AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Event 06/07] Help us, we're drowning ♣ Rosa && Shaun

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Hiboux postés. : 307
Date d'inscription : 08/10/2012
Crédits : © ECK
Double Compte : Casey (Huffle) && Kevin (Huffle) && Killian (Gryff) && Rafael (Raven) && Ricardo (Slyth)



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1782-rosalyn-wild-flowers-don-t-car
MessageSujet: [Event 06/07] Help us, we're drowning ♣ Rosa && Shaun   Jeu 23 Mai 2013 - 23:30

~ Help us, we're drowning ~
Dimanche 6 juillet 2014
Shaun H. Sparks && Rosalyn W. Dawson
Ce mois de juin a purement simplement été atroce. Depuis que je me suis disputée avec El', je n'ai pas trop eu l'occasion de recroiser sa route, et je commence sérieusement à flipper à ce sujet. Et puis surtout, il y a eu le cours d'étude des Moldus. J'aime pas Ryans, c'est un fait. Je lui ai jamais pardonné ce qu'il a fait à Chacha, il a mérité la gifle qu'elle lui a fichue, et si on m'avait demandé mon avis, avant tout ça, j'aurais dit que c'était encore trop gentil. Mais ça... j'ai encore la nausée rien qu'en y repensant.

C'était déjà difficile de faire comme si tout allait bien après la colle avec Lukas. J'ai géré comme j'ai pu, quand on était tous les deux enfermés avec les Sup', parce que j'avais pas trop le choix, d'autant que le grand jaune était encore plus tétanisé par la peur que moi, mais quand je suis arrivée chez les bleus, la première chose que j'ai faite, ça a été de fondre en larmes devant le feu. J'en avais strictement rien à faire qu'on me voie comme ça. J'ai torturé un pauvre type qui n'avait rien demandé. Son seul "crime", c'était d'être né sans pouvoir. C'était juste atroce, odieux, ignoble. Et c'est rien de le dire. Et je l'ai fait, j'ai levé ma baguette et je lui ai lancé ce putain de sort. Pour sauver ma peau et celle de mon camarade Hufflepuff. Et ça me dégoûte profondément.

J'ai toujours su ce qu'il se passait, c'est pas comme si on pouvait vraiment ignorer les choses, mais jusque-là, j'avais réussi à passer au travers pour ce qui était du passage à l'acte. Je répondais à leurs questions, de façon le plus neutre possible, et je m'en tirais pas si mal. Mais pas cette fois. Prostrée devant les flammes, j'avais regardé mes mains pendant un temps indéfinissable, comme si elle m'étaient devenues étrangères. Ca n'était pas moi. Ca ne pouvait pas être moi. Je crois que j'ai passé plusieurs dizaines de minutes, ensuite, à les frotter sous l'eau brûlante, presque à m'arracher la peau, jusqu'à ce qu'une de mes camarades m'arrête et que je m'effondre encore dans ses bras.

J'étais pas encore remise de tout ça quand le cours d'Etude des Moldus est devenu un nouveau cauchemar. J'ai jamais reparlé à Lukas de ce que j'ai appris lors de notre colle, et de toute façon, je lui ai promis d'en parler à personne donc à moins de l'évoquer avec lui, je suis pas prête de ramener ce sujet sur le tapis. Parce que pour ça, faudrait déjà qu'on se parle, et manifestement, ne serait-ce que soutenir mon regard, c'est devenu compliqué. C'est pourtant à côté de lui que je me suis assise, parce que Chacha était là, en fait, et que je me suis retrouvée entre eux deux. Et là, ça a été l'horreur.

Quand ils ont fait entrer le moldu, j'ai juste eu pitié de lui, sachant qu'il allait clairement s'en prendre plein la gueule pendant les deux heures qui allaient venir. Et quand j'ai entendu les dires du Supérieur, quand Enzo s'est levé d'un bond, j'ai cru que j'hallucinais. Que c'était un cauchemar, aussi. Et c'en était un. Je pouvais plus bouger, ni dire quoi que ce soit. Je pouvais même pas tourner la tête, pour ne pas assister à ça. J'en voulais à Enzo pour avoir couché avec Chacha et plus jamais lui avoir réadressé la parole ensuite, mais à présent, je m'en voulais d'avoir pensé qu'il devait payer pour ça. Parce que là, le prix était clairement beaucoup trop élevé. Qu'on nous dévoile sa nature, c'était une chose. Ca me fout la trouille, et je crois pas que j'oserai trop l'approcher encore, mais ça, c'était encore gérable. Mais qu'on le force à torturer son copain... Ca c'était juste ignoble. Je m'en fous qu'il soit gay, ou bi, ou je sais pas quoi. Je suis restée sur les fesses parce que je l'aurais pas cru autrement, je veux dire il s'agit du type qui s'est tapé des nanas juste comme ça, sur un coup de tête, ça rentrait pas vraiment dans les mêmes cases pour moi, mais au fond, je m'en fous. Mais personne devrait avoir à lever sa baguette sur quelqu'un qu'il aime. J'ai jamais eu de vraie histoire d'amour et ça doit être encore autre chose, mais je peux faire le parallèle avec mes proches, et déjà, là, je trouve ça intolérable. Si ça avait été El', ou Chacha, ou Sam, ou même Alec, parce que j'ai beau savoir que j'ai aucune chance et que de toute façon, on serait pas sur la même longueur d'ondes, je peux pas m'empêcher de continuer à craquer, si ça avait été n'importe lequel d'entre eux et qu'on m'avait forcée à le faire, je crois pas que j'aurais pu le supporter. Alors quand c'est celui dont on est amoureux...

Ca fait trois semaines, et ça me donne toujours envie de vomir. Parfois, je recroise Rafael, et depuis que je me suis effondrée dans ses bras, il dit plus trop rien concernant le Quidditch. Je crois pas qu'il ait abandonné l'idée de me voir prendre le poste d'attrapeuse, et à vrai dire, j'y réfléchis un peu aussi, mais pour l'instant, je suis pas encore décidée. Il a raison sur un point : ça pourrait me changer les idées. Parce que même mes contes, ils se mettent à raconter les mésaventures du gentil loup-garou que les méchants sorciers noirs torturent... A chaque fois que j'essaie de dessiner, ça finit avec un loup ensanglanté. Et aujourd'hui comme les autres jours, je regarde ma planche, dépitée. Un loup hurle à la lune, du sang plein le poitrail, devant le corps tout aussi sanguinolent d'un jeune homme à bouclettes. Sérieux Enzo et Kyle, sortez de ma tête, j'en peux plus. J'ai sauté le déjeuner, j'avais absolument pas faim, de toute façon, comme souvent ces derniers temps, et ça fait deux heures que je suis dans cette salle, que j'ai choisie un peu au hasard, juste parce qu'elle était vide. J'ai fini par lever la tête de mon aquarelle morbide, j'avais laissé la porte ouverte, vu que j'ai un peu de mal à rester enfermée en ce moment, et je l'ai vu passer.

« Hey ! Shaun la Tourmente ! »

Ce surnom est débile, je sais. Je sais même plus trop bien comment il est venu. Mais on s'en fout, au fond, j'ai attiré son attention et je lui fais de grands signes de la main pour qu'il me rejoigne en commençant à ranger mes affaires. Et là, y a cette musique sortie de nulle part qui s'est mise à retentir partout.

« Tu sais ce que c'est ? »

Je connais pas de talent musical particulier à ma soeur, et je reconnais pas sa voix, ce qui me rassure un peu. Mais vu les propos tenus par les chanteuses, elle pourrait bien être au courant de ça, et je blêmis. Il va y avoir des retombées, c'est une certitude, et j'ai pas envie d'être témoin de ça. Se rebeller contre un système totalitaire comme celui-là, c'est bien en soi. Mais sur qui ça va retomber, les représailles et les exemples qu'ils feront ? Je flippe, et je tremble comme une feuille. Et je me laisse retomber dans la chaise que j'aurais mieux fait de pas quitter, même pour me faire remarquer du jaune...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité


Invité
MessageSujet: Re: [Event 06/07] Help us, we're drowning ♣ Rosa && Shaun   Ven 14 Juin 2013 - 9:38

Ils avaient enfin réussit à quitter le placard à balai dans lequel ils s’étaient réfugiés tout en en venant aux mains Matt et lui suite au terrible, mais à présent avec le recule, hilarant, mal entendu qui leur avait valu de faire connaissance. Comme quoi, dans toutes choses il y avait du bon, même dans une bagarre.

A présent, Shaun errait un peu sans but dans les couloirs de l’école, cherchant surtout à éviter les supérieurs et leurs saletés de petits toutous au sang-pur. Il avait eu sa dose pour aujourd’hui. Il voulait juste avoir la paix à présent. Mais, paradoxalement, alors qu’il avait justement la paix, il s’emmerdait comme un rat mort. D’après le médecin qu’il avait consulté avec ses parents quand il était gamin, le fait que Shaun ne pusse rester sans avoir d’occupation était dû à son hyperactivité. Il n’avait jamais nié les faits histoire de faciliter la vie de tout le monde. La vérité était un peu plus compliquée que cela. La dernière fois qu’il était resté plusieurs heures sans rien faire du tout, il les avait passée recroquevillé dans un coin de la cuisine de sa grand-mère, devant le cadavre de cette pauvre malheureuse. Depuis, même si cela avait depuis longtemps cessé de hanter ses cauchemars régulièrement et qu’il n’y pensait d’ailleurs plus que très rarement, il ne supportait plus de rester sans rien faire, cela lui rappelant à chaque fois cette sensation épouvantable. De coup, il s’occupait tout le temps, ne tenait donc pas en place et le médecin, dans toute sa sagesse, en avait conclu qu’il était hyperactif, ce qui n’était pas complètement faux dans un sens.

Tout cela donc pour dire que Shaun arpentait les couloirs de l’école dans l’espoir de trouver quelque chose à faire quand, passant devant une salle de classe, il entendit une voix familière l’interpelé. Il avait déjà dépassé la porte quand il entendit la voix mais il se stoppa net, un sourire se dessinant sur ses lèvres alors qu’il enclenchait la marche arrière pour revenir sur ses pas jusqu’à se retrouver à hauteur de la porte, regardant la jeune fille qui se trouvait dans la salle vide.

Salut P’tit Pimousse, répondit-il tout en entrant dans la salle, déplaçant son regard de la jeune fille à l’aquarelle devant elle. C’est très… euh comment dire euh…, commença-t-il en haussant les sourcils tout en observant l’aquarelle en question. Sombre, non ?

Shaun n’aimait pas voir ses amis avoir des idées noires mais il savait qu’il ne pouvait pas faire grand-chose contre malheureusement. Ce qu’il craignait le plus, c’était de les voir se laisser abattre, de les voir baisser les bras et, finalement, finir par accepter la situation telle qu’elle était. L’apitoiement n’était pas dans les principes de la famille Sparks et Shaun savait qu’il devait ça à la force de ses parents qui, malgré les nombreuses difficultés, principalement financier, n’avaient jamais craqué.

Il observait la toile et ne comprit pas tout de suite à quoi Rosa faisait référence jusqu’à ce qu’il entende la musique. Il resta un instant immobile, pour pouvoir écouter les paroles, puis un grand sourire gamin illumina son visage.

J’sais pas qui c’est, mais j’en suis déjà fan !, lança-t-il avec entrain en se tournant vers la jeune fille, réalisant tout à coup qu’elle semblait à deux doigts de s’évanouir.

Wow wow wow ! Rosa ça va pas ? On dirait que tu viens de voir ton épouvantard !

Par acquis de conscience, il jeta quand même un coup d’œil derrière son épaule pour être sûr qu’il n’y en avait pas un dans la pièce avant de s’accroupir devant la demoiselle.

Qu’est-ce qu’il t’arrive ?, demanda-t-il en lui adressant un regard inquiet, ne pensant plus à la musique, n’ayant pas comprit que c’était justement cela qui l’a mettait dans cet état. Attend…

Shaun farfouilla dans sa poche et en sorti son paquet de cigarettes. Mauvaise pioche. Il fouilla alors son autre poche et trouve ce qu’il cherchait, une choco grenouille qu’il tendit à la jeune fille.

Tiens, avale ça, ça devrait te remettre un peu d’aplomb.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 307
Date d'inscription : 08/10/2012
Crédits : © ECK
Double Compte : Casey (Huffle) && Kevin (Huffle) && Killian (Gryff) && Rafael (Raven) && Ricardo (Slyth)



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1782-rosalyn-wild-flowers-don-t-car
MessageSujet: Re: [Event 06/07] Help us, we're drowning ♣ Rosa && Shaun   Dim 30 Juin 2013 - 22:03

~ Help us, we're drowning ~
Dimanche 6 juillet 2014
Shaun H. Sparks && Rosalyn W. Dawson
Je suis pas la fille la plus courageuse du monde, je suis pas non plus la plus poltronne. Dans la moyenne je dirais. Je protégerai ma soeur et mes amis, mais je me vois pas foncer dans le tas, surtout sans savoir où je vais ni avoir évalué les risques. Pourtant depuis la colle et depuis le cours d'Etude des Moldus, je me rapproche plus de la seconde option, il faut avouer. J'ai peur. J'ai peur de ce qu'ils feront la prochaine fois. Je sais bien que rien ne les arrêtera comme ça, qu'à un moment ou à un autre, il faudra bien que ça vienne de nous si on veut sortir de là, mais... Je flippe des répercussions que ça aura. Je flippe parce que je sais que ma soeur sera en première ligne. Et je veux pas la voir mourir. Je supporte tellement pas l'idée de la perdre. On s'engueule souvent, on est très différentes, mais c'est ma soeur. Je tremble encore, rien que d'y penser. Alors quand j'ai aperçu la silhouette de Shaun, je l'ai interpelé. Ce gars est canon, c'est un fait. Mais il est aussi plutôt sympa, et loin des archétypes des Hufflepuff mous. Bon, clairement, j'ai des préjugés sur les autres maisons, sur plein de choses d'ailleurs, à vrai dire, mais je m'y arrête pas non plus complètement. La preuve, Sam est une de mes très bonnes amies, Charleen ma meilleure amie, et Shaun... Bon bah je craque un peu sur ce gars, comme sur Alec, comme je pourrais craquer sur Rafael, s'il était pas déjà chasse gardée parce que dans le viseur de Chacha... Bref, comme quoi après les bleus, c'est peut-être bien les jaunes la seconde meilleure maison. Enfin bref, je suis devant mes dessins particulièrement morbides et çe me fait clairement du bien d'en sortir un peu. Evidemment, par contre, il manque pas de relever le caractère sombre de mes aquarelles...

« Salut P’tit Pimousse. C’est très… euh comment dire euh… Sombre, non ? »

Je soupire. Ouais, je sais... Mais j'y peux rien, c'est comme ça depuis... un mois presque.  

« C'est pas ce que je préférerais, mais les jolies fleurs et les fées se sont fait la malle depuis un moment. Autant pour les livres pour enfant, à moins de me reconvertir dans l'épouvante... »

J'ai pas envie, c'est pas ça que j'ai envie de faire à la base, mais là, j'y arrive pas. Et ça va pas aller en s'arrangeant si les tensions et les répercussions montent d'un cran. Ce que je vois arriver à dix kilomètres avec la musique qui commence à retentir. Soyons honnêtes, quand il n'y a eu que les instruments, avant que les filles ne commencent à chanter, j'ai trouvé ça plutôt cool. J'aime la musique, et l'espace d'une seconde, j'ai été prête à taper la mesure sur la table devant moi. Mais dès les premiers mots...

« J’sais pas qui c’est, mais j’en suis déjà fan ! »

Et voilà, ça allait enflammer tous les brasiers latents. Elle n'était pas surprise de la réaction de Shaun, au fond, elle avait toujours su son aversion pour les Sup', et à vrai dire, elle la partageait. Elle avait juste peur des réactions impulsives, et non maîtrisées, donc.

« Wow wow wow ! Rosa ça va pas ? On dirait que tu viens de voir ton épouvantard ! »
« A vrai dire, je serai pas super surprise qu'il change de forme là... »

A la base, j'ai peur des chiens. Mon épouvantard prend la forme d'un molosse tous crocs dehors, bavant, enragé, prêt à me bondir dessus. Mais avec tout ça... Je suis pas sûre qu'il ait pas pris une forme différente. Ma soeur partant à l'assaut et se faisant trucider, par exemple. Ou juste une répression sur la foule des élèves, quelle qu'elle soit. J'en sais rien. Je sais juste que là, oui, je suis à deux doigts de défaillir. Sérieux Shaun, tu vois pas le désastre arriver ?

« Qu’est-ce qu’il t’arrive ? Attends… »
« Attendre quoi ? Qu'ils viennent frapper dans le tas pour faire un exemple contre ceux qui ont eu la bonne idée de se faire remarquer, de pousser à la révolte ? »

Je suis terrorisée, et au fond, je suis en colère aussi. Ils pouvaient pas rester discrets jusqu'à frapper un vrai coup ? Quelque chose de réel, pas juste un message de rébellion qui va seulement échauder tout le monde ? Les Supérieurs vont détester, ils vont traquer les Résistants. Ceux qui hésitaient, donc la révolte était latente vont s'enflammer et faire n'importe quoi. Ca va finir dans un bain de sang. Et là-dedans, y aura ma soeur. Et Shaun, à tous les coups. Je me retrouve à mettre les mains sur mon visage les coudes sur la table.

« Ils vont se faire tuer. Ils vont nous faire tuer. »

Je sais pas ce qu'il a farfouillé entre temps, je sais juste que quelques secondes sont passées avant qu'il ne s'adresse de nouveau à moi.

« Tiens, avale ça, ça devrait te remettre un peu d’aplomb. »

J'ai tourné la tête, donc, le visage ravagé, pour regarder dubitative, ce qu'il me tendait. Une chocogrenouille ? Un sourire amer se dessine sur mon visage. En temps normal, j'aurais pas hésité une seconde et avalé la sucrerie. C'était pas comme si j'étais pas accroc au sucre, fana des bonbons en tous genres... Mais pas aujourd'hui, pas maintenant.

« Bah tu vois, j'en ai même pas envie... »

Evidemment, si là il ne se rendait pas compte que ça n'allait vraiment pas, c'est qu'il me connaissait mal... Enfin en même temps, est-ce qu'on se connaissait vraiment bien, hein ? J'ai relevé mes prunelles bleues vers son visage, les larmes au bord des yeux.

« Tu vois pas ce que ça va donner ? Non évidemment... Tu vois juste la révolte et casser la gueule aux Supérieurs... Comme ma soeur. »

J'ai fermé les yeux, et deux larmes ont roulé sur mes joues.

« C'est bien beau de vouloir tout changer, et je vais pas dire que je serai pas ravie de les voir dehors, mais... Là ils vont juste agir en répression et faire des exemples pour tuer dans l'oeuf la rébellion. Et... »

J'ai relevé les genoux pour les enserrer de mes bras et poser ma tête dessus. Oui je suis en jupe, en uniforme. A vrai dire, là maintenant tout de suite, j'en ai rien à carrer qu'on puisse éventuellement essayer de voir ce que je porte en-dessous.

« Et moi je veux pas vous perdre... »

Oui, ma soeur, et lui aussi. Je suis qu'une gamine insignifiante, je sais bien. Mais ça n'empêche que je tiens à eux. Et après ce qu'ils ont fait à Lukas juste pour le plaisir, ou à Enzo et son copain moldu... Je dois m'attendre à quoi maintenant ? Au pire, assurément, et c'est bien ce qui me fait flipper. Shaun a dit... je sais même pas trop quoi, des trucs censés me rassurer, j'imagine, mais ça marche pas. J'ai fini par lâcher l'affaire, ranger mes affaires et le laisser en lui assurant - pour la forme - que ça passerait, hein. Je vais me mettre au théâtre, tiens, ça serait une bonne idée, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [Event 06/07] Help us, we're drowning ♣ Rosa && Shaun   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Event 06/07] Help us, we're drowning ♣ Rosa && Shaun
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» event coupe du monde la semaine prochaine
» [Tori] - Event - A l'Abri des Masques
» - Event II.2 - La Faiblesse des Jedi
» Event 5 : Ecriture & Dessin
» Halloween event !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Imperium™ :: Poudlard & ses alentours :: Hogwarts' Inside :: Troisième Etage. :: ─ Salle vide-
Sauter vers: