AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 If you mess with my family, I'm gonna mess with you ▬ Connor

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Hiboux postés. : 7757
Date d'inscription : 30/03/2010
Crédits : Avatar JunkieMouse & Gifs by Tumblr.
Double Compte : Enzo ▬ Isma ▬ Jeremiah ( parti ) ▬ Taylor (mort) ▬ Riley ▬ Victoria



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t3331-gangsta-s-paradize-cameron
MessageSujet: If you mess with my family, I'm gonna mess with you ▬ Connor   Dim 22 Mar 2015 - 21:38

Jeudi 15 Janvier 2015 – Pause du midi
If you mess with my family, I'm gonna mess with you



Connor & Cameron

13h30, je viens de terminer de manger et j’ai la tête dans le gaz. Aucune idée de pourquoi ni comment, on ne peut pas dire que j’ai abusé de substances chimiques ces derniers jours même si j’ai trainé un peu avec Dim, William ou même Mateo qui sont les personnes les plus susceptibles de partager un peu d’herbe avec moi, que ça vienne des uns ou des autres. Il y a Emily aussi bien sur mais ça n’est pas pareil, sans compter que je suis un peu plus réticent sur le sujet avec elle parce que … On ne se refait pas, je suis un véritable sur-protecteur, voilà. Grand frère ou Papa Poule, surement un peu des deux et je n'ai pas l'intention de changer ce côté là de moi … Ni aucun autre d'ailleurs. Enfin ça ne nous empêche pas de partager un joint de temps en temps bien sur, c'est seulement un peu plus rare qu'avec les autres. Parlant d'elle, ça n'est pas sa période en ce moment et c'est vrai que je suis assez centré sur Kyle mais en aucun cas je ne la délaisse pour autant. Petite sœur et petit frère, logés à la même enseigne. Je ne sais pas si je suis au courant de tout, entre ce qu'elle me dit elle même, entre ce que j'apprends par les bruits de couloirs, etc … Je n'ai pas de soucis avec ça, je pars du principe qu'elle me parle de ce dont elle a envie de me parler et qu'elle a parfaitement le droit à son jardin secret, comme tout le monde, et moi le premier même si je ne suis pas vraiment un pratiquant de la rétention d'information en règle générale.

C'est perdu dans mes pensées que j'avance d'un pas plutôt lent dans le Hall sans trop faire attention où je vais et sans réel but. Mon prochain cours est dans plus de deux heures et ...

« Saaaaaaluuuuut Caaaamerooooon ! Ça va ? »

J'ai sursauté et fait un bond sur le côté, dites moi qui n'aurait pas réagit de cette manière face à une telle agression ? Qui est ce que j'ai devant moi ? June Jackson, maquillée comme un camion volé et habillé comme … je ne terminerai pas cette phrase. Je ne me souviens même plus comment j'ai fait la connaissance de cette fille, je crois qu'elle était amie avec Megan fut un temps même si je trouve ça carrément bizarre étant donné la différence de caractère entre ces deux là mais soit, ça n'a pas la moindre importance. Bref ! Restons poli, c'est pas comme ça que ma mère m'a élevé … Mais attendez, ma mère ne m'a pas élevé alors on s'en fout non ?

« Bonjour June. Ça va très bien, merci, et toi ? »
« Super ! »

Mon sourire n'est absolument pas forcé ! Qu'est ce qui vous fait dire ça enfin ? De toute façon elle enchaine déjà et je dois le dire, j'en ai croisé des gens dans ma vie mais jamais ô jamais avec un tel débit de parole. Je ne capte qu'un mot sur deux et en réalité au bout d'un moment je me mets automatiquement en mode avion si bien que je hoche la tête à intervalles régulières mais ça s'arrête là. Je n'ai pas la moindre idée de ce dont elle parle et non je n'en suis pas spécialement fier mais c'est simplement une question de survie, croyez moi. Ça n'est qu'au bout de quelques secondes – minutes ? – que je me rends compte qu'elle est accrochée à mon bras et qu'on marche vers une destination … inconnue. J'ai déconnecté à ce point ? Visiblement.

« Et sinon ça se passe toujours bien avec Megan ? Nan parce que j’ai l’impression de ne pas vous voir ensemble très souvent alors je m’interroge tu vois. C’est ma copine Megan, et puis toi t’es trop chou, je t’aime bien, alors j’ai envie de savoir si tout va bien pour vous. Et puis si c’est pas le cas, si tu te sens délaissé tu sais tu peux compter sur moi ! Je peux m’occuper de toi ! »

Un ange passe, ou peut être un vol de musaraignes j'en sais trop rien. Comment ça les musaraignes ne volent pas ? Excusez moi mais ça n'a rien de plus insensé que ce qu'elle vient de dire. Tout va très bien entre Megan et moi, ça n'est pas parce qu'on n'est pas tout le temps collé que ça se passe mal, au contraire, et de toute façon les démonstrations d'affection en publique ça n'est pas notre façon de faire. Cette fille vient de me faire des avances ou c'est moi qui hallucine ? Gentiment j'attrape sa main et la dégage de mon bras, le sourire un peu plus crispé que tout à l'heure je l'admets, et m'écarte un peu d'elle.

« Je te remercie, c’est très gentil mais je te rassure il n’y a aucun problème. J’ai … un truc sur le feu, faut que je te laisse ! »

On pourrait appeler ça de la lâcheté, j'appelle ça de l'instinct de survie … Quoi qu'il en soit, lâche, mufle ou survivant je m'éloigne non sans un sourire et un signe de tête mais la demoiselle ne semble pas s'en formaliser plus de … aller … trois secondes ? En tout cas la suivante elle fait exploser mes tympans et s'enfuie en courant perchées sur ses échasses – pour le coup je suis d'accord avec Enzo, non, on ne peut pas appeler ça des chaussures sérieusement – vers un autre être humain de sexe masculin même si le petit surnom qu'elle lui donne pourrait éventuellement soulever une interrogation … Comment ça je suis mauvais ? Juste intellectuellement réactif et mes chevilles se portent à merveille, merci pour votre considération, vraiment. Ça me touche.

« Miiiiiiinoooooooooooou ! »

Nouveau sursaut, normal, et puis mon esprit curieux la suit du regard et observe le pauvre malheureux qui vient de se prendre un ouragan blond en pleine face. Étrangement, il n'a pas l'air de plus mal le prendre que ça, hum, soit, tant mieux pour lui. Il faut de tout pour faire un monde, y compris des masochistes après tout.
J'allais finalement partir quand quelque chose à fait tilt dans ma tête, comme si une ampoule s'allumait au dessus de ma tête en mode « Hey Simplet, ici ton cerveau qui te parle, t'as pas laissé une information capital de côté là par hasard ? » … Enfin capitale … Non, faut pas déconner non plus, ce type n'a rien de capital mais en revanche … Synchronisation des montres ! Je vois June qui s'en va et laisse l'autre en plan, et surtout je me vois moi me diriger vers lui alors que je n'ai pas le souvenirs d'avoir donné l'information à mon corps de le faire – Cameron, tu fumes trop en ce moment, ça te grille les neurones mais c'est pas grave, on t'aime quand même.

« Hey, Champion du Monde. C’est  bien toi Connor Tveit ? »

Sourire avenant, détendu, main dans les poches et air nonchalant. Belle entrée en matière.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 1503
Date d'inscription : 28/10/2013
Crédits : Ludies; gif tumblr
Double Compte : Elias & Matthew & Keane & Benjamin & Jonah



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t2417-connor-oo-it-s-not-unusual-to-
MessageSujet: Re: If you mess with my family, I'm gonna mess with you ▬ Connor   Mer 25 Mar 2015 - 22:03

Jeudi 15 Janvier 2015 –13h30

Le cours de botanique venait de terminer, Connor se serait bien rester après les cours pour parler avec son oncle mais il préféra aller directement manger pour pouvoir commencer à travailler ses devoirs avant de reprendre les cours. Il ne voulait pas prendre le moindre retard et vu la tartine de devoirs que leur avait donné Edward cela allait prendre beaucoup de temps pour pondre quelque chose de potable alors oui, il fallait qu'il s'y prenne très à l'avance ! Les devoirs ajoutés au quidditch et aux missions de James il avait l'impression de ne plus avoir beaucoup de temps pour lui et au final c'était certainement un mal pour un bien ! Il avait moins le temps de penser à Elinor et c'était une très bonne chose ! Après le déjeuner, il allait se diriger vers la bibliothèque. La tête un peu dans les nuages il ne s'attendait absolument pas à voir la bombe blonde arriver devant lui et l'appeler par ce ridicule surnom.

Miiiiiiinoooooooooooou !
June je t'ai déjà dit de ne pas m’appeler comme ça... surtout en public et aussi fort ! lui dit-il avec quand même un petit sourire affiché aux lèvres.

Elle était belle, sexy et le draguait, le seul bémol c'est qu'elle était quand même un peu nouille. Quand il se trouvait dans la même pièce qu'elle et Melvin c'était.. comment dire ça... la sensation d'être dans un monde totalement parallèle. Comment il arrivait à la supporter il ne savait pas mais il l'aimait vraiment beaucoup. Peut-être que si le souvenir n'était pas si présent il aurait tenté quelque chose avec elle, en attendant, elle devrait se contenter de lui foutre la main aux fesses. Mais pour l'instant ce qui lui importait le plus c'était de savoir ce qu'elle lui voulait et la connaissant elle risquait de tourner autour du pot pendant de très longues minutes. Il décida alors de prendre les devants en tentant quelque chose:

Qu'est-ce que tu veux ? Il y a quelque chose que tu n'as pas compris dans les cours de ce matin ?
Ce que tu peux être bête quand tu t'y mets... mais t'es vraiment trop mignon.

Elle eut un petit rire (pour ne pas dire qu'elle pouffa), elle lui déposa un baiser sur la joue avant de partir sans qu'il ne comprenne trop pourquoi. Certainement qu'elle n'avait pas envie de parler cours mais... il avait toujours du mal quand on lui faisait ce genre d'esquive. Sérieusement, elle aurait pu lui dire qu'il l'emmerdait avec ses cours à la noix. Ça aurait été plus simple non ? Allez, on mettra ça sur le compte que les filles c'est toujours difficile à comprendre. La blonde partait et lui allait se remettre en route vers la bibliothèque quand un type, un des moldus l'interpella. Génial, il ne manquait plus que ça...

Hey, Champion du Monde. C’est  bien toi Connor Tveit ?

Il ne savait pas dire exactement pourquoi mais franchement il ne le sentait absolument pas. Ce type était bien plus grand et baraqué que lui et... il n'y avait pas de mais. Tveit avait juste une intuition que l'autre n'était pas là pour juste faire la causette et le champion du monde était totalement ridicule. Il leva les yeux au ciel, il aurait très bien pu mentir et se tirer mais ce n'était pas franchement son genre. Il tenta de voir ce qu'il avait de "mal" ces derniers jours et il ne voyait absolument pas ce qu'on pouvait lui reprocher. Il s'était quand même bien calmé en ce début d'année
2015 et même là on trouvait encore le moyen de l'emmerder.

Oui c'est bien moi, qu'est-ce que tu veux ? J'ai pas trop le temps là.

Il voulait bosser, mais le monde semblait vouloir s'acharner contre lui ! Alors oui il n'était pas forcément des plus aimables mais il n'avait pas envie de perdre son temps avec ce type inutile.

Si tu pouvais me la faire en abrégé ça serait cool, mais pour t'éviter de te faire gaspiller ta salive. Je ne suis pas désolé si j'ai blessé un de tes proches, je ne dis que ce que je pense. Que ça gêne ou pas, j'en ai rien à foutre. Je peux passer ?

Oui, il aimait jouer à ce jeu-là même si cela pouvait certainement paraître totalement stupide ! Il n'aurait pas du le provoquer il le savait bien surtout vu leur différence de taille, mais tant pis il n'était franchement plus à un coup de poing ou deux dans la tronche. Avec un peu de chance, il apprendrait peut-être quelque chose d'intéressant ou alors... il pourrait tirer la situation à son avantage. Il n'en savait encore rien et comptait bien improviser au fur et à mesure. Il était sur ses gardes prêt à esquiver un coup s'il en avait l'occasion car il se doutait bien que cela se finirait de cette manière, en bagarre... ou plutôt l'autre abruti en train de le frapper et lui, ne faisant pas forcément grand chose.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 7757
Date d'inscription : 30/03/2010
Crédits : Avatar JunkieMouse & Gifs by Tumblr.
Double Compte : Enzo ▬ Isma ▬ Jeremiah ( parti ) ▬ Taylor (mort) ▬ Riley ▬ Victoria



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t3331-gangsta-s-paradize-cameron
MessageSujet: Re: If you mess with my family, I'm gonna mess with you ▬ Connor   Lun 30 Mar 2015 - 13:36

May Day ! May Day ! Super 6-4 va s'écraser ! Pourquoi ? Je le sais que c'est une idée totalement stupide et pourtant je fonce quand même. Ça doit venir de l'ennui, je ne vois que ça, ou alors simplement parce que ça petite gueule ne me revient pas et la simple idée qu'il ait emmerdé ma petite sœur me donne envie de lui pourrir sa journée par simple plaisir. C'est totalement puéril j'en conviens, d'autant plus que je sais parfaitement que Emily est une grande fille parfaitement capable de se défendre toute seule et qu'elle n'approuverait surement pas que j'aille voir ce gus mais … Tant pis. De toute façon c'est trop tard, j'étais déjà près de lui sans même m'en rendre compte et déjà il m'énerve. En fait … J'arrive pas trop à savoir si il m'énerve ou s'il me donne envie de rire avec ses airs de mecs blasés. Je te dérange ? Miles excuses ! Ou pas. Qu'est ce qu'il y a ? Tu vas rater ton cours de Polo ? T'en fais pas, ton équipe se remettra de ton retard et je suis sur que tout va bien se passer. Enfin d'abord est ce que j'ai bien affaire à la bonne personne ?

« Oui c'est bien moi, qu'est-ce que tu veux ? J'ai pas trop le temps là. »
« Mais si. »

Pas de menace dans ma voix, juste un grand sourire sur mon visage de ravi de la crèche.

« Si tu pouvais me la faire en abrégé ça serait cool, mais pour t'éviter de te faire gaspiller ta salive. Je ne suis pas désolé si j'ai blessé un de tes proches, je ne dis que ce que je pense. Que ça gêne ou pas, j'en ai rien à foutre. Je peux passer ? »
« En fait, non. »

Toujours pas de menaces, disons pas directement mais je pense qu'il va rapidement capter que je n'ai pas l'intention de lui foutre la paix. Aujourd'hui j'ai 10 ans et demi, je le vis plutôt bien. Je pousse même le vice en attrapant ses épaules avec un de mes bras que j'enroule autour tout en me disant qu'il est doit être absolument ravi d'être aussi près d'un Moldu si jamais sa réputation est fondée. Je ne connais rien ou presque de ce type, je sais juste que lui et son abruti de cousin ne sont pas spécialement fan des personnes comme moi mais ça s'arrête là. Non mais on sait jamais ! Des fois que l'absence de Magie dans le système serait contagieux …

« Mais fais pas la gueule comme ça enfin, sois heureux de vivre un peu.  Roh … Si jeune et si négatif, franchement c'est triste enfin ! Tu veux un câlin ? »

Et tout ça sans être défoncé, si si, je vous jure.

« Tiens pis donne moi ça, t’en auras pas besoin. »

Ça ? Sa baguette que je viens de choper dans sa poche. Vous pensiez vraiment que je me rapprochais de lui physiquement pour lui apporter du soutien ou de l'intérêt ? Non, c'est juste pour le rendre dingue et en profiter pour lui prendre son joujou comme j'aurai pris le portefeuille d'un touriste. J'ai eu l'occasion de me refaire la main pendant les vacances, visiblement je n'ai pas encore perdu mes réflexes et ce petit morceau de bois atterri donc tranquillement dans l'intérieur de ma manche. J'aurai pu la lui prendre sans le lui dire mais j'en sais rien, je crois que je trouve ça plus drôle qu'il le sache directement. Je ne m'attends pas à ce qu'il ait peur, en réalité je ne m'attends à rien de spécial. J'espère juste l'agacer un peu … Juste un peu … Même si c'est pour me prendre son gorille sur le coin de la tronche en représailles c'est pas grave. Après tout c'est de bonne guerre, chacun défend les siens.

« Tu sais quoi ? T’as raison de défendre tes convictions et de les assumer. Après tout chacun sa façon de voir les choses, non ? On est encore libre de penser a priori. »

Et je garde mon sourire, mon ton enjoué, marchant tranquillement tout en l'entrainant avec moi. Détaché, détendu, insupportable aussi surement mais c'est totalement le but.

« Je pense que tout le monde devrait prendre exemple sur toi en fait, tu penses pas ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 1503
Date d'inscription : 28/10/2013
Crédits : Ludies; gif tumblr
Double Compte : Elias & Matthew & Keane & Benjamin & Jonah



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t2417-connor-oo-it-s-not-unusual-to-
MessageSujet: Re: If you mess with my family, I'm gonna mess with you ▬ Connor   Dim 5 Avr 2015 - 21:09

Journée de merde. Il n'avait pas envie de parler à ce moldu. Ce type ne pouvait pas comprendre que les études à Poudlard ce n'était pas de tout repos, qu'il fallait bosser dur pour arriver là où on voulait... Il faisait tout pour être un des meilleurs pour, plus tard, pouvoir faire le métier qu'il voulait mais aussi parce qu'il aimait être bon et il avait du mal avec l’échec, ne pas réussir. Il aimait l'excellence, la perfection. Et l'autre qui lui disait que si il avait le temps.... genre cet inconnu savait mieux que lui son emploi ? Il se serait presque pris une barre de rire s'il n'avait pas été si agacé par la situation ! Tveit préféra inspirer profondément plutôt que de répondre quelque chose qu'il risquait de regretter après ! Il lui demanda donc de tout résumer histoire de lui faire gagner, puis lui demanda de le laisser passer, la réponse du moldu fut sans appel.

En fait, non.
Non ?!

Il n'eut pas le temps de répliquer quoi que se soit d'autres qu'il s'était retrouvé avec les sales pattes puantes de l'autre garçon sur lui. Il avait cette désagréable impression que l'autre allait pouvoir le contaminer avec sa connerie, sa médiocrité et cela le dégoûtait au plus haut point ! Il en avait presque des hauts le cœur !

Mais fais pas la gueule comme ça enfin, sois heureux de vivre un peu.  Roh … Si jeune et si négatif, franchement c'est triste enfin ! Tu veux un câlin ?
Je suis heureux de vivre mais un peu moins de ta présence ici et encore moins que tu me colles. Si tu aimes les câlins, tant mieux pour toi mais moi ce n'est pas le cas. Sauf ceux d'Ellie mais ils n'étaient plus franchement d'actualité.
Tiens pis donne moi ça, t’en auras pas besoin

Connor n'eut pas le temps de comprendre à quoi il faisait allusion que sa baguette avait déjà disparu de sa poche. Il le regarda façon un peu blasée. Il avait envie de lui cogner une droite ou deux, mais il ne voulait pas céder à ce genre d'instincts par ailleurs vu son gabarit la bataille était un peu déloyale. Il prit soin de bien retenir sa tête et d'en parler à Melvin un peu plus tard.

Rends la moi, s'il te plaît.
Tu sais quoi ? T’as raison de défendre tes convictions et de les assumer. Après tout chacun sa façon de voir les choses, non ? On est encore libre de penser a priori.

Il n'avait pas eu le temps de répliquer quoique se soit que l'autre l'embarquait marcher quelque part et Tveit n'avait pas d'autres choix que de le suivre. Ce type allait morfler, mais la vengeance est un plat qui se mange froid.... et Connor se ferait un plaisir de se débrouiller pour qu'il soit dans la ligne de mire de James. Il ne savait pas encore trop comment, mais il pouvait toujours se débrouiller. Il regrettait alors ce qu'il était en train de faire !

Je pense que tout le monde devrait prendre exemple sur toi en fait, tu penses pas ?
Je pense qu'il vaut mieux être honnête plutôt qu'un faux. Tu vois, je préfère être détesté par tout le monde, plutôt que de faire ami-ami avec les gens comme toi... juste pour bien me faire voir. Cela ne te plaît peut-être pas, mais à vrai dire j'en ai à faire. Je suis un connard, c'est de réputation publique, me semble t-il tu vois tu en as la preuve vivante.

Il avait dit cela d'un ton plus las qu'autre chose. Il secoua doucement la tête avant de lui faire un sourire.

Peut-être qu'un jour tu te rendras compte que certains de tes soit-disant ne sont en vérité pas si tolérant qu'ils le disent... Certains sont honnêtes, c'est un fait mais d'autres, si tu veux un conseil, tu ne devrais pas te fier à eux. Maintenant rend-moi ma baguette, j'ai du travail.

Il essayait de ne pas montrer à quel point il détestait cette situation et que cela l'inquiétait de ne pas avoir le bout de bois dans sa poche. Pourtant il ne s'en servait pas souvent pour taper sur les autres... mais il aimait cette sensation de l'avoir en cas de besoin, un peu comme une arme de protection ou un porte bonheur !

Tu t'es bien amusé, tu m'as fait perdre ton temps, certainement que tu jubiles... mais si tu pouvais m'emmerder à un autre moment, ça serait fort sympathique de ta part.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 7757
Date d'inscription : 30/03/2010
Crédits : Avatar JunkieMouse & Gifs by Tumblr.
Double Compte : Enzo ▬ Isma ▬ Jeremiah ( parti ) ▬ Taylor (mort) ▬ Riley ▬ Victoria



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t3331-gangsta-s-paradize-cameron
MessageSujet: Re: If you mess with my family, I'm gonna mess with you ▬ Connor   Ven 10 Avr 2015 - 12:38

Sérieusement, comme si j’allais faire un câlin à ce type ? Dans le fond j’en serais capable, uniquement pour le faire chier, parce qu’au fond de moi je sens bien que même si je joue sur le côté psychologique une partie de moi commence à céder à la colère ou plutôt une sorte de tension physique. J’ai envie de lui en mettre une, pour faire clair, mais je me retiens parce qu’on ne frappe pas les plus petits que soi … Non, ça n’a rien à voir, c’est simplement que je veux la jouer en finesse et le faire tourner en bourrique sans avoir à lever la main sur lui mais je ne promets pas de réussir à me tenir. Ça dépendra de lui, et peut être de moi aussi j’en sais trop rien. Je le soule, ma présence l’agresse, et je devrais en tirer une certaine satisfaction mais je n’ai même pas l’impression que ça soit le cas. Etrange. J’étais pourtant totalement détaché et détendu il y a à peine quelques secondes.

T’es entrain de faire une connerie Cameron, tiens toi tranquille … Ouais, c’est ça. Dans une autre vie peut être, on verra ça.

« Je pense qu'il vaut mieux être honnête plutôt qu'un faux. Tu vois, je préfère être détesté par tout le monde, plutôt que de faire ami-ami avec les gens comme toi... juste pour bien me faire voir. Cela ne te plaît peut-être pas, mais à vrai dire j'en ai à faire. Je suis un connard, c'est de réputation publique, me semble t-il tu vois tu en as la preuve vivante. »
« C’est plein de sens, effectivement. Enfin ne te lance pas trop de fleurs quand même, t’es pas la définition même du mot connard d’après moi. Selon mes critères ceci dit, a priori ils ne sont pas universels. Et ça tombe bien j’ai pas non plus l’intention de faire ami-ami avec toi. »

Des amis j’en ai, des vrais, une famille même pour certains et il se trouve que tu t’en es pris à ma famille justement. T’aurais vraiment du y réfléchir à deux fois ce jour là, crois moi. Ah, et non, je n’ai pas l’intention de te rendre ta baguette tout de suite mais ça je pense que tu l’as deviné comme un grand.

« Peut-être qu'un jour tu te rendras compte que certains de tes soit-disant ne sont en vérité pas si tolérant qu'ils le disent... Certains sont honnêtes, c'est un fait mais d'autres, si tu veux un conseil, tu ne devrais pas te fier à eux. Maintenant rend-moi ma baguette, j'ai du travail. »

Non, toujours pas.

« Je te remercie de t’inquiéter pour moi, vraiment, ça me touche. »

Avec la main sur le cœur et l’air vraiment concerné histoire d’en rajouter une couche sinon ça n’est pas drôle. Je ne sais pas s’il tente de semer le doute en moi, de me pousser à me méfier des gens qui m’entourent, mais si c’est le cas je doute que ça fonctionne. Je ne m’attache pas à beaucoup de gens, je côtoie beaucoup de monde mais dans le lot j’ai très peu de réelles attaches et ces personnes là ont mon entière confiance donc je doute qu’il arrive à me perturber de cette façon. Pour les autres, je ne me méfie pas forcément c’est vrai, peut être que je devrais, mais qui vivra verra comme on dit. Je n’ai pas l’intention de passer mon temps à me méfier des autres, c’est pas mon truc, alors tant pis si je dois m’en mordre les doigts. Et c’est toujours non pour la baguette, désolé, je te l’enverrais par la poste si t’es sage.

« Tu t'es bien amusé, tu m'as fait perdre ton temps, certainement que tu jubiles... mais si tu pouvais m'emmerder à un autre moment, ça serait fort sympathique de ta part. »
« Tout l’intérêt d’emmerder quelqu’un c’est de le faire au moment où il en a le moins envie, t’es pas d’accord ? Ceci dit ça ne m’empêche pas de rester fort sympathique et courtois avec toi, on n’est pas des bêtes après tout. »

Même si parfois il y aurait de quoi se poser sincèrement la question.

« Tu sais j’suis pas idiot, je sais bien que je m’expose au risque de me prendre ton gorille sur le coin de la tronche, ou Tonton éventuellement, mais faut croire que j’ai un p’tit côté maso. »

Tonton Edward ! Qui a oublié son propre fils mais pas le super cousin Connor. Oui, j’écoute quand on me parle et je retiens. C’est ce que j’ai retenu – entre autres – de ma discussion avec Aaron l’autre jour.

« Comment tu te sens sans ta baguette, dis moi ? Tiens pis parlant d’amis, Monsieur le donneur de leçon, j’imagine que t’as pas de nouvelle de Derek ? C’est ton pote non ? »

Tu dois t’inquiéter quand même un minimum j’imagine ? Ou alors t’es un ami en carton, c’est possible aussi, après tout j’en sais rien étant donné que tu t’auto-définies comme étant un connard.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 1503
Date d'inscription : 28/10/2013
Crédits : Ludies; gif tumblr
Double Compte : Elias & Matthew & Keane & Benjamin & Jonah



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t2417-connor-oo-it-s-not-unusual-to-
MessageSujet: Re: If you mess with my family, I'm gonna mess with you ▬ Connor   Sam 18 Avr 2015 - 11:07

Ce type était une vraie plaie. Il n'en pouvait déjà plus  et l'autre ne semblait pas vouloir le lâcher. La poisse. Néanmoins Connor continuait à être « naturel » toujours aussi chiant que d'habitude, il répétait encore une fois qu'il préférait dire ce qu'il pensait plutôt que d'être un faux cul comme pouvaient l'être certaines personnes ! C'était totalement vrai !

C’est plein de sens, effectivement. Enfin ne te lance pas trop de fleurs quand même, t’es pas la définition même du mot connard d’après moi. Selon mes critères ceci dit, a priori ils ne sont pas universels. Et ça tombe bien j’ai pas non plus l’intention de faire ami-ami avec toi.
génial, ça me fait une belle jambe de savoir tout ça... T'en as d'autres jolies phrases comme ça ?

Blablabla . Ta gueule et dégage, voilà la seule chose qu'il avait envie, qu'on lui foute la paix. Il tenta alors de lui faire comprendre que le jour venu un de ses amis le trahirait peut-être, qu'un d'eux était peut-être faux dans tout ce qu'il pensait, disait, faisait. Peut-être pas, il n'en savait rien, il y avait tellement de gens qui changeaient d'avis comme de chemise ici que ce n'était pas bien simple, seulement il savait qu'il y avait d'autres personnes comme Devin, qui, pour bien se faire voir jouait les vierges innocentes. Et, malheureusement l'autre abruti ne semblait pas franchement prêt à lui rendre sa baguette... Connor tenta donc de lui faire comprendre qu'il était pressé et que ce petit jeu avait assez duré, mais il est vrai d'un type comme lui ne devait pas comprendre l'importance des études et de bien réussir dans la vie !

Tout l’intérêt d’emmerder quelqu’un c’est de le faire au moment où il en a le moins envie, t’es pas d’accord ? Ceci dit ça ne m’empêche pas de rester fort sympathique et courtois avec toi, on n’est pas des bêtes après tout.
Tu es vraiment trop généreux... grogna t-il en levant les yeux au ciel. Il n'était même pas d'humeur à jouer au plus malin, il voulait jouer bosser. Mais tu as totalement raison, mais tu dois aussi savoir que toutes les bonnes choses ont une fin rapidement, sinon ça devient long et ennuyeux . Tu t'es bien amusé, tu m'as bien emmerdé.
Tu sais j’suis pas idiot, je sais bien que je m’expose au risque de me prendre ton gorille sur le coin de la tronche, ou Tonton éventuellement, mais faut croire que j’ai un p’tit côté maso.

Cette fois cette réplique avait réussi à lui soutirer un sourire. Ca sentait le Aaron tout craché ça... quant à Melvin, cette appellation de gorille le faisait toujours beaucoup rire intérieurement .

Je ne suis pas mon cousin... enfin Aaron pour aller me plaindre comme ça. Alors, je ne pense pas que Melvin interviendra là-dedans, sauf s'il arrive par hasard. Je suis un grand garçon, je n'ai pas besoin d'aide pour régler mes ennuis... après si tu aimes te faire cogner je peux toujours t'arranger une petite rencontre avec lui... Oui, il se foutait un peu de sa gueule , mais dans un sens ils avaient ce point commun : prendre le risque de se faire frapper par plus fort qu'eux. Quant à mon oncle, ce n'est pas parce que l'on s'entend bien et qu'Aaron en est jaloux que j'irai tout lui raconter.Je ne sais pas ce qu'il t'a dit, et je ne sais pas non plus ce qui lui est arrivé... tu pourras aller lui rapporter ça.

Là vraiment, il ne voyait pas du tout ce qu'Edward venait faire là, autant Melvin il pouvait comprendre vu qu'ils étaient souvent fourrés ensemble autant le professeur la logique lui échappait un peu.

Comment tu te sens sans ta baguette, dis moi ? Tiens pis parlant d’amis, Monsieur le donneur de leçon, j’imagine que t’as pas de nouvelle de Derek ? C’est ton pote non ?

L'évocation le fit légèrement grimacer, non pas parce que le sujet le dégoûtait ou autres mais simplement parce qu'il était inquiet pour son ami. Aussi étrange que cela puisse paraître oui, sa disparition n'était pas normale et il e savait rien de ce qui avait pu se passer. Après quelques secondes de silence, il haussa finalement les épaules et soupira avant de répondre

Non, je n'ai pas de nouvelles, et oui, c'est anormal qu'il ne soit pas encore revenu ! Mais je ne sais pas ce qui s'est passé, ou se qui se passe, je ne sais pas s'il reviendra ou non... Tout comme toi je suppose ou alors tu sais quelque chose à propos d'Enzo ?

Il n'était pas certain que Derek soit son grand ami et certainement qu'il s'inquiétait un peu plus à propos d'Enzo que son grand frère. Tendant la main il tenta une nouvelle fois, tout en éludant la question :

Bon maintenant que tu as ma réponse tu me la rends? Ou bien tu voudrais encore savoir quelque chose que j'ignore totalement


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 7757
Date d'inscription : 30/03/2010
Crédits : Avatar JunkieMouse & Gifs by Tumblr.
Double Compte : Enzo ▬ Isma ▬ Jeremiah ( parti ) ▬ Taylor (mort) ▬ Riley ▬ Victoria



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t3331-gangsta-s-paradize-cameron
MessageSujet: Re: If you mess with my family, I'm gonna mess with you ▬ Connor   Lun 20 Avr 2015 - 13:17

Tu as réponse à tout, c’est ça ? Oui visiblement il a réponse à tout, et les personnes comme ça ont tendance à me sortir par les yeux assez facilement même si je ne peux pas nier procéder légèrement de la même façon. Pourtant je me supporte plutôt bien, même très bien, la cohabitation est plutôt cool en fait pour dire les choses clairement.
Donc oui, des jolies phrases j’en ai des tas et je pourrais t’en balancer toute la fin de journée si tu veux, et même, et surtout, si tu ne veux pas. Tu l’as dit toi-même, je suis généreux, et crois moi tu n’as encore rien vu. Je pourrais facilement te tenir la jambe comme ça pendant des heures mais le truc c’est que … Tu ne m’amuses pas du tout. T’es le genre de type ennuyeux à mourir, fils de bonne famille, que je débectais totalement quand j’étais encore à San Francisco mais paradoxalement – et c’est pour ça que je les supportais même si je me faisais un plaisir de me foutre ouvertement d’eux et de les arnaquer – ils étaient une bonne partie du marché alors je faisais des efforts. Un peu. Un véritable petit branleur, quand j’y repense c’est clairement ce que j’étais et ça me plaisait. J’aimais ça, j’aimais ma vie, mon rythme de vie, et me foutre de ces abrutis en les rabaissant clairement. Pauvres petits fils à papa, blindés de tune, obligé de taper de la came pour mettre un peu d’intérêt dans leur existence et se mettre en danger. Ils me faisaient bien rire à se prendre pour des terreurs tiens, à se prendre pour des caïds parce qu’ils venaient acheter leurs doses dans des quartiers mal fréquentés. Leur faire peur était une de mes occupations préférées, je dois bien le dire, mais je m’égards.

Je ne sais pas si ce type entre dans la même catégorie et je m’en tape, tout ce que je sais c’est qu’il m’agace fortement, et de plus en plus. J’arrive à garder mon calme et mon sourire mais plus il parle et plus je le perds, ce calme. Surtout quand je pense à Emily, au fait qu’il l’ait fait chier, et même si ça n’est pas grand-chose c’est suffisant pour éveiller tous les signaux de grand frère protecteur chez moi. On ne frappe pas les plus petits que soi Cameron, et encore moins les plus faibles. Certes … Je l’admets, l’idée qu’il m’envoie son gorille arriverait presque à me tenter mais je sais que l’autre abruti n’est pas du genre à jouer sans sa baguette alors non, ça ne m’intéresse pas. Je crois que je vais plutôt laisser tomber et aller voir Mateo si un jour j’ai besoin de me battre un peu. Pas parce que j’ai quelque chose contre lui, bien au contraire, mais parce que justement je sais qu’il cogne parfois et on peut se lasser d’un sac de frappe. Un petit match de boxe, ça pourrait être sympa. A voir.

Bla bla bla. Il parle mais je n’écoute pas vraiment, disons un mot sur deux. Le seul truc que j’ai réellement envie de lâcher c’est : Ta gueule. Pourquoi est ce que je ne le fais pas ? Franchement j’en sais rien, parce que j’ai perdu tout intérêt à cette conversation et si j’étais parti pour l’emmerder un peu histoire de lui faire payer le fait de s’en être pris à ma petite sœur, sincèrement là j’ai … plus envie. Un sujet sérieux ? Oui. Les Ryans. Derek, plus précisément, parce que même si ce naze ne doit certainement pas le savoir, il existe un lien entre le Serpentard et moi. On n’est pas amis, d’ailleurs je ne saurais pas comment décrire ce lien en réalité, mais le fait est que je m’inquiète aussi pour lui. Moins que pour Enzo, c’est sur, mais puisque le Rouge fait parti de ma famille, son frère aussi par extension. Plus ou moins. Je n’oublie pas non plus le lien qu’il a – avait – avec Megan et qui nous a finalement « rapproché » au départ mais ça n’est pas la question. La question c’est de savoir s’il a des nouvelles, ce dont je doute sérieusement.

« Non, je n'ai pas de nouvelles, et oui, c'est anormal qu'il ne soit pas encore revenu ! Mais je ne sais pas ce qui s'est passé, ou se qui se passe, je ne sais pas s'il reviendra ou non... Tout comme toi je suppose ou alors tu sais quelque chose à propos d'Enzo ? »
« A ton avis ? »

Réponse qui n’en est pas vraiment une mais je ne me vois pas débattre avec lui pendant trois heures sur le sujet. Je ne sais rien, il ne sait rien, personne ne sait rien. C’est génial.

« Bon maintenant que tu as ma réponse tu me la rends? Ou bien tu voudrais encore savoir quelque chose que j'ignore totalement. »
« J’en sais rien. Tu sais quel temps il fera demain ? »

Et sans trop savoir pourquoi je ressors sa baguette de ma manche et la lui pose dans la main sans réfléchir, lâchant en même temps un soupir blasé, un soupir d’ennuie profond. Je sais qu’a partir du moment où il a ce truc avec lui je peux voler contre les murs à tout moment ou me transformer en je ne sais pas trop quoi mais pourtant je m’en fous. Je m’éloigne, mains dans les poches, sans un seul regard, sans un seul mot. Pas de menace. Rien. Peut être que la prochaine fois, même si j’espère que ça ne se reproduira pas, je t’enverrais mon poing en pleine figure sans sommation et sans un mot mais aujourd’hui il faut croire que j’avais juste du temps à perdre, et sincèrement je regrette de l’avoir perdu de cette façon. T’as pas le moindre intérêt, tu ne sers à rien.

▬ Fini pour moi ▬

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 1503
Date d'inscription : 28/10/2013
Crédits : Ludies; gif tumblr
Double Compte : Elias & Matthew & Keane & Benjamin & Jonah



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t2417-connor-oo-it-s-not-unusual-to-
MessageSujet: Re: If you mess with my family, I'm gonna mess with you ▬ Connor   Ven 1 Mai 2015 - 12:34

Il ne fallait pas s'étonner qu'il devienne agressif, méchant, sarcastique et tout ce que l'on veut vu qu'il ne pouvait franchement pas avoir la paix ! Il avait beau tenter d'être plus sage de se faire oublier un peu -comme lui avait si gentiment ordonné James-. Mais même comme ça on venait quand même chercher la petite bête. C'était à croire que malgré tout, il avait gardé la casquette du mec qu'il fallait emmerder... d'un côté vu qu'il n'était pas violent, qu'il n'avait pas non plus une carrure très imposante c'était plus simple de s'en prendre à lui qu'à Melvin par exemple. Enfin bon, ça devait être le "jeu" n'est-ce pas ? Mais bientôt ils rigoleraient tous beaucoup moins vu ce qui se tramait. Ils se croyaient tous à l'abri avec les gardiens, ils avaient tellement tords. Ils s'en mordraient les doigts, tous ceux qui avaient osé l'emmerder pour rien. Comme pour Caitlyn, la vengeance était un plat qui se savourait froid et il avait encore toute la vie devant lui pour trouver comment leur faire payer ! Le seul moment où Cameron trouva un peu grâce à ses yeux c'est lorsqu'il parla de Derek. Est-ce qu'il avait des nouvelles ? Non, bien sûr que non, comment est-ce qu'il pourrait en avoir ? Il n'était pas devin, il était juste sorcier... Et ce n'était pas parce qu'il était plus ou moins proche des supérieurs qu'il pouvait avoir ce genre de renseignements, à leurs yeux il n'était certainement qu'un gamin, un pion sur l’échiquier... mais néanmoins utile. Sinon le faux Dimitri n'aurait jamais pris le risque de venir lui parler, il n'était pas stupide, il savait qu'il n'était pas grand chose dans cette organisation.

A ton avis ?
Non, mais une information aurait quand même pu filtrer !

En vérité, il ne voyait pas franchement pas quel miracle mais il y avait des choses que l'on ne pouvait pas forcément comprendre ou prévoir. Derek était intelligent, il était resté assez longtemps auprès des supérieurs pour peut-être trouver un moyen d'envoyer un "signal" sans se faire repérer. Bon voilà maintenant que l'autre avait eu sa réponse, il exigea de nouveau que le moldu lui rende sa baguette !

J’en sais rien. Tu sais quel temps il fera demain ?
Tu regardes par la fenêtre et tu verras si peut-être des nuages arrivent ou pas ?

Il était mignon de donner des conseils le petit Conny n'est-ce pas ? Il ne pensait franchement pas que l'autre abandonnerait aussi vite mais il soupira et lui rendit sa baguette sous l'oeil un peu perplexe de Tveit. Qu'est-ce que ça cachait ? Est-ce que l'autre s'ennuyait et ne trouvait pas sa blague si drôle finalement, ou est-ce qu'il avait quelque chose d'autres en tête ? Il n'en savait rien mais quand il le vit s'éloigner il rangea soigneusement sa baguette, sans même tenter de lui faire la misère pour ce larcin ! Il n'en valait pas la peine et il n'avait pas envie d'utiliser l'instrument pour ce genre de chose. Il le maintenait bien souvent, la violence ne pouvait pas tout résoudre ! Il partit de son côté, pressant le pas pour rejoindre la bibliothèque.


- Fin pour moi aussi -

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: If you mess with my family, I'm gonna mess with you ▬ Connor   

Revenir en haut Aller en bas
 
If you mess with my family, I'm gonna mess with you ▬ Connor
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Mess des Marines
» Family First : II
» You're bringing new life to your family tree now ◮ Alistair & Andy
» Montage débile : Family Sim Bower
» Family is all. {Mael - Liora}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Imperium™ :: Hogwarts' Inside :: Rez-de-Chaussée. :: ─ Hall d'entrée-
Sauter vers: