AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Human After All ▬ Adrianna

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Hiboux postés. : 7735
Date d'inscription : 30/03/2010
Crédits : Avatar JunkieMouse & Gifs by Tumblr.
Double Compte : Enzo ▬ Isma ▬ Jeremiah ( parti ) ▬ Taylor (mort) ▬ Riley ▬ Victoria



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t3331-gangsta-s-paradize-cameron
MessageSujet: Human After All ▬ Adrianna   Jeu 20 Mar 2014 - 17:47

Lundi 13 Octobre 2014 – Dans l'après midi
Human after all



Adrianna & Cameron

Dispensé de sport pour assister un cours d’Etude des Moldus … Je crois que c’est la phrase la plus improbable qu’il ne m’est été donné d’entendre. Laisser Kyle se débrouiller tout seul – façon de parler puisqu’il est avec Emily et les autres – avec Victoria pour venir aider des Sorciers à en apprendre plus sur … les gens comme moi, les bizarres sans pouvoirs ! Est-ce que je regrette ? Absolument pas. C’est juste un peu étrange quand on y pense mais ne pas penser ça me va aussi très bien et puis c’est toujours un peu l’éclate de trainer avec Dimitri même si je tente de garder mon sérieux pendant les cours. Aujourd’hui je vais rencontrer ma co-assistante en plus, Adrianna je crois, si je ne me trompe pas. Jusqu’ici j’ai toujours bossé dans mon coin, souvent avec les classes les plus petites pour commencer et j’ai déjà hâte de tomber sur celle d’Enzo histoire de bien le faire chier comme il faut. Le pauvre petit Sang-Pur qui découvre le monde sans Magie, c’est mignon :ga:

Il est prévenu, il va en chier ! Et je ne sais pas pourquoi mais je pense qu’ils seront nombreux à mettre un véto à notre présence à tous les deux dans la même pièce mais on verra bien. En attendant il n'est pas là, contrairement à Jordane et Marlone, deux visages qui me sont familiers. Il y a aussi ce gars de chez Poufsouffle, Caem, que j'ai vu parfois avec le p'tit Ryans tout comme sa pote Rouge d'ailleurs et sa jumelle qu'il connait aussi si je ne m'abuse. Ah ben y a même une de ses « ex » tiens ! Le monde est petit, enfin le château en l'occurrence. Et comment je le sais ? Parce que je sais pleins de choses. J'essaie de ne pas prendre la grosse tête mais c'est difficile avec un tel talent … Je plaisante, c'est juste que ça me paraît tellement improbable d'assister un Prof et surtout d'aider des gens à découvrir des choses qui pour moi sont de véritables évidence. Le cours commence, Dimitri fait les présentations pour ceux qui ne me connaissent pas encore et c'est parti. Le thème du jour ? Les voitures. Je me retiens de leur filer les tuyaux pour leur apprendre à en voler une mais de toute façon ici je ne vois pas trop à quoi ça pourrait servir. Dommage qu'on n'en ai pas d'ailleurs, ça pourrait être marrant. Aller stop, c'est dans ces moments là que la ville commence à me manquer et je préfère ne pas y penser parce qu'à côté de ça, la vie en ce moment est … plutôt cool, même très cool. Si on fait abstraction du fait que l'endroit soit trop calme et trop vert – ok ça c'est purement pour la forme parce que je m'y suis habitué – c'est plutôt agréable de vivre dans cette école. Les cours se passent étrangement bien et même si tous ne sont pas … disons qu'ils ne me passionnent pas tous  je ne me plains pas vraiment de ce rythme – chose qu'on ne peut pas dire de tout le monde :gla:

Bref ! J'ai mes amis ici, ma famille, ma nouvelle vie et dans tout ça il y a Megan. Si on m'avait dit un jour que je vivrai un truc pareil j'aurai sans doute éclaté de rire ou alors j'aurai fuit la discussion comme je sais si bien le faire quand il s'agit de sujets de ce style mais je crois que je commence à m'y faire et à me décoincer un peu. Je l'adore, c'est aussi simple que ça, et c'est tellement pas compliqué entre nous que je crois que ça m'aide beaucoup à m'y acclimater justement. On ne se prend pas la tête, on n'essaie pas de mettre des mots sur les choses, on vit l'instant présent et ça nous va très bien à tous les deux. Ça va aussi à tous les autres d'ailleurs … Emily surtout, et Kyle même s'il est plus dans la retenue que ma Tigresse. Je me serais attendu à recevoir une visite de la part de Derek histoire de me faire comprendre que si je fais du mal à sa meilleure amie j'entendrais parler de lui mais non, rien, et en vérité … je crois que ça m'a à peine effleuré l'esprit. Tout simplement parce que je m'en tape, je prends la vie comme elle vient et surtout du bon côté, et je ne me prends pas la tête avec le reste.

Mine de rien, deux heures c'est long et il faut pouvoir tenir la cadence. Mon esprit à tendance à décrocher par moment et j'avoue qu'il m'arrive d'avoir envie de sortir prendre l'air. J'ai toujours aimé ma liberté, pouvoir faire ce que je veux quand je veux sans avoir de compte à rendre à personne mais là j'ai des responsabilités et je ne peux pas vraiment me permettre de faire ça. J'apprécie Dimitri, je crois que c'est ça qui fait la différence parce que si j'en avais strictement rien à foutre du mec, je prendrais mes clics et mes clacs quand ça me chante sans demander l'avis de personne. Enfin c'est pas la question, je suis là, j'y reste, et peut être qu'après ça on ira se fumer un p'tit pétard en douce quelque part à moins qu'il ait cours. Bof, on verra.

Tic, tac. Le temps passe, tout le monde s'en va et je reste à trainer dans le fond de la salle pour jeter un œil à tout ce que Dimitri cache là dedans. C'est un véritable des trésors, des objets dont j'avais quasiment oublié l'existence pour certains. Quand je me retourne je me rends compte qu'il n'est plus là mais c'est toujours le cas de la Rouge alors je m'avance tranquillement vers elle, souriant, et je lui tends la main.

« Cameron. On n'a pas été présenté officiellement étant donné que j'suis arrivé un peu à la bourre … Ahum … mais bref, enchanté. »


Je pose mon derrière sur une table, peut être pour avoir l'air moins grand à côté d'elle j'en sais trop rien mais je ne la quitte pas des yeux.

« T'es Née-Moldue ? »

Désolé si je mets les pieds dans le plat, ou si c'est indiscret, mal placé ou politiquement incorrect mais … Ben je m'en tape en fait, je dis les choses comme elles me viennent, comme elles sont, et c'est tout. Je vois pas en quoi ça pourrait être un outrage de lui demander ça, c'est pas comme si j'allais la juger pour ça. Les gars, j'suis Moldu, si y en a bien un qui s'en fout de tout ça ici c'est bien moi et si je pose cette question c'est simplement pour savoir d'où elle vient, c'est tout. J'veux dire, si elle assiste Dim c'est qu'elle connait bien le monde sans Magie après tout.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité


Invité
MessageSujet: Re: Human After All ▬ Adrianna   Mer 26 Mar 2014 - 3:09

Cameron & Adrianna
« human after all »
CRÉDIT - CSS




Penchée sur mon parchemin, je prenais bien soin d'écrire tout ce que pouvait raconter monsieur Gabrieli. Le sujet du jour? Les voitures. Un sujet qui, encore une fois, ne m'était absolument pas inconnu, mais qui avait fait naître plusieurs points d'interrogation dans les yeux de certains. Bien sûr, le monde magique comportait aussi ses voitures, mais disons qu'elles étaient un peu plus spéciales que celles de mon monde. Non seulement elles pouvaient voler, mais elles avaient également d'autres capacités, comme pouvoir se mettre invisible. Chez les non-magiciens, l'espoir de voir une automobile voler relevait d'une idée futuristique. Mon père m'avait souvent dit que lorsqu'il était gamin, il était certain qu'il aurait la chance de voir une voiture se mettre à voler lorsqu'il aurait atteint l'âge adulte. Seulement, ce projet n'était pas encore réalisé à ce jour et je ne savais pas si les moldus auraient la chance de découvrir les talents cachés des magiciens qui étaient parvenus à faire voler les leurs. Bon après il y avait un peu de « triche » compte tenu que leurs pouvoirs y étaient beaucoup, élément essentiel que les non-magiciens ne possédaient pas, mais peut-être y avait-il d'autres manières pour eux d'arriver à leurs termes. Enfin bref, j'en connaissais assez long sur le domaine des voitures, bien que je n'aie jamais eu le privilège de pouvoir en conduire une à cause de mon jeune âge, mais aussi parce que nous n'en possédions pas. Cependant, tous moldus qui se respectaient en connaissait un minimum sur ces engins à moteur, à savoir le fonctionnement minimaliste (la clé dans le contact faisait démarrer la chose), ce à quoi la voiture servait (se rendre du point A au point B, mais aussi juste pour le plaisir de se balader), les différents modèles (les quatre portes, les deux portes, les mini vannes, les « hatch-back », etc.) et tout le reste qui venait avec.

Le cours allait se terminer d'une minute à l'autre et je relevai enfin la tête pour jeter un coup d'oeil sur l'assistant de monsieur Gabrieli, à savoir Cameron le non magicien. C'était à la fin de ce même cours qu'une petite rencontre entre nous deux avait été prévu pour que nous faisions plus ample connaissance. Sans doute que nous serions amener à travailler ensemble donc aussi bien commencer par en apprendre davantage sur l'autre. Ça ne m'empêchait pas de le détailler du regard de ma place assise, tentant de me faire une meilleure idée de sa personne. Une chose était certaine: dès que je l'avais vu, j'avais compris pourquoi Marlone avait craqué pour ce blondinet. Fallait avouer qu'il était assez charmant et que ma meilleure amie avait un goût assez distinct en matière d'hommes. Je ne savais pas trop où ils en étaient rendus ces deux là, s'il y avait eu des avancés ou quoi que ce soit, mais elle allait être certainement jalouse de savoir qu'il était désormais une sorte de coéquipier ou du moins quelqu'un avec qui j'allais sans doute passer un peu de temps. Mine de rien, j'avais hâte d'en apprendre un peu plus sur lui, de pouvoir partager certaines connaissances propres au monde qui nous avait vu naître. J'avais envie de savoir ce qu'il pensait de la magie, du château et tout le reste. Savoir s'il partageait mon émerveillement ou si au contraire, la chose le répugnait ce dont je doutais car autrement, pourquoi aurait-il décidé de rester ici?

Le cours se termina et, comme à ma bonne habitude, je pris un peu plus de temps que les autres pour ranger mes affaires, inscrivant le mot qui viendrait compléter ma phrase. Je rangeai mes choses d'une manière calme et lente, un peu comme si j'attendais que les autres quittent la salle. C'était un peu le cas en fait: nous allions pouvoir discuter plus tranquillement s'il n'y avait personne hormis nous deux et le professeur. Lorsque la classe fût vide, je me levai à mon tour avant de prendre mon sac à dos que je posai sur une seule épaule avant de me diriger vers Cameron qui semblait absorber par autre chose. Je remarquai que monsieur Gabrieli avait aussi quitter l'endroit, ce qui nous laissais donc en duo.

Le non magicien s'aperçut de ma présence, fit quelques pas dans ma direction avant de me tendre la main en souriant.


- Cameron. On n'a pas été présenté officiellement étant donné que j'suis arrivé un peu à la bourre … Ahum … mais bref, enchanté.
- Salut! Moi c'est Adrianna! Tout aussi enchantée que toi!


Je serrai doucement sa main tendue avant de répondre à son sourire de manière un peu plus timide. C'était toujours comme ça quand je me présentais à quelqu'un de nouveau: je ne pouvais empêcher la timidité s'emparer de ma personne, que ce soit une fille ou un mec. De son côté, il semblait être parfaitement à l'aise de ma présence puisqu'il s'assit sur l'un des nombreux bureaux présents. Machinalement, je serrai la sangle de mon sac à dos, histoire de passer ma nervosité sur autre chose.

- T'es Née-Moldue ?

Wow! C'est ce qu'on appelle être direct!
Un nouveau sourire se dessina sur mes lèvres.


- Ouais et fière de l'être!

Je n'avais jamais cherché à cacher la nature de mon sang, étant plutôt fière de mes origines. Même si aux yeux de certains le monde des moldus était moins cool et impressionnant que celui de la magie, il restait tout de même dans mes origines et je n'avais jamais eu l'intention de renier quoi que ce soit. Bien sûr ce fut un peu difficile avec les supérieurs et leurs idéaux à la con, mais j'avais tenu bon et par miracle, rien ne m'était arrivé. Pas d'enfermement, pas de soucis quelconque: même pas un petit sortilège lancé derrière la tête. Je savais que ce n'était pas le cas de tous, que j'avais carrément touché du bois, mais même en cas extrême je n'aurais pas menti à propos de mes origines. Sans doute que ça m'aurait coûté cher, mais bon... Ils ne sont plus là alors inutile de commencer un débat sur ce sujet.

- Donc pour moi ce cours est totalement... Inutile si l'on veut. Je pourrais presque prédire ce que va dire le prof, mais je préfère continuer à prendre des notes histoire d'être certaine que je n'ai rien oublié.

J'eus un petit ricanement.

- Mine de rien, je l'aime ce cours. Il me rappelle constamment mes origines et en quelque part, ça me fait du bien de parler d'autre chose que de la magie. Je suis bien contente d'avoir des pouvoirs et tout, mais parfois ça en devient un peu saoulant toutes ces histoires de potions, de sortilèges et tout le reste. Discuter de voitures ça c'est... Un cadeau pour une petite fille comme moi.

Ce cours m'avait sauvé la mise lors de ma première année d'études. Enfin! Un cours où je comprenais quelque chose et dans lequel j'excellais! Parce que sérieusement, au départ je m'étais senti comme une moins que rien avec tous ces sang-mêlés qui semblaient en connaître long sur le monde de la magie alors que moi j'ignorais même ce que le mot « moldu » signifiait. Ce cours m'avait permis de reprendre confiance en moi en plus de me donner une bonne nostalgie de mon petit monde.

- C'est vraiment cool de ta part que tu aies accepté de venir aider en classe. Je pense que le fait que tu sois un vrai non magicien t'apporte un peu plus de crédibilité que moi qui est née-moldu. Ça peut paraître con, mais plusieurs sorciers sont beaucoup portés sur la nature du sang et donc, ils oublient parfois qu'une personne comme moi peut en connaître autant sur le sujet que toi, par exemple.

Il ne suffisait que de voir le comportement des supérieurs pour comprendre ce dont je parlais.

- Ce cours doit te rappeler de bons souvenirs aussi j'imagine?

Nouveau petit sourire.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 7735
Date d'inscription : 30/03/2010
Crédits : Avatar JunkieMouse & Gifs by Tumblr.
Double Compte : Enzo ▬ Isma ▬ Jeremiah ( parti ) ▬ Taylor (mort) ▬ Riley ▬ Victoria



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t3331-gangsta-s-paradize-cameron
MessageSujet: Re: Human After All ▬ Adrianna   Ven 4 Avr 2014 - 12:33

C’est marrant – ou pas, façon de parler en fait – mais je n’avais jamais fait attention à cette fille jusqu’ici. Pas qu’elle soit quelconque mais noyés dans la masse on ne peut pas capter tout le monde et il ne me semble pas qu’on ait des connaissances en commun, ce qui aurait rendu la chose plus accessible. Enzo peut être, à la rigueur, étant donné qu’ils sont chez les Rouges tous les deux mais sinon je ne vois pas et puis de toute façon jusqu’ici son chemin n’a jamais croisé le mien. Je l’ai observé un peu pendant le cours et la première impression que je me fais d’elle est plutôt bonne. On dirait un petit lutin qui se balade avec son sourire, elle respire la joie de vivre et la bonne humeur et c’est plutôt cool de voir des gens comme ça. Je ne dis pas qu’on va devenir les meilleurs amis du monde mais si on bosse ensemble autant bien s’entendre alors je l’admets, je préfère tomber sur quelqu’un comme elle – même si les apparences sont parfois trompeuses mais ça seul l’avenir nous le dira – plutôt que sur un crétin imbu de sa personne – moi, en fait – ou un dépressif, etc … C’est peut être insensible de ma part d’avoir de telles pensées mais … je m’en fous, c’est aussi simple que ça. J’ai pas trainé mes quilles pendant des mois, presque des années même, dans cette foutu baraque pour avoir en plus à me coltiner quelqu’un avec qui ça ne passe pas maintenant que j’arrive à prendre la vie du bon côté. Chacun sa merde, c’est comme ça.

Bref ! Les présentations officielles sont faites et ça me fait gentiment sourire de la sentir un peu nerveuse mais sans trop savoir pourquoi j’ai comme l’impression que cette nervosité ne va pas durer. Pour ma part je suis très à l’aise, tellement que j’embraie cash en lui posant une question qui pourrait en faire bondir plus d’un mais avec elle ça n’est pas le cas. Passée la surprise c’est un nouveau sourire qui illumine son visage.

« Ouais et fière de l'être! »

Je laisse échapper un rire léger face à tant d’enthousiasme tout en me disant qu’on est finalement presque cousin. Je déconne, c’est juste qu’on partage une certaine culture malgré la Magie qui coule dans ses veines.

« Donc pour moi ce cours est totalement... Inutile si l'on veut. Je pourrais presque prédire ce que va dire le prof, mais je préfère continuer à prendre des notes histoire d'être certaine que je n'ai rien oublié. »

Elle ricane à son tour et de près je trouve qu’elle ressemble encore plus à un lutin mais ça n’est pas le débat du jour. D’ailleurs ça n’a absolument rien d’un débat.

« Mine de rien, je l'aime ce cours. Il me rappelle constamment mes origines et en quelque part, ça me fait du bien de parler d'autre chose que de la magie. Je suis bien contente d'avoir des pouvoirs et tout, mais parfois ça en devient un peu saoulant toutes ces histoires de potions, de sortilèges et tout le reste. Discuter de voitures ça c'est... Un cadeau pour une petite fille comme moi. »

Hallelujah ! Je savais qu’on allait bien s’entendre toi et moi. J’ignore totalement quel âge elle peut bien avoir mais je trouve que le terme petite fille lui va très bien. Ça n’a rien de péjoratif, attention, c’est juste qu’elle a encore des airs très enfantin je trouve. En tout cas elle me fait rire et j’aime sa façon de voir les choses. Vrai qu’on est dans une école de Magie mais je trouve que certains ont tendance à penser qu’il n’y a que ça dans la vie or ça n’est bien évidemment pas du tout le cas et en ça ce cours est une bonne chose. Notre monde n’est pas moins intéressant que le leur, il est juste différent et apprendre de la différence c’est enrichissant. Merde, c’est tellement beau ce que je pense. Ça va tes chevilles Cameron ? Aucun soucis de ce côté-là, merci de t’en inquiéter.

« C'est vraiment cool de ta part que tu aies accepté de venir aider en classe. Je pense que le fait que tu sois un vrai non magicien t'apporte un peu plus de crédibilité que moi qui est née-moldu. Ça peut paraître con, mais plusieurs sorciers sont beaucoup portés sur la nature du sang et donc, ils oublient parfois qu'une personne comme moi peut en connaître autant sur le sujet que toi, par exemple. »
« Tu m’en diras tant … »

Le tout dit en levant les yeux au ciel avec un air mi-amusé, mi-blasé. Des crétins qui pensent avoir la science infuse il y en a partout et cette école en fait pas exception à la règle. J’en ai subi les conséquences pendant la présence des Supérieurs mais malgré le fait qu’il ne soit plus là je sais très bien que certains toujours présent ici partagent les mêmes idéaux. Soit, ça ne m’empêchera pas de dormir et la notion de racisme ne m’est de toute façon pas étrangère. Je l’ai côtoyé bien avant de débarquer ici, on va dire que je suis blindé sur la question même si ça ne me rend pas inatteignable pour autant.

« Ce cours doit te rappeler de bons souvenirs aussi j'imagine? »
« C'est clair. »

Ne serait-ce qu’aujourd’hui, parler de voiture … ça me remémore tellement de choses, tellement de bons moments. J’oublierai jamais la première fois que j’en ai volé une, c’était un peu mon baptême et ça a carrément failli mal tourner mais une fois à l’abri on s’est tapé une bonne barre de rire. Ça n’était pas pour le business mais clairement pour le challenge. La plus part du temps on les déplaçait simplement d’un point A à un point B sans réellement avoir de plan derrière la tête. Enfin bref, c’est pas le moment de virer dans la nostalgie mais c’est finalement le sujet principal de la discussion pour l’instant.

« C'est con mais j'suis là depuis tellement longtemps que j'avais presque oublié certains trucs en fait. Je pensais pas m'être autant habitué au monde des Sorciers mais avec ce cours je me rends compte que si. C'est comme si je redécouvrais certains trucs. Ça fait bizarre. »

Ce sont des trucs tous bêtes mais je crois que je me suis habitué à l’absence de technologie. Je ne dis pas que j’aime ça pour autant mais je m’y suis fait par la force des choses. Grâce à Dim et son cours je retrouve un peu tout ça et je dois dire que c’est vraiment sympa.

« Pour l'instant j'ai eu que des petites classes pour ainsi dire, celle ci c'était une grande première pour moi, mais ça me fait marrer de voir ces gosses les yeux grand écarquillés l'air de dire : Ils sont tarés ces Moldus ! »

Certains sont habitués puisqu’ils ont grandi dans des familles Moldues ou en contact avec le monde Moldu, mais pour d’autres ça n’est pas du tout le cas et c’est clairement pour ceux là que c’est le plus intéressant. De mon point de vue et du leur d’ailleurs parce que c’est toujours plus intéressant d’apprendre quelque chose à quelqu’un qui n’y connait rien mais il en faut pour tout le monde. D’ailleurs parlant de monde et de gosses …

« Ça fait quoi de découvrir qu'on a des pouvoirs magiques ? »

J’avoue ne jamais avoir posé la question mais ça vient peut être du fait que je ne côtoie pas vraiment de personnes qui n’avait pas conscience de la Magie avant qu’elle ne se déclare chez eux. En tout cas on n’a jamais abordé le sujet si c’est le cas mais dans mes amis les plus proches il ne me semble pas que la situation se soit présentée et je n’ai pas pour habitude de m’intéresser réellement au Statut de Sang des gens en règle générale.

« J'veux dire, si t'es Née-Moldue y a de fortes chances pour que tu aies découvert la Magie uniquement quand elle s'est manifestée chez toi, non ? Ça doit faire bizarre ça aussi ... »

Est-ce que ça me fait envie ? Certainement pas. J’en veux pas de leurs étincelles de toutes les couleurs, je suis très bien comme je suis.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité


Invité
MessageSujet: Re: Human After All ▬ Adrianna   Ven 2 Mai 2014 - 5:07

Alors que je pensais que je n'allais pas recroiser de non magicien entre les murs de Poudlard, l'arrivée des supérieurs avait tout changé. Au départ je n'avais pas trop compris pourquoi ils étaient là, mais j'avais rapidement interprété le rôle de ces pauvres moldus après avoir aperçu certaines choses que j'aurais préféré ne pas voir. De toute manière, avec la tournure qu'avait prit ce cours, il était impossible de passer à côté de la condition de ces pauvres êtres humains qui se faisaient carrément martyriser alors qu'ils n'avaient rien demandé. Cette situation m'avait sortie par les yeux, surtout que j'étais bien incapable de venir à leur défense, étant moi-même trop effrayée par les conséquences qui pourraient en résulter. D'autres élèves, beaucoup plus courageux que moi avaient été en mesure de pouvoir aider un peu leur cause, mais certains l'avaient payer au prix fort, terminant soit dans les cachots ou alors en disparaissant complètement. Heureusement que ce temps était révolu, malgré les esprits blessés et traumatisés qui continuaient de survivre en dépit de l'horreur qu'ils avaient subit. Les non magiciens avaient eu le choix de rester ou de partir et à ma grande surprise, quelques uns résidaient encore parmi nous bien que c'était quelque chose que je pouvais comprendre. Après tout ce qu'ils avaient vécu ici, ils avaient du créer des liens assez puissants auxquels ils tenaient et ils avaient décidé de se raccrocher à eux. Ou alors, ils ne se sentaient pas aptes à retourner dans leur monde après tous ces traumatismes. Ce n'était là que des hypothèses, mais qui me semblaient plausibles puisque je n'avais aucune difficulté à me mettre à leur place. Quoi qu'il en soit, j'étais bien contente de voir certains visages familiers encore parmi nous. Cameron, un garçon qui ne me semblait pas avoir croisé jusqu'à maintenant, était de ceux qui résidaient encore à l'école. Un nouvel assistant pour le professeur, mais aussi un partenaire pour moi puisque nous devrions très certainement nous mettre à travailler ensemble sous peu en rapport au cours alors aussi bien discuter un peu avec lui avant de nous mettre au boulot pour de bon.

Je ne fus pas surprise que notre conversation plane autour du sujet de notre statut à tous les deux. Certes le mien était différent du sien, mais les bases restaient les mêmes à mon avis. Je connaissais absolument tout de son monde et j'étais certaine que si nous en venions à discuter musique et célébrités, nous saurions exactement de quoi ou qui l'autre parlait. Je tenais donc à lui montrer à quel point j'étais fière de mes origines et ce que ce cours représentait pour moi. Je voulais lui prouver que même si je possédais certains pouvoirs, je ne m'enflais pas la tête et que mon monde d'origine demeurait très important pour moi. Après je ne savais pas comment il percevait la magie de son côté, mais je me disais que peut-être ça ne l'attirait pas tant que ça alors avant de me tirer dans le pied, je mettais les choses au clair. N'empêche que je restai quand même dans le contexte du cours, histoire de savoir qu'elle sensation ça lui procurait de voir une classe qui parlait de l'endroit d'où il venait à des gens qui étaient pour la plupart dans le néant total alors qu'il s'agissait là d'évidences, aussi bien pour lui que pour moi.


- C'est clair. C'est con mais j'suis là depuis tellement longtemps que j'avais presque oublié certains trucs en fait. Je pensais pas m'être autant habitué au monde des Sorciers mais avec ce cours je me rends compte que si. C'est comme si je redécouvrais certains trucs. Ça fait bizarre.

J'hochai la tête, connaissant parfaitement cette sensation qui me traversait presque à chaque cours. Peu importe le sujet qui était évoqué, je retombais un peu en enfance, comme si je revoyais les choses pour une première fois. C'était en réalité une toute autre vision, puisque justement avec tous ces trucs magiques il me semblait que nous avions une nouvelle perception de notre propre monde. C'était en gros la raison pour laquelle je prenais autant de notes de cours, bien que je savais déjà tout cela à l'avance.

- Pour l'instant j'ai eu que des petites classes pour ainsi dire, celle ci c'était une grande première pour moi, mais ça me fait marrer de voir ces gosses les yeux grand écarquillés l'air de dire : Ils sont tarés ces Moldus !

J'éclatai de rire en hochant la tête une nouvelle fois.
Effectivement, certaines réactions quant à certains sujets étaient plus vives que d'autres et même parfois très rigolotes, mais la majorité du temps je ravalais mon rire histoire de n'offusquer personne. Pour nous, il s'agissait là d'un naturel, mais pour des gens qui n'avaient jamais rien vu ni connu de notre culture, c'était tout un choc. C'était bien de voir que certains y trouvaient quelques ingéniosités: ça compensait pour eux qui trouvaient ça ridicule.


- Ça fait quoi de découvrir qu'on a des pouvoirs magiques ? J'veux dire, si t'es Née-Moldue y a de fortes chances pour que tu aies découvert la Magie uniquement quand elle s'est manifestée chez toi, non ? Ça doit faire bizarre ça aussi ...

Et voilà que je me replongeais dans des souvenirs aussi étranges que fabuleux.

- Ouais franchement bizarre! Surtout que comme tu dis, avant ma manifestation, je connaissais absolument rien de la magie. Pour moi elle se résumait à un mec qui faisait sorti un lapin de son chapeau au de forme, bref le genre de trucs plus traditionnel bien connu de notre monde à nous. Du coup, il a fallu tout apprendre sur le monde et... C'était très... Étrange. Je croyais que c'était une blague quand on m'a envoyer ma liste de matériel scolaire la première fois...

J'eus un petit rire, me souvenant de nos expressions à mon père et moi. Déjà, recevoir la lettre de Poudlard s'était avéré être assez spécial alors pour le reste, ça relevait presque d'un rêve trop réel.

- Je pensais vraiment qu'en venant ici, j'allais moi aussi apprendre à faire sortir des lapins de partout et à scier de jolies dames en deux alors... Le but des plumes et des chaudrons, je ne voyais pas trop le rapport. On a eu un peu de difficulté au départ, à s'habituer à tout ce bordel qui s'immisçait dans nos vies, mais on a fini par s'y faire mon père et moi.

Nous n'avons pas eu le choix de toute manière. Mon père s'était adapté à ma nouvelle « condition » et moi, j'étais enthousiaste à découvrir la suite des choses.

- Et quand ma manifestation à eu lieue... Au départ, j'ai rien compris à ce qu'il se passait, surtout que c'était dans une situation assez... Bref, disons que c'était le bon moment. J'ai appris plus tard que la première manifestation arrive souvent lors d'une grande émotion ressentie comme de la colère ou de la peur et à ce moment là, c'était exactement les deux que je ressentais, en même temps donc... Ouais pour le coup, j'étais contente, même si je ne comprenais absolument rien. Après, il y a autre d'autres petites manifestations ici et là et on a bien vu qu'un truc « clochait » chez moi. Moi, j'étais super contente parce que je trouvais ça cool, mais je crois que mon père a eu peur. Il ne comprenait pas ce qu'il se passait avec moi, mais il a quand même su gérer. J'sais pas comment il est parvenu d'ailleurs... Ça devait être une situation tellement terrifiante de voir son enfant faire bouger des objets et autre sans que l'on ne trouve une explication rationnelle...

Je n'avais jamais perçu les choses sous cet angle, mais je me rendais compte que maintenant comment ça avait du être difficile pour lui de dénicher toutes les informations et le reste. Le processus avait du être long et peut-être avait-il eu peur de découvrir la vérité sur mon cas.

- M'enfin, je me sens très privilégiée avec ma magie et tout, mais... Ça n'empêche pas que chez moi, c'est le monde d'où je viens et qu'il occupe toujours une place importante dans mon cœur. Ce sont mes origines et jamais je ne les oublierai.

Je lui fis un petit sourire.

- Et comme pour renforcer la bonne image de ce cours et de notre culture, je me suis dit que je pourrais proposer mon aide au prof. J'en ai marre que certains ici aient une mauvaise image de nous et si je peux apporter mon grain de sel, ce sera toujours ça.

Élève modèle...? Pas du tout. Juste pour ce cours-ci en fait :gla:

- Et de ton côté...? Tu avais déjà entendu parler de la magie avant de venir ici ou t'as découvert en débarquant ici? Ça du te faire un sacré choc à toi aussi... Surtout que tu as sans doute vu le côté le plus dévastateur...

Je repris un air sérieux, presque désolée tout en me disant que je touchais là peut-être une corde sensible.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 7735
Date d'inscription : 30/03/2010
Crédits : Avatar JunkieMouse & Gifs by Tumblr.
Double Compte : Enzo ▬ Isma ▬ Jeremiah ( parti ) ▬ Taylor (mort) ▬ Riley ▬ Victoria



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t3331-gangsta-s-paradize-cameron
MessageSujet: Re: Human After All ▬ Adrianna   Ven 2 Mai 2014 - 23:57

Ça passe ou ça casse, avec moi c'est souvent comme ça pour ne pas dire systématique. On m'apprécie ou alors pas du tout et c'est réciproque, les justes milieux sont assez rare en ce qui me concerne. Bien sur les choses peuvent changer, évoluer, mais j'ai tendance à beaucoup me fier à mes premières impressions et je reste assez souvent bloqué dessus même s'il y a quelques exceptions dans mon entourage qui dérogent à cette règle. Megan en est l'exemple le plus flagrant je crois parce que c'était clairement mal partie entre nous deux et la première impression que je me suis fait d'elle était pour le moins … catégorique. Aujourd'hui on en plaisante tous les deux mais à l'époque je n'aurai jamais cru en arriver là avec elle. Pour ce qui est d'Adrianna je ne peux évidemment porter aucun jugement pour le moment puisque c'est la première fois qu'on s'adresse la parole mais le feeling est assez bon. Je crois que les choses se font assez naturellement, c'est pourquoi j'y vais cash dans mes questions sans pour autant la prendre de haut. Je suis sans doute plus âgé qu'elle et en d'autres temps je n'aurai probablement jamais discuté avec une « gamine » mais ça n'est pas comme ça que je la considère malgré son visage assez enfantin. On est là d'égal à égal, et peu importe nos différences. C'est en tout cas comme ça que je ressens la situation même si je ne l'analyse pas vraiment. Et voilà où me porte ma curiosité.

« Ouais franchement bizarre! Surtout que comme tu dis, avant ma manifestation, je connaissais absolument rien de la magie. Pour moi elle se résumait à un mec qui faisait sorti un lapin de son chapeau au de forme, bref le genre de trucs plus traditionnel bien connu de notre monde à nous. Du coup, il a fallu tout apprendre sur le monde et... C'était très... Étrange. Je croyais que c'était une blague quand on m'a envoyer ma liste de matériel scolaire la première fois... »

J'écrase un rire, comprenant je pense assez bien ce qu'elle a pu ressentir même si je ne l'ai pas vécu moi même. Disons que l'apprentissage du monde magique je suis en plein dedans alors même si aucun pouvoir quelconque ne s'est manifesté chez moi j'ai quand même découvert ce monde petit à petit après être tombé dedans de façon brutal. Je ne peux certes pas me mettre à sa place mais je peux imaginer la réaction que j'aurai pu avoir et … honnêtement je ne préfère pas y penser.

« Je pensais vraiment qu'en venant ici, j'allais moi aussi apprendre à faire sortir des lapins de partout et à scier de jolies dames en deux alors... Le but des plumes et des chaudrons, je ne voyais pas trop le rapport. On a eu un peu de difficulté au départ, à s'habituer à tout ce bordel qui s'immisçait dans nos vies, mais on a fini par s'y faire mon père et moi. »

Son père … C'est vrai que dans tout ça je n'ai jamais vraiment pensé aux familles mais ça doit être tout aussi étrange pour le Sorcier que pour ses proches, peut être même plus. Bonjour, votre enfant n'est pas tout à fait comme les autres … L'angoisse. Il y a de quoi faire un arrêt cardiaque à mon avis.

« Et quand ma manifestation à eu lieue... Au départ, j'ai rien compris à ce qu'il se passait, surtout que c'était dans une situation assez... Bref, disons que c'était le bon moment. J'ai appris plus tard que la première manifestation arrive souvent lors d'une grande émotion ressentie comme de la colère ou de la peur et à ce moment là, c'était exactement les deux que je ressentais, en même temps donc... Ouais pour le coup, j'étais contente, même si je ne comprenais absolument rien. Après, il y a autre d'autres petites manifestations ici et là et on a bien vu qu'un truc « clochait » chez moi. Moi, j'étais super contente parce que je trouvais ça cool, mais je crois que mon père a eu peur. Il ne comprenait pas ce qu'il se passait avec moi, mais il a quand même su gérer. J'sais pas comment il est parvenu d'ailleurs... Ça devait être une situation tellement terrifiante de voir son enfant faire bouger des objets et autre sans que l'on ne trouve une explication rationnelle... »

C'est bien ce que je dis, l'angoisse. Comment je réagirai si un jour mes hypothétiques enfants développent la Magie ? Aucune idée. Maintenant que je connais ce monde et que j'y suis habitué ça n'aurait pas le même impact c'est certain. Et j'en viens à me demander comment s'est manifesté la première étincelle de Magie chez les Sorciers que je côtoie. Question à creuser, ça pourrait être assez marrant.

« M'enfin, je me sens très privilégiée avec ma magie et tout, mais... Ça n'empêche pas que chez moi, c'est le monde d'où je viens et qu'il occupe toujours une place importante dans mon cœur. Ce sont mes origines et jamais je ne les oublierai. »

Cette fois c'est un sourire que j'esquisse tranquillement, tout en hochant la tête d'un air entendu. Dis moi d'où tu viens, je te dirais qui tu es et où tu vas.

« Et comme pour renforcer la bonne image de ce cours et de notre culture, je me suis dit que je pourrais proposer mon aide au prof. J'en ai marre que certains ici aient une mauvaise image de nous et si je peux apporter mon grain de sel, ce sera toujours ça. »

Nouveau sourire, haussement d'épaule et je lève les yeux au ciel pour en rajouter une couche. Pour certains le monde sans Magie et par extension les Non-Magiciens resteront toujours une tares. C'est comme ça, il y a des abrutis partout et on devrait les remercier parce que c'est finalement grâce à eux nous servant de point de comparaison qu'on peut s'estimer ouvert d'esprit et surtout bien plus intelligent. Oui au début je me suis braqué contre les Sorciers, c'est vrai, mais je pense que j'avais certaines circonstances atténuantes et d'ailleurs quand on parle de ça ...

« Et de ton côté...? Tu avais déjà entendu parler de la magie avant de venir ici ou t'as découvert en débarquant ici? Ça du te faire un sacré choc à toi aussi... Surtout que tu as sans doute vu le côté le plus dévastateur... »

Le p'tit lutin a l'air désolé, ne le sois pas.

« J'ai eu l'immense plaisir de découvrir l'existence de la Magie dans une ruelle à côté de chez moi le jour où on m'a … kidnappé ? Mouais. »

Tout ça dit avec le sourire, non sans une pointe d'ironie dans le fond de la voix. Une chose est certaine, ça ne me dérange pas d'aborder le sujet. Ça n'a absolument rien de secret ou de tabou.

« Sur le coup j'ai pas compris évidemment, et j'ai pas eu le temps de comprendre d'ailleurs. Ensuite j'ai nié l'évidence quelques temps et puis … tout a changé le jour où on m'a transformé … en poule. Là j'me suis dit que y avait vraiment un truc pas clair. »

Et j'éclate de rire, parce que oui désormais ça me fait rire même si je ne le prendrais certainement pas de cette façon si ça venait à se reproduire. Merci Jillian pour ce cadeau de bienvenue, je ne suis pas prêt de l'oublier !

« La personne qui m'a fait ça est devenue une amie par la suite mais j'ai longtemps détesté la Magie et les Sorciers. Aujourd'hui j'en suis toujours pas un grand fan – de la Magie je veux dire – mais j'ai fait des progrès en ce qui concerne les Sorciers. Disons que j'ai arrêté de mettre tout le monde dans le même panier et puis si je suis encore là c'est qu'il y a une raison. »

Plusieurs en fait mais je ne m'étalerai pas là dessus en revanche.

« J'me suis habitué, je crois que ça fait partie de mon quotidien maintenant et il n'y a plus grand chose qui me choque. »

Comme beaucoup ici – Sorcier ou Moldu – j'en ai vu des vertes et des pas mûres mais passée la surprise, ça devient presque normal de voir tous ces trucs bouger, les tableaux parler, etc …
Quelques secondes plus tard ma main vient claquer sur la table et je me redresse tout en lui souriant encore une fois.

« J'vais te laisser Adrianna, j'ai un truc à faire, mais on se reparle vite et si jamais t'as besoin qu'on se voit pour préparer des trucs ensemble t'hésite surtout pas à venir me voir, ok ? En tout cas c'était cool de faire ta connaissance. »

Je suis sur qu'à nous deux on va faire une super équipe et avec un peu de chance on pourra même faire tourner Dimitri en bourrique de temps en temps ! En attendant, sur ces bonnes paroles ...

« Bonne fin de journée. »

Un dernier regard, un signe de la main, et je quitte la Salle d'un pas tranquille pour aller vaquer à mes autres occupations.

▬ Fini pour moi ! Préviens moi si tu veux que je verrouille comme ça ou si tu veux rajouter quelque chose Wink
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Human After All ▬ Adrianna   

Revenir en haut Aller en bas
 
Human After All ▬ Adrianna
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Save The human right to food: International mission to Haiti
» human BOMB
» Human shields used at the border
» 'cause i'm only human after all, don't put your blame on me. (sully)
» Black immigrants see personal triumphs in Obama

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Imperium™ :: Hogwarts' Inside :: Quatrième Etage. :: Salle d'étude des non magiciens-
Sauter vers: