AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 {EVENT BAL} Au bal masqué, ohé, ohé ! ••Caitlyn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Hiboux postés. : 3169
Date d'inscription : 27/12/2012
Crédits : Gif trouvés sur Tumblr
Double Compte : Matthew & Connor & Keane & Benjamin & Jonah & Warren



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1837-elias-fletcher-oo#100144
MessageSujet: {EVENT BAL} Au bal masqué, ohé, ohé ! ••Caitlyn   Dim 6 Juil 2014 - 15:00

 

Samedi 8 novembre 2014,

Ce soir c'était le GRAND soir. Le bal. Le premier qu'il allait pouvoir passer avec Caitlyn, il allait pouvoir l'inviter à danser et … voilà c'était pas mal. Il avait même prévu de lui faire une surprise, ou plutôt une sorte de surprise, il n'était même pas certain que cela lui fasse plaisir.. mais bon. De ce qui lui servait de touffe de cheveux énormes, il avait demandé à Keane de lui faire une coupe sympa. Oui à Keane, ce n'était pas forcément le choix le plus judicieux mais le blond était un tel fan des cheveux il était sûr qu'il prendrait la tâche très au sérieux. Non. Je ne veux pas te couper les cheveux Elias. C'est un sacrilège.[/b] Voilà la première chose qu'il lui avait dit et à force d'arguments visiblement convaincants le grand dadet. Coupe de cheveux, good. Il ne restait plus que les habits, il ne voulait pas forcément arriver là-bas en costard comme beaucoup risquaient de le faire, alors il opta pour un jean bleu très foncé, une chemise blanche, et par dessus une  veste en jean assortie au pantalon. Il bénissait sa mère à ce moment-là de lui avoir suggéré de prendre ce genre de tenue qui faisait un peu plus habillée. Le lendemain il faudrait qu'il la remercie par lettre ! Il prit également un appareil photo sorcier, un petit modèle pour prendre une photo de lui et sa petite amie pour l'envoyer à papa-maman qui seraient heureux d'avoir ce genre de nouvelles. Et surtout, il avait peur que sa mère lui en veuille énormément s'il ne mettait pas de photos, elle serait presque capable de crier au scandale, que c'était dommage  de ne pas avoir de souvenirs de ce genre d’événements.... et elle était même capable de  dire après que pour leurs futurs enfants blablabla. Sérieusement, si à Noël ils rentraient, Fletch' espérait qu'elle ne parlerait pas de ça, elle avait toujours eu tendance à adorer ou détester les petit(e)s ami(e)s de ses enfants, et elle adorait Caitlyn, alors elle pourrait bien s'emballer, ça ne serait pas la première fois que ça arriverait ce genre de situation. Il en plaignait presque ses aînées.

L'heure H était bientôt arrivée, il se regarda en tenu, avec sa "nouvelle" coiffure (disons juste les cheveux beaucoup moins longs) et il avait l'impression d'avoir pris... bien trois-quatre ans rien qu'avec ça.  Il est vrai que l'ancienne coupe et ses habits habituels avaient tendance à le rajeunir mais quand même. Suivant les conseils, pas forcément très judicieux de Crawley, il ne s'était pas rasé, bon ça ne se voyait pas franchement, mais ça allait plutôt bien avec ce look. Parfait : Elle risquait d'être surprise et il espérait que cela lui ferait plaisir. Il se dirigea ensuite vers la grande salle et se cala vers le fond, essuyant sur son passage quelques regards étonné. Non, il n'était pas un zombi, il n'avait rien fait de spécial... pas la peine de le zieuter de la sorte d'autant plus que cela avait franchement tendance à le mettre mal à l'aise !

Et là, elle était sur scène. C'était la première fois qu'il la voyait jouer étant donné que le 20 juillet il n’avait pas eu y assister. Un mélange de fierté et et de peur le saisi alors. Elle était magnifique, elle était parfaite comme ça, comme tout le groupe, mais... parce qu'il y a toujours un mais... il avait peur pour elle la suite. Pour elle et pour ceux qui se trouvaient sur cette scène même l'autre bouclé de moldu. Le fait qu'il soit lui aussi dans le groupe, le voir là, lui rappelait à quel point il pouvait jalouser ce mec. Il n'aimait pas le voir-là si près de sa petite amie, il n'aimait pas le fait qu'ils avaient pu se rapprocher ainsi. Il n'avait pas confiance en lui. Zéro confiance en Lorence. Il avait attendu la fin du concert pour aller jusque devant la scène, il s'était planqué dans un coin et avait posé doucement a main sur l'épaule de la jeune femme pour la faire se retourner.

T'étais parfaite sur scène, je suis content d'avoir enfin pu voir ce que tu fais.

Peut-être que que c'était un genre d'excuse pour la dernière fois, pour le 20 juillet où il avait vraiment agi comme un abruti, comme un trouillard et même si c'était compréhensible après ce qu'il avait vécu, aujourd'hui en voyant ça il n'en voulait d'avoir agi aussi égoïstement. Enfin, c'était du passé et ils n'étaient pas là pour parler de cela mais juste s'amuser et pour profiter de la soirée. Voilà, maintenant il ne savait pas trop quoi ajouter en plus, il préférait attendre les commentaires de la demoiselle avant de faire quoi que se soit d'autres...

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 6587
Date d'inscription : 31/10/2012
Crédits : ~
Double Compte : Kim Collins



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1747-caitlyn-louise-twain-get-to-kn
MessageSujet: Re: {EVENT BAL} Au bal masqué, ohé, ohé ! ••Caitlyn   Mar 15 Juil 2014 - 10:37

Samedi 08.11.2014
Début de soirée

Le bal. Musique, danse, boissons et bonne humeur pour marquer la fin de la semaine d'enfer que le directeur leur avait concoctée à l'occasion d'Halloween. Il était clairement dans l'optique qu'il fallait leur apprendre à se défendre, à faire face à leurs plus grandes peurs et au danger en général. Et elle ne connaissait pas une seule personne dans cette école qui n'aurait pas craqué. Elle espérait que, pour beaucoup, les Illusions avaient eu un effet bénéfique, à savoir celui de les endurcir, mais elle savait que beaucoup en étaient ressortis encore plus fragiles qu'avant. Surtout parmi les plus jeunes, d'ailleurs, dont elle pouvait entendre les cris et les pleurs une fois la nuit tombée. Ils croulaient tous de fatigue, la peur les empêchant de s'endormir, ou les réveillant au en sursaut lorsqu'ils fermaient les yeux d'épuisement. Ils continueraient à avoir des cauchemars encore bien longtemps, c'était certain, mais pour le moment, il fallait s'amuser un peu, relâcher la pression, oublier ces fichues Illusions qui les avaient hantés jour et nuit. Caitlyn était, personnellement, plutôt fière d'elle par rapport à ça : elle parvenait à oublier assez facilement. Enfin, pas vraiment oublier, car ses souvenirs restaient gravés dans sa mémoire, mais à les ignorer, à tourner la page, tirer un trait, tout ce que vous voulez. Elle arrivait à avancer et à ne pas se laisser submerger par toutes les émotions négatives qu'elle avait en y repensant. Elle ne voulait pas se mettre à déprimer, elle ne voulait pas se renfermer sous l'effet de l'inquiétude et de la paranoïa. Elle voulait vivre sa vie d'ado. Elle savait qu'elle ne serait jamais une ado ordinaire, qu'aucun élève de Poudlard ne serait plus jamais un ado ordinaire, car ils étaient tous des gosses qui avaient vécu et continuaient à vivre la guerre, mais ce n'était pas une raison pour arrêter de sourire, de chanter, de danser. Alors, ce soir là, comme à chaque fois que ça lui serait possible, elle voulait s'amuser.

C'était le professeur Hammerschmitt qui lui avait proposé de jouer pour l'ouverture du bal, avec le groupe. Il l'avait priée de rester, à la fin d'un cours de potions, et elle avait écarquillé les yeux de surprise, lorsqu'elle avait compris qu'il voulait bel et bien parler du groupe de musique qui avait été à l'origine de cette bataille du 20 juillet, ainsi que de l'agitation qui avait régné dans le château depuis la première diffusion de leurs chansons résistantes le 6. Certes, le directeur en personne était au courant de son appartenance au groupe, mais elle ne s'était pas vraiment imaginée qu'il irait le raconter au reste du corps professoral, et surtout, qu'il leur demanderait indirectement de refaire un concert, vu ce qu'il avait dit sur eux pendant son discours. Une bande de petits plaisantins, irréfléchis, inconscients... Il avait bien fait comprendre que même si la bataille s'était bien finie, ça n'avait été que pure folie de donner ce concert. Elle avait une multitude d'arguments contre, mais là n'était pas la question. Pour le moment, il s'agissait de l'énorme surprise qu'elle avait eue lorsque Hammerschmitt avait sous-entendus qu'ils étaient autorisés et même invités à jouer au bal. Elle ne savait pas s'il avait été voir les autres ou musiciens, vu que ces derniers étaient restés très discrets, et notamment n'avaient pas écrit à l'examen d'EDM une dissertation qui les aurait fait descendre aux cachots et donc aurait attiré l'attention sur eux. Elle doutait que les supérieurs ne soient au courant de son appartenance au groupe, elle s'était bien gardée de le leur dire, mais elle savait que ça n'aurait été qu'une question de temps avant que ça leur vienne à l'esprit de lui demander, et, comme le lui avait bien dit Jeroen, ils avaient les moyens pour faire parler. Keith, le bibliothécaire, lui avait posé quelques questions lorsqu'elle avait eu la très ingénieuse idée de l'aborder dans le parc en septembre. Mais, à défaut d'avoir peur pour soi-même, elle avait peur pour les autres, et ne comptait certainement pas les trahir, donc elle avait fait en sorte qu'il n'ait pas confirmation. Savoir qu'à partir de ce soir, tout le monde les connaîtrait, changeait complètement la donne. Elle avait fait passer le message aux autres membres du groupe, après leur avoir individuellement donné rendez-vous dans la salle sur demande qui leur servait de salle de répétition improvisée, et ils en avaient discuté.

Ce soir là, ils seraient exposés au grand public. Il y avait encore des pro-Sups parmi les élèves de l'école, il y avait toujours des traîtres, des taupes. Casey et Adrianna avaient peur, Matthew sans doute aussi, et probablement que Ric aussi même s'il le cachait très bien. Il avait été question de se déguiser, de se masquer, pour ne pas qu'ils se fassent reconnaître, mais Emily avait été contre, car elle était dans l'optique que s'ils voulaient se cacher, ils pouvaient aussi bien rester dans le public à attendre que les choses se passent. Finalement, la seule qui avait porté un masque était Adrianna. Ricardo avait suivi Emily, et Lyn avait suivi Ricardo, et Casey avait suivi Lyn, et Matthew avait dû se dire que s'ils connaissaient quatre visages, les Sups n'auraient pas de mal à trouver les deux autres. Au final, peut-être qu'il valait mieux s'afficher tant qu'ils en avaient l'occasion. Ça éviterait aux innocents de se faire interroger par les Supérieurs, et ça leur ferait des alliés. Alors, ils avaient joué et chanté, sous les feux multicolores, entourés de fumée et encouragés par le public qui sautait et dansait au gré de leur rythme. C'était comme à un concert moldu. La scène, les lumières, les effets, les instruments... Tout marchait à l'électricité. Pour les sorciers de pure souche, c'était sans doute le premier concert du genre auquel ils assistaient. Lyn, pour sa part, n'aurait probablement pas dit non à un concert de musique sorcière. Mais c'était un tourne-disque qui avait fait suite à leur représentation, et, sous les derniers applaudissements, Lyn et ses amis avaient salué la foule puis étaient descendus rejoindre le parquet.

Elle s'était habillée de manière assez simple, ce soir là. Simple mais jolie. Un top noir sans manches, avec une petite touche brillante au niveau de la poitrine, et assez moulant tout en restant très confortable. Un jeans noir à taille basse, assez serré lui aussi, mais tout aussi confortable que son haut (et que le reste de ses vêtements qu'elle choisissait justement avant tout pour qu'ils soient confortables). Des chaussures à talons, même si elle sentait qu'elle aurait vite fait de les jeter sous une table pour danser pieds nus, un bracelet, du mascara et un maquillage discret sur ses paupières, les cheveux détachés ondulant dans son dos... En soi, à part le top sans manches qu'elle ne mettait que pour de rares occasions, elle était vêtue plus ou moins comme d'habitude, mais elle espérait que ça plairait tout de même à Elias. Son petit ami lui avait promis qu'il viendrait l'écouter, comme pour se rattraper de n'avoir pas été là le 20 juillet – ce dont elle lui avait d'ailleurs été plus reconnaissante qu'autre chose, car elle n'avait pas voulu le faire souffrir plus que ça n'avait déjà été le cas, mais il ne l'entendait manifestement pas de la même oreille et semblait s'en vouloir pour son absence. Elle ne l'avait pas vu dans le public, et elle avait senti son cœur se serrer un petit peu, mais c'était probablement dû au stress, s'était-elle dit quand elle l'avait senti disparaître tout comme la boule dans son ventre. Elle savait qu'Elias était là, quelque part. Il le lui avait dit. Si elle ne l'avait pas vu, c'était sans doute parce qu'elle avait mal regardé, voilà tout. Elle descendit de la scène en le cherchant des yeux, se mettant sur la pointe des pieds dans l'espoir de voir sa tête dépasser. Il était grand, très grand. Son corps était juste parfait, et il aurait pu être imposant s'il n'avait pas eu cet air doux qui lui était propre et qui faisait tout son charme. Elle cherchait ses cheveux, ses yeux, n'importe quoi qui soit à lui, voire même ses amis pour leur demander où il était. Elle espérait tellement que la musique lui aurait plu, qu'elle lui plairait... Elle espérait tellement qu'il l'embrasserait et la soulèverait en riant. Un peu paumée dans tant d'espoirs, elle sursauta lorsqu'elle sentit une main se poser sur son épaule et se retourna mais déjà, un sourire étirait ses lèvres et des étoiles pétillaient dans ses yeux. C'était lui, c'était son Elias.

« T'étais parfaite sur scène, je suis content d'avoir enfin pu voir ce que tu fais. »

Elle se remit sur ses pointes et l'embrassa, à la fois rapidement et passionnément. Un baiser volé. Espiègle, un peu provocateur, suivi d'un grand sourire et d'un clin d'œil. C'était souvent elle qui l'embrassait en premier, mais c'était pas grave, car elle n'avait pas l'impression que ça le gênait, ou du moins pas encore. Elle avait depuis longtemps compris que c'était elle la plus vive dans leur couple, et il devait probablement en avoir marre qu'elle sourie tout le temps et qu'elle saute un peu partout comme une gamine, mais elle espérait que ça l'amusait, et, qui sait, peut-être était-ce justement pour ça qu'il l'aimait ? Tout comme c'était probablement pour sa douceur et sa gentillesse qu'elle l'aimait en retour ?

« Tu t'es coupé les cheveux ? »

Oui, c'était ça qu'elle répondait à son compliment. En fait, elle l'avait remercié par le petit baiser, donc voilà. Elle le détailla du regard. Il était vraiment trèèès sexy dans sa chemise blanche surmontée d'une veste en jean assortie à ses pantalons, avec sa nouvelle coupe et ses joues pas rasées... Elle n'en revenait pas. C'était comme un nouvel Elias. Comme s'il avait vieilli, mûri, en l'espace de quelques heures. Pour un peu, elle aurait presque peur que les autres le regardent avec un peu trop d'insistance, mais ce n'était pas son genre. Au contraire, elle affichait un grand sourire et était fière, tellement fière, de son homme ! Qu'on le regarde, il le méritait. Elle savait que c'était elle qu'il aimait, et c'était tout ce qu'elle avait besoin de savoir.

« Oh la la, ça te va tellement bien ! »

Elle n'arrivait pas à le quitter des yeux. Avait-il fait tout ça pour elle, spécialement pour elle ? Quelque chose lui disait que oui, tout comme c'était pour lui qu'elle se maquillait, bien que légèrement, et pour lui qu'elle choisissait ses habits lors de ce genre d'occasions. Oh la la, elle l'aimait tellement !

« Je suis contente que tu aies aimé... Et, Elias, je suis tellement contente que tu sois là ce soir, tu peux pas savoir ! »

Et elle continuait à le regarder, les yeux pétillants de joie et incapable d'arrêter de sourire.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 3169
Date d'inscription : 27/12/2012
Crédits : Gif trouvés sur Tumblr
Double Compte : Matthew & Connor & Keane & Benjamin & Jonah & Warren



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1837-elias-fletcher-oo#100144
MessageSujet: Re: {EVENT BAL} Au bal masqué, ohé, ohé ! ••Caitlyn   Mer 16 Juil 2014 - 18:07

Des baisers, des sourires. Il n'était franchement pas à l'aise dans ce milieu et surtout pas vu comme certaines personnes le regardaient, mais bon, il ne pouvait rien y faire. Il ne voulait pas gâcher la fête de Caitlyn, il ne voulait pas encore une fois la décevoir, alors... il devait foncer sans réfléchir, sans penser aux autres qui se trouvaient-là.

 Tu t'es coupé les cheveux ?
En fait c'est Keane qui me les as coupé, j'ai cru qu'il allait se mettre à pleurer mais il voue une telle gloire aux cheveux que je me suis dit qu'il allait savoir les couper.

Ça sonnait un peu bizarrement., mais après tout quand on parlait de Crawley, les phrases viraient très souvent en quelque chose qui faisait plus irréel qu'autre chose, on s'y habituait vite cependant ! Caitlyn devait côtoyer assez le bouclé pour le savoir. Fletch' lui fit un petit sourire avant de se passer une main dans ses cheveux tandis que sa petite amie était en train de la détailler de la tête aux pieds. Il attendait avec une certaine angoisse ce qu'elle allait bien pouvoir dire, est-ce que ça allait lui plaire ou pas ?! Ses cheveux repoussaient vite, et au pire un sort, ou une potion et... peut-être il pourrait peut-être retrouver son ancienne coiffure. Est-ce que ce genre de sort existait ? Certainement que oui, même si jusque-là il ne s'était jamais réellement posé la question. Le plus important c'est qu'il plaise à sa petite amie.

 Oh la la, ça te va tellement bien ! 
Merci ! J'avais un peur que tu trouves que ça fasse trop !

Bah oui, parce qu'avec les filles des fois c'est pas toujours très clair et souvent très compliqué !

 Je suis contente que tu aies aimé... Et, Elias, je suis tellement contente que tu sois là ce soir, tu peux pas savoir !
Tu devrais arrêter de sourire comme ça tu vas finir par avoir une crampe et je pense que ça fait super mal à cet endroit-là !

Oui ça n'avait pas vraiment de rapport et il le savait bien, mais de toute façon, qu'est-ce qu'il pouvait bien répondre à sa phrase ?! Il n'en savait rien, et il n'était pas du tout à l'aise avec ça, avec cette ambiance de bal. Il ne savait pas trop comment se comporter avec Twain, il ne savait pas comment agir en de telles circonstances ! Danser ?! C'était peut-être un peu trop commun. Boire... vu comme il était quand il avait un cou dans le nez il allait falloir qu'il fasse attention. S'amuser ?! Il était certainement trop coincé pour savoir comment faire exactement. Lui, le timide, l'introverti, ça ne faisait pas forcément trop parti de son vocabulaire. Fletch se passa une main dans ses cheveux, se demandant quoi dire, encore fois ça allait être à elle de tout décider et cela ne l'enchantait guère.

Bon bah... heu.. on bouge notre corps ?! dit-il finalement en faisant quelques pas de danse assez ridicules. On va peut-être éviter de trop boire, je sais que la salle des jaunes est pas trop loin, mais ça m’embêterait que tu ais encore à me porter !

Qu'est-ce qu'il est généreux quand il s'y met non ?!

Ow, désolé, je sais pas du tout quoi te proposer... j'aurais du me renseigner... mais avec tout le reste j'ai complètement oublié...

Ils pouvaient toujours imiter les autres mais bon...


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 6587
Date d'inscription : 31/10/2012
Crédits : ~
Double Compte : Kim Collins



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1747-caitlyn-louise-twain-get-to-kn
MessageSujet: Re: {EVENT BAL} Au bal masqué, ohé, ohé ! ••Caitlyn   Ven 25 Juil 2014 - 15:36

C'était Keane qui lui avait fait sa nouvelle coupe. Oui, Keane, le fétichiste des cheveux. Au premier abord, c'était un choix de coiffeur assez étrange, et Caitlyn pouvait presque entendre le bouclé hurler dans sa tête pour dire que c'était un sacrilège que de couper des cheveux, de leur faire mal, de les jeter à la poubelle, car ils ne méritaient pas un sort aussi tragique... Mais après considération, il fallait avouer que ce n'était pas bête, pas bête du tout. Car si on pouvait-être sûr d'une chose, avec Keane, c'était bien du fait qu'il prendrait soin des cheveux et donc de la coiffure qu'il créerait. Il vénérait beaucoup trop les cheveux pour bâcler son travail de coiffeur improvisé. Et le résultat confirmait bien cette hypothèse. Elias était vraiment très beau. Complètement différent du bon vieux Elias, ça oui. Plus mature, plus imposant, plus sérieux... Plus sexy, aussi, avec sa petite barbe, sa tenue en jeans... Il avait eu peur qu'elle ne trouve que ça fasse trop.

« Absolument pas ! »

Elle leva les yeux au ciel. Comme si Elias pourrait décemment s'habiller et se coiffer assez pour que ça fasse trop... Il était bien trop sobre pour ça, il n'était pas le genre de mec à mettre des t-shirts et shorts multicolores. Quoique, ça non plus ça ne la dérangeait pas, en vrai. En fait, elle ne faisait pas tant que ça attention à ce que les autres mettaient comme habits, et ce n'était pour elle certainement pas un critère de jugement. Mais voilà, Elias ne serait pas Elias s'il mettait des tenues qui faisaient "trop". Mais c'était vrai qu'il était très différent de d'habitude. Entre sa nouvelle coupe et sa nouvelle tenue... au revoir le discret petit Elias, bonjour le jeune homme qui faisait tourner les regards. Elle était vraiment trop contente qu'il soit venu, pour elle. Ça se voyait sur son visage, dans ses yeux pétillants de joie, sur son sourire éclatant qu'il lui conseilla de faire disparaître avant d'avoir une crampe aux joues, mais elle n'arrivait tout simplement pas à arrêter de sourire. Elle finit tout de même par arrêter de le contempler en mode admiration, parce que ça deviendrait vite ridicule. Elle le sentait gêné, elle savait que ce genre d'événements n'étaient pas vraiment son genre. Les fêtes, la danse, les buffets... Il en faisait, mais en petit comité, genre pour des anniversaires. Là, c'était toute l'école qui avait été conviée au bal. Elle ne savait pas trop si elle devait lui dire de se détendre, car c'était généralement bien ce genre de remarques qui vous coinçaient et vous crispaient encore plus que ce n'était déjà le cas. Il finit par proposer une danse et commença d'ailleurs à bouger son corps ce qui le rendait encore plus sexy. Elle l'imita donc, le rejoignant, tandis qu'il disait qu'il vaudrait mieux éviter qu'ils se bourrent la gueule, vu comment ça s'était fini la dernière fois qu'il avait bu. Bah, en soi, c'était bien ça qui les avait remis ensemble après leur rupture, mais il était vrai qu'elle se passerait bien de devoir le porter jusqu'à son lit encore une fois. Elle ne voulait pas vraiment passer pour la fille au mec alcoolo, quoi. Et elle ne tenait pas non plus à faire des choses étranges sous l'effet de l'alcool, donc elle était plutôt d'accord avec son copain pour éviter de boire trop. Ce qui n'excluait pas le fait de boire un petit peu quand même, hein !

« Je prendrais bien deux-trois verres juste pour le fun, mais sinon, ouais, on va éviter de finir bourrés, ça sera mieux. Bon, normalement, l'alcool est interdit, mais ça m'étonnerait pas que yen ait quand même... »

Et pour le coup, elle ne savait pas trop quoi dire de plus. De son côté, il avait l'air de ne pas non plus savoir quoi faire d'autre, et il s'excusa de ne pas s'être renseigné.

« Hey, pas de soucis, on peut juste danser, ça nous changera un peu. Tu sais que t'es très beau quand tu danses ? »

Elle avait dit ça d'une voix exagérément curieuse, comme si c'était une vraie question et pas un simple compliment qu'elle lui faisait. Un petit clin d'œil pour lui signifier qu'elle n'était pas sérieuse et qu'elle n'attendait pas forcément de réponse de sa part.

« Et je m'en fous si j'ai une crampe à la bouche, j'arrive pas à arrêter de sourire. J'dois avoir l'air bien conne, mais tant pis. »

De toute manière, elle n'était pas la seule à être de bonne humeur. Le bal remplissait vraiment bien sa mission de moyen de détente après la semaine d'Halloween.

« Bon, si t'en as marre de danser, on peut aussi aller se poser quelque part, hein ! »

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 3169
Date d'inscription : 27/12/2012
Crédits : Gif trouvés sur Tumblr
Double Compte : Matthew & Connor & Keane & Benjamin & Jonah & Warren



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1837-elias-fletcher-oo#100144
MessageSujet: Re: {EVENT BAL} Au bal masqué, ohé, ohé ! ••Caitlyn   Sam 26 Juil 2014 - 21:34

Keane avait beau avoir pas mal de défauts, Elias savait qu'on pouvait lui faire confiance sur quelques points, enfin au moins sur deux. Le premier, sur les animaux, c'était certainement un des élèves qui s'y connaissait le plus. Le deuxième, tout simplement les cheveux, vu qu'il en était fétichiste.  Néanmoins, maintenant qu'il était devant sa petite amie, il se sentait mal à l'aise comme s'il avait fait un mauvais choix, comme si Crawley avait s'était mal débrouillé, heureusement la Bleue ne tarda pas à le rassurer sur ce point, et lui dit comprendre qu'elle le trouvait parfait comme il était. Un bon point ! Un très bon point même ! Si jusque-là tout allait bien pour Elias la situation se gâta bientôt ! En effet, il ne savait absolument pas comment la soirée allait bien pouvoir continuer. S'il y avait de l'alcool, il allait falloir y aller molo, et puis danser et tout ça ce n'était franchement pas son fort non plus. Il ne se trouvait pas à sa place. Il aurait mieux fait peut-être de lui dire d'y aller avec quelqu'un d'autres. Bref, comme d'habitude il était coincé du cul, et le fait de sentir des regards posé sur lui, sur eux (à moins qu'il ne vire totalement parano) ne l'aidait franchement pas.

Il y en aura forcément... Il haussa les épaules d'un air fataliste. Malheureusement  beaucoup oublient qu'on peut faire la fête sans être totalement bourrés...

Oui, lui aussi buvait mais il pouvait aisément se passer de cette boisson même si dans  un certain sens cela rendait la fête plus "folle". Sur ce point-là, il n'était pas forcément trop coincé, mais être bourré ici aux yeux et au nez des professeurs, des gardiens c'était quand même un étrange, un peu kamikaze.

Mais je prendrais aussi quelques verres de toute façon, il est hors de question qu'on prenne le risque de finir déshydratés !

Il avait entendu cet argument quelque part, mais il ne savait plus où. Question de facilité, c'était une phrase débile, mais, aujourd’hui il l'aimait quand même bien. Et s'il n'avait pas d'idées de ce qu'ils pouvait faire, Twain aussi semblait totalement sécher. Génial, aussi dégourdis l'un que l'autre, cette soirée allait être de la folie... Peut-être qu'ils pouvaient aller se poser chez les Jaunes, dans son dortoir, mais il avait peur que sa petite amie y voit un faux signal, se fasse de fausses idées sur ses intentions qui seraient totalement pires.

Tu m'as déjà vu danser ?! Enfin vraiment danser ?! demanda t-il l'air un peu stupéfait, tout en essayant de de ne pas trop rougir Enfin... merci pour le compliment.

Il ne savait plus trop où se mettre. Lui se trouvait gauche.

C'est con si je te dis que j'ai peur de t'écraser les pieds... surtout avec mon poids par rapport au tien je risque de te faire mal.... mais sinon oui on peut danser, ou essayer du moins

Ouais c'est ça Fletch, continue de trouver des excuses....

 Et je m'en fous si j'ai une crampe à la bouche, j'arrive pas à arrêter de sourire. J'dois avoir l'air bien conne, mais tant pis. 
Non.. Non... t'as pas l'air plus.. Joyeuse, à vrai dire entre joyeuse et un peu constipée.Il eut un petit rire avant de continuer Mais t'es très bien comme ça.
 Bon, si t'en as marre de danser, on peut aussi aller se poser quelque part, hein ! 
On va quand même un minimum profiter de la soirée ! Enfin c'est pas tous les soirs qu'il y a une fête.

Il fallait qu'il lui fasse plaisir, qu'il la rende heureuse. Il aimait la voir sourire, l'entendre rire. Oui, une danse pour qu'elle profite de sa soirée était la meilleure des choses à faire...

{…}

Quelques heures avaient passé. Le couple avait parlé un bon moment, puis dansé, avant de se reposer et de redanser. Ce n'était pas la folle ambiance mais ils ne s'ennuyaient pas. Elias était toujours aussi stressé qu'au début, même s'il faisait tout pour se détendre. Il se détestait dans ce genre de moment, de ne pas savoir profiter de choses simple, de tout rendre compliqué, de se poser TROP de questions. Il fallait qu'il change, au moins pour lui... mais il ne savait pas comment faire, et pourtant il en ressentait le besoin.

Je vais nous chercher quelque chose à boire.

Il lui avait déposé un baiser sur la joue avant de partir chercher les boissons, il m'y un certain temps à accéder au "buffet", et lorsqu'il voulu rejoindre Twain elle semblait en bonne compagnie du bassiste de leur groupe. Matthew. Encore lui. Sous le coup de la jalousie il serra un peu trop fort son poing si bien que l'alcool déborda et se renversa sur lui, par terre. Il n'y fit guère attention. Il ne comptait pas partir, pas intervenir, il regardait juste la scène au loin, voir ce qui se passait... il se sentait totalement démuni.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité


Invité
MessageSujet: Re: {EVENT BAL} Au bal masqué, ohé, ohé ! ••Caitlyn   Dim 27 Juil 2014 - 19:45

Soirée merdique. Sérieusement les filles c'était trop compliqué, il en avait sa claque. Elles l'emmerdaient toutes. Toutes. Autant la réaction de Riley était à peu près compréhensible, il voulait bien qu'ils soient juste amis vu que c'est ce qu'ils avaient convenu au début et que les sentiments ne se contrôle pas... mais il n'arrivait pas à définir si toute leur discussion avait ruiné leur amitié ou pas. Il ne voulait pas la perdre, elle était trop précieuse, et il ne comprenait pas où il avait merdé, il avait tout fait pour ne pas la déranger, pour ne pas qu'elle se sente mal. Il avait essayé de tout cacher, à lui-même mais aussi à elle, à tout refouler ces sentiments trop forts... En vain, et ça avait tout gâché. Tout. Il était nul, et ne savait pas s'il devait attendre qu'elle revienne lui parler ou s'il devait faire le premier pas. Qu'est-ce qu'elle attendait de lui ?! Peut-être qu'elle voulait l'oublier... et même si ça lui faisait mal au cœur il ne pouvait que l'accepter. Et après Jenkins, il y avait eu la petite altercation avec la petite Adrianna... qui elle par contre avait pas mal abusé. Elle avait réussi à finir de bien lui pourrir la soirée ! Maintenant, il se retrouvait non loin des boissons et buvait pas mal. On dit que l'alcool fait oublier, et bien il en avait bien besoin. Le moldu savait néanmoins qu'il ne fallait pas qu'il abuse trop histoire de ne pas faire une troisième connerie... de provoquer encore une "catastrophe". Normalement il avait plutôt l'alcool heureux, mais il ne tenait pas à finir dans le lit de n'importe qui, ou de faire... d'autres choses encore plus déplacés ! Un peu de tenue Lorence, et pour ça il ne fallait pas trop boire. Il fallait aussi qu'il évite Cassie un maximum... sinon elle risquait de s'énerver à cause des deux nanas et ce n'était franchement pas la peine qu'elle en rajoute une couche.



Alors qu'il allait repartir il croisa Caitlyn qui semblait seule. Huh ? Étrange. Pas de petit copain à gauche, pas de petit copain à droite. Pas de Fletch. L'autre avait déjà dû se faire la malle, laissant la pauvre Twain seule ici. Ca n'étonnait même pas Matthew, le peur qu'il l'avait croisé l'autre semblait très coincé du cul, et ne pas aimer ce genre de situation, les bal, où l'on s'amuse. Bref, pour lui le Jaune était juste un mec qui n'aimait pas s'amuser et qui était super fermé bien qu'il avait l'air gentil et inoffensif. Il se dirigea vers son amie T'es toute seule ?! Bon en vrai il s'en foutait, Elias pouvait bien revenir, il n'en avait rien à faire. Il ne l'embrassait pas, il ne la touchait même pas, enfin si, une main sur l'épaule ou le bras de la jeune femme, mais c'est parce qu'il était tactile. Ce n'était pas pour énerver le jaune ou autres. J'espère que tu passes une bonne soirée. qu'il y en ait au moins sur les deux. Peut-être qu'il avait dit ça sur un ton amer... peut-être pas. J'allais rentrer, enfin refaire connaissance avec mon lit, mais si tu veux une danse ou autre, j'suis ton homme. n'était-il pas gentil et adorable. Et promis juré, il ne la reluquait même pas. Après le passage Riley-Adrianna, il n'en avait même plus envie. Il avait pas forcément le moral mais il essayait de ne pas le montrer, mais le connaissant rien qu'entre la tête qu'il tirait et le fait qu'il aille se coucher -seul- avant que la fête soit finie; on pouvait facilement deviner que quelque chose clochait. Alors Caitlyn, qu'est-ce que tu vas faire en sachant que Fletch est jaloux et déteste Lorence, et que ce dernier est pas forcément super bien. Dilemme, bon courage la Bleue !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 6587
Date d'inscription : 31/10/2012
Crédits : ~
Double Compte : Kim Collins



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1747-caitlyn-louise-twain-get-to-kn
MessageSujet: Re: {EVENT BAL} Au bal masqué, ohé, ohé ! ••Caitlyn   Mar 29 Juil 2014 - 21:02

Malgré toutes les précautions qu'avait prises le corps professoral de Poudlard, combinant interdiction et surveillance, il n'y avait rien à faire, de l'alcool avait été infiltré dans la Grande Salle où avait lieu le bal de clôture du "jeu" d'Halloween. Après tout, une fête n'en était pas une s'il n'y avait pas d'alcool. Ça déliait les langues, détendait l'atmosphère, enlevait les barrières. Ça permettait d'oublier, même à petite dose. Parce que oui, Lyn aimait bien prendre quelques verres pendant les soirées, mais n'était pas vraiment fan du bourrage de gueule, même pas du tout. Elle n'avait pas besoin de ça pour s'amuser, et elle était presque désolée pour les jeunes de son âge qui ne voyaient pas quoi faire d'autre à une fête que de boire jusqu'à en tomber dans les pommes. C'était triste. Enfin, bien sûr, certains avaient de bonnes raisons, et elle pouvait comprendre que des jeunes accablés par la tristesse, le stress ou le désespoir, se réfugiaient dans l'alcool, même si ça aussi c'était dommage. Mais quand c'était simplement pour s'amuser ou parce que fête sous-entendait coma éthylique, c'était vraiment nul. Même si elle était d'un naturel plutôt tolérant, la jeune femme avait beaucoup de mal à comprendre et accepter le comportement des jeunes qui buvaient jusqu'à s'en rendre malades. Trop arriérée, trop conservative ? Peut-être, mais à ses yeux, c'était surtout une question de dignité, et de savoir-vivre. La preuve, elle aimait beaucoup les effets de l'alcool à petite dose, voire à dose moyenne. Ça rendait gai, et même si elle n'en avait pas forcément besoin car elle ne quittait que rarement son sourire et sa bonne humeur, elle trouvait que l'athmosphère des fêtes était bien meilleure lorsqu'elles étaient un peu arrosées. Elle rigola lorsqu'Elias lui fit comprendre qu'il ne comptait pas non plus s'abstenir, l'argument était bien trouvé, elle le retiendrait.

Après cette petite conversation sur l'alcool, il s'agissait de trouver quelque chose à faire. Logiquement, c'était un bal, il y avait de la musique, et ne pas danser aurait quand même été dommage. La brune n'était pas une grande danseuse, mais elle appréciait tout de même de bouger un peu son corps au rythme de la musique. Elias restait fidèle à soi-même, c'est à dire coincé, ce qui rendait ses mouvements moins fluides, mais il n'en restait pas moins très sexy, quand il dansait, et elle lui fit le compliment. Il lui demanda si elle l'avait déjà vu vraiment danser, et semblait encore plus gêné qu'avant, mais elle voyait bien que le compliment lui avait tout de même fait plaisir.

« Je n'attends que ça. »

À la base, son compliment se référait plutôt aux quelques petits mouvements qu'il avait exécutés en guise d'introduction, lorsqu'il lui avait proposé de danser, et qui lui avaient bien donné envie de le rejoindre, quoi qu'il pense de ses talents de danseur, car aux yeux de la Raven, il était vraiment très beau. Après, il était vrai qu'elle ne l'avait probablement jamais vraiment vu danser, si ce n'était à d'autres fêtes, mais c'était souvent très rapide et pas très confiant. Bref, du Elias tout craché. Et elle avait bien envie de le voir s'affranchir de sa gêne et lui montrer que oui, il savait danser, il savait bouger son corps, et qu'il aimait ça. Il avait peur de lui marcher sur les pieds et de lui faire mal, mais elle était tellement sûre qu'elle ne risquait rien avec lui, qu'elle ne se faisait aucun souci.

« Oui c'est con parce que tu ne le feras pas. Et je vais enlever mes chaussures, d'ailleurs, avant d'avoir des cloques aux pieds, mais n'aie pas peur, je risque plus de me faire piétiner par les autres que par toi. »

Elle n'aimait pas les talons, et n'en mettait que très rarement, d'où sa crainte de se faire des ampoules aux pieds. Elle ne trouvait pas ça moche – enfin, sauf si c'étaient des talons de vingt centimètres – et elle savait marcher avec, mais disons qu'elle ne se sentait pas forcément très à l'aise dedans, ce n'était pas naturel. Elle préférait les chaussures plates, sans prise de tête, sans mal de dos et autres accidents possibles et imaginables. Pieds nus, c'était bien plus facile de danser, et elle ne s'était pas fait marcher dessus, donc tout allait bien. Elle s'amusait bien, se défoulait bien... Quand ils étaient trop fatigués ou tout simplement las de danser, ils allaient s'asseoir pour discuter et boire quelques gorgées, ainsi qu'échanger des bisous et autres attentions amoureuses. Elias semblait toujours aussi tendu, comme s'il avait peur de la décevoir, et elle essayait tant bien que mal de faire abstraction de ce défaut qu'elle ne comptait pas laisser leur gâcher la soirée. Il était justement parti leur chercher quelque chose à boire et elle se massait les pieds quand elle se fit aborder par Matthew et dût faire un effort pour ne pas sursauter et pousser un petit cri, car elle ne l'avait pas vu s'approcher. Si elle était toute seule ?

« Non non, enfin là tout de suite oui, mais Elias est juste allé chercher un truc à boire, il devrait pas tarder. »

Elle lui adressa un sourire et laissa retomber on pied, tandis qu'il reprenait la parole.

« J'espère que tu passes une bonne soirée.
- Oui, très bonne, merci ! Et toi ? »

Elle se retint de froncer les sourcils, se força à conserver son sourire, mais elle avait bien senti que quelque chose clochait chez son ami. Et ce pressentiment lui fut confirmé lorsqu'il lui répondit qu'il était sur le point de rentrer pour dormir. Lui, Matthew Lorence le fêtard et dragueur par excellence, rentrer se coucher avant la fin de la soirée ? En plus, le voilà qui se proposait pour la faire danser, en essayant de se faire passer pour son homme alors qu'elle voyait bien que c'était lui qui avait le plus besoin d'une danse entre eux deux. Elle se leva d'un bond, sans réfléchir. Elle ne pouvait pas le laisser partir comme ça, alors qu'elle voyait bien que quelque chose ne tournait pas rond. Mais dans sa tête, elle se demandait si elle n'était pas en train de faire une erreur. Elle savait bien que son homme à elle n'appréciait pas du tout le bouclé. Ce n'était pas étonnant, en même temps, après ce qui s'était passé début août. Ils s'étaient expliqués, elle lui avait bien dit que Matthew n'était rien de plus mais rien de moins qu'un ami, et qu'il n'avait pas de soucis à se faire, mais elle voyait bien qu'Elias continuait à en être jaloux. Il n'y avait qu'à voir la tête qu'il tirait à chaque fois qu'elle lui parlait du groupe, vu que Matthew faisait justement partie du groupe. Réalisant qu'elle se tenait bel et bien devant un dilemme, elle eut l'impression de sentir son cœur éclater. Elle regrettait vraiment de devoir faire un choix, mais elle espérait qu'elle pouvait compter sur Elias pour comprendre qu'elle ne pouvait tout simplement pas laisser tomber un ami.

« Avec plaisir ! »

Répondit-elle donc à son aîné de trois ans en prenant son bras. Elle avait essayé de faire en sorte que sa voix et son sourire soient des plus enjoués, même si à l'intérieur, elle continuait à se sentir déchirée. Apercevant soudain Elias dans la foule, elle lui jeta un regard à travers lequel elle essaya de lui faire comprendre qu'il ne devait pas lui en vouloir pour une simple danse, mais elle savait qu'aux yeux du Huffle, c'était bien plus qu'une simple danse. Elle sentait déjà qu'elle allait devoir lui expliquer ça longtemps, mais il n'avait tout simplement pas le droit de l'empêcher d'être là pour ses amis. Elle espérait vraiment qu'il comprendrait, et qu'elle n'aurait pas besoin de se disputer avec lui pour ça, car elle n'avait vraiment pas envie de se mettre en colère à cause d'une histoire de jalousie. Elle avait fait une erreur avec Matthew en août, mais il n'en restait pas moins son ami, et tout comme elle était là pour Aeliane, Jeroen, Rafael, Ricardo, Casey et tant d'autres, elle était aussi là pour Matthew s'il en avait besoin. Pour l'instant, elle avait un peu envie de pleurer tellement elle craignait la réaction de Elias, mais elle sentait bien que s'il n'approuvait pas, elle finirait rapidement par se mettre en colère, en mode "t'as pas le droit de m'interdire d'avoir des amis, j'ai besoin de ma liberté et de ta confiance, tout comme je t'accorde les tiennes". Mais il ne fallait pas qu'elle pense à ça maintenant. Elle s'occuperait d'Elias plus tard. Les regrets, disputes ou câlins attendraient. Pour le moment, c'était de Matthew qu'il s'agissait, et, les mains sur ses épaules, elle le regarda un moment dans les yeux avant de lui poser la question fatidique.

« Quelque chose ne va pas, Matt ? Et dis moi pas que tout va bien, parce que je vois bien que c'est pas vrai. T'as bu, hein ? Qu'est ce qui s'est passé ? »

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité


Invité
MessageSujet: Re: {EVENT BAL} Au bal masqué, ohé, ohé ! ••Caitlyn   Sam 2 Aoû 2014 - 15:39

Oui, je sais, je suis un mec effrayant ! avait-il dit en rigolant légèrement.

Même si elle n'avait pas vraiment sursauté il avait vu le corps de la jeune se tendre un peu il en avait déduit qu'il lui avait fait peur, d'où la phrase qu'il venait de sortir. Il aimait bien plaisanter sur ça, même si au final il n'y avait pas grand chose de vraiment drôle ! Il avait vite enchaîné en lui demandant si elle était tout seule ou s'il y avait son mec dans les parages. Enfin son mec... il n'était pas certain qu'il pouvait appeler ça comme ça, étant donné que dans le couple, c'était certainement Twain qui avait le plus de couilles. En même temps vu le caractère que semblait avoir Fletch ce n'était pas bien difficile. Bref, revenons en à nos moutons. Le Jaune allait donc bientôt revenir mais ce n'est pas pour autant que Lorence commença à partir ! Non, au contraire il préféra continuer à causer avec sa camarade quitte à rendre Fletch' jaloux. Ils ne faisaient rien de mal, ils papotaient l'autre ne devrait pas trop mal le prendre, enfin, en toute logique !

Oui, très bonne, merci ! Et toi ?

Il avait connu mieux, largement mieux même. En fait cette soirée était très loin d'être bonne pour lui, mais peut-être qu'il l'avait cherché un peu... enfin du moins avec Adrianna.... Avec Riley c'était juste une toute autre histoire qui le peinait énormément. Il avait peur d'avoir une grosse boulette qu'il ne pourrait pas rattraper par la suite et vu comme il se sentait proche de Jenkins cela l'ennuyait énormément. Néanmoins, il ne se voyait pas vraiment répondre qu'il n'allait pas forcément super fort. Caityn était là pour s'amuser pas pour jouer au psy avec lui, elle avait autre chose à faire... tout comme Cassie. Il ne voulait pas les ennuyer ce soir avec ses histoires avec "les filles". De toute manière ce n'était pas comme si on pouvait changer quelque chose à ce qui s'était passé, ce n'était pas en faisant la "complainte du bouclé" que ça allait arranger les choses, alors il se contenta d'hausser les épaules et d'acquiescer un peu.

Ça va.

Pour Lorence, ce n'était franchement pas une phrase très éloquente... et ça montrait bien que quelque chose clochait chez lui... mais ce n'était pas non plus un mensonge. La soirée n'était pas non plus un désastre, il s'était quand même bien amusé pendant le concert, il avait adoré passer du temps avec la jolie verte, même si les choses après s'étaient gâtées entre eux. Oui le "ça va" semblait vraiment la réponse la plus pertinente possible. En tout cas c'était largement mieux que " je comprendrais jamais les filles" ou alors "c'est décidé je vire gay". Déjà, dans la dernière phrase c'était un peu impossible, bien que les relations avec les garçons lui plaisaient il aimait trop la gente féminine -et surtout Riley- pour l'abandonner à tout jamais et surtout pour si peu. Il lui dit finalement qu'il n'allait pas tarder à aller se coucher, mais avant il lui proposa quand même une petite danse ! Elle était seule la pauvre, il n'allait pas la laisser là en plan en attendant qu'Elias revienne !

Avec plaisir ! 

Un fin sourire naquit sur les lèvres du brun comme s'il était satisfait de la réponse. Pendant quelques instant le naturel dragueur avait fait refait surface, il ne pouvait pas s'empêcher de lui faire un petit sourire qui se voulait charmeur. Il savait qu'elle n'y succomberait pas, il savait qu'elle le considérait juste comme un ami et qu'il n'y avait qu'un mec dans son cœur. Il le savait, mais cela n'empêchait de lui sourire. Alors qu'ils avaient commencé à danser il aperçut Cassie qui faisait une drôle de tête, elle ne semblait pas apprécier se rapprochement mais il n'en avait que faire. Il lui avait déjà dit qu'il continuerait de parler à Caitlyn et qu'il ne se priverait pas du groupe pour ses beaux yeux. Malgré tout l'amour qu'il pouvait porter à sa sœur, elle ne régirait pas sa vie, pas sur ce point-là du moins. Il avait aussi remarqué Elias qui semblait juste stupéfait, totalement incrédule... mais l'autre garçon les laissa faire, et ne tenta pas de s'approcher en faisant une super crise de jalousie publique. Lorence allait dire quelque chose à son amie mais cette dernière avait finalement reprit la parole bien avant.

Quelque chose ne va pas, Matt ? Et dis moi pas que tout va bien, parce que je vois bien que c'est pas vrai. T'as bu, hein ? Qu'est ce qui s'est passé ?

Il haussa les épaules, avant de pousser un léger soupir. Pour Adrianna, il ne pouvait pas vraiment lui expliquer, il savait que Twain était curieuse et il avait trop bu pour réussir à bien tenir sa langue aux questions de la jolie Bleue. Il ne devait pas dire que la batteuse du groupe était en couple.

Rien de grave ne t'inquiètes pas... On va dire quelques petits soucis avec des filles, mais ça sera passé demain. Tout ira... Et comme tu dis, j'ai trop bu. Visiblement j'dois pas avoir l'alcool heureux ce soir.

Ouais c'était pas trop mal comme ça, il résumait la situation sans en dire trop, en minimisant ce qu'il ressentait à ce moment-là. Il avait juste besoin d'un peu de contact humain sans créer pour autant une troisième guerre mondiale... si Cassie lui mettait la main dessus, il lui dirait tout et elle risquait de vouloir parler à Adrianna et Riley et ça ce n'était pas du tout bon pour lui. Il lui déposa tendrement un baiser sur la joue avant de lui remettre une mèche de cheveux à sa place

Voilà, comme ça... ça te va mieux. T'es... superbe ce soir, j'espère que ton copain te l'a dit et... qu'il ne fera pas trop la tête parce qu'on parle ensemble. Je ne tiens pas à t'attirer de problèmes.

On appelle ça changer de sujet en toute discrétion, l'air de rien. Oui c'était en quelque sorte une petit diversion ! Il savait qu'il ne pourrait pas rester beaucoup plus longtemps avec elle, Elias risquait vite de s'énerver et de partir bouder ailleurs comme un gamin... ou alors de s'imaginer encore des choses. En même temps, Matthew ne pouvait pas trop lui jeter la pierre après ce qui s'était passé entre lui et Twain cet été (enfin ce qui avait failli se passer). Un instant de faiblesse, de doute, rien de plus pour lui... mais pour Fletch' ça ne devait pas être aussi facile à entendre !

Tu veux bien me rendre un service Cait ?! Et vu qu'elle semblait plutôt d'accord, il lui souffla. Profite de la soirée pour deux ce soir.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 6587
Date d'inscription : 31/10/2012
Crédits : ~
Double Compte : Kim Collins



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1747-caitlyn-louise-twain-get-to-kn
MessageSujet: Re: {EVENT BAL} Au bal masqué, ohé, ohé ! ••Caitlyn   Lun 4 Aoû 2014 - 17:03

Matthew avait besoin d'elle, alors elle s'était levée et partait danser avec lui. Sans hésiter. Dans sa tête, elle faisait certes face à un dilemme, mais ses mouvements étaient spontanés, automatiques, déterminés. Il voulait une danse, alors elle s'était levée d'un bond et avait pris son bras. C'était son ami, et elle était toujours là pour ses amis. Même si pour le coup, Elias et Cassie risquaient de ne pas être très contents. Mais tant pis, ils attendraient. Voir Caitlyn danser avec Matthew n'allait pas les tuer, et, chacun de leur côté, les deux cavaliers iraient s'expliquer avec eux, mais plus tard. Pour l'instant, la jeune femme voyait bien que son ami n'était pas au meilleur de sa forme, et elle se devait d'essayer de le réconforter ou de le faire sourire. La tristesse de ses amis lui allait droit au cœur, lui comprimait les poumons, et c'était quasiment un besoin pour elle que de les consoler, si elle ne voulait pas se mettre à pleurer à leur place et ruiner ainsi sa soirée et celle de ses autres amis et proches. Elle connaissait Matthew depuis qu'elle était toute petite. Ils habitaient dans la même rue, allaient dans la même école primaire, puis dans le même collège... Sans doute ne l'aurait-elle jamais remarqué plus que ça si sa sœur jumelle, Cassie, n'avait pas décidé qu'elle allait se servir de sa cadette de trois ans comme d'un punching-ball. Elle était devenue son défouloir, son bouc émissaire, ainsi que celui de toute sa bande. Ce n'était certes pas à cette période qu'elle s'était rapprochée de Matthew, elle ne pouvait même pas prétendre qu'elle le connaissait, mais elle avait pu tirer quelques conclusions sur son caractère. Ils n'étaient devenus amis qu'à partir du moment où le moldu s'était retrouvé à Poudlard, fin juin dernier, mais elle avait tout de même l'impression de le connaître depuis toute petite, et d'avoir avec lui un lien assez particulier, très fort et très profond. En plus, ils connaissaient quelques uns de leurs secrets respectifs, ce qui les rapprochait. Bien sûr, rien de tout ça ne plaisait à Elias qui, en tant que copain de la jeune fille, était jaloux de Matthew, ni à Cassie qui, en tant que sœur jumelle du jeune homme, vivait très mal le fait que son ennemie jurée se rapproche de lui. Et malheureusement, Cassie et Elias se trouvaient dans la Grande Salle, et les regardaient avec une forme de désapprobation qui leur était propre, l'une avec beaucoup de colère, l'autre avec beaucoup de déception. Caitlyn s'efforçait de se concentrer sur le sourire qui se voulait charmeur de Matthew, tout en voyant bien qu'il n'était pas bien, que quelque chose ne tournait pas rond. Elle ne tergiversa pas pendant trop longtemps et lui demanda ce qui se passait.

Le connaissant, elle savait qu'il allait tout faire pour minimiser l'importance de ce qui l'avait rendu si triste. Elle savait qu'il allait essayer de plaisanter, ou de dire des banalités, pour ne pas trop l'inquiéter ou l'importuner avec ses histoires. Mais elle ne comptait pas se laisser rembarrer aussi simplement, et comptait bien insister jusqu'à ce qu'il lui dise tout ce qu'il avait à lui dire. Enfin, bien sûr, si elle voyait que ça lui ferait plus de mal qu'autre chose, elle ne le forcerait pas à lui parler de tout ce qui s'était passé, mais voilà, elle essayerait de le faire extérioriser le plus possible ses sentiments, pour ne pas qu'il aille se bourrer la gueule tout seul dans son lit. L'alcool permettait certes d'oublier à court terme, mais dès qu'il aurait décuvé, il se souviendrait de toute manière, et aurait encore plus mal. Ce n'était pas la solution. La solution, c'était d'en parler, de se laisser consoler ou distraire par des amis. C'était pour ça qu'elle était là. Mais, comme elle l'avait prévu, il se contenta de rester vague, de lui assurer que ce n'était rien de grave, que c'étaient des soucis avec des filles, et qu'il était conscient d'avoir trop bu, mais qu'il n'avait manifestement pas l'alcool heureux ce soir là. Bref, de tout ça, elle retint simplement qu'il avait des soucis avec des filles. Des soucis d'amoureux ? Il n'était pas que le dragueur de service, il avait des sentiments aussi... Elle ne savait que trop bien les sentiments de Matthew à l'égard de son père, de sa sœur, de sa mère défunte... Enfin, non, elle ne les connaissait pas vraiment, mais disons qu'elle s'en doutait, et qu'elle en avait eu quelques avant-goûts. Alors, s'il disait que c'étaient des soucis de filles, c'était probablement parce que quelqu'un lui plaisait mais que ce n'était pas réciproque, et qu'elle le lui avait probablement dit à l'instant. Tout cela n'étaient que des suppositions qui naissaient dans la tête de la Raven tandis qu'elle dansait avec le Moldu, et qu'elle avait mille envies de lui faire un gros câlin.

« Boire n'est pas la solution, Mattie. Elle n'en vaut pas la peine, si elle ne voit à quel point tu es parfait. Ou peut-être que vous vous êtes mal compris, ça arrive des fois... Il s'est passé quoi, exactement ? Tu sais que tu peux tout me dire, hein ? »

Elle espérait vraiment qu'il lui dirait ce qui s'était passé. Boire pour oublier, attendre le lendemain... ça ne résolvait rien. Même si le temps pouvait parfois soigner les blessures, elle doutait que ça puisse être le cas cette fois-ci avec Matthew, ou du moins pas en une nuit. Elle était de l'avis qu'il fallait parler de ses problèmes, les assimiler, les accepter, avant de pouvoir avancer. C'était ce qu'elle avait dû faire après la nouvelle de la mort de ses parents. Elle avait mis beaucoup de temps avant d'accepter pleinement leur décès. Essayer de l'oublier ne servait à rien, c'était impossible. C'était comme pour un escalier. Il fallait s'appuyer sur une marche pour gravir la prochaine. Il fallait une ligne de départ pour avoir une ligne d'arrivée. Il fallait un passé pour avoir un futur. Oublier n'était donc pas la solution, et elle ne voulait pas laisser partir Matthew avant d'être sûre qu'il soit en mesure d'accepter ce qui s'était passé, de faire avec. Et non, ce n'était pas que par curiosité qu'elle voulait qu'il se confie à elle, mais bien parce qu'elle était son amie, et qu'elle voyait que ça le tracassait. Il finit toutefois par se pencher vers elle et elle le sentit déposer un baiser sur sa joue, un peu interloquée par cette soudaine proximité, si bien qu'elle se sentit rougir. Un sourire timide naquit sur ses lèvres tandis qu'il lui enlevait une mèche de son visage et la coinçait derrière son oreille, puis il la complimenta et finit par lui dire qu'il espérait que leur danse ne lui attirerait pas trop de problèmes, pensant tout particulièrement à Elias qui risquait de lui en vouloir.

« T'inquiète pas pour moi, personne n'a le droit de m'empêcher de danser avec un ami, même pas Elias. Et merci pour le compliment c'est... c'est vraiment... Rhoo je me remets à rougir, à cause de toi, c'est pas gentil du tout ! … T'es très élégant toi aussi ce soir, ça te va super bien. »

Et elle le prit dans ses bras pour lui faire un câlin. Comme elle en faisait à ses amis lorsqu'elle était heureuse ou lorsqu'elle voulait les consoler. Là, c'était un peu les deux. Elle était heureuse et gênée du compliment qu'il lui avait fait, et elle sentait que Matthew avait besoin d'un peu de chaleur humaine et amicale, d'un peu de soutien, donc elle s'était arrêtée de danser et le serrait dans ses bras, sa tête blottie dans la nuque du jeune homme. Et ce fut à se moment là qu'il lui demanda en murmurant si elle voulait bien lui rendre un service. Elle secoua vigoureusement la tête.

« Tout ce que tu veux, Matthew.
- Profite de la soirée pour deux ce soir. »

Elle resserra son étreinte autour de lui, puis le lâcha et reprit une distance normale et le regarda dans les yeux.

« Promis. Et toi, tu veux bien me promettre quelque chose en retour ? »

Il devait sans doute se douter de ce qu'elle lui dirait. Elle avait pris un air grave. Elle aurait bien aimé pouvoir dire quelque chose de drôle, pour le faire rire, mais elle n'y arrivait pas.

« Ne prends plus rien à boire, Matthew. Ça ne te fait pas du bien, c'est juste une impression, mais en vrai, ça fait plus de mal que de bien. »

Elle n'avait pas envie de le laisser partir comme ça, elle sentait qu'il ne pourrait pas s'empêcher de déprimer. Mais au moins, il lui avait plus ou moins dit ce qui n'allait pas, et elle espérait qu'elle lui avait tout de même fait passer un bon moment. Et, même si elle se doutait, au vu des promesses qu'ils s'étaient faites comme pour faire une conclusion, qu'il allait bientôt lui dire de rejoindre son copain et qu'elle lui obéirait si c'était le cas, elle continuerait à danser avec lui jusqu'à ce qu'il ne décide de s'en aller. Car c'était son ami, et il n'allait pas bien, donc elle le soutiendrai le plus longtemps possible, et tant pis pour les autres, ils attendraient.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité


Invité
MessageSujet: Re: {EVENT BAL} Au bal masqué, ohé, ohé ! ••Caitlyn   Sam 9 Aoû 2014 - 11:52

Oui, il savait que boire n'était pas la solution. Il était bien placé pour le savoir vu le père qu'il avait eut. Matthew avait honte de sa propre conduite, qu'à la "moindre contrariété" il se mette à picoler. Il ne voulait pas devenir comme son paternel mais... c'était presque naturel pour lui de se mettre souvent minable... enfin disons de boire peut-être un peu plus qu'il ne faudrait aux soirées notamment ! Et si Riley en valait largement la peine, la pauvre au final elle n'avait rien fait de mal... C'est lui qui avait déconné, c'est lui qui s'était épris de sentiment pour elle alors que dés la première fois ils avaient dit qu'ils resteraient simplement amis. C'était de sa faute à lui  mais comment l'expliquer à la jeune femme ?! Il ne voulait pas qu'elle sache de qui il s'agissait, il ne voulait pas que  cela se sache... aussi bien pour Jenkins que pour lui. C'est vrai que lorsqu'il se trouvait avec la verte, il suffisait de voir comment il regardait la jeune femme pour comprendre que pour lui il y avait un peu plus que de l'amitié ! Il soupira un petit peu avant de reprendre la parole

Rien de grave je te l'ai dit ! Et si, je t'assure qu'elle en vaut la peine, c'est vraiment une nana géniale ! Il eut un petit sourire triste avant de continuer On s'est très bien compris, on s'était dit dés le départ qu'on resterait juste amis... mais visiblement sentiments m'ont joué quelques tours à ce niveau-là. Il faisait à présent une petite grimace Et puis... j'me suis pris la tête avec quelqu'un d'autres, j'pensais que c'était une "amie", mais j'me suis rendu compte qu'elle ne me connaissait pas vraiment et c'est assez blessant. Bref rien de grave. J'vais aller dormir et ça ira mieux demain.

Il avait réussi à ne pas nommer Adrianna ni Riley ce qui était un bon point. Il espérait que son amie n'essayerait pas d'en savoir plus. Il ne voulait pas en parler, et surtout pas à Cait qui était aussi proche de la Rouge. Oui, aller se coucher était donc la meilleure des choses à faire ! Il lui avait fait un petit bisou sur la joue qui la fit un peu rougir alors qu'il n'y avait pas de quoi, et il lui enleva enfin une mèche de cheveux pour bien la replacer avant de la complimenter sur sa tenue.

Merci ! il lui fit un petit sourire avant de rajouter Je sais, je suis un vilain garçon qui fait rougir les filles en leur faisant des compliments véridiques ! Il lui fit un petit clin d’œil. Il ne t'en fais jamais ou quoi ? Pour que tu prennes cette couleur pour si peu. Ce n'était pas forcément super sympa de parler de Fletch de la sorte, mais il était curieux de savoir la réponse. Ce type était tellement bizarre... Et je suis bien heureux si personne ne peux t'empêcher de danser avec moi !

Enfin une nana qui ne balisait pas de rendre jaloux son copain comme c'était peut-être un peu trop souvent le cas chez la gente féminine. En soit il pouvait le comprendre, s'il avait une copine il n’aimerait que moyennement qu'elle danse avec un autre mec que lui, mais il ne pouvait pas l'empêcher d'avoir des amis et de s'amuser , alors du moment que cela restait purement amical, qu'il n'y avait pas de... disons tentations, de gestes trop tendancieux pourquoi pas ?! La jeune femme l'avait ensuite pris dans les bras pour lui faire un câlin, il s'empêcha de lui faire un autre bisou sur la joue histoire que le Jaune ne le prenne pas trop mal, mais cette accolade lui faisait du bien. Il lui demanda alors de lui rendre un service: de s'amuser pour deux ce soir. C'était simple comme demande et il ne doutait pas qu'elle réussirait sans soucis ! Elle le serra un peu plus avant de le lâcher et de s'écarter de lui.

 Promis. Et toi, tu veux bien me promettre quelque chose en retour ? 
Oui bien sûr... enfin je crois. Ca dépend ce que c'est !
 Ne prends plus rien à boire, Matthew. Ça ne te fait pas du bien, c'est juste une impression, mais en vrai, ça fait plus de mal que de bien.

Il lui fit un petit sourire triste mais il acquiesça doucement.

Pour ce soir je te le promets... Il se tut quelques secondes avant de rajouter plus bas Mais il faut croire que tel père, tel fils.

Elle l'avait vu, elle savait exactement de quoi il parlait et rien que l'idée de lui ressembler lui donner l'envie de vomir. Lorence se passa ensuite une main dans les cheveux.

Et t'inquiètes pas pour moi Twain ou j'te  jure que je viendrai te botter le cul.

Il lui fit un dernier sourire, avant de lui déposer un baiser sur la joue à nouveau, mais cette fois c'était en guise d'au revoir.

Bonne soirée Caitlyn.

Et sur ces mots il commença à partir. Il chercha du regard sa sœur mais le la trouva pas, tout comme Elias. C'est en s'avançant un peu vers le hall, qu'il s’aperçut que les deux étaient en train de parler ensemble... ou plutôt Cassie qui parlait à Fletch. Matthew haussa un sourcil plutôt étonné mais il n'osa pas aller voir. Il ne voulait pas que sa sœur vienne lui poser des questions ou autres, il profita donc qu'elle soit occupée avec le préfet pour s'en aller jusque dans l'aile des moldus.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 6587
Date d'inscription : 31/10/2012
Crédits : ~
Double Compte : Kim Collins



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1747-caitlyn-louise-twain-get-to-kn
MessageSujet: Re: {EVENT BAL} Au bal masqué, ohé, ohé ! ••Caitlyn   Mar 12 Aoû 2014 - 19:20

Elle avait mal pour lui. Caitlyn avait juste tellement mal pour Matthew, elle avait envie de le serrer dans ses bras et de prolonger son étreinte jusqu'à ce qu'il aille mieux. Elle avait envie d'aspirer sa tristesse et sa douleur, d'aspirer son désespoir, comme un chiffon qui se gorgeait d'eau, comme un mouchoir en papier qui essuyait les larmes. Ce n'était pas de la pitié, non, c'était juste cette espèce d'empathie qui lui jouait des tours à chaque fois que quelqu'un allait mal, car elle n'arrivait tout simplement pas à l'ignorer et se retrouvait triste à son tour. Matthew n'était certes pas en train de pleurer, mais il avait l'air un peu au bout du rouleau, au point de s'être mis à picoler, pour noyer son chagrin, comme on disait. C'était assez étonnant, dans le sens où c'était un peu ce qu'il reprochait à son père. Caitlyn avait eu un aperçu de sa relation avec son paternel, elle avait pu comprendre qu'il rentrait souvent bourré à la maison et que ses enfants en pâtissaient physiquement. Elle savait que Matthew le détestait pour ça, elle savait qu'il le vivait très mal. Alors, comment se faisait-il qu'il faisait la même chose ? Elle ne voulait pas lui rappeler son père et tous les mauvais souvenirs qui y étaient reliés, elle ne voulait pas le comparer à lui car elle savait que ça ne l'aiderait pas, bien au contraire, mais dans sa tête, elle trouvait ça dommage que Matthew s'abaisse en quelques sortes aux mêmes pratiques que son géniteur alors que ces pratiques lui avaient fait tellement de mal. Il soupira et ce fut comme un poignard qu'il lui enfonçait droit dans le cœur. Sa détresse la frappa de plein fouet une fois de plus, et elle serra les mâchoires. Pourquoi est-ce qu'elle était si émotive ? Pourquoi se laissait-elle si facilement atteindre par les malheurs de ses amis ? Elle avait envie de pleurer. Mais mine de rien, elle était forte. Elle était forte car elle se convainquait qu'elle devait l'être, pour eux, et elle y arrivait bien. Elle ne craquait pas, pas en leur présence. Elle attendait qu'ils soient partis, elle les réconfortait de son mieux, et elle ne craquait qu'une fois seule si besoin. Une tempête se déchaînait dans sa poitrine, mais à l'extérieur, elle restait calme, posée, solide. Un rocher auquel s'accrocher. Une plage sur laquelle s'échouer. Mais surtout, une amie, une personne, une présence. Un soutien, un réconfort. Quelqu'un à qui se confier.

« Rien de grave je te l'ai dit ! Et si, je t'assure qu'elle en vaut la peine, c'est vraiment une nana géniale ! On s'est très bien compris, on s'était dit dés le départ qu'on resterait juste amis... mais visiblement sentiments m'ont joué quelques tours à ce niveau-là. »

Il avait souri faiblement en parlant de la fille à l'origine de tout ça, et maintenant, il grimaçait.

« Et puis... j'me suis pris la tête avec quelqu'un d'autres, j'pensais que c'était une "amie", mais j'me suis rendu compte qu'elle ne me connaissait pas vraiment et c'est assez blessant. Bref rien de grave. J'vais aller dormir et ça ira mieux demain. »

Il ne voulait pas se confier, pas totalement, mais elle n'allait pas le forcer. Elle était là s'il en avait besoin, il le savait, mais il accepterait de lui parler que s'il savait qu'elle lui laisserait la liberté de choisir ce qu'il lui dirait et ce qu'il voudrait garder pour lui. Elle pourrait certes le forcer à cracher le morceau, probablement qu'elle réussirait, aujourd'hui, mais la prochaine fois, il ne lui dirait plus rien, et ce n'était pas le but de la manœuvre. Le but de la manœuvre, c'était de lui permettre de vider son sac selon ses besoins à lui. De toute manière, il manquait les noms et les détails, ce n'était rien d'important. Il avait juste eu besoin de dire le gros de l'histoire à quelqu'un pour se défaire d'un poids, et le reste suivrait. Elle lui sourit, hocha doucement la tête, puis répondit

« Oui ça ira mieux demain. Si tu la considérais comme une amie, c'est peut-être juste un malentendu, surtout si vous ne vous connaissiez pas encore très bien... Et puis pour tes sentiments envers l'autre fille, laisse toi le temps et laisse lui le temps. Les filles, c'est parfois assez con, mais en général, c'est juste une question de temps. »

Très philosophique, tout ça. Elle ne savait pas trop de quoi il avait besoin en ce moment, en termes de paroles. Elle savait juste qu'il avait besoin d'elle, de quelqu'un, n'importe qui, pour être avec lui pendant quelques minutes. Un peu de chaleur humaine, un peu d'amitié. Il l'embrassa sur la joue puis la recoiffa tendrement, la faisant rougir au passage. Elle n'avait pas de sentiments pour lui, mais elle ne pouvait pas s'empêcher de le trouver charmant, d'autant plus qu'il se mettait à la complimenter, avant de lui dire qu'il espérait qu'Elias ne prendrait pas trop mal le fait qu'elle danse avec le bouclé. Elle aussi, espérait. Elle savait que son homme n'aimait pas vraiment Matthew, et malheureusement, elle ne pouvait pas vraiment dire qu'il était en tort. Vu ce qui avait failli se passer en août, c'était compréhensible qu'Elias ne veuille pas de Matthew à proximité de sa copine... Mais c'était un ami, et personne, pas même Elias, n'avait le droit de l'empêcher de passer du temps avec ses amis s'ils en avaient besoin. Elle le lui assura, puis le gronda pour l'avoir faite rougir, avant de le complimenter à son tour sur sa tenue qui lui allait vraiment bien. Il sembla heureux, plaisanta tout en soutenant que son compliment était véridique, comme pour en rajouter une couche, ce qui la fit rire.

« Il ne t'en fais jamais ou quoi ? Pour que tu prennes cette couleur pour si peu.
- Heuu... en fait, je la prends aussi quand c'est lui qui m'en fait. »

Et elle le dit presque sur un ton honteux, comme si c'était un défaut de rougir lorsqu'elle se faisait complimenter.

« Mieux vaut rougir que de le prendre pour acquis, non ? »

Car prétentieuse, vaniteuse, etc., elle ne l'était pas. Il lui dit ensuite qu'il était bien content que personne ne puisse empêcher Caitlyn de danser avec lui.

« Ne prends pas tout de suite la grosse tête, comme si t'était irrésistible, Lorence ! »

Hop, un clin d'œil pour la route. Et non, elle ne parlerait pas d'Elias, elle ne dirait pas que son copain était tout en haut de la pyramide et qu'il aurait forcément la priorité sur n'importe lequel de ses amis en cas de détresse des deux côtés. Elle essayait d'être là quand on avait besoin d'elle, mais elle ne pouvait pas être partout à la fois, donc forcément, si Rafael, Casey, Aeliane, Matthew et Elias souffraient de la même manière, ce serait vers Elias qu'elle irait en premier. Quoi qu'il en soit, aujourd'hui, Elias allait bien, et c'était Matthew qui manquait d'affection, donc c'était simple, et logique, dans sa tête. Elle espérait juste qu'Elias accepterait cette logique, mais le connaissant, ce serait dur de la lui faire comprendre. Et même si elle arrivait cette fois à le persuader que Matthew avait eu besoin d'elle, elle pouvait s'attendre au même genre de complications la prochaine fois, si prochaine fois il y avait. Ne pas y penser. Elle ne devait pas y penser. Ses petits problèmes relationnels, elle les résoudrait plus tard. Elias attendrait, son tour viendrait plus tard. Là, c'était au tour de Matthew, et elle finit par céder à l'envie de le prendre dans ses bras et de le serrer contre elle. Ils s'échangèrent ensuite des promesses, et non elle n'allait pas rebondir sur la remarque qu'il avait faite par rapport à son père, parce que comme déjà dit, ce n'était pour parler de lui et des mauvais souvenirs qui l'accompagnaient qu'ils étaient là. Elle se contenta de lui faire à son tour un rapide petit bisou sur la joue, tout en recommençant à danser. Il se passa une main dans les cheveux, avant de reprendre la parole, avec le sourire.

« Et t'inquiètes pas pour moi Twain ou j'te jure que je viendrai te botter le cul.
- Ouais, c'est ça ! Je sais me défendre, tu te souviens ? »

Il l'avait vue plusieurs fois se battre avec des amis de Cassie, au collège. Car même si la jumelle de Matthew était déjà à Poudlard depuis trois années, ses amis de Liverpool continuaient leur bullshit sur Caitlyn, et plus ça allait, plus elle répliquait. Ils étaient à plusieurs, la plupart du temps, avaient l'avantage du nombre en plus de l'avantage de l'âge et de l'avantage du sexe, si bien qu'elle finissait toujours par perdre, mais elle se souvenait encore très précisément du jour où l'un d'eux s'était attaqué à elle tout seul. Ce jour là, ils avaient tous les deux fini à l'infirmerie, puis en heure de colle, et elle ne saurait vraiment pas dire lequel des deux avait été le plus amoché, mais pour une fois, ce n'était peut-être pas elle. Cette bataille là, Matthew y avait assisté, et il avait pu se rendre à l'évidence que Caitlyn n'était pas une petite chose fragile et vulnérable. Mais ce n'était pas forcément à ses histoires de bouc émissaire qu'elle faisait allusion, elle ne lui demandait pas de se souvenir d'un épisode particulier. Elle lui disait ça juste pour lui rappeler qu'elle savait se défendre, globalement parlant, que ce soit contre Cassie, contre Connor, contre les Supérieurs, contre Edward, bref, dans plein de situations différentes. Elle s'en sortait plus ou moins bien, mais elle se défendait. Quoi qu'il en soit, elle avait dit ça sur le ton de la blague, en réponse à la blague qu'il lui avait dite, donc ce n'était pas important. Il finit par lui coller un deuxième bisou sur la joue puis prit congé en lui souhaitant bonne soirée.

« Bonne nuit, Mattie, fais de beaux rêves. »

Elle espérait que Matthew irait se coucher, ou encore se promener, mais qu'il ne toucherait pas à l'alcool, comme il le lui avait promis. Elle fit demi-tour et retourna à l'endroit où Elias devait la rejoindre en apportant une boisson. Elle l'y avait vu au début de la danse et comptait vérifier qu'il ne soit pas en train d'y attendre, même si elle savait bien qu'elle ne pouvait pas prétendre à l'espérer. Au contraire, elle comprenait bien qu'il ne veuille pas rester seul et s'ennuyer pendant qu'elle dansait, et n'allait certainement pas lui reprocher qu'il se trouve une cavalière ou un compagnon pour danser ou pour parler, bref, pour s'occuper. Après tout, ils n'étaient pas dépendants l'un de l'autre, ils n'étaient pas obligés de rester collés ensemble tout le long de la soirée. De plus, il ne serait probablement pas difficile à retrouver, vu sa taille et sa tenue. Elle fit donc un tour des tables, demandant à ceux qu'elle connaissait s'ils n'avaient pas vu son copain, s'arrêtant pour discuter un peu parfois, jusqu'à tomber sur quelqu'un qui lui dit qu'il l'avait vu sortir de la salle. Elle s'efforça de ne pas le faire, mais elle était tentée de froncer les sourcils, se demandant pourquoi Elias aurait quitté la Grande Salle, et espérant que ce n'était pas pour aller se coucher. Elle lui laissait certes beaucoup de liberté et en attendait autant de sa part, mais elle pensait bien qu'il l'aurait tenu au courant si jamais il avait voulu arrêter de danser, que ce soit temporairement pour prendre l'air ou définitivement pour rejoindre sa maison. Elle sourit à son amie et la remercia, puis se dirigea vers la sortie et se retrouva dans le hall. Elle vit dans les escaliers les bouclettes de Matthew, qui, manifestement, montait pour rejoindre sa chambre, puis son regard fut attiré par la rousseur des cheveux de la fille en fauteuil avant de se poser sur Elias. Un sourire naquit sur ses lèvres et elle le rejoignit. Elle ne s'attendait pas du tout à le voir en train de discuter avec... Cassie. La sœur de Matthew. Son sang ne fit qu'un tour et elle s'arrêta presque dans son élan. Presque seulement, car elle ne voulait pas franchement passer pour quelqu'un qui s'arrête aussi facilement. Elle rejoignit donc son homme et posa sa main sur son bras, un peu au dessus de son coude, lui adressant un sourire lorsqu'il se tourna vers elle.

« Re. »

Malgré le fait que son salut soit court, le ton de sa voix trahissait bien qu'elle était contente de le voir. Mais bientôt, sa mâchoire se serra à nouveau, et elle regarda Cassie.

« Et salut. »

Autant le premier mot avait été chaleureux, autant la suite avait été inexpressive, banale. Une formalité.

« Je t'ai cherché. J'espère que tu ne comptes pas partir, quand même... »

Elle essayait d'ignorer la présence de la brune, mais elle ne pouvait pas s'empêcher de se sentir mal à l'aise, car elle savait bien qu'elle avait interrompu quelque chose. Et même si elle se doutait que la conversation portait sur elle – et probablement pas en bien, connaisssant Cassie – elle n'avait pas envie de les gêner. Elle en parlerait avec son homme plus tard, et savait d'ores et déjà qu'elle allait vouloir connaître les détails, mais elle n'allait pas jouer aux copines possessives et jalouses ici, devant tout le monde, donc, avec un sourire un peu forcé, elle dit :

« Je peux partir si vous voulez discuter. On se retrouve dans la salle tout à l'heure, Elias ? »

Mais quelque part, elle espérait qu'il allait la retenir. Lui dire que leur discussion n'était pas importante, qu'ils pourraient la continuer plus tard, voire pas du tout, car elle ne l'intéressait pas. Elle ne voulait pas se l'avouer, mais elle avait envie de pleurer. De pleurer de dépit et de rage, et de jalousie et de crainte, face au fait que son homme discutait avec son ennemie d'enfance, son bourreau, celle qui la considérait comme son bouc émissaire, comme son punching ball, comme son défouloir. Il le savait, en plus, tout ça. Il savait que Cassie avait fait souffrir Caitlyn. Elle le lui avait dit. Il ne savait pas que le calvaire continuait, du moins il ne savait pas à quel point l'état physique de Caitlyn était grave suite à une confrontation avec son ennemie d'enfance, mais il savait que jadis, la petite Caitlyn ne s'en sortait généralement pas sans un nez qui pissait le sang, des bleus plein le ventre et des vêtements salies par la boue du sol sur lequel elle avait roulé et des chaussures qui l'avaient percutée. Il ne savait pas que ça continuait encore aujourd'hui, qu'elle mêlait violence magique et violence physique, qu'elle continuait à déverser des pluies de coups et de sorts. Personne ne le savait. Mais il connaissait les sentiments que Caitlyn avait à l'égard de Cassie, et même si ce n'était pas de la haine, ça aurait dû lui suffire pour ne pas aller lui parler. Elle ne comprenait pas pourquoi il avait discuté avec elle, et ça lui donnait envie de pleurer. Oui, c'était l'incompréhension, l'impuissance, et l'impression d'avoir été trahie qui lui donnaient envie de pleurer. Elle avait hâte de recevoir des explications, hâte qu'il lui dise que s'il avait parlé à Cassie, c'était pour lui dire d'arrêter son bullshit, car malgré tous les efforts de Caitlyn pour les lui cacher, il aurait entrevu des bleus sur la peau de son ventre un jour et aurait mené sa petite enquête. Mais elle savait que ce n'était pas le cas. Elle savait avait un mauvais pressentiment. Quelque chose lui disait qu'elle avait tout à craindre de cette conversation qu'elle avait interrompue...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 3169
Date d'inscription : 27/12/2012
Crédits : Gif trouvés sur Tumblr
Double Compte : Matthew & Connor & Keane & Benjamin & Jonah & Warren



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1837-elias-fletcher-oo#100144
MessageSujet: Re: {EVENT BAL} Au bal masqué, ohé, ohé ! ••Caitlyn   Ven 22 Aoû 2014 - 14:41

Pourquoi est-ce qu'elle lui faisait ?! Pourquoi est-ce qu'elle avait besoin de danser avec LUI. C'était du foutage de gueule. L'autre pouvait danser avec n'importe quelle fille, il avait fallu qu'il s’accapare Caitlyn. Si ce n'était pas pour l'énerver ou pour le blesser... Il savait que Matthew était populaire et qu'il avait pas mal d'amis alors pourquoi traîner avec la Bleue, d'autant plus que cela aggraverait possiblement la rancune de Cassie envers Twain. Il l'entendait déjà dire sa petite amie dire " mais c'est qu'un ami blablbla". Ouais, bah on ne couche avec un ami. Si elle avait cherché à dansé avec quelqu'un d'autres cela l'aurait moins dérangé mais Lorence.... Est-ce qu'il allait fricoté avec Cassie lui ? Non. Peut-être qu'il devrait pour lui faire comprendre à quel point cela pouvait être blessant et fatiguant, mais là encore elle lui sortirait tout en tas d'arguments et ne voudrait pas démordre de sa position. Ça le fatiguait rien que d'y penser. Il regrettait d'être venu au bal, il n'était pas à sa place, il ne se sentait pas bien à la base et Twain faisait tout pour qu'il se sente encore plus mal. Plongé dans ses pensées, il n'avait pas entendu arriver quelqu'un à ses côtés si bien que quand cette demoiselle se gratta la gorge, il sursauta légèrement avant de la fixer de haut en bas en fronçant légèrement les sourcils. Lorence, la sœur. Qu'est-ce qu'elle lui voulait ? Sans jeter un regard à la jolie brune, il lui lança.

Ne t'avise pas de toucher Caitlyn une nouvelle fois.

Il n'y avait pas de menace dans le ton, il aurait pu dire n'importe quoi comme "j'aime les cacahuètes" sur la même intonations. Il ne voulait pas s'énerver, juste mettre les choses au clair. Il avait beau en vouloir énormément à Twain à cet moment-là, personne et surtout pas cette pouff ne pouvait la toucher et lui faire du mal. La seule réponse de Lorence fut un petit rire léger comme s'il plaisantait. Il se tourna alors brusquement vers elle et planta son regard dans celui de la Raven.

Je ne plaisante pas Cassie. Si tu veux éviter des ennuis, je te conseille fortement de lui foutre la paix une bonne fois pour toute. Il se tut quelques secondes avant de lui faire un petit sourire tout gentil et de continuer sur sa lancée Je te rappelle que je suis préfet, et qu'en plus je suis très ami avec Rafael... Rafael qui est le préfet de ta maison si je ne me trompe pas. On sait tous les deux que si la situation l'exigeait il serait capable d'enlever des points à ta maison par exemple... ca serait bête que les Raven' perdent à cause d'une de tes conneries, non ?

Il improvisait totalement au fur et à mesure. Il n'était même pas certain de ce qu'il avançait et plutôt que d'hurler ou autres, il avait dit cela avec le ton le plus détaché qu'il pouvait, juste pour voir comment elle réagissait. Si elle était comme Connor ce genre de menace devrait plus ou moins bien porter ces fruits. Mais peut-être que Lorence s'en fichait. Elle grogna quelque chose d'inaudible, et le sourire du Jaune s’agrandit un peu.

J'étais certain qu'on pouvait s'entendre tous les deux Cassie.

La vérité c'est qu'il n'avait pas capté un mot de ce qu'elle avait baragouiné, alors il jouait au plus con. Il testait un peu différentes manières d'agir pour voir ce qui pouvait marcher sur les élèves. Et c'est vrai qu'au niveau de l'ironie et compagnie il n'était pas forcément le plus doué (pour ne pas dire qu'il était nul).

Maintenant tu m'excuseras, mais je vais...

Partir, aller se coucher ou quelque chose dans ce goût là, mais le destin sembla en décider autrement car Caitlyn venait juste d'arriver devant lui.

 Re. [..]  Et salut. 
Re'. souffla t-il simplement.
 Je t'ai cherché. J'espère que tu ne comptes pas partir, quand même...
Si, justement, j'allais y aller... je m'ennuie ici...
 Je peux partir si vous voulez discuter. On se retrouve dans la salle tout à l'heure, Elias ? 

Il secoua doucement de la tête avant de lui faire un bref sourire.

Non, non vas t'amuser Cait, je vais retourner dans ma salle commune ! Profite bien de la fête, je n'aurais jamais dû y aller je savais que c'était une mauvaise idée.

Il lui déposa un bref baiser sur les lèvres, avant de reporter son attention sur Lorence, en lui fisant un large sourire.

Hey, Cassie. N'oublie pas ce dont on a parlé.

Et sur ces mots, il commença à partir. Bien sûr que sa dernière phrase pouvait porter à confusion mais à ce moment-là il n'en avait rien à faire. Si Twain n'était pas contente c'était pareil, il en avait marre, il lui avait foutu la paix avec Matthew mais elle il avait fallu qu'elle vienne faire sa curieuse en squattant leur conversation. Il était blasé et préférait retrouver la paix du dortoir des Jaunes, ça serait mieux ainsi, pour tout le mode.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: {EVENT BAL} Au bal masqué, ohé, ohé ! ••Caitlyn   

Revenir en haut Aller en bas
 
{EVENT BAL} Au bal masqué, ohé, ohé ! ••Caitlyn
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Tori] - Event - A l'Abri des Masques
» event coupe du monde la semaine prochaine
» - Event II.2 - La Faiblesse des Jedi
» Se moquer de la tête du Grand Méchant Masqué
» Event 5 : Ecriture & Dessin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Imperium™ :: Hogwarts' Inside :: Rez-de-Chaussée. :: ─ Grande salle-
Sauter vers: