AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Day by day, I walk the distance alone... ♣ ZoLyn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Hiboux postés. : 307
Date d'inscription : 08/10/2012
Crédits : © ECK
Double Compte : Casey (Huffle) && Kevin (Huffle) && Killian (Gryff) && Rafael (Raven) && Ricardo (Slyth)



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1782-rosalyn-wild-flowers-don-t-car
MessageSujet: Day by day, I walk the distance alone... ♣ ZoLyn   Mar 28 Jan 2014 - 20:34

~ Day by day, I walk the distance alone  ~
Jeudi 9 octobre 2014
Enzo Ryans && Rosalyn W. Dawson
Je suis devenue assez bonne actrice, vous croyez ? Est-ce que j'arrive à faire croire que ça va mieux ? Est-ce que j'y crois, moi-même ? Le fait est que... J'en sais absolument rien. J'essaie de continuer à avancer, à mettre un pied devant l'autre, mais je sais pas où je vais. Je crois que je serai jamais plus comme avant. Je crois pas que tout ça, ça puisse être effacé. Je crois pas que ça disparaîtra jamais complètement. Qu'une part de moi se souviendra toujours. Est-ce que je peux vivre avec ? Là encore, j'en sais rien. J'essaie. Mais ça n'empêche pas les cauchemars pour autant.

« I can't forget the faces... I can't forget the sounds... »

Je m'y habitue, cependant, à mes nuits courtes et mes repas frugaux. Est-ce que c'est une bonne chose ? Ca, je crois pas. Je me force à manger un peu, et à faire acte de présence, la plupart du temps, dans la Grande Salle, mais... l'envie n'est clairement pas là, bien au contraire. Rien que de voir les autres se gaver et de sentir les effluves des plats, j'ai plutôt tendance à avoir envie de vomir... Même les desserts dont je rafole à la base ne me donnent pas tellement envie, ce qui n'est pas très engageant. Et c'est pas comme si je pouvais vraiment me permettre de perdre encore du poids.

Je me suis pourtant gardé des chocogrenouilles sur moi, au cas où, tiens, j'ai un peu envie de sucre à un moment... Mais elles sont toujours dans le fond de mon sac, j'ai absolument pas eu envie d'y toucher. C'est pourtant exactement ce que j'aurais pu faire, pendant les deux heures que j'ai passées tout à l'heure à la bibliothèque sur mon prochain devoir de divination. C'est même exactement ce que j'aurais fait, avant. Sortir mes sucreries et les grignoter tout en travaillant. J'y ai même absolument pas pensé. C'est quand j'ai tout rangé pour aller en botanique que je me suis rendu compte qu'elles étaient toujours là, intactes. J'ai poussé un soupir, et je me suis pas mise en retard pour ça, ça aurait été particulièrement inutile.

Je suis étonnée que Wallenstein, qui était censé faire partie des Supérieurs soit encore là, comme d'autres, mais... Bah il me fait moins peur que d'autres, au fond. Et puis... J'aime trop son cours pour laisser quoi que ce soit m'empêcher de bien faire avec les plantes. Vu comme il me traitait en cours, d'ailleurs, j'aurais pas cru qu'il me mettrait un O l'an dernier, même si je fais tout pour pourtant. Je suis contente que ça ait été le cas, qu'il ait été assez juste malgré tout. J'ai pas bossé pour rien, au moins... C'est déjà ça.

Je sors de son cours, d'ailleurs, mon dernier de la journée, et je dois avoir un peu de la terre partout, y compris dans les cheveux. Je m'en fous, je suis pas là-bas pour faire un défilé de mode, mais pour m'occuper des plantes. Repiquer, c'est pas sorcier, en plus, même les mandragores, quand on sait les précautions à prendre. Et puis... Ca me fait toujours du bien, sans que j'explique pourquoi, d'être dans les serres. J'ai pas beaucoup de moments où je me sens... ptêt pas parfaitement bien, mais au moins un peu mieux, alors le jeudi après-midi, c'est déjà cool. Avec un autre prof, avant, j'aurais peut-être demandé à filer un coup de main supplémentaire, à en faire plus, pour pouvoir rester là, mais avec lui, et après les deux ans qu'on vient de passer, je me sens pas de faire la moindre demande à qui que ce soit à vrai dire. J'arrive toujours pas à faire autrement que tout faire pour qu'on m'oublie. Je suis pas là vous m'avez pas vu et... Oui, je reste assez seule, à partir du moment où je suis pas avec Chacha pour qu'on s'entraîne parce que je lui ai promis d'essayer, ou avec l'équipe parce que maintenant que j'en fais partie, il faut que je fasse ça bien. Les impératifs en fait...

Et sur ce coup-là, moi non plus, j'ai pas vu. Perdue dans mes pensées, le nez baissé vers le sol, mon sac dans mes bras, je me suis arrêtée quand c'est deux pieds que j'ai vu parmi les dalles. A peu de choses près, je lui rentrais dedans. Et j'aurais fini par terre, évidemment. D'autant que j'ai relevé le regard et il a fallu que ce soit lui. A peine l'avais-je reconnu que je détournais le regard, légèrement gênée.

« Euh... Désolée, je pensais pas croiser du monde... Je sors de bota et je voulais juste aller me doucher avant de descendre dîner... »

Et ça doit lui faire une belle jambe en fait. Et je sais même pas très bien pourquoi je suis désolée, à part peut-être pour avoir été assez inattentive pour pas avoir fait comme d'habitude : l'éviter parfaitement. Je dois bien avoir encore quelques dessins sur moi, mais ils sont au fond de mon sac, donc il les verra pas, pas cette fois. Et je me retrouve comme une idiote à pas savoir quoi faire. J'ai envie de m'enfuir à toutes jambes, en fait, et pourtant je bouge pas d'un millimètre. Ridicule...
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
Hiboux postés. : 17261
Date d'inscription : 13/09/2009
Crédits : JunkieMouse ▬ Gif Tumblr
Double Compte : Ismaelle L. Stoneheaven ▬ Cameron S. Cassidy ▬ Riley S. Jenkins ▬ Elijah C. Leroy ▬ Chiara M. Brooks



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t3605-enzo-still-a-wolf-not-lonely-a
MessageSujet: Re: Day by day, I walk the distance alone... ♣ ZoLyn   Jeu 13 Fév 2014 - 17:52

Quel boxon … Oui clairement c’est un sacré boxon que j’ai foutu dans le dortoir des gars cette nuit … Oops. J’avais juste trop envie de voir Kyle et après avoir couru pendant des heures j’ai craqué et je suis rentré, j’ai monté les quatre étages sans me faire voir et je me suis glissé en douce dans leur chambre. Je pensais réellement passer inaperçu … La blague ! Ok je suis noir, ok je peux être très silencieux, mais il suffit qu’un seul d’entre eux soit réveillé, qu’il me voit, et ça part en sucette. Si ça avait été seulement mon Américain ça n’aurait pas été un problème, avec Cameron non plus, Matthew j’en sais trop rien, mais Drew … Le pauvre quand j’y pense … J’ai vraiment pensé à rien d’autre qu’à moi mais le pire dans tout ça c’est que je ne le regrette pas et j’ai même trouvé ça amusant mais tout ce qui comptait réellement pour moi c’était de rejoindre ma moitié pour dormir un peu contre lui parce que c’est important pour nous deux de passer du temps ensemble alors que je suis sous mon autre forme. Lui adore ça, je le sais, et moi … Je ferais n’importe quoi pour lui faire plaisir sans parler du fait que mes ressentis étant décuplés déjà en temps normal, ils se sont d’autant plus les nuits de Pleine Lune et si je peux l’avoir sous les yeux … Il crèche avec trois autres types ! Il est à moi. Je marque mon territoire, point barre. Bref, c’est pas le sujet. Le sujet c’est que je suis redescendu et ressorti pour changer de nouveau dans la cabane d’Isma et qu’après avoir enfilé mes vêtements j’ai trainé ma carcasse de nouveau jusqu’au 4ème où je me suis recouché dans son lit, avec lui. Sous forme humaine je prends moins de place et vis-à-vis des collocs ça passe peut être un peu mieux mais de toute façon ça n’est pas comme si je me préoccupais vraiment de ce qu’ils pouvaient bien penser sur le coup. Bien trop dans le coltard, pas moyen de penser ou réfléchir concrètement et correctement.

Une fois n’est pas coutume j’ai dormi toute la journée, tout habillé, frigorifié au départ et puis ma température corporelle a commencé à se réchauffer au fil des heures qui passaient. Un peu comme moi d’ailleurs … Mais pas ici. En plus de ça Kyle était en cours quand mes hormones ont fait des leurs et quand il est revenu je m’étais rendormi. Il est resté avec moi, je percevais sa présence régulièrement alors que j’ouvrais à peine les yeux pour finalement retomber dans un sommeil des plus profonds. Jusqu’à ce que j’émerge à nouveau, lentement, la tête complètement dans le gaz. Les yeux à peine ouvert je l’ai cherché instinctivement et tout de suite mais le lit était totalement vide en dehors de ma propre carcasse.

« Kyle ? »

Pas de réponse. Pourquoi t'es pas là quand je me réveille ?! J’ai soupiré, comme un gamin qui a perdu son doudou, avant d’attraper ma montre non loin de là pour regarder l’heure que j’ai eu du mal à réellement voir. Fin de journée. 17h. Il est de nouveau en cours. Nouveau soupir. Je me sens abandonné et je veux un câlin alors je boude pendant quelques secondes avant de m’assoir et de me frotter le visage et les yeux. Tornade blanche en vue ! Lune vient de sauter sur le lit après s’être glissée sous les rideaux en miaulant et le sourire me revient instantanément alors qu’elle vient se frotter contre moi en ronronnant de manière sonore. Finalement je l’ai mon câlin … Je reste comme ça, avec elle, pendant un petit moment avant de me décider à me mettre en route. La journée se termine, il va bientôt sortir de cours et j’aimerai autant être présentable quand il reviendra. Ces vêtements là datent de la veille, j’ai couru toute la nuit ou presque et supporté deux transformations alors … on va dire que ça sent le fauve. Me voilà sur pied, ça tangue, se stabilise … c’est parti. Direction la Tour des Gryff, non sans mal. Lune me suit d’un petit pas tranquille et quand j’arrive enfin dans mon dortoir elle saute sur mon lit et commence à faire sa toilette. J’attrape des vêtements propres, file sous la douche, en ressort quelques minutes plus tard tout beau, tout propre, et me rhabille. Un coup d’œil dans le miroir, ça va a peu près, disons que j’ai l’air un peu plus réveillé et mon corps se manifeste par le biais de mon ventre qui grogne son mécontentement d’être vide. Deux minutes plus tard je quitte le dortoir, les mains dans les poches de mon jean et ma capuche sur la tête. J’ai récupéré ma montre mais pas ma chaine, j’imagine que Kyle doit encore l’avoir autour du cou. J’aime pas ne pas l’avoir mais je la lui laisse toujours les nuits de Pleine Lune et le fait qu’il en soit le gardien me tranquillise. Je pourrais tout aussi bien la laisser planquée dans mes affaires mais c’est devenu une sorte de tradition entre nous deux et chacun de nous y tiens. D’ailleurs, c’est lui que je vais chercher de ce pas … pour avoir mon câlin ! Il a court tout en bas mais vu l’heure il doit déjà être de retour dans son dortoir alors c’est vers le 4ème étage que je me dirige.

En chemin je ne regarde pas vraiment où je vais mais pour une fois j’évite la collision et en levant les yeux j’ai bien vu qu’on avait a peu de choses près la même réaction. Elle est gêné, moi aussi sans doute un peu mais beaucoup moins. Est-ce qu’elle a peur ? Peut être. Pas moi. En vérité je ne sais simplement pas trop comment réagir vu ce qu’il s’est passé entre nous derrièrement.

« Euh... Désolée, je pensais pas croiser du monde... Je sors de bota et je voulais juste aller me doucher avant de descendre dîner... »
« Si j’avais du t’bouffer c’est cette nuit que je l’aurai fait, pas maintenant. »

Enzo !

« Désolé, c’est pas … Excuse moi, j’suis pas très bien réveillé et c’était pas super délicat. C’est juste que … j’ai l’impression que j’te fais peur. »

Et je ne sais pas m’exprimer avec délicatesse … En réalité si mais bien souvent je fonce et réfléchis ensuite. Le pire dans tout ça c’est que je n’avais absolument aucune envie de l’agresser et le ton n’était d’ailleurs pas agressif justement mais mes mots … J’ai vu ses dessins alors clairement je n’aurai pas du dire ça et je me sens réellement coupable.

« Merci. »

Oui parce que les silences gênants ça me gave alors …

« Pour tes cours j’veux dire, j’ai jamais pris le temps de le faire alors … merci. C’est gentil de ta part. »

Faut dire aussi que notre dernière rencontre ne s'est pas super bien passé et pas que j'avais peur de me faire envoyer promener mais disons que ça ne pousse pas à la communication.

« Je m’en sers, si jamais tu te poses la question. J’ai gardé tous les miens, j’ai quelqu’un qui me file un coup de main de temps en temps aussi, mais tes cours me servent de support. »

Est ce que je me justifie ? Pas vraiment, mais peut être que j'ai envie qu'elle comprenne qu'elle n'a pas fait tout ça pour rien et que je ne me moque pas totalement de tout. En tout cas pas d'elle.

« Et ton dessin était super joli. »

Je l'ai gardé d'ailleurs, quelque part dans mes affaires. Et comme si c’était le moment je ne peux pas m’empêcher de lâcher un bâillement du tonnerre – la main devant la bouche, mes parents m’ont bien élevé – ce qui donne un peu l’impression que j’en ai strictement rien à carrer de ce qu’il se passe alors que c’est pas le cas.

« Pardon. J’suis pas au meilleur de ma forme là … »

Deuxième fois que je m’excuse en 30 secondes, je suis entrain d’exploser mon quota là …

« En fait j’viens de me réveiller, et même la douche n’a pas réussi me mettre un coup de fouet. »

Se réveiller à 17h, normal …
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 307
Date d'inscription : 08/10/2012
Crédits : © ECK
Double Compte : Casey (Huffle) && Kevin (Huffle) && Killian (Gryff) && Rafael (Raven) && Ricardo (Slyth)



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1782-rosalyn-wild-flowers-don-t-car
MessageSujet: Re: Day by day, I walk the distance alone... ♣ ZoLyn   Mer 9 Avr 2014 - 23:28

Est-ce qu'il était la dernière personne que j'avais envie de voir ? Je dirais bien que oui, mais je suis pas si certaine que ça en fait. J'avais envie de croiser personne, c'est un fait, mais je crois que j'aurais pas été plus fière face à Raf ou Chacha, et sans aucun doute parce qu'ils s'inquiètent tous les deux pour moi et que face à eux, il faudrait que je fasse un peu plus bonne figure. Ce que, là, maintenant, tout de suite, je me sens pas du tout de faire. Je fais pas si mal semblant ces derniers temps. A tel point que je sais même plus trop si c'est une façade, ou si je vais un petit peu mieux. Et puis y a Ethan, que j'ai encore moins envie de rencontrer. Pas facile de complètement l'éviter, lui non plus, pourtant je m'en sors pas si mal, et je crois que c'est réciproque. Ce qu'on partage, c'est pas vraiment glorieux, et je crois que l'un comme l'autre, on n'a pas du tout envie qu'on nous mette le nez dedans. Peut-être que ça n'aide pas à exorciser le truc, de faire l'autruche. Mais j'y peux rien, j'ai pas le courage... Mais à vrai dire, j'ai pas trop le courage de faire face à Enzo non plus, pourtant je m'y retrouve obligée.

« Si j’avais du t’bouffer c’est cette nuit que je l’aurai fait, pas maintenant. »

Cette nuit, c'était la Pleine Lune, je le sais bien. D'une parce que je fais toujours super gaffe, et de deux, juste parce que j'adore l'astronomie, et que les phases de la Reine de la Nuit, ça en fait partie.

« Désolé, c’est pas … Excuse moi, j’suis pas très bien réveillé et c’était pas super délicat. C’est juste que … j’ai l’impression que j’te fais peur. »

J'ai secoué la tête quand il s'est excusé, mais pour le coup, ça doit sembler vouloir dire que non, il ne me fait pas peur... Et c'est pas vrai. J'ai peur de plein de choses, maintenant, et il fait partie de mes phobies malgré lui. J'aimais pas les chiens à la base, mauvais souvenir de morsure cachée sous mes mitaines, mais les loups ont manifestement pas meilleure presse... Et après notre dernière discussion, j'y peux rien, je le vois en colère, éternellement. Y avait de quoi, je dis pas le contraire, et je m'en veux même si je crois pas que j'étais la seule fautive. D'ailleurs, faut croire que délicat, c'est pas tout à fait dans le concept du perso. Je crois que j'hésitais à m'expliquer un peu, quand il a repris la parole, et j'ai ouvert des yeux ronds, parce que sur le coup, j'ai pas compris.

« Merci. »

Euh... D'accord, mais pourquoi ? J'ai recroisé son regard, complètement incrédule, attendant une explication, parce que je suis paumée, là…

« Pour tes cours j’veux dire, j’ai jamais pris le temps de le faire alors … merci. C’est gentil de ta part. »

Ah ! Mais ça, c'était normal... Juste un petit truc pour apaiser ma conscience, je crois, même si c'est pas très efficace.

« Je m’en sers, si jamais tu te poses la question. J’ai gardé tous les miens, j’ai quelqu’un qui me file un coup de main de temps en temps aussi, mais tes cours me servent de support.
- Je... euh... oui je me demandais... C'est bien si ça t'aide un peu. Et si des gens t'aident. Je...  »

J'aurais bien proposé mon aide aussi, mais je crois pas qu'il le souhaite, et je crains que ça nous mette encore plus mal à l'aise, en fait. Enfin surtout moi.

« Et ton dessin était super joli. »

J'ai esquissé un sourire. A vrai dire, je suis pas sûre que je pensais vraiment qu'il l'aurait regardé. Alors j'imagine pas trop bien ce qu'il en a fait, et je crois que j'ai pas envie de me poser la question, encore moins de la lui poser, vu comme il bâille à s'en décrocher la mâchoire. Hum... Je l'emmerde, et en fait, c'est gentil d'essayer de me rassurer, mais fallait pas te forcer. Je crois que je suis déjà persuadée qu'il l'a foutue au feu, ma petite fée... J'allais à la douche, donc... Je ferais mieux de le laisser tranquille.

« Pardon. J’suis pas au meilleur de ma forme là… »

Une nouvelle fois, je ne comprends pas. Pourquoi il s'excuse ? Je dois avoir l'air ahuri, parce qu'il rajoute encore.

« En fait j’viens de me réveiller, et même la douche n’a pas réussi me mettre un coup de fouet.
- Ah oui... forcément... La Pleine Lune... »

Oui bah j'aime l'astronomie, et les soins aux créatures aussi, même si, donc, les Loups-Garous me terrorisent. Au contraire, même : autant que j'en sache le plus possible, la base pour se défendre, c'est de connaître son ennemi, non ?

« C'est normal, je crois... »

Bon, je crois, c'est un ajout idiot, parce que je suis assez catégorique, en fait, mais passons.

« Et c'est que... enfin c'est pas vraiment contre toi... même si... enfin... »

Je soupire, pas certaine de savoir bien m'expliquer.

« Enfin tu fais trois têtes de plus que moi, je ferai pas long feu si tu t'énerves, et c'est pas comme si pouvait ça pas arriver... »

On le sait d'expérience.

« Loup ou pas, d'ailleurs, mais encore plus avec Lui. Et en fait... c'est pas vraiment que ça... »

Pourquoi je cherche à rationaliser une peur, hein ? Et d'ailleurs, pourquoi je m'explique ? J'en ai absolument aucune foutue idée. N'empêche que je retire ma mitaine, et regarde un instant la vilaine cicatrice sur ma main.

« C'est con, mais je crois que malgré tout, mon épouvantard a pas changé. Enfin je sais pas, j'ai pas testé. Mais ça doit encore être le gros chien-loup qui m'a mordue quand j'étais toute petite... »

Je me suis aussitôt mordu la lèvre, consciente que je venais en fait de dire une grosse connerie. Comparer un Loup à un chien. Bien joué Rose...

« Et je voulais pas t'insulter, juste... expliquer... ce qui n'est... pas vraiment une explication en fait... »

Allez, changez-moi en souris que j'aille me terrer dans un trou quelque part. En attendant - parce que ça n'arrivera jamais, de toute façon, je suis archi-réfractaire à la métamorphose - je fixe mes doigts et ma mitaine au creux d'eux. Je suis pi-toy-able...
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
Hiboux postés. : 17261
Date d'inscription : 13/09/2009
Crédits : JunkieMouse ▬ Gif Tumblr
Double Compte : Ismaelle L. Stoneheaven ▬ Cameron S. Cassidy ▬ Riley S. Jenkins ▬ Elijah C. Leroy ▬ Chiara M. Brooks



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t3605-enzo-still-a-wolf-not-lonely-a
MessageSujet: Re: Day by day, I walk the distance alone... ♣ ZoLyn   Jeu 10 Avr 2014 - 19:09

Manger. Câlin. Dormir. Câlin. Manger. Et dormir encore ! Dis donc, t’as pioncé toute la journée et même une partie de la nuit alors ça va aller ! Tu te ramollies Enzo Ryans et ça ne va pas du tout. On ne passe pas sa vie à dormir quand on a 17 ans ! Et demi ! Bientôt 18 en prime parce que ça n’est plus qu’une question de mois. J’ai du sommeil a rattraper, pleins de sommeil, depuis au moins deux ans alors … merde, je dors si j’ai envie de dormir mais en attendant je suis debout là, non ? Bon. Réveillé mais pas trop, baillant à m'en décrocher la mâchoire, un peu voir complètement à l'ouest et ne sachant pas trop à quoi m'en tenir avec elle. Les filles sont d'un compliqué … Elle ne m'aime pas, entre nous ça ne colle pas, mais avec le temps j'ai réussi à faire la différence entre certaines personnes et à … disons … m'améliorer un peu en terme de machisme et de comportement général avec la gente féminine. Rosalyn ne fait pas partie de ces personnes – filles ou garçons finalement puisque ça fonctionne pour les deux même si les circonstances ne sont pas forcément les même pour l'un et l'autre – avec qui je n'ai pas spécialement envie d'être … comment dire ça … un véritable petit con qui se fout de tout et surtout du ressentis des autres. Si j'avais Effy en face de moi par exemple je n'aurai clairement pas le même comportement ni le même discours. J'en sais rien, je m'adapte et c'est tout. Contrairement la Verte – pour ne citer qu'elle – la Bleue n'est pas une grande gueule, une espèce de pétasse qui la ramène un peu trop avec ses grands airs et même si c'est un jugement de ma part – autant le dire clairement, je m'en cogne – c'est ce qui fait toute la différence. Sans parler de ça, même si effectivement le courant ne passe pas très bien entre mon ancienne camarade de classe et moi, ce pour différentes raisons, j'ai vraiment apprécié ce qu'elle a fait en me filant ses cours de l'année dernière qui sont sans surprise beaucoup plus complet et soigné que les miens. Elle n'était pas obligé de faire ça et je ne sais pas si c'est la culpabilité qui l'a poussé à agir ainsi mais ça n'a pas d'importance, elle l'a fait et c'est tout. Et moi j'ai fait quoi ? Rien. Je ne m'en veux pas spécialement, on va dire que ma vie n'aurait pas changé si elle n'avait pas fait ce qu'elle a fait et qu'on s'apprécie ou pas finalement … Je pense que pour elle comme pour moi ça n'a pas vraiment de réelle importance. On n'a pas les mêmes amis, en dehors de sa sœur on ne fréquente pour ainsi dire pas les mêmes personnes alors … voilà. Peu importe, ce qu'il s'est passé jusqu'ici ne rentre plus vraiment en ligne de compte, c'est ici et maintenant qui compte. Toujours pas très délicat certes mais je pense être un minimum civilisé et surtout pas trop désagréable. Peut être qu'on va s'en tenir à ça et que chacun va reprendre sa route mais ...

« Ah oui... forcément... La Pleine Lune... »

Mais non. Je lui raconte un peu ma vie et elle rebondit dessus. Je l'admets, je suis un peu surpris. Pas que je m'attendais à ce qu'elle m'envoie chier mais je ne m'attendais pas à ça non plus. Oui, la Pleine Lune … ça fatigue la Pleine Lune. Loup se tient plutôt tranquille ces derniers temps et je me sens actuellement plus proche du gros bébé que du prédateur que je pourrais être alors que j'étais encore dans sa peau il y a seulement quelques heures.

« C'est normal, je crois... »

Euh … oui. C'est entrain de devenir bizarre là, non ?

« Et c'est que... enfin c'est pas vraiment contre toi... même si... enfin... »

Elle soupire … Et moi je fais quoi ? Parce que je ne comprends pas du tout où tu veux en venir là en fait.

« Enfin tu fais trois têtes de plus que moi, je ferai pas long feu si tu t'énerves, et c'est pas comme si pouvait ça pas arriver... »

C’est pas la peine de lever les yeux au ciel Enzo, tu sais parfaitement que même si c’est un gros cliché et que tu passes actuellement pour un crétin caractériel incapable de se contrôler, c’est effectivement tout à fait possible.

« Loup ou pas, d'ailleurs, mais encore plus avec Lui. Et en fait... c'est pas vraiment que ça... »

Et là j’ai envie de dire : Mais qu’est ce que t’en sais au juste ? Mais je me retiens. C’est pas la peine de jouer les susceptibles alors on se calme. J'observe ses mains, j'aperçois la marque sur l'une d'elle quand elle retire une de ses mitaines, fronce les sourcils puis relève mes yeux vers les siens.

« C'est con, mais je crois que malgré tout, mon épouvantard a pas changé. Enfin je sais pas, j'ai pas testé. Mais ça doit encore être le gros chien-loup qui m'a mordue quand j'étais toute petite... »

Je rêve où t’es plus ou moins entrain de me comparer à un chien là ?

« Et je voulais pas t'insulter, juste... expliquer... ce qui n'est... pas vraiment une explication en fait... »

C'est vexant, on ne va pas se mentir. Mettez vous à ma place cinq minutes, vous apprécieriez d'être comparé à un chien ? Ok je me transforme une fois par mois en canidé – en LOUP ! Pas en chien – mais ça ne veut pas dire que je me comporte comme tel tout le reste du temps, et même les nuits de Pleine Lune, je reste quand même un être Humain sous cette apparence quadrupède alors … J'adore les chiens mais ça peut virer dans le péjoratif d'être assimilés à eux. Je ne m'énerve pas pour autant, j'ai bien compris qu'elle ne faisait pas ça dans le but de m'attaquer ou quelque chose comme ça donc je ravale ma fierté et tente de la rassurer parce que dans deux secondes elle pique un far et s'enfuie en courant.

« C’est … pas grave, je vois où tu veux en venir. »

Un chien t'a mordu quand t'étais petite du coup ça t'a traumatisé et maintenant t'as peur des chiens, plus précisément des chien-loups, donc maintenant que tu sais que je suis un Loup : T'as peur de moi. CQFD.

« Si ça peut te rassurer a priori je ne devrais pas te mordre en l’état et je pense pas non plus que tu risques de me voir un jour sous mon autre forme donc de ce côté-là t’as pas à t’en faire. Regarde, j’suis juste un humain normal et là j’vois pas pourquoi je m’énerverai. »

En fait si, je vois, mais c’est pas la question et je ne suis pas stupide j’ai bien compris qu’elle ramait juste à exprimer ce qu’elle veut dire et m’expliquer, c’est tout. Quoi qu’il en soit je suis là, comme un guignol, à bouger les bras et les jambes avec mon sourire de grand bêta comme pour illustrer mes dires. Humain donc deux jambes, deux bras, tout ça quoi. Normalement constitué le grand con, tu vois ? Enfin au moins en apparences parce qu’à l’intérieur même si l’organisme est le même, la musculature, la structure osseuse et tout, disons que le fonctionnement est un peu plus intensif et … et on ne va pas partir dans un cours de biologie.

« Moi aussi j’ai été mordu par un gros chien. »

Une main en appuie sur le mur je lève ma jambe gauche de façon à pouvoir soulever mon pantalon et lui montrer mon mollet en me disant que ça n’est pas très pratique et que vu mon équilibre – même si grâce au surf il est plutôt efficace mais il y a une différence entre être sur une planche, sur une vague, et tenter de faire du contorsionnisme dans un couloir un lendemain de pleine lune quand on fait 1m90 et qu’on n’est pas non plus le gars le plus souple de la terre. Je soulève donc le bas de mon pantalon et lui montre la cicatrice qui se trouve là, cadeau laissé par Taylor la nuit où mes parents sont morts et où j'aurai du y passer aussi. Oui, ça c'était de autoflagellation.

« Celle là je vais me la coltiner toute ma vie, pas comme les autres. Un des avantages de la Lycanthropie c’est que le changement fait disparaitre les blessures ou ce genre de marques. Enfin sauf celle de la première morsure et des blessures faites avec un truc en argent. Enfin ça dépend comment ça se passe, certaines cicatrices peuvent rester si c'est vraiment trop profond ou pas assez proche de la Lune, … »

Pourquoi je fais ça au juste ? Aucune idée, je ne réfléchis juste pas.

« Enfin tu dois le savoir tout ça, t’as l’air assez calée sur la question. »

Mains dans les poches, haussement d'épaule. Le pire dans tout ça c'est que j'aborde le sujet de manière très détendue.

« Tu sais Rosalyn … J’ai pas changé depuis que tu sais ce que j’suis. »

La tête penchée sur le côté, j'essaie de capter son regard.

« J’veux dire, j’étais déjà Lycan avant, depuis le début même – enfin j’veux dire depuis qu’on se connait – et avant de le savoir t’avais pas spécialement peur de moi ou en tout cas pas pour ça alors dis toi que … ben rien n’a changé depuis. »

Tu peux t’en tenir au stade détestage du connard qui a fait n’importe quoi avec ta meilleure amie si tu veux et oui j’invente des mots mais comme je n’en trouvais pas d’existant qui aurait pu correspondre … voilà.

« J’te ferai pas de mal. »

Pas si je peux m’en empêcher, on en revient toujours à ça mais a priori ce genre de situations où la question pourrait  éventuellement se poser ne se produira pas. Avec elle ou n’importe qui d’autre même si je pourrais encore avoir envie de claquer des mâchoires devant certaines personnes encore présente ici … Enfin ça n'est pas le débat du jour.

« J'suis plutôt bien élevé comme canidé en fait, j'donne la patte, tout ça ... »

Oui, ceci est une tentative d'humour – avec le sourire s'il vous plait – pour tenter de détendre l'atmosphère et surtout elle en fait. Et vive l'auto-dérision ! Tout ça c'est peut être juste un moyen de dédramatiser un peu tout ça, pour elle comme pour moi. Je suis différent c'est vrai mais ça n'est pas pour autant que je suis systématiquement un danger alors si ça peut l'aider à me voir autrement que comme le chien qui l'a mordu ... Disons que ça sera plus vivable pour nous deux. Surtout pour elle en fait.

« Par contre pour les trois têtes de plus là j'peux pas faire grand chose. »

Enzo Rolling Eyes Ben quoi ? :ga:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 307
Date d'inscription : 08/10/2012
Crédits : © ECK
Double Compte : Casey (Huffle) && Kevin (Huffle) && Killian (Gryff) && Rafael (Raven) && Ricardo (Slyth)



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1782-rosalyn-wild-flowers-don-t-car
MessageSujet: Re: Day by day, I walk the distance alone... ♣ ZoLyn   Jeu 24 Avr 2014 - 15:00

Il a l'air complètement mort de fatigue. Quand je l'ai vu bâiller c'est pas tout à fait la première pensée qui m'a traversée, soyons honnêtes, mais à la réflexion, c'est pourtant tout à fait ça, et vu la date, c'est plutôt logique, évidemment. Bon, j'ignore le reste, qui n'aide évidemment pas, mais c'est un détail, parce qu'au final, je me dis juste qu'il a pas besoin que je lui tienne le crachoir, clairement. D'autant que les grands airs et la grande gueule, je sais pas si je peux complètement me dédouaner. Je suis pas la fille la plus imposante du monde, clairement, mais je sais bien que je peux avoir des airs de miss je-sais-tout. C'est juste que ces derniers temps, ça passe totalement à la trappe et pour cause. Pour être aussi chiante, fallait que je sois sûre de moi, et bien vivante... et je suis plus qu'un fantôme. N'empêche qu'il y a des choses qui activent mes neurones et quand on s'approche de sujets qui m'ont toujours plu, évidemment, je réagis. Pas aussi vivement que fut un temps, certes, mais tout de même. Il a l'air surpris, il me semble, de mes réflexions à voix haute - parce que c'est plus ça qu'un réel dialogue, avouons-le. Jusqu'à ce que j'admette que oui, il me fiche la trouille. Y a clairement pas que lui à me faire cet effet, mais n'empêche que c'est le cas. Je sais pas si j'ai trop repéré qu'il tique sur ma façon d'évoquer son Loup. Quelque part dans un coin de mon cerveau, ça doit bien faire tilt, mais je m'englue tellement dans mon truc que je ne relève pas. De toute façon, même sans ça, je me serais pas battue pour défendre mes connaissances. Même si je sais ce que je vaux dans certaines matières. Non là, je suis en train de ramer à mort pour tenter de lui expliquer pourquoi je flippe grave, et je suis sûre que je suis en train de dire des conneries qui vont le vexer en prime. Mega-combo.
 
« C’est … pas grave, je vois où tu veux en venir. »
 
Un soupir de soulagement m'échappe. Je suis jamais très douée pour exprimer un vrai ressenti, faut croire. Je peux tenir des exposés ardus pendant des heures, et dire plein de bêtises à Chacha pour la faire rire, mais ça, c'est la misère. Ridicule.
 
« Si ça peut te rassurer a priori je ne devrais pas te mordre en l’état et je pense pas non plus que tu risques de me voir un jour sous mon autre forme donc de ce côté-là t’as pas à t’en faire. Regarde, j’suis juste un humain normal et là j’vois pas pourquoi je m’énerverai.
- Parce que je t'insulte sans le vouloir en te comparant très maladroitement à un chien ? »
 
Ouais, tu penses vachement fort... Mais merci de tes efforts pour me montrer que tu restes humain, même si je le sais bien au fond. Et pour faire preuve d'un minimum d'empathie aussi...
 
« Moi aussi j’ai été mordu par un gros chien. »
 
... parce que ça, rien t'obligeait à le dire. Ni à le faire d'ailleurs. Encore moins à m'expliquer tout ça. Même si en fait, j'ai déjà lu des choses à ce sujet, mais je me tais.
 
« Celle là je vais me la coltiner toute ma vie, pas comme les autres. Un des avantages de la Lycanthropie c’est que le changement fait disparaitre les blessures ou ce genre de marques. Enfin sauf celle de la première morsure et des blessures faites avec un truc en argent. Enfin ça dépend comment ça se passe, certaines cicatrices peuvent rester si c'est vraiment trop profond ou pas assez proche de la Lune, … Enfin tu dois le savoir tout ça, t’as l’air assez calée sur la question.
- Oui... Enfin un peu... »
 
J'ai l'air prétentieux, là, non ? Avant je m'en fichais. Face à la plupart des gens en tout cas. Et il y a quelques mois, il faisait partie de la plupart des gens, faut bien dire ce qui est. Pourquoi maintenant et face à lui, ça m'importe ? Peut-être parce que tout ce qui s'est passé fait que je peux pas faire comme s'il était un parmi tant d'autres. Je sais trop de choses, j'ai vu et ressenti trop de choses le concernant pour ça. Même si on s'apprécie pas vraiment, à la base, bien loin de là. Même si j'ai toutes les peines du monde à soutenir son regard, alors pourtant que je vois bien qu'il essaie de le capter.
 
« Tu sais Rosalyn … J’ai pas changé depuis que tu sais ce que j’suis. J’veux dire, j’étais déjà Lycan avant, depuis le début même – enfin j’veux dire depuis qu’on se connait – et avant de le savoir t’avais pas spécialement peur de moi ou en tout cas pas pour ça alors dis-toi que … ben rien n’a changé depuis. »
 
Fut un temps, j'aurais effectivement renchéri sur le côté connard qui se sert des filles comme il veut puis les jette comme de vieux mouchoirs mais... plus maintenant. Plus après tout ça, après Kyle, surtout.
 
« J’te ferai pas de mal. »
 
Curieusement vu notre passif, vu ce que je viens d'avouer et la peur qui me quitte pas complètement, je le crois. Je reste angoissée en permanence, mais ça n'est plus tellement de son fait, au final, et en parler, là, face à lui, ça me fait un drôle d'effet. Etrangement apaisant, même, ce qui est... au final un peu perturbant.
 
« J'suis plutôt bien élevé comme canidé en fait, j'donne la patte, tout ça ... »
 
C'est mal de faire fonctionner mon imagination comme ça, tu sais ça ? Non parce que évidemment, je le vois en mode gros toutou assis à donner effectivement la patte. Vilain Enzo ! Je me retrouve à sourire comme une andouille...
 
« Par contre pour les trois têtes de plus, là, j'peux pas faire grand chose. »
 
Et à rire, donc. Oui parce que j'aurais pu être susceptible, j'aime pas trop en général qu'on me fasse remarquer que je suis toute petite, mais là, après la papatte, et vu que moi je l'ai en gros traité de chienchien un peu plus tôt... bon bah voilà quoi. Objectif atteint, Ryans, tu peux être fier de toi.
 
« Je voudrais bien te voir donner la patte, tiens ! Surtout à une crevette comme moi, ça serait encore plus drôle ! »
 
Et je vais éviter de voiser tous les parallèles avec les réactions canines communes qui me passent par la tête, parce que ça pourrait finir par être détourné alors que je pense pas du tout à des trucs graveleux à la base et... non. Je suis pure et innocente, moi, m'sieurs-dames !
 
« N'empêche que c'est pas la taille qui compte, et je t'assure que me défier ne serait pas une très bonne idée tant que j'ai ma baguette à portée. »
 
Hum... J'avais dit que j'essayais de pas faire trop prétentieuse, hein ? Bon bah... Ca marche pas tout le temps. Mais en même temps, je sais vraiment me servir de ma baguette, alors...
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
Hiboux postés. : 17261
Date d'inscription : 13/09/2009
Crédits : JunkieMouse ▬ Gif Tumblr
Double Compte : Ismaelle L. Stoneheaven ▬ Cameron S. Cassidy ▬ Riley S. Jenkins ▬ Elijah C. Leroy ▬ Chiara M. Brooks



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t3605-enzo-still-a-wolf-not-lonely-a
MessageSujet: Re: Day by day, I walk the distance alone... ♣ ZoLyn   Jeu 24 Avr 2014 - 20:02

Je l'admets, c'est assez étrange de parler de ça avec elle, de parler tout court avec elle en réalité puisque je crois bien que c'est la première fois qu'on s'adresse la parole sans que ça se termine mal et même si cette conversation n'est pour l'instant pas terminée, donc tout peut encore arriver, je ne pense pas que ça va mal dériver cette fois. Je suis plutôt serein, totalement crevé certes mais justement j'aurai pu être de mauvais poil et irascible mais ça n'est pas le cas, et elle … elle rit. Elle rit parce que je la fais rire et ça aussi c'est une grande première. Peut être qu'elle a déjà lâché des sourires quand il m'arrive de faire le con en cours ou ailleurs mais d'une je pense que ça l'aura soulé plus qu'autre chose et de deux même si je ne la connais pas très bien voir pas du tout, je doute qu'elle l'aurait montré si ça avait été le cas. Question de fierté probablement et je suis assez bien placé pour comprendre ça. Alors certes elle me compare maladroitement à un chien mais je ne m'en sens pas insulté pour autant. Ça aurait pu être le cas, après tout je suis assez susceptible comme garçon je le sais bien et surtout par rapport à ça mais je sais bien qu'elle ne fait pas ça dans le but d'être désagréable, de me rabaisser ou quelque chose ça. J'aurai pu me formaliser sur le fait qu'elle la ramène un peu niveau connaissance en Lycanthropie parce que … parce que c'est mon truc et que je suis un peu … comment dire ça … pas élitiste, c'est pas le mot que je cherche, mais c'est mon truc et j'ai tendance à penser qu'un être humain normal ne peut pas comprendre, presque qu'il n'en a pas le droit. Ça n'est pas une chose que je formulerai à voix haute parce que je sais que ça peut blesser mais c'est pourtant en partie ce que je ressens. Personne hormis un autre Lycan ne peut réellement comprendre la Lycanthropie. Ça n'est pas vraiment ce qu'elle prétend, je ne crois pas, mais elle en connait un rayon sur la question c'est un fait. Un rayon sur ce qu'on apprend dans les livres en tout cas. Toujours est il qu'elle se détend, c'est une évidence, et sans trop savoir pourquoi ça me fait plaisir.

« Je voudrais bien te voir donner la patte, tiens ! Surtout à une crevette comme moi, ça serait encore plus drôle ! »
« Alors là, tu peux toujours courir ! »

Je pourrais dire que je me détends aussi mais je crois que je n'ai jamais vraiment été réellement tendu depuis le début de cette conversation. Probablement trop dans le coaltar pour ça et c'est sans doute une bonne chose. Mieux aujourd'hui qu'hier en tout cas parce que les jours avant la Pleine Lune et le jour même je peux être extrêmement changeant et pas toujours très patient, aimable, etc … Tout ça pour dire que cette réaction vient avec le sourire et c'est vrai que l'image est assez drôle quand on y pense mais … même pas en rêve, j'ai trop de fierté mal placée pour ça.

« N'empêche que c'est pas la taille qui compte, et je t'assure que me défier ne serait pas une très bonne idée tant que j'ai ma baguette à portée. »
« Ah mais je ne mets pas tes capacités en doute Mademoiselle, et j'oublie pas que t'es une Dawson non plus ... »

Regard entendu, sourire en coin, et non je ne ferais aucun commentaire sur le « c'est pas la taille qui compte » … Le regard entendu et le sourire sont en rapport à sa filiation, pas à ce ou ces commentaires douteux que je ne ferai pas. Je connais assez bien Elwynn et même si elles sont assez différentes d'après ce que j'en sais, elles n'en restent pas moins sœurs. En plus de ça j'ai passé deux ans dans la même classe que la petite Bleue et je pense avoir eu un aperçu de ce dont elle est capable alors certes physiquement c'est un poids plume mais pour le reste elle n'a pas grand chose à envier aux autres. C'est une tête dans les matières théoriques et dans mes souvenirs elle se défend plutôt pas mal du tout dans le reste. Après on a tous nos lacunes, bien sur, mais je suis sincère, je ne la sous-estime pas du tout. De là à avoir peur de la défier faut pas pousser non plus, j'ai un côté masochiste je vous rappelle et surtout très … Gryffondor/macho donc ça résume assez bien mes pensées. En tout cas ça n'est pas ce que je vais faire maintenant, je suis bien trop claqué pour ça mais un autre jour pourquoi pas. Et sinon tes chevilles, ça va ? C'est marrant de la voir prendre de l'assurance face à moi comme ça mais je crois que ça me rappelle simplement que fut un temps elle n'hésitait pas une seconde et que même si elle avait peur de moi à l'époque elle savait très bien le cacher. Cette pensée me ramenant à trop de choses et notamment certaines auxquelles je n'ai pas du tout envie de repenser, je rebondis sur autre chose sans trop y faire attention.

« Ça se passe bien la septième année ? C'est pas trop dur ? »

Question intéressée, oui. Pour moi, pour l'avenir, et par curiosité, mais aussi par rapport à elle. Non, on est pas amis et jusqu'ici c'était même un peu la « guerre » entre nous mais malgré les apparences il m'arrive de m'intéresser à la vie des autres même si je dois bien avouer que pour le coup ça me surprend un peu moi même. C'est quoi la prochaine étape ? Je t'invite à boire un verre et tu me racontes ton enfance ?

« Je sais qu'entre toi et moi y a un décalage, que t'as le cerveau et moi les muscles mais ... »

Parce que je ne peux tout simplement pas m'empêcher de raconter des conneries et de provoquer les gens, c'est comme ça. Et non je ne lâcherai pas ce putain de sourire en coin, tout comme le fil rouge de la soirée semble être l'auto-dérision. Par contre faudrait voir à réviser un peu tes blagues, Enzo, parce que celle ci tu l'as déjà fait à Jamie Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 307
Date d'inscription : 08/10/2012
Crédits : © ECK
Double Compte : Casey (Huffle) && Kevin (Huffle) && Killian (Gryff) && Rafael (Raven) && Ricardo (Slyth)



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1782-rosalyn-wild-flowers-don-t-car
MessageSujet: Re: Day by day, I walk the distance alone... ♣ ZoLyn   Dim 1 Juin 2014 - 17:50

~ Day by day, I walk the distance alone  ~
Jeudi 9 octobre 2014
Enzo Ryans && Rosalyn W. Dawson
C'est clair que j'aurais pas vraiment imaginé qu'une rencontre impromptue avec Enzo puisse se dérouler comme ça. Regardez-nous. Je ris, il est calme, on ne hausse pas la voix pour s'en foutre plein la tronche. Très bizarre. Mais pas désagréable non plus, il faut bien avouer. Je sais bien que je peux être une chieuse, je suis au courant, mais ça veut pas dire que ça me plaise d'être forcément tout le temps à couteaux tirés avec quelqu'un. Et puis voilà, finalement, ce type-là, il est pas si mauvais que j'ai bien voulu le croire au départ. Je dis pas que j'oublie ce qu'il s'est passé avec Chacha, j'avoue que je pense que j'oublierai jamais vraiment, mais on fait tous des conneries à un moment ou à un autre, et même si j'adore ma blondinette de meilleure amie, elle a sa part de responsabilité dans l'histoire, au fond, je le sais bien. Je dis juste que ce qu'il m'a montré, depuis, c'est qu'il y avait d'autres morceaux au puzzle "Enzo Ryans" et que pour l'instant, ceux que j'ai découverts, je les trouve plutôt cool. J'ai sans doute pas une vision globale du personnage, et peut-être que d'autres pièces me feraient déchanter encore, mais pour l'instant, de ce que j'en sais, y a plus de trucs qui me semblent positifs, finalement, que négatifs. Même si le fait qu'il soit un Loup me fout un chouilla la trouille, bon. Il y peut rien, et moi non plus d'ailleurs, c'est comme ça. Et comme il essaie de détendre l'atmosphère, notamment à ce sujet-là, j'ai pas trop pu m'empêcher de renchérir, parce que c'était vraiment trop tentant. Alors évidemment, je suis pas très surprise que lui aussi réponde du tac au tac.

« Alors là, tu peux toujours courir !
- T'es pas drôle. Puis je suis pas terrible à la course. J'irais plus vite sur un balai. »

Et cette phrase n'a aucun sens, j'en suis tout à fait consciente, mais tant qu'à dire des conneries, voilà. Mon Dieu ce que ça faisait longtemps que je m'étais pas... bah juste pas pris la tête quoi ! Et là encore, j'aurais jamais cru que ça serait face à lui, là, comme ça, que ça serait venu naturellement, ou presque. Y a des choses bizarres qui se passent, quand même, des fois. Même mes menaces qui n'en sont pas vraiment, faut bien avouer, passent toutes seules, c'est juste hallucinant. N'empêche que c'est vrai. J'aime beaucoup ma baguette et elle me le rend bien, et faudrait pas trop me défier à ce sujet. Et sa réflexion là-dessus fait naître un grand sourire sur mes lèvres.

« Ah mais je ne mets pas tes capacités en doute Mademoiselle, et j'oublie pas que t'es une Dawson non plus...
- Tu fais bien. Je suis pas une lionne, et c'est pas pour rien, si bien que je réagis pas forcément de la même manière que Red... euh... El', mais on est pas soeurs pour rien. »

Bon, sauf que moi, j'ai pas le sang de vélane qui s'est exprimé, et chut, ça me saoule bien assez comme ça, n'en rajoutons pas.

« Ça se passe bien la septième année ? C'est pas trop dur ?
- Ben tu sais... J'ai jamais trop trouvé les cours vraiment durs, juste injustes du temps des Sup', mais c'était un prix de gros. Enfin à part la divination parce que la prof est tarée, et la métamorphose, vu qu'on n'a jamais été copines toutes les deux, puis c'est pas comme si les profs qu'on a eus jusque-là y mettaient beaucoup du leur non plus... »

Hunt, je suis juste toujours aussi dégoûtée de sa note l'an dernier. Cette matière, je l'aime bien, moi, et je bosse comme une tarée, comme pour à peu près tout. Ca méritait pas la taule qu'elle m'a fichue, j'en démordrais pas. Pour le reste... Ok, Mandrake était pas un Supérieur, mais il était suffisamment détestable même avant leur arrivée, et le parrain du copain de Rafael, c'était pire encore. Bon, cette année, au moins, c'est un type qui serait rentré dans la liste des beaux gosses de l'école s'il était plus jeune - et là j'envisage de faire une liste dédiée aux profs et c'est super mal, mais entre Keats, Gabrieli, Fraser et même Wallenstein, voilà quoi. Trop vieux, certes, mais beaux gosses quand même. Et puis y a l'infirmier Wargrave, et celui que je sais jamais bien ce qu'il fait là en prime, là, Rowe. Sérieusement, l'école, c'est vraiment bogossland et faudrait peut-être que j'arrête de mater tous les gars qui passent, d'accord, c'est pas comme si ça menait à autre chose qu'à fantasmer, faut avouer. Hum... On disait ? Ah oui, la septième année...

« Je sais qu'entre toi et moi y a un décalage, que t'as le cerveau et moi les muscles mais... »

Je me suis retrouvée comme une andouille à esquisser un sourire et secouer doucement la tête, l'air presque attendri. Chut, ne relevez pas, s'il vous plaît.

« Ca c'est sûr que pour les muscles... »

J'ai levé un bras genre je vais gonfler les biceps mais on sait tous les deux que y a rien à y montrer, la preuve, et je secoue encore la tête.

« C'est pas pour rien que c'est pas moi la batteuse de l'équipe. Mais le cerveau, tu me feras pas croire que j'ai tout de mon côté... Même si je suis meilleure, ça, c'est certain. »

Et voilà que je ponctue cette magnifique affirmation prétentieuse en tirant la langue. Parce que je suis quand même pas vraiment imbue de moi-même comme ça... Enfin pas à ce point en tout cas. Hum... on aura vraiment tout vu, n'empêche. Enfin... C'est pas comme si ça m'était jamais arrivé ce genre de choses, avec Sam, ou Chacha avant tout ça, c'était plutôt fréquent en fait. Lui, il y a juste jamais eu droit et je conçois que ça puisse sembler bizarre, mais bon... Juste retour des choses, moi ça me fait très bizarre de le trouver sympa alors...
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
Hiboux postés. : 17261
Date d'inscription : 13/09/2009
Crédits : JunkieMouse ▬ Gif Tumblr
Double Compte : Ismaelle L. Stoneheaven ▬ Cameron S. Cassidy ▬ Riley S. Jenkins ▬ Elijah C. Leroy ▬ Chiara M. Brooks



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t3605-enzo-still-a-wolf-not-lonely-a
MessageSujet: Re: Day by day, I walk the distance alone... ♣ ZoLyn   Dim 1 Juin 2014 - 20:48

Feak like me … Je ne peux naturellement pas m'empêcher d'avoir une pensée pour Elwynn quand on l'évoque finalement tous les deux et c'est à ça que je pense : Le fait qu'on soit des bêtes de foire tous les deux. C'est un peu pour ça que le feeling est passé entre elle et moi au départ et c'est devenu un peu comme une sorte de signature. Son Vélanisme lui pourri pas mal la vie, ma Lycanthropie n'a pas toujours arrangé mon quotidien, disons que ça nous fait un point commun non négligeable. Effectivement je ne perds pas de vue leur lien familiale mais je crois que j'ai pourtant un peu zappé le fait qu'elles soient sœurs pendant un moment. Elwynn est une de mes meilleures amies, ma Mère-Grand, une mère poule même et moi je suis son grand bébé. Autant dire qu'on est très proches alors que ça n'est pas du tout le cas avec Rosalyn. Certes il y a plusieurs raisons à ça et surtout une mais … J'en sais rien, je crois que j'ai simplement passé à l'as une quelconque complicité entre elles, tout simplement. C'est comme si je les dissociais totalement … Enfin peu importe !
C'est plutôt amusant de la voir se décoincer comme elle le fait parce que je ne m'attendais carrément pas à ça de sa part. Nos relations ont toujours été tendues, ou inexistantes au départ comme avec les ¾ du château en ce qui me concerne, alors je n'ai jamais vraiment eu à faire à ce côté là d'elle et je découvre donc une fille incisive et non dénuée d'humour. Je ne sais pas si on est fait pour s'entendre, si nos caractères respectifs s'accorderaient, mais de toute façon il n'est pas question de ça. Je ne sais pas si une page est entrain de se tourner mais cette conversation est assez agréable et je pense que malgré la surprise des deux côtés on doit ressentir plus ou moins la même chose. Je ne me pose pas trop de question, je me contente d'être moi même et je me doute qu'elle n'est pas habituée à ça de ma part non plus. Je ne tique pas spécialement quand elle répond à ma question sur la 7ème année même si certains détails ou rappels me font crisser des dents de manière imagé. Les Supérieurs, la prof de Divination, clairement je n'ai absolument pas envie d'entendre parler de tout ça maintenant. Non, tout ce que je veux c'est manger, dormir, et un câlin, mais je ne crois pas que ça soit la peine de le dire à voix haute alors je la laisse s'exprimer et décide de laisser tout ça de côté. Hors de question que je me prenne la tête aujourd'hui et ce avec quoi que ce soit. Parlons muscles, c'est clairement plus intéressant non ?

« Ça c'est sûr que pour les muscles... »

N'éclate pas de rire Enzo … Trop tard. Ça n'a rien de méchant, c'est juste la mise en scène. La voir lever son petit bras et contracter alors que rien ne se passe ou presque c'est marrant, j'y peux rien. En plus de ça c'est clairement de l'auto-dérision de sa part alors non je ne culpabilise pas.

« Bah, ça se travaille ça. »

Je sais que je pars avec un avantage grâce au Loup et à la génétique mais quand même ! Je pourrais très bien me laisser complètement aller sauf que je ne le fais pas pour la simple et bonne raison que … Je ne tiens pas en place, certes. Oui j'ai un énorme besoin de bouger, de me dépenser, de me défouler, alors voilà le résultat : Le corps suit et évolue en fonction. Je ne suis pas non plus un monstre taillé en V et ça ne m'intéresse pas du tout de devenir comme ça, je tiens encore à passer les portes, merci ! Déjà qu'en hauteur c'est parfois limite alors si la largeur s'y met … J'sais pas mais quand je me regarde dans la glace j'ai pas non plus l'impression d'être super baraqué et tant mieux ! C'est sur qu'à côté de Kyle la différence est flagrante mais mettez moi à côté de … Kevin par exemple ? Je suis un p'tit joueur à côté, enfin presque, et ce débat est complètement ridicule d'autant plus qu'il est interne.

« C'est pas pour rien que c'est pas moi la batteuse de l'équipe. Mais le cerveau, tu me feras pas croire que j'ai tout de mon côté... Même si je suis meilleure, ça, c'est certain. »

Elle ne perd pas le Nord, c'est le moins qu'on puise dire. J'apprécie le compliment même si je me fais enchainer direct derrière. Elle a de l'audace la p'tite ! Et en prime elle me tire la langue, geste auquel je réagis par une stupeur pleine de rire.

« Tu passeras le bonjour à tes chevilles de ma part, je crois que pour l'instant elles sont trop occupées à enfler alors j'voudrais pas les déranger. »

Qui aurait cru qu'on en arriverait à se balancer des vannes comme ça un jour ? Certainement pas moi.

« Bon aller, c'est pas que je m'ennuie avec toi mais je commence à avoir sérieusement la dalle. »

Et je veux mon câlin ! C'est surtout ça en fait parce que je ne suis même pas certain de réussir à manger une fois le nez devant mon assiette mais c'est peut être pas la peine d'exposer ça en fait. Oui je suis un gros bébé grognon qu'a pas aimé se réveiller tout seul, et alors ? C'est pas pour autant que j'ai envie de casser ma réputation de brute. Je suis un mâle, un vrai ! Et tu vas aller chasser le Mammouth aussi peut être ? Rolling Eyes

« Bonne soirée Rosalyn et si un jour t'as envie de muscler tes p'tit bras histoire de cogner plus fort sur … qui tu voudras, j'te filerai deux ou trois tuyaux si tu veux. »

Est ce que je suis vraiment entrain de proposer ça à Rosalyn Dawson alors qu'elle me déteste ? Il semblerait. Elle en fera ce qu'elle voudra, j'ai simplement lâché ça comme ça sans réfléchir et on aura sans doute oublié tous les deux dès demain mais en attendant je lui adresse un dernier sourire en coin, un clin d'œil sans trop savoir pourquoi, sans doute cette sale manie de charmer mon monde, et je m'éloigne – les mains dans les poches et la capuche sur la tête, toujours – d'abord à reculons puis en lui tournant le dos après quelques mètres. Direction la Grande Salle ou je ne sais trop où … Direction mon câlin surtout !

▬ Fini pour moi ▬
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 307
Date d'inscription : 08/10/2012
Crédits : © ECK
Double Compte : Casey (Huffle) && Kevin (Huffle) && Killian (Gryff) && Rafael (Raven) && Ricardo (Slyth)



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1782-rosalyn-wild-flowers-don-t-car
MessageSujet: Re: Day by day, I walk the distance alone... ♣ ZoLyn   Mer 4 Juin 2014 - 13:42

~ Day by day, I walk the distance alone  ~
Jeudi 9 octobre 2014
Enzo Ryans && Rosalyn W. Dawson
Moi ça m'a toujours gonflée qu'il soit si proche de ma soeur. Qu'il me vole ma soeur, même. Mais au fond, j'ai pas le droit de l'empêcher de voir d'autres gens. Ca serait non seulement égoïste (mais c'est pas nouveau, hein) mais en plus particulièrement cruel envers elle. Est-ce que c'est que je grandis un peu, comme je me rends compte (un peu) de ce fait, même si faut pas déconner, je suis pas vraiment prête à l'admettre et à le clamer haut et fort ? Je sais pas. Mais attendez pas à ce que je donne ouvertement ma bénédiction non plus, d'une parce qu'ils n'en ont clairement pas besoin et ça serait me donner beaucoup trop d'importance, et puis de deux, parce que non, j'ai pas l'intention de m'aplatir tout de suite à ce sujet. Je vais juste... rien dire et laisser couler, ça ira bien, non ?

A vrai dire, en prime, c'est pas vraiment lui qui m'aura éloignée de Red, au final, bien loin de là. Je crois qu'on a fait ça toutes seules, comme des grandes. Peut-être que c'est la vie, mais si c'est ça, c'est super moche. On était les meilleures amies du monde, même si on est très différentes. Et j'ai beau dire que je suis une grande fille et que je peux me débrouiller toute seule... C'est pas complètement vrai. Je peux me débrouiller toute seule sur plein de trucs, mais j'aurais toujours besoin de ma soeur, même si j'ai fait que la repousser ces derniers temps. Depuis la colle en fait. Ca a fait qu'empirer. Et c'est en grande partie ma faute. Pas que, parce qu'elle est moins présente aussi, mais... Peut-être qu'on en serait pas là si j'étais venue lui parler, si j'avais pas dressé un mur autour de moi. Peut-être que si elle aussi, elle venait me parler de ce qui va pas - parce que je vois bien qu'elle pète pas la forme quoi - plutôt que de me voir uniquement comme une petite chose fragile à protéger, ça aiderait aussi. « Je veux pas perdre ma soeur », que je lui ai dit, et je pensais « à cause des Supérieurs », mais au final, ça arrive quand même, et pas de leur fait. C'est triste.

Mais, donc, il y est pour rien et... bon bah il est peut-être un peu cool, en fait, ce gars. Des fois. En tout cas, là, il l'est. Et bon sang ce que ça fait du bien de dire des bêtises un peu ! Et d'en faire parce que oui, je sais bien que je suis ridicule avec mes petits bras tout secs, mais c'est fait exprès justement, et comme il éclate de rire, je me retrouve à rire aussi, un peu. Et ça aussi, ça fait un bien fou.

« Bah, ça se travaille ça.
- Buof... C'est pas mon objectif premier tu vois. Autant que je reste un petit bout de machin qu'a pas trop de prise au vent, ça sera plus efficace si je dois choper le vif d'or un de ces quatre... »

Je suis attrapeuse, pas batteuse moi - et j'ai aucune envie de changer ça. Puis c'est pas nouveau que je suis plutôt la tête, et je laisse les jambes aux autres. Aux grands trucs impressionnants, par exemple - parce que oui, il restera impressionnant, même si on se détend pas mal là, l'un comme l'autre. Et moi je reste le cerveau, ouais.

« Tu passeras le bonjour à tes chevilles de ma part, je crois que pour l'instant elles sont trop occupées à enfler alors j'voudrais pas les déranger. »

Et voilà que je lui tire à nouveau la langue, bon, peut-être que je grandis pas tant en fait. Et quelque part, je crois que je suis pas super pressée de devenir une adulte responsable et sérieuse en tout. Je suis déjà bien assez studieuse après tout, et au contraire, je souhaite juste retrouver l'insouciance et les rêveries que j'avais avant. Soyons réalistes, je retrouverais peut-être pas exactement l'état d'esprit que j'avais avant les Sup', mais... Si au moins je peux en récupérer un peu pour continuer à dessiner comme je le faisais avant, ça sera déjà pas mal.

« Bon allez, c'est pas que je m'ennuie avec toi mais je commence à avoir sérieusement la dalle. »

J'ai juste hoché la tête, l'air compréhensif. Doit bien falloir la nourrir, cette grande carcasse ouais... Et j'aimerais bien pouvoir dire moi aussi mais... pas tant.

« Va, va, moi j'ai une douche qui m'attend. »

Et non, je pue pas, je suis une princesse, ça sent pas mauvais d'abord. Bon, je sens peut-être un peu la terre, d'accord. Ca fait plus paysanne que princesse mais... passons. Pourquoi je pars en live toute seule dans ma tête, moi ? Je sais pas, mais ça aussi, ça faisait loin, et... Et j'ai envie de dessiner. Et pas un Loup. Ou alors un gentil, ami avec une paysanne, tiens. Sérieusement, je suis réellement en train de penser ça ? Waouh... Enzo Ryans, t'imagines même pas ce que tu viens de débloquer là, et je sais même pas comment en fait. Et... Je dois avoir l'air bizarre, bloquée sur mes petites pensées personnelles un instant. Ca va qu'il est sur le départ, en fait...

« Bonne soirée Rosalyn et si un jour t'as envie de muscler tes p'tit bras histoire de cogner plus fort sur … qui tu voudras, j'te filerai deux ou trois tuyaux si tu veux.
- Euh... D'accord je note, ouais. Bonne soirée Enzo. Et euh... bon app alors... »

Un sourire, un clin d'oeil - un clin d'oeil ? Oo - et la capuche sur la tête, il s'éloigne direction la Grande Salle manifestement et moi je reste comme une andouille à suivre sa silhouette quelques instants. Et puis je secoue la tête, ouvre ma sacoche et en sort un bout de crayon de graphite - moldu - et un calepin où y a déjà un tas de choses pas forcément drôles pour chercher une page vide et griffonner à l'arrache deux silhouettes, celle d'une jeune femme d'un autre temps, agenouillée, les mains et le visage enfouis dans la fourrure d'un gros loup... Et quand je range mes affaires presque comme si on allait me prendre en faute, je me dis que si je racontais ça à El', elle me croirait jamais... et qu'il vaudrait mieux pas que j'en parle à Chacha, non plus. Hum... Tu vas me manquer Sam, tu sais ? Je lâche un soupir, secoue à nouveau la tête. Bon. La douche on a dit. Et chez les bleus, c'est par là...

¤ Fini ¤
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Day by day, I walk the distance alone... ♣ ZoLyn   

Revenir en haut Aller en bas
 
Day by day, I walk the distance alone... ♣ ZoLyn
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» I've never been one to walk alone, I've always been scared to try. [May]
» 05. I walk this empty street, on the boulevard of Broken Dreams (Leah & Sarah)
» ronon&logan ☍ « don't walk away when my world is burning »
» Walk like an Egyptian [qui veut]
» Evie ∾ I walk alone in the unknown

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Imperium™ :: Poudlard & ses alentours :: Hogwarts' Inside :: Les Tours.-
Sauter vers: