AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Someday I'll Feel Better {Eno' + 'Lyn}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Hiboux postés. : 3675
Date d'inscription : 27/03/2011
Crédits : © ECK
Double Compte : Casey (Huffle) && Kevin (Huffle) && Rafael (Raven) && Ricardo (Slyth) && Rosalyn (Raven)



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1055-this-is-the-story-of-my-life-a
MessageSujet: Someday I'll Feel Better {Eno' + 'Lyn}   Lun 26 Déc 2011 - 20:07

~ Someday I'll Feel Better ~
Sherlyn A. Gordon && Enola C. E. MacKrown && Killian T. E. Calgarry
Une partie de son monde s'était écroulée. Depuis que C.C. ne lui adressait plus la parole, elle n'avait plus été que l'ombre d'elle-même. Elle aurait pu y rester, sans nul doute. Et si elle sauvait les apparences devant les autres, les plus proches d'elle savaient qu'elle était brisée. Son coeur était en miettes et même si elle dressait un mur de ronces autour pour tenter de le protéger, tentait de panser ses blessures et continuait à envoyer presque tout le monde sur les roses, il y avait certaines personnes qui n'étaient pas dupes.

Enola, d'abord, à qui elle s'était confiée quelques semaines auparavant. Eno' qui avait été trouver C.C. pour lui faire ouvrir les yeux sur son mal-être et qui s'était heurtée à un mur. Killian ignorait cela et sans doute valait-il mieux qu'il en fût ainsi. Pour sa part, elle n'osait plus tenter de s'approcher de sa jumelle, songeant que si un jour elle décidait de revenir vers elle, ça devait venir d'elle-même. Que si elle tentait encore une approche, elle en ressortirait plus blessée encore. Et ça lui faisait un mal de chien, parce qu'elle voyait bien à quel point elle était seule. A l'évidence, sa moitié n'allait pas bien elle non plus, mais elle ne pouvait rien faire pour alléger sa peine puisqu'elle ne se laissait plus approcher. Alors en attendant, il y avait Cap', qui n'allait pas forcément super bien non plus, et à qui elle tentait de changer les idées, ne serait-ce qu'en volant... ou en suivant les entraînements du sol ou des gradins pour quelques jours encore. Même si elle ne pouvait pas tenir la promesse qu'elle lui avait faite, et même si son bras en écharpe lui interdisait l'usage de sa batte jusqu'à la semaine prochaine.

Et puis il y avait Caem. A qui elle refusait de complètement se livrer, même s'il en savait déjà trop, beaucoup trop. Il comprenait tellement de choses qu'elle en était terrorisée. Et en même temps, elle était incapable de complètement s'éloigner de lui. Parce qu'il lui faisait un bien fou, avec son calme, sa douceur et ses sourires. Et qu'il arriverait peut-être, lui, un jour, à recoller les morceaux. On était loin des grandes déclarations d'amour, au moins pour sa part à elle, elle s'était déjà bien plantée avec ça, elle ne voulait pas recommencer, mais il lui faisait du bien, rien que par sa présence et ses baisers, et elle savait qu'elle sauterait à la gorge du premier qui tenterait de toucher à un seul de ses cheveux. Ce qui était assez révélateur de ce qu'elle ressentait, même si elle ne le disait pas et refusait de se l'avouer. Et, donc, elle ne pouvait plus tenir sa promesse faite à Eno', parce qu'elle ne voulait pas jouer avec Caem comme elle avait dit à Cap' qu'elle le ferait, parce qu'elle ne voulait pas le blesser. Il ne méritait clairement pas ça, pas lui.

Quand elle le croisait dans les couloirs, elle le saluait invariablement en lançant un "Salut beau gosse" aguicheur. Elle lui volait un baiser avant de s'éloigner vaquer à ses occupations et cherchait sa présence quand elle avait un moment de libre. Avec Eno', ils étaient les piliers sur lesquels elle se reposait pour ne pas complètement sombrer. C'était flippant, parce que perdre l'un ou l'autre comme elle perdait C.C. la détruirait à coup sûr. Mais, effectivement, elle, au moins, n'était pas complètement seule. Elle n'allait pas aussi bien qu'elle voulait le faire croire, mais comparé à quelques semaines auparavant, à quelques jours plus tôt, même, il y avait du mieux. Elle retournait en cours, déjà, et même s'il y avait des profs qu'elle envoyait toujours sur les roses au mépris du danger que ça pouvait représenter, il y en avait qu'elle respectait. Andrews en faisait évidemment partie. Et si elle avait toujours été assidue, elle redoublait d'efforts quand il s'agissait de ses cours, particuliers ou non, même si l'Histoire de la Magie la barbait prodigieusement.

Elle travaillait dur malgré tout, sur ce devoir d'Histoire. Attablée dans la salle commune, ça faisait un moment qu'elle compulsait son livre et retranscrivait à l'aide d'une plume ensorcelée pour écrire ce qu'elle lisait, nombre de dates et de faits importants sur un parchemin. Et souvent, un soupir las passait ses lèvres. Elle posa finalement la plume, se passa sa main valide sur le visage. Une pause ne serait pas superflue. Un peu de compagnie non plus, et elle fit le tour de la pièce des yeux, cherchant quelqu'un à apostropher...


Dernière édition par Killian T. E. Calgarry le Lun 27 Fév 2012 - 22:30, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité


Invité
MessageSujet: Re: Someday I'll Feel Better {Eno' + 'Lyn}   Mar 27 Déc 2011 - 0:12

Someday I’ll feel better
ft. Killian T. E. Calgarry & Enola C. E. McKrown

Deux jours qu’elle rongeait son frein. Qu’elle attendait de savoir ce qu’il s’était précisément passé, pourquoi Killian avait le bras en écharpe. Certes, ça la faisait chier pour l’équipe. Mais surtout, elle s’inquiétait pour son amie. Elle était d’ailleurs passée à l’infirmerie, et ce n’était pas peu dire… Cet endroit, elle n’y avait pas remis les pieds depuis… Depuis que Ricardo en était sorti sans le lui dire et qu’elle s’y était pointée pour se faire envoyer paître par l’infirmière. Il n’y avait plus personne à y voir. Depuis, elle faisait un détour pour éviter de passer devant cette pièce qui lui rappelait tant de mauvais souvenirs, tant de souffrance… Alors forcément, quand on lui avait dit que Killian était à l’infirmerie, elle avait cru le pire. Elle avait, même, fait passer un mot à Everleigh, même si la dernière fois qu’elle avait parlé à la Ravenclaw, celle-ci l’avait envoyée bouler. C’était sa sœur, quand même, qui était à l’infirmerie… Pas une inconnue ! La jeune femme était-elle passée voir sa jumelle ? La rouge et or n’en avait pas la moindre idée, et ce n’était pas une question qu’elle se voyait poser à sa meilleure amie.

Quand elle était allée la voir, elle n’avait eu qu’une hâte : que celle-ci sorte vite de l’infirmerie. Elle s’était, d’ailleurs, excusée, disant qu’elle ne pouvait pas rester trop longtemps, et qu’elle espérait vite revoir son amie dans leur salle commune. Que l’infirmerie lui rappelait trop de mauvais souvenirs. Mais elle s’était forcée à y rester, un peu, malgré les souvenirs douloureux que cela remuait. C’était en sortant de l’infirmerie qu’elle était passée par le dortoir des Gryffindor pour prendre ce dont elle avait besoin. Elle s’était, ensuite, rendue aux toilettes pour… Tout couper.

Killian n’avait pas encore vu, mais ça, ce n’était pas grave. Enola, malgré tout, se moquait un peu de la réaction qu’aurait son amie à sa nouvelle tête. Ce qui intéressait le plus la poursuiveuse, c’était se savoir comment et pourquoi son amie s’était blessée. Pour le coup, le match contre Slytherin qui se rapprochait, elle l’avait oublié… Pour l’instant…

La métisse revenait de cours lorsqu’elle passa le tableau de la Grosse Dame et aperçut Killian entrain de bosser, le bras en écharpe. Cette vision la fit, une fois de plus, froncer les sourcils alors qu’elle se demandait comment son amie avait bien pu faire son compte. Un instant, elle s’adossa au mur, bras croisés et jambe repliée pied posé contre la pierre, pour l’observer. Une plume ensorcelée écrivait pour elle.

Lorsque la plume se posa sur la table, Enola attendit que le regard de Killian croise le sien pour s’approcher d’elle. Retournant une chaise, pour s’asseoir à califourchon dessus, elle posa son sac en bandoulière par terre avant d’appuyer son menton sur ses mains posées sur le dessus du dossier.

« Tu peux m’expliquer ce qu’il s’est passé, maintenant, s’il te plait ? »

Sous-entendu : ’’tu ne voulais rien dire tant que tu étais à l’infirmerie, j’ai respecté ton souhait, maintenant, j’ai le droit de savoir… Je suis ton amie, et je m’inquiète’’. Le regard de la jeune femme, direct, se plongea dans celui de la batteuse attendant la réponse de celle-ci. Elle avait parlé doucement, afin de ne pas déranger les autres personnes dans la pièce mais, surtout, pour éviter d’attirer leur attention et leur conserver une relative tranquillité.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 3675
Date d'inscription : 27/03/2011
Crédits : © ECK
Double Compte : Casey (Huffle) && Kevin (Huffle) && Rafael (Raven) && Ricardo (Slyth) && Rosalyn (Raven)



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1055-this-is-the-story-of-my-life-a
MessageSujet: Re: Someday I'll Feel Better {Eno' + 'Lyn}   Mar 27 Déc 2011 - 7:04

~ Someday I'll Feel Better ~
Sherlyn A. Gordon && Enola C. E. MacKrown && Killian T. E. Calgarry
De son nouveau séjour à l'infirmerie, Killian gardait un souvenir mitigé. Caem l'y avait accompagnée et il était revenu la voir le lendemain. Enola était passée aussi, et de ce qu'elle savait de la rupture avec l'autre con de Slytherin, ça n'avait pas dû être facile, d'ailleurs, Killie se doutait bien du pourquoi de sa nouvelle coupe, même si elles n'en avaient pas parlé. Il faudrait qu'elle la rassure à ce sujet d'ailleurs, ça lui allait vachement bien les cheveux courts. Depuis le temps qu'elle en parlait ! Ca, c'était le côté positif... Et puis il y avait le côté négatif. C.C. n'avait jamais fait mine de s'intéresser à ce qu'il lui était arrivé. Et ça, c'était le plus difficile à supporter. Il fallait qu'elle s'y habitue, sans doute, mais ça lui faisait un mal de chien de constater que non, vraiment, elle ne comptait plus du tout pour sa jumelle, alors elle se reposait comme elle pouvait sur les deux seuls en qui elle pensait pouvoir avoir confiance.

Pourtant, elle n'avait pas tout dit. Ni à Caem sur tout ce qui la rongeait, ni à Eno' sur ce qu'il s'était réellement passé au stade, sur le pourquoi de son bras blessé. Et si pour le premier, elle n'avait pas vraiment l'intention de changer cet état de fait, pas pour le moment tout du moins, elle savait bien que Cap', tôt ou tard, devrait savoir. Elle espérait juste avoir un peu de temps pour s'y préparer, parce qu'elle se doutait bien que ça ne passerait pas facilement.

Manque de pot, quand elle parcourut la pièce des yeux à la recherche d'un visage amical, ce fut sur celui de sa meilleure qu'elle tomba, et elle se doutait bien que le temps des révélations était arrivé. Il suffisait de croiser son regard pour le savoir. Et fidèle à elle-même, la capitaine ne laissa pas vraiment le suspens plus longtemps. A peine avait-elle pris place à côté d'elle qu'elle lançait déjà la question fatidique.

"Salut Cap', contente de te voir aussi, ça va ? Bien et toi ?"

Trait d'humour à la con, check. Maintenant elle n'avait plus le choix. Katee soupira. Quand il faut y aller... Elle plongea ses yeux dorés dans ceux, sombres, de son capitaine et lui répondit, sans ciller bien qu'elle redoutât sa réaction.

"J'ai merdé, Cap'. Je me suis pris un cognard dans l'épaule. Du coup la clavicule a pas aimé. Je voudrais bien être déjà sur pied, mais même si je vais tout faire pour que ça soit le plus vite possible, Wargrave a dit pas avant une semaine. Je veux pas pénaliser l'équipe trop longtemps, mais je vais pas pouvoir faire beaucoup mieux."

Bon... Grosso modo, on y était. Mais peut-être qu'elle devrait détailler davantage ? Elle n'était pas sûre de le vouloir, et elle résolut d'attendre les questions de son amie pour éventuellement y répondre. Ca ne manquerait pas d'arriver, ça, elle en était certaine.


Dernière édition par Killian T. E. Calgarry le Mer 11 Jan 2012 - 18:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité


Invité
MessageSujet: Re: Someday I'll Feel Better {Eno' + 'Lyn}   Mer 11 Jan 2012 - 10:08

Someday I’ll feel better
ft. Killian T. E. Calgarry & Enola C. E. McKrown

Hormis son bras en écharpe, physiquement parlant, Killian allait mieux. Qu’en était-il de mentalement parlant ? Difficile à dire, après tout, Enola n’était pas dans sa tête. Mais la capitaine n’aurait pas dit non à y être, pour le coup… Qu’était-il donc passé par la tête de son ami pour qu’elle se retrouve avec un bras en écharpe ? Là était toute la question, et là était la question qu’elle avait posée sans préambule à son amie. Eno’ n’allait pas s’embarrasser de tours et détours alors qu’elle était allée voir Killian à l’infirmerie la veille et qu’elle était déjà passée par les subtilités du langage, se contentant de s’assurer qu’il n’y avait rien de grave, et que ce n’était pas grave pour le Quidditch, que l’essentiel, c’était que Killian guérisse. Mais maintenant, la situation était différente : Katee était sortie de l’infirmerie, et de retour dans le dortoir, c’était que ça allait aller.

Appuyée au dossier d’une chaise, elle fixait la septième année de son regard aux iris tellement foncés qu’ils en étaient pratiquement noirs. La métisse tiqua légèrement lorsque Killian la reprit pour jouer les civilités, mais après tout, elle connaissait la légilimen, n’est-ce pas ? Elle savait qu’elle ne pouvait pas s’attendre à autre chose de la part de celle qui était sa capitaine, après tout. Celle-ci, d’ailleurs, chassa la réflexion du revers de la main comme on chasse une mouche qui dérange.

« Certes. Donc ? »

Le soupir de Killian informa Enola que celle-ci avait parfaitement conscience qu’elle ne pourrait pas reculer plus encore l’échéance des aveux. Killian avait merdé. Enola arqua un sourcil. Killian s’était pris un cognard dans l’épaule. Hein hein ? Et comment donc avait-elle fait, pour merder ? Ca ne lui ressemblait pas. Si on lui avait demandé son avis, Enola aurait répliqué que c’était fait intentionnellement. Que Killian avait voulu se blesser. D’ailleurs, la jeune femme ne se gêna pas pour donner son avis.

« Depuis quand tu es suicidaire, Calgarry. Ce cognard, il aurait très bien pu rencontrer ta tête. Ou ta poitrine, à hauteur de ton cœur. Et alors, tu ne serais plus là, aujourd’hui… Tu cherchais à atteindre qui ? Ta chère jumelle qui t’a laissée tomber ? Laisse-la seule. Elle ne mérite pas que tu te détruises. Tu mérites mieux que cette ingrate. »

Non, Enola ne mâchait pas ses mots à l’encontre de la Raven. En même temps, celle-ci l’avait un peu beaucoup envoyée bouler lorsqu’Enola était venue la voir pour lui dire que Killian allait mal. Et, visiblement, elle s’en était foutue comme d’une guigne, en témoignait l’état de la jeune femme qui lui faisait face aujourd’hui.

« T’as des gens qui tiennent à toi, concentre-toi sur eux, et arrête de te détruire. Tu te fais plus de mal qu’autre chose, et je pense que ta chère sœur n’en a rien à faire, de ce qu’il peut t’arriver, alors oublie la. »

Enola marqua un temps de silence avant de reprendre :

« Pour ce qui est du Quidditch, je peux pas dire que ça m’arrange, mais t’as intérêt à te remettre complètement avant de tenter de remonter sur un balai pour un entrainement. Je serai intraitable là-dessus. Je ne veux pas te voir sur le terrain tant que tu n’es pas complètement guérie. »

Ajoutez à cela des yeux qui lançaient des éclairs et un ton autoritaire, et vous obtiendrez une assez bonne idée de la détermination d’Enola en ce moment.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 3675
Date d'inscription : 27/03/2011
Crédits : © ECK
Double Compte : Casey (Huffle) && Kevin (Huffle) && Rafael (Raven) && Ricardo (Slyth) && Rosalyn (Raven)



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1055-this-is-the-story-of-my-life-a
MessageSujet: Re: Someday I'll Feel Better {Eno' + 'Lyn}   Mer 11 Jan 2012 - 18:43

~ Someday I'll Feel Better ~
Sherlyn A. Gordon && Enola C. E. MacKrown && Killian T. E. Calgarry
Oui, ça allait, mieux physiquement, et ça continuerait, parce qu'elle se l'était promis autant qu'elle l'avait promis à Caem, et mentalement aussi, même si on n'était loin de l'extase. Là encore, le Hufflepuff n'y était pas étranger. Etre près de lui avait quelque chose de particulièrement agréable, et rassérénant. Elle n'était pas sur un petit nuage, parce qu'il restait encore de nombreuses ombres au tableau, mais même si ça s'était soldé par une clavicule cassée, elle ne regrettait pas d'être passée par le terrain de Quidditch quelques jours auparavant. Et manifestement, ce n'était pas le moment de jouer sur l'humour avec Cap'. Bon, évidemment, si la situation avait été inversée, Killian savait qu'elle aurait réagi à peu près de la même manière. Et quand Eno' s'impatienta, elle se décida à lui répondre. En ne quittant pas son regard, y cherchant les réactions de son amie. Le sourcil arqué lui en disait long : L'annonce la laissait perplexe. Elles se connaissaient suffisamment pour que la poursuiveuse sût parfaitement que ce n'était pas dans les habitudes de Killie de se laisser avoir par un cognard. Comme l'avait dit Wargrave, il ne l'avait jamais vue dans l'infirmerie... Et pour cause.

Calgarry. Pas Katee, pas Killian. Calgarry. La batteuse plissa le nez. Ca, ça ne sentait pas bon du tout. Ok, elle le savait, elle avait merdé. Mais putain, c'était de C.C. qu'il s'agissait quoi ! Elle devait faire comme si rien ne s'était passé ? Non, ça, c'était juste impossible. Et sous les reproches de son amie, elle ne cilla toujours pas. Mais elle ne resta pas muette pour autant. S'attaquer à sa jumelle, malgré tout ce qu'elle pouvait ressentir, c'était encore quelque chose qu'elle ne tolérait pas.

"Je t'aime Cap', mais je t'interdis de dire ce genre de chose de C.C. Et je sais pour le cognard. Et ça ne se reproduira plus, ça tu as ma parole."

Elle esquissa un sourire quand Cap' ajouta qu'elle avait des gens qui tenaient à elle. Oui. Maintenant, elle le savait. Et l'acceptait. Elle l'avait toujours su pour Eno', même si elle ne s'était pas vraiment reposée sur leur amitié jusque-là. Et maintenant, il y avait Caem.

"Je sais."

Elle savait pour les gens qui tenaient à elle, autant que, malheureusement, pour le désintérêt total de sa jumelle. Seulement elle n'arrivait pas encore à l'encaisser, et au fond, elle espérait toujours, que d'une manière ou d'une autre, ça allait se tasser, et qu'elles allaient se retrouver. Quant au Quidditch...

"Une semaine de repos, et une reprise progressive, a dit Wargrave. Et je crois que tu seras pas la seule à être intraitable sur le sujet. Cela étant, je compte bien venir vous voir vous entraîner en attendant. Tu vas pas m'interdire les tribunes, quand même ?"

Elle était aussi sérieuse que son capitaine. Déjà, elle allait louper un ou deux entraînements, c'était une bien assez grande punition pour qu'elle ne soit pas en plus bannie des tribunes. Elle pouvait au moins regarder et donner son avis, non ? Le silence plana quelques instants avant qu'elle ne fasse le tour de la salle des yeux, et qu'elle juge qu'il y avait suffisamment peu de monde, et suffisamment loin d'elles pour enchaîner sur autre chose. Oui parce que bon, sa blessure, c'était bien beau, mais on n'allait pas y passer toute la vie non plus. Elle allait s'en remettre, maintenant, il fallait juste un peu de temps. Et il y avait plus important.

"Y a un autre truc dont je veux te parler depuis un moment."

Elle se pencha en avant, pour être plus proche de son amie, et baissa le ton.

"Ca fait longtemps que j'y pense, et je voulais que C.C. soit avec moi à l'origine. Ptêt que je me disais qu'elle serait meilleur stratège... enfin je crois que je peux faire une croix dessus, déjà qu'avant, elle était pas très chaude pour en parler alors... Toi, par contre, je sais que tu les aimes pas, autant que je les déteste. On peut pas rester comme ça, ça dure depuis trop longtemps."

Une nouvelle fois, elle regarda autour d'elles. Il n'y avait pas grand monde dans la salle, juste Gordon, une sixième année, elles ne risquaient pas grand chose, songeait-elle. Alors elle poursuivit.

"Je crois que de nous deux, c'est clairement toi la meilleure tacticienne. Et de toute façon, je pourrai rien faire seule. Mais il faut qu'on fasse quelque chose contre... Comment tu dis, les Moins-que-rien, c'est ça ? Evidemment, on aura besoin de soutien..."

Elle l'observa un instant, et ajouta finalement.

"Me dis pas que t'y as jamais pensé, je te croirai pas."

Non ça, c'était plutôt du genre de C.C., d'éluder la question. Eno' n'était pas comme ça, elle. Tout comme elle-même, elle avait plutôt tendance à être directe... Comme un poing dans la gueule, ouais, clairement.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité


Invité
MessageSujet: Re: Someday I'll Feel Better {Eno' + 'Lyn}   Ven 13 Jan 2012 - 14:47

Someday I’ll feel better
ft. Killian T. E. Calgarry & Sherlyn A. Gordon & Enola C. E. McKrown

"Il y a plutôt intérêt à ce que ça ne se reproduise plus. Tu sais que tu es ma meilleure amie, et que je te considère comme la meilleure batteuse que j'ai vue à Poudlard. Mais si tu te blesses encore aussi connement - les blessures en cours de matches ne comptent pas, bien sûr - mais donc, si tu recommences à te mettre en danger en dehors des matches, avec des cognards, ne serait-ce qu'en entraînement, je te suspens de l'équipe. Je REFUSE que tu mettes ta peau en danger à cause de ta soeur."

Elle marqua un temps de silence, sans laisser à Katee le temps de répondre et, posant un regard autoritaire sur son amie, ajouta:

"Considère que là, c'est ta capitaine qui a parlé. Ton amie, elle te dit simplement de faire attention à toi et d'oublier un peuta soeur. Si elle ne comprend pas à quel point elle compte pour toi, laisse-lui del'air. Je ne l'apprécie pas réellement, mais je n'ai rien contre elle, à la base. Mais voir comment tu te fais du mal à cause d'elle, ça, par contre, ça me fait mal. T'es ma meilleure amie, Kat', et je ne tolèrerai pas que tu te détruises à cause de quiconque, qu'il s'agisse de ta soeur, ou bien d'un mec, ou d'un prof, ou d'une fille lambda. C'est clair?" T'es pas toute seule, je suis là, moi. Laisse-la revenir d'elle-même. Laisse-la comprendre sa connerie."

La métisse tendit la main vers son amie, tâchant de dresser des barricades mentales pour éviter de déclencher sa légilimencie. Cela marcha-t-il? Difficile à dire, car elle ne ressentit rien - à son grand soulagement - lorsque sa peau et celle de Killian entrèrent en contact. Elle pressa brièvement la main droite de la septième année avant de rompre le contact lorsque celle-ci acquiesça au fait qu'elle n'était pas seule.

"T'en es où, au fait, du plan biatches?" demanda-t-elle en forçant délibérément sur le dernier mot.

Quant à interdire les tribunes à Killian? Non, elle ne le ferait pas. Sauf si... Sauf si celle-ci n'écoutait pas ses conseils. Elle ne revint pas dessus, d'autant que Killian regardait autour d'elles deux. Enola fit de même, se demandant pourquoi son amie prenait cet air soupçonneux. Celle-ci, enfin, reprit la parole.

"Je t'écoute..." répondit-elle simplement en fronçant les sourcils avant de se pencher à son tour pour écouter ce que Killian pouvait avoir à lui dire de si important et secret.

Sans réagir à la mention de la soeur de son amie, Enola l'invita à poursuivre d'un mouvement de la main. des gens qu'elle n'aimait pas? Il ne pouvait s'agir que des Moins-que-Rien, non? En effet, elle en eu confirmation et un large sourire s'épanouit sur le visage de la capitaine.

"En voilà une idée qu'elle est bonne! On devrait mettre ça en pratique!" lâcha-t-elle comme s'il s'agissait d'une conversation lambda.

Foutre le bordel dans les rangs de ses dictateurs? Elle était toujours partante. Et puis... Ce n'était pas comme si elle avait quelque chose à y perdre, pas vrai? Il faudrait simplement faire attention, ne pas oublier que leur préfet en chef était du côté de ces enflures, et qu'il fallait faire attention aux oreilles qui trainaient. A son tour, Eno regarda autour d'elles, ne remarquant dans la salle commune que Sherlyn un peu plus loin, mais qui ne semblait pas leur prêter attention. Du moins, était-ce ce qu'il sembla à la légilimence.

"C'est clair qu'à deux, on pourra pas faire grand chose, à part du sabotage... Tu sais? Comme les Résistants en France pendant la WW2!"

Une chose était sûre, ça promettait d'être amusant...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 3675
Date d'inscription : 27/03/2011
Crédits : © ECK
Double Compte : Casey (Huffle) && Kevin (Huffle) && Rafael (Raven) && Ricardo (Slyth) && Rosalyn (Raven)



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1055-this-is-the-story-of-my-life-a
MessageSujet: Re: Someday I'll Feel Better {Eno' + 'Lyn}   Sam 14 Jan 2012 - 13:36

~ Someday I'll Feel Better ~
Sherlyn A. Gordon && Enola C. E. MacKrown && Killian T. E. Calgarry
Evidemment, Eno' n'était pas contente. Objectivement, à sa place, elle n'aurait pas mieux réagi. Et puis elle avait raison. Rien que pour l'équipe, ce qu'elle avait fait, c'était con. Même si elle ne pouvait pas s'empêcher de penser que Cap' ne pouvait pas comprendre, parce que c'était de C.C. qu'il s'agissait. L'oublier ? Comment pouvait-elle faire ça ? C'était juste impossible. "C'est ma jumelle, je peux pas faire comme si elle existait pas." Même en se raccrochant à son désir de liberté, ça lui semblait assez improbable. Parce que même là, il y avait toujours un moment où elle retrouvait sa moitié. Elle hocha simplement la tête, quand elle lui demanda de laisser sa soeur revenir d'elle-même et qu'elle lui assura qu'elle était là, elle au moins.

"Je sais."

Oui elle l'avait déjà dit. Et elle esquissa un sourire quand son amie pressa sa main. Qui se ternit bien vite quand on aborda le... "plan biatches" comme elle disait. Encore un truc qu'elle n'était pas capable de faire. Elle passa sa main valide dans ses cheveux et secoua légèrement la tête.

"Je vais encore te décevoir, Cap', mais j'y arrive pas."

Elle inspira profondément, mais ne quitta pas le regard de son amie pour autant. Ca n'était pas si honteux, hein, que d'avoir trouvé quelqu'un avec qui elle était bien ? Elle hésita pourtant. Elle n'aimait pas l'idée d'avoir encore failli à une promesse. Pourtant c'était bel et bien ce qu'elle avait fait.

"J'ai essayé. Mais lui... C'est juste... je peux pas jouer. Il comprend trop de choses de toute façon. Et en fait, j'en ai même pas envie. J'ai essayé, et j'ai détesté. Je veux pas lui faire du mal."

Elle supposait qu'elle allait voir de qui elle parlait. De toute façon, il avait été là presque tout du long quand elle était à l'infirmerie, et elle commençait à le voir régulièrement, sans se cacher. Quel intérêt, d'ailleurs ? Aucun, et elle n'avait de toute façon jamais vraiment eu grand chose à faire du regard des autres. Bon celui d'Eno' et de C.C. c'était autre chose, cela dit, et elle se demanda encore un instant ce que sa capitaine allait penser de sa défection.

"Ce qui n'empêche pas que je peux compter tes points. Nan parce que techniquement, j'avais pris de l'avance sur toi avant, donc finalement, il reste à voir si t'es capable de me rattraper. T'en es où toi ?"

C'était vrai, quelque part, elle avait couché avec un bon nombre de gars par le passé, tandis que Cap' était dans les bras du Slyth. Les rôles s'inversaient, alors ? Enfin elle n'était pas prête à avouer, ni à s'avouer, qu'elle était, peut-être, en train de retomber amoureuse, mais le fait était qu'elle partait bien dans une relation suivie, contre toute attente. Elle faillit hausser les épaules mais arrêta son geste en levant les yeux au ciel.

"Y a des mouvements qu'il faut que j'apprenne à oublier je crois. Hausser les épaules, c'est pas une bonne idée. Bref..."

On arrivait à un sujet autrement plus sérieux, et leur air de conspiratrices était sans doute évocateur. Et évidemment, Enola était de la partie. Elles étaient toutes les deux conscientes qu'il faudrait faire attention, ne pas se faire prendre ni mettre qui que ce soit en danger, mais c'était effectivement une idée alléchante pour l'une comme pour l'autre.

"J'aime l'idée. Une idée de point de départ pour leur mettre des bâtons dans les roues ? Après tout, c'est toi le Cap', Cap' ! Et j'avoue que j'ai beau y réfléchir, je sais pas trop par où commencer..."

Au moins, cela dit, elles étaient d'accord sur cette idée là.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité


Invité
MessageSujet: Re: Someday I'll Feel Better {Eno' + 'Lyn}   Lun 16 Jan 2012 - 11:09

Someday I’ll feel better
ft. Killian T. E. Calgarry & Sherlyn A. Gordon & Enola C. E. McKrown

Elle savait, mais c'était pour Enola une évidence, qu'elle devait savoir que la capitaine ne voulait pas qu'elle mette sa vie en danger, et que si elle le faisait, les conséquences seraient terribles, justement parce que la métisse ne voulait pas perdre sa meilleure amie en plus de l'homme qu'elle aimait. Et ça, Killian devait aussi le savoir. Pourtant, la jeune femme se sentit obligée de le justifier.

"Je sais que tu dois penser que j'abuse, mais... J'veux pas te perdre à cause du Quidditch comme je l'ai perdu, lui... Je le supporterais pas..."

Presque aussitôt après, elle choisit de changer de sujet, d'en revenir à quelque chose de plus léger, parce que... Parce que c'était mieux, pour elles deux. Parce qu'Enola n'avait pas envie de repenser à Ricky et de se remettre à déprimer. Elle faisait trop d'efforts pour les voir être ruinés par une malheureuse pensée. Même si penser à lui était une seconde nature, pour elle, elle faisait consciemment des efforts pour s'en empêcher. Le "plan biatches", donc... Enola fronça les sourcils quand Killian lui expliqua ne pas y arriver. C'était pourtant simplissime, non? Il suffisait d'allumer, et, si l'on ne voulait pas aller plus loin, de planter le mec là, non? Non... Et Enola ne tarda pas à comprendre le pourquoi du comment sous les explications de la batteuse. Une expression entendue apparut sur son visage, en même temps qu'un sourire de connivence.

"Tu serais pas un peu entrain de tomber amoureuse, toi, par hasard?" demanda-t-elle avec un sourire entendu.

A noter que c'était sans doute la meilleure chose qui pouvait arriver à Killian, et que par ce petit jeu, c'était plus ou moins consciemment ce qu'elle avait cherché à provoquer: que la brunette rencontre un mec bien, qui saurait l'apprécier à sa juste valeur, qui serait là pour elle, lui ferait oublier Paley, Overton, et toutes ses mauvaises expériences. Et visiblement... C'était chose faite...

"Bonne pioche, ma belle! Je suis contente pour toi, tu le mérites..."

Et c'était dit en le pensant, cela se voyait. La légilimence était véritablement heureuse pour son amie et cela mettait du beaume à son coeur meurtrit. Certes, elle aurait voulu pouvoir trouver quelqu'un, elle aussi, dans les bras duquel elle pourrait oublier Ricardo. Mais... C'était tellement dur...

"Avant qu'on se lance ce petit défi, j'ai couché avec deux types. Rien depuis, mais... Bientôt. Faut juste que je recroise ce type... C'était pas le moment, la dernière fois, mais la prochaine, ça le sera."

Lui dire que c'était aussi un Slytherin, ce n'était peut-être pas utile, n'est-ce pas? Non, sans doute pas vraiment...

Enola ne répondit pas lorsque Killian dit qu'elle devait apprendre à ne pas hausser les épaules, tant c'était pour elle une évidence. On évite de se faire mal, quand on a un bras en écharpe... On y fait trèèèèèèèès attention, pour qu'il se soigne du mieux possible...

Et puis... Nouveau changement de sujet. La rébellion, again. Il faudrait, sans doute, trouver un nom pour ce groupement si Killian voulait lui faire prendre de l'ampleur...

"T'as un nom, pour le groupe? Il faut quelque chose d'accrocheur, qui attire les anti Moins-que-Rien, mais qui n'éveille, à priori, pas leurs soupçons... Quelque chose qui semble... Innocent... Et puis. Il faut recruter, aussi!"
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité


Invité
MessageSujet: Re: Someday I'll Feel Better {Eno' + 'Lyn}   Mar 17 Jan 2012 - 20:43

    La journée avait été rude et particulièrement chiante. C'était donc pour cela que Sherlyn avait eu pour but de se réfugier dans sa salle commune et de s'y laisser mourir une bonne fois pour toute. Mais ce ne fut sans compter sur l'extrême passion de son professeur de botanique qui, en guise de punition suite à ses nombreux retards en classe, avait décidé de lui demander deux parchemins et demi sur la mandragore et ses origines, chose dont elle n'avait strictement rien à faire, au passage. Ce fut donc la mort dans l'âme que la jeune femme avait rejoint le salon de sa salle commune, prenant l'air studieux qui ne lui avait jamais collé à la peau. Elle alla s'asseoir à une table, non loin de deux camarades auxquelles elle n'avait jamais réellement prêté attention, du moins celles-ci entretenaient des liens cordiaux, mais cela n'avait jamais été plus approfondit. Il fallait dire que la blondinette n'avait nullement pour habitude d'aller vers les autres, beaucoup solitaire et orgueilleuse pour cela. D'ailleurs, elle se sentait même parfois trop bien pour se mélanger au commun des mortels, bien qu'il y ait parfois quelques rares exceptions. Son intérêt passait avant tout, bien que cela ne soit pas très Gryffondorien de sa part, car en effet, la loyauté n'a jamais été l'une de ses qualités premières, malgré ses nombreux efforts de sociabilité.

    Plume en bouche, Sherlyn eut pour intention de rejoindre son dortoir, trouvant cette occupation, pourtant très instructive, d'un ennui à couper le souffle. Elle feuilleta son ouvrage pour y trouver une quelconque information sur cette plante maudite, mais ce n'était sans compter sur son extrême poisse légendaire, le chapitre concernant la mandragore avait été arraché. La jeune femme pesta intérieurement, agacée contre le carma qui se riait une nouvelle fois d'elle. Sans chapitre, elle n'irait pas loin et elle n'avait aucune envie de rejoindre la bibliothèque à cette heure-ci. L'idée de tout envoyer valser lui traversa l'esprit, mais celle-ci s'était bien vite rétractée étant donné que cette note vaudrait probablement la moitié de sa moyenne scolaire. Résignée, elle poussa un autre juron avant de se soumettre à ces prochaines heures d'esclavagisme. Ethan n'était jamais là quand on avait besoin de lui. C'est vrai quoi, lui aurait probablement su lui débarrasser de cette corvée en un rien de temps, vu ses excellentes notes en botanique. D'ailleurs, cela faisait quelques jours que celui-ci semblait l'éviter, probablement bien trop affecté par la mort de leur mère. Sherlyn ne réalisait à peine la situation, sombrant dans le déni total, ayant du mal à concevoir ce fait. Le fait qu'elle n'ait nullement eu le temps de connaître sa propre génitrice, qui elle s'en était allée, leur laissant pour seul bien une lettre, que la rouge et or n'avait pas eu le courage de lire. La blondinette jeta un regard dans la salle qui semblait à présent presque vide. Il n'y restait que les deux jeunes femmes qu'elle avait croisées plus tôt, apparemment dans une très importante discussion. Fouine dans l'âme, Sherlyn ne put guère s'empêcher d'écouter leur conversation, remettant l'une de ses mèches derrière son oreille.

    « Ca fait longtemps que j'y pense, et je voulais que C.C. soit avec moi à l'origine. Ptêt que je me disais qu'elle serait meilleur stratège... enfin je crois que je peux faire une croix dessus, déjà qu'avant, elle était pas très chaude pour en parler alors... Toi, par contre, je sais que tu les aimes pas, autant que je les déteste. On peut pas rester comme ça, ça dure depuis trop longtemps. »

    Les yeux de la jeune femme se froncèrent légèrement. Avaient-elles pour intention d'organiser une rébellion ? Dans tous les cas, pour Sherlyn, cela demeurait du suicide complet. Mais d'un autre sens, la rouge et or ne pouvait s'empêcher d'approuver de tels actes de courage. Il est vrai que pour le moment rien ne semblait encore établi, mais Sherlyn voulait en connaître davantage sur leurs intentions. L'air de rien, celle-ci avança doucement sa table pour entendre ce que les deux rouges et or pouvaient bien raconter. Elles chuchotaient et il était presque impossible pour Sherlyn de déchiffrer leurs dires. La jeune femme se faisait probablement passer pour une espionne de première classe, qui au passage, n'avait sûrement rien de mieux à faire de sa vie, mais cela demeurait pour une bonne cause. Si une quelconque résistance en venait à s'établir, Sherlyn voulait en faire partie. Une nouvelle fois, celle-ci avança sa table vers les deux jeunes femmes, essayant d'être le plus discrète possible. Mais malheureusement, Sherlyn avait dû probablement mal calculer sa trajectoire, étant donné qu'elle percuta de plein fouet la table de ses deux camarades, faisant par la même occasion, tomber son jus de citrouille sur toutes leurs affaires. Sherlyn chercha du regard le moindre ustensile susceptible de collaborer avec son suicide, mais elle ne trouva rien qui pourrait être efficace. Elle s'était donc contentée de regarder ses comparses, les yeux grands ouverts, ses deux mains sur sa bouche.

    « Je suis vraiment désolée ! Je n'ai vraiment pas pu m'empêcher d'écouter votre conversation. Je vais vous nettoyer ça. »


    D'une main libre, elle sortit un mouchoir de sa poche et essuya nerveusement la table que son éternelle stupidité avait saccagée.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 3675
Date d'inscription : 27/03/2011
Crédits : © ECK
Double Compte : Casey (Huffle) && Kevin (Huffle) && Rafael (Raven) && Ricardo (Slyth) && Rosalyn (Raven)



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1055-this-is-the-story-of-my-life-a
MessageSujet: Re: Someday I'll Feel Better {Eno' + 'Lyn}   Mer 18 Jan 2012 - 21:29

~ Someday I'll Feel Better ~
Sherlyn A. Gordon && Enola C. E. MacKrown && Killian T. E. Calgarry
Abuser ? Sincèrement, non, Killian n'avait absolument pas le sentiment que son amie abusait. A vrai dire, c'était sans doute plutôt elle, qui avait été trop loin, au mépris des conséquences que ça pouvait avoir sur les gens qui tenaient à elle. Et quand Eno' fit le parallèle avec l'autre con, le coeur de la batteuse se serra. Evidemment. Ca réveillait un peu plus la blessure. Et pour ça aussi, elle s'en voulait. Des regrets, elle en avait, même si, quelque part, c'était aussi ces événements qui avaient précipité les choses avec Caem, et que ça, c'était le côté plutôt agréable. Même si ça signifiait décevoir son amie. Ce à quoi elle s'attendait, quand elle avoua qu'elle n'arrivait pas à mettre leur plan en action, c'était à peu près à tout sauf à ça. A être traitée de lâcheuse, par exemple, oui, ça, ça lui semblait envisageable. Et à voir les sourcils froncés de la capitaine, elle ne doutait pas que ça allait arriver.

Les reproches n'arrivèrent pas pourtant. Enola l'écouta, seulement, et sourit. Killian, elle, eut bien du mal à lui rendre ce sourire. A vrai dire, elle ne savait pas vraiment comment réagir. Parce que ce que venait de dire sa camarade lui faisait peur, plus qu'autre chose. Peur de ce qu'elle pourrait ressentir, peur de ce que ça pourrait impliquer, peur de l'avenir aussi.

"J'en sais rien, Cap'. C'est juste... C'est flippant en fait. Et..."

Hein ? Bonne pioche ? Elle était contente ? Elle le méritait ? Euh... Attendez, elle avait bien compris ?

"Attends, attends, attends... Y a rien... enfin... je sais pas... on s'est embrassés et voilà... enfin on va se revoir... mais je sais pas où je vais..."

"Et ptêt bien droit dans le mur d'ailleurs..."

"Enfin bref... Va pas trop vite en besogne, si ça se trouve, demain, il me dira que c'était bien sympa mais que ça s'arrête là..."

Ouais d'accord, ça se voyait là, que ça ne lui ferait pas plaisir du tout, hein ? Elle espérait franchement que ça ne serait pas le cas. Pas après ce qu'il lui avait dit, pas après la promesse, pas après qu'il a tout fait pour qu'elle se soigne et... Il pouvait pas être comme ça, hein ? "Et voilà, en fait, je flippe grave..." Elle secoua légèrement la tête. Ce gars-là allait vraiment lui faire perdre la boule à force.

"D'ailleurs... Tu l'as pas vu quand t'es passée à l'infirmerie ? Il était là presque tout le temps en fait..."

Un sourire illumina un instant son visage. Bon allez, tu restes zen Killie et tu te calmes, déjà il est revenu te voir pour être sûr que t'allais bien, c'était un bon point. Et puis voilà, parlons d'Enola et du plan biatches, donc, bonne idée, ça sera plus simple. Katee hocha la tête, tout sourire quand son amie annonça ses conquêtes.

"On a qu'à dire que ça compte, va. Deux et bientôt trois, donc. Joli score !"

Il n'y avait pas grand chose à ajouter et de toute façon, elles avaient un sujet bien plus sérieux à asseoir. La Résistance. Si elle avait un nom, elle ?

"Cap', j'ai l'imagination d'une moule marinière. Tu crois vraiment que je vais nous pondre le nom tip top comme ça ?"

"L'artiste, c'est C.C." Mais ça, il valait sans doute mieux éviter de le préciser. Bref... Trouver un nom. Et recruter. Un plan d'attaque qui lui plaisait, même si ça ne serait pas facile. Il fallait faire quelque chose, et elle comptait bien s'y employer.

CLONG !

Et un jus de citrouille qui se déverse sur toutes leurs affaires. Enfin presque toutes, Killie, au bout de la table, eut juste le temps d'attraper son devoir pour le protéger - et accessoirement ne pas avoir à tout recopier avec cette plume ensorcelée, qui, certes, lui sauvait la mise, mais l'insupportait légèrement aussi. Vivement qu'elle puisse s'en passer, tiens. A l'autre bout, Sherlyn avait l'air complètement désolée.

"Ah bah bien joué Gordon... tu..."

Le ton d'origine était plutôt hilare, face à la boulette de la blondinette, mais... Elle avait écouté. Donc... deux options : elle est contre comme cette enflure de Sasha et elles étaient toutes les deux dans la merde, ou elle est pour, et de deux, elles passaient à trois. Plissant le regard, Killian jaugea sa camarade de maison un instant. Pour. Elle était suffisamment intéressée pour s'approcher pas très discrètement, et pas assez mesquine au vu de sa réaction face à sa maladresse pour leur causer du tort. Ou alors elle cachait super bien son jeu. Mais à quoi ça rimait de les aider à nettoyer si c'était pour les faire plonger ensuite ? Pour donc.

"Et qu'est-ce que t'as entendu au juste ?"

Du coin de l'oeil, elle guetta la réaction de Cap'. Et sa main gauche vint se poser sur sa baguette, pour le cas où elle se serait plantée. Un petit sort d'oubliettes pourrait être utile, même si elle était moins douée qu'avec sa main droite directrice...


Dernière édition par Killian T. E. Calgarry le Lun 27 Fév 2012 - 21:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité


Invité
MessageSujet: Re: Someday I'll Feel Better {Eno' + 'Lyn}   Mar 31 Jan 2012 - 23:16

Someday I’ll feel better
ft. Killian T. E. Calgarry & Sherlyn A. Gordon & Enola C. E. McKrown

Elles parlaient mecs, et au fond, à Enola, ça lui convenait parfaitement tant qu’elles n’évoquaient pas un certain Serpentard de huitième année et ancien capitaine et gardien de son état – et son ex, par la même occasion – ouais, réellement, tant qu’elles ne parlaient que de mecs lambda ou du charmant jeune homme qui faisait battre le cœur de Killian, ça lui convenait parfaitement, à la rouge et or. D’ailleurs…

« Il s’appelle comment, l’heureux élu ? » demanda-t-elle sur le ton de la confidence.

Mais effectivement, si c’était bien le type qu’elle avait croisé à l’infirmerie, oui, elle l’avait vu et ne pouvait que féliciter sa camarade pour son bon goût. A coup sûr, celui-ci s’améliorait de plus en plus.. Parce que Paley, il n’était pas… Enfin bref.

« Effectivement… Mignon… »

Et ce fut bien son seul commentaire à ce sujet là, parce que ça ne la regardait pas plus, et qu’il rendait visiblement son amie heureuse. Et ça lui suffisait amplement. Et puis… De toute façon, elle n’eut pas le temps d’en dire plus, vu qu’elles avaient un autre sujet autrement plus important à aborder : celui de la révolte. Cela aurait, sans nul doute, de quoi occuper ses longues soirées en solitaire, et autres temps morts de la journée lorsqu’elle n’aurait pas la possibilité d’aller voler, ou qu’elle n’aurait rien d’autre pour lui occuper l’esprit. Et puis, de toute façon, c’était la bonne chose à faire, car il fallait se débarrasser d’eux : les Moins-que-Rien… Première étape, le nom…

« Tu préfères qu’on demande à Hamilton ? » demanda-t-elle en faisant référence au gardien et préfet de Gryffondor.

Mais Enola n’eut pas le temps d’approfondir davantage son idée, ou de proposer quelques pistes, qu’un fracas se fit entendre et qu’un liquide se répandit sur les affaires de Killian, Enola étant venue les mains vides. Sursautant, Eno se tourna vers le, ou plutôt la, responsable et poussa un soupir de soulagement en se rendant compte qu’il n s’agissait que de Sherlyn. Non pas qu’elle considère la jeune femme comme un poids mort, après tout, malgré sa maladresse, elle était l’attrapeuse de Gryffondor, mais parce qu’elle savait qu’elle n’avait pas à craindre que la jeune femme soit du côté des Moins-que-Rien… C’était déjà une bonne nouvelle.

« Lyn, la prochaine fois… Fais léviter ta table, ça sera moins dangereux… »

Enfin… Ca, c’était bien sûr si elle était d’accord avec les projets des deux instigatrices. Pour le reste, une question se posait encore :

« T’as entendu quoi, au juste ? » demanda-t-elle.

Etait-ce un peu trop suspect ? Sans aucun doute.

« On parlait de stratégie pour le prochain matche… Si tu as des idées, on est preneuses. » expliqua-t-elle avec un laaaaaaaarge sourire colgate.

Ouais… Pas forcément des plus innocents, mais d’un autre côté, si Lyn n’en avait pas trop entendu, cela pouvait parfaitement se justifier, même si la réaction de Killian invalidait quelque peu son explication. Bah… On pouvait toujours essayer, et puis cela permettrait de jauger la jeune femme… Enola risqua un coup d’œil circulaire dans la pièce mais, cette fois, il n’y avait personne d’autre. Elles étaient tranquilles.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 3675
Date d'inscription : 27/03/2011
Crédits : © ECK
Double Compte : Casey (Huffle) && Kevin (Huffle) && Rafael (Raven) && Ricardo (Slyth) && Rosalyn (Raven)



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1055-this-is-the-story-of-my-life-a
MessageSujet: Re: Someday I'll Feel Better {Eno' + 'Lyn}   Lun 27 Fév 2012 - 22:29

~ Someday I'll Feel Better ~
Sherlyn A. Gordon && Enola C. E. MacKrown && Killian T. E. Calgarry
Elle ne s'était vraiment pas attendue à parler mecs avec Eno', pas quand elle avait croisé son regard pour le moins soutenu. Et en fait, elle était partagée entre une pointe de soulagement, parce que quelque part c'était un sujet à peu près normal pour deux filles de leur âge, et pas mal de nervosité, parce qu'elle n'était vraiment sûre de rien dans cette histoire et que ça la perturbait pas mal. Et puis elle restait assez surprise, bien qu'agréablement, de la réaction de son amie.

« Il s’appelle comment, l’heureux élu ? »
"Caem Kaliayev. Il est chez les jaunes, de la même année que moi."

Elle n'aurait pas jugé aussi sévèrement Paley. D'accord, il n'était peut-être pas du goût de tout le monde, ça elle concevait, mais il avait quand même de très beaux yeux bleus. Et il fallait croire que c'était un point qui la séduisait pas mal, parce que c'était aussi le cas du russe.

« Effectivement… Mignon… »

Un sourire fleurit sur les lèvres de la septième année. Oui, ça elle savait. C'était même le moins qu'on pouvait dire, à son avis. Et puis zut, elle était avec Eno', elle pouvait bien se livrer un peu. Bon, elle ne détaillerait pas tout, mais sans trop savoir pourquoi, elle se sentit le devoir d'expliquer à la huitième année pourquoi le Hufflepuff était plus que simplement "mignon".

"Juste mignon ? Il est... craquant... irrésistiblement attirant. T'as vu ses yeux ? Et son sourire, c'est juste... waouh... Et il est pas craquant que physiquement d'ailleurs. Je sais pas comment expliquer... Il est attentionné, et doux, et... Ok j'ai l'air d'une midinette là, je vais me taire, c'est mieux."

Et pendant quelques instants, c'est ce qu'elle fit, se faisant un devoir, malgré son manque flagrant d'imagination, de trouver un nom à leur groupuscule révolutionnaire.

« Tu préfères qu’on demande à Hamilton ? »
"C'te blague ! Il perd rien pour attendre lui... Nan mais je sais pas... Eux ils s'appellent les Supérieurs, on peut peut-être prendre le contraire. En se basant sur la racine latine d'inférieur, on peut avoir le mot Infra. Je trouve pas mieux, désolée..."

Et de toute façon, elle n'eut guère le loisir de vraiment chercher plus longtemps, parce que Sherlyn les avait rejointes. Et que d'une même voix ou presque les deux amies avaient été disons un peu sur la défensive.

« Lyn, la prochaine fois… Fais léviter ta table, ça sera moins dangereux… T’as entendu quoi, au juste ? »

Parce que ça, c'était effectivement le premier point. Et même si pour Killie comme pour Eno', il semblait assez inconcevable que 'Lyn soit du côté des Supérieurs, il n'en restait pas moins qu'elles devaient vraiment rester discrètes quant à la mise en place de la Résistance, et ça passait aussi par le fait de ne pas se dévoiler à ceux qui n'en font pas partie, ne serait-ce que pour ne pas les mettre eux en danger, et ne pas risquer, aussi, d'être vendus sous la torture, par exemple.

« On parlait de stratégie pour le prochain matche… Si tu as des idées, on est preneuses. »

Katee opina simplement du chef, comme pour confirmer les dires de Cap'. Dans le fond, elle n'avait pas grand chose à ajouter, mais elle sourit à son tour, réprimant une grimace comme elle allait hausser les épaules, ce qui était plutôt contre-indiqué.

"Je suis très forte pour frapper, enfin le reste du temps, parce qu'évidemment, là, je peux pas, mais j'ai pas assez d'imagination pour être très prolifique pour les nouvelles tactiques, alors j'aide pas beaucoup Cap'. Tu peux faire mieux ?"

L'air de rien, emmenons la discussion sur un terrain moins dangereux. Quand elles seraient vraiment seules, elles reparleraient de la Résistance. Plus tard. Pour l'heure, le Quidditch, c'était bien aussi, non ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité


Invité
MessageSujet: Re: Someday I'll Feel Better {Eno' + 'Lyn}   Jeu 8 Mar 2012 - 8:54

Someday I’ll feel better
ft. Killian T. E. Calgarry & Sherlyn A. Gordon & Enola C. E. McKrown

"« Enchantée d’avoir fait sa connaissance » répondit-elle.

Et c’était vrai. Elle était ravie pour son amie que celle-ci ait pu s’ouvrir à nouveau. Killian le méritait, après tout. Elle méritait un mec bien qui l’aimerait pour ce qu’elle était et qui parviendrait à lui faire comprendre à quel point elle gagnait à être connue. Et, visiblement, il contribuait à la rendre heureuse, comme en témoignait l’attitude de la septième année. Enola serait bien restée plus longtemps sur ce sujet, mais elles avaient, malheureusement, des choses plus sérieuses dont elles devaient discuter. Le sujet des garçons devrait donc attendre un peu. Du moins, le sujet de Caem.

Le problème auquel elles faisaient face, c’était de trouver un nom pour leur groupe anti Moins-que-riens. Et, si elles séchaient déjà devant simplement le nom de leur petite rébellion, cela n’augurait rien de bon pour la suite, bien au contraire. Cela s’annonçait plus que compliqué de pouvoir tout mettre en place. Séchant tout autant que son amie, elle décida de la charrier un peu en proposant de demander à Sasha. Pile la personne à laquelle elle ne s’adresserait pas. Autrefois, sans doute, elle l’aurait fait. Autrefois, elle lui aurait demandé plein de choses. Mais c’était avant l’arrivée de Walters et de ses hommes. Ils avaient envahi le château comme si on leur avait ouvert la porte en grand. Et, depuis, Sasha avait changé du tout au tout. Avant, pour Enola, c’était plus un genre qu’il se donnait. Mais maintenant… La jeune femme secoua la tête, amusée lorsque Killian réagit à sa petite pique.

Elle écouta la proposition de celle-ci, mais quelque chose la dérangeait dedans.

« C’est trop lié à… »

Et il y avait une intruse parmi elles. Enola regarda Sherlyn, faisant une petite pique à son adresse, avant de sortir le prétexte d’une stratégie de Quidditch. Fort heureusement, Killian entra dans son jeu. Mais, avant que Sherlyn n’ait le temps de répondre, la salle commune commença à se remplir, notamment de personnes avec lesquelles Enola n’avait rien envie d’avoir à faire : Hamilton, par exemple… Même envisager une tactique avec lui, elle ne le voulait pas. Elle le fréquentait déjà sur le terrain et c’était bien assez comme ça.

« Je pense que ça ne sert à rien de continuer à en parler pour l’instant. » dit-elle à la Rouge et Or qui était assise à la table. « Et puis… Faut que je bosse un peu mes cours. On reparle stratégie après, si tu veux, Kat’s ? » demanda-t-elle.

Autant rester du point de vue du Quidditch. Sherlyn sembla y croire, en tout cas, puisqu’elle haussa les épaules avant de sortir de la salle commune. Peut-être l’avaient-elles vexée ? Peut-être avait-elle entendu de quoi il s’agissait effectivement, toujours était-il que non, Enola ne voulait pas l’impliquer là dedans, déjà parce qu’elle n’ avait rien dit, pas réagi depuis qu’elle avait manqué de discrétion.

« Je vais dans ma piaule, si tu veux qu’on bosse ensemble, mais il y a trop de monde ici… »



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 3675
Date d'inscription : 27/03/2011
Crédits : © ECK
Double Compte : Casey (Huffle) && Kevin (Huffle) && Rafael (Raven) && Ricardo (Slyth) && Rosalyn (Raven)



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1055-this-is-the-story-of-my-life-a
MessageSujet: Re: Someday I'll Feel Better {Eno' + 'Lyn}   Lun 12 Mar 2012 - 20:13

~ Someday I'll Feel Better ~
Sherlyn A. Gordon && Enola C. E. MacKrown && Killian T. E. Calgarry
« Enchantée d’avoir fait sa connaissance »

Un sourire effleura les lèvres de la septième année. Elle aussi était ravie que sa meilleure amie ait pu ne serait-ce qu'apercevoir Caem, et qu'elle ne le jugeait pas trop sévèrement. Elle ne s'en rendait pas encore complètement compte, mais c'était quelque chose qui comptait beaucoup à ses yeux, l'avis de ses amies, même si elle n'aurait pas rejeté le Hufflepuff si Eno' lui avait dit qu'elle le trouvait insipide, ou pire... Elle aurait été déçue, simplement, et aurait dû se partager entre eux, parce qu'elle n'aurait pas supporté de perdre l'un ou l'autre. Et c'était sans doute ce qui l'inquiétait le plus, que de devoir faire chaque jour un choix entre celui qui faisait battre son coeur et ses amies. Qu'en serait-il de Lily, par exemple ? Il faudrait sans doute qu'elle en parle à la musicienne, et qu'elle aurait un avis positif, elle aussi. Parce que devoir sans cesse faire un choix... Elle espérait sincèrement ne jamais avoir à le faire.

Le sujet de la rébellion était, cela étant, autrement plus épineux. Et la tâche semblait réellement colossale. Mais elle n'abandonnerait pas, ni maintenant, ni devant n'importe quel obstacle, parce qu'elle ne pouvait pas laisser faire. Les Supérieurs ne perdaient rien pour attendre, et elle bénirait le jour où ils déchanteraient. Qu'ils paient pour tous les crimes qu'ils avaient commis. Que tous, ici, soient enfin libérés. Ce n'était pas pour tout de suite, mais c'était ce qu'elle espérait, et elle s'y accrocherait, à cet espoir, jusqu'au bout. Chaque chose en son temps, cela dit, et pour l'heure, il fallait commencer petit. Et par une question peut-être pas essentielle, mais qui avait quand même son importance. Quel nom lui donner, à ce groupuscule résistant ? Honnêtement, Killian séchait. Elle avait sorti le seul truc qui lui passait par la tête, et avait prévenu du peu d'imagination dont elle pouvait faire preuve. Alors non, effectivement, ça n'était pas l'idée du siècle, mais elle ne trouvait pas vraiment mieux.

« C’est trop lié à… »

Elle n'eut pas l'occasion d'avoir la fin de la phrase de sa capitaine, mais elle en devinait la teneur. Elle haussa les épaules, enfin esquissa ce geste mais se ravisa, et oublia aussitôt son idée. De toute façon, la présence de Sherlyn coupait court à leur brainstorming. Et pas que celle de la blonde d'ailleurs, la salle commençait à se remplir dangereusement, et sonnait le glas de leur conversation.

« Je pense que ça ne sert à rien de continuer à en parler pour l’instant. Et puis… Faut que je bosse un peu mes cours. On reparle stratégie après, si tu veux, Kat’s ? »
« Quand tu veux Cap', je suis à ta disposition. Faut que je termine ce devoir moi aussi... »

Elle observa l'attrapeuse qui s'éclipsait du coin de l'oeil, sans trop savoir comment elle devait prendre sa réaction ni ce qu'elle avait réellement entendu et ce qu'elle en pensait. Une future recrue ? Un mouchard ? Ou peut-être qu'elle avait cru leur histoire de stratégie au Quidditch ? Impossible de le déterminer pour le moment, et la batteuse n'aimait pas rester dans l'expectative.

« Je vais dans ma piaule, si tu veux qu’on bosse ensemble, mais il y a trop de monde ici… »
« Laisse-moi le temps de ramasser tout ça et je te rejoins... »

Et joignant le geste à la parole, malgré son bras handicapé, elle rangea ses affaires et suivit son amie vers les dortoirs.
¤ Terminé ¤
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Someday I'll Feel Better {Eno' + 'Lyn}   

Revenir en haut Aller en bas
 
Someday I'll Feel Better {Eno' + 'Lyn}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» SOMETIMES I FEEL MY HEART WILL OVERFLOW ✗ le 30/03 vers 01h58
» Your worst battle is between what you know and what you feel ▬ Nolà&Lulla
» Rosemary > Can you make it feel like home ?
» Sahara ▬ I feel so close to you right now, it's a force feel [DONE]
» Everything that kills me, makes me feel alive. [Morgan]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Imperium™ :: Hogwarts' Inside :: Les Tours. :: Tour des Gryffondors : Salle Commune-
Sauter vers: