. Mais cette fois il ne pouvait plus prendre la fuite. Il avait donc dû lâcher prise et dévoiler tout ce qu’il lui avait caché depuis tout ce temps. Son problème d’alcool et de violence, ces démons qui le dévoraient de l’intérieur depuis tout ce temps. Le jeune homme fixait maintenant le sol de l’infirmerie, se demandant bien ce qui allait se passer ensuite. C’était étrange qu’ils se retrouvent enfin à parler de ça dans de telles circonstances. Après tout, l’école était en train de s’écrouler autour d’eux, les blessés ne cessaient d’arriver, si bien qu’ils allaient sans doute bientôt se faire virer, et eux parvenaient enfin à parler de ce qui clochait entre eux. Peut être qu’il leur fallait ça aussi. Un tremblement de terre, quelque chose qui les force à se retrouver dans la même pièce plus de dix secondes sans pouvoir prendre la fuite. Tout simplement. Les mots étaient donc enfin sortis de la bouche de Caem et maintenant il n’avait plus qu’à attendre la réaction de Killian, qu’à observer ce que tout ça allait provoquer chez elle. Mais à vrai dire, il n’aurait en aucun cas envisagé ce qui allait suivre. Lorsque la jeune femme commença par invoquer le fait que personne n’était parfait, le russe se contenta de tourner légèrement la tête vers elle, attendant la suite. Jusque là, c’était une réaction qu’il comprenait et qu’il maîtrisait. Mais la suite par contre… Il vit le regard de la jeune femme se poser sur ses mains fraîchement soignées et il comprit immédiatement que la conversation allait prendre un court qui ne lui plaisait pas du tout.

« Arrête de dire n’importe quoi… »

Ces mots étaient sortis tout seul, par réflexe, mais ils n’étaient nullement satisfaisants à ses yeux. Mais c’était la première chose qu’il avait trouvé à dire. En réalité, il ne comprenait pas réellement pourquoi Killian en venait à dire un truc pareil. Certes il venait de la voir exploser de rage mais ça n’avait aucun rapport. Ce type venait d’essayer de tuer sa sœur, sous ses yeux. Et ce n’était pas comme si c’était la première fois, comme si c’était des gens à qui on pouvait donner la présomption d’innocence ou si on pouvait croire en un crime passionnel. Alors oui, Caem ne comprenait pas pourquoi elle tentait une telle comparaison. Mais il n’était pas au bout de ses peines. Il vit ses larmes se dessiner dans ses yeux et ne décrocha pas son regard du sien. Puis les mots tombèrent, comme une sorte de couperet. Le russe poussa alors un long soupir et se leva. Il jeta un regard à droite et à gauche puis attrapa le poignet de Killian, ne voulant pas lui faire plus mal aux mains, pour l’entraîner à sa suite.

« Il y a trop de monde ici, on gêne. »

Caem n’attendit pas plus de réaction de la part de Killian et l’emmena dans le couloir, à quelques pas de l’infirmerie, dans une zone un peu moins fréquentée. Il entreprit alors de bloquer son regard dans le sien et de remettre ses idées en ordre. L’entendre dire des choses pareilles l’avait tout simplement énervé. Oui vraiment. Elle disait n’importe quoi… Mais il voyait tout le désespoir dans son regard et n’avait nullement envie de lui faire plus de mal. Alors il devait choisir ses mots, essayait de la raisonner mais avec le plus de douceur possible. Seulement, il connaissait Killie par cœur maintenant et savait que parfois, il fallait qu’il la secoue. Pas méchamment non, mais le problème c’était que si elle disait un truc comme ça, c’était que l’idée prenait de la place en elle et pas seulement qu’elle cherchait à le faire réagir. Et c’était bien ça qui l’embêtait.

« Tu n’as rien à voir avec mon père. Ta violence n’est pas gratuite. Tu n’as pas frappé une femme innocente sans raison. Tu n’as jamais frappé un mec à mort pour une plaisanterie que tu n’avais pas aimée. Tu as frappé pour défendre tes proches. Tu as frappé parce qu’ils nous mettaient en danger de mort. »

Respire Caem, respire. S’il allait mieux, le Poufsouffle n’était pas encore au top de sa forme et son émotivité était bien plus forte qu’auparavant. Il n’arrivait plus à être en permanence stoïque comme il savait le faire, il n’arrivait plus à contrôler la moindre de ses émotions. Maintenant, il était beaucoup plus fragile, il lui arrivait de se laisser emporter. Et là, il devait lutter contre lui-même pour ne pas crier sur Killian, pour ne pas lui faire comprendre que ça n’avait rien à voir avec ce qu’elle pouvait imaginer. Caem recula alors et passa nerveusement une main dans ses cheveux. Il avait besoin d’y voir clair, il avait juste envie d’aller faire le con avec Mateo et Enzo. Mais maintenant c’était trop tard pour fuir. Il devait assumer son absence, assumer l’ignorance dans laquelle il avait laissée Killian, le mal qui lui avait fait. La colère qu’il ressentait en cet instant, n’était que de sa responsabilité. C’était lui qui n’avait pas été capable d’assumer son état pendant un temps, qui n’était pas capable de faire quoi que ce soit de bien avec sa propre personne.

« Écoute-moi Killian. J’ai jamais voulu te faire du mal mais il fallait que je prenne du recul. J’ai passé ma vie à prétendre que j’allais bien, même après avoir quitté mon pays, arrêté l’école pour travailler et soigner ma mère… Même après avoir perdu ma mère. Je te demande pas de me pardonner, au contraire, je veux juste que tu comprennes que ça n’a rien à voir avec toi. J’ai pété les plombs et tu étais en danger parce que je tenais à toi. »

Il était lancé, maintenant il allait y arriver.

« Mais toi tu n’es pas une mauvaise personne, ou une fille violente représentant un danger pour qui que ce soit. Tu es une femme qu’on a maltraitée parce qu’elle refusait de se taire, qui fait tout pour défendre ceux qu’elle aime. Alors ne te compare pas à n’importe qui et arrête de te blâmer pour tout. Il y a des choses qui te dépassent et tu dois l’accepter. »

Caem ne savait pas si Killian allait saisir que ces mots étaient faits pour être réconfortants ou si elle allait s’axer sur la dureté de certains passages. Mais il était pour lui essentiel de parler des choses telles qu’elles étaient. Maintenant qu’ils ne s’évitaient plus, ils ne pouvaient plus continuer à jouer à cache-cache. Ils étaient temps qu’ils parlent et si Killie avait besoin d’être raisonnée sur ce qu’elle était vraiment avant d’accepter quoi que ce soit d’autre, il était prêt à s’adonner à cette tâche.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 3665
Date d'inscription : 27/03/2011
Crédits : © ECK
Double Compte : Casey (Huffle) && Kevin (Huffle) && Rafael (Raven) && Ricardo (Slyth) && Rosalyn (Raven)



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1055-this-is-the-story-of-my-life-a
MessageSujet: Re: [Event 15/02/2015] Lose it all ▬ Killaem   Jeu 17 Sep 2015 - 8:26

~ Lose it all ~
Dimanche 15 février 2015 - Juste après le coup de sifflet final
Doryan Niels Mckiddle && Killian T. E. Calgarry
« Arrête de dire n’importe quoi… »

C'est tout ce que t'as à en dire ?

« Il y a trop de monde ici, on gêne. »

Je suis restée comme une con, je crois pas que je m'attendais vraiment à ça, encore moins à ce qu'il m'attrape par le poignet pour nous faire sortir. Cela dit, c'est la vérité, on n'a plus rien à faire à l'infirmerie, et même si l'envie de rester au chevet de ma jumelle est forte, il a raison : on va plus les gêner qu'autre chose. Pourtant, à quelques pas de l'infirmerie, je tente mollement de me dégager de sa poigne, sans pouvoir pourtant retirer mon regard du sien quand il plonge ses prunelles claires dans les miennes.

« Tu n’as rien à voir avec mon père. Ta violence n’est pas gratuite. Tu n’as pas frappé une femme innocente sans raison. Tu n’as jamais frappé un mec à mort pour une plaisanterie que tu n’avais pas aimée. Tu as frappé pour défendre tes proches. Tu as frappé parce qu’ils nous mettaient en danger de mort. »

Je l'écoute parler, incapable moi de prononcer le moindre mot. Et quand il s'éloigne de moi, je baisse le regard, pas certaine de vouloir entendre la suite tout en sachant que quelque part pourtant, j'en ai besoin. J'ai bien compris qu'il n'avait pas terminé, que les questions que je me pose depuis des mois maintenant sont en train d'être abordées, mais je sais pas si je suis en état d'entendre tout ça maintenant. Je refuse de fuir, cependant, c'est pas trop mon genre à la base, mais je veux surtout pas le fuir lui. Il l'a fait bien assez longtemps.

« Écoute-moi Killian. J’ai jamais voulu te faire du mal mais il fallait que je prenne du recul. J’ai passé ma vie à prétendre que j’allais bien, même après avoir quitté mon pays, arrêté l’école pour travailler et soigner ma mère… Même après avoir perdu ma mère. Je te demande pas de me pardonner, au contraire, je veux juste que tu comprennes que ça n’a rien à voir avec toi. J’ai pété les plombs et tu étais en danger parce que je tenais à toi. »

Tu étais en danger parce que je tenais à toi. Je baisse le regard, comme douze millions de pensées diverses fusent dans ma tête. Il l'a pas voulu, mais il m'a fait du mal quand même. Je pouvais être là aussi pour ça, pas juste pour me reposer sur lui, déconner, passer du bon temps, j'étais là aussi pour quand lui n'allait pas bien. Mais je sais que c'est pas facile à faire, que s'en remettre à un autre, admettre une faiblesse, ça n'a rien d'évident. Je serais mal placée pour lui reprocher ça, parce que c'est pas une démarche facile pour moi non plus. Quant à lui pardonner... Il a pété les plombs, c'était pas son état normal. Personne est parfait, personne peut faire ce qu'il faut cent pour cent du temps. Est-ce que je dois m'attarder sur l'emploi du passé, là ? Ca m'effleure à peine, c'est cette phrase dans sa globalité qui tourne ensuite en boucle dans ma tête. Tu étais en danger parce que je tenais à toi. Comme C.C. avec moi, non ?

« Mais toi tu n’es pas une mauvaise personne, ou une fille violente représentant un danger pour qui que ce soit. Tu es une femme qu’on a maltraitée parce qu’elle refusait de se taire, qui fait tout pour défendre ceux qu’elle aime. Alors ne te compare pas à n’importe qui et arrête de te blâmer pour tout. Il y a des choses qui te dépassent et tu dois l’accepter. »

Un moment le silence règne après ses derniers mots. Il y a une certaine forme de dureté dans tout ça, dans le ton employé parfois aussi, mais ce qu'il en ressort dépasse largement tout ça. Que ce soit pour ce qu'il livre, un peu - je sais bien que c'est jamais facile pour lui - ou du portrait qu'il dépeint de ma personne. Je mentirais si je disais que ça ne me touche pas, mais je crois que ça a pas grand chose de surprenant. J'ai fini par inspirer profondément, avant de plonger à mon tour mon regard dans le sien.

« Première chose : Y a plus rien à pardonner. T'as pris une décision difficile en espérant que ça soit pour le mieux. Et au final, si tu l'avais pas fait, peut-être bien que tu serais toi aussi allongé là-bas avec C.C. D'une autre manière, t'es en danger aussi parce que je tiens à toi. T'as pas à demander, c'est déjà fait. Ensuite... »

Je dis pas que je cautionne ton choix, mais je sais pas si j'aurais pris une meilleure décision à ta place. Il y a un moment que j'ai compris que c'était pas vraiment facile pour toi non plus. Je t'ai vu aller mieux, avec le temps, de loin, mais c'était pas ça au départ, j'ai bien vu que ça a pas été une période facile pour toi non plus. Maintenant je comprends un peu mieux pourquoi. On passera sous silence l'acceptation du caractère inéluctable de certaines choses, je suis pas bien sûre d'être capable de ça. Tout comme j'ai du mal à me pardonner moi-même pas mal de choses, mais, passons...

« Ensuite, je crois que j'ai qu'une seule question à te poser. »

Un instant encore, le silence a plané, une, deux secondes, trois peut-être. J'ai pas détourné mon regard du sien, je crois que je cherche la réponse sur son visage avant même de poser cette question.

« Qu'est-ce qui se passe pour nous maintenant ? Qu'est-ce que tu veux ? »

Ok, ça fait deux questions. Mais c'est la même idée. Qu'est-ce que tu veux qu'il y ait entre nous à présent que tout ça a été mis à plat, qu'est-ce que t'attends de moi ? Parce que je viens de le dire, et que ça a pas changé, même après toutes ces semaines loin de toi. Je tiens à toi, toujours, et c'est pas près de changer. Est-ce que tu me fuis encore, pour me protéger comme tu l'as fait ces dernières semaines, on est-ce qu'on se bat ensemble ?


Dernière édition par Killian T. E. Calgarry le Mer 11 Nov 2015 - 16:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 1756
Date d'inscription : 10/08/2010
Crédits : Aelyne/ECK
Double Compte : Emily Anthon/ Julian A. Neil/ Keith M. McEwen/ Ethan Llewellyn/ Zachary Disemba/ Aiyana Hopkins



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1115-caem-kaliayev#69930
MessageSujet: Re: [Event 15/02/2015] Lose it all ▬ Killaem   Sam 19 Sep 2015 - 12:54

Caem n’était pas dû genre à vider son sac. Non pas qu’il était faux ou qu’il fuyait l’honnêteté mais il avait plutôt tendance à retenir ce qui n’avait pas besoin d’être dit à ses yeux. Pourquoi toujours tout dire ? Il restait parfois persuadé que le silence valait bien plus. Surtout lorsqu’il s’agissait de lui. S’il avait été très heureux pendant son enfance, il avait appris à garder des secrets, à masquer des choses sur lui. Son statut de sorcier, la maladie de sa mère… Tout ça, il avait appris à le garder pour lui parce qu’il trouvait que tout était mieux comme ça. Parce qu’il n’aimait pas qu’on porte un regard différent sur lui, parce qu’il avait l’impression que ses faiblesses pouvait l’empêcher d’avancer si les autres savaient. Alors que lui était prêt à les affronter, à faire avec. Garder le sourire avait toujours été son mot d’ordre alors il ne voulait pas voir la tristesse dans les yeux de ceux qui avaient du mal à encaisser sa vie. Donc oui, il restait assez discret sur ses émotions, sur ses ressentis. Mais cette fois tout était différent. Il n’avait pas le choix. Il ne pouvait pas se permettre de rester silencieux face à tout ça. Il avait fallu qu’il parle, qu’il explique les choses. Le premier pas n’avait pas été facile mais une fois la machine enclenchée, il avait réussi à garder le cap. Et maintenant ? Maintenant il fallait attendre la réaction de Killian. Le léger silence qui s’installa entre eux n’était pas pour le plus grand plaisir de Caem mais il n’en montra rien. Il attendit, autant qu’il le fallait. Elle avait sans doute besoin de temps pour tout enregistrer et aussi, pour peut être accepter les choses. Alors il attendit mais fut content d’entendre de nouveau sa voix. Même si… Même si le russe ne pu s’empêcher de pousser un long soupir alors qu’elle évoqua le fait qu’elle le mettait aussi en danger. Elle n’était pas responsable des agissements de ces tarés et ça il n’en démordrait pas. Cependant, le jaune resta silencieux. Garder ça pour lui et attendre la suite. Bien qu’il ne soit pas au top de sa forme il n’était pas non plus devenu impulsif du jour au lendemain. Il était donc encore capable de faire preuve d’un peu de patience et de se contenir.

Heureusement d’ailleurs que le jeune homme avait attendu avant de parler. Killian déclara qu’elle avait une question à lui poser. Il hocha alors la tête, un peu surprit, ne sachant pas trop ce qui allait venir puis… Puis le couperet tomba. C’était soudain et Caem se sentit un peu déboussolé. Cette question était étrange à ses oreilles. Parce qu’il n’avait jamais réfléchi comme ça. Oui il avait pris ses distances avec la jeune femme pour la protéger mais en comptait pas l’abandonner. Pourtant, était-il prêt à se faire confiance et à repartir avec elle ? Il n’en savait rien. Il y avait une différence notable entre ses sentiments et sa raison et cela le perturbait.

« La question n’est pas là. »

Oui c’était faible et nul, Caem en avait parfaitement conscience. Mais il était pris de court. Ce n’était pas pour rien qu’il avait reculé l’échéance pendant si longtemps. Ce n’était pas pour rien que jusque là il n’avait pas osé retourner la voir. Parce qu’il ne savait pas. En réalité, c’était surtout qu’il avait peur. Oui le russe avait bien du mal à se l’avouer mais la situation l’effrayait. Il avait peur de faire des conneries, peur de déraper à nouveau, peur aussi que cela ne fonctionne plus. Après tout, du temps s’était écoulé, et si ça ne fonctionnait plus entre eux ? Mais comment avouer ça à Killian ? Comment lui dire qu’en soit, ils ne s’étaient jamais quittés mais que maintenant, il était effrayé par l’idée de leur relation. C’était absurde. Caem détourna alors les yeux et poussa un nouveau soupir. Il essayait tant bien que mal de mettre de l’ordre dans son esprit mais avait un peu l’impression de se battre contre du vent.

« J’ai jamais voulu te quitter Killian et en un sens… Dans mon esprit je ne l’ai jamais vraiment fait. »

C’était déjà un peu mieux. De toute façon, il n’avait pas le choix. C’était fini le temps de la fuite. Caem ne pouvait pas partir maintenant, prétendre avoir autre chose à faire. Il devait affronter Killian et s’affronter lui-même. Il était temps pour lui de prendre une décision ou du moins, de mettre des mots sur ses sentiments et d’accepter de voir les choses en face. Il avait profité de sa petite cure pour masquer certaines choses. Certes il avait affronté les plus graves de ses problèmes mais avait aussi mis certaines questions entre parenthèses et se trouvait maintenant confronté à la réalité. Il devait en passer par là mais cela n’en restait pas moins compliqué à ses yeux. C’était con mais il aurait aimé voir débarquer Enzo ou Mateo, qu’un des deux sorte une connerie et l’aide à se tirer de là. Mais non, cette fois il était seul face à sa connerie.

« Je suis paumé Killian. Je sais plus ce que je dois faire. »

Cette fois, le russe avait relevé le regard vers la jeune femme. Arrêter de fuir et assumer son état. Assumer qu’il n’était pas seulement ce type qui semblait si solide et si sûr de lui. Qu’il resterait toujours ce gamin paumé à qui il manquait un morceau d’enfance, un morceau de construction. Caem devait apprendre de cette période de sa vie. Il avait pris du temps pour régler ses problèmes d’alcool mais aussi pour être honnête avec lui-même. Et le constat était clair, il n’arrivait pas à avoir le contrôle sur tout, à toujours se comprendre. Parfois, il perdait tout simplement pied et avait besoin que d’autres l’aident à y voir plus clair. Peut être que grâce à tout ça il allait enfin finir par accepter qu’il ne pouvait pas toujours tout gérer seul…
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 3665
Date d'inscription : 27/03/2011
Crédits : © ECK
Double Compte : Casey (Huffle) && Kevin (Huffle) && Rafael (Raven) && Ricardo (Slyth) && Rosalyn (Raven)



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1055-this-is-the-story-of-my-life-a
MessageSujet: Re: [Event 15/02/2015] Lose it all ▬ Killaem   Dim 20 Sep 2015 - 23:09

~ Lose it all ~
Dimanche 15 février 2015 - Juste après le coup de sifflet final
Doryan Niels Mckiddle && Killian T. E. Calgarry
Ça je l'ai bien compris : s'il rend les choses faciles pour que moi, je lui parle, je me suis bien rendu compte qu'il ne parlait que très peu de lui, de ce qui n'allait pas, de ce qui le tracassait. Je le blâme pas, je serais mal placée pour, mais ça reste un fait. Les efforts que je fais pour m'ouvrir à lui, je vois bien qu'il a toutes les peines du monde à les faire de son côté. C'est comme ça, c'est dans sa nature, tout comme c'est aussi la mienne de me protéger au niveau des sentiments à l'origine, bien que je sois un peu passée outre avec lui.

C'est un fait aussi, qu'être proche de moi peut représenter un danger. Je cherche pas à mettre en avant un responsable ou un autre. C'est un fait, c'est tout. Je suis dans le collimateur des Supérieurs. Je regrette pas vraiment d'avoir ouvert ma gueule, mais je peux pas m'empêcher de penser que mes proches souffrent à cause de ça. A cause de ses connards surtout, d'accord, mais c'est leur lien avec moi, comme avec les autres rebelles, qui les met dans la ligne de mire de ces tyrans.

Cela étant, ce n'est pas ce sur quoi je m'attarde, finalement, je sais au fond qu'on n'y peut rien. Ce qui m'importe en revanche, ce pour quoi il est le seul à pouvoir m'apporter une réponse, c'est de savoir où on va, tous les deux. Pourtant, les premiers mots qu'il prononce ne m'avancent pas.

« La question n’est pas là. »

Je fronce les sourcils, ne comprenant pas vraiment ce qu'il entend par là. Parce que si, la question est là, et pour moi, elle a même une importance énorme. J'ai besoin de savoir ce qu'il en est, de comprendre pour pouvoir, moi aussi, avancer à mon tour, d'une manière ou d'une autre. Je m'apprête à relever, à renchérir quand il détourne le regard et soupire, manifestement embarrassé par cette interrogation qui me semble pourtant toute légitime. Et je peux pas m'empêcher d'en conclure que la réponse n'ira pas dans mon sens, s'il a tant de mal à la formuler, si elle l'embarrasse à ce point. Je suis presque prête à partir, histoire de lui foutre la paix si c'est réellement ce qu'il souhaite.

« J’ai jamais voulu te quitter Killian et en un sens… Dans mon esprit, je ne l’ai jamais vraiment fait. »

Mon coeur manque un battement avant de se mettre à accélérer, pire encore que lorsque je suis sur le terrain. Moi non plus, j'ai jamais vraiment fait une croix sur 'nous', j'ai jamais eu envie d'être loin de lui, en même temps. C'était pas ma décision, loin de là.

« Je suis paumé Killian. Je sais plus ce que je dois faire. »

Demander de l'aide n'est pas facile, je le sais bien. Et je crois que c'est la première fois qu'il le fait aussi directement. Une seconde, je suis restée face à lui, silencieuse, immobile, et puis je me suis approchée doucement, pour venir poser mes mains bandées de chaque côté de sa nuque et mes lèvres sur les siennes.

« Écouter ton coeur, peut-être, pour une fois ? »

C'est pour me protéger qu'il s'est éloigné, parce que ça lui semblait plus raisonnable. C'était manifestement contre son coeur, parce que sa logique lui incitait à le faire, et quelque part, je peux comprendre. Mais je reste persuadée qu'on est plus forts ensemble que séparés.

« Laisse-moi t'aider, te soutenir aussi. Je suis là aussi pour ça. Ça marche dans les deux sens, tu sais... »

J'ai jamais voulu être celle qu'on protège et soutient en permanence, et je sais bien qu'il fonctionne pas comme ça non plus. Je sais bien que je suis pas infaillible, mais je suis aussi là pour qu'il se repose sur moi, quand il en a besoin. Je sais pertinemment qu'il fait toujours son possible pour que ça ne soit pas nécessaire, mais on n'a pas toujours le choix - moi non plus je ne l'ai pas toujours.

« Je suis toujours pas une princesse en détresse que tu dois sans cesse protéger, et même si ça me touche énormément, j'en démordrai pas. Tant que tu me diras pas clairement que tu ne ressens plus rien pour moi, je partirai pas, et je refuse de rester les bras croisés si je peux faire quoi que ce soit pour te venir en aide. »

Je bouge plus de là, tout près de lui, les mains toujours sur sa nuque, le regard plongé dans le sien.

« J'ai besoin de toi Caem, et je suis là si t'as besoin de moi. N'importe quand. N'importe quoi. Je suis là. »

Et j'ai plus l'intention de te laisser t'éloigner, donc, à nouveau. Pas tant qu'il reste la moindre chance pour que je puisse être près de toi.


Dernière édition par Killian T. E. Calgarry le Mer 11 Nov 2015 - 16:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 1756
Date d'inscription : 10/08/2010
Crédits : Aelyne/ECK
Double Compte : Emily Anthon/ Julian A. Neil/ Keith M. McEwen/ Ethan Llewellyn/ Zachary Disemba/ Aiyana Hopkins



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1115-caem-kaliayev#69930
MessageSujet: Re: [Event 15/02/2015] Lose it all ▬ Killaem   Mar 22 Sep 2015 - 20:41

Caem avouer qu’il perdait pied ? C’était sans doute un jour à marquer d’une pierre blanche. Si le jeune homme savait être honnête avec lui-même et se rendre compte de ce qui clochait chez lui, c’était complètement différent dès qu’il s’agissait de parler avec les autres. A chaque fois c’était le même phénomène, il se rentrait dans sa coquille et gardait ce sourire doux et calme sur le visage. Comme si cela suffisait à tout expliquer, à tout exprimer en lui. Sauf que cette fois, il était clairement acculé. Il ne pouvait plus prétendre de la sorte face à Killian. Déjà que le Château dans son ensemble l’avait vu sombré dans une phase difficile mais elle surtout savait quoi en tirer. Elle l’avait toujours compris bien qu’il ait fait de son mieux pour ne pas tout lui révéler. Pas par manque de confiance non, mais parce qu’il avait peur de lui-même, peur de son passé qu’il cherchait désespérément à enterrer pour pouvoir avancer. Mais cette fois, il avait été obligé de dire à quel point il était perdu. Il avait osé le dire, à voix haute et se trouvait maintenant comme un con, face à Killian. Caem avait un peu honte d’être ainsi dans un état de faiblesse face à elle mais dans cette situation, il ne prenait plus trop ça en compte. Ce n’était qu’un détail… De toute façon, le jaune n’eut pas le temps de remuer les choses dans tous les sens. Alors qu’il venait d’avouer le flou dans lequel il vivait, Killie prit les choses en main. Le russe faillit sursauter lorsqu’il sentit ses mains sur sa nuque, puis, avant même qu’il n’ait le temps de dire quoi que ce soit il sentit ses lèvres sur les siennes. Ok. La jeune femme reprit la parole mais Caem était un peu à côté de la plaque sur le coup…. Il resta donc là, à l’écouter, sans bouger, les yeux légèrement écarquillés. Oui il était bloqué. Ce contact secouait beaucoup de choses en lui et à partir de là, il avait bien du mal à remettre de l’ordre dans ses pensées. Seulement il ne pouvait pas non plus restait là sans rien dire et après quelques instants, à l’entente de certains mots, il parvint enfin à reprendre la parole.

« Je sais que tu es une femme forte Killian… Et jamais je ne pourrai te dire que tu n’es plus rien à mes yeux… Mais oui, j’ai encore du mal à me reposer sur toi parce que… Ça va à l’encontre de tout. »

De tout ce à quoi il voulait s’accrocher depuis le début. Caem avait construit sa vie sur l’aide aux autres, sur une sorte d’abnégation. Pour se pardonner d’avoir laissé sa mère agoniser seule, il s’était promis de servir les autres et de mettre de côté ses petits soucis. Certes, il n’avait jamais réellement formulé cette promesse mais elle était bien présente en lui, elle définissait ses actes, son quotidien. Revenir sur ça représentait un énorme effort. Effort qu’il avait déjà commencé à amorcer certes, mais chaque pas demeurait difficile. Caem se perdit dans le regard de Killian alors qu’elle reprenait la parole. Oui ils avaient besoin l’un de l’autre en un sens, il s’en rendait compte. Sinon il ne se serait pas senti aussi faible ces derniers temps. Sinon il ne l’aurait pas évité avec autant d’application. Mais était-il enfin prêt à passer une nouvelle étape ?

« J’ai besoin d’être sûr que si un jour je dérape vraiment, tu accepteras de te protéger. »

Caem était tout à fait convaincu que Killian était capable de se défendre seule, peut être même bien mieux que lui. Le débat n’était pas là. Mais même s’il avait réussi à vaincre son problème d’alcool, il ne pouvait pas être certain que ce résultat perdure. Il le souhaitait, du plus profond de son âme et ferait tout pour. Mais il y avait toujours une notion d’inconnue, des choses qu’il devrait accepter de ne pas pouvoir contrôler. Alors oui, s’il acceptait de reprendre sa route avec Killie, il voulait s’assurer qu’elle sache se protéger de lui. Qu’elle accepte peut être de le laisser sur le bord de la route si jamais… Si jamais il perdait complètement les pédales.

Caem prit quelques secondes pour regarder Killian puis, doucement, il l’attira contre elle. Posant sa tête contre le sienne, il la serra tendrement dans ses bras et ferma les yeux. Oui ce contact lui avait manqué, cette chaleur qui lui permettait de ne plus se sentir seul dans l’immensité du monde. C’était peut être idiot, cela paraissait sans doute niaiseux pour beaucoup de gens mais oui ce contact lui procurait une sensation qui l’aidait à se sentir vivant. Il prit du temps pour profiter de ce contact, pour respirer l’odeur de la jeune femme et oublier, ne serait-ce que quelques minutes, qu’autour d’eux, c’était le chaos. Puis, il se décida enfin à reculer légèrement et à rompre leur étreinte.

« Tu m’as manqué, c’est indéniable… »

Pour la première fois depuis qu’ils avaient lancé ce sujet de conversation assez délicat, Caem esquissa un sourire. Léger mais franc.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 3665
Date d'inscription : 27/03/2011
Crédits : © ECK
Double Compte : Casey (Huffle) && Kevin (Huffle) && Rafael (Raven) && Ricardo (Slyth) && Rosalyn (Raven)



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1055-this-is-the-story-of-my-life-a
MessageSujet: Re: [Event 15/02/2015] Lose it all ▬ Killaem   Mar 10 Nov 2015 - 11:34

~ Lose it all ~
Dimanche 15 février 2015 - Juste après le coup de sifflet final
Doryan Niels Mckiddle && Killian T. E. Calgarry
Je suis tout à fait consciente que ce qu'il est en train de se passer est exceptionnel. Plus encore, cette marque de confiance - parce que s'ouvrir à l'autre, c'est bien ça n'est-ce pas ?  - ne me laisse clairement pas indifférente. Encore moins après les derniers mois de distance. Et je vois bien qu'il n'est pas à l'aise et là non plus, je ne vais pas lui jeter la pierre.

Je sais pas à quoi m'attendre quand je viens poser mes lèvres sur les siennes, mais peut-être pas à ce qu'il reste ainsi tétanisé. Alors je lui laisse le temps de réagir, je fais taire mon impatience, et les douze mille questions et craintes qui m'assaillent. Ça n'aiderait en rien, même si l'attente pourtant brève m'est terriblement difficile à supporter. Alors quand il reprend la parole, je crois que tout ce qu'il peut dire est un soulagement, quelle qu'en soit la teneur.

« Je sais que tu es une femme forte Killian… Et jamais je ne pourrai te dire que tu n’es plus rien à mes yeux… Mais oui, j’ai encore du mal à me reposer sur toi parce que… Ça va à l’encontre de tout. »

De tout ce qu'il a toujours considéré comme la norme, de sa manière de fonctionner jusque-là. Je sais. Et je me doute bien que ce n'est pas le genre de changement qu'il est facile d'opérer, mais je crois qu'il n'y a pas vraiment de meilleure solution, que quelque part, il n'a pas vraiment d'autre choix. Pas de meilleur en tout cas.

« J’ai besoin d’être sûr que si un jour je dérape vraiment, tu accepteras de te protéger. »

Je fixe ses grands yeux clairs, comprenant trop bien ce qu'il veut dire par là, et pas franchement certaine d'en être capable. Le lui promettre de but en blanc, comme ça, ce serait lui mentir.

« Je sais pas si je suis capable de te promettre ça, pas si ça implique t'abandonner complètement. J'ai jamais été très forte pour me tenir complètement éloignée du danger... mais... disons que ces derniers mois m'ont un peu montré qu'il y a plusieurs façons de se battre et que foncer dans le tas n'est pas toujours l'idéal. »

Je suis restée en retrait, j'ai laissé les autres avancer là où je ne pouvais pas aller. C'était plus raisonnable, plus efficace aussi, bien que terriblement difficile à accepter. Mais c'était pour le mieux, alors si je devais le refaire, oui, je le referai sans hésiter, même si je dois en souffrir un peu. Je me suis laissé faire quand il m'a attirée à lui, savourant la chaleur de cette étreinte.

« Je crois pas que je pourrais complètement te laisser derrière moi. Je peux... disons envisager une distance de sécurité si ça s'avère nécessaire un jour, mais me demande pas de complètement t'abandonner. »

J'en suis parfaitement incapable, et il le sait pertinemment. C'est pas pour rien qu'il a imposé cette distance. Qu'on vient de combler là, n'est-ce pas ? J'ai refermé les bras dans son dos, ravie de pouvoir - enfin - le serrer à nouveau contre moi. Je sais pas si ce que je dis est clair, je sais pas s'il l'acceptera. Je peux pas faire une croix sur lui. Je peux faire en sorte d'éviter une confrontation directe trop violente, mais je pourrais jamais le laisser et ne pas me soucier de ce qu'il advient de lui ensuite. J'ai suivi le mouvement quand il s'est écarté, sans pourtant complètement rompre le contact. Je crois qu'au fond, je crains encore un peu de le voir repartir.

« Tu m’as manqué, c’est indéniable…
- Toi aussi Beau Gosse. »

Je vois son sourire, enfin, et ces mots balaient l'idée qu'il puisse se détournerde moi à nouveau. Je sens bien que mes yeux brillent toujours beaucoup trop, mais même si c'est pas quelque chose que j'apprécie beaucoup non plus, je ne détourne pas le regard pour autant. Et mes lèvres viennent à nouveau chercher les siennes, comme si elles voulaient rattraper le temps perdu. Tout à l'heure, il y a quelqu'un d'autre encore à qui il faudra sans doute qu'il se décide à reparler, mais pour l'instant, je profite seulement - peut-être un peu égoïstement aussi - de ce contact qui m'a tellement manqué.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [Event 15/02/2015] Lose it all ▬ Killaem   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Event 15/02/2015] Lose it all ▬ Killaem
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Event d'hiver 2015 :)~ inscriptions joueurs et groupe
» Event #2 : Thanksgiving 2015
» Event #1 : Halloween 2015 - Groupe 3 : A la chasse des Pokemon contaminés.
» Event #1 : Halloween 2015.
» Payback 2015 (carte et résultats)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Imperium™ :: Hogwarts' Outside :: Le Stade de Quidditch. :: ─ Les Gradins.-
Sauter vers: