AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Second Round •• Edward

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Hiboux postés. : 3169
Date d'inscription : 27/12/2012
Crédits : Gif trouvés sur Tumblr
Double Compte : Matthew & Connor & Keane & Benjamin & Jonah & Warren



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1837-elias-fletcher-oo#100144
MessageSujet: Second Round •• Edward   Mer 24 Avr 2013 - 18:09


Vendredi 4 juillet 2014

Le repas de midi venait de se terminer. Après ce dernier il devait aller rejoindre Caitlyn au parc, autant dire que le Jaune avait avalé son repas en quatrième vitesse pour rejoindre sa petite amie. Pour une fois, il fut le premier à arriver sur le lieu de leur rendez-vous et quelques minutes après à peine, la demoiselle accompagnée de deux de ses amies pointa le bout de son nez. Après avoir salué la demoiselle, Elias déposa un tendre baiser sur les lèvres de sa belle. Ils finirent par tous s'asseoir dans l'herbe et les jeunes femmes se mirent à parler de choses et d'autres, comme d'habitude l'Hufflepuff était discret et n'ouvrait que très rarement la bouche pour prendre la parole de peur de dire une grosse bêtise et de faire honte à Caitlyn. Par ailleurs, cela ne faisait que quelques jours qu'ils étaient en couple, et Fletch avait toujours un peu de mal à se faire à l'idée, il avait du mal à y croire, il n'arrivait toujours pas à comprendre pourquoi lui. Ce qu'il avait de si fabuleux pour s'attirer les faveurs d'une élève comme Twain. Bref, autrement dit, même avec elle il avait un peu de mal à avoir des paroles normales. Il ne savait pas trop quoi lui raconter, pour la faire rire, pour la passionner, ce genre de choses essentielles pour un couple. Quoiqu'il en soit, il aimait passer du temps avec elle, il adorait ça. Il était fou d'elle, complètement, mais là encore, il était parfois un peu maladroit quand à lui montrer l'étendu de ses sentiments. Elle avait bien du courage la Raven'.
Lorsque quatorze heures ne tardèrent pas à sonner, Elias arriva à se convaincre qu'il fallait qu'il retourne réviser pour les épreuves. O Joie immense. Rien que cette idée de réviser le stressait, mais bon quand on a pas le choix, on a pas le choix. Il raccompagné Caitlyn jusqu'à son prochain cours et, une ou deux minutes avant qu'elle ne rentre en classe, il lui déposa un nouveau baiser rapide sur les lèvres tout en lui passant doucement une main dans les cheveux. J'espère que l'on pourra se revoir tout à l'heure. Si tu me cherches, je serai certainement à la bibliothèque. Il ne voulait pas non plus qu'elle se sente oppressée, qu'ils soient toujours collés l'un à l'autre histoire ou qu'elle ne se lasse pas lui. De cette façon, elle savait le rejoindre si elle en avait envie, si elle avait du temps.

A présent seul, le garçon se dirigeait vers sa salle commune afin de récupérer quelques cours, et pourquoi pas un ou deux camarades avec qui travailler. Seulement... tout ne se passa comme il l'avait imaginé. Alors qu'il se trouvait dans le hall il tomba très rapidement nez à nez avec le professeur de Botanique. Étrangement, cela lui rappelait leur dernière petite entrevue en tête à tête, et rien que d'y songer il n'avait qu'une envie fuir en courant... comme ce n'était pas franchement une attitude à adopter et que cette fois-ci il n'avait rien à se "reprocher", il se contenta de déglutir difficilement, avant de dire doucement, d'une toute petite voix intimidée B'jour m'sieur ! Pfiout la botanique.... l'examen c'était certain qu'il allait le rater vu que le prof l'avait dans le pif ! La politesse de rigueur ayant été faite, le Jaune commença à partir mais Edward en avait visiblement décidé autrement!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité


Invité
MessageSujet: Re: Second Round •• Edward   Dim 28 Avr 2013 - 19:19

L'été était là, le soleil avait fait son apparition depuis un moment et même s'il ne faisait pas forcément des chaleurs à crever il faisait bon de se promener dans les couloirs aérer et de sentir les rayons sur la peau. Le soleil à un certain pouvoir sur l'humeur des personnes, Edward s'en était aperçut, depuis longtemps déjà. A la belle saison les élèves étaient plus joyeux, plus aptes à faire des concessions, bien qu'ici rien ne changeait beaucoup. Edward en avait entendu des choses, des événements qui ne réjouissaient pas tout le monde dans ce château et parfois il y avait participé parce que c'était ce qu'il devait faire même s'il n'avait plus envie de tout ça. A quoi ça servait après tout? A avoir du pouvoir? C'est bien beau tout ça mais il n'avait qu'une petite place malgré tout et ça ne changeait pas grand choses. Il était grand temps de changer de cap, de commencer à penser à lui et pas à penser à ce que ses parents auraient penser de lui. Il était un peu tard peut être mais mieux vaut tard que jamais et ce ne serait pas du jour au lendemain qu'il changerait se serait avec le temps avec beaucoup de volonté, qu'il n'avait peut être pas encore d'ailleurs.

Il marchait dans les couloirs se dirigeant vers les serres, il avait été voir le professeur de métamorphose avec qui il s'était toujours entendu et avait parler du neveu de celui , Doryan, il l'avait recarder et attendait des résultats de la part du garçon, Alan avait l'air satisfait qu'il ait agit « à temps». Il avait ensuite surpris deux élèves s'embrasser et était tombé des nus en voyant qu'il s'agissait de Caitlyn Twain et Elias Fletcher. Il avait eu une discussion avec ces deux jeune gens et lui avait craqué plus facilement qu'elle. Il était surpris qu'ils soient ensemble, qu'est ce qu'elle lui trouvait donc ? Il n'était pas plus impressionnant qu'un autre. Il se rendait compte qu'il était encore sous le charme de la jolie Serdaigle alors qu'elle lui avait refuser son aide. Il étais assez en colère de voir ses deux là ensemble et le pire est qu'ils avaient l'air heureux. Lui était tout seul et pas si heureux qu'on pouvait le croire. Il avait tout quitté pour Poudlard et se sentait un peu trahi. C'était stupide évidement mais il ne pouvait pas s'empêcher de penser autrement.

Elias à sa grande surprise le salua. Il était rare qu'un élève le fasse et rare que soit quelqu'un à qui il s'en était pris quelques semaines avant. Il ne manquait finalement pas tant de cran que ça. Edward le regarda de haut en bas comme un insecte qu'il faudrait écraser, pourtant il l'enviait quelque part, il aurait aimé ré avoir cet âge là et pouvoir faire ce qu'il lui plaisait. A l'époque il n'avait besoin de personne pour lui dicter sa conduite, même si parents n'avaient pas d'emprise, il était plus libre que maintenant. Aujourd'hui il vivait dans le remord et les souvenirs, dans le regret aussi parfois, ce n'était pas tout le temps amusant.

« Vous avez trouver la perle rare on dirait. Quelqu'un à votre hauteur je vois.»


La remarque était sec et sans autre sentiment que de la jalousie qui n'aurait pas du être si apparente. Il n'était qu'un professeur et avait au moins vingt ans de plus qu'elle. C'était idiot d'avoir espérer qu'elle pourrait s’intéresser à lui, il le savait mais il ne pouvait rien faire contre ça. Il sourit parce qu'il avait des éléments qui pouvait une fois encore déstabiliser le jeune poufsouffle. Il savait que ce dernier était ami avec Mckiddle, son meilleur ami semblait-il. Il pouvait très bien le mêler à ce petit conflit d'intérêt pour obtenir ce qu'il souhaitait.

« J'ai penser à vous l'autre jour vous aviez soutenu que votre cher Mckiddle était génial qu'il vaut bien mieux que vous et bien j'ai le regret de vous dire que je n'ai pas trouver que c'était le cas.»


Le professeur affichait un grand sourire parce qu'il savait pertinemment que le poufsouffle tenait au gryffondor et qu'il y avait des grandes chances pour qu'il s'enflamme tout de suite ou du moins qu'Edward ait les cartes en mains.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 3169
Date d'inscription : 27/12/2012
Crédits : Gif trouvés sur Tumblr
Double Compte : Matthew & Connor & Keane & Benjamin & Jonah & Warren



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1837-elias-fletcher-oo#100144
MessageSujet: Re: Second Round •• Edward   Mar 30 Avr 2013 - 21:28

Le regard que lui lança le professeur lui fit froid dans le dos, mais comme il n'avait rien à se reprocher, il se dit que c'était parce qu'Edward était juste un malotru et que rien ni personne ne pourrait le changer. Saluer et faire profil bas, devrait suffire à ce qu'il le laisse en paix, ou du moins c'est que le Jaune avait pensé, mais là il avait tord. En effet, très rapidement le professeur avait prit la parole, lui disant qu'il avait trouvé la perle rare, quelqu'un à sa hauteur. Il se stoppa net et déglutit avec une certaine difficulté. Est-ce qu'il parlait de Caitlyn ?! Comment est-ce qu'il pouvait savoir pour eux deux ?! D'accord, le couple n'était pas forcément des plus discrets mais quand même ! Et de toute manière, cela ne le regardait nullement ! Parler de sa Bleue de la sorte était un sujet assez sensible pour l'élève, néanmoins il tenta de se contrôler. Il ne voulait pas porter préjudice à sa petite amie. Inspirant, il était prêt à repartir sans ajouter un mot histoire d'éviter un conflit, mais le professeur avait vite repris la parole et cette fois-ci avec Doryan. Elias se tourna brusquement, faisant volte-face au professeur. Edward savait que le plus jeune était loyal envers ceux qu'il aimait et donc s'en prendre à son meilleur ami et à celle qu'il aimait était une très bonne idée pour faire réagir le Jaune. Lui faire perdre son sang froid. Bien vu Wallenstein !

Son visage s'était presque littéralement décomposé. Il le haïssait tellement, et cette haine était certainement perceptible sur son visage. Comme à leur dernière rencontre, comme lorsqu'il s'en était pris à Mckiddle, Elias avait réagi au quart de tour, et il répliqua avec une certaine véhémence Et pourquoi cela ?! On ne parlait pas de la sorte à un professeur, il le savait mais là... il n'arrivait pas à faire autrement. Doryan est réellement quelqu'un de génial. Et personne, vous m'entendez PERSONNE, ne pourra me faire croire le contraire ! A moins que le rouge le trahisse mais ce n'était pas prêt d'arriver, du moins il fallait l'espérer ! Et oui, le gentil et discret petit Hufflepuff avait sorti cela. Pour les personnes qui le connaissaient cela paraissait totalement improbable et pourtant... c'était loin d'être fini. Et ne touchez pas un cheveu de ma petite amie. Des menaces ?! Oui, ça en était. Autant il ne voulait pas se défendre quand on l'attaquait, autant il pouvait pleurnicher facilement sur certains sujets... mais dés qu'il s'agissait de la "survie" de ses amis c'était différent. Totalement différent. Doryan, Sam, Caitlyn, et les autres, ils valaient tellement plus que lui. Il leur donnerait sa vie, il leur donnerait tout, sans condition, sans réfléchir. Ils étaient plus importants que sa vie, sans eux il n'était rien. C'était simple. D'ailleurs, il n'arrivait pas à comprendre pourquoi le sujet de Twain était venu sur le tapis, autant Mckiddle c'était plutôt logiquement mais pour la Raven ?! Pourquoi est-ce que plus âgé avait l'air comme agacé de cette relation qui l'unissait avec Caitlyn ?! Il ne savait pas trop...

Il était rare qu'Elias élève la voix ou qu'il menace un autre élève, alors un professeur... Cela paraissait totalement fou. Même à lui. Il s'était calmé légèrement et commençait à regretter son attitude, sa façon de parler. Ses propos étaient vrais, ils sortaient du cœur, mais il aurait peut-être dû y aller un peu plus "diplomatiquement", plus implicitement. Il était cuit. Le professeur avait eu ce qu'il voulait. Le plus âgé l'avait bien cerné, il savait comment s'y prendre... et maintenant, tout reposait dans les mains d'Edward. Le professeur avait certainement tout droit sur lui vu la scène qui venait de se dérouler, autrement dit, leur petite discussion de la dernière fois n'était qu'un petit aperçu de ce qu'il pouvait manigancer. La vengeance d'Edward aurait certainement un goût assez amer. Impitoyable, ou presque avec les points faibles du Jaune. Peut-être qu'il aurait dû parler, dire quelque chose s'excuser, mais au final Fletch était trop ébahi par ses propres paroles. Fuir, ne servait à rien... alors autant assumer ses actes. Alors Wallenstein ?!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité


Invité
MessageSujet: Re: Second Round •• Edward   Sam 18 Mai 2013 - 15:42

Edward voyait en Elias une sagesse que lui n'avait jamais eu. Il avait du plus qu'il se souvenait toujours été une tête de mule et un visionnaire. Il n'avait jamais écouté ce qu'on lui demandait et n'en avait toujours fait qu'a sa tête, encore aujourd'hui il se fichait bien des règlements. Il les haïssait quand il était élève et avait souvent été en retenue pour ne pas l'avoir respecter d'ailleurs il était sûr que quelque part dans le bureau du concierge se trouvait encore ces petits dossiers avec toutes les erreurs et infractions commises par les élèves. Le sien devait être conséquent. Il ne parlait pas de tout ça à ses élèves, ni même aux autres professeurs. Il tenait à garder un peu de sérieux tout de même et surtout voulait garder cette espèce de légitimité qui faisait de lui un professeur que l'on craignait. Il avait aimé son adolescence et c'était la période qu'il regrettait le plus. Il enviait tout ces jeunes gens qui ne pensaient qu'a leur vie affectives et qu'a leur petits soucis d'étudiants. Il n'était pas en bon termes avec ses parents à cette époque mais ça lui manquait quand même. Au moins il n'était pas obligé de jouer un rôle qu'il ne voulait pas. Il était vrai à cette époque là. Aujourd'hui tout ça était révolu il se conformait aux dictâtes de sa famille.

En voyant Elias et Caitlyn il voyait à quel point ses relations amoureuses étaient voués à l'échec. Il avait quitté sa femme et sa famille pour devenir professeur. Il était partie sans laisser de traces, sans prévenir comme un lâche et il l'était. Le poufsouffle semblait enfin se rebeller un peu cela amusait beaucoup Edward et sur son visage se dessina un petit sourire qui signifiait beaucoup de choses. Il aimait bien ces petits gars qui partaient au quart de tour, ça lui rappelait ce qu'il était avant mais Fletcher était encore loin d'être l'élève rebelle par excellence. Sil s'en prennait à Doryan c'était parce que dans le fond il l’appréciait. Il reconnaissait que ce garçon avait beaucoup de cran et voulait juste qu'il en ai encore un peu plus. C'est un peu étrange oui mais en même temps Wallenstein n'est pas réputé pour être quelqu'un de «normal » et ni de simple d'esprit. Le professeur voyait bien que le jaune vouait une loyauté féroce au rouge. C'était mignon cet élan d'affection.

« Il l'est pour vous peut-être mais vous semblez être l'un des seuls à le croire ici enfin vous et peut-être deux ou trois autres personnes dont je ne citerais pas les noms. En tout cas je disais cela parce qu'il n'est pas bien mieux que vous lorsqu'on s'attaque à lui. Oh un peu plus certainement peut être mais pas exceptionnellement mieux.»


Il venait d'avouer clairement qu'il s'en était pris au rouge et espérait que Fletcher soit assez intelligent pour ne pas se mettre en danger lui-même. Il n'attendait pourtant qu'une chose qu'il fasse le contraire, se serait contradictoire à sa façon de penser que de penser que le jaune ne le ferait pas. Il sourit encore lorsque la jeune homme lui demande de ne pas toucher à sa petite amie. Il avait envie de lui dire que c'était trop tard qu'il l'avait déjà un peu tourmenté mais ne tenait pas tout de suite à le faire craquer, non aujourd'hui il avait envie de voir comment Elias pouvait résister à toutes ses attaques.

« Vous l'auriez déjà su si c'était le cas. »


Un nouveau sourire peu rassurant s'afficha une fois encore sur son visage. Il préférait ne pas parler de ça au jaune, surtout en publique à l'heure ou les élèves risquaient tous de remonter vers leur dortoirs.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 3169
Date d'inscription : 27/12/2012
Crédits : Gif trouvés sur Tumblr
Double Compte : Matthew & Connor & Keane & Benjamin & Jonah & Warren



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1837-elias-fletcher-oo#100144
MessageSujet: Re: Second Round •• Edward   Dim 19 Mai 2013 - 13:28

Bien entendu qu'il n'aurait jamais du répondre aux attaques que lui avait lancé Edward. Bien sûr la dernière fois cela lui avait déjà assez coûté. Enfin, moralement parlons disons. Mais là, encore une fois, comme à chaque fois que l'on dénigrait ou que l'on s'attaquait aux gens à qui il tenait, il n'avait pas pu s’empêcher de l'ouvrir. Personne ne touchait à ses amis. Personne et surtout pas cet infâme personnage. Oui, Walleinstein avait réussi l'exploit d’énerver le Jaune et pourtant, il lui en fallait généralement beaucoup... Fletch n'était pas forcément un garçon que l'on peut appeler courageux, c'était même plutôt le contraire, mais il était loyal. Peut-être même un peu trop par moment. Il était loin d'être un garçon rebelle, au contraire il faisait tout pour tenter de se faire oublier, pour passer inaperçu. Il était plus ou moins un élève normal, un lambda, un noyé parmi la masse... Alors pourquoi était-ce lui que le professeur aimait emmerder ?! Pourquoi ? Qu'est-ce qu'il avait fait de mal ? Etre le meilleur ami de Doryan peut-être, mais c'était un choix, et il adorait réellement le rouge, tant pis si cela pouvait lui apporter des ennuis. Tant pis. Il ne changerait en rien ce "statut". McKiddle était son meilleur ami, point barre, que cela plaise ou non. Lui, au moins connaissait la véritable amitié, et non pas quelque chose de faux et superficiel parce que ça fait bien d'avoir des amis populaire ou pour être bien vus.

Quelques instants après sa réplique le professeur avait reprit la parole. Mots qui firent légèrement retrousser le nez à Elias. Il n'aimait pas du tout ce qu'il entendait sur son meilleur ami. Mais après tout ce n'était pas tout à fait faux, il n'y avait que très peu de gens qui trouvaient Mckiddle génial Ils ne savent pas ce qu'ils ratent alors ! répondit-il sèchement. Il inspira profondément, mais demanda d'une petite voix un peu plus aiguë que la normale, une voix inquiète Pardon ?! Vous vous êtes attaqués à lui ?? ! Vous lui avez fait quoi ?! Doryan lui avait bien expliqué la veille quelques légers détails, mais il voulait l'entendre de la bouche d'Edward. Il venait même à en penser à sortir sa baguette face au professeur, lui qui avait le don pour envoyer balader cette dernière à la moindre frayeur (pauvre Ayleen). C'était ridicule, jamais il ne pourrait faire du mal à quelqu'un mais.... mais on ne touchait à Doryan, on ne le détruisait pas. Il était prêt à tout pour son meilleur ami, alors faire cette connerie ?! Peut-être bien. QU EST CE QUE VOUS LUI AVEZ DIT ? Perte de sang froid, presque opérationnelle, et le stress des exams ne devaient pas l'aider à se sentir bien, à être calme. Vous ne le connaissez pas ! Personne ne veut voir les qualités qu'il peut avoir en lui ! Blablabla. Là il était plus en train de radoter qu'autre chose, Fletch' à un moment il va bien falloir changer de registre.

Doryan, c'était une chose, mais Edward avait également parlé de sa petite amie. De Caitlyn. Alors là double non ! Autant il savait que Doryan pouvait se débrouiller seul, autant pour Twain, aussi douée soit-elle, il préférait ignorer si elle savait se battre ou pas. Il avait alors presque exigé du professeur qu'il ne touche pas un cheveu de la Raven. Lorsque le professeur lui répondit, il fronça légèrement les sourcil. Ne lui faites pas de mal ! C'est tout ce que je demande.... aussi bien physiquement que moralement. Il l'avait regardé quelques secondes le plus âgé dans les yeux avant de baisser de nouveau le regard. Il fallait qu'il se calme, sinon cette histoire allait mal finir, et il ne voulait pas que cela retombe sur sa belle. Mais au final, peut-être que cet affreux personnage s'en été déjà pris à elle, et qu'elle ne lui avait rien dit. Plus posément que pour Doryan, il lui demanda Pourquoi est-ce qu'elle vous intéresse tant ?! Elle était intelligente, ne causait pas de problèmes, elle était bonne élève.... on ne pouvait donc rien lui reprocher. A moins que.... Non c'était impossible ! C'était ridicule de croire que Walleinstein pouvait craquer sur la demoiselle, mais d'un autre côté plus Elias songeait à la façon dont le prof' parlait d'elle, plus cette hypothèse semblait probable. Non, c'était impossible...

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité


Invité
MessageSujet: Re: Second Round •• Edward   Ven 31 Mai 2013 - 16:01

Fletcher se rebellait, c'était une occasion en or de voir jusqu’où il pouvait aller. Edward aimait voir les élèves se dépasser et se surpasser même. Il s'en prenait à eux dans l'espoir de les rendre plus fort mentalement à tout accepté, parce que la vie est dure et qu'elle ne laisse pas de cadeau. Il s'en prenait beaucoup aux mêmes élèves parce qu'il était sans doute plus attaché à eux qu'il ne voudrait le croire. Fletcher avait beaucoup de capacité, il fallait juste le titiller un peu la où ça faisait mal pour le voir sortir de ses gonds, et Edward prenait beaucoup de plaisir à le faire. Il avait laisser entendre qu'il s'en était pris à son meilleur ami. Le rouge avait été plus résistant qu'Elias mais il avait encore beaucoup de choses à apprendre et à comprendre aussi avant de pouvoir se croire invincible. Le professeur avait sourit dévoilant la blancheur de ses dents. Il aimait ce genre de réaction de quart de tour. Elles étaient souvent inattendues et bienvenue, cela mettait un peu de piquant dans la conversation. Wallenstein allait répondre lorsque le jaune perdit un peu le contrôle de lui-même. Le professeur regarda son élève d'un air étonné, ne s'étant pas attendu à ce qu'il hausse la voix de cette façon, comme quoi même ceux dont on s'attend le moins peuvent nous surprendre.

« Jolie haussement de voix Fletcher, c'est bien je sens que ça commence à venir. Ah ça t’énerve qu'on s'en prenne à ton meilleur pote, n'est- ce pas? Sans que tu ne puisse rien faire pour l'aider. Tu aurais du voir sa tête quand je lui ai parler de toi. Même réaction que la tienne. Pourtant il me semble que lui non plus n'est pas venu t'aider ce jour là. C'est beau l'amitié, ça promet mais ça n'agit pas tellement..»

Edward lança un sourire diabolique à Elias qui signifiait , j'ai le contrôle de la situation, tu ne peux rien faire contre moi, dommage. Il aimait titiller ses élèves, leur faire croire tout et n'importe quoi et semer un peu la pagaille dans leur esprits. Ça leur permettrait d'avancer, de mieux résister et de voir à quel point tout n'était pas jouer d'avance. Il s'en prenait autant aux faibles qu'aux forts. Il passait pour un sadique, pour un fou mais au fond il les aimait bien ces petits. Ils avaient sans doute plus de courage et de cran que lui. Edward voyait bien qu'il avait touché un point très sensible. Caitlyn. Elle faisait décidément tourner la tête de ces messieurs. Il ricana encore lorsqu'il lui dit de ne pas lui faire de mal. Oh non ce n'était pas son but. Elle verrait bien a force du passer du temps avec lui qu'il pouvait être agréable aussi, de temps en temps mais surtout il voulait qu'elle le regarde un peu plus et qu'elle lui accorde de l'importance mais ça s'était une autre histoire. Il n'avait pas le droit de vouloir cela, pas le droit parce qu'il était un professeur et qu'en plus elle était avec le jaune apparemment.

« D'une vous allez vous calmez immédiatement sinon ce n'est pas ici que nous continuerons cette discussion et de deux rassurez-vous, je ne veux rien de cette chère Caitlyn, non j'ai déjà obtenu ce que je voulais d'elle.»


Il lui sourit de toute ses dents marquant encore une fois un point, Elle lui servait d'assistante, enfin en quelque sorte, disons pour faire simple qu'il s'était engager à lui donner des bonnes notes si elle travaillait en collaboration avec lui et même si ça avait été à contre cœur elle avait accepté. Il ne pouvait qu'être content de savoir qu'il interférait dans la vie du jaune aussi, cela le contrarierait sans doute de savoir que la demoiselle « travaillait » pour lui.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 3169
Date d'inscription : 27/12/2012
Crédits : Gif trouvés sur Tumblr
Double Compte : Matthew & Connor & Keane & Benjamin & Jonah & Warren



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1837-elias-fletcher-oo#100144
MessageSujet: Re: Second Round •• Edward   Dim 2 Juin 2013 - 12:57

Elias lever la voix ? Oui, c'était rare et possible et Edward venait d'en avoir la preuve à l'instant même. Oui, le professeur avait réussi à l'énerver. Exploit. Est-ce que c'était lâche de s'en prendre aux points faibles du jaune pour voir comment il s'en sortait, pour lui faire du mal, certainement. Mais en même temps, aujourd'hui il n'avait rien dit d'exceptionnel et Fletch était quand même parti au quart de tour, et, contrairement à leur dernière rencontre, le garçon n'était pas prêt à pleurer comme lorsqu'on lui lui évoquait ses sœurs, la relation qu'il pouvait avoir avec elle; non, il avait juste réellement à mordre et était prêt à défendre corps et âme Doryan -et Caitlyn-. Le regard étonné de Wallesntein en disait long sur le fait qu'il ne s'attendait pas à ce que le plus jeune hausse la voix, certainement pensait-il qu'il allait simplement riposter vaguement mais rien de plus.... et non, surprise ! Peut-être qu'en le poussant à bout, il le menacerait avec sa baguette... ou pas. Il faut pas exagérer quand même ! Autant cette idée pourrait lui traverser l'esprit, autant l’exécuter était un tout autre problème. Oui, le professeur de botanique avait bien tout compris, cela l'énervait qu'on s'en prenne à Doryan sans qu'il ne puisse l'aider, mais dans un sens il fut assez heureux d'entendre sur son rouge préféré réagissait de la même manière que lui. Au moins, cela signifiait qu'il tenait à lui. Et là, il y eut la phrase de trop, mais pourtant vraie. Le fait qu'aussi bien l'un que l'autre n'était pas là pour son meilleur ami dans ce genre de moments. Cela le calma presque instantanément. Oui, c'est vrai, il aurait voulu être là mais.... mais il n'avait pas pu. S'il avait su, bien entendu qu'il aurait tenté d'intervenir, d'arranger la situation. Oui, il s'en voulait déjà assez d'avoir laissé Dodo dans une telle situation... Le plus dur maintenant était de répondre quelque chose.... Vous savez ce que c'est l'amitié au moins ? La vraie. Il l'avait regardé dans les yeux pendant quelques secondes S'il avait pu je suis certain qu'il serait-là maintenant, s'il l'avait su.... Autrement dit, ils agiraient s'ils savaient. Cette fois, il est vrai qu'il n'avait pas réussi à répliquer ses belles phrases habituelles. Il ne savait pas pourquoi. Peut-être parce qu'au fond il avait peur qu'Edward dise vrai. Qu'on avait beau pouvoir être ami, meilleurs amis, même, cela ne changeait rien... on était juste une personne de plus, une personne impuissante face au désarroi de l'autre. Une personne qui ne pouvait pas aider son meilleur ami. Non, ce n'était pas possible.... Il y croyait vraiment à cette amitié, surtout avec Doryan, après tout, lui était prêt à sacrifier sa vie pour le rouge, alors cela voulait bien dire quelque chose non ?! Wallestein savait que la naïveté et la côté influençable d'Elias pouvait jouer contre lui, et c'est bel et bien ce qui s'était passé.

Mais lorsque le plus âgé parla de Caitlyn, le Jaune reparti au quart de tour. Et beaucoup plus que la première fois, mais au lieu de crier, il état devenu plus... direct en lui indiquant de ne pas toucher un cheveux de sa petite amie, avant de lui demander pourquoi elle l'intéressait tant. Oui, c'était intriguant cette histoire. La réponse d'Edward ne se fit pas attendre, il lui ordonné de se calmer immédiatement ce qui eut pour effet de baisser les yeux. Il le regarda ensuite de façon assez interloqué lorsqu'il lui dit qu'il avait déjà obtenu tout ce qu'elle voulait d'elle. Hein ?! Comment ça ?! De quelle façon ? Il fronça les sourcils avant de répliquer Vous avez fait quoi avec elle ?! Est-ce qu'il s'imaginait qu'il y avait peut-être un sous entendu... non... pas vraiment. Enfin, il n'espérait pas, c'est bien pour ça qu'il ne voyait pas du tout ce qu'il avait pu obtenir d'elle. Il inspira doucement histoire de ne pas s'énerver. La dernière fois qu'ils s'étaient vus avec sa belle, elle semblait aller plutôt bien, donc ce n'était pas forcément quelque chose de trop S'il vous plaît.... qu'est-ce que vous lui avez fait, ou dit, ou je sais pas moi ... Oui, il reperdait son sang froid, mais cette fois, il était devenu un peu plus suppliant qu'auparavant, parce qu'il s'inquiétait pour sa Bleue, connaissant l'esprit tordu du professeur il y avait de quoi. Maintenant il n'y avait plus qu'à espérer qu'Edward pourrait lui répondre !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité


Invité
MessageSujet: Re: Second Round •• Edward   Mer 26 Juin 2013 - 19:55

Edward n'avait jusqu'à présent jamais entendu hausser le ton et c'était assez significatif. Le jeune homme commençait sans doute à saturé et c'était idéal pour le professeur de continuer à l'agacer à le faire craquer même si ça ne l'amusait plus autant qu'avant. Il se lassait de tout ça depuis un moment et continuait par devoir, pour que ses parents ne finissent pas de là où il était par être déçus. Il savait bien qu'ils étaient mort mais se disait qu'il voulait encore les rendre fière et être comme eux même si lui les avait tant haïe. L'amitié ? Oh oui il savait ce que c'était. Il avait eu des tas d'amis quand il était à lui-même à Poudlard. Il avait connu la fidélité, l'amour même et l'amitié mais au bout d'un moment tout ces gens là changeaient et avaient fini par suivre leur voix comme lui avait suivi la sienne. Il ne doutait pas que Mckiddle aurait été là s'il avait su qu'il s'en prenait à Elias en ce moment mais avec des si on pouvait refaire le monde alors oublions les.

« Je sais ce qu'est l'amitié, oui ça vous surprend n'est-ce pas mais vous verrez quand vous aurez mon âge que ça ne dure jamais très longtemps. Et il est inutile de me dire qu'il serait là s'il l'avait su. Il n'est pas là et c'est tout vous devez vous rendre à l'évidence Fletcher. Il n'est jamais là quand vous en avez besoin. Je suis sûr que ce n'est pas la première vous alors commencez à vous poser des questions. »

Il voulait seulement lui ouvrir les yeux, lui faire comprendre que dans ce monde ce qui comptait c'était sois-même que les gens à qui on tenait finissait toujours par nous abandonner. Il aurait sans doute dû se remettre en question avant de dire cela, lui avait abandonné sa famille et pour ça ne se jugeait pas, il se disait qu'au fond ce n'était pas à lui de changer mais aux autres de s'adapter. Elias n'avait rien d'un beau parleur ni d'un élève rebelle mais il commençait lentement à devenir moins coincé. Il semblait inquiet pour la serdaigle et ça fit sourire Edward qui aurait pu lui faire croire n'importe quoi mais il choisit d'être honnête et de ne pas trop l'inquiéter.

« Vous ne savez pas en effet mais je n'ai rien fait d'extraordinaire, rien de méchant non plus. Je ne suis pas un monstre non plus. Elle va juste m'aider ces prochains jours en botanique c'est tout. Qu'aviez-vous en tête ? »

Le professeur ne voulait pas non plus que le poufsouffle croit tout et n'importe quoi, qu'il le prenne pour un pervers ou autre, ce n'était pas du tout ce qu'il était même s'il avait des « vus » sur la jolie serdaigle. Il n'était pas fou et savait que rien ne pouvait se passer avec une élève. Il ne tenait pas à perdre son emploi , c'était tout ce qu'il lui restait et il y tenait.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 3169
Date d'inscription : 27/12/2012
Crédits : Gif trouvés sur Tumblr
Double Compte : Matthew & Connor & Keane & Benjamin & Jonah & Warren



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1837-elias-fletcher-oo#100144
MessageSujet: Re: Second Round •• Edward   Ven 28 Juin 2013 - 16:15

A la réplique d'Edward, Elias haussa légèrement un sourcil. Très étrangement il avait beaucoup de mal à imaginer ce professeur se lier d'amitié avec qui que se soit. C'était juste un odieux personnage, pas étonnant qu'il n'arrive pas à garder un ami ! Fletch croyait dur comme fer que son amitié avec Doryan par exemple durerait pour toujours. Oui, pourquoi est-ce qu'il se fâcheraient ?! C'était peut-être un peu-beaucoup naïf de sa part mais qu'importait au final.... cela faisait des années qu'ils étaient là l'un pour l'autre et ce n'était pas prêt de changer pour Elias !

Sauf votre respect j'ai pas encore votre âge, et je suis certain que même dans vingt ou trente ans, je pourrais toujours être ami avec Doryan ! C'est juste une question de tempérament ! C'est pas parce que vous êtes un asocial et que personne vous aime, que moi je ne pourrais pas garder mes amis. Il se tut quelques secondes avant de reprendre Bien sûr si, il est là quand j'ai besoin de lui ! Peut-être dans les secondes qui suivent mais il est là, toujours là, et c'est tout ce qui compte pour moi ! Bon, en vrai, c'était plutôt Edward qui avait raison, mais ça Fletch ne lui avouerait jamais que son précieux meilleur ami n'était pas aussi souvent disponible qu'il l'aurait souhaité ! Alors oui, bien sûr que oui, il allait se poser des questions sur cela, mais il ne voulait pas montrer au professeur que ce dernier avait semé le doute dans son esprit ! Oui Elias était quelqu'un de très têtu, surtout lorsqu'on voulait toucher à ses principes sur l'amitié et compagnie ! C'était d'ailleurs presque impossible.

Elias n'était pas spécialement quelqu'un de rebelle -bien au contraire-, mais dés que l'on s'en prenait aux gens qu'il aimait son comportement pouvait changer du tout au tout. Edward l'avait bien compris et se faisait d'ailleurs un plaisir de jouer avec. Le pire c'est que le jaune marchait complètement dans le plan du professeur. Lorsque le plus âgé parla de la Ravenclaw, Elias s'inquiétait pour elle, et surtout de ce que ce fou avait pu lui dire, lui faire, lui proposer. Il n'avait aucune confiance envers Walleinstein. Quand il lui dit que Cait l'aidait juste en botanique il eut une tête digne d'un merlan frit. Mais pourquoi 'est-ce qu'elle vous aiderait ?! Elle doit réviser ses examens, c'est plus important ! Vous risquez de lui faire rater son année !! Il se tut quelques secondes avant de souffler Et je n'avais rien en tête... enfin si, mais il avait trop honte pour l'avouer. Non, il ne voulait pas agresser le professeur mais cette histoire le mettait hors de lui. Pourquoi elle ? Pourquoi est-ce que vous l'avez choisi elle ?! Il y avait des tas d'élèves brillants alors pourquoi sa petite amie en particulier et surtout pourquoi juste avant les examens ?! Est-ce qu'Edward se rappelait tout ce qu'il y avait à réviser, est-ce qu'il se rendait que chaque heure pouvait être précieuse ! Il ne voulait pas que Twain stress, ou révise la nuit jusqu'à se rendre malade, parce que le professeur n'avait pas réfléchi à tout cela. Seulement lui il était simplement élève, il n'avait rien à dire !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité


Invité
MessageSujet: Re: Second Round •• Edward   Dim 30 Juin 2013 - 20:51

C'est qu'il commençait à mordre le petit Fletcher. Voilà c'est bien il commençait à prendre de la graine, qu'il continue comme ça, Edward se ferait un plaisir d'enfoncer le clou. Il aimait bien chercher la petite bête et surtout depuis son plus jeune âge. D'ailleurs le poufsouffle lui rappelait qu'en effet il n'avait plus dix-sept ans. Ça faisait drôle parfois de se dire que son temps était passé. Il n'apprécia guère la remarque du garçon quand au fait qu'il était associal. C'était entièrement faux. Il parlait seulement aux gens qu'il trouvait intéressant ce n'était pas tout à faire pareil. Le jaune commençait à lui taper sur le système.

« Je ne vous permet pas de me dire ce que je suis ou non Fletcher. Vous ne me connaissez pas. »


Il avait été froid et cassant. Il n'aimait pas qu'on s'en prenne à sa petite personne. Il se défendait comme il pouvait et souvent c'était en se mettant en colère. Il ne lui fallait pas grand chose pour s’énerver et tout le monde le savait et évitait de le mettre en colère mais visiblement Fletcher lui ne savait pas à qui il se frottait. Il leva les yeux aux ciel agacé par les propos du poufsouffle. Il croyait mieux savoir les choses de la vie que lui alors qu'il n'avait que dix-huit ou dix-neuf ans. Ah les jeunes …

« Je vous mets en garde Fletcher croyez- moi ou non cela m'importe peu. Je vous aurez prévenus ne venez pas pleurer le jour ou vous vous rendrez compte que j'avais raison. »


Il espérait simplement que le jaune ouvre les yeux et soit moins gentil et protecteur envers les autres, ça lui serait plus utile s'il voulait avoir des opportunité. Il ne devait pas faire confiance à n'importe qui ça risquait de lui porter préjudice mais après tout qu'il fasse ce qu'il veut c'était sa vie pas la sienne. Oui ça lui arrivait de temps à autres de penser à des élèves, comme quoi il n'était pas si sans cœur qu'on le disait. Il pouvait être même beaucoup plus cool qu'on le disait, c'est juste qu'il voulait que ses parents ou qu'ils soient, soient un tant soit peu fier de ce qu'il était devenu, bien qu'il commence à croire que cela ne servait à rien et qu'il faisait tout ça pour se donnait une image mais au fond il en avait assez et même il commençait à se sentir coupable du mal qu'il faisait. L'amour transit un classique qu'Edward détestait.

« Pourquoi elle ? mais parce qu'elle est brillante ! Vous ne voyez donc pas qu'elle a du talent. Elle est douée pour la botanique même si elle semble ne pas vouloir le voir. Si je voulais lui faire raté ses examens je m'y prendrais autrement Fletcher et méfiez vous parce que je pourrez bien vous faire rater les vôtres. »


Le professeur était totalement sérieux. Il n'aimait pas qu'on contredise ses idées, ses plans et Caitlyn n'avait pas besoin de lui pour savoir ce qu'elle faisait, aux yeux du professeur elle était aveuglée par l'amour. Il avait un peu haussé le ton de sa voix et commençait vraiment à s’énerver il devait se calme il serra les dents pour tenter de garder son calme bien que ce n'était pas facile face à quelqu'un qui semblait savoir les choses mieux que lui. Elias serait sans doute surpris de sa réponse au final il n'avait pas de mauvaises intentions, du moins au début il en avait eu mais plus maintenant. Il savait de toutes manière qu'il ne pouvait pas avoir de relations avec une élève et que l'amour n'était plus pour lui.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 3169
Date d'inscription : 27/12/2012
Crédits : Gif trouvés sur Tumblr
Double Compte : Matthew & Connor & Keane & Benjamin & Jonah & Warren



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1837-elias-fletcher-oo#100144
MessageSujet: Re: Second Round •• Edward   Lun 1 Juil 2013 - 17:24

Elias baissa la tête en entendant la première remarque de Walleinstein. C'est vrai, il n''était personne pour juger le professeur et comme ce dernier lui avait fait gentiment remarqué, il ne le connaissait pas. Bon, vous me direz qu'Edward ne connaissait pas non plus spécialement son élève, et pourtant il s'était toujours permis de le juger. Alors bon, c'était peut-être ce que l'on peut considérer comme un juste retour de bâton. Il grimaça légèrement de souffler un petit Désolé m'sieur ! Plus ou moins convainquant. Il n'était pas franchement désolé, mais il n'avait pas non plus envie de se mettre à dos le plus âgé ! Alors, il préférait s'en tenir aux règles de bienséances et rester poli, un minimum. C'est pour cela qu'il lui avait présenté des excuses. Très courtes certes, pas franchement cérémonieuses, mais il avait prononcé le mot "magique" désolé. Désolé, d'avoir dit ce qu'il pensait. Désolé d'avoir vexé l'égo énorme du professeur alors que ce dernier prenait un malin plaisir à rabaisser ses élèves. Oui, oui désolé de tout cela -oupas-. Par ailleurs, il ne fallait pas oublier que Fletch avait un peu peur de Walleinstein, de ses paroles, de ses actes, alors mieux valait qu'il se fasse un peu oublier, ou du moins, vu comme c'était parti pas trop remarqué ! Malheureusement ses "excuses" ne semblèrent pas suffirent à l'autre qui le mit en garde.... sur Doryan, lui disant qu'un jour il serait déçu par ce dernier, et que ça ne serait pas la peine de venir pleurer... De toute manière, monsieur, notre relation ne regarde que lui et moi. S'il me trahi, ce qu'il ne fera pas, ça se réglera entre nous deux. Je ne vois pas en quoi, s'il me fait de la peine, cela peut-il vous toucher. Voilà, au moins c'était dit. Peut-être pas très bien formulé, mais tenter de garder son sang froid tout en parlant de façon posée et "distinguée", c'était assez compliqué pour Elias. Désolé Edw', mais le jaune était têtu, très têtu même quand cela concernait sa loyauté envers ses amis. Personne, à part de douloureuses expériences, pourrait ne lui faire ouvrir les yeux. Oui, il faisait trop confiance aux gens, oui, il était trop gentil, il le savait trop bien, mais c'était ainsi, et il ne voyait pas de raisons de changer. Oui, il étai naïf et influençable. Oui, et alors ?!

Concernant Caitlyn, il avait bien du mal à comprendre ce qu'il lui voulait réellement, et ce n'est pas avec les nouveaux dires du professeur qu'il allait moins se poser de questions. Oui, bien entendu qu'il savait qu'elle était brillante... mais il n'avait pas ce genre de traitement avec toutes les personnes brillantes en botanique, et il était à peu près certain qu'il y avait un ou deux élèves aussi doués que sa petite amie. Quelque chose clochait, mais il ne savait pas quoi. Il avait l'impression qu'Edward avait prit la première excuse qui lui était venue en tête, la plus simple. Il fronça doucement les sourcils... ne sachant pas quoi répondre. D'ailleurs vu la menace proférée... il avait plutôt intérêt à se taire.. Mais c'est injuste ! J'ai tout travaillé ! Vous avez pas le droit de me sous noter et de risquer de me faire redoubler mon année juste comme ça ! couina t-il, cette fois il était de nouveau plus proche de l'envie de chouiner qu'autre chose. Bon d'accord, disons que son ton était plus implorant, mais il s'était promis de ne plus pleurer devant le professeur, il ne voulait pas se montrer aussi faible que la dernière fois, et il espérait tenir bon. Mais c'était dur, car il était certain que le professeur le saquerez aux examens, et il vivait vraiment très mal cette idée ! Allez, allez ! Reprenons à présent sur Caitlyn ! ce... ce n'est pas ce que j'ai voulu dire pour Caitlyn, mais en la faisant travailler, cela lui laisse moins de temps pour bosser ses examens, et cela peut avoir des répercussions sur ses notes, aussi brillante soit-elle. Je n'ai pas envie de la voir déçue de certaines notes parce qu'elle n'aura pas eu assez de temps pour les travailler ! Il espérait qu'ainsi le professeur laisserait sa Bleue tranquille, mais bon, l'espoir fait vivre et au fond il savait bien que jamais Edward laisserait Twain.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité


Invité
MessageSujet: Re: Second Round •• Edward   Mer 3 Juil 2013 - 16:12

Edward fut un peu déçu qu'Elias s'excuse, lui qui était si bien parti pour s'énerver redevenait un gentil petit agneau. Bon d'accord c'était mieux pour lui au moins il ne s'en prendrait pas à lui, c'était tout gagné pour le jaune, il le laisserait tranquille, oui il cédait, trop facilement peut-être mais toujours se mettre à dos tout le monde ce n'était pas forcément gratifiant surtout quand on prend vôtre matière pour une matière secondaire, qu'on vous prend pour un professeur médiocre, beaucoup pensaient qu'il l'était, hors lui se trouvait très bon professeur, du moins il apprenait à ses élèves tout ce qu'il devait savoir dans sa matière et aimait sa profession, c'était tout ce qu'il lui restait de toute manière, il n'avait plus ni famille, ni amis. Il avait tout quitté pour venir ici alors il ne supportait pas qu'on le juge, qu'on lui dise qu'il n'était pas un bon professeur.

Edward haussa les sourcils lorsqu'il lui dit qu'il ne voyait pas pourquoi ça le toucherait. Gagné, il ne pouvait vraiment lui avouer qu'il aimait bien ces deux gaillards et qu'il essayait juste de voir jusqu'à quel point leur amitié pouvait tenir. Oui c'était un peu bizarre de s'en prendre à eux de la sorte, surtout avec le rouge, il avait été assez odieux avec lui et lui avait fait perdre complètement pied. Au fond il s'en fichait qu'il ai une relation avec les garçons, mais il savait qu'Alan lui ne s'en fichait pas, il voulait juste lui éviter sa colère c'est pour ça qu'il lui avait dit qu'il s'en prendrait au bleu si jamais il ne le quittait pas, oui c'était cruel mais ça l'était moins que ce que son oncle pouvait faire. Bien sûr personne ne croirait qu'il avait fait ça par bonté, non on penserait qu'il était odieux mais tant pis au moins lui savait pourquoi il avait fait ça mais ne se doutait pas des conséquences que ça aurait.

« Non bien sûr vous ne voyez pas, vous êtes si niais Fletcher que vous ne voyez rien. Ce n'est rien ça me regarde de toute manière.»


Il se cachait derrière sa méchanceté et tout le monde le prenait au jeu. Il regrettait souvent d'agir ainsi mais c'était comme ça, il ne voulait pas qu'on le crois gentil sinon personne ne le craindrait. C'était stupide sans doute mais il tenait à ça parce que peut-être que de là haut ses parents le voyait et qu'il espérait qu'ils voient qu'il se donnait du mal pour être exactement comme eux auraient voulu qu'il soit même si lui n'avait plus tellement envie d'être cet homme là.

Ah et oui la vie était injuste, il ne le savait donc pas encore ? Personne n'était épargné par la vie, tout le monde avait un jour ressenti cette injuste et bien ce sur il pouvait s'en prendre à Elias de cette façon mais ce n'était pas la meilleure façon qu'il avait de lui faire payer son insolence même s'il l'avait clairement provoqué et qu'il avait été plutôt satisfait au départ de sa réaction.

« Et oui la vie est injuste, comment croyez-vous qu'elle était ? Et je suis vôtre professeur je peux vous mettre les notes que je veux, vous avez d'ailleurs de la chance que je ne vous ai pas encore enlever des points pour votre insolence. »


Il aurait pu lui enlever des points mais là encore ça n'aurait fait rien d'autre que mettre en colère le poufsouffle et oui ça n'aurait pas été très juste. Le jaune semblait beaucoup tenir à la demoiselle, ça aurait pu être très touchant si Edward n'avait pas en horreur toutes ses histoires d'amour qu'il préférait rayer simplement de son champ de vision. Il n'était pas en mal d'amour non il avait juste eu son compte mais quelque part il ne pouvait que s'en prendre à lui-même mais c'était une autre histoire. Il leva les yeux au ciel.

« Je ne crois pas que c'est à vous d'en décidé Fletcher. »


Il espérait avoir été assez clair et avoir fait compris au ton de sa voix que la discussion était close, du moins cette partie de la discussion. Il n'avait pas envie que le jaune lui prenne la tête avec ça.

« Vous devruez plutôt vous occupez de vos propres révisions plutôt que de celle des autres. »


Et voilà c'était dit, il n'avait pas pu s'empêcher mais le jaune avait trop tendance à ses yeux, à s'occuper des autres et pas assez de lui, ça finirait par lui retomber dessus.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 3169
Date d'inscription : 27/12/2012
Crédits : Gif trouvés sur Tumblr
Double Compte : Matthew & Connor & Keane & Benjamin & Jonah & Warren



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1837-elias-fletcher-oo#100144
MessageSujet: Re: Second Round •• Edward   Ven 5 Juil 2013 - 14:52

Elias fit une espèce de grosse grimace quand le professeur lui dit qu'il était très niais. Oui, c'est vrai, il l'était et il le savait, mais il n'aimait pas forcément l'entendre, encore moins de la bouche de quelqu'un comme Edward. Après tout, il avait le droit de voir le monde un peu comme celui des bisounours, où tout le monde a u fond gentil, ou tout finira bien malgré toutes les épreuves. Oui, il croyait réellement qu'il y avait une part de bon dans chacun d'entre nous, et qu'en parlant en utilisant pas la violence on pouvait résoudre bon nombres de problèmes. Il fallait qu'il réponde quelque chose, mais quoi ? Qu'est-ce qu'il pouvait bien répliquer à de telles paroles ?! Rien. Il avait raison. Totalement raison. Il se passa une main dans les cheveux, avant d'hausser doucement les épaules tout en continuant à réfléchir à ce qu'il pourrait bien dire. Finalement, après peut-être une bonne minute de silence, il reprit Je suis peut-être niais, mais j'ai quand même confiance en mes amis. Peut-être que finalement, ça ne valait pas le coup de se battre, peut-être qu'il valait mieux le laisser dire, ainsi, le professeur se lasserait certainement plus facilement qu'il ne réponde plus, qu'il n'essaye plus de se "révolter", d'hausser le ton. Fletch, avait cru remarquer que c'était ça qui alimentait la discussion, cette rage qu'il pouvait avoir par moment, la façon de défendre ses amis. Peut-être que cela faisait de lui un garçon passif et alors ?! De toute façon, il était clair et net, que le jaune n'était pas le genre de garçon à aimer se faire remarquer, à être insolent, à vouloir se révolter. Walleinstein avait déjà du remarquer qu'Elias se fondait très généralement avec le décor et que cela lui allait bien. Alors oui, c'était plutôt logique, que pour une fois où le plus jeune se montrait un peu plus agressif que d'habitude, l'autre en profite.

Il s'était attendu à beaucoup de chose, mais d'entendre que le professeur allait le saquer aux examens lui donner juste une envie furieuse de se mettre à pleurer de rage et de dégoût. Il avait tellement travailler, c'était vraiment dégueulasse une telle menace... il tenta de le faire comprendre à Edward, mais le résultat ne fut franchement pas celui escompté ! Mais.... dit-il doucement lorsque qu'une nouvelle menace sur les points (de sa maison ou de sa note) fut prononcée. Fletch, était vraiment très contrarié et il ne savait plus quoi dire pour sa défense. Il n'avait pas spécialement envie de s'excuser, et non, il n'irait pas supplier le professeur de ne pas le saquer. Il déglutit difficilement avant de souffler Notez juste comme la copie le vaut ?! D'accord, d'accord ! Il n'avait pas pu s'en empêcher ! Il voulait vraiment savoir ce qu'il valait en botanique, et ses notes de l'année était plutôt moyennes, voire même assez bonne pour certaines. Il n'avait aucune raison de stresser, mais il savait qu'il était maintenant dans le collimateur de Walleinstein et ça ne présageait rien de bon. Et sinon oui, le jaune tenait énormément à sa petite amie et c'est pour cette raison qu'il la défendait corps et âme. Néanmoins la nouvelle réplique du professeur comme quoi ce n'était pas à lui en tant qu'élève de décider ce qui était bon ou non pour sa petite amie Désolé. Je ne voulais pas vous offenser ! Là, il n'avait plus trop le choix.« Vous devriez plutôt vous occupez de vos propres révisions plutôt que de celle des autres. » Il grimaça mais acquiesça doucement Oui, je devrais peut-être m'y remettre d'ailleurs. Autrement dit, je peux y aller ou vous comptez encore me dire des choses désagréables.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité


Invité
MessageSujet: Re: Second Round •• Edward   Dim 21 Juil 2013 - 23:32

Elias ne baissait pas les bras, c'était presque encourageant. Il ne baissait pas la garde et défendait son ami malgré tout ce qu'Edward pouvait dire. Il n'arrivait pas à comprendre comment à son âge on pouvait déjà être aussi loyal alors qu'on avait à peine vécu la moitié de sa vie. Il faut avoir de l'expérience pour faire confiance, ou alors c'est qu'on est vraiment inconscient. Edward leva les yeux au ciel. Il commençait à en avoir assez de tout ça, parler n'était plus aussi intéressant qu'avant. Il perdait son temps et à son âge le temps devenait précieux.

« Si vous le dite. »


Oui c'était tout ce qu'il avait à dire. Il ne voulait pas que cette conversation s'éternise ou il deviendrait alors exécrable et de mauvaise humeur, c'était encore étonnant qu'il ne soit pas. Elias semblait outré qu' Edward puisse agir à sa guise dans la notation des copies de ses élèves et oui c'était comme ça, injuste à souhait mais c'était rare qu'il le fasse vraiement, sauf s'il jugeait que l'élève le méritait. Il notait généralement plutôt justement, en fonction du travail que l'élève donnait en cours, certains ne fournissaient aucuns efforts et d'autres comme Caitlyn étaient très douée, tout le monde avait ses lacunes certes mais il détestait qu'on se moque de sa matière.

« Je note comme je le désir Mr Fletcher, souvenez-vous en, ça pourrait vous être utile.»


Ce jaune avait décidé sa langue bien pendue, contrairement à ce qu'on pouvait croire il se donnait à cœur dans les sujets qu'il aimait, c'était de bonne guerre, mais Wallenstein considérait ça aussi comme une marque de faiblesse de la part du poufsouflle,  c'est ainsi que ses émotions étaient plus dur, en défendant des sujets qui le tenait à cœur, il souffrirait plus qu'autre chose de tout ça. Il préféra ne pas insister plus, de toute manière Elias tiendrait sa positon et rien n'avancerait. Il ne voulait pas l'offenser … comme s'était touchant, non sans blague, il se foutait un peu de lui là. Edward rit.

« Oh que si vous en mourrez d'envie mais je passerais l'éponge pour une fois. »


Oui il pouvait se montrer indulgent quand il le voulait et puis il était que tout ça prenne fin. Edward avait mieux à faire que de parler avec un jaune aussi peu combatif. Ce n'était pas un combat loyal. Il acquiesça lorsqu'Elias lui dit qu'il devrait se remettre à ses révisions, quel élève studieux. Edward pouvait toujours l'en empêcher, faire en sorte que le jaune échoue mais ce n'était pas pour ça qu'il était là et ce n'était pas vraiment lui.

« Je ne veux plus vous voir dans les parages Fletcher.»


Autrement dit oust, je vous ai assez vu, oui Edward pouvait parfois se montrer direct tout en restant distingué, seulement quand il le voulait, la franchise ne faisait pas vraiment partie de lui, non loin de là, il était plutôt du genre à être franc quand cas d'extrême nécessitée mais cette fois là, il voulait juste en finir avec le jaune. Il l'avait assez vu. Il le regarda dans les yeux lui faisait comprendre qu'il ne partirait pas avant de le voir exécuter son ordre.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 3169
Date d'inscription : 27/12/2012
Crédits : Gif trouvés sur Tumblr
Double Compte : Matthew & Connor & Keane & Benjamin & Jonah & Warren



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1837-elias-fletcher-oo#100144
MessageSujet: Re: Second Round •• Edward   Mar 23 Juil 2013 - 17:36

Je ne fais pas que le dire, je l'affirme même ! Oui, il avait confiance en ses amis, c'était peut-être un tord, mais à vrai dire le garçon s'en fichait un peu. Personne ne pourrait le faire changer sur la question, sauf si peut-être ses amis les plus proches le trahissaient, et là encore, se connaissant il était capable de finir par leur trouver de bonnes excuses ! Le jaune ne s'était même pas rendu compte qu'il venait de tenir tête à un prof, c'était peut-être mieux comme ça d'ailleurs, sinon, il se serait de suite excuse d'être aussi malpoli. Et, l'élève était outré que l'on puisse noté à la tête, à l'envie et non au contenu de la copie. Certes, la botanique n'avait jamais été sa matière forte, mais il avait toujours eu des notes raisonnablement notes, jusqu'à ce qu'il aide Sam et devienne une sorte de bouc émissaire du vieux (pardon). En tout cas, il avait toujours été attentif et avait bossé, alors oui, il trouvait cela totalement injuste et il était fortement contrarié de cette nouvelle. Seulement, qu'est-ce qu'il pouvait bien répliquer lorsqu'on lui disait qu'il notait comme il le désirait. Il n'y avait rien à répliquer s'il ne voulait pas envenimer la situation. Alors il acquiesça en regardant un regard de biche le professeur. Contrairement à ce que l'on pourrait croire ce n'était pas pour l'attendrir....  c'était juste son regard de mec triste, blasé et compagnie. Je m'en souviendrais, M'sieur. Pourquoi est-ce que diable il avait dit ça ? Pourquoi ?! Non, au final se taire aurait été une solution bien plus adaptée à la situation. Allez Fletch, on se calme. On reste courtois, un petit sourire ne ferait pas de mal pour faire oublier ce "malentendu" (enfin on ne peut pas vraiment appeler cela comme ça mais bon).

Partir semblait la meilleure option, mais pourtant il n'y arrivait pas, comme si quelque chose le retenait et ce quelque chose c'était la façon dont Walleinstein avait osé parlé de sa chérie, de son meilleur ami. Non, il ne pouvait pas permettre une telle chose ! Personne n'avait le droit de dire du mal des gens à qui il tenait, personne !! Et bon d'accord, c'était peut-être un peu trop ironique quand le plus jeune disait à l'autre qu'il ne voulait pas l'offenser. Merci. souffla t-il sincèrement quand le professeur parla de passer l'éponge. C'était assez inattendu comme démarche, et lorsqu'Edward lui dit qu'il ne voulait plus le voir dans les parages.... Elias ne se fit pas prier pour disparaître rapidement de la vue du plus âgé, mais il réussit quand même à glisser un petit Bonne soirée m'sieur ! Oui, même avec ce genre de personne, la politesse était toujours quelque chose de rigueur ! Fletch repartit rapidement vers le dortoir des jaunes, il ne savait même plus ce qu'il voulait faire avant de voir le professeur de botanique, mais cela était certainement sans importance ! Bon allez, maintenant il ne lui restait qu'à mettre les bouchées doubles pour réussir du mieux possible son examen de botanique... mais étrangement il sentait que le professeur allait quand même le saquer.  

- Fin pour moi -
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Second Round •• Edward   

Revenir en haut Aller en bas
 
Second Round •• Edward
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Former Crack Cocaine User to the Second Round of Haiti’s Fraudulent Election
» 5eme ROUND
» TITAN ROUND II
» Edward aux mains d'argent
» Le p'tit jardin d'Edward W. Flower ∼

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Imperium™ :: Hogwarts' Inside :: Rez-de-Chaussée. :: ─ Hall d'entrée-
Sauter vers: