AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Exit wounds, it's time to chill out ▬ Jamie & Riley

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Hiboux postés. : 17329
Date d'inscription : 13/09/2009
Crédits : JunkieMouse ▬ Gif Tumblr
Double Compte : Ismaelle L. Stoneheaven ▬ Cameron S. Cassidy ▬ Riley S. Jenkins ▬ Elijah C. Leroy ▬ Chiara M. Brooks



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t3605-enzo-still-a-wolf-not-lonely-a
MessageSujet: Exit wounds, it's time to chill out ▬ Jamie & Riley   Dim 29 Juin 2014 - 11:33

Dimanche 9 Novembre 2014 – Dans la soirée
Exit wounds, it's time to chill out



Jamie, Riley & Enzo

« Ça va me faire bizarre de dormir sans toi, j'ai plus l'habitude ... »

Quatrième étage. Première nuit sans Jules depuis une semaine alors évidemment j'ai du mal à le lâcher et pas de commentaire sur le fait que ça ne change rien au fait et que j'ai toujours du mal à le lâcher, merci. Un dernier câlin pour la route, un dernier bisou et l'idée c'est que je le laisse avec ses potes dans son dortoir pour aller rejoindre mon lit ou quelque chose comme ça, que je lui foute la paix en tout cas. Pourquoi est ce qu'on a décidé ça ? Je sais pas, il nous arrive de faire des trucs un peu étrange parfois, du genre décider comme ça qu'on ne passerait pas la nuit ensemble sans raison particulière. Je sais pas trop si c'est pour vraiment respirer ou simplement histoire de se mettre des challenge, ce genre de conneries, mais ça nous arrive régulièrement. Soit, on ne va pas chercher plus loin, c'est comme ça qu'on fonctionne et ça nous va très bien à tous les deux. Quoi qu'il en soit ça ne me pèse pas plus que ça de le laisser et étant de bonne humeur – ça change de ces derniers jours et ça fait du bien – c'est comme si je prenais tout à la légère, y compris ça. De toute façon autant se coucher tôt et ne pas faire les cons jusqu'à pas d'heure parce qu'en ce qui me concerne demain est la pire journée de la semaine et je suis complètement claqué. C'est peut être d'ailleurs pour ça que je rigole sans raison et que je l'emmerde comme je suis entrain de le faire … Bien sur que non, comme si j'avais besoin d'une raison et d'une excuse pour ça.

« Ok, ok, j'me casse ! Bonne nuit. Rêve bien de moi ! Tu vas voir demain matin en te réveillant comment je vais te manquer ... »

Une belle grimace, un grand sourire plein de provocation et je dégage avec mon air fier tandis qu'il me regarde m'éloigner – je le sais, je sais que tu me mates les fesses mon chéri, continue d'ailleurs – jusqu'à ce que j'entende la porte de son dortoir claquer derrière moi.

~*~

Cinquième étage, capuche sur la tête, main dans les poches, j'avance à pas de Loup et tombe sur deux silhouettes familière qui pensent sans doute être discrètes ou en tout cas tente de l'être même si elles ou plutôt ils ne le sont pas du tout, en tout cas pas pour mes sens lupins.

« Salut vous deux. »

Il sursautent, Riley retient un cri et pose sa main sur son cœur. Oops. Désolé. C'est vrai que j'aurai pu prévenir de mon arrivée mais … j'avais pas envie, c'est beaucoup plus amusant comme ça. Il n'empêche qu'ils buguent tous les deux.

« C'est moi où j'ai interrompu un truc ? »

Hum ? J'en sais rien, à voir les regards qu'ils se lancent, Jamie qui ose à peine me regarder ...

« Un peu … Je vais devoir te tuer pour éviter que tu parles, c'est dommage ... »
« Non pitié, j'vous en supplie épargnez moi ! J'ai une femme et des enfants à nourrir ! »
« ... »
« Et un chat ! Ça passe avec le chat ? »
« Laisse moi réfléchir … Ok ! J'épargne ta vie mais t'as de la chance ! Et si tu parles, j'offrirai ton chat en pâture au Êtres de l'Eau. »

J'affiche un air choqué, exagérément choqué bien sur mais quand même.

« Quand on te regarde t'as presque l'air d'un ange mais en vérité t'es une sadique de première Riley ! »

Et elle en est fière en plus !

« Tu fais quoi ? »
« J'ai été border mon homme et j'allais me coucher mais en fait j'ai pas spécialement envie de dormir. »
« Tu veux venir avec nous ? »
« Ouais, pourquoi pas. Enfin j'veux pas non plus m'imposer si vous aviez prévu de faire un truc tous les deux ... »

Elle roule des yeux comme si je venais de balancer une connerie plus grosse que moi, je jette un coup d'oeil au p'tit Bleu, il sourit, j'en conclue que je suis la bienvenue et ce peu importe où ils vont même si j'en ai bien une petite idée. Suspicion qui se trouve rapidement avérée quand on s'arrête devant la porte de la Salle de Bain des Préfet et que la Verte murmure ce que je suppose être le mot de passe après s'être assurée qu'il n'y avait personne d'autre autour.

« T'as soudoyé qui pour ça ? »
« Une femme ne dévoile pas ses secrets, petit. »
« Petit ? »
« Chut. Silence homme. »

Qu'est ce qu'elle m'énerve quand elle fait ça ! En vérité c'est pas vrai ou plutôt disons que je le prends avec le sourire parce que ça vient d'elle. On n'est peut être pas très proche et elle pourrait m'en vouloir pour certaines choses mais elle a toujours été sympa et spontanée avec moi. Tant mieux parce que c'est une fille vraiment cool et je crois que mon camarade de classe est d'accord avec moi sur ce point. Visiblement j'ai bien fait de jouer les entremetteurs entre ces deux là mais on n'est pas là pour se lancer des fleurs. Nous voilà donc tous les trois dans la fameuse Salle de Bain, je rabaisse ma capuche et observe les lieux avec un sourire. J'ai pleins de bons souvenirs ici, certains avec Sovahnn, d'autres avec Kyle.

« J'adore cet endroit. »
« Ah parce que t'as déjà mis les pieds ici toi ? T'es pas Préfet à ce que je sache. »
« Toi non plus Mlle Jenkins. »
« Pas faux. »

Je continue ma petite observation et les laisse vaquer à leur occupation jusqu'à ce que mon attention soit attiré par un truc qui brille non loin de là, légèrement caché derrière un tas de serviette. En m'approchant je constate de quoi il s'agit et un sourire étire mes lèvres. J'attrape l'objet en question et me retourne vers mes camarades, une bouteille dans la main. Grand sourire innocent, Riley se retourne et pose ses mains sur ses hanches tout en fronçant les sourcils, je me retiens d'éclater de rire.

« Enzo ... »
« Quoi ? »

On ne peut pas dire que je me sois réellement détendu depuis la fin de ce stupide jeu à la con, j'ai juste fait un rapide détour au Bal hier soir mais c'est tout alors … :angel: Je sais, c'est mal, y a cours demain et c'est la plus grosse journée de la semaine pour les sixième année mais … je prends ça pour un signe ! Ça fait longtemps que je n'ai pas bu. Un mois je crois. Juste un p'tit verre, ça n'a jamais tué personne, et après on fait trempette. Enfin vous faites ce que vous voulez mais y a forcément un moment où je vais finir dans le l'eau en ce qui me concerne.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité


Invité
MessageSujet: Re: Exit wounds, it's time to chill out ▬ Jamie & Riley   Lun 30 Juin 2014 - 22:37

Les choses allaient mieux maintenant, je m'étais remis avec Kevin et on avait mis les choses au clair. Et du coup bah j'étais à nouveau plus actif en cours, plus consciencieux dans mes devoirs, je m'étais remis à manger du sucre par kilos. Bref je retrouvais ma vie normale. Reste encore à retrouver mes amis. Je m'étais un petit peu éloigné parce que j'allais mal. Je sais qu'ils m'auraient poussé vers le haut surtout Riley qui m'aurait surement mit un bon coup de pied aux fesses, peut être même littéralement. Mais maintenant j'étais avec mon amie. Je l'avais tenu au courant des dernières nouvelles me concernant et puis j'avais repris mes bonnes vieilles habitudes avec elle. Raconter des bêtises, faire des bêtises, lui faire des câlins des bisous et tout. Bref ça fait du bien de la revoir. Alors quand un peu plus tard dans la soirée elle m'a dit d'aller chercher mon maillot de bain j'ai pas posé de question. J'imagine qu'elle avait une sacré idée derrière la tête encore. Sauf que bah un maillot de bain j'en ai pas spécialement moi. J'aime pas trop me baigner. Faut se mettre torse nu pour ça. Mais bon je pouvais bien lui faire plaisir. De toute façon elle serait capable de me pousser à l'eau pour avoir ce qu'elle veut. Du coup dans mon dortoir j'ai créé un maillot de bain par métamorphose. Bon j'ai du m'y reprendre à quatre fois pour y arriver mais j'ai réussi. Et ça m'a coûté un jean au passage.

Après j'ai retrouvé Riley, qui ne m'a même pas dit ce qu'elle voulait faire. Après tout vu l'heure je nous voyais mal aller au lac. En plus il fait trop froid pour aller se baigner là bas. C'est quand on est arrivé au cinquième étage que j'ai compris l'idée de la brunette. Je crois qu'elle veut qu'on aille dans la salle de bain des préfets. Heureusement que j'aime les garçons et que Riley le sait parce que sinon je me serais posé des questions. Après tout il s'en passe de belles dans cette salle de bain à ce que j'ai déjà pu entendre. Mais nous voila à nous balader ensemble. Sauf qu'on est pas resté seul longtemps. Un petit "salut vous deux" m'avait fait sursauté, et même que Riley elle elle a presque crié. Mais pas moi, moi j'ai juste fais volte face d'un coup. Et après la peur j'ai eu un grand sourire. Enzo. Mon ami. J'osais à peine le regarder. Je sais que c'est pas bien d'y repenser mais je l'ai toujours trouvé mignon avec sa capuche sur la tête comme ça. Et d'un coup j'ai une une petite idée derrière la tête. J'avais bien envie qu'il vienne avec nous. Surtout s'il a envie de se baigner. Comme ça je pourrais le charrier à propos de la fois où je l'avais trouvé sur la plage. Pendant ce temps Riley et Enzo s'embêtaient l'un l'autre. C'est amusant de les voir faire. Moi avec Enzo ça m'arrive de plaisanter mais pas pareil. Je sais pas si un jour ça va se faire. Mais bon il m'apprécie bien et il supporte mes bourdes c'est déjà beaucoup. Et comme si elle lisait dans mes pensées Riley a proposé à Enzo de venir avec nous. Du coup bah j'ai retrouvé le sourire. J'étais content d'avoir notre petit australien avec nous.


En arrivant devant la porte de la salle de bain j'ai été étonné que Riley ait le mot de passe. Enzo aussi était étonné et il a pas hésité à embêter encore la brunette à ce sujet. Et elle lui a bien rendu. Moi je faisais mon timide souriant, sur le côté à rien dire. Mais là où ça a été amusant c'est quand Enzo à trouvé une bouteille d'alcool. Riley l'a regardé d'un air désapprobateur mais moi je me suis dis que ça pouvait être amusant. Enfin si je fais pas trop de bêtises parce que la dernière fois que j'ai bu ça m'a pas trop réussi. D'ailleurs cette fois là j'ai un peu abusé avec Enzo, voire même j'ai faillis abuser Enzo tout court. Du coup quand j'ai vu la bouteille j'ai eu une grosse envie de rire. Et je pense que la grande asperge de chez les rouges à du comprendre pourquoi. J'ai regardé Riley comme si elle venait de dire la chose la plus étrange au monde.

-Tu bouderais la bouteille toi maintenant? Depuis quand?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 8184
Date d'inscription : 23/11/2011
Crédits : Avatar JunkieMouse + Gif by Tumblr
Double Compte : Enzo - Ismaelle - Cameron - Elijah - Chiara



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t3327-you-can-stand-under-my-umbrell
MessageSujet: Re: Exit wounds, it's time to chill out ▬ Jamie & Riley   Sam 5 Juil 2014 - 19:29

Perplexe, un peu paumée et furax, oui je crois que c'est les bons mots pour qualifier mon état d'esprit actuellement et tout ça à cause de quoi ? De la gente masculine, encore et toujours. J'exagère mais pourtant c'est bien le cas et même quand je fais tout ce que je peux pour éviter les situations merdiques je tombe en plein dedans. J'en viendrais presque à regretter l'époque ou je n'avais pas de poitrine tiens. Ok ça n'a pas le moindre rapport, je sais, enfin un peu quand même parce que même si je ne suis pas la fille la plus … fournie de l'école de ce côté là il n'empêche que dès que ça commence à pousser un peu ces trucs là et bien c'est la merde. C'est les hormones ça ! Ce sont elles qui foutent la merde ! Et pourquoi est ce que je m'énerve toute seule comme ça ? Parce que Mateo Vargas est un crétin de première qui mériterait la médaille d'or de la connerie et surtout une place entre les pierres de ce château parce que je rêve de l'emmurer vivant, et parce que je ne sais plus vraiment comment me comporter avec Matthew ce qui me fait horriblement chier. Voilà. Je fais l'impasse sur Cameron que je n'arrive plus à voir en peinture – et je m'en veux tellement vis à vis de Megan mais ça me hérisse le poil de le voir sur son petit nuage comme il avait l'air de l'être hier soir et encore plus quand il arrive avec la bouche en cœur pour prendre de mes nouvelles – et sur Derek qui … Hum … En fait avec lui j'ai pas de problème, ce qui est franchement bizarre. Tant mieux, j'imagine. Heureusement dans tout ça il y a des types comme Rafael, Dimitri ou même Doryan – j'vous l'avais dit que je n'avais pas couché avec tous mes amis – avec qui tout est tellement simple et puis bien sur mes p'tits bébés : Lukas & Jamie. Au moins avec ceux là, pas de soucis hormonaux ou autre connerie de ce genre même s'ils sont tout à fait capables de me faire péter les plombs sans ça mais c'est un autre débat. Et avant que tu t'enflammes Fajitas, sache que mes hormones n'en ont strictement rien à foutre de ta petite gueule de latino en plastoque. C'est juste que tu te retrouves malencontreusement noyé dans mon délire parmi les autres. Cordialement. PS : Matthew, je t'adore, laisse moi juste un peu de temps pour arrêter d'être attentive au moindre geste ou mot que je t'accorde parce que j'ai peur de faire une connerie mais promis on restera amis ! Tant que tu me supporteras, parce que je n'ai clairement pas envie de te perdre. Voilà.

Parlant de mes bébés, ce soir c'est soirée Jamie qui visiblement s'est souvenu soudainement qu'il avait des amis et oui j'arrête de faire ma mauvaise langue mais … il y a quand même une part de vérité là dessous. En tout cas maintenant je sais pourquoi et je suis contente que tout se soit arrangé pour lui, du coup ce soir je le kidnappe et je l'emmène faire trempette dans la Salle de Bain des Préfets. Rafael m'a gentiment donné le mot de passe et il a eu le droit à un gros bisou et un énorme câlin pour le remercier. Ça aide d'avoir des Préfets dans son entourage, ça peut toujours servir.

Voilà comment je me retrouve non pas avec un branleur mais deux, dans une pièce où évidemment je ne peux pas m'empêcher de penser à Matthew. Riley j'te jure, tu me fatigues. Débranche un peu, tu veux. Ok. Et bref, comment canaliser deux personnages pareils alors que l'un d'eux vient de dégoter une bouteille je ne sais pas trop où. C'est toi qui l'a planqué là ou quoi ?

« Tu bouderais la bouteille toi maintenant ? Depuis quand ? »
« Hey dis donc toi ! »
« En même temps il a pas tort. »
« Oh ! C'est quoi cette conspiration là les mioches ?! »

Maman n'est pas contente ! Vilains garçons !

« En attendant moi je sais me tenir quand je picole et tous les deux vous ne pouvez pas en dire autant. »

Je pointe mon index accusateur vers Enzo.

« Entre toi qui propose des plans à trois ... »

Puis me retourne vers Jamie et en fait de même dans sa direction.

« … Et toi qui fais des propositions indécentes à un mec qu'est en couple, en plus d'embrasser par surprise tout c'qui bouge ... »

C'est marrant, y en a un qui lève les yeux au ciel et l'autre qui rougit. C'est meugnon.

« En même temps j'peux pas vous en vouloir, à 17 ans c'est normal, ça travaille tout ça hein ? »

Oui je me moque, parfaitement !

« D'ailleurs si quelqu'un nous a vu rentrer là dedans on va m'accuser de détournement de mineur. Joie. »

...

« Remarque a priori y a pas trop de danger vu vos orientations respectives. »
« Hey, j'suis pas gay. »
« J'ai pas dit ça mais bon a priori j'suis pas vraiment ton style si tu vois c'que j'veux dire. »

Le voilà déjà entrain d'acquiescer et de probablement penser à son Kyle, sauf que ...

« Vu qu'tu préfères les blondes. »
« Hey ! »

Eeeeeeeeet ouais mon p'tit gars ! Blague à part, je sais bien – en tout cas je me doute, j'imagine, tout ça – qu'il n'est pas du genre à flirter avec la gente féminine alors qu'il est avec son copain et que ça me semble clairement être l'amour fou entre eux. Ça pourrait vite en devenir gerbant d'ailleurs … Mais c'est mignon.

« Vous serez mignons, mais vous vous tenez hein. J'me méfie maintenant avec vous deux dans le même périmètre que de l'alcool. »

Non je n'ai pas l'intention d'arrêter les attaques personnelles et les piques du genre parce que ça me fait beaucoup rire. C'est qui la patronne ? C'est bibi ! Franchement, abuser de deux pauvres enfants comme ça c'est moche Riley. Tu devrais avoir honte. Ouais ben on verra ça demain, éventuellement.
Je m'approche donc du grand Rouge d'un pas décidé et lui arrache littéralement la bouteille des mains me doutant qu'il m'a laissé faire sinon je serais sans doute entrain de pendre dans le vide accrochée à la bouteille elle même retenue par sa main, vu le gabarit du bestiaux.

« Donne moi ça toi, de toute façon j'ai probablement pas encore décuvé d'hier soir et puis honneur aux dames. »

Pas que je me sois mis une race d'enfer mais après certaines choses j'ai eu comme qui dirait besoin de décompresser un peu alors … Voilà. En attendant trinquons ! Je lève donc la bouteille en l'air comme il se doit et arbore un air ultra solennel, limite j'ai la main sur le cœur.

« A la gente masculine qui me prend la tête ! »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité


Invité
MessageSujet: Re: Exit wounds, it's time to chill out ▬ Jamie & Riley   Sam 5 Juil 2014 - 20:31

Enzo semblait ravi d'avoir trouvé cette bouteille d'alcool, ça me faisait rire parce qu'on dirait un jeune enfant qui vient de retrouver son jouet préféré après des mois à le chercher. D'ailleurs je pense qu'au fond c'était un peu ça. Non je suis pas en train d'insinuer que je suis avec deux alcooliques... juste deux fêtards qui aimaient s'amuser et boire un coup. Mais j'avoue que Riley n'avait pas tort, Enzo et moi ça nous réussit pas. J'avais déjà entendu son histoire de la fois où il avait proposé un plan à trois avec Riley et une amie à lui. D'ailleurs déjà cette fois là j'avais rougit en l'entendant mais ça n'était rien comparé à ce que j'ai rougis quand Riley à parlé de moi faisant des avances à Enzo. Oui bah je sais hein c'est pas la peine de me le rappeler. J'ai baissé les yeux et je suis devenu tout rouge tout rouge. Et Riley elle ça avait l'air de l'amuser de m'embêter comme ça. Vilaine brunette. En plus de ça moi j'me sens ridicule à cause de ça. Oui j'ai 17 ans et comme elle dit j'ai mes hormones qui me travaille mais en plus Enzo m'a toujours plu donc forcément moi tout seul, les hormones qui se battent en duel, de l'alcool, et Enzo à côté bah je peux que faire des choses pas très catholiques. Encore que ça va j'ai pas chercher à abuser de lui pour autant hein. Bon OK je l'avais un petit peu embrassé contre son gré. Mais c'est pas bien grave ça.

Riley continua à nous charrier en disant qu'on risquait pas de l'accuser de détournement de mineur vu nos préférences. Et Enzo qui dit qu'il est pas gay, je levais les yeux au ciel. Non si t'es pas gay t'es quoi? J'te rappelle qu'une fois c'est toi qui est venu m'embrasser, même que ça m'avait fait un sacré effet. Et puis bon Kyle c'est pas une blondasse à gros nichon non plus faut pas déconner. En plus Riley qui dit que tu préfères les blondes. Moi j'ai eu un petit sourire en pensant à mon blond à moi. Mais je vais rien dire parce que sinon je vais encore passer 5 minutes à vanter sa beauté, sa gentillesse, dire à quel point j'aime ses yeux, son visage, son corps, sa façon de me prendre dans ses bras et de m'embrasser tendrement et... euh merde j'avais dis que j'en parlais pas.

-Bah oui c'est les meilleurs les blonds... surtout le mien.

Tiens ça me fait un bien fou de parler de mon chéri devant des amis. C'est libérateur on va dire. Et Riley à piqué la bouteille à Enzo pour boire un coup en premier. Eh et nous alors? Boit pas tout moi aussi j'en veux. C'est pas parce que une fois j'ai un peu abusé et je me suis retrouvé tout retourné que j'ai pas le droit de réessayé. En plus il parait que à force d'en boire on en prend l'habitude. Donc il faut que j'essaye à nouveau. Riley but une gorgée de la bouteille d'un air solennel en disant que les mecs lui prenaient la tête. J'ai pas relevé, j'ai préféré lui prendre la bouteille gentiment pour boire à mon tour. Le liquide m'a brûlé la gorge et j'ai avalé en faisant la grimace. Berk c'est fort. J'ai eu un frisson et je me suis secoué en expirant bruyamment. Brr ça fait vraiment bizarre. Après ça j'ai passé la bouteille au grand rouge là. Lui au moins quand il boit il a pas l'air d'avoir bu de l'urine de yak.

-Dit Enzo? Ta petite "particularité" là ça t'aide pour boire plus ou pas?

Oui oui me regarde pas comme ça là avec ton air d'autoroute comme dirait l'autre, je parle bien du fait que tu deviens une peluche une fois par mois. C'est vrai on en a jamais vraiment parlé. Et puis moi je suis curieux. Mais euh zut... J'ai mis ma main devant la bouche en y repensant. Mais... Riley elle est au courant ou pas? Je sais plus... Oups, boulette...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 17329
Date d'inscription : 13/09/2009
Crédits : JunkieMouse ▬ Gif Tumblr
Double Compte : Ismaelle L. Stoneheaven ▬ Cameron S. Cassidy ▬ Riley S. Jenkins ▬ Elijah C. Leroy ▬ Chiara M. Brooks



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t3605-enzo-still-a-wolf-not-lonely-a
MessageSujet: Re: Exit wounds, it's time to chill out ▬ Jamie & Riley   Lun 7 Juil 2014 - 18:04

C'est pas la peine de lever les yeux au ciel quand je dis que je ne suis pas gay, je ne suis pas gay. Je sais que ce truc est totalement débile et en réalité c'est plus devenu une habitude qu'autre chose de sortir ça – et une sorte de jeu avec mon frère qui s'amuse à me traiter de tapette, de pd, etc … Je ne prends plus tout ça mal, au contraire j'en joue et ça me fait rire, mais il n'empêche que très sérieusement je ne supporte toujours pas l'idée d'être foutu dans une case et ce peu importe laquelle donc non, je ne suis pas gay et oui c'est vrai j'ai un truc avec les blondes mais ça ne m'empêche pas d'être un petit ami fidèle qui n'a d'yeux que pour son homme. Paradoxale, je sais, mais ça c'est tout moi et ça ne changera pas.
Là où je souris c’est quand Jamie parle de son blond à lui, en disant que c’est le meilleur – ouais on n’est pas vraiment objectif quand on est amoureux mais on s’en tape, sans offense Kevin, le meilleur c’est le mien c’est pour ça – mais je ne relève pas ou en tout cas pas à voix haute. Je comprends Jamie, je me dis qu’il a probablement envie de crier son bonheur sur tous les toits et que ça doit être un peu frustrant de ne pas pouvoir le faire alors il aurait tort de s’en priver ce soir, parce qu’avec nous il sait qu’il peut avoir confiance je pense et comme on est visiblement tous les deux au courant …
Et puis qu’est ce que t’as contre la gente masculine toi la Verte là ? Tous les mêmes, c’est ça ? T’as sans doute pas tout à fait tort mais y a quand même quelques exception et non je ne me compte pas dedans.

« Dit Enzo? Ta petite "particularité" là ça t'aide pour boire plus ou pas? »

Jamie, qui vient de boire à la bouteille et nous offrir une belle grimace digne de ce nom qui a manqué de me faire éclater de rire avant de me tendre la bouteille que j’ai attrapé plus par automatisme qu’autre chose. Est-ce que j’ai réellement envie de boire ? Pas plus que ça. Ma particularité hein ? Mon handicape … A voir ta tête on dirait que c’est ça mais je te remercie je ne suis pas handicapé, bien au contraire. Bon c’est un peu contraignant parfois c’est vrai mais … Pourquoi tu fais cette là au juste ? Je sais que t’as l’habitude de dire des conneries mais … oh ! Ça ?

« Ben fais pas cette tête là hein, tout le monde est au courant maintenant. »

J'ai été la bête de foire de l'école pendant un moment et puis ça y est, ils sont enfin passés à autre chose pour la plus part. Loup-Garou au Sang Pur amoureux d'un autre garçon qui en prime se trouve être un Moldu, beau palmarès ! Quand je fais les choses je ne les fais pas à moitié.
Enfin bref, Riley est au courant et ça ne me dérange pas de parler de ça de toute façon, ça ne me dérange plus. Je ne dis pas que certains jours j’aimerai que ce secret en soit toujours un mais on fait avec, c’est pas comme si j’avais trop le choix de toute façon.

« Jamie, tu te souviens là fois où tu m'as demandé si on pouvait aller voir Enzo à l'infirmerie quand il était ... »

Elle bloque, me regarde légèrement gênée je crois, je balaie tout ça d’un geste de la main.

« Hors service, tu peux le dire. »

Non ça ne sont pas des bons souvenirs, c’est sur, mais c’est du passé.

« Ce jour là il me semble que je t'ai parlé de Pleine Lune, de retour à la forme humaine, etc … T'as pas saisi la subtilité ou t'étais trop à l'ouest ? Non je sais, tu ne m'as pas écouté, comme d'hab. Tête en l'air. »

Et une belle grimace de la Verte cette fois, pour le Bleu, et moi j’en profite pour boire à même la bouteille comme une sale habitude pour faire passer la pilule. Hors de question que cette merde revienne encore me gâcher la vie, surtout pas après cette semaine pourrie.

« En tout cas pour répondre à ta question, à vrai dire j'en sais trop rien. Je pense que oui mais comme je n'avais jamais vraiment testé avant c'est difficile à dire et puis mon frère tient très bien l'alcool – ou presque ... »
« Ouais, ou presque ouais. »

Je bloque, la regarde un sourcil en l’air, l’air intrigué. C’était quoi cette sortie plus que spontanée là ? Y anguille sous roche ou quoi ? Ouais, on s’en tape. N’empêche que …

« Pardon. Continue je te prie. »

Hum …

« Bref, j'me disais que c'était peut être de famille ! Enfin ceci dit y a l'entrainement aussi même si j'ai probablement un peu perdu la main. »

Et hop, une autre pour la route. A croire que c’est un vieux réflexe, le coude et le bras se développent tous seuls …

« Enfin j'ai pas vraiment besoin de ça pour m'amuser de toute façon mais une fois de temps en temps, pour le fun, ça ne fait pas de mal … en principe. Paraît qu'il faut boire avec modération sinon on fait n'importe quoi. »

Comme parler de cul avec un type qu'on connait à peine et en arriver à se dire que si un jour on redevient célibataire ou que nos couples respectifs deviennent libre – NO WAY – on tentera l'expérience : Moi pour tester un autre mec et lui pour tester un Loup-Garou. Ou alors on se prend pour un meuble de salon, on chante l'hymne Australien dans la Salle Commune, on propose des plans à trois, on se réveille à moitié à poil toujours dans cette fameuse Salle Commune, contre une fille qu'on considère comme sa sœur et qu'on prend pour son mec pendant un quart de seconde, etc … Ou alors comme toi on fait des propositions plutôt explicites, ou comme Riley on embrasse une fille, etc … On s'amuse quoi.

Parlant de Riley, la voilà entrain de se déshabiller – elle est en maillot de bain en dessous, je tiens quand même à le préciser – et c’est plus fort que moi, je ne peux pas m’empêcher de mater. Faut dire aussi qu’elle est plutôt sacrément bien foutue et quand elle me grille c’est un grand sourire que je lui offre alors qu’elle m’envoie son T-shirt en pleine tête.

« Hey dis donc, t'as un mec toi ! »
« C'est pas parce qu'on est au régime qu'on a pas le droit regarder le menu, et t'as qu'à pas faire un strip tease comme ça. »

Et je me marre, parce que oui ça m’éclate. Certes je me rince l’œil et c’est plutôt agréable à regarder mais il s’avère que je n’ai jamais vu Riley autrement que comme une copine. Elle est très jolie, son corps donnerait envie à n’importe qui mais d’une je suis maqué et de deux, à part la fois où effectivement j’étais complètement bourré et où elle et Sova étaient gentiment entrain de se peloter contre un mur, j’ai jamais rien ressenti ou envisagé d’équivoque envers elle donc clairement c’est plus pour l’emmerder qu’autre chose.

« Hey mademoiselle ! T'es bonne ! »

J’en rajoute une couche en reniflant ton T-shirt ou … ? Non, quand même pas. Elle me tire la langue et plonge dans le bassin sans faire plus attention à nous et j’en profite pour redonner la bouteille à Jamie avant de finir par tout boire.

« Alors, t'as essayé d'abuser de qui depuis la dernière fois ? »

Ben quoi ? Ouais j’suis une tête à claque qui adore emmerder son monde, c’est plus un scoop ça et depuis longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité


Invité
MessageSujet: Re: Exit wounds, it's time to chill out ▬ Jamie & Riley   Dim 27 Juil 2014 - 14:28

Quel crétin, poisson rouge que je suis. C'est vrai que Riley était au courant elle en avait parlée lorsqu'on était allé voir à l'infirmerie. Mais savoir que mon ami était pas bien m'avait perturbé je crois. Et bon OK j'avoue que je m'en souviens plus trop de ce jour là, c'est mieux je crois parce que y'a pas que des bons souvenirs. Mais bon passons, je suis encore passé pour un débile mais ça j'ai l'habitude. Kevin ça le fait rire parfois quand je fais des bourdes comme ça parce que j'ai oublié un truc. Enfin bref l'incident est clos alors que je me met à rougir comme un... un... bah un poisson rouge ouais. Puis Enzo me répond qu'il pense qu'être un loup garou l'aide un peu à tenir l'alcool mais pas que. Apparemment son frère aussi tient bien l'alcool, ou presque? Pourquoi ça? Et pourquoi? Riley confirme le "ou presque"? Je la regarde d'un air étonné tout comme Enzo, moment de silence. Je crois que ça cache quelque chose. Riley et le frère d'Enzo? En plus ils sont dans la même maison. Mais je sais pas je vois pas ça d'un très bon oeil. Si j'aimais beaucoup le petit australien, son aîné lui me foutait les jetons. Il a l'air assez... violent dans son genre. Alors je l'approche pas. Enzo reprend. Il explique sa théorie de l'héritage familial mais avoue que boire de l'alcool ne lui est pas nécessaire pour s'amuser. Ouais moi non plus. Enfin disons que ça me rend moins timide quand même, peut être trop d'ailleurs pas vrai Enzo? Riley profita de cet instant pour se mettre en maillot de bain, et Enzo se mit à la mater ouvertement, vilain Enzo. Mais Riley l'a pas raté. En même temps je le comprend un peu, je sais qu'Enzo avait une certaine attirance pour les filles donc forcément ça lui fait pas pareil que moi quand il voit Riley. Mais c'est vrai qu'elle est super jolie notre brunette là. Et voila que madame joue les sirènes en plongeant dans le bassin de la salle de bain. Moi j'hésitais aussi à me déshabiller pour aller me baigner mais bon avec Enzo à côté je me sens un peu minable. J'ai réellement aucune forme, pas de graisse et pas beaucoup plus de muscle, une vraie plateforme. Mais mon ami me tendit la bouteille en me demandant qui j'avais abusé récemment. Pfff tu te crois malin peut être? Je répond pas tout de suite je bois un coup dans un soupir. Nouvelle grimace, faut vraiment que je m'y fasse à cette boisson là. Puis je répondis au brun avant de lui tirer la langue comme un bébé.

-Juste mon copain. Pourquoi t'es jaloux? Tu veux savoir quand c'est ton tour? Profite vu que Riley est là elle aussi tu peux reproposer un plan à trois.

Et toc! T'as cru quoi? Moi aussi je peux te faire des sales allusions à des bêtises que tu as pu faire par le passé. T'es pas tout blanc dans l'histoire jeune homme plus vieux que moi. N'empêche que même si tu m'embêtes moi je t'aime bien petit loup. Après avoir bu une nouvelle gorgée d'alcool et fait une nouvelle grimace digne d'un photomaton je retirais mon t-shirt enfin. Tant pis pour la pudeur et tout et tout, j'ai pas la chance d'être fait comme Enzo ou comme mon chéri mais lui au moins il m'aime comme ça alors pourquoi moi je m'aimerais pas un petit peu? Je finis par rentrer tout doucement dans l'eau. Wow ça fait tourner la tête l'alcool j'avais oublié. Je tanguais un peu en marchant dans l'eau.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 17329
Date d'inscription : 13/09/2009
Crédits : JunkieMouse ▬ Gif Tumblr
Double Compte : Ismaelle L. Stoneheaven ▬ Cameron S. Cassidy ▬ Riley S. Jenkins ▬ Elijah C. Leroy ▬ Chiara M. Brooks



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t3605-enzo-still-a-wolf-not-lonely-a
MessageSujet: Re: Exit wounds, it's time to chill out ▬ Jamie & Riley   Lun 28 Juil 2014 - 18:12

Très sérieusement, boire un dimanche soir alors que le lundi est si ce n’est « la » au moins une des plus grosses journées de la semaine, c’est vraiment pas une bonne idée. C’est tentant je l’admets mais je suis un gars sérieux maintenant – ahum – alors je pense que je vais m’arrêter là ou en tout cas y aller doucement. Visiblement ça n’est pas du tout le cas de mon camarade de classe qui lui s’enfile des rasades comme si c’était du petit lait, en soupirant après mon attaque comme si j’étais un gros lourd et que je le blasais, mais non sans faire une belle grimace à chaque fois que le liquide passe dans son œsophage, ce qui me tire un sourire presque systématiquement. Et le voilà qui me tire la langue ! Bravo !

« Juste mon copain. Pourquoi t'es jaloux? Tu veux savoir quand c'est ton tour? Profite vu que Riley est là elle aussi tu peux reproposer un plan à trois. »

Un moment je reste con, et je dois avoir l’air prodigieusement con aussi, mais j’imagine que je devrais m’habituer à l’entendre me répondre avec répartie parce que ça n’est pas la première fois que ça arrive quand j’y pense. Quand je reprends consistance il est entrain de boire une autre gorgée mais je n’y fais pas vraiment attention. Mon sourire s’étire tandis que je pose ma main sur mon cœur …

« Ooouuuh ! Touché. »

Ça ne me fait pas rougir pour autant, j’assume parfaitement les conneries que j’ai pu faire dans toute ma carrière de … merde, je trouve pas de mot … de mec qui fait des conneries quoi. Enfin bref, je les assume toutes ou presque mais en tout cas celle là ne me pose pas vraiment de problème. Y a prescription et puis ça va, y a pire. Je jette un coup d’œil à Riley, je crois qu’elle n’a pas entendu, trop occupée à faire la sirène dans le bassin, l’air un peu ailleurs.
Quand mon attention se repose sur Jamie il est debout, entrain de retirer ses vêtements à son tour et se dirige en titubant vers l’eau. Boire ou se baigner, il faut choisir, ça peut être dangereux alors on va garder l’esprit clair et l’œil ouvert hein. Pas que je me prenne pour un sauveteur en mer mais … voilà.

Tête de con en approche, je me lève finalement – après avoir viré mes chaussures et mes chaussettes – et me rapproche du bassin jusqu’à ce que mes pieds touchent l’eau sur le bord.

« Ouais, j'suis jaloux, j'avoue. »

Mes yeux ancrés dans ceux de Jamie, j’enlève mon sweat et le balance derrière moi.

« Tu sais ce qu'on dit, on veut toujours ce qu'on peut pas avoir, ce que les autres ont, etc … »

Y a une petite voix dans ma tête qui me dit que je ne devrais pas faire ça mais … il m’a cherché et je ne peux pas ne pas répondre à la provocation. Désolé Kevin, le prends pas mal, tout le monde est au clair dans cette histoire et j’ai une réputation d’allumeuse à tenir alors … Ah et ouais, désolé Kyle aussi, oops. Boh il est pas jaloux, ça va, et puis je fais rien là, c’est juste pour me venger.
Cette fois c’est le T-shirt qui y passe et tant pis pour les cicatrices que je n’aime pas spécialement exposer. Jamie les a déjà vu, Riley je ne crois pas mais c’est pas grave.

« Et l'idée de me retrouver coincé entre Riley et toi me branche pas mal maintenant que t'en parle ... »

Tête penché sur le côté, regard insistant vers le bleu tout en évitant soigneusement de croiser celui de la Verte qui doit être entrain de me lancer des éclairs parce que … c’est mal, je sais. T’es obligé de te toucher le ventre comme ça espèce de saloperie ?! Oui :ga: Ah non hein ! La ceinture tu la laisses tranquille !

« Et mon avis je le donne quand ? »
« Jamais, t'es une femme. Ton avis on ne te le demande pas. »
« Anh ! »

J’éclate de rire sauf que ce que je n’avais pas calculé c’est qu’elle a gardé sa baguette avec elle et quand le sort me frappe en plein dans le thorax et me balance des petites décharges partout dans le corps je me mets à bouger frénétiquement, comme si on me chatouillait et Merlin sait à quel point je suis épidermiquement sensible, jusqu’à ce que je … tombe dans l’eau comme une masse. Se prendre une décharge électrique et entrer en contact avec de l’eau en même temps, c’est pas une bonne idée hein ? On a appris ça en cours d’EDM mais heureusement c’est magique et non pas électrique donc je ne risque rien. Enfin en théorie … Pas de choc, je ne suis pas mort, juste bien emmerdé parce que tomber dans l’eau avec un jean c’est vraiment pas pratique. Ça colle !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 8184
Date d'inscription : 23/11/2011
Crédits : Avatar JunkieMouse + Gif by Tumblr
Double Compte : Enzo - Ismaelle - Cameron - Elijah - Chiara



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t3327-you-can-stand-under-my-umbrell
MessageSujet: Re: Exit wounds, it's time to chill out ▬ Jamie & Riley   Lun 28 Juil 2014 - 18:14

Sale petit con de merde, tu l’as pas volé celle là ! Est-ce que je suis entrain de passer mes nerfs sur Enzo ? Possible. Est-ce qu’il est entrain de payer pour les autres ? Possible. C’est mal, Riley, très mal ! Je sais. Si moi je suis une allumeuse, qu’est ce qu’il est lui au juste ? C’était quoi ce petit numéro à la limite du strip tease alors qu’il sait très bien tout ce qui a pu passer par la tête de Jamie pendant un temps le concernant ?! Non, je ne trouve pas ça correct. Dans le fond, j’en veux pas vraiment à Enzo, enfin si un peu mais … Aujourd’hui Jamie est avec Kevin et d’après ce que j’en sais ça se passe bien entre eux donc en théorie le p’tit bleu n’a aucune raison de foutre ça en l’air mais … Je le connais, j’ai juste pas envie qu’il fasse une connerie ou qu’un truc aussi con vienne mettre le bazar entre tout ce monde là, c’est tout.
Il faut juste que je ne mélange pas tout, ce que j’ai sous les yeux c’est simplement deux amis qui s’amusent. J’ai de l’affection pour ces deux crétins et au moins avec eux pas de bizarreries possibles, pas de problèmes, pas de prises de tête. C’est comme avec Lukas d’ailleurs, même si pour lui c’est encore autre chose parce qu’en plus d’être mon ami, il est mon meilleur ami et surtout comme mon petit frère. Jamie c’est un peu mon petit protégé, et Enzo … Je l’aime bien. Je ne sais pas si on peut dire qu’on est amis mais je l’aime bien, et j’aime bien son copain même si on n’a pas souvent eu l’occasion de se croiser lui et moi. Ces deux là n’ont rien à voir avec tout le schmilblick qui me prend la tête et ça fait du bien de passer un moment avec eux tout comme ça m’a fait énormément de bien – comme toujours – de passer du temps avec Kezabel. Encore une fois elle a dormi avec moi cette nuit et je ne remercierai jamais assez Merlin d’avoir mis cette fille sur ma route. Parfois j’ai l’impression que c’est mon âme sœur. Il n’y a aucune ambigüité entre nous contrairement à ce que certains ont l’air de penser – n’est ce pas Mateo – juste une amitié très forte. J’espère juste qu’elle n’a pas écourté sa soirée avec Harry pour moi mais je ne peux pas nier avoir apprécié sa présence.

Enfin bref, le but c’est de chasser certaines choses de mon esprit, de respirer un peu avant de pouvoir aller de l’avant et le processus commence par martyriser un garçon de 17 ans. Normal. Garçon qui aime provoquer, et garçon qui a un corps … intéressant. Non je ne suis pas du tout entrain de mater ou de le comparer avec son frère, absolument pas … Plus sincèrement, Enzo pourrait bien avoir le plus beau corps de la terre, il resterait un bébé pour moi. Un bébé avec de sales cicatrices ... Intérieurement je grimace un peu, mais n'en montre rien. La curiosité mal placée c'est pas mon truc. Quant à son frère, je crois que j’ai fait une boulette en rétorquant tout à l’heure mais aucun des deux n’a relevé malgré leur air intrigué, tant mieux. Si Jamie était au courant je crois qu’il ne serait pas ravi, quand à Enzo … J’en sais rien mais j’ai juste pas envie de parler de ça avec eux et puis de toute façon tout ça c’est terminé, je compte bien mettre un terme à ce … ces habitudes qu’on a pris Derek et moi. D’une parce que mon égo commence à sérieusement grincer des dents en se sachant au même niveau que certaines pouffes de cette école et notamment June Jackson, et de deux parce qu’après les discussions que j’ai pu avoir hier soir avec Matthew et Kezabel, j’ai plus envie de tout ça. Enfin je crois. J’ai surtout plus envie de penser à tout ça, là, maintenant, tout de suite même si je ne peux pas m’empêcher de penser à ce qu’il s’est passé ici avec Matthew il y a quelques mois. Et c’est ce que je fais en sautant sur le Gryffondor pour tenter de le couler ou plutôt de l’empêcher de remonter à la surface alors que le sort que je viens de lui lancer l’a fait tomber dans le bassin. Mission accomplie.

Sauf que voilà, vous avez vu la différence de gabarit ? C’est pas humain d’être taillé comme ça à cette âge là ! Bien entendu je me fais dégager vite fait et gagne le droit à un beau vol plané avant d’atterrir dans l’eau un peu plus loin en buvant la tasse. Ça ne m’empêche pas d’éclater de rire, rire qui prend de l’ampleur quand je me rends compte qu’il se tortille étrangement et je comprends que c’est son jean qui le gène. Grand sourire narquois de ma part.

« Tu galères hein ? »
« Si peu … »

Ça t’apprendra à jouer les éphèbes sur le bord du bassin, tu vas voir, ça va te les compresser un peu et te calmer, même si je me doute bien qu’il n’y avait rien de sérieux dans cette démonstration de sex appeal. Tout en continuant de me moquer du grand Rouge je me rapproche du petit Bleu et lui claque un bisou sur la joue.

« On aurait du dire à Kevin de venir avec nous. La prochaine fois je tacherai d’y penser mais j’suis contente de t’avoir rien que pour moi un peu, ça fait longtemps. »

Oui enfin rien que pour moi …

« Enfin si on fait abstraction de cet énergumène là. On dirait une anguille, tu trouves pas ? »

A se dandiner sous l’eau, coincé dans son jean. Oui je me moque, bien sur que je me moque, mais gentiment.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité


Invité
MessageSujet: Re: Exit wounds, it's time to chill out ▬ Jamie & Riley   Dim 3 Aoû 2014 - 22:04

Bah oui touché, t'as cru quoi j'ai un minimum de mémoire hein. Bon OK peut être pas sur ce que je devrais mais quand même j'en ai. Et puis ton truc de plan à 3 même si c'est pas mon truc j'avoue que ça m'a fait bien rire surtout en voyant ta gueule à ce moment là. Ouais enfin j'imagine la gueule que j'ai du tirer quand j'ai vu l'australien se déshabiller façon strip tease. En plus le truc du "jsuis jaloux tu as raison" euh... ouais. Sur le coup j'avoue que je savais plus quoi dire, dans ma tête c'était un peu le bordel. Moi je cherchais à le taquiner pas à ce qu'il pense que j'ai toujours envie de... vous savez quoi. Bon OK j'avoue que Enzo me fait toujours un petit quelque chose, mais en même temps c'est le premier garçon qui m'ait plut. Et ça même si ce que je ressens pour Kevin c'est bien plus fort, bien plus puissant. J'aime Kevin. Plus que tout. Alors quand Enzo a commencé à se déshabiller devant moi comme ça je me sentais mal. Je savais plus quoi faire. Il passait sa main sur son ventre, et moi je bloquais justement sur son ventre. C'est qu'il était quand même bien fait l'enfoiré. Enfin je l'avais déjà vu, j'en ai même vu plus mais quand même. Je me sentais bizarre, coupable. Non pas que j'essayais de le toucher mais justement je faisais rien contre non plus. Et ça c'est pas bien, pardon mon doudou. Et en plus il me dit qu'il aimerait être entre moi et Riley. Non je veux pas entendre ça. J'en peux plus je veux pas de ça moi. Riley intervient, et après une remarque sexiste de la part d'Enzo elle lui lance un sort qui le fait chuter dans l'eau comme un poids mort. Moi je recule un peu plus loin dans le bassin pour pas me faire trop mouiller lorsque Riley lui saute dessus pour essayer de le couler. Moi j'essayais même pas. Si Riley n'y arrivait pas moi j'arriverais pas beaucoup plus. C'est peut être une fille et un peu plus petite que moi qui suit déjà pas bien grand d'ailleurs mais elle est sportive elle. Quant à Enzo, lui il a l'air de galérer à cause de son Jean mouillé. Moi je les regarde faire avec un petit sourire un peu ivre. Ils sont marrant tout les deux. Et ouh ça tourne la tête aussi. Je vois Riley arriver vers moi, je lui souris encore plus. Et hop j'ai gagné un bisous sur la joue. Bah moi je lui en fais un aussi. Elle aurait voulu demander à Kevin s'il voulait venir avec nous. Mais à côté de ça elle était contente de m'avoir pour elle. Et là je me suis sentis comme un con. C'est vrai que je n'ai pas été beaucoup disponible pour eux ces derniers temps. J'ai pas été un bon ami.

-Pardon... c'est vrai que je suis pas beaucoup présent pour vous... Je suis désolé. Mais oui ça serait sympa qu'il vienne un jour, j'ai envie de le partager un peu avec vous aussi. Je vous aime autant que lui tu sais... C'est juste que lui c'est... c'est spécial. Mais de toute façon ce soir il était avec garçons de son équipe. Et puis je suis content d'être avec vous.

J'étais amusé de voir Enzo se dandiner sous l'eau à cause de son jean. C'est vrai il est marrant. Enfin j'espère qu'il va pas se noyer non plus. En plus il a bu aussi un peu même si c'est surement pas assez pour lui pour être saoul. Tiens d'ailleurs elle est où la bouteille?

-Une anguille garou alors...

Joli jeu de mot hein? Bon si on en est à ce couler les uns les autres moi je devrais essayer aussi. Mais Enzo c'est pas le bon gabarit pour essayer. Alors vient là brunette que j'essaye de te foutre à l'eau. Attaquer une fille, c'est lâche je sais. Et en plus elle est capable de prendre le dessus et de me foutre la tête dans l'eau.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 8184
Date d'inscription : 23/11/2011
Crédits : Avatar JunkieMouse + Gif by Tumblr
Double Compte : Enzo - Ismaelle - Cameron - Elijah - Chiara



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t3327-you-can-stand-under-my-umbrell
MessageSujet: Re: Exit wounds, it's time to chill out ▬ Jamie & Riley   Mar 5 Aoû 2014 - 16:39

Comment est ce que je me débrouille pour me retrouver dans des situations telles que celle-ci ? Parfois je me dis que je ferai une baby sitter vraiment discutable parce qu’entre hier soir où j’ai entrainé Lukas avec moi pour verser de l’alcool dans le punch – et donc pour lui en faire boire par extension – et là maintenant où je me retrouve avec deux autres petits mecs, les laissant faire n’importe quoi avec la première bouteille qui traine … Bravo Riley ! Confiez-moi vos bébés, j’en prendrais bien soin …
D’un côté, 16 ou 17 ans, ils sont peut être suffisamment grands pour prendre soin d’eux même, non ? Quoi qu’il en soit je ne bois pas, donc même si j’ai un peu la tête ailleurs je garde un œil sur eux. Je ne pense pas avoir un réel côté maternel mais j’ai toujours plus ou moins été protectrice envers les plus jeunes – inutile de faire le moindre commentaire sur Charleen, ça va, je rattrape mes erreurs il faut juste me laisser un peu de temps. Enfin bref, même si je ne comprends pas toujours leur comportement, et même si les mecs ont tendance à me dépasser ces derniers temps, les petits c’est différent. En plus avec ces deux là – même si le Rouge ne peut pas s’empêcher de faire le malin – tout comme avec Lukas – même si ça a failli mal tourner il y a quelques temps – aucune ambigüité donc c’est reposant.

Je me retrouve donc dans l’eau avec le Petit Bleu, qui me rend mon bisou avant d’afficher une mine de chien battu, comme s’il se sentait coupable ou je ne sais trop quoi. Ça me fait naturellement froncer les sourcils.

« Pardon... c'est vrai que je suis pas beaucoup présent pour vous... Je suis désolé. Mais oui ça serait sympa qu'il vienne un jour, j'ai envie de le partager un peu avec vous aussi. Je vous aime autant que lui tu sais... C'est juste que lui c'est... c'est spécial. Mais de toute façon ce soir il était avec garçons de son équipe. Et puis je suis content d'être avec vous. »

Oh … ça …

« Une anguille garou alors... »
« Va pour l’Anguille-Garou, c’est bien trouvé et ça lui va bien. »

Avec un grand sourire je décide de rebondir là-dessus et pas sur le reste mais tandis que mes yeux se posent vaguement sur Enzo, Jamie en profite pour me sauter dessus.

« Hey ! »

Parler alors qu’on subit une tentative de coulage … Mauvaise idée. J’ai donc bu la tasse en me laissant surprendre malgré le gabarit du p’tit mais faut pas croire, ça n’est peut être pas  un gros balaise mais il a quand même un peu de force. C’est un garçon après tout ! Enfin ça ne m’empêche pas de me démener pour finalement réussir à le choper et lui coller à mon tour la tête sous l’eau.

« Alors, on fait moins le malin hein ! »

D’éclats de rire en prise de karaté sans trop de sens pour réussir à avoir le dessus l’un sur l’autre on fini par s’arrêter et se calmer entre deux éclaboussures. Je profite de cet accalmis pour me rapprocher un peu de lui à nouveau.

« Tu sais pour Kevin, le fait que tu passes du temps avec lui et tout ça, je comprends. Enfin non je ne peux pas dire que je comprends parce que je n’ai jamais vraiment été dans cette situation mais j’imagine que c’est normal qu’il soit le centre de ton univers. C’est le début, plus ou moins, donc voilà. »

Mais je ne peux pas nier que ça ne m’a pas rassuré ou fait plaisir d’avoir entendu ce que tu as dit tout à l’heure. En général mes amis les plus proches savent à quel point j’ai peur de … l’abandon, n’ayons pas peur des mots, et donc dès que l’un d’eux s’éloigne pour une raison X ou Y je ne peux pas m’empêcher de me barricader pour ne pas souffrir. Bien sur que j’ai peur de les perdre, que je n’en ai pas envie, mais c’est la vie, c’est comme ça. Est-ce que ça va être la même chose avec Kezabel ? Une chose est sure je ne me mettrai pas entre elle et Harry, certainement pas, mais au fond de moi je sais qu’elle aura toujours une place pour moi. Parce que c’est ma meilleure amie, et que je lui fais confiance tout simplement.

« Tant que t’oublies pas que t’as des amis, c’est tout ce qui compte. Ça et surtout que tu sois heureux. »

Désormais adossé au bord du bassin, toujours dans l’eau, je lui ébouriffe les cheveux pour l’embêter avant de me rendre compte que le grand Rouge est maintenant assis sur le rebord en face de nous, toujours coincé dans son jean mais ne semblant plus s’en formaliser. Il nous regarde d’un air absent, comme s’il ne nous voyait pas vraiment.

« Hey, ça va l’anguille ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 17329
Date d'inscription : 13/09/2009
Crédits : JunkieMouse ▬ Gif Tumblr
Double Compte : Ismaelle L. Stoneheaven ▬ Cameron S. Cassidy ▬ Riley S. Jenkins ▬ Elijah C. Leroy ▬ Chiara M. Brooks



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t3605-enzo-still-a-wolf-not-lonely-a
MessageSujet: Re: Exit wounds, it's time to chill out ▬ Jamie & Riley   Mar 5 Aoû 2014 - 16:40

Quand on fait une connerie c’est bien de s’en rendre compte et de s’excuser, d’essayer de la réparer, etc … C’est ce que j’essaie de faire la plus part du temps, en tout cas quand ça concerne des gens j’apprécie, mais les soucis c’est que c’est difficile de faire le tri quand on passe son temps à faire n’importe quoi. En réalité je déraille, ces derniers temps j’ai été plutôt sage et la preuve en est hier soir : En temps normal cette idée lumineuse de mettre de l’alcool dans le punch elle aurait du venir de Sovahnn et moi. Je ne dis pas que mes conneries étaient celles des autres ou que qui que ce soit m’influence, c’est pas du tout ça, juste que certaines choses ont changé.
La connerie que je viens de faire en revanche c’est de faire mon malin devant Jamie et surtout de la manière dont je l’ai fait. Riley ne s’est pas fait prier pour me faire passer l’envie de continuer et elle a eu raison. Sur le moment, je n’ai juste pas vraiment réfléchi à ce que je faisais, trop parti dans cette espèce de délire de provocation. Je ne suis pas capable de ne pas répondre à la provocation, j’ai trop d’égo et de fierté pour ne pas tenter d’avoir le dernier mot, alors voilà le résultat … Y a pas mort d’homme, mais bon, c’est pas une raison non plus. Le truc c’est que encore une fois j’aurai réagi de cette façon avec n’importe laquelle de mes copines, sauf que Jamie n’est pas une de mes copines – merci pour cette réflexion hautement philosophique Enzo – et surtout tout n’a pas toujours été très clair entre lui et moi. En fait si, justement, et c’est bien ça le problème, donc je ne sais pas si aujourd’hui on peut en plaisanter de cette façon ou si c’est trop tôt, etc … De mon côté ça n’est pas un problème – on l’aura remarqué, espèce d’allumeuse – mais du sien … J’en sais rien.

Peu importe, le mal est fait de toute façon et Riley s’est brillamment chargée de détourner l’attention en me lançant un sortilège qui m’a électrisé de la tête aux pieds, et m’a fait tomber dans le bassin alors que j’avais encore mon jean, et je ne parlerai pas de la tentative de coulage, mais aussi en discutant avec Jamie. Le Anguille-Garou je l’ai entendu, et ça m’a fait sourire, mais ensuite je me suis écarté et je me suis hissé hors de l’eau pour finalement m’assoir sur le bord du bassin. Les pieds et une partie des jambes dans l’eau, les mains un moment dans les cheveux mais rapidement posées sur les cuisses et reliées l’une à l’autre sans trop y faire attention. En silence, j’observe.

Ce que j’ai devant les yeux ce sont deux amis qui se chamaillent, s’amusent, discutent et partagent un moment. Je ne peux pas le nier, même si ça me fait sourire de les voir comme ça je ne peux pas m’empêcher de ressentir une petite pointe au cœur.  Depuis combien de temps est ce que je n’ai pas fait ça ? Partagé un moment comme celui là avec une de mes meilleures amies ? La réponse est simple : Depuis des mois. Et à l’instant T je ressens comme une sorte de manque. Un manque d’elles, un manque de ce genre de relations, de situations, et une grosse vague de solitude même si je reste content pour ces deux là.
D’abord Jillian en juillet avec l’ouverture du château, puis Elwynn le mois dernier, ensuite Sova qui n’a eu de cesse de s’éloigner au fil des semaines jusqu’à finir par ne plus réellement faire partie de mon décor, ça fait beaucoup pour mon pauvre petit cœur visiblement. Oui c’est vrai j’ai Kyle, avec qui je passe beaucoup de temps, et puis mon frère avec qui j’ai eu de véritables discussions profondes et sincères récemment, mais ça n’est pas pareil. Il y a pas mal de personnes avec qui je m’entends bien mais ça n’est pas pareil et s’ajoute à ça l’absence d’Ismaelle, je crois que je ne n’avais jusqu’ici pas vraiment pris le temps de me rendre compte que ça faisait beaucoup.

J’en étais là, perdu dans mes pensées – t’as plus d’amis mon pauvre Enzo – quand j’ai entendu la voix de Riley. Je crois que c’est le « Anguille » qui m’a réveillé en fait. Est-ce que je vais bien ?

« Ouais, ouais. »

Le sourire que je leur adresse est sincère, tout comme ma réponse. Je vais bien, je ne suis pas malheureux, je fais simplement des constats.

« Vous êtes mignons tous les deux. »

Et c’est tout.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité


Invité
MessageSujet: Re: Exit wounds, it's time to chill out ▬ Jamie & Riley   Jeu 7 Aoû 2014 - 10:06

Essayer de couler Riley? Mauvaise idée. Mauvaise mauvaise, Même elle je suis pas foutu de l'avoir et en quelques prises de sa part je me retrouve tête sous l'eau la bouche ouverte comme une carpe. Et là je me suis sentis un peu pas doué. Mais au moins je m'amuse et c'est ça l'important. Riley me sort de l'eau avant que je me noie pour de bon. Alors je continue à essayer de mettre la brunette sous l'eau mais sans grand résultat. Après avoir eu l'impression de passer dans une machine à laver tant j'avais été envoyé sous l'eau je finis par lâcher l'affaire. Maintenant c'était le petit moment de discutions. Et j'étais content que Riley ne m'en veule pas que je passe bien plus de temps avec Kevin qu'avec eux, elle comprenait que ça soit un peu le centre de mon univers comme elle dit. En fait c'est carrément ça. Je sais plus vivre sans lui, pourtant j'ai essayé pendant cette pause à la con que j'ai décidé. Mais au final je nous ai fais plus de mal qu'autre chose. Mon monde c'est lui maintenant. Faut juste que j'apprenne à y incorporer les gens qui faisaient partit du mien avant. C'est un truc qui devrait pas être compliqué ils sont que deux: Enzo et Riley, et en plus ils connaissent tout les deux Kevin et même je crois que Riley l'aime bien aussi. C'est juste moi qui ne sait pas y faire. Mais c'est vrai que même s'il serait là je serais surement accroché à lui sans savoir profiter de mes amis. Ou ptet pas. Je souris à la verte, je ne les oubliais pas, je les aimes trop de toute façon, elle qui fait toujours tout pour me soutenir, et Enzo qui.... bah Enzo quoi. On a beau dire mais lui et moi on a une ptite histoire. On s'est embrassé, deux fois... trois fois en fait avec la fois où j'avais trop bu. Je l'ai vu nu, bref j'ai vu presque tout ce qu'il y avait à voir quoi, sauf le truc qu'il réserve qu'à Kyle mais ça maintenant j'en veux plus trop. De toute façon il faut déjà que j'arrive à passer le pas avec Kevin de ce côté là. Mais c'est vrai qu'Enzo et moi maintenant on a un passé et ça je pourrais pas l'oublier, surtout qu'il a été le seul à me soutenir au début. Je ne répond rien à Riley, juste un sourire et un bisous sur la joue. Quant à Enzo il est sur le rebord à nous regarder sans nous voir. Riley le réveille. Il nous dit qu'on est mignon tout les deux. Et moi j'ouvre la bouche, encore pour dire une connerie.

-T'as qu'à l'enlever s'il te gène ton jean...

Euuuh... j'ai dis ça moi? J'ai pas fais exprès... la bouteille, elle est où la bouteille? Comment ça j'assume pas les conneries que je dis? Je m'approche du bord de l'eau pour aller chercher la bouteille que j'avais laissé vers les marches pour boire une nouvelle petite gorgée d'alcool. Tiens cette fois j'ai pas grimacé, faut croire que je vais finir par choper l'habitude. Berk en fait si, ça a été juste plus long à venir. J'me demande ce que Kevin dirait s'il me verrait en train de boire comme ça, ça le ferait rire ou ça l'inquiéterait? Je retourne vers la verte avec ma bouteille en galérant à marcher dans l'eau. Mais au moins cette fois Riley est là avec moi et Enzo et cette fois si je venais à faire des propositions indécentes à notre Australien national elle saurait me remettre dans le droit chemin tout de suite, pis lui aussi je pense.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 17329
Date d'inscription : 13/09/2009
Crédits : JunkieMouse ▬ Gif Tumblr
Double Compte : Ismaelle L. Stoneheaven ▬ Cameron S. Cassidy ▬ Riley S. Jenkins ▬ Elijah C. Leroy ▬ Chiara M. Brooks



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t3605-enzo-still-a-wolf-not-lonely-a
MessageSujet: Re: Exit wounds, it's time to chill out ▬ Jamie & Riley   Jeu 7 Aoû 2014 - 18:35

« T'as qu'à l'enlever s'il te gène ton jean... »

Okay … Je veux bien admettre que je fais des conneries et que je ne réfléchis pas toujours à ce que je dis mais franchement, il aide pas là ! Excusez-moi mais là c’est lui qui cherche non ? Et le pire dans tout ça c’est que je ne peux pas m’empêcher d’avoir une seconde de doute genre : Il est sérieux ou … ? Je pense qu’il y a suffisamment de matière pour justifier cette interrogation de ma part mais passons.

« J’peux bien lui faire comprendre d’arrêter ces conneries, à quoi ça sert si t’en rajoute une couche ? »

Voilà, qu’est ce que je disais ?

« Sautez vous dessus une bonne fois pour toute, qu’on en parle plus. Mais j’vous préviens je ne prendrais la défense de personne quand ça arrivera aux oreilles de vos copains respectifs. Enfin si, la leur. »

Se sautez dessus ? Non mais quelle drôle d’idée. Non, merci. Sans offense bien sur mais non merci quand même.

« Ça va, c’est bon, c’est pas comme si c’était sérieux. On a bien le droit de s’amuser un peu. »

Enfin je crois qu’on s’amuse là, non ? J’veux dire, juste comme des potes quoi, qui plaisantent sur un vieux truc, hum ?

« Vous imaginez si Kevin et Kyle font pareil de leur côté ? »
« Alors là même pas en rêve ! »

Réaction immédiate, incontrôlée et incontrôlable. C’est vrai que dans cette histoire il y a deux poids deux mesures et que ça n’est sans doute pas très juste mais qu’est ce que j’y peux si j’ai le mec le moins jaloux de la terre alors que de mon côté je ne supporte pas qu’on l’approche et qu’on le touche ?! Là-dessus j’ai fait énormément de progrès, ça personne ne pourra dire le contraire et surtout pas lui, mais on ne se refait pas et effectivement je n’aimerai pas voir et savoir mon homme entrain de jouer de cette façon avec un autre type, surtout quand le type en question est … comment dire … disons que quand on connait le contexte globale y a sans doute de quoi se méfier même si en ce qui me concerne tout est parfaitement clair. Est-ce que je pourrais être jaloux de Kevin ? Alors là oui clairement ! Je veux dire, j’ai pas suffisamment de confiance en moi pour ne pas craindre un type comme ça même si je fais parfaitement confiance à Kyle en revanche. Il est grand, barraqué, les yeux bleus, etc … Enfin voilà, je comprends qu’il en fasse craquer plus d’un ou plus d’une parce qu’en plus de ça le gars à l’air plutôt cool et sympa donc soyons sérieux, je pourrais tout à fait le considérer comme une menace. Mais peu importe, quand je dis que j’ai fait des progrès c’est vrai et si je sais que c’est juste pour jouer alors je pense que j’arriverai à le supporter, et peut être même à en rire. Tant que c’est moi qui fini par avoir toute son attention au final.

« S’connaissent pas de toute façon … Enfin j’crois. »

Faut dire aussi que Kyle est tellement loquace sur ce qui se passe dans sa vie qu’il pourrait bien être le meilleur pote du Directeur, je ne le saurai même pas. Et oui je marmonne dans ma barbe, parfaitement !

« Tout ça c’est une question de caractère de toute façon. »

Parce que Johnson ne se comporterait jamais comme moi je me comporte, et je l’appelle par son nom de famille si j’ai envie. Je ne suis pas entrain de dire qu’il est coincé et que moi je fais n’importe quoi, absolument pas, juste qu’on n’a pas forcément les mêmes délires, c’est tout. Il est beaucoup plus calme et en retrait que moi, ça je crois que c’est plutôt une évidence. Je suis une pile électrique, je bouge sans arrêt ou presque, je dis et fais des conneries assez régulièrement et j’adore provoquer. Lui il … n’est pas comme ça, c’est tout. Pas avec quelqu’un d’autre que moi en tout cas, ou alors j’ai raté un épisode.

« Enfin bref, j’te remercie pour ta sollicitude Jamie mais je vais garder mon strip tease pour mon mec. En plus t’en as déjà assez vu comme ça, tu risquerais de ne pas t’en remettre et j’ai pas envie que tu prononces mon prénom quand tu seras avec Kevin, ça serait gênant. »

Ben quoi ? On me cherche, on me trouve. C’est tout. Même si je ne suis vraiment pas à l’aise dans ce pantalon mouillé mais comme je suis borné, je ne vais certainement pas l’enlever. En plus je ne crois pas que je serais super à l’aise en calbut devant Riley, et même devant Jamie finalement. Faut pas croire, je garde quand même un peu de pudeur.

« Vous m’épuisez. Y a vraiment que ça qui vous intéresse, c’est pas possible. »

Ce qui est totalement faux, soit dit en passant. Enfin je ne sais pas pour les autres mais personnellement j’ai pleins d’autres centres d’intérêt donc c’est un peu réducteur de dire ça Madame. En tout cas, l’intérêt de tout ce cirque c’est que je ne pense plus à ce qui peut me manquer et qui me rendait pensif quelques secondes plus tôt.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité


Invité
MessageSujet: Re: Exit wounds, it's time to chill out ▬ Jamie & Riley   Mar 12 Aoû 2014 - 21:34

Bah ouais je sais j'peux pas rester 5 minutes sans dire une connerie. Mais j'suis comme ça. Par contre je pensais pas que Riley réagirait au quart de tour comme ça. M'enfin avec moi elle doit se méfier je pense aussi, faut dire que la dernière fois qu'on s'est retrouvé tout les trois au même endroit j'étais encore plus saoul qu'aujourd'hui et je me suis mis à peloter Enzo. Bref faut plus que je fasse des choses comme ça moi. Surtout que si ça revient aux oreilles de Kevin il va me tuer. Enfin bon, je dis ça mais lui il a bien embrassé Caem une fois alors qu'on était ensemble depuis pas longtemps. Sur le coup les mots de la brunette m'ont fait pensé à ça. Qu'est-ce qui me dit que pendant que je suis là Kevin ne fricote pas avec un autre garçon, Kyle ou un autre. Je veux pas y penser. Il m'a juré qu'il ne le referait plus. Mais pour autant j'ai peur. J'ai peur qu'il m'abandonne pour un autre. Je crois qu'au fond de moi j'aurais toujours cette peur. Même après des années de vies avec lui. Mais je l'aime, et je lui fais confiance quand il me dit qu'il ne le fera plus jamais. Du moins j'essaye. J'essaye de ne rien laisser paraître quant au petit malaise que cette histoire à créé chez moi. Personne n'est au courant de la petite histoire qu'il y a eu entre mon doudou et Caem, et je le raconterais à personne je l'ai promis à Liam. Même si pour ma petite vengeance je dirais pas non à emmerder l'autre voleur de copain là qui à embrassé mon chéri. Oui je sais j'suis un petit vicieux et revanchard. Mais j'me soigne, en vivant de l'amour de mon chéri. Enzo lui il a répondu, il nous a défendu en disant bien qu'on plaisantait, chose que j'ai acquiescé d'un signe de tête. Mais j'avoue que j'aurais pas dit non à voir Enzo en sous vêtement mouillé quand même. Bah on a beau avoir acheté un gâteau ça empêche pas de regarder les viennoiseries. Enfin, pas au point de me traumatiser comme Enzo l'a laissé entendre, en plus si un jour je venais à prononcer le nom de l'australien pendant que je suis avec mon chéri je risque d'y laisser des plumes. Je sais que Liam aime pas que je parle de ce qu'il y avait eu plus ou moins entre moi et mon ami le loup garou. Du coup j'ai juste répondu un "héééé" pour montrer à Enzo que je m'offusquais des bêtises qu'il racontait à mon sujet. Quand à Riley, la pauvre, bah elle commençait déjà à plus nous supporter avec nos bêtises. Et en plus c'est pas vrai, y'a pas que "ça" qui m’intéresse, la preuve si y'aurait que "ça" j'aurais déjà passé le cap avec mon chéri. Mais justement ça coince de ce coté là.

-C'est pas vrai! J'suis pas un obsédé. D'ailleurs on a jamais fait "ça" encore avec Kevin...

Jamie? Euh... Ta gueule? Tu connais pas le principe de vie privée? Ou c'est le mot "privé" qui déconne chez toi. Bref arrête de raconter tes histoires de cul à tout le monde à la fin.

-Enfin euh... bref je suis pas si obsédé que ça Mademoiselle Jenkins, ou tiens Madame vu que t'es plus vieille que moi.

C'est ce que je dis, petit vicieux revanchard. Une vraie ptite teigne, demandez à Cameron je crois qu'il a aimé ma performance. D'ailleurs ça aussi j'évite de l'ébruiter. Je pense que mon doudou serait pas content de moi de ce côté là. Et moi je la regarde avec un sourire malicieux. J'aime l'embêter, qui aime bien châtie bien non? En plus Enzo et Riley je sais peut être pas leur montrer mais je les aime vraiment tout les deux. Hormis Kevin il n'y a qu'eux qui comptent dans ma vie.

-Enzo par contre lui il pense qu'à ça... t'aurais vu comment il m'a sauté dessus une fois dans la salle commune pour m'embrasser... même moi j'ai jamais fais si fort.

Et ta soeur? Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 17329
Date d'inscription : 13/09/2009
Crédits : JunkieMouse ▬ Gif Tumblr
Double Compte : Ismaelle L. Stoneheaven ▬ Cameron S. Cassidy ▬ Riley S. Jenkins ▬ Elijah C. Leroy ▬ Chiara M. Brooks



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t3605-enzo-still-a-wolf-not-lonely-a
MessageSujet: Re: Exit wounds, it's time to chill out ▬ Jamie & Riley   Mer 13 Aoû 2014 - 13:06

« C'est pas vrai! J'suis pas un obsédé. D'ailleurs on a jamais fait "ça" encore avec Kevin... »

Eh ben c’est rassurant, il n’y a pas que moi qui suis long à la détente … Enzo, tu peux pas arrêter de tout ramener à toi comme ça un peu ? Ah, si, pardon. Ceci est une information capitale, excusez moi. Je suis juste un peu étonné, c’est tout. J’veux dire, ça fait des mois qu’ils sont ensemble, non ? Je ne sais pas lequel des deux bloque mais l’autre doit être sacrément frustré … Enzo ! Oh pardon, ça va, si on n’a plus le droit de penser maintenant … Ok, je me tais, et de toute façon ça ne me regarde absolument pas. Je dirais bien que je suis un peu étonné qu’il nous lâche ça comme ça mais d’une plus rien ne m’étonne en ce qui concerne Jamie et de deux, on est ses amis après tout, non ? Quoi de plus normal que de parler ouvertement avec ses amis ? S’il a suffisamment confiance pour ça alors tant mieux. Je me dis juste que Kevin ne serait surement pas très ravis que sa vie privée soit étalée comme ça mais il n’est pas là et ça n’est certainement pas moi qui irait vendre la mèche.

« Enfin euh... bref je suis pas si obsédé que ça Mademoiselle Jenkins, ou tiens Madame vu que t'es plus vieille que moi. »
« Hey dis donc, fais gaffe à ce que tu dis toi. »
« Enzo par contre lui il pense qu'à ça... t'aurais vu comment il m'a sauté dessus une fois dans la salle commune pour m'embrasser... même moi j'ai jamais fais si fort. »
« Ben voyons, il a bon dos Enzo. »

On parle bien de la même chose là ? Nan parce que dans mes souvenirs ça n’était pas aussi intense …

« Tu veux vraiment jouer à ce jeu là Jamie ? Parce que je crois qu’on sait très bien tous les deux qui va gagner … »

Est-ce que je te rappelle que la première fois c’est toi qui m’a embrassé ? En coup de vent, par surprise, comme un voleur, et ce dans un couloir devant tout le monde ? Est-ce que je te rappelle que quelques temps plus tard tu m’as clairement dit que t’aimerai recommencer ? Est-ce que je te rappelle que tu m’as plus ou moins demandé d’être ta première fois ? Et est ce que je te rappelle que c’est toi une nouvelle fois qui m’a sauté dessus chez les Gryff après m’avoir clairement fait des avances ? Je ne crois pas que ça soit la peine donc fais pas trop le malin parce que quand on m’attaque je me défends et je ne suis pas toujours capable de m’arrêter avant de devenir blessant.

« J’suis pas un obsédé, je profite de la vie c’est tout, je fais des expériences, etc … et y a pas de mal à ça. »

Et ça c’est parce que vous ne connaissez pas Kyle comme je le connais … Difficile de ne pas être obsédé quand c’est le cas. Ok, je sors. Quoi que non en fait. Et vous n’êtes pas non plus un Lycanthrope dont les hormones font régulièrement des loopings, au passage.

« C’est vrai. »

Est-ce qu’elle est vraiment d’accord avec moi ? Je pense que oui, mais je ne peux pas m’empêcher de penser à ce que j’ai fait à Charleen quand je croise les yeux vert de Riley. Je ne sais pas si elle y pense aussi mais je sais que même si elle m’apprécie, elle m’en veut d’avoir agit comme je l’ai fait avec sa petite sœur. Ce qui est compréhensible, je ne peux pas lui en vouloir pour ça.

« J’ai fait des trucs dont j’suis pas spécialement fier mais pour certains je me suis excusé. »

Message subliminal pour la Verte, jusqu’à ce que mes yeux se posent sur le Bleu.

« Et d’ailleurs ça été le cas ce jour là même si tu vas pas me faire croire que ça été une torture pour toi. »

Surtout que c’était juste un baiser, pas de quoi en faire un plat. Le truc rapide qui n’a pas vraiment d’intérêt finalement, enfin ça dépend avec qui il est échangé et dans quelles circonstances bien sur mais … D’ailleurs parlant de circonstances …

« Et puis d’abord je t’ai pas sauté dessus, exagère pas. »

Toi tu ne m’as jamais vu sauter sur quelqu’un, crois moi … BREF ! Les raisons qui m’ont poussé à faire ça, il les connait déjà, et certes je me suis servi de lui mais je pense qu’on peut tirer un trait là-dessus non ? J’veux dire, y a prescription depuis un bail maintenant. Ceci dit si ça ressort avec légèreté, sur le ton de la blague – comme ça semble être le cas ici – ça ne me dérange pas. Même si je ne peux visiblement pas m’empêcher de me justifier.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 8184
Date d'inscription : 23/11/2011
Crédits : Avatar JunkieMouse + Gif by Tumblr
Double Compte : Enzo - Ismaelle - Cameron - Elijah - Chiara



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t3327-you-can-stand-under-my-umbrell
MessageSujet: Re: Exit wounds, it's time to chill out ▬ Jamie & Riley   Mer 13 Aoû 2014 - 13:08

« Arrête de jouer le p’tit saint Jamie, t’es pas crédible. Je t’ai vu à l’œuvre tu sais … »

Non, vous ne rêvez pas, je prends bien la défense – plus ou moins – du grand Rouge. Il n’est pas innocent, ça je ne le sais que trop bien et ces échanges de regard tout à l’heure me prouvent qu’on est sur la même longueur d’onde concernant un certain fait, mais ça n’est pas le cas non plus du p’tit Bleu. Personne n’est innocent, moi y compris – Vu que je suis une allumeuse de toute façon ça ne risque pas. Riley, arrête d’être amère vis-à-vis de ça …
Enfin bref, je ne sais pas vraiment comment ça s’est passé le jour où Enzo a embrassé Jamie mais j’étais là le jour où Jamie s’est jeté sur Enzo dans la Salle Commune des Gryffondor. Pour sa défense il avait bu, mais quand même, qu’il n’aille pas s’imaginer qu’il est un saint parce que ça n’est pas le cas. Et puis je ne vois pas bien l’intérêt de faire un plat de tout ça, Enzo a raison, il profite de la vie, fait des expériences, et il n’y a aucun mal à ça tant que personne n’est blessé dans le lot. Cela dit, ça fait aussi partie de la vie ce genre de blessure, et on s’en remet, alors non il n’y a pas mort d’homme même si malgré la prescription je lui en veux toujours un peu d’avoir joué au con avec ma petite sœur. Elle s’en remettra, je ne m’inquiète pas vraiment pour ça, mais c’est mon rôle de la protéger et à ce moment là de sa vie je n’étais pas là pour elle alors je crois que je m’en veux tout autant que j’en veux au jeune Gryff dans cette histoire, peut être même plus, mais peu importe. Le débat est clos, des conneries ont en fait tous et comme il le dit, il s’est excusé ce qui en soit est déjà quelque chose.

Quant à Jamie, que dire … C’est vrai qu’il n’est probablement pas aussi « éveillé » sur le sujet que peu l’être le Gryffondor mais chacun son rythme après tout. Lukas n’est absolument pas concerné par la chose et même si j’ai eu du mal à y croire j’ai compris que c’était la vérité. A quoi ça sert de se précipiter de toute façon ? Ils ont 16 ou 17 ans, ce sont des gamins et moi-même du haut de mes 19 ans je ne me considère pas comme très avancée dans la vie. C’est pas un concours, tout va bien, mais de la à nier certaines évidences … C’est pas beau !

« Bon, on va peut être pas faire un concours pour savoir qui est le pire dans le domaine, hum ? C’est pas que vos vies sexuelles ne m’intéressent pas mais j’aimerai assez garder l’image que j’ai de vous deux, c’est à dire celle de bébés. »

Ne t’offusque pas le Rouge, t’es homme, un vrai, une brute, un mâle, si tu veux … N’empêche que t’es quand même un bébé à mes yeux et tu le resteras, malgré tes abdos.

« Et vos résultats scolaires alors ? »

Oui parce que ça c’est un sujet intéressant. Je ne lâche pas Lukas avec ça, fut un temps je faisais la même chose avec Jamie mais vu qu’il passe tout son temps avec son … doudou … Ahum … il a oublié que je m’inquiétais pour sa réussite scolaire. Quant à Enzo, c’est Kezabel qui prend le relais et d’après les échos qu’elle m’en donne il se tient à carreau et bosse consciencieusement. Ils ont repiqué tous les trois, tous les trois avec leurs propres raisons, et je ne jugerai jamais ça mais si je peux rendre service je le fais parce que croyez moi, il n’y a rien de plus fatiguant à gérer que des garçons de cet âge là qui n’en ont pas grand-chose à faire de leurs études. Bande de sales gosses. Oui je suis la rabat-joie de l’histoire et je le vis très bien, merci.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité


Invité
MessageSujet: Re: Exit wounds, it's time to chill out ▬ Jamie & Riley   Ven 22 Aoû 2014 - 12:06

Moi une petite purge? Nah à peine. Qui aime bien châtie bien non? Bah moi c'est pareil et plus j'embête mes amis plus ça montre que je les aimes. Vous imaginez ce que mon chéri il doit prendre à des moments? Même si pour le moment je radote plus sur ma période Enzo, mais tout ça c'est de bonne guerre. On s'envoie des vacheries mais c'est bon enfant. Oui je suis pas un ange, y'a qu'à voir la fois où j'avais bu. OK je l'avais fais parce que j'avais trop bu mais au fond j'en avais envie sinon l'alcool ne m'aurait pas permit de le faire. Et puis comme dis Enzo ça m'avait plu quand il m'avait embrassé. J'étais amoureux à l'époque, pas comme je le suis maintenant certes, mais j'avais des sentiments pour Enzo. Mais pour revenir au choses plus... intimes. C'est pas ma faute si je me bloque même avec Kevin. Aussi merveilleux qu'il puisse être j'ai peur. J'ai peur de le voir disparaître après m'avoir eu pour lui tout seul. Et surtout ça me rappelle ce que j'ai vécu. L'idée que Liam s'en aille après avoir fait l'amour avec moi je peux la faire taire, mais les souvenirs de mon viol ça je ne peut pas. Bref j'ai pas répondu aux défenses de Enzo et Riley, je sais trop qu'ils ont raison. Alors je leur souris bêtement, et je reprend une gorgée d'alcool. Et puis une nouvelle question, un nouveau sujet. Les études, et nos notes. Oui maman j'ai bien mis à profit mon rattrapage. Kevin m'aide beaucoup et moi je travaille plus que l'années dernière. Alors je regarde la brunette avec un sourire tout fier de moi.

-Moi ça va. Je fais même des progrès en potion. Enfin j'aurais pas un O aux prochains examens mais peut être un A. Tu peux être fière de moi.

Tu veux un biscuit Jamie?

-Je t'avais dis que je ferais des efforts. En plus si je vois mes parents et qu'ils savent que je suis encore en 6eme année ça va barder pour moi.

Ouais. J'imagine déjà la tête de mon père, je risque de me faire démolir. Mais de toute façon même mon chéri il est pas bien content que je me sois planté sur mes résultats même si lui il sait pourquoi je me suis tant planté et qu'il me pardonne un peu. Mais j'essaye qu'il soit fier de moi. Et puis c'est vrai que c'est pas drôle non plus de se retaper les cours de l'années précédente. Mais maintenant que les choses vont un peu mieux au chateau au moins ça fait toujours plaisir de rester un an de plus, comme ça je serais plus longtemps avec les gens que j'aime. D'ailleurs j'ai des envies de câlins, et comme je peux pas en faire à Enzo sans qu'il grogne ou qu'on se moque de moi je vais en faire à Riley, en plus j'aime lui faire des câlins à la brunette. Même si ça me fait bizarre de faire des câlins à plus petit que moi, même si la différence est moindre. Et hop un bisous sur la joue pour me faire pardonner de l'avoir plus ou moins traité de vieille.

-T'es belle tu sais?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 17329
Date d'inscription : 13/09/2009
Crédits : JunkieMouse ▬ Gif Tumblr
Double Compte : Ismaelle L. Stoneheaven ▬ Cameron S. Cassidy ▬ Riley S. Jenkins ▬ Elijah C. Leroy ▬ Chiara M. Brooks



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t3605-enzo-still-a-wolf-not-lonely-a
MessageSujet: Re: Exit wounds, it's time to chill out ▬ Jamie & Riley   Mar 26 Aoû 2014 - 0:12

Et si on parlait des cours, la bonne idée !

« Moi ça va. Je fais même des progrès en potion. Enfin j'aurais pas un O aux prochains examens mais peut être un A. Tu peux être fière de moi. »
« Je le serais quand j’aurai vu tes résultats et que tu passeras officiellement en septième année. »

Avec cet air sérieux elle ferait presque peur. Quand Jill est partie quelques semaines l’année dernière à cause de sa maladie j’ai bossé un peu avec Riley histoire de ne pas lâcher prise et on sent bien que pour elle les études c’est très important. Elle est consciencieuse, travailleuse, et j’en passe. Ça ne m’a jamais vraiment posé de problème parce que quand je décide quelque chose je m’y mets à fond alors je bossais mais quelqu’un qui fait ça en dilettante … Avec Jamie on est dans la même classe depuis deux ans maintenant, on commence notre troisième année commune alors je commence à connaitre un peu le spécimen. C’est vrai que j’ai l’air d’un branleur, je peux me montrer très insolent parfois et foutre le bordel en cours m’arrive assez régulièrement, surtout l’année dernière, mais à côté de ça je travaille vraiment. Lui c’est autre chose, il a beau ne pas faire de bruit et se faire oublier, passer pour l’élève sage et réservé … Avec son truc de perdre le fil toutes les trois minutes et à mon avis une passion limitée pour les cours, je ne suis pas sur qu’il soit élu élève de l’année mais ça le regarde après tout et s’il dit qu’il fait des progrès alors tant mieux. Je ne suis pas spécialement de ceux qui pensent qu’on ne fera rien de sa vie sans étude et diplôme mais tant qu’on est là … Autant apprendre au moins ce qui pourra nous servir, surtout si ça craint dans le monde Magique.

« Je t'avais dis que je ferais des efforts. En plus si je vois mes parents et qu'ils savent que je suis encore en 6eme année ça va barder pour moi. »

Échange de regard entre la Verte et moi, bref, puis sa main à elle va se poser sur la tête de Jamie alors qu’elle lui offre un sourire. Ça veut dire qu’il n’a eu aucun contact avec ses parents depuis deux ans, alors que l’école a été rouverte cet été ? Soit. Avec ce qu’il m’en a dit, sur sa famille j’entends, ça peut sans doute se comprendre et parfois je me dis que j’aurai du en faire autant mais dans tout ça il y a Grand-mère.

« T'es belle tu sais ? »

Nouveau changement radical de « conversation » et Jamie vient de faire un bisou sur la joue de Riley avant de lui lâcher cette phrase, chose qui me fait sourire, rire même, et il en va de même pour la Verte.

« Ah, l’alcool commence à parler on dirait bien ! Mais merci. »
« Il a raison ceci dit. »
« Arrête ton p’tit numéro de charmeur des bacs à sable toi. »

Je ne réponds rien, je me contente de sourire. C’est bien plus efficace que tous les mots et pour un peu elle se mettrait à rougir. Si ça n’était pas Riley, elle aurait rougit, j’en suis sur. Est-ce que je suis entrain de la draguer ? Non, je m’amuse c’est tout.

« Ça se passe bien avec Kezabel ? »
« Ouais, impeccable. Elle est vraiment cool comme fille. J’pense pas être trop chiant non plus, pas avec elle en tout cas, et je suis vraiment motivé donc à partir de là, y a pas de raison que ça se passe mal et si c’était le cas je pense qu’elle me le dirait. »

Elle hoche la tête, j’en conclue que je cerne assez bien la Jaune, au moins de ce côté là.

« Mes résultats sont plutôt pas mal jusqu’ici. Je me maintiens dans les matières où je suis pas trop mauvais, j’essaie de m’améliorer dans celles où je galère, je bosse, donc … ça devrait le faire je pense. »

Sauf si la bande à Walters décide de revenir foutre le bordel ici auquel cas ma scolarité en prendra surement un nouveau coup mais c’est pas la peine de penser à ça maintenant. Cette possibilité ne me sort jamais vraiment de la tête mais c’est pas la peine de s’en rendre malade. Je pense déjà beaucoup trop, mon cerveau à besoin de souffler alors je fais ce que je peux pour me concentrer sur d’autres choses, et si possible des choses positives même si après une semaine comme celle-ci c’est  un peu difficile de faire abstraction de tout ce que j’ai pu voir et entendre. Ça n’était pas réel, peut être, mais les ressentis et les conséquences le sont elles.

« Bon aller, j’vais vous laisser et aller me coucher, Morphée m’appelle et j’aimerai bien être un minimum en forme pour la journée Marathon de demain. »

Alliant le geste à la parole je me lève et secoue la tête comme un chien qui s’ébroue pour que l’eau dégage de mes cheveux même s’ils sont déjà presque secs, contrairement à mon pantalon et mon caleçon qui eux sont totalement trempés. Je récupère donc ma baguette, sèche mes vêtements et lâche une sorte de soupir de pleine satisfaction à la suite de cette manœuvre. C’était franchement désagréable. Le T-shirt, les chaussettes, les chaussures et le sweat sont enfilés, je suis paré à partir et me revoilà debout.

« Jam, si tu t’endors en cours j’te balancerai un truc pour te réveiller, hum ? »

Toujours dans la provocation toi, hein ?
Oui. On ne change pas une équipe qui gagne, c’est tout.

« Bonne soirée et bonne nuit. »
« Enzo, attends ! »

Je regarde la Verte en fronçant les sourcils, intrigué, elle enlève la bouteille des mains du Bleu et rejoint le bord avec pour me la tendre.

« Tu tiens à ce que je me fasse choper dans les couloirs avec ça et que je finisse coller jusqu’à la fin du mois ? »
« T’es un p’tit malin, va pas me faire croire que tu ne l’as jamais fait. Tu sais très bien te sortir des embrouilles, j’le sais, et même les éviter d’ailleurs. »

C’est … pas faux, certes, mais ne me surestime pas quand même, même si c’est plutôt agréable à entendre. Machinalement je l’attrape et la regarde, un coup d’œil à Jamie qui à l’air de bouder comme un bébé a qui ont aurait arraché le biberon, ce qui me donne envie de rire, puis je me concentre de nouveau sur la Serpentard. Est-ce qu’il est utile de préciser que j’ai désormais une vue plongeante sur son décolleté ? Non, c’est pas la peine.

« Et si je la remettais juste là où je l’ai trouvé ? On sait jamais, peut être que celui ou celle qui l’a planqué là voudra la récupérer ou alors ça servira à quelqu’un d’autre. »
« Ouaip, t’as raison. Et puis en principe il n’y a pas de risque pour qu’un gamin tombe dessus ici. »

En principe, non, mais ça dépend aussi de ta définition du mot gamin. Quoi qu’il en soit je m’exécute et retourne planquer la bouteille là où je l’ai trouvé plus tôt avant de faire le chemin dans le sens inverse direction la sortie. Une oreille contre la porte, je m’assure que personne ne se trouve de l’autre côté et une fois a peu près sur de moi je lâche un clin d’œil aux deux autres par pur automatisme.

« A demain. »

La porte s’ouvre, se referme, je ne suis plus là.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité


Invité
MessageSujet: Re: Exit wounds, it's time to chill out ▬ Jamie & Riley   Dim 14 Sep 2014 - 17:10

Je continue à faire des câlins à Riley, je l'aime bien Riley elle est gentille. En plus les 30 grammes 50 que j'ai dans le sang disent que je l'aime encore plus que je l'aime. C'est mal de boire, ça rend pas normal, demandez à Enzo. D'ailleurs Enzo se met à parler de je sais pas quoi avec Riley. J'arrive pas à suivre ce qu'ils disent ils parlent de gens que je connais pas. Mais du peux que j'ai réussi à comprendre Enzo est bon en cours et tout va bien. Enfin un truc comme ça. Bref sur la suite c'est que Enzo dit qu'il s'en va pour aller dormir. Je trouve ça dommage mais moi même je commence à me sentir fatigué. Peut être que j'ai trop bu j'crois. D'ailleurs elle est où la bouteille ? Pourquoi c'est Enzo qui l'a ? C'est Riley qui lui a donné ? Je comprend plus rien moi. Je dis à demain à Enzo et je me retrouve seul avec Riley dans notre petit bain. Je commence à lui faire des câlins et des bisous dans le cou. Moi bourré ? Comme un coing, waip. Même que je commence à m'appuyer contre Riley parce que tenir debout ça devient dur. Je crois que je devrais peut être aller me coucher aussi. Je finis par passer mes bras autour du cou de Riley et à m'appuyer sur elle. Heureusement que je pèse pas lourd.

-T'es belle...

Jamie stop là sinon elle va croire que tu la harcèle la pauvre. Je finis par la lâcher pour sortir de la baignoire géante. C'est bien aussi de pas être tout mouillé. Mais la tête me tourne, je m'assois un instant au sec la tête entre les mains. Je sais plus où je suis je sais plus ce que je fais ou ce que je dois faire.

-Berk ça tourne.

Bon prochain coup qu'il y a de l'alcool moi je lâche l'affaire, c'est pas pour moi ce truc. Et puis je crois que je c'est pas bien de boire autant. Je ferme les yeux. J'ai l'impression que ça tourne encore plus que tout à l'heure. J'ai l'impression d'être sur des montagnes russes. Ou plutôt l'idée que je me fais des montagnes russes vu que j'ai jamais eu la chance d'y aller. Mon père risquait pas de m'y emmener, et maman l'aurait pas fait sans son accord. Bref je reste là un petit moment puis je rouvre les yeux et je regarde Riley. Et d'un coup je me suis levé, j'ai couru vers un seau qui avait la gentillesse de se trouver dans un coin et plaf. J'ai vomis. Je sais c'est hyper classe, surtout avec une jolie jeune fille pas loin. Berk. Je finis par relever la tête du seau, encore tout barbouillé et avec un sale goût dans la gorge. Mais déjà je me sentais un peu mieux. Plus jamais je bois, c'est pas bon pour moi ça. Au moins l'autre fois je me suis juste endormis sur un canapé. Je regarde Riley, impossible à dire si elle était inquiète ou amusée de la situation.

-Pardon... Je sais pas pourquoi ça me fait ça... ça le fait pas à Enzo ou a toi...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 8184
Date d'inscription : 23/11/2011
Crédits : Avatar JunkieMouse + Gif by Tumblr
Double Compte : Enzo - Ismaelle - Cameron - Elijah - Chiara



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t3327-you-can-stand-under-my-umbrell
MessageSujet: Re: Exit wounds, it's time to chill out ▬ Jamie & Riley   Lun 15 Sep 2014 - 11:18

Je discute avec Enzo et là, contre moi, je sens un petit truc qui s'accroche de plus en plus. Si au départ je n'y prête pas vraiment attention, prise dans des soucis plus ou moins logistiques et une conversation avec le Gryffondor, je fini par me rendre compte qu'un truc cloque. Jamie a l'habitude de me faire des câlins, en soit il n'y a rien de spectaculaire à ce qu'il soit greffé à moi de cette façon mais … Il a beau dire au revoir et à demain au grand Rouge, je le sens totalement absent et parti. C'est louche ! En réalité pas du tout, je pense simplement qu'il a bu sans doute plus que ce que je pensais et je suis donc une amie en carton puisque vu son âge et sa capacité à … ne pas tenir l'alcool, j'aurai du l'empêcher de se jeter sur cette bouteille et surtout lui donner un meilleur exemple moi même. Je dois bien le dire, ce sont les bisous dans le cou qui ont commencé à me faire buguer légèrement … Ça devient un peu bizarre là, non ?

« T'es belle... »
« Jamie ... »

Tu me l'as déjà il y a cinq minutes et … Ah ben tu me lâches maintenant. Pas que ça me dérange seulement si c'est pour aller te noyer plus loin j'y tiens pas trop. Heureusement ça n'est pas ce qu'il fait mais il va plutôt s'asseoir sur le bord et à voir son expression et surtout la manière dont il se tient la tête entre les mains, ça n'est clairement pas la grande forme.

« Berk ça tourne. »

Ce sont les risques du métier. Est ce que je pourrais être plus empathique ? Peut être, mais à ma connaissance personne ne lui a mis cette bouteille dans les mains de force. Néanmoins je reste sur mes gardes, et inquiète, prête à intervenir si besoin parce que ça ne m'amuse pas de le voir dans cet état. Vraiment pas. On y est tous passé mais ça n'est pas une raison.
Silence. Immobilité. Je me rapproche un peu et puis finalement il relève la tête et me regarde mais là je comprends que ça ne va pas le faire. Il est … vert. Oui c'est ça, il est passé de blanc à vert en trois seconde et même si je m'inquiète pour lui je ne peux pas m'empêcher de me dire qu'il va finir par vomir dans le bassin, ce qui serait très fâcheux. Je m'apprête donc à sortir de l'eau pour l'éloigner un peu du bord et essayer de voir si ça ne peut pas passer quand bien même évacuer le fléau est la meilleure chose à faire dans ce genre de circonstances mais je n'en ai pas le temps : En un éclair il est debout, fait quelques pas rapidement et fini … la tête dans un seau.
Je sors de l'eau immédiatement et m'approche de lui histoire de m'assurer que ça va et le laisse faire ce qu'il  doit faire en espérant qu'il se sente mieux après ça. Aucun jugement, je crois qu'on est tous passé par là un jour ou l'autre. Une main dans son dos, l'autre parfois dans ses cheveux, je lui laisse le temps en restant physiquement présente mais silencieuse jusqu'à ce qu'il revienne parmi les vivants. Pâle, mais plus vert, ce qui est un bon point.

« Pardon... Je sais pas pourquoi ça me fait ça... ça le fait pas à Enzo ou a toi... »
« C'est parce qu'on n'est pas des exemples à suivre. Et aussi parce que le concernant la Lycanthropie fait probablement travailler son sang de façon à ce que l'alcool soit éliminé plus rapidement que chez un être humain normal. »

Enfin, d'après moi. Par contre en ce qui me concerne c'est probablement parce que j'ai de l'entrainement, mais aussi parce que je sais gérer. Ma consommation, et moi en règle générale.

« Tu devrais arrêter de boire de l'alcool comme si c'était du petit lait, c'est pas en ingurgitant des litres et des litres que tu te retrouveras dans un état d'ivresse suffisamment raisonnable pour pouvoir apprécier. En plus de ça c'est vraiment pas un truc obligatoire pour s'amuser, vraiment pas. »

Le ton est calme, absolument pas réprobateur. J'en profite pour me servir de la magie afin de métamorphoser un objet en verre et le rempli d'eau à l'aide d'un sort avant de le lui tendre.

« Tiens, bois, il faut t'hydrater. »

...

« On apprend de ses erreurs petit homme, mais en attendant je crois que tu devrais aller te coucher, surtout qu'apparemment demain est une grosse journée pour vous. Hum ? »

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Exit wounds, it's time to chill out ▬ Jamie & Riley   

Revenir en haut Aller en bas
 
Exit wounds, it's time to chill out ▬ Jamie & Riley
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Seize the Time!An essay by Cynthia McKinneySeptember 19, 2008
» Session time out...
» Damon Moon - "It's time to forget about the past"
» 08. Remember that time is money - Benjamin Franklin
» la Crazy Time recrute!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Imperium™ :: Poudlard & ses alentours :: Hogwarts' Inside :: Cinquième Etage. :: ─ Salle de bain des prefets-
Sauter vers: