AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Let's bet them - Jayden

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Hiboux postés. : 1933
Date d'inscription : 12/05/2011
Crédits : moi
Double Compte : Marek, Kazuo, Takuma, Sovahnn, Maxence, Jordane, Jake



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1038-alec-s-links
MessageSujet: Let's bet them - Jayden   Mer 8 Aoû 2012 - 12:00

« Qu’est-ce qu’on s’fait chier… »

Allongé dans l’un des canapés de Serpentard, les jambes posées sur le dossier d’un siège devant lui, Alec avait finalement lâché le bouquin qu’il lisait depuis un petit moment. Il avait passé la nuit à ici et n’était pas sortis pendant cette matinée. Son coude avait retrouvé un état un peu plus normal mais il n’avait pas expliqué à Jayden ce qu’il s’était passé en réalité. Et à force de se retrouver confrontée à un mur, la jeune femme avait laissé tomber ses questionnements. Enfin, du moins, pour l’instant quoi. Dans tous les cas, cette nuit là, ses os, cartilages ou il ne savait trop quoi s’étaient ressoudés et il attendait là, que Jayden revienne avec une autre potion à prendre le lendemain, qu’il avait oublié de rembarqué de l’infirmerie quand il avait fini par y aller. Oui, parce qu’il lui avait bien fallu se rendre à l’évidence, il était forcé de retourner voir Maxence, à son grand déplaisir. Et comme lui n’avait aucune envie d’y retourner et que Jayden, elle, sautillait déjà sur place à l’idée de revoir le bel infirmier, elle ne s’était pas fait prier pour s’y précipiter à sa place. Lui, en attendant, avait fini par réussir à repousser ses sombres pensées pour se tourner vers un bouquin qu’il avait commencé il y avait un moment de ça. Jayden le lui avait piqué entre temps, mais n’en avait pas encore lu la fin. Bref, tout ça n’avait pas réellement d’importance mis à part pour vous montrer à quel point il pouvait se faire chier, enfermé là sans rien à y faire d’autre que lire. Pas qu’il n’aime pas ça mais… disons que ça n’était pas son activité préférée.

Baillant à s’en décrocher la mâchoire, il avait jeté un coup d’œil plein d’ennuis sur la salle commune. Le peu de personnes présent était absorbé dans diverses activités, certains discutaient de manière plus ou moins discrète, d’autres farfouillaient des cours d’un air exaspéré, d’autres encore se penchaient sur le devoir de DCFM. C’était à cet instant précis que Jayden avait refait son entrée, ce qui arraché un petit sourire au plus jeune des Rivers du château. La scène rappelait tout à fait la première fois qu’ils avaient parlé tous les deux, mis à part que ça n’était pas le même livre et que, cette fois là, il était de traviole sur un fauteuil et pas sur un canapé. Eh ben tient, justement le fauteuil sur lequel ses pieds reposaient.

« C’est le flic le tueur ! … Comme c’que j’avais dit au début. Cool hein ? »

Chiant surtout, il avait tout deviné depuis un bon moment. Ce qui permettait aux personnes censées de douter sur sa raison mentale. Ou bien pour les plus positifs de penser qu’il avait une super logique. Au choix.

« Ouh, quelle tronche dépitée ! Tu t’es encore faite rembarrée par Maxence ? »

Manifestement, oui. Déposant le bouquin sur la table basse devant lui, le jeune homme s’était redressé pour prendre une position un peu plus conventionnelle et laisser de la place à son amie à côté de lui. Avant qu’elle ne s’assoie, il avait récupéré le flacon qu’elle tenait à la main, et l’avait porté à ses lèvres avant de jeter un coup d’œil sur l’étiquette qui y était accroché. « Tout d’une traite ». C’était qu’à force de ne pas être écouté totalement, Maxence avait fini par mettre des annotations sur ses remèdes, comme ça pour peu que les élèves aient oublié les instructions entre temps, il n’aurait normalement pas à les soigner à cause d’une overdose de jus de chaussette. Oui, en temps normal, j’aurais utilisé un terme un peu plus choisi, mais au vu de la tronche qu’avait tiré Alec en avalant ce truc, ça ne semblait rien avoir d’agréable. Mais ça y était, c’était avalé ! Ouf. Continuant à grimacer, il avait sortis la langue d’un air parfaitement dégouté avant de se jeter sur une bouteille d’eau qui traînait. Au pire, il choperait la saloperie de quelqu’un, mais ça n’avait rien de grave à l’instant présent. Et puis, avec tout ce que Maxence lui administrait ces derniers temps, il devait avoir un système immunitaire plus que boosté. Tant que ça n’était que de l’eau vous me direz… mais oui ! Bonne pioche : H2O+minéraux en tout genre.

« Yeurk.. c’est ignoble ce machin.. »

Nez froncé, lèvre supérieure relevée : le dégout mon très cher Watson !

« Bon.. revenons à Maxence, c’est plus sympa. J’t’avais bien dit que t’y arriverais pas ! T’aurais plus de chance avec mon cousin à cette allure là. Au moins, lui il a aucun sens de l’éthique… »

‘Fin c’est un Rivers quoi.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 2076
Date d'inscription : 13/05/2011
Crédits : Clochette, sign : wild Heart
Double Compte : Aileen - Dakota - Mack - Sloane - Esha



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1067-tgif-jayden-s-link
MessageSujet: Re: Let's bet them - Jayden   Mer 8 Aoû 2012 - 17:25

C’était un nouvel échec cuisant que la jeune Irlandaise avait essuyé… Et si au début elle le prenait assez bien, elle était forcée de constater que la mission se révélait être totalement impossible. Maxence était un homme bien… Et jamais il ne coucherait avec elle, à moins qu’elle ne le drogue, ou qu’elle ne prenne du polynectar pour se faire passer pour une personne plus âgée… Malheureusement, aucune de ces deux perspectives ne lui plaisait et pour cause… Dans le premier cas… il ne serait pas lui-même, et dans le second… C’était elle qui ne le serait pas. Autant dire qu’elle s’enlisait et ne trouvait plus vraiment de solution à son problème. Parce qu’elle avait tout tenté, mais rien pas un seul signe de réception à ses avances ! Tellement que ça en devenait presque frustrant !

La potion d’Alec en poche, la jeune femme était repartie, descendant les marches sans vraiment prêter attention à tout ce qui pouvait se passer autour d’elle. Arrivée à salle commune, elle avait pu trouver un Alec allongé dans un fauteuil, un bouquin non loin et un air franchement révélateur d’ennui sur le visage !

« C’est le flic le tueur ! … Comme c’que j’avais dit au début. Cool hein ? »
- Passionnant… Et au passage, tu viens de me spoiler la fin !

Oui elle était d’humeur maussade, quoi de plus naturel, elle s’était fait jeter, Alec lui cachait des choses… Encore et pour finir… On s’ennuyait fermement et ça commençait à lui courir !

« Ouh, quelle tronche dépitée ! Tu t’es encore faite rembarrée par Maxence ? »
- La ferme ! J’suis certaine que dans le fond il en pince, mais il n’ose pas c’est tout… Ou alors il faut que j’commence à me poser des questions.

Elle s’était laissée tomber à côté de lui, blasée et légèrement frustrée à cause des refus à répétition. Alec lui avait déjà pris la fiole, n’y prêtant déjà plus attention.

- J’suis ptet pas son genre, remarque… J’suis p’tet trop grosse, c’est vrai j’ai pris quelques kilos, ou alors il aime pas les rousses, j’pourrais tenter le blond, j’ai encore jamais testé, on sait jamais…

Partie dans ses idées stupides, la jeune femme n’avait que peu prêté attention à la tête que faisait Alec à côté d’elle.

« Yeurk.. c’est ignoble ce machin.. »
- Hein ? Ah… Visiblement !

Désolée de pas être à 100% dans tes délires, mais j’ai autre chose dans la tête présentement… Et puis, j’ai déjà veillé sur toi pendant un long moment, tu t’en remettras !

« Bon... Revenons à Maxence, c’est plus sympa. J’t’avais bien dit que t’y arriverais pas ! T’aurais plus de chance avec mon cousin à cette allure là. Au moins, lui il a aucun sens de l’éthique… »
- Tu me défies ? Parce que si c’est le cas, prépare toi à perdre. Ton cousin est une cible beaucoup plus facile que Maxence… Remarque… ça pourrait être fun… Tu penses qu’il est dans son bureau ?

Quoi, t’as le bras encore abimé, et puis ça manque d’action ici, sérieux encore un peu et je vais me prendre dix ans dans la tronche !

- J’aurai… Quelques p’tites questions à lui poser à propos du dernier devoir.

Un grand sourire. Quoi soit pas jaloux, j’ai deux ou trois choses à vérifier… Comme si certaines choses sont communes à votre famille ou non =D !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 1933
Date d'inscription : 12/05/2011
Crédits : moi
Double Compte : Marek, Kazuo, Takuma, Sovahnn, Maxence, Jordane, Jake



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1038-alec-s-links
MessageSujet: Re: Let's bet them - Jayden   Dim 12 Aoû 2012 - 21:52

Combattre l’ennui, c’est rude, et pourtant, le jeune homme aurait eu besoin d’avoir plus de moments comme ça avec tout ce qui e passait depuis quelques semaines. Après avoir parlé à Jayden et Tallulah, il avait pensé que tout irait mieux, qu’il allait se calmer et pouvoir souffler un peu avec des gens qui comprendraient un peu tout ce qui se passait. Sauf qu’en fait, il ne faut pas rêver, le fait de discuter de ses problèmes n’apporte pas les solutions. Il s’inquiétait toujours autant ^pour sa sœur, ne savait toujours pas si elle allait s’en sortir et n’avait strictement aucune nouvelle du monde extérieur et, depuis l’épisode avec Kezabel, les Supérieurs avaient décidé de ne pas le lâcher. Conclusion, il s’était forcé à se remettre sur ses pieds très vite parce qu’il ne supportait pas de rester allongé sans rien faire et que ça lui tapait sur les nerfs, mais finalement, c’était pour se retrouver balloté dans tous les sens, s’en prendre de tous les côtés une fois hors du lit. Et encore, ce qui s’était passé avec Sherlin lui confirmait qu’il n’était pas non plus en sécurité sous la couette puisqu’ils étaient venus le chercher là aussi. Conclusion, il manquait violemment de sommeil, ses blessures le faisait souffrir, il ne savait pas que penser de l’état de sa sœur, et à peu près tous les jours, il avait le droit à quelques menaces ou sermons de la part d’un de ces types. Conclusion, il s’était employé à trouver des infos sur lui, ce qui avait eu pour effet de briser le couple Takuma/Dakota, de lui attirer les foudres de deux personnes qu’il adorait pourtant et qui, donc, lui gueulaient dessus des tas de reproches en tout genre. Et entre tout ça, il sentait la fureur destructrice que son père avait entretenue en lui depuis sa naissance, monter, inlassable en lui, et elle le faisait déraper, déconner sérieusement. Alors rester là à se faire chier, au final, même s’il grognait, ça lui faisait un certain bien, notamment au moral.

« C’est le flic le tueur ! … Comme c’que j’avais dit au début. Cool hein ? »
- Passionnant… Et au passage, tu viens de me spoiler la fin !
« Et alors ? Il te faisait chier c’bouquin. Tu l’as abandonné depuis plus longtemps encore que moi… c’est dire.. »

C’était avec une tronche de parfaite dépressive qu’elle était venue vers lui pour se laisser tomber comme la fille qui venait de se faire planter qu’elle était. Ce qui avait eu une certaine tendance à l’agacer sérieusement d’ailleurs. Mais il s’énervait toujours et pour un rien ces derniers temps, alors mieux valait ne pas relever. D’ailleurs, il avait fait un effort sur lui-même pour n’en laisser rien paraitre et agir un peu plus… socialement disons. Ça le changeait de ce qui s’était passé la veille.

« Ouh, quelle tronche dépitée ! Tu t’es encore faite rembarrée par Maxence ? »
- La ferme ! J’suis certaine que dans le fond il en pince, mais il n’ose pas c’est tout… Ou alors il faut que j’commence à me poser des questions.
« Bien sûr… ou sinon il n’y pense juste pas avec quelqu’un comme toi.. »
- J’suis ptet pas son genre, remarque… J’suis p’tet trop grosse, c’est vrai j’ai pris quelques kilos, ou alors il aime pas les rousses, j’pourrais tenter le blond, j’ai encore jamais testé, on sait jamais…
« T’entends ce que j’dis ? T’es trop jeune pour lui, il est plutôt du genre… Ismaelle, tu vois la différence ? »

La fiole à la main, il l’avait avalée comme s’il s’était agit d’une bouteille d’un quelconque alcool. Sauf que la substance qu’elle contenait n’avait absolument rien d’agréable. Tout en grimaçant, il avait avalé le liquide pâteux d’un trait, réprimant un haut de cœur, et affichant une expression de dégout le plus prononcé.

« Yeurk.. c’est ignoble ce machin.. »
- Hein ? Ah… Visiblement !

Ok, manifestement, c’était à elle d’avoir son moment de mauvaise tête et de doute profond envers l’attrait sexuel qu’elle représentait pour les hommes. Pas qu’il ait ce genre de moment, c’était clair, mais question mauvaise tête, il remportait largement la médaille depuis bien un mois maintenant.

« Bon... Revenons à Maxence, c’est plus sympa. J’t’avais bien dit que t’y arriverais pas ! T’aurais plus de chance avec mon cousin à cette allure là. Au moins, lui il a aucun sens de l’éthique… »
- Tu me défies ? Parce que si c’est le cas, prépare toi à perdre. Ton cousin est une cible beaucoup plus facile que Maxence… Remarque… ça pourrait être fun… Tu penses qu’il est dans son bureau ?
« Il est surtout en plein désastre sentimental…. …. ….. Ouais ça marche. J’paris qu’il refuse ! Il doit être en train d’passer ses nerfs sur un Supérieur … ou sur nos copies… »
- J’aurai… Quelques p’tites questions à lui poser à propos du dernier devoir.
« Quoi ? Tu veux à nouveau augmenter ta note ? … T’aurais peut être dû tenter cette méthode là plus tôt… »

C’était vrai, coucher avec Logan, c’était beaucoup moins chiant que de ne pas coucher avec lui ! Et, oui, après son cousin qui lui faisait une crasse, c’était à son tour de lui faire un coup de … j’vais pas dire ça, ça prête à confusion. Mais l’idée est là.

« J’paris qu’il t’envoie chier ! »

Un grand sourire sur le visage. Et oui, quand on se fait chier, on se lance des défis de merde, qui encouragent les situations gênantes et les fous rires des années plus tard en y repensant. Hey ! Tant qu’on est jeunes, on a toujours l’excuse : erreur de jeunesse, pour se rattraper. Puisqu’on ne peut plus la faire une fois plus âgés, autant en profiter tout de suite non ? Surtout eux ! Ils avaient un certain quota à respecter..

« Hey hey, attends toi, avant de partir ! »

Il l’avait rattrapée par les hanches, la forçant à pivoter avant de la fixer d’un air parfaitement sérieux. Sort couverte… Nan, perdu, ça n’était pas ça. Au contraire, il l’avait découverte, dégrafant un autre bouton sur le haut de son décolleté.

« Ils sont pas trop du même genre tous les deux. Et toi, la prochaine fois que tu te dis moche ou trop grosse, j’te promet que j’te botte le cul, et pas comme t’aimerais ! »


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 2076
Date d'inscription : 13/05/2011
Crédits : Clochette, sign : wild Heart
Double Compte : Aileen - Dakota - Mack - Sloane - Esha



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1067-tgif-jayden-s-link
MessageSujet: Re: Let's bet them - Jayden   Dim 16 Sep 2012 - 22:22

Remarquer la souffrance de l’autre est une chose plus ou moins complexe, lorsque la personne qui vous fait fasse est un Rivers, il s’avère que la quête est d’autant plus ardue. Parce qu’il avait le don pour faire comme si rien ne l’atteignait alors que la réalité en était tout autre ! Certes elle ne le connaissait pas depuis longtemps mais elle en savait assez sur lui pour savoir que ces derniers temps, il n’était plus lui-même et qu’il lui cachait pas mal de chose. Parce qu’une amie se doit de reconnaitre ce genre de détail et que malgré tous les reproches qu’on pouvait lui faire, elle n’était pas ce qu’elle prétendait être aux yeux de tous ! Une garce dépourvue de sentiments qui profitent de tout ce qui lui tombe sous la main, non elle aimait juste s’amuser et profiter de la vie, parce qu’elle était courte et parsemée d’embuche, et aussi parce qu’on ne sait jamais quand les coups durs vont venir se rappeler à vous ! Alors oui, la belle Irlandaise comptait bien éclaircir le mystère Alec Rivers… Mais c’est comme tout, à force d’essuyer des refus, on finit par se lasser et on abandonne pour mieux revenir à la charge plus tard ! Pour l’instant sa cible était un peu plus âgé et bien plus difficile à convaincre ! A croire que ce type était bourré de principes et que rien ne le ferait changer d’avis ! Oui, se faire jeter de la sorte la mettait en boule, parce qu’elle n’aimait pas perdre et qu’elle était tenace mais que l’Infirmier arrivait à bout de sa patience. Il fallait se faire une raison, jamais il ne la considèrerait autrement que comme une élève, et ça… C’était plus qu’agaçant !

« Ouh, quelle tronche dépitée ! Tu t’es encore faite rembarrée par Maxence ? »
- La ferme ! J’suis certaine que dans le fond il en pince, mais il n’ose pas c’est tout… Ou alors il faut que j’commence à me poser des questions.
« Bien sûr… ou sinon il n’y pense juste pas avec quelqu’un comme toi.. »
- J’suis ptet pas son genre, remarque… J’suis p’tet trop grosse, c’est vrai j’ai pris quelques kilos, ou alors il aime pas les rousses, j’pourrais tenter le blond, j’ai encore jamais testé, on sait jamais…
« T’entends ce que j’dis ? T’es trop jeune pour lui, il est plutôt du genre… Ismaelle, tu vois la différence ? »

Pour dire vrai, elle n’avait pas vraiment écouté ce qu’il avait à lui dire, même si pour le coup, la jeune femme savait qu’il avait raison.

- Pourquoi ce type a une conscience professionnelle, sérieusement à notre époque, ce truc ne devrait plus exister dans certain cas !

Oui uniquement dans certain cas, parce que la simple idée de se faire aborder par Cudrow ou Wilbott était plus que dégradante ! Enfoncée dans ce canapé, la jeune femme était d’une humeur massacrante, frustrée, énervée et en pleine remise en question pendant qu’Alec se dégoutait à coup de potion infâme.

« Il est surtout en plein désastre sentimental…. …. ….. Ouais ça marche. J’paris qu’il refuse ! Il doit être en train d’passer ses nerfs sur un Supérieur … ou sur nos copies… »
- J’aurai… Quelques p’tites questions à lui poser à propos du dernier devoir.
« Quoi ? Tu veux à nouveau augmenter ta note ? … T’aurais peut être dû tenter cette méthode là plus tôt… »
- Les premières impressions tu t’rappelles ?! De quoi j’aurai eu l’air si déjà le premier jour j’avais attaqué par cette méthode.

Un sourire plus qu’amusé sur les lèvres de la jeune Irlandaise, mine de rien, retrouver ce genre de jeu avec le jeune Serpentard lui faisait un bien fou.

- Et puis, voir ta mine dépitée ce jour-là valait vraiment le coup !
« J’paris qu’il t’envoie chier ! »
- Qu’est-ce qu’on pari ?

La jeune femme était déjà debout, prête à disposer pour aller visiter le 3ème étage. Quoi pour une fois qu’ils pouvaient s’amuser, on n’allait tout de même pas les en priver pour des questions de morale ! Une main sur les hanches, elle avait pivoté se retrouvant face à lui.

« Hey hey, attends toi, avant de partir ! »
- Oui je sais…

Décolleté légèrement agrandi, un sourire d’Alec.

« Ils sont pas trop du même genre tous les deux. »
- J’me disais aussi, t’étais trop sérieux…
« Et toi, la prochaine fois que tu te dis moche ou trop grosse, j’te promet que j’te botte le cul, et pas comme t’aimerais ! »

Ben quoi c’est vrai ! La jeune femme avait souri aux derniers mots de son ami, mais sache que si j’me fais jeter encore… Va visiblement falloir que j’me remette en question ! Un léger baiser au coin des lèvres avant de glisser.

- Soit pas trop jaloux quand même.

Et puis elle avait filé gardant son sourire jusqu’au 3ème étage. Loin d’avoir froid aux yeux, elle était déterminée à obtenir gain de cause. Question de fierté dans un premier temps, parce qu’échouer une deuxième fois face à Alec était agaçant et dans un second temps parce qu’elle était curieuse de savoir ce que le plus vieux des Rivers du château avait à lui « offrir ». Oui elle était curieuse de nature et le fantasme de l’élève qui se tape son prof, malgré son caractère un peu « volage », elle ne l’avait pas encore réalisé. La salle de classe était vide, normal au vue de l’heure qu’il était, non la seule trace de vie qu’on pouvait deviner, c’était au bout des feuilles de papier qui semblaient voler du haut de l’escalier. Evitant au passage quelques projectiles, la jeune Irlandaise avait fini par griller de quoi il s’agissait… A savoir, un devoir qu’elle avait pour sa part rendu depuis un sacré moment à présent, et si elle n’avait pas croisé ses parchemins… Il y avait fort à parier qu’ils subiraient ou avaient déjà subi le même sort… Ramassant l’un des parchemins qui trainait sur le sol, la jeune femme avait entrepris de rejoindre le bureau.

- J’imagine qu’il y a une très bonne raison à ça mais…

Elle avait agité le parchemin avant d’aller le poser sur son bureau. Inutile de dire que son attitude n’avait rien de l’élève qui vient quémander l’aide de son prof adoré, au contraire, elle avait un objectif et comptait bien le remplir !

- En fait si j’suis venue, c’est pour vous parler de votre dernier cours, y a un truc que j’ai pas très bien compris et… Il s’avère que j’aime pas vraiment rester sur un échec…

Bon si avec Alec, elle avait pu le chauffer bien plus directement, il s’avère que là, elle préférait la jouer un tantinet plus subtil, enfin subtil, façon de parler bien sûr, car ses intentions étaient plus que faciles à deviner… Pendant qu’elle parlait, la jeune Irlandaise s’était assise sur le bureau, jambes croisées, elle jouait avec l’un des objets qui trainaient.

- J’suis quelqu’un de très préoccupée par sa scolarité… Malgré les apparences.

Oui bien vu, elle était clairement en train de l’allumer. Et alors, ça pose problème à quelqu’un ? Aileen peut-être =D ? Oh la ferme !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 1933
Date d'inscription : 12/05/2011
Crédits : moi
Double Compte : Marek, Kazuo, Takuma, Sovahnn, Maxence, Jordane, Jake



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1038-alec-s-links
MessageSujet: Re: Let's bet them - Jayden   Dim 23 Sep 2012 - 16:20

Faire comme si tout allait bien. Après tout, ça n’était pas bien compliqué, il avait fait ça pendant des années, il avait sourit, expliqué à quel point sa vie bien callée était supérieure à celle de tous ceux qu’il croisait. Il les avait rabaissé, leur avait prouvé qu’il avait tout de plus, qu’il était, en fait, simplement, tout ce que, eux, ne seraient jamais. Parce qu’il avait tout. Alors qu’en réalité, il avait sa sœur, sa voisine, et des murs sur lesquels passer ses nerfs avant que quelqu’un ne vienne l’engueuler du bruit qu’il faisait. Et généralement, ça se passait mal. Oui, il avait toujours fait semblant, montré une image de lui qui était, finalement, assez fausse, mais à force, on y croit, on sourit, et on regarde les autres de haut, parce qu’on a quelque chose qu’ils n’ont pas. Ils ne savent juste pas qu’il s’agit d’un grand vide. Les coups, il s’en foutait. D’ailleurs, s’ils se voyaient sur sa peau, Jayden ne pouvait savoir qui les lui avaient faits. Et elle le connaissait, ces derniers temps, il cherchait la merde dès qu’il le pouvait, et il s’était battu devant elle, pour elle, en fait, et son territoire, contre l’un des lèche-botte du frère d’Emily, celle qu’il avait torturé quelques jours plus tôt. Le destin a un humour qui nous échappe parfois. C’était vrai, ces derniers temps, l’autre crétin de Supérieur avait une foutue tendance à le faire sérieusement chier, lui, à jouer avec ses nerfs et son sommeil, il le tirait du lit assez souvent, dont une fois en foutant une Jayden plutôt déshabillée au sol, sur laquelle, lui, tout autant endormi, avait balancé la couverture. Mais c’était surtout ça qui avait raison de sa résistance, ils avaient tous compris depuis longtemps que certains élèves dans ce château n’avaient pas peur pour leur gueule. Ils se faisaient rares au début, mais au fil du temps, soit les jeunes prenaient peur, soit ils s’endurcissaient. Et maintenant, ils tapaient sur les proches plutôt que sur les personnes concernées, et c’était ce qui lui faisait peur. Des proches, il n’en avait pas des masses, et il ne voulait pas qu’on leur fasse quoi que ce soit. Après tout, s’ils étaient sur son dos, il savait parfaitement que ça n’était pas uniquement à cause du jeu un peu dangereux qu’il avait joué pour trouver un moyen de fuir le château pour aller à St.Mangouste. Non, c’était à cause de Logan, qui, lui, leur posait des problèmes bien plus complexes. Ils ne savaient pas sur quel pied danser, et Watterson pensait probablement trouver quelques réponses avec lui. Mais avant ça, il l’épuisait, pour qu’il ne se passe pas la même chose qu’avec son cousin dans les cachots.

Et plus le temps passait, plus il angoissait de ne pas avoir de nouvelles, et plus le sommeil lui manquait, donc plus ce que l’autre pouvait bien dire avait d’impact sur lui. Ses blessures lui faisaient un mal de chien, mais il prenait les potions de Maxence, qui normalement faisaient passer la douleur, et n’allait pas en réclamer d’autre pour supprimer ses plaies, sinon le Supérieur l’aurait fait chier avec ça. Et puis, surtout, c’était la blessure au ventre qui lui causait du tors, mais ça, il le savait, il devrait simplement attendre que ça finisse de se refaire un peu naturellement. Maxence était quand même plus dans le délire de laisser faire la nature au maximum plutôt que de la forcer à tout va, et il était plutôt d’accord dans les faits. Mais là, c’était différent. Sauf qu’il n’était pas du genre à aller se plaindre de quoi que ce soit, et encore moins le genre de personne qui efface les cicatrices pour les oublier le plus vite possible. Comme disait Cameron, elles ont une histoire, et d’elles découlent des leçons, des fiertés ou des pertes, et celles-ci sont indélébiles, pourquoi vouloir les supprimer ?

Le jeune homme essayait donc ce jour là de garder le moral, il avait à peu près sourit à Jayden, et son état boudeur l’avait finalement détendu, le poussant à lui lancer un défit débile, continuant de la vanner, parce que ça lui faisait du bien de discuter avec quelqu’un qui ne vous porte pas en horreur. Et puis, il l’appréciait énormément, alors elle allégeait ses angoisses pour laisser place à l’envie de délire qui ne risquait pas de le quitter, malgré tout ce à quoi il devait penser.

« Hey hey, attends toi, avant de partir ! »
- Oui je sais…

Oui, sort couverte, aussi, mais découverte, c’est encore mieux.

« Ils sont pas trop du même genre tous les deux. »
- J’me disais aussi, t’étais trop sérieux…
« Et toi, la prochaine fois que tu te dis moche ou trop grosse, j’te promet que j’te botte le cul, et pas comme t’aimerais ! »

La jeune femme avait sourit, il le lui avait rendu, sachant très bien que cet espèce de compliment lui faisait plaisir autant que lui, ses fausses jérémiades l’agaçaient. Cette fille était canon, simplement, et il n’y avait rien à changer à son corps, ça, lui qui le connaissait plutôt bien maintenant, pouvait l’affirmer. Tout comme il savait que son cousin n’y serait pas insensible, mais il doutait que vu son état actuel il réagisse dans le sens de la jeune femme. Quoi que la douleur le faisait agir bizarrement, alors il y avait de quoi douter. Oui, il avait sérieusement craqué sur Aileen, Alec l’avait compris depuis un bail, et le fait qu’ils aient rompu ne faisaient que confirmer cette évidence. Il avait bien essayé de lui faire comprendre que ce qu’il faisait, là, ne servait à rien. De toute façon, il était mordu, c’était foutu maintenant, il n’y avait plus de fierté qui tienne, surtout qu’il se tournait en ridicule à force de s’enfoncer dans son entêtement. Mais c’était comme ça. C’était Logan. Et un Logan instable est encore pire qu’un Logan normal, alors le jeune Serpentard n’aurait pas parié trop cher sur les réactions de son prof, elles pouvaient partir d’un côté comme de son opposé en un claquement de doigt, et pour des raisons parfaitement obscures pour le commun des mortels. Il comprenait certaines choses vis-à-vis de lui qui frisaient le mystère parfait pour les autres, mais il était loin d’avoir ne serais-ce que la moindre idée de ce qui se passait actuellement dans son crâne. Déjà que lui était pas mal dans le genre perturbé, son cousin jouait dans une tout autre cour.

- Soit pas trop jaloux quand même.
« J’en meurt d’avance. »

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 2494
Date d'inscription : 01/09/2009
Crédits : ©Bidi
Double Compte : Takuma, Kazuo, Sovahnn, Maxence, Jordane, Alec, Yusuke (✝)



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/liens-additionnels-f64/takuma-marek-
MessageSujet: Re: Let's bet them - Jayden   Dim 23 Sep 2012 - 16:23

« Ce truc m’emmerde.. »

C’est vrai que les copies d’élève sur des sujets qu’ils déforment à tout bout de champ, ça n’est pas forcément d’un intérêt génial. Surtout qu’ils racontent tous la même chose, d’une façon plus ou moins claire, avec plus ou moins de fautes, et plus ou moins de taches. Bref, le panard. Surtout qu’à force de lire des trucs chiants, il en arrivait sans arrêt à laisser ses pensées dériver sur à peu près tout ce qui déconnait dans sa vie, et qui le faisaient royalement chier. Et à force, le fait de corriger des copies devenaient une véritable épreuve. Surtout pour lui, qui, au final, n’avait jamais énormément bossé. En fait, il se débrouillait toujours pour que d’autres se chargent de ça à sa place, il trichait pendant les examens, et s’était réveillé dans les dernières années pour apprendre quelques trucs au passage et avoir son diplôme de justesse, et ce, sans tricher, puisque cette fois-ci, on l’avait à l’œil, et il le savait très bien. Certains avaient donc pensé qu’en fait, on pouvait tirer pas mal de choses de lui, parce qu’il était capable d’arriver lui sans rien faire, d’autres étaient restés persuadés qu’il avait encore triché, mais que, dans ce cas là, il les avait bien eu, et au final, tous arrivaient à la conclusion qu’il était loin d’être con, mais que les études n’étaient définitivement pas son truc. S’attirer des emmerdes, s’en sortir intact en plantant d’autres personnes, en revanche, lui avait toujours semblé bien plus utile. La conclusion était que s’il n’était pas à sa place derrière une table d’école, la chaise du bureau d’enseignant ne convenait pas non plus à ses nobles fesses de Rivers. Surtout que de cul, il y avait surtout le bas de son dos qui y siégeait, puisque ses pieds, eux, traînaient sur le bureau, à côté d’une tasse d’un genre de décoction qui le maintenait à peu près éveillé alors qu’il lisait pages et pages d’exposés insipides. Et au final, toutes ses pensées allaient soit à Aileen, soit à sa famille, et ça, la potion qu’il s’était fait ne pouvait rien y faire.

Exaspéré, il avait donc fini par se redresser, attrapant le paquet de parchemins avant de grimper en haut de la mezzanine qui surplombait le bureau sans qu’il n’en comprenne sa réelle utilité. Avec ça, on pouvait faire une entrée remarquée dans la salle, mais à part ça… si, elle menait à un placard et une seconde entrée, du coup, elle prenait la poussière plus qu’autre chose, quoi qu’il y avait toujours quelques elfes pour passer et tout ranger ici, chose qu’il ne faisait pas, ou que quand ça devenait réellement nécessaire. D’accord, son bureau était naturellement en meilleur état que sa chambre, comme quoi, il devait avoir un restant de conscience professionnelle !

C’est donc à cet instant que cet enseignant consciencieux... avait balancé le paquet de devoir du haut des escaliers, observant d’un air morne les feuilles voler et se déposer doucement sur chaque marche. Comme tout étudiant, il s’était toujours demandé si certains profs n’utilisaient pas cette technique, c’était donc potentiellement le moment de l’utiliser. Les parchemins les plus fournis, donc les plus lourds, finissaient logiquement plus haut, car ils volaient moins et s’écroulaient donc plus naturellement à ses pieds, là où il se situait serait donc l’endroit artificiel où se trouvait le 20/20. En bas… dommage pour eux. Puisqu’il y avait plus de vingt marches, il aurait donc quelques opérations à faire, et sa séance franchement tardive de correction, serait terminée.

- J’imagine qu’il y a une très bonne raison à ça mais…
« Hm ? »

La voix s’était élevée d’en bas alors qu’il n’avait même pas remarqué l’entrée de la jeune femme. Jayden, l’amie d’Alec, qui avait récupéré un parchemin qu’elle était allée poser sur le solide bureau de bois qui trônait au milieu, un peu excentré sur la gauche, de la pièce. Portant son attention vers la jeune femme, il était arrivé à sa hauteur, zigzaguant entre les feuilles au sol, alors qu’elle se posait sur le bureau, les jambes croisées, les mains occupées à jouer avec le bric-à-brac qui traînait là.

- En fait si j’suis venue, c’est pour vous parler de votre dernier cours, y a un truc que j’ai pas très bien compris et… Il s’avère que j’aime pas vraiment rester sur un échec…

Il ne s’était pas particulièrement gêné pour l’étudier du regard des pieds à la tête, et il n’avait pas particulièrement l’impression qu’elle avait l’attitude parfaite de la petite écolière modèle. Son décolleté et la jupe un peu trop remontée à cause de sa position jouaient notamment dans cette analyse particulièrement pointue de la situation.

« Donc.. là, t’es venue me poser une question sur le dernier cours ? »

Dans le ton du Rivers, on pouvait sentir un rien de raillerie qui semblait indiquer qu’il n’avait pas particulièrement l’impression que la matière de l’échec était très scolaire. Cette fille était très jolie, il aurait été aveugle s’il n’avait pas remarqué ça depuis longtemps. Un visage ovale mais fin, de grands yeux soulignés de noir, des lèvres aux couleurs de framboise, toujours étirées en un petit sourire soit rieur, soit aguicheur, de longues jambes magnifiques, une taille fine, et un putain de décolleté qu’il allait vraiment falloir qu’il arrête de reluquer.

- J’suis quelqu’un de très préoccupée par sa scolarité… Malgré les apparences.
« Les apparences me semblent pourtant, à moi, très claires.. »

Non, il ne se fourvoyait pas - clin d’œil à Guillaume – et ça, il le savait parfaitement. C’était bien pour ça qu’en ajoutant cette affirmation, il s’était rapproché, près, un peu trop probablement, une main sur le bureau, et le visage à quelques centimètres d’elle, son regard noir mais amusé planté dans le sien.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 2076
Date d'inscription : 13/05/2011
Crédits : Clochette, sign : wild Heart
Double Compte : Aileen - Dakota - Mack - Sloane - Esha



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1067-tgif-jayden-s-link
MessageSujet: Re: Let's bet them - Jayden   Mar 2 Oct 2012 - 21:13

- Soit pas trop jaloux quand même.
« J’en meurs d’avance. »

La jeune femme avait souri, elle avait beau dire… Elle aimait ce mec ! Il avait toujours eu le don de la faire sourire et de la remettre dans le droit chemin de la connerie avec des défis stupides qu’elle s’empressait de réaliser, même si le défi en question consistait en aller draguer l’un de ses profs avec la ferme intention de conclure ! Oui je sais, dit comme ça, ça parait un peu poussé et un peu limite… Mais ça n’était pas ce genre de détail qui allait la ralentir, bien au contraire.

C’était donc motivée par l’idée de battre Alec sur son propre terrain que la jeune Serpentard s’était présentée à son prof qui… avait sa façon bien personnelle de noter les devoirs… enfin ça c’est ce qu’elle avait supposé, et ça pouvait expliquer la note qu’elle avait la première fois, m’enfin passons.

- J’imagine qu’il y a une très bonne raison à ça mais…
« Hm ? »

Attention captée avec succès, tout en s’installant en prenant ses aises, la jeune femme avait expliqué vaguement les raisons de sa venue, prétextant allégrement la non-compréhension de l’un de ses cours. Rapidement, elle avait été rejointe par le plus âgé des Rivers du château qui ne s’était pas privé pour la déshabiller du regard, ça, la jeune Irlandaise l’avait tout de suite remarquée. C’était toujours ça de pris et sur ce point Alec avait raison, Maxence et Logan n’étaient définitivement pas du même genre ! Sûrement moins d’étique professionnelle de la part du second, la jeune femme ne pouvait qu’en être satisfaite, ça changerait des refus qu’elle essuyait depuis un bon moment avec l’infirmier.

« Donc.. là, t’es venue me poser une question sur le dernier cours ? »
- Exactement…

Mes yeux sont plus hauts Logan Rivers ! Oui c’est à toi que jm’adresse ! Pourtant la jeune femme n’avait rien fait pour changer le regard qu’il portait sur elle, c’était toujours valorisant de se sentir appréciée, elle n’irait pas dire le contraire.

- J’suis quelqu’un de très préoccupée par sa scolarité… Malgré les apparences.
« Les apparences me semblent pourtant, à moi, très claires... »

Son visage proche du sien, la jeune Irlandaise voyait mal comment dorénavant elle pourrait perdre son pari. Elle avait même presque trouvé cela trop facile tellement la scène tournait à son avantage. Ce type avait quelque chose, un petit truc dans le regard qu’elle avait pu voir quelque fois dans celui d’Alec, mais ce quelque chose n’avait pas la même intensité, elle n’aurait su dire en quoi il était différent mais ça avait le don de rendre le pari plus intéressant encore. Alors pour toute réponse, la jeune Serpentard avait souri, amusée par sa petite remarque. Certes elle n’avait pas joué dans la subtilité, mais ça n’avait jamais été son genre, autant se la jouer franche, clair, concise et précise vu que de toute évidence, elle ne le laissait pas indifférent et que tout ça était réciproque. Quoi, vous diriez le contraire vous ?!

Jouant à ce jeu dangereux qu’elle appréciait particulièrement, la jeune Irlandaise s’était un peu plus rapprochée jusqu’à pouvoir sentir son souffle caresser ses lèvres, gardant ce sourire qui la caractérisait si bien et qui se voulait aventureux.

- Parfait, ça m’ennuierait qu’il y ait certain malentendu.

Sur ces belles paroles, la jeune femme avait réduit les quelques derniers centimètres qui séparaient encore leurs lèvres à néant.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 2494
Date d'inscription : 01/09/2009
Crédits : ©Bidi
Double Compte : Takuma, Kazuo, Sovahnn, Maxence, Jordane, Alec, Yusuke (✝)



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/liens-additionnels-f64/takuma-marek-
MessageSujet: Re: Let's bet them - Jayden   Jeu 4 Oct 2012 - 23:16

« Donc.. là, t’es venue me poser une question sur le dernier cours ? »
- Exactement…

La poitrine mise en valeur, les lèvres entre-ouvertes, et surtout un regard qui voulait tout dire, non, sérieusement, il aurait fallu être aveugle pour ne pas comprendre ce qu’elle voulait réellement. Ou être Maxence, un peu trop enfouis dans ses délires de bienséances pour ne pas remarquer ou en tout cas, ne pas prêter attention à ce genre de choses. Parce que lui n’allait pas dire le contraire, cette fille l’attirait, et dans un sens, il enviait son cousin, parce qu’honnêtement, elle était simplement canon, pas besoin de s’expliquer plus là-dessus. Et, oui, bien sûr, il était attiré, comme tout homme normalement constitué face à une bouille pareille et un décolleté qu’il matait sans s’en cacher. Premièrement, il ne s’était jamais montré particulièrement pointilleux de ce genre de choses, et affichait plutôt clairement ce qu’il voulait en la matière, et, surtout, vu la manière de la jeune femme, d’agir, il ne voyait pas en quoi, lui, devrait prendre des pincettes. Elle n’est pas à prendre avec des baguettes.

- J’suis quelqu’un de très préoccupée par sa scolarité… Malgré les apparences.
« Les apparences me semblent pourtant, à moi, très claires... »

Oui, il s’était amusé à lui refléter les attitudes qu’elle avait, disons de manières plus masculines, et on ne pouvait pas exactement dire qu’il n’avait aucune envie d’aller plus loin et de lui donner ce qu’elle voulait. Cela dit, quelque chose le retenait, et le fait de se dire que son crétin de cousin s’était probablement amusé à lui lancer ce défit n’aidait pas. Quoi que dans les faits, en fait, il s’en foutait, c’est ce qu’on appelle du sexe pour du sexe et c’était à peu de choses près ce qu’il avait eu toute sa vie. Mais, surtout, dans le fond, il ne la voulait pas elle, et ça faisait une grande différence. Quoi qu’elle fasse, si… bien foutue qu’elle soit, ça ne changerait rien aux faits. Oui, bon, elle n’était pas elle, ça va là ? C’est dit ! Et, oui, ça le faisait fortement chier vu qu’il s’était d’ailleurs aperçu qu’au final, il avait été fidèle à Aileen, chose qu’il n’avait encore jamais fait jusque là, et le fait qu’il n’en ait même pas pris conscience avait de quoi le déconcerté. Pas besoin. Oui, c’était aussi con et flippant que ça. Surtout qu’en temps normal, il aurait foncé faire à peu près ce que Jayden lui proposait là, sauf qu’en cet instant, même s’il s’amusait à la faire mariné, il savait parfaitement que ça n’irait pas plus loin. Et ça n’avait strictement rien à voir avec un quelconque respect des convenances, c’était simplement qu’il n’en avait pas envie, dans un sens un peu plus profond que physique du terme.

- Parfait, ça m’ennuierait qu’il y ait certain malentendu.

Elle avait achevé de franchir la courte distance qui les séparait, et, pendant quelques instants, il l’avait embrassée, profitant d’un contact qu’il haïssait sans trop savoir pourquoi. Il n’y avait pas de raisons, en tout cas, aucune en relation directe avec la jeune femme. Il avait déjà pris la situation en main, la bloquant à l’instant où, au lieu de continuer et de la choper sur le bureau, il s’était éloigné, son regard sombre bien droit dans le sien. Non, il ne risquait pas d’avoir honte, ça n’était pas comme s’il n’avait jamais joué au con, et avec qui que ce soit. Oui, ça l’amusait, et, oui, quelque chose bouillait affreusement en lui, qui n’avait rien à voir avec du sexe. Et ce quelque chose, il l’exécrait au plus haut point.

« Ya pas de malentendu, mais tu vas t’casser quand même. »

D’un ton parfaitement neutre et assumé. Genre, c’est comme ça, t’as pas le choix, et absolument rien à y redire. Va t’énerve dans ton coin en me maudissant, j’en ai strictement rien à foutre. Et, oui, là c’est pas le moment.

« Barres toi Jayden. Et dit à Alec qu’il faudra que j’le vois tient.. »

Tu n’es pas un hibou, oui, je sais. En fait, bizarrement, cette fois-ci, ça n’avait rien d’un ordre, le fait qu’il lui demande de s’en aller non plus, malgré les mots choisis. Non, son ton était un peu moins dur, tout autant connard macho, mais un peu plus humain qui a d’autres choses à penser et qui interfèrent. Et tu devrais savoir qu’avec un Rivers rien n’est jamais simple. Enfin, malgré ses emmerdes, Alec, lui, devrait réagir différemment. Lui n’avait pas des connards d’afflux d’hormones et d’influx nerveux qui faussaient tout et sur lesquels il ne pouvait rien faire à part mentir et ignorer.

« J’aurais jamais pensé Logan Rivers précoce… »

L’avantage dans cette déclaration à l’arrivée de la belle rousse vers Alec, c’était qu’il s’était gardé de souligner le nouveau refus qu’elle avait essuyé, pour rabaissé la personne d’en face à la place. Disons que c’est une manière d’être gentil. Et puis, de toute manière, la réputation de son cousin n’était pas à refaire, il savait parfaitement que ce genre de choses ne prendrait pas, pas avec lui en tout cas, c’était clair.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 2076
Date d'inscription : 13/05/2011
Crédits : Clochette, sign : wild Heart
Double Compte : Aileen - Dakota - Mack - Sloane - Esha



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1067-tgif-jayden-s-link
MessageSujet: Re: Let's bet them - Jayden   Dim 7 Oct 2012 - 15:17

On ne pouvait pas le voir, mais c’était un petit sourire victorieux qui marquait les lèvres de la jolie rousse. Elle se voyait déjà arriver triomphante devant Alec, fière d’avoir remporté leur petit pari idiot, se vantant de son succès fulgurant… Après tout pourquoi en aurait-elle douté ? Sincèrement, sa façon de réagir ne laissait pas vraiment la place au doute, il l’avait embrassée et même si ça avait été clairement trop facile, la jeune Serpentard avait pris ça sur le fait qu’elle était venue au bon moment, un coup de bol dans cette journée qui avait plutôt mal commencé ! Et pourtant – oui parce qu’il y a toujours un « mais », toujours – elle s’était retrouvée bloquée dans son élan par un Logan beaucoup moins participatif ! Regard planté dans le sien, il ne lui avait pas fallu longtemps pour comprendre qu’elle avait perdu cette bataille et qu’elle n’arriverait pas à ses fins aujourd’hui !

« Ya pas de malentendu, mais tu vas t’casser quand même. »

Elle était amère, ça la jeune femme n’irait pas dire le contraire. Ce type était un sale con et si se faire rejeter par Maxence avait un certain côté frustrant et agaçant… Là, la sensation était d’autant plus accentuée ! Parce qu’en tant que femme un peu trop sûre d’elle, elle avait vraiment cru que l’affaire était bouclée et qu’elle aurait eu le dernier mot et qu’elle échouait pour la deuxième fois de la journée… Et croyez-moi, son orgueil, sa fierté et tout ce que vous voudrez étaient fortement amochés ! Frustrée au possible, vexée sûrement un peu. C’était agacée que la jeune Irlandaise l’avait regardé, fulminant au passage même si elle tentait de garder la face devant lui, histoire de ne pas abîmer un peu plus sa fierté !

« Barres toi Jayden. Et dit à Alec qu’il faudra que j’le vois tient... »
- J’y songerai…

Garder la face, ne pas s’énerver. La jeune Irlandaise s’était évertuée à garder le sourire, même si on devinait son envie de le baffer ! Se redressant pour s’éloigner de lui, la jeune femme s’était rhabillée un minimum sans lui accorder plus d’attention que ça avant de planter son regard dans le sien une nouvelle fois.

- J’pense qu’un « optimal » à ce devoir compensera votre attitude de sale con ! Pardonnez l’expression mais c’est la seule qui m’ait traversé l’esprit !

Quoi, elle l’avait dit… Sa scolarité comptait malgré les apparences ! Et puis ça ne serait que justice, il pouvait au moins faire ça, vu sa façon de noter… Ca ne serait qu’une formalité pour lui ! Sur ces mots, la jeune femme était sortie, rejoignant la salle commune, loin d’être prête à affronter le regard victorieux de son acolyte ! Frustrée, la jeune Serpentard n’irait pas dire le contraire, se prendre deux refus en moins de 24h avait eu un effet dévastateur sur ses bons principes. Il y avait forcément un truc qui chez elle devait poser problème, restait juste à trouver quoi ! La porte de la salle commune passée, c’était Alec que la jeune femme avait cherché du regard et c’était vers lui qu’elle s’était dirigée sans trop se poser de questions.

« J’aurais jamais pensé Logan Rivers précoce… »
- Ben tu vois, tu l’connais pas assez visiblement !

Sans lui laisser le choix ni le temps de vraiment rebondir, la jeune Irlandaise avait attrapé les lèvres du jeune Rivers laissant parler sa frustration à la place. Là encore le message n’était pas difficile à comprendre et qu’importe ce qu’on dirait sur elle après cela, à cet instant la jeune femme avait besoin de retrouver un minimum de fierté et qu’après ses deux échecs cuisants du jour, elle avait aussi besoin de se sentir un peu rassurer sur « son pouvoir de séduction » bien mis à mal aujourd’hui ! Oui c’est aussi con que ça, et je vous emmerde !

- J’préfère te le dire tout de suite, t’as pas vraiment le choix !

Quoi c’est de ta faute si ma fierté a été si mal menée, alors maintenant t’assumes et ne dis pas que tu es contre, j’vais mal le prendre !
Sur ces belles paroles, la jeune femme avait repris possession de ses lèvres, certaine dans le fond que l’idée ne devait pas le déranger tant que ça. Après tout, c’était d’Alec dont on était en train de parler, c'est-à-dire le mec qui pas plus tard que tout à l’heure disait vouloir lui bottait le cul si elle venait à douter d’elle… et le mec qui avait tenté de la mettre dans son lit dès le premier jour, alors il ne la rejetterait sûrement pas lui ! Et si c’était le cas… alors la prochaine étape serait le couvent… ou un changement radical de bord à voir, car dans le fond, pas sûre qu’une vie de chasteté lui convienne à long terme ! Sans vraiment le lâcher, ses mains avaient glissé sur lui montrant d’autant plus clairement ses intentions.

- Des objections ?!

Quoi, après on serait encore capable de dire qu’elle ne lui a pas laissé le choix et qu’elle l’a forcé !

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 1933
Date d'inscription : 12/05/2011
Crédits : moi
Double Compte : Marek, Kazuo, Takuma, Sovahnn, Maxence, Jordane, Jake



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1038-alec-s-links
MessageSujet: Re: Let's bet them - Jayden   Mer 10 Oct 2012 - 18:27

- J’pense qu’un « optimal » à ce devoir compensera votre attitude de sale con ! Pardonnez l’expression mais c’est la seule qui m’ait traversé l’esprit !

La porte du bureau s’était refermée sur elle, sans que Logan ne se retourne ou ne fasse quoi que ce soit. Elle l’avait peut être vu hausser des épaules juste avant de se faire enfermer dehors, mais c’était la seule réponse à laquelle elle avait bien pu avoir droit, et ça n’était pas pour l’aider à gérer le fait de s’être fait dégager au moment même où elle pensait avoir gagné son paris. Comme quoi, l’adage dit vrai, il ne faut jamais vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué, et surtout pas un aussi bourru que Logan. Ça a toujours des réactions improbables ces bêtes là. Saletés va ! Nan, sérieusement, il l’avait à peine entendu, et, s’il avait capté ce qu’elle lui avait dit, il n’y avait que de faibles probabilités pour qu’il lui mette en effet cette note là. Ça se jouerait probablement à pile ou face. Ou il lui demanderait de refaire le devoir, juste pour faire chier un peu plus. Ou encore, il ne ferait rien du tout, parce qu’il aurait déjà oublié tout ça quelques minutes plus tard. Tout était à prévoir. Mais en attendant, c’était Alec qui avait écopé de la jeune femme blessée dans son orgueil, et c’était en crachant sur la virilité pourtant affirmée de son cousin qu’il l’avait accueillie. Et, oui, c’était sa manière à lui d’épargner son amie.

- Ben tu vois, tu l’connais pas assez visiblement !
« Hm… c’est vrai qu’on parle couramment de ça, devant un plateau de cupcakes.. »

J’imagine bien la situation pourtant, ça serait quelque chose à tenter. Mais s’il était question de dévorer quelque chose, pour l’instant, c’était plus de la jeune femme qu’il s’agissait. Celle-ci s’était plus ou moins clairement jetée sur lui, ne se préoccupant pas vraiment de ceux qui les entouraient, et on ne pouvait pas vraiment dire que c’était pour lui déplaire.

- J’préfère te le dire tout de suite, t’as pas vraiment le choix !

Les deux bras levés, avec un petit signe du regard, il avait semblé lui dire « est-ce que j’ai dit quelque chose », mais s’était abstenu de tout commentaire. La jeune femme était revenue prendre ses lèvres, se collant à lui, glissant sa main contre son corps sans aucune gène, histoire, probablement, de se rassurer quand à l’attirance qu’elle pouvait provoquer. Et vu qu’il n’avait ni d’emmerdes de cœur, ni de convictions particulières sur ce sujet, en tout cas, aucune qui concerne les bonnes mœurs, lui, ne se faisait pas prier. En tout cas, c’était avec un petit sourire qu’il l’avait laissée faire.

- Des objections ?!

La repoussant le temps de l’attraper, et de la soulever façon princesse ou jeune mariée, il l’avait embarquée vers les dortoirs, jetant un regard vers ceux qui les lorgnaient ouvertement.

« Ouais, une, en parle pas à ma femme, après on va encore dire que j’suis un mec facile. »

Et, oui, ça, c’était plus pour les autres qu’elle, et aussi pour la faire sourire un peu. Même s’il n’avait aucune femme, si on excluait Mack, à laquelle il n’avait pu s’empêcher de penser du coup. Jayden, elle, ferait sûrement une tronche pas possible si un jour elle la rencontrait et que celle-ci se présentait comme telle. Et elle repenserait probablement à ce genre de réflexions de sa part, mais ça n’était qu’un détail. En équilibre sur une jambe, il avait fait volé la porte du dortoir de l’autre, avant de dégager les gens présent d’un simple regard, avant de lâcher la jeune femme sur un lit, la dominant de sa hauteur avec un petit sourire quelques instants avant de venir prendre ses lèvres alors que la porte du dortoir se refermait doucement.

+ Topic Fini +
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Let's bet them - Jayden   

Revenir en haut Aller en bas
 
Let's bet them - Jayden
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jayden Cole vs Jesse Jane
» Let's bet them - Jayden
» Jayden Cole vs Kim Smith (1/2 finale)
» Caly & Jayden ♥ True love never dies? (FINI)
» Chicks of fame

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Imperium™ :: Poudlard & ses alentours :: Hogwarts' Inside :: Catacombes et escaliers :: Salle commune des Serpentards-
Sauter vers: