AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 De petits conseils... •• Logan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Hiboux postés. : 3169
Date d'inscription : 27/12/2012
Crédits : Gif trouvés sur Tumblr
Double Compte : Matthew & Connor & Keane & Benjamin & Jonah & Warren



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1837-elias-fletcher-oo#100144
MessageSujet: De petits conseils... •• Logan   Sam 3 Mai 2014 - 22:29

Jeudi 30 octobre, dans l'après-midi.


La journée était passée rapidement, ou du moins jusqu'au cours de défenses contre les forces du mal. Étrangement depuis les examens de l'an dernier, Elias allait toujours à ces cours avec une certaine boule au ventre, comme s'il avait peur de se planter de nouveau, comme s'il avait peur de décevoir le professeur -et à présent directeur-. Bien sûr, c'était certainement une fausse impression, le pauvre homme avait d'autres choses à penser, d'autres chats à fouetter que de s'occuper du cas du Jaune et de sa timidité/peur légendaire. Il avait beau en être totalement conscient, cela n'y faisait rien. Il se sentait nul, incapable, et surtout, par moment il  se trouvait indigne de son insigne de préfet. Autant il était doué pour calmer les gens, les écouter, essayer de résoudre les problèmes autant il n'avait aucune autorité sur les autres, à un tel point que c'était totalement dérisoire.

Le matin même le jeune homme avait pris la grande décision d'essayer d'aller au professeur à la fin du cours. Il voulait entre autre, connaître ses marges de progrès en tant que préfet... et puis également peut-être tenter de... disons réabborder ce qui s'était passé en juillet dernier... A savoir qu'à l'examen final il avait quand même envoyer sa baguette à la tête de Rivers au sens propre. Il avait paniqué et bam, elle était partie toute seule... Et il s 'était retrouvé comme un con (il n'y a pas d'autres mots), sans baguette, totalement paralysé par la peur. Bravo Fletch. Bravo.
Depuis, il avait beaucoup travaillé sur lui, il avait des efforts, beaucoup, mais pour un résultat mince, plus que minime même et cela le démoralisait un peu ! Ce n'est pas comme ça qu'il allait pouvoir garder Caitlynn près de lui, qu'il allait pouvoir la séduire encore et toujours. C'était dans la logique des choses que quelque chose de nouveau allait se passer; il n'était pas fait pour aller avec elle, ils étaient trop différents. Ils s'aimaient, mais souvent il avait l'impression qu'un monde les séparait et c'était certainement la même chose pour elle... Il devait faire vite, le temps était compté. Il devait changer, et en bien.

Le cours était passé avec une lenteur époustouflante, il avait tellement hâte d'en finir, d'avoir parlé à Logan qu'il voyait les minutes s'écouler lentement, trop lentement. Il tentait de se concentrer, pour ne pas faire d'erreurs, pour avoir de bons résultats, mais il avait du mal. Il y avait trop de pression en lui. Et puis la fin du cours avait retenti. Attendant que tout le monde parte, Elias avait pris une grande inspiration avant de se diriger tout doucement, à pas feutrer jusqu'au professeur. M'sieur Rivers vous avez deux minutes s'il vous plaît  ?! bafouilla t-il plus ou moins distinctement. Oui, le professeur l'impressionnait et pas qu'un peu. Il avait même très certainement blêmit un peu, et il avait l'impression que ses intestins n'appréciaient pas du tout le stress qu'il était en train de leur fournir. Une fois qu'il fut sûr d'avoir toute l'attention de l'homme, il reprit la parole, essayant d'avoir un ton un peu plus "convainquant". Il tenta de manière plus ou moins ridicule de bomber le torse histoire de faire croire qu'il avait confiance en lui, et il débita rapidement Est-ce que je peux vous poser quelques questions... notamment sur le rôle de préfet ?! Voilà, c'était dit ! Maintenant, il ne restait plus qu'à savoir si le directeur avait un peu de temps libre ou pas... Nerveux à l'idée de le déranger, le Jaune n'avait pas pu s'empêcher de rajouter Enfin, je peux repasser plus tard, je ne voudrai surtout vous déranger dans.... dans vos affaires, vous devez êtres très occupés avec vos nouvelles fonctions.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 2472
Date d'inscription : 01/09/2009
Crédits : ©Bidi
Double Compte : Takuma, Kazuo, Sovahnn, Maxence, Jordane, Alec, Yusuke (✝)



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/liens-additionnels-f64/takuma-marek-
MessageSujet: Re: De petits conseils... •• Logan   Jeu 8 Mai 2014 - 13:12

Un cours basé sur la rapidité. Pour une fois, il ne leur avait pas demandé de s’entraîner les uns contre les autres mais bien contre des cibles magiques qui passaient dans la salle tout d’abord en se baladant avec une rapidité fluctuante, puis d’autres qui comptaient la capacité des élèves à modifier leurs sorts, leurs actions et leurs réactions en fonction du temps. Bref, tout ça avait été bien étudié. Pour une fois qu’il ne les montait pas les uns contre les autres pour les forcer à affronter de l’humain, ou même à les mettre face à lui pour les évaluer réellement… Au moins, là il ne s’était pas confronté à des réactions inattendues type se retrouver avec une baguette balancée en pleine poire. Spéciale dédicace. Il fallait dire que ce coup-là, il ne l’avait simplement pas vu venir. Et le regard glacial qu’il avait envoyé au jeune homme voulait tout dire. Non mais vraiment : il était sérieux là ? Ça avait dû lui plomber la journée, ces séances d’examen. Comment faire pour qu’ils apprennent à agir quand leurs premiers réflexes s’avèrent parfois appartenir au domaine du risible ? Aucune idée. Cela dit, il y en avait eu d’autres capables de se battre bec et ongle quitte à perdre contenance : à vrai dire, ceux-là l’inquiétaient peut être plus encore. Capables de perdre toute notion de prudence, ils seraient bien du genre à foncer dans le tas avec une seule idée en tête : la vengeance. Soyons clairs : ça les tueraient, et engendrerait sans aucun doute un nouveau désastre. Il faudrait apprendre aux uns à se sortir les doigts du cul et aux autres à se museler. Pas simple.

En faisant demi-tour, rassemblant ses propres affaires tandis que les élèves quittaient la pièce par petits groupes, Logan étouffa un léger bâillement. Et dire qu’il n’était que 18h. La journée était loin d’être terminée et s’il avait pu aller s’enfermer sous ses couvertures, il l’aurait fait sans hésitations. Mais non. Il avait encore beaucoup de choses à gérer et Maxence qui voulait lui parler d’une histoire de plantes qu’il n’avait pas reçu. Il refilerait l’histoire à Jake. Après tout, c’était lui qui avait étudié la faune et la flore magique, alors qu’il aille jouer le druide dans la forêt interdite et qu’il ramène tout ce que Maxence réclamait. Il faisait des réserves, sachant d’instinct que d’ici halloween, il aurait un grand nombre d’élèves à affluer devant ses portes. Mais non ! Pourquoi tant de pessimisme ?

M'sieur Rivers vous avez deux minutes s'il vous plaît ?!

Non, je m’enfouis dans mes projets machiavéliques.

« Non, mais on va dire que si. »

Logan s’était donc retourné vers son jongleur angoissé officiel. Il lui sembla un instant que si le jeune avait pu se rétracter et rétrécir le plus possible, il l’aurait fait. Le garçon avait pâli et l’assurance dans sa voix avait baissé d’un ou deux crans une nouvelle fois, tout en jaillissant hors de ses lèvres d’une manière probablement plus rapide que ce qu’il avait prévu. Ça aurait pu le faire sourire en d’autres temps, d’autres lieux.

Est-ce que je peux vous poser quelques questions... notamment sur le rôle de préfet ?!
Ah oui. C’est vrai. C’était lui, le préfet. Bons dieux..
Enfin, je peux repasser plus tard, je ne voudrai surtout vous déranger dans.... dans vos affaires, vous devez êtres très occupés avec vos nouvelles fonctions.

Eh oui, ses nouvelles fonctions..

« C’est le cas. T’as donc 5min pour me faire les fuir un peu, ces nouvelles fonctions. »

Jongle. On n’sait jamais, ça peut être divertissant. Comment ça, ça fait bouffon du roi ? Pas du tout !

Logan s’était appuyé contre le bureau en regardant les derniers élèves quitter les lieux, les laissant tous deux face à face, ce qui ne devait pas arranger Elias qui finirait par se liquéfier sur place.

« Le rôle d’un préfet est de veiller sur ceux dont il a la charge, de les guider et de les diriger si besoin. A vrai dire, ça me rassure un peu que tu viennes en parler. Alors, c’est quoi ces question ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 3169
Date d'inscription : 27/12/2012
Crédits : Gif trouvés sur Tumblr
Double Compte : Matthew & Connor & Keane & Benjamin & Jonah & Warren



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1837-elias-fletcher-oo#100144
MessageSujet: Re: De petits conseils... •• Logan   Dim 11 Mai 2014 - 15:09

Ne pas penser au passé, les erreurs ça arrive à tout le monde non ?! Maintenant, il fallait juste qu'il progresse, qu'il devienne un peu plus sûr de lui... Bref qu'il avance, même si c'était petit à petit, il ne fallait qu'il sache se défendre, défendre ceux qu'il aime contre un quelconque danger. Il ne fallait plus qu'il ait peur à la moindre occasion. Autrement dit, il faudrait qu'il devienne un "vrai mec". Si les autres y arrivaient, pourquoi pas lui ? Il était comme les autres.... Il était loin d'être stupide, et au final il était plutôt grand et baraqué bien que très mince. Il n'y avait donc pas de soucis de gabarit qui aurait pu le désavantager... Non c'était vraiment la confiance en lui, en ses capacités qu'il devait travailler, le reste viendrait certainement plus ou moins tout seul. Le soucis, c'est que malgré ses efforts, les progrès il avait du mal à les voir... et c'était franchement décourageant. Peut-être que quelques conseils lui seraient bénéfiques, et le meilleur en la matière était certainement Monsieur Rivers -bien que ce dernier lui foutait un peu la trouille-. Après le cours, Elias s'était avancé vers le professeur pour lui demander s'il avait quelques minutes de libre. Il ne voulait pas le déranger ou quoique se soit s'il avait autre chose de prévu... et sa réponse le laissa quelque peu perplexe !

Non, mais on va dire que si.

Il peut aussi revenir à un autre moment si ce n'était que ça. D'ailleurs quand l'adulte s'était retourné, Elias s'était un peu ratatiné sur lui-même, avant de reprendre la parole de manière plus ou moins compréhensible. Il posa directement sa question, histoire de ne pas avoir à déranger le professeur trop longtemps, tout en lui rappelant de façon tout sauf subtile qu'il pouvait revenir plus tard... Oui, en l'espace d'une ou deux minutes, il avait dit de deux manières différentes qu'il ne voulait pas déranger l'homme... comme si ce dernier n'était pas capable de l'envoyer balader s'il était occupé.

C’est le cas. T’as donc 5min pour me faire les fuir un peu, ces nouvelles fonctions.

Hein ? Quoi ? Pardon ?! Qu'est-ce qu'il voulait par là ?! Qu'est-ce qu'il voulait fasse exactement ?! Comment est-ce qu'il pouvait faire oublier ce genre de fonction ?! Ah.. Attend Elias, c'est ptet de l'humour... Oui, voilà, c'était, certainement de l'humour. Détresse, ou tu vas finir par te faire un ulcère, ou tomber dans les pommes. Rythme cardiaque ?! Pas de soucis, son cœur battait bien, un peu trop même au goût du garçon !

Heu.... fut la seule réplique qu'il réussit à faire.

Il voyait ses petits camarades partir petit à petit. Il allait se retrouver seul face au grand manitou. Plus les élèves partaient, plus Fletch' avait l'impression de se sentir mal, de se sentir défaillir, plus le stress augmentait. C''était débile, puéril, il en avait conscience. Marek ne lui ferait rien... Il n'avait rien à craindre, si ce n'est de se faire engueuler, ou une petite boutade. Il n'allait pas le torturer, ou le renvoyer. Il n'avait pas à avoir peur.

Le rôle d’un préfet est de veiller sur ceux dont il a la charge, de les guider et de les diriger si besoin. A vrai dire, ça me rassure un peu que tu viennes en parler. Alors, c’est quoi ces question ?

Ah ça le rassurait ?! Pour quelle raison ?! Elias fronça légèrement les sourcils. Est-ce qu'il avait fait quelque chose de mal dont Marek voulait lui parlait, ou alors c'était plutôt une sorte de compliment sur le fait qu'il veuille s'investir dans son rôle, bien faire ?! Il n'en savait rien et il essaya de ne pas s'attarder trop sur cette remarque bien qu'elle le troublait énormément.

Je.. Je pense que.. enfin tout ce qui est écoute, les aider, il n'y a pas de soucis. ça oui, il gérait, c'était assez "connu" qu'il aimait aider les gens. Que le bonheur des autres passait généralement avant le sien. ... mais.. mais disons, que.. que comment dire ça... Il cherchait les mots les plus appropriés. Il essayait de ne pas trop balbutier mais ce n'était pas évident vu son stress. ... les diriger... je ne sais pas si j'en suis capable... malgré les efforts... pour... disons être plus "directif", les "engueuler" s'ils ne respectent pas le règlement... c'est … enfin j'suis pas écouté.

Exemple type Mateo qui s'était plus foutu de sa gueule qu'autre chose. Connor plus ou moins … Ethan aussi dans un certain sens.

J'essaye vraiment de faire e mon mieux, mais j'y arrive pas... et je sais pas comment progresse pou r faire au mieux ce "travail".

Voilà, c'était dit. Et puis, il ne voulait pas décevoir les personnes qui croyaient en lui....
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 2472
Date d'inscription : 01/09/2009
Crédits : ©Bidi
Double Compte : Takuma, Kazuo, Sovahnn, Maxence, Jordane, Alec, Yusuke (✝)



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/liens-additionnels-f64/takuma-marek-
MessageSujet: Re: De petits conseils... •• Logan   Sam 24 Mai 2014 - 8:56

Voir un élève se décomposer devant soi quand il vient vous parler, concrètement, c’est drôle. Il avait rapidement obtenu la réputation d’être l’un des enseignants à qui, clairement, on ne va pas aller raconter ses malheurs. Il n’avait pas envie de se faire emmerder et, pour le coup, le message était clairement passé. Sauf qu’entre le début du règne des Supérieurs et la situation actuelle, il y avait un monde et il en était parfaitement conscient. Il y avait quasiment trois ans, il évitait tout le monde, était neutre et n’avait aucune envie de se mettre en défaut. Ça finirait par passer et, de toute manière, il n’avait pas d’avis arrêté sur la position qu’il souhaitait avoir quant au sujet de fond de la problématique actuelle. Oui, ça fait une semaine que j’écris mon rapport de stage et le vocabulaire ici utilisé s’en fait ressentir. Zut.
Pourtant, il avait fini par s’impliquer, par être embarqué dans un cercle infernal dont il n’avait aucune idée à l’époque. Il le disait régulièrement : le prendre pour un con n’était pas une bonne idée. Vraiment pas. Conclusion, certains Supérieurs avaient eu l’idiotie suprême de croire qu’il se laisserait emmerdé et qu’il était sensible et manipulable. Ceux-là étaient morts. Alors, d’accord, forcement, ça ne faisait pas vraiment de lui quelqu’un de très … comment avait dit Maxence les premiers jours déjà ? Ah oui : Objectivement : il était l’une des personnes les plus antipathiques de l’école. Avant. Depuis, il avait rapporté des connaissances personnelles et donc un peu plus d’inimité au château. Parce que, oui, il en était là : directeur et manifestement complètement impliqué dans la vie des élèves qu’il avait pourtant voulu éviter durant pratiquement un an. Mais voilà, il ne faisait plus partis d’eux, il avait évolué depuis l’époque de ses études et plus encore dans la dernière année passée. Alors il se retrouvait là, à demander à un élève flippé de lui exposer ses angoisses quant à son rôle de préfet. Et il ne s’en foutait pas. Parce que c’était important, finalement, comme tout ce qu’ils vivaient et ressentaient, tous. La seule chose à présent, c’était qu’il savait très bien que son rôle n’était pas de les couver : il en aurait probablement été parfaitement incapables, soyons honnêtes. Mais s’il était en ligne de front pour protéger tous ces gosses, ça n’était pas le résultat d’un total désintérêt pour leur existence. Ismaelle, Maxence : vous faites chier à déteindre merde !

Heu....

Accouche Monsieur Peureux, t’as son attention, ne la gâche pas.
Logan lui avait donc fait un point sur le rôle d’un préfet, espérant que ça lui laisserait le temps de se reprendre et de comprendre que, oui, là, il l’écoutait, donc qu’il fallait en profiter. Il n’était pas précisément du genre patience d’or.

Je.. Je pense que.. enfin tout ce qui est écoute, les aider, il n'y a pas de soucis.
« Oui, ça n’est pas particulièrement étonnant. »

Le fait qu’il ait été décidé qu’il passerait préfet ne l’inquiétait pas sur ce point-ci. Car non, il ne l’avait pas décidé seul tel un hippocampe magique mais bien avec l’ensemble du corps enseignant - bien réduit à l’époque.

... mais.. mais disons, que.. que comment dire ça...

Tu chies dans la colle dès qu’il s’agit d’agir en chef ?

... les diriger... je ne sais pas si j'en suis capable... malgré les efforts... pour... disons être plus "directif", les "engueuler" s'ils ne respectent pas le règlement... c'est … enfin j'suis pas écouté.

Tient donc ? Comme c’est étonnant.

J'essaye vraiment de faire e mon mieux, mais j'y arrive pas... et je sais pas comment progresse pou r faire au mieux ce "travail".
« C’est le contraire qui m’aurait étonné. »

PLAN. Ça fait toujours plaisir à entendre. Merde, Logan, le tact le tact !! S’il se met à sangloter parce que ses nerfs craquent, il ne faudra pas venir te plaindre !
Se rendant compte qu’il avait peut être un regard un poil trop dur, le directeur s’était détendu, s’asseyant sur le coin de son bureau en soupirant. Que te dire sérieusement ? Qu’il faut que tu te prennes en main ? Il le savait parfaitement ça, le pauvre, ça n’aurait pas été constructif de lui sortir ce genre de choses.

« Écoutes, je ne dis pas que c’est décevant, simplement que c’est dans ta nature. T’as la chance d’avoir un peu de temps devant toi pour arranger ça. Enfin, en tout cas je l’espère. »

Il n’était pas totalement hors de propos d’imaginer une attaque dans les jours qui suivaient mais, honnêtement, Logan en doutait. Après, il pouvait parfaitement se tromper et, heureusement, il en avait douloureusement totalement conscience.

« Être le gentil toujours à l’écoute, c’est rarement la bonne méthode pour être écouté. Cependant c’est aussi ton rôle, notamment après ce que ceux dont tu as la charge ont subit. Mais je veux que tu comprennes que, comme lorsque l’on éduque un enfant, il faut réellement apprendre à jouer d’autorité. Ça n’est pas optionnel. Si ton gosse cours et que lorsque tu lui dis « stop », il continue, ça risque fort de se finir assez rapidement avec du sang sur la chaussée.

Actuellement, ils veulent décompresser, oublier et dépasser ce qu’ils ont vécus. C’est normal : c’est humain. Pourtant, s’ils sont revenus, c’est qu’ils en acceptent les risques et les obligations aussi. Ils doivent apprendre, c’est une question de survie à présent, et ça, si toi, tu ne l’as pas compris, tu ne pourras pas avoir la motivation suffisante pour les cadrer. J’veux pas qu’ils te craignent, ça n’est pas ce que je dis, mais tu dois comprendre que si untel se met en danger un jour, s’il se fatigue à un moment où ça n’est pas approprié, il est possible qu’il n’ait pas la force de se protéger derrière, et c’est ton rôle que d’éviter qu’ils se mettent en défaut.
S’il y a une attaque, c’est ton rôle de les rassembler tous, d’éviter qu’ils se dispersent ou aillent taper dans le tas sans réfléchir, et ce, pour les protéger.
Ça n’est pas un job facile que tu as, mais apprends à dire merde une fois de temps en temps, déjà, ça risque d’aider. Tes complexes, clairement, les autres s’en foutent, alors n’y reste pas accroché et ils cesseront de se voir. Et puis évite de balancer tes armes quand celles-ci peuvent être utiles. Les menacer, ça marche plutôt bien généralement. »


Il imaginait mal Elias profiter de sa situation, partir en vrille et jouer les tortionnaires en raquettant les enfants de leur sucette, donc oui, il s’était permis de lui sortir ce genre de choses. Et puis, quand on ne fait pas taire d’un regard, il faut bien apprendre à en imposer.

« T’as la légitimité pour leur demander de se taire, d’écouter et d’agir. Eux sont dans le tors quand ils l’oublient, donc commence par ne pas en douter. »

Sous-entendu : cesse de douter de ta position et de toi, ça pourra déjà être un grand pas en avant.
NB : Merde, il n'avait probablement jamais autant parlé que depuis son arrivée au poste de directeur. Bordel, quelques mois de plus et il aurait probablement dépassé son quota de paroles bisannuel !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 3169
Date d'inscription : 27/12/2012
Crédits : Gif trouvés sur Tumblr
Double Compte : Matthew & Connor & Keane & Benjamin & Jonah & Warren



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1837-elias-fletcher-oo#100144
MessageSujet: Re: De petits conseils... •• Logan   Mar 27 Mai 2014 - 16:35

Un peu de cran Fletch', un peu de cran ! Ce n'était franchement pas le moment d'exaspérer Monsieur Rivers. Non, il ne voulait pas du tout le voir faire un regard noir, méchant, ou une quelconque expression qui lui foutrait encore plus la pression. Allez dire quelques mots, ce n'est pourtant pas si difficile que cela n'est-ce pas ?! Parler, tu sais les faire. Aligner deux mots aussi. Avoir une pensée concrète, idem... Alors maintenant, tu arrêtes d'être totalement stupide et tu accouches !! Oui, il était en train de se dire ça pour se motiver, et, finalement après le petit "heu assez hésitant", il essaya d'analyser du mieux qu'il le pouvait son "caractère", ses points forts, ses points faibles.

Oui, ça n’est pas particulièrement étonnant.

Bon, il est vrai qu'il était plus ou moins de notoriété publique que Fletch' était le genre de garçon gentil qui savait bien écouter et aider les autres, alors oui, ce n'était pas étonnant, mais cela faisait quand même grand bien de l'entendre de la bouche du directeur. Légèrement rassuré, il tenta de continuer sur sa lancée... Oui les points faibles, diriger les autres, ce n'était pas fait pour lui, ou du moins pas pour l'instant. Il n'était pas écouté, et pour cause, on le voyait comme un gentil petit bonhomme inoffensif.. Ce qui en soit était plutôt vrai, mais pour le coup cela n'arrangeait pas du tout le moins du monde le Jaune. Hausser la voix ? Se montrer menaçant ? Mouais, il n'était pas très convainquant.

C’est le contraire qui m’aurait étonné.

Et bong. Dans ta tronche Elias. Donc, même le directeur savait ça et il doutait visiblement de ses capacités à diriger. Génial, franchement génial. Le peu de confiance en lui qu'il avait gagné au départ repartit aussitôt. Mais promis, il ne fit aucun chouinement, pas de larmes dans les yeux. Il se contentait juste de regarder ses pieds comme si Marek allait lui faire un compliment derrière pour l'encourager. Allez Lolo, heu pardon, monsieur le directeur, un petit compliment, pour un bon p'tit gars c'est pas grand chose, n'est-ce pas ?! Et voilà que maintenant, l'adulte s'était assis en soupirant. Soupirer d'ennui, parce qu'Elias l’exaspérait , ou parce qu'il ne savait pas quoi dire ?! Peut-être les trois en même temps qui sait ?!

Écoutes, je ne dis pas que c’est décevant, simplement que c’est dans ta nature. T’as la chance d’avoir un peu de temps devant toi pour arranger ça. Enfin, en tout cas je l’espère.

Arranger ça, oui ça serait bien, mais il essayait déjà, mais il n'y arrivait pas. Il ne savait pas ce qui clochait chez lui. Il ne savait comment y remédier. Il n'y avait pas de formules, pas de sort, ni de potion pour l'aider. C'était juste entre lui, et sa confiance en lui, ses peurs. C'était juste lui VS les autres. Et là, Fletch avait vraiment besoin d'aide, et qui serait mieux placé pour l'aider sur le prof le plus craint de Poudlard ?! Bon, d'accord peut-être que craint c'était un peu exagéré.... ou pas. En tout cas, lui en avait peur, mais il n'était certainement pas une bonne jauge. Et c'est donc pendant que Fletch était en pleine … réflexion que le directeur reprit la parole pour un long. Un très long discours.

Whoaw.

Et ça c'était juste parce qu'il en revenait absolument pas que l'adulte ait parlé autant. Personne n'allait le croire s'il disait qu'il avait du parler pendant au moins deux minutes sans s'arrêter. Bon trêve de plaisanterie, maintenant, il allait falloir qu'il analyse un peu tout... avant de répondre.

Mes parents avaient beau crier sur mes sœurs, ça ne les a jamais empêché d'être odieuses avec moi.

C'était sorti tout seul, pas comme une confession ou une jérémiades. Juste une simple constatation. Oui, certainement qu'être à l'écoute tout le temps ce n'était pas la bonne méthode, il en était la preuve vivante, mais avec certaines personnes, même l'autorité, elles s'en foutaient. Ces frangines étaient l'exemple même... Ou plus récemment Mateo.

Enfin, ce que je veux dire là, c'est que... que comment dire ça, si jamais, même en "faisant preuve" d'autorité, les autres s'en foutent, parce que les règles ils ont en rien à faire... Qu'est-ce que concrètement, il faut faire ?! Je ne vais quand même pas les attacher à une chaise, ou les ligoter, les menotter pour qu'ils se calment et m'écoutent ?!

Exemple type, il avait réussi à se faire plus ou moins entendre de Connor qui ne voulait visiblement pas faire perdre de points à sa maison, ou risquer d'avoir une retenue, de gros problèmes (étrange quand on connaissait le type, mais bon)... mais Mateo rien ni personne ne pouvait lui faire entendre raison. Dans ces cas-là, comment réagir ?! Fletch avait fini par laisser passer quelques secondes, pour réfléchir à comment formuler la suite. Tout ce que Marek avait pu dire sur son rôle, sur la façon dont il devait "protéger" les autres... Il avait raison, tellement raison. Le petit Jaune voyait tout à fait là où l'adulte venait en venir. C'était vrai, et finalement ils avaient la même vision des choses, et c'est bien ça qui lui faisait peur. Échouer. Et s'il échouait lamentablement, si quelqu'un se faisait tuer parce qu'il avait été incapable de "mener" les troupes se protéger... Il ne voulait pas être une des cause de la mort de quelqu'un. Il devait réussir. Il devait agir pour faire en sorte de se faire écouter, respecter. En théorie, dans les paroles de Marek, c'était beau à entendre, presque simple, mais dans la réalité c'était quand même tout autre, surtout vu son caractère, sa réputation. Depuis le début de l'année, il avait fait quelques progrès, il n'avait pas forcément pris de l'assurance, mais il arrivait déjà à élever un peu plus la voix... En un mois et demi, presque deux mois, ce n'était quand même rien. Il fallait que ça aille plus vite... Ils ne savaient pas combien de temps ils avaient avant que quelque chose tourne mal, Marek l'avait bien fait comprendre, qu'il avait du temps devant lui EN THEORIE. Tout pouvait être bouleversé du jour au lendemain. Déglutissant avec un peu de difficulté le jeune homme avait finalement soufflé doucement

Vous pensez qu'on a combien de temps ?!

Cela ne le regardait pas bien sûr et avoir une échéance ne ferait pas grand chose... si ce n'est lui mettre la pression? Peut-être qu'au final c'est ce qu'il lui fallait, être sous pression. Il n'y avait qu'à voir en juillet, il avait réussi à désarmer un supérieur avant... et bien que le naturel revienne au galop et qu'il se fige de peur, mais cela prouvait bien qu'il pouvait y arriver.

Et.. Je... Je suis vraiment désolé... confus... pour la baguette... elle n'était pas censée arriver sur votre tête. Ouais,elle était censée rester dans la main, mais passons, hein. Mais... sinon, je vois tout à fait ce que vous voulez dire, je suis d'accord avec ça.

En fait, il ne savait même pas quoi rajouter. Il n'y avait rien à redire, et il se sous-estimait cela risquait d'exaspérer Marek ce qu'il ne voulait pas du tout. Il fallait maintenant qu'il trouve juste une bonne phrase, une phrase d'accroche !

Je suppose que si actuellement je suis préfet c'est que vous jugez que j'en suis capable. Non sans blague. Je suis lucide, je sais que personne ne me craindra jamais, je.. j'en impose pas assez... Néanmoins me faire écouter un peu plus, assez pour être écouté en cas d'attaque ça doit être possible. Enfin.. non. Je veux dire que... que, ça sera bon, ça serait fait. Ils m’écouteront quand le moment viendra.

oupas Mais déjà, il avait tenté de faire semblant d'avoir plus confiance en lui en passant du "oui peut-être que j'y arriverai" au, j"y arriverait". Légère nuance qui pouvait au final faire certainement pas mal de choses? Logan avait raison, il devait dire merde au autres. Il devait arrêter de ne pas avoir confiance en lui, sinon il ne serait pas là à en ce moment...

Vous avez quand même pas une... un … bref, un conseil, enfin quelque chose de concret.. Non, pas se vexer quand il disait ça. ... pour moins douter de moi. Ça ne se fait pas d'un tour de baguette magique. Il se tut quelques secondes avant de se passer une main dans les cheveux. Bien sûr qu'ils sont dans leur tord quand "on" les rappelle à l'ordre et qu'ils n'obéissent pas... mais comme je le disais tout à l'heure, certains ici sont plus vieux, et n'ont aucun.... comment dire ça... n'ont aucun respect pour les autres. Ils se fichent des retenus, des points en moins aux maisons, que des membres du personnel soient au courant. Ceux qui se fichent de tout, comme ça... comment les faire rentrer dans les rangs ?!

Oui, oui c'était bien Elias qui venait de dire ça, même si ça ne lui ressemblait pas du tout. De toute manière, s'il ne voulait pas décevoir Rivers et ceux qui lui avaient fait confiance, il n'avait pas vraiment d'autres choix. Il devait progresser et vite. Un bon gros coup de pied au cul, même si les changements ne seraient pas radicaux, il ne fallait pas non plus se leurrer.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 2472
Date d'inscription : 01/09/2009
Crédits : ©Bidi
Double Compte : Takuma, Kazuo, Sovahnn, Maxence, Jordane, Alec, Yusuke (✝)



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/liens-additionnels-f64/takuma-marek-
MessageSujet: Re: De petits conseils... •• Logan   Jeu 3 Juil 2014 - 14:01

Donner des conseils. Ce devait bien être l’une des premières fois qu’il faisait ce genre de choses. Si, une fois auprès d’Enzo, peut être. Et encore, la situation était bien différente. De toute manière, il savait aussi très bien que le jeune homme ne pouvait faire autrement que d’aller à l’encontre de ce qu’il lui avait dit. Cette fois-là, ça ne pouvait que mal finir, et, en effet, l’histoire s’était conclue à coup de sang et de corps en décomposition. Bref : la joie. Mais ça aurait pu être tellement pire qu’après tout, il n’était pas mécontent de cette conclusion-ci. Mais si Enzo ne pouvait pas faire fit de son impulsivité, Elias pourrait-il le faire de sa gentillesse ? Grande question. Grande question métaphysique qu’il faudrait débattre avec quelqu’un de plus patient que lui en fait..
Alors, il avait tenté de lui faire comprendre sa vision des choses, expliquant un peu le travail qu’il était censé faire, lui, en tant qu’enfant qui se devait d’être adulte pour tout le monde. Car non, tous ne voudraient pas respecter les règles. Certains s’en fouteraient comme de leur première chemise et il était clair qu’il y aurait certaines personnes qu’il ne pourrait jamais réussir à conformer. Certains fonceront dans le tas quand il aurait fallu faire demi-tour. Certains feront justice eux-mêmes plutôt que de faire confiance à autrui. Certains se tueront en voulant faire ce qui leur semble juste. Oui. Ainsi va le monde comme on dit. Et il était clair qu’il voyait mal un Elias tenir tête à un Alec pour l’empêcher de foncer droit dans la gueule du loup. Certains ne suivraient pas le mouvement. Certains iraient toujours contre les règles même quand celles-ci sont faites pour les protéger. Parce que l’Homme a toujours été ainsi. Il gueule pour un rien et manque de discernement. S’il avait tors, ceux-là seraient ceux qui auraient le plus de chance de vivre. S’il était dans le vrai : ceux-là étaient foutus.

Whoaw.

Oui, je sais, moi aussi ça m’étonnes.

Mes parents avaient beau crier sur mes sœurs, ça ne les a jamais empêché d'être odieuses avec moi.

Les miens avaient beau me cogner, ça ne m’a pas empêché d’être différent de ce qu’ils attendaient. Et finalement, j’ai tué l’un de leur fils. De leur vrai fils je parle. Bonne illustration.

Enfin, ce que je veux dire là, c'est que... que comment dire ça, si jamais, même en "faisant preuve" d'autorité, les autres s'en foutent, parce que les règles ils ont en rien à faire... Qu'est-ce que concrètement, il faut faire ?! Je ne vais quand même pas les attacher à une chaise, ou les ligoter, les menotter pour qu'ils se calment et m'écoutent ?!
« Si c’est une question de vie ou de mort, pourtant, t’as ma bénédiction pour le faire. »

Quel était alors la limite à ne pas franchir ? Ça, il n’en savait strictement rien. Il était allé trop loin, et ce, depuis trop longtemps pour savoir quand il faudrait demander à des jeunes encore sains de s’arrêter. C’était peut être pour ça qu’il était à la bonne place : il était capable de prendre des décisions compliquées qui mettaient en péril certaines notions de morale. Alors il leur faisait confiance à eux pour savoir distinguer le bien et le mal. Il faisait confiance en des gens comme Ismaelle ou Maxence pour savoir poser le Ola quand il le faudrait. D’ailleurs, lorsqu’il était question de guerre, chacun savait que ces notions étaient revues à la baisse. Et c’était le cas ici, il ne pouvait se détacher de cette idée. D’ailleurs, le ton sombre qu’il avait employé devait résonner plus fort que ce qu’il pensait au vu de la réflexion suivante de son élève.

Vous pensez qu'on a combien de temps ?!

On. On a combien de temps. Pas lui. Pas d’autres. Mais on. Tous ceux qui étaient ici, qui étaient revenus étaient en première ligne. Mais les gosses, les familles, les autres à l’extérieur également. Et il avait du mal à trouver ceux qui étaient près à se battre là bas. A l’extérieur. Comme s’ils étaient coupés du monde, détenteurs d’une vérité que tous peinaient à accepter. D’un ton grave, il répondit :

« J’en sais rien. Ils peuvent mettre beaucoup de temps pour pouvoir se redresser et créer un plan à toute épreuve comme ils peuvent attaquer rapidement afin de nous mettre en défaut et de nous prendre par surprise. J’sais pas ce qui serait le pire malheureusement. »

C’est pas avec un gosse que tu dois parler de ce genre de choses monsieur le directeur inconscient.
Oui, mais ces gosses ne l’étaient finalement plus vraiment depuis bien longtemps. Et s’il leur restait un peu de leur enfance, Logan craignait que celle-ci ne parte en fumée bien vite.

Et.. Je... Je suis vraiment désolé... confus... pour la baguette... elle n'était pas censée arriver sur votre tête.

Le directeur ne pu retenir un petit sourire mi-amusé, mi-moqueur. Ça, étrangement, il s’en doutait un peu. Oui, elle aurait dû rester dans ta main alors que tu t’en servais pour défendre ta vie et ton intégrité, gros malin. Mais bon.

Mais... sinon, je vois tout à fait ce que vous voulez dire, je suis d'accord avec ça.

« Tout n’est pas perdu alors… »

Arrête d’être mordant merde ! Pauvre gosse, enfin...

Je suppose que si actuellement je suis préfet c'est que vous jugez que j'en suis capable.
« Certaines personnes le pensent en effet. »

Personne ne dit que moi, si.

Je suis lucide, je sais que personne ne me craindra jamais, je.. j'en impose pas assez... Néanmoins me faire écouter un peu plus, assez pour être écouté en cas d'attaque ça doit être possible. Enfin.. non. Je veux dire que... que, ça sera bon, ça serait fait. Ils m’écouteront quand le moment viendra.

Le directeur acquiesça d’un signe de tête. Bien. Il commençait à envisager que, peut être, il arriverait à se faire entendre un jour. Disons que c’était déjà un bon début.

Vous avez quand même pas une... un … bref, un conseil, enfin quelque chose de concret..

Pas beaucoup plus, non.

... pour moins douter de moi. Ça ne se fait pas d'un tour de baguette magique. Bien sûr qu'ils sont dans leur tord quand "on" les rappelle à l'ordre et qu'ils n'obéissent pas... mais comme je le disais tout à l'heure, certains ici sont plus vieux, et n'ont aucun.... comment dire ça... n'ont aucun respect pour les autres. Ils se fichent des retenus, des points en moins aux maisons, que des membres du personnel soient au courant. Ceux qui se fichent de tout, comme ça... comment les faire rentrer dans les rangs ?!

« Grandir Elias. C’est ça mon conseil. Un jour, tes petits soucis de confiance en toi seront secondaires et il te faudra faire passer les autres en premier. Réellement en premier. Et… honnêtement, c’est quoi l’intérêt des retenues, des points et autres ? »

S’asseyant sur son bureau, le directeur lança un regard appuyé à Elias.

« Je serais le premier à me foutre de toutes ces conneries tu sais. Ce qui est important, c’est ce que ça signifie. Trouve ce qui leur importe, tu trouveras ce qui les forcera à changer de comportement. Si tu dis à mon cousin de participer aux cours de métamorphose alors qu’il veut sécher alors mais qu'il faut pas parce que c’est mal... il te rira au nez. Si tu lui dis que s’il est capable d’enrailler une métamorphose ratée et que ça pourrait sauver un jour la vie de sa voisine, là il risquera de t’écouter un peu plus puisqu'il tient énormément à elle. C’est qu’un exemple. Ils se foutent des règles. Choisi d’exiger ce qui a un sens. Sans ça, ça ne marchera jamais. A défaut d’être imposant, essaye d’être malin au moins. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 3169
Date d'inscription : 27/12/2012
Crédits : Gif trouvés sur Tumblr
Double Compte : Matthew & Connor & Keane & Benjamin & Jonah & Warren



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1837-elias-fletcher-oo#100144
MessageSujet: Re: De petits conseils... •• Logan   Ven 4 Juil 2014 - 19:49

Il fallait qu'il enregistre toutes ces informations et vite si possible  afin de pouvoir répondre en conséquence. Monsieur Rivers n'avait pas non plus trop de temps à perdre alors il fallait qu'il soit assez réaction, il  ne fallait pas qu'il tourne autour du pot pendant trop longtemps, mais il avait quand même besoin de réponses claires pour l'aider à avancer.

Si c’est une question de vie ou de mort, pourtant, t’as ma bénédiction pour le faire.

Cette réponse eut le don de le faire totalement buger. Non, il ne se voyait pas ligoter quelqu'un sur  une chaise... Quoiqu'au final si c'était pour sauver une vie, pourquoi pas... puisqu'il avait la bénédiction du dirlo' pourquoi ne pas en "profiter". Non bien sûr ce n'était pas du tout du genre du Jaune à profiter de ce genre de situation, mais il retenait quand même qu'il y avait toujours cette solution si nécessaire. Oui, c'était vraiment quelque chose à étudier, à voir quand il serait temps... et d'ailleurs à propos de ça, il aurait voulu savoir  si Marek avait une idée de quand Ils* reviendraient.

J’en sais rien. Ils peuvent mettre beaucoup de temps pour pouvoir se redresser et créer un plan à toute épreuve comme ils peuvent attaquer rapidement afin de nous mettre en défaut et de nous prendre par surprise. J’sais pas ce qui serait le pire malheureusement.
D'accord....

Qu'est-ce qu'il pouvait bien dire d'autres de toute façon ?! Il n'y avait rien à ajouter. Il fallait juste que si c'était bientôt il soit prêt... pour protéger les autres, pour les aider. Oui le temps était visiblement compter. Quant à quelle solution il "préférait" aucune des deux, les deux semblaient aussi dramatique l'un que l'autre. Bref tant qu'il en était à parler de choses et d'autres il en profita pour s'excuser encore une fois pour la baguette dans la tronche  lors du dernier examen final... et visiblement se rappeler de cela faisait beaucoup rire le dirlo vu le sourire qu'il tirait soudain. Il se reçut encore une réflexion peu plaisante qu'il ne prit pas forcément très bien mais le pire était à venir.

Certaines personnes le pensent en effet.

Ca c'était vraiment blessant. Il venait de comprendre que Marek trouvait peut-être qu'il n'était pas un bon choix et ce genre de réflexion n'était jamais bonne à entendre. Est-ce que ça lui donnait envie de se battre, de lui prouver qu'il avait tord de ne pas croire en lui ?! Oui peut-être un petit peu, mais au final cela le dépitait plus qu'autre chose. Si même le directeur ne croyait qu'il méritait ce poste, pourquoi faire tous ces efforts ?! Il avait prit son rôle vraiment à cœur mais à ce moment-là il n'était plus sûr de rien. Qui avait pu le recommander ?! Il tenta de chasser tout ça de son esprit, et tenta de "positiver" en disant qu'il essayerait de se faire écouter... Son  petit speech fini... Il eut encore des phrases vraies mais quand même dures à entendre.

Grandir Elias. C’est ça mon conseil. Un jour, tes petits soucis de confiance en toi seront secondaires et il te faudra faire passer les autres en premier. Réellement en premier. Et… honnêtement, c’est quoi l’intérêt des retenues, des points et autres ?

Il faisait déjà passer les autres en premier. Il l'avait toujours fait ?! C'est bien pour cela qu'on disait qu'il était généralement trop gentil. Le bonheur des autres avant le sien, alors c'était un peu difficile de comprendre-là où il voulait en venir exactement. Il y réfléchirait à tête reposée.... parce que-là ça faisait quand même beaucoup d'un coup.

Heu... je sais pas. répliqua t-il à propos des retenues.

Marek s'était assis sur son bureau et le regardait fixement, regard que l'élève n'osa pas soutenir bien longtemps si bien qu'il se retrouva le visage rivé au sol.

Je serais le premier à me foutre de toutes ces conneries tu sais. Ce qui est important, c’est ce que ça signifie. Trouve ce qui leur importe, tu trouveras ce qui les forcera à changer de comportement. Si tu dis à mon cousin de participer aux cours de métamorphose alors qu’il veut sécher alors mais qu'il faut pas parce que c’est mal... il te rira au nez. Si tu lui dis que s’il est capable d’enrailler une métamorphose ratée et que ça pourrait sauver un jour la vie de sa voisine, là il risquera de t’écouter un peu plus puisqu'il tient énormément à elle. C’est qu’un exemple. Ils se foutent des règles. Choisi d’exiger ce qui a un sens. Sans ça, ça ne marchera jamais. A défaut d’être imposant, essaye d’être malin au moins.


Oui effectivement vu comme ça, c'était une bien meilleure solution d'agir de la sorte,encore faudrait-il qu'il connaisse bien tous les élèves... pour pouvoir leur parler de la sorte, mais il comprenait bien le concept. Faisant un léger sourire au directeur il acquiesça sagement.

D'accord, je vais réfléchir à tout ça alors. Merci Monsieur.

Peut-être qu'il était temps qu'il y aille, mais avant il allait quand même dire quelque chose... il fallait qu'il réponde à tout ça. Mais quoi ?! Il n'en savait rien. Il ne voyait pas d'autres questions,  à poser rien à ajouter à cette fin qui était quand même parfaite... Quoique, si.

Et si je ne connais pas bien l'élèves en question ?!

Tu l'attaches à une chaise. Il attendit la réponse avant se de se dire que cette fois, il était bel et bien temps de se retirer.

Je ne vais pas vous déranger plus longtemps. Bonne fin de journée M'sieur Rivers, et merci encore une fois pour tous ces conseils !

Et sur ces mots il sortit rapidement de la salle. Maintenant, il ne lui restait plus qu'à tout écrire, pour bien se rappeler des conseils, peut-être en les visualisant, cela l'aiderait à progresser un peu plus rapidement.


- FIN POUR MOI-
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 2472
Date d'inscription : 01/09/2009
Crédits : ©Bidi
Double Compte : Takuma, Kazuo, Sovahnn, Maxence, Jordane, Alec, Yusuke (✝)



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/liens-additionnels-f64/takuma-marek-
MessageSujet: Re: De petits conseils... •• Logan   Ven 12 Sep 2014 - 10:13

Qu’est-ce qui est acceptable et qu’est-ce qui ne l’est pas ? Encore une fois, il en était là, à se poser cette sempiternelle question. Le bien et le mal avaient clairement été des questions qui n’étaient pas abordées dans toutes les familles comme dans la sienne. On lui avait apprit à survivre plus qu’autre chose. On lui avait apprit qu’il n’y avait rien de plus navrant que quelqu’un qui se faisait tué pour les autres, pour ses idées ou pour toute autre idée très noble qui pouvait régner dans les esprits de ses chères têtes blondes. Lui, il avait surtout retenu que pour arriver à ses fins, il fallait parfois jouer un peu des coudes. Il avait été maltraité enfant, c’était une évidence. Le petit bâtard des Rivers ne pouvait être bien accepté dans la famille, ça aussi, c’était flagrant. Alors il avait dû se faire violence pour ne pas disparaitre sous leurs assauts. Et arrivé à Poudlard, petit, tout à sa haine de l’humanité, il avait fini par exister, à sa piètre manière. Mais il avait acquis certaines certitudes dans sa courte vie, et une notamment : il y a forcément des dommages collatéraux. Il avait lu quelque part, un jour que le mieux était l’ennemi du bien. Et il n’avait fait que le constater depuis toujours en regardant les autres évoluer. En tenant de faire aux mieux, ils se plantaient, faisaient plus de mal qu’autre chose. Et la chose était particulièrement vraie à présent. Beaucoup de ces gosses ont des principes. Et beaucoup d’entre eux sont dans l’erreur.
La base latine de principe signifie en fait ne pas avoir besoin de réfléchir. Ce sont des bases généralement justes mais immuables, figées et donc erronées lors de situations particulières. Or, justement, ils se trouvaient dans une situation particulière où certains principes devaient être mis au placard. Il y a des moments où la loi du talion devient la plus forte, des moments où il faut renouer avec nos instincts et, ça, Logan l’avait bien compris et avait été forcé de trouver certaines attitudes d’autoprotection. Si celles-ci devaient réclamer quelques morts sur leur passage, alors qu’il en soit ainsi. C’était comme ça qu’il avait fini par se construire. A présent, si pour que ces gamins restent en vie, il devait les secouer un peu violemment, s’il devait les retourner, les forcer à s’arracher à leur enfance, s’il devait les maltraiter pour leur offrir une chance – bien que maigre – de survivre ; il le ferait.

Tout le monde n’était pas dans son état d’esprit et il le savait parfaitement. C’était aussi pour cela qu’il était entouré de personnes moins extrémistes, plus à même de réagir dans l’autre sens, de materner ces enfants, d’arrondir certaines de ses décisions. C’était aussi pour ça qu’il y avait des personnes comme Elias dans l’équipe des préfets. Une direction nécessite des équilibres, et ceux-ci devaient être respectés. Cependant, certaines décisions doivent être prises et ce, même si elles vont à l’encontre du confort public. D’ailleurs, parfois, il faut être un peu radical pour faire avancer les choses. Et ne voyez pas ici quoi que ce soit favorisant certains mouvements extrémistes dans un monde plus moldu, ça n’est pas le cas. Je tiens seulement à affirmer une petite chose : Logan a payé ses impôts.

D'accord, je vais réfléchir à tout ça alors. Merci Monsieur.
« Bien. »

Que pouvait-il faire d’autre de toute manière ?

Et si je ne connais pas bien l'élèves en question ?!
« A toi d’apprendre à connaître ceux qui peuvent poser souci. »

Ça fait aussi partit du rôle d’un leader que de garder un œil sur chaque faille, sur chaque élément qui puisse déraper un jour ou l’autre d’une manière ou d’une autre. Oui, ça n’est pas engageant dit comme ça, mais ça n’était qu’une simple vérité.
Connait bien tes amis mais connait tes ennemis encore mieux, dit-on.
Pourquoi croyez-vous qu’il était si proche de l’ancien directeur et de son équipe soupçonneuse ?

Je ne vais pas vous déranger plus longtemps. Bonne fin de journée M'sieur Rivers, et merci encore une fois pour tous ces conseils !
« C’est ça. Bonne Journée. »



« Oh, Fletcher !? Le rôle que tu tiens est important. Protéger, c’est aussi parfois faire ce qu’on n’apprécie pas. Si tu ne te sens pas la force d’être cet homme là, dis-le vite. »

Si tu ne l’es pas, je finirais par le savoir et te destituer de tes fonctions. Cette année, les préfets ont un rôle bien plus important que les années précédentes. Vital.

Le battant de la porte bascula sur Elias avant qu’il ne réponde quoi que ce soit. Réflexion est mère de sagesse. Disons cela. Espérons.

- Rp terminé -
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: De petits conseils... •• Logan   

Revenir en haut Aller en bas
 
De petits conseils... •• Logan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» RP : Définition, règles & petits conseils
» sos petits caniches toys doivent etre euthanasiés !!! HELP !
» Les petits santons ;-)
» Présentation de Logan Echolls
» SOS 125 à 130 petits chiens entassés dans une maison(08)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Imperium™ :: Hogwarts' Inside :: Troisième Etage. :: ─ Salle de défense contre les forces du mal-
Sauter vers: