AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 We're up all night to get lucky ▬ Caem

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Hiboux postés. : 17329
Date d'inscription : 13/09/2009
Crédits : JunkieMouse ▬ Gif Tumblr
Double Compte : Ismaelle L. Stoneheaven ▬ Cameron S. Cassidy ▬ Riley S. Jenkins ▬ Elijah C. Leroy ▬ Chiara M. Brooks



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t3605-enzo-still-a-wolf-not-lonely-a
MessageSujet: We're up all night to get lucky ▬ Caem   Jeu 27 Juin 2013 - 22:02

Mardi 15 juillet 2014 – Début de soirée.
We're up all night to get lucky.



Caem & Enzo

Est ce que c'était une bonne idée ? A vrai dire je ne sais pas trop … Je suis là, j'ai prévu d'y rester, mais dire que je m'y sens à l'aise serait mentir. Les exams sont terminés depuis trois jours et c'est ma première « sortie officielle » depuis … A vrai dire j'ai oublié. Quoi qu'il en soit c'est la première soirée où je me pointe depuis ce qu'il s'est passé le mois dernier et si me retrouve entouré d'être humain dans la Grande Salle tous les jours la semaine dernière n'a pas été une partie de plaisir, ce soir c'est encore un degré au dessus j'ai l'impression. C'est la fête, tout le monde s'amuse ou presque et si je suis là c'est pour profiter d'une soirée avec mes amis, enfin mes amiEs en l'occurrence. Je sais que c'est le même bordel chez les Rouges mais pourtant c'est chez les Jaunes que je suis parce que j'avais envie de passer un peu de temps avec Jillian et Sovahnn. Et c'est ce que j'ai fait, mais au bout d'un moment nos chemins se sont plus ou moins dispersés, elles sont parties chacune dans des conversations avec d'autres, je me suis éloigné moi aussi et depuis quelques minutes j'hésite à remonter me coucher parce que je ne me sens pas très à l'aise. Ils pensent peut être que je ne m'en rends pas compte mais j'entends leurs murmures, je les sens ces regards qui glissent sur moi. Pour certains je suis le Lycan homo du château et non, je ne le vis pas très bien. J'oscille, je me sens sur un fil, perdu entre la blessure et l'agacement. Je n'ai pas envie de perdre mon calme, ni même de prendre les choses trop à cœur mais c'est plus fort que moi. Ça m'atteint, ça me fait mal, ça me perturbe, etc … Je me demande ce que fait Kyle, j'aimerai qu'il soit là, avec moi, les choses seraient plus simples. Chacun sa vie, ça n'est pas parce qu'on est en couple qu'on ne peut rien faire l'un sans l'autre mais il n'empêche qu'il me manque et pas simplement à cause de la situation. Un instant l'image de ce type qui d'après moi lui tourne autour m'effleure l'esprit et je serre les poings, le regard braqué sur le vide, avant de secouer la tête pour reprendre conscience de la réalité concrète. Quand bien même mon intuition ne me trompe pas, j'ai confiance en Kyle et je ne veux pas déraper à cause de ça comme je l'ai fait samedi dernier avec ce pauvre type que j'ai du traumatiser. Il n'avait rien à voir avec tout ça, j'ai été profondément injuste, cruel même.

Qui dit Salle Commune des Poufsouffles dit Poufsouffle, et comme je suis un petit veinard il y a au moins deux de mes « ex » dans l’assemblée. Si Charleen reste discrète et me lance un regard de temps en temps, ça n’est bien sur pas le cas de Tallulah et là tout de suite j’ai envie de m’enterrer. Cette fille me sort par les yeux et je sais que tôt ou tard elle finira par venir me faire chier. Quand on était ensemble elle n’a jamais eu aucune idée de ce que j’étais, elle ne savait pas non plus que j’avais eu une histoire avec un mec, en fait elle ne savait pas grand chose de moi mais il se trouve que depuis qu’on s’est séparé – et que je l’ai jeté comme une merde autant le dire – elle me déteste et ferait tout et n’importe quoi pour me pourrir la vie. Je le vois dans ses yeux même si j’essaie d’éviter son regard. C’était peut être pas une bonne idée de venir ici mais d’un autre côté je ne vais pas me cacher toute ma vie. Il faut que j’affronte et le pire dans tout ça c’est que c’est surement contre moi même que je me bats le plus. Pauvre petit Enzo qui ne supporte pas d'être rangé dans une case. Ou même plusieurs. Et puis y a ce pauvre type, encore un bouc émissaire, mais il me regarde, je ne le connais pas, et je me sens agressé parce que de toute façon je me sens agressé par tout et tout le monde. Croyez moi, c’est pas tous les jours facile d’avoir un sale caractère. Si, si !

« Quoi ?! »
« Rien ... »
« Putain mais passez à autre chose, merde ! »

Et je fous le camp, sur les nerfs, pour finalement me laisser tomber comme une merde sur le canapé. Canapé qui est vide, à mon grand étonnement même si dans le fond je n’y pense pas vraiment. Disons que je ne fais pas vraiment attention. J’étends mes jambes, pose mes pieds sur la table, attrape un coussin et me le fous sur la tronche après avoir penché la tête en arrière contre le dossier.

« Le monde me donne la gueule de bois, et j’suis un gros crétin. »

T’es susceptible Enzo, tu prends la mouche pour rien du tout, tu l’sais ça ? Je le sais. Je suis une petite chose fragile qui ne supportes pas le regard des gens et qui devient parano. Maman ! Viens me chercher et ramène moi à la maison. Tu pourras me lire une histoire ? Et tu vas me border, hein dis ? Je pourrais partir, rien ne me retient ici, c’est simplement que je me rends compte du ridicule de la situation et je me dis que je ne vais pas passer ma soirée à me morfondre tout seul dans ma piaule alors que tout le monde s’amuse ! Certainement pas ! Non mais oh ! Je suis jeune, il faut que je profite de la vie. Et je pense trop, encore et toujours. Comment ça j’ai l’air con avec le coussin sur la gueule ? Parce que non, je ne l’ai pas enlevé. Il est bien là, j’vais l’y laisser encore un peu je crois. Histoire de me cacher du monde, et de cacher le monde de moi.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 1891
Date d'inscription : 10/08/2010
Crédits : Aelyne/ECK
Double Compte : Emily Anthon/ Julian A. Neil/ Keith M. McEwen/ Ethan Llewellyn/ Zachary Disemba/ Aiyana Hopkins



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1115-caem-kaliayev#69930
MessageSujet: Re: We're up all night to get lucky ▬ Caem   Dim 30 Juin 2013 - 22:03

Putain de bordel de merde. C’était cette phrase qui tournait en boucle dans l’esprit de Caem depuis quelques heures. Il n’en revenait pas. Il avait clairement l’impression de nager en plein délire, tout ça le dépassait complètement. Il n’arrivait pas à croire qu’il avait fait ça, qu’il avait dérapé de la sorte, qu’il s’était laissé aspirer ainsi. L’adolescent en était convaincu, il le savait, il le ressentait dans chaque parcelle de son corps, il aimait Killian, sincèrement, profondément. Seulement voilà, le geste qu’il avait fait trahissait une faiblesse qu’elle-même ne comprenait pas. Comment cela était-il pu possible ? Comment avait-il pu la trahir de la sorte en se laissant aller à une impulsion aussi saugrenue ? Alors bien sûr, un esprit mal avisé aurait pu dire qu’il tenait sa vengeance quant au jour où sa petite amie, sous l’emprise d’un filtre d’amour, était allée draguer ouvertement Lukas, la grande perche de sa maison. Seulement le russe lui savait bien que cela n’avait strictement rien à voir. Ce jour là, la jeune femme avait été victime d’une erreur malencontreuse, rien de plus. Mais lui, il avait agit en toute connaissance de cause, avec l’esprit net, clair et sans aucune raison. A vrai dire, il ne pouvait même pas se cacher derrière un certain stress puisque les examens étaient définitivement finis. Aucune excuse. Putain de bordel de merde. Il avait été con. Caem s’en voulait vraiment. Il avait embrassé Kevin. Alors que ce dernier passait du temps à lui apprendre l’art de voler sur un balai, alors qu’en plus il était un ami de Killian, lui avait dérapé et agit comme un demeuré. Alors bien sûr, il ne savait plus trop qui avait embrassé qui mais ce qui l’avait marqué c’était qu’il n’avait nullement essayé de se soustraire à ce contact dans un premier temps. Le jeune Poufsouffle avait beau savoir qu’il était effectivement capable de ressentir une attirance pour les hommes, il ne s’attendait pas à ça. Sa relation avec Killian était vraiment devenue sérieuse, il tenait fortement à elle et il n’avait nullement envie de la quitter pour aller vers Kevin. Donc oui, ce n’était qu’une erreur de parcours, en soi il n’y avait pas mort d’homme mais voilà, comment annoncer ça à Killian ? Car Caem le savait bien, il ne pouvait pas cacher ça à la Gryffondor. Si dans un premier temps l’idée lui avait tout juste effleuré l’esprit, il avait très bien compris qu’il ne pourrait pas tenir ça. Il n’y arriverait pas, d’autant que l’honnêteté était vraiment quelque chose à quoi il tenait. Alors il allait devoir l’affronter. Et s’affronter lui-même pour comprendre comment il avait pu déraper. Toutes ces questions étaient en train de lui torturer l’esprit, surchauffe. Il se faisait des nœuds et ce n’était franchement pas une sensation agréable. Alors il avait besoin d’évacuer, de prendre du recul, d’oublier un peu tout ça. Et comme depuis un bon moment déjà, il savait exactement ce qu’il lui fallait. Il savait exactement ce dont il avait besoin même si quelqu’un de sain lui ferait sans doute remarquer que ce n’était pas forcément la meilleure solution du monde… Mais passons, il avait besoin de boire.

Cela tombait presque bien puisqu’une petite fête était organisée dans sa salle commune. Au début, Caem avait un peu hésité. La salle commune des Poufsouffle c’était le meilleur endroit pour croiser Kevin et se sentir profondément con. Mais bon, en même temps, il ne pouvait pas faire l’autruche toute sa vie et franchement, son envie, voire son besoin de boire était trop pressant et s’il était pris à boire seul dans son coin, il risquait d’être vraiment pris pour un alcoolique alors que dans le cadre d’une fête… Après avoir donc tergiversé pendant des heures et des heures, le russe décida de se rendre dans sa salle commune, s’était déjà promis au préalable d’aller parler à Killian le lendemain pour lui expliquer tout ce qu’il s’était passé mais surtout pour lui dire que ce n’était qu’une connerie, une erreur et que cela n’avait pas d’importance à ses yeux. Oui, c’était pas mal ça. Ce fut donc encore à moitié plongé dans ses pensées que le jeune homme se rendit dans sa salle commune. Il aperçut Zora… Il se demandait bien comment elle allait réagir s’il lui expliquait tout ça… Il finirait par le faire de toute façon parce qu’il ne cachait que très peu de choses à la jeune femme. Mais pas tout de suite. Le jeune homme décida tout de même d’aller à sa rencontre en prenant deux bièreaubeurres au passage. Il en offrit une à sa camarade et sirota la sienne tout en parlant un peu de tout et de rien avec elle. Première étape de sa volonté de relaxation, de l’alcool et une discussion calme et posée avec celle qu’il pouvait considérer comme sa meilleure amie entre ses murs. Malheureusement la jeune femme ne resta pas bien longtemps et décida finalement d’aller se coucher. Caem se retrouva alors seul avec son verre vide et le retour brutal de ses remords… Le jeune homme poussa alors un long soupir et partit à la recherche de quelque chose qui l’aiderait à oublier de manière bien plus fulgurante la scène de la journée. Il s’approcha donc de la table où trônaient les différents objets de débauche de la soirée et afficha un sourire en apercevant une bouteille de vodka. Bon, cela faisait un moment qu’il désespérait sur le fait que la vodka anglaise était clairement dégueulasse mais bon, c’était toujours ça de pris. Il s’empara donc de la bouteille et d’un verre, pour le principe. Il partit alors à la recherche d’un endroit où se poser tranquillement pour siroter sa petite eau. Il envisagea alors très vite le canapé. Même si quelqu’un venait tout juste de s’y affaler, cela ne lui posait pas trop de problème. Surtout que le type semblait plus désemparé qu’autre chose. Caem mit quelques secondes à réaliser qu’il s’agissait d’Enzo (juste avant que ce dernier ne se cache avec un coussin), l’un des types sur qui Killian s’était jetée après leur fameuse dispute du 24 avril. Ironie du sort. Au point où il en était… Le jaune alla donc s’affaler à côté d’Enzo, pile au moment où ce dernier grogna quelques mots. Il ne pu s’empêcher de rire légèrement.

« Je sais pas si ce que tu dis est vrai mais à ta place, je ferai en sorte d’avoir une vraie raison pour avoir la gueule de bois. »

Russe un jour, russe toujours. Sans plus attendre Caem sortit sa baguette pour dédoubler le verre qu’il avait sous la main et se retrouva donc avec de petits shots. Il les remplit chacun et en tendit un à son camarade. A la base, il voulait boire dans son coin pour oublier mais ce jour là, tout semblait foutre le camp et le destin semblait avoir envie de se foutre de sa gueule. Alors autant prendre le taureau par les cornes et tenter le diable, non ?

« Par chez moi, c’est le médicament officiel ! »

Ne pas perdre son sens de l’humour, c’était déjà ça…
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 17329
Date d'inscription : 13/09/2009
Crédits : JunkieMouse ▬ Gif Tumblr
Double Compte : Ismaelle L. Stoneheaven ▬ Cameron S. Cassidy ▬ Riley S. Jenkins ▬ Elijah C. Leroy ▬ Chiara M. Brooks



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t3605-enzo-still-a-wolf-not-lonely-a
MessageSujet: Re: We're up all night to get lucky ▬ Caem   Mar 2 Juil 2013 - 23:12

C’est l’histoire d’un mec affalé sur un canapé avec un coussin sur la tronche et qui raconte de la merde. Le monde me donne la gueule de bois … N’importe quoi. En revanche je suis bien un crétin mais ça je crois qu’on y passe tous à un moment où un autre. Le pire dans tout ça c’est que je me plains mais rien ni personne ne m’oblige à rester là et …

« Je sais pas si ce que tu dis est vrai mais à ta place, je ferai en sorte d’avoir une vraie raison pour avoir la gueule de bois. »

Hein ?

Enlevage du coussin pour se rendre compte qu’on n’est plus tout seul. Là, à côté de moi, y a un type qui me regarde en souriant. Un visage que je connais, et une présence qui ne m’agresse pas, ce qui connaissant mon caractère de merde aurait pu être le cas. Et avant même que j’ai eu le temps de réagir, de faire ou dire quoi que ce soit, il sort sa baguette, sépare le verre qu’il tient dans la main en deux, verse un liquide translucide dans chacun et m’en tend un avant de s’exclamer presque fièrement.

« Par chez moi, c’est le médicament officiel ! »

Euh … ok.

Moi je reste là, comme un con, laissant mes yeux aller et venir entre le verre qu’il me tend et sa tête. Jusqu’à ce que je me décide parce que finalement, c’est un peu le but de ma présence ici : Faire la fête.

« Je devrai pas, mais j’ai aucune volonté et je sais pas dire non. »

Rolling Eyes

« Merci. »

J’attrape donc le shooter sans plus état d’âme, comme si ce geste était automatique. Bien joué Enzo Ryans. Alcoolique comme ton grand frère !

« Et c’est où ça, chez toi ? »

Question posée tout en trinquant avec lui, juste avant de me verser le contenu du verre dans le gosier et de manquer de m’étouffer tout en gardant la face par je ne sais quel miracle pourtant.

« Ok, laisse moi deviner : T’es Russe ou un truc du genre ? Pas que j’ai des apriori hein, c’est juste que … »

Tu la vois ma belle grimace là ?

« Je déteste la Vodka :lol: C’est plutôt le truc de mon frangin ça. »

Derek et sa Vodka c’est une grande histoire d’amour. Je me demande ce qu’il fout ce soir d’ailleurs, je crois que j’aurai bien aimé qu’il soit là, ça aurait pu être fun. Ça fait un bail qu’on s’est pas vu, il me manque mon grand frère. Quand je dis un bail, ça va, on se voit tous les jours, mais un bail qu’on a pas passé un vrai moment ensemble. Y a eu les examens, la pleine lune, tout ça, on va dire qu’on n’a pas trop eu le temps. Enfin bref ! Je me suis levé d’un bon, et j’ai été jusqu’à une table où trônait fièrement une bouteille abandonnée que j’avais déjà repéré depuis un moment. Je l’ai attrapé et je suis retourné m’affaler sur le canapé à côté de mon nouveau pote à qui je n’avais probablement jamais adressé la parole jusqu’ici. Soyons sociable un peu, et les filles c’est bien mais un peu de testostérone ça peut pas faire de mal.

« Ça c’est plus ma came, tu te vexes pas si j’te suis au Rhum hein ? On va pas risquer un incident diplomatique pour si peu quand même ? »

Russie vs Australie, citoyens du monde ! Et là je me suis rendu compte d’un truc donc tout en lui tendant la main pour le saluer …

« Au fait, j’crois qu’on s’est jamais parlé. Moi c’est Enzo, et … Caem c’est ça ? Le copain de Killian si je me plante pas. Pas que tu te résumes à ça, c’est pas ce que je veux dire, mais disons que je la connais elle alors c’est le lien le plus rapide qui me vient à l’esprit. »

Tu seras donc Monsieur Killian Calgarry 
Roh, c’est réducteur !

Est ce que je dois avoir peur d’ailleurs ? Je sais ce que c’est les copains jaloux pour en être un moi même alors je me méfie maintenant. T’as l’air plutôt sympa ceci dit, et c’est vrai que Killian et moi on s’entend très bien mais ça s’arrête à de l’amitié. T’as rien à craindre de moi.

« On peut savoir ce que tu fêtes ou ce que tu veux oublier pour boire tout seul comme tu t’apprêtais à le faire ? »

Ça ne me regarde pas du tout, on est bien d’accord, mais je suis pas con. Y a des signes qu’on sait reconnaître pour peu qu’on y fasse attention. Moi aussi j’ai picolé tout seul parfois, et toujours quand ça n’allait pas, quand un truc clochait, la plus part du temps « à cause » de Kyle. Enfin disons quand ça merdait entre nous deux, ou qu’il était mort par exemple Rolling Eyes Jeunesse décadente et petits êtres sensibles que nous sommes. Raconte moi tes malheurs, comme ça j’oublierai les miens. Et inversement si tu veux.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 1891
Date d'inscription : 10/08/2010
Crédits : Aelyne/ECK
Double Compte : Emily Anthon/ Julian A. Neil/ Keith M. McEwen/ Ethan Llewellyn/ Zachary Disemba/ Aiyana Hopkins



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1115-caem-kaliayev#69930
MessageSujet: Re: We're up all night to get lucky ▬ Caem   Jeu 4 Juil 2013 - 19:55

Avoir de la volonté. Ouais, bah en cet instant, Caem n’avait pas l’impression qu’Enzo était le seul à en manquer. Lui-même venait de faire une belle connerie et voilà qu’il se mettait à boire alors qu’au fond de lui-même, il savait bien que cela devenait étrange. A chaque difficulté c’était la même chose, il allait se chercher une bouteille. Le problème, c’était que désormais, il avait tendance à boire même quand tout se passait pour le mieux. Il n’était pas dupe, un truc clochait chez lui. Le problème était qu’il n’avait pas envie d’aller chercher plus loin. Un truc n’était pas normal, ok, mais il n’allait pas se battre pour comprendre. Il n’avait pas non plus envie d’arrêter de siroter sa petite vodka quand ça lui prenait. Alors on pouvait le dire, il manquait aussi cruellement de volonté dans ce domaine et cela finirait sans doute par lui jouer des tours. Mais pour le moment, c’était loin d’être le plus important. Non, là il n’avait pas envie de se plonger dans une quelconque introspection pour savoir ce qui n’allait pas, ce qu’il devait corriger. Là il avait juste envie de tout oublier, ses travers, ses emmerdes… Le jeune homme voulait juste tirer un trait sur sa conscience des choses pendant quelques instants en se noyant sans vergogne dans l’alcool. Et il fallait bien avouer que cela avait quelque chose de bien plus amusant quand on n’était pas seul. La compagnie d’Enzo pouvait donc s’avérer être une bonne chose même s’il avait un peu l’impression que leur rencontre dans ces circonstances était la plus grosse blague du siècle. Enfin, trinquons et oublions tout ça ! Ce fut donc avec entrain que le jeune russe fit sonner son verre avec celui de son camarade et il avala d’une traite le liquide qui s’y trouvait. Décidément, ça faisait vraiment un bien fou. Il s’apprêtait alors à répondre à la question que le rouge venait de lui poser, à propos de son pays d’origine mais il n’eut même pas besoin de le faire. La vodka parla pour lui. Caem se mit alors à rire quand Enzo lui expliqua que sans préjugé aucun, la boisson l’avait mis sur la voix mais qu’il n’aimait clairement pas ça.

« Et oui je suis russe… Et je te comprends, celle d’ici n’est vraiment pas bonne. Mais je suis sûr que si tu goûtais de la vraie vodka, tu changerais d’avis ! »

Bon ok, le goût restait fort mais pour Caem il n’y avait clairement pas photo. La vodka qu’il trouvait par chez lui avait vraiment du goût et ne ressemblait pas à du détergent pour toilettes comme ce qu’il pouvait trouver par ici. Mais bon, on fait avec ce qu’on a. Enfin bref, il n’en voulait pas à son camarade, ça en faisait plus pour lui ! Aussi, alors que ce dernier venait de se lever pour partir à la recherche d’un autre alcool, qui lui conviendrait mieux, le jaune se saisit de sa bouteille. A quoi allait lui servir les verres s’il était seul à en boire ? Et non, il n’avait pas envie de partager avec les autres de la fête, ou plutôt ces derniers semblaient être bien trop occupés pour en avoir quelque chose à faire de lui et de son alcool. Aussi, il bu une bonne gorgée tandis qu’Enzo le rejoignait, une bouteille de Rhum à la main. Ce dernier demanda à Caem si cela ne le dérangeait pas et il lui signifia alors que non, un sourire aux lèvres. Il n’était clairement pas du genre à se formaliser pour ce genre de petits détails. Ce fut à cet instant que les deux jeunes gens se présentèrent officiellement. Caem serra la main du jeune homme avec un sourire même si, au fond de lui, le nom de Killian fut comme une pique. Oui il était son copain, mais pour le coup, il avait bien peur d’avoir provoqué une crise avec ses conneries… Enfin…

« C’est tout à fait ça ! Et t’inquiète pas je te comprends. D’ailleurs, pour être tout à fait honnête, je suis venu vers toi car je savais que tu étais Enzo, l’ami de Killian, qu’elle était allé voir après une dispute. Mais rassure toi hein, j’ai rien contre toi, je sais très bien ce qu’il s’est passé, je ne vais donc pas te faire la scène du copain jaloux et te mettre mon poing dans la figure !»

Caem avait eu conscience, au moment même où il parlait que ce qu’il venait de dire pouvait faire un peu peur. Non, il n’était pas du genre jaloux et il savait bien que Killian était à bout ce jour là, à cause de lui, il ne lui en voulait pas. Et puis, après ce qu’il venait de faire, il ne pouvait clairement pas se permettre de porter le moindre jugement. Non, vraiment pas… Enzo appuya d’ailleurs sans le vouloir là où ça faisait mal puisqu’il lui demanda ce qui pouvait bien le pousser à venir boire. Il fallait bien avouer que ce n’était pas très discret et que cela devait se sentir à trois kilomètres qu’il comptait se bourrer la gueule dans son coin. Le jeune homme poussa alors un long soupir avant d’avaler une nouvelle gorgée de vodka.

« J’essaye d’oublier la grosse connerie que je viens de faire ! »

Voilà, ça résumait plutôt bien la situation. Il se faisait d’ailleurs un peu pitié. Il reculait aveuglément l’échéance en espérant que cela l’aiderait mais au final non. Qu’est-ce que ça pourrait bien changer qu’elle l’apprenne ce soir ou demain ?

« Si tu me fais assez boire je suis sûr que je vais te prendre pour mon confident… Enfin bref, qu’est-ce que tu fais chez les Jaunes toi ? »

Caem s’enfila alors une nouvelle longue gorgée de vodka. La machine était lancée et cela risquait d’être bien difficile de l’arrêter. Il avait une plutôt bonne descente, il faut dire que c’est plutôt un avantage par chez lui. Ses potes avaient tendance à bien boire et celui qui avait une mauvaise résistance était toujours le premier terrassé lors des jeux à boire. Alors à force, on se forge un bon foie ou plutôt on remercie dame nature d’avoir été gentille de ce côté-là ! :top : Le jeune homme buvait donc sans trop se méfier des quantités. De toute façon, son inconscient voulait oublier alors il allait tout faire pour que l’alcool soit vraiment utile pour ça.

« Tu veux soigner ta dépression avec moi ? »

Quel programme !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 17329
Date d'inscription : 13/09/2009
Crédits : JunkieMouse ▬ Gif Tumblr
Double Compte : Ismaelle L. Stoneheaven ▬ Cameron S. Cassidy ▬ Riley S. Jenkins ▬ Elijah C. Leroy ▬ Chiara M. Brooks



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t3605-enzo-still-a-wolf-not-lonely-a
MessageSujet: Re: We're up all night to get lucky ▬ Caem   Dim 7 Juil 2013 - 11:57

Je sais qui tu es, tu sais qui je suis et tout le monde est content au paix des bisounours ! Tu sais ce qu’il s’est passé et j’ai envie de dire : tant mieux. Au moins y a pas de secret entre nous et pas de méfiance non plus. Elle n’allait pas bien ce jour là, tout comme toi t’as pas l’air bien maintenant d’ailleurs. Rassure moi, tu vas pas essayer de me sauter dessus hein ? Je sais que je suis irrésistible mais je ne tiens pas vraiment à mettre en pratique le ménage à trois avec vous deux. Je ne vous ai jamais vraiment vu ensemble, pas du faire attention, mais je suis certain que vous êtes très bien assortis et à deux, c’est mieux. Pauvre de nous, copains jaloux, tu veux pas venir avec moi faire un tour au quatrième pour faire peur à ce type bizarre qui tourne autour de mon mec ? J’suis sur qu’on s’amuserait bien et que … je serai sans doute célibataire dès que ça tomberait dans les oreilles de mon cher et tendre :gla:Oops. Non, Enzo va rester sage et surveiller à distance. Pas de bavure. Pas de débordement. La confiance est le ciment du couple et cette phrase est ridicule mais en même temps c’est vrai. J’ai confiance en mon homme, c’est en l’autre que j’ai pas confiance et en plus j’aime pas sa gueule alors ça aide pas mais bon, je vais rester sage. Pour l’instant. De toute façon je suis là, avec Caem maintenant, et on a l’air bien partis pour passer un moment ensemble à refaire le monde ou j’sais pas quoi avec nos bouteilles alors … Vas y frangin, crache le morceau. Qu’est-ce qui tourne pas rond dans ta vie ? Ah au fait, sans vouloir te vexer, même si tu me mettais ton poing dans la figure … mais ça ne va pas arriver de toute façon

« J’essaye d’oublier la grosse connerie que je viens de faire ! »

Oh … Et oui, encore et toujours ce fameux « oh » qui revient très souvent mais c’est-à-dire que le nombre de bombes larguées ne cesse jamais d’augmenter. Bon, en soit pour moi ça ne change rien dans ce cas de figure mais ... Voilà. C’est ce « oh » qui s’est manifesté, c’est tout. L’ami tu bois comme un alcoolique, au passage. Je sais pas si je vais te suivre … Et puis merde, on n’est pas là pour enfiler des perles mais malgré ça …

« Hum ... C'est pas une bonne idée en général mais j'suis bien mal placé pour te faire la morale donc je vais me taire et ne pas te poser de question :gla:»

Qui qui c’est qu’a picolé pour oublier qu’il c’était fait larguer ? C’est bibi ! Qui qui c’est qu’a fini par coucher avec une conne après avoir picoler comme un trou cette même fois ? C’est bibi ! Et merci les conséquences :roll:Quelle emmerdeuse. Qui qui c’est qu’a picolé pour oublier, encore et toujours, pleins de trucs donc encore une fois une séparation même si c’était de sa faute ? C’est bibi ! L’alcool n’est pas une solution ! Mais ça détend alors … Bref. On s’en fout. Une p’tite gorgée pour la route d’ailleurs. Et une grimace pour aller avec, pour la forme. Je suis peut être un Loup Garou et mon sang a besoin d’une sacré dose pour me coucher mais il n’empêche que le Rhum ça brûle mon petit œsophage fragile. Oui, je suis un petit être fragile, c’est plus à prouver.

« Si tu me fais assez boire je suis sûr que je vais te prendre pour mon confident… Enfin bref, qu’est-ce que tu fais chez les Jaunes toi ? »

Bonne question, merci de l’avoir posé.

« J'étais descendu voir Sova et Jill et puis j'me suis dit qu'il était peut être temps de sortir de ma bulle et affronter la vie réelle et les autres mais ... J'sais pas si c'était une bonne idée en fait. »

J'étais bien dans ma bulle moi :gla:Loin des autres, juste avec quelques personnes dont mon cher et tendre évidemment. Et un rire nerveux pour la route, un !

« Tu veux soigner ta dépression avec moi ? »

Euh …

« Me concernant je sais pas si on peut vraiment parler de dépression mais … »

Ca serait quand même con d’en arriver là alors que je reprends tranquillement du poil de la bête après tout ce qui m’est tombé - et que j’ai fait tomber tout seul parfois, oui, je sais - sur le coin de la gueule dernièrement. Je vais quand même pas laisser un truc aussi con me refoutre par terre, c’est hors de question ! Et si l’alcool m’aide, pourquoi pas après tout. Au pire j’aurai mal à la tête demain matin, je me ferai peut être engueuler, et après ? Après rien. La vie continue alors autant en profiter un peu et ce type m’a l’air sympa. Je suis dans de bonnes dispositions visiblement. Je crois qu’on a donc tous les ingrédients réunis pour passer une bonne soirée, non ? T’en pense quoi toi ?

« Mouais, ça sonne bien. A la tienne. »

Trinquer avec une bouteille, ça n’a pas de prix. Je sais pas pourquoi, je crois que j’ai toujours préféré boire directement à la bouteille. Pas que ça m’arrive très souvent, c’est même plutôt carrément rare, mais … c’est une particularité comme une autre après tout. Je ne fais de mal à personne d’autre que moi de toute façon. Enfin … pour l’instant. C’est vrai qu’il peut m’arriver d’avoir l’alcool mauvais mais on a plus qu’à espérer que ça ne soit pas le cas ce soir et on va tout faire pour. Et une autre rasade pour fêter … J’sais pas … ma sortie du placard tiens. Même si c’est pas vraiment ça pour moi, mais pour les autre sans doute que si. Et faut vraiment que j’arrête de me formaliser avec ça parce que de toute façon, à part quelques emmerdeurs, tout le monde s’en fout !

« J'ai dit que je poserai pas de question mais tant pis, qu'est ce que t'as fait comme connerie ? »


Désolé, j’suis curieux. Et tu l’as dit toi-même de toute façon, tu veux soigner ta dépression alors parle mon ami, c’est comme ça que ça fonctionne il parait.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 1891
Date d'inscription : 10/08/2010
Crédits : Aelyne/ECK
Double Compte : Emily Anthon/ Julian A. Neil/ Keith M. McEwen/ Ethan Llewellyn/ Zachary Disemba/ Aiyana Hopkins



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1115-caem-kaliayev#69930
MessageSujet: Re: We're up all night to get lucky ▬ Caem   Lun 2 Sep 2013 - 18:56

Merci mec. C’était précisément ce que Caem avait envie de dire à Enzo lorsque celui-ci déclara que, même s’il savait bien que picoler n’était pas vraiment la meilleure solution, il ne lui ferait pas la morale. Si le jaune avait tendance à essayer de ramener les autres dans le droit chemin, il lui arrivait de maudire ceux qui essayaient de faire la même chose avec lui. Il avait envie de boire, de boire jusqu’à être ivre et il se fichait bien du fait que cela ne soit pas recommandé. Pire, il le savait parfaitement bien et lui-même aurait préféré ne pas boire une seule goutte. Mais c’était plus fort que lui, il en avait ressenti un intense besoin alors il avait sauté le pas et tant pis pour les conséquences. Demain serait un autre jour, la claque serait sans doute encore plus violente mais merde quoi, il était mal et humain. Avec cela, s’ajoutait pour le moment le fait qu’il n’avait nullement envie de parler de lui et préférait orienter la discussion sur son camarade. Il lui demanda donc ce qui pouvait bien l’amener dans la salle commune des Jaunes puisque ce dernier n’était autre qu’un Gryffondor. Sa réponse fut assez énigmatique pour laisser au russe tout le loisir d’y réfléchir et de ne plus penser à sa petite vie. Sova et Jill ? Oui il voyait qui étaient ces deux demoiselles. Les deux étaient dans sa maison mais à vrai dire il ne leur avait jamais parlé plus que ça. Et oui, Caem le sociable ne connaissait au final que quelques personnes de sa maison. Mais bref, ce n’était pas le plus important. Ni le plus intéressant. Le plus intéressant c’était la deuxième partie de la réponse d’Enzo. Sortir de sa bulle ? Le Poufsouffle ne pu s’empêcher d’afficher un sourire. Il ne pouvait pas prétendre comprendre son camarade mais il voyait bien la démarche, essayer de quitter son cocon de confort pour se confronte au monde, à de nouvelles personnes. Ce n’était clairement pas une tâche évidente.

« Mais si, c’était une super idée ! Regarde, tu as croisé ma route ! »

Sourire colgate. Oui c’était de l’humour pur et dur puisque la vantardise était sans doute l’une des dernières choses que l’on pouvait reprocher à Caem. Mais bon, son camarade semblait tellement désespérer de sa petite escapade qu’il fallait bien trouver un moyen de lui remonter le moral, non ? Ce fut d’ailleurs pour cela qu’il lui proposa par la suite de se soigner avec lui en restant là à siroter sa bouteille. Dans la tête du russe cela s’affichait comme étant un excellent programme. Il le vit d’abord hésiter, insistant sur le fait qu’il n’était pas vraiment déprimé. Mais l’appel de l’alcool fait des miracles et il finit par accepter en trinquant avec Caem. Celui-ci affichant alors un large sourire et leva sa bouteille avant de prendre une bonne gorgée à son tour. Pouah, cette vodka était vraiment de mauvaise qualité mais tant pis. Cela faisait un bien fou. Le Poufsouffle s’installa alors confortablement, bien décidé à passer un long moment assis là à boire et à discuter. Autour d’eux, l’ambiance était un peu plus festive. Il voyait des gens en train de danser. Mais à vrai dire, Caem ne pouvait s’empêcher de regarder ce qui se passait dans la salle commune pour une seule et unique raison : il craignait de voir arriver Kevin. Qu’est-ce qu’il ferait dans ce cas ? Irait-il s’excuser ? Il n’en savait trop rien. Mais la perspective de se retrouver de nouveau face à lui l’effrayer légèrement. Il n’était décidément qu’un abruti… Et d’ailleurs, la question d’Enzo ne fit que lui rappeler. Alors que celui-ci avait au départ promis de ne rien demander, la curiosité l’emporta puisqu’il lui demanda finalement ce qu’il avait bien pu faire. Caem eut alors un rire jaune.

« L’ironie du sort… L’idée de te raconter ça à toi me parait super drôle mais au point où j’en suis… »

Caem n’arrivait décidément pas à s’ôter de la tête l’idée que le destin se foutait clairement de sa gueule. Il fallait qu’il se retrouve à discuter de ses problèmes de couple avec celui qui avait consolé Killie lors de leur dernière dispute, celui qu’elle avait légèrement provoqué tant elle était perturbée… C’était définitivement à mourir de rire… Mais voilà, le jaune en avait gros sur la patate et Zora était partie trop vite, il n’était alors pas encore disposé à parler… Comme pour se donner du courage, il prit une nouvelle gorgée. Cela commençait à lui monter sacrément à la tête mais après tout, c’était bien le but recherché depuis le début alors il n’allait pas s’en plaindre.

« Bon on a du temps alors j’vais commencer du début… En Russie j’ai pas pu apprendre à voler sur un balais alors j’ai décidé de commencer à apprendre. J’suis tombé sur Kevin, le capitaine de l’équipe de Quidditch de Poufsouffle, un jour, alors que je m’évertuais avec mon balai. Il a proposé de m’aider et s’est devenu mon prof attitré… »

Une inspiration, une nouvelle gorgée… Et voilà, Caem était prêt à entrer dans le vif du sujet même s’il ressentait un certain pincement dans sa poitrine. Raconter cette histoire c’était se la rappeler mais surtout la rendre encore plus réelle. Après ça, il ne pourrait vraiment plus se voiler la face…

« Aujourd’hui on avait entraînement. Je sais pas ce qu’il s’est passé, j’ai complètement déraillé et... Je l’ai embrassé… »

Encore une pause. Mais cette fois, la gorgée que bu Caem pour se donner du courage fut bien plus longue. A ce rythme là, il allait se siffler la bouteille bien vite et ce n’était très certainement pas une bonne idée. Killian aurait une raison de plus pour lui foutre une rouste. Il ne manquerait plus qu’elle apprenne ses petits problèmes avec l’alcool et là, il finirait enterré. Mais à vrai dire, ce n’était pas vraiment qu’il avait peur des réactions de la jeune femme mais plutôt qu’il avait terriblement honte de ce qu’il faisait. Il se dégoûtait et le cercle était si vicieux que la seule chose qui lui faisait oublier ce dégoût, c’était l’alcool…

« Et le pire dans tout ça, c’est que Killie et lui s’entendent plutôt bien à la base… Tout ça pour dire que je suis un connard et un imbécile ! »

Caem adressa alors un sourire salement ironique à Enzo. Il avait un sale goût amer dans la gorge et ne rêvait que de s’en débarrasser. Alors si la culpabilité était bien visible sur son visage on pouvait lire autre chose dans son regard. Une sorte d’appel à l’aide. Il implorait en un sens son camarade de l’aider à se changer les idées. A lui faire oublier cette journée de merde, à lui bourrer la gueule jusqu’à ce qu’il ne se rappelle plus de rien. Oui, le russe avait vraiment envie de prendre la fuite et il espérait que son camarade accepterait de l’aider. En cet instant, il n’avait vraiment pas besoin d’une leçon de morale, juste d’un peu de légèreté. Il avait besoin de profiter de sa jeunesse pour oublier qu’il n’était qu’un jeune con. Ironie, encore et toujours.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 17329
Date d'inscription : 13/09/2009
Crédits : JunkieMouse ▬ Gif Tumblr
Double Compte : Ismaelle L. Stoneheaven ▬ Cameron S. Cassidy ▬ Riley S. Jenkins ▬ Elijah C. Leroy ▬ Chiara M. Brooks



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t3605-enzo-still-a-wolf-not-lonely-a
MessageSujet: Re: We're up all night to get lucky ▬ Caem   Mar 3 Sep 2013 - 12:43

Boire, c’est mal. Maman dirait que je suis inconscient, Papa dirait « écoute ta mère et file dans ta chambre ! » et Derek dirait un truc du genre … « Tu bois comme une tapette » pour m’encourager à boire un peu plus et juste pour le plaisir de me traiter de tapette parce qu’il adore ça. Je ne me formalise pas, pas quand ça sort de sa bouche parce que je sais que ça n’est pas une attaque personnelle et que c’est pas fait dans le but de me blesser. Que ça sorte de la bouche de quelqu’un d’autre et là ça sera différent mais peu importe. Je pose des questions. Depuis quand est ce que je pose des questions ? On ne peut pas dire que ça m’intéresse outre mesure, autant être honnête, et je sais que ça ne m’empêchera pas de dormir mais c’est a priori le principe d’une conversation et c’est comme ça qu’on apprend à connaître les gens donc ça vient simplement de manière spontanée. Je ne connais rien de ce mec, on partage le même lieu de vie depuis 2 ans ou presque et je ne connais rien de lui. C’est accessoirement le mec d’une des filles avec qui je m’entends le mieux dans ce bahut donc voilà, ça nous fait déjà un lien et puis j’sais pas, comme ça, de prime abord, il a l’air plutôt fun et sympa. Je crois que je viens de me faire un pote de beuverie et j’en suis plutôt content parce que je ne suis pas aussi sauvage que je veux bien le faire croire et que discuter avec des gens, des fois, j’aime bien. Il n’a pas l’air de vouloir partir en hurlant et en me disant d’aller me faire foutre avec ma curiosité mal placée, c’est même lui qui est venu se crasher là à côté de moi alors à partir de là …

Magnifique ce rire amer mon ami, vraiment magnifique ! Pour la peine je vais boire à ta santé. Et hop ! Un peu plus dans le gosier. Enzo Ryans … tu vas mal finir. Possible.

« L’ironie du sort… L’idée de te raconter ça à toi me parait super drôle mais au point où j’en suis… »

Pourquoi ? Parce que ta femme m’a sauté dessus et que j’aurai pu en profiter mais que je ne l’ai pas fait ? Meuh non ! On s’en fout de ça, raconte moi tes malheurs. Remarque, c’est peut être parce que justement elle s’est un peu confié à moi et que ton problème actuel est avec elle ? Crache le morceau, y a que comme ça qu’on sera fixé. Et t’en fais pas, ce qui se passe à Vegas reste à Vegas mon pote.

« Bon on a du temps alors j’vais commencer du début… En Russie j’ai pas pu apprendre à voler sur un balais alors j’ai décidé de commencer à apprendre. J’suis tombé sur Kevin, le capitaine de l’équipe de Quidditch de Poufsouffle, un jour, alors que je m’évertuais avec mon balai. Il a proposé de m’aider et s’est devenu mon prof attitré… »

Ok. J’enregistre les infos. Et je ne vois pas vraiment où tu veux en venir donc vas-y, je t’en prie, poursuit. Tu vas pas me parler de Quidditch hein ? Vu la manière dont tu t’enfiles encore une fois une gorgée de Vodka j’en doute mais on sait jamais … C’est juste pour savoir si je me prépare à trouver une excuse bidon pour échapper à une litanie de 3h sur les merveilles du vol sur balai et les sensations que procurent le Quidditch. Comment ça j’suis sectaire et absolument pareil avec ma glisse ? C’est faux ! Nan, c’est totalement vrai.

« Aujourd’hui on avait entraînement. Je sais pas ce qu’il s’est passé, j’ai complètement déraillé et... Je l’ai embrassé… »

Quelle merveilleuse idée j’ai eu de boire en même temps qu’il prononçait ces mots … J’ai tout recraché, droit devant moi, en manquant de m’étouffer au passage. Tu … QUOI ?! Ok, je reprends mon souffle, mes esprits et tout ce qui va avec, tout va bien. Si je récapitule, t’as embrassé un mec alors que t’as une copine, et il se trouve que ce mec a un mec – mais ça tu le sais peut être pas – et que ce mec en question n’est autre qu’un pote à moi qui risque – à mon avis – de pas être trop heureux de savoir un truc pareil. Et POURQUOI je me retrouve au milieu de trucs comme ça ? Je partager les secrets de pas mal de personne et voilà le résultat. Tu sais quoi ? Ta meuf veut devenir Animagus mais m’a fait promettre de rien dire à personne tout comme je dois pas dire que Kevin sort avec Jamie parce qu’il – le Jaune – ne veut pas que ça se sache et j’imagine que maintenant je vais devoir tenir ma langue auprès de Killian, et donc de Jamie. C’est génial, un peu comme la fois où Jamie m’a dit qu’il avait couché avec Billy sachant que Billy était sensé être avec Elwynn a l’époque. C’est … formidable. Aaaaaaaaah ! Merde, voilà. La petite crise est terminée, tout va bien, je respire.

« Et le pire dans tout ça, c’est que Killie et lui s’entendent plutôt bien à la base… Tout ça pour dire que je suis un connard et un imbécile ! »

Ne sois pas si dur avec toi même voyons … Oui bon ok, la situation est un peu … comment dire … disons que si j’apprenais que Kyle a embrassé … hum … Cameron c’est déjà fait, mauvais exemple … Takuma tiens, et bien je le prendrais sans doute assez mal – je le prendrais mal avec qui que ce soit, oui, je sais – mais … Remarque avec Sova j’ai pas … ouais, nan, mauvais exemple aussi. Bref, elle l’a embrassé pour le délire, pour remettre la balle au centre parce qu’elle venait de m’embrasser sous ses yeux – pour nous sauver la mise alors qu’un Supérieur débarquait, c’est une technique typiquement Sovahnnienne ça – et certes j’ai pas vraiment aimé ça mais ça ne m’a pas dérangé à outrance m’enfin on ne peut pas vraiment comparer les deux situations. Tout ça pour dire que t’as pas l’air d’un connard, un imbécile peut être parce que c’était débile de faire ça mais bon … j’suis pas dans ta tête, ni dans ton couple et quand bien même j’ai pas envie que Killian souffre j’ai absolument pas à me mêler de ça donc je ne vais pas le faire. Killian, et Jamie aussi d’ailleurs … C’est d’un compliqué les affaires matrimoniales, j’vous jure.

« Qu’est ce qui est petit, carré et bleu ? »

Ouais, c’est tout ce que j’ai trouvé à dire après m’être essuyé la bouche d’un revers de la main.
Alors ?
Réponse :

« Un petit carré bleu. »

Et une nouvelle gorgée pour faire passer la dernière qui a failli mal tourner. Et parce que … c’est mort … j’ai déjà la tête qui tourne et aucunement l’intention de m’arrêter maintenant. Et bordel j’ai envie de rire ! Non, je ne ferai pas de commentaire sur ce que tu viens de me dire, à la place j’vais ouvrir les vannes sur mes propres état d’âmes, échange de bons procédés tiens, histoire que tu te sentes pas tout seul dans ta galère et aussi pour te montrer que je ne te juge pas.

« Tu vois qui c’est Jamie Bennett ? Ben un jour où j’étais énervé après m’être pris la tête avec Tallulah, et à noter que je m’étais fait larguer quelques semaines plus tôt mais peu importe, j’ai foncé chez les Serdaigles et je l’ai embrassé. Comme ça, un coup de tête. J’en avais pas spécialement envie, c’était juste histoire de … j’sais pas, passer ma frustration et ma colère, histoire de voir ce que ça faisait d’embrasser un autre type de mon plein gré – en dehors de Kyle j’veux dire – et voilà, pas d’bol, c’est tomber sur lui. Bon tu vas me dire j’étais célibataire, tout ça, c’est pas vraiment pareil mais on va dire que j’ai pas vraiment réfléchis à l’impact que ça pourrait avoir sur lui ni même s’il avait quelqu’un à ce moment là. J’me suis servi, c’est tout. »

Tout ça pour dire que des trucs débiles on en fait tous donc si ça peut te rassurer, t’es pas le premier, et certainement pas le dernier.

« Va savoir, peut être que si on continue de picoler comme ça on va se réveiller dans le même lit demain matin. Après tout, j’suis le Loup-Garou Gay attitré du château maintenant donc tu prends des risques en trainant avec la bête de foire que je suis. »

Aooooooooooouh, v’là l’Grand Méchant Loup ! Moi blasé ? Mais nan …

« J’aime pas les étiquettes, et j’aime pas qu’on parle de moi quand je l’ai pas décidé, voilà ma croix ce soir. Je supporte pas qu’on me mette dans des cases et j’ai du mal à me faire au regard des gens. J’ai juste envie qu’on me foute la paix parce que ma vie ne regarde que moi. Ça me dérange pas de me balader dans les couloirs en tenant la main de mon mec, ni même de l’embrasser comme un sauvage au milieu du Hall et de tout le monde, mais la pauvre petite chose fragile que je suis à du mal à se faire à l’idée qu’on la balance dans la case homosexuel, ou n’importe quelle autre case, même si c’est pas une tare, etc … »

Et encore une gorgée, pour l’hydratation cette fois.

« J’ai toujours été trop cérébrale comme garçon Rolling Eyes Amen. »

Une autre pour … la défense des petits carrés bleus.

« Et sinon, Killian est au courant ou faut que je tienne ma langue ? »

De toute façon ça ne me regarde pas et jamais j’aborderai ce sujet avec elle ni avec personne d’autre mais c’est seulement pour savoir.

« Si ça peut te rassurer, j’suis genre une tombe et j’me mêle pas de ce qui ne me regarde pas. »

Ben sauf ce soir parce que je te pose des questions mais voilà quoi. C’est pas vraiment se mêler de ce qui me regarde pas ça, à mon sens. T’es pas obligé de me croire, évidemment, mais ça j’peux pas y faire grand chose. Disons que question secret j’ai pas mal été au taquet pendant un moment, me concernant moi même, et maintenant concernant les autres mais ça tu peux pas le savoir parce que justement je tiens ma langue, alors …

« N'empêche ... Y a quand même une sacré différence entre les deux ... »

Enzo !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 1891
Date d'inscription : 10/08/2010
Crédits : Aelyne/ECK
Double Compte : Emily Anthon/ Julian A. Neil/ Keith M. McEwen/ Ethan Llewellyn/ Zachary Disemba/ Aiyana Hopkins



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1115-caem-kaliayev#69930
MessageSujet: Re: We're up all night to get lucky ▬ Caem   Jeu 5 Sep 2013 - 22:06

Il avait vidé son sac. Caem lui-même avait un peu de mal à le croire. Il n’était pas du genre à raconter sa vie à n’importe qui. Bien au contraire. On pouvait même parfois reprocher au russe d’être trop secret, de ne pas parler de lui et d’émettre une certaine réserve lorsqu’il s’agissait de se dévoiler. Mais cette fois, il fallait vraiment que ça sorte. Il l’avait ressenti au plus profond de lui, il avait besoin de parler, d’extérioriser ce sentiment de culpabilité qui était en train de le dévorer de l’intérieur. Et c’était tombé sur Enzo Ryans. Le pauvre avait du se demander ce qui était entrain de lui tomber dessus lorsqu’il se lança dans sa tirade. Cependant, le jeune homme l’écouta respectueusement, enfin, jusqu’à ce que la surprise prenne le dessus. Lorsque Caem en arriva au vif du sujet et lâcha comme une bombe qu’il avait embrassé Kevin, il entendit et vit son camarade recracher ce qu’il avait entrepris de boire. Apparemment, il ne s’attendait pas à ça de sa part. Le jaune pouvait au moins être fier d’une chose, il savait encore surprendre les gens et n’était pas entièrement prévisible. En l’occurrence il n’était pas sûr que ce soit vraiment une bonne chose mais bon, il cherchait à se rassurer comme il pouvait. Au moins, cela lui avait fait du bien de parler. Il espérait juste qu’il n’avait pas trop ennuyé Enzo avec son histoire mais en le voyait recracher ainsi son précieux alcool, il avait pu supposer que c’était parce qu’il était un minimum intrigué par son histoire. Mais pour le coup, il ne s’attendait vraiment pas à une telle réponse. Alors que Caem lui envoyait clairement des signaux pour qu’il l’aide à oublier cette petite mésaventure, voilà que le Gryffondor se décida à faire une petite blague. Ou plutôt la blague la plus mauvaise de l’histoire de l’humour. Et pourtant… Le russe le regarda d’abord d’un air interdit, se demandant s’il n’y avait pas une subtilité qu’il n’arrivait pas à saisir du fait de sa distance avec la langue. Puis, enfin, il réalisa qu’il n’y avait rien. Alors il se mit à rire. Le Poufsouffle se surprenait lui-même à rire à ça et en même temps, c’était peut être tout ce dont il avait besoin : de l’humour de bas étage. Et aller, une petite gorgée pour fêter ça.

« Si demain je me souviens encore de notre discussion, je t’offrirai une couronne de roi de l’humour ! »

Si la phrase de Caem pouvait puer l’ironie, il ne se foutait pas du toute de la gueule d’Enzo. Loin de là. Il avait vraiment apprécié sa petite tentative décalée pour lui faire oublier sa connerie. Et puis oui, il rêvait de le voir avec une couronne, un diadème même, il était sûr que cela lui irait à merveille :face : . Et apparemment, Enzo n’avait pas décidé de s’arrêter là dans le processus de changement des idées. Il se mit à parler de sa propre connerie, de la fois où il avait aussi embrassé un mec, autre que son petit ami et le russe ne pu s’empêcher de sourire en s’enfilant une autre gorgée. Et cette petite parenthèse semblait avoir enclenché la machine et le jeune rouge devint bien plus bavard. Caem ne pu s’empêcher d’éclater de rire quand il évoque sa réputation et le fait qu’ils risquaient de se retrouver dans le même lit.

« Là je crois que je me fais trucider, même si tu es un Loup Garou super sexy, ça ne suffit pas comme excuse ! »

Bah quoi ? Autant entrer dans son jeu, non ? Et puis, au point où il en était, ça ne servait à rien de se faire passer pour le jeune homme prude et doux pour qui certains le prenait encore. Enzo se lança alors dans une tirade sur les étiquettes que les gens vous collent et Caem lui adressa un sourire compréhensif. Oui il connaissait ça. Il avait été le pauvre, la bonne de service, et l’étranger. Autant dire qu’il savait ce que c’était que de se faire rebaptiser sans avoir le loisir de se faire connaître. Mais ça n’avait pas d’importance. A la fin de sa prise de parole, le jaune leva sa bouteille en sa direction, comme pour honorer ce qu’il venait de dire et reprit ne gorgée. Ca commençait à tourner sec.  Il n’était pas sûr de finir la soirée debout sur ses deux jambes mais bon, tant pis, ce n’était pas le moment de s’arrêter ! Et oui, il ne faut pas être trop cérébrale petit Enzo, c’est dangereux pour la santé, bois tu verras ça ira mieux ! Enfin, il n’avait apparemment pas besoin de ses conseils puisque le Gryffondor enchaînait les gorgées à la même vitesse que lui. Quel beau spectacle ils devaient offrir ces deux là. Bon, la fête fut cependant légèrement ralentie lorsqu’Enzo revint sur le sujet fâcheux en demandant si Killian était au courant de son petit dérapage. Il voulut répondre mais il n’en eut pas le temps puisqu’Enzo jura qu’il ne dirait rien et qu’ensuite il fit une réflexion tout à fait singulière. Caem se mit à tousser, ayant manqué de s’étouffer avec sa propre salive en l’entendant.

« Prenons les choses dans l’ordre… Non Killie ne sait rien mais je lui dirai demain de toute façon, je hais le mensonge…. Et non rien à voir mais j’ai toujours apprécié la diversité, sans mauvaise blague… »

Caem aimait autant les hommes que les femmes, les fous que les gens sages… Bref, il pouvait se laisser séduire par des personnes très différentes les unes des autres mais cela ne changeait rien au fait qu’il aimait Killian et qu’il s’en voulait terriblement d’avoir trahi sa confiance. Et il se rendait compte de ce qu’il venait tout juste de dire… Caem tu t’enfonces là ! Le russe poussa un long soupir et bu une longue et grande gorgée. Une légère grimace traversa alors son visage. Pour le coup, il devait l’avouer, ça commençait sérieusement à lui monter à la tête. Le jeune homme entreprit alors de se lever : mission périlleuse. Il tituba et lança un regard amusé à Enzo. Il alla ensuite chercher des friandises qui trainaient sur la table avec les bouteilles et retourna s’affaler à côté de son camarade de beuverie.

« En tant qu’hommes qu’apprécient les hommes, on est un peu des gonzesses alors on va noyer notre chagrin comme elles, en bouffant ! »

T’aimes pas les clichés camarade ? Alors quoi de mieux que d’en rire ! Joignant le geste à la parole, Caem se saisit d’une dragée de Bertie Crochue et eut la chance de tomber sur un goût orange. Il adressa alors un signe du pouce à Enzo pour lui affirmer que tout allait bien et fit passer le tout avec une nouvelle gorgée. Ouh, nom de dieu… Il sentait la vodka couler le long de sa gorge et se demandait quand il allait finir par vraiment tanguer et avoir du mal avec la position assise. Pourtant il avait une bonne résistance mais la bouteille de vodka pure ce n’était pas franchement conseillé.

« Dis mec, tant qu’on est dans les confessions hein, si on imagine que t’es pas avec Kyle, t’irais plus vers les mecs ou les nanas ? »

Pourquoi… ? oo Caem n’en avait aucune idée. Ce n’était vraiment pas son genre de poser ce genre de questions, encore moins de manière aussi directe, dénuée de toute subtilité. Mais l’alcool était décidément dans la course et de fait, le filtre qui existait en tant normal entre son cerveau et sa bouche semblait être en train de s’affaiblir. Une panne momentanée qui pourrait lui coûter cher mais qui pouvait aussi lui permettre de passer une bonne soirée sans trop se prendre la tête. Bon tout en espérant qu’Enzo ne se sente pas outrée par son nouveau franc parler.

« Sinon j’suis un mec très sage et discret tu sais… »

Double personnalité. Merci l’alcool ! Décidément, quand il aurait retrouvé ses esprits il allait falloir qu’il se penche sérieusement sur son amitié trop fusionnelle avec la bouteille. Mais pas ce soir. Ce soir c’était beuverie.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 17329
Date d'inscription : 13/09/2009
Crédits : JunkieMouse ▬ Gif Tumblr
Double Compte : Ismaelle L. Stoneheaven ▬ Cameron S. Cassidy ▬ Riley S. Jenkins ▬ Elijah C. Leroy ▬ Chiara M. Brooks



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t3605-enzo-still-a-wolf-not-lonely-a
MessageSujet: Re: We're up all night to get lucky ▬ Caem   Ven 6 Sep 2013 - 13:35

J’ai bien cru que ma vanne allait faire un bide total et honnêtement, je ne m’en serai pas formalisé parce que … enfin elle est naze quoi, autant dire les choses telles qu’elles sont. Mais non, même s’il a bugué un moment ça l’a quand même fait rire et moi aussi par extension. Je m’imagine d’ailleurs déjà avec une couronne sur la tête, j’y tiens ! C’est mon frère qui sera content tiens, Monsieur le Roi Ryans, tu t’es fait piquer la place par ton p’tit frère ! Ah la gueule. Ou pas. Bref, Loup Garou super sexy ou pas – merci au passage – je crois qu’on se ferait trucider tous les deux si on se retrouvait dans le même lit et que ça arrivait jusqu’aux oreilles de Killian. C’est con mais j’ai même pas peur de la réaction de Kyle. Je dis pas qu’il s’en foutrait mais étant donné que je suis tombé sur le mec le moins jaloux de la terre – ou en tout cas celui qui l’exprime le moins – ben … c’est assez difficile de savoir comment il pourrait réagir. Je crois qu’il m’enverrait me faire foutre, sans vouloir faire de vilain jeu de mots. J’ai plus peur de Killian que de Kyle, constat du jour, mais comme de toute façon la situation ne se produira pas tout le monde est tranquille. Détends toi Calgarry, j’y toucherai pas à ton Russe, c’est promis. Toi et moi on sait très bien qu’entre vous deux mon choix est vite fait. Sans offense Caem, et non je ne toucherai pas à ta femme non plus ! J’ai ce qu’il me faut à la maison, chacun chez soi et les Hippogriffes sont bien gardés. Oui je sais, cette phrase revient souvent, mais je l’adore ! Bon et sinon, mon indiscrétion ? Ca passe ou ça casse ? T’étouffe pas par contre sinon là aussi je vais me faire trucider. Non mais quelle violence !

« Prenons les choses dans l’ordre… Non Killie ne sait rien mais je lui dirai demain de toute façon, je hais le mensonge…. Et non rien à voir mais j’ai toujours apprécié la diversité, sans mauvaise blague… »

Tu crois que je devrais dire à Kyle que j’ai embrassé Jamie ? Bah ! Y a prescription et de toute façon il m’avait largué alors merde ! Enfin c’est tout à ton honneur d’être honnête et j’espère que ça se passera sinon bien au moins pas trop mal. Connaissant le caractère explosif de la Rouge, je donne pas cher de ta peau et à mon avis va falloir que tu rampes mais bon, c’était juste un p’tit bisou, c’est pas comme si vous aviez fait pire. Et je sais, mon point de vue on s’en tape. Quant à la diversité … moi aussi, dans un sens. Mon mec est humain et Moldu, j’suis Lycan et Sang Pur, on est divers nan ? Bah ! C’est cool. Mélangeons nous. Aimons nous les uns, les autres, et tout le bordel. Tu la sens la gueule de bois qui se profile à l’horizon ? Moi pas. Eh ! Tu m’abandonnes ? Tu crois que si je tente de me lever j’y arrive ? Parce que vu comment tu galères toi, je me dis qu’avec ma grande carcasse ça fait de la masse en plus à soulever et … ah ben il est plus là. T’es tout seul Enzo, t’as plus d’ami. Si ! Il est de retour ! Pas que j’ai peur de me retrouver seul hein, mais c’est juste cool de parler avec lui en fait. Et qu’est ce que tu nous ramènes au juste ?

« En tant qu’hommes qu’apprécient les hommes, on est un peu des gonzesses alors on va noyer notre chagrin comme elles, en bouffant ! »

Ne pleure pas Enzo … Mais j’apprécie pas les hommes … Chut … J’veux pas être une gonzesses ! Ceci dit j’ai faim et t’es drôle alors rien que pour ça, et sans doute aussi parce que je commence à être bourré – Ahum – je vais rentrer dans ton jeu et tu vas devenir ma nouvelle meilleure copine !

« D’accord. Et après on pourra se faire des couettes si tu veux. Sinon j’adore tes chaussures, je trouve que ça fait ressortir tes yeux ma chérie. »

Quel aventurier ! Des dragées de Bertie Crochu … Nan, faudrait me payer cher pour bouffer un de ces trucs là parce que la première et unique fois ça m’a vacciné. Je suis pas un mec trop gourmand de base mais ce genre de trucs c’est vraiment pas mon délire. Pour toi ça se passe bien visiblement, p’tit veinard. Et j’te jure, t’as une de ces descente j’suis bluffé. Même mon frangin peut aller se rhabiller face à toi, j’suis sur que tu le couches facilement. Façon de parler bien sur.

« Dis mec, tant qu’on est dans les confessions hein, si on imagine que t’es pas avec Kyle, t’irais plus vers les mecs ou les nanas ? »

Euh …

« Sinon j’suis un mec très sage et discret tu sais… »
« J’vois ça oui … »

On en est là alors ? Les questions perso ? Ok, ça me va. C’est pas comme si c’était difficile d’y répondre en plus. Enfin j’crois. Inspiration, réflexion, expiration. Une grimace, je penche la tête sur le côté en essayant d’imaginer que je ne suis pas avec Kyle.

« Si on imagine que je suis  pas avec Kyle … En fait, j’ai du mal à imaginer un truc pareil. On se connaît depuis un an et demi alors … »

Alors je peux plus vivre sans toi mon amour ! Hum, pardon. Petite crise de tragédie passagère. C’est juste que je crois que j’ai oublié ce que c’était d’être sans lui même si on a eu quelques séparations, parfois très longues d’ailleurs. Faut croire que j’ai l’oublie facile pour ce genre de trucs et tant mieux dans un sens parce que j’en garde pas de supers souvenirs.

« Mais en tout cas avant lui j’avais jamais touché, ni même regardé, un autre mec. Et je crois que si on s’était pas rencontré dans des circonstances un peu bizarres je l’aurai jamais calculé pour être honnête. »

C’est vrai, et sincèrement, parfois je me demande comment on en est arrivé là et qu’est ce qui a bien pu faire que c’était lui et pas un autre. Ou une autre. Enfin sérieux, comme ça, du jour au lendemain ou presque. Jamais je ne m’étais posé de question et il a suffit qu’un type me trouve à poil sous le Saule Cogneur un lendemain de Pleine Lune pour changer la donne. Evidemment que je me pose des questions mais une fois dans ses bras j’oublie toutes ces conneries existentielles sans aucun sens parce qu’en vérité … on s’en fout ! Je l’aime, il m’aime, donc par définition on s’aime, et c’est tout ce qui compte.

« Pour moi c’est totalement improbable de faire quoi que ce soit avec un autre mec, j’sais pas, c’est pas ma came quoi. Bon ok j’ai embrassé Jamie mais c’était juste comme ça, pour tester tu sais, voir si ça me faisait un truc et justement ça n’a pas été le cas. Je dis pas que ça n’arrivera jamais parce que si c’est arrivé une fois … voilà, et puis on peut jamais être sur de rien dans la vie mais pour l’instant y en a aucun autre que le mien qui attire ou a attiré mon attention, alors que les filles … »

PS : C’est peut être pas la peine d’aller raconter à Kevin que j’ai embrassé son mec même si à l’époque c’était pas son mec et que de toute façon t’es probablement pas au courant de tout ça ou peut être que si. En fait je sais plus s’il est au courant ou pas, j’sais plus ce que m’a dit Jamie. J’ai plus les idées clairs je crois et … ah ouais, les filles. Les filles … Vaste sujet. Enfin pas tant que ça mais je me comprends.

« Si tu veux tout savoir y en a déjà au moins trois, même quatre en fait, dans cette pièce que j’ai déjà embrassé voir plus pour certaines. Attention, j’étais célibataire à chaque fois ! J’dis pas ça pour te faire culpabiliser hein ! Juste que … j’ai plus de filtre entre mon cerveau et ma bouche et j’ai jamais été quelqu’un de très délicat. »

C’est le moins que l’on puisse dire jeune homme. Et non je me vante pas ! J’illustre, c’est tout. Le pire c’est que c’est vrai. Charleen et Tallulah je ne vais clairement pas me vanter de ce que je leur ai fait. Jillian … non plus, d’ailleurs ça restera un secret bien gardé même si quelques personnes sont au courant. Quant à Sovahnn, c’est notre truc à nous, on s’en est jamais caché et tout est clair donc y a pas de malaise.

« En fait je me considère pas gay, ni même bi, tu vois ? J’suis amoureux et c’est tout donc ça me gave qu’on me balance dans des cases, j’ai du mal à m’y faire même si je sais que je devrais m’en foutre et que ça n’a pas la moindre importance. Ça passera, peut être qu’un jour je serai moins sensible et susceptible. Bref, je continue de mater, j’ai beau manquer de rien avec mon mâle, question mensuration on peut pas dire qu’il soit sur le podium. Sans offense chéri. Et oui je sais, il est pas là. »

C’est dommage d’ailleurs même si je doute qu’il partage mon sentiment étant donné mon état MAIS c’est un autre débat. Et comme d’habitude, il ne me suffit que d’un peu d’alcool dans le sang pour commencer à penser à des trucs pas très catholique alors que mon regard se fixe sur … rien.

« Toi t’es un mec très sage et très discret et moi j’suis absolument pas un obsédé. »

Et je vais pas te dire à quoi j’ai pensé là, tout de suite, maintenant. Nan, c’est pas la peine. Et pour répondre à ta question de manière un peu plus concise et claire : Je vote pour la gente féminine mais je pense que t'as compris.

« Et sinon, toi, la diversité hein ? T’as même pas une p’tite préférence ? »

Si on te donne le choix entre Killian et Kevin, tu prends quoi ? Je vous rassure, j’ai encore assez de lucidité pour ne pas poser une question pareille. C’est déplacé ! C’est comme si on me demandait de choisir entre Kyle et Sovahnn, non mais ça va pas la tête ? Nan, on va se la jouer plus sobre.

« Qu’est ce qui te plait le plus des deux côtés ? »

Ben quoi ? Je m’interroge, c’est tout. Ça m’intrigue tous ces trucs, j’suis du genre à me poser un milliard de questions et à me prendre la tête dessus pendant des heures alors voilà, je profite d’avoir un spécimen biologique concerné sous la main pour approfondir mes connaissances, c’est tout.

« Et à part Killian, t’as déjà été avec quelqu’un ici, au château ? »

Alors ça … ça c’est très indiscret Monsieur Ryans Junior … Chut, ne m’appelle pas comme ça ! Je me donne des ordres à moi même, tout va bien. Tout est sous contrôle ! Et … Enzo, non ! Trop tard … Pourquoi j’ai avalé ce truc ?! Sans m’en rendre compte j’ai attrapé une dragée et me la suis enfilé – sympa le choix de mot – d’une traite sans réfléchir. Voilà le résultat, une magnifique grimace exprimant un dégoût vraiment pas dissimulé.

« Eurk … Je saurais pas déterminer le goût de ce truc mais c’est clairement une mauvaise pioche. Bah ! »

Bertie, t’aurais pas pu en faire saveur steak saignant ?! Je vais être obligé de boire pour faire passer le goût, c’est malin ! Je t’en pris l’ami, je suis tout ouïe.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 1891
Date d'inscription : 10/08/2010
Crédits : Aelyne/ECK
Double Compte : Emily Anthon/ Julian A. Neil/ Keith M. McEwen/ Ethan Llewellyn/ Zachary Disemba/ Aiyana Hopkins



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1115-caem-kaliayev#69930
MessageSujet: Re: We're up all night to get lucky ▬ Caem   Mer 25 Sep 2013 - 16:20

Lequel était le plus barge des deux ? Ce serait sans doute une bonne question à poser aux gens autour d’eux. Après tout, cela pourrait être bien amusant de faire un petit sondage. Parce qu’il fallait bien avouer qu’en allant chercher les bonbons et en revenant en mode soirée pyjamas entre filles, Caem pensait avoir atteint un certain stade, niveau difficilement atteignable. Et pourtant, si Enzo avait du être bien surpris au début, il ne le montra pas plus que ça. Au contraire, le rouge se décida finalement à entrer pleinement dans son jeu et le russe ne pu s’empêcher de bouffer quand il parla de couette et qu’il l’appela « chérie ». Il avait un don pour la comédie ce petit, franchement, il devrait se lancer il aurait facilement de quoi faire carrière. Bon en même temps, il fallait bien avouer que l’alcool faisait de Caem un vraiment bon public. Il n’était pas difficile de le faire rire mais pas forcément de l’intéresser et Enzo lui donnait vraiment envie de rester là assis sur le canapé à discuter avec sa bouteille à la main. Aussi, oubliant le peu de retenue qu’il lui restait, il en vint à poser une question très peu discrète sur l’orientation sexuelle de son camarade. Le jeune homme voulu se rattraper en déclarant qu’en temps normal il était un peu plus discret mais apparemment, son camarade n’était en aucun cas convaincu. Au départ, le Poufsouffle cru même qu’il avait dit une connerie puisque son ami de beuverie fit une légère grimace. Le jeune homme se crispa donc légèrement, l’alcool augmentant légèrement son côté empathique. Cependant il fut surpris puisque la grimace d’Enzo semblait juste du à sa concentration. Ce dernier finit en effet par reprendre la parole. Il se mit alors à lui expliquer qu’être sans Kyle lui paraissait étrange mais surtout, que c’était le premier mec avec qui il avait une relation. Caem ne pu s’empêcher de sourire face à cette révélation. Ce n’est jamais vraiment facile d’accepter pour la première fois une attirance pour quelqu’un du même sexe et dans les circonstances actuelles, le fait de faire quelque chose de différent des autres devait être encore plus délicat. Il avait du avoir du cran pour s’assumer. Mais à vrai dire, le jeune homme fut encore plus surpris par ce qu’il lui expliqua par la suite. Alors il se sentait donc purement hétéro mais juste attiré par Kyle en particulier ? Assez intéressant. Il devait vraiment être fou amoureux de son mec, pour avoir ressenti cette attirance particulière. C’était assez beau en fait. Sans tomber dans le sentimentalisme le plus niais, Caem trouvait tout de même cela touchant.

« Il a du te toucher en plein cœur le Kyle… »

Caem pouvait comprendre parce qu’avec Killian ça avait été plutôt direct mais lui savait déjà qu’il était autant attiré par les deux sexes. Enfin bref, ce n’était pas le moment de parler de lui, il écouta donc attentivement son camarade qui fit référence au fait qu’il avait déjà eu des relations avec plusieurs filles présentes dans la salle. Le russe ne pu s’empêcher de tourner la tête pour voir qui se trouvait dans la salle commune. Il fut interpellé lorsqu’Enzo fit référence à sa non tromperie mais le prit en riant. Non il n’était pas vexé, lui aussi ne disait que des conneries depuis le début de toute façon…

« T’inquiète.. Par contre je suis intriguée par ce que tu viens de dire parce qu’on pourrait avoir plus de points communs que ce que l’on croyait… »

Caem avait dit ça en souriant. Qu’est-ce qui lui prenait, il n’en savait rien. Mais en tout cas, il avait eu une aventure avec Tallulah et si c’était aussi le cas d’Enzo, c’était franchement amusant. Enfin, revenons aux choses sérieuses. Enzo lui expliqua alors qu’il en avait un peu marre qu’on cherche sans cesse à le définir alors que lui-même n’avait aucune envie de mettre des mots sur tout ça. Il pouvait le comprendre, surtout que souvent les gens avaient tendance à dénommer pour aller dans le péjoratif, pour se moquer et cela n’avait clairement rien d’agréable… Le russe n’avait jamais eu ce genre de problèmes parce qu’il avait toujours vécu loin du monde du lycée… Enfin, l’allusion aux mensurations le fit rire de nouveau. Décidément, ce type était pratique, il lui permettait de parler de choses sérieuses tout en riant de bon cœur. Cela méritait bien une petite gorgée tiens ! Pouah, plus il buvait plus il se disait que la vodka d’ici avait clairement un goût de merde mais bon hein, il n’avait vraiment pas le choix… Le non-obsédé et le mec pas discret ensemble dans la débauche ! D’ailleurs, maintenant que son camarade était passé à la casserole c’était son tour. Le Gryffondor lui retourna gentiment la question par rapport à son orientation sexuelle et vint ensuite s’enquérir de ses anciennes relations dans le Château. Ah bah tiens, il allait savoir au moins s’ils avaient des points communs… Avant de prendre la parole cependant, Caem ne pu s’empêcher de rire en voyant la grimace de son camarade quand celui-ci prit une dragée. Pas de chance, le pauvre…

« Bah, t’auras plus de chance la prochaine fois, tu vas pas abandonner pour un mauvais goût, non ? Enfin bref, pour répondre à ta question, et je t’interdis de faire des liens tordus, je suis sorti avec Tallulah après mon arrivée, on venait du même endroit tout ça, ça a créé des liens mais bon, on a préféré rester amis… »

Si Enzo interprétait sa phrase dans le sens où Tallulah aurait été le mauvais goût… Non, y’avait que son cerveau trop alcoolisé pour imaginé qu’il puisse comprendre ça. Parce qu’il avait toujours eu beaucoup de considération pour la jeune femme, ils s’entendaient super bien en plus. Enfin bref, ce n’était pas la question. C’était quoi la question déjà ? Ah oui, s’il préférait les garçons ou les filles et ce qui lui plaisait de chaque côté. Comme pour se donner du courage, il prit une nouvelle gorgée. Il sentait qu’il n’allait pas retenir ses propos et qu’il risquait de dire des trucs qu’il pourrait regretter.

« Je sais pas si j’ai vraiment une préférence… Le corps des filles est bien plus harmonieux je l’avoue mais les mecs je sais pas… On va dire que ça a un côté plus animal ! »

Non il n’avait pas dit ça… Caem ne pu s’empêcher de se donner un coup sur le front. C’était définitif, il ne contrôlait plus ce qu’il disait et à ce rythme, il pouvait vraiment partir très loin. Oui vraiment… Il n’avait plus qu’à prier pour qu’Enzo sache bien tenir sa langue.

« En fait, c’est juste que je… Je sais pas, j’adore les nanas, la preuve, j’suis fou amoureux d’une fille mais… Parfois je cherche les mecs. Parce que je crois que quand je sors avec un mec, je cherche une figure rassurante, un peu la figure paternelle que j’ai jamais vraiment eu. »

Là pour le coup, ça craignait vraiment. A vrai dire, Caem n’avait jamais réfléchi à la question mais alors qu’il en parlait, tout semblait devenir plus clair. A chaque fois qu’il était sorti avec un garçon, ce dernier était plus vieux que lui, avec un côté protecteur, rassurant… Oui, cela ne faisait aucun doute, il comblait ce manque. Mais bon, c’est pas le genre de choses qu’on avoue à n’importe quel inconnu, surtout qu’indirectement il venait de laisser entrevoir un bout de son passé. Et puis merde, il devait arrêter de réfléchir, de tout intellectualiser. Arrêter un peu d’avoir le contrôle, comme n’importe quel jeune qui fait la fête et boit un peu trop. Une gorgée de plus. Il allait vraiment mal finir, la pièce devenait légèrement floue.

« Et ouais parce que contrairement à ce que beaucoup de gens pensent, je suis loin d’être un mec équilibré, j’suis même complètement névrosé. Mais bref, on s’en fout, enfin tu t’en fous… »

Enzo n’avait certainement pas envie de se retrouver dans un remake de Confessions intimes…

« Juste un truc, jure moi que t’as jamais rien fait avec Zora ? »

Petit retour en arrière. C’était un sujet tout aussi important et un peu moins embarrassant. C’était d’ailleurs un peu absurde mais à vrai dire, il ne pouvait s’empêcher d’avoir un côté protecteur avec sa meilleure amie. T’y touche, tu meurs :face: .
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 17329
Date d'inscription : 13/09/2009
Crédits : JunkieMouse ▬ Gif Tumblr
Double Compte : Ismaelle L. Stoneheaven ▬ Cameron S. Cassidy ▬ Riley S. Jenkins ▬ Elijah C. Leroy ▬ Chiara M. Brooks



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t3605-enzo-still-a-wolf-not-lonely-a
MessageSujet: Re: We're up all night to get lucky ▬ Caem   Dim 29 Sep 2013 - 21:57

Ça, pour me toucher en plein cœur il l'a fait … et pas qu'en plein cœur d'ailleurs. Enzo ! Pardon. Il n'empêche que … rendons à César ce qui appartient à César – et ne me demandez pas d'où je tiens ça – mais c'est monsieur qui m'a fait découvrir en profondeur – n'y voyez aucun jeu de mot s'il vous plait – les plaisirs de la chair ou en tout cas qui y a largement contribué de toute les manières possibles et imaginables. Oui j'ai eu quelques expériences avec des filles, c'est vrai, et j'ai apprécié, mais il le sait c'est avec lui que j'ai le plus pris mon pied et c'est toujours le cas d'ailleurs. Il faut dire aussi qu'on commence à avoir de l'entrainement et je crois que je vais arrêter là, ça devient sale, en tout cas très personnel. Et j'ai pas relevé pour les points communs possibles parce que j'avais déjà la tête … loin. Genre au pays des merveilles dont la capitale est Johnson City mais chut, faut pas le dire, et ouais je dois avoir un sourire niais voir lubrique sur le visage, c'est possible. Enfin ça c'était avant que je manque de m'étouffer avec cette dragée qui veut ma mort ! Non mais quelle idée ce truc, sérieux ! PS : ça fait du bien d'extérioriser les choses et de parler des choses qui … dérangent. C'est vrai que jusqu'ici j'en ai pas vraiment parlé, un peu avec Killian vite fait et de manière détournée mais c'est tout. Je sais pas bien pourquoi d'ailleurs mais il faut croire que l'alcool délie ma langue et surtout que je me sens suffisamment en confiance avec Caem, et potentiellement compris, pour que ça sorte avec lui et pas quelqu'un d'autre alors que je ne le connais … simplement pas en fait.

« Bah, t’auras plus de chance la prochaine fois, tu vas pas abandonner pour un mauvais goût, non ? Enfin bref, pour répondre à ta question, et je t’interdis de faire des liens tordus, je suis sorti avec Tallulah après mon arrivée, on venait du même endroit tout ça, ça a créé des liens mais bon, on a préféré rester amis… »

Humpf. Mouais, c'est tout ce que j'ai trouvé à dire et je pense que ça a du se voir directement sur ma tronche que y avait pas que la dragée qui passait de travers. C'est donc tout naturellement que je n'ai pas pu m'empêcher de sortir un magnifique ...

« Trop tard pour le lien tordu ... »

Accompagnée d'une nouvelle grimace, bien sur. Tallulah … ne me parlez pas de cette cinglée ? Et tu sais quoi, tu me dis que t'es ami avec elle, tant mieux ça vous regarde, mais t'as l'air d'un mec cool et ça me ferait chier qu'on se prenne la tête à cause de cette conne. Oops, pardon. A cause de cette fille. Donc je vais me taire et te laisser parler, si tu n'y vois pas d'inconvénient. Je suis sur que t'as pleins de choses à m'apprendre en plus de ça et comme je suis très curieux et que je me pose beaucoup de questions existentielles t'as toute mon attention mon pote. Et l'un comme l'autre, on continue à picoler genre ni vu, ni connu, je t'embrouille. Ça va mal se finir cette histoire là ...

« Je sais pas si j’ai vraiment une préférence… Le corps des filles est bien plus harmonieux je l’avoue mais les mecs je sais pas… On va dire que ça a un côté plus animal ! »
« Tu m'étonnes ... »

J'ai pensé à voix haute là ? Visiblement oui, pendant qu'il se tapait la tête, mais il n'empêche que … c'est pas faux. C'est même complètement vrai, au moins en ce qui me concerne. Bon il se trouve que j'ai des circonstances aggravantes mais pour pratiquer ce genre d'activité physique faut être deux, tout seul ça marche aussi mais c'est moins drôle, et … voilà. Contrairement aux apparences mon mec n'est pas un saint mais je ne m'aventurerai pas sur ce terrain. Il se trouve simplement que j'ai découvert que deux mecs ensemble, effectivement, c'est … comment dire … différent. Attention, je suis pas entrain de dire qu'on est des sauvages et que c'est tout le temps … ben … animal justement, mais ça arrive plus naturellement qu'avec une fille j'ai l'impression. J'en sais rien en fait, j'ai pas ou peu de points de comparaisons. Bon y a bien eu Ever mais là c'est un autre débat on va dire. Et je me demande comment je le vivrai si Kyle était ouvertement bisexuel à vrai dire. Il est gay, il l'a toujours été et a priori il le sera toujours – et je fais volontairement l'impasse sur sa seule et unique expérience avec une fille sinon je vais sans doute me mettre à marmoner et m'énerver tout seul – mais ça doit faire étrange non ? De savoir qu'on partage sa moitié avec les deux sexes. En fait je me demande comment Killian le vit, tout simplement. Dans le fond ça ne change rien puisqu'il est avec elle et pas avec quelqu'un d'autre – sauf quand il pète une durite et embrasse un autre mec – et arrête de te poser 3 000 questions en même temps Enzo, tu vois bien que ta capacité à réfléchir diminue en même temps que le Rhum dans la bouteille.

« En fait, c’est juste que je… Je sais pas, j’adore les nanas, la preuve, j’suis fou amoureux d’une fille mais… Parfois je cherche les mecs. Parce que je crois que quand je sors avec un mec, je cherche une figure rassurante, un peu la figure paternelle que j’ai jamais vraiment eu. »

Euh ...

« Flippant. »

Et là encore je me rends compte que c'est sorti à voix haute et que ça pourrait être mal interprété. Je suis pas entrain de le juger, loin de là, c'est juste que j'espère ne pas faire le même genre de transfert en fait. Chacun son histoire mais je me dis que dans la mienne ça serait plutôt étrange. En vérité, j'ai toujours plus ou moins comparé Kyle à ma mère, et oui je sais c'est bizarre mais bon, on fait ce qu'on peut hein. Enfin voilà, on a tous nos petits … pas travers mais trucs dans le genre. Il a pas eu de père ou en tout cas il lui a manqué une figure paternelle alors voilà, il a besoin de la présence peut être un peu ferme ou en tout cas masculine d'un homme. C'est pas mon cas, et franchement Kyle n'a pas grand chose à voir avec mon père. Cela dit, être ferme, ça il sait faire et surtout avec moi :roll:Je t'aime chéri

« Et ouais parce que contrairement à ce que beaucoup de gens pensent, je suis loin d’être un mec équilibré, j’suis même complètement névrosé. Mais bref, on s’en fout, enfin tu t’en fous… »
« Non … Pas vraiment. »

Tu te confies à moi et même si c'est sans doute en grande partie l'alcool qui te fait parler et bien ça me touche parce que je sais que c'est jamais simple d'aborder des sujets de ce genre alors non, je m'en fous pas.

« Juste un truc, jure moi que t’as jamais rien fait avec Zora ? »

Hein ? Ah !

« Promis ! Tu peux me faire confiance mon frère, jamais rien, et ça ne m'a même jamais traversé l'esprit. Je l'aime bien, c'est une fille cool, donc j'aurai pas joué au con avec elle et je la vois pas comme une proie potentielle de toute façon. »

Zora ? Non, j'ai beau chercher, jamais aucune pensée tordue ne m'a traversé l'esprit la concernant j'en suis certain. C'est pas le cas de toutes, ça c'est clair, mais pas elle. Elle est très mignonne, pas de soucis là dessus, mais … non. Et je devrais me vexer ? Genre je leur laisse un mauvais souvenirs ! Ça va, moi aussi je suis restée ami avec certaines, non mais oh !

« Et toi tu touches ni à Jill, ni à Sova, ni à Elwynn. De toute façon je vends la mèche auprès de Killian si tu fais ça. Après t'avoir moi même assassiné d'abord. »

Héhé. Je suis une pétasse, je sais.

« Par contre Tallulah … Elle me hait, à un point tel qu'elle m'a déjà menacé de mort et a attenté à mes parties pour me faire payer … pas mal de choses. Elle a foiré son coup ceci dit mais elle est prévenue, la prochaine fois qu'elle me cherche elle fini dans le Lac. On peut pas se voir, c'est un fait. On est sorti ensemble l'été dernier, juste comme ça, et j'ai pas été très clean avec elle. En plus je l'ai jeté comme une merde. Pour ma défense je l'ai fait avant de coucher avec elle même si j'ai jamais compris pourquoi d'ailleurs. »

J'aurai du en profiter.
Vilain Enzo !

« Ça t'embête si on parle pas d'elle ? »

:gla:

« Peut être que tu kifferai coucher avec moi. »

Je crois que dans le genre changement radical de conversation j'ai jamais fait aussi … aussi … improbable, je pense que c'est le bon mot. Et je vais boire pour oublier ce que je suis entrain de faire.

« J'suis pas entrain de te faire des avances hein, rassure toi, ni même me venter que je suis un bon coup, j'ai pas cette prétention même bourré – quoi que – mais jusqu'à preuve du contraire j'suis à moitié homme et à moitié animal, et plutôt du genre chaud bouillant et pas toujours très … tendre, surtout aux alentours des pleines lunes et j'en reviens pas d'être entrain de dire ça. »

Y a bien cette petite voix dans ma tête qui me dit de la fermer en urgence mais … nan, j'ai pas l'air décidé à l'écouter je crois bien. Et le pire c'est que tout ça sort le plus naturellement du monde, sur le ton de la conversation.

« Ceci dit j'suis sur que tu t'ennuies pas avec Killian et c'est probablement à ce moment là que tu me mets ton poings dans la gueule. »

Parce qu'on parle pas de la copine d'un mec comme ça. Ça fait un peu : Ta meuf est chaude, j'en suis sur. C'est pas du tout comme ça que je le pense mais ça peut prêter à confusion encore une fois et être mal interprété. Ça serait con que ça parte en sucette pour un malentendu mais … j'sais pas, c'est sorti tout seul. Comme tout le reste. Comme le Rhum qu'arrête pas de couler dans mon organisme.

« PS : J'suis vraiment un obsédé mais j'le vis bien et j'adore le sexe encore plus que le Rhum. Voilà, ça c'est dit. »

Et ta femme est une fille respectable.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 1891
Date d'inscription : 10/08/2010
Crédits : Aelyne/ECK
Double Compte : Emily Anthon/ Julian A. Neil/ Keith M. McEwen/ Ethan Llewellyn/ Zachary Disemba/ Aiyana Hopkins



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1115-caem-kaliayev#69930
MessageSujet: Re: We're up all night to get lucky ▬ Caem   Ven 4 Oct 2013 - 22:34

Depuis le début, Caem avait un peu l’impression de creuser sa tombe à pleines mains et pourtant, il n’avait nullement envie d’arrêter la conversation. Il fallait bien l’avouer, avec l’alcool, les langues se déliaient et il ne cessait de dire des choses plus étranges les unes que les autres et pourtant, au lieu de battre en retraite, il se montrait au contraire de plus en plus précis. Dans un sens, cela pouvait ressembler à une forme de masochisme. Mais en réalité, le russe sentait que cela lui faisait du bien. Il pouvait presque dire tout et n’importe quoi, Enzo avait le don de dédramatiser le tout (aidé sans doute par le rhum). Un exemple parfait venait d’être livré. Alors que le Poufsouffle venait de donner quelques explications sur ses préférences sexuelles, il aurait très bien pu avoir envie de s’enfouir six pieds sous terre et attendre que tout le monde oublie ce qu’il venait de dire. Mais le Rouge se contenta de commenter sa réflexion comme si elle était pleine de pertinence, qu’il était tout à fait d’accord avec lui. Bon, certes, Enzo n’aurait peut être pas formulé ce genre de choses à voix haute dans toutes les circonstances mais quand même. Cela avait le don de faire sourire le russe et de lui faire comprendre qu’il pouvait se lâcher et comment dire, se sentir bien dans ses basques même en montrant des aspects de sa personnalité un peu moins sages et carrés. Lui qui était toujours dans la retenue, là on pouvait dire qu’il ne retenait plus grand-chose et nom de Dieu, cela lui faisait un bien fou. Il aimait celui qu’il était, Caem était fier quelque part de réussir à être calme, à prendre soin des autres mais voilà. Il avait parfois besoin de se lâcher, d’être un sale gosse comme n’importe quel adolescent et cela passait par l’alcool et les discussions un peu salaces. Et c’était bien cool d’avoir un mec avec qui partager ce genre de moments. Bon, le problème, c’était qu’il était un peu trop confiant et qu’il finissait par dire des trucs qu’il regrettait tout de suite après. Voilà qu’il sortait un truc qu’il ne s’avouait déjà qu’à moitié à lui-même. Et lorsque le Gryffondor lâcha le mot « flippant », il ne pu lui en vouloir et se contenta de baisser la tête. Ouais c’était moche, vraiment, il en avait pleinement conscience mais malheureusement, il devait bien accepter l’idée parce que c’était là, ancré en lui… Aussi, il se dépêcha de s’excuser à sa façon mais encore une fois il fut surpris. Apparemment, Enzo avait beau trouvait cela étrange, il ne s’outrait pas qu’il lui dise une telle chose, il semblait presque y porter de l’intérêt. Cela fit sourire Caem, d’un sourire sincère. Ce type était quelqu’un de bien. Il méritait bien une bonne gorgée de vodka ! A ce rythme, il devrait se trouver une nouvelle compagne de route dans pas si longtemps…

Malgré tout ça, Caem ne comptait pas s’attarder sur le sujet et reprit sur le thème des conquêtes respectives des deux jeunes gens. Il aborda alors le thème Zora, scrutant la réaction de son camarade de beuverie. Et cette dernière fut plutôt satisfaisante. Enzo lui fit comprendre qu’il la voyait comme une fille cool et qu’il n’avait nullement l’intention de tenter quoi que ce soit avec elle. Bien, c’était une très bonne réponse l’ami, tu étais définitivement vraiment sur la bonne voie ! Le russe lui adressa alors un grand sourire tout en lui tapotant sur les épaules, d’un air de dire « C’est bien mon grand, exactement ce que je voulais entendre ». Mais apparemment, Caem n’était pas le seul à avoir une petite protégée. Le rouge lui fit alors la liste des filles qu’il n’avait pas le droit d’envisager en ajoutant qu’en cas de non respect de la règle, il n’hésiterait pas à tout raconter à Killian. Le Poufsouffle prit alors un air outré.

« Déjà c’pas juste, ta liste est plus longue que la mienne. De deux c’est vrai que tu fais une belle salope… Mais de trois, je tromperais pas ma copine, c’pas mon genre ! Enfin, tu vois ce que je veux dire… »

L’alcool commençait clairement à atteindre son système nerveux parce qu’il fallait être honnête, son discours n’était plus aussi clair et éloquent que s’il avait pu être auparavant. Mais bon, le principal c’était qu’Enzo le comprenne. Après tout, il ne s’adressait qu’à lui et ce que pouvait bien percevoir les gens autour d’eux, il n’en avait strictement rien à foutre. D’autant que son camarade aborda alors un sujet croustillant et intéressant. Il lui fit comprendre qu’entre Tallulah et lui c’était pas le grand amour. Caem du retenir un fou rire quand Enzo se lança dans les explications. A vrai dire ça ne l’étonnait pas plus que ça. Il appréciait la jeune femme mais c’était indéniable, elle avait un sacré caractère et n’était pas toujours facile à gérer. Le jeune homme imaginait bien la scène d’ailleurs, de Tallulu entrain de menacer le Gryffondor… M’enfin bon, lorsque son camarade lui demanda s’il pouvait éviter le sujet, Caem acquiesça sans problème. Il comprenait, et puis, c’était un peu ça le code d’honneur entre mec, accepter que chacun avait son histoire avec les filles. N’empêche que cela l’amusait beaucoup de se dire qu’il avait une fille en commun. Décidément, ils étaient faits pour se rencontrer ces deux là. Le russe allait boire une nouvelle gorgée pour célébrer ça (oui il en était au stade où tout était prétexte à boire) mais la vodka ne trouva pas le chemin de sa gorge. Elle fit un rapide aller-retour et Caem manqua de s’étouffer.

« Pardon ??? »

Il devenait fou ou Enzo venait clairement de lui dire qu’il apprécierait sans doute de coucher avec lui ? Caem le regarda avec des yeux ronds, complètement incrédule. Certes il commençait à être bien saoul et était bien moins à cheval sur les convenances, mais ça, il ne s’y attendait vraiment pas du tout. Mais le pire dans tout ça, ce fut qu’Enzo ne s’arrêta pas là. Il lui expliqua alors le pourquoi du comment, lui faisait comprendre qu’étant loup-garou, il avait ce côté animal en lui. Lorsqu’Enzo s’étonna de ses propres paroles, le russe partit littéralement en fou rire. Et à vrai dire, le Gryffondor ne fit rien pour calmer son hilarité, bien au contraire. Plus il parlait, plus il se pliait en deux. Non il n’avait pas l’intention de lui mettre son poing dans la figure, de toute façon là il en aurait été bien incapable. Lorsqu’Enzo acheva sa tirade en déclarant qu’il aimait encore plus le sexe au Rhum, le fou rire du Poufsouffle repartit de plus belle. Il en avait mal tant il riait, il avait même les larmes aux yeux. Quand il parvint enfin à retrouver un rythme respiratoire à peu près normal, il lâcha quelques mots à l’adresse de son ami.

« Putain mec, tu viens de me faire gagner au moins dix minutes de vie… »

Inspiration, expiration. Caem avait bien du mal à retrouver son calme. Il entreprit alors de sécher les larmes qui étaient apparues si soudainement. Pfiou, il n’en revenait pas qu’il ait sorti un truc pareil, nan mais franchement. En même temps, en d’autres circonstances, face à ce genre d’attitude, le russe aurait clairement été capable de se montrer très provocateur. Mais non, plus maintenant. Enfin, bon, le fait qu’ils soient tous les deux casés ne l’empêchait pas de rebondir verbalement à ce qu’il venait de dire. Et puis, le filtre entre son cerveau et sa bouche avait sauté depuis tellement longtemps…

« Mais tu sais, si un jour on est tous les deux célibataires ou que Kyle et Killian décident de découvrir le couple libre, on pourrait tenter le coup hein. Ça me permettrait de découvrir ton animalité et toi de tester un autre homme que ton chéri. »

Caem resta un moment légèrement bugé par ses propres paroles. Ce qui le dérangeait en soit, ce n’était pas d’avoir dit cela mais plutôt de savoir s’il déconnait complètement ou si une partie de son esprit alcoolisé n’était pas convaincu par l’énormité qu’il venait de sortir. Parce que là, ça deviendrait inquiétant quand même. Oh et puis merde ! Il l’avait dit et depuis le début, les deux jeunes gens oscillaient entre humour et confidences alors Enzo comprendrait sans doute qu’il déconnait juste en se contentant de répondre à ce qu’il venait de lui sortir auparavant.

« Et en sortant d’ici j’irais faire un stage dans un monastère pour purger mon âme. Je sens que je vais devoir en prononcer des prières ! »

Caem afficha alors un grand sourire, légèrement niais et il reprit une gorgée. Il n’était pas croyant, il s’en fichait. Le seul truc qui pourrait marcher avec lui c’était lui rappeler que sa mère était peut être en train de l’observer mais bon là, il était bien trop joyeusement alcoolisée pour penser à tout ça.

« Et sinon, pour toi, c’est qui la nana la plus sexy du Château ? »

Après tout ce qu’il venait de lui avouer, il pouvait bien lui dire qu’elle fille pouvait être l’incarnation de tous ses fantasmes entre ces murs, non ?

« Et t’as pas le droit de me retourner la question parce que tu sais très bien qu’un homme en couple avec une femme ne répond pas à ce genre de choses ! »

Comment ça planqué ? :face :
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 17329
Date d'inscription : 13/09/2009
Crédits : JunkieMouse ▬ Gif Tumblr
Double Compte : Ismaelle L. Stoneheaven ▬ Cameron S. Cassidy ▬ Riley S. Jenkins ▬ Elijah C. Leroy ▬ Chiara M. Brooks



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t3605-enzo-still-a-wolf-not-lonely-a
MessageSujet: Re: We're up all night to get lucky ▬ Caem   Dim 6 Oct 2013 - 21:45

Il se marre … Je raconte tellement de conneries à la seconde que je viens de lui donner un fou rire et … c'est plutôt cool. Dans le fond ça m'a toujours amusé de faire rire les gens et on pourrait croire que je ne le fais pas exprès actuellement parce que je suis bien trop arraché pour faire vraiment attention à ce que je fais et ce que je dis mais il n'empêche que je me connais suffisamment pour savoir que dès l'instant où je me sens bien en présence d'une personne et ce peu importe mon état, je ferai ce qu'il faut pour le ou la faire rire. C'est comme ça, ça fait partie de mes nombreux paradoxe. Tout ça pour dire que le rire c'est communicatif et le voir se plier en deux comme il l'a fait, ça m'a contaminé alors moi aussi je suis partie à rire et je me suis fais la réflexion que cette soirée – qui pour moi n'avait pas vraiment très bien démarrée – était finalement pas mal du tout. Un peu d'alcool, une compagnie aussi agréable qu'incongrue et surtout inattendue, et c'est partie ! Pour ce qui est des conneries que je débite … on va dire que j'aurai peut être oublié demain et c'est sans doute pas plus mal. Non mais Enzo, tu t'entends ? Tu viens de balancer à un mec qu'il aimerait peut être coucher avec toi parce que t'as un côté animal, normal … Pleures pas l'ami, c'est pas grave, ça va s'arranger hein.

« Putain mec, tu viens de me faire gagner au moins dix minutes de vie… »
« Ravi de rendre service. »

T'as toujours un truc à dire toi, n'est ce pas ? Ouais :ga:

Et là je me dis qu'il aurait pu mal le prendre. Après tout c'est pas tous les mecs qui sont réceptifs à ce genre de « déclaration ». Moi même, je ne sais pas trop comment je l'aurai pris à vrai dire. Venant de lui et vu la tournure de notre conversation, l'ambiance entre tout, tout ça, probablement bien, mais dans un autre contexte je me serai peut être un bloqué voir braqué. J'en sais trop rien à vrai dire, et ça me rappelle vaguement Jamie à l'époque où il me sortait de ces trucs … Le genre de truc qui met dans l'embarras bien comme il faut. Là c'est pas comme si je lui avais fait une proposition même si ça pourrait y ressembler, mais non, je vous assure que ça n'est pas le cas. Quoi qu'il en soit Caem a l'air d'être un mec relativement ouvert et ça fait vraiment du bien de pouvoir parler de tout, de n'importe quoi, de sujets qui peuvent être sensibles pour moi, avec autant de légèreté. Ça me permet de dédramatiser et croyez moi ça n'est pas du luxe.

« Mais tu sais, si un jour on est tous les deux célibataires ou que Kyle et Killian décident de découvrir le couple libre, on pourrait tenter le coup hein. Ça me permettrait de découvrir ton animalité et toi de tester un autre homme que ton chéri. »

Il est sérieux ? Oui je l'admets, j'ai eu un moment de doute et à force de faire le con, est ce que je ne risque pas de me retrouver dans une situation un peu étrange ? Nan parce que la tronche qu'il a tiré ça aide pas et j'veux pas qu'il y ait de malentendu entre nous hein ? D'une j'veux pas tromper mon mec, et de deux … Mouais, j'ai vraiment du mal à m'imaginer avec un autre mec même si étrangement, le fait d'en parler, ça rend le truc un peu moins dramatique pour la pucelle effarouchée que je suis. Dans le fond, fille ou garçon, qu'est ce que ça change ? Bon ok, pas mal de chose, mais … Nan mais de toute façon il rentre juste dans mon délire et on n'est ni célibataire ni en couple libre donc la question ne se pose pas et j'espère qu'elle ne se posera jamais. Sans offense, rien à voir avec toi, j'ai juste pas envie d'être séparé de Kyle encore, ni même de le partager avec qui que ce soit. Couple libre ? Hors de question. Je deviendrai cinglé et ça risquerait de très mal se finir. Je me connais, je peux être relativement extrême parfois et surtout quand on touche à ma moitié donc non, pas de ça chez nous. Il est A MOI ! Et si je dois coucher avec un autre mec un jour et bien … ce jour n'ai pas arrivé et c'est tout.

« Celle là c'est pour nos deux K, à leur santé. »

Pourquoi ? Comment ? Aucune idée, c'est juste venu de nulle part et j'ai cogné ma bouteille contre la sienne pour trinquer avant de descendre encore une gorgée ou deux pour finalement poursuivre sur ma lancée, de nouveau le plus naturellement du monde.

« On va faire ça ouais, par contre j'sais pas si on sera compatibles. J'connais pas tes mœurs mais personnellement, à ma connaissance en tout cas, j'suis pas autoreverse. »

Faut dire aussi que j'ai jamais vraiment eu l'occasion de me poser la question parce que … disons qu'avec Kyle ça s'est fait naturellement et l'ordre établit n'a jusqu'ici jamais été « dérangé » et je ne pense pas qui le sera un jour donc ouais, je crois pas que ce soit mon truc et à vrai dire j'ai pas tellement envie de tenter le coup. N'allez pas croire que c'est parce que j'ai peur d'aimer ça ! Y a peut être un peu de ça parce que je crois que comme beaucoup de garçons, homo ou hétéro, c'est un sujet un peu sensible, mais c'est juste que ça ne me tente pas, c'est tout. Et bordel, même ça je l'analyse ! Y a vraiment un truc qui débloque sévèrement chez moi, c'est pas possible d'être aussi cérébral, sérieusement. Et j'ai vraiment employé le mot autoreverse ?

« Et en sortant d’ici j’irais faire un stage dans un monastère pour purger mon âme. Je sens que je vais devoir en prononcer des prières ! »
« J'vais venir avec toi, tiens moi au courant si tu trouves une bonne adresse. Ça et une cure de désintox aussi. Putain s'il me voyait dans cet état … »

Et par réflexe je me cache le visage avec ma main. Pourtant j'aimerai bien, ouais des fois j'aimerai bien faire la fête avec lui et le faire boire un peu pour qu'on soit dans le même délire et pour abuser de lui – oops, comme si j'avais besoin de ça de toute façon – mais c'est pas son truc et je peux le comprendre. Il ne garde pas de bons souvenirs d'un Enzo alcoolisé et son enfance lui a laissé des marques de ce que peut faire comme ravage toutes substances de ce style qui altèrent l'esprit et peuvent rendre les gens … disons complètement différents de ce qu'ils sont en tant normal ou bien accentuer des côté qu'on n'a pas forcément envie de voir ressortir donc oui, je comprends, et non je ne vais pas débarquer dans sa chambre en pleine nuit, complètement torché, même si j'en meurs d'envie comme à chaque fois.

« Et sinon, pour toi, c’est qui la nana la plus sexy du Château ? »

Beuh !

« Et t’as pas le droit de me retourner la question parce que tu sais très bien qu’un homme en couple avec une femme ne répond pas à ce genre de choses ! »
« Hey ! Nan mais c'est fourbe ça ! Et tu crois pas que c'est encore pire de demander ça à un mec qui sort avec un mec ? Si j'réponds j'suis sur que ça brise le cœur de Kyle à distance et ça sera de ta faute ! »

Oui parce qu'à la base j'suis sensé être hétéro et même s'il le dit pas, même s'il est pas jaloux, etc … Je sais bien qu'il a sinon peur au moins que ça ne l'enchante pas que je finisse par me barrer avec une fille parce que ça me manquerait ou un truc dans le genre. Je peux pas effacer l'ardoise, j'ai eu d'autres expériences que lui et toutes avec des filles, mais je pense qu'il sait qu'il peut être tranquille là dessus, j'irai pas voir ailleurs. C'était donc juste pour la ramener devant Caem et le faire culpabiliser même si je doute que ça fonctionne. Une connerie de plus dans la masse quoi. Et sinon, concentration, qui je trouve sexy ? Qui est selon moi la plus sexy du château ? La vieille prof de Vol sur Balai ! Qu'est ce qu'elle a pu avoir les oreilles qui sifflent celle là quand je déconnais avec Sovahnn avant qu'elle sache pour Kyle. Même après en fait. Et donc même si ça me fait chier de l'admettre ...

« Euh … Ben, elle a beau être une emmerdeuse de première, Tallulah est quand même plutôt bonne. »

Pourquoi t'as pas couché avec alors espèce de crétin ?
Parce que c'est maaaaaal !

« Y a Sova aussi que j'ai toujours trouvé sexy mais c'est mon amie et du coup, voilà, j'veux pas lui manquer de respect. »

Avec Sova t'as pas trouvé que c'était mal par contre, hein ?
Nan :ga:
Et Tallulah je m'en tape, c'est une conne. Oops.

« Sinon y a Seren, la Prof de Runes. Matière que j'ai pas au passage mais … j'ai essayé pendant un moment de me la faire, elle a jamais cédé. Ça l'a faisait bien rire d'ailleurs, j'crois que ça plaisait à son égo surdimensionné de se faire courir après par un gamin de 16 ans. Ceci dit c'est une garce alors ça gâche un peu le truc. »

Elle a hanté pas mal de mes nuits à l'époque où je pensais Kyle mort, je ne peux pas le nier.

« Sinon ta femme et sa frangine sont vraiment pas mal mais c'est comme Sova, j'crois que j'suis pas du genre à mélanger amitié et … ben tu sais, ce genre de conversation quoi. Et puis balancer à un mec que sa femme est sexy je suis pas certain que ça soit une chose qui se fasse. J'en sais trop rien, les codes sociaux je trouve ça chiant. »

Le tout dit d'un air détaché avant de boire encore un p'tit coup.

« Et avec tout ça j'ai pas vraiment répondu à ta question. En fait … j'sais pas si j'en suis capable. Oh merde ! J'suis devenu gay. Aaaaaaaaaaaaaah ! »

...

« M'enfin d'un point de vue purement physique je dirai Seren, j'ai toujours aimé les femmes plus âgés que moi je crois bien. »

C'est dans les vieilles peaux qu'on fait les meilleures soupes. BOUYA ! Je sais, c'est horrible mais c'est mort, je vais le sortir à chaque fois. Enfin pour l'heure ça reste dans ma tête mais un jour où l'autre ça sortira de vive voix, je ne me fais pas trop d'illusion. Tant que ça sort pas devant mon cher et tendre … Ben quoi ?! Il a un an de plus que moi, faudrait pas qu'il le prenne pour lui. Dommage que je ne sois plus mineur, c'était drôle de l'emmerder avec ça. Bref !

« Enfin crois pas que tu vas t'en sortir comme ça : Balance moi des noms. Qui tu trouves sexy en mecs dans ce bahut ? Hey, t'as dit que je devais pas te retourner la question et c'est pas ce que je fais. Je t'en pose une autre là ! »

Je suis machiavélique et j'aime ça !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 1891
Date d'inscription : 10/08/2010
Crédits : Aelyne/ECK
Double Compte : Emily Anthon/ Julian A. Neil/ Keith M. McEwen/ Ethan Llewellyn/ Zachary Disemba/ Aiyana Hopkins



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1115-caem-kaliayev#69930
MessageSujet: Re: We're up all night to get lucky ▬ Caem   Sam 12 Oct 2013 - 19:17

Cette soirée était véritablement diabolique. Non seulement il buvait comme un trou, mais en plus, ce devait être la première fois qu’il s’amusait autant en buvant. S’il lui arrivait souvent le lendemain de se demander ce qui lui avait pris et pourquoi il avait ingurgité tant d’alcool, il était presque sûr que cette fois, il ne se poserait pas la même question. Cette fois, c’était totalement différent. Avec Enzo, il était en train de passer un super moment, le cliché de la bonne veille soirée entre mecs. Il riait en permanence et surtout, pouvait parler de tout et de rien avec une légèreté inégalée. C’était une sensation des plus agréables et le russe n’avait nullement envie que cela s’arrête. Il avait comme l’impression de retourner quelques mois en arrière. Oui, au moment où il était encore en Russie et où, si sa mère était malade, elle était encore assez en forme pour qu’il n’ait pas trop à s’inquiéter. C’était la période où il sortait avec ses amis et avait l’habitude de bien lever le coude et de passer de magnifiques moments. Tout ça, c’était inscrit dans sa mémoire et un moment, il avait cru qu’il ne connaîtrait plus jamais ce sentiment. Mais là, il renouait avec tout ça. Il oubliait tout, il pensait juste à la soirée et à son envie de profiter. Les conséquences ? Il s’en fichait un peu. D’autant qu’il avait comme l’impression que rien de mauvais ne pouvait vraiment découler de cette soirée. C’était peut être totalement faux mais il n’en restait pas moins qu’il en était totalement convaincu et que, de fait, il évitait totalement de se prendre la tête. D’ailleurs, lorsqu’Enzo proposa de trinquer à la santé de leurs deux K, comme il le disait si bien, il n’hésita pas une seule seconde avant de lever sa bouteille et de boire une gorgée de plus. Qu’importe si c’était la gorgée de trop, qu’importe si cela allait le faire sombrer totalement et qu’il risquait de ne plus se souvenir de tout le lendemain. Il était complètement plongé dans l’ambiance et tout le reste n’avait strictement aucune importance. D’ailleurs, heureusement qu’il l’avait fait parce qu’une bonne gorgée n’était pas de trop pour accepter la réplique qui allait suivre. Lorsque le rouge évoqua les problèmes de compatibilité et le fait qu’il n’était apparemment pas « autoreverse », le russe parti dans un nouveau fou rire. Non mais il était sérieux ? Il ne pouvait pas vraiment avoir dit ça, quand même pas ? Et bien si. A croire que Caem n’était pas le seul à avoir un problème de maîtrise sur ses propos. En tout cas, Enzo semblait avoir un minimum conscience de tout ça puisqu’il semblait prêt à partir au couvent pour expier ses fautes avec le russe. Ils feraient une belle team tiens.

Bon, tant pis. Perdu pour perdu hein. Caem enchaîna donc la conversation sur les filles du Château. Bah quoi ? Fallait bien que les hormones s’expriment et puis, tant qu’ils étaient dans le domaine, autant répondre à ce genre de questions plutôt que de faire les mijaurées. Bon apparemment, le fait qu’il fasse son planqué n’était pas trop du goût d’Enzo. Lorsqu’il parla du fait de briser le cœur de Kyle à distance, le russe lui posa la main sur l’épaule.

« T’inquiète vieux, c’est juste un simple avis. Disons que tu réponds de manière purement objective, sans la moindre arrière pensée. C’est comme si je te demandais quel pâtisserie tu trouves la plus jolie sans pour autant savoir laquelle a le meilleur goût. »

Hum… Merci Caem :face: . Il était clair qu’il aurait mieux fait de se taire pour le coup parce que sa métaphore était franchement… Etrange. M’enfin bon hein, ils étaient tellement alcoolisés tous les deux que ça les ferait juste rire et puis ils passeraient rapidement à autre chose. La preuve étant que, malgré ses premières réticences, le rouge était désormais en train de répondre à sa question. Le russe l’écouta alors avec une grande attention. Bah quoi, il s’informait ! Et puis, il fallait bien avouer que ça commençait plutôt bien. Lorsqu’Enzo lâcha comme une bombe que Tallulah était « bonne », Caem le regarda avec un air mesquin. Petit vicieux hein, apparemment, il appliquait à la lettre le proverbe selon lequel il fallait être proche de ses amis mais encore plus de ses ennemis… Caem enfin voyons, quel esprit tordu ! Il enchaîna ensuite sur Sovahnn, moui, plutôt joli. Bon lorsqu’il parla de la prof de Runes, le Poufsouffle eut un temps d’arrêt. Il draguait les profs lui ? Il allait vraiment brûler en enfer en fait. D’autant qu’après moult délibérations, il en vint quand même à la conclusion que Seren était sa préférée. Un vrai petit débauché. La jeunesse, j’vous jure !

« Alors comme ça t’aimes les Couguars ? Intéressant ! »

Roh, il pouvait bien charrier un peu ! Surtout que ça n’avait rien de méchant mais son imagination, à cause de l’alcool, était débordante. Et il n’avait pas pu s’empêcher d’imaginer Enzo au bras d’une vieille toute ridée en mini-jupe léopard et bas résilles. Oui c’était franchement crade mais il n’avait plus aucun contrôle sur son esprit et puis, ça avait au moins le mérite de l’amuser terriblement. M’enfin, il allait devoir calmer un peu son hilarité parce que la situation était clairement en train de se retourner contre lui. En effet, Enzo qui n’avait pas l’intention de le laisser s’en tirer avec autant de facilité lui demanda quels mecs il trouvait sexy dans le Château. Ok, là il était piégé pour le coup. Il ne pouvait pas se permettre de refuser de répondre puisque c’était exactement la même chose que ce à quoi son camarade venait d’être confronté. Il allait devoir assumer. Bof, de toute façon, il n’eut même pas le temps de se poser trop de questions. Incapable de se contrôler vraiment, Caem se mit à répondre avant même d’avoir pu peser le pour et le contre.

« Hum, j’ai eu envie de dire Kevin et Rafael. Mais y’en a un avec qui j’ai trompé ma copine et l’autre qui est l’ex de ma copine. Je passe pour un sale con, non ? »

Bien joué Sherlock. Heureusement que Killian n’était pas là… Oui pour le coup, s’il avait croisé son regard à ce moment là, il aurait sans doute eut envie de s’enfoncer six pieds sous terre et de disparaitre pendant quelques jours. Mais c’était sorti tout seul. Il n’avait pas pu s’en empêcher et puis, il fallait être honnête, les deux jeunes hommes étaient vraiment pas mal même s’ils n’étaient pas du tout du même genre. Bon allez, passer à autre chose, donner une autre réponse et vite.

« Derek est vraiment pas mal aussi… Oops merde. Je viens de te dire que je trouvais ton frère sexy. Ok oublie, on recommence encore une fois. »

Dans le genre je ne fais que des boulettes et j’arrête pas de mettre les pieds dans le plat, je demande Caem Kaliayev . Etait-ce vraiment possible de dire autant de conneries en un espace de temps aussi court ? Apparemment oui. Caem se sentait pour le coup vraiment idiot. Il avait bien besoin d’un petit remontant. Il se prit donc une nouvelle gorgée et se mit à regarder autour de lui pour trouver une nouvelle cible. Il allait bien finir par trouver quelqu’un dans cette pièce qu’il pouvait trouver sexy sans que cela soit totalement étrange ? Merde quoi. Le seul souci, il fallait bien avouer et le russe était doucement en train de s’en rendre compte, c’était que ça manquait un peu de testostérone dans son entourage. La plupart des gens avec qui il discutait était en réalité… Des individus de sexe féminin. C’était assez fou quand même. Il n’avait pas vraiment d’explications à donner à tout ça. Et Enzo était la preuve vivante qu’il pouvait très bien s’entendre avec les mecs. Mais oui, du coup il devait bien avouer qu’il connaissait bien mieux les filles du Château que les mecs. Il allait falloir qu’il remédie un peu à ça quand même. Puisque la discussion totalement dévergondée qu’il était en train d’avoir était bien la preuve qu’il avait parfois besoin de se lâcher avec un autre mec. En tout bien tout honneur ben sûr Rolling Eyes .

« Hum… Sinon l’infirmier est pas mal. Je dois dire qu’il rend le passage à l’infirmerie plus agréable ! »

Victoire, il avait finit par trouver quelqu’un de neutre. Du moins il l’espérait parce que sinon il serait sans doute passé pour l’abruti le plus complet que cette école n’avait jamais abrité. Caem se sentit d’ailleurs presque soulagé d’avoir enfin réussi à se sortir du carcan que s’était trouvée être cette question. Cette soirée resterait définitivement dans les mémoires, il allait avoir bien du mal à l’oublier. Enfin, quoi que, il aurait bien aimé oublier les dernières minutes. D’ailleurs, dans un geste totalement improbable, Caem attrapa le bas de son T-shirt qu’il se plaça sous la tête pour se cacher. Oui il était donc à moitié torse nu mais c’était pour la bonne cause, il devait se planquer. Il s’enfonça alors dans le canapé et reprit la parole, sa voix étant légèrement étouffé par le tissu.

« J’ai dit trop de conneries pour ce soir, à partir de maintenant, je suis un canapé. »

Mais oui Caem, mais oui…. Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 17329
Date d'inscription : 13/09/2009
Crédits : JunkieMouse ▬ Gif Tumblr
Double Compte : Ismaelle L. Stoneheaven ▬ Cameron S. Cassidy ▬ Riley S. Jenkins ▬ Elijah C. Leroy ▬ Chiara M. Brooks



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t3605-enzo-still-a-wolf-not-lonely-a
MessageSujet: Re: We're up all night to get lucky ▬ Caem   Lun 14 Oct 2013 - 13:46

Aucun intérêt à saliver devant un truc si on peut pas le goûter ! Et puis les pâtisseries c’est pas vraiment mon truc, étonnamment je suis plus branché viande rouge depuis deux ans mais à côté de ça j’aime toujours autant le poisson, et la volaille aussi ! J’adore le poulet. Comment ça mes goûts alimentaires n’intéressent personne ? Bon, pour faire court, le sucré c’est pas trop mon truc. Je mange beaucoup – sauf quand je déprime, oh le p’tit bouchon – mais j’estime pas qu’on puisse qualifier ça de gourmandise. J’suis juste un Loup-Garou de 17 ans et oui c’est mon excuse officielle pour a peu près tout et n’importe quoi

Enfin bref, gourmand ou pas, offusqué ou pas, ça ne m’empêche pas de répondre et de sortir une liste de fille comme si on était à la foire au bétail – ce qui est mal, très mal, les garçons – mais tout en gardant un peu de respect pour ces demoiselles – disons un minimum et uniquement pour certaines d’entre elles, je vous l’accord. C’est l’alcool ! Bien sur que si c’est l’alcool et pas mon côté connard qui ressort de temps en temps. Les filles ne sont pas des marchandises, etc … Oui, je sais ! Et ouais, il semblerait que j’aime les cougars même si je n’ai jamais goûté à une femme vraiment mûre finalement. Elles étaient toutes plus âgées que moi, certes – sauf Charleen – mais pas de beaucoup. J’allais dire : à tester. Mais non. Enzo, tu es un gentil petit ami fidèle, souviens toi. Boh, si un jour il me largue, je pourrais toujours tenter le coup, avant ou après avoir couché avec Caem tiens, tant qu’on est dans l’absurde. Sans offense. Chéri, tu vas pas me larguer hein ? Non, tu vas pas faire ça. Tu m’aimes trop, et tu peux pas te passer de mon corps, vile personne. Après c’est lui qui passe pour l’innocent mais on me la fait pas à moi ! Et … je suis plutôt fier de mon retournement de situation parce que non, il était proprement hors de question que je te laisse t’en sortir comme ça. Héhé. Alors ? J’attends. Crache le morceau.

« Hum, j’ai eu envie de dire Kevin et Rafael. Mais y’en a un avec qui j’ai trompé ma copine et l’autre qui est l’ex de ma copine. Je passe pour un sale con, non ? »
« Hum … Ouais. »

Mais c’est drôle :ga:
En tout cas moi ça me fait rire.
Désolée Killian.

« Derek est vraiment pas mal aussi… Oops merde. Je viens de te dire que je trouvais ton frère sexy. Ok oublie, on recommence encore une fois. »
« Ah nan ! Merde, pas toi aussi. Mais qu’est ce que vous avez tous avec mon frère ?! »

Pourquoi vous faites çaaaaaaaaaaaaaa ?! Non mais sérieusement, pourquoi ? Je sais pas pourquoi ça me touche autant maintenant, parce qu’avant je m’en fichai vraiment, mais là … J’sais pas, j’le vis pas super bien. Ceci dit avec l’alcool que j’ai dans le sang ça aide, et d’ailleurs, hop, encore un p’tit coup pour encaisser le « choc ». N’empêche, si même les mecs s’y mettent … Nan quoi. D’un autre côté, je suis sur que ça le ferait bien chier donc ça pourrait être drôle. Hey Derek, tu sais quoi, t’as une touche avec un mec ! Je rêverai de voir sa gueule tiens, à mon avis ça serait à mourir de rire. Probablement un peu dangereux pour le mec en question donc je ne m’y risquerai sans doute pas, et surtout pas avec un mec comme Caem, mais voilà. Bref.

« Hum… Sinon l’infirmier est pas mal. Je dois dire qu’il rend le passage à l’infirmerie plus agréable ! »
« En tout cas c’est un mec cool. »

Encore un p’tit coup, à la santé de Maxence. Pas mal ? Surement. Après tout ça glousse souvent après son passage. Toi aussi il te fait glousser ? Oh aller, fais voir comment tu glousses ! Ben non ! Te cache pas !

« J’ai dit trop de conneries pour ce soir, à partir de maintenant, je suis un canapé. »
« Donc en théorie tu vois pas d’inconvénient à ce que je m’assois sur toi ? »

On teste ? Et là je sais pas ce qui me prend – non, je ne m’assoie pas sur lui, j’ai pas envie de lui casser un truc enfin, quand même – mais j’attrape le coussin à côté de moi et je lui balance dans la tête. Juste comme ça, pour le fun. Pas pour lui faire mal évidemment.

« Tu pourrais pas faire comme tout le monde, enfin comme moi, et te mettre un coussin sur la tronche plutôt que de te foutre à moitié à poil ? J’pense que t’as un côté exhib refoulé, ça vaudrait peut être le coup d’analyser ça. »

Pas que ça me dérange ni me mette mal à l’aise, juste que j’avais envie de t’emmerder. Et encore un p’tit coup, parce que j’suis pas assez soul. Ou peut être déjà trop en fait …

« En tout cas, laisse moi te dire que je suis super vexé. Même pas j’suis dans ta liste et en prime tu me parles de mon frère. Ma confiance en moi vient de chuter de … aller … on va dire 8 000 mètres. Et ouais, ça fait vachement haut. »

affraid

Et bien sur qu’il y a une part d’humour dans tout ça, mais comme dans chaque part d’humour, il y a une part de vérité. J’suis comme ça, un garçon sensible qui a besoin d’être rassuré et je sais c’es stupide mais … c’est comme ça. En temps normal ça ne ressort pas trop, faut croire que là j’avais juste besoin de lâcher du lest pour prendre certaines choses un peu plus à la légère. Et dans le fond, j’suis pas vraiment vexé, mais j’adore jouer les dramaturges. Parce contre pour ce qui est de Derek … désolé vieux … je crois que c’est avec toi que les vannes vont s’ouvrir …

« Non mais j’te jure, t’as pas idée de ce que c’est que de vivre dans l’ombre du grand et merveilleux Derek Ryans. Autant avant je m’en foutais royalement, autant maintenant ça me fait chier qu’on me parle de lui. Surtout de cette façon là en fait parce que j’suis devenu un sale branleur imbu de sa personne, ou une princesse qu’a besoin d’être rassurée régulièrement. Ça c’est au choix. Tu sais, genre, faut qu’on m’dise que j’suis belle sinon je pleure et je me renferme dans ma coquille en ayant cette impression hyper égocentrique de ne pas exister. »

:angel:

« Le pire je crois que c’est quand les filles me parlent de lui, là j’ai juste envie de m’enterrer. T’imagine pas comme ma virilité en prend un coup parce que j’ai l’impression d’être le p’tit frère, le p’tit gamin a qui on tapote la tête sans trop faire attention pendant qu’on fantasme ouvertement sur le plus âgé. J’suis un mec, merde ! Pas leur copine ou j’sais pas quoi. Et c’est pas parce que je suis casé que j’ai plus envie de plaire ou un truc du genre. Moi aussi j’ai envie qu’on me regarde. »

Filles ou garçons, je m’en tape. Aimez moi ! T’es grave mon pauvre, tu l’sais ça ? Oui. Et paradoxale. Ouaip. T'as pas chialé tout à l'heure parce que justement on te regardait trop ? Si. Et t'es chiant ! Question de point de vue. Je craque, ça va, ça arrive à tout le monde nan ? J’me fais juste un petit égo trip / chute de confiance et j’irai pas jusqu’à dire que je le vis bien mais de toute façon c’est trop tard et quelque chose me dit que c’est pas encore terminé parce que je suis visiblement incapable de retenir les mots qui sortent actuellement de ma bouche.

« C’est le côté Ryans ça … J’pensais y avoir échappé mais visiblement c’est mort. »

:gla:

« J’crois que si un jour j’apprends que Kyle le trouve sexy ou quelque chose comme ça, je pars vivre dans la Forêt Interdite, en ermite, avec les Licornes tiens. Ouais, je serai bien avec les Licornes. »

Il a déjà couché avec une de mes meilleures amies, une fille que je considère comme ma sœur, je pense que ça suffit comme ça, non ? Et pas de méprise hein, je perds pas ma bonne humeur. La preuve, j’ai le smile jusqu’aux oreilles alors que je m’enfonce un peu plus dans le canapé à mon tour. Les pieds sur la table basse, la bouteille dans une main et l’autre sur mon ventre. J’suis bien.

« Ah ben ça fait du bien ! Mais sinon j’adore mon frère hein, faut pas croire. J’suis juste un peu jaloux je crois … Oops. C’est mal. C’est les yeux, c’est ça ? Aucun intérêt t’as les mêmes. »

Ouais je me doute bien que c’est pas seulement ça et ça va j’ai passé le cap, j’ai hérité des yeux de notre père et lui de ceux de notre mère, c’est comme ça. J’ai pas les yeux bleus, soit. M’en fous, sont beaux mes yeux noisettes, et j’adore mes grands cils, ça me donne un regard de biche. Très viril la biche, si si, j’vous jure. En tout cas ça aide pour obtenir ce qu’on veut … La manipulation, c’est mal. NB : J’veux pas t’entendre me dire que tu trouves qu’il a un beau cul ou quelque chose comme ça sinon je saute par la fenêtre. Je sais, on est au rez-de-chaussée, c’est pour la forme. J’veux pas faire de cauchemars ! C’est mon frère et … eurk.

« Désolé pour ce petit laïus, j’crois qu’il restait coincé là depuis trop longtemps. J’vais pouvoir recommencer à avaler correctement maintenant. »

… No comment. Hey ! Mais c’est pas … J’ai dit NO COMMENT ! Mais non, en plus c’est pas comme si … CHUT ! T’as suffisamment dit de conneries comme ça pour aujourd’hui, ou hier, peut être même demain. Tu te tais.
Tu sais quoi ? Moi aussi j’vais me mettre le T-shirt sur la figure. Mouais, envie de faire l’autruche moi aussi.

« J’vais être un fauteuil. Comme ça à nous deux on forme un beau salon. Manque plus que la table basse. »

Mais vous savez quoi ? Bourré ou pas j’arrive encore à me rendre compte du bien que ça fait de lâcher prise. Oui, se lâcher, ne plus faire attention à rien et laisser sortir les mots comme ils viennent, ça fait un bien pas possible. Partager ça avec un mec comme lui ça rend le truc encore plus génial parce que je ne sais pas si ça vient de l’alcool mais je crois qu’on est plutôt sur la même longueur d’onde.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 1891
Date d'inscription : 10/08/2010
Crédits : Aelyne/ECK
Double Compte : Emily Anthon/ Julian A. Neil/ Keith M. McEwen/ Ethan Llewellyn/ Zachary Disemba/ Aiyana Hopkins



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1115-caem-kaliayev#69930
MessageSujet: Re: We're up all night to get lucky ▬ Caem   Dim 20 Oct 2013 - 15:28

Oui c’était définitif, Caem avait vraiment dit trop de conneries. D’ailleurs, indirectement, Enzo lui avait bien fait comprendre lorsqu’il avait manifesté un petit refus à l’évocation de son frère. A vrai dire, si en prononçant ces paroles le russe s’était bien douté que ce n’était pas très malin de lui dire ça, il trouvait sa réaction assez étrange. Enfin, son cerveau était bien trop embrumé par l’alcool pour qu’il s’en préoccupe plus que ça. Tout ce qu’il était apte à comprendre c’était qu’il devait se cacher. Il était intimement convaincu de devoir enfouir sa tête sous son T-shirt. Comme si cela allait l’aider à faire oublier sa propre connerie. Rien n’était moins sûr mais son système d’auto défense avait décidé de répondre comme cela. Mais ce n’était pas forcément une très bonne idée. Il n’avait même pas fait la connexion sur le coup entre le fait que s’il mettait son T-shirt sur sa tête, il se retrouvait torse nu. Oui oui, il venait de faire de l’exhibitionnisme mais il ne s’en était pas rendu compte tout de suite. Il eut besoin d’Enzo pour que ses neurones décident de fonctionner ensemble. Tout d’abord, son camarade lui demanda s’il pouvait s’asseoir sur lui avant de lui balancer un oreiller à la tête. Le Poufousffle émit alors un léger grognement, comme pour protester. Seulement, avant qu’il ne dise quoi que ce soit, il ne put s’empêcher d’acquiescer, toujours sous son haut lorsque le Gryffondor lui fit remarquer qu’il aurait pu tout simplement se cacher derrière un coussin plutôt que de s’exhiber ainsi. Bougonnant alors, comme un enfant qui vient de se faire disputer après avoir fait une bêtise, il enleva finalement son T-shirt de sa tête et contempla le coussin qu’il venait de se prendre dans la tête.

« Mais euh, allez avoue que j’ai un beau corps et que ce serait bête de le cacher… »

Sourire Colgate. Oui, il fallait vraiment qu’il se bâillonne parce que sinon ça allait mal finir. Il jeta alors un regard sur la salle commune. Bon tout allait bien, les gens semblaient un peu trop occupés pour se préoccuper des deux zigotos qui étaient en train de se bourrer la gueule et d’enchaîne connerie sur connerie. Bonne nouvelle ! Mais Caem n’était pas pour autant au bout de ses peines. Alors qu’il essayait de reprendre une consistance, ayant finalement décidé de faire un câlin au coussin plutôt que de se cahcer derrière, Enzo repartit sur l’histoire de son frère. Au début, le russe ne pu s’empêcher de sourire. La façon qu’il avait de dire qu’il était vexé pour ne pas avoir été cité était amusante. A vrai dire, au début le jeune sorcier s’attendait à ce que cela se résume en une grosse blague et que rien de sérieux ne sorte vraiment de cette discussion. Aussi, il ne pu s’empêcher de faire une petite réflexion sur le ton de la rigolade.

« Je t’ai déjà dit que tu étais un loup-garou sexy et puis, c’était pour pas que tu crois que je te faisais des avances ! »

Ce qui n’était pas totalement faux. Parce que depuis le début de la conversation, Caem n’arrêtait pas de faire l’andouille d’autant plus lorsque le sujet avait un rapport avec la sexualité. Alors à force, Enzo risquait fort de prendre peur et on ne pouvait pas dire que c’était son but premier. Il l’aimait bien, il n’avait pas envie de le voir partir en courant. Seulement, si le Gryffondor ne prit par ses jambes à son coup, il se mit à vider son sac. Caem en resta littéralement scotché tout en l’écoutant avec attention. D’ailleurs, il s’était même redressé, l’observant avec de grands yeux. Et bah, apparemment il avait vraiment un complexe par rapport à son frère… Caem ne connaissait pas ce genre de choses, il était fils unique. Alors bien sûr, il avait un demi-frère et une demie-sœur mais non seulement ils étaient plus jeunes que lui mais surtout ils n’avaient pas grandis ensemble. Sa mère n’avait toujours eu d’yeux que pour lui et on ne pouvait pas le comparer à qui que ce soit. Ce ne devait pas être évident en effet d’être toujours comparé à un type génial. Et lorsqu’il parla de sa virilité qui en prenait un coup à chaque fois que les filles lui parlaient de lui. Il n’avait pas du tout envisagé la question sous cet angle mais maintenant qu’il le disait, il devait bien avouer que c’était tout à fait compréhensible. Un peu gêné par tout ça, Caem se passa nerveusement une main dans les cheveux puis, aidé par l’alcool, il décida de le rassurer à sa façon et toujours avec de l’humour !

« Peuh, j’suis sûr que j’aurais pas pu me bourrer la gueule aussi magistralement avec ton frère ou du moins, m’éclater autant. Rassure toi, tu seras toujours mon Ryans préféré ! »

Comment ça c’était facile ? Certes Caem ne connaissait pas Derek et ne pouvait donc que difficilement comparer les deux garçons. Il n’en restait pas moins qu’Enzo était vraiment un type cool et que si son frère était très sexy, il n’avait pas non plus de raison de rougir. Il était sympa, drôle et assez sexy. Bon il ne lui dirait pas comme ça, encore une fois parce qu’il n’avait pas envie de le faire fuir mais c’était totalement vrai. Il pouvait comprendre quelque part pourquoi c’était lui que Killie avait choisi le jour de leur dispute. Oops. Ça devenait vraiment malsain là. Une petite gorgée pour oublier toutes ces vilaines pensées. Oui, il allait finir par ne plus pouvoir penser du tout mais ce ne serait peut être pas si mal. Après tout, là où il en était, il ne savait pas ce qui était le pire. Il eut d’ailleurs une nouvelle hilarité alcoolique lorsque le Gryffondor évoqua sa possible fuite avec les licornes s’il apprenait que Kyle trouvait Derek attirant. Roh mais non, il lui suffirait de venir voir le russe avec une bonne bouteille et il lui ferait oublier, pourquoi dramatiser, tout de suite ! Caem n’eut cependant pas l’occasion de lui proposer sa dernière idée. Son camarade provoqua de nouveau chez lui un immense fou rire. En même temps, c’était clairement de sa faute avec ses sous-entendus tordus là ! Bon apparemment il s’en était plus ou moins rendu compte puisqu’il décida de se transformer à son tour en meuble de salon. Le russe ne pu que rire encore plus longtemps. Il allait mourir étouffé, il en était sûr. Tel était son destin.

« Je suis ravi de savoir que tu as retrouvé toutes tes capacités buccales… Mais oui, je crois qu’il est temps pour toi aussi de te transformer en fauteuil. Tu vas voir, c’est extra ! »

Non cela n’avait rien de choquant. Oui il parlait du fait de se transformer en meuble comme si cela arrivait tous les jours. Mais Caem devait bien avouer qu’à son stade, la limite entre le normal et l’anormal était complètement détruite. Il posa alors le coussin qu’Enzo lui avait envoyé sur le torse de celui-ci avant d’ajouter avec un grand sourire.

« Je te cache pour pas que tu excites trop les demoiselles de passage, on va se faire agresser sinon après ! »

Oui il le taquinait un peu par rapport à ce qu’il avait dit précédemment mais en aucune façon il ne cherchait à le vexer. Il avait juste envie de rire. Ce qui depuis le début se passait plutôt bien d’ailleurs. Il oubliait toutes ses emmerdes et cela lui faisait un bien fou. A vrai dire, il avait presque même oublié pourquoi il était ici à se bourrer la gueule et non en train de se reposer tranquillement dans sa chambre ou de rejoindre sa chère et tendre. Oui il était complètement atteint par l’alcool. D’ailleurs, pour la première fois depuis le début de la soirée, Caem entreprit de poser la bouteille à ses pieds alors que jusqu’ici il l’avait tout simplement gardée jalousement entre ses mains, comme si quelqu’un allait venir en mode furtif pour la lui voler. Cas clinique de folie, bonsôir.

« Bon, je crois que je vais oublier la moitié de la soirée… Tu seras là pour me soutenir quand Killie m’aura refait le portrait ? »

Si Caem arrivait à parler de tout ça avec légèreté c’était encore une fois grâce à l’alcool. Mais d’un autre côte, ce n’était pas qu’une connerie. Il se demandait vraiment si Enzo allait rester son copain de beuverie d’un soir où s’ils allaient devenir pote et qu’il accepterait de le soutenir même indirectement. C’était le genre de questions qu’on ne formule pas en temps normal, qu’on garde pour soi, attendant tout simplement que la réponse se présente à soi avec le temps. Mais non, ce soir le russe avait décidé de défier toutes les conventions, aussi risqué que cela pouvait être.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 17329
Date d'inscription : 13/09/2009
Crédits : JunkieMouse ▬ Gif Tumblr
Double Compte : Ismaelle L. Stoneheaven ▬ Cameron S. Cassidy ▬ Riley S. Jenkins ▬ Elijah C. Leroy ▬ Chiara M. Brooks



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t3605-enzo-still-a-wolf-not-lonely-a
MessageSujet: Re: We're up all night to get lucky ▬ Caem   Lun 21 Oct 2013 - 13:41

Les joies de l’alcool … Tu le sais pourtant Enzo, que ça te fait parler et dire des choses qui en temps normal ne sortiraient jamais ! Tu le sais ! Tu l’as toujours su ! Certes c’est comme ça que ça fonctionne avec une majorité de personne mais quand on a l’habitude de garder des choses pour soi – ce qui n’est pas toujours une bonne idée au passage – et bien voilà ce qu’il se passe et après on se sent con. Je viens de raconter une de mes petites crises existentielles, plusieurs même en fait, à un type que je ne connaissais pas y a quelques heures encore. Peut être que je n’aurais pas du vider mon sac comme ça mais il n’empêche que ça m’a fait du bien, comme toutes les fois où j’ai lâché du lest finalement. Comme avec Kyle l’année dernière, à qui j’ai dévoilé certaines parties de ma vie et de mon être avant de m’écrouler sur le sol à côté de lui. C’était les premières larmes que je versais depuis de mois, depuis la mort de mes parents en fait, et la première fois que je parlais d’eux à quelqu’un depuis l’accident. La première fois que je parlais réellement tout court finalement. Cette nuit là je me suis ouvert à lui, j’ai lâché prise sur pas mal de choses et je sais que l’alcool m’a « aidé » à le faire. Je ne dis pas que c’est la solution mais les faits sont là, ça m’a fait du bien de laisser sortir certaines choses même si – concernant cette fois avec Kyle en tout cas – ça m’a fait mal sur le coup. T’en fais pas Caem, je ne vais pas te sauter dessus comme j’ai sauté sur Kyle cette nuit là mais a priori tu ne vas pas me dire que t’es amoureux de moi et ta présence ne me perturbe pas comme la sienne le faisait donc tu peux être tranquille. Même si t’as un beau corps et que ça serait dommage de le cacher, effectivement. Et tu sais quoi, on a l’air de deux cons, enfin ça on le savait déjà, mais t’as peur que je pense que tu me fais des avances, et inversement, alors qu’on le sait très bien tous les deux : Il ne se passe rien. On est juste entrain de délirer comme deux … cons, oui ce qualificatifs revient encore mais il est affectif, et y a pas la moindre trace d’ambigüité là dedans. Juste une soirée entre mecs qui n’était pas prévu et qui – je crois – nous fait du bien à tous les deux. Et j’suis vachement content d’être ton Ryans préféré !

Enfin bref ! Depuis combien de temps je ne m’étais pas marré et lâché comme ça ? Un sacré bail, et ça fait foutrement du bien. Je pensais pas qu’on pourrait s’entendre comme ça et être à ce point sur la même longueur d’onde d’un point de vue connerie mais à vrai dire, avant qu’on ne tombe par hasard l’un sur l’autre ce soir, je crois qu’on n’a simplement jamais eu l’occasion de s’adresser la parole alors ça n’est pas étonnant. C’est une bonne surprise, pour moi ça l’est en tout cas, et j’ai pas l’impression que tu es envie de fuir donc c’est plutôt bon signe. En attendant je me cache parce que le débit ne s’arrête pas et ce qui sort de ma bouche peut être interprété de différente manière mais comme je suis une pauvre petite chose prude, je me cache. Normal. Et je suis un fauteuil, oui, parfaitement.

« Je suis ravi de savoir que tu as retrouvé toutes tes capacités buccales… Mais oui, je crois qu’il est temps pour toi aussi de te transformer en fauteuil. Tu vas voir, c’est extra ! »

Mes capacités buccales … Je l’ai cherché, je sais, mais il n’empêche que ça me met mal à l’aise même si ça ne devrait pas. Je suis un petit être sensible et … ouais, prude, je persiste. Ceci dit, pour en revenir aux meubles de salons, le pire dans tout ça c’est que ça serait totalement possible en plus ! Avec un bon sortilège, un peu d’entrainement, on pourrait vraiment réussir à se métamorphoser en canapé ou en fauteuil ! Chose qu’on ne va pas faire, naturellement. Quoi que … Hey mais qu’est ce que … Retour à l’envoyeur visiblement. Je laisse mon T-shirt retomber et constate que j’ai un coussin sur le ventre. Là je tourne la tête et croise le regard brillant – vous savez, celui du mec bourré – de Caem.

« Je te cache pour pas que tu excites trop les demoiselles de passage, on va se faire agresser sinon après ! »

T’as raison, caresse moi dans le sens du poil !

« C’est gentil mais je crois que c’est déjà trop tard. On les a perdu à la seconde même où t’as exposé ton nombril. D’ailleurs te retourne pas, on sait jamais, ça pourrait être dangereux. »

Une horde de femmes hystériques assoiffées de … nous. Je suis sur que y a un paquet de mecs qui rêveraient de ça mais bizarrement, je crois que ça aurait plus tendance à me faire fuir qu’autre chose. Ben alors, t’abandonne le navire moussaillon ? Pourquoi tu poses ta bouteille, elle n’est pas terminée …

« Bon, je crois que je vais oublier la moitié de la soirée… Tu seras là pour me soutenir quand Killie m’aura refait le portrait ? »
« Tu te demandes si toi et moi c’est juste l’histoire d’un soir ou un peu plus que ça ? »

Le tout dit du tac au tac avec un magnifique sourire innocent sur le visage. C’était ça ou l’option lubrique mais à bien y réfléchir je crois bien qu’il y a un peu des deux. Tout ça avant de reprendre un air sérieux parce que ça mérite réponse.

« Ouaip, tu peux compter sur moi. Je la laisserai te cogner parce que bon … voilà, mais je viendrais te ramasser et je prendrais soin de toi. Solidarité masculine ! »

T’as merdé, mais ça arrive à tout le monde, seulement je crois qu’elle a le droit de t’en coller une en contre partie et puis … ben c’est Killian quand même, c’est ma pote, et je ne me mêlerai pas de ça mais tu peux compter sur moi après, pas de soucis !

« Comment ça marche quand il s’agit de deux mecs d’ailleurs ? Ou deux filles. Genre si j’fais une crasse à Kyle ou l’inverse, comment savoir qui soutenir ? »

T’as l’intention de faire une crasse à Kyle ? Non, mais bon, qui sait ce qu’il peut bien se passer dans la vie hein ? Certes. Tu crois qu’il va me faire une crasse ? Tu penses trop. Ok. Oui, c’est l’heure des questions existentielles à la con, parfaitement !

Et je sais pas combien de temps on a pu continuer à débiter des conneries comme ça mais quand j’ai regardé ma montre j’ai constaté non sans surprise que j’étais même plus capable de lire l’heure alors j’ai pris une décision de la plus haute importance. Oui, rien que ça, parfaitement.

« Tu sais quoi, je crois qu’il est temps pour moi d’aller regagner mon donjon avant de ne plus savoir comment mettre un pied devant l’autre. En plus j’ai poney demain matin, aux aurores. »

Je t’en supplie, ne cherche pas de sous entendu dans cette dernière phrase par pitié, parce que je t’assure qu’il n’y en a aucun. Et je doute d’être suffisamment en force demain matin pour monter quoi que ce soit d’ailleurs. Pourquoi j’ai pensé un truc pareil ? Peu importe. La station debout, est ce que c’est encore possible ? J’ai tenté, et croyez moi, quand ça fait un moment que vous êtes assis et que vous picoler en non stop depuis au moins autant de temps … donc oui, j’ai failli me rétamer la face mais par je ne sais quel miracle j’ai réussi à trouver un équilibre. Je ne pense pas qu’on puisse parler de stabilité mais ça n’a de toute façon jamais été mon fort.

« Ok, ça risque d’être compliqué mais … j’aime le challenge ! »

L’index en l’air, comme pour approuver mes dires, avant de le poser contre mon nez le temps d’une petite réflexion interne.

« J’vais faire ça d’abord. »

Ce que j’ai fait ? J’ai attrapé un verre et j’ai versé ce qu’il restait de Rhum dedans avant de poser la bouteille vide sur la table.

« Pour brouiller les pistes, et ça prend moins de place. »

:ga:

« Bon ! Objectif : Réussir à monter 7 étages pour atteindre la tour des Gryff sans me faire choper et sans me dévier de mon chemin en arrivant au 4ème. Je peux l’faire ! »

Pour la première chose, j’ai confiance en mes compétences même si .. déplacer une carcasse comme la mienne sans se faire voir c’est pas toujours simple, surtout avec autant d’alcool dans le sang. Pour la seconde en revanche … c’est une autre paire de manche mais on va tenter et on verra bien. De toute façon je sais très bien – enfin je crois – ce qui m’attend si je me pointe chez lui.

« C’était cool de discuter avec toi Caem, je t’aime bien. On remet ça quand tu veux et puis j’espère bien que tu me raconteras comment ça s’est passé avec ta Lionne. »

Je lui ai serré la main et j’ai porté l’autre sur mon cœur dans un geste solennel, le regard grave.

« Bon courage mon frère, sois fort. »

Un signe de tête, un juron quand je me suis pris le tibia dans la table basse, un autre en me mangeant le coin d’un meuble et j’ai finalement réussi à trouver la sortie. Un quart d’heure plus tard j’étais chez les Gryff entrain de p’loter le cul d’un autre mec en pensant que c’était Kyle … Qu’est ce qu’on dit déjà à chaque cuite ? Plus jamais !

▬ Fini pour moi ▬
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: We're up all night to get lucky ▬ Caem   

Revenir en haut Aller en bas
 
We're up all night to get lucky ▬ Caem
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» We're up all night to get lucky ▬ Caem
» 02. We're up all night to get lucky.
» we're up all night to get lucky
» We're up all night to get lucky » Meadow
» Wednesday Night Raw # 60

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Imperium™ :: Poudlard & ses alentours :: Hogwarts' Inside :: Rez-de-Chaussée. :: Salle commune des Poufsouffles-
Sauter vers: