AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Was it written in the blood ? ▬ Connor

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Hiboux postés. : 7987
Date d'inscription : 23/11/2011
Crédits : Avatar TAG + Gif by Tumblr
Double Compte : Enzo - Ismaelle - Cameron - Elijah - Chiara



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t3327-you-can-stand-under-my-umbrell
MessageSujet: Was it written in the blood ? ▬ Connor   Mer 21 Mai 2014 - 22:26

Lundi 3 Novembre 2014 – Fin de matinée
Was it written in the blood ?



Connor & Riley

Jeu de merde. Voilà, ça c’est dit. Je comprends l’idée, le but et le principe, sincèrement, mais je commence à en avoir légèrement ras le bol de me retrouver dans le noir tous les quatre matins. Ça va ! J’ai compris maintenant et je pense avoir réussi à vaincre plutôt bien ma peur, non ? Alors foutez-moi la paix. Moi, de mauvaise humeur ? Absolument pas.

Lundi matin, ou plutôt midi. Le cours d’HDM vient de se terminer et … vraiment, ça n’a plus le même charme depuis que Monsieur Andrews est parti mais tant pis, on fait avec. On ne peut pas dire que le nouveau Prof soit très sexy mais c’est un peu réducteur comme critère, n’est ce pas ? Si, complètement. La matière en elle-même m’intéresse toujours autant et c’est bien là le principal. Elève modèle, je suis ! Ou presque. Quoi qu’il en soit, je suis en stress et ce comme à peu près tout le monde à mon avis. On est tous entrain de raser les murs, de regarder derrière nous en permanence et … c’est fatiguant. Reste concentrée, Riley. Vas te nourrir et retourne en cours ! Au moins ça permet de ce focaliser sur des trucs réellement intéressant et de faire passer à la trappe des choses auxquelles on n’a pas envie de penser même si ça en ramène d’autres à la surface. Oui j’ai peur de me retrouver confrontée à certains souvenirs comme ça semble être le cas pour certains mais je tente de garder l’esprit clair parce que devenir parano ne m’aidera pas. Les Prof ont bien joué leur coup, peut être qu’ils pensaient qu’on s’endormait trop sur nos lauriers et surtout sur notre tranquillité retrouvée … Soit, on va faire avec parce que ça n’est pas comme si on avait le choix. C’est probablement pour notre bien mais c’est assez difficile à admettre après l’Enfer qu’on a vécu pendant deux ans parce que même si j’ai eu la chance de passer la plus part du temps entre les mailles du filet ça n’est pas le cas de tout le monde ici.

En dehors de ça la vie suit tout de même son cour et certaines choses sortent du lot, certaines personnes surtout. On se sert les coudes, de ce côté-là rien n’a changé et heureusement que les amis sont là. Je passe la moitié de mon temps scotché à Kezabel et même si j'essaie de me la jouer grande fille j'angoisse dès que je me retrouve toute seule. Hier soir on s'est tapé un de ces fou rire nerveux … C'était grandiose, deux belles hystériques dans leur splendeur entrain d'imaginer les pires scenarii tout en se tordant de rire. Du grand n'importe quoi. J'essaie d'être là aussi pour Charleen, Lukas et Jamie, mes trois petits bouchons, parce que je sais que tout ça n'est vraiment pas une partie de plaisir pour eux non plus donc je joue un peu les mères poules, je l'admets. Parlant de Charleen, et de Lukas, j'ai appris il y a quelques temps par ce dernier – pendant notre balade à Pré-Au-Lard - que quelqu'un s'était amusé à emmerder ma petite sœur. Je vais t'éclater ta petite tête parallélépipédique et tu ne ressembleras plus qu'à un pauvre ravioli sans formes écrasé contre le mur ! Voilà les premiers mots qui m'ont traversé l'esprit quand le nom de Tveit est sorti de la bouche de Lukas. Cette petite vermine courte sur pattes s'en prend à ma sœur ? Ok, on va régler ça mon grand. Enfin mon grand … Riley, ne sois pas mauvaise. On s'en tape ! Il se prend pour qui se rase-motte au juste ? Je ne connais pas vraiment ce type, il est plus jeune que moi d'une année mais sa réputation n'est plus à faire. Il était avec eux et ne cache à personne ses convictions Pro Sang-Pur ce qui en fait donc une tête à claque doublé d'un abruti, en ce qui me concerne. Mon sang n'a fait qu'un tour mais je me suis finalement tempérée mais quand le sujet est arrivé sur le tapis avec Charleen et qu'elle s'est mise à pleurer je me suis promis d'aller toucher deux mots à Connor histoire de lui faire comprendre qu'il a plutôt intérêt à la laisser tranquille s'il ne veut pas se prendre la folle furieuse que je deviens quand je m'énerve. Hystérique jusqu'au bout des ongles, une vraie fille quand je m'y mets, oui monsieur ! Je me savais protectrice mais pas aussi sauvage, c'est un peu effrayant mais voilà, quand mes yeux se posent sur lui au détour d'un couloir je ne réfléchis simplement pas.

« Hey, Rase-motte Tveit ? »

C'est tout sourire que je me dirige vers lui d'un pas décidé mais d'apparence tranquille et ce fameux sourire ne s'estompe pas quand je me plante devant lui. Je le regarde et cligne des yeux plusieurs fois tout en laissant planer un certains silence alors que ma main me démange et ne demande qu'à aller s'abattre sur sa petite gueule de fils à maman. Restons civilisés, hum ? Mouais, je ne promets rien.

« Ça va ? Tout se passe bien dans ta vie ? J'te demande ça parce qu'apparemment ça t'éclate d'emmerder le monde donc je me dis que tu dois t'ennuyer alors je m'inquiète un peu tu vois. Faudrait pas que tu te retrouves sans but à ton existence, ça serait dommage. »

L'air faussement concerné, dépité presque, le moue boudeuse, tout y est.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 1503
Date d'inscription : 28/10/2013
Crédits : Ludies; gif tumblr
Double Compte : Elias & Matthew & Keane & Benjamin & Jonah



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t2417-connor-oo-it-s-not-unusual-to-
MessageSujet: Re: Was it written in the blood ? ▬ Connor   Ven 23 Mai 2014 - 19:51

Encore quelques jours à tenir dans cette ambiance insupportable, à se demander "quand est-ce ce que ça va nous tomber dessus ?! Est-ce que ça sera simple, ou dur comme épreuve". Ce jeu, ce foutu jeu, il le détestait. Il n'avait pas envie de tomber sur une des illusions brutales. Il ne savait pas trop sur quoi il tomberait exactement, mais il y aurait sûrement Elle dans le tas, et ça serait plus qu'il ne pourrait le supporter. Par ailleurs, Connor ne tenait pas spécialement à ce quelqu'un sache ce qui pouvait le hanter, c'était simple de l'utiliser contre lui après. Bref, autant dire qu'il n'avait franchement pas l'esprit tranquille et il espérait que le reste de la semaine continuerait de la même manière que le début, dans le calme et la... en fait non, pas la sérénité. Le cours de potions touchait à sa fin, le Bleu rangea ses affaires rapidement, et avec précautions et se dirigea directement vers les escaliers pour aller au premier étage retrouver son cousin avant qu'ils aillent manger.... Enfin, la vérité c'est qu'il n'était même plus certain que ce dernier se trouverait au premier étage; bref, il verrait bien au moment venu, et de toute façon, il repérerait rapidement sa face de rat blond -oui c'était un surnom affectueux-.

 Hey, Tveit ?

Il lui sembla connaître cette voix, mais il dut attendre de voir s'approcher Riley pour se rappeler que c'était à elle qu'elle appartenait. Qu'est-ce qu'elle lui voulait ?! Il avait plutôt était calme ces derniers jours... et s'il se demandait cela c'était tout bonnement parce que le sourire sur la face de Jenkins ne lui disait rien de bon. Soupirant doucement, il s'était arrêté de marcher et l'avait attendu, et tout en levant les yeux au ciel pour marquer son exaspération, il lui dit

Qu'est-ce que tu me veux, Jenkins ?! Silence. Elle ne semblait pas vouloir lui dire, ce qui n'allait alors il grogna doucement, de façon presque inaudible T'as perdu ou quoi ?! Parce que j'ai pas que ça à faire, attendre que Madame se décide à l'ouvrir.

Et ENFIN Madame se décida à parler.

Ça va ? Tout se passe bien dans ta vie ? J'te demande ça parce qu'apparemment ça t'éclate d'emmerder le monde donc je me dis que tu dois t'ennuyer alors je m'inquiète un peu tu vois. Faudrait pas que tu te retrouves sans but à ton existence, ça serait dommage

Oh oui, il allait bien il était en bonne santé, le moral était pas trop là, mais bon, de toute manière non seulement cela ne la regardait absolument pas mais en plus, elle devait véritablement s'en foutre. Il la regardait de manière assez perplexe et dubitative, il ne voyait pas ce qui avait pu la mettre dans cet état-là. Il n'avait rien fait de particulier ces derniers jours... Alors pourquoi maintenant ?! Qu'est-ce qui s'était passé dans la tête de la Verte. Il n'en avait aucune idée... Peut-être que c'était un cumul de chose et que là, il avait fait quelque chose qui avait fait que la foutte avait fait déborder le vase. Qui sait ?! Après tout c'était possible. Sinon, il voyait une autre possibilité, elle était juste une grosse hystéro. Il aimait bien cette version. Et soudain, la lumière fut. Charleen. Peut-être qu'elle réagissait que maintenant à cette histoire qui datait un peu... et qui franchement avait plutôt été bonne enfant. Non c'est vrai, en vrai, il avait été plutôt était cool avec la jaune, sérieusement pas la peine de s'énerver pour si peu, surtout quand on le connaissait.

Roh, fais pas ta mijaurée Jenkins. Pas la peine de cette tronche et de prendre cette voix... Mais t'inquiètes pas pour moi, tout va bien.... Tu ferais mieux de t'occuper de ta frangine chouinarde plutôt, je crois que ça serait un peu plus utile.

Il lui dédia un joli sourire. Il espérait bien l'énerver avec ça quitte à se prendre une claque ou un sort. Il voulait voir de quoi la Verte était capable, néanmoins, il avait rajouté assez rapidement

Sérieusement, qu'est-ce que tu me veux, tu vas pas me faire toute une histoire, parce que je lui ai adressé la parole quand même. Je te ferais dire qu'elle a fini entière, sans aucun bleu, pas blessée, ni rien. Pas besoin de faire un semblant de sœur protectrice, ça te va mal en plus... pourquoi tu réagis que maintenant, tu sais que de l'eau est passée sous les temps entre temps ?! Non, parce que-là, j'ai l'impression que t'as deux Poudlard Express de retard et tu sais qu'avoir deux de tension ça peut être grave. Tu veux peut-être que j'escorte, madame jusqu'à l'infirmerie ?!

Il avait déjà fait largement mieux, mais pour l'instant il sondait un peu la demoiselle, voir comment elle réagissait à tout ce qu'il pouvait dire. Il pourrait ensuite prendre deux-trois choses qui la faisaient le plus réagir histoire de s'occuper un peu. Il fallait juste espérer que cela ne dure pas trop longtemps, sinon ils allaient l'un et l'autre rater le repas.



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 7987
Date d'inscription : 23/11/2011
Crédits : Avatar TAG + Gif by Tumblr
Double Compte : Enzo - Ismaelle - Cameron - Elijah - Chiara



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t3327-you-can-stand-under-my-umbrell
MessageSujet: Re: Was it written in the blood ? ▬ Connor   Mar 27 Mai 2014 - 17:54

Tête à claque. Ce type fait partie de ces gens qui par leur seule présence arrive à agacer … Peut être que mes ressentis personnels sont actuellement troublés par le fait qu'il s'en soit pris directement à Charleen mais lui et moi ne sommes clairement pas fait pour nous entendre. Je suis une Sang-Mêlée, mon père est tout ce qu'il y a de plus Moldu, et rien que pour ça – même si c'est sectaire de mon côté aussi pour le coup – on ne pourra probablement jamais être sur la même longueur d'onde.
Besoin d’action, Riley ? Tu t’ennuies ? Possible. Je ne suis pas du genre à attaquer les gens gratuitement et il me semble que même si la manière est discutable j’ai tout de même une bonne raison d’être là. Je l’admets, je dois avoir l’air d’une véritable pétasse ce qui me classe au même rang que Barbie aka June et ça m’horripile mais ne mélangeons pas les torchons et les serviettes. Je n’ai pas envie de devenir une de ses hystériques qui se battent comme des chiffonnières à cause d’un mâle et cette pensée n’a absolument rien à faire ici ! Ravale moi ton sourire toi, le Bleu, j’ai le monopole.

« Roh, fais pas ta mijaurée Jenkins. Pas la peine de cette tronche et de prendre cette voix... Mais t'inquiètes pas pour moi, tout va bien.... Tu ferais mieux de t'occuper de ta frangine chouinarde plutôt, je crois que ça serait un peu plus utile. »

Comme tu t’es occupée de ta copine ? Je l’admets, ça m’a traversé l’esprit, mais je ne suis pas aussi perverse alors non ce genre de choses ne franchira jamais la barrière de ma bouche et le fait qu’elles franchissent celle de mes pensées sous le couvert d’une vive émotion est déjà trop. Ma mijaurée … Bien sur que c’est vexant d’entendre ça mais hors de question que je lui donne la moindre possibilité de m’atteindre ou en tout cas je ne le montrerais pas. Méfie toi du dragon que t’es entrain de réveiller en parlant de Charleen de cette façon mon grand … Enfin, grand, pas au sens littéral du terme, on l’aura tous compris.

« Sérieusement, qu'est-ce que tu me veux, tu vas pas me faire toute une histoire, parce que je lui ai adressé la parole quand même. Je te ferais dire qu'elle a fini entière, sans aucun bleu, pas blessée, ni rien. Pas besoin de faire un semblant de sœur protectrice, ça te va mal en plus... pourquoi tu réagis que maintenant, tu sais que de l'eau est passée sous les temps entre temps ?! Non, parce que-là, j'ai l'impression que t'as deux Poudlard Express de retard et tu sais qu'avoir deux de tension ça peut être grave. Tu veux peut-être que j'escorte, madame jusqu'à l'infirmerie ?! »
« Je veux bien oui, merci. Je suis sure qu’on t’y trouvera une belle camisole de force et un bâillon histoire que t’arrête de propager ta bonne parole. »

Touchée. Je ne peux pas mentir, je crois même ne pas être en mesure de le cacher totalement bien que mon sourire ne me quitte pas mais … oui, touchée. Ça me va val … Bien sur que ça me va mal ! J’ai traité Charleen comme de la merde pendant des années et soudain je me réveille et devient le prototype de la grande sœur protectrice qui vole aux secours de sa cadette … Elles sont où ma légitimité et ma crédibilité là dedans ?

« Ce que tu penses ça ne regarde que toi Connor, mais t’es gentil, la prochaine fois que tu pars en croisade pour insuffler au monde tes bonnes idées réfléchis-y à deux fois. »

Je ne me débine pas pour autant mais ma bitch face légèrement hautaine s’est fait la malle. Le ton est étrangement calme d’ailleurs. Je crois que j’avais envie de le provoquer, ça n’est plus vraiment le cas. Oui, il m’a soufflé comme un brin de paille mais n’espère même pas me faire fermer ma grande gueule parce que j’ai des choses à dire et surtout un sale caractère qui ne tolère pas ne pas avoir le dernier mot.

« J’ai peut être deux Poudlard Express de retard, et ma légitimité est peut être encore un peu branlante mais tout ça me regarde et ton avis sur la question je m’en tamponne. Trouve toi des amis qui partagent ta vision des choses, créé un club si ça te chante comme ça vous pourrez déblatérer pendant des heures sur le sujet sans faire chier personne, mais ici on est dans une école, on n’est pas là pour ça, et si tu recommences à emmerder les plus jeunes avec tes conneries il n’y a pas que de moi dont t’entendra parler. »

Le club des intolérants de Poudlard ! Même si tout ça n’est qu’un cercle vicieux dans le fond. Il ne tolère pas les gens comme nous, on ne tolère pas les gens comme lui. Qui a tort dans l’histoire ? Vaste débat. Je pars du principe que chacun à le droit d’avoir sa propre opinion tant qu’il n’emmerde pas les autres et ce pour tous les sujets.

« Quant à Charleen, parce que oui en ce qui me concerne c’est surtout pour elle que je suis là, peut être qu’elle a fini entière et que physiquement elle n’a rien mais au cas où tu ne serais pas encore au courant – et permets moi d’en douter puisqu’aux dernières nouvelles tu es un être humain comme les autres – toutes les blessures ne sont pas visibles et bien souvent elles sont même pires que les autres. »

Traduction : Laisse la tranquille et il en va de même pour Lukas et Jamie mais ça n’est pas la peine d’aller te donner des idées en prononçant leur prénom.

« Ça t’avance à quoi de faire ça ? Tu te sens investis d’une mission ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 1503
Date d'inscription : 28/10/2013
Crédits : Ludies; gif tumblr
Double Compte : Elias & Matthew & Keane & Benjamin & Jonah



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t2417-connor-oo-it-s-not-unusual-to-
MessageSujet: Re: Was it written in the blood ? ▬ Connor   Dim 1 Juin 2014 - 17:04

Ce n'était pas possible, il devait être maudit, qu'est-ce qu'elle lui voulait ?! Pourquoi l'interpeller de la sorte ?! Ah oui... pour Charleen et ce qui s'était passé entre eux, autrement dit pas grand chose. Il ne se souvenait pas avoir été spécialement odieux avec elle, peut-être un peu brute dans ses paroles par moment, mais rien de bien spécifique non plus. Assez agacé et exaspéré, il avait pris la parole, en lui faisant comprendre qu'elle faisait tout un plat de pas grand chose au final. Parce que oui, pour lui, ce n'était franchement pas grand chose. Ce n'était même pas de la mauvaise foie, ou quelque chose comme ça, il le pensait réellement. Il avait du mal à comprendre pourquoi cela prenait tant d'ampleur pour quelques paroles malheureuses. Paroles qui s'avéraient être vraies pour la plupart, paroles qui certaines auraient pu être sous forme de conseil si les deux avaient été des camarades. Et puis, il en profita pour lui faire remarquer sans aucune subtilité qu'elle faisait une grande sœur en carton jusque-là.

Je veux bien oui, merci. Je suis sure qu’on t’y trouvera une belle camisole de force et un bâillon histoire que t’arrête de propager ta bonne parole.
Tu sais qu'il y a plus simple qu'un bâillon pour faire arrêter de parler quelqu'un ?! Il laissa passer quelques secondes, et avant qu'elle ne s'imagine des choses, il préféra rajoute Le Blocklang, avant que tu vois une menace dans ce que je dis...

Non, parce que vu comme c'était parti, elle allait le faire passer pour le grand méchant loup qui avait des idées de tortures, de meurtres derrière la tête alors que ce n'était pas le cas.

Ce que tu penses ça ne regarde que toi Connor, mais t’es gentil, la prochaine fois que tu pars en croisade pour insuffler au monde tes bonnes idées réfléchis-y à deux fois.
Tu comptes me faire si je me tais pas ?! avait-il rajouté presque un air de défi sur le visage. Je.. Je dis juste ce que je pense. Que je sache, elle est entière, je l'ai pas touché ta frangine. Alors tu dis ce que tu veux, je dis ce que je veux. Point final.

Ils n'étaient pas et ne seraient probablement jamais sur la même longueur d'onde. Il savait bien que ce qu'il pensait répugnait tout le monde, et alors ?! Il avait encore le droit de dire ses idées... alors qu'en faisant cela il se mettait à dos plein de gens. Levant les yeux au ciel une nouvelle fois il ne tarda pas à reprendre.

Tu veux quoi Jenkins ?! Que je fasse mon fayot, ou mon lèche-cul et qu'on fasse semblant que tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes, que je fasse comme si t'as sœur va devenir ma meilleure amie ?! Si ça amuse certains, de ne pas être franc pour se faire plein d'amis, ce n'est pas mon cas. Je suis peut-être à tes yeux un type détestable, mais au moins j'ai ma conscience pour moi, je ne cache pas ce que je suis, contrairement à d'autres.

Et non, il ne dirait pas de noms, même s'il en connaissait quelqu'uns. Il avait du mal à saisir pourquoi les gens préféraient visiblement les faux-culs, c'était vraiment quelque chose d'incompréhensible. Enfin bref, il n'allait pas non plus se battre pour rétablir cette vérité, ou ce principe. Chacun faisait comme il voulait, il ne comptait pas changer et en ce moment, il était un peu las de tout ça.

« J’ai peut être deux Poudlard Express de retard, et ma légitimité est peut être encore un peu branlante mais tout ça me regarde et ton avis sur la question je m’en tamponne. Trouve toi des amis qui partagent ta vision des choses, créé un club si ça te chante comme ça vous pourrez déblatérer pendant des heures sur le sujet sans faire chier personne, mais ici on est dans une école, on n’est pas là pour ça, et si tu recommences à emmerder les plus jeunes avec tes conneries il n’y a pas que de moi dont t’entendra parler. »
Rappelle-moi ton âge et rappelle-toi du mien, et après on en reparlera de tes pseudos menaces 'si tu t'en prends aux plus jeunes t'entendras parler de moi'. Il soupira avant d'inspirer un bon coup pour tenter de garder son calme. Dis-moi, si juste pour une parole malheureuse tu me dis ça... Tu comptes faire quoi aux personnes qui sont par exemple de ta maison, plus âgé que toi et qui ont torturé des gens pendant ces deux dernières années ?!

Il la regarda droit dans les yeux. Certes, dans le cas il y avait Melvin, mais s'il ne se trompait pas Derek et Jeroen faisaient également partis du lot... C'est bien beau de faire ce genre de réplique, mais encore une fois, il avait l'impression que tout prenait une proportion démesurée et c'est ce qu'il essayait de lui montrer... ou de se prouver même. Il ne voulait pas être un meurtrier, un de ces sales types lâches qui s'en prennent aux plus faibles. Charleen avait en quelque sorte été une erreur de parcours, mais comme elle était plus jeune, plus fable -et donc que c'était moins drôle pour lui -, il avait été soft.

Et t'inquiètes pas, mes amis je sais exactement où ils sont et ce qu'ils pensent... et je te l'ai déjà dit, je dirai ce que j'ai à dire. Tu veux que je me taise, de quel droit ?!
Quant à Charleen, parce que oui en ce qui me concerne c’est surtout pour elle que je suis là, peut être qu’elle a fini entière et que physiquement elle n’a rien mais au cas où tu ne serais pas encore au courant – et permets moi d’en douter puisqu’aux dernières nouvelles tu es un être humain comme les autres – toutes les blessures ne sont pas visibles et bien souvent elles sont même pires que les autres.

Là, elle marquait un point. Il savait bien que les blessures n'étaient pas que physique. Il le savait pertinemment, après quelques secondes de silence, la seule vraie chose qu'il trouva à redire fut un petit

Elle aurait très bien pu répliquer, comme tu es en train de le faire là. Ce n'est pas de ma faute si elle a la répartie d'un boursouflet quand même, et si elle se met à pleurer pour un rien. J'aurais pu te dire la même chose ça ne t'aurait probablement même pas fait sourciller.
Ça t’avance à quoi de faire ça ? Tu te sens investis d’une mission ?

Joker ?! Non, il ne pouvait pas répondre ça, dommage parce que pour le coup il ne savait franchement pas répliquer. Il.. disait juste ce qu'il pensait... C'était tout, même si parfois c'était fait pour faire chier son monde, il ne "mentait" pas pour faire du mal. Tiens, répondre avec ironie et sarcasme était certainement la meilleure des choses à faire !

Parce qu'être diplomate ne sert à rien ?! Pourquoi tourner autour du pot, dire les choses en y mettant les formes pour que cela passe mieux alors qu'au final être franc donne exactement la même chose ?!

Il se passa une main dans les cheveux, avant de continuer.

Tu me fais rire Jenkins. Et j'aimerais vraiment savoir ce que tu sais réellement de ce qui s'est passé avec ta sœur, histoire de continuer cette marade dans ton pseudo rôle de grande sœur qui s'inquiète.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 7987
Date d'inscription : 23/11/2011
Crédits : Avatar TAG + Gif by Tumblr
Double Compte : Enzo - Ismaelle - Cameron - Elijah - Chiara



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t3327-you-can-stand-under-my-umbrell
MessageSujet: Re: Was it written in the blood ? ▬ Connor   Lun 2 Juin 2014 - 12:42

Et bla, et bla, et bla. Ce type est pire qu’une gonzesse et il a visiblement toujours quelque chose à dire. Je l’admets, mon approche n’était pas la meilleure et j’aurai du être moins … disons plus … Enfin je n’aurai pas du le prendre de haut et pour un con même si je n’en pense pas moins concernant sa personne. Dans le fond je ne le connais pas et je n’ai pas envie de le connaitre mais il n’empêche que je n’aurai pas du l’aborder de cette manière. J’aurai pu le faire beaucoup plus calmement, lui expliquer simplement que j’apprécie moyennement ce qu’il a fait à ma petite sœur et que j’aimerai que ça ne se reproduise pas mais je ne l’ai pas fait donc techniquement je ne peux m’en prendre qu’à moi-même pour la façon dont se déroule les choses entre nous actuellement.
Ce qui m’agace en revanche c’est qu’il commence à partir dans des délires hyper larges alors que je ne suis là que pour parler de Charleen et j’ai l’impression qu’il a tendance à oublier un léger détail : Moi aussi j’étais là pendant deux ans, et pas du bon côté de la barrière contrairement à lui. Enfin bon, tout est relatif quand on voit comment ça s’est terminé mais je me comprends. Disons qu’en étant clairement de leur côté je ne crois pas qu’il a vraiment du payer aussi cher que ceux qui ne l’étaient pas mais ça n’est pas le sujet et je ne sais pas du tout comment il a pu vivre les choses donc je vais me contenter de me taire tout en tentant d’en caser une quand il m’en laisse l’occasion. Là où il n’a pas tort et où je me sens touchée c’est quand il parle de ceux qui ont participé d’une manière peu glorieuse aux souffrances de certains. J’ai plusieurs noms qui me viennent en tête, tous des Verts étrangement, et pourtant je ne peux pas le nier mes relations sont plutôt bonnes avec ces personnes là … Même poids, deux mesures, ça n’est clairement pas juste mais … On ne choisi pas avec qui le feeling passe ou pas, c’est comme ça. Je devrais surement culpabiliser, surement même, et c’est le cas au fond de moi je le sais bien mais … Je me console en me disant que les autres sont moins grande gueule peut être, ce qui dans le fond est surement pire comme il le souligne si bien. Sale con, non je ne te donnerai pas raison et je continuerai de suivre mon instinct. Point final. Je ne t’aime pas, je n’aime pas tes manières et de toute façon ça n’a pas la moindre importance puisqu’on n’a aucun contact et qu’on est là pour parler de ce qu’il s’est passé avec ma sœur et non pas du reste du monde ! T’as failli réussir à me retourner le cerveau, t’es doué, mais je ne te ferai pas ce plaisir.

Pour ce qui est des plus jeunes, visiblement il ne comprend pas où je veux en venir. Je ne sais pas exactement quel âge il a mais je sais qu’il est plus jeune que moi de peu tout comme il est plus âgé que Charleen de peu aussi seulement l’âge n’a finalement pas grand-chose à voir là dedans. Je pense que c’est surtout une question de caractère de base et de vécu et je ne comprends pas qu’on puisse mettre un coup de pression de cette façon à une personne tout en sachant pertinemment qu’il ou elle n’est peut être pas apte à l’encaisser et le vivra mal. J’ai pris position pour Lukas, je l’ai fait pour Jamie quand on l’emmerdait, alors évidemment que je vais le faire pour ma sœur ! La répartie d’un Boursoufflet … La claque, je te la mets maintenant ou j’attends encore un peu ? Sale petit merdeux.

« Parce qu'être diplomate ne sert à rien ?! Pourquoi tourner autour du pot, dire les choses en y mettant les formes pour que cela passe mieux alors qu'au final être franc donne exactement la même chose ?! »
« Pour éviter de faire souffrir les gens gratuitement peut être ? »
« Tu me fais rire Jenkins. Et j'aimerais vraiment savoir ce que tu sais réellement de ce qui s'est passé avec ta sœur, histoire de continuer cette marade dans ton pseudo rôle de grande sœur qui s'inquiète. »

Mon pseudo rôle de grande sœur qui s’inquiète t’emmerde, et moi avec par la même occasion ! De quoi tu te mêle au juste ? Hein ? Tu ne sais même pas de quoi tu parles alors ferme la.

« Ce que j’en sais c’est que tu lui a fait du mal d’une manière ou d’une autre et que c’était totalement gratuit. J’étais là pendant ces deux dernières années, et elle aussi ! On sait tous très bien ce qu’il s’est passé ici alors justement, on n’a pas besoin que ça continue donc tu lui fous la paix et c’est tout ! »

Elle n’a clairement pas besoin qu’un abruti dans ton genre vienne lui mettre des idées à la con dans la tête, et surtout pas d’être rabaissée comme tu l’as fait, bien au contraire. J’adore Charleen, un peu plus chaque jour, mais la confiance en soi n’est pas son fort alors non, clairement, elle n’a pas besoin de ça. Elle apprendra, elle grandira, et elle le fait déjà mais toi t’as rien à faire dans le processus.

« T’es personne pour elle, ok ? Personne. Et ma relation avec elle ne te regarde absolument pas, t’as pas à en juger. Tu ne la connais pas, tu ne sais pas de quoi elle a besoin, mais en tout cas ça n’est certainement pas d’un gars comme toi qui se sent obligé de l’endurcir pour je ne sais quelle raison. On n’est pas tous fait pareil tu sauras alors si t’as envie de jouer les gros durs vas-y je t’en prie mais tu laisse ma sœur en dehors de ça, c’est clair ? »

Je le vois ouvrir la bouche, c’est instinctif et immédiat : Je lève l’index entre nos deux visages dans un geste sans doute autoritaire mais tant pis. Non je n’ai pas envie de jouer les pétasses moralisatrices mais fallait pas me chauffer.

« Tu me laisse finir s'il te plait ! »

Regard assassin de ma part, je doute qu’il apprécie la manœuvre mais peu importe, j’ai pas fini de dire ce que j’avais à dire.

« Vous n’êtes pas dans la même maison, pas dans la même classe, vous n’êtes pas amis et vous n’avez même pas de relations en commun alors fous lui la paix. Voilà ce que je veux. Ne lui adresse plus la parole si c’est pour lui mettre en tête des horreurs comme tu l’as fait. Te servir de moi pour lui démontrer par A+B qu’elle est faible, tu trouves ça classe peut être ? Elle a 17 ans bordel ! Laisse-la grandir tranquillement maintenant qu’elle peut se le permettre un peu plus. »

Je ne hurle pas, le ton reste cassant mais la voix est plutôt calme et mon langage corporel est assez éloquent à mon avis. Je me tiens droite, redressée de toute ma hauteur, sans pour autant vouloir en jouer. Réaction purement instinctive alors que je serre néanmoins les poings parce que oui, je suis énervée et surtout très agacée.

« En attendant je ne compte rien te faire Connor, tant que tu ne t’en prends pas à mes amis ou à ma famille t’existe même pas pour moi et ça me va très bien comme ça. Bonne fin de journée. »

Dernier regard, je tourne finalement les talons et m’éloigne sans me retourner tout en sachant pertinemment que ce petit « incident » aura … justement de l’incidence sur mon humeur pour le reste de la journée.

▬ Fini pour moi je pense, à moins d'un retournement de situation. Je suis ouverte à tout et j'irai au feeling ▬
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 1503
Date d'inscription : 28/10/2013
Crédits : Ludies; gif tumblr
Double Compte : Elias & Matthew & Keane & Benjamin & Jonah



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t2417-connor-oo-it-s-not-unusual-to-
MessageSujet: Re: Was it written in the blood ? ▬ Connor   Mer 4 Juin 2014 - 15:38

Allez Conny ne pas trop s'énerver parce que ça ne sert à rien si ce n'est à envenimer les choses. Etre diplomate. Blablablabla. Que des foutaises tout ça.

Pour éviter de faire souffrir les gens gratuitement peut être ?

Pas faux, mais il avait été élevé comme ça. Il savait qu'il était un peu le gamin chéri de ses parents, un gamin totalement pourri-gâté et adulait -ou presque- par sa famille, mais cela n'avait jamais empêché personne, notamment son père d'avoir des propos non diplomate avec lui avec lui. Ça forge le caractère, c'est ce qu'on lui avait dit, et il avait raison. Alors oui, cet argument de ne pas faire souffrir les gens gratuitement, n'était pas franchement vrais selon lui. Ça pouvait blesser un peu ouais, mais ce n'était pas la mère à boire.

Ce n'est pas de ma faute si certains sont susceptibles. avait-il finalement répliqué avant de lui dire qu'elle le faisait juste rire.
Ce que j’en sais c’est que tu lui a fait du mal d’une manière ou d’une autre et que c’était totalement gratuit. J’étais là pendant ces deux dernières années, et elle aussi ! On sait tous très bien ce qu’il s’est passé ici alors justement, on n’a pas besoin que ça continue donc tu lui fous la paix et c’est tout !
[b]PFFTTTTT.


Oui il venait de répliquer ça et sans aucune honte en plus. Il avait tenté de ne pas lever les yeux au ciel mais c'était visiblement peine perdue. Elle l'agaçait trop. Oh ben lui aussi était là pendant ces deux dernières années...

T’es personne pour elle, ok ? Personne. Et ma relation avec elle ne te regarde absolument pas, t’as pas à en juger. Tu ne la connais pas, tu ne sais pas de quoi elle a besoin, mais en tout cas ça n’est certainement pas d’un gars comme toi qui se sent obligé de l’endurcir pour je ne sais quelle raison. On n’est pas tous fait pareil tu sauras alors si t’as envie de jouer les gros durs vas-y je t’en prie mais tu laisse ma sœur en dehors de ça, c’est clair ?

Il allait dire quelque chose mais elle l'arrêta net.

Tu me laisse finir s'il te plait !

Et s'il n'en avait pas envie ?! Bon, d'accord fini Jenkins, mais ne t'attends pas à ce qu'il soit aimable ou autres avec toi juste pour te faire plaisir. Il ne va pas dire oui amen, pour avoir la paix et faire tout le contraire par derrière. Il ne voulait pas être comme ça. Mentir encore et encore pour s'en sortir, faire le faux cul et compagnie, ce n'était pas pour lui.

Vous n’êtes pas dans la même maison, pas dans la même classe, vous n’êtes pas amis et vous n’avez même pas de relations en commun alors fous lui la paix. Voilà ce que je veux. Ne lui adresse plus la parole si c’est pour lui mettre en tête des horreurs comme tu l’as fait. Te servir de moi pour lui démontrer par A+B qu’elle est faible, tu trouves ça classe peut être ? Elle a 17 ans bordel ! Laisse-la grandir tranquillement maintenant qu’elle peut se le permettre un peu plus.
J'en ai tout juste 18 Jenkins ! s'exaspéra t-il.

Qu'on ne vienne pas lui dire que c'était cette petite année d'écart qui faisait toute la différence, parce qu'il allait mourir de rire.

En attendant je ne compte rien te faire Connor, tant que tu ne t’en prends pas à mes amis ou à ma famille t’existe même pas pour moi et ça me va très bien comme ça. Bonne fin de journée.

Elle allait partir, il aurait pu se taire, la laisser faire. Au final à la fin elle s'était plus fait un monologue qu'autre chose... et le pire c'est que ce qu'elle avait dit aurait pu entrer dans l'oreille d'un sourd ça aurait eu les même conséquences; aucune. Il l'avait écouté, mais il n'allait pas lui obéir, il ne fallait pas rêver non plus. Riley avait beau eu tourner les talons, il avait reprit calmement, presque froidement.

Et s'ils reviennent Jenkins, qui sera-là pour la protéger ?! Si elle ne s'est pas endurcie, si elle se met à pleurer, juste parce que moi je lui ai dit une connerie ou deux, à ton avis à ce moment-là, il se passera quoi ?!

Tout en parlant il s'était approché de la jeune femme et l'avait regardé dans les yeux avant de lui souffler de nouveau.

A ce moment, qu'est-ce qu'elle deviendra ?! Peut-être qu'elle a le temps de grandir, peut-être pas.

Et d'après ce que lui avait dit Cody ça serait plus "pas" qu'autre chose même s'il mettait fortement en doute la parole du blond. Ils seraient vraiment stupides de revenir maintenant... et en même temps ça serait plus logique, tout le monde était aux aguets certes, mais tout le monde était encore faible ici. Quant au fait de s'il avait envie de les voir revenir ou non, il n'en savait toujours rien... Il était toujours mitigé.

Et on sera d'accord tous les deux pour dire qu'il y a eu assez de morts dans ses murs.

Et de torture physique. Il n'y avait certes pas participé, mais sa copine et son cousin oui, alors même s'il n'en pensait pas moins il préféra tout simplement se taire à ce sujet.

Mais tu as raison, bonne journée Riley. Et à une prochaine fois, pour une conversation, tout aussi passionnante, j'espère !!


- FIN pour MOI, sauf si tu veux rebondir sur ce qu'il dit -.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 7987
Date d'inscription : 23/11/2011
Crédits : Avatar TAG + Gif by Tumblr
Double Compte : Enzo - Ismaelle - Cameron - Elijah - Chiara



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t3327-you-can-stand-under-my-umbrell
MessageSujet: Re: Was it written in the blood ? ▬ Connor   Ven 6 Juin 2014 - 8:33

Je pensais en avoir fini avec ça, avec lui, mais non parce qu'encore une fois Monsieur Tveit a toujours quelque chose à dire. Je ne peux pas lui jeter la pierre, je crois que moi non plus je hurle à l'intérieur à l'idée de ne pas avoir le dernier mot face à ce crétin. Pourtant j'étais déterminée à partir et à le laisser là sans écouter ce qu'il aurait à rajouter mais j'ai entendu le bruit de ses pas derrière moi et j'ai rapidement compris qu'il n'allait pas lâcher le morceau comme ça. Tel un parasite qui s'accroche ...

« Et s'ils reviennent Jenkins, qui sera-là pour la protéger ?! Si elle ne s'est pas endurcie, si elle se met à pleurer, juste parce que moi je lui ai dit une connerie ou deux, à ton avis à ce moment-là, il se passera quoi ?! »

Je m'arrête, net, et me fige totalement sans lui accorder un seul regard alors qu'il arrive à ma hauteur. Est ce qu'il vient vraiment de dire ça ? Pincez moi, dites moi que je rêve, il n'a pas osé ? A l'extérieur je reste de marbre alors que nos regards s'entrechoquent, à l'intérieur je hurle, je bouillonne et cette envie de me jeter sur lui comme une furie me démange mais par je ne sais quel miracle, j'arrive à me retenir. Je soutien son regard mais n'en reviens toujours pas qu'il ose dire une chose pareil, comme si le sort de Charleen avait le moindre intérêt pour lui et qu'en se comportant avec elle de cette façon il avait simplement voulu l'aider, lui rendre service … Mais pour qui tu te prends au juste ? Le messie ? Elle n'a pas besoin d'un mec comme toi dans les pattes, et tu veux savoir qui sera là pour la protéger ? Moi ! Et je ne sais pertinemment que je ne serais pas la seule parce que tu sais ce qu'ils ont réussi à développer ici tes petits copains ? La solidarité, l'entraide, et c'est ça qui a fait leur perte parce qu'à nous tous on a été plus fort. Diviser pour mieux régner, c'est ce qu'ils ont fait pendant des mois, des années même, mais tu vois au bout du compte ça s'est essoufflé alors peut être qu'ils vont revenir effectivement, et gagner une bataille ça n'est certainement pas gagner la guerre, mais en attendant ils ne sont plus là alors laisse nous respirer un peu bordel !

« A ce moment, qu'est-ce qu'elle deviendra ?! Peut-être qu'elle a le temps de grandir, peut-être pas. »

Et tu es qui au juste pour en juger ? Encore une fois je crois que tu n'as pas vraiment compris où était ta place et dans cette histoire laisse moi t'aider : Nulle part. Voilà où elle est ta place. Occupe toi de ce qui te regarde, ça arrangera tout le monde.

« Et on sera d'accord tous les deux pour dire qu'il y a eu assez de morts dans ses murs. »

Là, je l'admets, j'ai été à deux doigt de lui en coller une magistrale mais j'ai serré les poings jusqu'à m'en faire mal pour ne pas lui faire ce plaisir, celui de me voir craquer. Je me suis donc contenté de le regarder droit dans les yeux moi aussi, la tête haute, les mâchoires serrés pour éviter de cracher mon venin à mon tour parce qu'à ce rythme là on restera coincé dans un cercle vicieux et sans fin.

« Mais tu as raison, bonne journée Riley. Et à une prochaine fois, pour une conversation, tout aussi passionnante, j'espère !! »

Qu'il se foute ouvertement de moi, qu'il me provoque, je peux le gérer, mais pour le reste … Non, ça je ne suis pas capable de supporter sans rien dire alors avant même que je n'ai le temps de partir pour éviter le carnage les mots sont sortis d'eux même comme une coulée de lave incendiaire et ininterrompue.

« Viens pas me faire croire que ça partait d'une réelle bonne intention et que tu en as quoi que ce soit à faire d'elle. Et ne viens pas me parler des morts qu'il y a eu entre ces murs alors que la faute toute entière repose sur tes supers potes les Supérieurs. Sans eux on serait encore une école normale, avec des gamins normaux qui n'ont pas à trembler pour leur vie, qui n'ont pas besoin de s'endurcir et les morts ne seraient pas morts ! Mais visiblement ta conscience à l'air de bien se porter, tant mieux pour toi j'en suis ravie. En attendant on a des Profs, des Sorciers qualifiés et des gens bien plus compétent que toi pour nous apprendre ce qu'on doit savoir et nous venir en aide si besoin donc si t'as vraiment besoin de te sentir utile, trouve autre chose à faire que de mettre ton nez là où il n'a strictement rien à faire. J'en sais rien, vas nettoyer les cachots tiens, ça ça serait utile. Est ce que tu y a ne serait que mis les pieds au moins une fois ? Est ce que tu sais au moins de quoi tu parles ou alors t'as seulement ouvert ta grande gueule histoire de clamer haut et fort que ces types avaient raison sans jamais te salir les mains ? Qu'est ce que tu crois qui est le plus remarquable ? Hum ?! C'est bien, continue d'être fier de ton Sang-Pur, continue de faire le malin, mais en attendant t'en es au même stade que tout le monde et en prime t'es plus en terrain conquis. »

Conquis par d'autres, soit dit en passant, parce que toi dis moi ce que tu as fait que ce soit d'un côté ou de l'autre ? A part cracher ton venin ? Hein, dis moi ? C'est ce que tu sais faire de mieux n'est ce pas ?

« T'approche plus de ma sœur. Maintenant on n'a plus rien à se dire. »

Et non je ne prononcerai aucune menace, j'espère juste au fond de moi qu'on n'aura plus jamais à se côtoyer, c'est tout. Là dessus je suis partie et cette fois c'est la bonne : Je n'écouterai plus ce qu'il dit, il peut toujours essayer de me rattraper, il risque de le sentir passer s'il s'approche à nouveau.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 1503
Date d'inscription : 28/10/2013
Crédits : Ludies; gif tumblr
Double Compte : Elias & Matthew & Keane & Benjamin & Jonah



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t2417-connor-oo-it-s-not-unusual-to-
MessageSujet: Re: Was it written in the blood ? ▬ Connor   Ven 6 Juin 2014 - 16:08

C'est vrai qu'il aurait dû s'arrêter-là, c'est vrai qu'il n'aurait pas du en rajouter une couche. C'était un tord, mais il n'en avait pas pu s'en empêcher et maintenant il était trop tard pour revenir en arrière, et puis ce qu'il avait dit, il le pensait sincèrement. Puisque Jenkins voulait que la discussion s'arrête-là. Soit. Il ne rajouterait rien de plus et il avait même commencé à partir d'ailleurs mais c'était sans compter la répartie de la verte qui avait eu tôt fait l'arrêter. Son monologue fut long, très long. Bien qu'il aurait voulu rester impassible, plusieurs fois il n'avait pas pu s'empêcher de faire de petites grimaces, signe qu'elle avait plus ou moins raison, ou alors qu'elle se trompait totalement. Bien sûr dans le tas, elle avait touché plusieurs points tout à fait véridique, qu'il ne pourrait pas (et ne voulait pas) démonter.

Viens pas me faire croire que ça partait d'une réelle bonne intention et que tu en as quoi que ce soit à faire d'elle. Et ne viens pas me parler des morts qu'il y a eu entre ces murs alors que la faute toute entière repose sur tes supers potes les Supérieurs.

Non c'est vrai ça ne partait pas forcément d'une bonne intention à la base, mais ce qu'il avait dit en dernier c'était néanmoins une sorte de vrai conseil. Quant au mort, oui, c'était de la faute des supérieurs, mais lui il n'y était pour rien. Il n'avait jamais demandé à ce que des gens se fassent torturer, tuer, enlever. Jamais. Il était même contre ça, mais ça bien sûr personne ne semblait le comprendre dans le camps "anti-sup".... tandis que dans le pro-sup c'était la même incompréhension, mais "pourquoi est-ce qu'il ne profitait pas de la situation pour se faire la main". La blague. Les arguments quelqu'ils soient, ne vaudraient certainement rien aux yeux de la verte, il le savait bien. Elle ne le croirait pas une seule seconde.

Sans eux on serait encore une école normale, avec des gamins normaux qui n'ont pas à trembler pour leur vie, qui n'ont pas besoin de s'endurcir et les morts ne seraient pas morts ! Mais visiblement ta conscience à l'air de bien se porter, tant mieux pour toi j'en suis ravie. En attendant on a des Profs, des Sorciers qualifiés et des gens bien plus compétent que toi pour nous apprendre ce qu'on doit savoir et nous venir en aide si besoin donc si t'as vraiment besoin de te sentir utile, trouve autre chose à faire que de mettre ton nez là où il n'a strictement rien à faire.

Sa conscience ?! Oui, elle allait plutôt bien. Merci de s'en inquiéter... Et forcément que les professeurs étaient plus qualifiés que lui. Il n'avait jamais dit le contraire... d'ailleurs pourquoi est-ce qu'elle lui disait ça ? D'où est-ce qu'elle avait bien pu sortir cette idée ?! Il n'en savait rien. Se taire. Attendre qu'elle ait fini son long speech pour contre argumenter... ou pas.

J'en sais rien, vas nettoyer les cachots tiens, ça ça serait utile. Est ce que tu y a ne serait que mis les pieds au moins une fois ? Est ce que tu sais au moins de quoi tu parles ou alors t'as seulement ouvert ta grande gueule histoire de clamer haut et fort que ces types avaient raison sans jamais te salir les mains ? Qu'est ce que tu crois qui est le plus remarquable ? Hum ?! C'est bien, continue d'être fier de ton Sang-Pur, continue de faire le malin, mais en attendant t'en es au même stade que tout le monde et en prime t'es plus en terrain conquis.

Rire sarcastique qu'il n'avait pas pu s'empêcher de sortir.

Et tes petits potes qui sont allés dans les cachots pour torturer d'autres élèves, tu crois que c'est plus remarquable ça ? Sérieusement ?! Avant de me donner des leçons, tu devrais franchement remettre en question ton jugement. Certes, ce sont peut-être tes amis... mais entre leur position et la mienne je préfère sincèrement la mienne Riley.

Il se tut quelques secondes avant de continuer histoire d'essayer de clarifier un minimum les choses.

Et j'ai JAMAIS dit, que j'étais d'accord sur les méthodes employées. Jamais.... Dans la pensée, tu sais très bien ce que j'en pense, mais je le disais déjà AVANT et je le dis toujours. Terrain conquis ou pas. Tu crois que c'est glorieux de changer de camp, d'être juste celui dans celui des gagnants pour sauver son cul, pour ne pas se faire détester. Je préfère encore être haïs par tout le monde ici que de jouer ce petit jeu de faux cul. Mais jamais, jamais, je n'ai voulu l'ombre d'un instant qu'il se passe quelque chose comme ça ici.

Bon, pas de cette façon là du moins. Mais les tortures, le sang, les cris, les morts tout ça très peu pour lui, mais si elle le connaissait un minimum elle l'aurait déjà compris. Ce qui le révoltait encore plus c'est que des gens comme Derek, ou même Jeroen, bien que parfois considérés comme traîtres soient mieux vu que lui alors qu'ils avaient en soit fait beaucoup plus de mal. C'était une blague. Juste une vaste blague, mais personne semblait s'en rendre compte.

T'approche plus de ma sœur. Maintenant on n'a plus rien à se dire.

Il secoua la tête, ne préférant même pas répondre à cela, et il reprit rapidement sa route comme si de rien n'était.

- FIN POUR MOI (et cette fois je pense que c'est la bonne !)-
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Was it written in the blood ? ▬ Connor   

Revenir en haut Aller en bas
 
Was it written in the blood ? ▬ Connor
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Episode 8: Thicker than Blood & Deeper than Water.
» armée blood axe en construction
» Blood & Chocolate ou Le gout du sang.
» [1500 pts] blood axes
» Liste Blood Ravens (BA) Cypher Table #3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Imperium™ :: Hogwarts' Inside :: Premier Etage.-
Sauter vers: