AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Are you alright ?•• Doryan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Hiboux postés. : 1503
Date d'inscription : 28/10/2013
Crédits : Ludies; gif tumblr
Double Compte : Elias & Matthew & Keane & Benjamin & Jonah



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t2417-connor-oo-it-s-not-unusual-to-
MessageSujet: Are you alright ?•• Doryan   Sam 2 Nov 2013 - 16:13

Vendredi 5 septembre 2014 – Fin d'après midi.


Et voilà, le week-end était enfin arrivé. Le premier week-end depuis la rentrée à Poudlard et, mis à part réviser, le jeune homme se demandait ce qu'il allait bien pouvoir faire de sa journée. Les années précédentes, il passait le plus clair de son temps avec Elinor et ils voyaient au fur et à mesure que la journée avancée ce qu'ils allaient bien pouvoir faire. A l'heure actuelle, ce genre de projet n'était plus. Ce temps là était révolu. Tveit, n'avait jamais eu beaucoup d'amis, en avoir beaucoup ne l'avait pas intéressé, mieux valait la qualité que la quantité n'est-ce pas ?! Alors il avait toujours choisi ses amis avec soin. De toute manière, avec ses avis un peu réac' sur les nés-moldus très peu de gens arrivaient à le supporter à la base alors maintenant.... maintenant, ouais, on pouvait dire que c'était pire. Lui, comme tous ceux (ou la plupart) qui avaient soutenu les supérieurs pendant leur règne étaient mal vus, on pouvait même dire que dans un certain sens il s'en prenait plein la gueule. Tant pis, ils étaient tous aussi stupides les uns que les autres s'ils ne comprenaient pas, s'ils ne voyaient pas l'importance que cela avait d'exclure les nés-moldus de Poudlard. Ils étaient tous aveugles, mais lui, non, lui ne se laisserait pas embrigader là-dedans, il préférait encore être détesté de tous.

Pendant un petit moment, il déambula dans les couloirs, et finalement il se décida à aller vers la bibliothèque histoire de commencer à étudier un petit peu, enfin disons plutôt histoire de commencer à rédiger ses notes parce que cela lui prenait du temps, beaucoup de temps, en effet, il avait une sorte de TOC à ce niveau: tant que son devoir n'était pas parfait, tant au niveau de la propreté, que de la présentation, orthographe et compagnie, il recommençait encore et encore.... sous peine de risquer des crises d'angoisses. Une petite rature est si vite arrivée... Au final même s'il adorait étudier, cela virait vite à la corvée dés que les devoirs étaient un peu long, m'enfin, il n'avait pas le choix, et avec les années, il s'était habitué à cette contrainte même si parfois cela le rendait dingue à s'en tirer les cheveux. La première copie, était un brouillon.... très organisé, il notait point par point ce qu'il allait rédiger par la suite en essayant de pas faire de rature (histoire qu'il ne lui prenne pas l'envie de re-rédiger le brouillon). Un peu trop pris dans ce qu'il faisait, il en oublia même d'aller manger, et c'est vers vingt et une heure, qu'il se rendit compte de l'heure qu'il était.
Deux choix s'offraient alors à lui soit il allait dans les cuisines chercher un repas, soit il serait à la diet ce soir, et il choisit la deuxième solution. Il n'avait aucune envie d'aller s'aventurer par là-bas, et d'entrer en cuisine pour quémander un petit quelque chose même s'il se doutait que cela lui serait servi sans aucun soucis.

Il sortit donc de la bibliothèque et commença à monter les étages rapidement... c'est en arrivant au septième étage qu'il croisa une tête connue.... et vu tous les gens qu'il n'aimait pas, il fut surpris de voir quelqu'un qu'il appréciait. Doryan. B'soir Mckiddle, qu'est-ce que tu fais par là ?! Il se tut quelques secondes et se stoppa dans son ascension vers la tour des Bleus. Tu vas bien ?! Est-ce que cela l'intéressait ?! En fait.... pas vraiment, ou juste un tout petit peu... Il aimait bien Doryan, alors ce genre de question lui venait spontanément, ce n'était même pas pour faire genre qu'il était bien élevé ou autre. Regardant le Griffy, il attendit que ce dernier prenne la parole, si ça se trouve il allait se faire envoyer bouler, qui sait....
Si on lui avait demandé, il n'aurait su expliquer pourquoi il appréciait l'autre garçon. Peut-être parce qu'il le trouvait chou, même s'il aimait un peu trop les nés-moldus et moldus à son gôut... Pourquoi est-ce qu'il l'avait aidé auprès d'Edward ?! C'était difficile à expliquer, mais était-ce vraiment important ?! Certainement pas, de toute façon était aussi impopulaire que lui, ou presque.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité


Invité
MessageSujet: Re: Are you alright ?•• Doryan   Dim 3 Nov 2013 - 20:52

Connor & Doryan
La journée est sur le point de se terminer. Il était temps. Les cours on repris et j'ai beau savoir tenir le rythme pour le moment, je sens que j'ai besoin d'air. Je crois que j'ai du mal à rester enfermé dans une salle de classe. Je ne sais pas pourquoi je ressens ça maintenant, alors qu'avant ça ne m'a jamais rien fait. Je crois qu'avec tout ce qui s'est passé j'ai juste besoin de temps pour me sentir plus en sécurité. J'ai l'impression que ça me prendra du temps avant de tourner la page. Tout est différent ici ça a beau être fini quelque chose me dit que c'est trop beau pour être vrai, d'où le fait que je n'arrive pas à être serein. La présence des anciens supérieurs ou pro supérieur me dérange et me donne envie d'aller les enfermer au cachots, surtout Seren avec qui j'ai cours de runes dans quelques minutes. Je me dirige d'ailleurs vers la salle de cours d'un pas lent. La dernière fois que j'ai été à l'un de ses cours je me suis pris un sectusempra dans la tronche alors vous comprendrez mon manque d'enthousiasme. J'y suis allé avec un poids énorme sur les épaules.

Je suis sortis du cours, soulagé que se soit terminé. Les runes s'est toujours aussi barbant, mais c'est déjà moins dangereux que l'an dernier. Je suis sortis entier de là et j'ai presque eu un peu sourire. Je me trouve bien con de penser que ça peut recommencer et c'est le cœur un peu plus léger que j'ai rejoins la tour gryffondor avant de tomber sur Connor. Connor … il m'avait aider avec Wallenstein, je n'ai toujours pas compris pourquoi d'ailleurs. Il est plutôt mignon même s'il est trop cinglé pour moi et puis j'ai déjà un bleu, Rafael et d'ailleurs j'aimerais bien le rejoindre parce qu'on ne s'est pas beaucoup vu depuis la rentré, Killian nous a quelques peu séparé à la rentrée. Je lui envoyais toujours des petits mots avec un lieu différent alors que ce n'était pas forcément nécessaire mais j'aimais bien ne pas savoir où on irait. J'aimais bien lui faire des surprises. En parlant de surprises je gardais sa bague qu'il m'avait offert à mon anniversaire et je ne pouvais plus m'en séparer, ça me rappelait combien on avait galérer pour être ensemble. Il faudrait que j'aille voir Elias aussi, qu'il m'aide un peu pour les potions, parce que je suis toujours aussi nul et que mon Troll de l'an dernier ne m' allait pas, même s'il m'avait sauvé la vie.

« Tveit, ben j'allais dans ma salle commune, ou peut-être dans la tienne tiens, je vais aller voir Raf, on a qu'a y aller ensemble.»


Je ne lui ai pas vraiment répondu à sa question, à savoir si ça allait. Je n'aime pas cette question parce que je n'arrive pas à y répondre sans mentir alors je préfère l'éviter et j'ai juste hoché la tête sans la lui retourné. Je ne sais pas tellement pourquoi il est sympa avec moi, ni pourquoi je lui suis aussi, enfin je lui suis redevable, ça doit être ça.

« Alors quoi de neuf ? »


Dernière édition par Doryan Niels Mckiddle le Mar 10 Déc 2013 - 22:12, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 1503
Date d'inscription : 28/10/2013
Crédits : Ludies; gif tumblr
Double Compte : Elias & Matthew & Keane & Benjamin & Jonah



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t2417-connor-oo-it-s-not-unusual-to-
MessageSujet: Re: Are you alright ?•• Doryan   Lun 4 Nov 2013 - 20:32

« Tveit, ben j'allais dans ma salle commune, ou peut-être dans la tienne tiens, je vais aller voir Raf, on a qu'a y aller ensemble.»  Le jeune homme acquiesça doucement, et pour une fois il ne fit aucune remarque. Il trouvait Rafael bizarre, ou un peu mazo.... il ne saurait dire lequel des deux. Pourquoi l'autre Serdaigle était plutôt sympa avec lui alors que Connor était imbuvable. Bref il y a des mystères comme ça... Ouais on peut faire ça. Il faillit rajouter que Doryan n'avait pas peur de se faire mal voir, mais c'est vrai que la réputation de Mckiddle n'était pas franchement non plus au beau fixe. Comment tu peux être certain qu'il est là-bas ?! simple question de curiosité. Cela ne le regardait pas et ils s'étaient certainement donnés rendez-vous comme lui avait pu le faire avec Elinor. Étant légèrement derrière le rouge, il jeta un coup d'œil discret au fessier du plus grand, bah quoi ?! Il trouvait Doryan à son goût, autant en profiter non ? Si on a des yeux c'est bien pour voir. « Alors quoi de neuf ? » Il haussa doucement les épaules. Humm... pas grand chose. La reprise des cours quoi, et les heures passées à la bibliothèque qui vont avec. On a un cours en commun, dans la semaine non ?! Vu que Doryan était resté en 8eme année.... ils étaient à présent dans la même année scolaire. Lui aussi avait éludé un peu la question, qu'est-ce qu'il pouvait répondre d'autre ?! Qu'il avait passé les vacances à ruminer sa vengeance, ce qu'il allait bien pouvoir faire à Twain. Non, il se taisait sur ce point-là.... et puis au final, il n'y avait pas grand chose de neuf depuis la dernière fois. Des vacances "normales" dans sa famille -qui lui avait manqué- et une reprise de cours... Bref, rien de bien exceptionnel.

S'il avait été un garçon bien, peut-être qu'il aurait pu lui proposer de l'aider pour certaines matières mais bon, de un il n'en avait pas envie, de deux, Mckiddle devait déjà avoir de l'aide de ses amis, comme de Fletcher ou de Paley. Connor se passa une main dans ses cheveux, cherchant ce qu'il pouvait bien dire d'autres, mais en fait rien ne lui venait. Enfin si, il y avait bien des sujets de conversations... mais cela risquait de mettre en rogne l'autre garçon, et pour l'instant il n'en avait pas envie. S'il avait envie de médire sur les nés-moldus, moldus & compagnie, il irait trouver son cousin, ou sinon Seren, au moins elle le comprenait. Il était certainement un des seuls à Poudlard, mais il la trouvait vraiment gentille et adorable, et en plus c'était plutôt une bonne prof !! Allez un sujet... un sujet pas rébarbatif, un sujet ne concernant pas les évènements passés.... Pfiout. C'était compliqué, et comme il n'avait pas envie de savoir comment ça se passait avec Rafael, il n'allait pas poser la question. Non sérieusement, les petits problèmes ou joie de cœur des autres, très peu pour lui. T'as des nouvelles de ton oncle ?! Oncle ou autres, il ne se rappelait absolument pas qui c'était exactement, la seule chose dont il était certain c'est que quelqu'un de la famille de Doryan était présent.... un peu comme lui avec Edward, d'ailleurs en parlant de lui Et avec Wallestein, ça va ?! De toute façon même si ça n'allait pas, il ne pourrait pas y changer grand chose, mais bon... se renseigner était toujours une bonne chose.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité


Invité
MessageSujet: Re: Are you alright ?•• Doryan   Mar 5 Nov 2013 - 18:05

Connor & Doryan
Les banalités font parfois bien les choses. Je ne serais pas obligé de lui dire que je suis légèrement angoissé et que je ne me sens pas aussi à l'aise que j'en ai l'air. Je n'arrive pas à parler de ça, c'est comme ça me faisait revenir sur des choses passées et ce n'est pas bon du tout. J'ai envie que les choses s'améliorent, mais je n'arrive pas à oublier. Je sais que pour certains c'est plus facile, mais pour moi ça ne l'est pas du tout et je veux surtout le cacher pour qu'on ne se doute pas qu'en réalité ça ne va pas. Je n'ai perdu personne dans la bataille, juste un peu de ma fierté peut-être, mais c'est plus que ça. On a tellement eu des hauts et des bas que quand tout va bien je redoute que quelque chose n'arrive et vienne tout gâcher, parce qu'il semblerait que ça arrive à chaque voit, d'où le fait que je sois un peu septique sur le bon déroulement de cette rentrée.

Parler de mon bleue me fait penser qu'on doit se retrouver tout à l'heure, mais je ne lui ai pas vraiment dit tout ce qui me tracasse. Je ne veux pas qu'il se fasse du soucis il en a déjà eu tellement à se faire à cause de moi que je veux lui épargner tout ça alors que je sais bien que ce n'est pas la meilleure des solutions, qu'il faudra que je parle tôt où tard. Évoquer les cours me rappelait que j'avais redoubler. Je n'en suis pas très fier et je fais la grimace lorsqu'il me dit qu'on doit avoir des cours ensemble. Ce n'est pas que ça me dérange, c'est juste que j'aurais aimé être toujours au top et je ne l'étais pas.

« Ouai c'est possible. Je connaîtrais au moins quelqu'un.»'


J'avais un peu peur qu'on me voit comme le redoublant de servir, qu'on ne veuille pas de moi dans le groupe et que j'allais finir tout seul comme un con. La solitude n'est pas vraiment ce que j'apprécie le plus et elle me fait parfois faire et penser à des choses que je ne devrais pas. Je le sais depuis le temps où j'évitais un peu tout le monde l'an dernier. Il n 'y a pas un jour où je repense à ce qu'on a vécu ces deux dernières années. Je ne suis pas fan de la question qu'il me pose, mon oncle … je ne l'ai pas revu et j'espère ne pas le revoir d'ici un très long moment.

« Non disparu de la surface de la terre. Il a fuit comme la plupart des autres.»


Je préfère ne pas trop en dire, je sais que lui supportait ces personnes là et je n'ai jamais compris pourquoi puisqu'il m'a aidé face au prof de botanique, qu'il évoque d'ailleurs. Je n'aime pas beaucoup parler de lui. C'est à cause de lui que tout ça était arrivé, c'est à cause de lui que j'ai perdu pied et ce n'est pas un très bon souvenir.

« Je n'ai pas encore eu de cours avec lui on verra bien s'il a vraiment retourné sa veste où pas. Et toi … comment ça va ? Tu … tu arrive à tout gérer ? »


Je sais qu'il a perdu sa copine pendant la bataille et je dois dire que ça fait de lui quelqu'un de peut-être plus humain. Je sais que derrière son caractère de meneur et de rentre dedans il a une carapace qu'on a du mal à voir et à franchir, mais je veux juste qu'il se rende compte qu'il n'est pas tout seul.  


Dernière édition par Doryan Niels Mckiddle le Dim 10 Nov 2013 - 20:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 1503
Date d'inscription : 28/10/2013
Crédits : Ludies; gif tumblr
Double Compte : Elias & Matthew & Keane & Benjamin & Jonah



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t2417-connor-oo-it-s-not-unusual-to-
MessageSujet: Re: Are you alright ?•• Doryan   Dim 10 Nov 2013 - 20:02


Rappeler à quelqu'un qu'il avait redoublé n'était pas forcément une bonne idée, et pourtant Connor ne s'était pas gêné pour lui mettre ça en pleine face, mais, pour une fois d'une manière assez diplomate, en lui disant qu'ils allaient avoir des cours commun. Ça aurait été quelqu'un d'autres, certainement qu'il se serait foutu de sa tronche mais avec Mckiddle, non. Il n'en avait même pas envie ! « Ouai c'est possible. Je connaîtrais au moins quelqu'un.»'  Il lui fit un petit sourire C'est toujours mieux que rien non ?! Et puis tu as déjà la plupart des cours, ça devrait se passer comme sur des roulettes non ?! Après tout, Doryan devait déjà connaître pas mal de choses ! Il fallait que le rouge s'en rende compte, même s'il est vrai qu'il n'avait pas l'air de trop apprécier les cours, alors Tveit changea de tactique. Si cela t'ennuie tellement, pense quand même au métier que tu pourras faire plus tard... Tu verras tout sous un autre jour et ça te motivera peut-être un peu plus non ?! Oui, c'était une simple suggestion, mais là, il n'avait pas grand chose de mieux à lui proposer.

Voilà, maintenant que ce premier chapitre fâcheux était clos, Connor ne put s'empêcher d'en commencer un deuxième, comme s'il cherchait à mettre mal à l'aise le plus âgé alors que ce n'était pas du tout le cas. « Non disparu de la surface de la terre. Il a fuit comme la plupart des autres.»  réponse assez évasive et Doryan ne semblait pas vouloir lui en dire plus... Tant pis. Dommage. Mieux valait ne pas trop insister, il ne voulait pas se brouiller avec le Griffy sur ce sujet. Il haussa alors simplement les épaules en répliquant un petit Oh, ok. Je pensais que tu aurais un peu plus de nouvelles. Ils n'avaient pas tous fui, Seren était toujours là par exemple (et ça c'était vraiment trop). Les élèves qui avaient soutenus les supérieurs pendant ces deux années aussi d'ailleurs, peut(être quand changer d'école aurait été préférable pour Connor, mais il n'en avait pas eu envie, il n'en avait même pas ressenti le besoin. Il avait juste soutenu une cause à laquelle il adhérait, point barre. Est-ce que cela faisait de lui un monstre ?! A ses yeux non, aux yeux des autres c'était certainement autre chose, mais les autres il n'en avait rien à faire. Un jour, ils s'en mordraient tous les doigts de ne pas l'avoir écouté à cette époque, il en était certain. Un jour, ils comprendraient que les nés moldus étaient juste des abominations, et qu'à cause, peut-être qu'un jour les sorciers disparaitrait, que leur magie serait peut-être moins puissante. Tout le monde ne pouvait pas être sorcier !!

Et comme jamais deux sans trois, voilà qu'il s'était mis à parler d'un autre sujet fâcheux, Edward son oncle. « Je n'ai pas encore eu de cours avec lui on verra bien s'il a vraiment retourné sa veste où pas. Et toi … comment ça va ? Tu … tu arrives à tout gérer ? »  Le peu qu'il avait pu apercevoir de Walleinstein, Connor pouvait dire qu'il avait bien changé depuis quelques mois, et cela ne lui plaisait guère d'ailleurs. Il ne comprenait pas comment c'était possible. C'était fou non ? De soutenir une cause les yeux fermés, et du jour au lendemain, oups penser totalement autre chose. Sérieusement, cela dépassait totalement l'entendement du jeune homme. Si tu as un soucis avec lui, hésite pas à me le dire. Certes, il n'était qu'un élève, Edward n'avait aucun compte à lui rendre mais peut-être que le prof de botanique écouterait son neveu ?! Il haussa ensuite les épaules et répondit d'un air évasif Pourquoi est-ce que je n'arriverai pas à tout gérer ?! Il avait très bien compris le sens profond de la question, mais, il n'était pas du genre à montrer ses sentiments, ce genre de sentiment, la tristesse, le fait d'aller mal.... Je m'en sortirai aussi bien que l'année dernière j'en suis certain ! Je ne compte pas me laisser abattre par ces "changements", et par ce que peuvent bien penser les autres sur ma personne. Voilà, c'était un bon résumé non ?!

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité


Invité
MessageSujet: Re: Are you alright ?•• Doryan   Dim 10 Nov 2013 - 20:57

Connor & Doryan
Croiser Connor et parler avec lui de tout et de rien c'est presque surnaturel. Je sais pourtant de quel côté il était. Je sais qu'il l'est encore, mais ça ne m'empêche pas de discuter avec lui, parce qu'il m'a aidé une fois, je lui doit au moins d'être cool avec lui et puis franchement il l'est avec moi alors même si je ne partage pas ses points de vus, je ne vois pas pourquoi je me priverais de sa compagnie. On n'est pas obligé de tout prendre en compte et on fait tous des erreurs, il a bien le droit à sa chance. Cependant on ne peut pas éviter certains sujets comme je l'aimerais. Le fait d'avoir redoubler, me faisait penser aux causes de mon redoublement. J'avais complètement raté mon année, sans doute volontairement, même si c'était plutôt par concours de circonstance, mais c'était de ma faute tout de même. Je ne voulais pas recommencer ça,mais l'idée de repasser l'année me faisait prendre conscience qu'aux yeux des autres je serais sans doute nul et sans intérêt, parce que j'avais échoué.

« C'est sur que je m'impliquerais plus que l'an dernier. J'aurais pas autant de pressions. »


Je ne préférais pas lui dire que je ne savais toujours pas quoi faire de ma vie. J'avais aimé me battre pour une cause, mais je ne sais pas ce que je peux en tirer. Je me contente juste de hausser les épaules et de l'écouter me demander ce qu'est devenu mon oncle. Je suis déçu qu'il veuille le savoir, j'étais presque sûr qu'il me poserait la question pourtant j'avais espérer me tromper. C'est dommage, mais je ne baisse pas les bras, je me dis qu'il est simplement curieux. J'ai été évasif sur ma réponse, la vérité c'est qu'a cause de lui, je n'ai pas pu revoir ma famille et ça j'en ai parler à peu de monde, mais quelque chose me dit qu'il comprendrait que je suis pas fan de mon oncle si je lui dis ce qu'il en est. Jouer franc jeu lui peut-être voir les choses autrement.

« Je ne suis pas retourné chez moi à cause de lui. Je n'ai pas pu voir ma famille. Je ne sais pas si tu te rends compte de ce que ça peut faire, mais en tout cas, ça me fait juste le détester encore plus qu'avant.»


Je ne sais pas s'il comprendrait, peut-être vu qu'il devait se sentir seul depuis qu'il n'avait plus sa petite amie à ses côtés. Il devait sans doute savoir ce que ça faisait de pas voir ceux qu'on aime, même s'il refusera clairement de m'en faire part alors qu'il devrait. La suit logique de cette conversassions fait qu'il évoque Wallenstein. Je ne suis pas surpris non plus qu'il le fasse. C'est son oncle, j'avais d'ailleurs été surpris de l'apprendre et ça me fait sourire qu'il veuille encore m'aider. C'est comme s'il se faisait du soucis pour moi. J'ai souris sans trop savoir pourquoi. Je n'ai pas l'habitude que quelqu'un d'autre que Rafael se préoccupe de moi. Mon sourire s'efface lorsqu'il me demande pourquoi il aurait du mal à tout gérer. Il n'a pas envie d'en parler, mais je lui ferais cracher la vérité. Tôt ou tard il finir par craquer autant que ça sorte un jour ou l'autre. Ca m'énerve qu'il ne veuille pas en parler. Je sais que je peux le faire parler, mais pour ça il faudrait que je refasse comme avant … et c'est un risque à prendre. Je me suis arrêté de marcher et je l'ai regarder droit dans les yeux.

« Me prends pas pour un con, je sais qu'au fond tu crèves d'envie d'en parler. Qu'est-ce que ça te fait … de perdre celle que t'aimais? Ne me réponds pas rien, parce que si tu réponds ça c'est que tu l'a jamais aimé.»


Je sais qu'il ne va pas apprécié cette provocation, mais ça ne peut lui faire que du bien de lâcher prise, une seule et unique fois. Je me suis approché lui le regardant toujours droit dans les yeux. Je sais qu'il ne s'en prendra pas à moi. Il ne l'a jamais fait jusqu'à présent pourquoi ça changerait tout à coup ?  


Dernière édition par Doryan Niels Mckiddle le Lun 25 Nov 2013 - 15:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 1503
Date d'inscription : 28/10/2013
Crédits : Ludies; gif tumblr
Double Compte : Elias & Matthew & Keane & Benjamin & Jonah



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t2417-connor-oo-it-s-not-unusual-to-
MessageSujet: Re: Are you alright ?•• Doryan   Sam 16 Nov 2013 - 19:43

Parler des cours et du redoublement de Doryan était bien entendu un sujet que Connor aurait dû éviter, et pourtant le jeune Ravenclaw en avait bel et bien parlé. Après tout, c'était la vérité, pas un sujet à cacher si ?! Et puis redoubler devait conférer quelques avantages comme déjà connaître les cours par exemple, d'ailleurs le rouge lui confirma en disant qu'il s'impliquerait un peu plus cette année et qu'il n'aurait pas autant de pression. C'était certainement une bonne chose pour lui. Pour Tveit, pas réellement de pression non plus, il savait qu'il allait y arriver s'il s'en donner les moyens, s'il travaillait et il ne comptait pas redoubler ou être mauvais, non, lui aimait réussir et l'excellence, l'idée de rater une épreuve, un devoir pouvait le rendre malade. Alors bien sûr, on ne pouvait pas être "parfait" en tout, mais avoir un bon/très bon niveau c'était faisable non ?! Si t'as le moindre soucis, tu pourras demander à tes amis non ? Ou sinon... j'veux même bien t'aider un peu. Attention, c'était à noter dans un calendrier, il venait de proposer son aide. Bon, il n'était pas quelqu'un de patient, il n'était même pas certain d'être un professeur, pour lui parfois certaines informations étaient tellement logique qu'il ne savait pas les expliquer, alors bon, ce n'était peut-être une bonne affaire de lui proposer ça. M'enfin, on dira que c'est une gentille attention de la part de Connor et comme c'est rare, il ne faut pas l'oublier.

Changement de sujet, Tveit demanda ensuite si Doryan avait des nouvelles de son oncle. Il aurait aussi bien pu demander à ses parents, mais il préférait le faire avec le gryffy.... peut-être parce qu'il n'avait que cette idée de sujet aussi.... « Je ne suis pas retourné chez moi à cause de lui. Je n'ai pas pu voir ma famille. Je ne sais pas si tu te rends compte de ce que ça peut faire, mais en tout cas, ça me fait juste le détester encore plus qu'avant.»  Non, il ne savait pas ce que ça pouvait faire... mais par contre il savait ce que ça faisait d'expliquer aux parents d'Elinor comment leur fille était morte et il ne voulait plus jamais revivre ça. Plus jamais, mais là n'était pas vraiment le sujet, et d'ailleurs ce sujet-là il n'avait pas spécialement envie d'en parler. Il se passa une main dans la nuque. Je ne sais pas ce que ça fait.... alors il ne pouvait pas compatir, enfin si, un peu, intérieurement mais le montrer c'était autre chose. Mais par contre détester quelqu'un encore plus qu'avant, ça c'est bon. Voilà, ça c'était dit, et bien entendu là il songeait à Twain. Elle, elle allait le sentir passer.

Et ensuite vint le sujet Wallestein, il voulait s'assurer que c'était maintenant OK avec lui. Doryan lui avait ensuite demandé sil arrivait à tout gérer et il avait répondu par une autre question-réponse: pourquoi est-ce qu'il aurait du mal à tout gérer. C'était évident pourtant ce que voulait entre Mckiddle, mais cette chose-là, il ne voulait pas lui donner, lui avouer. Et là, le rouge s'arrêta et le regarda droit ans les yeux. « Me prends pas pour un con, je sais qu'au fond tu crèves d'envie d'en parler. Qu'est-ce que ça te fait … de perdre celle que t'aimais? Ne me réponds pas rien, parce que si tu réponds ça c'est que tu l'a jamais aimé.» Doryan s'était approché de lui. Si Connor avait pu le tuer d'un regard il l'aurait certainement fait. Il n'avait pas aimé, mais alors pas du tout l'insinuation du plus âgé. Retire ce que tu viens de dire de suite !! Personne n'avait le droit de dire qu'il n'avait pas aimé Elinor. Personne. Parce que c'était faux, totalement faux. Qu'on le traite de tous les noms qu'il voulait il s'en fichait, mais pas ça. Est-ce que c'était une menace ? Peut-être bien, mais il n'avait pas sorti sa baguette pour autant et se contentait de le foudroyer du regard. Quelques secondes passèrent et son coup de sang passa, il se calma un peu et reprit sur un ton plus neutre. A ton avis, qu'est-ce que ça me fait ? Mais arrêter de vivre ne changera rien, pleurer non plus... Et c'est pas ce qu'elle aurait voulu non plus. Il se tut quelques secondes avant de souffler Mais oui je l'aimais, tu peux pas imaginer comment, et non je n'ai pas envie d'en parler. Oui monsieur et son orgueil ne voulait pas se montrer trop sentimental, trop faible.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité


Invité
MessageSujet: Re: Are you alright ?•• Doryan   Lun 25 Nov 2013 - 15:16

Connor & Doryan
Une aide de Connor. Je l'ai regardé en lui souriant. C'est à noté dans le calendrier. Si je me souviens bien il n'est pas du genre à aider les autres. Il semblerait que je sois une exception et ça me fait sourire. Je ne sais pas pourquoi il tient tant à m'aider. Je suis un grand garçon je saurais me débrouiller tout seul, quoi que en potion … j'en doute. Je ne dirais pas non à son aide.

« Oui pourquoi pas. T'es fort en potion? Mais hôte moi d'un doute, t'es du genre à aider les gens toi? Où c'est seulement parce que c'est moi?»


Ceci est une question piège. J'ai bien envie de savoir ce qui le motive à vouloir m’apporter de l'aide. Je ne suis pas différent des autres, mais il m'est déjà venu en aide face à Wallenstein, je ne l'ai toujours pas remercier d'ailleurs, mais j'ai une sorte de dette envers lui du coup. Parler de Wallenstein et de mon oncle me rappelait tout ce que j'avais vécu à cause d'eux. J'étais content de plus revoir l'un, mais l'autre été toujours là et les cours de botanique allait être une horreur. Je vais avoir du mal à ne pas vouloir m'enfuir en courant. Je lui ai avoué qu'à cause de Niels je n'avais pas eu la chance de voir ma famille et il semble comprendre ce que c'est que de détester quelqu'un  aussi fort. Je me demande de qui il parle, parce que je ne suis pas bête je sens bien que ses mots signifient clairement qu'il ressent ça pour quelqu'un et je n'aimerais mieux pas être à la place de cette personne. La suite de cette conversation vira quelques peu à l'affrontement verbal, comme j'aimais si bien le faire avant. Je me trouve toujours aussi doué pour ça. Sa réaction me montrait clairement qu'il avait aimé sa petite amie. J'étais satisfait de moi, mais quelque chose manquait.

« Je te l'accorde. C'est ce que je voulais entendre.»


Je lui ai souris. Je me sens quelques peu manipulateur là. Je ne sais pas si c'est une bonne chose où pas d'ailleurs, mes anciens petits démons semblent revenir au galop. Il me dit que je ne peux pas imaginer comment il l'aimait. Je crois qu'il se trompe. Il ne sait pas à quel point j'aime mon petit ami, sans doute autant que lui aimait sa compagne. Il y a encore des tas de questions que je me pose à propos de nous certes, mais jamais je ne cesserais de l'aimer quoi qu'il arrive.

« Je sais ce que c'est.»


C'est aussi simple que ça. Je ne sais pas s'il peut le comprendre, mais je l'espère. Je me demande pourquoi il est toujours aussi froid, son attitude me fait croire qu'il n'a pas de cœur, même s'il me dit qu'il en a un. J'ai envie de le titiller encore un peu. Je crois que j'ai trouvé comment.

« Tu as tort de pas vouloir en parler, tôt ou tard ça te hantera et tu finira par perdre la tête. »


Je parle évidement par expérience. Je ne voulais pas parler de mes problèmes non plus, ni de mes sentiments, mais faire le deuil de quelqu'un est plus simple une fois qu'on a tout lâcher, j'espère qu'il le fera.  


Dernière édition par Doryan Niels Mckiddle le Ven 29 Nov 2013 - 19:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 1503
Date d'inscription : 28/10/2013
Crédits : Ludies; gif tumblr
Double Compte : Elias & Matthew & Keane & Benjamin & Jonah



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t2417-connor-oo-it-s-not-unusual-to-
MessageSujet: Re: Are you alright ?•• Doryan   Mar 26 Nov 2013 - 17:55

Oui, oui bon, lui même ne savait pas trop ce qui lui avait pris de vouloir aider Doryan, un élan de bonté ? Cela ne lui ressemblait pas trop, alors cela voulait dire une seule et unique chose: il appréciait bien le Rouge. Voilà, c'était comme ça, il n'y avait pas de honte à avoir si ?! Le jeune homme haussa un sourcil lorsqu'il lui demanda s'il était fort en potions. Il le prenait un peu comme un affront ! Genre, comme s'il pouvait être mauvais un une matière, la bonne blague ! Bon, comme tout le monde il avait des matières de prédilections et les autres, mais il n'était jamais "mauvais", il bossait trop pour cela. Bien sûr ! Qu'est-ce que tu crois ?! oui, il avait un peu heurté son égo. Je suis du genre à faire ce dont j'ai envie... si j'ai envie d'aider des gens je les aide, sinon non. C'est tout. il éludait à moitié la question là. Il n'avait pas envie de dire qu'il n'était pas du genre à aider les gens, parce qu'il était certain que Mckiddle le savait pertinemment. Il n'aidait que les gens dont il était proche, et encore, pas tout le temps... Il n'était pas assez patient pour cela. Alors oui, c'était parce que c'était Doryan et qu'il l'aimait bien qu'il voulait mais là encore il n'avait pas franchement fourni de réponse claire. Allez le rouge, c'était à toi de comprendre tous les sous-entendus et compagnie. Maintenant il ne restait plus qu'à savoir comment allait réagir le plus âgé à ce qu'il venait de dire, c'était un peu du quitte ou double.

Un peu plus tard, alors qu'ils parlaient famille-vacances et compagnie, il dut bien avouer qu'il ne savait qu'à moitié ce que ça faisait de ne pas revoir ceux qu'il aime... mais par contre détester quelqu'un chaque jour, ça... il n'y avait pas de problème. Par mesure de prudence et même s'il savait qu'entre le rouge et la bleue ce n'était pas le grand amour, il préféra ne pas citer de nom. Doryan n'avait pas besoin de savoir que cette "cible" à cette haine sans borne n'était personne d'autres que Twain. Pour un peu, la suite de la conversation allait virer au drame, en effet Tveit n'aima pas du tout les insinuations de son camarade sur Elinor, pour un peu, il se serait jeté sur lui pour le frapper, mais non il s'était abstenu préférant de contentant de le foudroyer du regard, des paroles. Le ton amical avait bel et bien disparu de la voix du Bleu et sans forcément se montrer trop menaçant, il n'était plus "tendre" et prêt à s’énerver, à la moindre remarque supplémentaire. Je te l'accorde. C'est ce que je voulais entendre.» Connor leva les yeux au ciel. Génial, en plus il s'était fait manipuler par le Griffy ! Oui, cela l'agaçait au plus au point d'être tombé pile là ou Doryan voulait l'emmener. Alors pourquoi tu me poses ces questions ridicules ! grogna t-il de mauvais poil. Si Mckidle lui souriait ce n'était pas du tout le cas du plus petit. Je sais ce que c'est. Il eut un petit rire plus jaune et sarcastique qu'autre chose. Depuis quand tu connais Rafael ? Quelques années tout au plus, je me trompe ?! T'as un meilleur ami non ? Fletcher. Il se tut quelques secondes et voyant que le rouge semblant d'accord avec ce qu'il avançait il ne tarda pas à reprendre la parole Je connais Elinor depuis tout petit, on a grandi ensemble. On a toujours été très proches, vraiment très proche. C'était ma meilleure amie, avant de devenir ma petite amie. C'était ma voisine. De nouveau il se tut quelques instants avant de se passer une main dans les cheveux Nos parents nous voyaient déjà mariés, et on s'en ait toujours beaucoup amusés. Je sais que tu aimes Rafael, mais ce n'est pas la même chose, et ça ne le sera jamais, même si tu le perdais, il te resterait toujours ton meilleur ami et peut-être des amis d'enfance moi il me reste... mon cousin. Bon d'accord il adorait le serpentard mais quand même. Il avait réussi à tout dire d'un ton plus ou moins neutre, froid comme s'il disait la pire banalité au monde. « Tu as tort de pas vouloir en parler, tôt ou tard ça te hantera et tu finira par perdre la tête. »  Nouveau petit rire sarcastique de la part du Bleu. T'inquiètes pas, ma tête est bien attachée au reste de mon corps. De toute façon, c'est pas comme si grand monde allait me pleurer, au contraire, ça fera des joyeux ! Il lui fit un petit sourire avant de s'approcher près de Doryan, très près, assez près pour sentir sa respiration. Le regardant alors dans les yeux il lui souffla Est-ce que tu es en train de me dire que tu t'inquiètes de mon sort, Mckiddle ?!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité


Invité
MessageSujet: Re: Are you alright ?•• Doryan   Ven 29 Nov 2013 - 19:06

Connor & Doryan
Connor qui aide les gens, moi qui les laisse tranquille, il y a beaucoup de changement dans l'air. J'ai pourtant le sentiment qu'en ce qui le concerne, c'est seulement parce que c'est moi. Je ne sais pas pourquoi je pense ça et cette idée me fait sourire, alors que je ne devrais pas en être aussi touché. J'aime juste l'idée d'être une exception pour quelqu'un, c'est un peu narcissique, vous ne trouvez pas? Je vous vois arrivé d'ici, il redeviens comme avant, non c'est juste que certaines choses en moi n'ont pas changer. Je reste moi-même malgré le fait que je fais des efforts. Connor me surprends de plus en plus, penser cela est étrange. J'ai levé les mains en signe de capitulation.

« Si tu le dis. »

Oui c'était très subjectif ça, je suis bien conscient que je viens de lui lancer un nouveau sourire et que cette rencontre semble me réjouir. Je ne sais pas tellement ce qui me prend à vrai dire. C'est un peu tendu entre nous lorsque je lui ai demandé ce qu'il ressentait de plus avoir sa petite amie à ses côté. J'avais voulu qu'il me me montre qu'il avait des sentiments, qu'il n'était pas totalement fermé. Pourquoi je posais ces questions, parce que je voulais en être certain.

« Parce que je voulais être sûr que t'avais des sentiments et il est clair que tu en a, on ne sait jamais très bien avec toi, t'es un peu … fermé avec les gens.»


Un peu ou voir beaucoup. Il se contente d'aborder un air froid et cruel alors que dans le fond je suis certain qu'il a un cœur et qu'il est bien plus que ça. J'ai toujours été plutôt bon pour apercevoir ce genre de truc. Je sais aussi comment le faire parler et je crois que si on continue comme ça, ça pourrait lui faire une petite thérapie, mais je ne suis loin de la thérapie pour le moment, il n'a pas vraiment l'air d'être heureux de voir que je l'ai manipuler pour qu'il me dise ce qu'il ressentait tout au fond de lui. Il s'ouvrit d'ailleurs un peu plus à moi et franchement j'étais content qu'il le fasse. Je comprenais à quel point il était proche de sa petite amie, son amie d'enfance visiblement, mais il faudrait qu'il passe à autre chose. La vie continue, même si c'est dur. Je ne sais pas ce que j'aurais fait si j'avais perdu Rafael durant cette bataille, j'aurais été dévasté c'est certain, mais ce n'est pas de moi dont on parle là. Il m'avoua qu'il ne lui restait plus personne à part son cousin, c'est assez triste. La solitude n'est pas franchement un sentiment que j'apprécie et il a l'air de prendre conscience qu'il est tout seul. Je crois qu'il se trompe. Il se moque légèrement lorsque je lui dit que parler lui ferait du bien. Il se rapproche, et je me recul vers l’alcôve du couloir jusqu'à ne plus pouvoir reculé parce qu'il y a le mur derrière moi. Sa remarque me fait haussé les sourcils et lever les yeux au ciel. Il me demande ensuite si je m'inquiète pour lui, non sans blague. Je l'ai regardé dans les yeux, ne me posant pas trop de question sur cette proximité …

« Quoi ça t'étonne autant que ça ? Tu n'es pas seul. »
 


Dernière édition par Doryan Niels Mckiddle le Lun 2 Déc 2013 - 18:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 1503
Date d'inscription : 28/10/2013
Crédits : Ludies; gif tumblr
Double Compte : Elias & Matthew & Keane & Benjamin & Jonah



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t2417-connor-oo-it-s-not-unusual-to-
MessageSujet: Re: Are you alright ?•• Doryan   Lun 2 Déc 2013 - 17:42

Connor voyant bien dans le regard de Doryan que ce qu'il venait de lui dire faisait plaisir. En même temps, le Rouge devait venir de comprendre qu'il faisait parti des quelques rares personnes que le plus jeune appréciait, et qu'en plus il voulait bien l'aider pour ses cours. Ce genre de proposition était plus que rare, alors il fallait espérer que Mckiddle profite bien de cette opportunité. L'autre leva les mains en signe que Tveit avait "gagné", et il rajouta même un petit "si tu le dis". Arborant un fier sourire le Bleu ne tarda pas à reprendre la parole Je le dis, tu peux me croire... Il se tut quelques secondes avant de reprendre Ce qui fait de toi quelqu'un de particulier à mes yeux. Oui, il le brossait un peu dans le sens du poil. Tout doux le rouge ! Lui faire gonfler son égo était une idée tout à fait judicieuse, non ?! Au moins cela faisait sourire un minimum son interlocuteur.

Cette bonne humeur apparente vu très vite réduite à néant lorsque le plus âgé posa LA question qu'il ne fallait pas: s'il avait des sentiments pour Elinor. C'était le genre de chose qui pouvait rendre Tveit fou de rage. Genre, parce qu'il était froid et distant, il n'avait pas de cœur, il n'aimait personne ?! C'était quoi ces conneries ?! Il aimait certes peu de gens et ces derniers étaient au courant, mais les personnes qu'il côtoyait volontiers c'était parce qu'il les appréciait/aimait réellement. Il avait un cœur, des sentiments comme tout le monde, mais vu son comportement, c'était peut-être un peu plus difficile à cerner. Lorsque Doryan lui dit qu'il en avait douté parce qu'il était un peu fermé sur les gens lui, Connor haussa un sourcil avant de pousser un clair soupir d'exaspération. Sérieusement ! J'suis pas monstre, j'ai un cœur comme tout le monde. J'ai quand même le droit de n'apprécier que quelques personnes ! Et d'ailleurs, jusqu'à il y a peu, il me semble que tu étais plus ou moins dans le même cas que moi. Autrement dit, c'est un peu l'hôpital qui se fout de la charité, même si Doryan avait un peu changé à l'heure d'aujourd'hui. Et se rendre compte que le Rouge avait réussi à lui faire dire ce qu'il voulait entendre le mettait encore plus de mauvais poil. Normalement c'était lui qui manipulait les autres et non pas Mckiddle qui le manipulait. Histoire de pouvoir clore le sujet une bonne fois pour toute, il lui expliqua donc ses rapports exact avec sa petite amie histoire que son camarade comprenne mieux et surtout qu'il cesse de comparer son histoire avec Rafael avec celle avec Elinor parce que ça n'avait rien à voir, ne serait-ce que par la durée ! Et des personnes qui le connaissaient depuis tout petit et qui l'appréciait il ne lui restait maintenant que son cousin... Après, bien entendu il avait quelques histoires d'amitiés qui avaient vu le jour à Poudlard, mais ce n'était pas la même chose et ça ne le serait jamais.

Lorsque Doryan lui "expliqua" que parler de ses soucis lui ferait du bien sinon Tveit perdrait bientôt la tête il ne pur s'empêcher de faire un peu d'humour noir (mais réel) en disant que pas mal d'élèves seraient heureux s'il crevait. Connor s'était approché de Doryan, Doryan qui avait reculé jusqu'à être collé contre le mur (ou coincé si tu préfères). C'est le moment choisi par le bleu pour lui demander s'il s'inquiétait pour lui; et c'est yeux dans les yeux que l'autre garçon lui répondit
« Quoi ça t'étonne autant que ça ? Tu n'es pas seul. »
Il se passa une main dans les cheveux avant de lui dédier son plus beau sourire et de lui souffler doucement contre son oreille. De quelle manière comptes-tu m'extirper de cette solitude quand tu n'es pas-là hein ?! Il sourit un peu avant de continuer Non, ça me m'étonne pas du tout, il en faudra un peu plus pour m'étonner Mckiddle, et je suis à peu près certain que tu n'y arriveras pas. Défi lancé... et les deux phrases collées l'une à l'autre, plus cette proximité, il espérait obtenir du Rouge un peu plus qu'un simple sourire. Doryan était en couple et il ne voulait pas faire le premier, par contre si c'était le plus âgé qui commençait, là il n'y aurait plus de soucis. Connor avait bien conscience que le courant passait bien entre eux, il voyait bien qu'il plaisait à Mckiddle, alors, pourquoi pas ?! Maintenant, il fallait juste espérer qu'il n'ait pas trop mal interpréter certains faits et gestes de l'autre garçon. Quoiqu'il en soit, il fit en sorte que meurs visages ne soient plus qu'à quelques centimètres l'un de l'autre. Si Doryan voulait le repousser, il le ferait sinon c'était que c'était open bar !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité


Invité
MessageSujet: Re: Are you alright ?•• Doryan   Lun 2 Déc 2013 - 18:36

Connor & Doryan
On était là tous les deux à causer de tout et de rien, enfin presque, on parlait surtout d’événements qui avaient vu nos vies bouleversé, j'essayais de lui faire comprendre qu'il pouvait être meilleur et j'avais un peu réussis avec cette première étape. Il avait voulu m'aider, ça montrait bien qu'il n'était si méchant avec tout le monde. C'est bizarre cette impression que l'on parle de moi là. Il peut changer je le sais tout au fond de moi. Je lui fait comprendre que je n'en rajouterais pas plus, parce que d'une il n'a pas envie d'en parler plus longtemps, mais je suis assez satisfait. Il m'a même avouer que ça faisait de moi quelqu'un de particulier à ses yeux et je ne sais pas pourquoi mais j'ai souris parce que ça m'a fait plaisir de l'entendre de sa bouche.

On est passé à autre chose et là ça a été plus rude pour lui. Je vois bien qu'il n'aime pas se faire manipuler et il n'avait pas tout à fait tord en me disant que j'étais un peu comme lui avant. Je n'ai pas pu m'empêcher de sourire encore une fois, à croire que ça devient automatique quand il est là et ce n'est pas bon tout ça. Je me suis raviser sachant que tous ces petits sourires ne plairaient pas forcément à tout le monde.

« Oui je sais, j'étais horrible avec pas mal de gens, mais il semblerait qu'on m'a pardonné et que j'essaie de me racheter comme je peux parce que j'ai une conscience, qui déraille de temps en temps, mais j'essaie réellement de changer et c'est loin d’être facile.»


Faute avouée à moitié pardonner? Je l'espère en tout cas. Je me suis retrouvé quelques seconde après coincé entre lui et le mur qui m'empêche de me dégager. Il est si près de moi que je sens le souffle léger de sa respiration. Je n'ai jamais été aussi près d'un autre garçon et ça me fait tout drôle et je ne sais pas si c'est une bonne ou une mauvaise chose. Il s'est rapprocher encore de moi, je l'ai entendu me demander à l'oreille comment je comptais l'extirper de sa solitude, bonne question, à vrai dire je n'en ai pas la moindre idée. Je crois que j'aurais aimé ne pas avoir à réfléchir à ce moment là. Il m'en faudrait plus pour l'étonner … je crois que j'ai un moyen radical pour ça … je ne sais pas vraiment ce qu'il me prend, mais ce défi semble faire clignoter des alarmes dans ma tête et elles me crient danger, mais je ne les écoutent pas. Je l'ai alors embrasser m'attendant à chaque seconde à ce qu'il me rejette sans avoir rien prévenu, rien planifier.

Je ne sais pas comment tout ça à peu arriver si vite, ni s'il sera surpris ou pas, après tout il va peut-être juste me foutre une belle droite parce que ce n'est pas du tout son truc. Je préfère ne pas me poser de questions, je sais que c'est  pourtant que je suis entrain de faire une grosse connerie et je me rends compte parce que quand j'embrasse Connor c'est le visage de Rafael que je vois, ce n'est pas Connor et du coup je m'arrête brusquement et met une main devant ma bouche me rendant compte de ce que je venais de faire. J'ai regarder aussi Connor sans savoir ce qu'il pensait de tout ça.


Dernière édition par Doryan Niels Mckiddle le Mar 3 Déc 2013 - 13:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 1503
Date d'inscription : 28/10/2013
Crédits : Ludies; gif tumblr
Double Compte : Elias & Matthew & Keane & Benjamin & Jonah



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t2417-connor-oo-it-s-not-unusual-to-
MessageSujet: Re: Are you alright ?•• Doryan   Mar 3 Déc 2013 - 12:39

Connor ne voulait pas parler plus d'Elinor qu'il ne l'avait déjà fait, alors oui, quoique dise Doryan à présent, il se tairait certainement sur la question... Néanmoins, le long de la conversation il avait réussi à placer quelques compliments ci et-là. Des choses qu'il pensait. Oui le Rouge était spécial à ses yeux et c'est bien pour cela qu'il souhaitait l'aider en cours si c'était nécessaire. Et oui, Doryan lui plaisait, il était mignon, adorable, mais ça, il ne l'avouerait pas, du moins pas de suite. Par ailleurs, il voyait également que l'autre garçon n'était pas insensible à son charme.... Bref, là n'était pas vraiment le sujet, non, Tveit avait préféré lui rappeler qu'avant ils étaient pareils alors que ses conseils n'étaient franchement pas des plus avisés. Étrangement cela avait fait sourire Mckiddle plus qu'autre chose (comme quoi, le courant passait plutôt bien entre eux non ?) Tu étais horrible et détesté, donc on était plus ou moins pareil... et sincèrement, je ne sais pas s'ils t'ont pardonné. Il braqua ses yeux dans ceux du plus grand Est-ce que tu as plus d'amis ?! Peut-être qu'ils ne disent plus rien sur ton compte parce que tu ne fais plus rien pour alimenter ces dires... ça ne veut pas dire qu'ils t'aiment bien maintenant. D'accord ce n'était pas franchement malin de lui dire ça, mais Tveit le pensait réellement. Il ne voyait pas forcément le rouge plus accompagné que d'habitude, il ne voyait pas forcément l'autre plus aimé. Est-ce que je me trompe Mckiddle ?! Il lui sourit, avant de reprendre encore une fois Tu n'as pas besoin de changer si tu te sentais bien comme t'étais. Tu avais bien quelques amis qui t'appréciaient comme t'étais non ? Alors pourquoi essayer de modifier cela pour des gens qui ont en possiblement rien à foutre, pour des gens qui trouveront que ton comportement aura toujours quelque chose de reprochable... hein, Doryan, pourquoi est-ce que tu veux être absolument quelqu'un de différent ?! Connor avait vraiment du mal à comprendre pourquoi le rouge faisait cela... et il cherchait un peu la petite bête pour tenter de faire comprendre à son aîné que ce n'était put-être pas la solution la plus adéquate de changer pour faire plaisir aux autres.

La suite... La suite avait été un peu plus drôle. Connor s'était approché du rouge qui avait reculé jusqu'à être coincé contre un mur. Vu son gabarit, Doryan pouvait aisément repousser le plus jeune mais étrangement il n'en fit rien, alors Tveit continua son petit manège lui glissant quelques sous-entendus contre son oreille, avant de lui lancer un défi: celui de le surprendre. Il savait que le rouge voudrait le relever, il savait que cette proximité ne le laissait pas indifférent et il jouait beaucoup là-dessus... Néanmoins, il avait tenu à ce que se soit Doryan qui fasse le premier pas pour diverses raisons. Pas vraiment le temps de se poser d'autres questions que le rouge l'embrassa. Victoire, de courte durée car l'autre eut l'air de se rendre compte de ce qu'il était en train de faire et il s'arrêta alors brusquement. Ne faisant pas franchement trop attention à la mine à moitié déconfite de Mckiddle, il lui dédia un joli sourire avant de lui répliquer. Tu sais que tu embrasses plutôt pas mal ?! Et c'est pas la peine de me regarder avec cette expression de poisson frit, ça ne changera rien à la situation... il laissa passer quelques secondes avant de continuer ... au contraire autant en profiter un peu plus non ?! Il n'y a personne. Personne a besoin de savoir. Et c'est sur ces bonnes paroles qu'à son tour il embrassa le plus âgé. Douce et savoureuse et agréable victoire, tout comme l'était le baiser... Comme l'autre semblait plutôt se laisser faire, il quitta pendant quelques ses lèvres pour lui enlever le sweet qu'il portait. Oui, le Bleu ne comptait pas s'arrêter à un baiser et ils se trouvaient à quelques pas d'une salle qui généralement ne servait pas et où ils pourraient avoir la paix.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité


Invité
MessageSujet: Re: Are you alright ?•• Doryan   Mar 3 Déc 2013 - 13:39

Connor & Doryan
J'ai haussé les sourcils et j'ai laissé échappé un petit rictus lorsqu'il m'a rappeler que j'avais été aussi détesté qu'il l'était. Il ne savait pas s'ils m'avaient pardonné. Je l'ai regardé d'un air curieux, ça veut dire quoi ça? Qu'est-ce qu'il essayait de me faire comprendre? Que je faisais tout ça pour rien? Que tout le monde s'en fichait ? Non je ne peux pas le croire, je veux garder l'espoir que tout ce que j'ai fait sert à quelque chose, que sans ça je ne serais sans doute pas là où j'en suis avec Rafael. Il commence à me faire douter, c'est malin, est-ce que les autres voient que j'ai changé? Même Elias n'a pas l'air de comprendre par quoi j'ai du passer, j'ai l'impression qu'il minimise un peu les efforts que j'essaie de faire. Je ne dis rien, le laissant le doute s'investir. J'avais quand même moins d'ennuis enfin, ce n'est que le début de l'année aussi et la de l'an dernier je l'ai souvent passé avec mon bleu alors je n'ai pas vu tellement de changement, mais je me souviens aussi qu'on m'a pas mal insulté depuis que je me cache plus, alors je ne sais pas vraiment s'il a raison ou tort. Il semble que je sois toujours aussi influençable.

Je n'avais pas prévu que le reste se passerait comme ça, je ne sais pas ce qui m'a prit, mais ça sonnait comme un défi, il semblait me dire « surprend-moi». Je l'ai embrassé sans trop me poser de questions, en ne pensant qu'à moi, encore une fois. Je me suis ensuite arrêté brusquement me rendant compte que je pensais quand même à Rafael. Je crois que je viens de faire une énorme connerie là, et il semble amusé par ma réaction. J'ai du mal à comprendre sa façon d'être. Je croyais en plus qu'il n'était pas de ce bord là, qu'il m'aurait envoyé une claque pour l'avoir embrassé et en fait il se laisse faire, comme si c'était ce qu'il attendait de moi. J'ai débloqué lorsqu'il m'a dit que j'embrassais plutôt pas mal … Il n'y a que mon bleu qui est sensé pensé ça et je n'arrive pas à réfléchir correctement à ce qui se passe là. Connor à toujours su dire les choses de façon étonnante …

« Poisson frit toi-même.»


Oui ça ne vole pas très haut. Je suis trop perturbé pour répondre quelque chose de toute manière. Ça ne changera rien à ce qu'il se passe disait-t-il. Je sens que je ne vais avoir des emmerdes si je … Je ne dois pas penser à ça, mais c'est juste impossible. En profiter … je ne sais pas si c'est une bonne idée, je n'ai jamais fait ça avec un autre, je ne connais que ce que Raf … Un petit diable dans ma tête me dit que lui l'a bien fait avec un autre, oui, mais on n'était plus ensemble, oui mais toi tu ne l'aurais pas fait, ce petit combat dans mon cerveau me semble impossible à taire. « Personne a besoin de savoir. » Bien sur que non. Je serais foutu dans les jours qui vienne si on l'apprend, d'une parce que tout le monde risque de me tomber dessus et de deux parce que je me sens déjà coupable de ce baiser et je n'ai pas vraiment le temps de penser à autre chose parce qu'il m'embrasse à son tour. Il n'embrasse pas mal non plus à vrai dire … Je me suis juste laisser faire lorsqu'il m'a enlever mon sweet, j'avais encore ma chemise parce que je suis plutôt frileux et que le froid commence à arriver et je sens déjà ses mains sur moi et je n'ai pas pu m'empêcher de l'embrasser à nouveau et de passer ma main autour le long de son coup sans me douter qu'on n'était plus tout à fait tout seul.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 2115
Date d'inscription : 14/03/2012
Crédits : © ECK
Double Compte : Casey (Huffle) && Kevin (Huffle) && Killian (Gryff) && Ricardo (Slyth) && Rosalyn (Raven)



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1456-rafael-a-paley-uc
MessageSujet: Re: Are you alright ?•• Doryan   Ven 6 Déc 2013 - 19:24

Cette rentrée est... étrange. Très étrange. Et pas dans un sens très agréable à vrai dire. Ces vacances ont été magiques, passer la fin de l'été chez moi, avec Doryan, c'est peut-être bien le souvenir qui va remplacer les précédents quand il s'agit de générer un patronus. Kay m'a fait mourir de rire à ramener quelqu'un(e) de nouveau qu'on découvrait au petit matin dans la cuisine, ou appuyé(e) à la rambarde de l'étage, un jour sur deux, et je crois que ça l'a bien faite marrer aussi, de voir nos mines déconfites le premier jour. Après, on s'est habitués, mais le premier matin a été... épique. Je crois qu'on peut dire qu'elle aussi, elle a bien profité des vacances... Et je dois bien avouer que je me suis souvent pris à penser que ça serait cool de pouvoir vivre comme ça... tout le temps. Je sais bien que tout ça est très frais, que c'est beaucoup trop tôt pour faire de tels paris sur l'avenir, mais c'est plus fort que moi. Et puis après tout, on était bien, non ? Quel mal y avait-il à vouloir que des moments aussi agréables perdurent ?

A mon sens, aucun, sauf que la rentrée y a mis un terme et je ne parle pas simplement du fait que géographiquement, on ne se trouve plus au même endroit, ni du changement d'emploi du temps. Quand Killian nous a séparés pour emmener Doryan à la table des rouges, ça m'a plutôt fait sourire. Mais je ne pensais pas qu'un tel fossé se creuserait aussi vite et surtout, sans que j'en comprenne la raison. On a continué à se retrouver comme on le faisait avant les vacances, et, même à se rejoindre dans la salle co de l'autre, mais... Je sens bien que quelque chose ne va pas. Je ne veux pas le harceler de questions non plus, j'ai appris assez durement avec Ever que ma curiosité naturelle peut être une source de conflit, même lorsque ça part d'une bonne intention, alors je me fais violence pour fermer ma gueule. Ca n'empêche que je lui demande régulièrement si ça va, et que je lui ai déjà dit plusieurs fois que j'étais là, s'il avait besoin de parler, ou de quoi que ce soit d'autre, d'ailleurs. Sauf que rien n'y fait, il garde le silence, et je ne sais, clairement, plus quoi faire. Je me suis même surpris à vérifier s'il portait toujours la bague que je lui ai offerte, ce matin, et rien que le fait que j'ai craint qu'il l'ait retirée me rend malade. Et j'arrête pas de tourner ça en boucle dans ma tête. Comment on a pu passer du tout au tout en l'espace de quelques jours comme ça ?

J'en suis là, un peu perdu dans mes pensées, remontant vers mon dortoir quand un mouvement attire mon attention, et tout d'abord, c'est un sourire amusé qui pointe sur mes lèvres. Il y en a qui osent tout, dites donc, il y a quand même plus discret comme endroit. Et puis le pull est finalement enlevé et j'entrevois le visage de celui qui se trouve plaqué contre le mur et...

« Do...ryan ?... »

Autant dire que le début de sourire s'est figé instantanément puis évanoui la seconde d'après. Comment décrire ce que je ressent à cet instant... ? Pour être tout à fait franc, je ne sais même pas moi-même ce que je ressens vraiment. Je suis là, immobile, les yeux écarquillés, refusant de croire à ce que je vois, et en même temps certain de reconnaître l'homme que j'aime : aucun risque pour que je le confonde avec un autre. Et je sais pas si je peux dire que je suis triste ou en colère ou sous le choc. Ou un peu de tout ça. Mon coeur s'est mis à battre la chamade et j'ai l'impression qu'il pulse dans mes tempes, mais malgré l'afflux sanguin dans tout mon corps, je suis incapable de bouger, d'esquisser le moindre geste. Ca n'est pas possible, n'est-ce pas ? Je ne peux pas être entrain de voir ça, n'est-ce pas ? Pourtant je sais au fond, que c'est bel et bien la vérité, que c'est bien lui, là, et que ce n'est pas moi, contre lui, qui vient de l'embrasser et de lui retirer son vêtement. Ca ne me ferait pas autant de mal si je rêvais tout ça...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 1503
Date d'inscription : 28/10/2013
Crédits : Ludies; gif tumblr
Double Compte : Elias & Matthew & Keane & Benjamin & Jonah



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t2417-connor-oo-it-s-not-unusual-to-
MessageSujet: Re: Are you alright ?•• Doryan   Sam 7 Déc 2013 - 13:49

Non, non Doryan, pas la peine de faire ce regard, Connor savait pertinemment ce qu'il disait ou plutôt ce qu'il avançait. Ne plus subir de reproche ne veut pas dire que l'on a été pardonné... Est-ce qu'il était plus entouré qu'avant ?! Le Bleu n'en était pas certain... alors voilà la réalité de la chose, Mckiddle avait change "en bien", mais les gens s'en foutaient un peu pour le moment. Son but n'était pas d'influencer le Rouge, qu'il retrouve la même personnalité d'avant, juste de lui montrer les choses telles que lui les voyait. Les gens se rappelleraient encore un bon moment du type qu'il était avant et il faudrait du temps, beaucoup de temps et beaucoup de patience pour qu'ils commencent à changer d'avis sur Doryan; ça il en était certain et c'est bien pour cela que Tveit trouvait les efforts que faisait l'autre garçon un peu vains, mais après tout chacun son truc.

Et après... après cela, une fois qu'il l'avait bien douter sur cela, voilà que Monsieur Tveit lui lança quelque chose comme une défi en lui disant de le surprendre. Il y avait tellement de manière de surprendre quelqu'un n'est-ce pas ?! Et pourtant c'est bel bien de l'embrasser que choisi Mckiddle avant de se rendre compte de la bêtise qu'il faisait. Si Connor avait été un type un peu plus sympa, il se serait dit qu'arrêter-là était la meilleur des choses ne serait-ce que pour préserver le couple Doryan-Rafael... mais non, le Bleu avait bel et bien envie d'aller plus loin avec le rouge et ce n'est pas le fait qu'il soit en couple avec Paley qui allait l'arrêter. Il lui fit donc un nouveau compliment sur le fait qu'il embrassait bien (et il le pensait), avant de lui dire que personne ne saurait ce qui se passerait dans les minutes à venir, donc si personne ne l'apprenait, pourquoi s'en priver, hum ?! Tu n'as pas mieux que "poisson frit toi-même" dans ton registre ?! Tu m'avais habitué à beaucoup mieux en réplique cinglante McKiddle. Histoire de dire et mec, tu te ramollis-là !! Bref, discuter un peu plus ne servait à rien, agir par contre semblait la meilleur méthode, alors Tveit ne se priva pas pour l'embrasser à son tour et le rouge se laissant faire, il commença même à lui enlever son sweet. Nouveau baiser cette fois-ci débuté par Doryan, comme quoi il avait suffit de pas grand chose pour qu'il craque, le rouge avait même passé sa main le long du cou du plus jeune, à son plus grand plaisir. Maintenant, il ne restait plus qu'à aller dans la petite salle qui se trouvait à côté pour avoir la paix, mais seulement, ils n'avaient pas fait un pas que Do...ryan ?... Outch. Même Connor avait reconnu la voix de Rafael, alors là ça ne sentait pas bon du tout.. mais sérieusement, il aurait pas pu attendre genre dix minutes pour se pointer l'autre ?! PPFTTT, même pas moyen de s'amuser en paix ici sans être interrompu.

Non, Tveit ne se sentait nullement coupable... et c'est donc avec le plus grand naturel du monde -et après avoir réussi à voler un dernier à Doryan-, qu'il lança Oh tiens... bonsoir Paley.... Comment ça va ?! Mais non ce n'était pas une provocation.. Il aurai pu dire hey t'as vu qui je pelote ton mec... mais tiens, il s'était contenté de saluer l'autre Ravenclaw, et pour une fois il n'avait pas son sempiternel sourire sur le visage. Pendant quelques secondes, il avait hésité à se lever et à les laisser en plan, mais finalement il était proche de Doryan mais son attention était entièrement dédiée à son partenaire de Quidditch, il n'avait pas spécialement envie de se recevoir un sort dans la tronche.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité


Invité
MessageSujet: Re: Are you alright ?•• Doryan   Mar 10 Déc 2013 - 22:13

Connor & Doryan
Il y a des choses auxquelles on n'est pas préparés dans la vie et ce baiser en faisait parti. Je suis conscient d'avoir poser mes lèvres sur les siennes le premiers, mais je ne m'attendais pas à ce qu'il me réponde, encore moins à ce qu'il semble apprécier ça. Ce n'est pas pareil qu'avec Rafael, c'est plus bizarre je dois dire. Les faits sont pourtant là, je l'ai embrassé et il me fait comprendre que je ne peux pas revenir en arrière, que je devrais en profiter … mais si je le fais … je n'ai pas vraiment réfléchis plus. Je l'ai regarder en  haussant les sourcils lorsqu'il me dit que je l'ai habitué à de meilleurs répliques. Je suis un peu trop paumé pour dire quoi que se soit d'autre. Je n'ai pas eu le temps de réfléchir plus longtemps à ce qu'on faisait qu'il m'a embrassé à son tour et je lui ai rendu ses baisers. Ce n'était pas désagréable, non, mais ce n'était pas pareil. Je ne ressentais pas la même chose, je n'avais pas cette envie d'aller plus loin, je n'avais pas tout ce que je ressentais quand c'était les lèvres de Rafael que j'embrassais. Je ne sais donc pas pourquoi, mais je me suis quand même laisser faire lorsqu'il a commencé à enlever mon sweet et j'ai continué de l'embrassé parce qu'au fond je voulais juste me venger. C'est loin d'être la chose la plus intelligente que j'ai faite. Je l'ai tout de suite su lorsque j'ai entendu sa voix prononçant mon prénom. J'ai lâché Connor et j'ai regardé Rafael abasourdi par sa présence et par l'air qu'il affichait. Il était déçu et triste. Je le voyais et je n'aimais pas du tout cette vision. J'ai ouvert la bouche pour lui dire quelque chose en m'écartant un peu du Connor qui semblait ne pas avoir envie d'arrêter là. J'allais me dégager mais il m'a embrasser à nouveau et je l'ai repousser légèrement pour passer en ramassant mon Sweet. J'ai jeter un regard désapprobateur à Connor avant de l'entendre salut Rafael. Comment ça va … sérieusement il n'aurait pas pu trouver autre chose à dire. Je l'apprécie c'est vrai , mais là je dois dire que je ne m'attendais pas à sa de sa part. C'est comme s'il était satisfait du mal que j'avais fait a mon petit ami. Je me suis approché de Rafael en sachant qu'il pourrait très bien m'en foutre une à cause de tout ça.

« Je ...»

Je ne savais pas quoi dire. Je n'avais aucune excuse. Il y a quelques temps, je me serais contenté de partir, de ne rien dire et de le laisser en plan, mais si je fais ça, je risque sérieusement de le perdre, alors je ne partirais pas et j'assumerais ce dérapage.

« Je suis désolé. Je … Je ne sais pas ce qui m'a pris. Ce n'était rien du tout.»

Désolé Connor, je n'aurais pas la force de te défendre cette fois, je t'apprécie, mais là c'est un peu trop pour moi. Je regarde Connor espérant qu'il confirme mes dire, que ce n'était rien en sachant pertinemment qu'il n'a aucune raison de le faire.  


Dernière édition par Doryan Niels Mckiddle le Lun 13 Jan 2014 - 13:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 2115
Date d'inscription : 14/03/2012
Crédits : © ECK
Double Compte : Casey (Huffle) && Kevin (Huffle) && Killian (Gryff) && Ricardo (Slyth) && Rosalyn (Raven)



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1456-rafael-a-paley-uc
MessageSujet: Re: Are you alright ?•• Doryan   Sam 4 Jan 2014 - 19:34

~ Are you alright ? ~
Samedi 13 septembre 2014
Doryan Niels McKiddle && Connor Tveit && Rafael A. Paley
Si je savais... Et s'il savait... Contrairement à ce que Doryan pense, je sais qu'il fait des efforts, j'en suis témoin, et je ne suis pas le seul. Killian aussi, par exemple, s'est rendu compte de son évolution, et ça n'est pas pour rien qu'elle s'inquiète de son sort, s'acharne à le suivre pour s'assurer qu'il soit à jour en cours. Elle ne le ferait pas si elle n'avait pas un minimum d'estime pour lui, ce qui, soyons francs, n'était pas le cas il y a quelques mois. Et je suis sûr que nos amis jaunes également l'ont constaté... Evidemment, dans l'école, il y a sans doute bien des gens qui ne réalisent pas le moins du monde qu'il change, ou en tout cas qu'il fait tout pour. Et évidemment, l'opinion publique ne changera pas en un jour, tout comme pour lui, chasser le naturel et les habitudes ne se fera pas non plus en un claquement de doigt. Mais je reste persuadé que ça se fera, petit à petit, qu'il y arrivera. Et je suis là pour le soutenir, même s'il flanche parfois, ce qui est tout à fait compréhensible.

Sauf que je ne sais rien de ce qui le ronge, puisqu'il n'en parle pas, et donc que je n'ai aucun moyen de le rassurer, pas même de comprendre ce qu'il se passe dans sa tête. J'étais bien conscient que quelque chose n'allait pas, et j'ai tenté de l'assurer de mon soutien, de lui tendre des perches, aussi, pour qu'il puisse en parler, mais il s'est terré dans son mutisme. Je ne voulais pas le forcer à la confidence non plus, ça aurait été pire que mieux, on a vu le résultat avec Ever, auprès de qui j'ai retrouvé grâce seulement à cause de son amnésie... Mais maintenant, je regrette de ne pas avoir été plus directif. Si j'avais insisté davantage, est-ce que ça aurait pu m'éviter ça ? Parce que là, clairement, je n'en mène pas large. Je suis complètement abasourdi, et dévasté, ça doit se lire sur mon visage.

Connor ne s'est pas gêné pour embrasser à nouveau le rouge, avant de se retourner le plus naturellement du monde pour me faire face, comme si tout ça n'avait pas le moindre impact.

« Oh tiens... bonsoir Paley.... Comment ça va ?!
- La ferme Tveit. »

J'ai toujours eu du mal avec ce gars, mais c'était le pote de Doryan, alors j'ai fait des efforts, vraiment, même si on était absolument pas sur la même longueur d'ondes. J'ai un peu le sentiment de me prendre un couteau dans le dos, mais à la limite, venant de ce type, ça n'est pas important. Décevant, oui, et pour le coup, je ne comprends pas ce que le rouge peut bien lui trouver, mais passons. Je ne le regarde même pas à vrai dire, mes prunelles claires sont accrochées à celles du Gryffindor. Agresser le bleu ne m'effleure même pas l'esprit, et d'ailleurs, mon ton de voix est plus las qu'autre chose. Je peux pas vraiment lui en vouloir de trouver Do' à son goût, je partage bien évidemment cette opinion. Mais pourquoi ? Pourquoi Doryan a-t-il ressenti le besoin d'aller voir ailleurs ? Qu'est-ce que j'ai fait, ou pas fait d'ailleurs, pour qu'il ne veuille plus de moi mais préfère les bras d'un autre ? Dans ma tête, la première réponse à cette question a été que ses sentiments avaient changé, qu'il ne m'aimait plus, quand bien même ça rentrait en conflit avec nos dernières semaines au Manoir. Et puis j'ai vu sa tête quand il a réalisé que j'étais témoin de tout ça, et j'ai su que ce n'était pas ça : s'il n'avait plus rien à faire de notre couple, il n'aurait pas cet air de petit garçon pris en faute, il ne se détacherait pas de l'autre bleu si rapidement, il ne récupérerait pas son sweet en catastrophe ainsi. Mais alors pourquoi ? Je n'ai pas de réponse, et l'incompréhension se mêle à la colère, à ce sentiment si désagréable de trahison.

« Je...
- Rhabille-toi Doryan. »

Ces mots sont plus durs que je ne l'aurais souhaité. A vrai dire, ils m'ont complètement échappé. Je devrais essayer de prendre sur moi, garder mon calme mais j'en suis incapable et c'est comme si le contrôle que je tente généralement d'avoir sur mes actes et mes propos s'était tout simplement fait la malle. Je n'en suis pas à péter un câble et à devenir violent physiquement, ça ne serait pas moi, mais clairement, j'ai bien du mal à garder une certaine retenue.

« Je suis désolé. Je … Je ne sais pas ce qui m'a pris. Ce n'était rien du tout.
- Rien du tout ? Comment tu peux dire que ça n'était rien du tout ? »

Je ne pouvais décemment pas accepter cette phrase. Ca n'était pas rien du tout. Je voulais bien croire qu'il était désolé, à vrai dire, c'était visible sur son visage. Je voulais bien essayer de concevoir qu'il ne savait pas exactement comment il en était arrivé là – bien que je fusse persuadé qu'au moins inconsciemment, il y avait forcément une raison précise à ce dérapage – mais je ne pouvais pas croire qu'il venait de dire que ce n'était rien du tout. Et c'était presque comme si je me voyais lui adresser les mots suivants de l'extérieur de mon propre corps.

« Quand je le fais c'est par amour, pas pour autre chose. Alors c'était quoi pour toi lui ? Un coup d'un soir ? Ou c'est parce que tu l'aimes ? »

Ca n'est sans doute pas très poli de se référer à Connor en parlant de « lui » comme s'il n'était pas présent dans ce couloir, mais à vrai dire, c'est le cadet de mes soucis. J'aimerais même autant qu'il s'en aille, tout en sachant pertinemment qu'il risquait fort peu de le faire. Ces mots, c'étaient ceux que mon rouge – est-ce que j'ai encore le droit de l'appeler ainsi ? – avait, lui-même, employés quand je lui avais avoué mon aventure avec Drew. Des mots qui m'avaient blessé, alors, même si j'estimais effectivement mériter sa colère parce que j'avais tout autant le sentiment de l'avoir trahi. Sauf qu'on n'était plus ensemble, à ce moment-là, il m'avait bien fait comprendre – même si c'était un mensonge – qu'il ne voulait plus de moi. A quel moment, moi, je lui ai donné le sentiment qu'on était séparés ? La réponse est évidente et pourtant je continue à chercher le détail qui expliquerait tout : à aucun moment il n'a été question de s'éloigner l'un de l'autre. Et à aucun moment je n'ai suggéré qu'on était un couple libre non plus, parce que j'en suis parfaitement incapable. Je ne suis pas le mec le plus jaloux de la Terre, parce que je considère que la confiance en l'autre est primordiale dans un couple, mais je ne peux pas envisager ce genre de partage non plus. Je ne me suis jamais demandé s'il y avait un quelconque risque pour que je me retrouve dans cette situation, jusque-là, et je n'avais jamais eu la moindre intention de l'empêcher de voir ses amis, tout comme je ne souhaite pas qu'il me prive des miens, mais à présent, je le regrette un peu, parce que je me sens terriblement mal. Et apparemment – et quelque part, c'est un petit peu rassurant – je ne suis pas le seul.

« Pourquoi Doryan ? Qu'est-ce qui s'est passé ? »

Qu'est-ce qui s'est brisé, aussi, pour qu'on en arrive là ? Est-ce que tu m'aimes encore réellement ? J'ai envie d'y croire et te voir aussi embarrassé aurait tendance à le confirmer, mais alors, pourquoi ? Mon regard a fini par se détacher du sien, pour tomber sur sa main, sur la chevalière que je lui ai offerte, qu'il porte toujours. Sur ce symbole, qui signifie beaucoup pour moi. Et pour lui, alors ? Et que ça a réellement de l'importance ? J'ai pris ses mains dans les miennes, premier mouvement que j'amorce enfin, et mon pouce effleure l'anneau orné de cette rose qu'il avait posée près du bassin de la salle de bains des préfets, comme si j'avais besoin de m'assurer que ce bijou était bel et bien là, que je ne le rêvais pas. Pourtant, je nage plutôt en plein cauchemar.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 1503
Date d'inscription : 28/10/2013
Crédits : Ludies; gif tumblr
Double Compte : Elias & Matthew & Keane & Benjamin & Jonah



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t2417-connor-oo-it-s-not-unusual-to-
MessageSujet: Re: Are you alright ?•• Doryan   Dim 5 Jan 2014 - 12:23

Ce n'était pas un sourire désapprobateur de Doryan qui allait pouvoir lui enlever le petit sourire qu'il avait actuellement sur les lèvres. Certes, il était un peu contrarié de devoir s'arrêter-là, mais ce revirement de situation était inattendu. Il se passa une  main dans les cheveux en se demandant POURQUOI Paley était arrivé pile à ce moment—là, pile au moment où il allait pouvoir enfin prendre un peu de bon temps. La faute à pas de chance ?! Oui, très certainement, mais cela le faisait grogner tout bas même s'il ne comptait pas le montrer. Et puisque Rafael, ne l'avait ps laissé se divertir, et vu comme la situation semblait le toucher, c'est tout naturellement qu'il lui demanda avec une petite voix mielleuse comment est-ce qu'il allait. Débile. Enfantin... Oui,  mais cela l'amusait, rien que le regard de son comparse Bleu sur lui, pouvait presque lui donner chaud au cœur.... La ferme Tveit. Il haussa un sourcil. C'est pas très gentil ça... J'me renseigne sur comment tu te sens et tu m'envoies bouler. TSSS. L'amabilité n'est plus ce qu'elle était dans ce château. Pardon.... Ca avait vraiment été plus fort que lui, il n'avait pas pu s'en empêcher. Allez, promis, son but n'était vraiment pas de mettre Rafael en rogne, et au final, il ne comptait pas non plus à ce que Paley apprenne ce qu'ils allaient faire. Ça aurait été un secret. Un véritable secret. Oui, il aurait tenu sa langue pour Doryan, parce qu'il l'appréciait vraiment, et puis... il ne détestait pas son comparse Bleu, il se fichait bien de lui, mais il n'avait pas spécialement envie de lui faire du mal.

« Je...
- Rhabille-toi Doryan. »

Il se retint vraiment très fort de souffler au rouge, qu'il pouvait rester habillé de la sorte.. que cela ne le dérangeait pas du tout. Mais il avait réussi à se taire, pour le bien de Doryan, histoire de ne pas risquer de perdre une pseudo-amitié. Le couple (ex couple ?) commença alors parler, et Bleu resta où il s'était installé en les regardant jusqu'au   Quand je le fais c'est par amour, pas pour autre chose. Alors c'était quoi pour toi lui ? Un coup d'un soir ? Ou c'est parce que tu l'aimes ? Il leva les yeux au ciel et répondit rapidement Roh, arrête... il m'aime pas... Tout le monde sait que c'est toi qu'il aime. Vous allez quand même pas la jouer "psycho-drame" pour un baiser, c'était rien pour lui... Ou, il pensait vraiment bien faire. Il avait peut-être beaucoup de défauts, mais il n'était pas briseur de couple, enfin ce n'était pas son but – Bon Twain mis à part-. Il se passa une main dans les cheveux, et il se dit que finalement il ferait mieux de les laisser parler en tête. Bon, c'est pas tout, mais moi je vais retourner en salle commune... Paley, si tu veux en parler tu sais où me trouver. Bon, certes,  avec juste Rafael en face, il serait beaucoup moins poli, mais quoiqu'il en soit, il était ouvert au "dialogue" si on peut appeler ça comme ça. Il ne comptait pas se défiler et de remettre tout la face sur ce pauvre Doryan histoire de ne pas être détesté encore plus. Non, il lui dirait la vérité -certainement entre deux vacheries-, mais... il n'avait pas envie de lui mentir. Gentil de sa part non ?! Et sur ces bons mots, il commença à partir en faisant quand même attention à ce qu'un sort provenant d'un des deux garçon ne lui arrive pas plein dos... Après ce qu'il venait de dire ça serait amplement justifié !

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité


Invité
MessageSujet: Re: Are you alright ?•• Doryan   Lun 13 Jan 2014 - 13:50

Connor & Doryan
Il faut toujours que je fourre mon nez là où il ne faut pas, à croire que c'est plus fort que moi. Sérieusement pourquoi ais-je toujours besoin de faire les mauvais choix? Je n'ai pas de réponse à ça, mais je sais déjà que ça risque de compromettre notre histoire et que nous ne sommes pas sorti de l'auberge comme disent les Français. Je suis surpris de le croiser c'est vrai, je ne m'attendais pas à ce qu'il voit ça, ça me rend encore plus coupable que je ne le suis déjà. Je ne sais pas comment va se terminer cette discussion, mais je sens qu'il n'a pas l'air ravi et je le comprend, moi-même je n'aurais pas été ravi si ça avait été l'inverse, alors pourquoi l'avais-je fait? Mystère et boule de gomme. Il n'a pourtant pas l'air d'être plus remonté que ça contre Connor, j'aurais cru qu'il aurait réagit différemment et pas seulement avec un petit « la ferme Tveit», même si c'était suffisant. J'ai baissé les yeux, osant à peine l'affronter, je ne voulais pas lire la déception dans ses yeux bleus et je savais que c'était ce que j'y verrais et d'ailleurs j'ai eu à peine à relever la tête pour constater que je ne m'étais pas tromper. J'ai fermer les yeux espérant peut-être que tout ça n'était qu'un cauchemar. Et Connor qui aime tant en rajouter. J'ai prier intérieurement pour qu'il n'en fasse pas trop. Je peux le défendre jusqu'à un certain point, mais s'il le cherche, il va le trouver et je ne pourrais plus rien faire pour lui, mais là c'est surtout moi qui a des ennuis.

Je me suis exécuter lorsque mon serdaigle, du moins je l'espère encore, m'a dit de me rhabiller. J'ai renfiler rapidement mon sweet carrément dépassé par les événement, donnant sans le faire exprès un coup à Connor, je me suis pincé la lèvre en guise d'excuse ayant jeter un regard rapide à ce dernier, ne voulant pas trop en rajouter non plus. Le ton de sa voix ne me rassure pas du tout. J'aurais aimé qu'il n'ai pas ce ton là, mais il avait toutes ses raisons pour me parler de cette façon. Je m'étais excuser, mais il n'a pas eu l'air d'avoir envie de mes excuses. Quand il le fait s'est par amour, je l'ai regarder, j'ai déjà entendu ça quelque part. J'ai enfin osé le regarder et lui ai lancer sans le vouloir un regard accusateur, lui l'avait fait avec Drew, j'aurais pu lui retourner la remarque. Connor m'a légèrement sauver la mise, je l'ai regarder un peu surpris qu'il prenne ma défense et qu'il sache pertinemment que je ne l'aimais pas. Je n'ai encore une fois rien su dire sur le coup, affichant une mine coupable. IL s'en allait. Génial comment j'allais faire pour m'en sortir.

« Hé attends, pourquoi tu ne m'as pas repousser si tu savais que je ne t'aime pas ? »


Je préférais lui poser des questions plutôt que devoir affronter mon homme qui allait sans doute me passer un savon dont je n'avais pas envie. J'étais d'autre part vraiment curieux de savoir et je voulais surtout qu'il reste pour qu'on ai pas à se disputer tout de suite, c'est lâche, mais je suis loin d'être près à assumer ce que j'ai fais. C'est presque une imploration cette question et puis peut-être que Rafael verrait que je n'éprouvais rien de plus que de l'amitié pour Connor, ça pouvait toujours être utile.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 2115
Date d'inscription : 14/03/2012
Crédits : © ECK
Double Compte : Casey (Huffle) && Kevin (Huffle) && Killian (Gryff) && Ricardo (Slyth) && Rosalyn (Raven)



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1456-rafael-a-paley-uc
MessageSujet: Re: Are you alright ?•• Doryan   Lun 13 Jan 2014 - 18:48

~ Are you alright ? ~
Samedi 13 septembre 2014
Doryan Niels McKiddle && Connor Tveit && Rafael A. Paley
Est-ce que j'ai vraiment l'intention de m'attarder sur le cas de Tveit ? Non, pas le moins du monde... Ce type n'a jamais vraiment été dans les personnes que j'apprécie en soi, je fais des efforts parce que c'est un pote de Doryan, point barre. Et concrètement, qu'il ait voulu se taper mon mec, je vais pas dire que je m'en fous, parce que bon, sachant pertinemment qu'on était ensemble, il aurait pu s'abstenir, question de morale, sans doute, mais au fond, c'est pas vraiment ça le problème et j'aurais presque oublié sa présence, mon attention surtout reportée sur mon rouge. Sauf qu'évidemment, il a fallu qu'il la rouvre.

« C'est pas très gentil ça... J'me renseigne sur comment tu te sens et tu m'envoies bouler. TSSS. L'amabilité n'est plus ce qu'elle était dans ce château. »

Sérieusement, gars, t'as jamais appris à la fermer des fois ? J'ai levé les yeux au ciel. T'espères quoi là ? Me foutre encore plus en rogne avec des remarques à la con ? Mouais... Tu sais quoi, peut-être que ça pourrait marcher si j'avais pas d'autre chat à fouetter – parce que pardon, mais l'amabilité, ça a pas vraiment l'air d'être ton fort, donc viens pas me faire la pige à ce sujet, s'il te plaît – mais justement, là, j'ai clairement autre chose à gérer que tes piques idiotes. Ma propre aigreur, déjà, et le fait que je sorte ces mots qui sont, clairement, accusateurs et sans doute, malgré tout, un peu déplacés. Oui, c'est mesquin de reprendre le discours de Doryan en juillet, mais j'ai franchement pas pu m'en empêcher. Et je vois bien le regard que me lance le gryff, signe qu'il a tout à fait compris l'allusion. A ce rythme-là, on part vraiment au clash, j'en suis conscient, mais la faute à qui ? J'ai pas eu le temps d'en rajouter, ni Do' de réagir que Connor prenait la parole. Et à vrai dire, je sais pas si je dois le claquer ou le remercier sur ce coup-là.

« Roh, arrête... il m'aime pas... Tout le monde sait que c'est toi qu'il aime. Vous allez quand même pas la jouer "psycho-drame" pour un baiser, c'était rien pour lui... »

Donc... Le claquer pour sa façon de minimiser la chose, ou de souligner – à tort à mon avis – que ma réaction est exagérée, ou au contraire le remercier pour ce qu'il affirme malgré tout. Parce que... passons le ton condescendant du gars, ces mots-là, j'avoue, sont plutôt... mouais positif est pas le meilleur mot, mais... C'était rien pour lui, et tout le monde sait qu'il m'aime. Il y a une part de moi qu'est bien contente de l'entendre de quelqu'un d'extérieur, même si je dois bien avouer qu'elle est pas toute seule à se faire entendre. D'accord, je veux bien le croire, mais pourquoi ça alors ? Pourquoi ce baiser, justement, qui n'en serait sans doute même pas resté jusque-là, hein, si j'avais pas débarqué en plein milieu de l'affaire. En tout état de cause, une once de soulagement se fait ressentir pour ma part, et je me décrispe légèrement tandis que l'autre bleu prend la tangente.

« Bon, c'est pas tout, mais moi je vais retourner en salle commune... Paley, si tu veux en parler tu sais où me trouver. »

A vrai dire, j'ai arqué un sourcil, parce que j'ai absolument rien à lui dire, au fond. Je cautionne pas qu'on essaie de choper le mec d'un autre, mais au final, lui, il a quoi d'autre à se reprocher ? Il l'a pas violé, non plus... Moi j'étais juste parti pour le laisser filer et m'expliquer avec mon rouge mais... Je m'attendais seulement pas à... ça.

« Hé attends, pourquoi tu ne m'as pas repoussé si tu savais que je ne t'aime pas ?
- C'est vraiment tout ce qui t'inquiète, là ? Pourquoi Tveit t'a pas repoussé ? Je peux te donner une réponse facile : t'es super sexy et t'avais l'air tout à fait partant. Pourquoi il aurait refusé ? J'aurais pas fait mieux à sa place, et aux dernières nouvelles, il est célibataire, lui... »

Sous-entendu toi non. Sous-entendu aussi, comme moi à l'époque avec Drew, mais j'en rajouterai pas à ce sujet parce que... Parce que merde, est-ce qu'on peut arrêter de tout ramener à ça ? Et est-ce que tu pourrais pas juste me faire face, avoir au moins la décence de me regarder là ? Je sais pas ce qui me bouffe le plus, dans l'histoire. Je sais pas ce qui me fait le plus de mal. Et au final, c'est dans un soupir que je rajoute.

« Apparemment, t'as plus de choses à lui dire qu'à moi, c'est... intéressant. Ou perturbant en fait. 'Tout le monde sait que c'est moi que tu aimes', mais me parler, ça a l'air d'être particulièrement insurmontable... »

A aucun moment mon regard n'est retourné vers Connor, non, il reste fixé sur Doryan. Et j'avoue que là, je suis autant abasourdi que... déçu. L'aigreur est remontée d'un cran : tu le dis, si je dérange, hein, c'est pas comme si on avait pas un truc à régler là... Je me suis passé les mains sur le visage, cherchant à garder un semblant de calme que, clairement, je suis loin de ressentir, et puis j'ai fini par lâcher.

« Tu sais le pire dans c't'histoire ? C'est que je suis assez con pour être malgré tout complètement fou amoureux de toi. Et si à un moment, ça t'intéresse un peu plus d'être avec moi, tu sauras où me trouver, hein... Ce qui n'est pas le cas à l'instant apparemment. Et puisque visiblement, t'as mieux à faire pour l'heure, et que j'ai pas trop envie d'être spectateur de ta grande discussion avec ton amant... »

Est-ce que j'ai besoin de finir cette phrase et de dire texto que je m'en vais ? Je crois pas, et j'en ai pas l'intention. Est-ce que ça suffit pour qu'il comprenne que non, ça n'est pas une rupture, juste que là, j'ai besoin de passer mes nerfs ailleurs, et que la tournure des choses ne me plaît absolument pas ? J'en sais rien. Je suis même pas sûr d'avoir envie de voir l'impact que ça a sur lui. Je crois que j'ai un peu peur de ce que je pourrais lire dans son regard... et j'ai définitivement pas envie de continuer à avoir Tveit comme spectateur. Alors j'ai tourné les talons, et puisque le bleu prends la direction de notre salle co, moi je suis parti pour descendre. Cogner quelques balles, ça pourra pas faire plus de mal que le reste... Ca m'évitera de cogner autre chose...

HRP :
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Are you alright ?•• Doryan   

Revenir en haut Aller en bas
 
Are you alright ?•• Doryan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» « It's ok. It's alright. » (13.10.11 à 16h21)
» Yeah, you show me good loving make it alright need a little sweetness in my life (elya)
» I'm ok, I'm alright, can't you see. {PM}
» Leigh Ann ღ the sun is going down you'll be alright
» « L'égo restera seul. » | Casey & Doryan & Caitlyn

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Imperium™ :: Hogwarts' Inside :: Les Tours.-
Sauter vers: