AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 I just wanna live.... or sleep... ! - Aileen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Hiboux postés. : 483
Date d'inscription : 02/10/2011
Crédits : Stela
Double Compte : Marek, Takuma, Sovahnn, Alec, Maxence, Yusuke, Kazuo



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1393-jordane-s-links#79754
MessageSujet: I just wanna live.... or sleep... ! - Aileen   Dim 30 Oct 2011 - 0:02


Arriver dans une nouvelle école. Ok, c’est cool, la jeune femme avait commencé le tour du château avec un type qui lui avait tout expliqué sur les fonctionnements des lieux. Il lui avait dit ce qu’ils pensaient tous et lui avait bien fait comprendre qu’elle avait tout intérêt à être de leur avis. Disciplinée pour une fois, blasée peut être, plutôt, la jeune femme avait affirmé que c’était le cas. Calme, le regard fixe. Elle ne vacillait pas. Ça n’était plus trop le genre on va dire. Et puis, puisqu’elle venait juste d’arriver, et que son passé lui avait appris à prendre les menaces au sérieux, se mettre du mauvais côté, se dresser contre la majorité n’était sûrement pas une très bonne idée. Calme, elle avait acquiescé, suivant la discussion, visitant dans le silence jusqu’à ce qu’il ne la lâche enfin. Estomaquée, la jeune femme se demandait surtout où elle avait atterrit. En revanche, ce qu’elle avait bien compris, c’était que, si cet homme lui avait fait une mini visite guidée, c’était qu’il .. on va dire qu’il l’aimait bien. Comme beaucoup d’ailleurs. Il n’y aurait sûrement pas grand monde à dire que la regarder était une torture quoi, et de toute évidence, il était loin de faire partie de ces personnes-là.

La jeune femme avait subi un rendez –vous avec le nouveau directeur, qui d’ailleurs, ne l’avait finalement pas accueillis. Seule dans la pièce, la jeune femme avait fini par entendre un chapeau l’appeler. Ok, elle était dans cet univers depuis très longtemps, car, oui, elle faisait partis d’une famille de moldus elle, mais pas besoin de le préciser apparemment. Mais malgré le temps passé dans ce monde, le fait de parler avec un objet du genre chapeau, ça lui semblait toujours aussi … improbable. Il lui avait expliqué où elle était, que le château n’était pas ainsi avant, mais qu’il fallait qu’elle fasse avec, qu’elle ne se mette pas en danger, mais qu’elle soit prête à protéger ceux qui en avaient besoin. Que les temps étaient sombres et que les ténèbres se rependaient sur le monde. Mais qu’une éclaircie viendrait et que ça dépendrait d’eux.

Enfin bref, tout un blabla qu’il faisait sans doute à tous les nouveaux arrivants et qui, pour elle, faisait plus superficiel qu’autre chose. Ils avaient parlés un moment, assez pour qu’elle accepte l’endroit où elle avait d’atterrit, bien qu’avec une certaine amertume non cachée. Elle aurait juste voulu vivre une vie calme, ou, plutôt, non, mais n tout cas, loin de tout danger de ce genre. Il l’avait rassuré, elle l’avait envoyé chié, engueulé, et puis, elle avait accepté. Un chapeau psychiatre, c’est fort ça encore tient ! Enfin bref, au bout d’un certain temps, il lui avait dit de l’enfiler et lui avait annoncé quelle maison serait la sienne. Un groupe d’élèves qui devraient devenir sa famille tout comme en France, une partie de l’école était devenu une sorte de famille. Tout comme elle avait pris une jeune fille à son arrivée, comme si elle était sa sœur. Cléo Andrews. Tout comme sa ‘grande sœur’ l’avait fait pour elle avant. Le choixpeau lui avait expliqué où elle devait aller pour se trouver en présence de cette… famille.

Alors, quand elle s’était enfin libérée de cet homme, la jeune femme s’était mise à la recherche de la salle commune des Serdaigles. Elle savait comment y rentrer, il ne suffisait plus maintenant que la trouver. Le soir approchait de toute manière, et elle n’avait pas pensé à aller dans la grande salle pour manger. De toute manière, vu qu’elle avait monté un certain nombre d’escaliers, qui ne l’avaient pas tous amené à destination d’ailleurs, et qu’elle avait traversé bon nombre de couloirs dans plusieurs sens, la jeune femme doutait d’être capable de retourner en bas.

Et en effet, quelques instants plus tard, la jeune femme était persuadée qu’elle avait fait le bon choix et que chercher à redescendre aurait été plus ardue que de trouver la salle commune. Salle où elle était entrée sans soucis. En revanche, la question qui la taraudait, mis à part où elle dormirait c’était… mais où était passée sa valise qu’on lui avait dit de lâcher dans le hall ?? Elle n’y était plus quand elle y était repassée avec son cher mi le Supérieur très intéressé par son décolleté.

Une fois entrée dans la salle commune, la jeune femme avait marqué un instant de pause, souriant face à l’endroit. Si tout le reste semblait froid et inquiétant, ici, la chaleur du feu, son crépitement doux et les coussins sur les canapés rendaient l’endroit accueillant. Enfin. Jordane avait découvert les lieux un moment, saluant les quelques personnes présentes ici. La plupart étaient absorbés dans des cours où des discussions de toute évidence plus qu’animés, elle avait donc décidé de les laisser tranquilles et de s’occuper de chercher un coin où dormir autre qu’un canapé où quelqu’un dormait sûrement couramment puisqu’une grosse couette et quelques fringues avaient été négligemment balancées sur le sofa.

Et puis finalement, la jeune femme avait ouvert une porte, pour se retrouver devant un dortoir. Ou plutôt, plusieurs dortoirs, un par année apparemment. Et d’après les affaires et le maquillage, elle était dans celui des filles. Dans l’un d’eux, elle était d’ailleurs tombée sur une jeune femme, de son âge apparemment. Ou en tout cas pas loin quoi.

« Hey salut ! J’suis nouvelle et… et… et ya pas de lits libres ! »

Grand sourire. Nan mais c’était vrai quoi ! Elle n’en avait toujours pas croisé jusque-là !

« Et.. j’crois que les… adorables petites personnes qui m’ont chaleureuusement accueillis ont bouffé ma valise ! »

=D le tout avec ironie et petit sourire. Ben quoi ? Vous en voyez un seul de chaleureux vous ??

Dis moi que t'es pas du genre déprimée et coincée, s'il te plais. :gla:

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 7784
Date d'inscription : 09/09/2009
Crédits : A[-]P
Double Compte : Jayden, Dakota, Mackensie, Esha et Seira (✝)



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1033-les-merveilleuses-aventures-d-
MessageSujet: Re: I just wanna live.... or sleep... ! - Aileen   Lun 31 Oct 2011 - 17:26

I just wanna live.... or sleep... !

Un an et demi, ça devait être ça, oui. Enfermée depuis des mois dans ce lieu sans pouvoir communiquer avec l’extérieur commençait à devenir pesant. Aussi bien sur le plan physique que mental, faut dire que vivre 24h/24 et 7j/7 avec les mêmes personnes, ça finit par vous courir sur le moral. On a beau dire, Poudlard est votre seconde maison, et votre maison sera votre seconde famille, y a un moment où vous ne rêvez que d’une chose, c’est vous échapper, prendre de la distance et voir d’autres personnes juste pour vous assurer que vous n’êtes pas en train de devenir folle ! Sans parler des choses complètement dingue qui finissent par arriver ! Qui peut affirmer que si elle avait pu retourner dans sa famille elle se serait autant attacher au Nippon qui logeait dans la salle commune, ou alors à ce « Rivers » dont elle était tombée amoureuse malgré elle. Peut être que si elle avait pu rentrer chez elle, ses frères et sa famille aurait pu lui remettre les idées en place. Aujourd’hui c’était trop tard bien sûr, trop de choses s’étaient passées pour qu’on puisse revenir en arrière. Le monde autour d’elle avait changé, tout comme elle avait pu le faire à un moment donné ! Un choix qui fait que tout le reste de votre vie va tourner autour de ce dernier. Elle avait choisi de faire confiance à Marek, et honnêtement, elle ne savait pas encore si c’était une bonne ou une mauvaise chose.

Aujourd’hui plus sereine, la jeune femme était désormais certaine qu’il se réveillerait, Maxence le lui avait fait comprendre, et cette simple nouvelle lui avait réchauffé le cœur. Après des jours passés morte d’inquiétude, à cumuler le manque de sommeil, la jeune Serdaigle reprenait doucement espoir de le voir sortir de ce coma si oppressant. Bien sûr, elle n’en restait pas moins inquiète, et ça n’empêchait en rien les visites quotidiennes de la miss à l’Infirmerie, mais disons que ça lui avait fait un bien fou de le savoir.

Allongée sur son lit, la jeune Serdaigle potassait l’un de ses livres qu’elle avait fortement délaissé ses derniers jours. Sans vraiment mettre le cœur à l’ouvrage, la jeune femme semblait plus perdue dans ses pensées qu’autre chose lorsqu’une voix étrangère était venue l’interrompre dans sa réflexion profonde.

« Hey salut ! J’suis nouvelle et… et… et ya pas de lits libres ! »

Relevant la tête, la jeune Métamorphomage avait jeté un œil à cette mystérieuse inconnue qui avait décidé de venir s’adresser à elle dans un grand sourire que la jeune femme lui avait rendu doucement.

« Et.. j’crois que les… adorables petites personnes qui m’ont chaleureusement accueillis ont bouffé ma valise ! »

A cette dernière remarque, la jeune Ecossaise n’avait pu que sourire amèrement. Pas qu’elle ne les portait pas dans son cœur, mais, si en fait c’était le cas.

- Tu m’en diras tant… A l’heure qu’il est, ils doivent être en train de s’assurer que tu n’es pas une sorcière surpuissante capable de retourner le pouvoir avec ses sous-vêtements. Ils te la rendront, enfin normalement, arme toi juste de beaucoup de patience, c’est un conseil !

La jeune Serdaigle lui avait souri se redressant un minimum, son bouquin rapidement posé sur la table de chevet.

- Aileen, coincée dans ce château depuis un an et demi maintenant. Je dois connaitre les moindres recoins de cet endroit si jamais tu te sens un peu… Perdue.

Oui, j’admets c’est peut être un tantinet long comme présentation mais au moins ça a le mérite d’annoncer la couleur. Se mettant à farfouiller dans le bordel qui recouvrait son lit, la jeune femme avait fini par en sortir sa baguette.

- En temps normal, je t’aurai dit d’aller voir les préfets de Maison… Mais vu les circonstances, je crois que le mieux c’est encore de…

Pointant sa baguette en direction de Jordane, enfin pas vraiment sur elle mais sur le lit qui se trouvait juste à côté d’elle, la jeune Métamorphomage avait pris soin de faire disparaitre l’ensemble des affaires qui trainait dans la grosse valise qui se trouvait en bout de lit, avant de faire disparaître cette même valise dans le couloir. L’air satisfait, elle avait jeté un regard à la nouvelle.

- … Se débrouiller seules ! Fait comme chez toi.

Elle avait l’air sympathique, ça devait être pour ça que la miss avait pris le risque de changer de coloc’.

- Rassure-toi, j’ai mes raisons pour en vouloir à cette fille.

Allez, faisons les présentations, j’suis sûre, tu me prendras plus pour une timbrée d’ici peu. Ou peut-être que si, on verra =D.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 483
Date d'inscription : 02/10/2011
Crédits : Stela
Double Compte : Marek, Takuma, Sovahnn, Alec, Maxence, Yusuke, Kazuo



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1393-jordane-s-links#79754
MessageSujet: Re: I just wanna live.... or sleep... ! - Aileen   Lun 31 Oct 2011 - 20:23

I just wanna live.... or sleep... !

Trouver son chemin, c’était fait. C’était déjà ça de gagner quand on y pensait hein ! Mais la jeune femme avait appris à se débrouiller seule depuis un bon moment maintenant, et pour ça, ça portait ses fruits. Elle s’était occupée de sa sœur pendant longtemps et d’elle-même, bien sûr, depuis le décès de sa mère avant d’en fin faire un peu plus confiance à son père et de lâcher un peu de lest. A ce moment-là, la jeune femme avait fini par se décider à faire un petit tour d’horizon en solitaire. Voyager, fuir ce bordel, fuir ce qu’elle était aussi. Pourtant, la jeune femme n’avait pas grand-chose à se reprocher, elle le savait, mais c’était comme ça et ça ne voulait pas changer, alors bon. Elle avait appris à vivre avec, à s’éclater sans que ça ne vienne interférer dans sa vie. Elle avait tout simplement appris à foutre tout ça sous le tapis en espérant que ça n’en ressorte pas trop souvent. En fait, ça concernait surtout cet homme. Parce que le fait d’avoir perdu sa mère, elle l’avait naturellement mis de côté pour s’occuper de tout le reste et tout gérer dans la maison. Disons que c’était maintenant, après coup, que ça retombait. Mais bon, ça, elle n’y pensait pas trop. En fait, la jeune femme se penchait surtout sur la question de sa propre sécurité, et puis, depuis qu’elle était arrivée dans la salle commune pour croiser des personnes relativement normales qui faisaient exactement ce qu’elles auraient fait s’il n’y avait pas ces espèces de parasites dans le château. Ils bossaient, déconnaient, parlaient… lisaient. Oui, c’était ce que faisait la jeune femme que Jordane avait décidé d’embêter aujourd’hui. Enfin, lire, c’est un grand mot, en fait, la belle rousse n’était pas complètement sûre d’avoir vu ses yeux bouger et elle aurait été prête à parier que la Serdaigle était plus plongée dans ses pensées qu’autre chose.

Elle avait relevé les yeux et posé son livre dans un petit sourire, assez vite.

- Tu m’en diras tant… A l’heure qu’il est, ils doivent être en train de s’assurer que tu n’es pas une sorcière surpuissante capable de retourner le pouvoir avec ses sous-vêtements. Ils te la rendront, enfin normalement, arme toi juste de beaucoup de patience, c’est un conseil !

« L’attaque des sous-vêtements est invincible, c’est pour ça, ça les inquiète, c’est normal. »

Petit sourire. Est-ce que vous la voyez débarquer dans les bureaux, un soutif à la main, en train de s’en servir comme d’un lance-pierre ? Nan, parce que c’était exactement l’image qu’elle se faisait de la scène à cet instant précis.

- Aileen, coincée dans ce château depuis un an et demi maintenant. Je dois connaitre les moindres recoins de cet endroit si jamais tu te sens un peu… Perdue.

« Enchantée alors. Et.. j’te demanderais sûrement ouais. ‘Pas que c’est grand mais un peu quand même. Moi c’est Jordane… Récemment libre comme l’air et grande voyageuse et depuis peu recluse dans une chambre sans lit »

Aileen puisque c’était son nom s’était lancée à la recherche de… bah c’est une bonne question en fait. De quelque chose dans l’immensité bordélique de son lit. Enfin, l’immensité bordélique est un bien grand mot (deux, pour être exact =D), puisque ça représentait relativement la normalité de rangement non organisé de toutes les chambres, les appartements, enfin, les endroits où Jordane avait pu séjourner ces dernières années. Ah ! C’était sa baguette qu’elle cherchait. Levé de main ironique quand Aileen l’avait retourné vers elle.

- En temps normal, je t’aurai dit d’aller voir les préfets de Maison… Mais vu les circonstances, je crois que le mieux c’est encore de…

Elle se doutait bien que ça n’était pas pour l’agresser, sinon, elle n’aurait sans doute pas fait cette tête-là. D’ailleurs, il faudrait que la miss apprenne à se méfier un peu plus. Un comble pour celle qui était devenue parano depuis la mort de sa mère et depuis qu’elle avait tiré sur un psychopathe venu agresser ses voisins d’ailleurs.

- … Se débrouiller seules ! Fait comme chez toi.

« Je vois… »

Léger bug devant le lit à nouveau libre. Et puis, finalement, la jeune femme avait haussé des épaules en se laissant tomber sur le matelas.

« Ok ! »

Bof, si elle commençait à se prendre le chou pour des détails aussi con, elle était dans la merde, donc, nan, ça ne la gênait pas tant que ça. Et si c’est un manque d’éducation, elle vous emmerde.

- Rassure-toi, j’ai mes raisons pour en vouloir à cette fille.

« Bah j’espère, si c’est gratuit c’est pire…. C’est quoi les raisons ? »

=D

« Question purement … professionnel. J’me renseigne sur la personne qui aura sans doute de grandes raisons de m’en vouloir d’ici peu. C’est.. défensif =D. »

Aucun rapport avec des ragots. Mais non, pas du tout. Et puis, ça n’est pas le propre d’une fille de bien aimé savoir les merdes qui se sont passées entre les personnes. On n’y peut rien, c’est fun. Et oui, nous sommes des garces, Jordane en est une et elle l’assume parfaitement.

« Et sinon… j’devrais vraiment attendre longtemps pour ma valise ? Pas que j’aime pas me balader en sous-vêtements, j’suis sûre que ça n’en dérangerais pas quelques-uns mais bon.. voilà quoi. Et si j’ui pique son lit ET ses fringues à elle… J’suis sûre de me retrouver avec des pièges dans mon lit. »

Jsais pas moi, une goule, un truc du genre.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 7784
Date d'inscription : 09/09/2009
Crédits : A[-]P
Double Compte : Jayden, Dakota, Mackensie, Esha et Seira (✝)



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1033-les-merveilleuses-aventures-d-
MessageSujet: Re: I just wanna live.... or sleep... ! - Aileen   Jeu 3 Nov 2011 - 22:43

I just wanna live.... or sleep... !

« L’attaque des sous-vêtements est invincible, c’est pour ça, ça les inquiète, c’est normal. »
- Non seulement elle est invincible, mais en prime, elle est du genre insidieuse ! Pour ça aussi qu’ils se méfient tous de nous !

C’est bien connu que toutes les filles du château sont craintes par les Supérieurs, en particulier les élèves comme elle, celle qui est incapable de tenir cinq minutes face à un sortilège un tantinet douloureux. Oui mais voilà, elle avait l’arme idéale, ses sous-vêtements. Y a pas ça faisait super crédule, surtout si on s’en servait comme lance pierre… Non sérieusement vous voyez la nymphomane se battre armée de son assortiment de string ?! Soyons sérieuses, qui voudrait bien la prendre au sérieux. Souriante à cette image, la jeune Serdaigle semblait ravie de cette interruption de pensée. Car à trop penser on finit par se rappeler de choses déprimantes, or elle avait déjà trop broyé du noir ces derniers jours pour qu’on vienne obscurcir ce jour !

« Enchantée alors. Et.. j’te demanderais sûrement ouais. ‘Pas que c’est grand mais un peu quand même. Moi c’est Jordane… Récemment libre comme l’air et grande voyageuse et depuis peu recluse dans une chambre sans lit. »
- Au bout de quelques mois… Années. On finit par s’y habituer.

A quoi à l’étendue des murs ou alors à la captivité ?! Allez savoir, peut-être au deux. La belle avait souri, amusée par l’attitude de la jeune femme. Si elle continuait sur cette voie, elle risquait de bien s’entendre avec cette nouvelle grande voyageuse.

D’un coup de baguette, le lit de sa colocataire s’était retrouvé totalement vidé, comme s’il n’avait encore jamais été occupé, ses affaires expédiées dans le couloir sans qu’elle ne s’en soucie plus que ça. Un léger bug de la nouvelle Serdaigle avant de se laisser tomber dans un ok. Parfait, elle ne l’avait pas traitée de folle, très bon point.

« Bah j’espère, si c’est gratuit c’est pire…. C’est quoi les raisons ? Question purement … professionnel. J’me renseigne sur la personne qui aura sans doute de grandes raisons de m’en vouloir d’ici peu. C’est.. défensif =D. »
- Oh disons que… Qu’elle s’est approchée d’un peu trop près de mon ex lorsqu’on était encore ensemble. Et qu’elle s’est amusée à balancer des rumeurs dernièrement.

Rien de bien méchant quoi. Pas de ma faute, je suis possessive, jalouse, entêtée et tout un tas d’autres adjectifs tous gentils. Mais sinon à côté de ça, je suis une fille totalement normale, promis.

« Et sinon… j’devrais vraiment attendre longtemps pour ma valise ? Pas que j’aime pas me balader en sous-vêtements, j’suis sûre que ça n’en dérangerais pas quelques-uns mais bon.. voilà quoi. Et si j’ui pique son lit ET ses fringues à elle… J’suis sûre de me retrouver avec des pièges dans mon lit. »
- J’imagine que…

Coupée dans son élan par un bruit sourd, la jeune femme avait littéralement sursauté en lâchant un cri de surprise. Ses cheveux avaient peut-être légèrement changé de couleur, elle aurait été incapable de le dire. Toujours est-il qu’une grosse malle venait d’exploser dans tout le dortoir, éparpillant le contenu un peu partout sur le sol, et sur les lits.

- Ça répond à ta question ?! … En fait, ces types sont désespérants.

Ramassant l’un des hauts de la jeune femme qui avait atterri sur son lit pour le lui tendre.

- Si on te demande qui t’as mise ici, répond que c’est Cudrow, personne n’osera aller lui réclamer son du, tu devrais être tranquille.

Regardant le bazar qui venait d’inonder la pièce, la jeune femme repensait à ce que Jordane avait dit un peu plus tôt.

- J’ai pas mis un pied en dehors de Poudlard depuis trop longtemps… Si tu savais à quel point rien qu’une sortie à Pré-au-Lard me branche. En fait je crois que n’importe quel endroit me conviendrait tant que c’est… Loin d’ici ! Loin de ces malades et de ce qu’ils font à ceux qui se montrent un peu trop menaçant !

On sentait une légère pointe d’amertume dans la voix de la jeune Serdaigle, mais pourtant, ça n’avait pas fait disparaitre son sourire.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 483
Date d'inscription : 02/10/2011
Crédits : Stela
Double Compte : Marek, Takuma, Sovahnn, Alec, Maxence, Yusuke, Kazuo



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1393-jordane-s-links#79754
MessageSujet: Re: I just wanna live.... or sleep... ! - Aileen   Sam 5 Nov 2011 - 21:00

I just wanna live.... or sleep... !

« L’attaque des sous-vêtements est invincible, c’est pour ça, ça les inquiète, c’est normal. »
- Non seulement elle est invincible, mais en prime, elle est du genre insidieuse ! Pour ça aussi qu’ils se méfient tous de nous !
« Ah mais ils ont raison, ça peut être très dangereux un… soutif. Voir même ... mortel ! »

La jeune femme avait fait de grands yeux avant de quitter sa mimique et de rire. Nan, sérieusement, si c’était comme ça, il y avait des gens bizarres. Mais puisqu’elle était ici, de toute manière, la jeune femme avait décidé de faire plus attention à ses nouvelles connaissances plutôt qu’au reste de ce qui pourrait bien parasiter ses pensées. Sinon, elle risquait de gamberger pendant le reste de la soirée et ça n’était peut-être pas une bonne chose.

- Au bout de quelques mois… Années. On finit par s’y habituer.
« Très encourageant ! »

Ça donne envie dit donc. Elle qui avait plutôt tendance à ne pas rester très longtemps quelque part. Une mauvaise habitude d’ailleurs, mais c’était qu’elle n’aimait pas trop quand les gens en savent trop à son sujet. Après ils avaient tous tendance à la prendre pour une super héroïne, capable de se protéger, d’être forte et d’affronter n’importe quoi. Qu’elle est forte, elle sait se défendre elle. Mais vos gueules merde ! Ça n’était pas vrai, et la jeune femme le savait parfaitement. C’était d’ailleurs peut-être ce qui l’énervait à ce point. Elle n’était pas apte à se défendre, et elle le savait très bien. Tout comme elle savait que si elle se retrouvait de nouveau dans une situation comme celle de la dernière fois, elle doutait d’être capable de tirer justement parce qu’elle l’avait fait une première fois. Et ce qu’ils disent dans les films est faux. Une fois qu’on a tué, c’est facile de recommencer. Non, c’est pas simple. Ça vous suit, vous harcelle même si personne ne sait. C’est là, quelque part, dans l’ombre, et ça vous flingue. Même si c’était justifié, même si c’était bien, et même si elle ne devrait pas le regretter, c’était comme ça quand même. Elle avait tué un père de famille, et, même s’il lui avait certainement volé sa mère et changé tout le reste de sa vie, elle regrettait son geste. Même si elle n’avait pas eu le choix, et que ça aurait été pire si elle n’avait rien fait.

Enfin bref, allé, on pense à des trucs un peu plus de ton âge ma grande, et on s’intéresse aux ragots et autre. Ouais, c’est bien ça aussi !

« Bah j’espère, si c’est gratuit c’est pire…. C’est quoi les raisons ? Question purement … professionnel. J’me renseigne sur la personne qui aura sans doute de grandes raisons de m’en vouloir d’ici peu. C’est.. défensif =D. »
- Oh disons que… Qu’elle s’est approchée d’un peu trop près de mon ex lorsqu’on était encore ensemble. Et qu’elle s’est amusée à balancer des rumeurs dernièrement.
« Ah ouais je vois. Sympa la miss. Et bah j’vais me faire un plaisir de la voir dormir sur le canapé ! »

D’où elle se fera dégagée parce que c’est le lit de Takuma et qu’il lui balancera des coussins toute la nuit si elle dort pas loin.

La jeune femme avait ensuite posé sa magnifique question au sujet de sa valise. Nan, parce que, quelque part, elle ne s’était pas fait chier à rassembler ses affaires pour qu’on les lui bouffe arrivée ici, surtout qu’elle y tenait en fait. Mais, en effet, elle avait eu sa réponse ; à croire que quelqu’un les espionnait et attendait pour leur faire cette petite blague. La valise était donc arrivée parfaitement calmement, sans faire peur à qui que ce soit. Ou plus exactement, elle était apparue en l’air, dans le couloir qui amenait à tous les dortoirs pour cogner le sol violemment et exploser dans un bruit qui avait fait au moins sursauté la nouvelle Serdaigle qui avait alors émit un léger bug en voyant toutes ses affaires étalées partout.

- Ça répond à ta question ?! … En fait, ces types sont désespérants.
« Quelle bande de… »

Léger grognement et elle avait sortis sa baguette, attirant sa valise jusqu’à elle, ainsi que tout ce qui restait dans le couloir, avant de se rendre compte qu’il y avait des fringues étalées jusque dans le dortoir et même sur sa nouvelle amie, c’était pour dire la force de l’explosion.

- Si on te demande qui t’as mise ici, répond que c’est Cudrow, personne n’osera aller lui réclamer son du, tu devrais être tranquille.
« Cudrow ? Ok, si tu l’dis. »

Une photo avait volé pour revenir entre les doigts de sa propriétaire. Pliée et à moitié arrachée par le choc. Chose que la jeune femme n’avait pas apprécié, et, un sortilège agrémenté de jolis sourcils froncés, et la photo était comme neuve. La plongeant de nouveau dans sa valise sans en faire plus étalage, la jeune femme avait été soulagée d’entendre Aileen reprendre la parole sans lui poser de questions sur sa famille dont elle n’avait aucune envie de parler.

- J’ai pas mis un pied en dehors de Poudlard depuis trop longtemps… Si tu savais à quel point rien qu’une sortie à Pré-au-Lard me branche. En fait je crois que n’importe quel endroit me conviendrait tant que c’est… Loin d’ici ! Loin de ces malades et de ce qu’ils font à ceux qui se montrent un peu trop menaçant !

« J’imagine… et ça commence à me faire sérieusement flipper. Ça fait combien de temps que ça dure ces conneries ? Enfin, j’veux dire, pour toi c’est sûrement évident, mais.. dans quoi j’suis tombée ? »



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 7784
Date d'inscription : 09/09/2009
Crédits : A[-]P
Double Compte : Jayden, Dakota, Mackensie, Esha et Seira (✝)



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1033-les-merveilleuses-aventures-d-
MessageSujet: Re: I just wanna live.... or sleep... ! - Aileen   Sam 5 Nov 2011 - 22:16

I just wanna live.... or sleep... !


- Au bout de quelques mois… Années. On finit par s’y habituer.
« Très encourageant ! »
- Désolée, j’voulais pas te foutre le bourdon, tu verras c’est pas si mal que ça une fois que tu connais les bonnes personnes.

Bon ok, je suis peut-être pas la fille la plus populaire de ce château, loin de là en fait si on y regarde bien, mais ça fait pas de moi la fille la plus malheureuse du monde et puis je sais m’amuser aussi, si c’est vrai, les sorties nocturnes et tout, c’est vachement mon truc… Oui bon ok, les principales sorties nocturnes qu’elle faisait c’était pour rejoindre Marek, mais est-ce que ça faisait d’elle une asociale pour autant ?!

La jeune métamorphomage pouvait paraitre blasée, mais dans le fond c’est juste qu’elle avait fini par s’habituer à tout ce qui se passait ici, du moins ça l’étonnait moins de voir de quoi ils étaient capables, car jamais elle ne pourrait s’habituer à l’horreur que certains vivaient dans les profondeurs de ce château aux allures si calmes vu d’extérieur. Tout comme elle ne pourrait jamais s’habituer à des scènes comme celles qu’elle avait vécue en découvrant le nippon en sang après cette séance de torture qu’on devinait horrible. Le frisson qui l’avait parcourue l’avait sortie de sa rêverie. Elle qui supportait très mal la douleur ne savait pas comment il avait pu survivre à tant de souffrance en si peu de temps, c’était inhumain de faire ça juste pour avoir des réponses !

- Oh disons que… Qu’elle s’est approchée d’un peu trop près de mon ex lorsqu’on était encore ensemble. Et qu’elle s’est amusée à balancer des rumeurs dernièrement.
« Ah ouais je vois. Sympa la miss. Et bah j’vais me faire un plaisir de la voir dormir sur le canapé ! »
- Si Takuma veut bien la laisser s’approcher… Takuma c’est celui qui squatte la salle commune, la grosse couette au coin du feu et les affaires qui trainent, c’est à lui. Si je suis pas là et que tu as un souci, hésite pas à aller le voir. Il peut paraître un peu cinglé si on le connait pas mais c’est quelqu’un de génial.

Elle lui avait souri, la simple évocation de son ami lui rendait le sourire, et il suffisait de le connaitre un minimum pour la comprendre. Et dire qu’elle avait trouvé le moyen de s’engueuler avec lui pour une histoire stupide ! Elle n’avait pas eu le temps de continuer sur sa lancée que la valise de la jeune femme avait littéralement explosée dans le couloir et le dortoir répandant le contenu un peu partout.

- Ça répond à ta question ?! … En fait, ces types sont désespérants.
« Quelle bande de… »
- Connards ? Enfoirés… Crois moi d’ici peu tu leurs trouveras tous les surnoms qu’il faut !

Oui elle était amère, et c’était légitime ! Si avant elle avait du mal à les supporter, à l’heure d’aujourd’hui elle les haïssait au plus haut point et elle restait persuadée que tout ça leur retomberait sur le coin de la figure bien assez tôt. Il suffisait juste d’être patient et d’attendre le bon moment… Si tant est qu’il arrive un jour !

Curieuse de nature, elle n’avait pas manqué de remarquer l’attention toute particulière portée sur cette photo qui semblait être très importante pour elle. Pourtant la jeune Serdaigle n’avait rien dit, laissant son jardin secret à la nouvelle arrivante, se disant qu’elles auraient tout le loisir d’évoquer des choses plus personnelles lorsqu’elles se connaitraient mieux, si bien sûr le courant passait toujours d’ici quelques temps. Alors la jeune Métamorphomage avait changé de sujet, préférant rêver de ces contrées lointaines dont elle rêvait souvent.

« J’imagine… et ça commence à me faire sérieusement flipper. Ça fait combien de temps que ça dure ces conneries ? Enfin, j’veux dire, pour toi c’est sûrement évident, mais.. dans quoi j’suis tombée ? »

C’est vrai qu’elle venait de débarquer et elle aurait dû y penser. Ces abrutis finis avaient dû omettre une bonne partie des choses lors de la petite visite qu’on avait dû lui proposer.

- Ils sont arrivés quelques mois après mon entrée en 9ème année, soit un an et demi maintenant. Depuis qu’ils sont arrivés, personne n’a pu sortir d’ici, mise à part les « Supérieurs » qui vont et viennent régulièrement. Peu de temps après la prise du château, des moldus sont arrivés, parqués en bas comme des… Nan en fait on ne traiterait même pas un animal de cette façon.

Des profs ont disparu, remplacés par des êtres abjects et détestables ! Méfie-toi de Cudrow, il est peut-être stupide, mais il a une rancœur et une fierté à toute épreuve et s’il te coince…


Elle n’avait pas continué sa phrase, elle était assez intelligente pour comprendre ce qu’elle voulait dire.

- Il a remplacé notre ancien Directeur de Maison et enseigne l’étude des Sortilèges, ce cours est en général une véritable torture… Tout comme le cours sur l’étude des Moldus… Willbott, évite-le, ne te fait pas remarquer. Son plus grand plaisir est de montrer l’infériorité des impurs et moldus !

Elle s’était tue, consciente qu’elle pourrait en sortir encore énormément au sujet des supérieurs pour les gratifier d’un bon nombre de compliments.

- Je sais dit comme ça, on a l’impression d’être tombée dans le pire endroit qui soit, mais si tu ne fais pas trop de vagues, tu peux passer entre les mailles du filet… Faut juste… ne pas faire de vagues…

Soudainement la pensée du Nippon lui était revenue en pleine face. La replongeant dans cette mélancolie passagère.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 483
Date d'inscription : 02/10/2011
Crédits : Stela
Double Compte : Marek, Takuma, Sovahnn, Alec, Maxence, Yusuke, Kazuo



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1393-jordane-s-links#79754
MessageSujet: Re: I just wanna live.... or sleep... ! - Aileen   Dim 6 Nov 2011 - 11:52

I just wanna live.... or sleep... !

- Désolée, j’voulais pas te foutre le bourdon, tu verras c’est pas si mal que ça une fois que tu connais les bonnes personnes.

« J’ai pas intérêt à me gourer quoi. »

Oui, la jeune femme s’inquiétait de ce qu’elle allait vivre ici, mais d’un côté ce qu’elle avait déjà pu subir dans sa vie lui avait donné une nature un peu blasée également. Elle était persuadée qu’on pouvait exister et trouver des bons côtés et de quoi passer aussi de bons moments même en vivant n’importe quoi. Ok, on ne va pas dire le contraire, ce qui se passait ici la faisait vraiment flipper et elle se disait que c’était peut-être exactement l’endroit parfait pour détruire ses convictions. Mais il y avait aussi des personnes relativement normales, des personnes avec lesquelles on peut nouer des liens d’amitié, alors elle verrait bien hein. Oui, ça c’est le discours rassurant d’une personne absolument pas rassurée mais sûre d’une chose : elle n’avait aucune envie de partir en hystérie complète, à pleurer et hurler sur son destin minable. Non, ça, ça n’était pas trop le genre non plus. Elle était quelqu’un de positif malgré tout ce qu’elle avait pu vivre, quelqu’un de joyeux et de fêtard, et elle ne comptait pas se laisser abattre aussi facilement, et surtout alors qu’elle n’était pas seule.

- Oh disons que… Qu’elle s’est approchée d’un peu trop près de mon ex lorsqu’on était encore ensemble. Et qu’elle s’est amusée à balancer des rumeurs dernièrement.
« Ah ouais je vois. Sympa la miss. Et bah j’vais me faire un plaisir de la voir dormir sur le canapé ! »
- Si Takuma veut bien la laisser s’approcher… Takuma c’est celui qui squatte la salle commune, la grosse couette au coin du feu et les affaires qui trainent, c’est à lui. Si je suis pas là et que tu as un souci, hésite pas à aller le voir. Il peut paraître un peu cinglé si on le connait pas mais c’est quelqu’un de génial.

« Ah, ouais, j’ai vu ça en entrant. Et s’il est pas emmitouflé dans ses couettes, j’le reconnait comment ? »

Un signe distinctif ? Oh, ça, ça n’était pas très compliqué à trouver. Nippon, plein de tatouages, de piercings, toujours le sourire aux lèvres, toujours en train de faire des conneries et de provoquer les CONNARDS QUI ONT BALANCER LA VALISE.

« Quelle bande de… »
- Connards ? Enfoirés… Crois moi d’ici peu tu leurs trouveras tous les surnoms qu’il faut !

« J’imagine… »

Elle s’était retenue ; ça ne durerait pas très longtemps apparemment. La jeune femme avait tendance à être une grande gueule quand elle le voulait. Gentille, pas de problème avec ça, mais garce parfois et surtout, elle n’aimait pas trop se faire marcher sur les pieds et qu’on la prenne pour une conne. Et ramasser ses affaires balancées par des cons ayant un complexe de supériorité sûrement dut à un manque d’assurance plus jeune, ou jsais pas moi, une impuissance marquée. Qu’en sais-je ? Et bah ça, ça ne lui plaisait pas trop. Ça fait un peu martyr et elle n’appréciait pas trop. Enfin, la jeune femme avait tout rassemblé à l’aide de magie et avait réparé la photo qui s’était retrouvée abîmée dans la lutte vestimentaire, sans faire plus de commentaires que ça. Ça aurait sûrement attiré des questions, et Aileen avait eu la politesse et l’intelligence de ne pas poser de questions. Parler de sa famille là, maintenant tout de suite, et en particulier de sa mère qui figurait sur la photo, ça n’inspirait pas trop la jeune femme et elle était reconnaissante envers la Serdaigle d’avoir passé sa curiosité sous silence.

En revanche, elle, avait fini par demander quelques infos sur… là où elle était tombée. Histoire de savoir à quoi s’en tenir.


- Ils sont arrivés quelques mois après mon entrée en 9ème année, soit un an et demi maintenant. Depuis qu’ils sont arrivés, personne n’a pu sortir d’ici, mise à part les « Supérieurs » qui vont et viennent régulièrement. Peu de temps après la prise du château, des moldus sont arrivés, parqués en bas comme des… Nan en fait on ne traiterait même pas un animal de cette façon.

Des profs ont disparu, remplacés par des êtres abjects et détestables ! Méfie-toi de Cudrow, il est peut-être stupide, mais il a une rancœur et une fierté à toute épreuve et s’il te coince…


La jeune femme avait acquiescé, manifestement pas complètement rassurée, et surtout, dégoutée.


- Il a remplacé notre ancien Directeur de Maison et enseigne l’étude des Sortilèges, ce cours est en général une véritable torture… Tout comme le cours sur l’étude des Moldus… Willbott, évite-le, ne te fait pas remarquer. Son plus grand plaisir est de montrer l’infériorité des impurs et moldus !

Jordane serrait les dents, frustrée de se avoir inutile et complètement incapable de trouver quelque chose d’intelligent à dire mis à part toute une flopée d’insultes.

- Je sais dit comme ça, on a l’impression d’être tombée dans le pire endroit qui soit, mais si tu ne fais pas trop de vagues, tu peux passer entre les mailles du filet… Faut juste… ne pas faire de vagues…

« Absolument génial ! Rappelle moi de ne plus jamais décider d’aller dans une école à cause de toutes les bonnes choses que j’ai entendu dessus. C’est pas toujours une bonne idée. »

Mais en même temps, la jeune femme s’interrogeait aussi.

« Ya un peu moins d’un an, j’ai lu dans le fait divers plein de trucs sur des disparitions. Yen a eu plein. Et puis, d’un coup, tout c’est arrêté, comme s’il n’y avait plus rien qui déconnait dans le monde. »



« Et ya eu quelques articles qui décrivaient des actes affreux des non magiciens. … J’crois qu’en fait, les… supérieurs…»

Elle avait eu une grimace en prononçant ce mot.

« C’est vraiment naze comme nom. Enfin bref, ils doivent pas être qu’ici. D’ailleurs, jvois pas l’intérêt de prendre une école si c’est pour ne rien faire d’autre. Il y aurait dû avoir des réactions à l’extérieur, les familles qui s’inquiète ou autre. »

Ils sont dans les médias, en tout cas, c’est sûr. C’est une guerre qui se prépare et une oppression qui s’installe partout, en douceur, sans que personne n’en soit conscient. Elle était dehors jusque-là elle, dans plusieurs villes, et même pays, et elle n’avait rien vu, elle n’avait jamais fait attention.

« J’suis la seule sorcière de ma famille. J’sens que pour pas trop me faire remarquer ça va être dur.. »

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 7784
Date d'inscription : 09/09/2009
Crédits : A[-]P
Double Compte : Jayden, Dakota, Mackensie, Esha et Seira (✝)



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1033-les-merveilleuses-aventures-d-
MessageSujet: Re: I just wanna live.... or sleep... ! - Aileen   Sam 12 Nov 2011 - 21:08

I just wanna live.... or sleep... !

Elle s’inquiétait et c’était parfaitement légitime, n’importe quelle personne sensé se devait d’en faire le même et c’était sûrement pour cette raison qu’elle n’avait pas cherché à lui cacher la vérité. Premièrement parce qu’elle finirait bien par tomber sur un enfoiré qui lui ferait payer son ignorance et puis surtout parce qu’elle n’en voyait pas l’intérêt. La vie ici n’était pas tranquille et mieux valait qu’elle se fasse une raison à sa nouvelle condition !

« Ah, ouais, j’ai vu ça en entrant. Et s’il est pas emmitouflé dans ses couettes, j’le reconnait comment ? »

La jeune femme avait souri en pensant à son ami, comment le reconnaitre ? Rien de plus simple, crois moi.

- Disons que si tu vois un asiatique un peu déjanté recouvert de tatouage qui saute partout, tu as de fortes chances pour que ça soit lui.

Elle lui avait souri avant de faire un joli bond en voyant les affaires de sa nouvelle coloc’ s’éparpiller un peu partout dans un fracas magistral. A croire qu’ils n’avaient que ça à faire que de leur pourrir la vie. Laissant la jeune femme s’occuper de ses affaires, elle avait préféré ne pas relever l’épisode de la photographie, se disant que ça ne la regardait pas, et visiblement elle n’était pas très à même de converser dessus alors autant éviter le sujet et parler d’autres choses plus intéressantes, comme… la prise du château par ces imbéciles décérébrés. En sommes, que du bonheur. La nouvelle arrivante ne l’avait pas interrompue, alors que de son côté, la jeune métamorphomage essayait d’en dire le plus possible sans pour autant monopoliser la parole trop longtemps.

« Absolument génial ! Rappelle-moi de ne plus jamais décider d’aller dans une école à cause de toutes les bonnes choses que j’ai entendu dessus. C’est pas toujours une bonne idée. »

La jeune métamorphomage n’avait pu s’empêcher de sourire à cet instant, un sourire pas totalement amusé mais elle la comprenait, ça ne devait pas être facile pour elle. Débarquer en terre inconnue et se retrouver mêlée à ce genre de chose.

- Poudlard était une merveilleuse école avant ça. Une chance tous les profs ne sont pas encore corrompus, il en reste quelques-uns qui valent la peine qu’on garde espoir...

C’était à son tour de taire la suite, consciente que si elle venait à parler des profs, elle devrait forcément évoquer ce sujet qui la blessait encore un peu trop.

« Ya un peu moins d’un an, j’ai lu dans le fait divers plein de trucs sur des disparitions. Yen a eu plein. Et puis, d’un coup, tout c’est arrêté, comme s’il n’y avait plus rien qui déconnait dans le monde. »

« Et ya eu quelques articles qui décrivaient des actes affreux des non magiciens. … J’crois qu’en fait, les… supérieurs… C’est vraiment naze comme nom. Enfin bref, ils doivent pas être qu’ici. D’ailleurs, jvois pas l’intérêt de prendre une école si c’est pour ne rien faire d’autre. Il y aurait dû avoir des réactions à l’extérieur, les familles qui s’inquiète ou autre. »
- Dans le fond, c’est toujours ce que j’ai crains… Et je crois qu’ici tout le monde doit s’en douter… J’veux dire, ça fait plus d’un an que j’ai pas vu ma famille, que je n’ai reçu aucunes nouvelles de mon frère. Tu crois qu’ils ont pris le contrôle du ministère ?

Elle avait toujours refusé de voir cette vérité, mais avec ce qu’elle venait de dire, la jeune Métamorphomage ne pouvait s’empêcher de s’inquiéter pour ses parents.

« J’suis la seule sorcière de ma famille. J’sens que pour pas trop me faire remarquer ça va être dur… »
- Je suis la première génération de sang-mêlé de ma famille. Ma mère est de sang-pur, mon père lui est né-moldu. Dit-toi que rien n’est écrit sur ton front… On ne porte pas encore de marque de distinction c’est déjà un bon point.

Vas-y, imagine que le château soit sur écoute magique… Donne-leur des idées en plus !

- Et sinon, juste comme ça… Tu étais où avant ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 483
Date d'inscription : 02/10/2011
Crédits : Stela
Double Compte : Marek, Takuma, Sovahnn, Alec, Maxence, Yusuke, Kazuo



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1393-jordane-s-links#79754
MessageSujet: Re: I just wanna live.... or sleep... ! - Aileen   Dim 13 Nov 2011 - 13:22

I just wanna live.... or sleep... !

S’inquiéter, c’était normal, et n’importe qui en aurait fait autant. Et puis, c’était sûrement plus raisonnable aussi, mais d’un autre côté, la jeune femme n’avait aucune envie de se mettre à paniquer complètement en se rendant compte de la merde dans laquelle elle venait de se foutre. Cette école était connue et réputée pourtant mais…

- Poudlard était une merveilleuse école avant ça. Une chance tous les profs ne sont pas encore corrompus, il en reste quelques-uns qui valent la peine qu’on garde espoir...

C’était une autre époque quoi. Tout comme le pays était connu comme calme et ses habitants… de vrais gentlemen … qui crament la capitale. Ok, c’était un peu facile ça. Mais l’illustration est bonne. Le monde change, que nous le voyons ou non. Et l’ère dans laquelle ils vivaient tous était en train de se transformée. Et personne ne faisait quoi que ce soit pour l’n empêcher. Ou bien peut être que si, sans que qui que ce soit ne le voit. Dans les ombres, discrètement, peut-être, tout comme les Supérieurs l’avaient fait pour tenter de ramener une politique conservatrice dans un maximum d’état. Et en parallèle, le monde moldu en faisait de même. C’est comique non ? D’un côté, il y a les sorciers conservateurs et de l’autre les moldus qui le sont tout autant. Au final, ils se battent pour des choses totalement différentes mais d’une manière tout aussi têtue. Et ces gens-là, ceux qui n’ont pas de magie et ne connaissent pas ce mode ; et bien ils n’avaient aucune idée de ce qui se déroulait juste à côté d’eux, alors qu’ils cherchent à renvoyer les immigrants chez eux et à garder un système de santé comme il l’a toujours été. Ce monde est bourré d’humour noir.

« Sûrement oui. »

Jordane avait compris que ça n’était peut-être pas le bon moment pour demander à Aileen de finir sa phrase. Après tout, elle, n’avait pas posé de questions vis-à-vis de la photo de sa famille. Et puis, il était vrai que s’ils étaient enfermés depuis un an et demi, il y avait de fortes chances pour que des liens se soient noués, surtout entre les personnes possédant la même vision du monde et des différences génétiques ou non. Alors la belle rousse s’était décidée à donner un peu de nouvelles du monde extérieur à l’école, ou du moins, tut ce qu’elle pouvait pensé utile.

- Dans le fond, c’est toujours ce que j’ai crains… Et je crois qu’ici tout le monde doit s’en douter… J’veux dire, ça fait plus d’un an que j’ai pas vu ma famille, que je n’ai reçu aucunes nouvelles de mon frère. Tu crois qu’ils ont pris le contrôle du ministère ?

« C’est probable oui. La presse en tout cas, et il y a de fortes chances que ça aille jusqu’au gouvernement ouais. Sinon, il y aurait eu des fuites, ‘fin jsais pas, quelque chose. De toute manière, si c’était pas le cas, j’vois pas l’intérêt de prendre toute une école, même l’une des plus illustres et normalement.. sécurisée. Mis à part bourrer le crane des élèves de leurs visions du monde. Mais il faut que ça serve à l’extérieur, et il faut couvrir toutes les rumeurs qui peuvent se faire à partir de ça. Donc, ouais, j’pense qu’il y a de très grandes chances. … enfin, chances : façon de parler quoi. »

Elle avait la sale impression de parler comme dans un film. Vous savez, les conversations pas vraiment banales qu’on fait quand on sait que quelque chose de grave se passe mais qu’on ne peut pas tellement y faire quoi que ce soit à part chercher à comprendre pour, peut-être, agir comme il le faudra le moment venu.

« J’suis la seule sorcière de ma famille. J’sens que pour pas trop me faire remarquer ça va être dur… »
- Je suis la première génération de sang-mêlé de ma famille. Ma mère est de sang-pur, mon père lui est né-moldu. Dit-toi que rien n’est écrit sur ton front… On ne porte pas encore de marque de distinction c’est déjà un bon point.

« C’est sûr, on a déjà cette chance par rapport à plusieurs… bref. »

Génocides ? Pour certains, c’était écrit dans leur physique, la couleur de peau, la forme du visage. Des années ont passé, des siècles, et des dizaines de choses semblables se sont déjà produits dans l’histoire de la planète. Et ça ne fait que recommencer. Malgré tous nos efforts pour ne pas oublier, pour comprendre la leçon, l’histoire se répète puis recommence, avec des protagonistes différents. Que se passait-il dans l’équilibre mondial ? Les pays les plus développés étaient-ils tous atteints ainsi ? Et au contraire, les pays en faillite, les pays sous-développés, les pays en guerre, sous dictature, en émeutes : est-ce que ç influençait jusque-là ? Est-ce que le monde changeait sans que personne ne le vois venir. Est-ce que ça finirait dans les bouquins d’histoires des générations suivantes ? Un frisson glacé était passé le long de la colonne vertébrale de la jeune femme. A partir de maintenant, plus jamais elle ne regarderait de films historiques… juste pour éviter de se faire des idées de ce qu’elle pourrait vivre par la suite. Juste pour être conne et ne pas penser, ne pas imaginer, ne pas se rappeler des larmes et des cris, de la terreur et de l’incompréhension qu’elle avait peur de vivre à son tour à présent.

A quand le grand M pour moldu ou merde, accroché au veston, à droite, et toujours bien visible ?

- Et sinon, juste comme ça… Tu étais où avant ?

« Hein ? »

Allé, arrête de penser, c’est mieux parfois. Ne pas négativer. De toute manière, elle était coincée ici, et il n’y avait rien à y faire. Oui, parce que si quelqu’un avait réussi à s’évader, ça serait connu depuis longtemps, et la jeune femme l’aurait tout de suite dit.

« Ben ces dernières années, j’ai été… un peu partout et nulle part. J’me suis baladée quoi. Mais à la base, j’suis française, enfin, j’étudiais à Beaubatons. Et puis… ben disons qu’un évènement a fait que j’ai eu besoin de prendre du recul et de voir si j’étais capable de me comprendre un peu mieux, de me démerder seule. Et puis, j’ai toujours bien aimé voyager. J’ai fini par décider de reprendre mes études avant que le ministère ne me tombe dessus, puisqu’il m’avait donné un certain temps… de liberté on va dire. Mais j’me dis qu’en fait, ils ont sûrement autre chose à gérer et que j’avais tout le temps devant moi. »

Vive les cachoteries. Un évènement, ça c’est de la précision. Mais bon, chacun a le droit de garder des choses secrètes, surtout envers une parfaite inconnue.

« Jt’expliquerais peut-être un jour. On ‘sait jamais. »

Peut-être. Quand elle serait prête à en parler déjà. Après tout, c’était bien pour ça qu’elle avait lamentablement fuit : pour ne plus avoir à en parler.

« Tu veux dire qu’on n’a aucune nouvelle de sa famille ici ? J’veux dire.. j’ai toujours beaucoup communiqué avec eux, même en étant loin. Ils sauront qu’il y a un problème. »

Dire des généralités empruntes de mensonge, c’est toujours mieux que de ne pas donner de nouvelles du tout vous me direz. Mais Aileen avait été coupée alors qu’elle voulait répondre à la jeune femme.

« ‘Fait chier cette porte ! Aileen ? Maxence veut te voir ! »

La porte chiante apparemment, en question, avait fini par s’ouvrir, laissant entrevoir un jeune homme typé asiatique, tatoué et percé, qui n’était pas resté là très longtemps, puisqu’il s’était fait éjecté par magie dès qu’il avait voulu mettre un pied dans le dortoir des filles. Et une très belle réception du canapé, et oui, oui oui, il se relève, il semble un peu secoué mais relativement vivant. Quelle performance ! …

« … C’est lui Takuma ? »

Question stupide.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 7784
Date d'inscription : 09/09/2009
Crédits : A[-]P
Double Compte : Jayden, Dakota, Mackensie, Esha et Seira (✝)



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1033-les-merveilleuses-aventures-d-
MessageSujet: Re: I just wanna live.... or sleep... ! - Aileen   Lun 28 Nov 2011 - 14:55

I just wanna live.... or sleep... !

« Sûrement oui. »

C’était à son tour de la remercier, pas qu’elle ne voulait pas lui parler, mais disons que chez elle, ce sujet restait très sensible, et puis il fallait bien l’avouer, elle n’était pas du genre à aller crier sur les toits qu’elle couchait régulièrement avec le prof de DCFM et qu’en ce moment même, elle était plus qu’inquiète à son sujet ! Il y avait de quoi, Marek était allongé là bas depuis un bon moment maintenant et même si Maxence restait positif, tant qu’elle ne l’aurait pas vu ouvrir les yeux pour de bon, rien ne pourrait vraiment la rassurer !

Et la conversation avait fini par dévier une nouvelle fois sur les faits actuels, à une différence près, on parlait de l’extérieur et même si ça pouvait semblait totalement dénué de sens, pour la jeune métamorphomage, avoir des nouvelles de l’extérieur lui réchauffait un peu le cœur. Elle aurait beaucoup donné pour ne serait-ce qu’avoir une lettre venant de son frère, de sa mère ou n’importe quel membre de sa famille ! Juste sentir leurs bras, revoir leur sourire, bref ! Juste un peu de nouvelles rien de plus…

« C’est probable oui. La presse en tout cas, et il y a de fortes chances que ça aille jusqu’au gouvernement ouais. Sinon, il y aurait eu des fuites, ‘fin jsais pas, quelque chose. De toute manière, si c’était pas le cas, j’vois pas l’intérêt de prendre toute une école, même l’une des plus illustres et normalement.. sécurisée. Mis à part bourrer le crane des élèves de leurs visions du monde. Mais il faut que ça serve à l’extérieur, et il faut couvrir toutes les rumeurs qui peuvent se faire à partir de ça. Donc, ouais, j’pense qu’il y a de très grandes chances. … enfin, chances : façon de parler quoi. »

C’était amère et d’autant plus inquiète que la jeune femme avait encaissé cette dure réalité. Ses parents travaillaient tous deux au Ministère et même si son père s’était un peu retiré, sa mère était encore totalement impliquée dans la chasse aux Mages Noirs… Dans les temps actuels, il n’était pas difficile de deviner les craintes de la jeune femme quant à sa mère. Elle n’avait rien dit de plus, avait juste encaissé rangeant cela dans une partie de son esprit, après tout, elle ne risquait peut être rien grâce à son statut de sang… Certes mais à côté de ça, son mari était un né-moldu, ça la rangeait dans la catégorie des traitres à leur sang. Des tonnes de questions étaient venues s’emparer de son esprit déjà trop préoccupé.

- Et sinon, juste comme ça… Tu étais où avant ?

« Hein ? »

Elle avait eu un instant de bug, comme si elle aussi était ailleurs.

« Ben ces dernières années, j’ai été… un peu partout et nulle part. J’me suis baladée quoi. Mais à la base, j’suis française, enfin, j’étudiais à Beaubatons. Et puis… ben disons qu’un évènement a fait que j’ai eu besoin de prendre du recul et de voir si j’étais capable de me comprendre un peu mieux, de me démerder seule. Et puis, j’ai toujours bien aimé voyager. J’ai fini par décider de reprendre mes études avant que le ministère ne me tombe dessus, puisqu’il m’avait donné un certain temps… de liberté on va dire. Mais j’me dis qu’en fait, ils ont sûrement autre chose à gérer et que j’avais tout le temps devant moi. »

La jeune Serdaigle avait souri, voyager ça fait toujours rêver… Pourtant quelque chose lui disait qu’elle ne devait pas trop l’envier, quelque chose de sérieux avait du se passer pour qu’elle ait besoin de prendre autant de recul.

« Jt’expliquerais peut-être un jour. On ‘sait jamais. »
- Te sens pas obligée, j’veux dire, on a tous nos petits jardins secrets et je t’en voudrai pas si tu me racontes pas toute ta vie dans les moindres détails.

Sous entendu, moi aussi je te cache des choses, et je sais qu’à l’heure actuelle, j’suis pas non plus prête à en parler.

« Tu veux dire qu’on n’a aucune nouvelle de sa famille ici ? J’veux dire.. j’ai toujours beaucoup communiqué avec eux, même en étant loin. Ils sauront qu’il y a un problème. »
- Je m’étais dit la même chose, mais forcée de constater que personne n’ai encore venue enfoncer les portes de Poudlard… J’écrivais sans cesse à mon frère avant, et j’arrive pas à me dire que s’il se doutait de quelque chose, il me laisserait ici sans réagir. J’imagine qu’il y a de faux courriers envoyés pour rassurer… Ils ont dû tout prévoir, en fait j’en sais rien, mais je donnerai tout pour…
« ‘Fait chier cette porte ! Aileen ? Maxence veut te voir ! »

La réaction de la jeune femme avait été immédiate, relevée dans la seconde, il ne lui avait pas fallu longtemps pour comprendre ce qu’il voulait dire !

- Marek !

Oui, on s’en doutait pas, vraiment. Rejoignant son ami dans la salle commune, visiblement il allait bien donc pas de raison de s’inquiéter.

- Takuma qu’est-ce qu’il t’a dit ?!

A cet instant, la jeune Métamorphomage oscillait entre peur panique irraisonnée de voir son état empirer et le soulagement de savoir qu’il s’était enfin réveillé !

- Tu fais c’que tu veux, mais il faut vraiment que j’aille à l’infirmerie.

Aileen, t’es consciente que si elle vient avec toi… Elle va forcément griller qu’il y a plus qu’une relation prof/élève ! Et qu’en prime tu la connais à peine et qu’elle pourrait très bien être du côté des Supérieurs et… Bref on a compris le principe, sauf qu’au moment précis, la jeune Métamorphomage était tout bonnement incapable de réfléchir correctement. La seule chose qui comptait, c’était savoir ce que Maxence lui voulait, et le plus tôt serait le mieux, alors la jeune femme n’avait même pas attendu la réponse de Jordane pour s’envoler (façon de parler) vers la tour de l’infirmerie.

C’était à moitié essoufflée (ouais ben même en marchant normalement c’est crevant alors rapidement faut voir ce que ça donne XD) que la jolie Serdaigle était entrée, cherchant Maxence du regard, avant de finalement le trouver non loin de la petite pièce.

- Qu’est-ce qu’il a ?

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 483
Date d'inscription : 02/10/2011
Crédits : Stela
Double Compte : Marek, Takuma, Sovahnn, Alec, Maxence, Yusuke, Kazuo



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1393-jordane-s-links#79754
MessageSujet: Re: I just wanna live.... or sleep... ! - Aileen   Mar 29 Nov 2011 - 16:31

I just wanna live.... or sleep... !

« Jt’expliquerais peut-être un jour. On ‘sait jamais. »
- Te sens pas obligée, j’veux dire, on a tous nos petits jardins secrets et je t’en voudrai pas si tu me racontes pas toute ta vie dans les moindres détails.

Une bonne chose. Tout le monde a des choses à cachées, plus ou moins sombres, plus ou moins grave comme on dit. Et il était vrai que si cette merde durait depuis un moment, il n’y avait personne ne mieux placée pour comprendre que l’on veut taire quelque chose.

- Je m’étais dit la même chose, mais forcée de constater que personne n’ai encore venue enfoncer les portes de Poudlard… J’écrivais sans cesse à mon frère avant, et j’arrive pas à me dire que s’il se doutait de quelque chose, il me laisserait ici sans réagir. J’imagine qu’il y a de faux courriers envoyés pour rassurer… Ils ont dû tout prévoir, en fait j’en sais rien, mais je donnerai tout pour…

Les deux jeunes femmes étaient en train de discuter de ce qu’il se passait à l’extérieur mais apparemment, il n’y avait pas de quoi espérer une quelconque aide où que ce soit. Et puis, Aileen avait été interrompue par un boucan pas possible en dehors de la porte du dortoir des filles que quelqu’un cherchait apparemment à emboutir. Ce qui était beaucoup plus compliqué pour un mec que pour une fille apparemment. Mais la réaction à l’appel du jeune homme ne s’était pas fait attendre.

- Marek !

Déjà, Aileen sautait du lit pour rejoindre Takuma dans la salle commune. La fille qui sort, c’est plus simple que le mec qui entre, ça, ça semblait évident.

« Marek ? … Marek alors.. »

Tout à fait, bien sûr. Apparemment, c’était important, et vu la réaction de la jeune femme, Jordane n’avait pas trop eu de problème pour comprendre que cet homme comptait beaucoup pour elle. Enfin, homme ou pas homme d’ailleurs, ça pouvait être un enfant, qu’est-ce qu’elle en savait. De toute manière, la voix de la jeune femme avait tremblé d’inquiétude et d’amour, de quelque sorte qu’il soit et il aurait fallu être éminemment débile pour ne pas le comprendre. Alors, Jordane, un peu moins pressée, avoir suivis la jeune femme en dehors de la pièce, rencontrant du même coup Takuma à qui elle avait fait un petit signe alors qu’Aileen lui posait déjà la question fatidique, tout en traversant déjà la salle commune, prête à sortir.

« Euh sal.. »

Pas d'importance. Coupé, de toute façon !

- Takuma qu’est-ce qu’il t’a dit ?!

« Maxence a dit qu’il se réveillait ! »

« Halu ! »

Oui, ben c’est pas forcément le moment parfait pour partir dans des superbes présentations et la jeune femme n’avait même pas percuté que si elle savait son prénom, lui, n’en avait aucune idée.

- Tu fais c’que tu veux, mais il faut vraiment que j’aille à l’infirmerie.

« Ok.. »

« Euh, t’es sûre ? Aileen ?? »

Apparemment, il y avait quelque chose qui faisait que Jordane n’aurait sûrement pas dû suivre les deux jeunes gens. Oui, les deux, parce qu’Aileen s’était déjà précipité en dehors de la pièce et Takuma la suivait, voulant de toute évidence qu’elle réfléchisse plus d’une fraction de seconde sur ce qu’elle venait de dire.

« ‘Fin j’veux dire, Aileeen, tu.. t’es sûre de ton coup, là ? C’est qui ? .... ? T'es qui ?»

« Jordane Brooks, psychopathe en herbe et fan des ragots. »

Mine de rien, il avait marqué un petit instant de pause en l’entendant dire ça. Mais, elle, elle avait déjà pris sa décision, piquée par sa curiosité, et s’était élancée derrière Aileen qu’elle avait rejoint rapidement malgré sa cadence. Et… au passage… Elle a toujours eu des mèches vert citron cette fille ? Rappel du coup de la valise. Ah oui c’est vrai ! Métamorphomage !

« Qu.. Nan mais c’est pas vrai ! Nan, sérieusement Jordane, tu veux pas.. rester au coin du feu, avec un bon bouquin, j’te prête même mon chat s’tu veux =D »

« Laisse-moi réfléchir… nan =D ça parait important, j’veux savoir moi maintenant ! »

« Et merde… la curiosité… c’est un défaut vraiment trop présent entre ces murs… »

La jeune femme avait explosé de rire, et, oui, elle prenait un malin plaisir à faire ça sachant que ça faisait chier la seule personne présente à réfléchir avec son cerveau plutôt que… avec la région du cerveau qui gère les émotions ? Ouais, ça fait moins lyrique qu’avec le cœur, on est bien d’accords !

« Mouais… Bah Aileen tu gèreras avec lui ! Et toi si tu t’fais lobotomiser l’cerveau, tu l’auras cherché.. Rolling Eyes »

Grand sourire de la part de Jordane. Cause toujours tu m’intéresses ! Et c’est là que le jeune homme pouvait se dire qu’il n’était vraiment pas fait pour être la seule personne dont le raisonnement n’est pas faussé ; parce qu’il n’était vraiment pas doué dans le rôle d’empêcheur de catastrophes.

Le petit groupe avait fini par atterrir devant l’infirmerie, laissant Jordane perplexe sur le chemin qu’ils venaient de parcourir et où elle avait été perdue… après le troisième escalier. Mais bon, tant qu’elle était avec eux, ils sauraient la ramener au berccaille (ce mot n’existe pas dans le dico word, alors j’estime avoir le droit d’en inventer l’orthographe xD !) en toute logique. Mais de toute manière, elle devait bien être la seule ici à avoir des pensées aussi terre-à-terre.

- Qu’est-ce qu’il a ?

La belle brunette, bien qu’essoufflée avait déjà parcourue toute la pièce pour se rapprocher du … putain de super canon qui l’attendait. Merde c’est ça l’infirmier ? J’me sens pas bien, j’ai une angine et des palpitations :ga: !!

« J’suis désolé ; .. »

Pourquoi ça ? oo’’ phrase qui avait dû traverser tous les esprits, et c’était bien pour ça que Maxence s’était dépêché d’enchaîner.

« Il s’est réveillé, mais il n’était pas complètement rétablis et la douleur a été trop forte, même sans qu’il ne reprenne totalement connaissance, j’ai préféré le forcer à se rendormir. »

Voyant le visage de la jeune femme se décomposer de plus en plus et Takuma lui attraper la main dans un réflexe rassurant, la jeune femme s’était dit qu’il avait intérêt à lui donner un peu plus de positif à se mettre sous la dent. Même si, pour le coup, elle ne savait pas qui était ce Marek. Maxence les avait d’ailleurs invités à entrer, laissant la belle rousse à qui il avait souri au passage (rrrr) entrer en dernier avant qu’il ne referme la porte sur elle.

« Mais c’est bon signe Aileen, ne fait pas cette tête. Il sera bientôt sur pieds. Son corps en a pris un coup, et j’avoue que j’me suis un peu précipité pour te faire venir ; mais il ne lui faudra plus que quelques jours ou semaines de soin et il pourra se réveiller en meilleur état. »

Dingue ce que le sourire de ce mec est à tomber par terre … Jordane ? Oui ? Regarde le mec sur le lit… Quoi ? oO Pourquoi j’ferais ça, elle tombe amoureuse de qui elle… oh gosh OO’’ !!

Oui, parce que si Jordane n’avait pas dit un mot, ça n’était pas tellement pour ne pas casser le dramatique de la scène mais plus… oh putain de merde, c’est Logan Rivers ! Le mec qui s’était entre autre comporté comme un salaud avec elle ; qu’elle avait dépouillé par le même coup (bah quoi ? Autant être une garce aussi hein, j’vois pas pourquoi la malhonnêteté ne devrait marcher que d’un sens ! Pis c’est lui qu’a commencé ! +out+) et surtout avec qui elle avait été pendant un bon moment quand on y regardait de plus près. Un mec qu’elle avait toujours pensé inébranlable et … ouais, indestructible est un peu exagéré mais c’était l’impression qu’il donnait. Et là, même s’il avait meilleur tête que près de trois semaines plus tôt ; bah il était quand même dans un coma quoi. Choquée, la jeune femme était heureuse que personne ne se soit retourné vers elle pour voir quelle tronche elle pouvait tirer.

« Nan, pis, le connaissant, il aurait voulu se lever tout d’suite, alors c’est pas plus mal. »

Hein ? Ah oui, l’infirmier.

« Aileen. Il est tiré d’affaires. C’est pu qu’une question de jours maintenant. … après tu pourras le frapper pour t’avoir fait cette frayeur. »

Il blaguait, mais ça n’était pas complètement faux apparemment. Conversation avec Ismaelle ? Possible, mais pas forcément, il n’avait sans doute pas besoin de ça pour pouvoir comprendre qu’elle ait envie de lui en foutre une bonne, surtout qu’il avait vu son état le jour où Marek avait été trouvé ainsi.

« Dis, Takuma, t’es allé prévenir Alec en passant ou non ? »

« oO …. Mhh… nan … Pourquoi faire ? :=D: »

Alec. Note à moi-même, Jordane a déjà entendu ce nom quand Tallulah le lui dira dans le topic déjà en cours !

« Evidemment… Bof, i’ peut attendre ! »

Mais Jordane n’écoutait plus, elle était… juste parfaitement buguée sur cette coïncidence… franchement chiante !

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 7784
Date d'inscription : 09/09/2009
Crédits : A[-]P
Double Compte : Jayden, Dakota, Mackensie, Esha et Seira (✝)



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1033-les-merveilleuses-aventures-d-
MessageSujet: Re: I just wanna live.... or sleep... ! - Aileen   Sam 3 Déc 2011 - 20:37

I just wanna live.... or sleep... !

« Marek ? … Marek alors.. »

Oui, je sais, c’est un peu succinct comme explication, mais il fallait l’avouer, ces derniers temps ce sujet était assez sensible pour la jeune femme et tant qu’il ne serait pas debout, la jeune femme aurait de quoi s’angoisser à chaque fois qu’on parlait de lui.

« Euh sal.. »
- Takuma qu’est-ce qu’il t’a dit ?!
« Maxence a dit qu’il se réveillait ! »
« Halu ! »

Takuma, Jordane… Jordane, Takuma ! Voilà c’est bon on peut y aller maintenant, sérieusement c’est pas le moment de se taper la discut’ autour d’un Punch là ! Plus préoccupée par sa propre personne et par le fait que Marek était sur le point de se réveiller, la jeune Serdaigle n’avait pour ainsi dire pas du tout réfléchit à la suite de la conversation, invitant même la nouvelle à les accompagner pour le peu qu’elle ne la ralentissait pas. Comme toute femme qui se respecte, la nouvelle arrivante ne s’était pas faite prier et leur avait emboité le pas.

« Euh, t’es sûre ? Aileen ?? »

Mais il n’avait pas eu de réponse de toute façon car la jeune Métamorphomage ne l’écoutait déjà plus. Une seule envie en tête, voir Marek, s’assurer qu’il était bel et bien sorti d’affaire et accessoirement lui dire deux ou trois choses une fois qu’il serait bien réveillé.

Déjà l’infirmerie se présentait à eux, et si elle était essoufflée, la jeune femme n’avait pas ralenti le pas en s’approchant de Maxence.

- Qu’est-ce qu’il a ?
« J’suis désolé ; .. »
- Pourquoi ?... Qu’est…

Pas certaine de comprendre, la jeune femme avait dû devenir blême d’un coup, ça voulait dire quoi ça « désolé » ?

« Il s’est réveillé, mais il n’était pas complètement rétablis et la douleur a été trop forte, même sans qu’il ne reprenne totalement connaissance, j’ai préféré le forcer à se rendormir. »

Cette fois-ci, la jeune femme avait senti la déception l’emplir comme un flot qu’elle n’avait pas pu contenir. La main du nippon était venu saisir la sienne tandis qu’elle était totalement incapable d’exprimer ce qu’elle ressentait à cet instant précis. Les ascenseurs émotionnels… C’était pas bon pour ce qu’elle avait, j’vous jure ! Elle y avait cru, avait cru qu’il allait ouvrir les yeux pour de bon, qu’il serait enfin rétabli après ces longues semaines interminables, mais de toute évidence, ça n’était pas encore assez et malgré tout ce qu’on pouvait lui dire, la jolie brune commençait à perdre un peu l’espoir de le voir se remettre un jour.

Il les avait fait rentrer, et la jeune femme avait pu le voir, il avait meilleure mine qu’avant c’était sûr, mais il y avait toujours ce côté vulnérable qu’elle n’appréciait plus particulièrement de voir ses derniers temps. Comme un besoin de se rassurer, allongé dans ce lit, il n’était plus ce type intouchable… Et elle n’arrivait toujours pas à se faire à cette réalité.

« Mais c’est bon signe Aileen, ne fait pas cette tête. Il sera bientôt sur pieds. Son corps en a pris un coup, et j’avoue que j’me suis un peu précipité pour te faire venir ; mais il ne lui faudra plus que quelques jours ou semaines de soin et il pourra se réveiller en meilleur état. »
- J’ai vraiment cru que cette fois c’était bon, qu’il serait enfin réveillé après tout ce temps…

Mais visiblement elle s’était trompée, et quelque part la belle s’en trouvait d’autant plus déçue.

« Nan, pis, le connaissant, il aurait voulu se lever tout d’suite, alors c’est pas plus mal. »

Nouveau silence.

« Aileen. Il est tiré d’affaires. C’est pu qu’une question de jours maintenant. … après tu pourras le frapper pour t’avoir fait cette frayeur. »

A ces mots, la jeune Métamorphomage n’avait pu que sourire.

- Vous êtes la deuxième personne à me le suggérer… J’vais vraiment finir par croire que c’est la meilleure chose à faire !

Quant à toi Marek Logan Rivers… Dès que tu vas ouvrir les yeux on aura une petite conversation ! Et oui, elle était sérieuse, un petit voir plusieurs coups pour lui remettre les idées en place, ça ne pouvait pas lui faire de mal ! Et comme ses parents l’avaient bien élevée, elle s’était refusé à le frapper dans l’état actuel.

Les laissant discuter au sujet d’Alec, la jeune femme avait fini par se retournée… Retour à la réalité brutale pour la miss qui s’était vue nez à nez avec sa nouvelle coloc’…

- Jordane ? Qu’est-ce que tu fiches ici ?

Hellooooow… Réveille-toi. Dingue ce que la réalité peut vous surprendre et vous faire comprendre qu’un mec peut vous mettre dans un état totalement à la limite de l’inconscience ! D’un seul coup, c’était toute la réalité qu’elle se prenait en pleine face, qu’est-ce qui lui était passé par la tête au juste pour qu’elle ne grille pas avant l’immense connerie qu’elle était en train de faire. C’était un regard à moitié paniqué que la jeune métamorphomage avait lancé à Takuma, comme si lui pouvait arranger les choses de façon miraculeuse.

Dans quelle galère elle s’était mise encore…


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 483
Date d'inscription : 02/10/2011
Crédits : Stela
Double Compte : Marek, Takuma, Sovahnn, Alec, Maxence, Yusuke, Kazuo



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1393-jordane-s-links#79754
MessageSujet: Re: I just wanna live.... or sleep... ! - Aileen   Jeu 8 Déc 2011 - 22:51

Une fille, c’est curieux, c’est certain, et Jordane n’échappait pas à la règle, bien au contraire. Et puis, de toute manière, la belle rousse ne se voyait pas rester là et attendre que les gens reviennent, alors s’ils lui proposaient de venir, autant aller avec eux, et puis, comme ça, elle comprendrait peut être aussi un peu mieux où elle avait atterrit et ce que ça impliquerait. Et puis… non réellement, elle était intriguée, surtout par le fait qu’Aileen semblait perdre toute notion de raison quelconque dès l’évocation du nom de ce type.

Et Takuma.. et bien lui, en tant qu’ami sympa il essayait d’éviter le désastre, sauf qu’avec une fille entêtée comme Jordane contre lui et une fille…. Obstinée et absorbée par un mec qui risquait de se réveiller. Alors il avait fini par abandonner le fait de lui faire retrouver la raison et lui avait balancé qu’elle assumerait ça. Ce qui n’était pas vrai du tout et, même sans la connaitre, Jordane pouvait affirmer que ça n’était pas vrai puisqu’elle ne l’ignorait pas en tout conscience des choses.

Et puis ils étaient arrivés devant l’infirmerie, avec le mec super sexy, franchement canon et… ya au moins un truc pas mal dans cette école hein ! Et puis, il y avait quelques chose… un peu moins bien. Genre son ex allongé dans un lit, complètement… naze. C’était vrai, voir ce mec qui ne faiblissait jamais devant rien, qui se foutait de tout et semblait tout simplement intouchable, étendu là, inconscient. C’était… troublant.

Et il n’y avait pas que la jeune femme à être troublée puisqu’après avoir fait remarquer à Maxence, puisque c’était comme ça qu’il s’appelait, qu’il était la deuxième personne à lui dire qu’elle pourrait frapper Logan… Marek… pourquoi Marek d’ailleurs ?? Bref : finir la fin de la phrase ! Aileen après ça s’était retournée vers Jordane qui fixait toujours… Marek ! d’un air… plutôt étonné ; c’était rendue compte de sa connerie.

!!

« Hein ? »

Lâchant Logan du regard, la belle rousse en était revenue sur la jeune métamorphomage en se disant que si elle continuait de le fixer comme ça, Aileen allait finir par griller qu’elle le connaissait. D’ailleurs, elle l’aurait sans doute déjà remarqué si elle n’avait pas été si absorbée par son état de santé. Et Il s’était avéré que Jordane n’avait aucune envie de faire un grand sourire à la jeune femme et lui annoncer que le type auquel elle tenait autant, eh bien, elle l’avait baisé, et inversement d’ailleurs, et qu’au passage, c’était un gros connard. Attirant et… magnétique, et dur de s’en détacher parce que mine de rien, c’est le pied de se prendre le chou avec lui, mais… salaud quand même. Pas qu’un peu même. Après, les gens changent, mais ça, justement, Jordane en doute. Même si elle-même avait beaucoup changer.

« Ben.. C’est toi qui m’a proposé de te suivre, j’suis venue moi. »

C’est ça, fait ta gentille fille innocente. En plus, Aileen n’avait pas vraiment proposé à la jeune femme de la suivre, mais lui avait plutôt dit qu’elle s’en foutait. Enfin, ça reste la même chose non ?

« Takuma t’a fait des grands signes de détresse … du coup.. bah j’ai voulu savoir ce qu’il fallait surtout pas que j’vois =D. »

Oui, la jeune femme était un peu plus honnête comme ça.

« Hm. Nan, me regarde pas comme ça, cherche pas, j’t’ai dit que t’assumerais, t’as acquiescé. »

« Tu l’as entendu dire oui toi ? Rolling Eyes T’existais même pu là tu sais. »

« Ouais mais… qui ne dit mot consent. »

« T’aurais pu… m’enfermer dans une pièce, m’empêcher, protéger ses secrets… »

« J’peux encore le faire ça. »

« Laisse cette baguette où elle est. »

Un petit sourire sur les lèvres des deux jeunes gens : il n’y avait pas de quoi s’inquiéter, ce face à face n’était en rien réellement sérieux, même si Takuma s’inquiétait de savoir si la jeune femme était fiable ou non.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hiboux postés. : 7784
Date d'inscription : 09/09/2009
Crédits : A[-]P
Double Compte : Jayden, Dakota, Mackensie, Esha et Seira (✝)



Voir le profil de l'utilisateur http://impero.superforum.fr/t1033-les-merveilleuses-aventures-d-
MessageSujet: Re: I just wanna live.... or sleep... ! - Aileen   Mer 21 Déc 2011 - 18:55

I just wanna live.... or sleep... !

Note à moi-même… A l’avenir, avant de proposer à des inconnues de me suivre, s’assurer que la personne ne me prend pas au mot !

Oui une fille c’est curieux, et c’est bien ça le problème. Elle pouvait comprendre, elle aussi était du genre à vouloir comprendre et était du genre plus ou moins obstinée… Mais de là à l’admettre c’était autre chose ! Comment elle en était arrivée là ? Très simple, lorsqu’il s’agissait de Marek, la jeune Métamorphomage perdait complètement pied, plus rien n’avait d’importance et la seule chose qui pouvait occuper son esprit c’était lui. C’est ce qu’on appelle, être stupide ! Et il allait falloir que ça change parce que là ça devenait sérieusement critique ! Non mais c’est vrai, depuis quand elle était aussi inconsciente, elle savait pourtant que sa « relation » n’était pas de notoriété publique et qu’il valait mieux pour elle que personne ne soit au courant… Or, depuis qu’il était dans le coma, c’était déjà la 2ème personne à les griller en moins de deux semaines ! Marek allait la réduire en cendres c’était certain et quelque part elle l’aurait bien cherché ! Enfin quand on y regarde de plus près, la première fois avec Enzo, c’était pas de sa faute, enfin pas directement, si Alec avait fait son boulot de l’autre coté de la porte, jamais Enzo ne serait entré et jamais il ne les auraient surpris, enfin l’aurait surprise surtout parce que Marek éveillé, il ne lui aurait pas permis un tel élan d’affection. Quant à la miss… Ok, elle était responsable et Takuma avait fait ce qu’il avait pu pour la convaincre sauf que ça n’avait visiblement pas suffit à la ramener sur Terre… Dommage pour elle.

- Jordane ? Qu’est-ce que tu fiches ici ?
« Hein ? »

Elle l’avait regardée avec insistance, se disant qu’il devait y avoir une explication pour le moins logique, du genre… Je devais aller à l’infirmerie et on m’a fait entrer par inadvertance…

« Ben.. C’est toi qui m’a proposé de te suivre, j’suis venue moi. »

Et ça… C’était ma seconde hypothèse… Ok pause, en situation de crise, je me tourne vers qui normalement ? Takuma bien sûr et justement il est là parfait.

« Takuma t’a fait des grands signes de détresse … du coup.. bah j’ai voulu savoir ce qu’il fallait surtout pas que j’vois =D. »

Regard un tantinet paniqué sur Takuma, comme s’il pourrait sortir la solution de son chapeau (oui je sais il n’a pas de chapeau ça va, on r’passera !)

« Hm. Nan, me regarde pas comme ça, cherche pas, j’t’ai dit que t’assumerais, t’as acquiescé. »
« Tu l’as entendu dire oui toi ? Rolling Eyes T’existais même pu là tu sais. »
« Ouais mais… qui ne dit mot consent. »
« T’aurais pu… m’enfermer dans une pièce, m’empêcher, protéger ses secrets… »
« J’peux encore le faire ça. »
« Laisse cette baguette où elle est. »

La jeune femme les avait regardés se chamailler d’un air totalement dépité en se laissant tomber sur le siège près du lit…

- Marek va me tuer…

Topic Terminé.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: I just wanna live.... or sleep... ! - Aileen   

Revenir en haut Aller en bas
 
I just wanna live.... or sleep... ! - Aileen
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» I just wanna live right now. Are you gonna be there for me? (Paxadee)
» if you wanna live, you better keep those cameras on my face
» People who say they sleep like a baby usually don’t have any.
» Live Fast, Die Young and Make a Beautiful Corpse - Anastasia Vanderbilt ❀
» Live your life to death (Featuring Nayki)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Imperium™ :: Hogwarts' Inside :: Les Tours. :: Tour Ouest : Salle Commune des Serdaigles-
Sauter vers: