AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Event Freakshow] « A shot in the dark, a past lost in space. » | One Shot

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Hiboux postés. : 6997
Date d'inscription : 31/10/2012
Crédits : Junkiemouse <3
Double Compte : Kim Collins



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1747-caitlyn-louise-twain-get-to-kn
MessageSujet: [Event Freakshow] « A shot in the dark, a past lost in space. » | One Shot   Sam 31 Mai 2014 - 16:24

Mardi 03.11.2014
Peu après 16h

« Hééé, làà, làà, douuucement... Tout va bien, ça va aller... Tu t'appelles comment ?
- Jo... Joshua. »

S'accroupissant près du petit blondinet en larmes, Caitlyn l'avait pris par les épaules et essuyé ses joues humides de la paume de sa main, le réconfortant d'une voix douce, avant de lui demander son prénom. Il lui avait répondu en sanglotant, puis s'était remis à pleurer de plus belle. Elle le prit dans ses bras et il se blottit contre elle. Bientôt, elle put sentir de violentes secousses contre sa poitrine, et elle le laissa pleurer en lui murmurant des paroles rassurantes.

Elle l'avait aperçu, debout, tout seul au centre d'un couloir étroit et sombre, les mains sur le visage mais les jambes comme bloquées au sol, alors qu'elle sortait de son cours de sortilèges, pressant le pas pour ne pas arriver en HDM avec plus de retard qu'elle n'en avait déjà, mais elle avait bifurqué automatiquement vers lui, serrant les mâchoires et fronçant les sourcils face à une telle tristesse qui la mettait à son tour dans tous ses états et lui donnait envie d'aller en toucher deux mots à Rivers. Où avait-il mis la tête, en imaginant ce stupide jeu ? Il n'avait de pensées que pour le danger auquel ils étaient tous exposés et pour l'entraînement qu'il voulait leur procurer, mais il n'avait manifestement pas vu que son jeu était en train de les traumatiser, de mettre en miette les dernières barrières qu'ils s'étaient construites. Rien que parmi les plus vieux, il y en avait beaucoup qui s'effondraient face aux illusions qui leur apparaissaient n'importe quand n'importe où, comme si les cauchemars ne suffisaient pas ; alors à quoi s'attendait-il chez les plus jeunes ? Ne voyait-il pas qu'il les faisait pleurer, tituber, flancher, tomber un à un, comme des dominos ? Ne voyait-il pas qu'il les torturait et les affaiblissait de jour en jour ? Non, il n'avait pas pris la peine de se promener un peu dans les couloirs, ou d'aller voir dans les dortoirs des premières et deuxièmes, sinon il se serait vite aperçu que ce qui se passait n'était pas normal. Les pleurs et les cris nocturnes s'étaient amplifiés, les cernes creusées, les rires étouffés et les visages fermés à cause de la peur qui régnait. Le jeu avait peut-être profité aux plus âgés, mais s'il pensait rendre les élèves plus résistants, il s'était trompé sur toute la ligne. Il avait réussi à faire craquer une bonne partie de ceux qui s'accrochaient encore. Bravo, vraiment, pour ce noble et digne exploit.

Le petit garçon se calmait peu à peu dans les bras de la jeune femme, qui continuait à lui caresser l'épaule chuchotant des mots doux à son oreille. Elle ne savait pas s'il l'entendait vraiment ou si c'était juste leur étreinte qui le rassurait, mais elle sentait son propre cœur se gorger du désarroi de Joshua comme une éponge, et espérait qu'elle était en train de l'aspirer, le transférer sur elle, pour le soulager. Bientôt, il se détendit, desserra ses bras autour d'elle, et, finalement, leva ses yeux rougis et bouffis, encore pleins de larmes, vers elle.

« Tu es très courageux, Joshua, tu le sais ? »

Elle lui sourit, cachant sa propre tristesse, et le recoiffa tendrement, avant d'essuyer encore une fois ses larmes par la paume de sa main.

« Viens, on va manger un peu, je suis sûre que tu meurs de faim ! »

Un hochement de tête assez vigoureux lui confirma son hypothèse, et elle se releva donc, puis le prit par la main, et ils laissèrent derrière eux le couloir ensorcelé. Ce n'était pas la première fois qu'elle réconfortait un enfant comme ça, mais elle avait épuisé la réserve ce chocolats et de friandises qu'elle avait faite dans son sac et qui marchait très bien pour faire revenir le sourire et les couleurs sur les visages. Alors, ils iraient directement aux cuisines, et tant pis pour son cours d'HDM.

« T'es en quelle année, Joshua ?
- D.. deuxième. »

Aïe. Deuxième année, c'était la pire des réponses qu'elle pouvait recevoir. Deuxième année, ça signifiait qu'il avait vécu le règne des Supérieurs, peut-être même en avait-il été victime, ou peut-être avait-il vu ses amis en être victimes, il devait encore en rêver la nuit, et maintenant, ses démons lui apparaissaient en plein jour. Elle eut un pincement au cœur, mais ne quitta pas son sourire bienveillant. Ils descendirent au Rez de Chaussée, seuls dans les couloirs froids et gris. Il renifla et elle regretta de ne pas avoir non plus réapprovisionné son stock de mouchoirs. Mais les elfes auraient sans doute de quoi les dépanner. Arrivant aux cuisines, ils furent rapidement entourés de dizaines d'elfes, désœuvrés à cette période de la journée.

« Tu veux du chocolat, Joshua ? Ou des biscuits ? »

Il n'eut même pas le temps de répondre que déjà l'elfe devant lui lui tendait une boite avec des biscuits, et celui d'à côté une avec des chocolats. Caitlyn s'accroupit à nouveau, et se servit d'un chocolat, puis le blondinet en prit à son tour, et bientôt, le contenu de la boite avait remarquablement diminué, et des sourires étaient apparus sur leurs lèvres maculées de tâches brunes. Avisant un rouleau de serviettes en papier, la jeune fille alla le chercher et le proposa à Joshua qui se moucha dedans et s'essuya la bouche. Plus aucune trace de tristesse sur son petit visage angélique. Quand ils eurent assez mangé de chocolats, elle lui demanda quelle était sa maison puis le raccompagna jusqu'à la salle commune des Gryffondors, avant de partir de son côté. Elle avait bientôt une heure de retard, elle ne pouvait certainement pas se ramener en HDM maintenant. La bibliothèque semblait la meilleure option. Elle pourrait ainsi s'avancer sur ses devoirs pour pouvoir rattraper le cours manqué dans la soirée... ou alors, elle se perdrait dans ses pensées critiques vis à vis de ce jeu qui, malgré la bonne intention de départ, n'avait pas été pensé comme il le faut jusqu'au bout.

Fin
Revenir en haut Aller en bas
 
[Event Freakshow] « A shot in the dark, a past lost in space. » | One Shot
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» event coupe du monde la semaine prochaine
» [Tori] - Event - A l'Abri des Masques
» - Event II.2 - La Faiblesse des Jedi
» Event 5 : Ecriture & Dessin
» Halloween event !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Imperium™ :: Poudlard & ses alentours :: Hogwarts' Inside :: Premier Etage.-
Sauter vers: